Vous êtes sur la page 1sur 2

Présentation du projet

Le projet initial présenté par la Compagnie du Vent devait se composer de 16 éoliennes de 122 m de hauteur pour une puissance installée de 32 MW réparties sur les communes de Corbières (12) sur le Pic de Balaguier (619 m) et Courtauly (4). Cette dernière ayant rejeté ce projet, la nouvelle mouture se limite à présent à 12 éoliennes exclusivement à Corbières et implantées sur des propriétés privées.

La documentation commerciale de 22 pages remise aux élus, n'aborde que très succinctement le projet et soulève bon nombre de questions sur le coût réel, les retombées économiques, la rentabilité énergétique, l'impact environnemental et social du projet.

Divers documents émanant des services du département tendent à mettre le canton de Chalabre dans un secteur assez protégé face à l'éolien industriel afin de préserver un potentiel touristique et un site patrimonial :

le Château de Puivert.

A qui profite les éoliennes ?

Le Promoteur

La Compagnie du Vent 1 (filiale d'Electrabel – Groupe Suez)

Le tarif de rachat de l'électricité éolienne d'une ZDE (zone de développement éolien) prévu pour 15 ans déterminé par un arrêté du Ministère de l'économie 2 (8,2 centimes d'euro le kwh) est largement supérieur au prix du marché de l'électricité (entre 4 et 5,5 centimes d'euro le kwh). Il incite les grandes entreprises de l'énergie à investir dans l'éolien industriel car les profits sont rapides et très importants même quand le site est peu venteux et étonnamment plus le rendement est faible plus le prix de rachat est élevé les 5 dernières années.

Les Propriétaires privés des terrains

Le tarif de la location des terrains reste très opaque car peu de propriétaires communiquent sur ce sujet. Les sites des différents promoteurs français ou étrangers annoncent un revenu entre 1.500 et 5.000 euro/an/éolienne.

Les collectivités territoriales

La commune de Corbières, la Communauté de Communes du Chalabrais, le département et la région par le biais de la taxe professionnelle. Cette taxe (calculée à partir du premier jour de mise en service des éoliennes) ne sera versée au mieux qu'après 2 ans du fait de notre appartenance à une ZRR 3 (zone de revitalisation rurale) laquelle est soumise à des dispositions fiscales spécifiques.

Quelles conséquences ?

Directes

Déboisement / Milieu naturel

La largeur des chemins de passage pour les engins de construction et réparation des éoliennes est d'environ de 10 mètres en ligne droite et environ de 15 m dans les virages pour le passage des pales qui mesureront environ 45 m. La construction de chaque socle d'ancrage pour des éoliennes de plus de 100 m représente 800 tonnes de béton et 40 tonnes de ferrailles. Destruction ou modification du milieu naturel avec disparition de certaines espèces faunistiques (chauve-souris forestières) et floristiques.

Dévaluation immobilière

Les professionnels de l'immobilier constatent une dépréciation des biens de près de 20%. L'assureur MMA 4 a créé un nouveau contrat « garantie revente » qui couvre la perte de valeur de revente des propriétés notamment en cas d'implantation d'éoliennes à proximité.

Tourisme

Mise en danger de l'attrait touristique (tourisme vert,

patrimoine historique,

baisse de location proche d'implantation d'éoliennes.

les Gîtes de France ont constaté une

),

Le consommateur

Chaque consommateur, par le biais de la CSPE (contribution au service public de l'électricité) sur sa facture d'électricité, paie le surcoût du prix du rachat de l'énergie éolienne. De plus, l'électricité produite ne sera offerte ni aux bailleurs des éoliennes ni aux riverains du parc éolien qui verront leur facture continuer à augmenter.

Au terme des 70 ans prévus par les baux de location proposés par la Compagnie du Vent

La loi obligeant la remise en état au terme des baux de location n'ayant pas de décret d'application, quid du démantèlement et de l'arasement (destruction partielle) des socles en béton de chaque éolienne ? On constate déjà l'abandon de certains sites éoliens laissant place à des friches industrielles comme à Sallèles- Limousis (Aude).

Indirectes

L'augmentation du CO 2

Le vent ne souffle ni constamment ni à vitesse constante, les éoliennes ne tournent à leur capacité installée que 25% de l'année et l'électricité produite ne se stocke pas. Pour compenser le manque de production régulière d'électricité, la France à l'instar de l'Allemagne et de l'Espagne rouvre et construit de nouvelles centrales thermiques au gaz, au fioul ou au charbon. Dans l'Aude par exemple : projet voté par la Communauté de Communes de Lézignan-Corbières 5 pour une construction d'une centrale thermique à Castelnau d'aude. Dans les Bouches-du- Rhône, Alstom pour le compte d'Electrabel 6 va construire à Fos- sur-Mer une centrale à gaz à cycle combiné d'une puissance installée de 420 MW. EDF 7 en a construit 4 pour une mise en fonction en 2008 et en a prévu 6 autres pour une mise en fonctionnement en 2010.

Les autres énergies renouvelables

La prépondérance du développement de l'énergie éolienne se fait au détriment des autres énergies renouvelables aux conséquences moins polluantes : solaire, géothermie, biomasse, marées, hydrauliques.

Le nucléaire

Loin d'être la panacée écologique communément admise, l'énergie éolienne n'infléchit en rien le développement du programme nucléaire français. Pour exemple, comme annoncé sur son site internet, Electrabel 8 (actionnaire principal de la Compagnie du Vent) a « l'ambition de participer aux futurs projets nucléaires en France et à l'étranger ». Elle projette la construction pour 2015 d'un nouveau réacteur nucléaire dans la Drôme 9 (elle en détient déjà 7 en Belgique) ; elle participerait aussi à la construction d'une centrale nucléaire en Bulgarie 10 .

Cherchez l'erreur ?

Le projet de parc éolien industriel du Pic de Balaguier se trouve en contradiction avec le cadre territorial sensé préserver notre cadre de vie. Ainsi :

la charte de la Communauté de Communes du Chalabrais 11 mentionne « Respecter et préserver l'environnement » et s'inscrit dans le programme « Leader + 12 ». Programme de développement durable et de valorisation des ressources du territoire avec la promotion de la marque « Pays Cathare »

la charte forestière 13 stipule la création d'une zone Natura 2000 (réseau écologique européen) dont Tréziers doit faire partie. Natura 2000 14 vise à préserver des espèces ou habitats menacés et/ou remarquables. La charte forestière développe sur le plan économique la

mise en place d'une filière bois

le schéma régional éolien établi par la DIREN 15 place le canton de Chalabre dans une zone blanche pour l'éolien avec un site à valeur patrimoniale « Puivert » et met la Communauté de Communes du Chalabrais dans une zone de protection pour préserver un effet de coupure entre les parcs éoliens existants ou proposés

le Plan Paysager éolien 16 (document officiel du Département de l'Aude) stipule que le Quercorb a un faible gisement du vent et une absence de capacité de raccordement. De plus, Puivert doit être préservé du

et si développement la hauteur

développement éolien [

]

des éoliennes devrait être au maximum de 80 m

la Loi Montagne a permis de préserver notre environnement et engendre maintenant un gisement de développement économique durable dans la filière bois

(cf Charte forestière) et dans le tourisme vert

L'énergie éolienne est une imposture écologique et malgré qu'elle soit renouvelable, son exploitation industrielle n'en fait pas un synonyme d'une énergie propre. Les conséquences ne seront visibles que plus tard quand l'effet de mode laissera place à la réflexion et non plus aux croyances et à la vénalité. Mais déjà des voix s'élèvent sur le plan national, entr'autre celle de Mr Valéry Giscard d'estaing, qui demande un moratoire 17 sur le développement éolien en l'absence de toute carte d'impact nationale.

Vous souhaitez plus d'informations, participer à une réunion ou être observateur du dossier ?

Contactez-nous :

11230 Peyrefitte-du-Razès

06

09 51 89 67

04

68 69 50 07

Références

4 mma.fr

5 l'lndépendant article paru dans l'édition de Narbonne le 12 août 2006

9 resosol.org (source ADIT)

Projet de parc éolien industriel sur le Pic de Balaguier / Corbières Ce que vous
Projet de parc éolien industriel sur le
Pic de Balaguier / Corbières
Ce que vous devez savoir