Vous êtes sur la page 1sur 47

Courants de Foucault

1. Principes généraux

2. Rappels d’électromagnétisme

3. Equipement et

instrumentation

4. L’analyse des signaux

5. Application du contrôle par courants de Foucault

6. Méthodes avancées

1. Principe général

1. Principe général
1. Principe général

2. Principe général

Rappels d’electromagnétisme

2. Principe général Rappels d’electromagnétisme Courant et flux magnétique ϕ ( t ) = NS.I (

Courant et flux magnétique

ϕ (t) =NS.I(t)/ϑ

Loi de Faraday : E(t) =Ndϕ /dt

d’electromagnétisme Courant et flux magnétique ϕ ( t ) = NS.I ( t )/ ϑ Loi
d’electromagnétisme Courant et flux magnétique ϕ ( t ) = NS.I ( t )/ ϑ Loi

Inductance

L : en Henry

( )

E t

dI t

( )

L

dt

Inductance L : en Henry ( ) E t dI t ( ) L dt

Inductance mutuelle

Inductance mutuelle
Inductance mutuelle

Matériaux ferromagnétiques

Matériaux ferromagnétiques

Exemples de lignes de champs

Exemples de lignes de champs
Exemples de lignes de champs

Génération de courants : principe

Génération de courants : principe dans le vide en présence d’un matériau conducteur : courants induits

dans le vide

Génération de courants : principe dans le vide en présence d’un matériau conducteur : courants induits

en présence d’un matériau conducteur : courants induits

champ magnétique induit par les courants

Flux total

Flux total

Un modèle « simple » : le modèle à 2 spires

Un modèle « simple » : le modèle à 2 spires

Plan d’impédance

Plan d’impédance Bobine = Circuit (R,L) Z = R + j L (1) Courant (Référence) (2)

Bobine = Circuit (R,L) Z = R + j L

Plan d’impédance Bobine = Circuit (R,L) Z = R + j L (1) Courant (Référence) (2)

(1) Courant (Référence)

(2)

Tension (en avance de phase)

L (1) Courant (Référence) (2) Tension (en avance de phase) X Z 0 : impédance à
L (1) Courant (Référence) (2) Tension (en avance de phase) X Z 0 : impédance à

X

Z 0 : impédance à vide de la bobine

(2) Tension (en avance de phase) X Z 0 : impédance à vide de la bobine

Z : impédance du système (bobine+pièce)

(2) Tension (en avance de phase) X Z 0 : impédance à vide de la bobine

R

Diagramme d’impédance normé

Diagramme d’impédance normé X Z 0 : impédance à vide de la bobine Z : impédance

X

Z 0 : impédance à vide de la bobine

normé X Z 0 : impédance à vide de la bobine Z : impédance du système

Z : impédance du système (bobine+pièce)

normé X Z 0 : impédance à vide de la bobine Z : impédance du système

R

X

L 0 1 R R 0 L 0
L
0
1
R
R
0
L
0

Atténuation et déphasage des courants de Foucault

Atténuation et déphasage des courants de Foucault Profondeur de pénétration conventionnelle des CF δ 2 1
Atténuation et déphasage des courants de Foucault Profondeur de pénétration conventionnelle des CF δ 2 1

Profondeur de pénétration conventionnelle des CF

δ

2 1 µ f µ
2
1
µ
f
µ

3. Equipements et Instrumentation

3. Equipements et Instrumentation

Bobines et Capteurs

Couplage bobine-pièce

Bobines et Capteurs Couplage bobine-pièce Bobine encerclante Coefficient de remplissage η S p S b D

Bobine encerclante

Coefficient de remplissage

η

S

p

S

b

D

p

D

b

2

1

Coefficient de remplissage

η

S

b

S

p

D

b

D

p

2

1

Bobine interne

Bobine de surface

Distance pièce-bobine : « lift-off »

Δl < 3/100mm

Fonctions d’un Capteur

Capteurs à fonctions séparées

Capteur à double fonction

Fonctions d’un Capteur Capteurs à fonctions séparées Capteur à double fonction Mode absolu Mode différentiel

Mode absolu

Mode différentiel

4. Visualisation et analyse des signaux

Méthode de la base de temps linéaire

analyse des signaux Méthode de la base de temps linéaire Capteur fixe Capteur mobile Méthode du

Capteur fixe

Capteur mobile

Méthode du plan complexe

temps linéaire Capteur fixe Capteur mobile Méthode du plan complexe Défaut interne Défaut externe Fissure débouchante
temps linéaire Capteur fixe Capteur mobile Méthode du plan complexe Défaut interne Défaut externe Fissure débouchante

Défaut interne

Défaut externe

Fissure débouchante

temps linéaire Capteur fixe Capteur mobile Méthode du plan complexe Défaut interne Défaut externe Fissure débouchante

Exemples de signaux CF

Exemples de signaux CF Bobine encerclante, capteur absolu, MF (115-340 kHz) Tubes de turbines à vapeur

Bobine encerclante, capteur absolu, MF (115-340 kHz) Tubes de turbines à vapeur

Exemples de signaux CF

Exemples de signaux CF Bobine interne, capteur absolu, MF (340 kHz) Tubes de turbines à vapeur

Bobine interne, capteur absolu, MF (340 kHz) Tubes de turbines à vapeur

Modes de contrôle et utilisation

Modes de contrôle et utilisation

Pont d’impédance

Pont d’impédance Equilibre : ddp = 0 à travers D Z 1 Z 2 Z 3

Equilibre : ddp = 0 à travers D

Z

1

Z

2

Z

3

Z

4

avec : Z i = R i + jX i = R i + j L i

Pont de Wheatstone

Z i = R i

R

1

R

2

R

3

R

4

à l’équilibre

Pont de Maxwell

Z 1 = R 1 et Z 2 = R 2 fixées Z 3 = R 3 + j L 3 : impédance du capteur Z 4 = R 4 + j L 4 : connue et variable

R

1

R

2

R

3

R

4

L

3

L

4

à l’équilibre

Point de fonctionnement du système bobine / pièce

Point de fonctionnement du système bobine / pièce

Bobine longue / Barre pleine

Bobine longue / Barre pleine Matériau amagnétique ou ferromagnétique saturé Matériau ferromagnétique non saturé

Matériau amagnétique ou ferromagnétique saturé

Matériau ferromagnétique non saturé

Bobine longue / Tube

Bobine longue / Tube ε = e / r e x t η = ( r
Bobine longue / Tube ε = e / r e x t η = ( r

ε = e / r ext

η = (r ext / r bobine ) 2

Paramètre normatif.Variation d’entrefer

Paramètre normatif.Variation d’entrefer

Effet des defauts : fissures et conductivité

Effet des defauts : fissures et conductivité

5. Applications

Mesures d’épaisseur

ex : mesure d’épaisseur d’une couche d’oxydation

ex : mesure d’épaisseur d’une couche d’oxydation Matériau 1 Epaisseur e variable Matériau 2 On fixe

Matériau 1 Epaisseur e variable

couche d’oxydation Matériau 1 Epaisseur e variable Matériau 2 On fixe : • La fréquence de

Matériau 2

On fixe :

• La fréquence de travail

• Le couplage capteur / pièce

La fréquence de travail • Le couplage capteur / pièce Influence du matériau 2 lorsque e

Influence du matériau 2 lorsque e < δ

(profondeur de pénétration)

/ pièce Influence du matériau 2 lorsque e < δ (profondeur de pénétration) Mesure des très

Mesure des très faibles épaisseurs

Mesures d’épaisseur Revêtement isolant

Matériau massif : épaisseur > δ La distance pièce – capteur varie

Matériau mince : épaisseur < δ

Déplacement du point figuratif vers la caractéristique d’un tube mince

varie Matériau mince : épaisseur < δ Déplacement du point figuratif vers la caractéristique d’un tube

Mesures d’épaisseur Revêtement conducteur

Matériaux non magnétiques Ex: Titane / Laiton

Revêtement conducteur Matériaux non magnétiques Ex: Titane / Laiton Support magnétique Ex: Laiton / Acier

Support magnétique Ex: Laiton / Acier

Revêtement conducteur Matériaux non magnétiques Ex: Titane / Laiton Support magnétique Ex: Laiton / Acier
Revêtement conducteur Matériaux non magnétiques Ex: Titane / Laiton Support magnétique Ex: Laiton / Acier

Mesures de conductivité électrique

Appareils commerciaux : f > 50kHz => valeurs élevées de λ = ka

Mesures de conductivité électrique Appareils commerciaux : f > 50kHz => valeurs élevées de λ =

Détection de fissures

Détection de fissures

Détection de fissures

Fissures débouchantes

Détection de fissures Fissures débouchantes Cas limite : effet de bord Fissures internes Variation locale de
Détection de fissures Fissures débouchantes Cas limite : effet de bord Fissures internes Variation locale de

Cas limite : effet de bord

Fissures internes

de fissures Fissures débouchantes Cas limite : effet de bord Fissures internes Variation locale de conductivité
de fissures Fissures débouchantes Cas limite : effet de bord Fissures internes Variation locale de conductivité

Variation locale de conductivité

Modélisation des défauts. Références

Dimensionnement – Pièces étalons

Défauts artificiels

Influence du rapport longueur / profondeur sur la signature

CF

Sensibilité maximale pour l / p << 1 (fissures)

Modélisation mécanique

Alliages de conductivité prédéfinie + défauts artificiels

Métal de Wood : 50%Bi – 25%Pb – 12,5%Sn – 12,5%Cd

Modélisation numérique

Résolution numérique des équations de Maxwell

Ecoulement théorique des CF autour de défauts types

Variation théorique de l’impédance

Tube Etalons et défauts artificiels

Tube Etalons et défauts artificiels

Méthodes avancées

Tri des matériaux

Basses fréquences (1-1000Hz)

Pièces ferromagnétiques

CF dépendent principalement de µ r

Hautes fréquences (1kHz-100kHz)

Produits non magnétiques

de µ r Hautes fréquences (1kHz-100kHz)  Produits non magnétiques Tris de nuances – Tris de
de µ r Hautes fréquences (1kHz-100kHz)  Produits non magnétiques Tris de nuances – Tris de

Tris de nuances – Tris de structures

Méthodes avancées

Contrôle multifréquence

Localisation spatiale d’un défaut

Indications sur les dimensions du défaut

Séparation de plusieurs défauts sous le capteur

Méthode

Signal multifréquence d’excitation

Réponse multifréquence du système capteur-pièce

Traitement du signal pour déconvolution des sources

Méthodes avancées

Courants de Foucault pulsés

Résultats analogues aux tests multifréquences

1 ms I 20A
1 ms
I
20A
Résultats analogues aux tests multifréquences 1 ms I 20A 5 – 100 µ s temps 

5 – 100 µ s

temps

Large spectre de fréquence de la réponse du capteur Grandes intensités => Saturation magnétique

Conclusion

Paramètres mesurés par courants de Foucault

- conductibilité

- épaisseur

- défauts, fissures

( dureté - traitement thermique – température)

Avantages

- rapidité

- précision (sur la mesure de conductibilité)

- fiabilité (pour les discontinuités voisines de la surface)

- précision (mesures d’épaisseur)

Inconvénients

- pénétration limitée

- grand nombre de variables difficiles à découpler

- pas de mesure simple de la taille des discontinuités (méthode qualitative)

- limité aux matériaux conducteurs.