Vous êtes sur la page 1sur 22
Olimpiacos 3 - Dortmund 1 Djebbour fait plier le champion d’Allemagne Kadir «Halilhodzic a métamorphosé
Olimpiacos 3 - Dortmund 1
Djebbour fait plier
le champion d’Allemagne
Kadir «Halilhodzic a
métamorphosé notre
manière de jouer»
«Boudebouz et moi nous
sommes promis de nous
revoir au prochain stage»
«Cette fois, je veux jouer
un Mondial
en participant
aux éliminatoires»
Il s’est imposé avec
Al Sadd 0-2 en Corée du Sud
Belhadj, un pied en
finale de la Ligue des
champions asiatique
JEUDI 20 OCTOBRE 2011
QUOTIDIEN NATIONAL SPORTIF N° 1720 PRIX 20 DA
Il évolue avec la sélection
JSK
du Nigeria des U23
Ajani Ibrahim sera
supervisé au Maroc
Vers la non-convocation
de Camara face à El Eulma
USMA
Il passera une échographie
ce matin à Tizi
Djediat et Meftah
incertains face
au WAT
Tedjar out
face au MCEE
MCA
Ils ont failli en venir aux
mains à l’entraînement
MCA - ASO
Menad en
Accrochage
superviseur
Amroune-Mobitang
Solinas accuse
ses dirigeants
«Je vous ai demandé
Raho, vous ne me
l’avez pas ramené»
Demou
boude
Aoudia
«Geiger a libéré
Djabou»
Aouf «Certains ont envoyé
un e-mail à Pellicano pour le
dissuader d’investir au Mouloudia»
CRBUSMHESS

02

0 2 N° 1720 Jeudi 20 octobre 2011 Coup d’œil Équipe nationale Il dit tout Kadir

N° 1720 Jeudi 20 octobre 2011

Coup d’œil Équipe nationale

Il dit tout

Kadir «Halilhodzic a métamorphosé

nationale Il dit tout Kadir «Halilhodzic a métamorphosé notre manière de jouer» «Avec Boudebouz on s’est

notre manière de jouer»

«Avec Boudebouz on s’est promis de se revoir dès le prochain stage»

au Buteur

Tout comme son camarade international, Ryad Boudebouz, le milieu de terrain algérien de VA FC, Foued Kadir, dit tout au Buteur à propos de ses retrouvailles avec son pote et camarade en sélection, dimanche au stade du Hainaut de Valenciennes. Désigné meilleur joueur du dernier Algérie-RCA et homme du match Valenciennes-Sochaux, Foued nous parle de cette folle semaine qu’il a vécue. Il revient avec détails sur sa production contre la République centrafricaine et ce succès qu’il qualifie d’important pour l’avenir des Verts. Le natif de Martigues nous parle aussi des chances de l’EN dans les prochaines éliminatoires CM 2014 et son rêve de disputer un autre Mondial avec la sélection nationale de son pays.

Tout d’abord, félicitations pour cette belle victoire face à Sochaux, un mot sur ce succès ? Ça fait énormément de bien, on avait besoin de ce succès. On savait qu’en gagnant ce match, on allait grimper trois, voire quatre places au classement et c’est chose faite après cette victoire contre Sochaux. Bon, maintenant, on va passer directement au sujet qui intéresse les Algériens, à savoir vos retrouvailles avec Ryad Boudebouz, ça s’est passé comment ? Ça s’est très bien passé comme d’habitude avec Ryad, depuis qu’on se connaît on a toujours eu de bons rapports. Franchement, c’était un plaisir de le retrouver, dimanche. On croit savoir que vous vous entendez bien avec Boudebouz… On est amis depuis bien longtemps, c'est-à- dire qu’on se connaissait même bien avant la Coupe du monde. Après, on a fait le Mondial en- semble et notre amitié est devenue plus solide. On s’appelle souvent pour prendre des nouvelles et ça se passe très bien. Vous vous êtes vus avant et après le match, donc vous avez certainement abordé plu- sieurs sujets, notamment celui de la sélec- tion… Absolument, on a discuté avant le match, on a refait un peu le monde. On a discuté de tout et de rien. Bien sûr, comme d’habitude, on a parlé es- sentiellement football, de nos performances et de l’Equipe nationale. En fin de rencontre, on s’est revu et on s’est échangé les maillots. Avant de se quitter, on s’est souhaité bonne chance, avec la promesse de se revoir bientôt en sélection Inch’Allah. Ryad nous a appris que vous avez sorti un match énorme, il n’a pas tari d’éloges sur votre prestation. Un commentaire ? Sincèrement, Ryad est un garçon très gentil. Ça m’a fait chaud au cœur d’apprendre cela. En fin de match, il m’a félicité et, franchement, j’ai bien ap- précié la discussion qu’on a eue. Et vous l’avez trouvé comment dans ce duel ? Boudebouz reste égal à lui-même. Sur le plan technique, il est trop fort, nettement au-dessus même. Sur ce match de dimanche, ce n’était pas évident pour lui. Il manquait énormément de monde dans cette équipe de Sochaux, il était un peu seul, donc ce n’était pas facile pour lui. Les internautes et les lecteurs du Buteur vous ont désigné homme du match Algérie-RCA, une réaction par rapport à cette distinction ? Ça fait plaisir et c’est réconfortant d’être re- connu par les siens. Après, c’est tout le groupe qui est à féliciter. Cette victoire est le fruit d’une très bonne semaine d’entraînement qu’on a effec- tuée tous ensemble durant ce stage à Alger. Buteur et passeur décisif, d’aucuns estiment que le grand mérite vous revient… Le mérite revient à toute l’équipe. On s’est bien préparés pour ce rendez-vous. Ce match face à la RCA, je ne l’ai pas joué tout seul, donc je tiens à féliciter tous mes camarades qui ont montré une grande motivation dans le travail et une solidarité sans faille du début du stage jusqu’à sa fin. Vous avez animé le jeu de l’EN face à la RCA, est-ce le poste que vous aimez occu- per en sélection ?

«Cette fois, je veux jouer un Mondial en participant

aux éliminatoires»

«Il n’y a pas meilleure reconnaissance que celle du public du 5-Juillet»

meilleure reconnaissance que celle du public du 5-Juillet» «Ce n’est jamais compliqué de jouer avec de

«Ce n’est jamais compliqué de jouer avec de bons joueurs comme Metref et Mesbah»

décide. Moi, je suis là pour appliquer les consignes du sé- lectionneur. Après, quel que soit le rôle qu’il m’attribue, je

aussi, vous terminez bien vos matchs… C’est vrai, physiquement, je me sens très bien, la preuve que j’ai repris ma place de titulaire dans l’équipe. Avez-vous eu des moments de doute lorsque le coach ne vous faisait pas trop confiance ? Non, et c’est ce qui fait ma force. Partout où je suis passé, j’ai toujours été au pied du mur et puis après, j’ai toujours su travailler et gagner ma place. Je suis un bosseur, je ne lâche rien, c’est mon tempérament. Dans ma tête, j’ai toujours été fort et cela m’a permis de rebondir. Tant que la concurrence est saine, je ne doute jamais. Vous avez refusé poliment de vous adresser à la presse au 5-Juillet, pouvez-vous revenir sur ce match contre la RCA ? Sincèrement, depuis l’arrivé de Halilhodzic, ça bosse énormément sur le plan technique à l’en- traînement. On travaille beaucoup les combinai- sons à deux et à trois offensivement. Et cela s’est bien ressenti lors du match face à la RCA. Voilà aussi ce qui explique un peu cette bonne entente sur le terrain et cette meilleure organisation of- fensive de notre équipe. J’espère que ça va conti- nuer dans ce sens-là.

chain Mondial. Aussi, il ne faut pas perdre de vue qu’on doit aller à la CAN 2013. En sélection, la concurrence fera rage, il y a beaucoup de joueurs performants qui évo- luent au milieu comme Boudebouz, Ziani ou Abdoun qui sont hors liste… D’abord, c’est une très bonne chose pour l’EN. Et, en sélection, c’est différent. Quel que soit le joueur qui sera aligné, l’essentiel est que l’Algérie gagne ses matchs. On restera tous des suppor- teurs de la sélection. C’est vrai qu’on est nom- breux à briguer le même poste, mais le coach est là, et je pense qu’il est le mieux placé pour faire jouer les meilleurs et surtout ceux qui méritent de jouer. Aujourd’hui c’est moi, demain ce sera Ryad Boudebouz et après, un autre. On doit l’ac- cepter, il n’y aura aucun problème là-dessus. Le Mali sera l’adversaire direct de l’EN pour les prochaines éliminatoires de la CM 2014, quel est votre avis ? Je pense que le Mali est redoutable, lui qui pos- sède entre guillemets les meilleurs joueurs en ce moment qui évoluent tous dans des grands championnats européens. C’est vrai qu’on doit se méfier du Bénin qui reste une équipe difficile à manœuvrer. Il faudra aussi rester bien sur nos gardes face aux autres adversaires qui auront à cœur de jouer les trouble-fête. Sincèrement, en Algérie, on est unanimes à dire que vous êtes talentueux, certains se de- mandent ce que vous faites à Valenciennes… (Il rit franchement). Je ne sais pas, c’est le Mek- toub, mais il est vrai aussi que l’année dernière a été une saison pénible pour moi. Comme vous le savez, j’ai eu cette grosse blessure au genou qui m’a rendu indisponible pendant sept mois. Donc, en jouant dix matchs seulement, c’était difficile de se montrer et trouver un club plus huppé que Va- lenciennes même si je me sens très bien ici. Cette année, j’espère vraiment réaliser une saison pleine, avec de bonnes statistiques et, pourquoi pas, attirer les convoitises d’un grand club. Dans quel championnat aimeriez-vous évo- luer à l’avenir ? J’aime bien le championnat espagnol. Il est le plus approprié pour moi. Ça se joue vers l’avant avec deux, trois touches de balle, donc c’est le plus adapté pour moi. En l’espace de deux matchs, vous êtes devenu une coqueluche en Algérie, le public parle de vous comme le meneur de jeu tant attendu, vous vivez cela comment ? Vous savez, je garde la tête froide. D’ailleurs, je ne suis pas du genre à trop attendre la presse le lendemain des matchs. Maintenant, si le public algérien m’a adopté, tant mieux, je n’ai pas à me plaindre, j’en suis même très fier. En tout cas, je ne m’enflamme pas, moi je reste concentré sur le terrain et c’est la seule vérité qui compte. Le public algérien a trop attendu une réaction aussi large que complète de votre part, qu’avez-vous à lui dire pour clore cet entre- tien ? Comme je l’ai dit depuis que je suis en sélec- tion, même bien avant que je sois convoqué puisque j’étais un supporter de l’EN, notre public est extraordinaire. Je lance un appel à nos fans de rester derrière notre Equipe nationale et Inch’Al- lah on va écrire une nouvelle page autrement plus passionnante ensemble. Entretien réalisé par Moumen Aït Kaci Ali

me donne toujours à fond. Oui, mais tout le monde s’accorde à dire que vous avez le profil le mieux indiqué pour être le meneur de jeu des Verts… Sincèrement, quand je viens en Equipe natio- nale, je fais tout pour remplir ma mission comme il se doit. Pour revenir à votre question, c’est vrai que mon poste de prédilection est d’être derrière les attaquants. Après, je m’adapte à toutes les si- tuations, il n’y a aucun problème, l’important c’est d’être là, présent, pour servir la sélection. Face à la RCA, on vous a vu très à l’aise sur le flanc gauche. Avec Metref et Mesbah, vous avez constitué un trio fluide et très dange- reux, l’entente est parfaite entre vous trois on dirait Oui, c’est exactement cela. De toute façon, vous savez, ce n’est jamais compliqué d’évoluer avec de très bons joueurs comme Hocine (Metref) et Djamel (Mesbah). Je veux dire qu’on n’a pas be- soin de se connaître pour parler le même langage footballistique sur un terrain. Je crois que cela s’est vérifié face à la RCA puisqu’on a réussi quelques belles combinaisons ensemble. Des combinaisons que vous avez travaillées à l’entraînement… Exactement, et ça fait plaisir, franche- ment, d’enchaîner les mêmes mouve- ments qu’on a réalisés avec le coach. D’ailleurs, c’est là notre grande satis- faction. Avec Vahid, on avance à grands pas et surtout de manière très sûre. Homme du match Algérie - RCA et, juste après, meil- leur joueur de la ren- contre Valenciennes - Sochaux, c’est une belle semaine que vous avez vécue là Oui, El Hamdouli- lah, mon travail et ma persévérance dans l’ef- fort ont fini par payer. Deux buts en une se- maine, c’est bien, j’es- père que ça va continuer Inch’Allah. Après un début difficile, peut-on dire que Foued est en grande forme ? Dieu merci, ça marche bien pour moi. C’est vrai, j’ai eu quelques difficultés en début de saison où le coach Sanchez ne me faisait pas trop confiance, il ne m’ac- cordait pas un temps de jeu assez conséquent pour pouvoir m’expri- mer, mais ça va nette- ment mieux pour moi depuis quelques semaines. La roue a tourné et je ne vais rien lâcher. Quoi qu’il arrive, je vais continuer à bos- ser.

Le public du 5-Juillet vous a aussi adopté, les fans présents ont scandé votre nom,
Le public du 5-Juillet vous a aussi adopté, les
fans présents ont scandé votre nom, cela vous
fait quoi ?
Franchement, ça m’a fait chaud au cœur, sa-
chant que le public du 5-Juillet était très exigeant
et difficile à conquérir. Ce sont des supporteurs
connaisseurs et le fait qu’ils aient scandé mon
nom prouve qu’ils se sont rendus compte que
j’ai bien mouillé le maillot et c’est, pour moi,
la plus belle des reconnaissances.
Une performance à confirmer contre la
Tunisie et le Cameroun en amical en
novembre prochain…
Voilà, ça reste certes des matchs ami-
caux, mais il faut vraiment conti-
nuer à préparer l’avenir de la
sélection. L’équipe est en
plein renouveau et avec
le nouveau coach on
est reparti de zéro. On
a franchi un palier, il
faudra continuer à
en franchir d’autres
pour devenir plus
performants en
prévision des
prochaines qua-
lifications.
En abordant
les qualifi-
cations, il
y aura les
les
de «Evoluer
attaquants
là où est derrière le
mon
poste
prédilection,
mais
je
jouerai
coach
me
le demande»
élimina-
Ecoutez, c’est le coach
qui fait ses choix.
toires de la
CAN 2013 et
celles du Mon-
dial 2014, vous rêvez tou-
jours de disputer un autre
Mondial ?
Tout à fait. Qui ne rêve
pas de disputer une autre
Coupe du monde ? Le
dernier Mondial joué
avec l’Algérie reste la plus
belle compétition et le
plus beau souvenir de ma
carrière de footballeur,
donc aujourd’hui l’objectif
est clair, j’espère vraiment
participer à la qualification
C’est lui
de mon pays
au pro-
Physiquement
qui
vous êtes
bien
«Qu’importe
celui
qui
l’important
est
joue, l’Algérie
que
gagne»

N° 1720 Jeudi 20 octobre 2011

N° 1720 Jeudi 20 octobre 2011 Coup d’œil Equipe nationale 0 3 Fin du calvaire pour

Coup d’œil Equipe nationale

03

Fin du calvaire

pour Meghni

B lessé il y a plus de cinq semaines maintenant, à l’occasion de la première journée du championnat qatari, le milieu de ter- rain algérien d’Umm

Salal, Mourad Meghni, semble voir enfin le bout du tunnel. Annoncé de re- tour à la compétition à plusieurs re- prises ces derniers jours, le joueur a été contraint, néanmoins, de prolonger sa convalescence de trois semaines, étant donné que sa blessure aux ischio-jam- biers ne s’était pas cicatrisée à temps. Ce contretemps avait quelque peu agacé le joueur qui peine énormément à enchaî- ner les rencontres depuis deux ans maintenant, à cause de ses blessures à répétition. Toutefois, soutenu et aidé par ses dirigeants et son entraîneur sur- tout, Meghni a pris son courage à deux mains et a continué à se soumettre aux soins pour pouvoir ainsi retrouver les terrains le plus tôt possible. Selon nos informations, l’ancien sociétaire de la Lazio de Rome, qui a repris l’entraîne- ment en solo, il y a quatre jours de cela, a réussi toutefois, avant-hier, à accélérer

ses mouvements et faire quelques exer- cices physiques, sans ressentir la moin- dre douleur. Une bonne nouvelle pour Meghni qui voit ainsi son calvaire pren- dre enfin fin.

Il a retapé dans le ballon hier

Après quelques séances d’entraîne- ment en solo, marquées beaucoup plus par des footings et quelques exercices physiques, Mourad Meghni a, pour la première fois depuis sa blessure, retapé dans le ballon lors de la séance d’hier après-midi. Il a aussi effectué quelques accélérations. D’après son entraîneur, Hassan Harmatallah, qu’on a eu au bout du fil hier en début de soirée, le milieu algérien retrouvera l’entraînement avec le reste du groupe, normalement en début de semaine prochaine.

Il ne défiera pas Ziani demain

Voulant savoir si Meghni avait des chances de retrouver les terrains à l’oc- casion de la rencontre comptant pour la cinquième journée du championnat, qui va opposer la formation d’Umm Salal à son homologue d’Al-Jaïsh, de- main soir, Harmatallah a répondu :

«Non, je crois qu’il ne sera pas possible pour Meghni de rejouer dès ce vendredi. Il n’est pas encore prêt à reprendre la compétition, même si je dois préciser que l’IRM qu’il a passée dernière- ment n’a rien révélé. Le joueur va poursuivre son programme d’en- traînement en toute sérénité et on verra la semaine prochaine s’il sera sur le banc ou pas. Je reste cependant optimiste.» D’après les conclusions du premier res- ponsable du volet technique d’Umm Salal, Meghni n’aura donc pas l’occasion de croiser son ex-coéquipier en sélec- tion, Karim Ziani.

Peu de chances qu’Halilhodzic le retienne pour le prochain stage

Non retenu pour la précédente ren- contre face à la République centrafri- caine, en raison bien évidemment de sa blessure, Mourad Meghni espère retrou- ver au plus vite la compétition avec son club pour ainsi avoir la possibilité de voir son nom sur la prochaine liste que dévoilera le sélectionneur national, Vahid Halilhodzic pour les deux ren- contres amicales face à la Tunisie et au Cameroun. Cependant, et selon une source proche du coach bosniaque, on apprend que celui-ci ne compte pas adresser de convocation à Meghni, sous prétexte qu’il n’est pas à 100% de ses moyens et souffre d’un manque flagrant de compétition. Halilhodzic, qui avait annoncé pourtant son intention de faire appel à un maximum de joueurs, à l’oc- casion de ces deux rencontres amicales,

Ojogo.pt lui a attribué des propos qu’il n’a jamais tenus Soudani : «Je n’ai jamais
Ojogo.pt lui a attribué des
propos qu’il n’a jamais tenus
Soudani : «Je n’ai jamais
parlé à ce journal»
pour ainsi les
voir à l’œuvre,
aurait affirmé
cependant à
ses collabo-
rateurs que
le cas
Meghni
lui posait
quelque peu
problème. En
effet, au moment où
le sélectionneur ren-
dra publique sa liste
(le 25 ou le 26 octo-
bre prochain), le
natif de Paris n’aura
pas encore repris la
compétition.
Conformément à
sa ligne de
conduite observée
jusque-là, il n’est
pas question pour
lui qu’il le retienne
pour ne pas faire
de différence avec
le reste des
joueurs. Cela
dit, Halilhod-
zic veut sur-
tout profiter
de ces tests
amicaux
pour jauger
le niveau ac-
tuel du pro-
dige algérien
et voir s’il
H ilal Soudani s’est dit
étonné des propos
qui lui ont été attri-
bués par un site d’un quoti-
dien sportif portugais
spécialisé, Ojogo.pt, qui avait
publié un article dans lequel
l’Algérien aurait annoncé qu’il a
bel et bien gagné sa place de titu-
laire, après sa belle production
sortie en Coupe de Portugal. Dans
une déclaration parue sur le site offi-
ciel du club, l’attaquant de Vitoria Gui-
marães a apporté un démenti à tout ce
qui a été rapporté à son sujet : «Je veux
que tout le monde sache que je suis concentré
à fond avec mon équipe. Je travaille fort à l’en-
traînement pour justement rendre les perfor-
mances de l’équipe encore meilleures. C’est mon
devoir envers mon club employeur. Je ne sais
pas d’où on a sorti ces propos. D’ailleurs, je n’ai
jamais déclaré des choses pareilles à ce jour-
nal.»
«Ces déclarations
ne me perturbent pas»

pourra ainsi compter sur lui en tant que pa- tron de l’Equipe nationale lors des prochaines échéances officielles.

Saïd F.

Poursuivant sa mise au point faite sur le site de son club, Soudani ne s’est pas contenté de nier ces propos du journal Ojogo. L’ex-buteur de l’ASO s’est aussi engagé à faire de son mieux pour améliorer les performances de son équipe. Humble et gardant la tête bien sur les épaules, il a aussi déclaré qu’il restait à la dis- position de son entraîneur, sans jamais mon- trer la moindre prétention de sa part, après son exploit réalisé en Coupe du Portugal en ayant qualifié son équipe au prochain tour grâce à son joli doublé : «Ce n’est pas parce que j’ai marqué deux buts que je vais dire que je vais revendiquer ou dire que c’est bon, j’ai gagné ma place à Guimarães. Je sais que je dois en- core travailler pour devenir plus utile à mon équipe. C’est la chose la plus importante. Mon expérience à Guimarães se déroule très bien. Je veux tout donner pour laisser une bonne im- pression dans ce club. Croyez-moi, les déclara- tions qui m’ont été attribuées ne me perturbent nullement. Je reste serein et imperturbable.» M. A.

Avis de décès

Monsieur Aït Chabane Salem a l’immense douleur d’annoncer le décès de sa mère Oumamar Fetta, rappelée à Dieu, hier, à l’âge de 93 ans. L’enterrement aura lieu au-

jourd’hui, 20 octobre 2011, au cimetière du village Bouad- nane Iboudrarène, Tizi Ouzou.

A Dieu nous appartenons et à Lui nous retournons.

Condolèances

MM. Aouimer Ali, Nabil Amra, directeur du journal Le Buteur, Ahmed Lakrout, Kassel, les docteurs Hamimed et Abdessamed Anik, profondément peinés par la disparition de Oumamar Fetta, mère de M. Aït Chabane Salem, ravie à

l’affection des siens, hier, à l’âge de 93 ans, présentent à ce dernier ainsi qu’à toute la famille de la défunte leurs condoléances les plus attristées et les assurent, en cette douloureuse circonstance, de leur profonde sympathie. Puisse Dieu le Tout-Puissant lui accorder Sa Sainte Miséri- corde et faire du Paradis son éternelle demeure.

A Allah nous appartenons et à Lui nous retournons.

Il s’est rétabli de sa blessure

T ouché au pied suite à un méchant tacle d’un joueur adverse, samedi dernier, lors
T ouché au pied suite à un
méchant tacle d’un
joueur adverse, samedi
dernier, lors du précédent
match de championnat
face à Hajr, le défenseur
international Anthar
Yahia, qui avait dû
quitter précipitam-
ment le terrain au
bout de 33 minutes
de jeu seulement,
semble s’être remis
de cette blessure qui
ne fut finalement pas
aussi grave qu’on le
croyait au tout début.
Pour être fixé de
manière plus pré-
cise sur la nature
de cette blessure, le
joueur avait passé
une IRM qui n’a

Yahia prêt à tenir sa place face à l’Ittifak

rien révélé de grave. Cela a beau- coup soulagé l’ancien pension- naire du VFL Bochum qui, selon nos informations, devrait, sauf surprise, tenir sa place demain pour le match de la sixième jour- née du championnat saoudien face à la formation de l’Ittifak. Il faut dire que l’entraîneur d’Al-Nassr, le Brésilien Costas, compte énormément sur l’apport du défenseur algérien pour ce choc face au leader du cham- pionnat. Un match qu’il faudra gagner pour les coéquipiers de Yahia, s’ils espèrent réellement jouer les premiers rôles cette sai- son.

Revoilà le problème des salaires à Al-Nassr !

Dans un autre registre et à en croire certains médias saoudiens, le problème des salaires des joueurs a refait surface au sein de cette formation d’Al-Nassr, puisqu’on apprend que les Yahia and Co n’ont pas encore encaissé leurs salaires des deux derniers mois. Les responsables du club

courent dans tous les sens ces derniers jours pour trouver une solution à ce problème qui per- dure et éviter ainsi toute possibi- lité de grève. Faut-il rappeler que le manque de liquidités à Al- Nassr a failli entraîner l’annula- tion de certains contrats de joueurs en début de saison, dont celui de l’ancien capitaine de l’EN.

Yahia : «Ma blessure n’était pas grave»

Dans des déclarations accor- dées aux médias saoudiens, An- thar Yahia s’est voulu rassurant quant à sa blessure, en affirmant qu’il sera très probablement prêt à jouer la rencontre de demain face à l’Ittifak. «Ma blessure n’était pas aussi grave. Elle ne prête pas à inquiétude. En prin- cipe, je serai bien prêt pour la pro- chaine rencontre. Je poursuis actuellement la dernière phase du programme que m’a prescrit le médecin du club. Je rassure les fans, je vais bien.»

S. F.

04

0 4 N° 1720 Jeudi 20 octobre 2011 Coup d’œil Équipe nationale Il a marqué son

N° 1720 Jeudi 20 octobre 2011

Coup d’œil Équipe nationale

Il a marqué son 1 er but en Ligue des champions

Du grand Djebbour

face à Dortmund !

A près deux re- vers de suite concédés face à Marseille et Arsenal, l’Olympiacos

Le Pirée a signé son pre- mier succès en Ligue des champions, hier, en ve- nant assez aisément de la formation championne d’Allemagne, le Borussia Dortmund. Une victoire rendue possible grâce no- tamment à une belle réa- lisation pleine d’opportunisme marquée par l’Algérien Rafik Djeb- bour, auteur du second but de son équipe, quelques instants avant la pause (40’). Un qui but a permis à ses camarades de regagner les vestiaires avec une bonne dose de confiance, avant de pou- voir consolider cet avan- tage en deuxième

mi-temps par Modesto

(78’). Ainsi, à la faveur de ce succès obtenu trois buts à un, les poulains du coach Ernesto Velverde préservent leurs chances de passer au prochain tour dans ce groupe F, dominé par Marseille et Arsenal. Il a enflammé le Stadio Karaiskakis Refroidis par le but égalisateur des Alle- mands, survenu à la 27’, l’attaquant international algérien de l’Olympiacos, Rafik Djebbour, qui a déjà marqué deux buts en Super League grecque, a eu le mérite d’enflammer de nouveau le chaudron du stade Karaiskakis. En effet, Rafik Djebbour, qui

a ouvert son compteur

buts en Ligue des cham-

pions d’Europe, hier, face

au Borussia Dortmund, a

tout simplement guidé ses camarades vers un succès mérité. A la récep- tion d’un centre de l’un de ses camarades, Djeb- bour contrôle bien le bal- lon, évite deux adversaires et place le cuir hors de portée du gardien de Dortmund, au prix d’une magnifique frappe croisée du droit. Djebbour aurait même pu être passeur décisif si son coéquipier Mirales avait su transformer cette lumineuse passe de l’Al- gérien à la 64’. Son coach lui a offert une standing-ovation Au top physiquement, Rafik Djebbour a sorti un match plein, hier soir. Ce

dernier, qui s’est toujours bien comporté dans un système de jeu offensif

comme celui adopté hier

par son entraîneur l’Es- pagnol Ernesto Velverde,

a fait voir de toutes les

couleurs aux défenseurs allemands de Dortmund. Très habile et assez pesant techniquement, Djeb- bour, qui s’est défoncé

dans ce match, a été rem- placé par son coach qui a voulu offrir à son interna- tional algérien une stan- ding-ovation. Il a cédé sa place à son coéquipier Pantelic, à la 87’. C’est sous un tonnerre d’ap- plaudissements qu’il a quitté le stade Karaiska- kis. Les fans de l’Olym- piacos ont longuement scandé son nom à sa sor- tie. Le sympathique Rafik

a répondu par un large

sourire, avant d’aller ser-

rer la main à son entraî- neur et à ses équipiers assis sur le banc. Moumen A.

Grâce à leur succès (2-0) à l’extérieur

Belhadj et Al-Sadd,

un pied en finale de l’AFC

A l’occasion de la demi-finale

aller de la Ligue des cham-

pions d’Asie, la formation

qatarie d’Al-Sadd, où évo-

lue l’international algérien,

Nadir Belhadj, a réussi un

retentissant exploit, hier, en parve- nant à revenir de son périlleux dépla- cement en Corée du Sud, pour son match face au club du Suwon Sam- sung Bluewings, avec un précieux succès (2-0). Un résultat qui lui per- met de prendre une sérieuse avance pour accéder en finale, avant le match retour prévu dans 15 jours, au Qatar. Le bourreau de cette formation sud- coréenne se nomme Mamadou Niang qui, par deux fois, aura réussi à cruci- fier son adversaire du jour, tout d’abord à la 71’, d’un joli tir dévié, puis à la 81’, après avoir remporté son duel face au gardien adverse.

L’Algérien a fourni une excellente prestation Aligné comme souvent au poste d’arrière gauche, l’international algé- rien, Nadir Belhadj, a sorti une très belle prestation lors de cette demi-fi- nale. Son rendement sur le plan dé- fensif notamment aura été très précieux et important dans ce beau succès arraché. Il faut dire aussi que les consignes du coach étaient claires pour Belhadj, puisque ce dernier s’est contenté, durant la majeure partie du match, de défendre et d’éviter les montées en attaque, comme il le fait

et d’éviter les montées en attaque, comme il le fait très souvent. Le joueur a disputé

très souvent. Le joueur a disputé l’in- tégralité du match.

Une bagarre générale a failli arrêter la rencontre La fin de cette demi-finale fut très houleuse entre les deux équipes. Une bagarre générale a éclaté entre cer- tains joueurs des deux camps, à la 81’, après le second but de Niang. Les choses ont failli dégénérer, n’était l’in- tervention du service d’ordre. Il faut dire que le second but inscrit par le sénégalais a mis dans une colère noire les joueurs sud-coréens. En effet, alors que Suwon s’attendait à ce que le bal- lon lui soit rendu, après l’avoir volon- tairement sorti auparavant pour permettre à un joueur d’Al-Sadd de reprendre son souffle, après un contact avec son vis-à-vis, Abdelka-

der Keita, l’international ivoirien d’Al- Sadd, ne respectant guère les règles du fair play, en a décidé autrement, et a continué l’action, jusqu’à donner une belle passe en profondeur à Niang qui n’a éprouvé aucune diffi- culté à doubler la mise. Ce manque de fair-play a poussé même certains sup- porters du club hôte à accéder sur le terrain et s’accrocher avec l’Ivoirien notamment. Ripostant aux insultes des fans, Keita s’est vu infliger un car- ton rouge direct par l’arbitre. Les choses ne se sont pas arrêtées là pour Al-Sadd puisque à la 90’, Mamadou Niang, à son tour, s’est vu expulser. Les deux joueurs, qui seront automa- tiquement suspendus pour la rencon- tre retour, pourraient très probablement rater la finale aussi. S. F.

Alors que Ziaya est sorti blessé L’Ittihad de Djeddah s’éloigne de la finale L’Ittihad de
Alors que Ziaya est sorti blessé
L’Ittihad de Djeddah s’éloigne de la finale
L’Ittihad de Djeddah a sérieusement compromis ses chances de passer en fi-
nale de la Ligue des champions d’Asie, après avoir été battu en demi-finale
aller à domicile par la formation sud-coréenne de Jeonbuk Hyundai Motors
sur le score de trois buts à deux. L’attaquant algérien de l’Ittihad, Abdelma-
lek Ziaya, a commencé la partie comme titulaire. Touché dans ce match,
Ziaya a dû céder sa place au bout de 33 minutes seulement, en raison de
blessure. Sa sortie aura été préjudiciable pour son club.
blessure. Sa sortie aura été préjudiciable pour son club. Boudebouz opérationnel Victime d’un méchant coup au
blessure. Sa sortie aura été préjudiciable pour son club. Boudebouz opérationnel Victime d’un méchant coup au

Boudebouz

opérationnel

Victime d’un méchant coup au niveau du ten- don d’Achille, lors du dernier match joué à Va- lenciennes, le milieu de terrain offensif du FC Sochaux, Ryad Boudebouz, qui est allé au bout de cette rencontre perdue trois buts à zéro, a re- pris normalement les entraînements avec le groupe. Après une journée de repos, lundi, Bou- debouz est opérationnel. Il sera, sauf complica- tion de dernière minute, du groupe face à Evian Thonon.

Classement FIFA

L’Algérie grimpe de 11 places

Après plusieurs mois de régression, la sélection algérienne, grâce à sa belle victoire enregistrée le 9 octobre dernier face à la République centra- fricaine (2-0), est parvenue à grimper de 11 places au classement FIFA de ce mois d’octobre, qui a été rendu public hier sur le site de l’instance foot- ballistique mondiale. En effet, le succès obtenu face à la RCA, le premier sous l’ère Halilhodzic, a énormément contribué dans cette belle progression des Verts dans ce classement et lui permet donc de se retrouver à la 35e place. Avec ses 713 points, l’Algérie pointe désormais aussi au quatrième rang sur le plan continental. Elle conserve sa deuxième place, après l’Egypte, dans le classement des nations arabes.

S. F.

JO

2012

Programme des rencontres du tournoi final des éliminatoires qualificatives aux prochains Jeux Olym- piques 2012 qui auront lieu au Maroc

Groupe A

Heure

Lieu

26/11/2011

Nigeria - Maroc

17h30

Tanger

26/11/2011

Algérie - Sénégal

20h30

Tanger

29/11/2011

Maroc - Algérie

17h30

Tanger

29/11/2011

Sénégal - Nigeria

20h30

Tanger

02/12/2011

Nigeria - Algérie

19h00

Marrakech

02/12/2011

Maroc - Sénégal

19h00

Tanger

Groupe B

 

Heure

Lieu

27/11/2011

Égypte - Gabon

17h30

Marrakech

27/11/2011

South Africa - Côte d’Ivoire

20h30

Marrakech

30/11/2011

Gabon - South Africa

17h30

Marrakech

30/11/2011

Côte d’Ivoire - Égypte

20h30

Marrakech

03/12/2011

Egypte - South Africa

19h00

Marrakech

03/12/2011

Gabon - Côte d’Ivoire

19h00

Tanger

Demi-finales

Date

Heure

Lieu

13 1 er Groupe A - 2 e Groupe B

07/12/2011

17h30

Tanger

14 1 er Groupe B -2 e Groupent A

07/12/2011

20h30

Tanger

Match de classement

 

15

perdant 13 - perdant 14

10/12/2011

17h30

Marrakech

Finale

 

16

vainqueur 13 v vainqueur 14

10/12/2011

20h30

Marrakech

N° 1720 Jeudi 20 octobre 2011

N° 1720 Jeudi 20 octobre 2011 Coup sur coup JSK 0 5 Alors que le joueur

Coup sur coup JSK

05

Alors que le joueur a été autorisé à réintégrer le groupe

Ighil veut maintenir la sanction

à l’encontre de Camara

Deux séances d’entraînement avant El Eulma

C’est avant-hier soir que les joueurs de la JSK ont renoué avec

les entraînements. Au cours de cette séance de reprise, la charge de travail fut très légère. Au début, les joueurs ont dé- buté par le jeu habituel d’échauffement avec ballon avant le footing. Par la suite, Meziane Ighil a fait augmenter le rythme pour ses joueurs durant une dizaine de minutes. La charge a baissé une nouvelle fois en enchaînant avec du tennis-ballon.

Un match d’application sans gardien a été programmé en fin de séance, mais qui n’a pas duré longtemps. Mais, avant de quitter la pelouse les joueurs ont effectué un travail de renforcement musculaire. Ainsi, il ne reste aux Kabyles que deux séances avant d’affronter le MCEE. Me- ziane Ighil axera certainement son tra- vail sur le technico-tactique afin de combler les lacunes enregistrées face à l’ASK, notamment dans le compartiment offensif.

Biquotidien pour la journée d’hier…

Après une légère séance mardi soir, Meziane Ighil a pris la décision

d’augmenter la charge de travail dès le lendemain. Pour la journée d’hier, les ca- marades de Ali Rial ont été soumis à du biquotidien. La première séance de la journée, programmée à 10h, a été consa- crée au renforcement musculaire en salle. Celle de la soirée a été axée princi- palement sur un travail spécifique avec ballon.

… et une seule séance pour ce soir

Pour aujourd’hui, la charge baissera à nouveau. D’après les observateurs, c’est cette séance du jeudi qui sera le tournant de la préparation. En effet, après s’être at- taqué au volet physique place au tech- nico-tactique. D’ailleurs, le staff technique a prévu un match d’applica- tion pour tester la forme de chaque joueur et sa capacité d’assimiler le schéma tactique qui sera mis en place.

d’assimiler le schéma tactique qui sera mis en place. L’ incident qui s’est produit jeudi dernier

L’ incident qui s’est produit jeudi dernier entre Ighil et Camara n’a échappé à personne. Pour rappel,

Ighil avait expulsé Camara des en- traînement après que ce dernier ne se soit pas excusé auprès de son entraîneur pour son retard à ral- lier Tizi Ouzou. Aussitôt le pre- mier responsable du club, Mohand Cherif Hannachi, a pris

la décision de traduire le joueur en conseil de discipline. Dans un

entretien avec Camara, Hannachi aurait lessivé le joueur. La sanc- tion ne s’est pas arrêtée là, puisque Camara s’est vu soustraire la somme de 50 millions de cen- times du prochain salaire. Ighil a pour sa part sanctionné le joueur à son tour en l’écartant durant trois jours de l’équipe. Mais d’après certaines indiscrétions, il semblerait que l’entraîneur en chef ait gardé rancune envers son joueur. Aux dernières nouvelles,

Camara ne sera pas aligné face au MCEE, et cela au moment où ce dernier s’entraîne le plus norma- lement du monde.

Quelle sera la réaction des dirigeants ?

Dans le cas où la mise à l’écart de Camara sera maintenue, on ai- merait bien voir la réaction des di- rigeants kabyles à ce sujet. Car

d’après certains il n’est plus néces- saire de sanctionner le joueur une nouvelle fois. Camara a reconnu sa faute. Il a été sanctionné d’une amende de 50 millions et mis à l’écart de l’équipe pour une durée

qui est ample-

de trois jours

ce

ment suffisant. L’écarter une nou- velle fois face au MCEE, serait un risque et une pénalité pour l’équipe. Ighil changera t-il d’avis ? Réponse samedi après-midi.

A.C.

Il se rendra en France aujourd’hui

Hannachi s’est réuni avec son staff technique

Hier soir, quelques instants avant le coup d’envoi de la deuxième séance d’entraînement de la journée, le président Hannachi a tenu une réunion avec les membres du staff

technique. Selon les quelques informations qui ont filtré de cette rencontre interne, on a appris que Hannachi a beau- coup insisté sur l’aspect organisationnel du groupe et il au- rait même évoqué le prochain mercato hivernal en rassurant

le

staff technique qu’il est prêt à mettre le paquet pour que

la

JSK s’attache les services de joueurs pouvant apporter un

grand plus dès l’ouverture du mercato hivernal prochain. Il

y a lieu justement de rappeler que la commission qui sera

chargée de ce volet sera bientôt installée. Au cours de cette rencontre, le président Hannachi s’est dit satisfait que l’équipe eut repris le moral et souhaite que la régularité

dans les résultats soit assurée.

Après une saison passée au MCEE, le destin a fait que Boulemdaïs atterrisse à la JSK l’été dernier. Dans l’en- tretien qu’il nous a accordé, Hamza n’a pas oublié les bons moments passés à El Eulma, surtout lorsque le club a assuré le maintien à la toute dernière journée. Toutefois, il nous a expliqué qu’il laissera ses sentiments de côté pour la rencontre de samedi prochain, même s’il aura un pincement au cœur.

Vous venez d’effectuer une séance dans une excellente ambiance. Peut-on dire que

c’est dû à l’effet de la victoire de samedi dernier face à l’ASK ? Bien sûr. La séance de

Les Kabyles prendront la route de Sétif demain

Cela fait plus de trois jours que les dirigeants de la JSK

préparent le déplacement pour El Eulma, et qui concerne deux caté- gories, les U-21 et les seniors. Fina- lement, les Kabyles ont pris la décision de passer la nuit de ven- dredi (veille du match) dans la wi- laya de Sétif. A ce sujet, le déplacement en direction de la ville des Hauts-Plateaux s’effectuera de- main en fin de matinée. La liste des joueurs concernés par le match de samedi sera dévoilée ce soir.

Entraînement au stade du 8-Mai-1945

Contrairement aux habi- tudes, les joueurs de la JSK

ne s’entraîneront pas la veille du match à Tizi avant de voyager, pour la simple raison que les dirigeants ont réussi à se procurer un créneau au stade du 8-Mai-45 de Sétif. Une fois sur place les Kabyles s’y entraî- neront, dans la soirée.

Déplacement à El Eulma le jour du match

Ce n’est que samedi matin, soit le jour du match, que la

délégation effectuera le déplace- ment à El Eulma. Les joueurs re- joindront directement le stade. Quant au retour, il se fera comme

directement le stade. Quant au retour, il se fera comme championnat. Il nous reste pas mal

championnat. Il nous reste pas mal de journées à jouer et on doit retrouver le haut du tableau le plus vite possible. Il ne faut pas s’en- flammer car le plus dur reste à faire.

N’avez-vous pas de regrets vu le nombre d’occasions ratées ? Il est clair que nous avons raté beaucoup de buts, moi en particu- lier. Mais je dirais que si nous nous créons beaucoup d’occasions devant les buts, c’est déjà un bon signe. Pour l’efficacité, elle viendra avec le temps. La volonté et la dé- termination sont là. Pour le résul- tat final, je dirais que le plus important était de gagner et de remporter les 3 points. On se fo- calisera avec le temps sur la ma- nière.

Vous allez affronter votre ex- formation ce samedi, quel est votre sentiment ? J’ai passé de bons moments à El Eulma. Après une dure saison, on a assuré le maintien à la toute der- nière journée face à l’USMH. Ça n’a vraiment pas été facile. Pour le reste, je dirais que je laisserai mes sentiments de côté. Je suis à la JSK et je dois défendre les couleurs de

ma nouvelle formation. Si l’occa- sion se présente, bien évidement que je marquerais sans hésiter.

Que pouvez-vous nous dire sur cette formation eulmie ? Avant toute chose, je dirais que pas mal de cadres ont quitté l’équipe l’été dernier. Il y eu aussi pas mal de joueurs qui sont arri- vés. Le MCEE se défend bien en ce début de championnat. Pour preuve, il a battu l’USMA. C’est une équipe à prendre très au sé- rieux. On jouera de façon intelli- gente dans l’espoir de revenir avec un bon résultat.

La JSK n’a plus gagné à l’exté- rieur depuis le mois d’octobre 2010, pensez-vous pouvoir mettre fin à cette série noire ? C’est ce que je souhaite de tout cœur. Vous savez, si on veut re- trouver le haut du tableau,il fau- dra non seulement gagner à domicile mais aussi dénicher quelques points à l’extérieur. Notre premier objectif samedi est de ne pas perdre. Maintenant, si l’occa- sion se présente pour gagner on doit la saisir.

Entretien réalisé par Abdelatif Azibi

d’habitude juste après le match. Les dirigeants de la JSK ont pris la

Le match amical annulé Prévoyant initialement de programmer un match amical dans la journée d’hier,
Le
match
amical annulé
Prévoyant initialement de
programmer un match amical dans
la journée d’hier, le staff technique a
finalement pris la décision de l’annu-
ler afin de ne prendre aucun risque
avec les joueurs. A J-2 de la rencontre
de championnat, le risque est trop
grand. Meziane Ighil
se contentera
de matchs d’application aux en-
traînements.

décision de se pré- parer à Sétif après avoir trouvé toutes les commodi-

reprise est toujours

agréable après un suc- cès. Je ne vous cache pas que cette am- biance nous a man- qué après trois faux pas de suite. Au- jourd’hui, le groupe

tés, surtout le terrain d’entraî- nement. A. A.

gagne en confiance et c’est important de ressen- tir cela en ce début de

Boulemdaïs : «Face au MCEE, je

laisserai les sentiments au vestiaire»

important de ressen- tir cela en ce début de Boulemdaïs : «Face au MCEE, je laisserai

06

0 6 N° 1720 Jeudi 20 octobre 2011 Coup d’essai JSK Il affrontera nos U23 au

N° 1720 Jeudi 20 octobre 2011

Coup d’essai JSK

Il affrontera nos U23 au Maroc le 3 décembre prochain

Une occasion de superviser

le

Nigérian Ajani Ibrahim

d’être l’auteur de l’unique but de la victoire qui a permis à son équipe d’être dans le carré d’as en Coupe de la CAF, l’avant-centre international nigérian, Ajani Ibrahim, a été un vé- ritable poison pour la défense kabyle, s’étant offert plusieurs occasions de doubler la mise. Alliant technique et rapidité d’exécution, le joueur a sé- duit plus d’un. L’international olym- pique Ibrahim Ajani affrontera les U23 de Azzedine Aït Djoudi, le 3 dé- cembre prochain, au Maroc, dans le cadre de la phase finale des qualifica- tions aux JO de Londres 2012. Ce sera une belle occasion pour les res- ponsables de la JSK, ceux qui com- poseront bien entendu la commission de recrutement, de sui- vre de près le joueur et, pourquoi pas, envisager son transfert à la JSK l’hiver prochain. Le joueur serait même tenté de vivre d’autres aven- tures dans les pays du Maghreb. L. A.

d’autres aven- tures dans les pays du Maghreb. L. A. C omme déclaré par le pré-

C omme déclaré par le pré- sident de la JSK, Moh Cherif Hannachi, puis confirmé par le manager général de l’équipe, You- cef Ladjadj, la JSK fait du

recrutement d’un véritable chasseur

de buts sa principale priorité et qui

sera d’un apport précieux pour l’équipe, en prévision de la suite du parcours. Ainsi, l’on croit savoir d’une source proche de la direction kabyle que plusieurs attaquants afri- cains sont déjà ciblés et que la com- mission de recrutement, qui sera bientôt installée, se chargera de ren- forcer l’ossature actuelle. Les mem- bres du staff technique qui étaient du déplacement au Nigeria en septem- bre dernier, lors du dernier match livré par la JSK face au Sunshine Stars, gardent assurément en tête la prestation de l’attaquant internatio- nal olympique de cette équipe, en l’occurrence Ajani Ibrahim. En plus

Saïdi «Maintenant, c’est au staff de décider de mon retour

à la compétition»

Complètement rétabli, il s’entraîne avec le groupe

Complètement rétabli, il s’entraîne avec le groupe dent que la victoire face à l’ASK devra impérativement

dent que la victoire face à l’ASK devra impérativement être suivie d’un autre bon résultat, c’est très important d’assurer la régularité dans les résultats.

Avec l’absence de Remache pas totalement rétabli, il se pour- rait que votre retour ait lieu face au MCEE, pensez-vous être d’attaque d’ici à samedi prochain ? Mon retour est du ressort de l’en- traîneur. Moi, je suis à la disposi- tion du staff technique et je suis apte à répondre présent là où le be- soin s’en fera sentir. Mon rôle est de donner pleine satisfaction, voilà tout.

Entretien réalisé par Lyès A.

Le milieu récupérateur kabyle, Saïdi, qui a subi une intervention chirurgicale au début du mois en cours, a réintégré le groupe. Après avoir été soumis à une bonne semaine de rééduca- tion sous la coupe de Guillou, suivie d’un pro- gramme de renforcement musculaire, Saïdi s’est com- plètement débarrassé de sa blessure et n’attend que le signal du staff technique pour reprendre la compéti- tion. Entretien.

Cela fait plus de 15 jours que vous vous êtes fait opérer du ménisque. On suppose qu’après avoir repris avec le groupe, vous vous sentez mieux main- tenant, le confirmez-vous ? Dieu merci, je me sens mieux maintenant et je suis très content

d’avoir repris avec le groupe en un si court laps de temps. D’ailleurs, c’est ce que Guillou m’avait «prédit» lorsque j’ai quitté l’hôpital. Il m’a as- suré que je serai sur pied dans moins de vingt jours, me citant l’exemple de plusieurs anciens joueurs de la JSK qui ont contracté la même blessure et que lui-même

a soignée. Donc je vous le

confirme, je ne ressens plus de douleur.

Etes-vous concerné par le match de samedi face au MCEE ? D’abord, j’ai suivi intégralement le programme de rééducation qui

m’a été tracé et ce, pendant une bonne semaine. Par la suite, j’ai ob- servé scrupuleusement un autre programme de préparation phy- sique. Là en ce moment, je me sens

au mieux de ma forme, et mon re-

tour à la compétition reste du seul

ressort du staff technique, de l’entraîneur en chef Ighil qui est seul habilité à décider de mon retour. Moi, personnel- lement, je me sens prêt.

Avouez que vous avez vécu des moments diffi- ciles loin des terrains… Je vous assure qu’aucun joueur ne souhaire se re- trouver loin du groupe au moment de la compétition, surtout en début de saison. - Lorsque j’ai été mis au cou- rant que je devais passer sur le billard, j’ai quand même eu quelques appréhensions, surtout que j’ignorais la durée de ma convalescence, mais les assurances du staff médical m’ont beaucoup conforté et je tiens aussi à ajouter une chose. Allez-y ? Je tiens à vous dire qu’au lendemain de ma sortie d’hôpital, j’ai fait de mon mieux pour écourter la durée de ma convalescence, je me suis efforcé à travailler deux fois par jour avec Guillou. Aussi, j’ai évité de prendre du poids, ce qui aurait pu aussi retarder mon retour.

La JSK se déplacera à El Eulma décidée à confirmer la dernière victoire à domicile, comment se présente ce match à votre avis ? Je ne vous cache pas que la der- nière victoire face à l’ASK a eu des retombées positives sur le moral du groupe. La reprise des entraîne- ments s’est faite dans un climat de sérénité totale où chacun de nous fait de son mieux pour donner le meilleur de lui-même. Nous tra- vaillons dur pour que le jour du match nous soyons prêts. Il est évi-

Il a passé une échographie hier matin à Ben Aknoun

Encore cinq jours

de travail spécifique

pour Maâyouf

P artiellement rétabli, il y a quelques jours, le milieu de terrain kabyle Maâyouf a rechuté, ce qui a donc retardé son retour aux entraîne-

ments avec le reste de ses parte- naires. se contentant de soins chez Guillou. Avant-hier soir à la reprise des entraînements, l’ex-joueur de Boufarik, formé au MCA, a été mé- nagé. Il a tout simplement travaillé en solo. Par ailleurs, le staff médi- cal a demandé au joueur d’effectuer une échographie de contrôle que le joueur a passée hier matin chez le Pr Yaici, à Ben Aknoun. Le joueur est ressorti de la clinique plutôt sa- tisfait des résultats, car même si ce n’est pas encore le moment oppor- tun de reprendre, Maâyouf a de- vant lui quatre à cinq jours supplémentaires pour se rétablir définitivement et reprendre avec le groupe. On ne parle plus de déchirure Après avoir effectué l’échogra- phie, le professeur Yaici a rassuré le joueur lui faisant savoir wue son état s’est nettement amélioré par rapport aux jours précédents et qu’il n’y a plus lieu de parler de dé-

chirure au niveau de la cuisse. Ne pas trop forcer avant la reprise Par ailleurs, le milieu de terrain kabyle n’a pas quitté la clinique sans que le professeur lui recommande de ne pas s’impatienter à reprendre avant son rétablissement total. Hier, Maâyouf devait se contenter de travailler avec Guillou et ce pro- gramme se poursuivra jusqu’à la se- maine prochaine. Son retour se fera progressivement, avons-nous ap- pris du staff médical de la JSK. Ighil l’a rassuré avant-hier soir Même s’il n’a pas pris part, avec le groupe, à la séance de reprise, Maâyouf a quand même travaillé en salle de musculation, avant de descendre sur la pelouse suivre le reste de la séance. L’entraîneur en chef, Ighil, a eu une conversation avec le joueur à propos de son état de santé. Ighil lui a demandé s’il se sentait mieux et l’a invité à ne pas trop s’inquiéter. Il lui fera aussi sa- voir que dès qu’il sera complète- ment rétabli, il reprendra avec le groupe. Un discours qui a beau- coup soulagé le joueur qui sait dés- ormais que son entraîneur comptera sur lui.

sait dés- ormais que son entraîneur comptera sur lui. Maâyouf « Je ne reprendrai que lorsque

Maâyouf « Je ne reprendrai que

lorsque je me sentirai d’attaque»

P our en savoir plus sur les résultats de l’échographie effectuée hier matin, nous nous sommes en- tretenus avec le jeune mi- lieu de terrain, Maâyouf,

qui nous dira : «Je ne devais pas re- prendre avec le groupe, avant d’effec- tuer une échographie de contrôle. Il est vrai que je me sens mieux, mais croyez-moi que je ne voulais pas m’aventurer. C’est ce que Guillou m’a recommandé. Concernant les résul- tats, le professeur qui m’a examiné ce matin (hier, ndlr) m’a rassuré en me

disant que mon état s’est beaucoup amélioré. Toutefois, je dois encore patienter quatre jours de plus avant de reprendre avec le groupe. D’ici à là, je suivrai un programme sous les

ordres de Guillou.»

«Le discours d’Ighil m’a aussi soulagé»

A propos de ce que lui a dit son entraîneur Ighil, avant-hier, à la re- prise des entraînements, Maâyouf a tenu à nous ajouter ceci : «J’ai beau- coup apprécié que mon entraîneur s’adresse à moi pour s’enquérir de mon état de santé. Il m’a assuré que je reviendrai bientôt dans le groupe et qu’il comptera aussi sur moi dès que je foulerai de nouveau la pe- louse. Je ne vous dis pas à quel point cela m’a encouragé et je vous assure que rester loin de mes partenaires me perturbe beaucoup.» L. A.

Touita jette

l’éponge

es-

léquipe

a de aucune les sont catégorie fini

Lentraîneur

jeter

par

Touita,

la

a après victoire.

poirs,

semaine

cette

week-end

l’éponge

le espoirs que

essuyée

défaite

revers

lourde

Un

l’Entente.

la réalisé la à

dé-

face

fait

dernier

qui

goutte

été

depuis

aura

qui

sachant

ché-

vase,

le

border

saison

de

début

le

proposés

n’ont

lifiens

noms

de

dont

Beaucoup

cette

entraîner

ju-

des

entraîneur

pour

l’actuel

au

de

celui

retour

de

est

qui

Habbar,

niors,

cette saison.

club

Mellouli

repris hier

de l’ASO, Farid

a

Le stoppeur

l’entraîne- où il s’est

repris

Mellouli,

a

hier matin

ment en solo

contenté d’un jogging avant de re-

l’après-midi.

le groupe dans

des soins in-

joindre

subi

Le joueur, qui a

forces

pour reprendre ses

la semaine

tensifs

de

sa maladie

de pouvoir

suite à

dernière, n’est pas sûr

remis pour pou-

être complètement

match

part au prochain

au MCA. Tout dé-

voir prendre

équipe face

forme aujourdhui

de son

pendra de sa

concer-

une décision

Saâdi prendra

sa participation ou pas, même

en létat actuel des choses il na

nant

pas beaucoup de chances de jouer

si

comme titulaire.

Une suspension

Senouci

pour

Se-

Benziane

à droit

latéral

Le

de

match

le d’un

a le face après purgera écopé

nouci

rouge

carton

suspension

re-

Son

l’Entente.

au

reçu

face

qu’il

match

a vu

du

lors

prévu

suspension

est

tour

sa

qu’il

Sabri

Cest

CAB,

Mouloudia.

son

au

dans

face

remplacera

qui

Gharbi

poste.

N° 1720 Jeudi 20 octobre 2011

u i G h a r b i poste. N° 1720 Jeudi 20 octobre 2011 Coup

Coup réussi JSK

07

Zarabi sera qualifié

C’ est une certitude, la nouvelle recrue de la JSK, Abderraouf Zarabi, aura sa li-

cence avant samedi. C’est ce que

nous a confié une source proche de la maison kabyle. A ce sujet, le président Mohand Cherif Hanna- chi, qui a eu une discussion télé- phonique avec Boualem Laroum,

a expliqué à son interlocuteur que

le dossier de son joueur était complet et qu’il se trouve au ni- veau de la Ligue depuis dimanche dernier. Aussi, le président de la LNFP a été très clair dans sa dé- claration en assurant que si la let- tre de sortie arrive au niveau de la LNFP Zarabi sera aussitôt quali- fié. Des garanties à tous les ni- veaux qui rassurent le joueur et le staff technique.

Ighil veut

le titulariser

D’après certaines indiscrétions, Meziane Ighil veut lancer Zarabi le plus vite possible dans le bain de la compétition locale. Il faut dire que les avis divergent à ce sujet. Certains observateurs se demandent si l’ex-Nîmois est vrai-

observateurs se demandent si l’ex-Nîmois est vrai- Il passera une échographie ce matin à Tizi face

Il passera une échographie ce matin à Tizi

face au MCEE ment prêt à entamer le cham- pionnat, lui qui est depuis plus
face au MCEE
ment prêt à entamer le cham-
pionnat, lui qui est depuis plus de
quatre mois sans club. Le joueur
étant en manque flagrant de com-
pétition, Ighil ne devrait pas
prendre le risque de l’aligner d’en-
trée. Toutefois, le coach est le seul
à décider de sa participation, du
moment qu’il assumera les consé-
quences en cas d’un mauvais

Tedjar out

face au MCEE

Le milieu de terrain international de la JSK, Saâd Tedjar, qui a écourté la séance d’entraînement de reprise avant- hier soir, en raison d’une légère douleur à la cuisse, a dû faire l’impasse sur la séance d’hier soir. Tedjar, qui s’est pour- tant préparé à fouler la pelouse, a dû re- brousser chemin, en raison de la persistance de la douleur, raison pour laquelle le staff médical a décidé de le ménager jusqu’à connaître la nature exacte de la blessure. D’ailleurs, Ted- jar devra, ce matin, effectuer une échographie à Tizi Ouzou. Selon une source proche du staff tech- nique, il est fort probable que le joueur ne soit pas du déplace- ment ce vendredi à El Eulma. Cette blessure tombe au mauvais moment pour Tedjar qui re- trouve ses sensations et pour l’équipe qui aura beaucoup be- soin de ses services.

choix. Pour l’instant, on attend juste le feu L. A. vert de la Ligue pour
choix. Pour l’instant, on attend
juste le feu
L. A.
vert de la
Ligue
pour
compter
sur les ser-
vices de Zarabi à la JSK.
A. A.
Le coach
s’informe
sur leur état de santé
A la fin de la séance de reprise,
l’entraîneur en chef Meziane Ighil a
eu une brève discussion avec Tedjar,
Remache et Maâyouf. Il a voulu en
«Je ressens quelques douleurs,
mais je ne m’impatiente pas»
Belkacem Remache nous a fait savoir qu’il ressent
savoir davantage sur leur état de
santé. Ighil les a réconfortés vu
qu’ils sont les plus sérieuse-
ment touchés.

RééducationpourRemache

Belkacem Remache a lui aussi poursuivi les soins chez le kiné du club. Toutefois, il est clair que sa blessure est plus complexe que celle de Tedjar. Le latéral droit kabyle ressent toujours des douleurs au niveau du péroné. Il devra inten- sifier les soins pour se remettre sur pied au plus vite.

toujours des douleurs au niveau de la jambe. En pour- suivant les soins intensifs, il s’attend à rechausser ses cram- pons le plus vite possible. Il nous dira à ce sujet : «J’effectue quotidiennement des soins chez Guillou. Je ne vous cache pas que je ressens toujours des douleurs au péroné, mais je ne m’impatiente pas. Je vais suivre soigneusement les consignes pour revenir au plus vite.» A. A.

ASO

ASO

Départ aujourd’hui pour Alger

Saâdi joue

«déjà» sa tête

Après une semaine difficile, Saâdi et ses poulains prendront cet après-midi la route pour Alger où ils passeront la nuit la veille

du match. Un match qui sera très important pour eux car il intervient après une défaite à Sétif, ce qui fait que l’équipe doit présenter cette fois-ci un tout autre visage si elle ne veut pas sombrer dans un passage à vide, surtout que les supporters ont changé de ton à l’en- traînement et ne veulent voir une équipe qui pratique un beau football avec à la clé de bons résultats. La rencontre de demain sera donc très importante pour la suite du parcours, car l’entraîneur a vécu une sale journée lors de la reprise où plusieurs supporters ont demandé son départ le désignant comme principal res-

ponsable des mauvais résultats de cette saison. Cette rencontre sera pour lui donc une occasion pour relever la tête en même temps que l’équipe

à laquelle on attend qu’il apporte sa touche, pour qu’on puisse réellement parler d’une ère Saâdi. Ahmed Feknous

Maâmar Youcef maintenu

L’international militaire Maâmar Youcef sera à nouveau dans le onze à l’occasion de ce match

face au Mouloudia. Le retour tardif de Mellouli et sa baisse de forme ont incité Saâdi à lui faire encore confiance lors de ce match où Maâmar devra jouer aux côtés de Zaoui dans l’axe défensif demain à Bologhine.

Dernier entraînement à Alger

L’équipe s’entraînera une dernière fois cet après- midi une fois arrivée à Alger. Saâdi devrait en pro-

fiter pour apporter les dernières touches tactiques sur la composante qui jouera demain face au Mouloudia. Cette séance verra la participation des seuls joueurs convo- qués.

Bourahli «Une victoire pour redresser la barre»

Comment avez-vous trouvé votre rendement après deux titularisations ? En nette progression, ce n’est pas facile de retrouver ses marques juste après deux matchs mais je fais tout mon possible afin de progresser et donner le plus attendu de moi, car je dois montrer ra- pidement mon meilleur vi- sage vu que je suis nouveau dans l’équipe.

Vous avez peut-être be- soin d’un premier but

pour vous libérer Exactement, un premier but me fera le plus grand bien sur le plan moral et technique aussi. Mon poste d’avant-centre m’oblige à marquer des buts, c’est ma principale mission sur le terrain et j’attends avec impatience de le faire à la première réelle occasion que j’au-

rais. Il faut rester

concentré et savoir pa- tienter. Pensez-vous le faire face au Mouloudia ? C’est mon souhait et je ferai tout pour mar- quer à Bologhine afin de donner à mon équipe l’avantage et

l’aider à ramener un bon résultat. Ce sera une mission très difficile mais je suis confiant en mes moyens de pou- voir le faire. J’espère seulement que la chance sera de mon côté cette fois-ci. L’équipe a fait preuve de beaucoup de fragilité défensive, cela ne risque-t-il pas de vous déstabiliser lors du prochain match ? Chaque rencontre a sa propre phy- sionomie et ce n’est pas à cause d’un match que ça va devenir une habitude. On essayera de ne pas commettre les mêmes erreurs et de paraître plus so- lides derrière et plus efficaces devant, une formule qui devrait être suffisante pour réaliser une belle performance. Etes-vous au courant de la forme de votre adversaire du jour ? On n’attache pas d’importance à la forme de l’adversaire, tout ce qui nous importe c’est la nôtre. Le Mouloudia reste une grande équipe avec des joueurs de talent et le match sera très difficile. Nous devons faire le maxi- mum afin de ’réaliser un bon résultat. Notre façon de jouer sera détermi- nante sur le score final. Les supporters n’étaient pas contents de votre dernier résultat, que leur diriez-vous ? On est conscients de cette responsa- bilité, mais ils doivent nous aider et être patients car on traverse une pé- riode difficile. Ils verront que l’équipe reviendra très fort dans les matchs sui- vants. Il ne faut pas mettre trop de

dans les matchs sui- vants. Il ne faut pas mettre trop de pression sur le groupe

pression sur le groupe car on essaye toujours de donner le meilleur de nous-mêmes. Les choses ne sont pas faciles en ce début d’exercice mais on essayera de redresser la barre dès ce vendredi.

Entretien réalisé par Ahmed Feknous

N° 1720 Jeudi 20 octobre 2011 08 Coup d’œil MCA Chaouchi entendu Derniers réglages cet
N° 1720 Jeudi 20 octobre 2011
08
Coup d’œil MCA
Chaouchi entendu
Derniers réglages cet après-midi à Aïn Benian
aujourd’hui par la
Les gars du Mouloudia auront cet après-midi (17h) une der-
nière séance de travail à négocier au complexe sportif de
Aïn Benian. Ce sera l’occasion pour les Mouloudéens d’af-
fûter leurs armes en prévision du match choc MCA-ASO.
Mise au vert à l’hôtel Dar Diaf
commission de discipline
Dès la fin de la cession de travail, les partenaires de Az-
zedine entreront en mise au vert à l’hôtel Dar Diaf de Bou-
chaoui, qui a souvent porté chance aux Mouloudéens.
L a lourde suspen-
sion dont vient
d’écoper Fawzi
Chaouchi continue
de faire beaucoup
Menace sur le match de
vendredi à Bologhine
de remous dans les milieux
du football. Estimant la sanc-
tion injustifiée, les responsa-
bles du Mouloudia ont fait un
recours pour que la suspen-
sion de dix matchs soit allé-
gée. D’ailleurs, nous avons
appris que Chaouchi doit se
rendre aujourd’hui en com-
pagnie du coordinateur de
section, Omar Ghrib, à la
Ligue nationale afin qu’il soit
entendu par la commission
de discipline présidée par
Abdelhamid Haddadj. Le
héros d’Oum Dourmane aura
donc l’opportunité de se dé-
fendre avec l’espoir de
convaincre ladite commis-
sion à revoir sa sanction à la
baisse.
La vidéo du match
comme axe de
défense
C’est muni du CD de la
rencontre face à la JSMB que
Ghrib et Chaouchi de-
vront se rendre au
siège de la LNF. Il sera
question de prouver
avec des images à l’ap-
pui que c’est le geste anti-
sportif de Aouraf qui a
provoqué Chaouchi sans
que l’arbitre ne lui inflige la
moindre sanction. C’est grâce
à la vidéo que Chaouchi
compte convaincre la com-
mission qu’il a été victime de
l’excès de zèle de l’arbitre de la
rencontre.
T.Che
dien de ce prestigieux club.
Le public du Mouloudia est
convaincu de la nécessité d’un
changement radical pour que
le club renaisse de ses cen-
dres, car il ne reste de ce
grand club que le nom et les
Chnaoua qui font sa fierté. Ils
veulent donc lancer un mes-
sage ce vendredi aux pension-
naires de Chéraga pour
quitter le club, qui est devenu
otage des luttes intestines
entre des dirigeants qui ne
peuvent rien apporter au
MCA.
Menad conditionne sa venue
par un nouveau staff technique
Un fort dispositif
sécuritaire attendu
lessive
F ace à l’urgence de la si-
tuation, les pension-
naires de Chéraga sont
Malek
cause
de
discipline
en train de multiplier les
contacts avec des techniciens
susceptibles de prendre les
rênes du club. C’est dans ce
but que Omar Ghrib est en
train d’insister auprès de Dja-
mel Menad qui possède un
charisme et un vécu à même de lui per-
mettre de diriger une équipe aussi po-
pulaire que le Mouloudia. Face à cette
volonté de le recruter, Menad a fini par
donner son accord, mais a conditionné
sa venue par la nomination d’un nou-
veau staff technique. Ce qui
sous- entend que Ghrib devra
se défaire de Meguellati et
Rachid Malek. Ce qu’a refusé
bien évidemment le coordi-
nateur de section qui tient à
garder ses deux techniciens.
joueurs
aux
La série de mauvais résul-
tats enregistrés par le Mou-
loudia en ce début de saison
n’a pas laissé les Chnaoua in-
différents. Dans les fiefs du
MCA, l’heure est à la mobili-
sation et on se donne le mot
d’envahir ce vendredi le stade
de Bologhine, pour se faire
entendre et manifester leur
ras-le-bol. Ceux qui connais-
sent bien le Mouloudia, et
même dans les années de di-
sette, peuvent vous dire que
jamais le club ne fut tellement
en danger, touchant même le
fond. Dans la rue l’optimisme
a laissé place à la colère. Les
supporters ne veulent plus
assister impuissants à la des-
cente aux enfers de leur
équipe ; il y a donc une
réelle menace sur le match
de vendredi car la situation
risque de dégénérer à tout
moment, et même le pire
est à craindre.
i. pour avec près vendredi exigé pour lati franc trise nique s’est tique groupe des et Ghrib entraînements écarts Meguellati
Face
discipline
de
à devenue
probléma-
au
ne une Mouloudia, grade. heure à
Ghrib
Il devrait superviser le
match de demain
Par ailleurs, nous avons appris que
Menad pourrait se rendre, demain à
Bologhine, pour superviser l’équipe, en
attendant de se mettre d’accord sur tous
les aspects du transfert.
réuni,
hier
soir
une
et
a des la ont demie, durant sur
Meguellati
Malek
mettre
les
points
les
Le départ de
l’actuelle équipe
dirigeante est la
principale
revendication
Reprochant
au
staff
tech-
de
pas
avoir
du
groupe,
Ghrib
été
et
direct
avec
Meguel-
Si chaque supporter a sa
propre manière de voir les
choses, la principale reven-
et
Malek
qui
en
eu
leur
Il et
a aussi maî-
T.Che
d’eux
une
victoire
ce
dication de tous c’est le dé-
part de l’actuelle équipe
dirigeante, qui est der-
contre Chlef qui de-
vient vitale pour
le club.
Yanis forfait à cause d’une entorse à la cheville
D écidément, le mauvais sort
semble s’acharner sur le Mou-
loudia d’Alger qui connaît des
fortunes diverses depuis le
rière l’échec de l’équipe
sur le plan sportif
mais aussi des scan-
dales qui font le quoti-
K. M.
début du championnat. Les mauvais ré-
sultats, la valse des entraîneurs et les bles-
sures en cascades sont devenus le
quotidien des Vert et Rouge. Alors que le
staff médical du club est en train de tout
mettre en œuvre pour récupérer Ba-
bouche, Attafen et Cherfa pour le match
de ce vendredi contre l’ASO voilà que
Youcef Yanis se blesse à la cheville droite.
Aux soins depuis avant-hier, l’ex-Blidéen
sera forfait pour le rendez-vous de de-
main à Bologhine. Le demi défensif mou-
loudéen ne veut prendre aucun risque,
d’où la décision de faire l’impasse sur l’af-
fiche contre les champions en titre. Une
blessure qui met fin aux rumeurs qui fai-
saient état du boycott de Yanis suite à sa
non incorporation lors du match perdu
contre la JSMB.
Face à la colère de la rue et
l’intention des Chnaoua de se
faire entendre, un très fort
dispositif sécuritaire est at-
tendu ce vendredi à Bolo-
ghine. Les services de sécurité
vont prendre toutes les me-
sures nécessaires afin que le
match se déroule dans de
bonnes conditions, et éviter
tout dérapage. La rencontre
se déroulera donc sous haute
surveillance, et on essaye
dans le camp des supporters
de lancer un appel à la vigi-
lance et à la sagesse pour évi-
ter que les choses prennent
une autre tournure et que le
MCA soit pénalisé. Toutefois,
les pensionnaires de Chéraga
doivent de leur côté prendre
conscience de la volonté de la
base qui réclame leur départ,
au lieu de s’accrocher à leurs
postes et continuer à
mener une poli-
tique défaillante.
«Je n’ai pas boycotté les entraînements,
c’est une blessure qui m’a contraint au repos»
Pouvons-nous connaître
les raisons de votre ab-
sence à la séance d’hier ?
Je souffre d’une blessure à
la cheville droite qui néces-
site quelques jours de repos.
Pour le moment je suis sou-
mis à des soins. C’est ce qui
explique mon absence à l’en-
traînement. C’est une bles-
sure que j’ai contractée
depuis trois semaines et que
je traîne depuis. Et en for-
çant sur ma cheville j’ai pro-
voqué une enflure qui
m’empêche de travailler.
Est-ce que vous serez réta-
bli à temps pour le match
choc contre l’ASO ?
Non, je ne le pense pas. Je
vais suivre des soins tout en
effectuant des séances de
footing pour maintenir la
forme. Je ne peux prendre le
risque de précipiter les
choses alors que je sais perti-
nemment que je ne serais
pas à 100% de mes moyens
pour ce match.
Votre absence à l’entraîne-
ment a été interprétée par
certaines personnes
comme une forme de boy-
cott suite à votre non in-
corporation lors du match
face à la JSMB…
Justement, vous me don-
nez l’occasion de remettre les
choses dans leur contexte. Je
tiens à préciser que je n’ai ja-
mais boycotté une séance
d’entraînement. Je suis
quelqu’un de professionnel
qui était seulement déçu et
frustré de ne pas avoir joué
contre la JSMB. Je n’ai aucun
problème ni avec mes parte-
naires ni avec le coach.
J’avais envie de jouer ce
match afin d’apporter mon
aide à l’équipe qui était en
difficultés, un point c’est
tout. Mais à aucun moment
je n’ai contesté les choix du
coach que je respecte beau-
coup.
Avez-vous parlé de votre
situation à Meguellati ?
J’ai parlé avec le coach de
ma situation. Il m’a fait sa-
voir que la sortie de Ba-
bouche et Sayeh pour
blessures ont complètement
faussé ses calculs et qu’il
n’avait aucun souci avec moi.
L’affaire Zaïm a une nou-
velle fois resurgi avec le
chèque sans provision qui
pour remonter
le moral de
Chaouchi. On
espère seulement
que cette sanction
a
été déposé au niveau du
tribunal de Blida. Qu’en
pensez-vous ?
soit allégée car il a été
victime de l’hostilité du
public de Béjaïa qui ne l’a
A
présent, je suis au Mou-
loudia. J’ai beaucoup à faire
avec mes soucis physiques
que je n’ai pas le temps de
m’intéresser à autre chose.
Pour moi, le conflit que
j’avais avec Zaïm fait partie
de l’histoire ancienne.
Un mot sur la lourde sus-
pension de Chaouchi qui
pas ménagé en le traitant
de tous les noms d’oiseau.
Personnellement, je suis
convaincu que Chaouchi
est victime de sa grande
popularité.
Au milieu de toute
cette tourmente média-
tique votre équipe doit
réagir contre l’ASO, pen-
fait un tollé général au-
près des Chnaoua ?
a
Je
ne comprends pas pour-
quoi on veut coller à Chaou-
chi cette image de bad boy.
Personnellement, j’ai eu l’oc-
casion de le connaître au
Mouloudia et je peux vous
assurer que c’est un très chic
type et qu’il est très sensible.
Je trouve que cette lourde
sanction va pénaliser le
joueur et le club. Nous, les
joueurs, devons tout faire
sez- vous parvenir à pren-
dre la mesure des
champions en titre ?
Bien évidement que je le
pense. Nous avons un pro-
blème au niveau psycholo-
gique car nous sommes
envahis par le doute. Et pour
retrouver de la sérénité il n’y
a pas mieux qu’une victoire
pour remettre l’équipe dans
le sens de la marche.
Entretien réalisé par
Tarek-Che

N° 1720 Jeudi 20 octobre 2011

N° 1720 Jeudi 20 octobre 2011 Coup de bec 0 9 Amroune et Mobitang s’accrochent à

Coup de bec

09

Amroune et Mobitang s’accrochent à l’entraînement D écidément, la tension a atteint son pa- roxysme
Amroune et Mobitang
s’accrochent
à l’entraînement
D écidément, la tension a atteint son pa-
roxysme au Mouloudia. Hier matin et
à l’approche de la fin de la séance d’en-
traînement, deux joueurs ont failli en
venir aux mains. Il s’agit de Amroune
et Mobitang. Sur une balle disputée entre les deux
joueurs, Amroune s’est plaint de l’intervention de
son coéquipier, une attitude qui a déplu à Mobi-
tang du fait que ce dernier a joué tout simple-
ment le ballon. Si Amroune redoutait que ce
genre d’intervention lui porte préjudice, alors
qu’il revient d’une blessure, c’est beaucoup plus
cette réaction qui a déplu à Mobitang. Les deux
joueurs se sont expliqués verbalement et les choses
ont failli prendre une autre tournure, n’était l’inter-
vention du staff technique et de leurs coéquipiers.
Cette situation illustre parfaitement le climat de ten-
sion qui règne au Mouloudia, car la veille, Besseghir
et Yalaoui se sont échangés quelques mots aigres
doux.
sans qu’ils ne soient inquiétés.
Des joueurs se sont manifestés par
leur absence injustifiée lors du stage
de préparation à Tipasa durant toute
une semaine, mais ils ont repris les en-
traînements comme si de rien n’était, alors
qu’ils devaient s’expliquer devant la commission
de discipline, avant d’être autorisés à réintégrer le
groupe. La discipline n’est donc qu’un mot vain au
Mouloudia, du moment que les joueurs font la loi
en l’absence de l’autorité des dirigeants qui fer-
ment les yeux sur ce genre d’incident. Ces derniers
ne peuvent en aucun cas rappeler aux joueurs leur
devoir, lorsqu’on sait qu’ils sont incapables d’ho-
norer leurs engagements.
Les dirigeants ne font rien
pour aider le coach
La discipline, un vain mot au MCA
Toutefois, ce n’est pas la première fois que ce
genre d’incident se produit au Mouloudia. En l’ab-
sence d’une ligne de conduite digne de ce nom, et
face à l’impunité, les
joueurs font comme
Si certains pensent que Meguellati manque
d’autorité, le rôle d’un entraîneur consiste à mettre
en oeuvre son plan de travail sur le terrain et non
de faire le gendarme. Aucun entraîneur ne pourra
instaurer une ligne de conduite digne de ce nom, s’il
n’est pas aidé dans sa mission par les dirigeants du
club qui, malheureusement au MCA, brillent par leur
absence. Ainsi, ils ne font rien pour aider Meguellati
qui a accepté de relever le défi au moment où beau-
coup d’autres techniciens ont décliné l’offre du
MCA, alors que Benchikha a tout simplement
préféré quitter le na-
K.M
Meguellati bon leur sem- ble «Ce sont des choses qui arrivent dans n’importe quelle équipe
Meguellati
bon leur sem-
ble
«Ce sont des choses
qui arrivent dans
n’importe quelle équipe »
«Il ne faut pas dramatiser, ce sont
des choses qui arrivent dans n’im-
porte quelle équipe. Il ne s’est rien
passé donc entre Amroune et Mobi-
tang, c’est juste un malentendu qui
s’est produit à la fin de la séance
d’entraînement», dira Me-
guellati.
6 millions en
cas de victoire
vire.
Abid-
Les joueurs du Moulou-
dia toucheront une prime de
6 millions de centimes, en cas
de victoire demain, face à
l’ASO. C’est du moins la
somme promise par la
direction du club.
Charef
au sifflet
ha-
bitué à ce
C’est Abid-Charef qui a
été désigné par la commis-
sion fédérale d’arbitrage
pour diriger le match
entre les deux derniers
champions d’Al-
gérie.

fois on se retrouve avec un effectif amoindri. On tâchera donc de rectifier le tir lors des prochains matchs, à commencer par celui face à l’ASO qui sera très difficile Vous allez jouer pour la première fois à Bologhine, le stade fétiche du Mouloudia, en présence des suppor- ters qui sont en colère contre leur équipe… J’ai déjà joué à Bologhine face à l’ESS, mais le match s’était dé- roulé à huis clos. J’ai hâte donc de découvrir l’ambiance de ce stade en présence des suppor- ters. Je sais qu’ils sont en colère contre nous, car les ré- sultats enregistrés jusqu'à présent ne sont pas à la hau- teur de la réputation du MCA. A quoi attribuez-vous cette si- tuation ? A vrai dire, cette situation était attendue par rapport à ce que nous avons enduré à cause de notre participation en Ligue des champions. Je suis toute- fois persuadé qu’on réussira à réaliser les résultats souhaités. Toutefois, nous avons besoin du soutien de nos suppor- ters qui doivent nous en- courager dans ces moments difficiles.

genre de situation et je pense que la pression sera beaucoup plus sur notre adversaire. Ce match sera très important pour nous, car on n’a pas le droit de décevoir nos supporters. Vous êtes l’un des joueurs les plus estimés par les supporters, mais vous n’arrivez pas à trouver le che- min du but… Je remercie les supporters pour la confiance qu’ils m’accordent, mais je dirais que nous n’arrivons pas à nous créer beaucoup d’occasions. Aussi, on manque de soutien devant. Je tâcherai toutefois à faire de mon mieux pour marquer face à l’ASO. Ce qui pourra constituer un déclic pour vous… Je souhaite que la réussite soit de mon côté, car je veux aider mon équipe à sortir de cette situation. Je lance un appel à tous les supporters d’être der- rière nous et on saura les satisfaire. Entretien réalisé par K. M.

Il est convoité par Hassania d’Agadir Il n’est un secret pour personne que Hervé Oussalé
Il est convoité
par Hassania d’Agadir
Il n’est un secret pour personne
que Hervé Oussalé pourrait quitter le
MCA dès le mercato, puisque la direction
du club est entrée en contact avec plusieurs
attaquants étrangers. Une source digne de foi
nous a confié que le Burkinabé est convoité
par le club de Hassania Agadir qui aurait pris
attache avec son manager. Toutefois, Oussalé,
avec lequel nous avons évoqué le sujet,
nous a confié qu’il n’était pas au courant
de ces contacts et que pour le mo-
ment, il est concentré unique-
ment sur son travail au
Mouloudia.

Oussalé

«On n’a pas le droit de décevoir nos supporters»

Le Mouloudia est dans une situation délicate, comment préparez-vous votre prochain match face à l’ASO qui s’annonce très difficile ? On ne s’attendait pas à se retrouver dans une pareille situation, et nous avons laissé filer des points qui étaient à notre por- tée. Je pense aussi que la chance n’est pas de notre côté, car à chaque

Les déstabilisateurs ont sévi une nouvelle fois

Aouf «Ils ont envoyé un e-mail à Pellicano pour le dissuader d’investir au Mouloudia»

Amrous et Zedek. C’est vous dire qu’on a essayé de le dissua- der à tout prix d’investir au MCA qu’ils ont qualifié de club

à problèmes. Toutefois, j’ai tenu

à lui expliquer la situation qui

prévaut au club et le contexte du football algérien qui diffère de celui d’Italie ainsi que le mode de gestion des associa- tions sportives», a ajouté Aouf.

«Il m’a demandé de lui éclaircir la situation qui prévaut au club»

Sachant que ces parties mal- veillantes veulent faire capoter le projet des Italiens, Sid Ali Aouf, dans tous ses états, dira :

«Au moment où on essaye de doter le Mouloudia de gros moyens pour en faire un grand club professionnel, on essaye de tout faire pour que cela n’abou- tisse pas. Toutefois, Pellicano, qui viendra prochainement en Algérie, m’a demandé de lui éclaircir la situation dans les jours à venir», a conclu Aouf. K. M.

Après avoir mené une campagne de discréditation dans le but de faire obstacle à la venue des Italiens au MCA, les déstabilisateurs ont sévi, une nouvelle fois, au moment où Sid Ali Aoud a tout conclu avec Francesco Pellicano qui a donné son accord définitive pour investir au MCA. En effet, hier matin, lorsque Aoud

a rencontré une nouvelle fois

son interlocuteur, ce dernier l’a informé qu’il a été destinataire d’un e-mail à partir d’Alger à

travers lequel ont l’a décon- seillé de prendre en main le MCA. «Je suis vraiment outré par tout ce qui s’est produit. Francesco Pellicano m’a surpris lorsqu’il m’a informé qu’on l’a dissuadé d’investir au Moulou- dia. Moi, je voudrais savoir à qui profitent ces agissements dont les auteurs ne cherchent qu’à nuire au MCA», dira Aouf

les auteurs ne cherchent qu’à nuire au MCA» , dira Aouf «On lui a dressé un

«On lui a dressé un tableau noir sur le MCA et il a voulu s’informer sur le problème entre Amrous et Zedek»

Francesco Pellicano ce mardi à Alger Alors qu’il devait se déplacer à Alger en compagnie
Francesco
Pellicano ce
mardi à Alger
Alors qu’il devait se déplacer à
Alger en compagnie de Sid Ali Aouf,
en fin de semaine, le patron de la firme
italienne Francesco Pellicano a reporté
son voyage à Alger à mardi prochain, car
l’un des joueurs de son équipe, en l’oc-
currence Hertigenio, subira une inter-
vention chirurgicale. Reste à savoir
maintenant quelle sera sa réac-
tion par rapport à son projet
d’investissement au
MCA.

Décidément, les auteurs de cet e-mail sont décidés

à arriver à leur objectif

de nuire au MCA en bloquant le projet d’in- vestissement de la firme italienne : «On a dressé un tableau noir à Pellicano sur le MCA. Il a même voulu s’informer sur le problème qui existe entre

Vous pensez donc que la pression sera terri- ble à Bologhine…

La pression fait par- tie du quotidien d’un footballeur, même lorsque son équipe joue les premiers rôles du championnat. Je suis donc

10

1 0 N° 1720 Jeudi 20 octobre 2011 Coup double ESS Megueni incertain Forfait face à

N° 1720 Jeudi 20 octobre 2011

Coup double ESS

Megueni

incertain

Forfait face à l’ASO, le défen- seur Mokhtar Megueni, était de retour hier d’Alger, après avoir pris part au stage bloqué avec les U23, où il s’est contenté uni- quement de soigner ses bobos physiques. De quoi remettre en cause sa participation à la pro- chaine rencontre face à l’ASK, surtout que le coach suisse pourra compter sur sa paire ex- périmenté Diss-Belkaïd.

Il devra reprendre aujourd’hui avec Djahnit

Malgré tout, l’ex-joueur du MCS devra reprendre dès au- jourd’hui sa place dans le groupe, en compagnie de l’autre international espoirs, Djahnit, qui aura de fortes chances de conserver sa place dans le onze de départ, après sa probante prestation face à l’ASO.

Afin de motiver la bande à Geiger

Vers une double

l’ASO. Afin de motiver la bande à Geiger Vers une double Départ demain après-midi Si la
Départ demain après-midi Si la bande à Geiger effectue une dernière séance d’entraînement au 8-Mai-45
Départ
demain
après-midi
Si la bande à Geiger effectue une
dernière séance d’entraînement au
8-Mai-45 durant la matinée de ven-
dredi, elle devra faire le voyage de
Constantine l’après-midi par
bus, tout en passant la nuit
de vendredi à l’hôtel
Arc-en-ciel.
e
Après la crise qui a secoué l’En-
tente, avec notamment trois défaites
a
fait énormément du
bien aux Noir et Blanc.
La direction sétifienne
de suite, le président sétifien s’est
rendu avant-hier au stade afin de
rassurer les joueurs ainsi que le staff
technique qu’il fera de son mieux
pour verser la prime de l’ASO du-
rant la journée d’aujourd’hui.
noir à l’extérieur cette saison, la di-
rection veut apparemment doubler
la prime de la victoire prévue
(5 millions de centimes). Il faudra
attendre la réunion de Hemmar
avec ses collaborateurs pour confir-
mer aux joueurs cette information.

L succès face à l’ASO sa- medi dernier à domicile

veut profiter de la bonne dyna- mique actuelle pour enchaîner avec un second succès ce samedi, chez le voisin khroubi, songeant même à promettre une coquette prime aux coéquipiers de Nadji en cas de vic- toire.

… mais il risque d’attendre après l’ASK

Il faut profiter des maux des Khroubis

de chercher son véritable rythme de croisière en ce début de saison. Le coach Alain Geiger a tenu à rappe- ler à ses poulains la nécessité de prendre ce match au sérieux, et ne pas croire que la victoire va leur tendre les bras malgré la situation délicate du club. D’où l’importance de garder la même détermination de se surpasser comme c’était le cas face à l’ASO.

prime face au Khroub

La DJSL adresse un troisième et dernier avertissement aux dirigeants A défaut d’une réponse de
La DJSL adresse
un troisième et
dernier
avertissement
aux dirigeants
A défaut d’une réponse de la
direction sétifienne concernant la
date du déroulement de l’AG, afin
de valider les bilans moral et fi-
nancier de l’exercice
2010-11, la
Samir B.
direction de la DJSL de la ville de
Sétif a décidé d’envoyer hier
matin un troisième et dernier
avertissement au club.
Dernier délai
le 23 octobre
courant
Exaspérée par la nonchalance
de la direction dans le traitement
de ce dossier, la DJSL a insisté
dans son troisième et
dernier
avertissement sur la nécessité de
programmer cette AG avant le 23
octobre, à savoir dimanche pro-
chain.
Le club risque
de perdre la
subvention de
l’Etat
Contrairement à la nomination
de l’arbitre Houassnia pour la
rencontre de l’ASO, qui a suscité
beaucoup de crainte chez
les Sétifiens, la décision
de désigner
pour la rencontre
de ce samedi face
à l’ASK a beau-
coup satisfait les
Ententistes, vu
que ce dernier est
juste et correct
dans ses décisions.
A noter que la ren-
sur sera
Le président Hemmar devra ras- sembler pas moins de 220 millions pour le payement d’une
Le président Hemmar devra ras-
sembler pas moins de 220 millions
pour le payement d’une simple
prime de match, remporté pourtant
à domicile. Il a aussi prévenu les
Ententistes qu’il pourra retarder
cette opération à 48 heures au
maximum, après la rencontre de
l’ASK.
Les coéquipiers de Mourad Del-
houm se préparent dans les
meilleures conditions possi-
Boulahdjilat,
bles avant de se déplacer
au Khroub pour affron-
ter l’ASK qui souffre
d’une crise interne.
nouvel entraîneur
des U21
On songe à doubler la
prime en cas de victoire
Geiger avertit
ses joueurs du
match piège
Comme c’était le cas avant les
deux premières sorties de l’Aigle
L’Entente est en train
Aoudia
Après la proposition faite par la direc-
tion à Boulahdjilat de prendre les com-
mandes de l’équipe espoir sétifienne, qui a
mal débuté la saison avec de nombreux ré-
sultats décevants, le technicien a finale-
ment accepté l’offre, en attendant de
rencontrer le président Hemmar au-
jourd’hui, afin de régler les derniers
détails, avant de prendre ses
fonctions dès le match
face
à l’ASK.

Hemmar offrira la prime de l’ASO ce soir

Afin de préserver la bonne am- biance qui règne actuellement au sein du groupe sétifien, le président Hassan Hemmar a décidé d’offrir la prime de la victoire face à l’ASO, es- timée à dix millions de centimes.

il s’est rendu aux entraînements pour rassurer les joueurs

«On va jouer pour le nul»

On imagine que le groupe est en- core en train de savourer le succès face à l’ASO… Nous avons tourné la page de ce succès dès la séance de reprise de lundi, car il faut dorénavant penser à la prochaine rencontre face à l’ASK. Le plus important dans notre victoire face à l’ASO, c’est que nous ayons chassé le doute puisqu’à part notre prestation sombre face à la JSMB à domicile, ne nous méritions nulle- ment la défaite face à l’USMH et le MCA. Contre l’ASO, nous avons gagné avec l’art et la manière en of- frant à nos supporteurs un beau spec- tacle avec trois jolis buts en plus.

Beaucoup de choses ont changé de- puis la venue de Geiger, non ? C’est sûr. J’ai déjà évoqué avec vous durant notre stage bloqué en Tunisie la probante participation de cet en- traîneur suisse dans l’excellent par- cours de la JSK durant la Ligue des champions 2010.

Où réside essentiellement sa force ? C’est un très fort tacticien, il tra- vaille beaucoup ce registre durant les séances d’entraînement sans oublier qu’il fait totalement confiance à ses

joueurs. A l’Entente, il a réussi à connaître dans un court laps de temps les qualités et défauts de chaque élé- ment ; sans oublier qu’il a libéré le groupe de la forte pression, en té- moigne le but inscrit par Djabou.

Vous êtes donc optimiste pour l’avenir du club avec lui Je vais laisser au temps et aux résul- tats parler de son travail, car je suis sûr et certain que les résultats enregis- trés à la JSK n’étaient nullement le fruit du hasard. C’était le cas aussi lors de notre victoire face à l’ASO.

Parlez-nous de la rencontre de ce samedi au Khroub face à l’ASK ? La situation actuelle très délicate à l’ASK, avec notamment la démission de l’entraîneur, va sûrement compli- quer notre tâche et rendre notre mis- sion encore plus difficile.

Pourquoi ? Entre Khroub et Sétif, c’est un petit derby. Mais vu tout ce qui s’est passé à l’ASK ces derniers temps, chaque joueur khroubi va débuter le match sans trop de calcul, vu qu’il n’a pas grand-chose à perdre, contrairement à

nous.

Lassée d’attendre déroule- ment de cette ce AG, la le DJS a haussé le ton
Lassée
d’attendre
déroule-
ment
de
cette
ce AG,
la le DJS
a haussé
le
ton
dans
dernier
avertisse-
ment,
menaçant
même
la direc-
tion d’appliquer la
réglementation, ce qui pourra
priver l’Entente de la subvention
des autorités locales, celle de la
wilaya et de la mairie,
ce qui n’est
pas souhaitable pour un club qui
souffre d’une forte crise finan-
cière en ce début de saison.
La désignation
de l’arbitre Amalou
rassure les
Sétifiens
Les joueurs
toujours hébergés
à l’hôtel Zidane
de l’arbitre
la ligue Amalou
Alors que la direction sétifienne
avait promis de régler définitivement le
problème de l’hébergement, qui coûte
une véritable fortune au club à l’hôtel Zi-
dane, en louant des appartements tout
en aménageant la villa, les joueurs
sont pourtant toujours hébergés
dans cet hôtel, ce qui fera grim-
per l’addition au fil des
jours.
contre entre l’En-
et
l’ASK ne
retransmise
le
petit
pas écran. tente

Quel sera le résultat à espérer durant cette sortie ? On va viser un résultat positif, sans pour autant dire qu’on va ramener les trois points afin de ne pas exciter encore plus notre adversaire. Nous misons sur le point du match nul, sauf que si nous avons l’occa- sion de remporter le gain complet de la partie, on ne va pas se priver d’ajouter trois unités à notre comp- teur points.

A vous le soin de conclure… J’espère juste un second ré- sultat positif de suite, ce qui devra nous aider dans la bonne préparation de la ré- ception du MCEE. On tient à produire la même qualité de jeu que face à l’ASO, afin d’être à la hau- teur des espérances de nos supporteurs. Entretien réalisé par Samir B.

N° 1720 Jeudi 20 octobre 2011

N° 1720 Jeudi 20 octobre 2011 Coup risqué USMA 1 1 A la veille du déplacement

Coup risqué USMA

11

A la veille du déplacement à Tlemcen

Djediat et Meftah

risquent de ne pas jouer

L es Rouge

et Noir

pour-

raient

faire le

déplace-

jouer L es Rouge et Noir pour- raient faire le déplace- d’une petite entorse à la

d’une petite entorse à la che- ville, et depuis la reprise, jusqu’à hier en tout cas, il n’avait pas réintégré le groupe. Il avait la cheville enflée au lendemain du match contre le CRB, ce qui l’a contraint hier de s’entraîner en marge du groupe.

après avoir pris part au derby de samedi dernier. Le défen- seur des Rouge et Noir a, en effet, ressenti une nouvelle fois des douleurs à la cuisse, au même endroit où il souffrait avant le match contre le CRB. Meftah semble avoir rechuté après qu’il eut pris part à cette rencontre. Est-ce qu’il va se donner cette fois-ci le temps nécessaire pour qu’il s’en re- mette définitivement ? Rien n’est sûr pour le moment. Hier, le latéral droit de l’USMA a été ménagé et s’est contenté uni- quement d’une séance de soins. Selon le staff médical, on ne se prononcera sur ces deux cas, ceux de Djediat et Meftah, que demain vendredi. B. M.

ment à Tlemcen amoindris de trois élé- ments clés. En plus de Mohamed Yekhlef, sus- pendu pour cumul de cartons, l’équipe de Re- nard risque de déplorer deux autres défections, celles de Lamouri Dje- diat et de Rabie Mef- tah. Les deux joueurs sont blessés et demeu- rent incertains pour la rencontre de ce samedi.

Djediat blessé à la cheville

Pour le meneur de jeu des Usmistes, il est encore tôt de se prononcer sur son cas. Dje- diat a été vic- time

Déplacement à Tlemcen vendredi par route Le voyage à Tlemcen, en prévision du match contre
Déplacement
à Tlemcen
vendredi par route
Le voyage à Tlemcen, en prévision du
match contre le WAT, s’effectuera par
route, apprend-on hier auprès de la direc-
tion du club. Le départ est prévu demain
matin à partir du complexe olympique
Mohamed-Boudiaf. Il est à noter que la
direction de l’USMA, en concertation
avec le staff technique, aurait dé-
cidé de faire tous les déplace-
ments de cette saison par
route.

Même s’il ne s’agit pas d’une grave blessure, sa parti- cipation au match contre le WAT est remise en ques- tion.

Meftah

a rechuté

En ce qui concerne Rabie Meftah, ce der-

nier semble avoir rechuté

Feham «Je respecte

nier semble avoir rechuté F e h a m «Je respecte les choix de l’entraîneur» Tout

les choix de l’entraîneur»

Tout le monde pense que Feham Bouazza n’est pas très à l’aise à l’USMA du fait de son nouveau statut de remplaçant. Le joueur dé- ment en indiquant qu’il respecte les choix de son entraîneur.

Votre équipe effectuera ce week-end son deuxième déplacement en cham- pionnat pour affronter le WAT, comment se présente ce match pour vous ? Comme tous les autres, un match difficile mais qu’il va falloir ga- gner. Nous le préparons le plus normalement du monde, avec sérénité, mais dans une bonne ambiance. Sachant que vous avez échoué lors de votre première sortie en de- hors de vos bases, à El Eulma, ne pensez- vous pas qu’il est temps de s’imposer à l’extérieur ? Oui, c’est sûr, mais il faut voir comment nous avons perdu face au MCEE. Les conditions étaient très difficiles, il pleuvait et l’état du terrain était très mauvais. Il était impraticable, impossible de faire circuler le ballon. Dail-

plus de risque sur le plan offensif à l’extérieur ? Je ne suis pas habilité à parler tac- tique. Ce volet concerne unique- ment l’entraîneur, c’est lui qui peut répondre à ces questions. Mais je pense que Renard joue à chaque fois avec une équipe très of- fensive. Il y a toujours quatre joueurs à voca- tion offensive devant. Sur le plan personnel, comment se passent les choses pour vous

?

plan personnel, comment se passent les choses pour vous ? Très bien, je n’ai pas à
plan personnel, comment se passent les choses pour vous ? Très bien, je n’ai pas à

Très bien, je n’ai pas à me plaindre. Vous vous êtes re- trouvé remplaçant à l’USMA, ça ne vous in- quiète pas ? Non, je respecte le choix de l’entraîneur. En signant à l’USMA, je savais à quoi m’attendre. C’est vrai, chaque joueur veut jouer, mais j’at- tends ma chance. Je suis sou- vent parmi les 18 et à part le premier match, j’ai pris part à toutes les autres rencontres. J’ai joué cinq minutes lors du deuxième match et je suis monté crescendo jusqu’à jouer vingt mi- nutes contre le CRB. Je travaille pour gagner ma place, je ne suis pas inquiet. Est-il vrai que vous avez été appro- ché par le CRB ? Non, je n’ai eu aucun contact de ce club.

Entretien réalisé par Basset M.

leurs, deux buts ont été marqués sur balles arrêtées. Nous avons en- caissé le deuxième but dans le temps additionnel (93’). Nous espérons que ce match contre le WAT se dé- roule dans de meilleures conditions et nous sommes motivés pour revenir avec le meilleur résultat possible. Ne faut-il pas, selon vous, prendre

faire une halte aux alentours de la ville d’Oran pour dîner et se reposer, avant
faire une halte aux alentours
de la ville d’Oran pour dîner et
se reposer, avant de reprendre la
route vers Tlemcen. En tout, ce
sont 600 km que les Rouge et
Noir vont parcourir avant
d’arriver à destina-
Meftah et Aggar à la tête des U19 Le cham- pionnat profes- sionnel des U19
Meftah et
Aggar à la
tête des U19
Le
cham-
pionnat
profes-
sionnel
des U19 a
démarré
le week-
end der-
nier avec
une victoire pour les
Rouge et Noir qui se
sont imposés par deux
buts à zéro en accueil-
lant l’USM Blida.
L’équipe est dirigée par
Mehieddine Meftah et
l’ancien entraîneur des
juniors Mohamed
Aggar. Le deuxième
match est prévu samedi
prochain à Béjaïa contre
le MOB. Il est à noter
que ce championnat des
U19 se compose de
trois groupes : Centre,
Est et Ouest.
Halte
à Oran
Les Usmistes devront
tion.

Branci : «Les derbys ne nous feront pas gagner le titre»

Branci : «Les derbys ne nous feront pas gagner le titre» H ervé Renard, l’entraîneur de

H ervé Renard, l’entraîneur de l’USMA, n’a pas sou- haité encore une fois

s’exprimer hier face aux journa- listes à l’occasion du point de presse tenue à la salle des confé- rences du stade Omar-Hamadi. Il a délégué Boukhalfa Branci, l’entraîneur des gardiens, pour s’exprimer au nom du staff tech- nique. Les premières questions des journalistes avaient toutes relation avec les gardiens de but des Rouge et Noir, pensant que Branci n’était là que pour s’expri- mer sur ce sujet. Mais après que l’ex-gardien de l’USMA des an- nées 60 et 70 ait abordé d’autres

volets, certains furent surpris par sa qualité d’analyse. Abordant le prochain défi de l’équipe, Branci a fait savoir qu’à quelques jours du déplacement de Tlemcen «les choses se passent le plus normale- ment du monde, avec une meil- leure motivation bien sûr. Nous le répétons toujours, nous serons at- tendus partout. Nous sommes conscients qu’aucun match ne sera facile pour nous, dont celui de Tlemcen où on ne nous fera certainement aucun cadeau. Nous nous préparons dans de bonnes conditions, avec une bonne dynamique, et je pense que tout le groupe est déterminé à re-

venir avec un bon résultat.» Branci estime que l’équipe a bien régi après la dernière défaite concédée à El Eulma et a montré une grande volonté de se surpas- ser. «C’est une victoire impor- tante, elle nous a fait beaucoup de bien», dit-il, mais il tient à souli- gner : «Les derbys ne nous font pas gagner le championnat comme on le laisse entendre. Pour être champion, il faut avoir plus de soixante points. Nous avons huit derbys à jouer, faites vos comptes et vous verrez que ce n’est pas suffisant, encore faut-il les ga- gner tous.»

«La cohésion ne viendra pas du jour au lendemain, mais l’équipe progresse»

A la question de savoir pour- quoi l’équipe ne produit pas en- core un jeu assez convaincant, Branci a dit : «Depuis le début de la compétition, il n’y qu’un seul joueur sur le terrain issu de l’ancien effectif de l’USMA. C’est Khoualed. Tous les autres sont venus cette saison de divers hori- zons. Il n’est pas facile dans ces conditions de trouver tout de suite une parfaite cohésion et le juste équilibre. On y travaille, mais il va falloir du temps pour mettre en place tous les réglages nécessaires. Cela dit, l’équipe s’améliore de match en match et on constate tous les jours une nette progression.»

«Il faut tirer profit de notre nouveau statut»

Comment sera le match WAT-USMA ? «Nous le répétons toujours, nous serons attendus partout. Nous sommes conscients qu’aucun match ne sera facile pour nous, dont celui de Tlemcen où on ne nous fera aucun cadeau. Aujourd’hui l’USMA est l’équipe à battre, ce qui constitue une mo- tivation et un défi de plus pour nos adversaires, mais d’un autre point de vue cette situation est également bénéfique pour nous car elle nous pousse à être tout le temps sur nos gardes et à aborder tous nos matchs avec le même degré d’importance. Il faut tirer

profit de notre statut, celui de l’équipe que tout le monde veut vaincre», ré- pond Boukhalfa Branci.

«Nous allons chercher à Tlemcen notre premier succès à l’extérieur»

Quant à cette première victoire à l’extérieur que tout le monde attend, l’en- traîneur des gardiens de l’USMA tient à souligner d’abord qu’il ne faut pas faire le lien avec les der- nières années, car «le contexte n’est pas le même». «On ne peut pas revenir en arrière ; cette saison il s’agit de notre deuxième déplacement seulement. En ce qui concerne notre dernière défaite à El Eulma, il fal- lait voir dans quelles conditions nous avions perdu ce match. C’était impossible de jouer au football, on ne peut pas prendre ce match comme référence. Il y a une chose qu’il faut savoir, c’est que notre

équipe aborde tous ses matchs pour les gagner et c’est bien notre intention pour ce déplace- ment à Tlemcen.»

Synthèse réalisée

par B. M.

14

1 4 N° 1720 Jeudi 20 octobre 2011 Coup de manivelle JSMB Les joueurs veulent refaire

N° 1720 Jeudi 20 octobre 2011

Coup de manivelle JSMB

Les joueurs veulent refaire le coup de Sétif A près avoir battu le MCA la
Les joueurs veulent
refaire le coup de Sétif
A près avoir
battu le MCA
la semaine der-
nière à domi-
cile, les

Béjaouis occupent désor- mais la deuxième place avec 10 points. Après cette vic- toire, certes, difficile, mais méritée, la JSMB semble progresser chaque fois un peu plus, après chaque match, comme nous le confia Bouali, qui pense que le groupe est en train de prendre de l’envergure. L’ob- jectif pour le club béjaoui au cours de cette semaine c’est de prendre toutes les dispo- sitions pour cet énième dé- placement à Batna pour affronter le CAB local, et le mot d’ordre est de continuer sur la lancée et de revenir à Béjaïa avec le meilleur résul- tat possible. La JSMB en- chaînera donc face à une équipe qui reste sur une vic- toire à l’extérieur devant le NAHD mais qui a raté ses

deux premières rencontres jouées à domicile. C’est dire que le CAB a toujours du mal à s’imposer sur son jar- din. Ce match face aux Ca- bistes constituera donc une bonne occasion pour le club phare de la Soummam de confirmer sa bonne santé malgré la difficulté de la tâche. Les Vert et Rouge, qui restent sur une belle victoire acquise face au Mouloudia, ne comptent surtout pas s’ar- rêter en si bon chemin ; ils entendent réaliser d’autres bonnes performances, et ce, à partir de ce week-end, face au CAB, chez lui. Certes, le CAB n’est pas un ogre comme le disait le coach, Fouad Bouali, mais cela reste toutefois une formation dif- ficile à manier sur son ter- rain. De leur côté, les Vert et Rouge de la JSMB, qui veu- lent faire de ce match celui de la confirmation, ne jurent que par un bon résultat avant d’aborder cette ren-

contre qui s’annonce déjà palpitante entre deux bonnes équipes. Le staff technique béjaoui a basé son travail sur le plan psychologique pour motiver ses poulains et les amener à engranger, pour- quoi pas, leur quatrième vic- toire de la saison et la seconde à l’extérieur, ce sa- medi à Batna.

Le coach secoue ses attaquants

La dernière séance d’en- traînement a vu le secteur offensif sollicité davantage car le problème de l’équipe, notamment lors des deux dernières rencontres, résidait dans ce compartiment qui a raté plusieurs occasions nettes de scorer. Mais d’un autre côté, l’entraîneur a donné des consignes strictes à ses joueurs, en particulier les latéraux à qui il a conseillé de ne pas trop s’aventurer en attaque, au

risque de déserter leur poste, afin de ne laisser aucun es- pace à l’adversaire. Ce qui, d’ailleurs, n’a pas empêché Bouali de travailler avec les attaquants sur lesquels il compte le plus puisque face à Batna, il compte jouer la carte défensive, comme l’équipe à l’habitude de le faire à l’extérieur, mais sans pour autant négliger le com- partiment offensif qui est sommé de se réveiller. «Notre objectif est de défen- dre nos couleurs sans calcul ni prétention pour confirmer notre dernière victoire. Nous sommes contraints de réussir notre sortie afin d’éviter de nous casser la tête dans des calculs qui ne nous intéressent point», tient à dire Boulaïncer, le jeune attaquant béjaoui qui semble très optimiste. S. A.

Ultime séance ce matin à Béjaïa

dans la matinée, à 10h, que

●●C’est aujourd’hui

les camarades de Zafour vont effectuer leur dernière

séance d’entraînement au stade de lUnité-maghré-

matin, à destination

bine avant leur départ, demain

CAB local, ce samedi, au

de Batna pour affronter le

stade 1er-Novembre à partir de 16h. Ce sera donc,

séance consacrée dans sa

comme d’habitude, une

et il faut dire

majorité au volet technico-tactique,

vraiment programmer

aussi que le coach ne va pas

grand-chose afin déviter la fatigue à ses poulains, à

seulement du match face aux

quelques encablures

Batnéens. Après cette séance dentraînement, le coach

la liste

béjaoui, Fouad Bouali, devra communiquer

le voyage et les li-

des vingt joueurs qui effectueront

ensuite en leur donnant rendez-vous pour ce

bérer

pour le déplacement

matin au stade OPOW de Béjaïa

à Batna.

Déplacement demain à 8 h

●●Comme annoncé par nos soins, les Béjaouis, qui effectueront une dernière séance d’entraînement à

dans la mati-

Béjaïa ce matin, se déplaceront demain,

la ville de

née à partir de 8 h, par route, à destination

la nuit avant le déroulement de

Batna où ils passeront

la rencontre contre le CAB local. Concernant le re-

regagneront Béjaïa

Yemma Gouraya

tour, les gars de

juste après le coup de sifflet final de cette empoi-

gnade. Pour leur mise au vert, les gars de la Soum-

d’habitude, à l’hôtel

mam éliront domicile, comme

dès demain soir.

Chélia qui sera leur quartier général

Un entraînement programmé sur place

et afin de poursuivre la

●●Une fois sur les lieux,

préparation pour cette rencontre très importante de-

béjaoui, qui a modifié

vant le CAB, le staff technique

semaine pour

les horaires des entraînements cette

permettre aux joueurs de s’adapter à l’heure du dé-

16h, après cinq rencontres

roulement de la rencontre,

a programmé une dernière

jouées en nocturne,

séance dentraînement qui se déroulera demain sur

du match, soit à 16h. Ce sera une oc-

place à lheure

casion pour le coach d’apporter les correctifs néces-

avant le déroulement de cette importante

saires,

devant les Cabistes.

rencontre

a n t l e s C a b i s t e s . rencontre

Déchirure pour Bouraba

Après avoir raté la dernière séance de travail avec son équipe, l’attaquant de la JSMB, Tahar Bouraba, qui a contracté une blessure de sa cuisse avant-hier, est en train de traverser une période un peu délicate en ce début de saison. Après quelques minutes seule- ment, le joueur a dû quitter le terrain plus tôt que prévu suite aux douleurs qu’il a res- senties à la cuisse. Pour être fixé sur la na- ture de ces douleurs, le staff médical béjaoui a jugé utile que le joueur passe une échographie. En effet, Tahar Bouraba a été examiné hier dans l’après-midi par un médecin spécialiste, avant de passer une échographie. Les résultats ont bien révélé que le joueur souffrait d’une déchirure de la cuisse. Une blessure qui le privera officiellement du prochain match face à Batna. «Je viens juste de passer une écho- graphie. Le médecin m’a confirmé que je souffrais d’une déchirure. Il m’a prescrit cinq jours de repos avant de reprendre le travail. Ainsi, je dois faire l’impasse sur la prochaine rencontre face au CAB», a dit Bouraba.

Il s’exprime pour la première sur sa situation

Bouraba : «En tant que jeune élément ambitieux, il est normal de vouloir jouer»

«Je n’ai aucun problème, ni avec Bouali ni avec un autre dirigeant»

Annoncé partant au prochain mercato hivernal, l’attaquant Taher Bouraba a tenu à s’exprimer sur tout ce qui a été dit à son sujet durant la semaine. L’ex-attaquant du MCA et de l’ASMO a affirmé qu’il ne cherche qu’à augmenter son temps de jeu et apporter un plus à l’équipe. Il a aussi tenu à mettre fin à la rumeur qui l’annonçait partant au prochain mercato.

Parlez-nous de la blessure que vous venez de contracter… J’ai contracté une blessure à la cuisse à l’entraînement, j’ai passé une écographie pour en savoir davantage sur ma blessure. Quelle est la nature de cette bles- sure ? C’est une déchirure au niveau de la cuisse. D’après le médecin, je devrais

débuter la rééducation dès demain. Je serai indisponible pour une semaine au maximum. Revenons à votre situation à la JSMB. Nombreux sont ceux qui vous ont annoncé partant au pro- chain mercato hivernal. Qu’en est- il au juste ? Je n’ai jamais songé à quitter la JSMB. Il est vrai que je ne suis pas sa- tisfait de mon statut de remplaçant, mais je suis un jeune ambitieux qui souhaite apporter un plus à son équipe. On a entendu dire que votre statut de remplaçant est dû à une mésen- tente avec Bouali… C’est ce que j’ai entendu dire aussi. Je tiens à dire ouvertement que je n’ai aucun problème avec l’entraîneur Bouali qui me connaît depuis que j’étais à l’ASMO. Maintenant s’il ne me fait pas jouer, c’est qu’il a ses rai- sons. Je n’ai aucun souci ni avec l’en- traîneur, ni avec les autres dirigeants d’ailleurs. Avez-vous été sanctionné par la direction ? Au moment où je vous parle, per-

sonne ne m’a signifié quoi que ce soit. J’ai repris les entraînements avec l’en- semble de mes partenaires le plus normalement du monde. Dans le cas où la situa- tion persiste, seriez- vous prêt à quitter la JSMB ? Non, je vais attendre ma chance comme le reste de mes partenaires. En venant à la JSMB, je savais que cela allait être dur, car ce n’est pas aussi facile de s’imposer dans un grand club, mais j’ai accepté le challenge. Je ne baisserai pas les

bras. Le courant passe très bien et il n’y a pas lieu de changer d’air au pro- chain mercato. Je suis sous contrat et je compte aller au bout de ma mission. Entretien réalisé par Abdelatif Azibi

Il a déjà entamé les soins

Pour espérer une guérison totale et rapide, le joueur a préféré, sur requête du staff mé- dical, arrêter les entraînements pour le moment et se consacrer uniquement aux soins, avant de reprendre le travail. Le cas de Bouraba est pris en charge par le staff médical qui est en train de faire de son mieux pour le remettre sur pied le plus vite possible. Il faut dire aussi que le

Mebarakou réintègre le groupe Comme annoncé par nos soins, le jeune axial de la JSMB,
Mebarakou
réintègre le groupe
Comme annoncé par nos soins, le jeune
axial de la JSMB, Zidane Mebarakou, a été en-
tendu avant-hier dans l’après-midi par la direc-
tion, suite à son refus de jouer avec les Espoirs
samedi dernier face au Mouloudia. Après avoir re-
gretté son comportement et s’être excusé auprès de la
direction et son staff technique, Mebarakou a été au-
torisé à reprendre le travail avec le groupe. C’est ainsi
donc que le jeune défenseur béjaoui s’est présenté
hier dans la matinée pour prendre part à la pre-
mière séance d’entraînement avec le groupe,
afin d’entamer la préparation, en prévi-
sion du match de ce samedi contre
le CAB.

médecin n’a pas voulu prendre de risque afin d’éviter des complica- tions, ce qui pourrait coûter très cher au joueur qui n’est pas gâté par le sort en ce début de saison. C’est pour cette raison que le staff médical lui a ordonné d’ar- rêter les entraînements jusqu’à à ce qu’il ne ressente plus aucune douleur. Ce qui lui permettra de

reprendre le travail sans aucun risque.

N° 1720 Jeudi 20 octobre 2011

N° 1720 Jeudi 20 octobre 2011 Coup sûr JSMB 1 5 Les U21 joueront à Sefouhi

Coup sûr JSMB

15

Les U21 joueront à Sefouhi

Tout comme leurs aînés, les Espoirs de la JSMB, qui disputeront également une rencontre ce samedi face à aux U21 du CAB, se déplaceront demain matin par route. Toutefois la rencontre se jouera au stade Se- fouhi, ce samedi, à partir de 11h. Les poulains de Ghi- mouz, qui n’ont pas goûté à la défaite depuis le début de saison, auront à cœur de poursuivre leur bon che- min et d’enchaîner avec un sixième succès de suite.

Bouali : «Pour le moment, je m’occupe

de la préparation de mon équipe»

Haïmoudi pour officier la rencontre
Haïmoudi
pour officier
la rencontre
La commission fédérale a communiqué, hier, les noms des arbitres qui dirigeront les ren- contres
La commission fédérale a communiqué,
hier, les noms des arbitres qui dirigeront les ren-
contres du championnat professionnel des Ligues
1 et 2 seniors et U21 ainsi que celles du champion-
nat de Division nationale amateurs programmées
vendredi 21 et samedi 22 octobre. Pour ce qui
concerne la rencontre du CAB contre la JSMB,
qui se jouera ce samedi dans l’après-midi au
stade du 1er-Novembre, c’est M. Haïmoudi,
assisté par les deux juges de touche, Et-
chiali et Bachirène, qui l’officiera.

L e driver de la JSMB n’a pas voulu trop parler du prochain rendez-vous de son équipe. Pour lui, le plus impor- tant était d’abord de préparer son équipe pour affronter le CAB ce sa-

medi : «Durant toute la semaine, je me suis attelé à bien préparer tous les joueurs sur tous les plans afin qu’ils puissent aborder ce match avec leurs meilleurs atouts. J’ai essayé donc de les mettre dans de très bonnes conditions. Moi je n’aime pas trop parler avant un match. Mon but est de faire mon travail puis, le jour du match, je devrai aussi gérer la partie sur le terrain pour réaliser un bon

résultat car, de ma vie, je n’ai vu une équipe qui jouait pour perdre», a-t-il ajouté, confiant.

«J’essaye toujours d’éviter la pression inutile» En déplacement à Batna pour affronter le CAB local, ce week-end, la formation béjaouie sera devant un vrai test. A ce titre, l’entraîneur, Fouad Bouali, nous a signifié qu’il ne veut pas mettre la pression sur ses poulains. «Je ne foca- lise pas mon attention sur le résultat, je ne veux pas trop parler de ce match que nous n’avons pas encore joué pour éviter toute pression inutile sur mes joueurs, mais notre objectif reste bien sûr de récolter le maximum de points, même à l’exté- rieur, car nous jouerons de la même manière que ce soit à domicile ou en déplacement. Autrement dit, face au CAB, on essayera aussi de réaliser un grand match mais sans faire trop de calcul, car l’autre objectif c’est de pratiquer un bon football aussi», a déclaré Bouali.

«On possède 26 joueurs, les défections ne m’inquiètent pas» Concernant la stratégie qui sera adoptée ce soir, Bouali reste toutefois confiant de trouver la meilleure formule malgré les absences afin d’as- surer une meilleure prestation de ses capés, sur- tout qu’il a vraiment l’embarras du choix du moment qu’il possède 26 joueurs aptes à jouer aussi le rôle de doublure dans chaque postes. «J’ai mon idée sur la variante que je vais choisir contre le CAB et, comme je vous l’avais déjà dé- claré, la stratégie dépendra de l’adversaire. Je pense que, face à Batna, on fera de notre mieux pour trouver la meilleure variante. Certes, on sera amoindris par rapport à la dernière journée, mais il faut dire qu’on a un effectif très riche et des joueurs qui peuvent pallier les absences sans aucun souci» a-t-il précisé. Nous aurions aimé en savoir plus sur cette variante qui sera mise en place le jour du match mais Bouali n’a pas voulu divulguer sa stratégie. «Je n’ai jamais fait ça et je ne pense pas le faire aujourd’hui, c’est vrai que j’ai mon idée, mais je la garde pour moi car c’est

mieux pour tout le monde», dira le coach de la JSMB.

«Boulaïncer est un bon élément mais il doit travailler encore plus» En parlant de son attaquant qui a fait un bon match face au MCA avec, à la clé, un premier but à son actif qui a permis à la JSMB de gagner ce match, Bouali es- time que Rafik Boulaïncer a été à la hau- teur mais qu’il doit travailler encore plus afin d’être plus performant. «Boulaïncer est un bon jeune élément. Face au MCA, il a sorti un grand match. Il a été efficace, ce qui nous a permis de remporter cette rencontre grâce à son joli but. Mais il doit toutefois garder les pieds sur terre et travailler encore da- vantage afin d’améliorer plus ses moyens physiques et techniques», a-t-il dit à pro- pos du joueur.

«Si Mohamed a su garder sa cage vierge» Concernant le gardien, Si Mohamed Cédric, qui a joué son premier match de la saison face au MCA, le coach de la JSMB nous a fait cette déclaration :

Hier, entraînement à l’heure du match

Après une première séance d’entraînement qui s’est déroulée dans la matinée au stade de l’Unité-maghré- bine, le coach de la JSMB a décidé donc de convoquer ses joueurs pour une seconde séance de travail dans l’après-midi. Contrairement à la journée de mardi, cette séance s’est déroulée à 16h et non pas à 18h. Le coach a voulu surtout permettre une adaptation à cet horaire pour ses capés qui joueront leur premier match cette saison à 16h.

Sixte au menu

Pour cette seconde séance de la semaine, le staff technique béjaoui est rentré directe- ment dans le vif du sujet. Il n’a pas voulu perdre de temps, afin de permettre à ses capés une meilleure préparation pour le match prochain contre le CAB. Comme d’habitude, le staff a fait augmenter la ca- dence dès cette première jour- née de la semaine. Les camardes du gardien, Djebaret, ont effectué quelques tours de piste suivis d’exercices d’échauffement. Par la suite, les Vert et Rouge ont été soumis à des exercices techniques avec ballon avant de boucler par un sixte où ils se sont donné à fond sous le regard attentif de Bouali et ses assis- tants qui n’hésitaient pas à apporter les correctifs nécessaires.

«Cédric est un bosseur. Il n’arrêtait pas de redou- bler d’efforts aux entraî- nements. Il a attendu sa chance et le jour où il l’a eue, il a confirmé tout le bien que l’on pen- sait de lui. Pour une première, je dirai que Si Mohamed a été à la hauteur aussi du mo- ment qu’il n’a pas en- caissé de but et, à mon avis, cela veut tout dire.»

Match d’application au menu de la seconde séance

Après une première séance dans la matinée consa-

crée au travail technico-tactique, le coach Bouali a décidé, toutefois, d’organiser un match d’appli- cation hier dans l’après-midi, à l’occasion de la seconde séance de travail programmée au

stade de l’Unité-maghrébine. Le coach bé- jaoui estime toutefois que bien que ce ne soit qu’une opposition entre ses joueurs, cette dernière pourrait être aussi très bé- néfique pour eux, dans la mesure où cela lui permettra aussi de faire tourner son effectif.

S. A.

Megatli incertain En plus de Bouraba qui ratera officielle- ment la rencontre de ce samedi
Megatli
incertain
En plus de Bouraba
qui ratera officielle-
ment la rencontre
de ce samedi face
au CAB, le défen-
seur latéral
la
JSMB,
Amine de
Me-
gatli,
a raté les
trois
qui dernières
séances de son équipe
suite à des douleurs aux
reins, pour-
rait aussi déclarer
forfait pour la se-
conde fois cette saison après avoir
déjà raté le match
de la deuxième
journée face au NAHD, à domicile,
pour cause de suspension. Pour le
moment, rien n’est officiel car le
joueur, qui
ressent toujours des
douleurs, ne peut vraiment pas
prendre part à ce match, si les
choses en restent
là. Autrement dit,
l’enfant de Médéa devra avoir le feu
vert du staff médical pour
renouer
avec la compétition.
Il devait reprendre le
travail hier en solo
Après
avoir
passé
une
hier,
dans
la
matinée,
Megatli
été
autorisé
à
à dans reprendre pendant
travail,
en
Il
devait
donc
se
pré-