Vous êtes sur la page 1sur 14

1.1.

2 L’emploi occasionnel d’IS (Données GUSO)

1.1.2. a) Les employeurs occasionnels

Diapo 27 & 28
La réduction généralisée de l’activité est
particulièrement marquée en Limousin.

Le nombre d’employeurs occasionnels d’IS a


chuté de 6,13 % en France et de près de 15 %
en Limousin entre 2006 et 2007.
Le Limousin passe de 1,6 à 1,4 % du nombre
total d’employeurs occasionnels en France.

Cette situation est préoccupante car les


employeurs occasionnels représentaient en
2005, 50 % de l’emploi d’IS en Limousin.
(cf § 1.2),

La baisse est particulièrement importante en


Haute-Vienne. La Corrèze de ce fait prend en
2007 une part quasiment équivalente à celle
de la Haute-Vienne dans le nombre
d’employeurs occasionnels d’IS.

ORACLIM. 31, avenue de la Libération. Limoges 21 mudalim@wanadoo.fr


Etude sur l’emploi culturel en Limousin.
Mieux connaître l’intermittence en Limousin. 16/09/08
Diapo 29 & 30

Essoufflement de la prise d’initiative.


La chute des nouvelles adhésions au GUSO
qui passent de 528 en 2006 à 413 en 2007,
donne une idée de l’ampleur du phénomène
en Limousin. La région perd 0,2 % de sa part
du total des nouvelles adhésions, Picardie et
Champagne-Ardenne. 0,1 %, Auvergne et
Franche-Comté. restent stables malgré le
recul des nouvelles adhésions.

Cet indicateur confirme le maintien relatif


d’une dynamique d’organisation de
manifestations occasionnelles en Creuse et
surtout en Corrèze, qui dépasse la Haute-
Vienne en nombre de nouvelles adhésions au
GUSO en 2007.

La part des nouveaux adhérents au GUSO


s’est élevée à 34 % des employeurs actifs en
Limousin en 2006 et à 31 % en 2007. Cette
proportion, plus forte de 3 à 12 % dans les
autres régions du panel et en moyenne
française, témoigne à la fois d’une certaine
prudence dans la prise d’initiatives nouvelles
et de la solidité d’un « socle » d’employeurs
occasionnels actifs.

ORACLIM. 31, avenue de la Libération. Limoges 22 mudalim@wanadoo.fr


Etude sur l’emploi culturel en Limousin.
Mieux connaître l’intermittence en Limousin. 16/09/08
Diapo 31 & 32

Typologie des employeurs par statut juridique

Les associations sont les principaux employeurs.

Les particuliers viennent en deuxième position, en


nombre d’employeurs, devant les structures
publiques. L’ordre s’inverse en volume de MS.

A l’exception des structures publiques, comités


d’entreprises et mutuelles, la réduction d’activité
et d’emploi d’IS touche toutes les catégories
d’employeurs.

ORACLIM. 31, avenue de la Libération. Limoges 23 mudalim@wanadoo.fr


Etude sur l’emploi culturel en Limousin.
Mieux connaître l’intermittence en Limousin. 16/09/08
Diapo 33
Spécificités des employeurs occasionnels du Limousin en nombre et MS par statut en 2007, par rapport à la moyenne de la France :
- l’association est l’employeur prédominant en nombre et plus encore en MS, largement au-dessus des moyennes françaises
- les particuliers viennent ensuite, très en dessous de la moyenne française en nombre mais presque à égalité en MS, signe de générosité
- les structures de droit public viennent en 3ème position en nombre mais en deuxième en MS et moitié moins qu’en moyenne de la France
- les sociétés commerciales interviennent ensuite, un peu en dessous en nombre de la moyenne française mais 2 fois moins en MS
- les autres structures de l’Economie sociale viennent ensuite et pèsent plus en Limousin qu’en moyenne française
- les artisans et commerçants interviennent moins en nombre qu’en moyenne française, mais plus en MS.

ORACLIM. 31, avenue de la Libération. Limoges 24 mudalim@wanadoo.fr


Etude sur l’emploi culturel en Limousin.
Mieux connaître l’intermittence en Limousin. 16/09/08
Diapo 34

Précisions sur les structures publiques employeurs occasionnels :

Les collectivités territoriales représentent 6 employeurs directs sur 10 et ¾ de la MS. Les établissements publics ont vu passer de 45 à 40 % leur
part du nombre des employeurs entre 2006 et 2007 et de 34 % à 29 % leur part de la MS. La part de l’Etat dans la MS doublait en 2007 par
rapport à 2006, mais le montant de son intervention restait encore à peine à 7 % du montant de la MS des collectivités territoriales
.

ORACLIM. 31, avenue de la Libération. Limoges 25 mudalim@wanadoo.fr


Etude sur l’emploi culturel en Limousin.
Mieux connaître l’intermittence en Limousin. 16/09/08
Diapo 35
Typologie des employeurs occasionnels en Limousin en 2007 par secteur d’activité

La répartition proportionnelle par secteur NAF des 1333 employeurs occasionnels, de 1 406 096 € de MS et des 93 315 heures déclarées
souligne le poids du secteur associatif non spécifiquement inclus dans le culturel (913 E). Elle indique aussi que les hôtels, cafés… ont un poids
en heures déclarées équivalent à celui des administrations.

ORACLIM. 31, avenue de la Libération. Limoges 26 mudalim@wanadoo.fr


Etude sur l’emploi culturel en Limousin.
Mieux connaître l’intermittence en Limousin. 16/09/08
Diapo 36
Affaiblissement du nombre de porteurs de petits projets, résistance voire consolidation d’un socle d’organisateurs actifs.

La typologie des employeurs occasionnels par nombre de déclarations effectuées indique que les tranches effectuant plus de 11 déclarations ne
représentent au total qu’à peine 10 % du nombre d’employeurs occasionnels, en Limousin comme pour l’ensemble de la France. La chute de
l’effectif entre 2006 et 2007 s’est produite en Limousin sur les petits organisateurs, qui constituent encore cependant 1/3 des organisateurs.
La tranche de ceux qui effectuent 2 déclarations a progressé. Les tranches de 3 déclarations et plus ont résisté partout. A signaler que la tranche
de 3 à 5 déclarations est supérieure de 5 points à la moyenne française.

ORACLIM. 31, avenue de la Libération. Limoges 27 mudalim@wanadoo.fr


Etude sur l’emploi culturel en Limousin.
Mieux connaître l’intermittence en Limousin. 16/09/08
1.1.2. b) L’emploi occasionnel

Diapo 37 & 38

Recul fort mais contenu de l’emploi


occasionnel.

Le nombre de déclarations chute dans toutes


les régions du panel sauf la Picardie.

Le maintien (voire la consolidation, en


Limousin en tout cas) des effectifs
d’organisateurs des tranches effectuant plus
de 3 déclarations, permet de contenir cette
chute et même d’augmenter le nombre moyen
de déclarations par employeur. (A noter que
ce nombre se situe dans une fourchette très
réduite (4,71 Limousin à 5,91 Picardie en
2007), à la différence du nombre moyen
d’AEM pour les employeurs réguliers d’IS).

Entre 2006 et 2007, en Limousin le nombre


des déclarations diminue cependant de 1000
(- 13 %) avec une perte de 0,1 point de la part
du total des déclarations effectuées en France.

ORACLIM. 31, avenue de la Libération. Limoges 28 mudalim@wanadoo.fr


Etude sur l’emploi culturel en Limousin.
Mieux connaître l’intermittence en Limousin. 16/09/08
Diapo 39 et 40
60 % de la chute du nombre de déclarations
se situe en Haute-Vienne.

La Corrèze reste en deuxième position pour


le nombre de déclarations mais dépasse la
Haute-Vienne par le montant de la MS.

ORACLIM. 31, avenue de la Libération. Limoges 29 mudalim@wanadoo.fr


Etude sur l’emploi culturel en Limousin.
Mieux connaître l’intermittence en Limousin. 16/09/08
Diapo 41
La masse salariale moyenne par déclaration
est similaire en Auvergne et Limousin et
reste stable entre 2006 et 2007 autour de
225 €. (France, stabilité autour de 255 €)
Elle est supérieure d’environ 60 € dans les
trois autres régions, mais perd sur la même
période près de 10 € en Champagne-
Ardenne et Franche-Comté et gagne 5 € en
Picardie.
Plus que l’emploi régulier, où les disparités
de MS moyenne par AEM sont fortes
(cf. diapo 15), le système GUSO semble
harmoniser les conditions de rémunération
des intermittents salariés pour des
manifestations occasionnelles.

Diapo 41 bis

La MS moyenne par déclaration en 2007 est


plus avantageuse en Corrèze, de 25 € par
rapport à la Haute-Vienne, de 40 € par
rapport à la Creuse.

Elle progresse comme en Creuse en 2007


mais régresse en Haute-Vienne.

ORACLIM. 31, avenue de la Libération. Limoges 30 mudalim@wanadoo.fr


Etude sur l’emploi culturel en Limousin.
Mieux connaître l’intermittence en Limousin. 16/09/08
Diapo 42
Réduction de l’offre ponctuelle et structuration de l’offre plus stable.
La réduction du nombre des déclarations entre 2006 et 2007 s’est principalement produite sur les embauches de courte durée (1 ou 2 jours) qui
sont passées de 95,3 % à 93,9 % des déclarations. Le nombre de déclarations supérieures égales ou supérieures à 3 jours résiste voire augmente.
La durée moyenne par déclaration passe ainsi de 1,24 à 1,3 jour (moyenne française stable à 1,4 jour).

ORACLIM. 31, avenue de la Libération. Limoges 31 mudalim@wanadoo.fr


Etude sur l’emploi culturel en Limousin.
Mieux connaître l’intermittence en Limousin. 16/09/08
Diapo 43 et 44.
Malgré la réduction de l’emploi, le
Limousin reste ouvert à la diversité.
Dans chaque région, le nombre d’IS distincts
salariés d’organisateurs occasionnels
diminue : de – 2,3 % en Franche-Comté
à – 14,7 % en Limousin.
Le Limousin affiche cependant une diversité
d’embauches significative, par rapport à la
Franche-Comté, notamment, avec en
contrepartie un faible ratio «nombre de
déclarations par nombre d’IS distincts», le
minimum autour de 3,6, le maximum étant
autour de 4,8 en Champagne-Ardenne.

Cet écart est cependant plus faible que les


différences constatées entre régions sur le
nombre moyen d’AEM par IS dictinct (cf
diapo. 19). A noter aussi que ce ratio reste
stable d’une année à l’autre dans chaque
région du panel.

La place de la Corrèze dans la diversification


des embauches en Limousin est très
significative.

ORACLIM. 31, avenue de la Libération. Limoges 32 mudalim@wanadoo.fr


Etude sur l’emploi culturel en Limousin.
Mieux connaître l’intermittence en Limousin. 16/09/08
Diapo 45 et 46

Les musiciens les plus touchés par le recul


de l’emploi.
La baisse du nombre des déclarations touche
les artistes et plus spécifiquement les
musiciens (chanteurs dans une moindre
mesure).

Seules les catégories « technicien et cadre »


améliorent leur total.

Le nombre d’heures correspondant à ces


déclarations passe de à 103 519 en 2006 à
93 315 en 2007, soit une perte de 10 200
heures dont 9 700 pour les musiciens.

ORACLIM. 31, avenue de la Libération. Limoges 33 mudalim@wanadoo.fr


Etude sur l’emploi culturel en Limousin.
Mieux connaître l’intermittence en Limousin. 16/09/08
Diapo 47 à 50 : Comparaison Limousin / France, de la répartition des déclarations et des heures correspondant à l’emploi d’IS par des
organisateurs occasionnels en 2007 : les musiciens constituent l’essentiel de l’effectif, et plus en Limousin qu’en moyenne France. (A la
différence des comédiens, ils pèsent moins en déclarations qu’en heures). Noter en Limousin : la faible place pour les danseurs et artistes de
variété et le poids singulier en déclarations et en heures des techniciens et cadres.

ORACLIM. 31, avenue de la Libération. Limoges 34 mudalim@wanadoo.fr


Etude sur l’emploi culturel en Limousin.
Mieux connaître l’intermittence en Limousin. 16/09/08