Vous êtes sur la page 1sur 32

:-

wùlo%tup

%tuneLlcrfu

,d,M

Nos

lut

lecteurs

craignênt

Dieu

noteroDt

Bvec intérêt

emprultés

L'édltion

que

à

ca-

Crrmpon,

Seinte de la

l'Institut

est celle

euvreg

tous les versets cités dens cette brochure sont

des versions

tholique

qui

Compsglie

Catholique de Paris et

Jésus,

ToEraine. Une

LemriBtR

docteuru de I'EgIise

ce!

catholique8

plus

des saintes Ecriturer,

de

avec I'approbatioD

catholique

citée

plaisir

dlvine

française le

réyisée

de

par

autre

connue est l& version de

les

professeurs

de

Saint

publiée

version

d'Eicriture

Sulpic€

et

de I'ElgliÉê

de

de Soci qui obtint 66alement I'approba,tion des

comment

catholique.

certainement

la

Parole

qui

Yous prendrez

treduetions

de

à constater

rvèlent

que

les

< lr

nerveilleuses

Dieu

bénédlctions

ali8positions divines. En vous référant

vous

ci-après

Tower

ai

du Très-Ilaut,

d'amour r

prouvent

voie de

quelles

aux

E:critures,

eÈt uue voie

en

qui

sont

et vous compreDdrer

fldèle

aux sainte!

lisez

le présideDt

publique

la

de

Dewyorkaiae

_

LES

réservées è I'humanité

exemplaire,

par

grâce

la

possédez un

fut

pronôncée

cofférence

Watch

et rgdiodiffusée

bieri cotnue,

IIDITEURS

Society lors d'une

réunion

en même temps

par une station

Lorsque

du

nous cltons des verset! nous indiquons d'obord

livre

biblique,

puls

du verset

et etrtid

bibliques,

l€ ûom

numéro du chapi,tre, eDsuite le

numéro

le aom

le

de la Yeraion employée,

Ler

questions

au

bes

des paÊies

sont destinées à l'étude persouelle

ou à l'étude en commun.

La

voie

de

Dieu

est

une

vote

d'amour

Publié

en

angleiis

eA

Lù52

PubUé

en

français

en

1954

 

pa,r

les

WATCITTO1ryIIR

BIBLE

AND

ÎRACT

SOCIENY,

INC.

International

Bible

Brooklyn,

Students

U.

N.

Y.,

Associetion

g.

A.

God's Way Is Love French (gw-F)

Made in Germany en A.llemagne

Imprimé

(R.F.A.)

t, Selterslf

par Wachtturm-Gesellschaf

aunus

LA VOIE DE DIEU ESTUI\E VOIE D'AMOUR

<Dieu est amour. > -

I Jean

4: L6, CramTton.

f n nieu très-haut qui créa I'homme, nous a donné

I r Sâ Parole écrite, les saintes Ecritures, dans les-

quelles il fit consigner de nombreuses promesses. Ces prophéties ont annoncé qu'au temps convenable serait engendré un Saint qui bénirait toutes les familles de la terre. Cette personne promise est Jésus-Christ. Les hommes, conçus dans le mal et le péché, se demandent

aujourd'hui pourquoi ils connaissent tant de difficultés, de douleurs, de maladies et de peines, pouryuoi il y a

tant

après qu'une

la naissance de Jésus-Christ, la Postérité promise.

L'humanité veut être bénie, elle recherche les bénédic-

< Si Jésus-

tions. Aussi se pose-t-elle cette question:

Christ est la Postérité de Dieu promise qui doit dis- penser les bénédictions qui affecteront des hommes de toutes les nations, pourquoi aujourd'hui ne voJions-nous rien s'accomplir dans ce sens? > Lisez donc. et vous

d'égoisme et de mécontentement dans ce monde,

si longue période s'est écoulée depuis

romprendrezla raison que donnent les saintesEcritures.

Jésus naquit à Bethléhem, il y a plus de dix-neuf

siècles. Sa mère,

merveilleusesqui

aient jamais eu lieu sur la terre fut l'enfantement mira-

culeux d'un fils par une vierge. C'est le Dieu tout- puissant dans les cieux qui, par son saint esprit, trans-

devant Dieu. Une des chosesles plus

2

la vierge Marie, avait trouvé grâce

I a)

depuis

aujourd'hui ?

2, 3

b) Conrmentla vierge Marie savait-elle qu'elle allait enfanter

Qui

est celui que Dieu a promis?

si

longtemps,

quelle

question

b)

les

a)

Où

et

comment

cette

Postérité

Etant donné qu'il est né

homrnes se posent-ils

naquit-elle ?

Jésus?

promise

3

LA

VOIE DD DII'U

ESl

UNE YOIE D'AMOUB

féra la vie de son Fils célestedans le sein de la vierge et qui au temps convenable fit naître la Postérité pro' misè. Esaîe,prophète de Dieu, avait annoncécela en ces termes: <<C'est pourquoi le Seigneur vous donnera lui- mêmeun prodige. Une vierge concevra,et elle enfantera

un fils qui sera appelé

Lemaistrà d,eSuci). Etant

de Jésus pouvait enfanter l'héritier

la vierge

la promesse.Gabriel, I'ange du Seigneur,I'en avait infor-

mél dansuu entretien que Ia Bible rapporte commesuit:

point, Marie car vous avez

trouvé

vous

Jésus.Il sera grand

Seigneur Dieu

il régnera

r€gnen'aura

seia-t-il,

répondit: L'esprit

Três-Haut vous couvrira

de son ombre. c-r'estpourquoi

llmmanuel. > (Isaïe 7: 14'

de la lignée de David, la mère

de ce roi'

Elle fut

choisie pour mettre au monde la Postérité de

s L'arge lui dit: Ne craiglrez

grâce devaJt Dieu.

et

Voici gue vous concevrez, et

en?anterzun fils, et vous lui donnerez le nom de

sera appelé fils du Très-Haut; le

lui donnera le tr$ne de David son père;

éternellemeat sur la maison de Jacob, et son

point de fin. Marie dit à l'&nge: Commentcela

l'homme? L'a,ngelui

puisque je ne connais point

saint viendra sur vous, et la vertu du

qui naitra sera appelé frils de Dieu. -

Luc

l'être saht

1:30-35, CranùPon.

I Ce miraele prodigieux réalisa la promesse divine

selon laquelle une vierge

donne I'assurance que cette autre prornesse: < Son règne n'aura point de fin >>s'accomplira également. Mais pour-

manière ?

ô'abord pour faire connaître le nom,

du Dieu très-haut, son Père céleste.C'est ce

royaume

quê Jésus déclara lui-même au cours de son ministère:

,,Nul n'a jamais vu Dieu: le tr'ils unique qui est dans le

est cetui qui en a donné la connaissance. > Lemaistre d,eSaci). Ce Fils, qui demeurait

sein du Père, (Jean 1: L8,

auprès

féré

temps

à bièn

avons appris à connaître le Père parce qu'il avait été

au-dessousdes anges > afin d9 nous.apprendre connaître son Père. Il connaissaitsonPère et nous

des cieux sur la terre et < ab'aissé pour un peu de

enfanterait le Fils de Dieu et

quoi le Fits de Dieu fut-il engendré de -cette

la

Parole et le

de son Père avant de devenir homme, fut trans-

4 Quels

de cette manière?

sont les deux desseins qui nécessitaient que Jésus naisse

LA

VOID

DE DIEU

DST UNE

VOIE

D'AIIIOUB

avec Lui. Voici la prière que le F.ils adressa à son père:

sur le terre en portant è son

Et

maintenant vow, Père, glorifiez-nroi

de.la^gloireque favais

exlstât.

m'&vezdonnésdu milieu du monde.(Jean1Z: 4-6,Ciam4ton|,

En venant ici-bas, Jesus avait pour

et

manifester ou de faire connaître le nom.

le royaume de son Père. Le dessein secondaire de sa

venue fut

premier dessein de

hommes que vous

Moi, Je vous al

gloriflé

achèvementl'æuvre

que vous m'avez aonné à felrc.

auprès de vous-même

auprès de vous,ôvant que le moDde

J'al manifesté votre nom aux

la parole

de pourwoir

à la rançon de I'humanité.

par

de

grandes bénédictions qui nous affeôtent tous. par con-

séquent,le don de Dieu, c'est-à-dire I'envoi de son Fils

monde pour réaliser ces deux desseins,montre

que Jéhovah a pour nous er prouve

maintes

son amour pour I'humanité

et^il ne cerssede prendre des

même si de nos jours I'homme pense que-Dieu tarde à

accomplir sespromesses. Si nous

pour apprendre ce que Dieu fit, fait aetuellement et fera encore pour nous, poursuivons alors notre lecture!

sommèsassezpatients

dispositioni pour la bénir,

ô Ces deux

le

desseins accomplis

Jésus sont

ians

le grand

lm9ul

que la voie de

Dieu est une voie-d'amour. A

reprises déjà, il a manifesté

s Pour avoir été avec Jésus-Christ, Jean nous dit

<pieu

relations avec I'humanité il

I'amour. Voici ce qu'écrivit cet apôtre:

est

amour >, ce qui

veut

dire

que

que dans ses

agit suivant le principe de

Celui qui n'aime pas n'a pasconnu Dieu, car Dleu

Il a manifesté son amour

est e,mour.

pour nous cn envoya,ni son Fils

que nous vivioni

par

lul.

Et

n,cst.pas

nouJ qui avons

qui

a

envoyé ^son

Mes

nos péchéi,

unique dans le monde, afin

cet a&our

aimé Dieu, mais lui

Fils comme victime de propitiation pour

bien-aimés,si Dieu nous a nousaimer les uns les autres.

mais si Dousnous airnons les uns les autrel,

en nous,et sonamour est parfait en nous. -_ I.teatr 4: g_18,

Crampen,

Dieu demeure

consiste en ce que ce

qui nous a aimés et

ainsi aimès, nous devonsaussi

Persr:rnnen'a janraiq

vu Dieu:

5 Qugl grand attribut

0 Qu'est-ce donc

que nous connaissons Dieu?

Dieu â-t-il

âinsl manifesté aux homries?

et cômment-montrons_nouB

que la

voie de Dieu

LA

VOIE

DE DIDU

DST UNE

VOID

D'AilOUB

? Nous sommesobligés

en voyant tout ce

quril

ses proptréties consignées

*"'r'il'.

.à*o"""a""

ÀÀirirementde Jésus et

;;;;;;*prendre

àiffé"ettce loisqu'on

Ë"-ûoot*""

3;;;tffit

pounottË,

nous empêcher de

rn"îi

ffi;-;;

unique dan-s le

et

fait

"*Ëriq"er

"ufs rpÉté-enfer

âit-"iï."

iilA;

i;;i;

â;;A;

"""r-".o"ii de délivrance.

""e

;;i;;-;î,

rt"ù".

;i";ï

ir

arrG- iu p""ntèté

Ai"ùt

Co**""t

"""--à-".èig"ements

g*eà"À

ceiui

millions

d'admettre que Dieu est amour a fait lorsque, pour accomplir

dans les Ecritures, il envoya monde po9r aider I'homne à

à connaître son Créateur' D'après I'en-

celui des saintes Ecritures nous

que Dieu est AMOUR' Mais quelle

avec ce que

une comparaison

enieignent aujourd'hui

ce qu-eDieu a fait

au sujet de Dieu!

pour notre bien éternel'

devant ces enseignements humains'

demander: Si Dieu est amour com-

I'existence d'un lieu de tourments

où vont après la mort

éter-

de leur corp!'

de crêatures humaines faites à

qu'en -ce lieu brûlent

sans

et que les âmes

conscients'

même

àà-oieu r on affirme

s;èt"ittat"

le feu

y

sôuffrent

et le soufre

dans des tourments

Comment trouverait-on

"nifi.ttion

à

I'existence d'un lieu cornme le <<purga'

les âmes endurent

des souffrances

et

souffrent

dii-on,

en attenclânt d'être délivrées et emmenées aux

Pourquoi serait-ce de par la .volonté divine que

Ëtna"

maiorité des hommes vivent

et la misère au point que beaucoup

I'homme connaît déjà I'enfer sur la terre?

qri"

harmoniser

iraignant

le fait

que Dieu est amour avec des hommes? Lorsque les

certaines choses' et

venant

Dieu apprirent

qui les leur-enseignait fût I'apôtre Paul'

jour

les Fcritures

porrr -voir

;i""lie

ii"

";TrÀ"-ettit

;;;;;"-

imitant.

-"*i."i"uient

u chaque bien ainsi u.

lActes t7 : LL, Cronltrroro') No-us

avoir la même noblessede sentiments en les

8 Dans

leur condition actuelle les hommes sont mal- Qui ne le serait pas ? Après une existence de

A

ce q-ueles

homrnes enseignent au suje!

de Dieg en

avec l,enseignement de sa

Parole, quelles questions

cause oe ,a -isài"

actuelle de I'homme quelle question

treureux.

lor",îo""e

coiiiàdiction

ÀàÀm"s-nous ame-nés à Poser?

8.9 a)

iq**;lt#hir,:'!J;*r"*lt,,BàmcommentDieuaurait-irprus

LA

VOrE DD DIEU

EST UNE VOrE D'AMOUB

7

quelques annéesI'homme meurt.

qui ont courg dans ce monde, nous apprennent que s'il n'a pas été bon il doit, après sa mort, être tourmenté éternellement dans le feu de I'enfer. Job, qui fut un

homme patient, aimant et serwant Dieu, déclara ceci:

< L'homme né de la femme vit peu de jours, et il est rassasiéde misères.> (Job 14:7, Crompon). Ne semble-

t-il pas que I'homme ait suffisamment de misères sur

la terre sans qu'il

un lieu de tourments

misères encore plus grandes ? Aussi

intérêt la déclaration suivante de Job:

peut verdir eucore,

Un arbre a

il ne cessepas d'avoir des reJetons. Que sa racine ait vieilli

dans la tene, que son tronc

dèsqu'il sent I'eau,il reverdit, il

un jeune plant. Mais I'homme meurt,

quandil a expiré, où est-il? (Job 14:T-LO,Crampon),

L'arbre est beau; c'est une création de Dieu, mais il n'a pas d'intelligence.

soit mort daus la poussière, poussedesbranchescomme

Certains enseignements

lui

faille

aller après sa mort

y

connaître

dans

des

éternels pour

lisons-nous avec

de I'espérance: coupé, il

et

il

r.esteétendu;

e L'homme fait à l'image de Dieu

possde une intelli-

gence, or devons-nouscroire que Dieu aime I'arbre plus

que I'homme et qu'un arbre après avoir été coupé re- poussera,mais qu'il n'en est rien pour I'homme; et que

même si ce dernier a vécu dans la misère ici-bas. Dieu le tourmentera encore après sa mort ? Personne n'aime

la mort. Nous aimerions tous

arbre vert et vivre dans un cadre agÉable,

nous savions ce qu'il faut faire pour cela.Mais I'homme après samort où est-il? Lorsque Job posa cette question, croyait-il que I'homme setrouvait dans un enfer ardent, un purgatoire ou dans les limbes? 10 Que savait Job au sujet de l'<<enfer >>? A ce moment-là Job était couvert d'ulcères par suite d'une maladie dont Satan I'avait frappé. C'était vraiment un homme plongé dans la misère. Mais étant donné I'en- seignement très répandu au sujet de l'< enfer >, n'est-il pas étrange que Job dît à Dieu ce qui suit: < Qui

repousser comme un

si seulement

l0 Queue place occupe I'enfer dans la prière de Job et pourquoi?

LA

VOIE DE DIITU DST UNE YOIE

D'AMOUB

pouna me procurer: cette grâce que vous me mettiez

à couvert, et me cachiez dans I'enfer, jusqu'à ce que

votre fureur soit entièrement passée,et que vous me marquiez un temps où vous vous souviendrez de moi >? (Job 14: L3, Lemanstre de Sacà).Dans sa misère, Job demanda à Dieu de le cacher en enfer. Pensez-vousque ce juste aurait voulu y aller si I'enfer était un lieu de tourments terribles ? Job était certainement rassasiéde malheurs et ne désirait nullement tomber dans une condition pire. Non, telle n'était pas son intention. Aussi, pour éviter cette prétendue contradiction, cer- tains ont-ils imaginé qu'il doit y avoir en enfer deux parties: un lieu de félicité et un liett de tourments. Cependant,si Job pria ainsi, c'est parce qutil connais-

sait les dispositions divines et savait ce que les saintes

Ecritures

Dieu se souviendrait de tous ceux qui seraient allés dans l'<<enfer >>biblique et qu'il leur donnerait une occa-

sion de vivre dans

habiterait ([Pierre 3:L3, Cram.pon). Qu'est-ce donc que l'<<enfer >? 11 Voici ce que déclara un écrivain des Psaumes à ce propos:

Peuples, écoutez tous ceci:

habitez l'univers; soit que vous soyezd'une basseou d'une illustr naissance,soit que vous soyez riches ou pauvres.

ILs ont été à la fin placés dans I'enfer comme des btebis:

la mort les dévorera. F)t les justes auront I'emplre sur eu:(

lequel ils se confiaient sera

détruit dans I'enfer,

auront été dépouillés de

entendent par .< enfer >. Il savait qu'un jour

un monde nouveau où la justice

soyez attentifs, vous tous qui

au matin: et tout l'appui sur

après qu'ils

leur gloire, (Psaume 4a:2,3,].5, Lemaistre il,e Baci).

Les brebis ne sont pas en enfer mais elles sont tuées par millions. C'est également en grand nombre que les hommes meurent et vont dans l'< enfer > biblique. Dans ce lieu, dit le psalmiste, la mort les dévore et I'appui

dans lequel ils se confiaient est détruit. <<ilfais, ajoute- t-il, Dieu rachètera et délivrera mon âme de la puis- sancede I'enfer, lorsqu'il m'aura pris en sa protection. >

- Psaume 48: 16, Lemq'istre dc Sa'ci.

11 Qui est placé en enfer comme des brebis, et quel espolr y a-t-il?

LA

VOIN DE DIEU

EST UNE VOIT: D'AMOUB

9

12 Un autre écrivain

pourra

ses propres

des Psaumes dit ceei: < eui est

vivre

sans voir

la

ou

avec I'aide

nrort ? et

qui

d'une

autre

I'homme qui

est-cequi retirera son âme de la puissanee

de I'enfer? >

(Psaume 88: 49, Lemai"strede Saci). L,homme ne peut,

par

personne, éviter l'< enfer

du péché qu'Adam et Eve, nos premiers

mirent dansle < jardin de délices>, I'homme doit obliga-

parents, com-

toirement voir

< La solde payée

Né pécheur à cause

moyens

>> biblique.

Il

est écrit:

la mort.

par le péché, c'est la mort; mais le dorr de Dieu, c'est

[a vie éternelle dans le Christ

Jésus notre Seigneur. >>

(Romain 6:23, Crampoz). Tous les homrnesdoivent aller dans l'<<enter > biblique, mais est-ee pour que

leur âme soit torturée d'une manière ou d'une autie? Comment des âmes pécheressespourraient-elles souf-

frir

(Crampon): <<Voici que toutes les âmes sont à moi:

l'âme du fils comme l'âme du père est à moi; l'âme qui

pèche sera celle qui mourra >? Par

saintes Ecritures montrent que I'homme cessed'exister

>, car son ârne meurt et alors

il est impossible qu'elle soit tourmentée pour un temps ou pour l'éternité.

13 Si quelqu'un veut soutenir que I'enfer est un lieu de tourrnents ardents et conscients. il doit soutenir

également que Jésus-Christ, le Fils de Dieu, celui qrri naquit de la vierge Marie, alla lui aussi dans un lieu de tourments pour les âmes afin de prendre la place de

de la résurrection de

conséquent, les

dans Ezéchiel 18: 4

de la sorte lorsque Dieu dit

quand il va en < enfer

I'humanité pécheresse.Parlant Jésus, I'apôtre Pierre déclara:

Car David dit en son

point mon âmp,d.a,nsl'en|er, et oous ne per-nettrez point

que Dotre Saàntéprouttela corruption

résurrection du

éprouvéla corruption.

dansI'enfer, et quesa chair n'a point (Actes 2:25-31, Lemaistre d,e Bacil,

L'enfer biblique dans lequel Jésus séjourna pcndant

nom: p(t?'ceque ùou,sne laisserez

Il

a

parlé de la été laissé

Christ, en d.isant,qu'il n'a point

if]-ilG"oi

âme ne peut-elle

l3

concernant Jésus? b)

Lemaistre de S&ci et de Crampon montre-t-eile ce qu'est I'enfer?

les

l+om'nes

être

doivent-ils voir

ia mort?

pourquoi

b)

en enfef?

leur

tourmentée lorsqu'ils

vont

que devrions-nous soutenir

compâraison des versions de

ê) Si l'enfer

signifie les tourments,

Comment

la

10

I.A

YOIE

DD DIEU

EST UNE

YOIE

D'AI}TOUB

presque trois jours est la tombe oir vont tous les

Ëo*ùes.

Contrairement à la version de Lemaistre ik: Sa'ci, elle

<enfer>

Voici comment elle rend ce Passage:

Vousn'abaJrdonnerez pas mon âme dansle séJorrrdesmorts' et vous ne permettreZ pas que votre Seint voie la décom-

n'emploie pas le mot

La veision du chanoine Crampon prouve cela'

dans Actes 2:27,3L.

posiilon. -qu'il Il à perlé de la

n'a pas

résurrection du Christ, (disant) et

ete abandonnédans le séjorrr des rnorts, et

que sa charr n'a pss vu l8 décomposition'

1{ Les sarntes Ecritures

parlent des morts comme de

personnes qui se sont endormies et non comme de sup-

|Uciés

irorts

biblique où ils vont, parce que ce terme estla

du mot hébreu schéol apparaissant

Ecritures

les

hébreu se présente, la Douay

traduit

une fois par

Mais dani

traduit schéol par < tombe >

rend ce terme

d'autres endroiti (Genèse 37:35; 42:38, Kror). Ainsi,

les

biblique

en enfer elle est consciente?Sessens

sont-ils encore vivants pour qu'elle soit en mesure

d'éprouver des tourments? Voici ce que répondent les Ecritures:

mais les morts

Car les vivants savent qu'ils doivent mourir;

sonnemeurt et va

pleinement

ne peuvent

et

conscients de leurs soutïrances. Les

pas être tourmentés

daus l'< enfer >

traduction

dans les anciennes

grec hail,ès

qui se rencontre dans

Sur les 65 fois que ce terme Version (catholique) le

du mot

nouvelles Ecritures.

63 fois par < enfer >, une fois par < fosse > et

<môrt > (Job 17:16; Osee13: L4, Douay)'

Job 14: 13, cité au paragraphe 10, Mgr l(nox

par

au

< tombe > au

lieu

de

< enfer

>

et

lieu

de

< enfer > en

catholiques

reconnarssent que

l'<<enfer >>

per-

érudits

15 Par

est la tombe commune de I'humanité.

conséquent, peut-on dire que lorsqu'une

ne connaissent plus rien, parce qu'à I'oubli a été

peut fàire

buvre, ni raison,ni sa,g:esse,ni sciencene

où tu cours.

et its n'ont

plus de récompense,

livrée leur mémoire. Tout ce clue

parce que ni

ta

main, fais-le prompternent,

seront aux enfers,

(Ecclésiaste9:5, lO, Glaire tG Vigoutouu)'

14 Comment des autorltés

est la

if-nôssent-on

câtholiques montrent-elles que l'( enfer )

les hommes?

enfer? Que montrent les Eeritures?

tombe où vont

généralement tous

qu€lque chose en

LA VOrEDE nrDU ESl UlrD VOIEIr'ÂUOUn

11

Dans ce passage, Lema;ætre de Saci traduit schéol par

est évident quc si

une personne était vivanfe dans un purgatoire ou un enfer, elle devrait posséder un peu de sa raison, une cer-

taine connaissance,des sens afin de ressentir la torture

ou les douleurs que, au dire

I'homme souffre dans ce lieu

Psaume L46:.4 (Crampon)

et, ce même

jour, sesdesseinspérissent.>Au Psaume6:,6 (Lemaistre

qui se sou-

il,e Saci) il est écrit: < Car il n'y a personne

souffle s'en va, il retourne à sa poussièr.e,

nous dit le contraire: < Son

< tombeau > au lieu

de

< enfer >. Il

de certains théolcgiens,

après

sa

mort.

Mais

vienne de vous dans la mort;

et qui est celui qui vous

louera dans I'enfer? > Selon les saintes Ecritures, quand I'homme meurt il cesse de penser et de ressentir; il va

c'est-à-dire dans la tombe

commune, et il

ce lieu,

en < enfer >, I'enfer biblique,

jusqu'à la résurrection. Dans

il ne goûte pas un repos conscient.

dort

cependant,

a6 Lazate, I'ami de Jésug

était enseveli depuis quatre

jours. Parlant à sesdisciples de la mort de Lazare Jésus

disciples pensèrent

qu'il voulait dire que Lazare n'était pas encore mort rnais qu'il se reposait. Voici ce que nous lisons dans

Jean (11: 11-15, Crornpon):

s'est endormi, maùs Je vais

Il leur dit: La-are, notre ami,

déclara qu'il s'était endormi. Les

aller le réveiller. Sur quoi les discipleslui

Seigneur,

mais eux pensèrent qu'il

du repos du sommeil.

Alors donc Jésus leur dit clairement: Lazare est mort. Et je me réjouis à cêuse de vous, pour que vous croyiez,

de n'avoir

s'il est endormi, il guérira. Or Jésusavait

dirent:

parlé de

sa mort,

parlait

pa.sété là. Mais allons près de lui.

Pour Jésus c'était là une occasion magnifique, en rarne- nant à la vie Lazare qui était mort et dans la tombe,

dans le monde

de Lazare,

de montrer

nouveau. Lorsqu'il arriva, Marthe, la seur

lui dit: <Si vous aviez êt.élà, mon frère ne serait pas

mort. > Puis Jésus ressuscita Lazare qui sortit du sé-

pulcre, mâis rien dans les saintes Ecritures ne prouve

que Lazare eût dit quelque chose concernant un

de quatre jours dans un enrer de feu, dans un purga-

ce que serait la résurrection

séjour

10 Que rér'èle au sujet

cita des morts?

de l'enfer

cas de Lazare que Jésus ressus-

12 LA YOrEDE DrEU ESTÛNEYOIDD'aUouB

toire, dans les limbes ou dans les cieux avec les saints

anges. Il

qué dans la tombe et que son âme se fîrt dirigée qu.elqu,e

part ctans I'espace,

béthanie, sa ville natale. Il

qui à son tour I'aurait rapporté dans son saint

t4ais it

l'état que décrit

a ni sàgesse, ni connaissance' ni sensation, ni activité

en enfei ou

Evangile'

est évident que si Lazare avait

ne

le

fit

il

pas. Il

I'aurait

su

I'aurait

lorsqu'il

été ailleurs

revint

à

dit à I'apôtre Jean

jours

dans

passa ces guatre

Ècelésiaste 9: 10 qui

déclare qu'il n'y

tombe où I'homme va après sa mort.

rz Dieu n'a jamais envisagé

pensé.

C'est la

un lieu d'expiation tel

chose à laquelle

que le purgatôire.

ii auraif

jamais pàreille pensée. Elle montre dans le passage

suivant que Dieu est opposé à de tels tourments:

Ils ont construit les hauts lieux dleTopheth

du ftls de Hinnom, pour brtler

filles, ce que je

m'était pas venu à la Pensée.

supplice pou-r ses

Dieu

créatures, pourtant son peuple apostat prit

ses filles

aux représentations de faux dieux. Voici ce que Dieu

déclara à ce sujet:

Ils ont bâti les hauts lieux de l3aal, pour consumer leurs

enfants par le feu en holocauste à Raal,

n'avais ni commandées,ni

téesà mon cæur.

Un Dieu d'amour ne pourrait jamais concevoir pour

des tourments consis- feu, en sacrifice. A plus

des créatures faites à son image, tant à les jeter vivantes dans le

forte raison, son amour ne lui permettrait-il pas de

concevoir une doctrine

éternels ou leÈ souffrances du

aux âmes humaines aPrès la mort.

dernière

La sainte Bible prouve que Dieu n'eut

dans la vallée

et leurg

n'avais point comrnandé, et ce qui ne

au feu leurs fils

conçu un

tel

ses fils et

n'avait

jamais

et les brûla au feu en sacrifice aux idoles et

choses que ie

et qui n'étaient point mon-

dites,

(Jérémie7:31; L9:.5,Crampon)'

enseignant que les tourments

purgatoire sont réservés

18 Lorsqu'il

est fait mention de feu dans les saintes

Ecritures, il

s'agit de ruine totale et non de tourments

1,

tourmenis éternels des

i8 Que représente

dans II

P""."""t Dieu ne pouvait-il pas pens€r à une chose comme les

pax exemple

âmes après la mort',

le feu dâns les saintes Ecritures,

Thessaloniciens1:7-93

LA

VOrE DE DIEU

DST UNE VOrD n'AMOUB

le

13

de

éternels, c'est ce que montre

If Thessaloniciens1 : 7-9 (Lr,énart):

Et à vous, les

passage suivant

notre compagnie. Ce

jugement

quand tl reviendra du ciel avec

dans un feu de flamme, pour tirer

ne connRissentpas Dieu, qui

Notre SeigneurJésus:ceux-làsubirontle

châtimenide la

ruine

puissance,

ou

dommages.

I'anéantit. rs Dieu ne bénira pas cerD. qui le haïssent. psaume 745:20 (Crampon) dit: < Yahweh garde tous ceux qui I'aiment, et il détruit tous les méchants. > Dieu ne manifeste p€urson amour envers ses ennemis, mais il fait miséricorde à ceux qui I'aiment. Il est écrit:

il

Dans ce texte < ruine > ne signifie pas détérioration

éternelle, loln du Seigneur, de sa, gloire et de sa

affligés, le repos en

aura lieu lors de la révélatioa du Seigueur Jésus,

les anges de sa puissance,

vengeancede ceux qui

n'obéissentpas à I'Evangile àe

Quand Dieu ruine

ou brûle quelque chose,

punis

les enfants, sur la troisième el sur

me hai^ssent,et

qui m'aiment et qui

20:5,6,Crantpon),

Notez que Dieu ne manifeste sa oolère que contre ceux

qui le haissent. Il ne hait pas des personnes

dans

arbitre. Il

servir. Dieu n'aime pas ceux qui le haissent et le re-

jettent. fl montre sa miséricorde aux milliers de

sonnes qui I'aiment. Il vaut la peine de craindre Dien et de I'aimer. Cela nous préservera de la ruine ardente

que subira le méchant.

Car moi Yabweh, ton Dieu, Je suis un Dieu jaloux, qui

I'iniquité des 1Ères sur

la quatrième génération pour ceut

faisant miséricorde jusqu'à

qui

mille générations, pour ceux

gardent mes comma.ndements.(Exode

simplement

a son libre

parce qu'elles descendent de parents se trouvant

une condition pécheresse. Chaque adulte

est capable de décider lui-même qui il veut

per-

EXPEESSIONS

D'AMOUB

20 Dans tout ce que Dieu a fait

ne poumait

et fera encore il agit

pax amour. Il

en être autrement puisque

<Dieu est amour >. Notre existence même est une ex-

l9 Qui Dieu hait-il

20 Comment notre vie est-elle une expression de l'anour

et

à

qui

fàit-il

miséricorde?

de Dieu?

L4

LA

VOIE DE DIIIU

EST UND VOIE D' AMOUB

pression de son arnour. Il nous créa, nous donna la vie'

èt à ce sujet source de la

existe par lui-même. Il ne sert à rien d'essayer d'ima'

giner q-uandil commença

éommencement et

mencer son æuvre créatrice, il était seul. Ce fut une

grande joie pour

éommeJ entôurés des merveilles

qu'elles obéissentà seslois, les choses qu'il crée serwent

à sa gloire et à sa louange;

produ-it une race de créatures humaines douées d'intel-

iigence.

càr

Mais le simple fait

rnême; c'est le fait possibilité de

ôomplète à la créature humaine.

nous lisons: < Car auprès de toi est la

vie. >

(Psaume 36:10, Crampon)' Dieu

à exister,

n'aura pas de fin.

-car

il

n'a pas eu de

Avant

de com'

lui de créer tout ce qui existe et nous

de sa création. Tant

il

doit en être ainsi. Il

a

-désirent

vivre,

la conserver'

Il est normal que ces créatures

Dieu leur donna avec la vie le désir de

de vivre

n'est pas complet en lui-

de vivre

dans le bonheur avec la

louer son Créateur qui apporte une joie

autour de nous, la nature

un Dieu

d'amour.

Il

créa

de I'homme. La

qui

a

nature

pourvu

notre

21

Lorsque nous regardons

la

le plaisir

générosité

prouve qùe le Créatèur est

loutes choses pour

nous révèle

à une nourrituré variée: fruits, légumes, céréales et I'eau pour nous rafraîchir. Il pourvut en abondance à

tout

vie.

voir la richesse et la variété des aliments manger dont se nourrissent les peuples,

Dieu prend également en considération nos besoins dans

vêtement et du logement. Il a créé des

animaux qui produisent de la laine et dans les champs il fait croître les plantes qui nous donnent du coton et la fibre dont on fait l'étoffe. Il fit aussi les arbres

qui

le domaine du

la terre pour agréablei à

Il suffit de se rendre dans différentes parties de

de Jéhovah

ce dont nous avons besoin pour entretenir

produisent le bois et dont le feuillage sert d'abri.

amplement ce qu'il faut

pour vêtir

notre

demandéà I'homme c'est de faire

de ses fàcultés pour employer convenablement

prouve't-elle

que le eréateur

est un

Dleu

Même la peau des animaux peut nous habiller. Nous

avons donl

corns. Tout ce qui est

usùe

toutes ces choses.

21 Comment la nature d'âmour?

1/I

VOIE

DE DTEU EST UNE

VOID

D'AUOUB

15

que Dieu nous a donné et ob-

seryez ce que I'homme

Grâce à

et contemple

Ies merveilles de la création animée et inanimee. Il péut

sentir, dire si un objet est ehaud ou froid et détermlner

sa formesans l'aide de la vue,

de ses doigts. Le goût est un autre sens merveilleux dont Dieu nous a dotés. Quoi que nous mangions, nous sommes capables de faire une distinction entre les ali- ments, n'y eût-il qu'une toute petite différence. L'ouîe nous perrnet d'entendre le chant mélodieux des oiseaux, le bruit des vagues et les plaintes variées du vent. Cet organe capte encore la voix aimée de nos frères, de nos

sæurg, de nos parents et de nos amis. Nous aommes en mesure de percevoir ce qu'ils veulent nous dire. Dieu

nous a aussi donné le sens de l'odorat. Grâce à eedernier

nous pouvons sentir le parfum de la multitude

qu'il a créées, les parfums uaturels qui

que nous mang€ons.

mosphère et le fumet des aliments

e2 Considérez le corps

I'organe de la

vue, il

peut

voit

faire

avec lui.

son prochain

simplement en le touchant

de fleurs

emplissent l,at-

ts Ces sens sont un don

précieux que Dieu nous a fait

pour rendre notre existence encore plus agreable et

non pour connaitre

dans I'au-delà. Ceci montre

créatures. Chez celles-ci la vie se manifeste de diverses

nager,

voler rnême, non pas avec des ailes comme les oiseaux, mais en se servant de machines que, grâce à l,intelli-

gence neçue de Dieu il a pu faire voler en appliquant

établies par Jéhovah. Dieu nous

a donné tout cela. Nous ne sotnmes pas des créatures qui se seraient développées par évolution. Nous avons

les lois de la nature

façons. L'homme peut marcher, courir, grimper.

des tourments actuellement et aussi

que dès le début il aima ses

été cÉés par Dieu et toutes les choses que nous possé- dons sont les dons et bienfaits d'un Dieu d'amour.

Bien qu'imparfait, I'homme p€ut se servir de ses

gens et jouir de la terre qui est son

parfait et paisible, I'homme serait heureux de vivre éternellement sur notre planète. Ne le seriez-vous pas?

ôJili6"r" sensDieu nousa-t-il donnéset aansquel

cinq

foyer. Si tout était

d.essein?

et

où

b)

&imerait-il

QueUes sont

vivre

les manifestationa

6ternellement ?

de

la

vie

chez l,hbmme

16 ta

YorE DE Drorl EsT UNE VOIE D' AUoUR

ne saurions qui nous sommes' si Dieu ne nous

a"aii

ôue

p-"à""io"i

iourtant

irpiètà"

o""ïoo"

b;rri-;;

ft.tio"

iit ;

juslice. Il semble qu'il n'y

âï"-"ôu"

"1-"é"ti"" sur l'étude

nomie, les mathématiques

neti

ËÀiimë"tl qui abriteront les hommes ou leur serviront

àè tie" de tiavail.

ààs laogue". Nous pôurrions

rr Noug

pàJ âàte" o'utt cérueau. Quel olgane merveilleux!

n^à peut-il pas enregistrer!

ne

rêçoit-il

fas

Quelle.multitude

notre

vie

qui

d'im-

est

durant

si courte!

g"a"À a tui I

Ëoncevoir

;;;;";

-Quelle

Que

des -choses

de

choses nous pouvons nous

imaginatio--nne

possède't-il

peut raisonner !

à

! Comme il

réside une volonté qui nous incite

certaineù

et nous fait adopter

une

pouvons'faire

lignes de conduite'

conscience-qui peut être-.excrcée dans la

ait pas de limite aux usages

peut le

de notre cerveau' on

des sciences telles que l'astro'

ô"ôiet"r

et la mécanique' Le cenveau

ta construction de

et étud-ier en détail

Il peut étudier,

inventer-et développer

les

énumêrer indéfiniment

parce-que-chaque.homme -manièrl

différente,

emploie

s'en

les uns

ot"gàsîo

cerveau,

J6o"ôà*""o

d'une

servent pour faire du maltreurôusement,

que soit

bien à leur prochain et d'autres,

lui

faire

du tort.

Mais quelle

la manière-dont I'homme déchu s'en sert, Dieu

pour

Ëôtlu a donné le ce