Vous êtes sur la page 1sur 120

La chauve-souris et les belettes

Unité 1 GRAMMAIRE La phrase (1) P 12 et 13

Est-ce que je sais faire ? 1a. a) Ponctue le texte pour retrouver les phrases. Tu as parfois plusieurs possibilités.

Comment vais-je faire pour sortir d’ici? Je n’y arriverai jamais. Aide-moi, gentille fée ! M’as- tu abandonné ? Cette baleine ne s’est même pas aperçue qu’elle avalait un petit garçon. Elle m’a pris pour une crevette .Elle avale et rejette des vagues d’eau cent fois pas jour. Moi, Pinocchio, dans le ventre d’une baleine ! Quelle méprise ! Je vais suivre le prochain flot qu’elle va recracher et je me glisse entre deux fanons. Qu’est ce que je risque de plus ? Pantin, prends ton courage à deux mains et sauve-toi!

b) Surligne en rose les phrases non verbales.

c) Surligne en vert les phrases verbales comportant plusieurs propositions.

Je m’entraîne

2 a Retrouve le texte de Roald Dahl en corrigeant la ponctuation (majuscules et points).

Georges s’assit à la table de la cuisine. Il tremblait encore. Oh! comme il détestait Grandma ! Il haïssait vraiment cette vieille sorcière. Et tout à coup, il eut envie de faire quelque chose. Une chose énorme. Une chose absolument terrifiante. Une véritable bombe. Il voulait absolument chasser cette odeur de sorcellerie qui flottait autour de la mégère. Il n’avait que huit ans, certes, mais c’était un courageux petit garçon. Il était prêt à défier la sorcière. « Je ne vais pas me laisser terroriser », se dit-il mais il était bel et bien terrorisé.

b Compte :

-les phrases non verbales : 3 -les phrases verbales simples : 6 -les phrases verbales complexes : 3

3 transforme ces phrases verbales en phrases non verbales

1Route barrée à un kilomètre. 2Attention travaux (en cours) ! 3Route glissante par temps de pluie. 4Chaussée déformée ! 5Stationnement interdit. 6Vitesse limitée à 50 km/heure.

Lis et réfléchis

4 Transforme ces phrases non verbales en phrases verbales.

1Cette chauve souris est une étourdie ! 2Es-tu prête ? 3Nous te souhaitons bonne chance. 4Son vol est risqué. 5L’entrée est libre. 6Il y a un danger au sol ! 7C’est une visite surprise. 8Il est défendu de déranger.

VRAI/FAUX

1. faux

2. vrai

3. vrai

4. faux

5. vrai

6. faux

7. vrai

8. faux

Unité 1 CONJUGAISON Identification du verbe (1)

Page 14 et 15

Est-ce que je sais faire ?

1a Classe les mots dans le tableau.

Mots étant toujours un verbe

Mots n’étant jamais un verbe

Mots pouvant être un verbe ou un autre mot

soulever; relever ; promener ; vendre ; appeler ; peler ; produire ; ranger

archer ; cendre ; appel ; pelle ; lavoir ; mouchoir ; avenir ; danger

lever ; plancher ; déjeuner ; tapir (se) ; savoir ; devoir ; rire ; sourire ; boulanger ; devenir

2 Entoure les terminaisons de l’infinitif de ces verbes du 3 e groupe. Trouve d’autres exemples. servir : desservir, resservir, cueillir, tenir, sentir, vêtir, venir, dormir… croire : boire… disparaître : naître, connaître, paraître… confondre : fondre, tondre, répondre… coudre : recoudre, moudre, dissoudre, résoudre… soumettre : admettre, mettre, transmettre, promettre, permettre… détendre : tendre, rendre, apprendre, attendre,défendre, descendre… abattre : battre, combattre, rabattre… éteindre : peindre, repeindre, feindre, atteindre

Je m’entraîne

3 Dans chaque série de formes verbales, entoure l’infinitif.

1fera – faisait – faire firent – eut fait

2 pardonnez – pardonneriez – avez pardonné –

pardonner

3 verra – vit – voir - voyais – avions vu

4 se produisent – se produire – se produisit –

s’était produit

5

sais – avions su – saura – savoir – savent

6

ira – vais – vont – aller allait – est allé

4

Relève les verbes à l’infinitif.

surprendre, inspecter, battre, s’apercevoir, attendre, rappeler, dépeindre, connaître.

5a Trouve l’infinitif des verbes conjugués soulignés. Indique leur groupe. J’étais : être, 3 e groupe Je pouvais : pouvoir, 3 e groupe Je voulais : vouloir, 3 e groupe J’avais fini : finir, 2 e groupe Il fallait : falloir, 3 e groupe Je remette : remettre, 3 e groupe Il disait : dire, 3 e groupe Je devais : devoir, 3 e groupe Il prenne : prendre, 3 e groupe Je savais : savoir, 3 e groupe Je dus : devoir, 3 e groupe

b Relève les verbes à l’infinitif dans le texte. Indique leur groupe. parcourir, 3 e groupe protéger, 1 er groupe faire, 3 e groupe attendre, 3 e groupe découvrir, 3 e groupe

Unité 1 VOCABULAIRE Le dictionnaire (1) Page 16

Je m’entraîne

1 Relève les mots qui sont encadrés par les mots- repères fable et fâché. Ecris-les dans l’ordre alphabétique.

fable- fabliau- fabricant- fabrication- fabriquer- fabuleusement- fabuleux- fabuliste- façade- face- face à face- facétie- facétieux- facette- fâché

2 Dans un dictionnaire :

a Cherche quel mot vient immédiatement avant et après chacun des mots suivants. (Les réponses varient en fonction du dictionnaire.)

farandole- farce- farceur naïvement- naïveté- naja persona grata- personnage- personnalisation drolatique- drôle- drôlement

Joue avec les lettres

Anagrammes

CHIEN en NICHE HARPE devient PHARE IMAGE devient MAGIE

b Trouve le mot- entrée complet de l’article correspondant à chacun de ces mots.

1 facétieux, facétieuse

fabuleux, fabuleuse naïf, naïve paternel, paternelle menteur, menteuse curieux, curieuse pauvret, pauvrette ennemi, ennemie

2 impatient, impatiente léger, légère long, longue beau (bel), belle musicien, musicienne cadet, cadette étourdi, étourdie maître, maîtresse

Unité 1 ORTHOGRAPHE- ENTRAÎNEMENT Des formes verbales Page 17

1 Signe ces cartes postales.

1. Léa et Marie

2. Théo

3. Léa

2 a Lis le texte en entier. Ecris les verbes entre parenthèses au présent. Trouve le nom des personnages qui parlent. Entoure les accords sur lesquels tu t’es appuyé(e). Un jour, un lièvre, des grenouilles, deux taureaux et une cigogne se rencontrent

- Nous aimerions être aussi grosses que vous, disent les grenouilles aux taureaux.

- Nous sommes trop lourds, nous ne pouvons ni sauter ni courir, …, répondent les taureaux

- Quelle chance tu as de pouvoir voler cigogne, moi je suis si peureux ! …que je sois très bon coureur, je ne peux échapper à mes ennemis, …, ronchonne le lièvre.

- Si nous sommes cachées …, nous échappons à la cigogne, mais si nous sommes installées sur une feuille de nénuphar, nous sommes perdues, expliquent les grenouilles.

- Ta ! Ta ! Ta ! Je suis gourmande de grenouilles certes, mais voyageuse comme je suis, je trouve …d’autres délices, précise la cigogne

b Repère les verbes employés à l’infinitif et justifie cette forme verbale. Nous aimerions être Nous ne pouvons ni sauter ni courir De pouvoir voler Je ne peux échapper

Le verbe est à l’infinitif lorsqu’il suit un verbe conjugué ou une préposition.

3 Complète l’infinitif des verbes. Essaie de trouver une

règle qui explique ce que tu constates. Les animaux viennent de se rencontrer. Ils commencent à discuter et à exposer leurs problèmes. Les grenouilles voudraient devenir grosses comme les taureaux. Les taureaux souhaiteraient courir comme le lièvre et sauter comme les grenouilles. Le lièvre sait bien que pour survivre, il ne peut compter que sur sa vitesse. Il doit fuir les chiens, les renards. Il ne peut guère sortir de son gîte. La cigogne, quant à elle, n’a qu’à prendre son envol pour réussir à échapper à ses prédateurs.

Le verbe est à l’infinitif lorsqu’il suit un verbe conjugué ou une préposition.

4 Reconstitue ces phrases.

1. Les animaux des fables de La Fontaine sont

facétieux.

2. La belette reste l’ennemie farouche des chauves-

souris.

3. Les taureaux écoutent la grenouille envieuse.

Unité 1 FONCTIONNEMENT DU TEXTE L’emploi des pronoms dans le dialogue

P 18

Je m’entraîne

1 a Repère les pronoms qui désignent les personnages dans chaque texte. Classe-les dans le tableau.

1 « Eparpillez-vous et faites ce que bon vous semblera. Avant l’aube, nous nous retrouverons ici même et nous discuterons … […].

-

Moi, j’ai fait peur à ….

-

Moi, j’ai fait venir les cheveux blancs à ….

-

Nous avons enfin trouvé la planète qui nous convient. Je vote ….

-

Moi aussi ! »

2

« Où cours-tu ?

-

Je ne sais pas.

- Alors, arrête-toi. Ici l’herbe …. - Peuh ! Ce n’est pas l’herbe qui peut me guérir…

- Tu es malade ?

- Plutôt ! Je ne sais pas … […]

- Ecoute-moi ! Meuh… meuh… meuh… Ce n’est pas … ?

- … Pourtant, je ne suis pas sûr que ce soit le cri que je cherche. Toi, tu es …

- Naturellement, je suis ….

- Pas moi. Moi je suis ….

- Bien sûr, tu es un chien. Et alors, rien ne tempêche …. »

Personnes

Formes des pronoms Texte a

Formes des pronoms Texte b

Singulier

1 ère personne

Moi, j’, je

Je, moi, me

2 ème personne

 

Tu, toi, t’

Pluriel

1 ère personne

Nous, nous,

 

2 ème personne

vous, vous

 

b Pour le texte 2, surligne en vert les pronoms qui désignent le chien et en rose ceux qui désignent la vache.

Unité 2 GRAMMAIRE La phrase (2) P 22 et 23

Est-ce que je sais faire ?

1 Indique le type de chaque phrase.

Lorsque c’est possible, écris la phrase négative qui lui correspond.

Phrase affirmative

Type de

Phrase négative

phrase

Nasreddine est un personnage des contes chinois.

1

déclarative

Nasreddine n’est pas un personnage des contes chinois.

2 Au Moyen Orient, tout le monde le connaît.

déclarative

Au Moyen Orient, personne ne le connaît.

3 Le connaissais-tu, toi aussi ?

interrogative

Ne le connaissais-tu pas, toi non plus ?

4 Que ce personnage est déconcertant !

exclamative

 

5 J’avais lu toutes ses histoires.

déclarative

Je n’avais lu aucune de ses histoires.

6 Cherche à savoir où il a vécu.

injonctive

Ne cherche pas à savoir où il a vécu.

7 Les histoires de Nasreddine sont longues.

déclarative

Les histoires de Nasreddine ne sont pas longues.

8 Et comme elles sont drôles !

exclamative

 

9 Nasreddine amuse les petits et les grands.

déclarative

Nasreddine n’amuse ni les petits ni les grands.

10 Aimeriez-vous lire d’autres de ses histoires ?

interrogative

N’aimeriez-vous pas lire d’autres de ses histoires ?

Je m’entraîne

2 Donne la définition de chaque phrase.

5 Ecris les phrases à la forme négative pour qu’elles soient justes. Entoure les marques de la négation.

1. N’a-t-on pas réintroduit l’ours dans les Pyrénées ?

1.

On n’a jamais autant pollué la planète Terre.

phrase interro-négative

2.

Les glaciers ne résistent plus aux fortes chaleurs.

3

La couche d’ozone qui nous protège des rayons

2. On les a capturés dans les Balkans, en Slovénie.

phrase déclarative affirmative

3. Tous les habitants ne sont pas d’accord avec cette

réintroduction. phrase déclarative négative

4. Certains prétendent que les ours représentent un

danger pour les troupeaux et les promeneurs.

phrase déclarative affirmative

5. D’autres disent que les ours n’ont attaqué personne

depuis trente ans. phrase déclarative négative

6. Ne parlez plus de cette affaire à un Pyrénéen.

phrase injonctive négative

3 Construis une phrase correspondant à chaque définition.

Propositions de phrases possibles

solaires ne se maintient pas à un niveau normal.

4 Tout les pays n’ont pas pris conscience du danger qui menace la végétation, les animaux et les hommes.

6 Récris les phrases qui nécessitent une négation pour que le texte soit juste.

1 Tous les enfants du monde naissent libres et égaux.

2 C’est la Déclaration Universelle des Droits de l’Enfant qui le proclame en 1998. 3 Tous les enfants ne fréquentent pas une école. 4Le travail des enfants est aboli dans le texte. 5Cette loi n’est pas respectée dans tous les pays. 6Le travail des enfants permet à des millions de familles pauvres de survivre.

7* Quelle différence de sens fais-tu entre les phrases de chaque série ? 1a. Nasreddine n’est pas toujours méfiant. Il l’est quelquefois

b. Nasreddine n’est toujours pas méfiant. Il ne l’est

toujours pas ! Le sera-t-il un jour ?

c. Nasreddine n’est jamais méfiant. Il ne l’est jamais

a. Phrase injonctive négative. Ne cours pas !

b. Phrase interro-négative.

Ne voudrais-tu pas venir seul ?

c. Phrase déclarative négative. Il n’est jamais venu.

4a Ecris les phrases à la forme négative. Attention à tous les changements !

1 Dans la forêt, personne ne connaît Renart.

2 Il n’a jamais rien fait à Ysengrin, le loup.

3 Personne n’a aperçu Renart vers le poulailler.

4 Tous les animaux n’ont pas eu à se plaindre du rusé

goupil.

5 La mésange n’a encore jamais subi sa duperie.

6 Renart n’est jamais trompé.

b Relève les mots des phrases affirmatives qui t’ont permis de trouver la négation juste.

1 tout le monde

2 encore, quelque chose

3 Quelqu’un 4 Quelques (animaux)

5 déjà

6 quelquefois

Unité 2 CONJUGAISON Identification du verbe (2) P 24 et 25

Est-ce que je sais faire ?

2a. Nasreddine n’a pas tout vu. Il en a vu une partie

b. Nasreddine n’a rien vu. Ici rien du tout

3a. Il ne manque aucun âne. Tous les ânes sont là.

b. Il ne manque pas tous les ânes. Ici il en manque

certains

1 a Relève les verbes conjugués de ce texte.

b leur infinitif

Fais-les varier en temps et en personne selon ton inspiration. il se glissa vous vous glisserez, elle s’est glissée

se glisser

il dévora j’avais dévoré, elles dévorent

dévorer

il voulut tu veux, nous aurions voulu

vouloir

il ne put pas nous ne pouvons pas, ils n’ont pas pu

pouvoir

il avait tu auras, vous avez eu

avoir

il gémissait elles gémiront, tu gémis

gémir

il s’agitait je m’agitai, ils se sont agités

s’agiter

il attendit j’attendrais, nous attendions

attendre

il sortit tu sortais, nous sortîmes

sortir

ils arrivaient elles étaient arrivées, tu arrives

arriver

il détala vous détaliez, ils détalèrent…

détaler

c Cite quelques formes négatives pour ces verbes. apercevoir tu n’avais pas aperçu, il n’apercevra jamais, nous n’aperçûmes rien… dévorer je ne dévorerai plus, elles n’auront pas dévoré, vous ne dévorez pas … gémir ils ne gémirent jamais, tu ne gémissais plus, nous n’eûmes pas gémi… sortir je ne suis pas sorti(e), vous ne sortirez plus, ne sortons pas…

Je m’entraîne

2 a Utilise deux indicateurs de temps pour faire varier les verbes. Nasreddine Hodja décida de devenir commerçant. Il partit au marché de la ville où il acheta dix ânes.

Nasreddine Hodja décide maintenant de devenir

6 Souligne les verbes conjugués. Ecris leur infinitif.

Du XIème au XIIIème siècle, les campagnes s’enrichissent (s’enrichir)… A la fin du XIIème siècle, on prend (prendre) …. : c’est (être)…On pratique (pratiquer) aussi l’assolement : … on alterne (alterner) les cultures … Ainsi, la terre produit (produire) plus … De un grain de blé pour trois récoltés au XIème siècle, on en obtient (obtenir) dix, … Le forgeron chauffe (chauffer)le fer dans sa forge, le bat (battre) et façonne (façonner) des outils … L’invention du moulin à eau constitue (constituer) un progrès …. Ce moulin sert (servir) à moudre …, à marteler …, à écraser les chiffons qui deviendront (devenir)

commerçant. Il part au marché de la ville où il achète

dix

ânes.

Dans quelques mois Nasreddine Hodja décidera de devenir commerçant. Il partira au marché de la ville où il achètera dix ânes.

b Fais varier les verbes en changeant au moins trois fois la personne.

Nasreddine Hodja et sa femme décidèrent de devenir commerçants. Ils partirent au marché de la ville où ils achetèrent dix ânes.

Nous décidâmes de devenir commerçants. Nous partîmes au marché de la ville où nous achetâmes dix ânes.

7 a. Recopie les formes verbales contenues dans cette série de mots. Construis une phrase à la forme négative pour chacune d’elles. Il ne ronge pas. Il ne souffle jamais. Elle ne pleure plus. Elle ne veut pas. Il ne fuit jamais. Je ne l’essuie pas.

Je décidai de devenir commerçant. Je partis au marché de la ville où j’achetai dix ânes.

Trouve un pronom sujet pour accompagner chaque série de verbes.

3

Je ne crie pas. Il n’écrit jamais. Je n’y songe même pas. Ceci ne me plaît pas.

1.

vous : comptez- préféreriez - avez appelé- pleuriez

2

tu : comptes- choisis- remontes- marchas

3

je ou tu : fais- connais- arrivais - voyais

 

4

ils ou elles : voleront- attendent- s’enfuyaient- finissent

B Entoure les mots qui sont à la fois des noms et des

5

il ou elle : dort- met- répondit- prend- trouva

6.

nous : commençons- prenions- volerons -avons crié

verbes. souffle, écrit, songe,

4

Lis le texte. Complète-le avec les pronoms sujets qui

conviennent. « Je suis votre nouveau professeur ….

Je viens d’écrire mon … ; vous veillerez à ne pas y faire …

VRAI/FAUX 1On ne trouve pas de verbes à l’infinitif dans un texte. FAUX

2

Toute phrase compte un verbe conjugué. FAUX

Au

ne vous arrêterez que lorsque je vous le dirai. Et, quand la cloche sonnera, vous attendrez que je vous donne … Asseyez- vous. » Il s’assit après nous, …

début de chaque cours, vous vous tiendrez …Vous

On reconnaît un verbe si on peut le mettre à la forme négative. VRAI

3

d.

Une phrase peut comporter des verbes conjugués et

des verbes à l’infinitif. VRAI

e.

On trouve toutes les formes verbales dans le

 

dictionnaire. FAUX

5 Indique la classe grammaticale des mots en gras.

Il existe des formes verbales composées de deux mots. VRAI

f.

1 Le gourmand louche (verbe) sur le gâteau.

2 On sert le potage avec une louche.(nom)

3 La copie (nom) de ce manuscrit est interdite.

4 Le jeune élève copie (verbe) avec application.

5Amélie pulvérise de la laque (nom) sur ses cheveux.

6 L’artisan laque (verbe) un meuble.

7 Le cri de la chouette effraie (verbe) les mulots.

8 L’effraie (nom) est un rapace nocturne.

Unité 2 VOCABULAIRE Le dictionnaire (2) P 26

Est-ce que je sais faire ?

1a Lis ces articles de dictionnaire et renseigne le tableau.

 

Renseignements

Nombre de sens

Synonymes

Expressions

grammaticaux

toutes faites

Article 1

n.f.

3

remarque,

Réflexion faite

réverbération

Article 2

n.f.

3

reflet

Réflexion faite

méditation

observation

remarque

Article 3

nom féminin

3

remarque

Réflexion faite

critique

Je m’entraîne (Pour ces exercices, les réponses dépendent du dictionnaire dans lequel les recherches seront effectuées.)

2 Cherche dans ton dictionnaire les verbes voler et compter. Recopie les phrases exemples qui illustrent le sens qu’ont ces verbes dans le texte page 21. Voler : voler qqn, dépouiller qqn de son bien…

« C’est qu’on me vole, c’est qu’on me pille. »

« Il passait son temps à vérifier si on le volait. »

Compter : Etablir le nombre de, chiffrer, dénombrer, nombrer… Compter les spectateurs d’un théâtre, les habitants d’une ville.

3 Même consigne pour les mots dos et pied. Dos : face supérieure du corps des animaux… Monter sur le dos d’un cheval, transport à dos de mulet, de chameau.

Pied : en marchant.

« Faire route à pied. »

Allons-y à pied. Il était à pied. Une auberge où on logeait à pied et à cheval.

4 Cherche les noms soulignés dans un dictionnaire. Relève pour chacun d’eux le sens qui correspond au contexte. Flotte : réunion de navires de guerre ou de commerce naviguant ensemble…

Colonie : Etablissement fondé dans un pays moins développé par une nation appartenant à un groupe dominant ; ce pays, placé sous la dépendance du pays occupant, qui en tire profit.

Coque : ensemble de la membrure et du revêtement extérieur (d’un navire).

Fût : tronc d’arbre dans sa partie droite et dépourvue de branches.

Mât : long poteau dressé sur le pont d’un navire pour porter, à bord des voiliers, les voiles et leur gréement.

Coupe : abattement des arbres en forêt ; étendue de forêt à abattre. Ici la coupe est soumise à certaines règles.

Unité 2 ORTHOGRAPHE ENTRAÎNEMENT Des homophones grammaticaux (1)

P 27

Je m’entraîne

1 a Ecris ces phrases en utilisant on comme sujet.

1

On attend quelqu’un.

2

On n’imagine pas la fin de l’histoire.

3

On n’aime que les histoires drôles.

4

On entend les ânes braire.

b Récris chaque phrase en la changeant de forme :

affirmative ou négative.

1

On n’attend personne.

2

On imagine la fin de l’histoire.

3

On aime les histoires drôles.

4

On n’entend pas les ânes braire.

2

Utilise le pronom sujet on. Attention à la forme

négative. On est au CM2. L’année prochaine, on sera au collège. On n’arrivera jamais à terminer si on n’avance pas plus vite. Je crois qu’on a un quart d’heure de retard. On espère qu’on a bien compris la consigne, on attend

la correction de l’exercice. Forcément, si on n’a pas

bien expliqué les astuces, on aura des erreurs.

3 Complète par ni ou par n’y.

Le chat n’aime pas l’eau. Il n’y touche pas, ou alors du bout d’une patte. Cet animal n’est ni malpropre ni peureux. Mais il préfère se laver lui-même en se léchant longuement les poils avec sa langue râpeuse. On sait aussi que ni les poules ni les dindes n’aiment l’eau. Il n’y a que les oiseaux palmipèdes qui en font leur principal élément.

Lis et réfléchis

Productions individuelles.

4 Choisis entre on (ou on n’) et ont. « Au loup ! Au loup ! » crie-t-il. Le chien et les

moutons ont

les travaux et on accourt …Heureusement, les moutons ont la vie sauve ! On félicite le petit berger pour son courage puis on le laisse … Il recommence le jeu une deuxième fois… . A la quatrième fois on n’écoute plus les cris du garçon. … Ils ont tous été dévorés.

Au village on laisse tomber tous

Unité 2 FONCTIONNEMENT DU TEXTE Des procédés de reprise : des pronoms de 3 e personne P 28

Je m’entraîne

1 Relève les pronoms de reprise de 3 e personne. Indique pour chacun d’eux le nom qu’il reprend.

Ils (les canards) ont des signes distinctifs … Ils (les canards) sont bons nageurs et ce sont des voiliers puissants. …Il (le fuligule milouin) se nourrit sous l’eau. Il (le fuligule milouin) peut rester au moins trente secondes en plongée. se nourrit sur l’eau et juste sur l’eau….Il (le canard colvert) est l’ancêtre de la plupart des canards domestiques. Les canards forment la famille des anatidés. Elle (la famille) compte environ 152 espèces.

2 Récris le texte en employant des pronoms de reprise pour éviter les répétitions.

… la misère s’installa chez un pauvre homme. Elle

était arrivée un matin sous l’apparence d’une petite fille

Elle était entrée et, depuis, elle ne voulait plus

quitter sa demeure. Or, les affaires de cet homme n’étant déjà pas fameuses, avec cette nouvelle venue, malgré toute sa bonne volonté, il avait beau se démener …, il n’arrivait plus du tout à s’en sortir…

3 Récris le texte pour qu’on le comprenne bien. Certaines répétitions sont parfois utiles !

Dans la forêt, la jeune fille croisa une pauvre vieille. La vieille lui proposa une pomme. La jeune fille fut tentée par une pomme très rouge. Comme la pomme était empoisonnée, elle s’évanouit. La vieille s’enfuit, persuadée qu’elle était enfin débarrassée de Blanche- Neige. Quand à Blanche-Neige, elle fut recueillie par sept nains et elle n’en sut jamais rien.

Unité 3 GRAMMAIRE La phrase : le sujet et le verbe P 32 et 33

Est-ce que je sais faire ?

1 a Souligne les verbes conjugués. Entoure les sujets. Appuie-toi sur le sens

Les canidés constituent une famille zoologique comptant des représentants sauvages dans le monde entier. Ils sont répartis en plus de 35 espèces. Le loup est le plus grand d’entre eux. L’habitat et les mœurs varient selon l’espèce. Mais les nombreuses habitudes ancestrales de beaucoup d’entre eux se sont considérablement modifiées

cause de la chasse intensive dont ils sont les victimes. Sur toute la planète, se raréfie la présence des canidés sauvages. La disparition des forêts, la construction des villes ont accéléré le phénomène, notamment pour le loup. Survivre devient difficile pour lui. Le loup est carnivore. Mais notre chasseur, en temps de disette, peut se contenter de grenouilles ou d’insectes. Il peut même devenir végétarien en s’offrant quelques baies sauvages : mûres, airelles… Cependant, des fraises conviennent mal aux mâchoires puissantes qu’arment quarante-deux dents. Chasser, se nourrir, nourrir ses petits, fuir les dangers occupent la majeure partie de la vie du loup.

à

b Classe les sujets dans le tableau.

GN plus ou moins enrichi

Pronom

Verbe à l’infinitif

Les canidés Le loup L’habitat et les mœurs

Ils

survivre

Il

chasser, se nourrir, nourrir ses petits, fuir les dangers

Les nombreuses habitudes ancestrales de beaucoup d’entre eux

La présence des canidés sauvages

La disparition des forêts, la construction des villes

Le loup notre chasseur des fraises quarante-deux dents

Je m’entraîne

2 Récris les phrases en supprimant autant de groupes que possible. Quels sont les groupes qui restent ? Explique pourquoi.

1 La sagesse ne s’enferme pas dans une calebasse.

2 Dans son ignorance de la sagesse des villageois,

l’Empereur se trompe complètement en leur offrant la moitié de l’Empire. 3Afin d’ôter de ses oreilles les paroles blessantes de l’Empereur, le paysan se lave dans l’eau claire de la rivière.

5 Ecris deux phrases comportant plusieurs sujets et un seul verbe conjugué. Propositions individuelles

6 Ecris deux phrases comportant un seul sujet et plusieurs verbes conjugués.

Propositions individuelles

4Furieux et vexé, l’Empereur, dans un geste majestueux, repart vers son palais. Il ne reste que le sujet et le verbe de chaque phrase :

1La sagesse ne s’enferme pas. 2L’Empereur se trompe. 3Le paysan se lave. 4L’Empereur repart.

Ces phrases sont des phrases minimales. Les compléments supprimés n’étaient pas essentiels à la compréhension

3Dans chaque série, remplace le sujet de la deuxième phrase par un pronom.

1 Il ne compte plus que huit planètes.

2 Ils ont sorti la planète Pluton du système solaire en août 2006.

7 a Entoure les verbes et souligne les sujets.

- Je couve mes œufs, roucoule la tourterelle.

- Cette tourterelle m’agace, jacasse la pie. Dès qu’elle quitte son nid, je fonce sur ses œufs.

- Et moi, chante le coucou, je vais pondre dans ce nid douillet. La tourterelle couvera mes œufs sans se méfier.

- Pourvu que nous trouvions des chenilles, espèrent le pinson et la mésange. Les voisins, on s’en moque ! C’est dans un vieux chêne que cohabitent ces oiseaux bavards. Quelles autres espèces abrite un chêne ?

b Explique les inversions des sujets. Dans les phrases incises et dans les phrases interrogatives on trouve les sujets inversés.

VRAI /FAUX

3

Elle a été classée dans la catégorie des planètes

1.

Le sujet est toujours placé avant le verbe. FAUX

naines.

2

Le sujet peut être un groupe nominal plus ou moins

4 Récris les phrases en remplaçant chaque pronom sujet par un groupe nominal.

enrichi ou un pronom. VRAI

3. Le sujet, c’est le premier mot de la phrase. FAUX

4. On ne peut pas supprimer le sujet lorsqu’il existe.

VRAI

 

5

Le verbe s’accorde avec le sujet. VRAI

1 Les étoiles scintillent dans le ciel clair.

6.

Un infinitif ne peut pas être sujet. FAUX

2 La Terre fait le tour du soleil en 365 jours.

3 Le soleil éclaire la lune lorsque c’est la nuit.

4 La lune semble grossir au fil des nuits puis diminuer jusqu’à disparaître et renaître.

5 Les astronautes ont exploré la lune.

Lis et réfléchis « Je » est Victor HUGO qui parle de sa fille.

Unité 3 CONJUGAISON Les différents emplois du présent P 34 et 35

Est-ce que je sais faire ?

1 Inscris le numéro de chaque texte dans la colonne qui convient.

1.

Depuis des siècles, l’Empereur de Chine règne sur le Tibet.

9. Le Petit Chaperon rouge désobéit à sa mère. Elle parle au loup qui l’attire chez la mère-grand et la dévore.

La dynastie des Han dure plus de quatre cents ans.

2. Ce soir, j’emprunte à Léa son livre sur l’Afrique.

10.

En ce moment, Pauline efface le tableau pendant que

3. Un conte ne meurt jamais.

Lucas vide la corbeille à papiers et que Kenza range le coin bibliothèque.

4. Le sujet peut être séparé du verbe.

5. Au Moyen Age, on adore les chansons de gestes. On peut

11. Le carré et le rectangle sont des quadrilatères.

les regarder sur les parvis des églises. Des troupes ambulantes sillonnent le pays.

12. Blanche de Castille, la mère de Saint Louis, veille à

l’éducation du jeune roi. Elle lui apprend à gouverner le

6. Bien mal acquis ne profite jamais.

royaume. Saint Louis essaie d’être juste et bon.

7. Cet après-midi, je ramène mon roman à la BCD et je

13.

Les merles vivent presque au ras du sol. Ils nichent dans

prends une BD à la place.

des buissons ou des arbustes de petite taille. Ces oiseaux

8.

L’Empereur de Chine veut éprouver la sagesse des

aiment la proximité des hommes.

Tibétains. Il leur propose d’immenses richesses. Mais les Tibétains refusent son offre et l’Empereur repart très vexé.

14.

Boucle d’or dormait dans un petit lit. Soudain, elle entend

un bruit. Aussitôt, elle se réveille, sursaute, et voit trois ours

 

devant elle.

 

Les valeurs du présent

Pour parler du moment présent, de l’actualité, de ce qui se passe au moment où l’on parle

Pour dire ce qui est habituel ou toujours vrai

Pour résumer des histoires. Pour raconter certains moments d’une histoire

Pour raconter

Pour exprimer le futur

l’Histoire

10

3 ; 4 ; 6 ; 11 ; 13

8 ; 9 ; 14

1 ; 5 ; 12

2 ; 7

Je m’entraîne

2 Indique la valeur du présent employé dans chaque phrase.

1 L’hirondelle migre en septembre pour passer l’hiver

au chaud. habitude

2 L’hirondelle ne fait pas le printemps. vérité toute faite

3 Un jour, une hirondelle revenait de voyage. Elle rêvait

de raconter ses exploits. Aussi, lorsqu’elle aperçoit des

petits oiseaux sédentaires, elle les éblouit par des récits fabuleux. Elle oublie de leur dire que voyager si loin représente bien des dangers. récit

4 Dans quelques jours, les hirondelles partent pour

l’Afrique du Nord. futur

5 Les hirondelles disparaissent peu à peu, car elles

mangent des insectes imprégnés de pesticides. actualité

3 Récris ce texte comme s’il s’agissait d’un article de dictionnaire. Quel temps vas-tu employer ? Pourquoi ? Victor Hugo (1802-1885) En 1812, le roi Louis XVIII lui attribue une bourse pour son premier recueil de poèmes, Odes. De 1830 à 1840, il publie des pièces de théâtre, des romans historiques, des poèmes. Son œuvre frappe par sa puissance créatrice. En 1843, sa fille préférée, Léopoldine, se noie dans la Seine. Après ce deuil, il se lance dans la politique, combat la peine de mort et l’esclavage ; il s’élève contre le travail des enfants et défend les ouvriers ; Il s’insurge contre la misère et l’injustice. A sa mort, la République organise des funérailles nationales pour lui rendre hommage. On le considère comme le plus grand homme du XIXème siècle.

On peut employer le présent car cet article raconte l’Histoire.

Unité 3 VOCABULAIRE L’origine des mots : les langues anciennes

P 36

Je m’entraîne

1 Associe chaque mot ayant pour origine scribere à sa définition.

1 script

c type d’écriture

2 scripteur

d celui qui a écrit un manuscrit

3 scribe

a celui qui écrivait des textes officiels à la main

4 post-scriptum

b complément ajouté au bas d’une lettre

2 Relève les mots latins qui n’ont pas changé au fil des siècles.

auditorium, quatuor, agenda, prospectus, duplicata, alibi, vidéo

3 Chimère et Méduse sont les noms de deux monstres grecs qui sont aujourd’hui devenus des noms communs. Fais une phrase avec chacun d’eux.

Une chimère : vaine imagination. Une méduse : animal.

Il se crée des chimères. Les méduses flottent dans l’eau de la mer.

Lis et réfléchis

Retrouve les mots formés à partir des racines grecques données en couleur.

Il y aurait beaucoup à faire sur la graphie des Grecs. Mais essayons de le faire en quelques paragraphes. Que se

passerait-il si un typographe chargé d’imprimer la biographie d’un photographe faisait des fautes d’orthographe ? […] Et si un chorégraphe composait un ballet en articulant le bras d’un ancien télégraphe ?

Unité 3 ORTHOGRAPHE - ENTRAINEMENT L’accord du verbe avec le sujet (1)

P37

1 Ecris à quelle personne est conjugué chaque verbe souligné. Exemple : a demandé 3 ème p. du singulier. ai dit 1 ère p. du singulier va 3 ème p. du singulier viendra 3 ème p. du singulier sifflerai 1 ère p. du singulier dira 3 ème p. du singulier va 3 ème p. du singulier

a fait 3 ème p. du singulier

a dit 3 ème p. du singulier

allons 1 ère p. du pluriel

a vu 3 ème p. du singulier

a dit 3 ème p. du singulier

est allé 3 ème p. du singulier trouves 2 ème p. du singulier

a demandé 3 ème p. du singulier

veux 1 ère p. du singulier ramène 3 ème p. du singulier préviens 1 ère p. du singulier

2 Complète chaque phrase avec un sujet. Souligne le

verbe conjugué.

- Je vous donne la moitié de mon empire.

- Nous n’en voulons pas. Nous préférons vivre libres. Nous vous remercions, Empereur.

- Vous allez regretter ma proposition. Vous resterez toujours pauvres ! Vous et moi, nous aurions pu conclure un accord. Il se nettoie les oreilles car ils les ont souillées.

Il comprend la leçon et il repart avec son empire sous le

bras

3 a Lis le texte à voix haute en opérant les bons choix. Récris le texte.

Papa, lui a dit l’enfant. tu devrais attacher la calebasse

à ton cou avec une liane. Cela te libèrera un peu les

mains, sinon tu risques de la laisser tomber.

- Triple idiot, a répondu Anansé. J’ai entre les mains

toute la sagesse du monde et toi tu penses pouvoir me

donner des conseils ?

Mais comme Anansé parlait et s’agitait, la calebasse lui

a effectivement glissé des mains. Elle est tombée, s’est brisée et aussitôt, toute la sagesse s’est de nouveau dispersée à travers le monde.

4 Choisis un mot dans chaque colonne pour retrouver

deux vers de La Fontaine.

1Un agneau se désaltérait dans le courant d’une onde pure.

2 L’aigle et le chat-huant cessèrent leurs querelles et s’embrassèrent.

UNITE 3 FONCTIONNEMENT DU TEXTE Des connecteurs logiques P 38

Est-ce que je sais faire ?

1 Surligne les connecteurs logiques. Lesquels expriment une conséquence, une opposition, une énumération ? Lesquels donnent des explications ?

Si le textile occupe une place importante …. En effet, les matières premières pouvant être tissées ou tressées varient …Ainsi, une fibre animale comme la laine est bien présente en Asie et dans les Andes, mais elle est rare en Afrique noire. […]Les pièces de tissu étaient donc des biens précieux et recherchés et faisaient l’objet …Cependant, chaque peuple semble avoir su trouver dans son milieu naturel des matières propres, et choisi une manière de les exploiter.

Une conséquence : donc, ainsi Une opposition : mais, cependant Une énumération : et Des explications : si, en effet

Je m’entraîne

2 Complète avec donc, cependant, mais.

Les hommes vivent de préférence dans les régions

3Remets ce texte dans l’ordre logique. Sur quels mots t’es-tu appuyé ? Entoure-les.

tempérées mais ils sont également nombreux à occuper

2

Un jeune éléphanteau mettait son nez partout.

les régions équatoriales et tropicales.

5

Comme il s’approchait trop de la gueule d’un

crocodile, ce dernier lui happa le nez.

Les hommes sont donc installés de préférence dans des

3

Alors l’éléphanteau tira, tira pour se dégager.

régions humides et près des cours d’eau et des lacs.

4

Et le nez s’allongea, s’allongea démesurément.

Certaines régions souffrent de la sècheresse : des

1

C’est pourquoi l’éléphant a une trompe.

groupes d’hommes vivent cependant dans ces régions.

6

Mais il ne faut pas être trop curieux !

.

Le pouvoir de l’art

Unité 4 GRAMMAIRE La phrase : les compléments essentiels (1) P 48 et 49

Est-ce que je sais faire ? 1a Encadre le groupe verbal. Souligne le COD. Récris chaque phrase en remplaçant ce COD par un pronom.

Ex. : L’Empereur de Chine et sa Cour

occupent la cité impériale de forme carrée.

GV

COD

L’Empereur de Chine et sa cour l’occupent.

1 Pour les Chinois de l’époque des Han, la forme carrée

symbolise la Terre.

Pour les Chinois de l’époque des Han, la forme carrée la symbolise.

2 Une muraille de cinq mètres de hauteur

entoure la cité

pour la protéger.

Une muraille de cinq mètres de hauteur l’entoure pour la protéger.

3Large de cent quarante mètres, une artère centrale

traverse les nombreux quartiers.

Large de cent quarante mètres, une artère centrale les traverse.

4 Un mur recouvert de fresques

clôt et isole le Palais de Lumière où vit et règne l’Empereur

.

Un mur recouvert de fresques le clôt et l’isole.

5 L’Empereur isolé

désire tellement sortir

.

L’Empereur isolé le désire tellement.

6Les Chinois

disent que la route sinueuse évoque la queue du dragon bienfaiteur.

Les Chinois le disent.

D’après le supplément documentaire, Comment Wang-Fô fut sauvé, Folio Cadet Gallimard.

b Classe les COD selon leur catégorie grammaticale.

Phrase

Groupe nominal plus ou moins enrichi

Infinitif

Proposition complétive (qui complète le verbe)

Ex.

la cité impériale de forme carrée

   

1

la Terre

   

2

la cité

   

3

les nombreux quartiers

   

4

le Palais de Lumière où vit et règne l’Empereur

   

5

 

sortir

 

6

la queue du dragon bienfaiteur (COD du GV de la proposition complétive)

 

Que la route sinueuse évoque la queue du dragon bienfaiteur

Je m’entraîne

2 Déplace les groupes compléments lorsque c’est possible.

1 Dans la cité impériale, le rouge et le jaune

dominaient.

2 Les hommes et les femmes portaient une grande tunique de soie chatoyante.

5 Remplace les verbes à l’infinitif qui sont COD par un groupe nominal.

a. Emma déteste la natation.

b. Lison adore la lecture.

c. Enzo n’aime guère le dessin.

3 La longueur des manches indiquait l’importance des personnes.

4 Les Chinois avaient des chapeaux étranges.

5 Hommes et femmes nouaient en chignons leurs cheveux.

6 Le long du dos, descendaient de longues tresses noires.(Il est mieux ici d’inverser le sujet.)

7 Pendant des mois, protégés par des capuchons décorés, les ongles poussaient.

3 Souligne les compléments essentiels. Ecris V sous les verbes complétés et COD sous les compléments que tu as repérés. Au XIXème siècle, de nombreux chercheurs ont exploré les sciences avec succès.

V

COD

- 1820 : André Marie Ampère a découvert

V

le fonctionnement des courants électriques.

COD

- 1860 : Louis Pasteur a démontré

V

le rôle des microbes dans la propagation de certaines

maladies.

- 1876 : L’Américain Bell a inventé le téléphone.

V On a alors relié, par un réseau de lignes,

COD

COD

V

différents points de la planète.

COD

- 1885 : Louis Pasteur a élaboré V

- 1889 : L’Italien Marconi et le Français Branly

ont mis au point la transmission sans fil (TSF), ancêtre

V de la radio.

des vaccins.

COD

COD

4 Dans la deuxième phrase de chaque série, remplace

le groupe COD par un pronom personnel.

1 Hercule avait douze travaux à accomplir.

a

b

Il réussit à les accomplir.

2 Il captura le sanglier d’Erymanthe.

a

b

Il l’avait repéré dans un tonneau.

3 Il coupa les sept têtes de l’hydre monstrueuse.

a

b

Il les empêcha de repousser.

4 Il nettoya les écuries du roi Augias.

b Il détourna deux fleuves pour les rendre impeccables.

a

6 Remplace chaque proposition complétive soulignée par un GN ayant le même sens.

a. Les observateurs attendent l’arrivée des cigognes.

b. On constate la disparition de nombreuses espèces de

migrateurs.

c. Des spécialistes avertis recommandent la protection

du manchot empereur.

7 Avec les verbes proposés, construis des phrases

ayant pour schéma : GS+V+COD. Est-ce toujours possible ? Explique. parler – ricaner – cacher – se sauver – obéir – admirer – peindre Propositions individuels possibles pour : parler, cacher, admirer, peindre. Ce n’est pas possible pour : ricaner et obéir qui peuvent avoir des COI et se sauver qui est un verbe

pronominal.

8 Supprime les COD. Explique ce que cela change au sens.

1 L’artiste embellit.

2 Wang-Fô rougit.

3 Le peintre grandit.

4 La couleur change.

5 L’empereur sort lorsque le soir tombe.

6 L’astrologue guérit.

Le COD complétait le sens du verbe. Une fois le COD supprimé, le sens du verbe se rapporte au sujet.

Lis et réfléchis inventer + COD (liste) La liste est composée de GN plus ou moins enrichis.

Unité 4 CONJUGAISON Le présent : formation P 50 et 51

Est-ce que je sais faire ?

1 Complète le tableau. Entoure les bases en vert et les terminaisons en rouge. Indique le nombre de bases pour chaque verbe.

 

ralentir

dire

ouvrir

servir

conduire

promettre

répondre

éteindre

Je, J

ralentis

dis

ouvre

sers

conduis

promets

réponds

éteins

Vous

ralentissez

dites

ouvrez

servez

conduisez

promettez

répondez

éteignez

Il, Elle, On

ralentit

dit

ouvre

sert

conduit

promet

répond

éteint

Nous

ralentissons

disons

ouvrons

servons

conduisons

promettons

répondons

éteignons

Wang-Fô

ralentit

dit

ouvre

sert

conduit

promet

répond

éteint

Ils, Elles

ralentissent

disent

ouvrent

servent

conduisent

promettent

répondent

éteignent

tu

ralentis

dis

ouvres

sers

conduis

promets

réponds

éteins

Les courtisans

ralentissent

disent

ouvrent

servent

conduisent

promettent

répondent

éteignent

Nbre de bases

2

2

1

2

2

2

1

2

Je m’entraîne

2 Justifie l’écriture de chaque forme verbale en la

comparant avec son infinitif.

4Classe les verbes dans le tableau.

1

avancer – plonger : ici pour conserver les sons il faut

mettre un c cédille et un g suivi d’un « e ». jeter – appeler

une base

deux bases

trois bases

tendre,

soumettre,

prendre,

Pour certaines personnes de conjugaison au présent

recueillir,

écrire, franchir,

parvenir,

pour obtenir le son voulu, il faut doubler les consonnes

rouvrir,

savoir,

«

l » ou « t ».

parcourir,

se servir,

 

fondre

prévoir, mentir,

2

acheter – régner – pénétrer – posséder – repérer

craindre, croire,

Lors de la conjugaison au présent pour certaines personnes (au sing. : 1 ère , 2 ème et 3 ème et au pluriel :

relire

 

3 ème )) le son de la dernière syllabe de la base change :

le

« e » va prendre un accent grave.

5

Ecris les verbes entre parenthèses au présent.

3

vérifier – effectuer – avouer – apprécier – distribuer

…l’année 1783, les deux frères multiplient les expériences. …, ils se sentent prêts…. Et que voient-ils

A

l’infinitif, « er » suit une voyelle, les terminaisons e et

ces spectateurs ? …A sa base, une structure en bois

ent ne se prononcent pas quand le verbe est conjugué au présent.

maintient une large ouverture ; le tout est posé sur un foyer où brûle un feu … Huit hommes vigoureux retiennent péniblement l’enveloppe qui se gonfle de

Regroupe les verbes qui fonctionnent de la même manière lorsqu’ils sont conjugués au présent.

3

…, ils lâchent tout. La machine va se poser à 2,5 km …

1 « enir » en « ien…» :

appartenir, devenir, retenir, se souvenir, survenir, intervenir.

2 sur le modèle de faire :

défaire, refaire, satisfaire, contrefaire.

3 « cevoir » devient « çoi… » :

recevoir, apercevoir, décevoir, concevoir, percevoir.

4 « tir » comme sentir : je sens

partir, sentir, sortir, repartir.

5 vêtir : je vêts

6 Même consigne que l’exercice 5

Nous sommes le 21 novembre 1783. […] …, la montgolfière s’élève doucement. … D’Arlandes admire Paris qui défile en dessous… et en oublie d’entretenir le feu. - Vous ne faites rien, … et nous ne montons guère. Une botte de paille part dans le brasier, la montgolfière se stabilise et remonte lentement. […] Une vingtaine de minutes s’écoule. L’aérostat perd de la hauteur, il atterrit en douceur …, il parcourt 8 km.

Lis et réfléchis

Propositions individuelles

Unité 4 VOCABULAIRE L’origine des mots : les langues étrangères P 52

Je m’entraîne

1a Dans un dictionnaire pour adultes, cherche de quels pays proviennent les mots suivants.

hamster : allemand – opéra : italien – feeling : anglais kiosque : turc – véranda : anglais de l’Inde loukoum : arabe– moustique : espagnol typhon : chinois – mammouth : russe wagon : anglais– drakkar : scandinave – café : turc chocolat : espagnol (aztèque) – thé : chinois vasistas : allemand.

b Quels sont les deux mots que connaissait sûrement Wang-Fô ? typhon et thé

2 A qui attribues-tu chaque habitation ? Tu peux t’aider d’un dictionnaire.

1 un tipi

e

un Indien

2 une case

d

un Africain

3 une yourte

c

un Mongol

4 un igloo

b

un Esquimau

5 une isba

a

un Russe

Lis et réfléchis

De nombreux mots de la langue française sont d’origine arabe.

Unité 4 ORTHOGRAPHE – ENTRAÎNEMENT L’accord du verbe avec le sujet (2) P 53

1 a Utilise toutes les stratégies que tu connais pour

repérer les sujets des verbes soulignés. Entoure ces sujets. …, résident [les fonctionnaires, les nobles et les moines]. [Les gens du peuple]vivent entassés dans les quartiers sud, se trouvent [de vastes salles d’audience, des bibliothèques, des casernes et des jardins somptueux ] où se mêlent [la pierre et l’eau]: [une faune originaire de tous les pays ]peuple ces jardins ; [chaque plante, venue d’au-delà les océans,] appartient à une espèce rare. …, où ne pénètrent que [les privilégiés], règne [un grand luxe ]. [On ] peut y trouver des aménagements presque modernes comme des salles climatisées par des ventilateurs que [des hommes ] relient à des réserves …

b Quel genre de texte as-tu lu ? C’est un texte documentaire, informatif. Quelles informations donne-t-il ? Il donne des informations sur la Chine impériale, la vie dans la cité. On découvre des lieux. Qu’en conclus-tu sur la place de nombreux sujets dans ce type de texte. De nombreux sujets sont inversés, ce qui permet de mettre plus en valeur certains compléments (certaines informations)

2 Complète le tableau au présent.

4 Récris ces textes en mettant les GS au pluriel. Fais

les changements qui s’imposent.

Les loutres appartiennent à l’ordre des mammifères d’eau douce. Elles vivent au bord des rivières et des lacs non pollués. Elles nagent merveilleusement bien. Elles chassent la nuit. Elles se nourrissent de poissons. Le jour, elles dorment dans un terrier aménagé dans les souches d’arbres qui ont les pieds dans l’eau. N’aimant que les eaux très pures, les loutres se font rares à cause de la pollution. Elles sont très présentes dans les rivières du Massif Central.

Les castors bâtissent d’abord un terrier situé sous le niveau de l’eau. Puis ils creusent une galerie qui remonte jusqu’à une loge sur la berge. Les castors s’y tiennent au sec. Ils construisent des barrages : ils coupent de jeunes arbres, les traînent en travers des cours d’eau, les piquent au fond et renforcent cet obstacle avec des pierres, de la vase et des roseaux. Les castors prennent ces précautions pour empêcher l’abaissement du niveau de l’eau. Ils protègent ainsi l’entrée de sa hutte.

5 a Elimine l’intrus dans chaque série. Aide-toi d’un dictionnaire.

Infinitif

Sujets

Forme

1

racontent -agent- couvent – affluent - président

conjuguée

 

repérer

je ils, elles il, elle, on nous tu ils, elles vous il, elle je nous ils, elles

repère règlent gèle ficelons rappelles achètent projetez essuie tutoie essayons rayent ou raient

4

verbes (raconter, couver, affluer et présider)

régler

conjugués à la 3 e personne du pluriel du présent.

geler

1

nom commun : agent.

ficeler

 

rappeler

 

ou

acheter

 

projeter

 

racontent -agent- couvent -affluent- président

essuyer

 

tutoyer

agent, couvent, affluent, président sont des noms et racontent un verbe.

essayer

rayer

 

3 a Écris les verbes au présent à la 1 re personne du singulier et à la 3 e personne du pluriel.

1 je remplis – je plie ils remplissent – ils plient

j’aboie – je bois ils aboient – ils boivent

2 plongeons – bouchons - cachons- rejetons – pigeons – savons

Ces 6 mots peuvent être des verbes conjugués à la 1 re personne du pluriel du présent et ils peuvent être des noms communs au pluriel sauf cachons.

je varie – j’atterris ils varient – ils atterrissent

je ris – je lie ils rient – ils lient

je lis – je salis ils lisent – ils salissent

2 je me réfugie – je rugis – je rougis ils se réfugient – ils rugissent – ils rougissent

j’apprécie – je scie – je noircis ils apprécient – ils scient – ils noircissent

je me pare – je pars ils se parent – ils partent

je secoue – je couds ils secouent – ils cousent

b Justifie les terminaisons.

Des règles s’appliquent en fonction du groupe d’appartenance de chaque verbe : ex. pour les verbes qui se terminent en « ir » les terminaisons seront différentes selon que le verbe est du 2 e ou du 3 e groupe.

5 b Emploie chaque mot dans une courte phrase pour montrer que tu as compris. Propositions individuelles

Unité 4 FONCTIONNEMENT DU TEXTE Des procédés de reprise : les groupes nominaux P 54

Est-ce que je sais faire ?

1 Surligne en vert les GN qui désignent Saint Georges et en rouge ceux qui désignent le dragon.

… que Saint Georges passait par là. Le beau Saint Georges monté sur un cheval superbe ! Les présentations … qu’il s’agissait de Georges de Lydda en route …, le valeureux saint fonça sur le monstre terrifiant. …, au moment il allait faillir, Georges brandit devant l’animal sa bannière …. Ce geste fut décisif : le dragon tomba à terre, vaincu. La princesse noua sa ceinture autour de la créature écailleuse et son sauveteur l’aida à ramener vers Silène l’énorme bête devenue aussi docile qu’un toutou tenu en laisse.

Que t’apprennent ces procédés de reprise sur chaque personnage ? Ils font progresser les informations.

Je m’entraîne

2 Trouve des procédés de reprise pour désigner le

faucon. La chasse au faucon s’épanouit au cours du Moyen Age. L’affaitage de ces faucons est un dressage minutieux pratiqué par les fauconniers. On pose un chaperon sur les yeux de l’oiseau. Cela lui évite les distractions avant la chasse. Lorsqu’on le libère, il reprend son vol à la poursuite du gibier. Cet oiseau est

un rapace diurne.

3 Dans chaque liste, trouve le nom qui peut définir tous les autres.

1 hibou- chouette- effraie- rapace nocturne

2 canard colvert- oie- oiseau palmipède –sarcelle

3 renne – vache – mouton – bouquetin – lama –

mammifère ruminant

4 Gauguin – peintre Vélasquez – Goya – Monet

5 flûte – hautbois – instrument de musique à vent trompette – saxophone

4 Relève les substituts qui désignent Tom Pouce. Souligne ceux qui donnent un avis ou portent un jugement sur le personnage.

Un enfant pas plus grand que le pouce ce minuscule bébé le Tom Pouce Il il un garçon vif et malin comme trois singes ce curieux gamin lui Notre vaillant héros Avorton, microbus petit amuse-gueule petit homme Tom il Messire Thomas Pouce chevalier de la Petite Table Seigneur de Turlupinade

Unité 5 GRAMMAIRE Les compléments essentiels : le COI

P 58 et 59

Est-ce que je sais faire ?

1 Complète le tableau.

1 Pour chaque verbe en gras, souligne les COD en vert et les COI en rouge. Entoure les prépositions qui

introduisent les COI. … le Sphinx gardait les tombeaux et les villes. … …, il posait des énigmes. Ceux qui donnaient leur langue au chat perdaient immédiatement la vie. Mais Œdipe, … trouva les bonnes réponses. … , les habitants de Thèbes offrirent un lot de récompense ]Œdipe. Ce dernier reçut le trône de la ville et la reine qui était assise dessus. L’idée plut beaucoup [au] héros. Il accepta les présents. Il n’aurait pas dû !… Mais ceci amorce une autre histoire.

Je m’entraîne

2 Complète chaque groupe verbal par un COI. Aide- toi du texte de lecture pages 56 et 57. Tojiro s’initie à dessiner (ou au dessin). Le vieux maître s’intéresse à la culture littéraire et artistique.( ou Le vieux maître s’intéresse à la diversité des formes. ) Hokusai se méfie de la jeunesse de Tojiro. Tojiro s’est habitué à écouter les conseils du maître. L’album se composait de nombreux dessins

3 Dans la deuxième