Vous êtes sur la page 1sur 90

Droit du travail

loi 65/99

OObbjjeeccttiiffss dduu NNoouuvveeaauu CCooddee

Doter le pays d ’un code moderne, attractif pour l’investisseur ;

Réunir l’ensemble des textes dans un même document ;

Etre conforme :

aux dispositions prévues sur les droits de l ’homme et sur les droits et libertés constitutionnelles ;

Aux conventions internationales du travail ratifiées par Maroc ;

Mettre en place les conditions d ’amélioration de l ’environnement du travail ;

Organiser et développer le dialogue social entre les différents acteurs ;

Introduire de nouveaux modes de fonctionnement dans le management des relations sociales.

DDéémmaarrcchhee SSuuiivviiee

Les textes anciens ont été mis en place de manière unilatérale par l ’Administration ;

Le code tel qu’il est publié a été soumis par l ’administration aux employeurs et aux syndicats;

les

Ce

code

été

centre

de

longues

négociations

a

au

entre

partenaires pour parvenir à un certain consensus;

A fait l ’objet d ’un accord signé le 30 avril 2003 a été

présenté au

parlement, publié au Bulletin Officiel le 08 décembre 2003

En vigueur depuis le 08 juin 2004.

Préparation des textes d ’application (en cours)

Publication de 19 décrets (BO du 6 Janvier 2005)

DDuurrééee LLééggaallee dduu TTrraavvaaiill

Toutes les entreprises énumérées par le code du travail Salariés exclus: les cadres dirigeants , les VRP, les employés de maison , les concierges des immeubles d’habitation , les employeurs du secteur ayant un caractère traditionnel

DDuurrééee LLééggaallee dduu TTrraavvaaiill

Secteur non agricole : 2288 heures/année ou 44 heures/semaine (sans réduction de salaire)

Temps de travail effectif :

- le salarié à la disposition de l’employeur

- Doit se conformer à ses directives

- Sans pouvoir vaquer librement à des occupations personnelles

Possibilité de répartir la durée légale sur l’année en fonction des besoins de l’entreprise.

DDuurrééee LLééggaallee dduu TTrraavvaaiill

Art 184 : Fixation de la Durée Normale du Travail

Répartition annuelle en tenant compte des besoins de l’entreprise, nature de l’activité, capacités humaines

Consulter les représentants du personnel

Préparer un planning prévisionnel sur l’année ou période de l’année

Informer l’inspecteur du travail

DDuurrééee LLééggaallee dduu TTrraavvaaiill

Condition : Ne pas dépasser 10 heures/jour Sauf cas suivants : (art 189 – 190 – 191) Récupération des heures perdues après un arrêt partiel ou total du travail pour crise passagère ou force majeure :

pas plus de 30 jours dans l’année. pas plus d’une heure de récupération par jour. pas plus de 10 heures par jour.

DDuurrééee LLééggaallee dduu TTrraavvaaiill

Des heures d’équivalence sont prévues

Travail discontinu, nécessité de travaux préparatoires nécessaires.

possibilité de prolonger les heures de travail jusqu’à 12 heures par jour.

Nature du travail : intermittent, heures de présence et non de travail effectif (concierges, gardiens, pompistes …)

DDuurrééee LLééggaallee dduu TTrraavvaaiill

Travaux d’urgence, réparation des machines, mesures de sauvetage, protéger des matières périssables.

prolonger la durée de travail pendant la journée.

prolonger la durée légale de 2 heures les 3 prochaines journées.

taux horaire normal ou repos compensatoire.

DDuurrééee LLééggaallee dduu TTrraavvaaiill

Possibilité de réduction

En cas de crise économique passagère. En cas d’évènement imprévisible indépendant de la volonté de l’employeur.

Après consultation des représentants du personnel:

Réduction de la durée de travail pour une durée continue ou discontinue ne dépassant pas 60 jours par an. Garantir 50% du salaire normal.

DDuurrééee LLééggaallee dduu TTrraavvaaiill

Si cette réduction doit aller au delà de 60 jours :

Accord nécessaire entre l’employeur et les délégués du personnel.

En cas d’échec, la réduction des heures de travail est soumise au gouverneur.

Pour les entreprises de plus de 10 salariés:

informer les délégués une semaine avant toute mesure de réduction.

Le comité d’entreprise remplace les délégués du personnel (plus de 50 salariés).

LLeess HHeeuurreess SSuupppplléémmeennttaaiirreess

Sont destinées à faire face à :

Des travaux d’intérêt national Un surcroît exceptionnel de travail

Les heures de travail au delà de l’horaire prévu habituellement pour le salarié.

Répartition irrégulière des heures de travail sur l’année :

Au delà de la 10 ème heure de travail, Au delà de 2288 heures.

LLeess HHeeuurreess SSuupppplléémmeennttaaiirreess

25% de 6 heures du matin à 21h le soir (secteur non agricole).

50% de 21 heures à 6 heures du matin.

Remarque : Ces taux sont doublés le jour du repos hebdomadaire.

Les heures supplémentaires sont payées en un seul versement en même temps que le salaire

LLeess HHeeuurreess SSuupppplléémmeennttaaiirreess

Le calcul des heures supplémentaires se fait sur la base du salaire proprement dit, à l’exception:

Des indemnités familiales. Des pourboires et gratifications. Des indemnités de remboursement ou de dédommagement de frais ou de dépenses.

Des pourboires et gratifications. Des indemnités de remboursement ou de dédommagement de frais ou de dépenses.
Des pourboires et gratifications. Des indemnités de remboursement ou de dédommagement de frais ou de dépenses.

LLee RReeppooss HHeebbddoommaaddaaiirree

Repos hebdomadaire de 24 heures. Le Vendredi, le Samedi, le Dimanche ou le jour du Souk. Dérogations :

Le repos par roulement

 

Établissements devant rester ouverts au public

Établissements autorisés

L’arrêt peut entraîner un préjudice au public

Matières périssables…

A la demande de certaines entreprises, le ministère de

l’emploi peut autoriser le repos par roulement. Demande des 2/3 des employeurs dans une province, commune, quartier, région, et les 2/3 des employés.

LLee RReeppooss HHeebbddoommaaddaaiirree

Dérogations :

Possibilité de suspension du repos hebdomadaire :

nature de l’activité, urgence, surcroît de travail :

• sauf pour les mineurs de moins de 18 ans.

• Les femmes de moins de 20 ans.

• Handicapés.

Repos compensatoire en cas de suspension du repos hebdomadaire : délai ne dépassant pas un mois.

LLee CCoonnggéé AAnnnnuueell

Après 6 mois de travail continu dans la même entreprise ou chez le même employeur.

Une journée et 1/2 de congé par mois de travail effectif.

2 jours pour les salariés de moins de 18 ans.

L’employé dispose d’une journée et 1/2 supplémentaire par période de 5 ans (continue ou discontinue), sans que la totalité du congé ne puisse dépasser 30 jours.

Il est possible de répartir ou de cumuler le congé de deux années consécutives (accord de l’employeur et de l’employé)

LLee CCoonnggéé AAnnnnuueell

Est nulle toute renonciation par avance au congé annuel même contre une compensation. Programmation des congés annuels après consultation des représentants du personnel (tenir compte de la situation familiale et de l’ancienneté des salariés). Informer les salariés avant leur départ en congé 30 jours avant. L’employeur ne peut pas embaucher le salarié pour effectuer un travail pendant le congé annuel (avec contrepartie ou sans contrepartie). Il est interdit également au salarié d’effectuer un travail rémunéré pendant sa période de congé annuel.

PPoouuvvooiirr DDiisscciipplliinnaaiirree

• Quels comportements sont passibles de sanctions ?

• Après une faute du salarié, dans quel délai l’employeur doit il prendre sa décision ?

• Quelle est la procédure à suivre pour avertir le salarié sanctionné ?

• La sanction doit elle être précédée d’un entretien préalable ?

PPoouuvvooiirr DDiisscciipplliinnaaiirree

Il résulte à la fois du pouvoir de direction de l’employeur et de son pouvoir réglementaire. Le salarié s’y trouve soumis en raison du lien de subordination.

Les sanctions :

Avertissement Blâme 2° blâme ou mise à pied de moins de 8 jours. 3° blâme ou mutation du salarié : tenir compte du lieu de résidence du salarié.

PPoouuvvooiirr DDiisscciipplliinnaaiirree

Avertissement et Blâme

• Monsieur,

• En application des dispositions de l’ articles 63 du code du travail nous avons le regret de vous infliger la sanction suivante :(Selon le cas ; un avertissement - un blâme )

• Cette sanction qui prend effet à compter de ce jour a été prise à votre encontre pour les motifs suivants :

• -

(s’il s’agit d’un blâme :Tout en vous rappelant que vous avez déjà fait l’objet d’un avertissement en date du…………………………),

• Nous vous signalons que conformément aux dispositions de l’article 38 du code du travail , le cumul de quatre sanctions disciplinaires dans l’année peut entraîner le licenciement sans indemnités ni préavis .

• Par conséquent, nous vous invitons à faire preuve de …………………….

• Veuillez agréer ……………………

• Casablanca le :

PPoouuvvooiirr DDiisscciipplliinnaaiirree

PROCES VERBAL D’AUDITION

• En application des dispositions de l’article 62 du code de travail, a lieu au siège de la société…, en date du …………………à ………heures, l’audition de Mr……………………

pour

lui permettre de se défendre et recueillir ses explications sur les fautes , qui lui sont reprochées et qui ont été constatées le :………………

• L’audition a été menée par Mr ………………………………représentant la société , en

présence du salarié lui-même , accompagné de Mr représentant syndical) choisi par l’intéressé

……….

.… (Délégué du personnel ou

• Au début de cet audition , Mr………………………

représentant

de la société a indiqué à

l’intéressé le cadre dans lequel se déroule cet entretien et lui a indiqué les fautes qui lui sont reprochées et qui sont :

• -

• -

• Il a par la suite invité l’intéressé à fournir toutes les explications utiles à ce sujet et à présenter et défendre ces arguments éventuels.

• Prenant la parole l’intéressé à déclaré ce qui suit :

• -

• Après que l’intéressé ait terminé ses explications et déclaré qu’il n’a rien à ajouter, la séance d’audition a été levée à………heures. et le présent procès verbal a été établi séance tenante.
• Casablanca le …….

PPoouuvvooiirr DDiisscciipplliinnaaiirree

LES SANCTIONS DISCIPLINAIRES : 3 ème et 4 ème blâme

• Monsieur,

• En application des dispositions de l’ articles 63 du code du travail nous avons le regret de vous infliger la sanction suivante : Selon le cas

• un deuxième blâme -une mise à pied de – ou = à 8 jours

• un troisième blâme -un changement de service ou d’établissement

• Cette sanction qui prend effet à compter de ce jour a été prise à votre encontre pour les motifs suivants :

• Conformément à l’article 62 du code du travail, vous avez été entendu le ………………………… pour vous permettre de vous défendre . Les explications et les arguments que vous avez fournis et qui ont fait l’objet d’un procès verbal d’audition dont une copie est ci-jointe , ne sont pas convaincants et ne peuvent en aucun cas vous innocenter des fautes commises.

• Tout en vous rappelant que vous avez déjà fait l’objet des sanctions disciplinaires suivantes :

• nous vous signalons que, conformément aux dispositions de l’article 38 du code du travail, le cumul de quatre sanctions disciplinaires dans l’année peut entraîner le licenciement sans indemnités ni préavis .

• Par conséquent nous vous invitons à faire preuve de …………………….

• Veuillez agréer ……………………

LLee RRèègglleemmeenntt IInnttéérriieeuurr

• Le règlement intérieur est il obligatoire ?

• Quelles sont les règles fixées par le r i ?

• Quelles sont les clauses contraires à la loi ?

• Quelles sont les formalités préalables à sa mise en place , et quand s’applique-t-il ?

• Des notes de service ont-elles la même valeur ?

LLee RRèègglleemmeenntt IInnttéérriieeuurr

Toute Entreprise de plus de 10 salariés. Établi par l’employeur. Communiqué aux représentants du personnel. Approuvé par le ministère du travail. Dans les 2 ans qui suivent l’ouverture de l’entreprise. Règlement intérieur type pour les entreprises de moins de 10 salariés.

LLee RRèègglleemmeenntt IInnttéérriieeuurr

Contenu :

Des mesures nécessaires (l’organisation du travail). Dispositions relatives au recrutement. Licenciement. Congés. Absences. Discipline. Hygiène & Sécurité. Remarque : ne peut comporter des clauses contraires aux lois et aux règlements.

LLee RRèègglleemmeenntt IInnttéérriieeuurr

Dispositions obligatoires :

Il doit indiquer les conditions, les jours, et les horaires de la réception des salariés (au moins une fois par mois)

Modalités :

Afficher et informer les salariés du contenu du règlement intérieur. Une copie est mise à la disposition du salarié Amendes de 2000 à 5000 Dhs pour le «non-respect» de ces dispositions.

LLee RRèègglleemmeenntt IInnttéérriieeuurr

Article 1 : OBJET :

Le présent règlement intérieur définit les droits et obligations des salariés conformément à la législation du travail. Il précise notamment :

• Les

salariés, au licenciement et à l’organisation du travail ; • Les dispositions particulières relatives aux mesures disciplinaires et à la protection de la santé et la sécurité des salariés ;

des

dispositions

générales

relatives

à

l’emploi

Les notes de service, affichées ou diffusées par l’entreprise, constituent des annexes au dit règlement intérieur.

LLee RRèègglleemmeenntt IInnttéérriieeuurr

Article 2 : CHAMP D’APPLICATION :

Ce règlement intérieur est applicable à toutes les catégories de salariés : ( personnel interne de l’entreprise, personnel des entreprises de travail temporaire ou de sous entreprise, stagiaires…)

LLee RRèègglleemmeenntt IInnttéérriieeuurr

SECTION II – EMBAUCHE, CLASSIFICATION, PERIODE D’ESSAI, LICENCIEMENT, PREAVIS.

Article 3 : EMBAUCHE :

L’entreprise procède à l’embauche de son personnel selon les conditions prévues par la législation en vigueur et les règles internes de l’entreprise. Le salarié est responsable des informations et pièces fournies à l’employeur lors de son recrutement, et doit le tenir informé de tout changement qui interviendrait à ces informations et notamment à son adresse.

LLee RRèègglleemmeenntt IInnttéérriieeuurr

Article 4 : CLASSIFICATION :

Le personnel dans l’entreprise est réparti selon les catégories suivantes :

( indiquer les catégories existantes dans l’entreprise )

- Cadres - Employés - Ouvriers

LLee RRèègglleemmeenntt IInnttéérriieeuurr

Article 5 : PERIODE D’ESSAI Tout salarié recruté sous contrat à durée indéterminée est soumis à une période d’essai conformément aux dispositions légales et réglementaires. ( On peut préciser les périodes selon les catégories ) Article 6 : RUPTURE DU CONTRAT DE TRAVAIL La rupture du contrat de travail peut avoir lieu du fait de :

-

La démission du salarié

-

Le décès

-

Le licenciement pour cause économique, structurelle ou technologique

-

Le licenciement pour faute grave

-

……………

LLee RRèègglleemmeenntt IInnttéérriieeuurr

Article 7 : LE PREAVIS En cas de rupture du contrat de travail à durée indéterminée, sauf en cas de faute grave, il est prévu conformément à la réglementation l’observation d’un préavis. ( On peut préciser les périodes selon les catégories)

LLee RRèègglleemmeenntt IInnttéérriieeuurr

SECTION III – ORGANISATION ET CONDITIONS DE TRAVAIL Article 8 : HORAIRES DE TRAVAIL :

Les

horaires

de

travail,

établis

conformément

à

la

réglementation en vigueur, sont affichés sur les lieux de travail.

Les horaires de travail peuvent être modifiés par la direction en cas d’impératifs de service

LLee RRèègglleemmeenntt IInnttéérriieeuurr

SECTION III – ORGANISATION ET CONDITIONS DE TRAVAIL Article 8 : HORAIRES DE TRAVAIL :

Les

horaires

de

travail,

établis

conformément

à

la

réglementation en vigueur, sont affichés sur les lieux de travail.

Les horaires de travail peuvent être modifiés par la direction en cas d’impératifs de service

LLee RRèègglleemmeenntt IInnttéérriieeuurr

Article 9 : LE REPOS HEBDOMADAIRE

Le repos hebdomadaire est accordé suivant les dispositions de la législation en vigueur. Article 10: LE CONGÉ ANNUEL PAYÉ

Après 6 mois de services continus, tout salarié a droit à un congé annuel payé. Il s’élève à 1 jour ½ par mois de travail effectif avec une bonification de congé pour ancienneté de 1 jour ½ pour chaque tranche de 5 ans de services continus ou discontinus.

LLee RRèègglleemmeenntt IInnttéérriieeuurr

Article 11 : ABSENCES JUSTIFIEES:

Tout employé qui s’absente pour cause de maladie ou accident doit aviser son chef de service dans les 24 heures. Il doit faire parvenir un certificat médical dans les 48h00 justifiant de son état de santé et prévoyant la durée probable d’incapacité quelle que soit la durée de l’absence. L’entreprise se réserve le droit de faire procéder, par le médecin de son choix, chaque fois qu’elle le juge nécessaire, à un contrôle médical auquel le salarié ne peut se soustraire

Article 12 : ABSENCES NON-JUSTIFIEES Toute absence pour motif personnel doit faire

l’objet d’une demande

d’autorisation au moins 24 heures à l’avance au chef de service. En cas d’absence injustifiée, la législation en vigueur est appliquée

LLee RRèègglleemmeenntt IInnttéérriieeuurr

Article 13 : ABSENCES POUR EVENEMENTS FAMILIAUX

Autorisations d’absence pour événements familiaux :

Naissance : 3

Mariage :

jours

- Salarié : 4 jours