Vous êtes sur la page 1sur 3

Special RReport

¢UÉÿG ŸG

Conditions a l’Introduction en Bourse d’une Petite et Moyenne Entreprise (PME)

 

“Cas du Maroc”

L’introduction en bourse d’une entreprise, en général marque la consécration économique et la reconnais- sance

L’introduction en bourse d’une entreprise, en général marque la consécration économique et la reconnais- sance de son projet de développement. L’accroissement de notoriété et de crédibilité apporté par la cotation en bourse est perçu comme un facteur de progrès. Les possibilities de croissance externe s’en trouvent ainsi facilitées. Le champ des opportu- nités s’élargit et les propositions de rachat ou de rap- prochement sont multipliées.

resources par la possibilité de recours direct aux marchés financiers pour financer sa croissance.

L’institutionnalisation de l’entreprise et de son capital en ouvrant son actionnariat au grand public et aux investisseurs institutionnels;

*

L’inscription de l’entreprise dans une logique de per- formance et de transparence en la soumettant au “Jugement” du marché.

*

Mohamed Ben Mokhtar

Sur le plan financier, l’introduction en bourse d’une

La préparation d’une introduction en bourse d’une PME comporte 3 grandes étapes:

Expert comptable, 1 er Vice président du Conseil National de l’Ordre des Experts Comptables du Maroc

PME lui facilite le financement des projets de crois- sance externe:

- Due- diligences

- Analyse financière et évaluation

Elle lui permet plus aisément d’échanger des titres cotés contre des actifs;

*

- Marketing et placement

*

Elle rend possible des acquisitions importantes en

1-Due-Diligences:

 

pesant au minimum sur la trésorerie de l’entreprise;

Les Due-diligences consistent à analyser les risques inhérents à l’entreprise et son marché. Les résultats de ces examens sont repris dans un doc- ument intitulé au Maroc “Note d’information” qui décrit

*

Elle peut faciliter l’intégration quand les dirigeants

sont intéressés à la réussite de nouvelles concentra- tions.

L’introduction en bourse permet à la PME à court terme la levée de fonds aux fins de financement de projets de développement et le bénéfice d’un supplé- ment de rentabilité grâce à des mesures d’encourage- ment fiscales telles que accordées au Maroc. Le choix de l’introduction en bourse d’une PME peut

l’opération et il est visé par l’organisme chargé du con- trôle du marche financier. Ils permettent aussi aux investisseurs (banques,

épargnants

)

de fonder leur jugement sur le patri-

moine, l’activité, la situation financière et les perspec- tives de la société. Tous ces renseignements figurent dans la note d’information.

être enfin dicté par des considérations d’ordre quali- tatif, notamment:

2-Analyse Financière et Evaluation:

La confirmation de sa notoriété et la consolidation de sa place parmi les principaux opérateurs du secteur;

*

Elle est effectuée par les analystes des banques d’af- faires. Elle constitue le document de vente auprès des

*

Le renforcement du potentiel de financement de

l’entreprise et l’accroissement de la flexibilité de ses

investisseurs. Elle comporte en partie l’évaluation de l’entreprise, bâtie sur les prévisions de plan de

The Certified Accountant - July 2004 -Issue # 19

57
57

19O~©dG -2004 Rƒ“ - RÉÛG Ö°SÉÙG

Special RReport

¢UÉÿG ŸG

développement

de

la

société.

(Business

Plan)

3-Marketing et placement:

Il repose sur le travail effectué par l’agence de communication financière en relation avec l’entreprise et les banques. Le placement est réalisé par les vendeurs des banques intro- ductrices.

en relation avec l’entreprise et les banques. Le placement est réalisé par les vendeurs des banques

En résumé,

Cinq grands axes, recouvrent les principales zones à risques sont abordés au cours de ces examens. Ils concernent les questions:

* Juridiques et fiscales

   

* Comptables

* Méthodes de gestion et de reporting

* Activités de la société

 

* Perspectives et plan de développement

Pour ne pas alourdir notre intervention nous avons opté de n’aborder que les questions juridiques préalables à une introduction en bourse d’une PME.

Le Conseil d’Administration doit proposer des

 

1- Mesures imposées:

adaptations à l’Assemblée Générale des Actionnaires appelée à décider l’introduction en bourse

I.Comment Préparer une Introduction en Bourse d’une PME?

Des mesures préalables doivent être adop-

La PME doit être une société par actions. Les titres de la société doivent être négociables. (Actions au porteur et non nominatives)

 
   

b) Aménagements contractuels:

tées avant toute introduction en bourse. Ces mesures concernent, pour l’essentiel, l’or- ganisation juridique, comptable et de gestion de l’entreprise.

L’entreprise doit posséder une structure comptable avec la logique boursière et les attentes de ses dirigeants. Ainsi, toute PME qui souhaite s’introduire en bourse doit procéder à une réorganisation juridique interne préalablement à sa cotation.

2-Mesures d’opportunités:

Elles sont relatives aux objectifs des dirigeants et aux risques éventuels qu’ils encourent pour la période qui suivra l’intro- duction en bourse. Un certain nombre d’adaptation statutaires et d’aménagement contractuel peuvent appa- raître nécessaires.

a) Adaptations statutaires:

Une attention particulière doit être portée aux engagements contractuels consentis par l’en- treprise à introduire en bourse aux tiers:

assureur, clients, fournisseurs, salariés

En effet, il est fort probable que la société qui s’introduit en bourse jouisse de privilèges ou ait octroyé des avantages à des tiers sans tenir compte du formalisme légal requis. En pratique, il est vivement recommandé d’établir un contrat mentionnant les avantages et priv- ilèges éventuels acquis et formalisant les rela- tions importants avec ses partenaires

Cette réorganisation a le plus souvent une double origine:

un “toilettage” des statuts s’impose pour s’as- surer qu’il n’y a pas de clauses dans les

statuts susceptibles de bloquer l’ouverture du

* Certaines mesures sont imposées

   

* D’autres sont opportunes

capital social: exemple clause d’agrément ou droit de préemption

(sources d’approvisionnements, marchés spécifiques à la vente )

The Certified Accountant - July 2004 -Issue # 19

56
56

19O~©dG -2004 Rƒ“ - RÉÛG Ö°SÉÙG

Special RReport

 

¢UÉÿG ŸG

 

-Capital social entièrement libéré.

Une attention particulière devra être portée aussi aux conventions réglementées. Dans ce cadre, il faut déterminer l’existence de condi- tions préférentielles auquel cas, il faudra les rendre plus proches aux conditions du marché.

-Doit avoir établi et fait certifier par son Commissaire aux Comptes les états de syn- thèse (Financial statements) d’au moins un exercice annuel précédant la demande.

de véhicule de l’épargne en améliorant la qualité de l’information fournie aux investis- seurs qui sont désormais plus exigeants quant à l’information portant sur les entrepris- es dans lesquelles ils investissent. Enfin, elle permet de structurer l’organisation des opérations de l’épargne et assurer au public de meilleures conditions d’accès à l’é- pargne et à l’information financière, notam- ment en terme de célérité, de fiabilité et d’ac- tualité, et ce selon des normes interna- tionales.

Pour que cette opération devienne une prior- ité des chefs d’entreprise, il faut qu’il y ait une convergence entre les objectifs de la PME et ceux de la bourse. Dans ce but, il y a nécessité et urgence de mettre en place un programme d’actions visant a :

Les arrangements contractuels peuvent aussi concerner le management de la société. Il peut s’agir de consolider les relations avec l’encadrement de l’entreprise ou de formaliser des nouvelles conditions de travail : mise en place d’un system de motivation, d’un régime de retraite complémentaire, de l’octroi d’ac- tion de stock option

II.Comment s’Introduire en Bourse ?

-Doit diffuser dans le publique de titres de capital d’un montant minimum de 10 Millions de Dirhams (environ 1 million US $) .

-Doit s’engager au moment de son introduc- tion à présenter une convention avec une société de bourse pour une période de 3 ans; elle prévoit notamment: obligations relatives aux conditions de préparation des documents d’information destinées au public et d’anima- tion du marché sur les titres par la société de bourse.

La question suppose de déterminer préalable- ment les modalités et la procédure :

1- Modalités d’introduction en Bourse :

 

La PME qui souhaite s’introduire peut :

-Les actionnaires détenant la majorité doivent s’engager au moment de la demande à con- server ladite majorité pendant 3 ans.

-Stimuler le processus par l’octroi d’avan- tages faisceaux spécifiques tels que :

*Exonération totale ou partielle des bénéfices durant les premières années de l’introduction; *Exonération des cessionsd’actions à céder au personnel salaire; *Exonération des valeurs réalisées par les épargnants.

Soit, céder un pourcentage déterminé d’ac- tions formant son capital social

-

-

Soit, augmenter son capital social

2- Techniques d’introduction en Bourse :

Une fois la demande (dossier complet) est déposée, l’accord de la société gestionnaire intervient dans un délai maximum de 15 jours. La décision est valable 3 mois.

Le règlement de la bourse des valeurs fixe ces techniques. Au Maroc il existe :

- La procédure d’offre publique de vente

 

- La procédure de mise en vente

En Conclusion,

-Mener une compagne d’information et de sensibilisation auprès des chefs d’entreprises des PME.

- La procédure ordinaire

D’un point de vue légal, les préalables à l’in- troduction en bourse d’une PME sont con- traignants. Néanmoins, les avantages de ce type d’opération sont à terme bénéfiques, aux motifs que l’entreprise :

3- Procédure d’Introduction en Bourse:

La Bourse des Valeurs de Casablanca con- tient trois compartiments:

-Engager plus vigoureusement la participation des salariés afin de développer l’épargne salariale.

1 er compartiment destiné aux grandes entre- prises. 2 ème compartiment destiné aux moyennes entreprises. 3 ème compartiment destiné aux PME.

-

-

-

Diversifiera ses sources de financement

Verra accroître sa notoriété générale et con- tribuer à renforcer son positionnement con- currentiel.

-Attirer certaines entreprises ciblées dont le “ start up “ à travers une structure d’identifica-

L’inscription à la cote nécessite diverses con- ditions qui diffèrent d’un compartiment à un autre.

L’inscription au 3ème compartiment doit répondre aux conditions suivantes :

Permettra à ses salariés de souscrire au capital.

D’une manière générale, l’introduction en bourse favorise l’émergence d’actionnariat populaire, elle dynamise le marché financier, elle renforce la transparence des opérations

tion et d’appui aux candidats potentiels ; les accompagner et

-Favoriser, par les incitations fiscales spéci- fiques, le rapprochement, la concentration, la fusion en tant qu’opérations préalables a l’in- troduction en bourse.

The Certified Accountant - July 2004 -Issue # 19

55
55

19O~©dG -2004 Rƒ“ - RÉÛG Ö°SÉÙG