Vous êtes sur la page 1sur 9

Étude améliorée des graphes mathématiques

Étude améliorée des graphes mathématiques


But de la leçon
L'objectif final de la leçon est d'apprendre à construire un outil d'étude des fonctions mathématiques du
second degré semblable à celui qui peut être téléchargé ci dessous.
Pour télécharger le modèle de résultat final, clique du bouton droit sur la copie d'écran ci-dessous puis
sélectionne l'option "Enregistrer la cible du lien sous". Enregistre le fichier dans ton répertoire personnel.
Si tu reçois un avertissement de sécurité concernant les macros, vérifie que l'antivirus de ton ordinateur est
bien à jour, puis clique sur le bouton Activer les macros.

Le fichier proposé au téléchargement ne contenait aucun virus connu au moment où il a été mis à disposition
sur le serveur. Mais la prudence impose de toujours prendre les mesures de précaution nécessaires.

1/9
Étude améliorée des graphes mathématiques
• Ouvre ensuite le document proposé.
• Prends connaissance du modèle en modifiant quelques valeurs à l'aide des contrôles :
• modifie les bornes inférieures et supérieures de l'intervalle d'étude
• modifie les valeurs des paramètres a, b et c
Ouh la! Ca a l'air compliqué ça!! On ne pourrait pas faire quelque chose de plus simple, d'abord?
Ca a l'air un peu complexe, peut-être. Mais, pour simplifier, nous allons dans un premier temps construire un outil qui
permettra d'étudier des fonctions du premier degré. Nous passerons ensuite au second degré à titre d'application de ce
que nous aurons appris. Ainsi, ce sera plus simple.

Mise en place des paramètres


L'allure du graphe dépend
• de la fonction étudiée: un graphe d'une fonction du premier degré est différent du graphe d'une
fonction du deuxième degré.
• des bornes de l'intervalle d'étude et des paramètres de la fonction.
Dans le cas de la fonction du premier degré, deux paramètres doivent être considérés
f(x) = a*x + b
Pour démarrer l'étude de la fonction, nous avons donc besoin de connaître:
1. le domaine d'étude, défini par ses bornes inférieure et supérieure ;
2. les valeurs des paramètres a et b.
Celles-ci seront indiquées dans une zone réservée de la feuille de calcul que nous appellerons le tableau de
bord.
Dans une nouvelle feuille de calcul:
• Indique le titre "Étude du graphe de la fonction du premier degré: y = ax+b" dans la cellule B1
• Indique les légendes des différents éléments du "tableau de bord": limites de l'intervalle et
paramètres a et b de l'équation.

La valeur des paramètres a et b sera définie plus tard.


• Donne les noms inf et sup aux cellules B4 et B5.
• Dans les cellules D3 et E3, indique les titres x et y.
• Dans les cellules D4 et D10, indique les formules qui permettront d'y lire la valeur de x en début et
en fin d'intervalle d'étude. N'oublie pas d'utiliser les noms définis ci-dessus.
• Enregistre immédiatement ton travail dans ton répertoire personnel sous le nom 1erdegre.ods.
Bravo! J'applaudis à ce splendide travail, mais vous n'auriez pas tendance à devenir radin? Seulement deux valeurs de
x, c'est un peu peu pour construire un diagramme précis...
Vous remarquerez que pour tracer le graphe d'une équation du premier degré, c'est suffisant. Mais vous avez raison

2/9
Étude améliorée des graphes mathématiques
d'être plus exigeant: nous voulons pouvoir tracer des diagrammes plus complexes.
Quelles seraient les valeurs à introduire dans les cellules de la zone D5:D9 pour avoir des valeurs
régulièrement espacées?
La question revient à se demander quelle doit être la grandeur d'un pas pour parcourir l'intervalle entre -10 à
+10 en 6 pas de dimensions égales.
Il serait intéressant de se poser la même question pour un intervalle de dimension quelconque. De +5 à +72,
ou de -17 à +48, par exemple. Finalement, comment calculer la grandeur des pas à réaliser si le nombre de
pas n'est pas forcément 6?
Mets au point une formule générale qui utilise les valeurs des variables inf et sup, ainsi que du nombre de
pas. Tu peux t'aider de la solution pour l'intervalle entre -10 et +10 sur 6 pas présentée ci-contre.
Quand ta formule est au point, propose-la au professeur.

Détermination des valeurs de x et de y


A la page précédente, nous avons déterminé une méthode pour calculer un certain nombre de valeurs de x,
régulièrement espacées entre la limite inférieure (inf) et la limite supérieure (sup) de l'intervalle d'étude.
Il ne reste plus qu'à concrétiser sur la feuille de calcul.
Complète la feuille de calcul pour qu'elle corresponde au modèle illustré ci-dessous.
• Dans la cellule F3, indique la mention Intervalle.
• Dans la cellule G3, note la formule qui permet de calculer l'étendue de l'intervalle d'étude de la
fonction, entre les limites fixées dans les cellules inf et sup.
• Dans la cellule F4, indique le mention Incrément.
• Dans la cellule G4, note la formule qui permet de calculer la grandeur du pas.

En informatique, un incrément est une quantité dont on augmente régulièrement la valeur d'un objet (cellule
dans une feuille de calcul, variable,...)
• Donne respectivement aux cellules G3 et G4 les noms Intervalle et Increment (sans accent, bien
sûr).
Il est maintenant possible de calculer les différentes valeurs de x entre la limite inférieure et la limite
supérieure de l'intervalle d'étude.
A partir de là, il deviendra simple de calculer les différentes valeurs de y = a*x + b.

Calcul des différentes valeurs de x.


• Dans la cellule D5, indique la formule qui permet
de calculer la deuxième valeur de x, après la limite
inférieure de l'intervalle. N'oublie pas d'utiliser les
noms de cellules.
• Recopie la formule vers le bas pour couvrir
l'ensemble de l'intervalle.
Mise en place des paramètres a et b.
• Nomme respectivement a et b les cellules B8 et
B9.
• Indique des valeurs quelconques dans ces deux cellules.
• Dans la cellule E4, indique la formule correspondant au calcul de f(x) =

3/9
Étude améliorée des graphes mathématiques
a*x + b.

• Recopie la formule vers le bas pour couvrir l'ensemble de l'intervalle d'étude.


• Enregistre le document.
Nous avons maintenant tous les éléments en mains pour réaliser l'étude de n'importe quelle fonction du type
f(x) = ax + b dans n'importe quel intervalle d'étude.
• Modifie les valeurs des cellules du "Tableau de bord": B4, B5, B8 et B9.
• Vérifie que les valeurs de x et de y sont modifiées quand les valeurs précédentes sont changées.
Quand ta feuille de calcul est complétée et que les valeurs de x et de y peuvent être modifiées à volonté,
passe à la page suivante.

Diagrammes des fonctions f(x) = ax + b


L'établissement du diagramme des fonctions du type f(x) = ax+b ne pose aucun problème particulier. Les
différentes valeurs de x et de y n'offrant pas d'intérêt particulier, nous pouvons les recouvrir par le
diagramme de la fonction.
• Sélectionne les séries de données.
• Choisis le type de graphe approprié.
• Aucune légende ou étiquette n'est nécessaire.
• Le graphe sera positionné au-dessus des cellules ayant servi à calculer l'intervalle, l'incrément et les
valeurs respectives de x et de y.
Le graphique terminé se présente comme sur l'illustration ci-dessous.

• Modifie encore les valeurs des bornes et des paramètres a et b afin de visualiser l'effet sur le
graphe.

4/9
Étude améliorée des graphes mathématiques
• Enregistre le classeur.
Dites, vous nous avez bien eus. Je change tout ce que je veux parmi les valeurs des bornes ou même de a et de b et ça
ne change absolument rien à l'allure du graphe: c'est toujours une droite de même inclinaison.
Effectivement, cela n'a pas l'air très impressionnant comme cela. Remarquez toutefois que l'échelle des axes est
recalculée automatiquement à chaque changement. C'est la raison pour laquelle l'allure du diagramme ne change
jamais.

Geler l'échelle des graphiques


Brrrr... Avec un titre pareil, je crains que la température ne baisse beaucoup, dans les prochaines minutes.
Hou, houuu, très drôle. Mais pas d'angoisse. Nous allons simplement régler le problème des graphiques dont l'échelle
varie quand on modifie les paramètres de l'équation. Il est très facile de bloquer l'échelle; de cette manière, les axes sont
fixes et on voit mieux l'impact des modifications des paramètres.
Dans ta feuille de calcul, fixe les paramètres de la façon suivante:
• a=3
• b=2
de manière à retrouver le graphe de la fonction f(x) = 3x
+ 2.
• Double-clique sur le graphique pour le
sélectionner (il s'entoure d'un cadre gris).
• Dans le menu Format, sélectionne la commande
Axe et l'option Axe Y qui te permettra de fixer les
caractéristiques de l'axe y.
• Dans la boîte de dialogue de l'Axe Y, sélectionne
l'onglet Echelle.
• Décoche les cases Automatique pour les valeurs
du Minimum et du Maximum de l'axe Y.
• Note respectivement les valeurs -40 et +40 pour le Minimum et pour le Maximum de l'axe Y.

• Clique sur le bouton OK.


Super, votre truc. Mais ça ne change absolument rien au graphique qui est présenté. Ca sert à quoi, toute cette
gymnastique, alors?
Ah, effectivement: jusque là, ce n'est pas très impressionnant. Mais, maintenant, changez les valeurs des paramètres a
et b, pour voir. La droite va s'incliner ou se déplacer sans que les axes ne se modifient. On voit parfaitement l'action de
chaque paramètre. C'est magique.

Automatiser la modification des paramètres


Effectivement, c'est plutôt cool, mais avec tout ça je fatigue moi: cliquer dans la bonne cellule, frapper la
valeur du paramètre au clavier, frapper Enter, ... Et puis recommencer pour le deuxième paramètre ! Pfffft
D'accord, la procédure est un peu lourde, mais nous avançons pas à pas. Puisque tu sembles motivé par
une simplification de la méthode, voyons ensemble ce qui suit.

5/9
Étude améliorée des graphes mathématiques

Insérer une barre de défilement


Calc gère des outils tels les listes déroulantes, les boutons à presser ou les barres de défilement. Ceux-ci
sont disponibles dans la Boîte à outils Contrôles de formulaires.
• Pour faire apparaître cette boîte à outils, ouvre le menu Afficher et sélectionne la commande Barre
d'outils.

• Sélectionne la Boîte d'outils Contrôles de formulaire.


Une nouvelle barre d'outils (sans doute flottante) apparaît à l'écran.
Nous apprendrons à utiliser les barres de défilement (entouré de rouge, sur l'illustration).
• Pour cet apprentissage, ouvre un nouveau classeur.
• Sélectionne l'outil Barre de défilement en cliquant sur l'icône ;
• Dessine un rectangle, sur l'ensemble de la cellule B1 de la feuille de calcul. Ce
rectangle se transforme en une barre de défilement horizontale.
Une barre de défilement va représenter une valeur à indiquer dans une cellule. Cette valeur varie
en fonction de la position du curseur de défilement dans la barre.

Modifier les propriétés de la barre de défilement


Les barres de défilement sont munies d'un certain nombre de propriétés librement modifiables.
Parmi ces propriétés, les valeurs minimales et maximales correspondant à la barre de
défilement.
Pour modifier ces propriétés:
• Sélectionne la barre de défilement par un simple clic de souris (si elle n'est
pas déjà sélectionnée)
• Clique sur le bouton Contrôle de la Boîte d'outils Contrôles de formulaire.
Une nouvelle fenêtre apparaît qui nous montre différentes propriétés de la barre de
défilement. De plus, nous allons pouvoir modifier ces propriétés.
• Dans la boîte de dialogue des propriétés de la barre de défilement, note les valeurs:
• -50 pour la valeur de défilement min.
• +75 pour la valeur du défilement max.

6/9
Étude améliorée des graphes mathématiques

• Clique sur l'onglet Données de la boîte de dialogue des propriétés.


Un deuxième volet de la boîte de dialogue apparaît

• Indique la cellule A1 comme cellule liée.


• Désactive le mode Conception en cliquant sur le bouton
correspondant de la barre d'outils.
• Actionne la barre de défilement et vérifie que:
• les valeurs maximales et minimales sont bien celles que
tu as fixées.
• L'apparition des valeurs intermédiaires se fait correctement dans
la cellule A1.

7/9
Étude améliorée des graphes mathématiques
Ne ferme pas cette feuille de calcul: elle va nous servir encore un peu.

Utilisation des barres de défilement pour les diagrammes


Les valeurs des limites inférieure et supérieure de l'intervalle d'étude de la fonction peuvent être déterminées
à l'aide de barres de défilement.
De même pour les paramètres a et b de la fonction du premier degré f(x) = ax + b.
Ouvre, si c'est nécessaire, le classeur contenant l'étude de

l'équation du premier degre 1erdegre.ods.
• Si nécessaire, active le mode de conception en cliquant sur
le bouton correspondant de la boîte d'outils des contrôles.
• Si nécessaire, déplace le diagramme déjà présent de
manière à dégager les cellules de la colonne C.
• Ajoute une barre de défilement dans la cellule C4. Elle
permettra de définir la valeur de l'élément inf qui pourra être situé entre les valeurs -20 et +10.

• Établis de même une barre de défilement pour la valeur de l'élément sup qui pourra être situé entre
les valeurs -10 et +20.
• Établis deux barres de défilement pour les deux paramètres a et b qui peuvent chacun varier entre
-10 et +10.
• Lorsque les différentes barres de défilement sont au point,
désactive le mode conception en cliquant sur le bouton
correspondant de la barre d'outils des contrôles.
• Vérifie que les barres de défilement te permettent de modifier
tous les paramètres.
• Confirme ce que tu sais de l'influence de la valeur des différents
paramètres et ce que tu as appris au cours de mathématiques.
• Enregistre le document.

Barres de défilement et valeurs non entières


Les barres de défilement permettent de générer des valeurs entières comprises dans n'importe quel
intervalle. Par exemple, on couvre aisément l'intervalle compris entre -10 et +10 par pas de 1.
Mais qu'en est-il si nous voulons générer des valeurs non entière?
Comment couvrir l'intervalle compris entre -3.5 et 2.7 par pas de 0.1 ?
Expérience
• S'il ne l'est plus, ouvre le classeur qui nous avait permis d'expérimenter à la page 6.
• Une barre de défilement est toujours présente en B1; elle dirige la valeur de la cellule A1.
• Modifie la valeur de la propriété Valeur de défilement min. et donne-lui la valeur -3,5.

• Passe ensuite dans la zone de la propriété Valeur de défilement max.


Oh là! Pas très disciplinée, cette valeur... Je lui indique de se mettre à -3.7 et voilà qu'elle change et préfère -4

8/9
Étude améliorée des graphes mathématiques
C'est la triste réalité. Seules des valeurs entières peuvent être indiquées là.
Mais je voudrais vraiment indiquer une décimale pour les différentes valeurs de A1. C'est fichu?
Ne désespérons pas. Si l'ordinateur a des capacités limitées, notre cerveau doit pouvoir trouver une solution.
• Modifie les propriétés de la barre de défilement, de manière que les limites soient fixées à
• -35 pour la valeur inférieure
• +27 pour la valeur supérieure
Vous ne manquez pas d'un certain sens de l'humour. Je voulais des limites entre -3.5 et +2.7 et vous me proposez des
valeurs 10 fois plus grandes.
Exact. Il ne reste donc plus qu'à diviser les valeurs obtenues par 10 dans une autre cellule.
• Définis que la cellule liée à la barre de défilement est C1.
• En A1, note la formule =C1/10.
• Vérifie que les valeurs présentées en A1 sont bien comprises entre -3.5 et +2.7.

Apothéose: le graphe de l'équation du second degré


La réalisation d'une feuille de calcul pour dessiner les graphes des fonctions du second degré ne doit plus
poser de problèmes. Tu vas pouvoir réinvestir tout ce que tu as appris dans les pages précédentes.
Dans ce cas, il faut envisager de pouvoir faire évoluer les trois paramètres de la fonction
f(x) = ax²+bx+c
Pour les valeurs des paramètres, choisis au mieux les limites pour obtenir des graphes de différentes
variétés (concavité tournée vers le haut, concavité tournée vers le bas).
Choisis correctement les valeurs du minimum et du maximum afin de bien voir l'évolution de la fonction
lorsque les différents paramètres évoluent.
Quand tu as terminé, présente ta résolution au professeur.

9/9