Vous êtes sur la page 1sur 23

Ethique, Fraude et Audit

Séance 1:
Les enjeux de l’éthique des affaires

ISC Paris - 3ème année EAC - Ethique, Fraude et Audit - Anne Sachet-Milliat- 2006 1
Plan de la séance 1
„ I/ Le contexte d’apparition de l’éthique des
affaires
„ II/ La prise en compte des différentes parties
prenantes
„ III/ Les notions d’éthique, de comportement
non éthique et de fraude
„ IV/ Les coûts directs et indirects de la fraude
pour l’entreprise

ISC Paris - 3ème année EAC - Ethique, Fraude et Audit - Anne Sachet-Milliat- 2006 2
I/ Le contexte de l’apparition de
l’éthique des affaires

„ Le choc de la mondialisation
„ La réapparition de la rente financière
„ La multiplication des faillites frauduleuses
„ Les préoccupations environnementales

ISC Paris - 3ème année EAC - Ethique, Fraude et Audit - Anne Sachet-Milliat- 2006 3
I/ Le contexte de l’apparition de
l’éthique des affaires (2)
„ Les pressions s’exerçant sur les firmes:
„ La société civile
„ Les consommateurs
„ Les investisseurs
„ Les syndicats
„ Les Etats

L’exemple de l’industrie automobile

ISC Paris - 3ème année EAC - Ethique, Fraude et Audit - Anne Sachet-Milliat- 2006 4
II/ La nécessaire prise en compte des
parties prenantes
„ Prise de conscience depuis les années 80 que
l’entreprise est responsable vis-à-vis de ses
différentes parties prenantes (stakeholders).
„ Définition: « Tout groupe ou individu qui peut affecter
ou être affecté par la réalisation des objectifs de
l’entreprise » (Freeman 1984)
„ Deux conceptions dans les travaux théoriques:
„ Conception contractualiste
„ Conception institutionnaliste

ISC Paris - 3ème année EAC - Ethique, Fraude et Audit - Anne Sachet-Milliat- 2006 5
III/ Les notions d’éthique, de
comportement non éthique et de fraude
„ Deux principaux critères peuvent être retenus pour
étudier les comportements déviants: la légalité et la
légitimité
„ La légalité : « caractère de ce qui est légal, conforme
au droit, à la loi » , cette dernière étant elle-même une
« règle ou un ensemble de règles obligatoires établies
par l’autorité souveraine d’une société et sanctionnée
par la force publique » (dictionnaire Robert).
„ La légitimité : « qualité de ce qui est juste, équitable,
raisonnable » (ibid.)
„ S’interroger sur ce qui est considéré comme éthique:
plusieurs approches philosophiques
ISC Paris - 3ème année EAC - Ethique, Fraude et Audit - Anne Sachet-Milliat- 2006 6
III.1/ Le concept d’éthique: première
approche
„ De façon très générale, l’éthique peut être
définie comme un ensemble de principes
moraux ou de valeurs qui guident les
comportements en indiquant ce qu’il est juste
d’accomplir au-delà même des exigences
légales (Steiner et Steiner 1980, Louks
1987).
„ Deux grands types d’exigences morales:
„ Les normes
„ Les valeurs

ISC Paris - 3ème année EAC - Ethique, Fraude et Audit - Anne Sachet-Milliat- 2006 7
Approche déontologique vs téléologique

„ Les approches téléologiques sont centrées


sur les conséquences des actes. La
principale philosophie est l’utilitarisme.
(Jeremy Bentham 1748- 1832 et John Stuart
Mill 1806-1873)

„ Les approches déontologiques dans la lignée


de la philosophie kantienne sont focalisées
sur le comportement qui doit être bon en
soi.(Kant 1724- 1804)

ISC Paris - 3ème année EAC - Ethique, Fraude et Audit - Anne Sachet-Milliat- 2006 8
L’impératif catégorique
L’impératif catégorique repose sur deux principaux fondements :
„ l’universalité :« il n’y a qu’un impératif catégorique : agis
uniquement d’après la maxime qui fait que tu peux vouloir en
même temps qu’elle devienne une loi universelle »

„ et la personne, fin en soi : « Agis de telle sorte que tu traites


l’humanité aussi bien dans ta personne que dans la personne
de tout autre toujours en même temps comme une fin, et jamais
simplement comme un moyen »

KANT E., Fondements de la métaphysique des mœurs

ISC Paris - 3ème année EAC - Ethique, Fraude et Audit - Anne Sachet-Milliat- 2006 9
L’éthique de la responsabilité (Hans
Jonas 1903-1993)
„ La dimension temporelle de la responsabilité:
„ la responsabilité rétrospective attachée aux
actes passés
„ La responsabilité prospective qui concerne les
actes futurs
„ L’inégalité de pouvoir et de savoir est la
condition même de la responsabilité
prospective

ISC Paris - 3ème année EAC - Ethique, Fraude et Audit - Anne Sachet-Milliat- 2006 10
Existe-t-il une éthique des affaires ?

„ Pour certains le monde des affaires n’obéit


qu’à une seule loi, celle du profit (cf. Milton
Friedman)
„ Pour d’autres, les affaires devraient être
soumises aux mêmes normes morales que
toute autre activité sociale
„ On constate l’influence considérable de
l’analyse « coûts-bénéfices »
Exemple de la Pinto de Ford

ISC Paris - 3ème année EAC - Ethique, Fraude et Audit - Anne Sachet-Milliat- 2006 11
Existe-t-il une éthique des affaires ?

„ Pour certains le monde des affaires n’obéit


qu’à une seule loi, celle du profit (cf. Milton
Friedman)
„ Pour d’autres, les affaires devraient être
soumises aux mêmes normes morales que
toute autre activité sociale
„ On constate l’influence considérable de
l’analyse « coûts-bénéfices »
Exemple de la Pinto de Ford

ISC Paris - 3ème année EAC - Ethique, Fraude et Audit - Anne Sachet-Milliat- 2006 12
III.2 / Comportement non éthique
versus fraude
„ Les critères de légalité et de légitimité se
recoupent partiellement mais ne se
confondent pas
„ Le concept de comportement non éthique est
plus large que celui d’activité illégale (ou
délit)

ISC Paris - 3ème année EAC - Ethique, Fraude et Audit - Anne Sachet-Milliat- 2006 13
III.3/ Les limites du critère de légalité
„ La loi ne revêt pas un caractère universel
„ Le législateur est soumis à l’influence de
différents groupes de pression
„ La loi ne permet pas toujours de rendre
compte de l’ensemble des actes commis par
les délinquants en col blanc
„ La délinquance en col blanc fait l’objet d’un
traitement social beaucoup plus favorable
que la délinquance de droit commun
(Lascoumes 1997, 1999)

ISC Paris - 3ème année EAC - Ethique, Fraude et Audit - Anne Sachet-Milliat- 2006 14
III.4/ Typologie des fraudes
„ La fraude peuvent être perpétrés pour le
bénéfice personnel du délinquant d’affaire
(personnal crimes), au détriment de son
l’organisation mais également au profit de
l’organisation (illegal corporate behavior).
(Sutherland 1940, Cressey 1986, Baucus
1989)

ISC Paris - 3ème année EAC - Ethique, Fraude et Audit - Anne Sachet-Milliat- 2006 15
Typologie des fraudes:
La délinquance personnelle (1)

„ L’ACFE (Association of certified Fraud Examiner) utilise


l’expression de « occupational fraud », définie comme
« l’utilisation par une personne de son activité professionnelle
pour s’enrichir personnellement par le détournement volontaire
des ressources ou des actifs de son employeur »
„ La fraude comprend trois éléments principaux :
„ Un élément intentionnel ce qui la distingue de l’erreur
„ Une volonté de dissimulation
„ Un mode opératoire

ISC Paris - 3ème année EAC - Ethique, Fraude et Audit - Anne Sachet-Milliat- 2006 16
Typologie des fraudes:
La délinquance personnelle (2)
„ La délinquance personnelle peut être classée en
deux catégories selon Hollinger et Clark (1982):
„ La déviance par rapport à la propriété (property
deviance)
„ La déviance vis-à-vis de la production (production
deviance)

„ Gallet (2005) retient deux catégories de fraude en


fonction de leur auteur
„ La fraude des employés
„ La fraude du management

ISC Paris - 3ème année EAC - Ethique, Fraude et Audit - Anne Sachet-Milliat- 2006 17
Typologie des fraudes :
La délinquance organisationnelle
„ Clinard et Yeager (1980) distinguent trois formes
principales de délits commis pour le compte de
l’organisation :
„ les violations administratives (falsification de comptes…),
„ les violations concernant la production ou l’environnement
(non respect des normes de sécurité en matière de pollution,
dumping, corruption…)
„ les violations dans le domaine social (discrimination, ,
licenciement abusif…)
„ la distinction entre délit personnel et organisationnel
n’est pas toujours évidente à opérer

ISC Paris - 3ème année EAC - Ethique, Fraude et Audit - Anne Sachet-Milliat- 2006 18
Typologie des fraudes :
L’approche juridique
„ Les principales références légales sont :
„ L’appropriation frauduleuse : le vol, l’escroquerie,
l’abus de confiance
„ Les autres infractions : la corruption, le faux usage de
faux
„ Les infractions spécifiques aux sociétés : l’abus de
bien social, la tenue des comptes
„ Le droit social : la faute grave, la faute lourde
„ L’article 121-2 du nouveau code pénal rend
pénalement responsable depuis 1994 les personnes
morales “ pour des infractions commises pour leur
compte par leur organe ou leur représentant ”

ISC Paris - 3ème année EAC - Ethique, Fraude et Audit - Anne Sachet-Milliat- 2006 19
IV/ Les coûts directs et indirects de la
fraude
Fréquence de la fraude

„ Selon une étude de l’ American Society of chartered


life underwriters & Chartered Financial consultant et
l’Ethics Officer Association, 48 % des salariés
reconnaissent avoir commis au moins un acte non
éthique ou illégal au cours de la dernière année

„ D’après l’enquête réalisée par


PricewaterhouseCoopers (2005) sur la fraude,
environ 45% des entreprises dans le monde (47% en
France) déclarent avoir été victimes d’une fraude en
2005

ISC Paris - 3ème année EAC - Ethique, Fraude et Audit - Anne Sachet-Milliat- 2006 20
Répartition des fraudes par catégorie
Type de fraudes France Monde
Détournement d’actifs 55% 62%
Contrefaçon 38% 25%
Fraude comptables 19% 24%
Corruption 16% 24%
Cyber-criminalité (2003) 35% 15%
Usage de faux, escroquerie 13% 7%
Blanchiment d’argent 6% 7%
Délit d’initié 7% 4%
Source: Enquête 2005 PricewaterhouseCoopers
ISC Paris - 3ème année EAC - Ethique, Fraude et Audit - Anne Sachet-Milliat- 2006 21
Coût direct de la fraude
„ D’après l’enquête réalisée par
PricewaterhouseCoopers (2005) sur la fraude, le coût
moyen d’une fraude est estimé à 1,7 millions de
dollars en moyenne par entreprise dans le monde
(5,5 en France et 2,5 en Europe)

„ L’Association of Certified Fraud Examiner (ACFE


2004), estime que les entreprises américaines
perdent 6% de leur revenu annuel dans la fraude,
ramené au PIB cela représente 660 milliards de
dollars par an.

ISC Paris - 3ème année EAC - Ethique, Fraude et Audit - Anne Sachet-Milliat- 2006 22
Perception du coût indirect de la
fraude
Conséquence indirecte de la fraude France Europe
ouest
Motivation du personnel 57% 54%

Réputation 43% 43%

Détérioration 38% 42%


Relations commerciales
Cours de bourse 3% 3%

Source: Enquête 2005 PricewaterhouseCoopers


ISC Paris - 3ème année EAC - Ethique, Fraude et Audit - Anne Sachet-Milliat- 2006 23