Vous êtes sur la page 1sur 24
Respect pour le Nord ONTARIO
Respect pour le Nord ONTARIO
Respect pour le Nord ONTARIO
Respect pour le Nord ONTARIO
Respect pour le Nord ONTARIO
Respect pour le Nord ONTARIO
Respect pour le Nord ONTARIO
Respect pour le Nord ONTARIO

Respect pour le Nord

ONTARIO
ONTARIO

Les gens du Nord de l’Ontario jouent un rôle considérable dans le bon fonctionnement de la province. Dès lors, Queen’s Park devrait, à tout le moins, faire preuve d’un peu de respect envers vous. Le respect voudrait dire vous accueillir comme partie prenante dans les processus décisionnels au lieu d’imposer des solutions à l’emporte-pièce aux défis qu’affronte le Nord de l’Ontario. Le respect voudrait dire prêter l’oreille aux voix des Premières nations. Le respect voudrait dire conserver et créer des emplois à valeur ajoutée dans le Nord. Et le respect voudrait dire régler la question des allocations forestières, ainsi que la question de la transformation des ressources naturelles dans le Nord.

L’hiver est bien plus rude dans les contrées du Nord, mais la vie ne devrait pas l’être. Les néo-démocrates apporteront des secours immédiats aux gens du Nord de l’Ontario en éliminant l’application de la TVH à des produits de première nécessité comme l’électricité et le chauffage domestique. Dans les contrées du Nord les distances sont plus considérables, mais les factures d’essence ne devraient pas l’être. Les néo- démocrates comprennent fort bien que les gens du Nord de l’Ontario n’ont pas le choix d’utiliser leurs voitures et leurs camions pour se rendre au travail, à l’école, et à l’arène de hockey. C’est pourquoi nous commencerons à réduire la TVH sur l’essence et à alléger, au moyen de plafonds hebdomadaires sur l’essence, le désagrément financier qu’ont à affronter les gens lorsqu’ils se rendent aux stations-service.

Les néo-démocrates de l’Ontario vous comprennent. Nous autres aussi, on habite dans le Nord. Et vous pouvez compter sur les néo- démocrates pour changer les choses en respectant les gens du Nord.

Changer les choses en mettant les priorités des gens en premier.

Voici donc notre plan. Jetez-y un coup d’œil, faites-le circuler, et parlez-en à vos amis.

coup d’œil, faites-le circuler, et parlez-en à vos amis. -Andrea Horwath Chef du NPD de l’Ontario

-Andrea Horwath Chef du NPD de l’Ontario

2 | ONTARIO NDP

Greg Bennett

Respecter le nord

Donner aux députés du Nord un vrai pouvoir sur tout processus décisionnel concernant le NordRespecter le nord Remplacer la Loi sur le Grand Nord Garder dans le Nord les revenus

Remplacer la Loi sur le Grand Nordpouvoir sur tout processus décisionnel concernant le Nord Garder dans le Nord les revenus issus des

Garder dans le Nord les revenus issus des impôts appliqués aux nouvelles exploitations minières nouvelles exploitations minières

Du respect pour les Premières nationsLoi sur le Grand Nord Garder dans le Nord les revenus issus des impôts appliqués aux

Respecter le Nord: cela devrait aller de soi. Le Nord de l’Ontario doit affronter des défis qui lui sont propres mais, gouvernement après gouvernement, Queen’s Park essaye d’imposer aux gens du Nord des politiques façonnées pour le reste de l’Ontario. Les choses n’ont pas à continuer comme ça. Il nous faut commencer en faisant preuve de respect face aux défis uniques qu’affronte le Nord, et nous devons offrir aux gens du Nord la possibilité de décider de leur avenir.

Il faudra que les gens du Nord de l’Ontario soient présents à la table où l’on prendra des décisions concernant leur région. Nous allons

créer un Comité législatif pour le Nord de l’Ontario, entièrement composé de députés du Nord, quel que

soit leur parti. Le Comité aurait l’autorité d’étudier les questions qui importent au Nord de l’Ontario, telles que l’énergie, la foresterie, et l’exploitation minière, et faire des recommandations au gouvernement. Mais surtout, la Législation affectant le Nord de l’Ontario sera soumise à ce Comité pour être révisée et amendée, afin de donner aux gens du Nord un vrai pouvoir décisionnel sur les lois qui affectent leur région.

La Loi sur le Grand Nord a été votée à Queen’s Park sans égard pour les objections des habitants du Nord de l’Ontario et des Premières nations. Cette législation n’a pas su fournir aux Premières nations les outils dont elles ont besoin pour véritablement bénéficier du

développement des ressources naturelles sur leurs terres.

Nous allons abolir la Loi sur le Grand Nord et travailler

avec les Premières nations, les habitants du Nord de l’Ontario, les représentants des industries et les environnementalistes pour développer un nouveau document législatif, qui contribue à l’avenir du Nord de l’Ontario. En tant que partenaires à part entière d’un gouvernement néo-démocrate, les Premières nations auront une réelle influence sur la manière dont devrait être géré le développement sur leur territoire ancestral. Nous allons agir dans le respect de leurs traditions. Nous allons veiller à ce que toutes les décisions soient prises en accord avec des principes environnementaux solides et nous allons offrir aux industries locales la sécurité indispensable à l’avancement de leurs projets.

4 | NPD de l’Ontario

Afin d’agir dans le respect des Premières nations, nous créerons un poste de Ministre des Affaires autochtones. Et il s’agira bien d’un poste à temps plein.

Les recettes budgétaires générées dans le Nord de l’Ontario doivent être utilisées ici même afin d’aider les gens du Nord et les Premières nations à affronter les défis uniques auxquels leurs régions doivent faire face. Les revenus issus de l’application de l’impôt sur l’exploitation minière aux nouvelles exploitations resteront dans le Nord afin que les Premières nations et les municipalités du Nord de l’Ontario puissent relever les défis auxquels leurs régions ont à faire face.

Nous avons mis de l’avant d’autres engagements pris en vue d’aider les municipalités du Nord, au moyen d’un fonds de 70 millions de dollars, dédié à la réparation des ponts et des routes, à des infrastructures tels des hôpitaux, et à une stratégie pour les écoles rurales.

Ce sont là des changements qui respectent la vie dans le Nord.

pour les écoles rurales. Ce sont là des changements qui respectent la vie dans le Nord.
pour les écoles rurales. Ce sont là des changements qui respectent la vie dans le Nord.

6 | ONTARIO NDP

Andrew Louis

Créer des emplois dans le nord et les protéger

Créer des emplois à valeur ajoutée en mettant fin à l’exportation des ressources naturellesCréer des emplois dans le nord et les protéger Protéger les emplois du secteur forestier au

Protéger les emplois du secteur forestier au moyen d’un contrôle communautaire des allocations de boisen mettant fin à l’exportation des ressources naturelles Créer des emplois dans le Nord au moyen

Créer des emplois dans le Nord au moyen d’un programme « Achetez ontarien » programme « Achetez ontarien »

Rendre les entreprises compétitives au moyen de coûts d’électricité réduits d’électricité réduits

La crise économique qui a secoué l’Ontario n’est, pour le Nord, rien de nouveau. Le Nord de l’Ontario était en récession bien avant la crise économique n’ait frappé Wall Street. Ce n’est pas par hasard que cela est arrivé. Pendant trop longtemps, les politiques façonnées par Queen’s Park ont ignoré les défis auxquels le Nord doit faire face. Les coûts exorbitants de l’électricité ont ravagé le secteur industriel. Les ressources naturelles sont expédiées à l’extérieur de la province, emportant avec elles les emplois à valeur ajoutée. Nous pouvons bâtir un avenir durable pour le Nord en créant des emplois, mais l’on ne saurait ce faire avec un statu quo émanant de Toronto.

Nos ressources naturelles devraient être utilisées avec soin et de façon responsable, afin d’engendrer une prospérité qui soit partagée par toutes et tous. Des minéraux comme le cuivre, le nickel et le zinc créent de la richesse pour toute la population de l’Ontario. Et pourtant, nos ressources sont expédiées en dehors de la province, de sorte que c’est ailleurs que l’on crée des emplois à valeur ajoutée dans le secteur de la transformation des minéraux.

Nous allons amender la Loi sur les mines, veillant à ce que les ressources naturelles qui peuvent être transformées au Nord de l’Ontario restent au Nord de l’Ontario pour y générer de bons emplois.

Le Nord a perdu plus de 40 000 emplois dans le secteur forestier, et plus de 30 usines. Des communautés comme Dubreuilville et Smooth Rock Falls ont perdu leur seul employeur et peinent à se remettre sur pied.

Toute compagnie qui ferme une usine ne devrait plus avoir le droit de garder son allocation de bois. Nous pouvons rendre ce bois disponible à des agents qui opèrent dans la communauté, afin d’offrir des emplois à la population locale. Les communautés méritent d’avoir plus de contrôle sur leurs ressources forestières et elles ont droit à une meilleure protection de l’emploi pour les économies locales.

Andrew Louis

8 | NPD de l’Ontario

Chaque année, notre gouvernement dépense des milliards de dollars de notre argent pour acheter, à l’extérieur de la province, des véhicules de transport en commun, des fournitures de bureau, et même de la viande et des légumes – des biens pouvant être produits ici, en Ontario. Et cependant, l’on n’en finit pas d’octroyer des contrats à des compagnies allemandes pour la production de véhicules de transport en commun que nous pourrions construire chez nous. Ces décisions à courte vue nous coûtent cher, vu que, suite à elles, de bons emplois et des opportunités de développement pour les industries à valeur ajoutée s’envolent en fumée. C’est le temps que ça change. Nous allons, dune manière prudente et

responsable au point de vue financier, légiférer de sorte que l’argent de l’Ontario soit dépensé ici, en Ontario, pour y créer de bons emplois. Pour commencer, nous allons mettre fin à la fuite d’emplois reliés à la remise à neuf des wagons GO Transit vers une compagnie québécoise, et veiller à ce que ces emplois soient conservés par la Commission de Transports Ontario Northland, ayant son siège social à North Bay.

Car, si la décision prise par Métrolinx va de l’avant, cela provoquera des centaines de pertes d’emplois à North Bay.

Les gens du Nord savent que les provinces dotées de systèmes hydroélectriques publics et publiquement responsables fournissent de l’électricité à un moindre coût. Au Manitoba, une entreprise appartenant au secteur électro-intensif dépensera 26 millions de dollars par an en électricité. Au Nord de l’Ontario, cette même entreprise aurait à débourser 64 millions de dollars. Il n’est dès lors pas étonnant que les entreprises ontariennes peinent à rester compétitives.

Le Manitoba et le Québec n’en sont pas réduits à régler des factures imposées par des compagnies énergétiques privées, ni à contribuer à des salaires de PDG dix-neuf fois plus élevés que le salaire annuel d’une famille moyenne. Tel que précisé dans le Plan pour des changements abordables, nous allons rationaliser la bureaucratie du secteur hydroélectrique, rendant celui-ci à nouveau un bien public et publiquement responsable.

secteur hydroélectrique, rendant celui-ci à nouveau un bien public et publiquement responsable. NPD de l’Ontario |

12 | ONTARIO NDP

Andrew Louis

ONTARIO NDP | 12

Andrew Louis

Tout en apportant ces changements, nous conserverons des emplois au Nord de l’Ontario et renforcerons nos industries manufacturières, aussi bien que nos industries des ressources naturelles, en veillant à ce que les tarifs énergétiques de l’Ontario soient compétitifs par rapport à ceux des juridictions avoisinantes. À cette fin, nous rendrons les petites et les moyennes entreprises éligibles pour un tarif énergétique industriel. Nous allons aussi prolonger le programme de réduction des tarifs d’électricité pour le secteur industriel du Nord – censé expirer en 2013 –, afin de protéger les emplois dans les régions du Nord de l’Ontario. Les entreprises admissibles offriront des garanties d’emploi concrètes, pour que l’on sache que l’argent public est consacré à la création et à la protection des emplois des gens du Nord.

Nous allons aussi continuer à élargir la capacité de réseau, pour aider les habitants du Nord de l’Ontario à profiter des possibilités créées par l’essor des énergies renouvelables, et pour ouvrir de nouveaux marchés pour les produits forestiers en investissant dans des centrales électriques à cycle combiné.

La région de Ring of Fire offre aux Premières nations et au Nord des possibilités de développement économique et des emplois fort nécessaires. Cependant, des tarifs énergétiques exorbitants et l’absence d’infrastructures telle une voie ferrée, menacent de pousser la région de Ring of Fire, riche en minerai, en dehors de la province. Nous veillerons à ce que ces obstacles au développement de la région de Ring of Fire soient éliminés, afin que l’on puisse générer, dans le Nord, les emplois dont les régions ont tant besoin.

Pour faire avancer le développement de la région de Ring of Fire, nous allons élaborer de nouvelles règles pour la planification de l’aménagement du territoire, des règles qui protègent les intérêts des Premières nations, qui apportent un plus de clarté aux paramètres de développement, et qui soient basées sur des principes solides permettant une bonne gestion du territoire. Nous allons donner notre appui au développement, dans la région de Ring of Fire, d’infrastructures telles des routes, des voies ferrées, et des lignes de transmission électrique. Nous allons fournir à la main- d’œuvre locale des possibilités de formation professionnelle et d’éducation, afin de bien l’équiper pour les emplois qui seront créés dans la région de Ring of Fire.

12 | NPD de l’Ontario

Rendre la vie plus abordable pour les gens du nord

Élimination de l’application de la TVH à l’électricité et au chauffage domestiqueRendre la vie plus abordable pour les gens du nord Une première réduction de la TVH

Une première réduction de la TVH sur l’essence, et l’établissementde la TVH à l’électricité et au chauffage domestique 9 de plafonds hebdomadaires sur le prix

9 de plafonds hebdomadaires sur le prix de l’essence

Des subventions pour les rénovations écoénergétiques des logements logements

À travers l’Ontario, les budgets des ménages sont de plus en plus réduits. Les gens ont de plus en plus de difficulté à trouver de bons emplois, et ceux qui en trouvent s’aperçoivent que leurs salaires ne peuvent se mesurer à l’augmentation constante du coût de la vie. Ceci est un problème partout, mais c’est au Nord qu’il est le plus aigu. Des distances plus considérables et des hivers plus rudes rendent la vie plus chère, et c’est au Nord que la crise des emplois affectant l’Ontario a frappé le plus cruellement. Et malheureusement, les décisions prises à Queen’s Park ne tiennent pas compte de la réalité de la vie au Nord de l’Ontario. On peut faire mieux que cela.

L’injuste imposition de la TVH par Stephen Harper et Dalton McGuinty a frappé les familles au pire moment possible – mais ce qui a frappé encore plus durement, ce sont les nouvelles taxes sur des produits de première nécessité qui étaient déjà trop chers, comme l’électricité et

le chauffage domestique. Nous, nous allons rendre votre vie plus abordable en éliminant l’application de la TVH à l’électricité et au chauffage domestique.

Les distances considérables que les gens du Nord ont à parcourir rendent le besoin de conduire une partie essentielle du quotidien. Et cependant, faire le plein coûte plus au Nord de l’Ontario que dans la plupart de la province. Certes, nous ne pouvons imposer des contrôles sur le prix de l’essence, mais nous pouvons rendre ce prix plus juste. Nous allons enjoindre à la Commission de lénergie de

l’Ontario d’établir, à chaque semaine, un plafond pour le prix de l’essence de sorte que, en allant à la station- service, vous puissiez bénéficier d’une protection. Nous allons aussi commencer à réduire la TVH sur l’essence, au rythme d’un point par année.

Afin de relever les défis énergétiques auxquels il nous faut faire face, et afin de réduire le coût des factures, nous allons renforcer l’appui

aux rénovations écoénergétiques des logements, et nous allons rendre les choix environnementaux plus abordables.

14 | NPD de l’Ontario

Affronter les défis en matière de santé dans le Nord

La garantie du versement, dans les 30 jours, des subventions accordées aux résidents du Nord de l’Ontario pour frais de transport à des fins médicales accordées aux résidents du Nord de l’Ontario pour frais de transport à des fins médicales

9 50 nouveaux médecins pour le Nord et des cliniques 50 nouveaux médecins pour le Nord et des cliniques

un appareil TEP pour le Nordde l’Ontario pour frais de transport à des fins médicales 9 50 nouveaux médecins pour le

Andrew Louis

Les distances plus considérables et les populations moins nombreuses du Nord créent des défis uniques en matière de santé. Nous pouvons améliorer les soins de santé pour les gens du Nord de l’Ontario en respectant ces défis et en accueillant des solutions novatrices.

Le programme de subventions accordées aux résidents du Nord de l’Ontario pour frais de transport à des fins médicales a besoin d’être réformé. Il est désuet, rigide, et bureaucratique. Pendant des années, les patients, les médecins, et les spécialistes des soins de santé ont réclamé une révision du programme, afin que celui-ci réponde aux besoins des gens du Nord. Nous allons mettre sur pied un formulaire de demande en ligne pour supplémenter le formulaire de demande sur papier. Bien qu’en vertu de ce programme les remboursements soient censés parvenir aux utilisateurs dans un délai de 8 à 10 semaines, bien de gens en sont réduits à patienter pendant quatre mois, voire plus, pour recevoir leur remboursement. Les gens du Nord qui doivent effectuer de nombreux déplacements pour avoir accès à des soins de santé se voient obligés, en raison du délai prolongé que comporte le processus de remboursement, d’annuler des rendez-vous parce qu’ils ne peuvent tout simplement

pas les payer de leur poche. Nous allons veiller à ce que les demandes de remboursement soient traitées dans les

dix semaines et, au cas où cette échéance ne serait

pas respectée, que les patients reçoivent des intérêts

sur la somme dont ils ont été obligés d’attendre la réception.

Il y a 900 000 Ontariens qui n’ont pas de médecin de famille, et cela oblige les communautés à faire des pieds et des mains pour composer avec cette pénurie. Ainsi, lorsque les gens tombent malades, ils se

Andrew Louis

16 | NPD de l’Ontario

ONTARIO NDP PLATFORM | 19

Andrew Louis

retrouvent sans médecin qui puisse les soigner. Nous allons apporter des remèdes à cette pénurie

retrouvent sans médecin qui puisse les soigner. Nous allons apporter des remèdes à cette

pénurie de médecins en annulant la dette des nouveaux médecins qui choisissent d’exercer leur métier au sein de communautés souffrant d’un manque de services médicaux. Ceci amènera, d’ici quatre ans, 50 nouveaux médecins dans le Nord, dans des communautés ayant désespérément besoin de plus de soins de santé.

Nous allons aussi alléger la pression dont sont victimes les médecins de famille et les services d’urgence, en apportant notre appui à d’autres professionnels de la santé, telles que les infirmières praticiennes, et en créant des cliniques qui puissent offrir des services de santé novateurs. Nous allons financer

50 cliniques qui puissent offrir des soins de santé familiale 24 heures sur 24 à 250

000 personnes de plus, d’ici 2012. Ces cliniques vous permettront de prendre des rendez-vous avec votre médecin de famille ou votre infirmière praticienne dans les 48 heures. Ainsi, vous pourrez bénéficier des soins de santé dont vous avez besoin même en plein milieu de la nuit. Ces nouvelles

cliniques seront conçues pour répondre aux besoins des communautés locales et faire en sorte que chaque Ontarienne et chaque Ontarien aient accès à des soins de santé de haute qualité.

Nous allons aussi nous attaquer au problème que constituent les longs délais d’attente aux services d’urgence en investissant l’argent public de manière plus intelligente. Nous allons faire des investissements dans les soins de longue durée et dans les soins à domicile afin d’éliminer les longues listes d’attente auxquelles on a à faire face actuellement. En éliminant les pressions qui affectent actuellement les services d’urgence des hôpitaux, nous pourrons réduire de moitié les délais d’attente aux urgences.

Le Nord-Est de l’Ontario est la seule région de la province qui ne possède pas d’appareil de tomographie par émission de positrons (TEP). Ceci est injuste. Dès lors que l’Ontario offre certains services de soins de santé, les habitants de toutes les régions de la province devraient y avoir accès. Nous allons donc

financer l’achat et l’exploitation d’un appareil de tomographie par émission de positrons (TEP) au Nord-Est de l’Ontario.

18 |NPD de l’Ontario

Respecter notre patrimoine du Nord

Respecter l’accès traditionnel aux lacs et aux rivièresRespecter notre patrimoine du Nord Protection des Grands Lacs Pas de déchets nucléaires dans le Nord

Protection des Grands LacsNord Respecter l’accès traditionnel aux lacs et aux rivières Pas de déchets nucléaires dans le Nord

Pas de déchets nucléaires dans le Nordpatrimoine du Nord Respecter l’accès traditionnel aux lacs et aux rivières Protection des Grands Lacs ONTARIO

ONTARIO NDP | 9

Les gens du Nord ont toujours aimé les parties de pêche et les randonnées en famille. Les lacs et les rivières du Nord offrent parmi les meilleures expériences de pêche et de canotage que l’on puisse vivre en Ontario. Et cependant, plusieurs lacs et rivières où les habitants du Nord de l’Ontario ont pêché pendant des années ont été fermés aux pêcheurs à la ligne

locaux. Nous allons rouvrir les possibilités qu’a fermées le Ministère des Richesses naturelles, afin de restaurer l’accès traditionnel des habitants du Nord à leurs lacs et leurs rivières.

Leurs régions offrent aux habitants du Nord de l’Ontario des possibilités de pêche qui sont parmi les meilleures, mais l’on n’a pas assez fait, pendant de longues années, pour impliquer les gens du Nord dans la gestion des stocks et de l’habitat des poissons.

La gestion du repeuplement et de l’habitat des poissons doit être entièrement fondée sur les données scientifiques fournies par les biologistes du Ministère des Richesses naturelles, et doit aussi utiliser et respecter le savoir local. Nous allons consacrer à cette initiative des fonds provenant de l’octroi de permis de pêche.

20 | ONTARIO NDP

Andrew Louis

ONTARIO NDP PLATFORM | 22

Andrew Louis

22 | ONTARIO NDP

Les Ontariens et les Ontariennes habitent près des Grands Lacs, et dépendent de la santé de ceux-ci pour ce qui concerne l’eau potable, les loisirs, le tourisme, les emplois et les industries. Aujourd’hui, les inquiétudes par rapport aux menaces entourant la santé des Grands Lacs vont en augmentant : plus de 100 000 personnes ont signé une pétition contre le plan risqué – et appuyé par le gouvernement – autorisant le transport de déchets nucléaires radioactifs sur les Grands Lacs. Nous allons protéger le Nord en

désignant un Ministre responsable de la protection des Grands Lacs et nous allons établir des objectifs clairs, ainsi qu’un cadre législatif veillant à ce que les décisions prises par tous les Ministères protègent la quantité et la qualité de l’eau des Grands Lacs.

Nous allons protéger et améliorer la qualité de l’eau pour les communautés

autochtones du Nord de lOntario l’Ontario en accordant à celles-ci le pouvoir de développer des plans de protection des sources d’eau – tout comme les communautés du Sud de l’Ontario peuvent le faire.

Nous allons aussi donner aux communautés du Nord un pouvoir de veto sur tout transport ou entreposage dans leur région de déchets nucléaires radioactifs provenant du sud de l’Ontario et d’autres provinces.

ONTARIO NDP PLATFORM | 24

ONTARIO

ONTARIO NDP PLATFORM | 24 ONTARIO Autorisé par l’agent officiel du NPD de l’Ontario
ONTARIO NDP PLATFORM | 24 ONTARIO Autorisé par l’agent officiel du NPD de l’Ontario

Autorisé par l’agent officiel du NPD de l’Ontario