Vous êtes sur la page 1sur 5

E.S.P.E.M.E.

1ère ANNEE

Chargés de cours : Mme BARBRY


Mme DOUZENEL
M. DUPIRE
M. COLEY

INTRODUCTION A L’ANALYSE
FINANCIERE

SEANCE N° 4 – T.D.
CORRECTION

ANNEE UNIVERSITAIRE 2006 – 2007


B. BARBRY, F. DOUZENEL, D. DUPIRE, G. COLEY : Introduction à l’analyse financière

CAS N° 1 : ENTREPRISE MIGRO.

1) Les anomalies de ce bilan sont les suivantes :

- le bilan n’est pas équilibré ;


- il n’y a pas de poste « capital » ;
- certains postes ne sont pas dans les bonnes rubriques (TVA à décaisser, valeurs
mobilières de placement, résultat, clients, dépôts et cautionnements versés) ;
- au sein de chaque rubrique, les postes ne sont pas classés correctement.

2) Bilan corrigé de l’entreprise MIGRO au 31/12/N :

Actif BILAN AU 31/12/N DE MIGRO Passif


Actif immobilisé Capitaux propres

Fonds commercial 75 000 Capital (obtenu par différence 250 000


Terrains 50 000 entre le total de l’actif et le total du
Constructions 80 000 passif)
Installations techniques, matériel 67 000 Réserves 25 000
et outillage Résultat 31 000
Matériel de transport 15 000 ______
Dépôts et cautionnements versés 2 000 Total 1 306 000
_______
Total 1 289 000 Dettes

Actif circulant Emprunt 100 000


Fournisseurs 32 000
Stock de marchandises 31 000 Etat – TVA à décaisser 6 000
Clients 38 000 ______
Valeurs mobilières de placement 39 000 Total 2 138 000
Banque 42 500
Caisse 4 500
_______
Total 2 155 000
Total 444 000 Total 444 000

Page 2 / 5
B. BARBRY, F. DOUZENEL, D. DUPIRE, G. COLEY : Introduction à l’analyse financière

CAS N° 2 : ENTREPRISE KARTI.

ANNEXE 1 : ETAT DES POSTES DU BILAN ET DU COMPTE DE RESULTAT AU 31/12/N

COMPTE DE
POSTES MONTANT BILAN
RESULTAT
Produits exceptionnels 7 312 ¨ n

Réserves 50 000 n ¨

Dettes fiscales et sociales 66 360 n ¨

Caisse 8 540 n ¨

Emprunts 273 525 n ¨

Impôts et taxes 29 000 ¨ n

Dotations aux amortissements d’exploitation 149 646 ¨ n

Matériel de transport (valeur nette) 66 090 n ¨


Créances clients 440 300 n ¨

Charges sociales 510 467 ¨ n

Achats de matières premières 566 650 ¨ n

Matériel informatique (valeur nette) 56 650 n ¨

Autres produits d’exploitation 6 500 ¨ n

Titres de participation 50 000 n ¨

Rémunération du personnel 976 550 ¨ n

Autres achats et charges externes 172 630 ¨ n

Capital social 550 000 n ¨

Intérêts des emprunts 23 900 ¨ n

Production vendue 2 398 875 ¨ n

Matériel et outillage (valeur nette) 166 989 n ¨

Dettes fournisseurs 195 320 n ¨

Charges exceptionnelles 2 500 ¨ n

Banque 116 480 n ¨


Frais d’établissement 9 000 n ¨

Page 3 / 5
B. BARBRY, F. DOUZENEL, D. DUPIRE, G. COLEY : Introduction à l’analyse financière
ANNEXE 2 : COMPTE DE RESULTAT ET BILAN DE L’ENTREPRISE KARTI AU 31/12/N

CHARGES N PRODUITS N
CHARGES D’EXPLOITATION PRODUITS D’EXPLOITATION
Achats de matières premières 566 650 Production vendue 2 398 875
Variation de stock de mat. prem. (122 500 – 110 000) 12 500 Production stockée (70 000 – 80 000) (10 000)
Autres achats et charges externes 172 630
Impôts et taxes 29 000 Autres produits d’exploitation 6 500
Rémunération du personnel 976 550
Charges sociales 510 467
Dotations aux amortissements d’exploitation 149 646

CHARGES FINANCIERES PRODUITS FINANCIERS


Intérêts des emprunts 23 900

CHARGES EXCEPTIONNELLES 2 500 PRODUITS EXCEPTIONNELS 7 312

Total des charges 2 443 843 Total des produits 2 402 687
Résultat (bénéfice) Résultat (perte) 41 156
TOTAL GENERAL 2 443 843 TOTAL GENERAL 2 443 843

ACTIF Net N PASSIF N


ACTIF IMMOBILISE CAPITAUX PROPRES
Frais d’établissement 9 000 Capital social 550 000
Matériel et outillage 166 989 Réserves 50 000
Matériel informatique 56 650 Résultat (41 156)
Matériel de transport 66 090
Titres de participation 50 000

ACTIF CIRCULANT DETTES


Stocks de matières premières 110 000 Emprunts 273 525
Stocks de produits finis 70 000 Dettes fournisseurs 195 320
Créances clients 440 300 Dettes fiscales et sociales 66 360
Banque 116 480
Caisse 8 540

TOTAL GENERAL 1 094 049 TOTAL GENERAL 1 094 049

Page 4 / 5
B. BARBRY, F. DOUZENEL, D. DUPIRE, G. COLEY : Introduction à l’analyse financière

CAS N° 3 : ENTREPRISE JULY.

On constate une augmentation des ressources permanentes de différentes manières :

- par augmentation des ressources propres dues :

. à une augmentation du capital de 10 000 ;


. à une mise en réserves d’une part importante du résultat N : 4 000 ;

- par augmentation des ressources externes avec une augmentation des dettes à long
terme de 10 000.

Ces nouvelles ressources ont permis de financer l’acquisition de nouvelles immobilisations


corporelles pour 15 000.

Par ailleurs l’activité elle-même se développe puisque l’entreprise voit progresser son
résultat passant de 5 000 à 8 000. Cet accroissement se retrouve dans l’augmentation des
dettes à court terme et aussi dans l’augmentation des stocks et des créances.

Page 5 / 5