Vous êtes sur la page 1sur 124

Nabil MALEK p!

U" qO³½

W‡ÒO"Uý  «—U³Ž

le parler damascène

wJ"K% u&

Tous droits réservés *** 2002 *** W!uH"# ‚uI(« lOL$


Nabil MALEK est enseignant.
Il a fait ses études primaires et secondaires à
Damas, au lycée de la Mission Laïque Française,
et ses études universitaires à Strasbourg.
Après avoir enseigné dans l’Académie de
Strasbourg de 1980 à 1989, il a été nommé
professeur de traduction à l’Ecole Supérieure Roi
Fahd de Traduction à Tanger, dans le cadre de la
coopération franco-marocaine.
En 1994, il a été affecté au Service Culturel de
l’Ambassade de France à Tunis, comme
responsable du Bureau Pédagogique de
l’Enseignement de l’Arabe dans les établissements
français en Tunisie. Il a également assumé les fonctions de directeur administratif et
financier du Centre de Tunis pour stagiaires arabisants.
En 1999, il a réintégré le Ministère de l’Education Nationale et a été affecté dans
l’Académie de Caen.
Il est chevalier dans l’Ordre des Palmes Académiques.

Æf¹—b²!« ‰U­# w$ p!U# qO³½ qLF¹


lÐUð ÒrŁ ¨WÒO&½dH!« WÒO½ULKF!« W¦F³!« bNF# w$ ¨oA#bÐ WÒ¹u½U¦!«Ë WÒOz«b²Ðô« t²Ý«—œ Ò-√
Æ⁄—u³Ý«d²Ý w$ WÒOF#U'« t²Ý«—œ
«–U²Ý√ sÒOŽ ÒrŁ ¨±π∏π v!≈ ±π∏∞ s# ⁄—u³Ý«d²Ý WÒO1œU-√ w$ f¹—b²!« ”—U#
ÊËUF²!« Z#U½dÐ —UÞ≈ w$ ¨W­MDÐ WLłd²K! UOKF!« bN$ pK*« WÝ—b# w$ WLłd²K!
ÆwÐdG*« ≠ w&½dH!«
…—UH&! lÐU²!« WÒOÐdF!«  UÝ«—bK! włuž«bO³!« V²JLK! «d¹b# sÒOŽ ¨±ππ¥ ÂUŽ w$
ÆWÒOÐdF!«  UÝ«—bK! f½uð e-d* UÒ¹—«œ≈ «d¹b# p!c-Ë ¨f½u²Ð U&½d$
WOÐd²!« …—«“Ë „ö# v!≈ œUŽ ¨±πππ ÂUŽ WÒOł—U)« …—«“Ë w$ tÒ#UN# ¡UN²½« bFÐ
ÆÊU- WÒO1œU-√ w$ sÒOŽË WÒOMÞu!«
Æ”—U$ Wł—bÐ åWÒO1œU-_« nF&!«ò ÂUÝË ‰U½




         !
" #$

%&'(
)* 
+,
% -   ./ #$

0.123 4  

/&%

3
Le parler damascène est ma “langue” maternelle que, tout petit, j’ai apprise, comme
toute langue maternelle, de façon naturelle et spontanée, d’abord dans le milieu
familial puis dans le cadre plus large de la société. Par la suite, comme chez tous les
jeunes enfants scolarisés, mon parler s’est progressivement enrichi et complété par ce
flux de mots, termes et expressions puisés dans le registre “littéral” avec lequel il
forme un tout indissociable.

Ce n’est que beaucoup plus tard, et à l’occasion de la préparation d’un concours en


France, que j’ai mené une réflexion “théorique” sur ce registre pour essayer d’en
comprendre le fonctionnement et d’en définir les convergences et les divergences
avec la Norme ou le registre dit “littéral”.

J’ai eu la chance, quelques années plus tard, d’être affecté dans deux pays du
Maghreb : d’abord le Maroc puis la Tunisie. Ces séjours, d’une durée de cinq ans
chacun, m’ont permis, grâce surtout à la pratique quasi quotidienne des parlers locaux
dans un cadre professionnel mais aussi privé, d’élargir mon champs de compétences
à deux parlers arabes situés, à priori, aux antipodes de mon parler maternel.

Sur le plan de la langue parlée, le monde arabe est divisé en deux grandes zones : le
Maghreb et le Machreq, lesquels connaissent à leur tour des subdivisions pas faciles à
établir. Si, par exemple, le parler égyptien fait partie de la famille des parlers du
Machreq, il ne faut pas oublier, cependant, que la conjugaison si caractéristique des
parlers maghrébins, surtout aux personnes U½√ et s×½ (ÆÆu?³FK½ ¨V?FK½ØuKU½ ¨qU½ )

est utilisée déjà dans la région d’Alexandrie. Cette particularité est d’ailleurs bien
exploitée par le cinéma égyptien.

Ces séjours, très enrichissants pour moi sur le plan linguistique, professionnel et
humain en général, ont également affiné mes facultés d’écoute et d’analyse du
discours au regard de cette fameuse diglossie “littéral”, “dialectal”, mais aussi en
matière de particularités régionales, tant phonétiques que lexicales et syntaxiques, en
arabe littéral. Mais ceci est une autre histoire.

5
L’idée de consigner ces expressions damascènes m’est venue en regardant des
feuilletons syriens et surtout des sketchs ramadanesques Marâya 97, 98, sur les
chaînes “paraboliques” arabes. Je me demandais si telle ou telle expression serait
bien comprise dans tel ou tel pays arabe, et je me suis mis à noter tous les mots et
toutes les expressions qui ne relevaient pas du fonds “littéral” commun.

Ce noyau s’est enrichi par la suite par d’autres expressions, soit entendues à la
télévision, soit notées au cours de mes conversations personnelles.

Je voudrais insister ici sur le fait que toutes ces expressions sont bel et bien vivantes et
usitées au quotidien puisqu’elles ont été recueillies en situation naturelle de discours et
au cours de ces 3 dernières années.

Un travail comme celui-ci ne peut en aucune façon prétendre à l’exhaustivité. On peut


l’enrichir et l’augmenter tous les jours et presque à l’infini. Tout au plus s’agit-il d’une
modeste contribution qui pourra, je l’espère, faciliter la tâche à ceux qui s’intéressent
à ce parler.

Sans vouloir faire de cet ouvrage une méthode de parler damascène, j’ai néanmoins
trouvé intéressant d’attirer l’attention du lecteur sur quelques points essentiels
(conjugaisons, pronoms, nombre, accord..) de l’arabe, sous formes de tableaux
facilement lisibles, pour montrer le comportement du parler damascène par rapport à
la norme du “littéral”.

Il était intéressant également, à mon sens, de montrer brièvement la réalisation


phonétique de certaines lettres en parler damascène et les altérations possibles qui les
affectent.

Quant à l’orthographe adoptée pour ces expressions damascènes, j’ai préféré, dans la
mesure du possible, ne pas trop m’éloigner de l’orthographe standard afin de
permettre au lecteur de retrouver plus facilement la correspondance avec le littéral. Je
pense surtout à la lettre qâf, systématiquement prononcée en Orient ‘â.

6
Les entrées dans ce corpus de parler damascène sont suivies parfois de l’expression
correspondante dans d’autres parlers arabes, en l’ocurrence tunisien et marocain, puis
de l’expression correspondante en littéral, lorsqu’elle est disponible, et de la traduction
la plus adéquate en français.

Une petite liste vient ensuite illustrer la diversité, la richesse, mais aussi la complexité,
et parfois même la contradiction (voire les limites) des parlers ou des dialectes.

Quelques calques et emprunts aux langues européennes, bien ou mal utilisés en parler
damascène (par rapport, bien entendu, à leur sens originel), viennent finir ce corpus.

Un index lexical alphabétique répertorie tous les mots et renvoie au numéro de


l’entrée où se trouve l’expression dont est tiré ce mot.

7
Les pronoms personnels  
                
              
   
!  #
"             $  
%  $  
% 
  &   " &   &    " &  &  " '&
!  " &   " &    &    " & $  (& $  "(%&
: voyelle brève finale : é

L’accompli () *
+ + + + 
' + ,+
+ + + + 
 + ,+
#
" + + + + 
% + %+
+ + + +  + , +
+ + + + 
, + 
, ,+
é

L’inaccompli - *
' +  , +  " . '+  , +  " . ' + , + " .
+  +  " .  +  +  " . ' +  , +  " .
+  +  " .  +  +  " . +  (+  ".
+ / + / " .  + / + / " . ' + / , + / " .
+ / + / " .  +  + / " . ' +  , +  " .
9
Les pronoms suffixes "* 
+ ,+ + ,+ (+ (,+
5+ , 5,
o
+ 5+ , 5,+ 6
 + ,6+
" 5+ , 5,
o
+ 5+ , 5,+ 6
% + 6
, +
é
7+ , +
o 7+ , +
o 8' + +
o

" 7+ , +


o 7+ , +
o 7+ 9 7,+: +
avec un verbe au pluriel : 0% +

Le duel réalisé avec la terminaison / ;"<*


Le duel est systématiquement utilisé pour les noms. L’accord avec un nom au duel est
réalisé au pluriel. (Au Maghreb, seuls les noms marquant le temps : heures, jours,
mois.., possèdent un duel. Pour tous les autres, on recourt au chiffre 2).
 "= > ?2 @ "= A BC= . + > $C/C= . + A   D E > $  D E A  FG /CD > FG CD
9H /2: / 2

Le pluriel IJ
Le pluriel externe masculin est réalisé avec la terminaison /
et le féminin avec !
L’accord est réalisé au masculin pluriel dans tous les cas et, souvent, sans tenir
compte de la règle du 12 . et du 12 3 4

A  KL. M/ N >  KL. OD N A PQ ! "3* > PQ "3* A   %R"ST >  U"ST
V FG !D L > $ FG D L A/R !  > $R 

10
La réalisation phonétique

* lettres prononcées généralement de façon “conforme”

W& W WX W@ W0 WO WY W- WZ W[ W9  4: \ W] W^ W_ W WB W` WU Wa W! Wb W
V? WD

* lettres pouvant présenter des “anomalies” : (il arrive que le littéral soit influencé par
cette prononciation)

9 <:  W9H cS< : S W9cd : %  7 > ! e f


9<&: g& W9h c: h + 7 W9 c: 6T Q  + > ^ e f
9ij: Cj W98hk: 8hB 9lk:  m lB W 9l&k: l&B n j > B e k
9H?ih: H?oh CR D > _ e k
9$ Pp: $ P+ > ^ e 9 B : ]
9q h: H oh W9r/: so/ > _ e 9  R: \
9th ): E p th _ W9ZQ: ZhoQ > emphatique "uQ _ e 9  R: [
9Mv: M W9? 7w: (3= D ? 7) W9x T w: x T ) @"E > [ e y
9M/ w: M/_ (p W9O v : Oo zT >"uQ _ e y
9() { : ()  ()| W9}2: ~+D }Q W9$72: $&  PT >  e q

11
285,B2A) 
73 , 2A) 741  
263 ;C$2A) 742
 
60  59 0DE2A) 753  
208 ,92A) 198    
327  86 :#A 159  149 
223 +FA) 581 
446  445 ;GH9A) 801  
349 &<D32I) 418 
754 55J94 K1F3I 65 ! 
72 @F4 186 "#$
617  330 L) M) 10 %  & '()
339 N :) 410 *
763 10 O 794  132  22 +   
370 ,N2P) 391  283  44 ,
650 8QP 144 !-.
94 RP 157 /0.
732  132  95  57 3P) 533 12 12)
204 55H ST9P) 384   ,3455 
273 P P 199  6) 7)&)
68 & 220) 504  130  129 80)
567 ;UTV) 140 9:;
440 ;* 0) 804 <$1
155 55%0 % 0 185 91
262  179 &WX:0) 368 ;=  ;=
256 I  55 4HU0 610 1>
594 ;S#$0) 526  465  461 0) 0&)
264 P 55 @YQ0) 614 ;??
171 &<Q(#0) 152 4?
802 ;ZY0 348  28 ;@!2A)
279 & '#0) 721 9(2A)

111
205  197  57  40 55 c  % 102K[E0)
 292  249  241  238  215  239 ;KED0)
500  455  438  411  394  367 70 &\X3D0)
729  692  673  621  507  513 ; F[0)
486  485 ) 42 ;] !
626 ) 253  15 83NAH 83!
67 :) 552  412 ])H
760 55d1  <I 117  H
402 ;S 266  137  136  122 &+;4H')  ,4H
170  44 O& 666  141 4)H
623 ?)H 628 LH >H
807 :H 779 ^ 
67 %X &  281  273  218  132  29  
800 2$ 459  446  352  328  312  311
467 W; 598 
234 55 @ $ 471  325  22 +  
744 91$ 500  423  238 ,2_
47 H B +23 695 \_
494  49 1 X
319  196 @# *
382 55\3 /9# 736 
154 T 152 `$.  
9   %T 332 
722  111 ` T 662 aH
582 ;UT 677 #0 #P
693 Y 672 /P
54 D 488  264 P
 275  216  172  165  115 ,D 287  
657  475  411  371 601 (
659 ;@[ 54 `X$&B
510  198  103 ) [ 284 ;b3B

112
700  -m T[
231
296 ;GH)U 466 ;K3
589 R3.U 501  492 e-
348 @!2$ 94 f-
208 092$ 681 73#9
178 ; Q  538  465  454  21  19 *9
38 A @[Q 698  627
378 ;J(  595 %
7 <0 * d 406 55A c?
41  4 a N$P! * d 218 &g
6 8TP) + # 733 h#A
401  353 ;\3# 733  725 #A
300 7(T 809 7I
634 ;K T 695 i
617  380  375  291  82 ,T 733 h 
191 R1T 733  
194 KO E 364 /P)55 ;j1
38 9Q(D 775 ^91
380 a 1 D
99 ;JO [ ^
201  17 55+;914 ] [ 84/ 
725 $[ 283 ;kU0
103 <E[ 583 ;UT(
238 E[ 56 &WPF2
114 W9[ 56 UNF2
99 ;+(3 788  356 ;?l
805  512 ;`E3 355 J1l
789  619  153  98  73 n 431  392 <B2P <m ` <m
413 ;@ o 676  622 02m
20 $o 265  219 ;KO m
540 ;Qo 288  176 [m

113
343 A  784;UNo
343 9A  395 ; 9
599 7  379 ;H9
656 7)U 373 @(o @(9
567 ;UT 208 0 #9
338
E 165 b9
299 a- 688 [9
93 3 379 ;U&9
560 79 361  21 @[N
735 919 247 ,p
485 ) 769  737 2A 21
448 a 30 21 21
791 ? 135 q & r$1
309  198 !?
732  715  388 &J1X s
571  476 (1
223  55 <1 t
Xu
408

C 408 av;
 165  163  131  121  115 t. 444  355 ;*
271  221  219  217  191  172 702  395 
657  467  357  288  274 N
415  115 x. 746  606 f
578 55P) @p. 97  96 a[ O
799  625  581  553  295 R. 677 <1O
550 SO. 85 *H
512  85 ,O. 694  505  388  50 /  8 
236  148  125  79 55P.  /P. 274  133 w
667  542  503  320  258  182  120  
415
. 740 7H 
 441  355  232  150  73 ). 748 a? 

114
243  214  53 a3. 568  542
773 ^(13. 639 ) .
211 F. 624 ]) &.
732 1E9. 385  377  123 ]) ;.
222  221 +9. 481 ) .
713 e. 575 ; .
318  151  113 +1P). 575  232 7) .
410  120  . 742 7H .
743 1. 219 QO .
796 R1. 455 ;U.
300 @1. 455 aHU. a U.
522 /91. 198 00U.
522 /29 . 385 ` U.
157 /X0;&1. 91 W.
75 +&(;PH +&Q.

z 253 ) d.
168 H?  240  195  126  23  22 R.
198  197  127  626  593  481  439  374  310
119 b0  708  707  704  684  630 
16 { 718
431 x( 436b.
87 ,( 559 y. ,D.
717  1( 443  225  128  52 [.  ,[.
533 ; 12 494  469 
533 12) 12 795 S1[.
497 t|)55 K1 )  371  216  83 /P @;.
585 ;K  369  275 `455 @X.
23 55P  t  727 ;W3.
670  669  27 t& ; 184 aNQP) aH-.
188 a?  139  111  68 b3.
276  181 #Q f  184 Ch9P) 7)3.

115
660 ;? 663 ;K 
726 ;W4 207 7 
726 $4 584 ;K 
39 +4 76 H 
404 A4 151 yU
722  58  57 % M 299 1 
493 ; r: 377  123 &1;#
425 ;K: 62 bE
527 ;K: 192 3
495  226   314  294  258  229  166 3
496 ;  546  452
629 ;  298  297  40 D3
252 ` 724 Z93
310 ;`TP 231  25 x);
690 TP 154 
590  138 ;U3! 235 e 55 e
729 J1P)H 777 ^) 1
417  213 *H 115 923;1;
586 ;W.H
433  432  180 ;H 
655 K1IH 164 )
721 *}H 224 _)
325 ^  542 ;  
711 1 

~ 404 [3 
518 rt

 519 . C


 196  187  168  C) C
40 701 ;K.
407  404  200 500  482 +3
 540  186  161  134  62 " ) 416  304  303 @1
555 763 `)

116
495 ;@MH? 21I)
795
699 ]H? 249  158  84  76 G
164 55<1  k

g  291  198  196  160  148 CH


438  292 yHA 697
206 0& A 670 536 .H
737 2A 451  245  38 < 
710 aBA
538 (BA ?
503 79A +P  )?
442
62 % % A 205 P ?
725 W1: A 695  689  606   ?
704  142 a EA 376 0 ?
528 ;bEA 205 r^?
342 PDA 588 ;R3.?
84 @1D;A 589 #13.?
801  661  629 ; [A 732 ;*?
652 91 [A 686 ;b0?
507  391 55P4 <1[A 575  384  359  358 ;@4? 7-4?
476 ;<3A 63 ^ M?
734 7FA 617  330  195 ?
783 7TFA 541 E? ;r?
409 L 4 bh9A 714 rG?
792 3$9A 703 ;RP?
732 % [FA % [9A 141 55P  R&P?
263 ;CA 159 €?
365 /P)55 ;A 380 +?
684  683 w1A 633  632 c (0?
452 7) 1A 286 ; #0?
355 a 1A 774 ^)!?
285 ;H?

117
117 3I e
141 "3I eOI
603
527  411  169 73I  490  461  296  236  81 =I
161 SI 550
302 ]FI 803 0F1PI
58 GFI 778 ^ I
772 ^$FI 690 # I
675 1$FI  341  320  209  108  98  I
160 &SQFI 520  468
46 R16) \FI 785  2I
796 291FI 621 BI
550 9I 649 BI
190  61 129I 88 /&B;I
572  529  267 #9I 280  211  11 wI
163 ##9I 579 a2I
611 ;@[9I 495 JT3P) H ‚ aI
611 55g  @[9I 640 r I
645 ;bN9I 381 /. I
 133  128  110  31 ƒ 55I 233  107 BI I
292  274  245  243  215  214 640 ; I I
 433  426  395  367  307  624 I I
499  498  469  453  443  438 233 CI I
560  515  288 %H; ;M55 %H; ;I
252 *)I 620 FQI
530 a II 687 :#I
520  316 :I  545  525  457  302  171 3YI
255  254  100 55J14 ]I 564  561
 462  279  221  186  154 %I 486  281 DQEI
707  573  540 456  50 rbI
314  160  I 164 55<1  kDI
200  137  26 I 53 EDI

118
694 :1> 187 &<1I
522 /0T1X>
x
f 544 +P55 ".p
557 W  498  396  232 p
307  274 NQ  357 `:p
707 8Q  734 \0p
467   616 T0p
637  472   687 # p
517 WXp 671  668  652 f(p
664  543 +P55 r"p
237 ;\;P 260 ]9P) 55 "p
158  156 \P 224 82Bp
315 55P4  652   p
557 ;W( 172 `&E;p
307  274 ;K( 580 Ep
566 ;K( 732 ;"3p
539 ;Z#h 718  3p
305 / 79  78 Fp
248 .)  621  595  286 1 p  p
569 a  733 h p
630 aU1  762  125  77 xp
517 rW 785 1E1p
653 <Q 604 191p
730 ;ZT
225 FT L
363  360 7) E 552 288 rJ>
407 ;KE 51 @DTP) ^9;(;>
40 b 12 f >
271  221 +9. b; 783 7ET>
643 SD 196 @>

119
9(3  gH 4
709 278W1F#3
790  )U4 270  239  76  34  32  31 \3
592 ;GU4  352  351  350  298  272 
193 %H) $4 452  403
668 r
4 727  217 T3
691
14 4 572  571  237 ;\3
282 7Q#4 448 ; F rS
67 &]XE4 35 F1F
551 KE4 24 &K9
295 aD4 666 '
434 55H 7-: 7234 51 ^9(> 1
712 [34  ;+34 114 U1
397  366 ,9 9 55 ,34
 182  180  97  56  52 55S4 „
353  232  228  220  208  200 ;R(i
570
 413  397  396  379  370  667 ;R(i
550  532  477  433  420  419 19 E i
803  732  712  640  587  658  328 9i
91  75 @F4
302  101 3&F;4 k
644 ;
E94 668
p4
421 h#04 149 @4
530 f14 326  87 J4
553 a 14 510 ) [(4
275 91E14 428 ; 24
18 ,34 914 636 Dh4
733 h 4

… 733 1 4
639 ) M 635 Q1 4
105  104 RM 45 55P  L ;4
66 (3M 354  292 7: ;4

120
112 3YQP) &<[;: 306 ?F3M F3M
79  76 [: 338 †13M
692 ;@E3: 310 ;Z9M
444 NP. <D3:
315 %N3: =
781  167 7FN: 501  425  74 ^:
347  173 &^: 435 55P  † :
217 ^: 346 U( <:
502 ;^: 627  257 >:
26 ]P) : 558 ^pB:
622 0: 133 E:
31 1: 91: 556 ) :
728 ]) :

 69 +1 :
48Nd  185 91 :
150 e 663  662  538  114  :
374 eHH 729 e :
63 %d( 262 I :
445  75 32 389  339 ;f :
 441  190  125  65  61  93 c :
506 95 NO :
482  436  209  62 K  733 0Q :
445 /. 733 1Q :
460 >)  13 $:
129 R1)  40 K:
405 ;=  600  Q:
393  313 ;  390  162 q & Q:
671 7  12 
:
609  608 rK 430 7T :
658 fQ 101  19 @ :
701 d 269 ;WD:

121
607 + O =#
302
655  550 +PUO 761 #
373 7-$O 701 U1 #
483 S$O 131 K#
174 55P) @‡ +QO 139  118 H \#
524  523  231  230 <1TO 786 @D4 ‚ @4 @T
71 O 218  93 E
238 ,EO 239 QE
554  103 ;<EO 109 T3
705 a 1[EO 272 <F
776 ^13O 625 #F
651 ^$3O 757  716 919
810 +1913O 778 ^)N
246  166 SO 733 N
98 +FO 663 ;x
442  176  155  84 7FO
513 ; FO c
481 ;KFO 417  213 55P  O
701  125 QFO 731  167 O
798  (9O 803  716 ?H?O
652 a9O 93  (O
654 aU9O 705  h(O
226 0)O 680  678 ^(O
681 5573#9  % O 222 2O
226 ?O 519 wO
457  AO 682  667 :) O
576 kO 243  O
211 1OO 797 ^ O
121 [;P'O 453 (O O
755 : $0O 242  43 aSO O
552 K1O O

122
90 &+1P G
92  89  88 9[1P N[1P /[1P 98&X }
245 b }

] 198 ]?}
736 291 CO : Pˆ
236  301  100 ;+(P
614 ?UD ?? 324 ;\(P
383 /T55 1I 676  114 g(P
723 9P 644 ;R(P
426  37  36 "Q0;& 301 [(P
802 ZY0 709 9(P
799 1[10 396  271 `h4H55 <P
41 ] ! 55 PB;P
199  35 C( 131 K‰
284 b3B( 74 S6
402 S ( 647  646 UP
244 ?H (  511  346  270  33 ,$P \$P
491 f$( 573
168 SQ( 529 528  71 K#P
233 GN( 209 55 q 1#P
490  788 ?h2 648 ,#P
248 \ 2 225 T;P
296 GH)U2 335 rP
281 7D2 615  EP
268 "92 543  53 #DP
605 ah 384 ,D31  XDP
120 *Hh 475  449 q 7[P
608 H h 653 `YP `[P
426 %h 727
9P
549  536  460  459  53 a? B  357  353  62  48  21 ƒ K1P
696 QB 475  415

123
233 "I Q 700 3B
128 %  697 0 FB
 492  320  87 ^  %  116  ;1&B;
571 717  (
516 (3  624 a
80 F  429 x 
80 \(&9;  665 a;
633 1  660 ?H
331 C # 310 N9TP
730 tT# 690 4P
278 WF3# 586 W.H
507 9#9# 413 3 
19 (‹ 503 "I 
459 eT 782 7> 
428 2T 701 7( 
341  340 hT 192 ; 
294 1F3T 192 ; 
479  234 K13T 491 H 
5 /014 8 FT 93 G 
310 Nh9Y 362 KŠ 
327 a9Y 144 kU
212 wI E 206 a $
197 @[QE 697 B($
102 I[E 595  594 ]#$
362 e D 661 [$
608 QD 712 [$
14 . / :H  D 333 3$
145 @p \#D 429  252  96 7Q9 7Q
239 eED 398 55P  C (Q
246  171 J3D 152 0) Q
505 "A [ 593 1 Q

124
7 514aF# aF[
267 \0 292 +(3
386 "p0 624 EB3
574 0 431  145 7T3
424 +1i0 727
93
220 ;KM0 94 B$Œ
322 ;U(0 717 ATŒ
267 ;\20 679 79Œ
168 & ŠV 220 QM9
806  400 U: 0 395 a 9
215 %H$0 806 U: 9
508 71$0 473 kHU9
422 ; 2Q0 203 @!2$9
489  474  464  228 
0 531 P  e[9
430 55
0
1 0 622 e[9
386 ;"X 0 314 9
386 7B 0 363 =29
323 rR0 715 @D9
573  279  208 ; #0 607 4)U3P e[9
783 7$T0 699  629  517  470  247 "19
262 F1T0 638 ! N
480 ;rE0  484  437  281  250  19 
729 ;jE0 698  669  627  536  525  508
387 ;UD0 729 
387 ;UD0 587 ?
569 KD0 706  691 55S‰ ^)?
570 &<QD0 714  685  642  626  22 
478  210 ,D0 778 ^1
177 &<QD0 808 )HU1
313 ;<[0  273  250  228  143  81 8
531 ;K[0 433

125
2229T)H 602 I[0
653 4)H 519 &{&{
744 %H)H 211 a F;0
294  69  68 ,H 708 13
495 JT3P)55 H 641 ;x0
698 H 641 p)0
587 0H 424 S4)0
587 ;]?H 427  155 % 0 %0
787  295  218  70  64 eH 610 100
285 ,H 309 G10
321 /T &<:H 71 \10
195 ;\H
106 55/3P) +31OH !
82  68 q }&H 548 547  9(P)55 ;R(!
227 0PH 407 rZ!
65 q &;P;H 638 r!
639  1 XP&H 420 ;g!
3 0PH 532  477 r !
418  264  92  89  32 ` H 155 <&Q; ;& !
638 ; ! !

% @[N ‹0) @[!


555 555
549 21 7-&[;!
738   480  450  264  92 b3!
145  144  61 q +134   N134  +FN ‹0) Sr !
277 #T H  215 +19!
153 @O  251  196  136  92  68 7!
738   509  397  290
158 J1 0 484  437  306  96 +1!
189 q '! 
691  ( H
2 ,F. +32T( 253 J)H
126
245 55 ,3(
219 KO B2
166 ?2
107 "I Q2
20 $F2
3 7P2
182 N h
72 h
153 [B
113 %U
229  228 
180 H
793  2$
674 y$
241 @E#
57 1
72 /3P) /F;T#
132 \3#
147  8  F4  D
229 ,T[
176 b(3
220 9QM9
261 ST9
23 +FN
752 %9: A
469  228 q 

127
1

              ! "#$


malheur sur moi ! quelle catastrophe

malheur (litt. fièvre) à toi %&' ()*+  ,*  (-, .' /! 0 (*+

enfantillage %1"1-$"1 231-$"1"1"1+ 131-"$"1"1 %-  3-+ !4

56' 76 ! %0 %!+68 9!-*   :#  ; $<*= 56'> ?
quelle mauvaise soirée, j’ai vraiment regretté d’y être allé@

il a les yeux à peine ouverts -A 3B C D!/* E

puisses-tu être atteint d’un mauvais oeil EF () D*

quel imbécile tu es ! 30 ; ( + bêtise G %1$0 (0  ?

puisse-t-il creuver / HI+ E

comment vas-tu chéri, très cher E/8 J-*, E  ?+ KI+  J-*, + (LM
13
10

 58N J=&, OP   J=&, 'Q R =P 3A J=&, $"2A
par compassion pour moi

11

il a fait dans sa culotte ES T! U

12

pêter  pêt G !:V 1W!X  1WX

13

vesser, lâcher une vesse 5'V 'V

14

il pête plus haut que son cul 0 E!V !I

15

bienvenue Y68 Y> H D*6, %I6, D0 D68 D>

16

Madame, lady -C> !Y"1  ,*   !<8 Z>   -C> !<8  ZP -C>

17

pour tes (beaux) yeux, ta (belle) (2C [1Q2 (C\ [Q  (,]U [Q ("1C [Q
moustache

18

14
tes désirs sont %= */8 X0 D* ^  ,*   8] C 
des ordres

19

_ : `! : aV %=b  C, %L+c  C C, 50  J
geste inconvenant, malséant .dR

20

il vient se moquer de ! (!"M-+ %+A    mascarade 5&' ! &'/+ %+A
moi

21

ne t’inquiète pas . < O .I R e !4> 3Y$"Q1> f C, !4> aQ6 R

22

> 3M   (C), LB %&), !g0   5\], !h (+Ai (+-+i !g0
sois tranquille, dors sur tes deux oreilles !C6   

23

laisse tomber (!/6+ R jk, !g0

24

fais comme si ne rien était, ;Q+ 4 lU !3mM $a*V fC) f!C)+ 1f!C= J-8 $f!C=
ne réagis pas

25

rien à espérer, A %n R %! 5-dV R 5-+V V   o1P V 

15
26

il y a de quoi devenir fou de rage  


  
    

27

bien fait pour toi   !" # $ %&

28

tu mérites '()!* +  !"  


,-  !" # './0)!" %/0)!1- /20)!"!

29

3 4), 5& 678 9 : ; )<=>  ?  @ ; #  ; # )<=>
nous sommes sortis les mains vides

30

rentrer bredouille A<8


B C)D 253 ) /! 258 ) /!
!3
!3

31

EC)F <  G: /7= HI< J#   $K /7DL '


3,-
<3,  K EM N)> 
que puis-je faire K O=3P!1L EQ ) K 

32

je le vois partout, R)S /T


, UL
V NP3 W ) ; X3?)3 Y@
 NZ2)>
où que j’aille

33

je n’ai toujours pas digéré H[0L H


= \D D)@ /T] 'O)"- O!="

34

16
ta tante a fain et a mangé toute l’assiette de OT O!TL ^ ; ? 5
 => Y)D !)&
fèves

35

hier nous avons joué à cache-cache 'Y[37F- Y737> )<_= W)_

36

il est radin 'W) `  - a`%b /3B 8

37

très sale  c1 a`b c1 637@

38

d7D RS RL \<eL


1f /S` 
)[D _ '
<`_  )[L ^)-
_ !
puisses-tu m’enterrer, (= me survivre) E7D ; ^>L

39

il faut qu’il s’endurcisse, la prison est faite pour les ^) _g a3< D< O3&
hommes

40

IL h1 
"
, )7D _DL RL 'EC- L > W 
& J, 
_@ J, E
je veux me défouler en disant ce que j’ai sur le coeur, je vais exploser (éclater)

41

il vit malheureux, quelle i)3g iQV )_ V )Q= J3= Y`3=)0 [  0b J)D
vie !

17
42

torturer, rendre malheureux QD jjV V@ Y0L  0k % 0L

43

cette femme est une vieille croute Y7TT 'iL +-  i8

44


b RL ;Sl 
b @ '
I
)   \#
S  R)<_- \#
T
il se peut qu’il vienne

45

il est intraitable

, ^m)<! n R 3F oZ%=) H" /)8

46

il s’est enfui en un clin d’oeil, il a pris ses jambes à son cou )D" 0 0 p3q N7

47

tu es trop pressé /I=!" )lC Y@  !?

48

pourquoi tu prends les choses au K r Q&b Y3[ Q&b ): $K  )V[)@ J3
sérieux

49

ça ne se fait pas sn 3F Q0 3?Z2 )

50

ils viennent s’enquérir de notre )<! t \D <u7P3 v) 'w` x - )<3D ` A)
18
santé

51

c’est à devenir fou R<I D


/= y)<Z%_Z%z 3P

52

K^ )73, C) 5L /0 'V \D + D


,  - K D /T ;
S* HD
tu parles sérieusement ?

53

la fille vaut le coût (un canon, une perle), est belle et c’est YP i8 Y im  5<_
une affaire

54

je ne peux pas N3P!1L n ' ) +- ;Z2"Z  )

55

je suis venu tout seul 38 5u


) Z% 53

56

te moques-tu de moi ? K
 L{V!"L K 
D L{V7! HD K '
D- b7! HD

57

je vais dire la /?  ) /? 3 Y3g ^@b1 3? 3? U


 EF ^@ E
vérité et qu’advienne que pourra

58

n A73 \D n  n H3!" pB 1 ^)7`)D n A73)D n  ) EFC


`
19
va tout droit et ne tourne ni à droite ni à gauche )"3 \D

59

nous avons regretté ton absence à ce repas )=P QV d)<3V!  YT])V d)!1

60

tu nous as beaucoup manqué 3|T 3# )<!  3!T  )!1

61

quelle horreur, elle est i3Gt = H )V< hL $$ i3!<` @ y)t $ )V3D )
devenue énorme

62

CC! %5<T HT 53"L O) a E}E1 $K )<= B 5<T J@ 53" J3
as-tu oublié tous les allers retours que tu faisais chez nous, à peine tu partais que )<!3 \D

tu revenais

63

un homme s` <D U~ /3_ HV 'O3Fm y))[_@ j(- yTm L yFm E)[_@
courageux, serviable et qui a le coeur sur la main

64

il boude et fait la
` H"!_ n )D ;B" 3F  [3 ) 'OV +- O  X)@
gueule, il ne rigole jamais

65

tu en es tout à fait capable )V3D C)@ # 'C@ )0@ 5L- )0L 5L $  Z%Z%

20
66

sans vouloir nous mêler de tout  




67

bravo, félicitations         !"  "#$ %

68

&' ()* +
$&   , -.   / 0 +1$ 2!!! 3 4"  , "

tire-toi d’ici dis-donc, dégage 5( %6

69

je vais te faire )7 #8 9$& :;  )< #8 51$ = <9& > ?@' 1%!A@ B
voir de toutes les couleurs

70

fous-moi le camp, hors de ma +)1 , C  5+)1' +D , +?E , "F!?



vue

71

il lui a foutu une giffle à lui déboiter la machoire  BG



 A H
 / BIJ

72

s’il a le malheur de venir, je lui ferai regretter le B?E B KLM B 3 +N9 BLAGJ9 B
jour où il est né

73

personne n’a osé ouvrir la bouche BL O  & &N9 P  BL!@ O%9 1; 

21
74

il les a bleuffés, roulés P)LQ 5PQ RPS9 APQ' PQ C  5P)' T U 

75

je lui ai donné une raclée VG6 6 BW "A "!I 6 BL

76

lâche, lavette 56E' XE  FY > 1$ Z


 

77

il est devenu “tout petit” litt. poussin


7
+ [\ O\&  ]^ K_ $ \

78

j’ai économisé sou après sou P)L1 P)@` P)` = a


@  b6 b6 P)@L\

79

il a mis de côté 3 sous et il se prend pour un millionnaire 


 $ \ B    TD6 L\

80

il trône à la place d’honneur  ? $^@  ccc F!"!A^  6   ^ $^ VL^  6

81

on ne te voit plus ?!  D T b 

82

dis-donc viens ici, eh toi ! 5"' 3 4 G@

83

22
il est grand temps pour lui de comprendre P)%9 & M d  P)%9 B K
84

il s’est avéré être un homme K7 K?e K1$ B


& ,@  L/ #V K?@ K?A; > 1$ B9$ @
antipathique

85

il mélange tout <  GD fS C[  + N XI  B/ g

86

l’étoffe (habit de qualité) J;M a

87

cache tes sous dans tes habits hG @ 9^ +E

88

le voici devant toi  & .     6 B  5B/gD'  6 B!"g!A!D

89

où est elle ? la voici devant toi  & +  i + ,9& 3  6 )  i )9

90

regardez, voyez ! B


 "7
 5 & KG%/ KLGj9'   +  "

91

ne fais pas de bruit @\ $^@ 4  a +LG@ 4

92

 k
&  i l6 k  l/ ,9&  3  +  "  5l6  m' ii 2) 9
23
où étais-tu donc ? je suis là

93

( laver les assiettes g^  +1 >n


 5Z)*' Z)W 5o$' %6 tablier >9` f$
savonner les verres avec une pq  U 9    H@ frotter les casseroles 1 J 

éponge ou un gant de crin

94

Jr  H@ le carrelage, le sol st  H<@ >u


 serpillière gjL` KJj C 1
nettoyer les vitres $  f"&

95

quand c’est devenu difficile il s’est C  M #   )/ <? "lL + l6
enfui

96

comme ça, pour 4v a -^G9 BG1& +   5Zu


' B w$ 1 Z/ 1 I 
l’énerver

97

il m’énerve et me nargue w$ 1 w/ N cccR/ N!R9 A/ 1 +


/ N9 P 

98

tu es amorphe aujourd’hui, tu ne dis rien, litt. L/ , 4 L!@ , 4 # "4 %9 D
ni de ta bouche (parole) ni de ta manche (main, acte)

99

devant le premier problème il @9  -/  5R9 A@'   I >& ,
24
s’affole et s’en mêle les pédales

100

? P  NE ,g
 5  ,  L' ,/ k ,/   ,  #I - 9
nous sommes confus, vous vous êtes donnés du mal à cause de xu KLG P  j@

nous

101

vous devriez avoir honte de cet acte, ce K^%   LAG   ,  #I - 9
que vous avez fait

102

j’ai une entorse au pied 5y  Ry %9 Ay %


' D % +1$

103

demain, les gens vont affluer p  29  l%/ "lR% @ z$ p   

104

je suis tombé et me suis évanoui + +L& lG6  +6  f lG6

105

il dort profondément ?L 


# 9 #  fY  #  f

106

je te jure par Dieu B   Pj6& / B

107

vous allez voir, il va connaître le scandale gDD ODI9 z$ H/ I  
25
108

je ne vois rien  


         

109

ils l’ont chassé de chez lui    !"


  #$%

110

qu’est-ce que tu es en train de faire ? & '#() *+


& ',#)  

111

ils m’ont fait déguerpir - !" -.!/


0 *1$2 3# 4 -$56

112

je vais payer les pots cassés $ 7*! 82" 9 !#0* :!6;* 7*! <$60* =8>?@

113

puisses-tu être à l’abri du A37B* 4#0*  $0* CD(2


C0*2 C02 4#0* EFG
mauvais oeil

114

ils sont comme cul et chemise H%(


IJ0 !( F" KL# 3M  *NM> 

115

arrête de remuer, tu me donnes le O P1 =3#%* O M$??/ Q2 R0 ST U2
tournis, assieds-toi donc

116

26
assez traîner et perdre de temps 8% <VW P(X
8% YL) <Z??=[? \

117

depuis deux ans il fréquente la même <,]* ^(-


<$0* <_* ^(- !# 4M7 
bande

118

ils ne le fréquentent plus, ils l’ont rejeté -!# * # 0


<% 0 *#`%

119

il m’a engueulé, grondé MG


a-G a-/ !@30* 8N- -_ $#;* M1-/ bJ

120

:c]* ,2!0* 3J Md !Xc- :ce K$f a,2 $


2 <3. :3e
idiot, imbécile !K0* Z;*

121

assez d’hypocrisie et de cirer les pompes %(- P(X


g. hN <>0? X U2

122

surtout n’oublie pas de venir PNM) H iW


O j  PNM) =C *

123

pauvre de lui 4>N  <=`/  Ok*!2 

124

ils t’ont dans le collimateur ! 0* C0 H!,L


C$ 4#0* A!,[

27
125

 l!6f -m l!# 8$e/


SZ0* 'n <,>0* 3% 02 =8N2 -3 =a$N-*
j’étais extrêmement gêné, je me suis senti tout petit 'eo*

126

ils l’ont mis en tôle eN0* @ #V


0/ 8J `2 3/

127

formule de courtoisie échangée entre celui qui s’en va “avec O <\N0* Y O X!"G
votre consentement, votre permission” et l’autre qui lui souhaite “d’arriver sain et sauf”

128

paroles bêtes et idiotes @0* k\>0* *cd 


O& E3Z;* >Bd 

129

chargé comme une mule (litt. jusqu’aux bouts des oreilles) -*  p%*!10 '5,[ '2

130

un imbécile de première (litt. âne à 4 oreilles) 4-*  Ym ,2

131

assez de dire n’importe quoi q*!d P(X


RB R`% C.2

132

qu’il fasse tout ce dont il est capable, Y`N  '#($@


O !.r Y$` 3r =Y$` $0*
je m’en fous

133

28
quel chic, quelle frime O <G(G(0d  O std 

134

puisque FJ/ u!@ v2 < P$ wd*+ C- x


FJ/ C1!` E!* h* h* C,7*
tu sors, achète du pain en chemin

135

vas y, tu peux partir =a$`-* =wd+*


O C# $0* =!?5N)

136

pousse-toi d’ici Md  3#*


Hd  P

137

surtout ne te trompe pas un jour   y`G) H iW


O p$6) k  P

138

il l’a amadoué et l’a roulé $ C[V F$d

139

il l’a repoussé, il s’est éloigné de M !Z-* @!f


0 a$2  carte l!X <% 0 Y`%
lui

140

il m’a dit oui pour se débarrasser de moi p1@ M Q$G0 -3
M@c% <@=  M@ 

141

il a  1 N\ Y$/


[$0 3#% e*2 P[- 9 ^-)  p0F0 3#% * h$
ôté ses habits et est resté nu

29
142

merci beaucoup pour cette bonne table A3z;* cd $0* k* 


<{* A!(7 $0-*

143

toute la !z*F$0 :J0* h@ @ $,Xm KM0* ML


|=h?@* 4 }u ~ P$ KM0* v"
journée à recevoir du monde

144

elle est belle à te rendre fou '1#0* c/m) K$,. 


O '1#0* F, O d\2  K$ 

145

H#$;* |$0* CM#0 <M#$0* C$~ H#$; Z1;* ^0


'f Y`1 H#$  C$ 
tu es bien rusé et malin, pas naïf du tout  !3 X !# Ec0* `(0* JM0* d Md

146

tu as raison a2 P$ C-W


i3r aB* $0*

147

puisse-t-il crever !, Z1 $0* 3/ $0*

148

lève-toi et pars wd+* %


O =b  C02 ='?u,2*

149

elle est sage et de bonne moeurs < € <$%

150

30
il ne - @ '/3 32  !60* H @ '/3
1u *32  *32 ‚1u
se mêle pas des autres ni eux de lui

151

que le nom de Dieu de protège, et que le C02 4#0* EFG C0*2 C02 $0* 7*
mauvais oeil ne t’atteigne pas

152

quelqu’un !1 ƒ !#0* :!6;* @ !„ !0*  …[J


N2  !„ -*! 32*
de bagarreur, voyou

153

il est tellement gentil qu’un chat peut lui >[ † 0  ='X † ? 0W  'X p10*
dérober son dîner. Il est peu bavard (sa bouche lui sert à manger, pas à parler)

154

poussez-vous tous les deux *3#*


E *3# * 8-W C$ /

155

un pauvre mec, et mal habillé, mal soigné H,X 8?=? != d  E3- E-

156

il est systématiquement contre ce que je v%  'X @ MV#


‡! ae=M7 0 Y0"
dis

157

quel imbécile, quel grossier personnage u-?=2 -2  J$1 P,#0*

31
158

je tombe sur lui sans arrêt, je le croise où  


          
que j’aille

159

un homme bien, droit, qui a de la conscience    !"  # $ %&'  

160

va “renifler” les nouvelles " ()* +,- . " () %/01 2341 5"

161

je vais prendre l’air, je vais me promener 607 3 1 8/"

162

trop pour lui! jamais je ne


9" 4 : ; # <
 =>  ? @A& BCD C ? #E F 24
m’associerai à lui

163

assez de vagabonder de maison en GH: !+I:  J9  K( K L# %MMI1 I,


maison

164

L#
9N " 7I !+I,/  LG4
  K( O P" K( O +1 K L# ? / " 7I 0
il passe sa journée à aller chez un tel puis chez un tel.. QQQRS K T RS K

165

remercie Dieu et cesse de te #U: %/ G1 V J9 F <WXI/ BYXE + XI: Z  [" 2\G1
plaindre, de geindre

32
166

laisse-le se faire avoir et avaler des couleuvres 3 9 !9 / ]'0^,/


)

167

quelqu’un du métier, compétent R 7  %;# " 9 L

168

je vais lui préparer un sale coup _ ` (+#a


 b =0-  34(# ]' )
 2cde 5"

169

comment ai-je pu être aveuglé et commettre Ff %MA  KMg (P  D R01
cette erreur ?

170

on pourrait se faire deux sous et en %Hh 1 ID( i;I# j1P I M 9
profiter

171

il s’est fait avoir, il est tombé dans le k J  P 


- %A4 K
2 4(M +& @1
piège

172

assez   S#N: GJ: V J9  F <\LJ/ BlLJE 2LJ: Z B+ Lcc2cJcl 2[,


de réfléchir (révasser)

173

je t’en prie, entre 2!)  <\m0J/ Blm E F 2m0 B 2!nJ:


33
174

plein de gens, comme des formis <!I !o#E [4G !o# p I

175

le vert te va très bien [D# 3qHI/ n)* R0n)* R0 o9 [ X(

176

tu oses parler en f SG  rs  [ LH  2KG- FF R 9 Gt [ X(


plus ?!

177

il a bien réussi, ça a bien marché pour lui (9 e 8e 


D# K
2 4+


178

bois lentement pour ne pas B<%P 1 B\] 4,/ Bl] 4:E ] 4,: # , [7#  @1
avaler de travers et tousser

179

fous-toi au lit et dors F <\i I/ Bli E 2  2iu  F


 /

180

v;(/  %-  i9J/ ? i0: B%-  +9 ? @A& Bp  "/ Y3


il cherche une femme à épouser p L

181

je ne crois pas à cette histoire 7 I,P 3 M4# 2Ku) # %+ 

34
182

il fait l’idiot, il se moque de nous 6 (A   _,/ B I [;n/ 3 B 7q/ 3

183

il est seul, sans famille


 ! w xq1 L# O0M+#

184

le cadeau que fait quelqu’un à son entourage pour 5 qI R0 Bx 74 xS IM 
fêter un événement heureux (réussite, naissance,...)

185

montre, fais voir y" I B"  F 2=04cl: <I E I"

186

je vais m’allonger un peu SP P" =0-z01 8MH: 8/"

187

pour le changer (pour ce qui est de le changer), je ne le Cg 5" # BCg T K
2 1
changerai pas

188

une perle bleu (pour se protéger du mauvais oeil) <jD R 4#E "  k# 6 P"' x') 2X

189

ô braves gens, <F 3 / F p  /E F 0\ /

190

il n’est ^ 8( + A D/ 3{;| B!A( P B,I4 P "  BA #
35
plus petit, il est grand comme un boeuf...

191

assez crier ) J9  }D: 2Z

192

ils ne l’ont pas laissé passer ~ C0 / 3  <\]~ Bl]#E ]~ C0) # BC0P# #

193

je suis gaucher zH 

194

en marchant, il a trébuché et est tombé P {9J: B1 # 0 

195

il m’a fait un croche-pied et m’a fait tomber IDP ] '  }


 0 

196

je ne veux plus partir, je vais rester ici I +N- /" KR0 !  5" B5" K
2 M

197

à ta guise, comme tu veux V # !,# BV ) 

198

Demain,il faut que j’aille lui présenter '0  % > 7*  ^ )$ 5" 'w G
mes condoléances (compatir, consoler), elle est en deuil de son mari

199

36
hier, c’était la présentation des z' D, +: R 9 i#  € Rc2) R 9 5" (#
condoléances

200

tantôt il me dit IIq/ 5" B% +# ,G/ 3  0+ 1 B%P ,G/ 3  0+ 1
qu’il écrit un roman, tantôt il me dit qu’il écrit un article, il va me rendre fou

201

à tes ordres, je vais le faire <


I 
D( 1b/E  !(P  I L# B[I G:
sans faute

202

je n’en sais pas plus que toi [  B=D #




203

tu es généreux et nous le méritons [. X;,H L; 9 K  ! ,HI# I; 9 K
bien

204

très honoré de faire sa connaissance tout comme je l’ai été % D& l3c2Du 
I# [I# 3DI
de faire la tienne

205

si tu ne le
#" C/: D: 3 RT  % > 
#" B<Wm>/ BYm'E
:' BC / V # .T
veux plus, jette-le

206

fais-nous plaisir en prenant un café <ID/ x/ H#E x07P R qIJ 2/ -
37
207

j’ai très envie (je suis en  


      
 !"# 

manque) d’une cigarette

208

ça fait longtemps que $%&' (# )*+$, $+&' (# )!& , $


&-' (# 
. /0 
1
tu m’attends ?

209

c’est incroyable à quel point il est imbu de sa personne 2 30


4 56
 768 5+0
6

210

choisis à ton /9 6


 /8:; <-4   )=&6 !=$, /9  "0 /8:. !"# =$
goût ce qui te plaît

211

)
va faire pipi et te ”zizi” langage des enfants >?*?$ ?@A?B 
>4, C
$: D ECA8 3"0
6
coucher

212

il est assis en écartant les jambes )BDF6 *DG, 3"  DF: #


8

213

je le connais à peine, je lui dis à peine bonjour


4 30 EHA8 I:
6 3G 
0

214

comme elle est belle cette mignonne J&0


K A"4 A 0 E("-'
38
215

qu’est-ce que nous irions faire là-bas ? L M


&K N F& ;
L /&K O:
-$ P:$
$ A

216

il est temps pour lui de venir, tu ne 'Q6  30 R  !-&' /0 N4


 2 != 96 30 N4
peux pas avoir oublié déjà

217

assez pour nous de sortir et de rentrer STUV : ST


V
$
F T
'AG: T
"W
&
4
(nous sommes suffisamment sortis)

218

il te baise la main sur les deux faces


F8: )3 :, X
 : M6Y ZA

219

il me taquine, il  X 6  T
&0
4 [
4 )B7 6 *7\, &G 7 6 ( #
taquine les filles

220

il me baratine )]
&, &]
&6 ( #

221

assez bavardé tous les deux ^^


>
F  OA A  _
6: J$ /&4 `?*W [
4

222

j’ai mal à la machoire à force de Na b  G & 96Na   &4 & :
manger

39
223

puisque de toute façon tu es  Jc 8 /$


d 
&  ! '  8 EJ : EJ /> 
venu, reste dîner avec nous

224

HA=6 A8 !4 : T


6A"4 :  : H:
&'  e
$f &# H
=' g 1 3"0
$ h
S/"8 !"# g 1V #0 <9G S("# 3"0 )> &0 _iK,
 O ShV A#j
merci beaucoup, avec plaisir

225

assez de palabres et k


G : : l
G CU !F  > W U 4:   *0 U* EJ 
de bla-bla

226

à la CU0 mF$ 0 HA=6 


& N G  $A0 mF$ 0  n
.A0 o
 N
moindre occasion il me répète la même chose

227

sois résonnable, pas d’enfantillage $0: U 2 /"=# E

228

c’est L N"0 5p& G I


0 o6  2
9# L N"0 q& o6 (# g 2 E_A?B6
étrange, qui frappe à la porte au milieu de la nuit ?

229

qu’il E<r f < 6  Nh  !0Y o0  2 I:


r f  ! ?*' s' o6 3"
frappe jusqu’à ce qu’il en ait marre, ou qu’il se lasse

40
230

je suis fatigué tJ0 iK @t /0 J"8


 b  J ' J0
K O /""8
$: J 
de te répéter “achète cette maison”

231

e k
G U -F0 b  J '     uA G
 30 -G
$: J 
je suis épuisé à force de lui expliquer, sans résultat, c’est crevant
=4 < 

232

il boude et ne parle à personne depuis 2 jours gA6 30 


1 4 s  6 (#
: 4

233

personne sans dignité, vulgaire )  PA, v H 4:

234

c’est pas grave N M


&K m0 ZQ f )7" , EN@6
-@


235

nous sommes très intimes, nous ne nous IA f: <


4 U*  XA XA _
6:
$
formalisons pas

236

il m’a vu passer et a fait G  C K


%G $R &G 
 30
4 N># C
8 o
 &G

semblant de ne pas me connaître

237

ils m’ont chassé de chez moi sans &9 0   0 N   )$A "W, $A *0
W
41
difficulté

238

quand vas-tu me L p=0 0 N>' ! )F6 *!F, L p=0 0 F' M !hY
raconter la fin de l’histoire

239

`4 !"# AK: Q+ !"#


$ J&  `4 3  AK s"W:)XAF= EJF=$, F=0

$ J "W
j’avais tort et lui raison

240

nous l’avons bien reçu, 3  e



& 3G
w
&-4 
&$A _
&+4: _
& :: _
&"= 
avons été généreux avec lui et aux petits soins pour lui

241

s’il ne veut pas, tant pis pour lui 2 NF+p6 _


 ;Y

242

un vieux chnoc ( 4:

243

que tu es mignonne à croquer, et belle A"4:  A  A 0 >"-'

244

il trône au centre du salon A0


p0 p #
8: .:

245

puisse ce costume ne jamais vieillir, tellement il te va /0 ` f A (=+0


K !"6
 36
42
246

il s’est fait avoir sans s’en apercevoir m


 4
: ( 0 s" )<"=, ( ?@ N 

247

occupe toi bien 3"9 : 3 (K  3 N  x m$A' 3 !"' x Iyj 2 v& 3G !1A'
de lui, prend en bien soin

248

il est assis en tailleur sur le coussin 4+0


# s  #
8

249

je veux que tu sois un homme U  A'  M6  H


  A' M
6 O

250

je ne suis pas n’importe qui 2 



 g A
$

251

j’en ai jusque là ! )3F$ !0Y 3 1z {6:, 2 A?*0   EJ"1:

252

fais-le pour moi, (pour ma barbe, pour 3"0 


&  A 
& &8 
  $

ma moustache), pour l’amour de Dieu

253

soyez les bienvenus, nous ne pourrons pas vous  : |4


: A'|4 g" : g"K
honorer comme il se doit

43
254

nous sommes confus, notre accueil n’est pas  


    
assez digne de vous

255

honte à vous    

256

tes désirs sont des ordres  


  !"#$ % &'!  %

257

je ne suis pas disponible, je suis très occupé () *+ , # 

258

ne sois pas si léger, fais toi désirer ' - ./ 01 23 45 6 3 78
 9 745:

259

bon réveil, j’espère que tu as bien dormi  ; <

260

enfin ! c’est seulement maintenant que tu as compris ? = >? @A  ; <

261

rituel d’après le B/C -DE B/C E F D G+H B ID .E B D#E
bain ou après le coiffeur

262

allez, fous-toi au lit et dors 3 7 #! 


?  7J K# 3 . 
44
263

il nous ont traités en touristes (ils nous ont roulés)  L #9&  L #9M&

264

où étais-tu ? j’étais inquièt pour toi  N O    4+# = @A !

265

j’ai peur qu’on t’aborde (qu’on te P 


/ Q$ %6$ 2 @-   )/ R S
cherche querelle) en route

266

ne prend surtout pas de taxi M 8K6  7P!$

267

il porte TT U V"A W"U F D G+H XN59 4/2-


4 9 . 45$ -
YP #
une valise plus lourde que lui

268

;&  .&' F G+H ;& ) .&' F J# 2J 4( ' 1 4( .&' JN! ;
il est entêté comme un âne ou un bouc

269

il était avec nous et il s’est retiré GU! 2 J5 ! D Q )

270

tu n’es pas encore sorti de l’oeuf, tu n’es KZ +< >T  2 [N  >D  \ M
pas assez grand

45
271

assez de bavardage 9 @! 0! > 7] 9

272

je te croyais courageux Q NZ  ^_  0


` 2 Q NZ >D > a 0

mais il s’est avéré que tu es lâche

273

que chacun se débrouille, se serve lui-même 3 G N


 .b cKb d 4)

274

quelle élégance aujourd’hui, quel chic 3 () A  3 () AS6 Z  7ef U 

275

laisse moi tranquille donc  8KD! )23 %5  9! ?

276

ce projet m’a bien emballé, j’y crois . >D S 46g2 - h6 a!H U

277

il a discuté avec moi, il m’a baratiné   4 ` 2 d & D -D! K6  4 ,

278

il est bête, bouché N ? i K Z .S 2 Jj-7 K9! g U JP:7- .S

279

attend un peu, k#2 l  F G+H 8


%& m- j-# = 40DM 3 8
7:m-#
46
tu es pressé ?

280

il ne daigne pas “uriner sur un doigt blessé”, se dit KZ  # #$2 n!0 YN< % e:P 
de quelqu’un qui ne se soucie pas des malheurs des autres

281

K6 F D G+H 5?


4+
Q5  4+
51! \Kb o U YN 4+
g U
c’est du travail baclé, mal fait /-&! Y& 5 O 42'"

282

se dit de quelqu’un de rusé et de malin capable de Q - DZ! /N  \K6 


“t’amener jusqu’à l’eau sans te laisser la possibilité d’étancher ta soif”

283

il s’est installé à la meilleure table .) 4 p  !  M9$ % ma"#q ja"#q a"#q! %Zb

284

regarder avec des grands yeux, 5/ m@/N j@/ 5/N .#  .# @/
yeux grands ouverts (écarquillés)

285

je l’ai regardé en fronçant les sourcils .# %!! %/&   m'!" j'!T .m:7'!j Tj
(= désapprobation), il était alors gêné et a baissé les yeux

286

allumez le poêle, nous sommes gelés m-#" j-#T gN  #-#T 3 C 7D

47
287

soirée ennyueuse, blague qui ne fait rire personne S   S  rAM

288

arrête de parler à tort  M9$ # M 


 , G+ ! s  8!O 8!
t ] 9
et à travers, surveille ta langue

289

nous sommes très honorés de faire ta  DH ID#! 2  D# DNM!  ID!  
connaissance

290

j’en ai jusqu’ici (et il montredu doigt le bout de  ?#$ u D ><! QA D 7><!
son nez)

291

se dit de quelqu’un sans envergure, sans 7n!' n!' v %D %D n) wx K9! g U
personnalité un vrai “toutou”

292

je suis embarrassé 4D $  8'g$ i! KZ N28! & 8K 


Q :j ! () N
(ennuyé), je ne sais pas quoi faire

293

de but en blanc, directement o K5 Q!K 2 - G N 

294

sans vouloir te donner de leçons, laisse-moi te UD y) Z'! 6 :D l
48
montrer

295

il a l’air en colère, les sourcils froncés J  rK5D z 9! .AZ! .


!  

296

il m’a fait mauvaise impression, il m*!" j*!" .?


 >!  . >
7 !" . *!"
ne m’a pas inspiré confiance dès que je l’ai vu

297

je m’ennuie, j’en ai assez > 2> 5:P6 s , wg

298

je me suis énervé contre lui et je l’ai frappé >NC2.,! . 5:P6 Y

299

je suis trop paresseux pour me lever, je n’en ai pas le rgl:7Z    :PCj6  
courage

300

je suis fatigué, je me sens tout flagada 49  :P  #K 6 Q ND

301

nous ne voulons pas vous ennuyer, I+#! I# 2:N# N D# #K 
vous causer du travail

302

il n’a rien à faire que de flaner et se promener g'! R - wU  


 i! +
i
49
303

je t’en supplie  


      

304

qu’elle est belle        

305

c’est tout ou rien, pas de solution intermédiaire   !"#$ %!& '  (  ( '

306

)% $     *+


' +
' , !-. / '  '0 /12 ' 32 '0
c’est noir ou c’est blanc

307

tu as mis les petits *44567 $ 89 #:; $ !< =7 >?


. @ 37; A B  C%(
plats dans les grands, c’est le grand luxe

308

on a eu toutes les peines du monde à obtenir D D DE%  D  FD G'$ ' H:%
un rendez-vous

309

tant mieux pour elle son mari est 44  I J! >$ K LM F N2 1  OF
riche, tant mieux pour lui il a réussi du premier coup

310

il la chérit et la considère comme la prunelle *PKE PQ 2. F E% R($ ED$ ST
50
de ses yeux

311

il a la main “fermée”, avare  %  3U GD'

312

il a le bras long, influent V <F GD  3'( GD'

313

il plaisante et déconne à longueur de 3WO!XPW D$  *PY!W PZUF. Y!?%$ ZXU%  > (
journée

314

partons, d’une part ça nous fait une [ 3' A \!]C $  C E  ^$!F 
promenade et d’autre part nous pourrons acheter un peu de raisin, faire d’une pierre deux

coups

315

c’est un génie, il saisit l’idée au vol D N#V 3T%F !'R R?% \ _ D$

316

je ne le supporte pas, je ne supporte pas de le voir ] 9  ]_ A `R% 9$ ?R% 

317

je passerai plus tard vous voir en allant à mon travail TC L' F $ KU ! a b?7%

318

que Dieu te garde et te préserve  $    c  $    dA 
51
319

littérallement : nous avons cassé le tambourin et avons eW! dT R%$ f


 D F!"#
renoncé à danser, se dit par de toute activité à laquelle on renonce

320

il frime avec ses sous 


'!-a  H'A

321

je n’entre pas dans mes frais, par Dieu (un marchand le dit pour #$  NE N_ ]% 
justifier son refus de basiser le prix)

322

il pointe sa tête  g7F

323

sauter à la corde g<W  hg?' Pg?F , N%!E i!T; *jk' lkF. 37m kF

324

geste vulgaire et hostile consistant à mettre b  ZE7' *hn7' Pn7. 3"o% N n7
sa main grande ouverte, les doigts bien écartés, la paume en direction de quelqu’un

325

merci beaucoup (se dit à quelqu’un qui vient 'D'  c K'D'p 8'D N  "'
de nous remettre ou offrir quelque chose

326

estime-toi heureux 4447E% q&


52
327

maquillée et tirée à quatre épingles (étoffe) 3_ Rr 3"%9$ JDT

328

je m’en remets à toi, aide-moi NFD s% \D'

329

”faites Z7 b ['!2 >  D d" t7]


NU >?
 *`'!( $D. `'!(  
chemin”, se dit à voix haute en milieu social traditionnel pour que les femmes se cachent à

l’entrée d’un homme dans la maison

330

porte avec moi, aide-moi à transporter ces *jYg' lY1.  b&!'  u!T NE Y 1
affaires, s’il te plaît

331

reste à ta place FU  place ]% ]E?% , vF


!RX% ODEW

332

grande gueule, il ouvre sa grande gueule ZU"'  $ W % L]_ Y % %

333

trouve un autre moyenpour parvenir à ton but  3"X !T% k

334

sois raisonnable ? !7#

53
335

littéralement : enroule-la, oublie l’affaire, cesse d’en parler b?% X<

336

elle et moi, nous sommes très intimes (sur le plan moral) ^$! ^$! K '$ F

337

il n’a pas l’habitude d’être en retard !:]' w 


 K v  !:]' JE%  

338

il est antipathique et brutal dans ses propos *3x<. eXy<$ z2 D$

339

assez, laisse tomber !C !"# b?% (!_ '

340

s’occuper bien de quelqu’un et se mettre à sa disposition D % c] _ Y SE

341

je vois que tu es très occupé aujourd’hui B  D TC  B  Y SE <'A

342

quelle antipathie  BD ?


$ 3?" A

343

il nous a ridiculisé, a fait un scandale = B q{_ 3O!Xh F!x 4= |% !

344

54
n’en veux qu’à toi-même, tu savais à quoi t’en tenir  9  B 
9 7 b 7OFV

345

je n'en sais pas plus que toi 


 E# N
 E  O NO

346

tu n'es pas au bout de tes D} K !~U ]€ Z1 f]# g g7 Z_ D% b"
peines, il te rete du chemin à parcourir

347

*3S( N_ à l'égyptienne 1  i!T;. 1$ *vF


. 1  *!-.   O8 _
entre !

348

tu mérites tout le bien ! # `q]"


ZF ! # ]"]% ZF

349

j’ai découvert le % 8!EA *% Z?_% Z?A , vF


. J!‚; b Z?]A F
complot

350

il ne sort jamais D% Z7 K nR% 

351

monter 4 étages à pied  b `% ( n% n(

352

il est capable FUƒ% nR]"'  D?% GD'ƒ% nR%


55
353

   
     
! " 
 # $
pourquoi me regardes-tu ? % & '( )*+, - % ." /0
1  2 ,)

354

je sais tout /+-3 41 5+"  +6

355

ne dis rien à personne 789 +:3 1; < -!2+= )7> ? @ AB +

356

nous pouvons désormais nous marier CD


 56 +(+EF G H6 -IJ
 +(" +H

357

#8D EK LK1-+(KH MK !MKH MKH N


=+8 % M"+H 0 % M"+H $
réfléchir, rêver, révasser

358

je suis faché contre toi N( 5I

359

je suis triste pour toi N 5I

360

je suis fauché, je n’ai pas le sou K - O + N " 5) KP

361

56
ne QR < - #S $TU +   NTV <D 4EV !4ES #S 4EV <
t'inquiète pas, ne te fais pas de soucis

362


il est friqué piastres D W X7(  R $  X7( $ 

363

ils l'ont plumé XW @D X V-X0   O) 2 ,)  XK


 Y5) KP /
(

364

il y a de quoi être fier ZK) L& 7 [3- =) T\  O) 2 ,) ) ] 3

365

il y a de quoi avoir 4J^) L& 7 [3 - #0\  O) 2 ,)  =) _` [3
honte

366

je croyais que tu devais partir en ) "+` 5E 56 aD K,) M 6-b% c) "+` +(ded L
voyage

367

qu'est-ce que tu lui veux ? % " f7 3

368

ils l’ont éloigné pour s’en ( )ZD XD7O 6 - ( )8+)D /_ R !/_ W X"_6
débarrasser

369

57
fous-moi la paix, laisse-moi tranquille d( 4 de8

370

il s’occupe avec les magazines et le cinéma +T(`)D gh+ V


 # 

371

n’as-tu toujours pas compris ? % #VK E iW) M\ #6 -% LR #VK N 4d!8 +

372

on n’apprend qu’à ses dépends `1 M <) #O


 + 78))

373

paresseux, flemmard 4+jD k`1 - 4 l 4d! dm(d! 5`1 78)D

374

ils l’ont mis en prison, dans la salle commune DD+R+ X8 X` 8

375

prend ton courage à deux mains et viens chez nous +(O LOD N+8 4T8)

376

maîtresse 
R 7H 
R0- 
 I

377

pauvre, malheureux nE` c) 8 oj d!dmj

378

il est en admiration 2+JF +Vp


- A  
!A   ?6 ,+ o(T@++ A 
7+W
58
devant le jasmin, se rincer l’oeil

379

il la regarde subrepticement oKj +V& '( -+V d!W(


+V qD+(
# 

380

minus/ avorton ? R +  NI + LO

381

et pour moi c’est la même chose [0) K N;1 +6D -d8 3 +6D

382

il est allé à la selle ( P

383

il a la diarrhée kV` -7O o3+

384

il ne r( D As t,) 4T\


< -X P+j L 7j+ D 4 eR t LR +
supporte pas la plaisanterie, il se fâche et se vexe

385

le pauvre, il fait pitié c) 8 + nE` u M 8

386

devenir gros, prendre du poids nT@ MT@ - GH+ 5+\ Ge

387

59
effrayer, faire peur !KW u .R  O) 2 ,) AO) u !d!Rd! (
 u (R

388

puisque tu viens, tant ) j NO s86 c_+W N6 +v - j 1 NO A=  += N)I +
qu’à faire...

389

je m’écroule, je n’en peux plus +EV( i\ H6 - (" _+ + miP "

390

jamais de la vie, c’est hors de question, N /)+ 2 ,) f7O X_   g 0"
trop pour toi

391

en silence, sans faire de bruit rJw  [+= - 


E`+ miE`+ L=&

392

il agit en douce, en cachette [+K^) " - i\


 iU M 78)D );S

393

il aime plaisanter N\s)D t),) A


 \ - Q R q  R !q . W!  q R A
 \

394

je veux sortir + =


@6 56 (KE - 0 7K6 x7  A( 5D7   
@ x7
indemne, sans laisser des plumes

395

se M@  =+0 - ? W+(  W+(


! W+( o=+y)D N 7) 4
 ? W+( +V() kP
60
chamailler à longueur de journée comme le coq et la poule

396

il bavarde, il n’arrête pas de +z+" +1 kR n


+@ ;( - MJO D i # n
+@  +H
dire n’importe quoi

397

) "+` 5E 56 aD K,) M % +(S 4OK )*+ - b% "+` L( L % 5S 4TO # 3
tu ne devais pas être en voyage ?!

398

parler sans détour, franchement o8) H 4E - t! dm 0,+ LE8

399

ils sont bel et bien n


 5+I MV +H g )O 3D )+  4de8+Ed! MV+s g+H
morts, depuis des lustres

400

c’est énervant AO


)D As) L& 7 {3 &-" ( [3 57 ) Vde 3

401

il regarde (lorgne) les filles g+( ) L& '( -


! g+( + 
#

402

il fait la moue, il boude 


Rj A+WD #P !#P  #P 

403

qu’as-tu trouvé après cette longue % iH )*+ L& - % EK


+S 41 7O NO P 3
61
réflexion ?

404

il a été complètement écrasé, oT q " t) @_ t) eEd.!d !_ t) nE`

405

ils l’ont expédié et ( )ZD )7O X@6 - ( )8+)D o"_ W /_ R !/_ W X"_ W
s’en sont débarrasés

406

ferme ta gueule mH miE@6 NT" Qz6 -fI m7@

407

je vais foutre le camp, errer ?_ z L& +(S M AS*6 /@-$KP6 t)  r S t) +6

408

effronté GWD - ?|d!Je E\  de:de= 7D );S

409

tu n’es jamais d’accord a+O - a  QJ(@ +})_ i6

410

naïf, simple d’esprit C*+@ ~` -27=6 o d8 78)D _+S

411

comment vas-tu ? comment f7+@6 1 % i6 1 - % f7+@ x7 53 % N3
vais-je t’aider ?

62
412

vite, sur le champ  


   
 

413

   !"# "$ %& '(   & )


*+& %
,+& -# . +& % /
il roule des mécaniques

414

0 1 23 4)


 56 1 ' 4)  /7 8  9: 9: 4) ; . 7<
'= .> ?@ A /7 8 # !5B +C$ B D  E FG A 9: 9:#
de A à Z H

415

pourquoi tu bouges sans arrêt ? tu ne tiens pas en place *IJ


,I<# K L< M

416

comme il est beau, ce garçon N O8< ) B 5@

417

+P% " Q@7R >  S @ # B& JTU > P) >   > P D@ 
> P @7
je le connais à peine EPV WE $ XV >J; .> 

418

j’ignore où il peut être  4 Y  S  E /  


K E ;

419

BZ /7%" +  [;


9\ A . P D ]V 9< 4 # K ^_< 4 .7` /
sérieusement

63
420

je pensais à toi  /<


 7>  *aB'
,aB# + !: > aB' / bE
sans arrêt, tu ne quittais pas mes pensées

421

il bluffe, il triche, un malhonnête /% ) c


dXc  .Ze,Te=,e, B< @
422

pickpocket fU   %X=


* %XE
, %X=# g %X= B< @

423

quand est-il parti ? puisse-t-il arriver à K )8  %> >U %)  K  h c 4) >U %i1
bon port

424

elle est très frêle U <  =  / ,=


% j= B< .

425

pousse la porte et entre +5@ DC k>@  M>@


*M>B
,M>@# F> DC d>@

426

comme il est crado, sale O$ ) lU )  [mX=_) nU)


gZ) h 2T 

427

c’est un pauvre type, sans ressources !\ 2Po


p7 ) 
gB= g= B< 

428

c’est un pauvre "< .> DP)


BPU cqCc
* %P
, % # p7 ) r s%P) B< 
64
miséreux

429

je suis allé exprès, rien que pour ça, pour l’acheter ;;5   %h qXE) I;l) b<

430

une demie portion, un gnome ) ]G L;= L=


qP;> B< 

431

c’est un coquin, magouilleur bJ% b` 4)


qP)
IC5 B< B

432

on le cherche partout et par tous q7) + .> E tJC=  % u   B= /
les moyens

433

A D ]V
q7h# W " d6  A W=" KB" / p)  K B" / h 
que (qui) cherches-tu ? tJC" 4 K tJC"  K v"

434

un tel et un tel q%  q8>

435

dette avec intérêt Bw 4B  x 4B

436

/ @ 4% !Jh


B !Jh D ]V
)U MB$ A W=" K < B$# MB$
65
quel est son prix ? K Ey

437

N’est-ce pas ? K  W  e7 M) A W=" K em )

438

Eh A D ]V
+P= d d6A W="
1 +P= A ;) K +P= =B h K g = =B h
que faire ? que pouvons-nous faire ? K +P ) K +P= z)  B=

439

il a donné i ) + T  
O . )B$ . A W="# %` $> ) {e,<
tout ce qu’il possédait

440

il est ruiné  b ` A W="


% D l=

441

il n’a pas son pareil B< O% ) 1 +; S  OB$ B< )

442

et avec ça tu n’es pas pas K z + f>  vT" )  !| ) N q  B|
content

443

qu’est-ce que j’entends ? ah bon ?! K 87  )  K .7\ h

444

.>  E@ 100 v} bG bG< q A W="


  ~ vZ% '< b> z
66
Au plus elle atteindra 100 livres €€€1 '%$ +;" B$ !<3 4 <

445

dC= J : OT  A W="


=C OT  OBh A D ]V
P %$ <B$ *,EU
il l’a choppé et lui a donné une bonne raclée < C)  o  o
 o PCh C

446

prend, attrappe
{%
!E"
5  gB1 4) !mEU

447

c’est fou !  9` &< A D ]V


+C' .h A W="
4EZ .h
+P T .h

448

ils ont fait un trou '> OE>@ c  <  < '> O :# O: c *&  <
profond et l’y ont enterré, enfoui

449

n’est-ce pas NK  W  K A D ]V


K ,7 A W=" NK q7e,

450

maintenant, tout de S<


q‚  @ A D ]V
e," A W="
mb$ g@ A ;)
9
suite

451

j’espère bien, si €€b S


E- dE ) A D ]V
. z) A W=" N b 
seulement...

452

67
pique-nique q  %=# q U kT= E5

453

quel désordre o O ) K C 7 h

454

pas du tout, rien f8:ƒ 


S   A D ]V
.,h A W=" N B
DE

455

je vais vous dire une devinette  |H< €u# H<


 H< 4 H< gB

456

il a déchiré le cahier fH)  „9X


9h# %>B 9h

457

D$  [CG
YB' D %$  Z< )
U … €€€BP F@ )
]X b $
jetée de pierre, à portée de main pU$

458

de toi à moi E .E


  8

459

+;` D 4) >" =  B& C" + NN .E\ B1 F S K | J) hP)
ton salaire est intéressant ou c’est dérisoire, (n’importe quoi) ? K +G\

460

un mari bien ou minable ? KK o $ S  K | J) W

68
461

trouvez-vous d’autres  


    
 
  
 !
endroits

462

un peu, un chouia "#$%  &! ' () *(+,- (. &/!

463

 0#$ 12 ' *(+, 0$3  ' 41 &5 ' () *(+, /!6/!
doucement, peu à peu "7 8$ 9

464

vaut mieux arrêter maintenant que plus tard :(;<  =- >&.  =- * ?&-


465

reste à ta place et ne bouge &@A B&(@1 =- 0 CD  *E B&(@1 =- 0@F )%
pas

466

il commence à voir G(


  HI$& A JI$&  K5 I&$

467

A) 8L  (HM   ( ' *(+, (HM   /&D ' 41 N O P) 4MJQ
assez joué avec la balle ! ( 

468

tu ne vois pas ? G(1 =


R S!  R S! 0J R S! 0JM

69
469

tiens donc ! R C2  9T  AU NR  T ! N :

470

très bien &# V#$  V#E (#@

471

l’affaire (la fortune) est venue d’elle même 7#$- 7W 8$ %X( Y
 W

472

direction de la propriété foncière &3) &# $, W  MHO &(

473

ma montre est en panne, elle a besoin de A&O) @ Z  V#$.1 7 X=  -DE @ Z


réparation

474

se dit de quelque chose qui [AZ\ ]Z-  ^)\ 7E  )_` &aE ^)\ "
tombe au mauvais moment ou qui est mal placé

475

et pourquoi donc ? R bcW c,- R b  I# R 83 I#

476

b
b- A#  ]3Z b  % &4Q  b- @A#  HY$d JY$Z YMJ$MJZ  e
il a peut-être glissé de ma poche sans que je m’en aperçoive ()!

477

70
mes cheveux chutent par (  /()! ]3d bJ(T f(7 g(T h  /()! &(7Mi &
touffes entières

478

il a choisi la plus belle des mariées @; 83@  j-( 8$Q


8&3

479

jF = " 5   ' *(+, Id  ' 41 ! >#$   I#$)  I#$ 
ça va, c’est pas grave 0c 

480

il ne va pas tarder à venir bk ".#Z  &LEi l&$T  U# l $& T

481

ils ont arrêté le voleur et Ud : -


- md L%-
 >@; Y#A :&OQ-  (n 5_
l’ont mis en prison

482

s’il te plaît, quelle heure est-il ? R  d  0$o   >$ R  d I&%  0$;

483

il est moche V#A% >$ ! $Q ' 4  p5 >MH_MdJM

484

n’est-ce pas ? R 09 4#


R 0#T 

485

de l’extérieur et de l’intérieur ";  - q  &  - &( 


71
486

superficiellement &OZ " 5  3MJ5MLMJ! "+! &(A &( 

487

hypocrite  (r 8L3- ( &s Q- T

488

sois patient Ar 0 p&Z- ' 41 0 ?&t

489

ces deux expressions sont destinées à calmer &#_d_; S\ S. &a (5) &
quelqu’un en colère

490

dans sa vie, on voit de tout, on en voit de toutes les (#@ K5@  (#@ I# N EL!- E5
couleurs

491

très content, satisfait & -(d  m&-( Cu vdA

492

prend-la sans argent, gratuitement &U 3 2 T9;  s2A /. b- T;

493

h%-(d, w&Ax  BET- m(d  BET p#A@ j-  (&M @ j-  m(d@ j
les uns volent, d’autres recellent et d’autres revendent 7)#A  BET-

72
494

il ne faut pas que nous nous taisions, nous XU =    CX=  Y d (#. 
devons parler

495

N $y-X H"iy-D J"y-X "iy-D1  4 R&5 -


 m P)$1 &=- -t &m P)$1
veux-tu faire une partie de backgammon (jacquet, tric-trac) ou tu veux jouer aux cartes ?

496

ne le touche pas >d_$1 =  sd#31  ' *(+, H(% J(% N :(%1 

497

mon écriture est maladroite, on dirait des z ` I#(; " "MJ M5MJL &O;
crottes de mouches (litt. les traces laissées au sol par le passage des poules)

498

quoi de neuf avec toi ? rien ! r  R 0) r !

499

  &E! ' *(+, &_{  MJ! &_{ s< ' 41 !   RR    !
quelles sont les nouvelles (qu’est-ce qu’il y a) ? rien - 

500

de grâce dis-moi quand est-ce qu’ il vient? R U :& 8@eW  "% 0$;

501

il est entré gratuitement &U ";  s2A h

73
502

ils ne l’ont pas laissé entrer "; :    :1& 

503

je me sens courbaturé, fièvreux et enrhumé V&!( - bExZ- (&d Q 4ZQ

504

mes amygdales sont infectées (angyne) 1X&#


hE |X

505

paralysé, “tu viens boiter devant des V#d } NR |Z( C&% ()1 >~  VZ(
paralysés?!” pour dire “à d’autres, ça ne prend pas avec nous”

506

le sujet est grave à ce point (tant R &n 9T 8W (#O; [,R (#O; [, &3T &"
que ça) ?

507

cette occasion ne peut pas passer en EMJOMEMJO $LQ T @#&M d &(_@  AZE,T
silence (en douce), il faut faire une grande (et retentissante) fête

508

je n’ai pas oublié #Z Yd  b#d  b#d  b#d 

509

ceci dit, quel est ton dernier mot, ton p€A p   -d_$ ?31 }R b7 bT  -~
dernier prix ?

74
510

demain matin  


         

511

c’est encore  !" # $% &'  ( )* #+  $,"  -. # /0 
10 2 0
tôt (pour nous quitter), nous sommes contents de votre compagnie

512

je dois 3 4!52 62 789 3 : #6./! 3/; #6./ 3 <!= #6./ 3 >?2 @,A
lui téléphoner

513

B  7 0/C 0D) B  &= 30E #


0D F  ?;
 ? G9 # ?  </G"  ? 
couvre-toi bien, il fait froid

514

tirelire B.HG I0J KL.?D" #KL.? "

515

M&N A O P Q" O R Q" O SG5 Q" &N &G " O S .N O L .N O &= .N
que s’est il passé ? qu’as-tu ? je n’ai rien

516

ma maison est située T U &VUH WL.N I!X V +LB !0J" YL 0ZX V &!/
6 rues et deux carrefours plus loin

517

ne vois-tu O [  A2 \ P./ <0!= #


]-D9 #^-U P"0' </G" -U O -_U ."
75
pas ? ouvre bien les yeux !

518

c’est quelqu’un qui ne met pas de gant pour


]`9 #^`B aI/=V P!0CB &GCBb  B5
dire ce qu’il pense

519

L)J $UE I) #


>;E F c d #
>/?C F .0B #0eB #
fX F 0f;
en langage bébé

520

c’est comme tu peux voir PG/V [  ?; PG/ I=.N #49N P" >g"

521

c’est une petite tape sur la nuque reçue, par \ I'h% KL0/D $_i 3!'L  KL0/U >;2
exemple, à la sortie de chez le coiffeur

522

se dit avec regret et nostalgie de quelque chose W/j #KLk 9 3V/_j #3!G9. #3G/
ou de quelqu’un (quel gâchis, quelle perte)

523

je suis épuisé à force de a>?b 3 Z' " K g; :" ZV \a>)!Nb 3 >' 2 Z/V;
lui dire “travaille”

524

langue au chat, quelle est la réponse de la devinette ? O K 90i% (.C .N #Z/V;


2

76
525

à peu près un an #ll&. \ 6", IGX .2 #I)m I0.D" /!; ."

526

il travaille dans 3 endroits différents en même temps #Z'. -G &L2 Rhg >)!m/

527

 ( )* #;0 5 #n A O P. &0GN  -. #o0= 0d #$% &N" O P.N
comment vas-tu ? ça va, on fait aller np A O P 4/; .90VG #n A O 9B &;

528

il lui a donné une paire de giffles 0;


3 j #3HX 3mD

529

il a piqué (volé) la valise et s’est enfui ( 5 IDGm oD

530

sans vacarme ni cris q/ K N.N h

531

cheveux décoiffés
o G9 #o  r. G" VN

532

depuis deux mois mes cheveux chutent + VN sH9 + VN 0 t 0d :9 tN :"

533

vieillard 0:" #,.8


 /!u9 # /!k L/!k 2 #L/!k

77
534

et il te parle de principes, quels principes ? voyons ! vB"  " +w \ $' vB" $'

535

il s’est rasé la barbe, il s’est laissé pousser la barbe 3!/% 3G'B $0.U #3G'B x

536

cette sortie n’en vaut pas le coû, n’est pas intéressante I 5 K, y" ."

537

il ne craint personne >?z 0Aw /; G "  B5

538

nous avons 40'. h #K K0 " I=* GVD' (.G G0' " #IyX B  I=* GVD'
franchi la distance d’une traite, sans nous arrêter du tout

539

la voiture nous secouait (secousses) x9 D $.U G/=


I8D8U {D8D KL0/ Z0|
toute la route

540

je vais me promener un
0m}2 2 0iGE 75Q 2
L.m?!9 #L.m} +.N L.m} <9L
peu

541

3 .H au lieu de \ 3 .0', #(N 9 I', #39

542

78
il ne faut compter sur personne, chacun pour soi 3 09  0>; #%  &= "

543

j’ai eu l’opportunité d’avoir KL0/X  L.gV I  & ZyGX IDH KL0/X & Z0y
une voiture, une véritable affaire

544

se dit ironiquement à quelqu’un qui n’apprécie pas quelque chose “il \\ &GV9 P <
faut que tu puisses d’abord en avoir avant de faire la fine bouche ?!”

545

tant qu’à faire... K 9 I)N

546

laisse tomber, Dieu seul sait ce qui ne va pas P0  t/0k 3E t/0k

547

l’immeuble s’est écroulé


Z"0t I9G ZD05

548

ils ont démoli le mur s~% ."5 s/% .D05

549

il faut que ça soit intéressant ou alors h= 0Aw I?/' YQ IC 0"w h 9 #, y" M&N 9
ce n’est pas la peine

550

[L2 A &0E K9 z & 2 ' L. " & i; 3]GN #.N 0d " d; #K9 z & 2 '€
79
lis-moi le journal, je ne vois pas bien car mes lunettes sont KL. " &L 60 E 0/C
cassées

551

ils ont volé tout le mobilier Z/ R‚2 30; Z/ o .' X

552

range ton barda, vite I  P8~. 1?C \ @2 Pm/; ; 7


0 j

553

il a de faux cheveux LV!"  VN 1j K / VN sU

554

les clients affluent .!=t


Z; #Z 9 #Z; G/ .!; :9i

555

à partir d’aujourd’hui J= @./ :" ll<9L @./ :"

556

je n’ai pas de monnaie I=  #  IU = &V" "

557

il est épris d’elle

-U #-D9 #-U t/= -U

558

examens médicaux
ƒ.y= „y=
I0/U Y.y=

559

80
c’est vrai ?
0C :"  J" #0<J  ( )*# 0x%  -. H : O </y

560

folie 6.Gz …5 " 6Gz5 .N

561

clair comme de l'eau de roche -?m  >!" Iyj I)N

562

une fille belle à te rendre fou :0G8! K. ZG

563

il y a de quoi devenir fou :0G8 &N

564

il y aurait beaucoup à en dire


t/= " t/= /_= " /_=
I0/†H #IJH I)m

565

l'habit ne fait pas le moine, les apparences sont trompeuses t/! I90u" nG

566

qu’ils se M&N &= &G/GV9 A d5 "2 #d5 "2  0!/= 3†V


o‡D9 ‡ 9 L0u=
démerdent, je m’en fous

567

on dirait qu’on le dérange {i 302 9


{, F iVC #iVˆ 3!‰/5

568

81
quelqu’un, personne 2 l &= " O  &=

569

pile ou face ? O oH 0A K0 U

570

la chance lui a souri, il a réussi V" &= x‡= 3V" ZD| #3V" ZmH

571

il a sorti l’argent de sa poche 3/C :" B.HG ` k2 3!/C :" +LJ* 1^U
572

il a monté la valise sur l’armoire IiŠ T.


I!GN IDGm 1^U

573

il n’est pas encore h/' ! >0† #V Yp9 d 0+.N D >0† #C " 0
venu, donne-toi la peine de l’attendre un peu

574

gardien, vigile nL n0  & V ( )* #L.U

575

il boude, il est fâché 7j 6h, #


B y9 #B  6B 

576

deuxième virage à droite ?/ W.; & # coude W.; #W.;

577

route pleine de virages (sinueuse), ralentir au W.  I  40k #W.; 30; x9 D
82
virage

578

bref... @h  Ihk $.%  ( )* #./%  -. # >_%

579

barque (L'
/uN l` #KL.!uN

580

il n’y a plus ... K I0 x9 d I0 A & "

581

plaque, pancarte lllI!=A


Y"L‹ K /; I"L‹ 3  sU

582

il a délapidé sa fortune 3."2   gV


I'iV #TiV9 #TiV 309 J" TiV

583

ils se sont séparés, chacun de son côté nG T0  .'iV nG

584

griffer 5 =|p &G!Nk


Im" k #o" u9 #o" k &G!m" k I0DH

585

griffoner, gribouiller # Im k #o u9 #o k

586

inflammation de  [.!"  7t!"


IB #-9 #-B -" &V
83
l’extrémité du doigt au niveau de l’ongle

587

bouton infecté, enflé et douloureux I"0L.!" &GVC. d I"L #


@0,.9 #@0, I"0,." I0

588

ils l’ont fait glisser (au propre et au figuré) xiG9 .VC


ID, #si9 #s, .D,

589

il fait du toboggan ID/i


si!9 #si si!9 0d

590

ils ont réussi à l’amadouer, à le convaincre 3G'w :" .G0 }


Ki5B #i59 #i5B i5B

591

c’est fou ce que c’est beau (E …kp9 >HV 0it9 &N  -. #>HV k/ &N

592

elle fait le grand ménage L >0?u  ( )* #L …HG  -. #Z/ $0iV 0d

593

vase à fleurs I09 5i* I0/ m* YBL. s


0 

594

nBH 0  ( )* #I;. * Y0  -. #


I".D" I.0 Z?D
la canalisation, le tout-à-l’égout, est bouchée

595

84
le tuyau de KB" Kp=* IGk" @.D"
0.J 2 /.J
+L. l` +L.
cheminée ou du poêle est bouché

596

fenètre, hublot dC m #dC   ( )*


K…= S0N

597

mortier n t*  & V ( )* #65

598

pilon 6t 9w

599

grand mortier à kebbé


>  d% I0  3/= 0T Z; +… 0+ 8% M. I0  6 C
(spécialité culinaire régionale)

600

tâche sur un habit... IVH 19U  ( )*


&Nm= l` I90m=

601

réchaud à pétrole ,  Z9i >?V9 &tD '." ,  L.0

602

un cure-dents, un outil pour déboucher la buse (le gicleur) du L.0 IN0  6GX IN0 
réchaud

603

marteau I' D" r.;N


85
604

le plateau pour servir le café   




605

le sol est tout mouillé       

606

je vous ai rendu vos plats de service et vos    ! "#$% &' "#$(   #$)* 
bols (ou saladiers)

607

nous avons creusé le trou avec la pelle et la +$, ' -./


! 0/1"$
 2 3/45
pioche

608

amène le balai et la pelle et viens  "6 7! -8 9*(' %'/: '  ;$, ! < , =
balayer le sol

609

se raser >8? 5 @ >)A B-8

610

le pot de chambre  3C


D E 4 F! G

611

une épingle de sûreté  crocheter @ CH$< &H$I! H$1"1&I J %

86
612

barrette, boucle /*I $ épingle à cheveux  6 % KL! /*1&I J %

613

as-tu des pinces à linge ? M H;N OP8Q RS

614

balcon vitré L T
 9 UF  T( C V & W!  T !   X$

615

j’ai une femme de ménage  % Y ZS   4


ZS

616

nous avons une bonne à la maison [  % S X$( % Y \


 *3  3S

617

]^ A _* H[5 E *(  ] A  * T` _a D _/*


b/F,  /N _* c 9*(
viens transporter avec moi les affaires

618

si tu fais tout le marché (litt. tu tournes), tu n’en trouvera pas >d _8Q)  c;
H)4) ?e
de semblable

619

la maison qui est au bout de la rue  A J / f.!  A f ) _


\

620

87
wc  5/  _ <IKL  [1"<1PI

621

le poêlle est plein de suie, il faut le nettoyer gh( `     i I  7  j


! j

622

la maison est en désordre, sens dessus = S 9S kW _3 )l _3 8. +$ \

dessous

623

cadre (d’un tableau, d’une photo) m '/ 'W T' / KL!  '"/

624

édredon, oreiller,  n \ o /"5 gI /IKL! gI/I  n g5QKL! 4i
drap, couverture, taie d’oreiller

625

elle a une écharpe (un fichu) sur la tête k  9S U[8  5

626

mets l’eau au frigo  Qd


 % /
 _, O5

627

un appartement vide, non meublé b +'/4  _G . \

628

dans notre maison il y a une grande pièce #*. '  F &'CW pQq' /7 G'W >. )
et 3 petites pièces et leurs dépendances

88
629

verrouille bien la porte >48 r s/ $k /8


! r b 
"/1 8%

630

petite table (pour poser cendrier,tasse de café) _ 8 T/ _


O5

631

remonte le mécanisme de la montre S ;


R/3 "O

632

le mécanisme de la montre est cassé S ;


R/ 'W! R/1&1"3  

633

il a pêté un boulon, il a disjoncté >)8' H8 g j sS R/3T


8 

634

il grimpe sur l’arbre %/


7 /<
 ;)  X *;
Hd /;
S <[*)! -/*) fS
comme un singe

635

plante grimpante   *<


 CO*< &O*I D 63(! </*

636

il y a beaucoup de monde aujourd’hui c;


_. o
o 5 R `  c;
 o
S _.
au marché (foule, bousculade)

637

89
l’acte de propriété foncière  *
$, k   U
8'

638

ils ont démoli l’immeuble parce qu’il tombe en C/`/ &/`"/1&`! /`/ 3  
' `
miettes

639

quelle mauvaise maison : chaude (à _8 /N t )<


' _8 /5 gj
 D \
` 9S _
'
bruler) l’été et humide (à se noyer) l’hiver

640

son sang coule >% E k C/1PI/<C &/I/I 'W u/< B/I! > % /< fS

641

veilleuse   3! baisser la lumière th


v4YW w 3g 4Y th
"x 3

642

tiède, tiédie /( . _   [k ;$ _

643

un ensemble de y   1&7 f   costume


 @ f   dentier X kW f  D f 
canapés

644

l’âne prend peur et rue CO &O


! Cw4* &w4S! _U
'  [A w4S

645

l’âne brait   [A  C< &I! <  [A


90
646

il est collant 0 j  j


! 8T
5 ' z`

647

un cataplasme, se dit aussi de quelqu’un de collant 3 7/W  j


! 8T

648

se mettre aux aguets, à l’affût {[7 _. )Y  _U 9U


! OA t ' >
9U

649

savate, mules   < D b/F,  7QI D 63( =<I D /j!  iI

650

pentoufles {<
W

651

chaussettes, socquettes b /  /1PI ( D b/F, "\PkQ"17 D 63( y ;7 y  /

652

_ /&!  / P% 1&7! 1"7 t ;


y ! /$k E /
O & KL!  
chaussures z5W  |[
OP 1"!   D _/*
b/F, |[

653

trempe-les dans une bassine /7 t S'  #$


! #&1F&
} /7 \1"< 1 /7 S  f* 3

654

il porte un pull à manches longues E  o [1"7 T7 6~


91
655



 
 
     !"#$% &'(
) *+
mets tes lunettes pour voir ,- ./0 - 1/23 45 6 789- ./0 + :; <=%

656

elle a acheté un sac-à-main > :? <=% @ ? A


 (

657

cette chemise n’est plus à porter, elle est trop vieille B .CD E35 .
FG'C E?0

658

H IJK F  H *38- F'; 8!0 ))L A9M <=% 9M F '3:N <=% O1/N
ta nouvelle ceinture est très belle /)? '? ))L $ 0 6 "

659

n’oublie pas de boutonner (fermer les boutons / F:/D% G'C 1 1P /- .- $
de) la chemise

660

le col de la chemise est Q/'R S TP1 H *38- F P1) F:P1% UP


1)$ G'C /M
cousue à la machine

661

le marché est fermé V8' / F:/% /$ W8

662

il a un pistolet et un fusil /'M)D


X/)$ 6 U
1D
 $0
92
663

il a armé son pistolet et 1 Y!


Z[ 0  E/)$ 45
6 \/8M
] &^
a tiré

664

tu sors en chemise par ce froid ? __ `D G'C W"D 4+

665

plie la nappe en deux aM .!b 


" U/):$ FU] U/):$% U/): T8c

666

il porte 3 couches de vêtements, les unes sur les >`dD W8 b


W8 efg *D[
autres

667

arrange ta cravatte, arrange ta tenue Cb "D1 h5 60 h/N F ; h
 i N

668

V)C .!b /)9 ))L j kl 6 !?1 .!b G+mb% ?b /GD ))L Q/#
la nouvelle chaussure me serre le pied

669

cette chemise n’est pas assez bien /)`; Y'! [ G'C k 6 /) =:^ 8$ G'C
pour être un cadeau

670

ce beau temps est fait pour ?^ S 0


1 D IJK FnD 0
1 =:^ 8!l *C"
93
une sortie à la mer

671

chausse-pied Q/# *o @M '"b

672

mon pantalon vient de la fripe E+ W8 >$ 38!"D

673

H G'MH *38- F/)n E$! F&/$ H D IJK % T8; p/)D F!q$ G'C
chemise froissée, à repasser B /18

674

combien vaut cette chemise ? _ G'C ,8'D 8(

675

parapluie, parasol, Dn H *38- F ( <= F /'(

676

il a un maillot de corps et un slip (culotte) X


3r G'M *D[

677

il a mis la veste (jaquette) et le manteau 8"3K


% 8"
s';L *

678

manteau (capote) ))L s'D; <=% A8/ O


$

679

94
je suis très reconnaissant /)? t
/ u 3 6 '; @8u

680

préservatif vW
F/ ZPb6A8/;

681

pantalon de cow-boy, (jeans) '? 6 coboy w]!-% T8D8; @8!"D *D[


682

cravate Yb "D1 6 A- ; <=%  ;


G'M *D [

683

@dM H IJK 8/]% xl )] H *38- <T89$ xl y' FI; y' ;z `9$
brochette

684

broche pk{]D y' E 8/"0


/'!b E 8!b

685

eau potable (provenant de la source Figeh et eau du réservoir (non'$ /'$ F q'] /'$
/''| /']l .c 5}D
FI9! # jKD Y9$ )$ /
 q'] 4366 potable)
)?8- F]'m p'K / (
ZJ(o ~D 3'0 4"C-  p'K 4P8- 9D U($ !#/K
'; '$D !#/$ 0K
V/l
y"K >$ /;  A/']0 b8q$ Z$ /; 
 q'] /']0 Ub @8-
< /'$8 9 p'$ 4"M AM
 ./0 jK >/$€ @ /^%
<,^o A[f jK >/$€- ,^o A/']l 'D I9! l#

686

Y31 F:Y31P% YD[ >$ Y31P


boire par le trou de la tétine d’une cruche en terre cuite sans
la toucher des lèvres (en la maintenant à une certaine distance de la bouche et en visant

95
bien)

687

café léger, jus de chaussettes ]']^ U8`M 6 I( U8`M F "(% "m U8`M

688

bidon /1)#M H *38- F<<<F>D FsP -

689

un bol de riz au lait ~'!nD P/ 1 /)DP

690

c’est cramé, brulé f'!M M


n$6 "( F + !;o FT8( b8)$ !#

691

des feuilles de vignes farcies avec hauts de gigot G'b#b


A P8$ 4$ W a!$b
d’agneau et os à moelle

692

préparer du riz (nature ou aux vermicelles) ]!]$ P/ 1 6 P/ 1  ]+ !: T/)D

693

un épi de maïs pas assez mûr =8d $ ' 6 T F8J:D p1 X83b

694

ce que l’on offre aux invités '5 T)b $


X a? F 'db /m:8- .- $
(pâtisserie...)

96
695

une coupe de glace N8D


F4‚c /)DP

696

de la poule farcie 89n$ =? 6 9n$ =? !;

697

va chez le marchand de 'n"D G/0


% n/$ >nm   3#ƒ )b „
1
pois chiches cuisinés qui’il te prépare un plat de hommos bittahineh (purée de pois chiches

au beure de sésame)

698

le kg est à 10 livres, pas cher du tout I8D  8$ F A '% AM1


9D 8!'

699

lave bien le persil, une, deux ou trois V


P efg
a$
P FV
P H '$ *3
)C 
fois, bains (esagnol : zumo = jus)

700

nous avons mangé et avons pris le dessert (pris des fn % !ƒ F'/!r
!;
douceurs)

701

il a enfoncé / .!b $dM 9; )^


&0) F:&0% @K
'$"CD p)c &0
la main dans le bocal et a pris une poignée de pois chiches grillés et enrobés de sucre

702

il l’a dévorée à l’aide de ses quatre doigts et de la paume de sa …


/ 
D1oD ?LD Z3
97
main

703

il a avalé la courgette d’un coup, sans la `Jd$ @


 `!D 6 h F:hP% 8 hP
mâcher

704

ils ont dressé la table V" U)|$


/`?6U] 8/"0

705

une louche de soupe D18( q;


FU'];

706

haut de gigot (en formes de bananes) pour la soupe D189! A P8$ l

707

mets m’en 3 kilos bien tassés T


/ 8( a9D A8!'; efg  h
/ 0

708

mettez le fromage dans le garde-manger (initialement : à l’abri des /'!D L 8/"0
fourmis)

709

un sandwich de labaneh (yaourt salé et filtré pour l’épaissir) !D X


b

710

cageot (caisse en bois) W


)m 6„]- '0n <=% U1/n

98
711

une grande cruche de lait, de yaourt   


712

il mâche un chewing gum      

713

récolter, cueillir, ramasser    ! " #$%& ' %( ' %) **+, -. ' %( 

714

tu égouttes #/01 203) 45616 786 7 3

715

le barbecue 9:;6 < =9>86 ?%@,6 < A@%.  :(6 B%C6D EF86 
716

(eau gazeuse) pour dire 4G3D 3H < 9I  gazouze < A@%. #J%K,! ,H L-.D) 3D3,M  !
soda : coca, fanta...

717

écrasé, brouillé, réduit en bouillie N%O  I PQ  IPR MS6

718

sauce, salsa T9  !9  1PU, A :V (  9WM IX 7 Y

719

#EMS6 Z!D) N,86 Z!%6 7[ Z\  5] ^ >  H < A@%.  P(^ .,:
tu tombes bien, le repas est servi

99
720

pneu creuvé, va chez le %FW _6  7_%6 5 +D` #a9bP G9b ) 9bP =cD56
réparateur de pneus

721

je n’ai pas de roue de secours d


eP^N6 =cD B5 ,

722

tourne à droite puis tout droit 0%f g h:6  `  B9V i5 D  h:, 

723

une voiture d’occasion :^ 



j  S k 455 .`, N

724

voiture neuve, flambant neuve 5H ,l: 4`%!5 % mn


GnR 455 4`, N

725

vous avez pris un taxi ou un k N%P, 6%.9[,N c6D service A[9N c6D taxi 7. 6%.5RH
taxi collectifou vous avez voyagé en car ?

726

#
se dit des vieilles écraser du pied, piétiner " aA5 GA )  % H `%[ 4`, N
voitures des années 40

727

perdre son aA ( GA )  , 4`, 6 A & ,  ^ lance o


n

G 5Rp  o 
il a pris son élan pour que la voiture ne rétrograde pas # élan

100
728

il a freiné et s’est arrêté sur place dq`j  !DD frein r69[ =9q

729

je veux rénover la voiture : le moteur, '9[D 6D D `%.% < P .9 -@ 4`, 6 s-@H B 5
les roues (pneus) et les sièges (garniture)

730

#
la portière de la voiture est bosselée ployer, tordre am  Gmf) t%  4`,6 =,
(cabossée)

731

un métier manuel (I  l  `,M  ^ d3c

732

fais venir le plombier pour réparer le robinet qui =`1.   76 -u6 v I B96 
coule (fuit)

733

7%l! #la poste N% ) facteur 7_ N%  réparateur de poêle (chauffagiste ?) 7_ %X


b9[) pharmacien 7@,b9[  #voiture à cheval  9) cocher 7_ 9  cafetier
#cirage
G%a ) cireur de chaussures 7_
G%
a  #pharmacie

734

il est apprenti chez l’épicier 9H  ?, :6 5 w@,X E>^b

735

101
jardinier 7@,^ ?,   7.,

736

maman, papa, disent les enfants ,:x cDS ?6% S6 yMD l% S cDS6 ,l%F , , ,,
à leurs parents mais aussi les parents à leurs enfants

737

#***B 5 0%F ?H 05 ) d^,R d^ : d,R d : z 5 #7 ^N ")7^.

738

#, , 7 H ") 7 , G-M #,, ") %, e-M

739

{,C Z63, @,:W =,FH # ZN) |,R ,C, B5[H # ) 

740

j’ai vu 3 rats plus gros les uns que les autres 7@,^6 i 9PMH ?D 9 E M i 69 }~g Z-C

741

le corbeau s’est posé sur le sommet de #=69>6) 49_6 6`   !DD #T,F6) €6 ‚
l’arbre

742

lézard €, 9  ?D n9
G o9 % H

743

serpent ?,Pg [H #,, ƒ,  *t) 

102
744

renard, chat # N% ! < A@%.) ! g   BD6D

745

€%N  _^D „ `,6 " [,6 < 7 96 =9>86  [, d6  [,6   d6
formule de politesse *** [,6D (I6 < … 69 w E:^. x,-^6

746

le plat de riz 3`S6 †Pf #7P. < A@%. EPf < =9>86) „ 396 ‡,

747

49 1M ˆ A@D5F YR %x w n96 < =9>86 7[D %a


@5
n
G < 7 96 =9>86 A@D5FP6
persil & coriandre

748

une botte de persil %@5 P! < 7 96 =9>86  A@D5F 439

749

pignons de pin 4G%e9[ % < d 0,F noisettes T5P6D T5 < A@%. 9 %X

750

+ c ‰ c < 7 96 =9>86 7-X Š < 9I #AGPG < B`%6 E,6)9:H Š
pastèques, melons d’eau

751

oeufs 
G
‹
n < A@%. s

752

103
clémentines ,^9M < 7 96 =9>86  B5[H N%

753

variété de concombre *Œ%^D E%f `,R  % F[ < 7 96 =9>86  # .j) .‚

754

raisin sans pépins ‹ ~ < =9>86  @%Fn


G
!3  < A@%. #`Dy ?D5 ) $:CH 

755

boite de conserve ƒ69 PI P  # F


a) 
a < 7 96 =9>86  [9@%M P

756

l’ben 9 W6 u6 %x 6D yaourt ƒ9V% < 7 96 =9>86 B , 3 < 9I 

757

bouteille 4`D`,!  ,3  9! < =9>86 43% < A@%. 4361! < 9I Z3 

!

758

tremper # ,!9^6) 5

!` < =9>86 #Š-^6) Š -@ < A@%. E>6 nwF@6 o :u6 wF@6

759

oeuf dur  , DH f%: :‹ < A@%.  !% 

760

oeuf à la coque nDG9 :‹ < A@%. nZ


nC9 

761

suie " `%N 7[ `, (b6 ,: `, (C < A@%. #9 ND €, i E6 dPb E{,N) 9
n
G!
104
syrop de sucre, faux miel

762

poussin 9 6 Ž9[  % [ < 7 96 =9>86 ƒ%^M < 9I  %X

763

< # R656) †f,86 7!, 45 < 0,:b6D _f < =9>86 ,`, -N < A@%. `1
carottes ‘D 1
eR

cerises ‘’%86 
G < 7 96 =9>86 39M

pèches ‘ % < Ž%U6D Ž%R < 7 96 =9>86 #i!6 ` DH) T6 ` 

nèfles ‘+61 < =9>86 ‰,X % < A@%. ,@ 7MH

figues de barbarie ‘ 5l6 DH B5l6 < 7 96 =9>86  4`, PI6

lapins ‘i,F6 < =9>86  @6`S6

coq ‘’D 9N < 7 96 =9>86   

mouton, agneau ‘7n%


G < =9>86 '%  < A@%. #…D9R) …D`,R

764

rince le linge, les fruits.. **E C < 7 96 =9>86  ***dM6%-6 E>6 a C6

765

laver à grande eau ***† M < =9>86 “`S6  b 

766

„ B`%, 7( < A@%. BD,@9[ 7( 

767

automobile G9M DH Pxn9M < A@%. 4`, N

105
768

mon grand-père  


    

769

ma grand-mère           tété 

770

ma belle soeur !"   #$ %&

771

oncle maternel ' (($  " )

772

quel beau soleil radieux ! #*" +,"   ' -." / 0#*" 1 2

773

n’as-tu pas encore bu ton lait ?  3 4 5(6$  * 7" 3 58 (6$ 8% 2  90"

774

une tisane : 1! :1!  /:1! ; <&=

775

entre nous 7>&  &&  % 7> & ?  & & >
6)

776

nous tous &6@  A  & 6@

777

106
bonsoir B /B C 0

778

café, thé, eau C   2 D>E@ A(


F GGG /  /  2  />E

779

il fait beau ces jours-ci H   /  I 1 6$ J,"

780

bon appétit (doublement) KLM ALM

781

compris 71 =  3 ; #>=

782

malade N ; O

783

  N +4O P  GGG; 04 ; Q4O ; 4#

784

GGG > R S ># T >U

785

hiver, été +V" C *" K E KQV" K E K*"

786

WJ4"  W4J" , 2


107
787

quel beau visage W#X Y ? Y"  3 6Z [" 1 2

788

\ \ !< S! < T! ]

789

que c’est bien dit 7Q" ^1  7" 1 760

790

es-tu marié ou célibataire ? !  H \ % W1 3   _  !< %

791

une paire de chaussettes GGG? \! /  !

792

une chaine en or K606  `1a K60&

793

il ose <  <0 V  0

794

j’ai mal au pied 6: &4]  b &4 7

795

le médecin m’a écrit (prescrit) KQM `(," " `@  recette K2: " `@ 7cZ
une ordonnance

108
796

ciment ; #0" ?  4"  %&#d ? ef $  


g
&8#g
2 e$

797

carte de voeux 4"  > KE ,  / g: @ /@ G\ D 4 /g


T@

798

canapé Kc:  K (
T&
T@

799

vernis à ongles R 1= O 96 manicure c  KF $

800

cocotte-minute, autocuiseur eh" D<&F K6$  presto 0(" K#L6" %i(F

801

volets R abat-jour /: G\ : d 


c

802

bras dessus bras dessous  engager R Sjk Tj ?>h4 A<l

803

pour dire avec une paille  chalumeau K#" *" !! c" * 7

804

prostituée K,E   D1  >b mVJ artiste %0: D$ 1

109
805

téléphoner S+> T+1  S?Q6 T?Q6

806

s’énerver GGT`V  =& D= S=& T=

807

n4" W(E 76=  K6o#"  WVQ" E p (" p J"  K < HJ  prova YT= W#4
essai, épreuve,

808

prendre le mètre et mesurer Dm <0" qF E la mesure : a)

809

le fusible a sauté, bouchon ;2(" r$

810

clinique pour dire KLV = " KM B Ym  =   clinique 5&6c" :@"
cabinet

110