Vous êtes sur la page 1sur 12

"Tour DE GARDE 15 JANVIER 2007

ANNONCE LE ROYAUME DE JÉHOVAH

HOMME ET LA FEMME Un rôle digne pour chacun


Page 2
SOMMAIRE
3 L'homme et la femme : faits l'un pour l'autre
4 L'homme et la femme : un rôle digne pour chacun
8 La Parole de Jéhovah est vivante : Points marquants du livre d'Isaïe — II
12 Quelques dates marquantes dans l'édition de bibles en langues africaines
14 Samuel, ardent défenseur du vrai culte
17 Restez forts si votre enfant se rebelle
21 Enseignez ce qu'enseigne réellement^ Bible
26 Aidez vos semblables à obéir à ce que la Bible enseigne
31 Questions des lecteurs
32 Une centenaire dont la vie a toujours un but

ÉTUDES DE LA TOUR DE CARDE


19-25 FÉVRIER:
Enseignez ce qu'enseigne réellement la Bible. Page 21. Cantiques : 20, 32.
26 FÉVRIER-4 MARS:
Aidez vos semblables à obéir à ce que la Bible enseigne. Page 26. Cantiques : 91,106.
L'homme et la femme
Faits l'un pour l'autre
DEPUIS toujours, l'homme et la femme aspirent à être ensemble. Ce désir leur vient de Dieu. Jéhovah a vu qu'il n'était pas
bon que le premier homme, Adam, reste seul. Il lui a donc fait " une aide qui lui corresponde ".

Jéhovah fit tomber un profond sommeil sur Adam et prit une de ses côtes ; il " bâtit en femme la côte [...] et il l'amena vers
l'homme ". Adam était si enthousiaste à la vue de cette magnifique création de Jéhovah qu'il déclara : " Celle-ci est enfin l'os
de mes os et la chair de ma chair. " Avec ses qualités féminines. Eve, femme parfaite, était en effet digne d'être aimée. Et
Adam, parfait lui aussi, revêtu de la dignité masculine, méritait le respect. Ils étaient faits l'un pour l'autre. La Bible dit : "
C'est pourquoi l'homme quittera son père et sa mère et devra s'attacher à sa femme, et ils devront devenir une seule chair. " —
Genèse 2:18-24.

Cependant, de nos jours, on voit des familles se disloquer, et les relations entre l'homme et la femme se caractérisent souvent
par la brutalité et par l'égoïsme. Un esprit de rivalité entre les sexes alimente les conflits et la discorde. Rien de tout cela ne
s'accorde avec ce que Dieu avait prévu pour l'homme et la femme. L'homme était censé jouer un rôle merveilleux sur la terre.
À ses côtés, la femme devait tenir une place privilégiée et digne. Tous deux devaient travailler en harmonie. Depuis l'aube de
l'humanité, et pour leur plus grand bonheur, des hommes et des femmes de foi se sont fidèlement efforcés de remplir le rôle
que Jéhovah leur avait destiné. Quel est donc le rôle de chacun, et comment pouvons-; nous nous en acquitter ?

3 LA TOUR DE GARDE • 15 JANVIER 2007

L'homme la femme
Un rôle digne pour chacun
JEHOVAH DIEU a créé d'abord Adam, puis Eve. Avant la création d'Eve, Adam a eu le temps d'acquérir de l'expérience.
Jéhovah lui a donné certaines instructions (Genèse 2:15-20). En tant que porte-parole de Dieu, Adam devait transmettre ces
instructions à sa femme. Et, en toute logique, il devait prendre la direction de tout ce qui se rapportait au culte.

Des dispositions similaires existent dans la congrégation chrétienne, et leur examen est instructif. L'apôtre Paul a écrit : "Je ne
permets pas à la femme ["•••] de dominer sur l'homme, mais qu'elle soit dans le silence. Car Adam a été formé le premier,
Eve ensuite. " (1 Timothée 2:12, 13). Cela ne veut pas dire qu'une femme doive rester totalement silencieuse lors d'une
réunion de la congrégation chrétienne. Elle est tenue de garder le silence en ce sens qu'elle ne doit pas entrer en contestation
avec un homme. Elle ne doit pas déprécier sa fonction ni chercher à enseigner la congrégation. C'est aux hommes qu'a été
confiée la responsabilité de présider la congrégation et de l'enseigner, mais les femmes apportent une large contribution aux
réunions chrétiennes en y participant de diverses manières.

L'apôtre Paul nous permet de mieux comprendre le rôle que jouent respectivement les hommes et les femmes dans l'ordre
voulu par Dieu lorsqu'il écrit : " L'homme ne vient pas de la femme, niais la femme de l'homme. [,.,] D'ailleurs, pour ce qui
est du Seigneur, ni la femme n'est sans l'homme, ni l'homme sans la femme |aucun n'étant indépendant de l'autre]. Car de
même que la femme vient de l'homme, de même aussi l'homme vient par la femme ; mais toutes choses viennent de Dieu. "
— 1 Corinthiens 11:8-12.
Privilèges et responsabilités confiés aux femmes

Sous la Loi que Dieu avait donnée à Israël, les femmes avaient de nombreux privilèges et elles étaient libres de prendre des
initiatives. Par exemple, Proverbes 31:10-31 parle d' " une femme capable " qui achète du tissu de qualité et confectionne des
vêtements confortables pour sa maisonnée. En plus, " elle a fait des vêtements de dessous et les a alors vendus " ! (Versets 13,
21-24.) " Pareille aux navires d'un marchand ", cette femme exceptionnelle trouve de la nourriture de choix, même si elle doit
se la procurer au loin (verset 14). " Elle1 a pensé à un champ et l'a alors acquis ", et elle y a " planté une vigne ". (Verset 16.)
Comme " son commerce est bon ", ses activités rapportent (verset 18). Ne se contentant pas égoïstement de ' surveiller les
activités de sa maisonnée ', cette femme infatigable qui craint Jéhovah vient en aide aux autres (versets 20,27). Il n'est pas
étonnant qu'on la loue ! — Verset 31.
Les lois de Jéhovah, transmises par l'intermédiaire de Moïse, offraient aux femmes la possibilité de s'épanouir
spirituellement.

4 LA TOUR DE GARDE • 15 JANVIER 2007

Par exemple, en Josué 8:35, on lit : " II n'y eut pas une parole de tout ce qu'avait ordonné Moïse que Josué ne lût à haute voix
devant toute la congrégation d'Israël, avec les femmes, les petits et les résidents étrangers qui marchaient au milieu d'eux. "
Au sujet d'Ezra le prêtre, la Bible dit : " [II] apporta [...] la loi devant l'assemblée composée d'hommes ainsi que de femmes et
de tous ceux qui avaient assez d'intelligence pour écouter — le premier jour du septième mois. Et il lut à haute voix dans le
livre, face à la place publique qui est devant la Porte des Eaux, depuis l'aube jusqu'à midi, devant les hommes, les femmes et
les autres intelligents ; et les oreilles de tout le peuple étaient attentives au livre de la loi. " (Nehémia 8:2, 3). Les femmes
retiraient des bienfaits de la lecture de la Loi. Elles assistaient aussi aux fêtes religieuses (Deutéronome 12:12, 18 ; 16:11,
14). Et surtout, les femmes pouvaient entretenir des relations personnelles avec Jéhovah Dieu et le prier individuellement. —
1 Samuel 1:10.

Au 1er siècle, des femmes qui craignaient Dieu ont eu le privilège de servir Jésus de leurs biens (Luc 8:1-3). À Béthanie, un
soir, une femme lui a oint la tête et les pieds au cours d'un repas (Matthieu 26:6-13 ; Jean 12:1-7). Des femmes étaient au
nombre de ceux à qui Jésus est apparu après sa résurrection (Matthieu 28:1-10 ; Jean 20:1-18). Après son ascension au ciel, "
quelques femmes, et Marie la mère de Jésus " se trouvaient parmi le groupe d'environ 120 personnes qui s'était réuni (Actes
1:3-15). Toutes ces femmes ou presque devaient certainement être présentes dans la chambre haute à Jérusalem le jour de la
Pentecôte 33 de notre ère, au moment où l'esprit saint a été envoyé et où les disciples de Jésus se sont miraculeusement mis à
parler en un grand nombre de langues. — Actes 2:1-12.

Des femmes comme des hommes ont fait partie de ceux qui ont vécu l'accomplissement de Yoël 2:28,29, que l'apôtre Pierre a
cité le jour de la Pentecôte : " Je [Jéhovah] répandrai une partie de mon esprit sur toute sorte de chair, et vos fils et vos filles
prophétiseront. [...] Et même sur mes esclaves mâles et sur mes esclaves femelles je répandrai une partie de mon esprit en ces
jours-là. " (Actes 2:13-18). Après la Pentecôte de l'an 33, des chrétiennes ont, pendant un certain temps, bénéficié des dons de
l'esprit. Elles parlaient en des langues étrangères et prophétisaient, pas forcément en formulant des prédictions, mais en
énonçant des vérités bibliques.
Dans sa lettre aux chrétiens de Rome, l'apôtre Paul parle en termes chaleureux de " Phoebe notre sœur " et la recommande à
ses frères.

5 LA TOUR DE GARDE • 15 JANVIER 2007

Il mentionne également Tryphène et Tryphose, des " femmes qui travaillent dur dans le Seigneur ", selon ses propres mots.
(Romains 16:1, 2,12.) Même si ces femmes n'étaient pas nommées à une fonction dans la congrégation chrétienne du 1er
siècle, elles et bien d'autres avaient l'insigne honneur d'avoir été choisies par Dieu pour être associées à son Fils, Jésus Christ,
dans le Royaume céleste. — Romains 8:16,17 ; Galates 3:28,29.

Quel immense privilège les femmes attachées à Dieu ont aujourd'hui ! " Jéhovah lui-même profère la parole ; les femmes
annonçant la bonne nouvelle sont une grande armée ", dit Psaume 68:11. Ces femmes sont à féliciter. Grâce à leur habileté à
enseigner dans le cadre des études bibliques à domicile, beaucoup de gens acceptent les vérités qui plaisent à Dieu. Les
chrétiennes mariées qui aident leurs enfants à devenir croyants et qui soutiennent leurs maris bien occupés dans la
congrégation méritent également des éloges (Proverbes 31:10-12, 28). Quant aux chrétiennes célibataires, elles aussi
occupent une place digne dans l'ordre voulu par Dieu, et les chrétiens sont exhortés à ' supplier les femmes d'âge mûr comme
des mères, les plus jeunes comme des sœurs, en toute pureté '. — 1Timothée 5 :1,2.

Les diverses responsabilités de l'homme

Le chrétien reçoit de Dieu un rôle qu'il lui demande de remplir. Paul a déclaré : " Je veux que vous sachiez que le chef de tout
homme, c'est le Christ ; et le chef de la femme, c'est l'homme ; et le chef du Christ, c'est Dieu. " (1 Corinthiens 11:3).
L'homme a lui aussi un chef : le Christ. Il doit rendre des comptes au Christ et, en définitive, à Dieu. Or, Dieu souhaite que
l'homme exerce son autorité avec amour (Éphésiens 5:25). Il en a toujours été ainsi depuis qu'il a placé les humains sur la
terre.

La Bible montre que Dieu a confié à l'homme des tâches correspondant à l'autorité dont il l'avait investi. Par exemple,
Jéhovah a ordonné à Noé de bâtir une arche pour que la vie soit préservée durant le déluge (Genèse 6:9-7:24). Abraham a
reçu la promesse que, par le moyen de sa semence, toutes les familles et toutes les nations de la terre se béniraient. La partie
principale de cette semence est Christ Jésus (Genèse 12:3 ; 22:18 ; Galates 3:8-16). C'est à un homme, Moïse, que Dieu a
confié la mission de mener les Israélites hors d'Egypte (Exode 3:9, 10, 12, 18). C'est par son intermédiaire que Jéhovah a
donné le code de lois appelé alliance de la Loi, ou Loi mosaïque (Exode 24:1-18). Enfin, tous les rédacteurs de la Bible
étaient des hommes, sans exception.

En sa qualité de chef de la congrégation chrétienne, Jésus " a donné des dons en hommes ". (Éphésiens 1:22 ; 4:7-13.) Dans
la liste que Paul a dressée des conditions requises pour être surveillant, il n'est question que d'hommes (1 Timothée 3:1-7 ;
Tite 1:5-9). C'est pourquoi, dans les congrégations des Témoins de Jéhovah, les tâches de surveillants, ou d'anciens, et
d'assistants ministériels sont confiées à des hommes (Philippiens 1:1,2 ; 1 Timothée 3:8-10,12). Seuls des hommes peuvent
servir en qualité de bergers dans la congrégation chrétienne (1 Pierre 5:1-4). Il n'en demeure pas moins que Dieu accorde aux
femmes de merveilleux privilèges.

Satisfaits de leur rôle

En s'acquittant du rôle que Dieu leur donne, hommes et femmes peuvent connaître le bonheur. Quand un mari et sa femme
suivent l'exemple de Christ et de sa congrégation, leur mariage est une réussite. " Maris, a écrit Paul, continuez à aimer vos
femmes, comme le Christ aussi a aimé la congrégation et s'est livré lui-même pour elle. [...] Que chacun de vous, pour sa
part, aime ainsi sa femme comme lui-même. " (Éphésiens 5:25-33). Ainsi, les maris sont censés exercer leur autorité, non pas
égoïstement, mais avec amour. La congrégation de Christ n'est pas constituée d'humains parfaits. Pourtant, Jésus l'aime et en
prend soin. De la même façon, un mari chrétien doit aimer sa femme et en prendre soin.

6 LA TOUR DE GARDE • 15 JANVIER 2007


INSPIREZ-vous DE LA VIE DE SAMUEL
• Tout comme les parents de Samuel ont enseigné la parole de Dieu à leur fils, élevez vos enfants dans " la discipline et les
avertissements de Jéhovah ". — Éphésiens 6:4.
• Encouragez vos enfants à imiter Samuel, à consacrer leur vie au service de Jéhovah.
• Les qualités manifestées par Samuel l'ont rendu attachant, ce en quoi il est un bon exemple pour nous.
• Comme Samuel, nous devrions faire tout notre possible pour défendre le vrai culte.

Malgré ses inquiétudes, Samuel soutint cette décision. Après une victoire remportée par Israël sur les Ammonites, Samuel
rassembla le peuple à Guilgal pour y confirmer la royauté de Saül (1 Samuel 10:17-24; 11:11-15). Samuel rappela l'histoire
d'Israël et exhorta le roi et le peuple à obéir à Jéhovah. Dieu répondit à la prière de Samuel en produisant l'orage inattendu
mentionné dans l'introduction. Cette tempête amena les Israélites à reconnaître l'erreur qu'ils avaient commise en rejetant
Jéhovah. Lorsqu'ils demandèrent à Samuel de prier pour eux, il leur répondit : " 11 est impensable pour moi de pécher contre
Jéhovah en cessant de prier en votre faveur ; et je dois vous enseigner le bon et droit chemin. " Quel exemple de fidélité et
d'amour pour Jéhovah et pour son peuple (1 Samuel 12:6-24) ! Êtes-vous tout aussi disposé à soutenir les dispositions
théocratiques et à prier en faveur de vos compagnons chrétiens ?

Les deux premiers rois d'Israël


Saül était un homme modeste, qui avait la faveur de Dieu (1 Samuel 9:21 ; 11:6). Mais, plus tard, il négligea la direction
divine. Par exemple, Samuel le reprit parce qu'il avait précipitamment offert un sacrifice, au lieu d'attendre, comme cela lui
avait été ordonné (1 Samuel 13:10-14). Lorsque Saül désobéit en épargnant la vie du roi amaléqite Agag, Samuel lui dit : "
Jéhovah a arraché de dessus toi la royauté d'Israël, et il la donnera à coup sûr à ton semblable, qui est meilleur que toi. "
Samuel mit lui-même Agag à mort et partit mener deuil au sujet de Saul. — 1 Samuel 15:1-35.
Plus tard, Jéhovah dit à Samuel : " Jusqu'à quand seras-tu en deuil pour Saül, alors que moi, par contre, je l'ai rejeté pour qu'il
ne règne plus sur Israël ? " Jéhovah envoya alors Samuel à Bethléem dans le but de donner l'onction royale à un fils de Jessé.
Un par un, les fils de Jessé passèrent devant Samuel, jusqu'à ce que Jéhovah lui dise d'oindre David, le plus jeune. Ce jour-là,
Samuel retint une leçon importante : " Dieu voit non pas comme voit l'homme ; c'est que l'homme voit ce qui paraît aux yeux,
mais Jéhovah, lui, voit ce que vaut le cœur. " — 1 Samuel 16:1-13.

La désobéissance de Saül avait déjà peiné Samuel ; comme cela a dû lui être pénible de le voir nourrir une haine meurtrière
contre David ! Malgré ces épreuves, Samuel est, dans sa vieillesse, resté actif et a fait tout ce qu'il pouvait au service de
Jéhovah. — 1 Samuel 19:18-20.

L'exemple laissé par Samuel


Quand Samuel mourut, Israël pleura la perte d'un prophète humble et courageux qui avait changé la vie de beaucoup (1
Samuel 25:1). Samuel était imparfait ; il lui arriva de se tromper dans ses jugements. Pourtant, malgré ses limites, il fit preuve
d'un attachement exclusif à l'égard de Jéhovah et ne ménagea pas ses efforts pour aider les autres à faire de même.

Bien des choses ont changé depuis l'époque de Samuel, mais le récit de sa vie nous offre de précieuses levons. Avant tout, il a
pratiqué et défendu le vrai culte, celui de Jéhovah. Est-ce ce que vous faites ?

16 LATOUR DE CARDE * 15 JANVI ER 2007


Restez fort si votre enfant se rebelle
UNE chrétienne, que nous appellerons Béatrice, a essayé de transmettre à son fils l'amour pour Jéhovah Dieu. Mais au sortir
de l'adolescence, le jeune homme s'est rebellé et a quitté le foyer. " C'est la plus grande douleur que j'aie jamais ressentie,
confie Béatrice. Je me sentais trahie, profondément blessée et totalement impuissante. J'étais submergée de pensées négatives.
"

Peut-être est-ce aussi votre cas : vous vous êtes efforcé d'inculquer a vos enfants l'amour pour Jéhovah et le désir de le servir,
mais un ou plusieurs d'entre eux lui ont tourné le dos. Comment surmonter cette arrière déception ? Comment rester fort et
continuer à servir Jéhovah ?
Les fils de Jéhovah se rebellent
Dans un premier temps, prenez conscience que Jéhovah sait parfaitement ce que vous ressentez. Nous lisons en Isaïe 49:15 : "
Une femme peut-elle oublier son nourrisson, afin de ne pas avoir pitié du fils de son ventre ? Ces femmes même peuvent
oublier, mais moi je ne t'oublierai pas. " Effectivement, Jéhovah éprouve les sentiments communs à tous les pères et à toutes
les mères. Imaginez donc le plaisir qu'il devait ressentir quand tous ses fils angéliques le louaient et le servaient. Dans une
réponse qu'il donna à Job " du milieu de la tempête de vent ", Jéhovah évoqua l'époque heureuse où sa famille spirituelle était
unie, en disant : " Où étais-tu quand j'ai fondé la terre ? [...] Quand les étoiles du matin poussaient ensemble des cris de joie et
que tous les fils de
Dieu poussaient des acclamations ?" — Job 38:1,4,7.

Par la suite, le vrai Dieu a vu un de ses fils, un ange parfait, se rebeller contre lui et devenir Satan, nom qui signifie "
opposant ". Jéhovah a également vu son premier fils humain, Adam, et sa femme parfaite, Eve, se joindre à cette rébellion
(Genèse 3:1-6 ; Révélation 12:9). Plus tard, d'autres fils angéliques " ont abandonné leur demeure naturelle " et se sont
rebellés contre Dieu. — Jude 6.

Les Écritures sont muettes sur les sentiments que Jéhovah a éprouvés quand certains de ses fils parfaits ont choisi la
rébellion. Cependant, la Bible déclare ouvertement : " Jéhovah vit que la méchanceté de l'homme était abondante sur la terre
et que toute inclination des pensées de son cœur n'était toujours que mauvaise.

17 LA TOUR DE CARDE • 15 JANVIER 2007

Et Jéhovah regretta d'avoir fait les hommes sur la terre, et il fut peiné dans son cœur. " (Genèse 6:5, 6). De même, quand
Israël, son peuple élu, s'est rebellé, Jéhovah fut ' peiné ' et ' attristé '. — Psaume 78:40,41.

Il ne fait donc pas de doute que Jéhovah comprend parfaitement les parents qui souffrent en raison de l'attitude rebelle de
leurs enfants. Dans sa Parole, la Bible, il donne de bons conseils et des encouragements pour aider les parents dans pareille
situation. Dieu les invite à rejeter sur lui leur inquiétude, à s'humilier et à s'opposer à Satan le Diable. Voyons comment
l'application de ces conseils vous permettra de rester fort si vos enfants se rebellent.

Rejetez votre inquiétude sur Jéhovah


Jéhovah sait que peu de choses inquiètent autant les parents que de savoir leurs enfants en danger. L'apôtre Pierre indique une
façon de surmonter cette inquiétude, et d'autres encore, quand il écrit : " Rejetez sur [Jéhovah] toute votre inquiétude, parce
qu'il se soucie de vous. " (1 Pierre 5:7). Pourquoi cette invitation, doublée d'une garantie, est-elle particulièrement appropriée
pour les parents d'un enfant rebelle ?

Quand votre enfant était en bas âge, vous veilliez à le protéger de tout danger, et il était sans doute réceptif à vos conseils
pleins d'amour. Toutefois, avec le temps, votre influence sur lui a diminué, sans pour autant que votre désir de protection
s'amoindrisse. À vrai dire, il a probablement augmenté.

Par conséquent, face à votre enfant rebelle qui se cause du tort sur les plans spirituel, physique et moral, vous éprouvez peut-
être un sentiment de culpabilité. C'est ce qu'a ressenti Béatrice. " Chaque jour, se souvient-elle, comme j'étais tourmentée par
un sentiment d'échec, je n'arrêtais pas de ressasser le passé. " C'est particulièrement dans des moments de ce genre que
Jéhovah souhaite vous voir ' rejeter sur lui toute votre inquiétude '. Si vous le faites, il vous aidera. " Jette ton fardeau sur
Jéhovah lui-même, dit un psalmiste, et lui te soutiendra. Il ne permettra jamais que le juste chancelle. " (Psaume 55:22).
Béatrice a bénéficié d'un tel réconfort. "J'ai exprimé à Jéhovah tout ce que je ressentais au plus profond de moi, explique-t-
elle. J'ai donné libre cours à mes sentiments, et ça m'a procuré un énorme soulagement. "

18 LA TOUR DE CARDE • 15 JANVIER 2007

Étant imparfait, vous avez sans doute commis des erreurs dans l'éducation de votre enfant. Mais pourquoi vous focaliser sur
elles ? Jéhovah lui-même ne le fait pas, car un psalmiste a chanté : " Si tu épiais les fautes, ô Yah, ô Jéhovah, qui pourrait
tenir ? " (Psaume 130:3). Même si vous aviez été un père ou une mère irréprochable, votre enfant se serait peut-être malgré
tout rebellé. Aussi, faites part de vos sentiments à Jéhovah dans la prière, et lui vous soutiendra. Cependant, pour ne pas être
victime du Diable mais rester fort et continuer à servir Jéhovah, il y a autre chose que vous devez faire.
Humiliez-vous
" Humiliez-vous [...] sous la main puissante de Dieu, a écrit Pierre, pour qu'il vous élève au moment voulu. " (1 Pierre 5:6).
Pourquoi vous faut-il faire preuve d'humilité si votre enfant se rebelle ? Parce que cette situation pourrait vous occasionner,
outre la culpabilité et la douleur, de l'embarras. Peut-être estimez-vous que les agissements de votre enfant, surtout si celui-ci
a été excommunié, ont terni la réputation de votre famille. Combiné aux reproches que vous vous faites, ce sentiment
d'humiliation pourrait vous décourager d'assister aux réunions chrétiennes.

Si c'est le cas, il vous faut faire preuve de sagesse pratique. Proverbes 18:1 contient cet avertissement : " Qui s'isole cherchera
son désir égoïste ; il se déchaînera contre toute sagesse pratique. " En continuant d'assister à toutes les réunions chrétiennes
malgré votre chagrin, vous aurez accès à une source inépuisable d'instruction et d'encouragement. " Au début, je ne voulais
voir personne, reconnaît Béatrice. Mais je me suis rappelé l'importance d'avoir de bonnes habitudes spirituelles. En plus, si
j'étais restée à la maison, je n'aurais fait que ressasser mes problèmes. Les réunions m'ont aidée à fixer mes pensées sur des
idées spirituelles constructives. Je suis vraiment heureuse de ne pas m'être isolée, car je me serais privée du soutien plein
d'amour de mes frères et sœurs. " — Hébreux 10:24, 25.

N'oubliez pas non plus que, dans une famille, chaque membre doit porter " sa propre charge ", autrement dit assumer les
responsabilités chrétiennes qui lui incombent (Calâtes 6:5). Jéhovah demande aux parents d'aimer et de discipliner leurs
enfants. Mais il demande aussi aux enfants d'obéir et d'honorer leurs parents. Si des parents font de leur mieux pour élever
leurs enfants dans " la discipline et les avertissements de Jéhovah ", ils acquerront alors une belle réputation devant Dieu
(Éphésiens 6:1-4). Quand un enfant se rebelle contre la discipline pleine d'amour de ses parents, c'est sa réputation à lui qui
en pâtit. " Même par ses façons d'agir un garçon se fait connaître — si son action est pure et droite ", lit-on en Proverbes
20:11. La rébellion de Satan a-t-elle entaché la réputation de Jéhovah auprès de ceux qui connaissent les faits ? Pas le moins
du monde.

Opposez-vous au Diable
" Restez dans votre bon sens, soyez vigilants, nous met en garde Pierre. Votre adversaire, le Diable, circule comme un lion
rugissant, cherchant à dévorer quelqu'un. " (1 Pierre 5:8). Le Diable, comme le lion, s'en prend souvent aux jeunes et aux
inexpérimentés. Autrefois, des lions vivaient en Israël et attaquaient les animaux domestiques.

19 LA TOUR DE GARDE • 15 JANVIER 2007

Un agneau qui s'éloignait du troupeau était une proie facile. Mue par l'instinct, une brebis pouvait tenter de le protéger au
péril de sa vie. Mais que pouvait-elle, même adulte, face à un lion ? Voilà pourquoi il fallait des bergers courageux pour
veiller sur le troupeau. — 1 Samuel 17:34,35.

Aujourd'hui, dans le but de protéger ses brebis symboliques du " lion rugissant ", Jéhovah établit des bergers spirituels qui
prennent soin du troupeau sous la direction du " berger en chef ", Jésus Christ (1 Pierre 5:4). Pierre exhorte tous ces hommes
en ces termes : " Faites paître le troupeau de Dieu qui vous est confié, non par contrainte, mais de bon gré ; ni par amour d'un
gain malhonnête, mais avec ardeur. " (1 Pierre 5:1, 2). À condition que vous coopériez avec eux, ces bergers pourront peut-
être remettre votre enfant sur la bonne voie.

Si les bergers chrétiens doivent conseiller votre enfant rebelle, peut-être chercherez-vous spontanément à protéger celui-ci de
la discipline. Ce serait une grave erreur. Pierre déclare : « Opposez-vous [au Diable] ", pas aux bergers spirituels ! — 1 Pierre
5:9.
En cas de discipline sévère
Si votre enfant ne se repent pas, et qu'il soit un chrétien baptisé, il devra peut-être recevoir la forme la plus sévère de
discipline : l'excommunication. Les contacts que vous pourrez alors avoir avec lui dépendront de son âge et d'autres
circonstances.

Naturellement, si l'enfant est mineur et qu'il vive chez vous, vous continuerez à pourvoir à ses besoins physiques. Il lui faut
également recevoir une formation et une discipline sur le plan moral, et c'est vous qui êtes chargé de cette responsabilité
(Proverbes 1:8-18 ; 6:20-22 ; 29:17). Vous jugerez sans doute utile d'étudier la Bible avec lui, en le faisant participer. Attirez
son attention sur des versets de la Bible et sur les publications éditées par " l'esclave fidèle et avisé ". (Matthieu 24:45.) Vous
pouvez aussi l'emmener aux réunions chrétiennes et le faire asseoir à côté de vous. Vous agirez ainsi dans l'espoir qu'il
prendra à cœur les conseils bibliques.

Il n'en va pas de même lorsque l'enfant excommunié est majeur et n'habite plus sous le toit familial. L'apôtre Paul a ordonné
aux chrétiens de Corinthe de " cesser de fréquenter celui qui, appelé frère, est un fornicateur, ou un homme avide, ou un
idolâtre, ou un insulteur, ou un ivrogne, ou un extorqueur, et de ne pas même manger avec un tel homme ". (1 Corinthiens
5:11.) Même si certaines questions familiales peuvent vous obliger à avoir quelques contacts avec votre enfant excommunié,
vous devriez vous efforcer d'éviter les rencontres qui ne sont pas indispensables.

Si les bergers chrétiens disciplinent votre enfant, il serait insensé que vous vous opposiez aux mesures qu'ils prennent en se
fondant sur la Bible, ou que vous en minimisiez l'importance. Si vous preniez le parti de votre enfant rebelle, vous ne lui
offririez aucune protection réelle contre le Diable. Qui plus est, vous vous mettriez en danger vous-même. À l'inverse, si vous
soutenez les efforts des bergers, vous resterez ' solide dans la foi ' et vous apporterez la meilleure aide qui soit à votre enfant.
— 1 Pierre 5:9.
Jéhovah vous soutiendra
Si votre enfant se rebelle, n'oubliez pas que vous n'êtes pas le seul à connaître cette situation. D'autres parents chrétiens l'ont
vécue. Quelles que soient les épreuves que nous traversons, Jéhovah est capable de nous soutenir. -Psaume 68:19.

Appuyez-vous sur Jéhovah dans la prière. Assistez à toutes les réunions de la congrégation. Soutenez les mesures de
discipline prises par les bergers. Ce faisant, vous pourrez rester fort. En outre, votre bel exemple amènera peut-être votre
enfant à répondre à l'invitation bienveillante de revenir à Dieu, que Jéhovah lui-même lui adresse. — Malaki 3:6, 7.

20 LA TOUR DE GARDE • 15 JANVIER 2007

ENSEIGNEZ CE QU'ENSEIGNE RÉELLEMENT LA BIBLE


"Faites des disciples de gens d'entre toutes les nations, les [. ..] enseignant. " — MATTHIEU 28:19, 20.

1. Que peut-on dire à propos de la diffusion de la Bible ?


LA PAROLE DE JÉHOVAH, la Sainte Bible, est l'un des livres les plus anciens et les plus largement diffusés au monde.
Elle a été traduite, en totalité ou en partie, en quelque 2 300 langues. Plus de 90 % de l'humanité peut la lire dans sa langue
maternelle.
2, 3. a) Pourquoi la confusion règne-t-elle au sujet de ce qu'enseigne la Bible ? b) Quelles questions allons-nous
examiner ?
2
Des millions de personnes lisent la Bible chaque jour. Certaines l'ont lue plusieurs fois de la première à la dernière page.
Des milliers de groupements religieux prétendent fonder leurs croyances sur la Bible, mais ne s'entendent pas sur ce qu'elle
enseigne. La confusion est d'autant plus grande que de graves désaccords opposent même des coreligionnaires. Certains ont
des doutes au sujet de la Bible, de ses origines et de sa valeur. Beaucoup la considèrent comme un livre sacré tout juste bon
pour prononcer des voeux ou des serments devant les tribunaux.
3
En fait, la Bible contient la parole puissante de Dieu, son message pour l'humanité (Hébreux 4:12). Puisque nous
sommes Témoins de Jéhovah, nous voulons que nos contemporains apprennent ce qu'enseigne la Bible. Nous nous acquittons
avec beaucoup de plaisir de la mission que Jésus a confiée à ses disciples en ces termes : "Allez [...] et faites des disciples de
gens d'entre toutes les nations, les [...] enseignant. " (Matthieu 28:19, 20). Au cours de notre ministère public, nous
rencontrons des personnes sincères qui sont désorientées par l'ampleur de la confusion religieuse. Elles veulent connaître la
vérité sur notre Créateur et apprendre ce que la Bible dit au sujet du sens de la vie. Examinons trois questions qui préoccupent
un grand nombre de gens. Pour chacune d'elles, nous commencerons par exposer les réponses erronées qu'y apportent les
autorités religieuses, puis nous nous pencherons sur ce qu'enseigne réellement la Bible. Voici les questions : 1) Dieu se
soucie-t-il de nous ? 2) Pourquoi sommes-nous sur terre ? 3) Que se passe-t-il quand nous mourons ?

Dieu se soucie-t-il de nous ?


4, 5. Pourquoi les gens pensent-ils que Dieu ne se soucie pas de nous ?
4
Commençons par la question : Dieu se soucie-t-il de nous ? Malheureusement, beaucoup pensent que la réponse est non.
Pourquoi ? Entre autres raisons parce qu'ils vivent dans un monde marqué par la haine, la guerre et la souffrance. ' Si Dieu
s'en souciait vraiment, disent-ils, il empêcherait sûrement de telles tragédies. '
5
S'ajoute à cela le discours des conducteurs religieux. En effet, comment expliquent-ils souvent les malheurs qui
surviennent ? À une femme qui venait de perdre ses deux garçons dans un accident de voiture, un pasteur a dit " C'était la
volonté de Dieu. Il avait besoin de deux anges supplémentaires. " Par de telles explications, les ecclésiastiques accusent bel et
bien Dieu de nos malheurs. l'inverse, le disciple Jacques a écrit : " Que personne, lorsqu'il est dans l'épreuve, ne dise : ' Je suis
en train d'être éprouvé par Dieu. ' Car Dieu ne peut être éprouvé par des choses mauvaises et lui-même n'éprouve personne de
cette façon. " (Jacques 1:13). Jéhovah Dieu n'est jamais à l'origine du mal. " Loin du vrai Dieu d'agir méchamment ! " — Job
34:10.
6. Qui se cache derrière la méchanceté et la souffrance dans ce monde ?
6
Mais alors, pourquoi voit-on tant de méchanceté et de souffrance ? Une première raison est que l'humanité en général a
rejeté la domination de Dieu, refusant de se soumettre à ses lois et à ses principes justes. Les humains se sont placés du même
coup sous l'autorité de Satan, l'Adversaire de Dieu, car " le monde entier se trouve au pouvoir du méchant ". (1 Jean 5:19.)
Sachant cela, il est plus facile de comprendre la raison d'être du mal. Satan est mauvais, plein de haine, de tromperie et de
cruauté. Logiquement donc, le monde reflète la personnalité de son chef. Aussi n'est-il pas étonnant qu'il y ait tant de
méchanceté.
7. Quelles sont les raisons de nos souffrances ?
7
L'imperfection est une autre raison pour laquelle nous souffrons. La soif de pouvoir, inhérente aux humains pécheurs,
provoque souvent guerres, oppression et souffrance. Ecclésiaste 8:9 déclare avec justesse : " L'homme a dominé l'homme à
son détriment. " Une raison supplémentaire à nos épreuves est que " temps et événement imprévu " arrivent à tous
(Ecclésiaste 9:11). Souvent, des gens sont victimes de catastrophes parce qu'ils se trouvent au mauvais endroit, au mauvais
moment.
8, 9. Comment savons-nous que Jéhovah se soucie vraiment de nous ?
8
Il est réconfortant de savoir que Jéhovah ne nous fait pas souffrir. Mais se soucie-t-il vraiment de ce qui se passe dans
nos vies ? Bien sûr que oui ! Nous le savons parce que sa Parole inspirée nous explique pourquoi il a permis aux humains de
suivre une mauvaise voie. En fait, deux questions sont en jeu : sa souveraineté et l'intégrité des humains. Étant le Créateur
tout-puissant, Jéhovah n'est pas tenu de nous révéler les raisons pour lesquelles il permet les souffrances. Pourtant, il le fait,
car il se soucie de nous.
9
Autre preuve de l'intérêt que Dieu nous porte : il " fut peiné dans son coeur " quand, aux jours de Noé, la méchanceté
s'étendit sur toute la terre (Genèse 6:5, 6). Dieu ressent-il les choses différemment aujourd'hui? Non, car il ne change pas
(Malaki 3:6). Il hait l'injustice et déteste voir les gens souffrir. La Bible enseigne que Dieu réparera bientôt tout le mal causé
par la domination humaine et l'influence du Diable. Cela ne prouve-t-il pas que Dieu se soucie de nous ?
10. Comment Dieu considère-t-il la souffrance humaine ?
10
Les conducteurs religieux présentent Dieu sous un faux jour quand ils disent que nos malheurs sont l'expression de la
volonté divine. Bien au contraire, Jéhovah est impatient de mettre un terme à la souffrance. " Il se soucie de vous ", déclare 1
Pierre 5:7. Voilà ce qu'enseigne réellement la Bible !

Pourquoi sommes-nous sur terre ?


11. Qu'enseignent souvent les religions sur les raisons de notre existence sur terre ?
11
Penchons-nous maintenant sur une deuxième question que beaucoup se posent Pourquoi sommes-nous sur terre ? Les
religions affirment souvent que l'homme est de passage sur terre. Elles considèrent notre planète comme une simple étape, un
tremplin vers une vie ailleurs. Certains ecclésiastiques enseignent même que Dieu détruira un jour la terre. De ce fait, de
nombreuses personnes en concluent que le mieux est de profiter à fond de la vie avant que la mort ne vienne. Mais
qu'enseigne réellement la Bible à ce sujet ?
12-14. Qu'enseigne la Bible au sujet du dessein de Dieu concernant la terre et l'humanité ?
12
Dieu a un dessein merveilleux pour la terre et pour l'humanité. Il n'a ' pas créé la terre tout simplement pour rien ' mais
il " l'a formée pour être habitée ". (Isaïe 45:18.) De plus, Jéhovah " a fondé la terre sur ses lieux fixes ; elle ne chancellera pas
pour des temps indéfinis, oui pour toujours ". (Psaume 104:5.) Sachant cela, nous comprenons mieux pourquoi nous sommes
sur la terre.
13
Les chapitres 1 et 2 de la Genèse montrent que Jéhovah a préparé notre demeure avec un soin minutieux. À la fin de la
période de création au cours de laquelle le globe terrestre a été aménagé, tout était " très bon ". (Genèse 1:31.) Dieu a mis le
premier homme et la première femme, Adam et Ève, dans le beau jardin d'Éden et leur a donné des aliments savoureux en
abondance. Puis il leur a dit : " Soyez féconds et devenez nombreux, remplissez la terre et soumettez-la. " Il était prévu
qu'Adam et Ève aient des enfants parfaits, qu'ils étendent leur demeure paradisiaque à la terre entière et qu'ils exercent une
domination bienveillante sur les animaux. — Genèse 1:26-28.
14
Le dessein de Jéhovah est donc qu'une famille humaine parfaite vive éternellement sur la terre. La Parole de Dieu
déclare : " Les justes posséderont la terre, et sur elle ils résideront pour toujours. " (Psaume 37:29). Oui, l'humanité était
destinée à se délecter sans fin des joies de l'existence sur une terre paradisiaque. C'est le dessein de Dieu, c'est ce qu'enseigne
réellement la Bible !

Que nous arrive-t-il quand nous mourons ?


15. Qu'enseignent la plupart des religions quant à la condition des morts ?
15
Examinons à présent une troisième question que beaucoup se posent aussi : Que se passe-t-il quand nous mourons ? La
plupart des religions de ce monde enseignent que quelque chose à l'intérieur de la personne continue de vivre une fois que le
corps est mort. Certaines professent encore que Dieu punit les méchants en les faisant souffrir éternellement dans un enfer de
feu. Mais qu'en est-il en vérité ? Qu'enseigne réellement la Bible à propos de la mort?
16, 17. D'après la Bible, quelle est la condition des morts ?
16
La Parole de Dieu affirme : " Les vivants savent qu'ils mourront ; mais les morts, eux, ne savent rien, et ils n'ont plus de
salaire. " Puisque les morts " ne savent rien ", ils ne peuvent ni entendre, ni voir, ni parler, ni sentir, ni penser. Ils ne gagnent
plus de salaire. Comment le pourraient-ils ? Ils sont dans l'incapacité de travailler ! En outre, " leur amour et leur haine et leur
jalousie ont déjà péri ", car ils ne peuvent exprimer aucune émotion. — Ecclésiaste 9:5, 6, 10.
17
Ce que dit la Bible sur le sujet est simple et clair : les morts ne continuent pas de vivre ailleurs. Quand nous mourons,
rien ne survit ni ne quitte notre corps pour renaître dans un autre corps, comme le prétendent ceux qui croient à la
réincarnation. Illustrons notre propos : la vie dont nous jouissons est comme la flamme d'une bougie. Quand cette flamme
s'éteint, elle ne va nulle part. Elle n'est plus, tout simplement.
18. Quand un étudiant de la Bible apprendra que les morts ne sont pas conscients, quelles conclusions pourra-t-il en
tirer ? 24
18
Songez à tout ce qu'implique cette vérité simple, mais puissante. Quand un étudiant de la Bible apprendra que les morts
ne sont pas conscients, il en conclura facilement que ses ancêtres, quel qu'ait été le ressentiment qu'ils éprouvaient envers lui
de leur vivant, ne peuvent pas lui nuire. Il saisira aussi rapidement que tous les êtres chers qu'il a perdus ne peuvent plus ni
entendre, ni voir, ni parler, ni sentir, ni penser. Par conséquent, ils ne peuvent ni connaître une solitude insupportable dans un
purgatoire ni souffrir dans un lieu de flammes et de tourments. Au contraire, la Bible enseigne que les morts qui se trouvent
dans la mémoire de Dieu seront ressuscités. Quelle merveilleuse espérance ! — Jean 5:28, 29.

Un nouveau livre à notre usage


19, 20. Quelle responsabilité avons-nous en tant que chrétiens, et quel manuel biblique a été spécialement conçu
pour la prédication ?
19
Nous n'avons examiné que trois questions que beaucoup se posent. Pour chacune d'elles, la réponse que la Bible donne
est claire et simple. Quelle joie de faire part de ces vérités à ceux qui veulent savoir ce qu'enseigne la Bible ! Mais il y a
beaucoup d'autres questions importantes auxquelles les coeurs sincères souhaitent obtenir des réponses convaincantes. Nous
qui sommes chrétiens, nous avons la responsabilité de les aider à trouver ces réponses.
20
Il n'est pas facile d'enseigner la vérité biblique avec clarté et d'une façon qui parle au coeur. Pour nous y aider, "
l'esclave fidèle et avisé " a préparé un livre qui est spécialement conçu pour être utilisé dans le cadre de notre ministère
chrétien (Matthieu 24:45-47). Ce livre de 224 pages a pour titre Qu'enseigne réellement la Bible ?
21, 22. Quelles sont quelques-unes des caractéristiques du livre Qu'enseigne réellement la Bible ?
21
Ce livre, qui a été publié à l'occasion des assemblées de district 2005-2006, " L'obéissance à Dieu ", possède des
caractéristiques dignes d'intérêt. Par exemple, sa préface de cinq pages est très utile pour commencer des études bibliques à
domicile. Vous trouverez sans doute facile de discuter sur la base des images et des versets qu'elle contient. La préface peut
également servir à montrer aux étudiants comment trouver dans la Bible les chapitres et les versets.
22
Le style du livre est lui aussi simple et clair. Un effort a été fait afin de toucher le coeur en impliquant l'étudiant aussi
souvent que possible. Chaque chapitre s'ouvre par une série de questions et se termine par un encadré ayant pour titre " Ce
que la Bible enseigne ", qui contient les réponses aux questions posées en introduction. Des images et des légendes
judicieusement choisies ainsi que des exemples pertinents aideront l'étudiant à saisir des idées nouvelles pour lui. Bien que le
contenu des chapitres soit volontairement simple, il est possible d'approfondir 14 thèmes importants grâce à un appendice, si
jamais l'étudiant souhaitait davantage de renseignements.
23. Comment utiliser le livre Qu'enseigne la Bible ? dans le cadre des études bibliques ?
23
Le livre Qu'enseigne la Bible ? a été conçu pour nous aider à enseigner des personnes ayant des niveaux d'instruction
différents et des origines religieuses diverses. Si un étudiant ne connaît rien de la Bible, il ne sera peut-être pas possible de
couvrir le chapitre en une fois. Ne soyez pas pressé d'avancer dans l'étude, mais efforcez-vous de toucher le coeur de
l'étudiant. S'il ne comprend pas un exemple donné dans le livre, expliquez-le-lui ou utilisez-en un autre. Préparez-vous
soigneusement, tirez le meilleur parti possible du livre et priez Dieu de vous aider à " expose [r] correctement la parole de la
vérité ". - 2 Timothée 2:15.

Soyez reconnaissant pour vos privilèges inestimables


24, 25. Quels privilèges inestimables Jéhovah a-t-il accordés à son peuple ?
24
Jéhovah a donné à son peuple des privilèges inestimables. Il nous a offert la possibilité de connaître la vérité à son
sujet. Ne considérons jamais ce privilège comme allant de soi. Dieu n'a-t-il pas caché son dessein aux orgueilleux, ne le
révélant qu'aux humbles ? Jésus a dit à ce propos : " Je te loue publiquement, Père, Seigneur du ciel et de la terre, parce que
tu as caché ces choses aux sages et aux intellectuels, et que tu les as révélées aux tout-petits. " (Matthieu 11:25). C'est un
honneur rare que d'être au nombre des humbles qui servent le Souverain de l'univers, Jéhovah.
25
Dieu nous a également accordé le privilège d'enseigner aux autres qui il est. N'oubliez pas que, par leurs enseignements
mensongers, les religions l'ont présenté sous un faux jour. Beaucoup de nos contemporains se sont donc fait une fausse image
de Jéhovah. Ils croient qu'il ne se soucie pas de nous, qu'il est sans cœur. Voulez-vous rétablir la vérité ? Est ce là votre plus
cher désir ? Souhaitez-vous que, partout, les gens au cœur sincère connaissent la vérité sur Dieu ? Alors, montrez que vous
obéissez à Dieu en prêchant avec zèle et en enseignant à autrui ce que disent les Écritures sur des questions fondamentales.
Ceux qui cherchent la vérité ont besoin d'apprendre ce qu'enseigne réellement la Bible.

Que répondriez-vous ?
Comment savons-nous que Dieu se soucie de nous ?
Pourquoi sommes-nous sur terre ?
Que se passe-t-il quand on meurt ?
Quelles caractéristiques du livre Qu'enseigne la Bible ? appréciez-vous particulièrement ?
26 LA TOUR DE CARDE • 15 JANVIER 2007

AIDEZ VOS SEMBLABLES À OBÉIR À CE QUE LA BIBLE ENSEIGNE


" Quant à ce qui est sur la belle terre, ce sont ceux qui, après avoir entendu la parole avec un cœur beau et bon, la retiennent
et portent du fruit avec endurance. " — LUC 8:15.

1, 2. a) Dans quel but le livre Qu'enseigne réellement la Bible ? a-t-il été conçu ? b) Comment, ces dernières années,
Jéhovah a-t-il béni le travail de son peuple en vue de faire des disciples ?
" CE LIVRE est tout simplement fabuleux. Mes étudiants le trouvent génial, et moi aussi. Avec lui, on peut commencer
des études bibliques sur le pas de la porte. " Voilà ce qu'a dit une pionnière au sujet du livre Qu'enseigne réellement la
Bible* ? Un proclamateur âgé a reconnu : " J'ai eu le privilège d'aider beaucoup de personnes à connaître Jéhovah pendant
mes cinquante années de ministère. Mais je dois dire que ce livre est exceptionnel. Il contient des images et des exemples
inédits qui sont un régal. " Partagez-vous ces sentiments au sujet du livre Qu'enseigne la Bible ? Ce manuel a été conçu pour
vous aider à vous acquitter de cette mission confiée par Jésus : "Allez donc et faites des disciples de gens d'entre toutes les
nations, [...] leur enseignant à observer tout ce que je vous ai commandé. " — Matthieu 28:19, 20.
* Publié par les Témoins de Jéhovah.
2
À n'en pas douter, les quelque 6,6 millions de Témoins qui obéissent avec empressement à cet ordre de Jésus réjouissent
le coeur de Jéhovah (Proverbes 27:11). Et, de toute évidence, Jéhovah bénit leurs efforts. En 2005, par exemple, la bonne
nouvelle a été prêchée dans 235 pays et territoires, tandis qu'en moyenne plus de 6 061500 études bibliques étaient conduites.
C'est ainsi que de nombreuses personnes ` ont entendu la parole de Dieu et l'ont acceptée, non comme la parole des hommes,
mais, ainsi qu'elle l'est véritablement, comme la parole de Dieu'. (1 Thessaloniciens 2:13.) Au cours des deux dernières
années, plus d'un demi million de nouveaux disciples ont conformé leur vie aux normes de Jéhovah et se sont voués à lui.
3. Quelles questions relatives à l'utilisation du livre Qu'enseigne la Bible ? seront examinées dans cet article ?
3
Avez-vous récemment eu la joie de conduire une étude biblique ? Dans le monde entier, il reste des personnes qui ont "
un coeur beau et bon " et qui, en entendant la parole de Dieu, " la retiennent et portent du fruit avec endurance ". (Luc 8:11-
15.) Voyons de quelle façon vous pouvez utiliser le livre Qu'enseigne la Bible ? pour faire des disciples. Nous nous
pencherons sur trois questions : 1) Comment commencer une étude biblique ? 2) Quelles méthodes d'enseignement sont les
plus efficaces ? 3) Comment aider un étudiant de la Bible à devenir aussi un enseignant de la Parole écrite de Dieu ?

Commencer une étude biblique


4. Pourquoi certains hésitent-ils parfois à étudier la Bible, et comment les aider à surmonter leurs réticences ?
4
Si on vous demandait de franchir un cours d'eau d'une seule enjambée, vous refuseriez sans doute. Mais si des pierres
étaient placées à intervalles réguliers, de façon à vous aider à le traverser, vous accepteriez plus volontiers. De même, une
personne occupée hésitera sans doute à entreprendre l'étude de la Bible. Elle pensera peut-être que cela demandera beaucoup
de temps et d'efforts. Comment l'aider à surmonter ses réticences ? Des discussions brèves et instructives sur la base du livre
Qu'enseigne la Bible ? pourront poser le fondement d'une étude régulière de la Parole de Dieu. Si vous vous préparez bien,
chaque rencontre avec la personne sera une " pierre " de plus vers l'amitié avec Jéhovah.
5. Pourquoi devez-vous lire le livre Qu'enseigne la Bible ?
5
Toutefois, avant de pouvoir aider quelqu'un à tirer profit du livre Qu'enseigne la Bible ?, vous devez vous-même
connaître cet ouvrage à fond. L'avez-vous lu en entier ? Un mari et sa femme l'ont emporté en vacances et ont commencé à le
lire sur la plage. En s'approchant d'eux, une femme de la région qui vendait des souvenirs aux touristes a vu le titre
Qu'enseigne réellement la Bible ? Elle a alors dit au couple que c'était exactement ce qu'elle avait demandé à Dieu dans la
prière, quelques heures auparavant. Le couple s'est fait une joie de lui laisser un exemplaire du livre. Et vous, avez-vous '
racheté le moment propice ' pour lire cet ouvrage, peut-être une deuxième fois, dans une salle d'attente ou lors d'une pause au
travail ou à l'école (Éphésiens 5:15, 16) ? Vous pourrez ainsi vous familiariser avec ce manuel d'étude, mais aussi peut-être
susciter des occasions d'en parler autour de vous.
6, 7. Comment commencer une étude biblique avec le livre Qu'enseigne la Bible ?
6
Quand vous proposez le livre en prédication, servez-vous des images, des versets et des questions figurant aux pages 4,
5 et 6. Par exemple, vous pourriez entamer la discussion en demandant : " Avec tous les problèmes que connaissent les
humains aujourd'hui, où pensez-vous qu'il soit possible de trouver des conseils sûrs ? " Après avoir écouté attentivement la
réponse, lisez 2 Timothée 3:16, 17 et expliquez que la Bible offre une vraie solution aux problèmes de l'humanité. Puis attirez
l'attention de la personne sur les images des pages 4 et 5, et posez-lui cette question : " De tous ces malheurs, lequel vous
affecte le plus ? " Une fois que votre interlocuteur a répondu, proposez-lui de tenir le livre pendant que vous lisez dans votre
Bible le verset correspondant. Puis lisez la page 6 et demandez : " À laquelle des six questions figurant en bas de cette page
voulez-vous connaître la réponse ? " Montrez à la personne le chapitre qui répond à la question qu'elle aura choisie, laissez-
lui le livre et prenez un rendez-vous précis pour revenir en discuter avec elle.
7
Cette présentation ne devrait prendre que cinq minutes environ. Mais cela vous aura suffi pour découvrir quelles sont les
préoccupations de votre interlocuteur, pour lire deux versets et en dégager la leçon, et pour poser le fondement d'une
prochaine rencontre. Cette brève conversation sera peut-être pour lui le moment le plus encourageant et le plus consolant qu'il
ait vécu depuis longtemps. Par conséquent, même si il est très pris, il sera sans doute heureux de passer de nouveau quelques
minutes avec vous pour parcourir une autre étape sur " la route qui mène à la vie ". (Matthieu 7:14.) Avec le temps, et au fur
et à mesure que l'intérêt de votre interlocuteur grandira, l'étude pourra se prolonger, d'autant plus si vous lui proposez de vous
asseoir et de consacrer à la discussion un espace de temps plus long.

Les méthodes d'enseignement les plus efficaces


8, 9. a) Comment préparer vos étudiants de la Bible à surmonter les obstacles et les épreuves qu'ils connaîtront sans
doute ?
b) Où trouve-t-on les matériaux qui résistent au feu et permettent de bâtir une foi forte ?
8
Une personne qui commence à conformer sa vie à ce qu'enseigne la Bible rencontrera sûrement des obstacles qui
pourraient empêcher ses progrès. L'apôtre Paul a dit : " Tous ceux qui veulent vivre dans l'attachement à Dieu par leur
relation avec Christ Jésus seront eux aussi persécutés. " (2 Timothée 3:12). Paul a comparé ces épreuves à un feu capable de
détruire des matériaux de construction de mauvaise qualité, mais qui ne peut entamer des matériaux comme l'or, l'argent et les
pierres précieuses (1 Corinthiens 3:10-13; 1 Pierre 1:6, 7). Pour que votre étudiant acquière les qualités nécessaires pour
supporter les épreuves, vous devez l'aider à bâtir avec des matériaux qui résistent au feu.
9
Un psalmiste a comparé " les paroles de Jéhovah " à " de l'argent affiné dans un four de fusion en terre, et sept fois épuré
". (Psaume 12:6.) En effet, la Bible renferme tous les matériaux précieux qui permettent de bâtir une foi forte (Psaume 19:7-
11 ; Proverbes 2:1-6). Or, le livre Qu'enseigne la Bible ? vous montre comment vous servir avec efficacité des versets de la
Bible.
10. Comment attirer l'attention de l'étudiant sur la Bible ?
10
Tout au long de l'étude, attirez l'attention de l'étudiant sur les versets figurant dans le chapitre examiné. Servez-vous de
questions pour l'aider à comprendre les textes clés et à se les appliquer. Veillez à ne pas lui dire ce qu'il doit faire. Imitez
plutôt l'exemple de Jésus. Quand un homme versé dans la Loi l'a questionné, Jésus lui a répondu : " Qu'est-il écrit dans la
Loi ? Comment lis-tu ? " L'homme a répondu sur la base des Écritures et Jésus l'a aidé à dégager une application personnelle
du principe. Jésus a également donné un exemple afin de montrer à l'homme en quoi il était concerné (Luc 10:25-37). Le
livre Qu'enseigne la Bible ? contient une multitude d'exemples simples qui vous permettront d'aider l'étudiant à faire une
application personnelle des versets.
11. Combien de paragraphes faut-il examiner lors d'une étude ?
11
Comme Jésus qui exprimait des idées complexes en termes simples, le livre Qu'enseigne la Bible ? emploie un langage
simple et direct pour expliquer la Parole de Dieu (Matthieu 7:28, 29). Faites de même. Parlez avec simplicité, clarté et
exactitude. Ne soyez pas pressé de finir un chapitre. Au contraire, déterminez le nombre de paragraphes à étudier en fonction
de la situation de l'étudiant et de ses capacités. Jésus, connaissant les limites de ses disciples, ne les a jamais chargés
d'informations dont ils n'avaient pas besoin dans l'immédiat. — Jean 16:12.
12. Comment utiliser l'appendice ?
12
Le livre Qu'enseigne la Bible ? contient un appendice abordant 14 sujets. En tant qu'instructeur, vous devriez savoir
comment utiliser au mieux cet appendice, en fonction des besoins de l'étudiant. Par exemple, si celui-ci a du mal à
comprendre une idée, ou bien s'il a des questions spécifiques en raison de ses anciennes croyances, il suffira peut-être de lui
indiquer la partie de l'appendice qui le concerne et de le laisser examiner les idées de son côté. Dans un autre cas, les besoins
de l'étudiant réclameront que vous examiniez les idées avec lui. L'appendice aborde des thèmes bibliques fondamentaux
comme : " `Âme ' et' esprit ' : que signifient réellement ces deux mots ? " ou " Comment identifier' Babylone la Grande'? "
Peut-être estimerez-vous nécessaire d'en discuter avec votre étudiant. Puisque l'appendice ne comporte pas de questions, il
vous faudra bien connaître les idées pour pouvoir formuler vous-même des questions appropriées.
13. Quel rôle joue la prière pour consolider la foi ?
13
" Si Jéhovah lui-même ne bâtit la maison, c'est pour rien que ses bâtisseurs y ont travaillé dur ", lit-on en Psaume 127:1.
Par conséquent, lorsque vous vous préparez pour diriger une étude biblique, priez Jéhovah de vous accorder son aide. Faites
en sorte que vos prières au début et à la fin de l'étude expriment vos relations chaleureuses avec Jéhovah. Encouragez
l'étudiant à prier Jéhovah pour qu'il puisse obtenir la sagesse nécessaire afin de comprendre Sa Parole, ainsi que la force de
mettre en pratique les conseils qu'elle contient (Jacques 1:5). De cette façon, l'étudiant acquerra la force d'endurer les
épreuves et continuera de consolider sa foi.

Aidez les étudiants de la Bible à devenir des enseignants


14. Quelle étape les étudiants de la Bible doivent-ils franchir ?
14
Pour que les personnes qui étudient la Bible avec nous obéissent à " tout " ce que Jésus a commandé à ses disciples,
elles doivent passer du stade d'étudiant de la Parole de Dieu à celui d'enseignant (Matthieu 28:19, 20; Actes 1:6-8). Comment
pouvez-vous aider un étudiant à franchir cette étape ?
15. Pourquoi devriez-vous encourager vos étudiants de la Bible à assister aux réunions chrétiennes ?
15
Dès la première étude, invitez l'étudiant à assister aux réunions de la congrégation avec vous. Expliquez-lui que c'est à
ces réunions que vous avez appris à enseigner la Parole de Dieu. Prévoyez pendant plusieurs semaines de prendre quelques
minutes à la fin de l'étude afin de lui décrire le programme d'instruction spirituelle dispensé lors de nos divers
rassemblements. Parlez avec enthousiasme des bienfaits que vous en retirez (Hébreux 10:24, 25). Si l'étudiant se met à
assister régulièrement aux réunions, il deviendra à n'en pas douter un enseignant de la Parole de Dieu.
16, 17. Quels objectifs un étudiant de la Bible peut-il se fixer et atteindre ?
16
Aidez l'étudiant de la Bible à se fixer des objectifs qu'il pourra atteindre. Par exemple, encouragez-le à faire part de ce
qu'il apprend à un ami ou à un parent. Suggérez-lui aussi de se fixer pour objectif de lire la Bible en entier. Aidez-le à
prendre, et à garder, l'habitude de lire la Bible chaque jour : elle lui sera utile longtemps après son baptême. En outre,
pourquoi ne pas lui proposer d'essayer, pour chaque chapitre du livre Qu'enseigne la Bible 2, de se rappeler au moins un
verset biblique qui réponde à une question clé ? Ce faisant, il deviendra " un ouvrier qui n'a à rougir de rien, qui expose
correctement la parole de la vérité ". — 2 Timothée 2:15.
17
Plutôt que de vous contenter de lui apprendre à répéter des versets ou à en donner l'idée principale, encouragez-le à
utiliser des versets clés et à les expliquer comme s'il répondait à quelqu'un qui le questionnerait sur sa foi. Faites de brèves
séances d'exercices au cours desquelles vous jouerez le rôle d'un parent ou d'un collègue de travail qui lui demande
d'expliquer ses croyances. Montrez-lui comment répondre " avec douceur et profond respect ". — 1 Pierre 3:15.
18. Quand un étudiant de la Bible remplit les conditions requises pour être proclamateur non baptisé, quelle aide
supplémentaire pouvez-vous lui apporter ?
18
Avec le temps, l'étudiant finira sans doute par remplir les conditions requises pour prêcher. Mettez l'accent sur le fait
que participer à cette activité est un honneur (2 Corinthiens 4:1, 7). Une fois que les anciens se seront assurés qu'il remplit les
conditions pour être proclamateur non baptisé, aidez l'étudiant à préparer une présentation simple, et accompagnez-le en
prédication. Passez régulièrement du temps avec lui dans différentes formes du ministère et apprenez-lui à suivre avec
efficacité l'intérêt manifesté. Le bon exemple que vous donnerez aura une influence positive sur lui. — Luc 6:40.

' Sauvez et vous-même et ceux qui vous écoutent '


19, 20. Quel objectif devrions-nous nous fixer, et pourquoi?
19
Indéniablement, aider une personne à parvenir à " une connaissance exacte de la vérité " réclame beaucoup de travail (1
Timothée 2:4). Cependant, il y a peu de joies aussi grandes que celle d'aider quelqu'un à obéir à ce que la Bible enseigne (1
Théssaloniciens 2:19, 20). Sans conteste, c'est un honneur pour nous d'être " les compagnons de travail de Dieu " dans cette
œuvre mondiale d'enseignement ! — 1 Corinthiens 3:9.
20
Par l'intermédiaire de Jésus Christ et d'anges puissants, Jéhovah réclamera bientôt des comptes à ceux " qui ne
connaissent pas Dieu et ceux qui n'obéissent pas à la bonne nouvelle concernant notre Seigneur Jésus ". (2 Théssaloniciens
1:6-8.) Des vies sont en jeu. Pourquoi ne pas vous fixer comme objectif de conduire ne serait-ce qu'une étude de la Bible à
domicile avec le livre Qu'enseigne réellement la Bible ? Vous aurez ainsi l'occasion de ' sauver et vous-même et ceux qui
vous écoutent'. (1 Timothée 4:16.) Aujourd'hui plus que jamais, il est urgent d'aider nos semblables à obéir à ce que la Bible
enseigne.

Qu'avez-vous appris ?
Dans quel but le livre Qu'enseigne la Bible ?a-t-il été conçu ?
Comment commencer des études bibliques à l'aide du livre Qu'enseigne la Bible ?
Quelles méthodes d'enseignement sont les plus efficaces ?
Comment aider un étudiant de la Bible à devenir un enseignant de la Parole de Dieu ?

30 LA TOUR DE CARDE • 15 JANVIER 2007


Questions des lecteurs
En quel sens le rassembleur n'a-t-il '" trouvé qu’un homme entre mille ", et pas même " une femme parmi toutes
celles-ci " ? - Ecclésiaste 7:28.
Pour comprendre correctement ces paroles inspirées, il faut d'abord se faire une idée juste de la façon dont Dieu considère les
femmes. La Bible parle de Ruth, la belle-fille de la veuve Naomi, comme d'" une excellente femme ". (Ruth 3:11.) D'après
Proverbes 31:10, une bonne épouse " a bien plus de prix que le corail ". (TOS.) Dès lors, que voulait dire le roi Salomon par :
" J'ai découvert un homme sur 1000 qui est digne de ce nom. Mais parmi toutes les femmes, je n'en ai pas trouvé une seule " ?
— Parole de vie.

Le contexte montre que, à l'époque de Salomon, les femmes faisaient vraisemblablement peu de cas de la morale
(Ecclésiaste 7:26). Sans doute était-ce dû en grande partie à l'influence des femmes étrangères qui pratiquaient le culte de
Baal. Même le roi Salomon céda à la pression de ses nombreuses femmes étrangères. " II eut sept cents femmes — des
princesses — et trois cents concubines, dit la Bible, et petit à petit ses femmes inclinèrent son cœur " et l'amenèrent à adorer
de faux dieux (1 Rois 11:1-4). La moralité des hommes n'était pas meilleure : un homme juste pour mille était un cas rare,
presque négligeable. "J’ai seulement trouvé ceci, conclut Salomon : que le vrai Dieu a fait les humains droits, mais eux ont
cherché beaucoup de plans. " (Ecclésiaste 7:29). C'est là une conclusion portant sur l'humanité, sur l'homme en tant que race,
et non sur l'homme envisagé par rapport à la femme. Ainsi, les paroles de Salomon contenues en Ecclésiaste 7:28 doivent être
perçues comme une description de la condition morale de ses contemporains.

Cependant, ce verset peut avoir une autre signification. Il se peut qu'il soit prophétique, car jamais une femme n'a fait preuve
d'une obéissance parfaite envers Jéhovah. En revanche, un homme y est parvenu : Jésus Christ. — Romains 5:15-17.

31 LA TOUR DE GARDE • 15 JANVIER 2007

UNE CENTENAIRE dont la vie a toujours un but


1
ELIN fait partie des 60 Suédois qui ont 105 ans ou plus, selon un recensement récent. Elle-même est âgée de 105 ans. Bien
qu'elle ne puisse plus sortir de l'établissement pour personnes âgées où elle vit, sa santé lui permet de rester le Témoin de
Jéhovah actif qu'elle a choisi d'être il y a plus de 60 ans.
Pour prêcher à ses semblables, Elin imite l'exemple laissé par l'apôtre Paul quand il était en résidence surveillée, confiné dans
une maison. Paul prêchait à tous ceux qui lui rendaient visite (Actes 28:16, 30, 31). De même, Elin saisit toutes les occasions
qui se présentent pour faire part de la bonne nouvelle contenue dans la Bible aux agents d'entretien, aux dentistes, aux
médecins, aux coiffeurs, aux infirmières et à d'autres personnes encore qu'elle rencontre dans l'établissement. De temps à
autre, des membres de sa congrégation invitent des personnes avec qui ils étudient la Bible à lui rendre visite ; ces personnes
peuvent ainsi profiter de sa connaissance et de son expérience. Dans la congrégation, on apprécie sa gaieté et sa curiosité. "
Elle a cette capacité extraordinaire de rester au courant des activités de la congrégation, a dit un frère. Elle se souvient des
prénoms de tous les enfants et de ceux qui sont arrivés récemment. " Elin est également connue pour son hospitalité, son sens
de l'humour et son optimisme.

Qu'est-ce qui rend Elin joyeuse et l'aide à ne pas perdre de vue le but de sa vie ? Elle lit chaque jour un verset de la Bible dans
la brochure Examinons les Écritures chaque jour, brochure publiée par les Témoins de Jéhovah. À l'aide d'une loupe, elle lit
aussi chaque jour une portion de la Bible. Elle se prépare pour les réunions hebdomadaires des Témoins de Jéhovah et, bien
qu'elle ne puisse pas s'y rendre, elle les écoute grâce à des enregistrements audio. La lecture quotidienne de la Bible et des
publications bibliques, ainsi que l'assistance régulière aux réunions chrétiennes peuvent nous aider à mener une vie
satisfaisante, une vie qui a un sens, et ce, quel que soit notre âge. — Psaume 1:2 ; Hébreux 10:24, 25.

ACCEPTERIEZ-VOUS UNE VISITE ?


Il vous est possible, même dans ce monde agité, de trouver le bonheur grâce à la connaissance exacte que la Bible donne sur
Dieu, sur son Royaume et sur le dessein merveilleux qu'il a conçu pour l'humanité. Si vous désirez obtenir des
renseignements supplémentaires, ou si vous souhaitez que quelqu'un vous rende visite pour étudier gratuitement la Bible avec
vous, veuillez écrire aux Témoins de Jéhovah, B.P. 625, 27406 Louviers Cedex, ou, si vous n'habitez pas en France, à l'une
des adresses indiquées à la page 2.

www.watchtower.org W07-F1/15