Vous êtes sur la page 1sur 22

15 2

MARS
°°7
TOUR DE GARDE
ANNONCE LE ROYAUME DE JEHOVAH
LA VENUE DE CHRIST
En quoi vous concerne-t-elle ?
SOMMAIRE
3 La venue de Christ : devrions-nous la redouter ?
4 Ce que signifiera la venue de Christ
8 La Parole de Jéhovah est vivante : Points marquants du livre de Jérémie
12 Prodigieuse lumière !
15 Hanna retrouve la sérénité grâce à la prière
18:- Les scribes du monde antique et la Parole de Dieu
21 L'action des anges : quelle incidence a-t-elle sur les humains ?
26 Les démons : comment leur résister ?
31 Questions des lecteurs
32 " Elle nous a obligés à accepter "
ÉTUDES DE LA TOUR DE CARDE
23-29 AVRIL:
L'action des anges : quelle incidence a-t-elle sur les humains ? Page 21. Cantiques: 5, 211.
30 AVRIL-6 M Al:
Les démons : comment leur résister ? Page 26. Cantiques : 21, 55.

LA VENUE DE CHRIST
Devrions-nous la redouter ?
Q’ÉVOQUE pour vous la venue de Jésus Christ ? Un événement synonyme de ruine, de désolation et de
châtiment pour les humains, ou bien la fin de tous les problèmes ? Devrions-nous la redouter, ou au contraire
l'espérer ?

À propos de cette venue, la Bible déclare : " Regardez ! ii vient avec les nuages, et tout œil le verra, [...] et
toutes les tribus de la terre se frapperont la poitrine de chagrin à cause de lui. " (Révélation 1:7). Il est
question ici de la venue future de Jésus pour récompenser les justes et punir les individus mauvais.
Bien loin de craindre cet événement, l'apôtre Jean l'attendait avec impatience. Après avoir reçu la révélation
relative à cette venue et à ses conséquences pour la terre, il a fait cette prière fervente : " Viens, Seigneur
Jésus. " (Révélation 22:20). Mais alors, pourquoi " toutes les tribus de la terre se frapperont [-elles] la
poitrine de chagrin à cause de lui " ? En quel sens " tout œil " le verra-t-il ? Qu'apportera la venue de Christ ?
En quoi notre foi en cette venue peut-elle nous aider aujourd'hui ? L'article suivant répondra à ces questions.
3 LA TOUR DE GARDE • 15 MARS 2007

Ce que signifiera
LA VENUE DE CHRIST
T'ERREUR À SÂO PAULO. " C'est en ces A termes que le magazine Veja résumait les événements de mai 2006.
En quatre jours, le crime organisé mettait " à genoux " la plus grande et la plus riche des villes du Brésil. Bilan
après " plus de 100 heures de terreur " : environ 150 morts — policiers, délinquants et simples citoyens
confondus.

La violence fait les gros titres aux quatre coins du globe, ou presque. Les gouvernements semblent impuissants.
Notre monde devient de plus en plus dangereux. Peut-être êtes-vous découragé par le flot incessant de mauvaises
nouvelles qui déferle de toutes parts. Mais les choses vont bientôt changer.

Jésus a enseigné à ses disciples à prier pour que le Royaume de Dieu vienne et que la volonté divine se fasse "
comme dans le ciel, aussi sur la terre ". (Matthieu 6:9, 10.) Ce Royaume, dont Jésus est le roi institué par Dieu,
est un gouvernement ; il réglera tous les problèmes qui accablent l'humanité. Néanmoins, pour que le Royaume de
Dieu apporte des changements sur la terre, il faut que la domination de Christ se substitue à celle des humains.
C'est exactement ce qui se produira lors de la venue de Christ.

Une transition en douceur ? Les nations se soumettront-elles docilement à l'autorité de Christ ? L'apôtre Jean a
reçu une vision qui répond à cette question. Il la décrit comme suit : " Et j'ai vu la bête sauvage fie système
politique mondial] et les rois de la terre et leurs armées rassemblés pour faire la guerre à celui [Jésus] qui était
assis sur le cheval et à son armée. " (Révélation 19:19). Quel sera le sort des rois de la terre lors de cette guerre ?
Le Roi oint par Jéhovah ' les brisera avec un sceptre de fer et les mettra en pièces comme un récipient de potier '.
(Psaume 2:9.) Le système politique sera réduit à néant. Le Royaume de Dieu " broiera tous [Les royaumes
[humains] et y mettra fin, et lui-même subsistera pour des temps indéfinis ". — Daniel 2:44.

Qu'arrivera-t-il à ceux qui s'opposent au Royaume de Dieu ? En 2 Théssaloniciens 1:7, S, l'apôtre Paul expose ce
qui se passera " lors de la révélation du Seigneur Jésus du ciel avec ses anges puissants dans un feu flamboyant ".
Jésus est présenté comme celui qui fera " venir la vengeance sur ceux qui ne connaissent pas Dieu et ceux qui
n'obéissent pas à la bonne nouvelle ". " Quant aux méchants, révèle Proverbes 2:22, ils seront retranchés de la
terre ; et les traîtres, eux, en seront arrachés. "

4 LA TOUR DE GARDE • 15 MARS 2007

En rapport avec la venue de Christ, la Bible précise : " Regardez ! Il vient avec les nuages, et tout œil le
verra. " (Révélation 1:7). Jésus ne sera pas visible littéralement. Depuis son ascension, Jésus est un esprit "
qui habite une lumière inaccessible, que nul parmi les hommes n'a vu ni ne peut voir ". — 1 Timothée 6:16.
Jésus n'a pas besoin de revêtir une forme humaine pour être " vu " par les habitants de la terre, tout comme
Jéhovah n'a pas eu besoin de le faire lorsqu'il a frappé de dix plaies les Égyptiens, à l'époque de Moïse. Pour
les contemporains de Moïse, il ne faisait aucun doute que l'auteur des plaies était Jéhovah, et il leur a bien
fallu reconnaître son pouvoir (Exode 12:31). Pareillement, lors de l'intervention de Christ en qualité
d'Exécuteur désigné par Dieu, les individus nuisibles ne pourront que " voir ", ou comprendre, que Jésus est
l'instrument que Dieu utilise pour les punir. Ils le comprendront parce que l'humanité aura été avertie à
l'avance. Vraiment, " tout œil verra [Jésus], [...] et toutes les tribus de la terre se frapperont la poitrine de
chagrin à cause de lui ". — Révélation 1:7.

L'élimination des personnes malfaisantes et la suppression de la domination humaine mauvaise sont des
étapes préliminaires essentielles à la restauration de la paix véritable et de la prospérité sur la terre. C'est ce
que Christ réalisera. Après quoi, il prendra en main l'administration de la terre, ce qui donnera lieu à des
changements majeurs.

Les bienfaits du rétablissement


L'apôtre Pierre a évoqué le " rétablissement de toutes choses dont Dieu a parlé par la bouche de ses saints
prophètes des temps anciens ". (Actes 3:21.) Ce rétablissement englobe les transformations que la terre
connaîtra sous la domination de Christ.
Parmi les prophètes dont Dieu s'est servi pour parler du " rétablissement de toutes choses " sur la terre, citons
Isaïe, au VIIIe siècle avant notre ère. Il a annoncé que Jésus Christ, le " Prince de paix ", rétablirait la paix sur
la terre. Voici ce qu'il a déclaré à propos de là domination de Christ : " À l'abondance de la domination
princière et à la paix il n'y aura pas de fin. " (Isaïe 9:6, 7). Jésus enseignera aux peuples de la terre les voies
de la paix. Ainsi, les humains ' se délecteront vraiment de l'abondance de paix '. — Psaume 37:11.

Qu'adviendra-t-il alors de la pauvreté et de la faim ? Isaïe a écrit : " Jéhovah des armées fera pour tous les
peuples, dans cette montagne, un banquet de mets ruisselants d'huile, un banquet de vins qu'on a laissé
reposer sur leur lie, de mets ruisselants d'huile, pleins de moelle, de vins qu'on a laissé reposer sur leur lie et
qu'on a filtrés. " (Isaïe 25:6). Le psalmiste a chanté : " II y aura abondance de grain sur la terre ; sur le
sommet des montagnes, ce sera la profusion. " (Psaume 72:16). En outre, il est dit des habitants de la terre : "
Ils bâtiront des maisons et les habiteront ; oui, ils planteront des vignes et mangeront leurs fruits. Ils ne
bâtiront pas pour qu'un autre habite, ils ne planteront pas pour qu'un autre mange. Car les jours de mon
peuple seront comme les jours d'un arbre ; et ceux que j'ai choisis profiteront pleinement de l'œuvre de leurs
mains. " - Isaïe 65:21, 22.

Isaïe a également prédit la fin de la maladie et de la mort. Par son intermédiaire, Dieu a annoncé : " À cette
époque s'ouvriront les yeux des aveugles, et s'ouvriront les oreilles des sourds. À cette époque le boiteux
grimpera comme le cerf, et la langue du muet poussera des cris de joie. " (Isaïe 35:5, 6). Alors, " aucun
habitant ne dira : ' Je suis malade. ' " (Isaïe 33:24). Dieu " engloutira la mort pour toujours ; oui, le Souverain
Seigneur Jéhovah essuiera les larmes de dessus tous les visages ". — Isaïe 25:8.
LA TOUR DE GARDE • 15 MARS 2007 5

Et les morts qui sont " dans les tombes de souvenir " ? (Jean 5:28, 29.) Isaïe a prophétisé : " Tes morts
vivront. [...] Ils se relèveront. " (Isaïe 26:19). Oui, ceux qui sont endormis dans la mort seront ramenés à la
vie !

" Dieu est ton trône à tout jamais "

La venue de Christ aboutira à la restauration complète de la planète Terre, qui sera transformée en un
magnifique paradis. Et l'humanité sera unie dans le culte du vrai Dieu. Mais Jésus parviendra-t-il vraiment à
débarrasser la terre de la méchanceté et à établir la justice pour tous ?

Réfléchissez à la source du pouvoir conféré à Jésus. " Dieu est ton trône à tout jamais, et le sceptre de ton
royaume est le sceptre de droiture. Tu as aimé la justice, et tu as haï l'illégalité ", révèle la Bible à propos du
Fils de Dieu (Hébreux 1:8, 9). Le trône de Jésus, c'est-à-dire sa fonction ou son pouvoir, lui vient de Jéhovah.
Ce trône, Jéhovah l'a conçu et il lui en a fait don. Par conséquent, aucun problème ne s'avérera insoluble pour
Jésus.

Après avoir été ressuscité, Jésus a déclaré à ses disciples : " Tout pouvoir m'a été donné dans le ciel et sur la
terre. " (Matthieu 28:18). " Anges et autorités et puissances lui ont été soumis ", lit-on en 1 Pierre 3:22.
Aucune autorité ni aucune puissance ne parviendra à faire obstacle à Jésus. Rien ne pourra l'empêcher de
combler les humains de bienfaits, durablement.

L'effet de la venue de Christ sur les humains

Dans sa première lettre aux Théssaloniciens, l'apôtre Paul a écrit : " Nous nous rappelons constamment votre
œuvre de fidélité et votre labeur d'amour et votre endurance grâce à votre espérance en notre Seigneur Jésus
Christ devant notre Dieu et Père. " (1 Théssaloniciens 1:3). Paul associait le bon travail et l'endurance à
l'espérance en Jésus Christ. Cette espérance implique la foi dans la venue de Christ et dans le rétablissement
dont cette venue est le prélude. Une telle espérance peut soutenir les chrétiens sincères, et leur permettre
d'endurer, en dépit de situations très difficiles.
Arrêtons-nous sur l'histoire de Carlos, qui vit au Brésil, à Sâo Paulo. En août 2003, Carlos a appris qu'il avait
un cancer. Depuis, il a subi huit opérations aux effets secondaires douloureux et invalidants. Pourtant, il n'a
pas cessé d'encourager les autres. Un jour, par exemple, alors qu'il prêchait dans la rue, devant un grand
hôpital, il a rencontré une femme, Témoin de Jéhovah comme lui, dont le mari suivait une chimiothérapie.
Ayant connu les effets dévastateurs du cancer, Carlos a été à même d'encourager et de réconforter tant la
femme que le mari. Ces derniers ont résumé ainsi la conversation : " Un véritable remontant pour le moral. "
Carlos s'est8*" ainsi rendu compte de la véracité des paroles de Paul : " [Dieu] nous donne du courage dans
toutes nos souffrances. Ainsi, il nous rend capables d'encourager tous ceux qui souffrent, et nous leur
donnons le courage que nous-mêmes, nous recevons de Dieu " — 2 Corinthiens 1:4, Parole de Vie.

Où Carlos trouve-t-il la force de soutenir inlassablement les autres en dépit de sa maladie ? L'espérance liée à
la venue du Christ et aux effets qui résulteront de cet événement le pousse à continuer à " faire ce qui est
excellent ". - Calâtes 6:9.

Parlons maintenant du cas de Samuel. Son frère a été assassiné à 50 mètres de la maison de son père. Le
corps, criblé de balles, est resté sur le trottoir pendant les huit heures qu'a duré l'enquête policière sur place.
Samuel ne parvient pas à oublier ce jour-là. Néanmoins, son espérance de voir le Christ purifier la terre de la
méchanceté et établir une domination juste, synonyme de bénédictions pour l'humanité, l'encourage. Il
s'imagine souvent étreignant son frère ressuscité dans le Paradis terrestre. — Actes 24:15.
6 LA TOUR DE GARDE • 15 MARS 2007

Que devez-vous faire ?

Vous puiserez un grand réconfort dans l'espérance relative à la venue de Christ et à tout ce qu'elle signifiera.
Jésus Christ s'attaquera avec succès aux causes profondes des problèmes et des maux qui nous accablent.

Que devez-vous faire pour goûter aux bénédictions qui seront déversées sur l'humanité sous la domination de
Christ ? Entreprenez une étude consciencieuse de la Parole de Dieu, la Bible. Dans une prière qu'il a adressée
à son Père, Jésus a déclaré : " Ceci signifie la vie éternelle : qu'ils apprennent à te connaître, toi, le seul vrai
Dieu, et celui que tu as envoyé, Jésus Christ. " (Jean 17:3). Faites de l'examen des enseignements bibliques
votre objectif. Les Témoins de Jéhovah de votre région seront heureux de vous aider dans cette démarche.
Vous êtes chaleureusement invité à prendre contact avec eux ou à écrire aux éditeurs de cette revue.
7 LA TOUR DE GARDE • 15 MARS 2007

LA TOUR DE GARDE • 15 MARS 2007 p8 a 11

La Parole de Jéhovah est vivante

Points marquants du livre de Jérémie


QJEL choc les catastrophes annoncées par Jérémie ont dû causer à son peuple ! Le glorieux temple, le centre du culte depuis plus de trois siècles, allait être
réduit en cendres. La ville de Jérusalem et le pays de Juda étaient voués à la désolation, et leurs habitants seraient emmenés captifs. Ces proclamations de
jugement, et bien d'autres, sont rapportées dans le livre de Jérémie, le deuxième livre de la Bible du point de vue de la longueur. Ce livre raconte également
ce qu'a vécu personnellement Jérémie durant ses 67 années de service fidèle. Les renseignements qu'on y trouve ne sont pas présentés dans l'ordre
chronologique, mais par sujets.

Que peut nous apporter la lecture du livre de Jérémie ? L'accomplissement des prophéties qui y sont consignées fortifie notre foi en Jéhovah, Celui qui tient
ses promesses (Isaïe 55:10, 11). Par ailleurs, l'activité de Jérémie en tant que prophète et l'attitude du peuple à l'égard de son message trouvent des parallèles
à notre époque (1 Corinthiens 10:11). Enfin, le récit montrant comment Jéhovah a agi envers son peuple met en valeur ses qualités et devrait nous toucher
profondément. — Hébreux 4:12.
" MON PEUPLE A COMMIS DEUX CHOSES MAUVAISES " (Jérémie 1:1-20:18)

Jérémie est désigné comme prophète dans la 13e année du règne de Yoshiya, roi de Juda, 40 ans avant la destruction de Jérusalem, qui aura lieu en 607 avant
notre ère (Jérémie 1:1, 2). Ses proclamations, faites pour la plupart au cours des 18 dernières années du règne de ce roi, dénoncent la méchanceté de la
nation de Juda et annoncent les jugements de Jéhovah contre elle. " Je ferai de Jérusalem des tas de pierres, déclare Jéhovah, [...] et des villes de Juda je ferai
une solitude désolée, sans habitant. " (Jérémie 9:11). Pour quelle raison ? " Mon peuple a commis deux choses mauvaises ", explique-t-il. —Jérémie 2:13.

Le message transmis porte aussi sur le rétablissement d'un reste repentant (Jérémie 3:14-18 ; 12:14, 15 ; 16:14-21). Le messager, cependant, ne reçoit pas un
bon accueil. " Le commissaire en chef dans la maison de Jéhovah " frappe Jérémie et le met aux ceps toute une nuit. — Jérémie 20:1-3.

Questions bibliques :

1:11, 12 — Pourquoi Jéhovah associe-t-il " un rameau d'amandier " au fait qu'il se tient éveillé en ce qui concerne sa parole ?

L'amandier est 1'" un des premiers arbres à fleurir au printemps ". (Verset 11, note.) Figurément parlant, Jéhovah n'a cessé de ' se lever de bonne heure et
d'envoyer ses prophètes '

Parmi les déclarations de Jérémie

Figurait le jugement de Jéhovah contre Jérusalem.

Pour avertir son peuple qu'il allait le juger. Et il s'est ' tenu éveillé ' jusqu'à ce que ces jugements soient exécutés. — Jérémie 7:25.

2:10, 11 — Qu'est-ce que le choix des Israélites infidèles avait de si étrange ? Si les nations païennes de l'ouest, vers Kittim, et de l'est, vers Qédar,
avaient pu adopter des divinités d'autres nations et les ajouter aux leurs, on n'avait jamais entendu dire qu'une nation avait remplacé totalement ses dieux par
des dieux étrangers. Or, les Israélites avaient abandonné Jéhovah et échangé la gloire du Dieu vivant contre celle d'idoles sans vie.

3:11-22 ; 11:10-12, 17 — Pourquoi Jérémie a-t-il inclus le royaume du Nord, composé de dix tribus, dans ses déclarations, alors que Samarie était
tombée en 740 avant notre Ère ? Parce que la destruction de Jérusalem en 607 avant notre ère fut une expression du jugement de Jéhovah contre la nation
d'Israël tout entière, et pas seulement contre Juda (Ézékiel 9:9, 10). De plus, les intérêts du royaume des dix tribus après sa chute furent toujours représentés
à Jérusalem, puisque les prophète de Dieu continuèrent de mentionner les israélite dans leur messages.

4:10 ; 15:18 — En quel sens Jéhovah a-t-il trompé son peuple renégat ? Du temps de Jérémie, des prophètes ' prophétisaient avec mensonge '. (Jérémie
5:31 ; 20:6 ; 23:16,17, 25-28, 32.) Jéhovah ne les a pas empêchés de proclamer des messages trompeurs.

16:16 — Que suggère le fait que Jéhovah " envoie chercher de nombreux pêcheurs " et " de nombreux chasseurs " ? Il peut s'agir de l'envoi de forces
ennemies à la recherche de Juifs infidèles sur lesquels Jéhovah exécuterait son jugement. Cependant, compte tenu de ce qu'on lit en Jérémie 16:15, ce verset
pourrait également avoir trait à la recherche d'Israélites repentants.

20:7 — En quel sens Jéhovah a-t-il ' employé sa force ' contre Jérémie et l'a-t-il ' dupé ' ? L'indifférence, le rejet et la persécution que Jérémie devait
affronter lorsqu'il annonçait les jugements de Jéhovah l'ont peut-être amené à penser qu'il n'aurait pas la force de continuer. Mais Jéhovah a employé sa force
pour contrer ce sentiment et a donné à Jérémie le courage de persévérer. Jéhovah a ainsi dupé Jérémie en l'utilisant pour accomplir ce que le prophète lui-
même pensait être incapable de faire.

4:3,4 —Que signifie cet ordre? Les Juifs infidèles avaient besoin de préparer, d'ameublir et de purifier le sol de leurs cœurs. 11 fallait qu'ils ôtent " les
prépuces " de leurs cœurs, autrement dit qu'ils se débarrassent de leurs pensées, de leurs sentiments et de leurs mobiles malsains (Jérémie 9:25, 26 ; Actes
7:51). Cela exigeait d'eux un changement de mode de vie qu'ils cessent de faire ce qui est mauvais pour faire ce qui procure la bénédiction de Dieu.

Quelques leçons:

1:8. Jéhovah peut délivrer son peuple de la persécution, que ce soit en suscitant des juges équitables, en remplaçant des fonctionnaires hostiles par des plus
raisonnables, ou en donnant à ses adorateurs la force d'endurer. — 1 Corinthiens 10:13.

2:13, 18. Les Israélites infidèles se sont rendus coupables de deux choses. Ils ont quitté Jéhovah, la source sûre de bénédictions, de conseils et de protection.
Et, figurément parlant, ils se sont creusé leurs propres citernes en cherchant à nouer des alliances militaires avec l'Egypte et l'Assyrie. De nos jours, c'est
échanger " la source d'eau vive " contre des " citernes crevassées " que d'abandonner le vrai Dieu pour des philosophies et des théories humaines ou encore
des idéologies politiques.

6:16. Jéhovah exhorte les membres de son peuple à s'arrêter, à s'analyser et à retrouver " les routes " de leurs ancêtres fidèles. Ne devrions-nous pas nous
analyser de temps à autre pour vérifier que nous marchons vraiment comme Jéhovah souhaite nous voir marcher ?

7:1-15. Leur confiance dans le temple, auquel ils accordaient quasiment un pouvoir protecteur, n'a pas sauvé les Juifs. Nous devons marcher par la foi, et
non par la vue. — 2 Corinthiens 5:7.
15:16,17. À l'exemple de Jérémie, nous pouvons lutter contre le découragement. Comment ? En trouvant du plaisir dans une étude profonde de la Bible, en
exaltant le nom de Jéhovah dans le ministère, et en rejetant les mauvaises compagnies.

17:1, 2. Les péchés des habitants de Juda rendaient leurs sacrifices détestables pour Jéhovah. Nos sacrifices de louange seront inacceptables si nous sommes
coupables d'impureté morale.

17:5-8. Les humains et leurs institutions ne sont dignes de notre confiance que dans la mesure où ils agissent en harmonie avec la volonté et les principes
divins. Pour tout ce qui touche au salut, à la paix et à la sécurité véritable, nous ferons preuve de sagesse en ne mettant notre confiance qu'en Jéhovah. —
Psaume 146:3.

20:8-11. Nous ne devrions pas laisser l'apathie, l'opposition ou la persécution affaiblir notre zèle pour la prédication du Royaume. — Jacques 5:10,11.

" FAITES VENIR VOS COUS

SOUS LE JOUG DU ROI DE BABYLONE "

(Jérémie 21:1-51:64)

Jérémie prononce des jugements contre les quatre derniers rois de Juda, et contre les faux prophètes, les mauvais bergers et les prêtres corrompus. Parlant
du reste fidèle comme de bonnes figues, Jéhovah déclare : " Je fixerai mon œil sur eux en bien. " (Jérémie 24:5, 6). Au chapitre 25, trois prophéties résument
les jugements énoncés en détail dans des chapitres ultérieurs.

Les prêtres et les prophètes complotent la mort de Jérémie, qui les engage à servir le roi de Babylone. Jérémie dit en effet au roi Tsidqiya : " Faites venir vos
cous sous le joug du roi de Babylone. " (Jérémie 27:12). Cependant, " Celui qui a dispersé Israël le rassemblera ". (Jérémie 31:10.) Une promesse bien
méritée est faite aux Rékabites. Jérémie est placé " sous surveillance dans la Cour de la Garde ". (Jérémie 37:21.) Jérusalem est détruite, et la plupart de ses
habitants sont emmenés captifs. Jérémie et son secrétaire, Barouk, font partie de ceux qui restent sur place. La peur pousse ces Israélites à se rendre en
Egypte, malgré les exhortations de Jérémie à ne pas y aller. Les chapitres 46 à 51 rapportent le message de Jérémie concernant les nations.

Questions bibliques :

22:30 — Ce décret a-t-il privé Jésus Christ du droit de monter sur le trône de David ? (Matthieu 1:1,11.) Non. Le décret empêchait tout descendant de
Yehoïakîn de ' siéger sur le trône de David en Juda '. Jésus devait régner depuis le ciel, et non sur un trône en Juda.

23:33 — Qu'est-ce que " le fardeau de Jéhovah " ? Les déclarations sévères de Jérémie relatives à la destruction de Jérusalem étaient un fardeau pour ses
contemporains. De leur côté, les Israélites qui faisaient la sourde oreille étaient un tel fardeau pour Jéhovah qu'il allait s'en débarrasser. De façon similaire,
pour la chrétienté, le message biblique annonçant sa destruction prochaine est un fardeau, mais ceux qui ne prêtent aucune attention à ce message sont, eux
aussi, un fardeau pour Dieu.

31:33 — Comment la loi de Dieu peut-elle être écrite dans les cœurs ? Quand une personne aime la loi de Dieu si profondément qu'elle en arrive à
désirer ardemment faire Sa volonté, on peut dire que la loi de Dieu est écrite dans son cœur.

32:10-15 — Pourquoi procédait-on à la rédaction de deux actes pour un même contrat ? L'acte laissé ouvert était destiné à la consultation. L'acte scellé
était un double qui permettait, au besoin, de vérifier l'exactitude de l'acte ouvert. En se pliant à des procédures juridiques raisonnables, même s'il traitait avec
un parent ou avec un autre adorateur du vrai Dieu, Jérémie nous a laissé un exemple à suivre.

33:23,24 — Quelles sont " les deux familles " dont il est question ici ? L'une est la famille royale issue du roi David, et l'autre, la famille sacerdotale
composée des descendants d'Aaron. Avec la destruction de Jérusalem et du temple, il apparaissait que Jéhovah avait rejeté ces deux familles, qu'il cesserait
d'avoir un royaume sur la terre et que le culte qui lui était rendu ne serait plus restauré.

46:22 — Pourquoi la voix de l'Egypte est-elle comparée à celle d'un serpent ? Cette comparaison peut soit évoquer le sifflement qui accompagne la fuite
d'un serpent, soit traduire la faiblesse de la voix de l'Egypte à la suite d'une défaite. L'analogie montre également à quel point était vaine la représentation du
serpent sacré que les pharaons égyptiens portaient sur leur coiffure

Pour s'assurer la protection de la déesse-serpent Ouadjet.

Quelques leçons :

21:8, 9 ; 38:19. Jusqu'au dernier moment, Jéhovah a offert un choix aux habitants de Jérusalem non repentants, qui méritaient pourtant de mourir. Vraiment,
" ses miséricordes sont nombreuses ". — 2 Samuel 24:14 ; Psaume 119:156.

31:34. Qu'il est réconfortant de savoir que Jéhovah ne conserve pas le souvenir des péchés de ceux à qui il accorde son pardon et ne les leur reproche pas
ultérieurement !

38:7-13 ; 39:15-18. Jéhovah n'oublie pas notre service fidèle, qui consiste, entre autres choses, à " servi [r] les saints ". — Hébreux 6:10.
45:4, 5. Comme les derniers jours de Juda, " les derniers jours " du présent système de choses sont une période bien mal choisie pour chercher " de grandes
choses " comme la richesse, le prestige ou la sécurité matérielle. — 2 Timothée 3:1 ; 1 Jean 2:17.

JÉRUSALEM DÉTRUITE PAR LES FLAMMES (Jérémie 52:1-34)

En l'an 607 avant notre ère, Tsidqiya est dans sa 11e année de règne. Voilà 18 mois que le roi de Babylone, Neboukadnetsar, assiège Jérusalem. Dans la 19e
année du règne de Neboukadnetsar, au cinquième mois, le septième jour, Nebouzaradân, le chef de la garde personnelle du roi, arrive à Jérusalem (2 Rois
25:8). De son camp faisant face aux murailles de la ville, peut-être Nebouzaradân étudie-t-il la situation et met-il au point un plan d'attaque ; quoi qu'il en
soit, trois jours plus tard, le dix du mois, il entre dans Jérusalem et l'incendie. —Jérémie 52:12,13.

Jérémie donne un récit détaillé de la chute de Jérusalem. La description qu'il en fait sert de base à la composition de chants funèbres. Dans la Bible, ces
chants figurent dans le livre des Lamentations.

11 LA TOUR DE GARDE • 15 MARS 2007

PRODIGIEUSE LUMIÈRE !
S’IL vous est déjà arrivé d'avancer à tâtons dans le noir, vous savez comme cela est pénible ; vous savez aussi quel
soulagement on éprouve en retrouvant la lumière ! Ou alors, peut-être avez-vous vécu cette situation dans un sens
figuré : vous trouvant dans ce qui vous semblait être un long tunnel, vous avez vu poindre une solution, comme une
lumière. Sortir des ténèbres et passer à la lumière procure un sentiment merveilleux.

Au I er siècle, la plupart des humains vivaient dans des ténèbres spirituelles. S'adressant à ceux qui avaient abandonné
leurs anciennes croyances pour embrasser le christianisme, l'apôtre Pierre écrivit : " [Dieu] vous a appelés des ténèbres
à sa prodigieuse lumière. " (1 Pierre 2:9). Pour eux, c'était comme s'ils étaient passés d'une obscurité profonde à une
lumière éclatante. Leur situation était encore comparable à ce que vit une personne esseulée ' et désespérée qui se
découvre une famille et un avenir sûr. — Ephésiens 2:1,12.

" Tu as laissé l'amour que tu avais au début "

Les premiers chrétiens avaient trouvé " la vérité ", la vraie foi chrétienne (Jean 18:37). Ayant découvert la prodigieuse
lumière de la vérité, ils étaient passés de l'obscurité spirituelle à une lumière étincelante. Toutefois, avec le temps,
l'enthousiasme et le zèle du début se refroidirent chez certains, comme en témoigne par exemple le problème grave
survenu dans la congrégation d'Éphèse à la fin du i" siècle. Jésus Christ ressuscité expliqua ce qui n'allait pas : " J'ai
ceci contre toi : c'est que tu as laissé l'amour que tu avais au début. Souviens-toi donc d'où tu es tombé, et repens-toi et
fais les actions d'autrefois. " (Révélation 2:4, 5). Les chrétiens d'Éphèse avaient besoin de raviver leur amour pour Dieu
et pour la vérité.

Et nous ? Nous avons eu, nous aussi, la joie de découvrir la " lumière " et de connaître la prodigieuse vérité révélée
dans la Parole de I Dieu. Notre amour pour la vérité s'est développé. Mais les difficultés qui assaillent l'humanité
peuvent éroder cet amour. À cela s'ajoutent les problèmes inhérents aux " derniers jours ". Nous vivons dans un monde
caractérisé par " des temps critiques, difficiles à supporter ", un monde composé d'humains qui sont " amis d'eux-
mêmes, amis de l'argent, arrogants, orgueilleux, blasphémateurs, désobéissants à l'égard de leurs parents, ingrats, sans
fidélité ". (2 Timothée 3:1, 2.) Un tel contexte peut refroidir notre zèle et notre amour pour Jéhovah.

Si l'amour que nous avions au début s'est effectivement érodé, il nous faut ' nous souvenir d'où nous sommes tombés et
nous repentir '. Nous devons retrouver notre état spirituel initial, et veiller ensuite à ce que notre attachement pour la
vérité ne s'affaiblisse pas. Il est capital que nous conservions tous un regard positif et joyeux et que nous gardions bien
vivant notre amour pour Dieu et pour sa vérité !

' La vérité qui nous libère '

La lumière provenant des Écritures est prodigieuse parce qu'elle répond à des questions essentielles qui taraudent les
humains depuis des millénaires. Citons-en quelques-unes :

12 LA TOUR DE CARDE • 15 MARS 2007


Que faisons-nous sur la terre ? Quel est le but de la vie ? Pourquoi le mal existe-t-il ? Y a-t-il une vie après la
mort ? Jéhovah nous a fait connaître des vérités doctrinales qui nous éclairent. Ne devrions-nous pas lui en
être profondément reconnaissants ? Ne banalisons donc jamais ce que nous avons appris !

Jésus déclara à ses disciples : " Vous connaîtrez la vérité, et la vérité vous libérera. " (Jean 8:32). Le sacrifice
rédempteur de Jésus a rendu possible la libération du péché et de la mort. Mais ces précieuses vérités nous
libèrent également de l'ignorance et des incertitudes d'un monde plongé dans les ténèbres. En méditant avec
gratitude sur les enseignements que nous avons reçus, nous pourrons renforcer notre amour pour Jéhovah et
pour sa Parole.

S'adressant aux chrétiens de Thessalonique, l'apôtre Paul écrivit : " Quand vous avez reçu la parole de Dieu
que vous entendiez de nous, vous l'avez acceptée, non comme la parole des hommes, mais, ainsi qu'elle l'est
véritablement, comme la parole de Dieu, laquelle est aussi à l'œuvre en VQUS, les croyants. "
(1Théssaloniciens 2:13). Ces chrétiens avaient entendu et ' accepté la parole de Dieu avec joie '. Sortis des "
ténèbres ", ils étaient désormais des " fils de la lumière ". (1 Théssaloniciens 1:4-7 ; 5:4, 5.) Ils avaient appris
que Jéhovah est le Créateur, à la fois tout-puissant et sage, plein d'amour et miséricordieux. Comme les
autres disciples de Christ, ils avaient aussi découvert que Jéhovah avait pris des dispositions pour que leurs
péchés soient effacés, en offrant son Fils Jésus en sacrifice. — Actes 3:19-21.

Bien sûr, les Théssaloniciens avaient encore beaucoup à apprendre. Mais ils avaient trouvé la source de la
connaissance. Grâce aux Ecritures inspirées, l'homme de Dieu peut devenir " pleinement qualifié,
parfaitement équipé pour toute œuvre bonne ". (2 Timothée 3:16, 17.) Les chrétiens de Thessalonique
pourraient donc poursuivre leur étude et constater invariablement combien la lumière provenant de Dieu est
prodigieuse. Ils auraient tout lieu de se réjouir constamment (1 Théssaloniciens 5:16). C'est également notre
cas.
Une lumière pour notre route

Exposant l'une des raisons pour lesquelles la " lumière " est prodigieuse, le psalmiste chanta : " Ta parole est
une lampe pour mon pied, et une lumière pour ma route. " (Psaume 119:105). La direction qui nous vient de
la Parole de Dieu nous permet de suivre la bonne route et d'avoir une vie riche de sens. Ne partons pas à la
dérive ! La connaissance et l'application de la vérité peuvent nous éviter d'être " comme ballottés par les
vagues et emportés ça et là par tout vent d'enseignement ". - Éphésiens 4:14.

" Ne placez pas votre confiance dans les nobles, ni dans le fils de l'homme tiré du sol, à qui n'appartient pas
le salut ", conseille la Bible. Et elle poursuit : " Heureux celui qui a pour son secours le Dieu de Jacob, et
dont l'espoir est en Jéhovah son Dieu. " (Psaume 146:3, 5). En effet, la confiance en Jéhovah nous aide aussi
à vaincre la crainte et l'inquiétude. L'apôtre Paul écrivit : " Ne vous inquiétez de rien, mais en tout, par la
prière et la supplication avec action de grâces, faites connaître vos requêtes à Dieu ; et la paix de Dieu, qui
surpasse toute pensée, gardera vos cœurs et vos facultés mentales par le moyen de Christ Jésus.
" (Philippiens 4:6, 7). Assurément, nous recevons de nombreux bienfaits lorsque nous sommes guidés par la
lumière de la Parole de Dieu.

LA TOUR DE GARDE • 15 MARS 2007 13

Brillez comme des foyers de lumière dans le monde

II existe encore une raison de qualifier de prodigieuse la lumière émanant de la Parole de Dieu : elle offre aux humains
l'accès à la plus noble mission qui soit. Jésus donna à ses disciples l'instruction suivante : " Allez (...] et faites des
disciples de gens d'entre toutes les nations, les baptisant au nom du Père et du Fils et de l'esprit saint, leur enseignant à
observer tout ce que je vous ai commandé. Et, voyez, je suis avec vous tous les jours jusqu'à l'achèvement du système
de choses. " Juste avant de les charger de cette mission, il leur dit : " Tout pouvoir m'a été donné dans le ciel et sur la
terre. " — Matthieu 28:18-20.
Réfléchissons : Qui apporte son soutien aux vrais chrétiens pour prêcher la bonne nouvelle du Royaume et enseigner
les vérités bibliques à des gens de toutes les nations ? Jésus avait promis à ses disciples qu'il serait à leurs côtés. Il les a
incontestablement soutenus tandis que ' leur lumière brillait ' au travers de leur ministère et d'autres " belles œuvres ".
(Matthieu 5:14-16.) Les anges également jouent un rôle dans l'évangélisation (Révélation 14:6). Qu'en est-il de
Jéhovah Dieu ? L'apôtre Paul déclara : " J'ai planté, Apollos a arrosé, maïs Dieu faisait croître. " Quel honneur de faire
partie des " compagnons de travail de Dieu " ! — 1 Corinthiens 3:6, 9.

N'oublions pas les bénédictions qui découlent de nos efforts pour nous acquitter de cette tâche confiée par Dieu. Rien
ne peut rivaliser avec le privilège que Dieu nous offre de " brille[r] comme des foyers de lumière dans le monde ". En
reflétant la lumière de la Parole de Dieu tant en paroles qu'en actions, nous dispensons une aide réelle aux personnes
sincères (Philippiens 2:15). De plus, notre service zélé a tout lieu de nous réjouir, ' car Dieu n'est pas injuste pour
oublier notre œuvre et l'amour que nous avons montré pour son nom '. — Hébreux 6:10.

' Achète un collyre pour te frotter les yeux '

Au Ier siècle, Jésus délivra ce message à la congrégation de Laodicée : " Achète-moi] [...] un collyre pour te frotter les
yeux, afin que tu puisses voir. Tous ceux pour qui j'ai de l'affection, je les reprends et les discipline. " (Révélation
3:18,19). Il existe un remède — " un collyre " — contre la cécité spirituelle : les enseignements et la discipline de
Jésus. Si nous souhaitons conserver une saine vision spirituelle, il nous faut accepter cette direction, puis nous y sou-
mettre, ainsi qu'aux autres enseignements contenus dans la Bible. Nous voudrons par ailleurs adopter un état d'esprit
semblable à celui de Christ et imiter son exemple (Philippiens 2:5 ; 1 Pierre 2:21). Le collyre n'est pas gratuit. Jésus
précisa qu'il fallait le lui acheter. Notre temps et nos efforts en sont le prix.

Quand nous passons de l'obscurité à la lumière, il faut parfois un certain temps avant que notre vision soit nette.
Pareillement, étudier la Parole de Dieu et percevoir la lumière de la vérité demande du temps ; méditer sur ce que nous
apprenons et réfléchir à la valeur de la vérité demande du temps. Mais ce n'est pas trop cher payer. Pourquoi ? Parce
que la lumière est prodigieuse !
14 LA TOUR DE CARDE • 15 MARS 2007

Hanna retrouve la sérénité grâce à la prière


UNE femme de foi adresse une prière à Jéhovah. Convaincue que c'est Dieu qui l'a relevée de la poussière,
transformant son abattement en exultation, elle le loue à haute voix.

Cette femme, c'est Hanna. Qu'est-ce qui explique son spectaculaire changement d'état d'âme ? Pourquoi est-elle à
présent si joyeuse ? En quoi ce qu'elle a vécu peut-il nous être utile ? Intéressons-nous à son histoire.

Une famille sous pression


Hanna est l'une des deux femmes d'Elqana, un Lévite de la région d'Éphraïm (1 Samuel 1:1, 2a ; 1 Chroniques 6:33,
34). Bien que n'entrant pas dans le dessein originel de Dieu pour l'humanité, la polygamie est autorisée et réglementée
sous la Loi mosaïque. Elle est néanmoins une source fréquente de discorde. La vie de cette famille, qui pourtant adore
Jéhovah, en témoigne.

Hanna est stérile, tandis que Peninna, l'autre femme d'Elqana, a plusieurs enfants. Peninna se comporte en rivale. — 1
Samuel l:2b.

Pour une Israélite, la stérilité est un déshonneur, et même un signe de la défaveur divine. Mais, dans le cas de Hanna,
rien n'indique que son incapacité de procréer soit liée à la désapprobation de Dieu. Peninna ne la console pas pour
autant ; elle se prévaut au contraire de son statut de mère pour l'humilier.

Au sanctuaire de Jéhovah
Malgré ces tensions, la famille entreprend le voyage annuel en direction du sanctuaire de Jéhovah, à Shilo, pour y offrir
des sacrifices*.* La Bible appelle ce centre du vrai culte le " temple " de Jéhovah, Toutefois, à cette période de l'histoire d'Israël, l'arche de
l'alliance se trouve toujours dans une tente, ou tabernacle. Le premier temple permanent dédit Jéhovah sera Édifié sous le régne du roi Salomon. —
1 Samuel 1:9 ; 2 Samuel 7:2, 6 ; 1 Rois 7:51 ; 8:3, 4.
L'aller-retour de quelque 60 kilomètres se fait vraisemblablement à pied. Cet événement doit être particulièrement
pénible pour Hanna. En effet, Peninna et ses enfants reçoivent plusieurs portions du sacrifice de communion, alors que
Hanna, elle, n'en reçoit qu'une seule. Peninna trouve là une opportunité supplémentaire de la blesser et de la mettre
dans l'embarras ; il semble que Jéhovah ait " fermé sa matrice ", et elle ne manque pas de le lui rappeler. Tous les ans,
c'est le même calvaire. Tous les ans, Hanna pleure et cesse de manger. Ces voyages qui normalement devraient la
mettre en joie la plongent dans une profonde détresse. Hanna se rend néanmoins chaque année au sanctuaire de
Jéhovah. - 1 Samuel 1:3-7.

Voyez-vous en quoi Hanna est un bel exemple ? Comment réagissez-vous lorsque vous êtes déprimé ? Vous isolez-vous
et évitez-vous les contacts avec vos compagnons chrétiens ? Ce n'est pas ce qu'a fait Hanna, Les rassemblements avec
les adorateurs de Jéhovah étaient pour elle une habitude de vie. Même face à des circonstances éprouvantes, il devrait
en être de même pour nous. — Psaume 26:12 ; 122:1 ; Proverbes 18:1 ; Hébreux 10:24, 25.

Elqana tente de réconforter Hanna et ii l'amène à exprimer ses sentiments profonds, " Hanna, pourquoi pleures-tu et
pourquoi ne manges-tu pas ? Pourquoi ton cœur a-t-il mal ? lui demande-t-il. Est-ce que je ne vaux pas mieux pour toi
que dix fils ? " (1 Samuel 1:8).
15 LA TOUR DE CARDE • 15 MARS 2007

Peut-être n'a-t-il pas conscience de la malveillance de Peninna. Et peut-être Hanna préfère-t-elle se taire plutôt que de
se plaindre. Quoi qu'il en soit, cette femme spirituelle se tourne vers Jéhovah dans la prière pour retrouver la paix
intérieure.

Le vœu de Hanna
Les sacrifices de communion étaient consommés dans le sanctuaire. Après avoir quitté la salle à manger, Hanna prie
Dieu (1 Samuel 1:9, 10). * Ô Jéhovah des armées, implore-t-elle, si tu ne manques pas de regarder l'affliction de ton
esclave et si vraiment tu te souviens de moi, si tu n'oublies pas ton esclave et si vraiment tu donnes à ton esclave un
descendant mâle, oui je le donnerai à Jéhovah pour tous les jours de sa vie, et le rasoir ne viendra pas sur sa tête. " — 1
Samuel 1:11.

La prière de Hanna est précise. Elle demande un fils, et elle fait le vœu que cet enfant sera toute sa vie un nazaréen de
Dieu (Nombres 6:1-5). Ce vœu nécessite l'approbation de son mari, et certaines actions ultérieures d'Elqana montrent
qu'il approuve l'engagement pris par sa chère femme. — Nombres 30:6-8.

À cause de la manière dont Hanna prie, le grand prêtre Eli la croit ivre. il voit effectivement ses lèvres frémir, mais il ne
l'entend pas parler. C'est qu'en fait Hanna prie dans son cœur, avec ferveur (1 Samuel 1:12-14). Imaginez ce qu'elle
ressent lorsque le grand prêtre l'accuse d'être ivre ! Pourtant, elle lui répond respectueusement. Comprenant alors que
Hanna était en train de prier " dans l'abondance de [son! inquiétude et de [son] dépit ", il lui dit : " Que le Dieu d'Israël
accorde ta requête. " (1 Samuel 1:15-17). Sur ces paroles, Hanna s'en va ; elle mange et " son visage ne parfait] plus
soucieux ". — 1 Samuel 1:18.
Que nous enseigne tout cela ? Lorsque nous prions Jéhovah à propos de nos inquiétudes, nous pouvons lui exprimer ce
que nous ressentons et lui adresser des requêtes sincères. Si nous avons fait tout notre possible pour résoudre le
problème, alors nous devrions laisser les choses entre ses mains. C'est ce qu'il y a de mieux à faire. — Proverbes 3:5, 6.

Après une prière fervente, il est fréquent que des serviteurs de Jéhovah ressentent une sérénité comparable à celle que
Hanna a éprouvée. Voici ce qu'a écrit l'apôtre Paul au sujet de la prière : " Ne vous inquiétez de rien, mais en tout, par
la prière et la supplication avec action de grâces, faites connaître vos requêtes à Dieu ; et la paix de Dieu, qui surpasse
toute pensée, gardera vos cœurs et vos facultés mentales par le moyen de Christ Jésus. " (Philippiens 4:6, 7). Après
nous être déchargés de notre fardeau sur Jéhovah, nous devons le laisser s'en occuper. Puis, comme dans le cas de
Hanna, il n'y a plus lieu de s'inquiéter. — Psaume 55:22.

Un fils " prêté à Jéhovah


Dieu se tourne alors vers Hanna. Peu après, elle porte un enfant. Elle met au monde un garçon (1 Samuel 1:19, 20).
C'est l'une des rares fois où la Bible fait état de la responsabilité de Dieu dans la naissance de l'un de ses serviteurs.
L'enfant d'Elqana et de Hanna, Samuel, deviendra effectivement le prophète de Jéhovah, un prophète qui jouera un rôle
important dans la mise en place de la monarchie d'Israël.
il est certain que Hanna parle de Jéhovah à Samuel dès sa petite enfance. Mais oublie-t-elle le vœu qu'elle a fait ?
Absolument pas ! " Dès que le garçon sera sevré, je devrai l'amener ; il devra paraître devant Jéhovah et habiter là pour
des temps indéfinis ", déclare-t-elle. Et en effet, une fois l'enfant sevré — peut-être à l'âge de trois ans ou un peu plus
—, elle l'amené au sanctuaire, comme elle l'avait promis. - 1 Samuel 1:21-24 ; 2 Chroniques 31:16.

Après avoir offert un sacrifice à Jéhovah, Hanna et son mari présentent Samuel à Eli. Hanna tient certainement la main
de son petit garçon lorsqu'elle dit à Eli : " Pardon, mon seigneur ! Par la vie de ton âme, mon seigneur, je suis la femme
qui se tenait près de toi, en ce lieu, pour prier Jéhovah. C'est à propos de ce garçon que je priais, pour que Jéhovah
m'accorde ma requête, ce que je lui demandais. Et moi, à mon tour, je l'ai prêté à Jéhovah. Oui, tous les jours qu'il
sera, c'est quelqu'un de demandé pour Jéhovah. "Ainsi commence, pour Samuel, une vie au service de Dieu. - 1
Samuel 1:25-28 ; 2:11.

16 LA TOUR DE CARDE • 15 MARS 2007

Le temps passe ; bien sûr Hanna n'oublie pas son fils. Les Écritures relatent : " Sa mère avait coutume de lui faire
un petit manteau sans manches, et elle le lui montait, d'année en année, quand elle montait avec son mari pour
sacrifier le sacrifice annuel. " (1 Samuel 2:19). Hanna prie sans aucun doute pour Samuel. Tous les ans, lorsqu'elle
lui rend visite, elle l'encourage à coup sûr à demeurer fidèle dans son service pour Dieu.
Pendant l'une de ces visites, Eli bénit les parents du garçon. 11 déclare à Elqana : " Que Jéhovah t'assigne une
descendance de cette femme, à la place du prêt qui a été prêté à Jéhovah. " C'est ainsi que le couple est
récompensé par la naissance de trois autres fils et de deux filles. - 1 Samuel 2:20, 21.

Quel formidable exemple pour les parents chrétiens ! Beaucoup de mères et de pères se montrent, eux aussi,
disposés à prêter, figurément parlant, leurs enfants à Jéhovah ; en effet, ils les encouragent à entreprendre une
forme de service à plein temps, même si cela implique que leur fils, ou leur fille, vive loin d'eux. De tels parents
aimants méritent des louanges pour les sacrifices qu'ils font. Jéhovah les récompensera.

Une prière qui déborde de joie

Comme Hanna est heureuse, elle que la stérilité affectait tant autrefois ! Les Écritures ne contiennent que peu de
prières faites par des femmes. Mais, en ce qui concerne Hanna, elles en rapportent deux. La première expose ses
sentiments alors qu'elle est humiliée et affligée. La seconde exprime son exultation et son action de grâces ; elle
commence par ces mots : " Oui, mon cœur exulte en Jéhovah. " Hanna se réjouit ensuite que ' même la stérile ait
mis au monde '. Et elle loue Jéhovah, celui " qui élève [...], qui relève le petit de la poussière ". Vraiment, il est
celui qui " de la fosse aux cendres [...| fait remonter le pauvre ". — 1 Samuel 2:1-10.

Cet épisode de la vie de Hanna, dont le récit a été inspiré par Dieu, montre que les imperfections, voire la
malveillance, des autres peuvent nous blesser. Toutefois, nous ne devons pas permettre à ce genre d'épreuves de
nous priver de notre joie de servir Dieu. Jéhovah est, par excellence, Celui qui entend la prière, qui répond aux
appels à l'aide de ses fidèles et qui les délivre de l'affliction. Il leur accorde une paix profonde et de nombreuses
autres bénédictions. — Psaume 22:23-26 ; 34:6-8 ; 65:2.

LA TOUR DE GARDE • 15 MARS 2007 17

Les scribes du monde antique et la


PAROLE DE DIEU
LA REDACTION des Écritures hébraïques fut achevée vers la fin du ve siècle avant notre ère. Au cours des
siècles suivants, des lettrés juifs, notamment les Sopherim et plus tard les Massorètes, se montrèrent des gardiens
scrupuleux du texte hébreu. Cependant, les livres de la Bible les plus anciens remontent aux jours de Moïse et de
Josué, soit mille ans avant l'époque des Sopherim. Ces écrits étant rédigés sur des matériaux périssables, il fallait
souvent en effectuer des copies. Que sait-on des scribes de cette période reculée de l'Histoire ? Y avait-il des
copistes compétents, jadis, en Israël ?
Les manuscrits bibliques les plus anciens disponibles à ce jour font partie des Rouleaux de la mer Morte, dont
certains datent des IIIe et II ' siècles avant notre ère. " Nous ne disposons pas de copie plus ancienne de quelque
E

partie de la Bible que ce soit ", explique le professeur Alan Millard, archéologue et spécialiste des langues
sémitiques anciennes. Mais il précise : " L'étude des cultures environnantes nous apprend comment travaillaient
les scribes du monde antique. Cette connaissance permet d'évaluer la fiabilité du texte hébreu et de retracer son
histoire. "
Les premiers scribes
Il y a 4000 ans, on produisait en Mésopotamie des textes historiques, religieux, juridiques, didactiques et
littéraires. Les écoles de scribes étaient nombreuses, et, entre autres techniques, on y enseignait la copie
minutieuse de textes existants. Les spécialistes actuels ne relèvent que des changements mineurs dans les textes
babyloniens qui ont pourtant été copiés et recopiés pendant dix siècles ou plus.

La profession de scribe n'existait pas seulement en Mésopotamie. On lit dans une encyclopédie (The Oxford
Encyclopcdia vfArchaeol-ogy in thé Near East) : " Un scribe babylonien de la moitié du deuxième millénaire
avant notre ère se serait sans doute senti chez lui dans n'importe quel atelier de copistes, qu'il fût en Mésopotamie,
en Syrie, en Canaan, ou même en Egypte*. * Josué, qui vécut vers la moitié du deuxième millénaire avant notre Ère, mentionne une
ville cananéenne, Qiriath-SÈpher, dont le nom signifie " Ville du Livre " ou " Ville du Scribe ". - Josué 15:15, 16.
"
En Egypte, à l'époque de Moïse, le scribe faisait partie de l'élite de la nation. Les scribes copiaient à longueur de
journée des œuvres littéraires. On les voit d'ailleurs représentés sur des décorations funéraires égyptiennes vieilles
de plus de 4000 ans, L'encyclopédie précitée dit à propos des scribes de cette période : " Au deuxième millénaire
avant notre ère, ils avaient constitué un canon d'œuvres littéraires décrivant les grandes civilisations de
Mésopotamie et d'Egypte, et établi un code déontologique à l'intention du scribe professionnel. "
18 LA TOUR DE GARDE • 15 MARS 2007

Ce " code déontologique " imposait l'adjonction de colophons au texte principal. Les colophons
comprenaient le nom du scribe et celui du propriétaire de la tablette, la date, la source de l'original à partir
duquel la copie avait été réalisée, le nombre de lignes, etc. Le plus souvent, le scribe ajoutait : " Copié et
vérifié d'après l'original. " Tous ces détails mettent en évidence le souci d'exactitude qui animait les copistes
d'alors.

Le professeur Millard, cité plus haut, déclare : " À l'examen, on distingue une méthode de travail qui
comprenait des phases de vérification et de correction ainsi que des procédés visant à empêcher les erreurs.
Certains de ces procédés, notamment le comptage des lignes ou des mots, se retrouvent dans les traditions
des Massorètes, au début du Moyen Âge. " Ainsi, du vivant de Moïse et de Josué, il existait déjà au Proche-
Orient un souci d'exactitude dans la transmission des écrits.

Les Israélites avaient-ils eux aussi des copistes compétents ? Que révèle l'analyse des textes bibliques à ce
sujet ?
Les scribes dans l'ancien Israël

Moïse grandit au sein de la maisonnée de Pharaon, dont il était devenu un membre à part entière (Exode 2:10
; Actes 7:21, 22). Au dire des égyptologues, la maîtrise de l'écriture égyptienne et au moins quelques-unes
des techniques scribales durent figurer dans l'instruction qu'il reçut. Dans son livre Israël en Egypte (angl.),
le professeur James Hoffmeier écrit : " II y a tout lieu de croire la tradition biblique qui attribue à Moïse la
capacité de conserver par écrit des événements ou des itinéraires, et d'autres activités propres au scribe*.* Les
passages d'Exode 24:4, 7 ; 34:27, 28 et de Deuté-ronome 31:24-26 montrent Moïse en train de mettre des lois par écrit. Il ressort de
Deutéronome 31:22 que Moïse écrivit un chant, et de Nombres 33:2 qu'il consignait par écrit l'itinéraire suivi par le peuple dans le désert.

19 LA TOUR DE GARDE • 15 MARS 2007


La Bible laisse entendre que d'autres Israélites avaient à l'époque des compétences de scribes. Selon un
ouvrage consacré à l'histoire de la Bible (The Cambridge History of thé Bible), Moïse " nomma des préposés
sachant lire et écrire [...] pour enregistrer les décisions et organiser la nation ". Cette conclusion s'appuie sur
Deutéronome 1:15, où on lit : " J'ai [Moïse] donc pris les chefs de vos tribus [...] et je les ai établis chefs sur
vous : chefs de milliers, chefs de centaines, chefs de cinquantaines, chefs de dizaines et préposés de vos
tribus. " Qu'étaient ces préposés ?

Le terme hébreu rendu par " préposé " apparaît souvent dans des passages relatifs aux jours de Moïse et de
Josué. Divers spécialistes expliquent que ce terme désigne " un secrétaire chargé de l'enregistrement ", "
quelqu’un qui ' écrit ' ou ' enregistre ' " ou " un officier qui servait de secrétaire à un juge ". Les multiples
occurrences de ce mot suggèrent que les secrétaires étaient nombreux en Israël et qu'ils avaient des
responsabilités étendues dans l'administration de la nation à ses débuts.

Les prêtres d'Israël constituent un troisième exemple d'hommes " alphabétisés ". L'Encyclopaedia fudaica
affirme que leurs " fonctions religieuses et profanes leur imposaient de savoir lire et écrire ". De fait, Moïse
donna cet ordre aux fils de Lévi : " Au bout de tous les sept ans, [...] tu liras cette loi devant tout Israël. " Les
prêtres devinrent les dépositaires de la copie officielle de la Loi. Ils en autorisaient et en supervisaient les
nouvelles copies. - Deutéronome 17:18,19 ; 31:10,11.

La première copie de la Loi suppose elle aussi la maîtrise de l'écriture. Au cours du dernier mois de sa vie,
Moïse dit aux Israélites : " Au jour où vous traverserez le Jourdain pour entrer dans le pays que Jéhovah ton
Dieu te donne, alors il faudra que tu dresses pour toi de grandes pierres et que tu les badigeonnes de chaux.
Et il faudra que tu écrives sur elles toutes les paroles de cette loi. " (Deutéronome 27:1-4). Après la
destruction de Jéricho et de Aï, les Israélites se rassemblèrent au mont Ébal, au centre de la Terre promise.
Là, Josué fit ce qui était ordonné et écrivit sur les pierres d'un autel " une copie de la loi de Moïse ". (Josué
8:30-32.) Ce travail exigeait des personnes sachant lire et écrire. Tout cela amène à la conclusion que les
Israélites avaient, dès le début de leur histoire, les connaissances et les compétences nécessaires pour
préserver fidèlement leurs textes sacrés.

L'intégrité des Écritures


Après les jours de Moïse et de Josué, on rédigea en hébreu d'autres rouleaux, dont on fit des copies à la main.
À mesure que ces copies se détérioraient en raison de l'humidité, il fallait les remplacer. Le travail de copie
se poursuivit pendant des siècles.

Malgré les précautions prises par les copistes, des erreurs se glissèrent inévitablement dans la Bible. Ces
erreurs modifièrent-elles notablement le texte ? Non. Globalement, ces altérations sont insignifiantes et ne
portent pas à conséquence pour ce qui est de l'intégrité générale des Écritures, comme l'a révélé l'étude
comparative des manuscrits anciens.

Pour les chrétiens, la façon dont Jésus Christ considérait les premiers livres de la Bible confirme l'intégrité
textuelle des Saintes Écritures. Des remarques telles que : " N'avez-vous pas lu dans le livre de Moïse ?" ou :
" N'est-ce pas Moïse qui vous a donné la Loi ? " montrent que Jésus jugeait dignes de foi les copies
manuscrites disponibles quand il était sur la terre (Marc 12:26 ; Jean 7:19). Par ailleurs, il a confirmé
l'intégrité de l'ensemble des Écritures hébraïques lorsqu'il a dit : " II fallait que s'accomplissent toutes les
choses qui sont écrites à mon sujet dans la loi de Moïse et dans les Prophètes et les Psaumes. " — Luc 24:44.
Nous avons donc de solides raisons de croire que les Saintes Écritures ont été transmises fidèlement depuis
les temps anciens. Cela rejoint ce que le prophète Isaïe avait dit sous inspiration : " L'herbe verte s'est
desséchée, la fleur s'est flétrie, mais la parole de notre Dieu, elle, durera pour des temps indéfinis. " -Isaïe
40:8.
20 LA TOUR DE GARDE • 15 MARS 2007
Page 21
L'ACTION DES ANGES QUELLE INCIDENCE A T ELLE SUR
LES HUMAINS ?
"Après ces choses j'ai vu un autre ange qui descendait du ciel, avec un grand pouvoir [...].
Et il a crié d'une voix forte, disant : 'Elle est tombée ! Babylone la Grande est tombée ! ' "
— RÉVÉLATION 18:1, 2.

1, 2. Qu'est-ce qui montre que Jéhovah utilise des anges pour accomplir sa volonté ?
LORS qu'il est en exil sur l'île de Patmos, l'apôtre jean reçoit dans sa vieillesse des visions prophétiques.
" Par inspiration " il se trouve au " jour du Seigneur ", où il est témoin d'événements stupéfiants. Ce jour
commence avec l'intronisation de Jésus Christ, en 1914, et se poursuit jusqu'à la fin de son règne
millénaire. — Révélation 1:10.
2
Cette révélation, Jéhovah Dieu ne l'a pas donnée directement à jean. Il l'a transmise par un canal. On lit
en Révélation 1:1 : " Révélation de Jésus Christ, que Dieu lui a donnée pour montrer à ses esclaves les
choses qui doivent arriver bientôt. Et il a envoyé son ange et, par son intermédiaire, il l'a présentée en
signes à son esclave jean. " Jéhovah, par l'entremise de Jésus, s'est servi d'un ange pour faire connaître à
jean les choses merveilleuses concernant le " jour du Seigneur ". À un moment donné, jean a aussi " vu
un autre ange qui descendait du ciel, avec un grand pouvoir ". Que devait faire cet ange-là ? " Il a crié
d'une voix forte, disant : 'Elle est tombée ! Babylone la Grande est tombée ! ' " (Révélation 18:1, 2). Cet
ange puissant avait l'honneur d'annoncer la chute de Babylone la Grande, l'empire mondial de la fausse
religion. On peut donc affirmer sans se tromper que Jéhovah confie aux anges un rôle important dans
l'accomplissement de sa volonté. Avant d'examiner plus en détail le rôle que jouent les anges dans le
dessein de Dieu et l'incidence de leur action sur les humains, intéressons-nous à la façon dont ces
créatures spirituelles sont venues à l'existence.

Comment les anges sont-ils venus à l'existence ?


3. Quelles idées erronées beaucoup de gens ont-ils au sujet des anges ?
3
De nos jours, des millions de personnes croient à l'existence des anges. Mais beaucoup ont des idées
erronées sur leur identité et leur origine. Par exemple, certains croyants pensent que, lorsqu'ils perdent
un être cher, celui-ci s'en va rejoindre Dieu pour devenir un ange. Est-ce là ce que la Parole de Dieu
enseigne concernant l'origine et la raison d'être des anges ?
4. Que disent les Écritures sur l'origine des anges ?
4
L'ange investi de la plus grande puissance et de la plus grande autorité - le chef des anges - est appelé
Mikaël l'archange, et n'est nul autre que Jésus Christ (Jude 9 ; 1 Thessaloniciens 4:16). Ce Fils angélique
fut la toute première création quand, il y a fort longtemps, Jéhovah décida de se mettre à créer
(Révélation 3:14). Par la suite, c'est par l'intermédiaire de ce Fils premier-né que Jéhovah créa tous les
autres êtres spirituels (Colossiens 1:15-17). Parlant de ces créatures angéliques comme de ses fils,
Jéhovah demanda au patriarche Job : " Où étais-tu quand j'ai fondé la terre ? Indique-le-moi, si vraiment
tu connais l'intelligence. [...] Qui posa sa pierre angulaire, quand les étoiles du matin poussaient
ensemble des cris de joie et que tous les fils de Dieu poussaient des acclamations ? " (Job 38:4, 6, 7). De
toute évidence, les anges ont été créés par Dieu et sont venus à l'existence bien avant les humains.
5. Comment les anges sont-ils organisés ?
5
" Dieu est un Dieu, non pas de désordre, mais de paix ", lit-on en 1 Corinthiens 14:33. Conformément
à ce principe, Jéhovah a organisé ses fils angéliques en trois grandes classes : 1) les séraphins, qui
servent auprès de son trône, proclament sa sainteté et veillent à la pureté spirituelle de son peuple ; 2) les
chérubins, qui défendent sa souveraineté ; et 3) les autres anges, qui exécutent ses ordres (Psaume
103:20 ; Isaïe 6:1-3 ; Ézékiel 10:3-5 ; Daniel 7:10). Quelle incidence l'action de ces créatures spirituelles
a-t-elle sur les humains ? — Révélation 5:11.

Quel est le rôle des anges ?


6. Quelle fonction Jéhovah attribua-t-il aux chérubins en rapport avec le jardin d'Éden ?
6
C'est en Genèse 3:24 que, de manière explicite, il est pour la première fois question de créatures
spirituelles : " [Jéhovah] chassa l'homme et posta à l'est du jardin d'Éden les chérubins et la lame
flamboyante d'une épée qui tournoyait sans arrêt pour garder le chemin de l'arbre de vie. " Ces chérubins
empêchaient Adam et Ève de regagner leur demeure originelle. On se trouvait alors au début de l'histoire
humaine. Quel rôle les anges jouèrent-ils ensuite ?
7. Que révèle le sens du mot " ange " dans les langues originales au sujet de l'un des rôles que
jouent les anges ?
7
Il est fait mention des anges près de 400 fois dans la Bible. En hébreu comme en grec, le mot signifiant
" ange " peut être rendu par " messager ". Ainsi les anges ont servi d'intermédiaires entre Dieu et les
humains. Comme cela a été rappelé dans les deux premiers paragraphes de cet article, Jéhovah en a
utilisé un pour délivrer son message à l'apôtre jean.
8, 9. a) Quel effet les visites d'un ange ont-elles eu sur Manoah et sa femme ?
b) Que peuvent retenir les parents de la rencontre de Manoah avec l'ange de Dieu ?
8
Les anges reçoivent également la mission d'apporter soutien et encouragements aux serviteurs de Dieu
sur la terre. Par exemple, à l'époque des juges, en Israël, Manoah et sa femme désiraient ardemment
avoir un enfant. Jéhovah envoya un ange informer la femme de Manoah que, bien que stérile, elle aurait
un fils. Le récit rapporte ses propos : " Voici que tu vas être enceinte et, à coup sûr, tu mettras au monde
un fils ; il ne faudra pas que le rasoir vienne sur sa tête, car l'enfant deviendra naziréen de Dieu dès qu'il
sortira du ventre ; et c'est lui qui entreprendra de sauver Israël de la main des Philistins. " — Juges 13:1-
5.
9
Plus tard, la femme de Manoah mit au monde un fils, Samson, qui devint célèbre dans l'histoire
biblique (Juges 13:24). Avant la naissance de ce fils, Manoah implora Jéhovah pour que l'ange revienne
leur expliquer, à lui et à sa femme, comment ils devraient élever le garçon. Manoah demanda : " Quelle
sera la manière de vivre de l'enfant, et son oeuvre ? " L'ange lui répéta les instructions qu'il avait déjà
données à sa femme (Juges 13:6-14). Quel encouragement Manoah a-t-il dû puiser dans ces paroles ! De
nos jours, les anges ne s'adressent plus aux humains de cette façon ; mais comme Manoah, les parents
peuvent rechercher la direction de Jéhovah pour ce qui est de la manière d'élever leurs enfants. —
Éphésiens 6:4.
10, 11. a) Comment Élisha et son serviteur ont-ils réagi face à la menace de l'armée syrienne ?
b) Quelle leçon pouvons-nous tirer de cet épisode ?
10
Le soutien des anges s'est manifesté de façon impressionnante à l'époque d'Élisha. Le prophète
demeurait alors à Dothân, une ville d'Israël. Un jour, s'étant levé de bonne heure, son serviteur avait
constaté que la ville était encerclée par des cavaliers et des chars : le roi de Syrie avait envoyé des forces
militaires en grand nombre pour capturer Élisha. Quelle fut la réaction du serviteur d'Élisha ? Effrayé,
peutêtre même pris de panique, il s'écria : " Hélas ! mon maître ! Qu'allons-nous faire ? "À ses yeux,
tout semblait perdu. Mais Élisha lui répondit : " N'aie pas peur, car plus nombreux sont ceux qui sont
avec nous que ceux qui sont avec eux. " Que voulait-il dire ? - 2 Rois 6:11-16.
11
Élisha savait qu'une multitude d'anges étaient là pour le soutenir. Son serviteur, en revanche, ne voyait
rien. C'est pourquoi " Élisha pria et dit : ` Ô Jéhovah, ouvre ses yeux, s'il te plaît, pour qu'il voie.
'Aussitôt Jéhovah ouvrit les yeux du serviteur, de sorte qu'il vit ; et, voyez, la région montagneuse était
pleine de chevaux et de chars de feu autour d'Élisha. " (2 Rois 6:17). Le serviteur d'Élisha put alors voir
la multitude d'anges. Avec les yeux de la foi, nous aussi nous pouvons discerner que les anges, sous la
direction de Jéhovah et de Christ, apportent soutien et protection au peuple de Jéhovah.

Le soutien des anges au temps de Christ


12. Quel soutien Marie a-t-elle reçu de l'ange Gabriel ?
12
Intéressons-nous au soutien que la vierge juive Marie reçut lorsqu'elle entendit cette nouvelle : " Tu
concevras dans ta matrice et tu mettras au monde un fils, et tu devras l'appeler du nom de Jésus. "Juste
avant de lui transmettre ce message étonnant, l'ange Gabriel, qui avait été envoyé par Dieu, lui dit : "
N'aie pas peur, Marie, car tu as trouvé faveur auprès de Dieu. " (Luc 1:26, 27, 30, 31). Marie a vraiment
dû être encouragée et fortifiée par ces paroles qui l'assuraient de la faveur divine.
13. Comment les anges ont-ils soutenu Jésus ?
13
Le soutien angélique fut de nouveau manifeste après que Jésus eut résisté aux trois tentations
auxquelles Satan l'avait soumis dans le désert. Le récit rapporte que, au terme de ces trois épreuves, " le
Diable le laissa, et, voyez, des anges vinrent et se mirent à le servir ". (Matthieu 4:1-11.) Il se produisit
quelque chose de similaire la nuit précédant la mort de Jésus. Pris d'angoisse, Jésus s'agenouilla et se mit
à prier ainsi : " ' Père, si tu veux, écarte cette coupe de moi. Toutefois, que ce soit, non pas ma volonté,
mais la tienne qui se fasse. 'Alors un ange du ciel lui apparut et le fortifia. " (Luc 22:42, 43). Mais quel
genre de soutien les anges nous offrent-ils aujourd'hui ?

Le soutien des anges à l'époque moderne


14. Quelles persécutions les Témoins de Jéhovah ont-ils eu à endurer à l'époque moderne, et quelle
en a été l'issue ?
14
Lorsque nous considérons l'oeuvre de prédication des Témoins de Jéhovah à l'époque moderne, le
soutien des anges ne nous paraît il pas évident ? Par exemple, en Allemagne et en Europe de l'Ouest,
avant et pendant la Seconde Guerre mondiale (1939-1945), le peuple de Jéhovah a réussi à résister aux
attaques du nazisme. Sous les régimes fascistes catholiques de l'Espagne, de l'Italie et du Portugal, il lui
a fallu endurer la persécution plus longtemps encore. Et durant des décennies, les Témoins ont supporté
la persécution dans ce qu'était alors l'Union soviétique et dans ses pays satellites. N'oublions pas non
plus la persécution qu'ils ont connue dans certains pays d'Afrique*. Plus récemment, les serviteurs de
Jéhovah ont été victimes d'une persécution impitoyable en Géorgie. Satan a fait tout ce qui était en son
pouvoir pour mettre un terme à l'activité des Témoins de Jéhovah. Pourtant, leur organisation a survécu
à cette opposition et a connu une grande expansion. Cela tient en partie à la protection assurée par les
anges. - Psaume 34:7; Daniel 3:28; 6:22.
* Pour un récit détaillé de ces vagues de persécutions, voir l'Annuaire des Témoins de Jéhovah des
années 1974 et 1999 (Allemagne), 1983 (Angola), 1978 (Espagne), 1992 (Éthiopie), 1982 (Italie),
1999 (Malawi), 2004 (Moldavie), 1996 (Mozambique), 1994 (Pologne), 1983 (Portugal), 2000
(République tchèque), 1972 (Tchécoslovaquie), 2002 (Ukraine) et 2006 (Zambie).
15, 16. Quel soutien les Témoins de Jéhovah reçoivent-ils des anges dans leur ministère à travers le
monde ?
15
Les Témoins de Jéhovah prennent à coeur leur mission de prêcher la bonne nouvelle du Royaume de
Dieu sur toute la terre et de faire des disciples en enseignant les personnes attirées par la vérité biblique
(Matthieu 28:19, 20). Cependant, ils ont bien conscience qu'ils ne peuvent remplir cette mission sans le
soutien des anges. C'est pourquoi les paroles contenues en Révélation 14:6, 7 ont été pour eux une
source permanente d'encouragement. Nous y lisons : " J'ai [l'apôtre Jean] vu un autre ange qui volait au
milieu du ciel, et il avait une bonne nouvelle éternelle pour l'annoncer comme un évangile à ceux qui
habitent sur la terre, et à toute nation, et tribu, et langue, et peuple, disant d'une voix forte : ' Craignez
Dieu et rendez-lui gloire, parce que l'heure de son jugement est venue ; et adorez Celui qui a fait le ciel,
et la terre, et la mer, et les sources d'eaux.' "
16
Ces paroles montrent à l'évidence que l'oeuvre d'évangélisation mondiale des Témoins de Jéhovah
bénéficie du soutien et de la direction des anges. Jéhovah se sert de ses anges pour diriger les personnes
sincères vers ses Témoins. Les anges guident également les Témoins vers ceux qui sont dans la bonne
disposition de coeur. Sinon, comment expliquer que si souvent - trop souvent pour être une simple
coïncidence - un Témoin de Jéhovah rencontre une personne au moment même où elle traverse une
période difficile et a besoin d'une aide spirituelle ?

Un rôle décisif dans un avenir proche


17. Quel fut le résultat de la lutte entre les Assyriens et un seul ange ?
17
Les anges servent de messagers et sont une aide qui fortifie pour les adorateurs de Jéhovah ; mais ils
jouent un autre rôle encore. Par le passé, ils ont exécuté les jugements divins. Au ville siècle avant notre
ère, par exemple, Jérusalem fut menacée par une gigantesque armée de soldats assyriens. Comment
Jéhovah réagit-il ? Il déclara : " À coup sûr, je défendrai cette ville pour la sauver, à cause de moi et à
cause de David mon serviteur. " Le récit biblique rapporte ce qui se produisit : " Il arriva, cette nuit-là,
que l'ange de Jéhovah sortit alors et abattit dans le camp des Assyriens cent quatre-vingt-cinq mille
hommes. Quand on se leva de bon matin, eh bien, voilà qu'eux tous étaient des cadavres, des morts. " (2
Rois 19:34, 35). La puissance de toute une armée d'hommes est vraiment dérisoire comparée à la force
d'un seul ange !
18, 19. Quel rôle décisif les anges joueront-ils dans un avenir proche, et quelles en seront les
conséquences pour l'humanité ?
18
Dans un avenir proche, les anges constitueront les forces d'exécution de Dieu. Très bientôt, Jésus
viendra " avec ses anges puissants dans un feu flamboyant ". Ils auront pour objectif de faire venir " la
vengeance sur ceux qui ne connaissent pas Dieu et ceux qui n'obéissent pas à la bonne nouvelle
concernant notre Seigneur Jésus ". (2 Thessaloniciens 1:7, 8.) Quel bouleversement pour l'humanité !
Ceux qui rejettent la bonne nouvelle du Royaume de Dieu qui est annoncée actuellement par toute la
terre subiront la destruction. Seuls ceux qui cherchent Jéhovah, la justice et l'humilité seront " cachés au
jour de la colère de Jéhovah " et s'en sortiront indemnes. — Tsephania 2:3.
19
Nous pouvons être reconnaissants à Jéhovah d'utiliser ses anges puissants pour soutenir et fortifier ses
adorateurs sur la terre. Notre compréhension du rôle joué par les anges dans le dessein de Dieu nous
rassure tout particulièrement, car il y a des anges qui se sont rebellés contre Jéhovah et qui se sont placés
sous le commandement de Satan. L'article suivant montrera quelles mesures les vrais chrétiens peuvent
prendre pour se protéger de l'influence puissante de Satan le Diable et de ses démons.

Qu'avez-vous appris ?
 Comment les anges sont-ils venus à l'existence ?
 Comment les anges ont-ils été utilisés aux temps bibliques ?
 Que nous apprend Révélation 14:6, 7 sur l'activité des anges aujourd'hui ?
 Quel rôle décisif les anges joueront-ils dans un avenir proche ?
Page 26
LES DÉMONS COMMENT LEUR RÉSISTER ?
"Les anges qui n'ont pas gardé leur position originelle, mais ont abandonné leur demeure naturelle,
[Dieu] les a réservés avec des liens éternels, sous l'obscurité profonde, pour le jugement du grand
jour. " — JUDE 6.

1, 2. Quelles questions se posent au sujet de Satan le Diable et des démons ?


" RESTEZ dans votre bon sens, soyez vigilants, nous avertit l'apôtre Pierre. Votre adversaire, le Diable,
circule comme un lion rugissant, cherchant à dévorer quelqu'un. " (1 Pierre 5:8). À propos des démons,
l'apôtre Paul dit : " Je ne veux pas que vous deveniez les associés des démons. Vous ne pouvez boire la
coupe de Jéhovah et la coupe des démons ; vous ne pouvez avoir part à ' la table de Jéhovah ' et à la
table des démons. " — 1 Corinthiens 10:20, 21.
2
Mais qui sont Satan le Diable et les démons ? Quand et comment sont-ils venus à l'existence ? Dieu les
a-t-il créés ? Dans quelle mesure peuvent-ils influencer les humains ? De quelle parade, s'il en existe
une, disposons-nous pour nous défendre contre eux ?

Comment Satan et les démons sont-ils venus à l'existence ?


3. Comment un ange de Dieu est-il devenu Satan le Diable ?
3
Très tôt dans l'Histoire, alors que l'humanité voyait le jour dans le jardin d'Éden, un ange de Dieu
devint rebelle. Pourquoi ? Parce qu'il ne se satisfaisait pas du rôle qui lui avait été confié dans
l'organisation céleste de Jéhovah. Il vit dans la création d'Adam et Ève une occasion de détourner pour
son compte l'obéissance et le culte qui revenaient au vrai Dieu. En se rebellant contre Dieu et en incitant
le premier couple à pécher, cet ange se fit lui-même Satan le Diable. Par la suite, d'autres anges se
joignirent à lui dans sa rébellion. Comment ? — Genèse 3:1-6; Romains 5:12; Révélation 12:9.
4. Qu'ont fait des anges rebelles avant le déluge ?
4
Les Écritures inspirées rapportent que, quelque temps avant le déluge, des anges portèrent un intérêt
anormal aux femmes sur la terre. Animés de mauvais désirs, " les fils [angéliques] du vrai Dieu
remarquèrent les filles des hommes : ils virent qu'elles étaient belles, dit la Bible, et ils se mirent à
prendre pour eux des femmes, c'est-à-dire toutes celles qu'ils choisirent ". Ces unions contre nature
produisirent des hybrides appelés Nephilim (Genèse 6:2-4). Les créatures spirituelles qui désobéirent
ainsi à Dieu se joignirent à Satan dans sa rébellion.
5. Quel fut le sort des rebelles quand Jéhovah provoqua une destruction au moyen du déluge ?
5
Lorsque Jéhovah fit s'abattre le déluge sur l'humanité, les Nephilim et leurs mères périrent. Les anges
rebelles furent contraints de se dématérialiser et de rejoindre les sphères spirituelles. Toutefois, ils ne
purent reprendre " leur position originelle " auprès de Dieu : ils furent confinés dans une " obscurité
[spirituelle] profonde ", appelée Tartare. — Jude 6 ; 2 Pierre 2:4.
6. Comment les démons trompent-ils les humains ?
6
Depuis qu'ils ont perdu " leur position originelle ", les anges méchants sont des démons, les
compagnons de Satan, et ils servent ses intérêts malveillants. Jamais plus ils n'ont eu le pouvoir de se
matérialiser sous forme humaine. Cependant, ils peuvent inspirer aux hommes et aux femmes l'envie de
se livrer à diverses perversions sexuelles. Les démons s'activent aussi à tromper les humains par le biais
du spiritisme, dont font partie la magie, le vaudou ou les pratiques médiumniques (Deutéronome 18:10-
13 ; 2 Chroniques 33:6). Le sort final des anges méchants sera le même que celui du Diable
l'anéantissement (Matthieu 25:41 ; Révélation 20:10). En attendant, il nous faut tenir ferme et leur
résister. Nous avons donc tout intérêt à savoir quelle est l'étendue du pouvoir de Satan et comment nous
pouvons lutter efficacement contre lui et ses démons.

Quelle est l'étendue du pouvoir de Satan ?


7. Quel pouvoir Satan a-t-il sur le monde ?
7
Satan a calomnié Jéhovah tout au long de l'Histoire (Proverbes 27:11). Et il a influencé une bonne
partie de l'humanité. " Le monde entier se trouve au pouvoir du méchant ", lit-on en 1 Jean 5:19. Voilà
pourquoi le Diable a pu tenter Jésus en lui proposant le pouvoir et la gloire de " tous les royaumes de la
terre habitée ". (Luc 4:5-7.) Au sujet de Satan, l'apôtre Paul déclare : " Si donc la bonne nouvelle que
nous annonçons est vraiment voilée, elle est voilée chez ceux qui périssent, chez qui le dieu de ce
système de choses a aveuglé l'intelligence des incrédules, pour que la lumière de la glorieuse bonne
nouvelle concernant le Christ, qui est l'image de Dieu, ne puisse percer. " (2 Corinthiens 4:3, 4). Satan
est " un menteur et le père du mensonge ", mais il se présente comme " un ange de lumière ". (Jean 8:44
; 2 Corinthiens 11:14.) Il possède à la fois le pouvoir et les méthodes nécessaires pour aveugler l'esprit
des dirigeants et celui de leurs peuples. Propagande, mythes et mensonges religieux lui ont permis
d'égarer les humains.
8. Que dit la Bible sur l'influence de Satan ?
8
Le pouvoir et l'influence de Satan se sont manifestés clairement à l'époque du prophète Daniel, environ
cinq siècles avant notre ère. Lorsque Jéhovah a envoyé un ange porter un message d'encouragement à
Daniel, cet ange s'est heurté à l'opposition du " prince du royaume de Perse ", un esprit. L'ange a été
retenu pendant 21 jours, jusqu'à ce que " Mikaël, un des principaux princes ", vienne à son aide. Dans le
même récit, il est question d'un autre démon, " le prince de Grèce ". (Daniel 10:12, 13, 20.) Par ailleurs,
en Révélation 13:1, 2, Satan est décrit comme étant " le dragon " qui donne à la bête sauvage politique "
sa puissance et son trône et un grand pouvoir ".
9. Contre qui les chrétiens luttent-ils ?
9
Il n'est donc pas surprenant que l'apôtre Paul écrive : " Nous avons à lutter, non pas contre le sang et la
chair, mais contre les gouvernements, contre les autorités, contre les maîtres mondiaux de ces ténèbres,
contre les forces spirituelles méchantes dans les lieux célestes. " (Éphésiens 6:12). Aujourd'hui encore,
des forces démoniaques sous la direction de Satan le Diable agissent en coulisse pour exercer une
influence sur des dirigeants humains et sur les humains en général, les incitant à commettre
d'inqualifiables actes de barbarie tels que le génocide, le terrorisme et le meurtre. Voyons à présent
comment lutter efficacement contre ces forces spirituelles puissantes.

De quelle parade disposons-nous ?


10, 11. Comment résister à Satan et à ses anges méchants ?
10
Nous ne pouvons compter sur nos propres forces, physiques ou morales, pour lutter contre Satan et ses
anges méchants. Paul nous donne ce conseil : " Continuez d'acquérir de la puissance dans le Seigneur et
dans la puissance de sa force. " Il nous faut demander à Dieu sa protection. Paul ajoute : " Revêtez
l'armure complète de Dieu pour que vous puissiez tenir ferme contre les manoeuvres du Diable. [...]
Prenez l'armure complète de Dieu, pour qu'au jour mauvais vous puissiez résister et, après avoir fait
toutes choses pleinement, tenir ferme. " - Éphésiens 6:10, 11, 13.
11
Par deux fois, Paul exhorte ses compagnons chrétiens à revêtir " l'armure complète de Dieu ". Cette
expression laisse entendre que, pour contrer les attaques des démons, on ne peut se permettre d'être
négligent dans certains domaines. Dès lors, quels sont ces indispensables éléments de l'armure
spirituelle dont les chrétiens ont impérativement besoin aujourd'hui pour résister aux démons ?
" Tenir ferme " : comment ?
12. Comment les chrétiens peuvent-ils ceindre leurs reins de vérité ?
12
Paul dit : " Tenez donc ferme, les reins ceints de vérité, revêtus de la cuirasse de la justice.
" (Éphésiens 6:14). Les deux pièces de l'armure dont il est question ici sont une ceinture et une cuirasse.
Un soldat devait maintenir sa ceinture bien serrée s'il voulait protéger ses reins (hanches et bas-ventre)
et supporter le poids de son épée. De même, il nous faut, figurément parlant, attacher solidement la
vérité biblique autour de nous si nous voulons vivre en harmonie avec elle. Suivons-nous un programme
de lecture quotidienne de la Bible ? Notre famille tout entière y a-t-elle part ? Avons-nous l'habitude
d'examiner le texte du jour en famille ? Enfin, nous tenons-nous à jour avec les explications contenues
dans les publications fournies par " l'esclave fidèle et avisé " ? (Matthieu 24:45.) Si nous répondons par
l'affirmative, alors nous appliquons le conseil de Paul. Nous disposons en outre de cassettes vidéo et de
DVD qui exposent le point de vue des Écritures. En restant fermement attachés à la vérité, il nous sera
plus facile de prendre des décisions sages et de ne pas nous engager dans une mauvaise voie.
13. Comment protéger notre coeur symbolique ?
13
La cuirasse servait à protéger la poitrine, le coeur et les autres organes vitaux du soldat. Le chrétien
peut protéger son coeur symbolique – ce qu'il est intérieurement - en cultivant de l'amour pour la justice
de Dieu et en adhérant à ses normes justes. La cuirasse symbolique nous protège de la tendance à
édulcorer la Parole de Dieu. En en venant à ' haïr ce qui est mauvais et à aimer ce qui est bon ', nous
retiendrons nos pieds " loin de tout sentier mauvais ". — Amos 5:15 ; Psaume 119:101.
14. Que signifie avoir " les pieds chaussés de l'équipement de la bonne nouvelle de la paix " ?
14
Les pieds des soldats romains étaient généralement bien chaussés ; il le fallait pour parcourir les voies
romaines, qui sillonnaient l'empire sur des centaines de kilomètres. Pour les chrétiens, que peut bien
signifier avoir " les pieds chaussés de l'équipement de la bonne nouvelle de la paix " ? (Éphésiens 6:15.)
Cette image signifie que nous sommes préparés pour l'action. Nous sommes prêts à annoncer la bonne
nouvelle du Royaume de Dieu chaque fois que l'occasion se présente (Romains 10:13-15). En étant
actifs dans le ministère chrétien, nous nous protégeons contre les " manoeuvres " ou " ruses " de Satan. -
Éphésiens 6:11, note.
15. a) Qu'est-ce qui montre qu'il est très important d'avoir le grand bouclier de la foi ?
b) Quels " projectiles enflammés " peuvent avoir un effet dévastateur sur notre foi ?
15
" Surtout, poursuit Paul, prenez le grand bouclier de la foi, avec lequel vous pourrez éteindre tous les
projectiles enflammés du méchant. " (Éphésiens 6:16). En faisant précéder l'invitation à prendre le grand
bouclier de la foi de l'adverbe " surtout ", Paul indique que cette partie de l'armure est très importante. Il
ne doit y avoir aucune faille dans notre foi. Tel un grand bouclier protecteur, elle nous met à l'abri des "
projectiles enflammés " de Satan. Que peuvent être ces projectiles aujourd'hui ? Il peut s'agir d'insultes,
de demi-vérités ou de mensonges particulièrement blessants, proférés par des ennemis ou des apostats
qui cherchent à affaiblir notre foi. Il peut s'agir aussi de tentations matérialistes, qui font des biens de
consommation notre centre d'intérêt et qui nous incitent même à rivaliser avec ceux qui ont adopté un
style de vie ostentatoire. Peut-être ont-ils acheté une plus grande maison ou une plus belle voiture, ou
font-ils étalage de leurs bijoux hors de prix et de leurs vêtements à la dernière mode. Quoi que les autres
fassent, nous devons avoir une foi suffisamment forte pour détourner ces " projectiles enflammés ".
Mais comment se bâtir une foi forte et l'entretenir ? — 1 Pierre 3:3-5 ; 1 Jean 2:15-17.
16. Qu'est-ce qui peut nous aider à nous bâtir une foi forte ?
16
Nous pouvons nous approcher de Dieu grâce à une étude individuelle et régulière de la Bible et par
des prières sincères. Supplions Jéhovah de fortifier notre foi, et ensuite agissons en conformité avec nos
prières en prenant des mesures appropriées. Par exemple, préparons-nous soigneusement l'étude
hebdomadaire de La Tour de Garde en vue d'y participer lors de la réunion ? Notre foi sera forte si nous
étudions la Bible et les publications bibliques. — Hébreux 10:38, 39 ; 11:6.
17. Comment ' accepter le casque du salut ' ?
17
Paul conclut sa description de l'armure spirituelle par ce conseil : "Acceptez le casque du salut, et
l'épée de l'esprit, c'est-à-dire la parole de Dieu. " (Éphésiens 6:17). Le casque du soldat protégeait sa
tête, le centre de ses décisions. De même, notre espérance chrétienne protège nos facultés mentales (1
Thessaloniciens 5:8). Plutôt que de remplir notre esprit d'objectifs profanes et de rêves matérialistes,
nous devrions, à l'exemple de Jésus, focaliser nos pensées sur l'espérance que Dieu nous a donnée. —
Hébreux 12:2.
18. Pourquoi ne devrions-nous pas négliger notre programme de lecture de la Bible ?
18
Notre dernière protection contre l'influence de Satan et de ses démons, c'est la parole, ou message, de
Dieu contenue dans la Bible. C'est là pour nous une raison supplémentaire de ne pas négliger notre
programme de lecture régulière de la Bible. Une connaissance étendue de la Parole de Dieu nous
protège des mensonges de Satan et de la propagande démoniaque, ainsi que des discours acerbes des
apostats.

" Priez en toutes circonstances "


19, 20. a) Quel sort attend Satan et ses démons ?
b) Qu'est-ce qui peut nous fortifier sur le plan spirituel ?
19
La suppression de Satan, de ses démons et du monde mauvais est proche. Satan sait qu'il n'a qu' " une
courte période ". Il est en colère et fait la guerre à ceux " qui observent les commandements de Dieu et
possèdent cette oeuvre : rendre témoignage à Jésus ". (Révélation 12:12, 17.) Il est capital que nous
résistions à Satan et à ses démons.
20
Nous pouvons être profondément reconnaissants pour la recommandation qui nous est faite de revêtir
l'armure complète de Dieu ! Paul termine son discours sur l'armure spirituelle par ce conseil : " Par
toutes sortes de prières et de supplications [...] priez en toutes circonstances, en esprit. Et pour cela
tenez-vous éveillés avec toute persévérance et avec supplication pour tous les saints. " (Éphésiens 6:18).
La prière peut nous fortifier sur le plan spirituel et nous aider à rester sur nos gardes. Prenons à coeur les
paroles de Paul et continuons à prier. Cela nous aidera à résister à Satan et à ses démons.

Qu'avez-vous retenu ?
 Comment Satan et ses démons sont-ils venus à l'existence ?
 Quelle est l'étendue du pouvoir du Diable ?
 De quelle parade disposons-nous pour nous défendre contre Satan et ses démons ?
 Comment revêtir l'armure complète de Dieu ?

Questions des lecteurs


Combien de bêtes pures Noé fit-il entrer dans l'arche ? Sept de chaque espèce ou bien sept couples de chaque
espèce ?
La construction de l'arche étant achevée, Jéhovah dit à Noé : " Entre dans l'arche, toi et toute ta maisonnée, car tu es celui
que j'ai vu juste devant moi parmi cette génération. De toute bête pure, tu dois prendre pour toi sept par sept, le mâle et sa
femelle ; et de toute bête qui n'est pas pure, deux seulement, le mâle et sa femelle. " (Genèse 7:1, 2). Certaines traductions,
telles que la Traduction Œcuménique de la Bible, la Bible de Jérusalem ou la Bible du Rabbinat français rendent ['original
hébreu par " sept paires " ou " sept couples ".
Dans le texte original, " sept par sept " se lit littéralement " sept, sept ". (Genèse 7:2, note.) Cependant, la répétition d'un
nombre en hébreu ne signifie pas forcément que les nombres doivent être additionnés. Par exemple, 2 Samuel 21:20 parle d'"
un homme d'une taille extraordinaire, qui avait six doigts à chacune de ses mains et six doigts à chacun de ses pieds ". En
hébreu, le nombre " six " est répété. Cela ne veut évidemment pas dire que le géant avait six paires de doigts (soit 12) à
chaque main et six paires d'orteils à chaque pied. La répétition traduit seulement le nombre de doigts à chaque main et le
nombre d'orteils à chaque pied.

Que disent les règles grammaticales de l'hébreu concernant la répétition des nombres ? S'appuyant sur Genèse 7:2, 9, Paul
Joùon écrit : " L'idée distributive peut être exprimée [...] par la répétition du nombre*. " La Grammaire hébraïque de Gesenius
(deuxième édition anglaise) déclare : " La distribution se traduit [...] par la répétition du nombre cardinal. " II donne comme
exemple Genèse 7:9, 15 et 2 Samuel 21:20, où sont répétés respectivement les nombres " deux " et " six ".

Par conséquent, en Genèse 7:2, " sept, sept " ne signifie pas sept couples, ou 14 bêtes, pas plus que la répétition de " deux "
en Genèse 7:9,15 ne signifie deux couples, ou quatre bêtes. La répétition du nombre dans chaque verset a simplement un
sens distributif. Autrement dit, tandis que les animaux purs étaient pris et introduits dans l'arche " sept par sept ", en ce qui
concerne les animaux impurs, " deux seulement" étaient pris.

Mais que dire de la précision " le mâle et sa femelle ", aussitôt après le mot " sept " en Genèse 7:2 ? Certains en ont conclu
que Noé avait reçu l'ordre de prendre sept couples de chaque espèce d'animaux purs. Cependant, les bêtes pures n'ont pas
été préservées uniquement dans un but de reproduction. Genèse 8:20 nous apprend qu'après être sorti de l'arche, " Noé bâtit
un autel à Jéhovah, il prit quelques-unes de toutes les bêtes pures et de toutes les créatures volantes pures, et offrit des
holocaustes sur l'autel ". Disposant de sept spécimens de chaque espèce pure, Noé a pu en offrir un en sacrifice et laisser les
trois couples restants assurer la multiplication de l'espèce sur la terre.

LA TOUR DE GARDE • 15 MARS 2007 31

" Elle nous a obligés à accepter


L’ HOSPITALITÉ des Orientaux est proverbiale. En Inde, par exemple, une famille entière ira jusqu'à se priver de nourriture
pour recevoir à sa table un visiteur inattendu. En Iran, une mère de famille veillera toujours à avoir un réfrigérateur bien rempli
pour être en mesure d'offrir l'hospitalité à un hôte éventuel.

Cet état d'esprit généreux était caractéristique d'un grand nombre de personnes dont il est question dans la Bible. Lydie, sans
doute une prosélyte juive de Philippes, la ville principale du district de Macédoine, en est un exemple remarquable. Alors
qu'un jour de sabbat elle se trouvait avec d'autres femmes aux abords d'une rivière, à l'extérieur de la ville, l'apôtre Paul et ses
compagnons de voyage la rencontrèrent. Jéhovah ouvrit son cœur tandis que Paul parlait. C'est ainsi qu'elle fut baptisée,
avec d'autres membres de sa maisonnée. Elle supplia ensuite tes voyageurs en ces termes : " Si vous avez jugé que je suis
fidèle à Jéhovah, entrez dans ma maison. " Luc, qui était avec Paul, raconte : " Elle nous a obligés à accepter. " ' -Actes
16:11-15.

Comme Lydie, les chrétiens d'aujourd'hui font preuve d'hospitalité à l'égard de leurs compagnons dans la foi, tels que les
surveillants de circonscription et leurs femmes, les ' obligeant à accepter '. Ces chrétiens hospitaliers en retirent à leur tour
des bienfaits : des conversations constructives et une saine compagnie spirituelle. Bien que la plupart des Témoins de
Jéhovah aient des revenus modestes, ils " suive[nt] la voie de l'hospitalité ".(Romains 12:13; Hébreux 13:2.) Leur générosité
les rend heureux. Jésus avait incontestablement raison lorsqu’il affirma : " II y a plus de bonheur à donner qu'à recevoir. " —
Actes 20:35.

LA TOUR DE GARDE • 15 MARS 2007 32