Vous êtes sur la page 1sur 112
AutoCAD 2011- Les Bases Niveau : Bases Version du Logiciel : 2011 Date de Création
AutoCAD 2011- Les Bases Niveau : Bases Version du Logiciel : 2011 Date de Création
AutoCAD 2011- Les Bases Niveau : Bases Version du Logiciel : 2011 Date de Création
AutoCAD 2011- Les Bases Niveau : Bases Version du Logiciel : 2011 Date de Création
AutoCAD 2011- Les Bases Niveau : Bases Version du Logiciel : 2011 Date de Création
AutoCAD 2011- Les Bases Niveau : Bases Version du Logiciel : 2011 Date de Création
AutoCAD 2011- Les Bases Niveau : Bases Version du Logiciel : 2011 Date de Création
AutoCAD 2011- Les Bases Niveau : Bases Version du Logiciel : 2011 Date de Création
AutoCAD 2011- Les Bases Niveau : Bases Version du Logiciel : 2011 Date de Création
AutoCAD 2011- Les Bases Niveau : Bases Version du Logiciel : 2011 Date de Création
AutoCAD 2011- Les Bases Niveau : Bases Version du Logiciel : 2011 Date de Création
AutoCAD 2011- Les Bases Niveau : Bases Version du Logiciel : 2011 Date de Création
AutoCAD 2011- Les Bases Niveau : Bases Version du Logiciel : 2011 Date de Création
AutoCAD 2011- Les Bases Niveau : Bases Version du Logiciel : 2011 Date de Création
AutoCAD 2011- Les Bases Niveau : Bases Version du Logiciel : 2011 Date de Création
AutoCAD 2011- Les Bases Niveau : Bases Version du Logiciel : 2011 Date de Création
AutoCAD 2011- Les Bases
AutoCAD 2011- Les Bases

Niveau : Bases

Version du Logiciel : 2011

Date de Création :

Janvier 2011 Nombre de pages : 111

P a g e

| 2

Sommaire

Chapitre 1 Généralités

2

Chapitre 2 Utilisation de calques

13

Chapitre 3 La création des éléments de base

19

Chapitre 4 – La modification d’un dessin

39

Chapitre 5 – L’habillage d’un dessin

50

Chapitre 6 Les cotations et les lignes de repère

60

Chapitre 7 Les blocs

75

Chapitre 8 Les références externes

91

Chapitre 9 Les tableaux

97

Chapitre 10 – L’impression et les présentations

107

Tous Droits Réservés © Roxane Formation http://www.roxaneformation.fr

P a g e

| 3

Chapitre 1 – Généralités

1) Espaces de travail et interface AutoCAD

Pour déplacer le ruban (partie supérieure), voici la procédure à suivre :

1. Effectuer un clic droit sur un onglet.

2. Sélectionner l’option Désactiver l’ancrage.

3. Glisser le ruban à gauche ou à droite de l’écran pour l’ancrer.

Pour changer l’ordre des onglets, cliquez sur l’onglet que vous voulez changer de placer et glissez le à l’endroit voulu dans le ruban, puis relâchez le bouton gauche de la souris.

Pour sortir un groupe de fonctions du ruban, cliquez sur le groupe et glissez le à l’extérieur du ruban. Vous pouvez ensuite le remettre en place de la même façon.

Le menu Application vous permet d’accéder à différentes commandes usuelles telles que l’ouverture, la création, la sauvegarde, l’exportation de fichiers de dessin, ou encore l’affichage de documents récents.

de dessin, ou encore l’affichage de documents récents. Tous Droits Réservés © Roxane Formation –

Tous Droits Réservés © Roxane Formation http://www.roxaneformation.fr

P a g e

| 4

La barre d’outils d’accès rapide stocke également une série de commandes d’usage courant. Ces commandes changent selon l’espace de travail et vous pouvez en ajouter autant que vous le souhaitez en cliquant sur la flèche descendante et en sélectionnant « Plus d’options ».

descendante et en sélectionnant « Plus d’options ».  Trois espaces de travail de base sont

Trois espaces de travail de base sont déjà paramétrés dans le produit :

a. Dessin 2D et annotation

b. Modélisation 3D

c. AutoCAD classique

a. Dessin 2D et annotation

C’est l’environnement idéal pour le dessin en deux dimensions. Cet environnement est composé du ruban (partie supérieure), d’une zone de dessin (partie centrale) et d’une zone de commande (partie inférieure). Dans le coin droit d’un groupe de fonctions, une flèche descendant vers le bas indique que vous pouvez développer pour accéder à d’autres fonctions. Si vous désirez qu’un groupe de fonctions reste développé, vous avez la possibilité de cliquer sur l’icône représentant une punaise dans le coin inférieur gauche du groupe de fonctions.

Tous Droits Réservés © Roxane Formation http://www.roxaneformation.fr

P a g e

| 5

P a g e | 5 Le ruban est composé de différents onglets permettant d’accéder aux

Le ruban est composé de différents onglets permettant d’accéder aux fonctions :

L’onglet Début (Home) : les principales fonctions pour le dessin en deux dimensions

les principales fonctions pour le dessin en deux dimensions L’onglet Insertion (Insert) : les fonctions

L’onglet Insertion (Insert) : les fonctions d’insertion de contenu, comme les blocs, les attributs, les références externes, l’importation, les liens OLE, ainsi que les liaisons et extractions

les liens OLE, ainsi que les liaisons et extractions L’ongle t Annoter (Annotate) : les fonctions

L’onglet Annoter (Annotate) : les fonctions d’annotation du dessin comme les textes, les cotations, les lignes de repère etc.

comme les textes, les cotations, les lignes de repère etc. L’onglet Paramétrique (Parametric) : les différentes

L’onglet Paramétrique (Parametric) : les différentes options pour rendre le dessin paramétrique et pour établir des contraintes géométriques et dimensionnelles

établir des contraintes géométriques et dimensionnelles Tous Droits Réservés © Roxane Formation –

Tous Droits Réservés © Roxane Formation http://www.roxaneformation.fr

P a g e

| 6

L’onglet Vue (View) : les différentes fonctions d’affichage écran pour l’espace objet et pour l’espace papier.

écran pour l’espace objet et pour l’espace papier. L’onglet Gérer (Manage) : une série de fonctions

L’onglet Gérer (Manage) : une série de fonctions particulières comme l’enregistreur d’actions, la personnalisation de l’interface, l’utilisation d’applications externes ou la gestion des normes CAO.

d’applications externes ou la gestion des normes CAO. L’onglet Sortie (Output) : les fonctions d’impression

L’onglet Sortie (Output) : les fonctions d’impression et d’exportation

(Output) : les fonctions d’impression et d’exportation b. Modélisation 3D C’est l’environnement idéal pour la

b. Modélisation 3D

C’est l’environnement idéal pour la conception en trois dimensions. Le ruban comprend alors trois onglets bien spécifiques :

L’onglet Début : la modélisation de solides, la conversion d’objets solides en maillages, la modification de solides, la création de plans de coupe et d’aplanissement de la géométrie etc.

plans de coupe et d’aplanissement de la géométrie etc. L’onglet Solide : l a création et

L’onglet Solide : la création et l’édition de solides

Solide : l a création et l’édition de solides L’onglet Surface : la correction, la modification,

L’onglet Surface : la correction, la modification, la projection, l’analyse etc.

correction, la modification, la projection, l’analyse etc. Tous Droits Réservés © Roxane Formation –

Tous Droits Réservés © Roxane Formation http://www.roxaneformation.fr

P a g e

| 7

L’onglet Maille : la gestion du maillage

P a g e | 7 L’onglet Maille : la gestion du maillage L’onglet Rendu :

L’onglet Rendu : la gestion du rendu des objets

maillage L’onglet Rendu : la gestion du rendu des objets c. AutoCAD classique Cet espace de

c. AutoCAD classique

Cet espace de travail correspond à l’interface classique des versions précédentes d’AutoCAD. Il est divisé en trois parties principales et comporte une série de barres d’outils pour le dessin de base.

Barre de titre Barre des menus Indique le nom du document Contient toutes les commandes
Barre de titre
Barre des menus
Indique le nom du document
Contient toutes les commandes d’AutoCAD
Palette d’outils
Contient blocs, hachures,
commandes.
Barre d’outils Dessiner
Contient les principales
commandes de dessin

Tous Droits Réservés © Roxane Formation http://www.roxaneformation.fr

P a g e

| 8

Vous pouvez également créer votre propre espace de travail, puis choisir de l’enregistrer pour le récupérer par la suite :

de l’enregistrer pour le récupérer par la suite : 2) Particularités de la souris  Le

2) Particularités de la souris

Le curseur de la souris

1. Cliquez sur la roue permettant

de changer l’espace de travail.

2. Cliquez sur « Enregistrer espace

courant sous… ».

3. Choisissez un nom pour votre

espace de travail.

4. Cliquez sur « Enregistrer ».

Votre espace de travail se trouve

alors enregistré.

La souris se manifeste sous deux formes principales : un pointeur représenté par une flèche ou un curseur graphique en forme de croix. Le pointeur vous permet de sélectionner un menu ou bien de cliquer sur un bouton d’une barre d’outils. Le curseur graphique apparaît quant à lui lorsqu’on se place dans la zone de dessin. Il intervient pour la création et les modifications du dessin.

Les possibilités de la roulette

Effectuer un zoom avant ou arrière : Il vous suffit de tourner la molette vers l’avant ou vers l’arrière.

Effectuer un zoom sur l’étendue du dessin : Il faut cliquer deux fois sur le bouton de la molette.

Panoramique : Il faut faire glisser la souris tout en maintenant le bouton de la roulette enfoncé.

Tous Droits Réservés © Roxane Formation http://www.roxaneformation.fr

P a g e

| 9

Effectuer un panoramique : Il faut faire glisser la souris tout en maintenant la touche Ctrl et le bouton de la roulette enfoncés.

3) Utilisation du clavier

Dans AutoCAD, le clavier est très souvent utilisé, notamment par le biais de la fenêtre de commandes, qui permet de taper des commandes directement à partir du clavier. En appuyant sur la touche F2, vous pouvez faire sortir la fenêtre de commandes.

F2, vous pouvez faire sortir la fenêtre de commandes. Pour entre r une commande, il suffit

Pour entrer une commande, il suffit de la taper au clavier puis d’appuyer sur la touche Entrée. Vous pouvez également insérer des options. Pour cela il suffit d’entrer la ou les lettres écrites en majuscule de l’option en question.

De nombreuses autres options sont disponibles par l’intermédiaire du clavier :

Touche F1 : obtenir de l’aide sur AutoCAD ou sur la commande en cours

Touche F2 : sortir ou ranger la fenêtre de commande

Touche F3 : activer ou désactiver les outils d’accrochage

Tous Droits Réservés © Roxane Formation http://www.roxaneformation.fr

P a g e

| 10

Touche F4 : activer ou désactiver le mode Accrochage aux objets 3D.

Touche F5: activer le mode ISOPLANE (Isometr).

Touche F6: contrôler le mode d’affichage des coordonnées

Touche F7 : activer ou désactiver la grille

Touche F8 : activer ou désactiver le mode ORTHO

Touche F9: activer ou désactiver le mode SNAP (RESOL).

Touche F10: activer ou désactiver le mode polaire (Polar).

Touche F11: activer ou désactiver le mode repérage d’objet (Otrack).

Touche F12 : activer ou désactiver la saisie dynamique des données (DYN).

Echap : Touche très important dans AutoCAD, elle permet d’annuler l’opération en cours.

4) C r é e r - O u v r i r -
4)
C
r
é
e
r
-
O
u
v
r
i
r
-

Fermer - Sauvegarder un dessin

Créer et Sauvegarder un dessin

Tous Droits Réservés © Roxane Formation http://www.roxaneformation.fr

P a g e

| 11

1. Du menu Application=>Nouveau

2. Sélectionner le fichier par défaut : acadiso.dwt (ce fichier correspond à un gabarit ou modèle)

3. Choisir Ouvrir

4. Le nouveau dessin ainsi crée est nommé par défaut dessinN°. dwg

5. Pour l’enregistrer, du menu Application=>Enregistrer sous : donner alors le nom définitif de votre dessin

Ouvrir un dessin existant

Tous Droits Réservés © Roxane Formation http://www.roxaneformation.fr

P a g e

| 12

P a g e | 12 Application=>Ouvrir, puis choisir Dessin 1. Du menu 2. Sélectionner le

Application=>Ouvrir, puis choisir Dessin

1. Du menu

2. Sélectionner le bon répertoire dans le champ Regarder dans

3. Spécifier le type de fichier à ouvrir, par défaut : Dessin (*.dwg). Seuls ces fichiers sont affichés.

Tous Droits Réservés © Roxane Formation http://www.roxaneformation.fr

P a g e

| 13

4. Cliquer sur le bouton Ouvrir pour effectuer l’ouverture. La boîte de dialogue fait place au document qui occupe tout l’écran.

Fermer un dessin et quitter AutoCAD

Pour fermer un dessin, il suffit de cliquer sur l’icône de fermeture située dans le coin supérieur droit de la feuille de dessin. Pour quitter AutoCAD, il existe deux possibilités distinctes. La plus simple consiste à cliquer sur le bouton de fermeture d’AutoCAD située dans le coin supérieur droit de l’interface. L’autre méthode consiste à utiliser la commande Quitter du menu Application. AutoCaD vérifie toujours que les données ont bien été enregistrées et dans le cas contraire demande s’il doit procéder à l’enregistrement.

Chapitre 2 – Utilisation de calques

1) Définition

Un calque dans AutoCAD est comme une feuille de calque transparente que l’ont peut superposer à d’autres, dans le but de répartir les données du dessin et de pouvoir afficher ou masquer les autres données à l’envie. De plus, on peut associer à chacun de ces calques, une couleur, un type de ligne, une épaisseur de trait etc. Le nombre de calques est illimité. Dans une perspective de travail collaboratif les calques sont d’autant plus importants qu’ils permettent une meilleure organisation du travail. Dans le domaine de l’architecture, il est désormais courant de constater des échanges entre maîtres d’ouvrage, architectes, bureaux d’études , entreprises, électriciens etc.

Chaque dessin possède par défaut un calque « 0 ». Ce calque ne peut être ni supprimé ni renommé. Il est principalement utilisé pour la définition et la création de blocs. Il est de ce fait conseillé de ne pas l’utiliser pour le dessin. Vous observerez que lors de la cotation du dessin, un calque spécifique nommé « Defpoints » sera créé. Il sert à la définition des points de repères de la cotation. Il ne faut pas non plus utiliser ce calque.

2) La création des calques

L a création et l’utilisation des calques s’effectuent à partir du groupe de fonctions Calques situé par défaut dans l’onglet Début, en troisième position.

défaut dans l’onglet Début , en troisième position. Pour créer et nommer un nouveau calque, voici

Pour créer et nommer un nouveau calque, voici les étapes à suivre :

1. De l’onglet Début dans le ruban, choisir le groupe Calques et enfin l’icône Propriétés du calque. La palette Gestionnaire des propriétés des calques apparaît alors.

Tous Droits Réservés © Roxane Formation http://www.roxaneformation.fr

P a g e

| 14

Nouveau calque Couleur Type Epaisseur Suppression Nom du Activer- Geler - Verrouiller- du calque nouveau
Nouveau
calque
Couleur
Type
Epaisseur
Suppression
Nom du
Activer-
Geler -
Verrouiller-
du calque
nouveau
Désactiver
Dégeler le
Déverrouiller
sélectionné
calque
le calque
calque
le calque
Activation
du calque
sélectionné

2. Dans cette palette, cliquer alors sur le bouton Nouveau Calque. Un nom de calque par défaut est automatiquement ajouté à la liste.

3. Entrer un nouveau nom de calque qui soit explicite en le tapant à la place du nom affiché en surbrillance.

4. Modifier si besoin les propriétés, puis cliquer sur OK.

La couleur

En effectuant un clic gauche sur la couleur, vous accédez à toutes les couleurs possibles pour un calque et vous pouvez alors sélectionner une couleur dans la boîte de dialogue qui s’affiche.

Le type de ligne

Pour mettre en place un type de ligne, de la boîte de dialogue Gestionnaire des types de ligne, cliquer sur Charger. Puis choisir dans la liste les types de ligne à utiliser et cliquer sur OK. Si les pointillés ne sont pas à la bonne taille, vous avez deux possibilités :

Pour modifier la taille de tous les pointillés : Du gestionnaire des types de lignes, modifier Facteur d’échelle Global. (Ex : 0.5 si les pointillés sont trop grands)

Pour modifier les éléments sélectionnés : Sélectionner les éléments, puis du bouton de droite, faites Propriétés et à Echelle du type de ligne, donner un facteur.

L’épaisseur de ligne

Les épaisseurs de trait que l’on peut utiliser sont dans la barre d’outils Propriétés.

Tous Droits Réservés © Roxane Formation http://www.roxaneformation.fr

P a g e

| 15

3) L’utilisation des calques

Rendre un calque courant

Méthode 1 : Dans la boîte de dialogue Gestionnaire des propriétés des calques, cliquer sur le calque concerné dans la liste, puis cliquer sur le bouton Définir Courant.

Méthode 2 : Dans le groupe Calques du Ruban, cliquer sur la liste déroulante Contrôle des calques, puis cliquer sur le calque à rendre courant.

Rendre le calque d’un objet sélectionné courant

1. Sélectionner l’objet dans le dessin

2. Cliquer sur le bouton Rendre le calque de l’objet courant situé dans le groupe de fonctions Calques

3. Le calque de l’objet sélectionné devient alors le calque courant.

Changer le calque d’un objet

Méthode 1

1. Cliquer sur l’objet à déplacer.

2. Effectuer un clic droit et sélectionner l’option Propriétés.

3. Dans la boîte de dialogue Propriétés, cliquer sur le champ Calque et sélectionner le nouveau calque dans la liste déroulante.

Méthode 2

1. Cliquer sur l’objet à déplacer

2. Cliquer sur la flèche déroulante de la liste de calques

3. Cliquer sur le calque vers lequel on veut déplacer l’objet

Sauvegarder des états de calque

On peut à tout moment sauvegarder la situation des calques sous un nom. La procédure est alors la suivante :

Tous Droits Réservés © Roxane Formation http://www.roxaneformation.fr

P a g e

| 16

1. Dans le groupe Calques, cliquer sur le bouton Gestionnaire des états de calque. La boîte de dialogue Gestionnaire des états de calque s’affiche. Cliquer alors sur la flèche en bas à droite pour la déployer complètement.

2. Cliquer sur Nouveau et entrer un nom d’état de calque.

3. Dans la zone Propriétés de calque à restaurer, cocher les calques que vous souhaitez conserver.

4. Cliquer sur Fermer pour confirmer.

5. A tout moment vous pouvez ainsi retrouver un état de calques, en cliquant sur le bouton Gestionnaire des états de calques puis sur Restaurer.

4) La création de filtres de calques

Les types de filtre

Dans le cas d’une utilisation important des calques, il peut s’avérer utile d’effectuer ce que l’on appelle des filtres de calque. Un filtre de calque limite l’affichage des noms des calques dans le gestionnaire des propriétés des calques et dans la liste des calques de la barre d’outils Calques.

Il existe deux types de filtres de calque :

Filtres des propriétés des calques : ils incluent des calques qui partagent des noms ou d’autres

incluent des calques qui partagent des noms ou d’autres Tous Droits Réservés © Roxane Formation –

Tous Droits Réservés © Roxane Formation http://www.roxaneformation.fr

P a g e

| 17

propriétés. On peut par exemple filtrer tous les calques bleus contenant les lettres « etage ».

Filtres des groupes de calques : ils incluent des calques ajoutés au filtre lors de leur définition, indépendamment de leurs noms ou propriétés.

Trois filtres par défauts s’affichent :

Tous : Affiche tous les calques du dessin courant.

Utilisés : Affiche tous les calques sur lesquels sont dessinés les objets du dessin courant.

Xréf : si des Xréfs sont associés au dessin, tous les calques référencés depuis les autres dessin s’affichent.

Filtrer les calques par propriétés de calque

1. Dans le gestionnaire des propriétés des calques, cliquer sur le bouton Nouveau filtre de propriété.

2. Dans la boîte de dialogue Propriétés du filtre de calque, attribuer un nom au filtre.

3. Dans Définition du filtre, définir les propriétés de calque que l’on souhaite utiliser pour ce filtre.

4. Une fois les propriétés définies, cliquer sur OK pour enregistrer et fermer.

Filtrer les calques par groupe de calque

1. Dans le gestionnaire des propriétés des calques, cliquer sur l’icône Nouveau filtre de groupe.

2. Entrez le nom du filtre de groupe. Par exemple : etage1

3. Cliquer sur Tous pour afficher tous les calques.

4. Dans la liste des calques, sélectionner

alors ceux qui doivent faire partie du groupe

« etage1 » et les glisser ensuite vers le nom du groupe.

5. En cliquant sur le filtre « etage1 », dans l’arborescence à gauche, seules les calques faisant partie de ce groupe seront alors affichés.

Tous Droits Réservés © Roxane Formation http://www.roxaneformation.fr

P a g e

| 18

P a g e | 18 Tous Droits Réservés © Roxane Formation – http://www.roxaneformation.fr

Tous Droits Réservés © Roxane Formation http://www.roxaneformation.fr

P a g e

| 19

Chapitre 3 – La création des éléments de base

1) Les outils de dessin

RESOL A B C D E F G H
RESOL
A
B
C
D
E
F
G
H

Un certain nombre d’outils sont à votre disposition. Parmi les plus importants, on trouve :

A. La grille

La touche F7 vous permet d’activer et de désactiver la grille. La mise en place d’une grille s’effectue de la manière suivante :

1. Vous devez effectuer un clic droit sur le bouton RESOL (Snap), situé sur la barre d’état AutoCAD, puis sélectionner l’option Paramètres (Settings). Pour information, le bouton RESOL est accessible via la touche F9.

le bouton RESOL est accessible via la touche F9. 2. Activer les champs Accrochage à la

2. Activer les champs Accrochage à la grille et Accrochage Rectangulaire dans la zone Type d’accrochage pour pouvoir définir une grille et un accrochage rectangulaire.

3. Déterminer le pas de la grille en X et en Y.

Tous Droits Réservés © Roxane Formation http://www.roxaneformation.fr

P a g e

| 20

4. Cliquer dans le champ Grille activée pour activer le dessin de la grille à l’écran selon les valeurs mentionnées. Nous vous rappelons que la touche F7 permet d’activer ou de désactiver la grille.

5. Déterminer le pas de la trame aimantée en X et en Y. (Espacement X de l’accrochage et Espacement Y de l’accrochage)

6. Cliquer dans le champ Accrochage activé pour activer la trame « aimantée » selon les valeurs mentionnées.

7. Modifier éventuellement les options de la section Type de grille.

a. Grille adaptative : limite la densité de la grille lors d’un zoom arrière

b. Autoriser la sous-division sous l’espacement de la grille : génère des lignes de grille supplémentaires, à espacement plus proche, lors d’un zoom avant.

c. Afficher la grille au-delà des limites : affiche la grille au-delà de la zone limitée

d. Suivre le SCU dynamique : modifie le plan de grille afin qu’il suive le plan XY du SCU dynamique.

B. Le mode orthogonal

Ce mode permet au système de ne dessiner que des lignes perpendiculaires entre elles. C’est la touche F8 qui permet d’activer ou de désactiver le mode orthogonal, mais vous pouvez également choisir d’effectuer un clic gauche sur le dessin de cette touche pour l’activer ou la désactiver. Il est à noter qu’en ligne de commande, vous y accédez en tapant la commande ORTHO puis en choisissant Actif ou Inactif.

C. Le repérage polaire

Le mode polaire permet de positionner le curseur sur des chemins d’alignement temporaires définis par des angles polaires à l’aide des options Du point et Au point d’une commande de dessin. L’angle d’incrémentation du repérage polaire est fixé par défaut à 90 degrés, mais il est possible de le changer. La mesure absolue des angles polaires se base sur les axes X et Y du système de coordonnées SCU , tandis que la mesure relative des angles polaires se base sur les axes X et Y de la dernière ligne créée.

Le repérage polaire est accessible via la touche F10. Mais vous pouvez également choisir d’effectuer un clic gauche sur le dessin de cette touche pour l’activer ou la désactiver.

Vous pouvez modifier les paramètres de repérage polaire de la façon suivante :

1. Effectuer un clic droit sur le bouton Polaire de la barre d’état, et sélectionner Paramètres.

Tous Droits Réservés © Roxane Formation http://www.roxaneformation.fr

P a g e

| 21

P a g e | 21 2. Sur l’onglet Repérage polaire de la boîte de dialogue

2. Sur l’onglet Repérage polaire de la boîte de dialogue Paramètres de dessin sélectionner l’option Repérage Polaire activé, pour activer le repérage polaire.

3. Sous Angle d’incrémentation, choisir un angle d’incrémentation.

4. Vous pouvez activer d’autres angles en cliquant sur Angles supplémentaires, puis sur Nouveau.

5. Sous Mesure d’angle polaire, choisir une méthode de calcul :

a. Absolue : l’angle est alors calculé par rapport à l’orientation du SCU courant.

b. Par rapport au dernier segment : l’angle sera calculé par rapport à l’orientation du dernier segment tracé.

6. Cliquer sur OK

Pour dessiner des objets en repérage polaire, voici les étapes à suivre :

1. Activer le repérage polaire et lancer une commande de dessin comme Arc, Cercle ou Ligne.

2. Pointer le point de départ.

Tous Droits Réservés © Roxane Formation http://www.roxaneformation.fr

P a g e

| 22

3. Orienter le curseur dans la bonne direction et quand la direction s’approche d’une des valeurs de l’angle, un chemin d’alignement s’affiche.

4. Pointer le point suivant sur ce chemin.

5. Procéder de la même façon pour les chemins suivants.

D. L’accrochage aux objets

L’outil d’accrochage aux objets permet de s’accrocher aux objets de manière très rapide, ce qui vous permet d’effectuer vos dessins beaucoup plus facilement. La sélection des points d’accrochage s’effectue grâce à un repère carré qui vient se superposer au curseur AutoCAD quand le mode « accrochage aux objets » est activé.

L’accrochage aux objets est accessible via la touche F11 ou en effectuant un clic gauche sur le dessin de cette touche pour l’activer ou la désactiver. Vous pouvez également taper la commande ACCROBJ, puis l’option souhaitée.

L’accrochage aux objets peut s’utiliser de deux façons différentes :

En mode transparent

Lorsque vous dessinez quelque-chose, vous pouvez choisir d’activer le mode transparent de l’accrochage aux objets ,en cliquant sur la touche Maj (Shift) du clavier et en effectuant un clic gauche de la souris. Vous accédez alors aux options suivantes :

de la souris. Vous accédez alors aux options suivantes : Vous devez alors choisir un mode

Vous devez alors choisir un mode d’accrochage, puis poursuivre votre tracé.

En mode permanent

Tous Droits Réservés © Roxane Formation http://www.roxaneformation.fr

P a g e

| 23

Le mode permanent sera tout le temps actif quel que soit votre tracé.

Vous pouvez modifier les paramètres permanents d’accrochage aux objets de la façon suivante :

1. Effectuer un clic droit sur le bouton Repérage d’accrochage aux objets de la barre d’état, et sélectionner Paramètres.

de la barre d’état, et sélectionner Paramètres. 2. Les principaux modes d’accro chages sont les suivants

2. Les principaux modes d’accrochages sont les suivants :

a. Repérage : permet d’activer un point aligné avec les trajectoires orthogonales passant par deux autres points. Cette option peut être utilisée en combinaison avec une autre.

b. Depuis : permet d’activer un point situé à une distance relative d’un autre point. Cette option peut être utilisée en combinaison avec une autre.

c. Extrémité : accrochage à l’extrémité la plus proche d’une ligne ou d’un arc.

d. Milieu : accrochage au milieu d’une ligne ou d’un arc.

Tous Droits Réservés © Roxane Formation http://www.roxaneformation.fr

P a g e

| 24

e. Intersection : accrochage à l’intersection de lignes, cercles, arcs… et de leurs combinaisons.

f. Intersection Projetée : accrochage à l’intersection virtuelle de deux entités.

g. Extension : accrochage au prolongement de l’extrémité d’une entité.

h. Centre : accrochage au centre d’un cercle ou d’un arc. Il faut placer la cible n’importe où sur le cercle ou l’arc.

i. Insertion : accrochage au point d’insertion d’un texte ou d’un symbole

j. Proche : accrochage au point d’une ligne, d’un arc, d’un cercle, etc., le plus proche de la cible du curseur.

k. Node : accrochage à une entité point.

l. Parallèle :permet de tracer une ligne parallèle à une ligne existante.

m. Perpend : permet de tracer une perpendiculaire d’un point ou d’une ligne

n. Quadrant : accrochage au point quadrant le plus proche, d’un cercle ou d’un arc. Les quadrants sont les points situés à 0, 90, 180 et 270° d’un cercle ou d’un arc.

o. Tangente : permet de tracer une tangente d’un point à un cercle ou à un arc.

Tous Droits Réservés © Roxane Formation http://www.roxaneformation.fr

P a g e

| 25

E. L’accrochage aux objets 3D

L’accrochage aux objets 3D est en quelque sorte l’équivalent de l’accrochage aux objets, mais pour le dessin en trois dimensions.

aux objets, mais pour le dessin en trois dimensions. Vous po uvez modifier les paramètres permanents

Vous pouvez modifier les paramètres permanents d’accrochage aux objets de la façon suivante :

1. Effectuer un clic droit sur le bouton Accrochage aux objets 3D de la barre d’état, et sélectionner Paramètres.

2. Les principaux modes d’accrochages sont les suivants :

a.

Sommet : accrochage au sommet de la forme

b.

Milieu de l’arête : accrochage au milieu de la prochaine arête

c.

Centre de la face : accrochage au centre de la face

d.

Nœud : accrochage au nœud

e.

Perpendiculaire : accrochage à la perpendiculaire

f.

Le plus proche de la face : accrochage au point le plus proche de la face

Tous Droits Réservés © Roxane Formation http://www.roxaneformation.fr

P a g e

| 26

F. Le repérage d’accrochage aux objets

Le repérage par accrochage aux objets permet d’effectuer facilement un repérage à l’aide de chemins d’alignement définis par rapport aux points d’accrochage. Vous pouvez activer ou désactiver le repérage d’accrochage aux objets, via la touche F11 ou effectuer un clic gauche sur la touche associée. Au préalable il faut avoir activé un ou plusieurs modes d’accrochage ainsi que le mode Polaire.

Pour modifier le repérage par accrochage, voici les étapes à suivre :

1. Dans la barre d’état, effectuer un clic droit sur l’icône du repérage par accrochage et sélectionner Paramètres.

du repérage par accrochage et sélectionner Paramètres. 2. Sur l ’onglet Repérage polaire de la boîte

2. Sur l’onglet Repérage polaire de la boîte de dialogue Paramètres de dessin, sous Repérage d’accrochage aux objets, sélectionner l’un des options suivantes :

a. Plan orthogonal uniquement : affiche seulement les points de repérage orthogonaux à partir d’un point acquis sur l’objet

b. Utilisation de tous les paramètres d’angle polaire : applique les paramètres de repérage polaire au repérage par accrochage aux objets A titre d’exemple, si l’on sélectionne un incrément d’angle polaire de 30 degrés, les chemins

Tous Droits Réservés © Roxane Formation http://www.roxaneformation.fr

P a g e

| 27

d’alignement pour le repérage s’affichent également par incréments de 30 degrés.

c. Cliquer sur OK.

G. Autoriser/Interdire le SCU dynamique

Le SCU dynamique est utile pour le travail en trois dimensions. En effet, il attrape automatiquement une face en 3D pour travailler dessus.

La touche F6 vous permet de l’activer ou de le désactiver. Sinon, vous avez la possibilité d’effectuer un clic gauche de la souris sur la touche « Autoriser/Interdire le SCU dynamique » de la barre d’état.

H. Le mode de saisie dynamique

Le mode de saisie dynamique permet d’afficher des informations importantes à proximité du curseur et qui sont mises à jour au fur et à mesure des manœuvres effectuées.

La touche F12 vous permet de l’activer ou de le désactiver. Sinon, vous avez la possibilité d’effectuer un clic gauche de la souris sur la touche « Saisie dynamique » de la barre d’état.

Les options suivantes vous seront également très utiles lors de la création de tous vos projets :

1. La visualisation

La commande ZOOM est accessible en tournant la molette de la souris. Cependant, afin d’avoir accès à plus d’options, vous pouvez aller dans l’onglet Vue du ruban, précisément dans le groupe de fonctions Navigation.

précisément dans le groupe de fonctions Navigation. Panoramique Commandes de Zoom En cliquant sur la petite

Panoramique

Commandes de Zoom

de fonctions Navigation. Panoramique Commandes de Zoom En cliquant sur la petite flèche de la commande

En cliquant sur la petite flèche de la commande Zoom, se déroule les options suivantes.

de la commande Zoom, se déroule les options suivantes. Tous Droits Réservés © Roxane Formation –

Tous Droits Réservés © Roxane Formation http://www.roxaneformation.fr

P a g e

| 28

On y trouve les commandes suivantes :

Zoom Etendu : Cette option permet de voir l’ensemble du dessin en mode plein écran.

Zoom Fenêtre : Une fois le zoom fenêtre activé, vous devez encadrer la zone que vous souhaitez voir s’agrandir avec votre curseur et un zoom sera alors effectué sur cette zone.

Zoom Précédent : Cette option vous permet de revenir au zoom précédemment utilisé.

Zoom Temps réel : Une fois cette option activée, vous pouvez déplacer la souris vers le haut pour effectuer un zoom avant, ou bien la déplacer vers le bas pour effectuer un zoom arrière.

Zoom Total : Cette option ressemble au Zoom Etendu, à la différence que même les parties situées au-delà des limites sont alors visibles.

Zoom Dynamique : Cette option permet d’agrandir ou de rétrécir une partie du dessin à l’aide d’une fenêtre mobile se déplaçant sur l’ensemble de la feuille de travail. Cette fenêtre peut être agrandie horizontalement et/ou verticalement par l’utilisateur.

Zoom Echelle : Cette option permet d’agrandir ou de rétrécir un dessin à l’écran en donnant un facteur d’échelle.

Zoom Centre : Cette option permet de spécifier un point du dessin qui deviendra le centre de l’écran. Ensuite, il faudra préciser la hauteur de la fenêtre que l’on souhaite visualiser dans le zoom, soi en pointant deux points, soi en entrant directement la valeur au clavier.

Zoom Objet : Cette option permet d’afficher de manière aussi large que possible un ou plusieurs objets sélectionnés au centre de la zone d’image. Les objets peuvent être sélectionnés avant ou après le lancement de la commande.

Zoom Avant : Cette option permet d’effectuer un zoom avant.

Zoom Arrière : Cette option permet d’effectuer un zoom arrière.

Tous Droits Réservés © Roxane Formation http://www.roxaneformation.fr

P a g e

| 29

2. La sélection

Par défaut, la sélection est en mode « ajouter », ce qui signifie que l’on sélectionne un élément, puis d’autres éléments et les éléments viennent s’ajouter aux précédentes sélections.

Pour retirer des éléments d’une sélection, il faut tenir MAJ, puis sélectionner l’élément à retirer.

Pour retirer toute sélection, il faut appuyer sur ECHAP.

Pour sélectionner plusieurs éléments ensemble :

Fenêtre : Effectuer une sélection (entre deux clics gauche) de la gauche vers la droite vous permettra vous permettra de sélectionner seulement les éléments entièrement compris dans la sélection.

les éléments entièrement compris dans la sélection.  Capture : Effectuer une sélection (entre deux clics

Capture : Effectuer une sélection (entre deux clics gauche) de la droite vers la gauche vous permettra de sélectionner tous les éléments, même ceux qui ne sont qu’en partie compris dans la sélection.

ceux qui ne sont qu’en partie compris dans la sélection. Tous Droits Réservés © Roxane Formation

Tous Droits Réservés © Roxane Formation http://www.roxaneformation.fr

P a g e

| 30

3. Prendre des mesures

Ces outils permettent d’effectuer des mesures diverses telles que la vérification de la distance entre deux points, le rayon d’un cercle ou d’un arc, l’angle entre deux droites et l’aire d’une surface.

l’angle entre deux droites et l’aire d’une surface. Vous pouvez facilement accéder aux outils de mesure,
l’angle entre deux droites et l’aire d’une surface. Vous pouvez facilement accéder aux outils de mesure,

Vous pouvez facilement accéder aux outils de mesure, dans l’onglet Début, dans la section Utilitaires. Les options sont les suivantes :

Distance : sélectionner deux points. AutoCAD affiche à l’écran et dans la zone de commande la distance mesurée.

et dans la zone de commande la distance mesurée. Rayon : sélectionner le cercle ou l’arc.

Rayon : sélectionner le cercle ou l’arc. AutoCAD affiche à l’écran et dans la zone de commande le rayon mesuré.

à l’écran et dans la zone de commande le rayon mesuré. Tous Droits Réservés © Roxane

Tous Droits Réservés © Roxane Formation http://www.roxaneformation.fr

P a g e

| 31

Angle : sélectionner les deux frontières de l’angle. AutoCAD affiche à l’écran et dans la zone de commande l’angle mesuré.

à l’écran et dans la zone de commande l’angle mesuré. Aire : sélectionner la surface à

Aire : sélectionner la surface à mesure. AutoCAD affiche à l’écran et dans la zone de commande l’angle mesuré. Pour terminer, entrer la touche T au clavier en ligne de commande.

entrer la touche T au clavier en ligne de commande. 4. La calculatrice La calculatrice est

4. La calculatrice

La calculatrice est accessible, dans l’onglet Début, dans la section Utilitaires.

dans l’onglet Début, dans la section Utilitaires. La calculatrice Tous Droits Réservés © Roxane Formation

La calculatrice

Tous Droits Réservés © Roxane Formation http://www.roxaneformation.fr

P a g e

| 32

P a g e | 32 Zone d’historique Zone de saisie Exécute des calculs standards Exécute

Zone d’historique

Zone de saisie

Exécute des calculs standards

Exécute des calculs scientifiques et techniques

Exécute la conversion entre unités métriques et anglo-saxonnes

Organise et récupère les variables de la calculatrice

5. Les disques de navigation Steering Wheel

Les disques de navigation Steering Wheel combinent dans une même interface, les outils les plus usuels. A chaque section d’un disque correspond un outil de navigation. Vous pouvez ainsi facilement effectuer des panoramiques ou des zooms, ou encore manipuler la vue courante d’un modèle de plusieurs façons et cela dans le but de vous faire gagner du temps.

Pour activer et désactiver les disques de navigation Steering Wheel, voici la marche à suivre :

a. Dans la version 2011, en version « Dessin 2D et annotation » vous avez à droite de l’écran un groupe de fonctions permettant de gérer la visualisation et dans lequel vous pouvez facilement accéder au disque de navigation :

Tous Droits Réservés © Roxane Formation http://www.roxaneformation.fr

P a g e

| 33

Disque de navigation

Panoramique

Zoom Etendu

Orbite

de navigation Panoramique Zoom Etendu Orbite Show Motion Flèche permettant d’enleve r certaines
de navigation Panoramique Zoom Etendu Orbite Show Motion Flèche permettant d’enleve r certaines
de navigation Panoramique Zoom Etendu Orbite Show Motion Flèche permettant d’enleve r certaines
de navigation Panoramique Zoom Etendu Orbite Show Motion Flèche permettant d’enleve r certaines

Show Motion

Flèche permettant d’enlever certaines options

Motion Flèche permettant d’enleve r certaines options Une fois le disque de navigation activé, voici à
Motion Flèche permettant d’enleve r certaines options Une fois le disque de navigation activé, voici à

Une fois le disque de navigation activé, voici à quoi vous avez accès :

de navigation activé, voici à quoi vous avez accès : b. Déplacez le pointeur sur l’une

b. Déplacez le pointeur sur l’une des différentes sections pour activer celle-ci, puis effectuez un cliqué-glissé pour la faire fonctionner.

Outil Zoom : agrandit ou diminue l’affichage à l’aide de cliqué-glissé vers le haut ou vers le bas.

Outil Pan : déplace l’affichage.

Outil Orbite : permet de tourner autour du dessin comme si celui-ci était en orbite.

Outil Rembobiner : permet de rembobiner le dessin à différents stades de Zoom.

Outil Centre : repositionne le pivot pour les fonctions Zoom et Orbite.

Outil Navig. : permet de naviguer dans le dessin dans les directions voulues en deux dimensions.

Outil Haut/Bas : permet de naviguer vers le haut ou vers le bas.

Outil Regarder : permet de naviguer dans le dessin dans les directions voulues en trois dimensions.

Tous Droits Réservés © Roxane Formation http://www.roxaneformation.fr

P a g e

| 34

Pour modifier les paramètres des disques de navigation Steering Wheel, il faut effectuer un clic droit sur le disque Steering Wheel et cliquer sur Paramètres des disques de navigation Steering Wheel .

sur Paramètres des disques de navigation Steering Wheel . Les sections Grands disques de navigation et

Les sections Grands disques de navigation et Petits disques de navigation permettent de modifier tailles et opacités des disques.

La section Affichage contrôle l’affichage des messages sur les outils ou l’affichage des info-bulles.

La section Outil Zoom permet un agrandissement de 25% par clic avec l’outil Zoom.

La section Outil Navigation permet de contrôler la vitesse de navigation.

La section Miniature de rembobinage permet de contrôler la manière dont sont générées les vues miniatures utilisées par l’outil Rembobinage.

Le bouton Valeurs par défaut restaure les valeurs de base du disque de navigation Steering Wheel.

Tous Droits Réservés © Roxane Formation http://www.roxaneformation.fr

P a g e

| 35

2) Les objets de dessin les plus courants

1. Pour construire les éléments de base d’un dessin, AutoCAD met à votre disposition quatre groupes de fonction principaux :

La création d’éléments constitués de lignes: la ligne simple, la polyligne, les lignes de construction, la multiligne ;

La création d’éléments constitués de courbes: l’arc de cercle, l’arc elliptique, la polyligne, la courbe Spline ;

La création de formes géométriques de base: le cercle, l’ellipse, le rectangle, le polygone régulier, le point, la polyligne contour ;

La création d’éléments pleins: la polyligne avec épaisseur, l’anneau.

2.

Pour créer des éléments de dessin, il est important de connaître le système des coordonnées, des distances et des angles dans AutoCAD :

Quatre symboles sont à connaître pour donner distances, angles et coordonnées :

o

La virgule : sert de séparateur entre un X et un Y

o

Le signe < : sert de séparateur entre une distance et un angle

o

Le signe @ : permet de donner distance et angle en relatif

Nous vous rappelons que le mode dynamique actif, permet d’avoir des informations au niveau du curseur. Sinon, tout se passe en ligne de commande.

Voici un tableau permettant de se repérer :

 

En mode DYN ACTIF

En mode DYN INACTIF

Placer les coordonnées de points

coordX,coordY

coordX,coordY

Placer à une distance en X et en Y du dernier point donné

Soit distX,distY

 

Soit @distX,distY

@distX,distY

Placer à une distance et un angle du dernier point donné

Soit Dist<angle

 

Soit @dist<angle

@dist<angle

Tous Droits Réservés © Roxane Formation http://www.roxaneformation.fr

P a g e

| 36

3. Nous étudierons ici, les éléments de base d’un dessin avec AutoCAD. La plupart des outils de dessin se trouvent dans l’onglet Début, dans le groupe de fonctions Dessin :

l’onglet Début , dans le groupe de fonctions Dessin :  La ligne Il est nécessaire

La ligne

Il est nécessaire de spécifier les points de départ et d'arrivée de l'entité ligne, soit en indiquant une cote, ou en précisant un mode d'accrochage par exemple. Par défaut, la ligne crée des segments chaînés. Pour arrêter la création, il faut donc valider ou faire Echap.

La polyligne

La polyligne est un élément important car il va servir de base pour des calculs divers, mais également pour le dessin en trois dimensions. Pour créer une polyligne par la méthode de base, il suffit de lancer la commande, de spécifier le 1 er point, le point suivant et ainsi de suite. Vous avez accès à différentes options : [Arc/Clore/Demi- larg/LOngueur/annUler/LArgeur]. Vous pouvez taper au clavier la lettre en majuscule pour lancer la commande et de spécifier les chiffres souhaitées.

La spline

Une Spline est une courbe régulière passant par une série donnée de points. Elle sont très pratiques pour représenter des courbes de forme irrégulière comme c’est le cas en cartographie ou dans le dessin automobile par exemple. Pour créer une Spline, il vous suffit de lancer la commande, puis d’indiquer le point de départ, de désigner autant de points que nécessaire pour créer la Spline et d’appuyer sur Entrée pour terminer la courbe. Vous avez accès via la fenêtre de commandes à une série d’options :

o

Objet : permet de convertir une polyligne en Spline.

o

Clore : permet de créer une courbe fermée.

o

Tolérance : permet de contrôler la précision de passage de la courbe sur les points de contrôle. Une valeur 0 force la courbe à passer par chaque point de contrôle.

o

Fin Tangente : permet de spécifier la tangent de fin

o

Tous Droits Réservés © Roxane Formation http://www.roxaneformation.fr

P a g e

| 37

La droite

La droite permet quant à elle de donner une direction. C’est une entité intéressante pour débuter un projet, par exemple, pour quadriller une zone ou créer des lignes de fuite. La demi-droite est une droite qui ne part que d’un côté.

Le cercle

Ces différentes options nous montrent qu’il est possible de créer un cercle en spécifiant le centre et un rayon, le centre et un diamètre, deux points pour indiquer le diamètre, trois points pour définir sa circonférence. Il est aussi possible de créer un cercle tangent à deux (plus une valeur de rayon) et trois points. La désignation des points demandés peut se faire à l’aide des coordonnées ou en se servant des points d’accrochage.

Le rectangle

Un rectangle est une polyligne fermée ayant la forme d’un rectangle. Il suffit de préciser le 1 er puis le 2 ème point. La distance ainsi spécifiée représente alors la diagonale du rectangle.

Sans mode dynamique

o

Utiliser les valeurs relatives (@x,y) pour définir la longueur et la largeur. Par exemple, un rectangle de 30 sur 40 aura pour coordonnées @30,40.

o

Vous pouvez taper C pour l’option Cotes (Dimensions), spécifier la longueur du rectangle, puis sa largeur et enfin spécifier un autre coin.

o

Vous pouvez taper A pour activer l’option Aire, entrer l’aire du rectangle en unités courantes, calculer les cotes du rectangle en fonction de la [Longueur/lArgeur] et entrer la longueur ou la largeur du rectangle.

Avec mode dynamique

o Il suffit d’entrer la première longueur du rectangle, d’appuyer sur la touche Tab pour passer dans le champ suivant, d’entrer la largeur du rectangle et d’appuyer sur Entrée.

L’arc

L’arc est un objet très souvent utilisé dans AutoCAD. La méthode par défaut consiste à désigner trois points à l’écran, dont un point de départ et un point d’extrémité.

Vous avez aussi la possibilité :

o

de préciser le point de départ, le centre et au choix la fin (point final), l’angle (angle inscrit) ou la longueur (longueur de corde).

o

de préciser le départ, la fin et au choix l’angle (angle inscrit), le rayon ou la direction (direction de la tangente).

Tous Droits Réservés © Roxane Formation http://www.roxaneformation.fr

P a g e

| 38

 

o

de préciser le centre, le départ et au choix la fin (point final), l’angle (angle inscrit), la longueur (longueur de corde).

o

de choisir l’option Continuer, qui permet de continuer une ligne ou un arc, déjà en place, par un autre arc.

L’ellipse

La commande par défaut demande d’abord le centre, le 1 er axe et le 2 nd axe. Mais vous avez la possibilité de spécifier l’extrémité du 1 er , puis du 2 nd axe de l’ellipse. Vous pouvez également tracer un arc elliptique et dans ce cas, il vous faudra spécifier l’extrémité du 1 er axe, puis du 2 nd axe, la distance d’avec l’autre axe et enfin l’angle de départ.

Le polygone

Un polygone est une polyligne fermée et peut être composée de 3 à 1024 côtés. Pour la création AutoCAD demande le nombre de côtés souhaités, la position du centre et la valeur du rayon. Puis, il demande si est inscrit (à l’intérieur) ou circonscrit (à l’extérieur) dans la valeur du rayon.

L’anneau

Cette commande permet de dessiner facilement des couronnes ou des disques. Pour créer un anneau, il faut lancer la commande, spécifier la valeur du diamètre intérieur, puis la valeur du diamètre extérieur et pointer le centre de l’anneau ou appuyer sur Entrée pour quitter la commande.

Tous Droits Réservés © Roxane Formation http://www.roxaneformation.fr

P a g e

| 39

Chapitre 4 La modification d’un dessin 1) Les outils de modification

Les outils de modification sont accessibles dans l’onglet Début, dans la section Modification.

dans l’onglet Début , dans la section Modification . 1. Déplacer des objets Les différents objets

1. Déplacer des objets

Les différents objets créés dans AutoCAD peuvent être facilement déplacés.

o

Le déplacement simple

Lancer la commande de déplacement. (flèches de déplacement ou taper Déplacer en ligne de commande)

Choisir le ou les objets à déplacer et appuyer sur Entrée.

Spécifier le point de base, c’est-à-dire le point à partir duquel l’objet sera déplacé.

Spécifier ensuite le 2 nd point, c’est-à-dire le point vers lequel l’objet sera déplacé.

o

Le glisser/déposer de Windows

Sélectionner l’objet dans un premier dessin.

Cliquer sur l’objet avec le clic gauche de la souris et garder la touche enfoncée.

Lorsqu’un petit rectangle apparaît, déplacer l’objet dans le même desin ou dans un autre.

2. Joindre des objets

La commande Joindre permet d’assembler des objets identiques en un seul objet. On peut joindre les objets suivants : Arcs, Arcs elliptiques, Lignes, Polylignes et Splines. L’objet auquel on souhaite joindre des objets identiques se nomme l’objet source.

o La marche à suivre pour joindre des objets est la suivante :

Tous Droits Réservés © Roxane Formation http://www.roxaneformation.fr

P a g e

| 40

Lancer la commande Joindre ( icône Joindre du groupe de fonctions Modification ou taper Joindre en ligne de commande)

Sélectionner l’objet source : un arc, un arc elliptique, une ligne, une polyligne ou une spline. Il est à noter que les lignes doivent naturellement être colinéaires, les arcs doivent être situés sur le même cercle imaginaire, les arcs elliptiques doivent être situés sur la même ellipse,les splines doivent être contigus et situés sur le même plan.

Sélectionner ensuite le ou les objets à joindre à la source et appuyer sur Entrée

3. Copier des objets

Pour effectuer une copie simple, il suffit de sélectionner les objets à copier, de définir le point de départ, puis le point d’arrivée de la copie.

o

La marche à suivre pour copier des objets est la suivante :

Lancer la commande Copier (option Copier du groupe de fonctions Modification ou taper la commande Copier en ligne de commande)

Sélectionner les objets à copier et appuyer sur Entrée

Spécifier le point de base, c’est-à-dire le point à partir duquel l’objet sera déplacé.

Spécifier ensuite le 2 nd point, c’est-à-dire le point vers lequel l’objet sera déplacé et appuyer sur Entrée.

o

Vous pouvez aussi effectuer des copier/coller à l’aide du presse papier de Windows :

Sélectionner l’option Copier du groupe de fonctions Presse-papiers ou taper la commande Copierpress en ligne de commande

Sélectionner le ou les objets à copier ou sélectionner le point de base puis les objets à copier.

Appuyer sur Entrée pour sortir de la fonction.

Pour effectuer le collage, sélectionner l’option Coller ou Coller en tant que bloc ou Coller vers les coordonnées d’origine du groupe de fonctions Presse-papiers

Pointer le point d’insertion de l’objet dans le cas d’un collage de bloc où dans le cas où l’objet a été copié avec une origine.

Appuyer sur Entrée pour sortir de la fonction.

Tous Droits Réservés © Roxane Formation http://www.roxaneformation.fr

P a g e

| 41

4. Couper des objets

AutoCAD vous permet de supprimer une partie d’un objet en précisant deux points de coupure sur celui-ci.

o La marche à suivre pour couper des objets est la suivante :

Lancer la commande Coupure (icône Coupure du groupe de fonctions Modification ou taper la commande Coupure en ligne de commande)

Sélectionner l’objet à couper. Le point de sélection sera le premier point de la coupure.

Sélectionner le 2 nd point de la coupure.

5. Faire pivoter des objets

AutoCAD vous permet de faire pivoter des objets autour d’un point de base en spécifiant un angle de rotation relatif ou absolu. Le sens de rotation des objets dépend du paramètre Direction défini dans la boîte de dialogue Contrôle des unités accessible à partir du menu Format en mode AutoCAD classique.

o

La marche à suivre pour pivoter des objets est la suivante :

Lancer la commande Rotation (icône Rotation du groupe de fonctions Modification ou taper la commande Rotation en ligne de commande)

Sélectionner les objets à faire pivoter et appuyer sur Entrée.

Déterminer un point de base.

Définir l’angle de rotation.

o

Vous pouvez également effectuer une rotation-copie :

Lancer la commande Rotation (icône Rotation du groupe de fonctions Modification ou taper la commande Rotation en ligne de commande)

Sélectionner les objets à faire pivoter et appuyer sur Entrée.

Déterminer un point de base.

Taper C pour activer l’option Copier.

Définir l’angle de rotation.

o

Vous pouvez faire pivoter un objet par rapport à une référence :

Lancer la commande Rotation (icône Rotation du groupe de fonctions Modification ou taper la commande Rotation en ligne de commande)

Tous Droits Réservés © Roxane Formation http://www.roxaneformation.fr

P a g e

| 42

Sélectionner les objets à faire pivoter et appuyer sur Entrée.

Déterminer un point de base.

Taper R pour activer l’option Référence.

Définir l’angle de référence soi par une valeur soi en pointant deux points.

Déterminer le nouvel angle de rotation par une valeur ou en pointant un point.

6. Etirer des objets

AutoCAD vous offre la possibilité d’étirer ou de rétrécir des objets.

o La marche à suivre pour étirer des objets est la suivante :

Lancer la commande Etirer (icône Etirer du groupe de fonctions Modification ou taper la commande Etirer en ligne de commande)

Sélectionner la partie à étirer en vous aident d’une fenêtre de sélection et appuyer sur Entrée pour terminer la sélection.

Choisir un point de base de l’étirement.

Désigner un point de destination.

7. Aligner des objets

AutoCAD vous offre la possibilité d’effectuer un alignement d’objets.

o La marche à suivre pour aligner des objets est la suivante :

Lancer la commande Aligner (icône Aligner du groupe de fonctions Modification ou taper la commande Aligner en ligne de commande)

Sélectionner l’objet à aligner à l’aide d’une fenêtre de sélection.

Déterminer un point de base sur l’objet à déplacer en utilisant les outils d’accrochage.

Indiquer le point de destination correspondant sur l’autre objet.

Puis spécifier le 2 nd point d’origine et le point de destination correspondant.

Spécifier éventuellement le 3 ème point d’origine et le point de destination correspondant et appuyer sur Entrée.

Tous Droits Réservés © Roxane Formation http://www.roxaneformation.fr

P a g e

| 43

Vous pouvez ensuite choisir de Mettre les objets à l’échelle des points d’alignement en entrant O pour Oui. Cette commande va modifier l’échelle de l’objet en fonction des points désignés.

8. Mettre des objets à l’échelle

AutoCAD vous offre la possibilité d’adapter vos objets à une échelle particulière. Pour réaliser un changement d’échelle il faut indiquer un facteur d’échelle qui peut être supérieur à 1 (dans le cas d’un agrandissement) ou inférieur à 1 (dans le cas d’une réduction).

o

La marche à suivre pour modifier l’échelle d’un objet est la suivante :

Lancer la commande Echelle (icône Echelle du groupe de fonctions Modification ou taper la commande Echelle en ligne de commande)

Sélectionner l’objet dont on veut changer l’échelle.

Choisir un point de base pour le changement d’échelle. Ce point restera fixe lors du redimensionnement de l’objet.

Spécifier un facteur d’échelle et appuyer sur Entrée.

o

Vous avez accès aux options suivantes :

Copier : permet de créer une copie des objets mis à l’échelle.

Référence : permet de définir l’échelle des objets sélectionnés en fonction d’une longueur servant de référence, puis d’une nouvelle longueur définie.

9. Décaler des objets

AutoCAD vous offre la possibilité de décaler des objets créés.

o La marche à suivre pour décaler un objet est la suivante :

Lancer la commande Décaler (icône Décaler du groupe de fonctions Modification ou taper la commande Décaler en ligne de commande)

Spécifier la distance de décalage

Sélectionner l’objet dont l’on souhaite décaler

Effectuer un clic gauche sur le côté vers lequel l’on souhaite décaler l’objet. L’objet se trouve alors décalé.

L’option Multiple vous permet de décaler de la distance spécifiée de façon multiple.

10. Miroir d’objets

Tous Droits Réservés © Roxane Formation http://www.roxaneformation.fr

P a g e

| 44

AutoCAD vous permet de créer des copies miroir d’objets. La copie-miroir d’un objet est un objet identique au premier, mais placé dans une position opposée. Après la copie, l’objet original peut être supprimé ou conservé.

o La marche à suivre pour créer une copie miroir est la suivante :

Lancer la commande Miroir (icône Miroir du groupe de fonctions Modification ou taper la commande Miroir en ligne de commande)

Sélectionner les objets à copier symétriquement et appuyer sur Entrée.

Désigner le 1 er point de l’axe de symétrie.

Désigner le 2 nd point.

Entrer « n » pour conserver l’original ou « o » pour le supprimer.

11. Ajuster des objets

AutoCAD vous permet d’ajuster des objets, c’est-à-dire d’enlever facilement des objets par rapport à des frontières délimitées par d’autres objets.

o La marche à suivre pour ajuster des objets est la suivante :

Lancer la commande Ajuster (icône Ajuster du groupe de fonctions Modification ou taper la commande Ajuster en ligne de commande)

Sélectionner les frontières et appuyer sur Entrée.

Sélectionner les parties d’objets à couper et appuyer sur Entrée.

12. Prolonger des objets

AutoCAD vous permet de prolonger des objets jusqu’à un contour défini par d’autres objets ou jusqu’au point d’intersection apparent avec ces objets. Les objets à prolonger peuvent être des lignes, polylignes ouvertes, splines, rayons, arcs simples ou arcs elliptiques. Les frontières sont ces mêmes types d’objets avec en plus les cercles et les polylignes fermées.

o La marche à suivre pour prolonger des objets est la suivante :

Lancer la commande Prolonger(icône Prolonger du groupe de fonctions Modification ou taper la commande Prolonger en ligne de commande)

Sélectionner les frontières contre lesquelles on souhaite prolonger les objets et appuyer sur Entrée.

Sélectionner le(s) objet(s) à et appuyer sur Entrée.

13. Effacer des objets

Tous Droits Réservés © Roxane Formation http://www.roxaneformation.fr

P a g e

| 45

AutoCAD vous permet de prolonger des objets de façon très simple.

o La marche à suivre pour effacer des objets est la suivante :

Lancer la commande Effacer (icône Effacer du groupe de fonctions Modification ou taper la commande Effacer en ligne de commande)

Sélectionner le(s) objet(s) à effacer et appuyer sur Entrée. Les objets se trouvent automatiquement effacés.

14. Décomposer des objets

AutoCAD vous permet de décomposer des objets très facilement. C’est une commande qui permet de décomposer les formes géométriques afin de retrouver les lignes ou arcs de base.

o La marche à suivre pour décomposer des objets géométriques est la suivante :

Lancer la commande Décomposer (icône Décomposer du groupe de fonctions Modification ou taper la commande Décomposer en ligne de commande)

Sélectionner le(s) objet(s) à décomposer et appuyer sur Entrée. L’objet se trouve alors décomposé.

15. Créer des réseaux d’objets

AutoCAD permet la copie en réseau d’un objet, ce qui signifie que vous pouvez créer plusieurs copies de cet objet en les disposant de façon rectangulaire ou circulaire. Dans le cas d’un réseau rectangulaire, il faut préciser le nombre de lignes et de colonnes souhaitées, puis spécifier la distance qui les sépare les unes des autres. Dans le cas d’un réseau polaire, il suffit d’indiquer le nombre d’exemplaires souhaité et la position du centre de la copie.

o La marche à suivre pour créer un réseau rectangulaire droit est la suivante :

Lancer la commande Réseau (icône Réseau du groupe de fonctions Modification ou taper la commande Réseau en ligne de commande). Une fenêtre apparaît alors :

Tous Droits Réservés © Roxane Formation http://www.roxaneformation.fr

P a g e

| 46

 (
(

Sélectionner le(s) objet(s) à copier en réseau en cliquant sur le bouton Choix des objets.

Dans le champ Rangées, spécifier le nombre de rangées.

Dans le champ Colonnes, spécifier le nombre de colonnes.

Dans le champ Décalage de rangée, indiquer la distance entre les lignes.

Dans le champ Décalage de colonne, indiquer la distance entre les colonnes.

Cliquer sur OK pour confirmer.

Pour créer un réseau rectangulaire imprimé, il vous suffit simplement de spécifier la valeur d’inclinaison dans le champ Angle du réseau.

o La marche à suivre pour créer un réseau polaire est la suivante :

Lancer la commande Réseau (icône Réseau du groupe de fonctions Modification ou taper la commande Réseau en ligne de commande). Dans la boîte de dialogue Réseau, choisir l’option Réseau polaire.

Tous Droits Réservés © Roxane Formation http://www.roxaneformation.fr

P a g e

| 47

P a g e | 47  Sélectionner le(s) objet(s) à copier en réseau en cliquant

Sélectionner le(s) objet(s) à copier en réseau en cliquant sur le bouton Choix des objets.

Désigner le point correspondant au centre du réseau polaire en cliquant sur le bouton Centre.

Dans le champ Nombre total d’éléments, spécifier le nombre d’éléments formant le réseau.

Dans le champ Angle à décrire, définir l’angle décrit par le réseau.

Activer le champ Faire pivoter les éléments copiés pour indiquer si les objets doivent tourner ou non pendant la copie.

Cliquer sur OK.

16. Raccorder des objets

Autocad permet d’effectuer des opérations de raccordement, c’est-à-dire qu’il est possible de relier deux objets par un arc de cercle de rayon donné. Il est possible de raccorder divers objets, à savoir : deux segments de droite, des cercles et arcs de cercle, une polyligne complète, des lignes parallèles.

Tous Droits Réservés © Roxane Formation http://www.roxaneformation.fr

P a g e

| 48

o La marche à suivre pour raccorder deux entités est la suivante :

Lancer la commande Raccord (icône Raccord du groupe de fonctions Modification ou taper la commande Raccord en ligne de commande).

Entrer « R » pour activer l’option Rayon et appuyer sur Entrée.

Spécifier le rayon du raccord.

A cette étape, on peut choisir de ne rien faire et passer à l’étape suivante, ce qui créera par défaut un raccord avec ajustement. Pour créer un raccord sans ajustement, entrer « A » pour activer l’option Ajuster, puis entrer « N » pour indiquer qu’on ne souhaite pas ajuster les objets.

Sélectionner le 1 er puis le 2 nd objet à raccorder. Pour sélectionner plusieurs couples d’objets, vous devez en premier lieu activer l’option Multiple.

17. Chanfreiner des objets

Autocad permet de chanfreiner les objets, c’est-à-dire de créer un coin ou une arête biseautée entre deux lignes ou deux surfaces. Pour réaliser un chanfrein, il convient de spécifier à quel niveau il faut relier les lignes ou préciser à quel endroit la ligne de chanfrein commence et l’angle décrit par rapport à la 1 ère ligne.

o La marche à suivre pour chanfreiner deux entités avec la définition de la distance est la suivante :

Lancer la commande Chanfrein (icône Chanfrein du groupe de fonctions Modification ou taper la commande Chanfrein en ligne de commande).

A cette étape, on peut choisir de ne rien faire et passer à l’étape suivante, ce qui créera par défaut un raccord avec ajustement. Pour créer un raccord sans ajustement, entrer « AJ » pour activer l’option Ajuster, puis entrer « N » pour indiquer qu’on ne souhaite pas ajuster les objets.

Entrer « E » pour activer l’option Ecarts et appuyer sur Entrée.

Spécifier la 1 ère distance du chanfrein et appuyer sur Entrée.

Spécifier la 2 nde distance du chanfrein et appuyer sur Entrée.

Sélectionner les lignes à chanfreiner. Pour sélectionner plusieurs couples d’objets, vous devez en premier lieu activer l’option Multiple.

Tous Droits Réservés © Roxane Formation http://www.roxaneformation.fr

P a g e

| 49

o La marche à suivre pour chanfreiner deux entités avec la définition d’une distance et d’un angle est la suivante :

Lancer la commande Chanfrein (icône Chanfrein du groupe de fonctions Modification ou taper la commande Chanfrein en ligne de commande).

Entrer « A» pour activer l’option Angle et appuyer sur Entrée.

Spécifier la distance permettant de définir le point de départ du chanfrein et appuyer sur Entrée.

Spécifier l’angle décrit par rapport à la 1 ère ligne.

Sélectionner les lignes à chanfreiner. Pour sélectionner plusieurs couples d’objets, vous devez en premier lieu activer l’option Multiple.

2) Les poignées

Les poignées se caractérisent par les carrés bleus qui apparaissent aux coins des objets lorsqu’on les sélectionne :

aux coins des objets lorsqu’on les sélectionne : Activation des poignées bleues Activation d’une poignée

Activation des poignées bleues

les sélectionne : Activation des poignées bleues Activation d’une poignée rouge Pour enlever les

Activation d’une poignée rouge

Pour enlever les poignées, il peut être utile d’appuyer deux fois sur la touche Echap. Si l’on clique sur une poignée affichée, celle-ci devient rouge et il est alors possible d’utiliser les commandes suivantes en cliquant sur le bouton droit de la souris:

suivantes en cliquant sur le bouton droit de la souris: Tous Droits Réservés © Roxane Formation

Tous Droits Réservés © Roxane Formation http://www.roxaneformation.fr

P a g e

| 50

Chapitre 5 – L’habillage d’un dessin

1) Les hachures

Vous avez la possibilité de créer des hachures de différentes manières :

En utilisant la boîte de dialogue « Hachures » accessible en mode AutoCAD classique

En utilisant les groupes de fonctions de l’onglet hachurage accessible en mode Dessin 2D et annotation

En utilisant la palette d’outils accessible en mode AutoCAD classique

1. La boîte de dialogue « Hachures »

AutoCAD classique 1. La boîte de dialogue « Hachures » o La marche à suivre pour

o La marche à suivre pour hachurer une surface en utilisant la boîte de dialogue Hachurage est la suivante :

Lancer la commande Hachures (icône Hachures du groupe de fonctions Dessin en mode AutoCAD classique )

Tous Droits Réservés © Roxane Formation http://www.roxaneformation.fr

P a g e

| 51

La liste déroulante Type permet de choisir entre un style de hachures Prédéfini, Défini par l’utilisateur ou Personnalisé.

Prédéfini : permet de choisir un motif prédéfini dans AutoCAD.

Défini par l’utilisateur : permet de créer un motif de hachurage constitué de lignes. L’utilisateur peut alors contrôler l’orientation et l’espacement des lignes.

Personnalisé : permet de choisir un motif présent dans un autre fichier de hachures.

La boîte de dialogue Témoin vous affiche un aperçu du motif sélectionné.

Dans la boîte de dialogue Hachures et gradient choisir le motif de la hachure dans la liste déroulante Motif ou la boîte de dialogue Palette de motifs de hachures accessible sur l’icône composée de 3 points.

Cette dernière boîte de dialogue est composée de quatre onglets :

ANSI : modèles ANSI.

ISO : modèles ISO

Autres Prédéfinis : autres modèles d’AutoCAD

Personnalisation: modèles définis par l’utilisateur ou téléchargé

s u r i n t e r     n e t
s
u
r
i
n
t
e
r
n
e
t
Tous Droits Réservés © Roxane Formation – http://www.roxaneformation.fr

P a g e

| 52

Une fois le motif choisi, cliquer sur OK pour refermer la boîte de sélection.

La liste Couleur permet de choisir la couleur du hachurage.

Cliquer sur le bouton Ajout: choisir les points pour sélectionner la zone à hachurer. AutoCAD revient à la feuille de dessin.

Désigner un point dans la zone à hachurer et appuyer sur Entrée pour revenir à la boîte de dialogue .

Cliquer sur le bouton Aperçu pour contrôler le hachurage et AutoCAD affiche la zone hachurée. Pour revenir à la boîte de dialogue, appuyer sur Echap.

La liste déroulante Angle vous permet de contrôler l’angle du hachurage, tandis que la liste déroulante Echelle vous permet de contrôler la densité du hachurage.

Si le type a été positionné sur Défini par l’utilisateur :

L’option Double permet de dessiner un jeu de lignes positionné à 90 degrés par rapport aux lignes originales, ce qui crée d’autres hachures.

L’option Relative à l’espace papier met le motif de hachures à l’échelle en fonction des unités de l’espace papier.

L’option Espacement permet de définir l’écart entre les lignes d’une hachure définie par l’utilisateur.

L’option Largeurs de plume ISO permet de définir l’écart entre les lignes dans le cas d’une hachure ISO.

Cliquer sur OK pour valider le hachurage.

o Autres options disponibles :

Section Origine des hachures

Cela contrôle l’emplacement de départ de la création du motif des hachures. Par défaut, toutes les origines de hachures correspondent à l’origine du SCU courant.

Utilise l’origine courante : utilise l’origine par défaut (0,0)

Origine spécifiée : spécifie une nouvelle origine pour les hachures.

Tous Droits Réservés © Roxane Formation http://www.roxaneformation.fr

P a g e

| 53

Utiliser par défaut l’étendue des contours : calcule une nouvelle origine en fonction des contours rectangulaires des hachures. On peut choisir entre les quatre coins des contours et leur centre.

Stocker en tant qu’origine par défaut : enregistre la valeur de la nouvelle origine des hachures

Section Contours

Ajout : choisir des points : permet de choisir un point spécifique dans une zone, à l’intérieur de laquelle les hachures prendront effet.

Ajout : sélectionner des objets : permet de choisir des objets à l’intérieur desquels les hachures prendront effet.

Recréer un contour : crée une polyligne ou une région autour des hachures ou du remplissage sélectionnés et l’associe facultativement avec l’objet de hachures.

Supprimer des contours : supprime la définition du contour de tout objet précédemment ajouté.

Visualiser sélections : ferme la boîte de dialogue temporairement pour permettre de visualiser les contours actuellement définis pour le hachurage.

Section Options

Annotatif : permet de définir l’échelle d’annotation des hachures.

Associative : détermine si des hachures ou un remplissage sont associatifs ou non, c’est-à-dire si ils sont mis à jour lorsque l’on modifie leurs contours.

Séparer les hachures : détermine si un ou plusieurs objets de hachures sont créés lorsque plusieurs contours fermés sont spécifiés.

Ordre de tracé : Affecte l’ordre de tracé aux hachures ou au remplissage.

Calque : permet d’affecter les hachures ou le remplissage à un autre calque.

Transparence : permet de modifier la transparence des hachures ou du remplissage.

Tous Droits Réservés © Roxane Formation http://www.roxaneformation.fr

P a g e

| 54

Hériter propriétés : hachure ou remplit les contours spécifiés à l’aide des propriétés de hachures ou de remplissage d’un objet de hachures sélectionné.

2. Les groupes de fonction de l’onglet Hachurage

2. Les groupes de fonction de l’onglet Hachurage o La marche à suivre pour hachurer une

o La marche à suivre pour hachurer une surface en utilisant les fonctions de l’onglet Hachurage est la suivante :

Lancer la commande Hachures (icône Hachures du groupe de fonctions Dessin de l’onglet Début en mode Dessin 2D et Annotation)

Vous retrouver les mêmes fonctionnalités que celles présentées dans la boîte de dialogue Hachurage, à savoir:

Section Contours

Section Motif

Section Propriétés

Section Origine

Section Options

3. La palette d’outils

Les palettes d’outils sont des zones à onglets dans la fenêtre Palette d’outils. Elles permettent d’organiser la disposition des blocs et des hachures de manière ergonomique en réunissant tout sur une même palette.

o La marche à suivre pour hachurer une zone à partir de la palette d’outils est la suivante :

Sélectionner la hachure en effectuant un clic gauche de la souris.

Glisser le motif dans la zone à hachurer.

Pour changer les propriétés, effectuer un clic droit sur une hachure de la palette d’outils et modifier les propriétés dans la boîte de dialogue Propriétés de l’outil puis cliquer sur OK.

Tous Droits Réservés © Roxane Formation http://www.roxaneformation.fr

P a g e

| 55

P a g e | 55 Propriétés de hachures, accessible via la palette d’outils 4. Modifier

Propriétés de hachures, accessible via la palette d’outils

4.

Modifier le hachurage d’une surface

o

La marche à suivre pour modifier le hachurage d’une surface est la suivante :

Lancer la commande Modifier motif de hachure (icône Modifier les hachures du groupe de fonctions Dessin de l’onglet Début en mode Dessin 2D et Annotation ou taper la commande EDITHACH en ligne de commande.)

Sélectionner la zone à modifier. La boîte de dialogue Editer les hachures apparaît.

Modifier les différents paramètres souhaités.

Cliquer sur OK.

Tous Droits Réservés © Roxane Formation http://www.roxaneformation.fr

P a g e

| 56

5. Créer des remplissages avec Gradient

Un remplissage avec gradient est un remplissage avec hachures qui produit un effet de surface éclairée présentant des couleurs fondues.

o La marche à suivre pour créer un remplissage avec gradient d’une couleur est la suivante :

Lancer la commande Gradient (icône Gradient du groupe de fonctions Dessin de l’onglet Début en mode Dessin 2D et Annotation ou icône Gradient du groupe de fonctions Dessin en mode AutoCAD classique ou taper la commande EDITHACH en ligne de commande.)

Notez qu’en mode Dessin 2D et Annotation, vous êtes automatiquement transférés vers l’onglet Création de hachures placé en motif Gradient tandis qu’en mode AutoCAD classique, c’est la boîte de dialogue Gradient qui s’affiche :

c’est la boîte de dialogue Gradient qui s’affiche : Boîte de dialogue Gradient Tous Droits Réservés

Boîte de dialogue Gradient

Tous Droits Réservés © Roxane Formation http://www.roxaneformation.fr

P a g e

| 57

Cliquer sur Ajout : choisir des points ou Ajout : sélectionner les objets

Spécifier un point interne et ou sélectionner un objet dans le dessin et appuyer sur Entrée.

Sélectionner l’option Une couleur ou Deux couleurs.

Pour changer de couleur, cliquer sur le bouton représentant trois points et une boîte de dialogue Sélectionner une couleur s’ouvre alors.

Pour régler la couleur, utiliser le curseur de défilement d’ombrage ou de teinte.

Cliquer sur un motif puis définir son Orientation.

Le bouton Aperçu permet de visualiser le rendu. Une fois terminé, appuyer sur Entrée pour revenir à la boîte de dialogue.

Une fois le résultat voulu, appuyer sur OK pour refermer la boîte de dialogue.

o Remarque : Bien que l’onglet Création de hachures se présente différemment, même en mode Gradient, on retrouve exactement les mêmes fonctionnalités

q

u e
u
e

c

elles expliquées précédemment :

2) Texte Uniligne

Le texte uniligne est un texte simple qui ne peut avoir qu’une ligne et qui n’est pas modifiable par un éditeur, mais qui peut se placer selon une orientation bien spécifique.

qui peut se placer selon une orientation bien spécifique. o La marche à suivre pour créer

o La marche à suivre pour créer un texte uniligne est la suivante :

Lancer la commande Une seule ligne.

Icône Une seule ligne du groupe de fonctions Annotation de l’onglet Début en mode Dessin 2D et Annotation.

Commande Dessin=>Texte=>Ligne en mode AutoCAD classique.

Tous Droits Réservés © Roxane Formation http://www.roxaneformation.fr

P a g e

| 58

Taper la commande TXTDYN en ligne de commande.

Donner le 1 er point.

Donner une hauteur.

Donner un angle.

Taper le texte.

Appuyer 2 fois sur Entrée.

3) Texte Multiligne

Le texte multiligne est un texte très souple, il s’écrit toujours à l’horizontale, peut avoir plusieurs ligne et utilise un éditeur de texte intégré à AutoCAD.

o La marche à suivre pour créer un texte multiligne est la suivante :

Lancer la commande Texte multiligne.

est la suivante :  Lancer la commande Texte multiligne.  Icône Texte multiligne du groupe

Icône Texte multiligne du groupe de fonctions Annotation de l’onglet Début en mode Dessin 2D et Annotation.

Commande Dessin=>Texte=>Texte Multiligne en mode AutoCAD classique.

Taper la commande TEXTMULT en ligne de commande.

 Taper la commande TEXTMULT en ligne de commande.  Placer un rectangle pour définir la

Placer un rectangle pour définir la zone du texte. Note que l’éditeur de texte intégré s’affiche.

Taper le texte.

Cliquer sur OK.

Tous Droits Réservés © Roxane Formation http://www.roxaneformation.fr

P a g e

| 59

4) Modifications de texte

1. Modifier un texte

o

La marche à suivre pour modifier un texte est la suivante :

Sélectionner la ligne du texte à modifier.

Dans la boîte de dialogue Propriétés modifier les paramètres souhaités dans la section Text.

Cliquer sur OK.

Pour modifier uniquement le contenu, cliquer deux fois sur le texte.

o

Pour modifier un texte multiligne, la marche à suivre est la suivante :

Sélectionner le texte multiligne à modifier.

Cliquer deux fois pour ouvrir l’éditeur de texte.

Dans l’éditeur de textes, apporter les modifications nécessaires.

Cliquer sur OK.

2. Modifier l’échelle globale des textes

La fonction ECHELLETEXTE permet de mettre à l’échelle chaque texte d’un même dessin et tout cela en une seule manipulation, ce qui représente un gain de temps considérable.

o La marche à suivre pour mettre à l’échelle des textes est la suivante:

Lancer la commande de Mise à l’échelle :

Icône Echelle du groupe de fonctions Texte de l’onglet Annoter en mode Dessin 2D et Annotation.

Icône Mettre le texte à l’échelle de la barre d’outils Texte en mode AutoCAD classique.

Taper la commande ECHELLETEXTE en ligne de commande.

Sélectionner les textes à modifier.

Tous Droits Réservés © Roxane Formation http://www.roxaneformation.fr

P a g e

| 60

Sélectionner le point de base pour le changement d’échelle.

Donner une nouvelle hauteur pour les textes :

Correspondance objet : choix d’un objet ayant la hauteur voulue.

Facteur d’échelle : définir l’échelle des objets texte sélectionnés en fonction du facteur d’échelle numérique entré au clavier.

Chapitre 6 – Les cotations et les lignes de repère

1) Les cotations

Une cotation est un ensemble d’éléments comprenant :

Le texte de cote

ensemble d’éléments comprenant :  Le texte de cote  La ligne de cote  Les

La ligne de cote

Les lignes de rappel

Les pointes fléchées

Tous ces éléments sont gérés par un style de cote.

o Trouver les cotes

sont gérés par un style de cote. o Trouver les cotes  n mode Dessin 2D

n mode Dessin 2D et Annotation, les cotes sont accessibles :

ans le groupe de fonctions Annotation de l’onglet Début

Dans le groupe de fonctions Cotes de l’onglet Annoter

E  D
E
D

Tous Droits Réservés © Roxane Formation http://www.roxaneformation.fr

P a g e

| 61

Groupe de fonction Cotes, onglet Annoter

de cote

Types

o

Placement d’une cote

Elle se place en général par 3 points :

 

Le départ de la distance à coter

Le point d’arrivée

Le point de positionnement de la cote

o

Gestionnaire des styles de cotes :

de la cote o Gestionnaire des styles de cotes : o Définir un style de cotation

o Définir un style de cotation :

Tous Droits Réservés © Roxane Formation http://www.roxaneformation.fr

P a g e

| 62

 E n c l i q u a n t s u r l
E
n
c
l
i
q
u
a
n
t
s
u
r
l
e
b
o
u
t
o
n

Nouveau ou Modifier, il est possible de créer un nouveau style de cotation ou de modifier la cotation courante.

Le manager qui apparaît alors vous donne accès à de nombreuses fonctionnalités :

Tous Droits Réservés © Roxane Formation http://www.roxaneformation.fr

P a g e

| 63

Lignes : définir l’aspect de la ligne de cote et des lignes d’attache.

Symboles et flèches : définir l’aspect des extrémités, des axes et des marques centrales.

Texte : définir l’aspect et la position du texte de la cote.

Ajuster : définir la position des lignes de cote.

Unités principales : définir le format et la précision des unités .

Unités alternatives : définir le format et la précision des unités alternatives.

Tolérances : défini les valeurs et la précision des écarts de tolérance.

o L’onglet Lignes de la boîte de dialogue Nouveau style de cote :

Tous Droits Réservés © Roxane Formation http://www.roxaneformation.fr

P a g e

| 64

P a g e | 64 o Les principales modifications possibles sont les suivantes : 

o Les principales modifications possibles sont les suivantes :

Dans la section Lignes de cote, vous pouvez changer l’aspect des lignes de cote.

Dans la section Lignes d’attache, vous pouvez changer l’aspect des lignes d’extension.

Tous Droits Réservés © Roxane Formation http://www.roxaneformation.fr

P a g e

| 65

o L’onglet Symboles de la boîte de dialogue Nouveau style de cote :

Symboles de la boîte de dialogue Nouveau style de cote : o Les principales modifications possibles

o Les principales modifications possibles sont les suivantes :

Dans la section Pointes de flèche, vous pouvez sélectionner le type de symbole pour la 1 ère et la 2 nde flèche. Vous pouvez également spécifier sa taille.

Dans la section Marques de centre, vous pouvez sélectionner Marque pour avoir une croix centrale ou Ligne pour avoir des axes.

Dans la section Symbole de longueur d’arc vous pouvez définir la position du symbole pour une cotation d’arc.

Tous Droits Réservés © Roxane Formation http://www.roxaneformation.fr

P a g e

| 66

o L’onglet Texte de la boîte de dialogue Nouveau style de cote :

Texte de la boîte de dialogue Nouveau style de cote : o Les principales modifications possibles

o Les principales modifications possibles sont les suivantes :

Dans la section Apparence du texte, vous pouvez sélectionner le style du texte via le champ Style, la couleur via le champ Couleur et la hauteur via le champ Hauteur.

Dans la section Position du texte, vous pouvez sélectionner la position du texte de la cote le long de la ligne de cote.

Dans la section Alignement du texte vous pouvez définir l’alignement du texte de la cote.

Tous Droits Réservés © Roxane Formation http://www.roxaneformation.fr

P a g e

| 67

o L’onglet Ajuster de la boîte de dialogue Nouveau style de cote :

Ajuster de la boîte de dialogue Nouveau style de cote : o Les principales modifications possibles

o Les principales modifications possibles sont les suivantes :

Dans le section Options d’ajustement gérer l’ajustement du texte si l’espace n’est pas suffisant pour le placer.

Dans la section Position du texte gérer la position du texte si celui-ci n’est pas positionné par défaut.

Dans la section Echelle des objets de cote, rentrer le facteur d’échelle dans le champ Utilise l’échelle générale de. Par exemple, une valeur 2 doublera la grandeur de la cotation.

Tous Droits Réservés © Roxane Formation http://www.roxaneformation.fr

P a g e

| 68

o L’onglet Unités principales de la boîte de dialogue Nouveau style de cote :

de la boîte de dialogue Nouveau style de cote : o Les principales modifications possibles sont

o Les principales modifications possibles sont les suivantes :

Dans la section Cotes linéaires vous pouvez définir le format et la précision des cotes linéaires via les champs Format des unités et Précision.

Dans la section Cotes angulaires vous pouvez définir le format et la précision des cotes linéaires via les champs Format des unités et Précision.

Tous Droits Réservés © Roxane Formation http://www.roxaneformation.fr

P a g e

| 69

2) Les lignes de repère

Une ligne de repère est une ligne ou une spline ayant l’une de ses extrémités en pointe de flèche et l’autre extrémité comportant un texte multiligne ou un bloc.

Texte Multiligne

compo rtant un texte multiligne ou un bloc. Texte Multiligne Contenu de bloc Ligne de guidage

Contenu de bloc

Ligne de guidage Ligne de guidage Ligne de repère Ligne de repère Pointe de flèche
Ligne de guidage
Ligne de guidage
Ligne de repère
Ligne de repère
Pointe de flèche
Pointe de flèche

o Créer ou Modifier un style de ligne de repère multiple

Vous pouvez utiliser le style de repère multiple par défaut, STANDARD, ou créer vos propres styles de ligne de repère multiple.

Voici la marche à suivre :

Activer la fonction de création s’un Style de ligne de repère multiple par l’une des options suivantes :

Cliquer sur la flèche Style de ligne de repère multiple dans le groupe de fonctions Lignes de repère de l’onglet Annoter en mode Dessin 2D et Annotation.

Taper la commande STYLELIGNEDEREPMULT en ligne de commande.

Dans le Gestionnaire des styles de lignes de repère multiples, cliquer sur Nouveau ou sur Modifier en onction de ce que vous désirez faire.

La boîte de dialogue qui s’affiche alors se compose de différents onglets :

Format de la ligne de repère

Structure de la ligne de repère

Contenu

Tous Droits Réservés © Roxane Formation http://www.roxaneformation.fr

P a g e

| 70

o Format de la ligne de repère

P a g e | 70 o Format de la ligne de repère  Dans la

Dans la section Général vous pouvez modifier les options suivantes :

Type : détermine le type de ligne de guidage.

Couleur : détermine la couleur de la ligne de guidage.

Type de ligne : détermine le type de ligne de guidage.