Vous êtes sur la page 1sur 30

Comptabilité analytique

Cours N°1 : notions de base


Assiette des impôts

Transactions
Obligation légale
Comptabilité avec les tiers
générale

Gestion de l’entreprise
Résultats

Comptabilité
Analytique
La comptabilité analytique
Introduction
„ Le développement constant de la concurrence et
de la performance industrielle ont nécessité la
connaissance des prix de revient des produits , des
services et des fonctions assumés par l’entreprise,
pour pouvoir les optimiser , c’est l’un des buts de
la comptabilité analytique.
„ La comptabilité analytique est destinée à
permettre les prises de décisions.
„ Contrairement à la comptabilité générale, cet outil
ne revêt pas de caractère obligatoire.
Outil d’analyse

Evaluation Comptabilité
éléments de bilan Outil de prévisions
analytique

Outil de contrôle
La comptabilité analytique
Outil d’analyse
„ Explication des résultats de la comptabilité
générale par
– Les prix de revient ( directs,
complets..)
– Les calculs de seuils de rentabilité
– Les coûts marginaux
„ La comptabilité analytique fournit l’origine
des résultats de la comptabilité générale
La comptabilité analytique
Outil de prévisions

La comptabilité analytique fournit aux


services de contrôle de gestion l’outil
d’anticipation des résultats destiné à
construire les budgets de l ’entreprise.
La comptabilité analytique
Outil de contrôle

Par la confrontation entre les prévisions et les


réalisations , la comptabilité analytique
fournit aux services de contrôle de gestion la
mesure des écarts ,parfois assortie de
commentaires.
La comptabilité analytique
Evaluation de certains éléments du bilan

Valorisation des stocks ,travaux en cours et


des produits finis

Valorisation de la production immobilisée .


Comparaisons comptabilité analytique
/ comptabilité générale
Comptabilité générale Comptabilité analytique

obligatoire facultative

synthèses analyses

organisation des comptes application obligatoire du plan comptable plan comptable existant mais jamais utilisé
La comptabilité analytique ne retraite que les
comptes de charges (6) et de produits (7) de
la comptabilité générale.

états finaux bilan et compte de résultat prix de revient


toutes analyses destinées à
la prise de décision
Classement des charges
et produits Par nature Par destination
Rappels de comptabilité générale
UN COMPT E DE RESULT AT DE LA
COMPT ABILIT E GENERALE
exercice N
Vente de marchandises
Production vendue de biens
Production vendue services 1 884 000
CH I FFRE D 'AFFAI RES NET 1 884 000
Total produits d'exploitation 1 884 000
Achats mat. prem. et autres appros 811 000
Variation de stocks -4 800
Autres achats et charges externes 96 500
Impôts,taxes et versem. assimilés 51 392
Salaires et traitements 412 800
Charges sociales 206 400
Dotations aux amortissements 21 700
Total charges d'exploitation 1 594 992
1. RESU LTAT D 'EXPLOITATI ON 289 008
Total produits financiers 7 000
Intérêts et charges assimilées 12 500
Charges nettes / cessions val mob plact
Total des charges financières 12 500
2. RESU LTAT FI NANCI ER -5 500
3. RESU LT COU RANT AV I MPOT 283 508
Produits except. sur opérations de gestion
Produits except. sur opérations en capital 25 000
Reprises sur prov. et transf. de charges
Total des produits exceptionnels 25 000
Charges except. sur opérations en capital 10 000
Total des charges exceptionnelles 10 000
4. RESU LTAT EXCEPTI ONNEL 15 000
Impôts sur les bénéfices 98 508

5. BENEFICE OU PERTE 200 000


Rappels de comptabilité générale
„ Le résultat net est SYNTHETIQUE
„ On ne peut connaître son origine ( quel
produit, quel service est bénéficiaire, quel
produit, quel service est déficitaire ).
„ Ainsi dans l’exemple d’avant, on peut
imaginer un produit bénéficiaire pour
700000 euros et un autre déficitaire pour
500000 euros
„ La comptabilité générale ne peut pas
fournir cette information primordiale.
Rappels de comptabilité générale
TROIS NIVEAUX DE RESULTAT
1) RESULTAT D'EXPLOITATION
Produits d'exploitation 1 884 000
moins charges d'exploitation 1 594 992
289 008 289 008
2) RESULTAT FINANCIER
Produits financiers 7 000
moins charges financieres 12 500
-5 500 -5 500
3) RESULTAT EXCEPTIONNEL
Produits exceptionnels 25 000
moins charges exceptionnelles 10 000
15 000 15 000

Impôt sur les sociétés 98 508

R d'exploitation + R financier + R exceptionnel


moins participation et impôt/sociétés = Résultat net 200 000
Rappels de comptabilité générale
Total des produits moins total des charges = résultat
Produits d'exploitation 1 884 000
Produits financiers 7 000
Produits exceptionnels 25 000
Total des produits : 1 916 000 1 916 000

Charges d'exploitation 1 594 992


Charges financières 12 500
Charges exceptionnelles 10 000
Impôt sociétés 98 508
Total des charges : 1 716 000 1 716 000

Résultat : 200 000


Rappels de comptabilité générale
Vente de marchandises
Production vendue de biens PRIX DE
Production vendue services 1 884 000 VENTE
CHIFFRE D'AFFAIRES NET 1 884 000
Total produits d'exploitation 1 884 000
Achats mat. prem. et autres appros 811 000
Variation de stocks -4 800
Autres achats et charges externes 96 500
Impôts,taxes et versem. assimilés 51 392 moins
Salaires et traitements 412 800
Charges sociales 206 400
Dotations aux amortissements 21 700
Total charges d'exploitation 1 594 992
1. RESULTAT D'EXPLOITATION 289 008 PRIX DE
Total produits financiers 7 000
Intérêts et charges assimilées 12 500
Charges nettes / cessions val mob plact REVIENT
Total des charges financières 12 500
2. RESULTAT FINANCIER -5 500
3. RESULT COURANT AV IMPOT 283 508
Produits except. sur opérations de gestion
Produits except. sur opérations en capital 25 000
Reprises sur prov. et transf. de charges
Total des produits exceptionnels 25 000
Charges except. sur opérations en capital 10 000
Total des charges exceptionnelles 10 000
4. RESULTAT EXCEPTIONNEL 15 000
Impôts sur les bénéfices 98 508

5. BENEFICE OU PERTE 200 000 = RESULTAT


Rappels de comptabilité générale
PRIX DE DE S V E N T E S E V ALUE E S
VENTE AU PRIX DE V E N T E
1 884 000 ( C'e st-à-dire incluant un bénéfice )

PRIX DE DE S CH ARGE S E V ALUE E S

RE V IE N T AU PRIX DE RE V IE N T

1 684 000

RE SULT AT UN RE SULT AT O BT E N U
200 000 PAR DIF F E RE N CE E N T RE PV E T PR
PV Logique du compte de résultat
PV - PR =R
1 884 000 - 1 684 000 200 000
BENEFI CE

logique du devis ou du calcul du prix catalogue


PR + R = PV
PR 1 684 000 + 200 000 1 884 000
BENEFI CE

SI PV > PR = BENEFICE
SI PV < PR = PERTE
R
La comptabilité analytique

Quelques définitions
Quelques définitions
„ Un coût est une somme de charges .

„ Une marge est une différence entre un prix de


vente et un coût ( ex : prix de vente - coûts
directs = marge sur coûts directs ).

„ Un prix de revient est composé d ’un ensemble


de coûts.

„ Le résultat est la différence entre une prix de


vente et un prix de revient
Un coût est une somme de charges

Exemple : coût de production :

Coût d'achat des matières premières consommées 806 200


Coût de la main d'oeuvre de production 486 000
Coût d'amortissement des machines de production 50 000
Coût de production : 1 342 200
Une marge est une différence entre un
prix de vente est un coût

PRIX DE VENTE : 1 884 000


Coût de production : 1 342 200
Marge sur coût de production : 541 800

La marge sur coût de production est la différence entre le CA et le coût de production


Un prix de Revient est composé d’un
ensemble de coûts

„ Exemple dans une entreprise de production :

„ COUT DE PRODUCTION
„ + COUT DE DISTRIBUTION
„ + COUT D’ ADMINISTRATION

„ = PRIX DE REVIENT
Exercice d’application

„ CAS entreprise START


La comptabilité analytique

Passage de la comptabilité
générale à la comptabilité
analytique
De la comptabilité générale à la comptabilité
analytique

„ Pour alimenter la comptabilité analytique ce sont


les charges et les produits de la comptabilité
générale qui vont lui être transférés.
„ La comptabilité analytique les classera selon des
critères différents dans le but d’éclairer les prises
de décisions.
„ La vocation des travaux de la comptabilité
analytique ( analyses, prix de revient …) est avant
tout économique.
De la comptabilité générale à la comptabilité
analytique
„ Dans le but de fournir cette signification
économique aux éléments de la comptabilité
analytique, des différences d’incorporation des
charges ( et des produits ) vont apparaître entre
les deux comptabilités.
„ Des charges de la comptabilité générale qui n’ont
pas de signification économique sont écartées de
celles retenues en comptabilité analytique : ce sont
les charges non incorporables.
„ Inversement, certaines charges à caractère
économique peuvent ne pas exister en
comptabilité générale. Elles seront créées en
comptabilité analytique : ce sont les éléments
supplétifs incorporés.
L’ incorporation des charges en
comptabilité analytique
Charges non
incorporables

Charges
totales de Charges
comptabilité incorporées
générale en
comptabilité
analytique

Eléments supplétifs
Les charges non incorporables

„ Il est d ’usage en comptabilité analytique de ne


pas retenir les charges et produits
exceptionnels de la comptabilité générale.

„ Il en va de même de certains amortissements qui


ne correspondent pas à une réalité économique (
par ex: premières dotations aux amortissements
dégressifs de machines de production ).
Les éléments supplétifs incorporés

„ Il est d ’usage en comptabilité analytique de


calculer des amortissements de machines de
production en fin d’amortissement fiscal en valeur
à neuf .
„ Dans certaines entreprises ( entreprises
individuelles ou sociétés en nom collectif ) il peut
s’avérer judicieux d’inclure dans les calculs de
coûts une rémunération du dirigeant.
Exercice d’application

„ CAS entreprise INCORPO


Exercices d’application en séance de TD

„ Cas OMEGA2 ( écarts d’incorporation )

„ Cas BLONDY ( premier calcul de coûts )