Vous êtes sur la page 1sur 22
Atelier International sur la Foresterie Communautaire et la REDD+ (2-7 octobre 2011, Canada) LES MECANISMES

Atelier International sur la Foresterie Communautaire et la REDD+ (2-7 octobre 2011, Canada)

LES MECANISMES REDD+ EN AFRIQUE CENTRALE

ET LA STRATEGIE DES ETATS:

Cas de quelques pays du bassin du Congo (RDC, Congo et RCA)

Gaetan Roch MOLOTO-A-KENGUEMBA

Point Focal Forets Modeles-RCA Membre de la Coordination Nationale REDD+-RCA Email: molotokg@yahoo.fr

Plan I- Introduction II- La stratégie REDD+ au niveau sous-régional Afrique Centrale III- Les strategies

Plan

I- Introduction

II- La stratégie REDD+ au niveau sous-régional Afrique Centrale

III- Les strategies Nationales REDD+ au niveau des Etats

Cas de la RDC

Cas de la République du Congo

Cas de la République Centrafricaine IV- Conclusion

I-Introduction Dans le bassin du Congo (B. C) qui abrite le deuxième massif forestier au

I-Introduction

Dans le bassin du Congo (B.C) qui abrite le deuxième massif forestier

au monde après l’Amazonie, les pays membres de la CEEAC

(Communauté Economique des Etats de l’Afrique Centrale) et de la COMIFAC (Commission des Forêts d’Afrique Centrale) font de la question de la conservation des forêts, de la gestion durable des forêts et

de l’accroissement du stocks de carbone forestier (REDD+) la priorité de leurs politiques forestières dans un contexte difficile des négociations internationales sur les changements climatiques.

Les pays du bassin du Congo ont adopté une stratégie unitaire basée sur une position commune lors des grandes négociations internationales.

Ces pays d’Afrique Centrale parlent d’une même voix. Ils considèrent le

processus REDD+ comme une opportunité de renforcer la gestion durable des forêts et une nouvelle source de financement.

Depuis Bali, jusqu'à Cancun en passant par Poznan et Copenhague, la question des forêts a

Depuis Bali, jusqu'à Cancun en passant par Poznan et Copenhague, la question des forêts a été le cheval de bataille des pays du bassin du Congo.

Récemment en décembre 2010 au Mexique, la déclaration de Cancun

reconnaissait la nécessité de renforcer les actions sur l’adaptation et l’atténuation a travers les engagements appropriés des pays développés et de ceux en voie de développement, mais surtout « l’adoption des approches

politiques et des mesures positives incitatives sur les sujets relatifs a la

REDD+ ».

Les questions de la conservation, de la gestion durable des forêts et de la

réduction des émissions des GES fortement inscrites dans les discussions

internationales sur le climat, constituent les éléments clés des stratégies

politiques en matière d’environnement et de gestion durable des forets des Etats d’Afrique Centrale. Deux niveaux s’observent dans les stratégies dans

cette région:

1) la stratégie REDD+ au niveau sous-régional (CEEAC/COMIFAC),

2) les stratégies Nationales REDD+.

II-Stratégie REDD+ au niveau sous-régional Afrique Centrale (CEEAC/COMIFAC) • Les six (6) pays du bassin

II-Stratégie REDD+ au niveau sous-régional

Afrique Centrale (CEEAC/COMIFAC)

Les six (6) pays du bassin du Congo réunis au sein de la COMIFAC sont

depuis peu dans une stratégie sous-régionale de lutte contre les changements

climatiques. Le projet Régional REDD est une traduction de la volonté politique des Etats à mutualiser leurs efforts pour une meilleure gestion des ressources naturelles dont ils ont en partage.

La dynamique sous-régionale est également illustrée par les multiples réunions et sommets des pays de la COMIFAC, en prélude aux grandes rencontres internationales sur le climat (COP 13 a Bali en 2007, la COP14 a

Poznan en 2008, COP15 a Copenhague et la COP 16 a Cancun).

L’Afrique Centrale a toujours eu une position commune sur les questions de CC (déclaration de Kinshasa, de Brazzaville, etc.)

Il est prévue en octobre prochain une rencontre sous l’égide de la COMIFAC pour pofiner la stratégie de bloc unitaire des pays du BC pour les discussions de la COP 17 a Durban en Afrique du Sud.

• Nous rappelons aussi ici que le 27 mai 2010 sous l’impulsion du Royaume de

Nous rappelons aussi ici

que

le

27

mai

2010 sous

l’impulsion du Royaume de la Norvège, le processus

REDD+ avait franchit un pas décisif en adoptant un

accord de Partenariat mondial REDD+. Le Président Denis SASSOU NGEUSSO a fait valoir a

cette occasion, la position commune des États de la

COMIFAC consignée dans la Déclaration de Brazzaville du 21 avril 2010.

Au courant de l’année 2011, le Congo a pris l’initiative

d’organiser a Brazzaville un sommet réunissant les 3 bassins forestiers du monde : L’Amazonie, le Bassin du Congo et le Mékong

Depuis le début de l’année 2011, les pays du bassin du Congo ont décidé de

Depuis le début de l’année 2011, les pays du bassin du Congo ont décidé de la mise en commun de leurs allocations FEM-4 pour lancer le Projet Régional REDD+ pour les 5 prochaines années.

Ce projet de 13 millions de USD piloté par la CEEAC et dont le

Secrétaire Exécutif de la COMIFAC et les Représentants des six Etats sont membres ainsi que la Société Civile a travers la

CEFDHAC , est un outil structurant, complémentaire aux

initiatives menées au niveau national, et est a même de renforcer la Coordination des pays du bassin du Congo sur les questions

de la REDD+, et d’aider les Etats a se positionner au mieux dans

les débats internationaux sur le futur régime climat (post-Kyoto,

2012).

III-Les Stratégies Nationales REDD+ de certains pays du bassin du Congo • L’appartenance à la

III-Les Stratégies Nationales REDD+ de

certains pays du bassin du Congo

L’appartenance à la COMIFAC n’enlève en rien la souveraineté des

Etats qui sont responsables de leurs stratégies nationales REDD+ en fonction des spécificités de chaque pays. Des pays en bordure du bassin du Congo comme la République Centrafricaine et le Cameroun n’auront pas forcement les mêmes exigences et contraintes que ceux localisés au cœur du bassin. Donc les stratégies vont variées en fonction de l’orientation politique que les dirigeants

impulseront au processus REDD+.

On note des niveaux différents d’évolution du processus REDD+

suivant les pays en Afrique Centrale.

• La République Démocratique du Congo (RDC) est en phase de préparation à la REDD

La République Démocratique du Congo (RDC) est en

phase de préparation à la REDD. Ce pays à déjà élaboré

plusieurs projets pilotes REDD+ qui sont en cours d’exécution.

La République du Congo a soumis son R-PP en 2010 et

devrait valider la version révisée courant 2011.

La République Centrafricaine (RCA) vient de soumettre en juillet 2011 la version revue de son R-PP. Les dernières nouvelles précisent que le Comité de

validation a émis des avis très favorables sur l’ensemble

du document.

III-1. Cas de la République Démocratique du Congo (RDC) Des sources du Ministère de l’Environnement,

III-1. Cas de la République

Démocratique du Congo (RDC)

Des sources du Ministère de l’Environnement, de la Conservation

de la Nature et du Tourisme de la République Démocratique du Congo (informations du mois de février 2011)

Conservation de la Nature et du Tourisme de la République Démocratique du Congo (informations du mois
Conservation de la Nature et du Tourisme de la République Démocratique du Congo (informations du mois
Conservation de la Nature et du Tourisme de la République Démocratique du Congo (informations du mois
Conservation de la Nature et du Tourisme de la République Démocratique du Congo (informations du mois
Conservation de la Nature et du Tourisme de la République Démocratique du Congo (informations du mois
Phase 3 Phase 2 Phase 1 2016 Phase 0 2015 2013 2014 2012 2011 2009
Phase 3
Phase 2
Phase 1
2016
Phase 0
2015
2013 2014
2012
2011
2009 2010
Mise en œuvre
Investissement
Initialisation
Préparation
Calendrier Prévisionnel du Processus REDD en RD Congo Organes de conseil et de Organes d’orientation,
Calendrier Prévisionnel du Processus REDD en RD Congo
Organes de conseil et de
Organes d’orientation, de décision et de planification
coordination
La
RDC
est
en
Conseil Scientifique
Comité National
phase
de
Coordination
Comité
National
Interministériel
préparation à
la
REDD
(2010-
Parties Prenantes en charge de l’exécution
2012),
et
se
MECNT
Coordination nationale,
pilotage d’ensemble, IEC,
C1
prépare à engager
simultanément la
phase
consultations et mobilisation,
ancrage communautaire
Construction de la Stratégie
Nationale et préparation
C2
technique, institutionnelle
et règlementaire
d’investissement
Elaboration et mise en
C3
œuvre d’un programme
d’expérimentations
(2011-2015)
Elaboration et mise en
œuvre du déploiement
C4
anticipé de la stratégie
REDD
Déclinaison Provinciale et Reconsolidation
DDD/ D. Services Environnementaux
D. Inventaire, Aménagement Forestier
Etc.
Ministère Agriculture
Ministère Energie
Ministère Mines
M. Infrastructures et TP / BEAU
M.
Affaires Foncières
Ministère Plan
M. Intérieur et Décentralisation
M. Développement Rural
Ministère des Finances
Société Civile Nationale / GTCR
Organisations du secteur privé
Centres de recherche et de formation
Partenaires techniques et financiers, ONG
Déclinaison Provinciale et Reconsolidation
En RDC : Pour parvenir à la stratégie nationale; capitaliser sur les études et les

En RDC: Pour parvenir à la stratégie nationale;

capitaliser sur les études et les projets pour

alimenter un processus de construction innovant

Démarche de construction de la Stratégie Nationale REDD 2030 Veille nationale et internationale sur les
Démarche de construction de la Stratégie Nationale REDD 2030
Veille nationale et internationale sur les diff érentes thématiques REDD
Entretenir et enrichir la connaissance au fil de l ’eau, actualiser les é tudes
Etudes nationales et benchmarks internationaux sur les d é terminants analytiques clé s de la strat égie REDD
Etude
Etude sur le cadre
Etude sur les
Etude d’impact
Retour
Analyse nationale
exploratoire du
de mise en œuvre
causes et agents
environnementale
d’expérience sur
des programmes
potentiel REDD+
et la répartition
de la DD en RDC
et sociale de la
les alternatives à
sectoriels en cours
en RDC (R-PP
des revenus de la
(R-PP C.2a)
REDD (R-PP C.2d)
la DD (R-PP C.2a)
(R-PP C.2b)
C.2b)
REDD (R-PP C.2c)
Démarche participative et consultations continues
30/06/2010:
31/12/2012:
Processus de construction de la Stratégie
01/07/2012: Phase de
Stratégie
Stratégie
consolidation finale
Nationale REDD 2030
Préliminaire
REDD 2030
Démarche participative et consultations continues
III-2. Cas de la République du Congo Sources (Gervais Ludovic ITSOUA MADZOUS, Assistant IEC a

III-2. Cas de la République du Congo

Sources (Gervais Ludovic ITSOUA MADZOUS, Assistant IEC a la

Coordination Nationale REDD+ de la République du Congo)

Congo Sources (Gervais Ludovic ITSOUA MADZOUS, Assistant IEC a la Coordination Nationale REDD+ de la République
Congo Sources (Gervais Ludovic ITSOUA MADZOUS, Assistant IEC a la Coordination Nationale REDD+ de la République
Congo Sources (Gervais Ludovic ITSOUA MADZOUS, Assistant IEC a la Coordination Nationale REDD+ de la République
Phase 3 Phase 2 Phase 1 2016 Phase 0 2015 2013 2014 2011 2012 2010
Phase 3
Phase 2
Phase 1
2016
Phase 0
2015
2013 2014
2011 2012
2010
2009
Mise en œuvre
Investissement
Initialisation
Préparation

Le R-PP du

Congo prévoit une

loi REDD+,

un Fond REDD+ et

un registre

National

REDD+.

Initialisation Préparation Le R-PP du Congo prévoit une loi REDD+, un Fond REDD+ et un registre
Option stratégique de la REDD+ en République du Congo 4 grandes options stratégiques sont identifiées

Option stratégique de la REDD+ en

République du Congo

4 grandes options stratégiques sont identifiées :

Sécurité foncière (renforcement des aires protégées);

Gestion forestière durable (contrôle forestier, gestion

communautaire, plans d’aménagement, certification, traçabilité, amélioration des techniques de production, etc.

« APV/FLEGT »);

Production agricole (accès aux micro-crédits, agroforesterie, recherche et vulgarisation, renforcement des capacités,.);

Bois énergie (capacités techniques, filières, reboisement,

).

III-3. Cas de la République Centrafricaine (RCA) D’apres la Comit é National de Pilotage REDD+

III-3. Cas de la République Centrafricaine (RCA)

D’apres la Comité National de Pilotage REDD+ de la RCA.

III-3. Cas de la République Centrafricaine (RCA) D’apres la Comit é National de Pilotage REDD+ de
III-3. Cas de la République Centrafricaine (RCA) D’apres la Comit é National de Pilotage REDD+ de
III-3. Cas de la République Centrafricaine (RCA) D’apres la Comit é National de Pilotage REDD+ de
Phase 3 Phase 2 Phase 1 2016 Phase 0 2015 2013 2014 2011 2012 2010
Phase 3 Phase 2 Phase 1 2016 Phase 0 2015 2013 2014 2011 2012 2010
Phase 3
Phase 2
Phase 1
2016
Phase 0
2015
2013 2014
2011 2012
2010
2009
Mise en œuvre
Investissement
Initialisation
Préparation

Le R-PP de la RCA prévoit une loi REDD+ , un guichet REDD+ dans le Fonds National pour l’Environnement.

Concernant le développement de la stratégie nationale REDD+, il se fera au travers de l’élaboration de feuilles de route pour chacune des options et s’appuiera sur les retours d’expériences apportés par

des projets pilotes REDD+.

Nous présentons un aperçu des options stratégiques retenues.

Option stratégique de la REDD+ en RCA Afin d’identifier des options stratégiques de lutte contre

Option stratégique de la

REDD+ en RCA

Afin d’identifier des options stratégiques de lutte contre la pression sur les forêts, une analyse synthétique des programmes

passés et des actions possibles futures a été menée, en utilisant

une matrice des Succès, échecs, potentialités et obstacles (SEPO).

Quatre options stratégiques ont été retenues:

Compléter le dispositif de zonage du territoire (ensemble du

territoire, aires protégées, etc.);

Améliorer les technologies et rendements agro-sylvo-pastoraux

(itinéraires pastoraux et agricoles, technologie efficiente d’exploitation et transformation du bois);

Promouvoir la gestion durable des forêts (aménagement forestier

légal et durable, reboisement, foresterie communautaire, Impliquer

davantage les populations locales dans la gestion forestière durable et développer une Stratégie énergie domestique (SED));

Renforcer les institutions et la Gouvernance.

Arrangements nationaux pour la gestion de la preparation RCA Comité National REDD+ Le R-PP de
Arrangements nationaux pour la gestion de la preparation RCA
Arrangements nationaux pour la gestion de la
preparation RCA
Comité National REDD+ Le R-PP de la RCA prevoit Recevoir directement les (CN- REDDD+) directives
Comité National REDD+
Le R-PP de la
RCA prevoit
Recevoir directement les
(CN- REDDD+)
directives du CN pour la mise en
œuvre de la Stratégie
nationale REDD+
une loi
Elaborer et soumettre pour
approbation des propositions
d’activités
REDD+ , un
guichet
REDD+ dans
Arbitrage du CN REDD+ en
cas de conflit du CIP
REDD+
Recevoir les
directives du CN
le Fonds
Assurer le suivi de la
mise en œuvre du
programme
Coordination Technique REDD+
Comité Inter-préfectoral REDD+
National
(CIP-REDD+)
(CT-REDD+)
pour
CIP – REDD+ Nord
CIP – REDD+ Sud -
Ouest
CIP – REDD+ Sud -
Est
Cinq Groupes Thématiques
Secrétariat Permanent
l’Environnem
ent.
Communiquer au CT
REDD+ des propositions
issues de leurs zones
IV-Conclusion Si certains Etats africains ont opté pour les MDP comme stratégie de lutte contre

IV-Conclusion

Si certains Etats africains ont opté pour les MDP comme stratégie de lutte contre les changements climatiques, en Afrique Centrale, la stratégie

d’atténuation des effets des changements climatiques des Etats du bassin du

Congo s’appui plus sur le mécanisme REDD+. Cette stratégie se structure en deux (2) niveaux :

au niveau régional par la CEEAC/COMIFAC avec le lancement en 2011-2012

du Projet Régional REDD+sur financement du FEM-4 et,

au niveau des pays par l’élaboration des stratégies nationales REDD+ soutenue

par les FCPF (Fonds de Partenariat pour le Carbone Forestier).

Globalement les stratégies nationales REDD+ (en cours d’ élaboration) dans les pays du bassin du Congo intègrent les politiques et directives opérationnelles de la Banque Mondiale sur les question d’Evaluation Environnementale, des habitats naturels, des peuples autochtones, du patrimoine culturel et des forets.

Conclusion L’atelier International sur la Foresterie Communautaire et la REDD+ du Canada est une initiative

Conclusion

L’atelier International sur la Foresterie Communautaire

et la REDD+ du Canada est une initiative louable car elle permet des échanges d’expériences des différents

espaces forestiers du monde pour une meilleure

synergie d’action dans la stratégie globale de lutte contre

le dérèglement climatique.

A cet effet, nous pensons que l’esprit de cet atelier

rejoint l’esprit du Sommet des 3 bassins forestiers de

2011 organisé dans le bassin du Congo en Afrique

Centrale.

Merci de votre bien aimable attention Les R-PP complets sont téléchargeables sur le site web

Merci de votre

bien aimable attention

Les R-PP complets sont téléchargeables sur le site web du FCPF