Les plantes de terre de bruyère

03/11/2011

Plan

1) Liste des principales plantes de terre de bruyère utilisées dans les jardins français (pages 3 et 4). 2) Définition d’une plante acidophile (pages 5 et 7) 3) Description des genres, leurs particularités, leurs utilisations, (pages
de 8 à 38)

4) Les ennemis de la famille terre de bruyère (pages 38) . 5) La plantation dans le jardin (comment réaliser un massif de plantes de terre de bruyère (pages 39) . 6) La culture en pot et en bac (pages 40 et 41) . 7) Les variétés les mieux adaptées en haies, massifs, rocailles, pots
(pages 41) .

8) L’entretien en magasin et au jardin (pages 41) 9) L’hybridation
Bibliographie : o Les camélias de Jean Laborey aux éditions Flammarion o Les plantes de terre de bruyère écrit par un collectif de producteurs et édité par Mauryflor

www.rouepepinieres.com

2

03/11/2011

1) Liste des principales plantes de terre de bruyère utilisées dans les jardins français
Azalée Azalée japonaise (semi-persistante) Azalée de Chine (caduque) Bruyère à floraison d’hiver Erica carnea Erica darlyensis (hybride de carnea X erigena Bruyère arbustive Erica arborea Erica erigena (Mediterranea Erica australis Bruyère à floraison d’été Erica vagans (vagabonde) Erica cinerea (cendrée) Calluna vulgaris Daboecia (bruyère d’Irlande) Erica tetralix (moins utilisée) Erica sciliaris (moins utilisée) Camellia Le genre Camellia comporte 250 espèces et environ 30 000 variétés répertoriées. Les espèces les plus plantées en France : Japonica Saluensis Sasanqua Reticulata Rusticana

www.rouepepinieres.com

3

03/11/2011

Hydrangea macrophylla (hortensia) Hydrangea paniculata Hydrangea serrata Hydrangea quercifolia Hydrangea villosa Hydrangea petiolaris

Magnolia Magnolia soulangiana (caduque) Magnolia stellata (caduque) Magnolia loebneri (caduque Magnolia sieboldii (caduque) Magnolia grandiflora (persistant) Pieris – arbustes et nains Pieris japonica Pieris formosa Pieris forest flame (hybride de formosa X japonica) Rhododendron – du grec Rose en arbre – Rhododendron hybride à grande végétation Rhododendron ponticum Rhododendron yakushimanum Rhododendron nain

Erable du Japon (Les genres les plus connus) Acer japonicum Acer palmatum Les autres plantes de terre de bruyère : Andromède – Cleyera – Daphne – Enkianthus – Eurya – Kalmia – Pernethya Sarcoccoca – Skimmia –

www.rouepepinieres.com

4

03/11/2011

2) Définition d’une plante acidophile
C’est une plante qui a besoin d’une terre au PH inférieur à 7 pour se développer, la situation idéale est une terre acide au PH de 5 à 6.5, un sol riche en humus, bien aéré, frais et humide. Le sol acide se reconnaît par les végétaux qui y poussent tels que la petite oseille, la fougère aigle, la bruyère (calluna), les ajoncs, les bouleaux, châtaigniers, chênes……

Les plantes de terre de bruyère sont presque toutes des plantes au feuillage persistant, lplusieurs ont un enracinement superficiel avec des racines fines. Elles ont besoin d’ombre au moment du plus fort ensoleillement de la journée afin de garder au feuillage un maximum d’humidité. Cette ombre peut être composée de feuillage aéré au développement moyen tel que feuillus (bouleau) ou grands arbustes caducs…Il est donc préférable de les planter en bord de massifs face au nord, nord ouest.

Racines d’Azalée japonaise

www.rouepepinieres.com

5

03/11/2011

Certaines régions de France, telles que la Bretagne, le Sud ouest, les Vosges, le Limousin offrent des conditions naturelles de sol et de climat pour le développement des plantes acidophiles.

Racines de Rhododendron De quelle manière peut-on se rapprocher de ces conditions ? Nous avons à prendre en compte l’acidité du sol et le système racinaire composé de racines très fines comme vous le constatez dans ces photos. Les plantes de T.B. se développent bien dans un sol silico argileux, bien pourvu en matières organiques. Cette composition du sol permet de bons échanges entre l’air et l’eau.

Le PH qui se mesure de 1 à 14 avec une neutralité à 7, est la concentration du sol en ions d’hydrogène. Cette échelle permet donc de mesurer l’acidité ou l’alcalinité du sol. Il existe en magasins des rubans qui permettent par coloration d’apprendre le PH du sol. Si nous sommes au devant d’une terre au PH élevé c'est-à-dire au dessus de 7, donc basique. Suivant cette nature de sol plus ou moins lourd, nous mélangerons à la terre

www.rouepepinieres.com

6

03/11/2011

existante au moins 50 % à 80% de terre de bruyère plus de la matière organique. La terre de bruyère qui est acide et aéré donnera au mélange un sol acide et la matière organique permettra la libération des éléments fertilisants (engrais), donc à la plante de bien se développer.

Après la plantation et ensuite chaque année ou au moins tous les deux ans, un rajout de terre de bruyère et d’écorce de pin très fine sur 10 cm d’épaisseur permettra de garder l’humidité, il est aussi conseillé de rajouter les feuilles mortes des végétaux et de la matière organique.

Pour exemple, un ami qui possède un jardin de 2 ha planté de 800 camellia différents, se fait livrer en hiver les feuilles mortes d’une ville proche qu’il dispose sur le sol en une couche de 20 cm d’épaisseur. Ses camellias sont magnifiques, d’une part, parce que ce jardin se trouve en Bretagne (climat propice aux T.B. et d’autre part parce que, comme je vous l’expliquais plus haut, ce paillage de feuilles permet de maintenir l’humidité aux pieds et de nourrir ses plantes grâce à la décomposition de la matière organique et la libération des éléments fertilisants. Toutefois il faut savoir que le terreau de feuilles a besoin pour sa décomposition d’un ajout d’engrais azoté de type sulfate d’ammoniaque. Cet ajout à raison de 50 gr au m3 aide à la décomposition. Il faut savoir également que la correction vers 7 d’acidité est très lente. Un massif en place de plantes de terre de bruyère s’acidifiera par l’apport régulier de feuilles, de déchets de végétaux et par l’apport de matière organique. Ces plantes sont très gourmandes, il est faux de penser qu’elles n’ont pas besoin d’engrais. Les 3 éléments principaux N.P.K. sont indispensables ainsi que des oligo- éléments. Le calcium nécessaire à la vie des plantes est un élément que l’on ne trouve pas beaucoup en milieu acide. La plante a la faculté de le transformer grâce à ses radicelles et l’on trouvera du calcium dans les feuilles bien que le sol n’en dispose que très peu. En résumé il faut à la plante acidophile, un sol acide, aéré, humide surtout en été, pas d’eau stagnante, une mi-ombre donnée par des feuillus légers, un bon apport d’éléments fertilisants, un apport de matières organiques et aussi de lumière pour former leurs boutons à fleurs.

www.rouepepinieres.com

7

03/11/2011

3) Description des principaux genres 1. Azalée japonaise
Originaires du Japon et de Corée, elles appartiennent aujourd’hui au genre rhododendrons mais nous continuons à les appeler azalea. Nommées habituellement azalées persistantes, elles sont pour certaines semi-persistantes.

Ce genre est composé de différentes espèces qui, par hybridation nous donne plusieurs cultivars qui sont décrits dans nos catalogues imparfaitement, ainsi on trouvera à la suite par ordre alphabétique des hybrides de      Kurume macrantha, Simsii Vuykiana malvatica…

Ceci pour bien savoir que les azalées japonaises (rhdodendron obtusum) peuvent être différentes dans leur comportement. Elles perdent peu ou moins leurs feuilles, portent des petites ou grandes feuilles, sont compactes ou élancées, ont des petites ou grandes fleurs, sont plus ou moins rustiques. Aujourd’hui, beaucoup des variétés proposées à la vente sont celles à grandes feuilles et grandes fleurs. Le genre ‘Kurume’, originaire du Japon, a la particularité de porter des petites feuilles et des petites fleurs, il a donné naissance à plusieurs dizaines de variétés. Les plantes sont compactes, elles se prêtent très bien à la taille. Au Japon ces azalées se retrouvent partout, dans les parcs et jardins, au bord des routes et trottoirs et toujours taillées en rond comme les buis ou formées en haies. C’est de toute beauté ! Elles se découvrent aussi dans les jardins zen, auxquels elles donnent très vite un aspect sculptural d’une grande pureté et d’une grande élégance. L’azalée nakaharei, originaire de Corée est une espèce qui a donné plusieurs variétés dont la particularité est d’être couvre sol.

www.rouepepinieres.com

8

03/11/2011

A mon avis, l’azalée japonaise sert de mise en avant au printemps depuis plusieurs années d’où promo et prix très bas, ceci se fait donc au détriment de belles plantes en pots plus grands qui pourraient être proposées pour les petits espaces (balcons, terrasses).

Utilisation
Les azalées japonaises sont utilisées en massifs dans les jardins, en association avec bruyères, azalées caduques, rhodo nains à petite végétation, rhodo yak, rhodo hybride, fougères, euphorbes, skimmias, bambous qui leur donnent de la légèreté, bulbes de printemps, narcisses, tulipes, jonquilles…. C’est une excellente plante pour les pots ou les bacs.

Entretien
L’entretien est quasiment nul, les fleurs fanées tombent et sont masquées tout de suite par la pousse des jeunes feuilles. Pour leur donner une belle forme arrondie, il faut tailler après la floraison.

Les ennemis
Spécifiques aux azalées, la cloque est un champignon qui apparaît au printemps sous la forme d’une grande déformation de la feuille, celle-ci se couvrira d’un dépôt blanchâtre. Le traitement sera un fongicide avec des applications répétées à 5 jours d’intervalle au moins trois fois, puis à une fertilisation adaptée. Cette cloque est présente sur certaines variétés et par printemps froids et humides.

2. Azalée caduque ou azalée de Chine
Celles-ci sont communément appelées azalées mollis or le genre est composé de :      Azalée ponticum (ou azalée de Gand) Azalée knaphill exbury Azalée mollis X sinensis, c’est le genre qui a donné le plus de variétés. Azalée occidentalis Azalée viscosum qui donnent des variétés très parfumées.

www.rouepepinieres.com

9

03/11/2011

Ce rappel est seulement fait pour comprendre la différence de floraison, de formes de fleurs entre les variétés, par exemple : Harvest moon est une hybride de Knaphill et Dr Oosthoek une hybride de mollis, elles portent des fleurs rondes avant l’apparition des feuilles. Jolie Madame (viscosum) fleurit après l’apparition des feuilles d’une fleur plus déliée.

Utilisation
L’azalée « mollis » est utilisée de préférence à l’arrière d’un massif, au devant d’arbustes au feuillage persistant, pour que leurs fleurs se détachent bien, la floraison est spectaculaire, leurs couleurs très flamboyantes ne s’associent pas forcément avec tous les roses et rouges des rhodo hybrides ou azalées japonaises. Par contre, elles sont du plus bel effet avec les jeunes pousses des pieris, avec les fougères, les rhodo hybrides blanc, jaune, pêche ou rose pâle, les rhodo yak, les azalées japonaises blanches, les rhodos nains bleus, l’orange et le bleu étant deux couleurs complémentaires. Elles sont magiques par leur parfum envoûtant.

Entretien
Un rajout de terre de bruyère et de tourbe au printemps ainsi qu’un peu d’engrais complet juste avant la floraison, plus matière organique.

Toutes les descriptions et photos des variétés sont sur le site à la rubrique catalogue

Roué Pépinières disponible variétal 2010 Azalees Japonaises
AZALEA japonica blanc Everest AZALEA japonica blanc Pleasant AZALEA japonica blanc Schneewittchen AZALEA japonica orange Vuyks orange AZALEA japonica panaché Hot shot variegata AZALEA japonica panaché Silver sword AZALEA japonica rose Blaauws pink AZALEA japonica rose Christina AZALEA japonica rose Gorbella AZALEA japonica rose Gorbella rose AZALEA japonica rose Kirin AZALEA japonica rose Mme van hecke AZALEA japonica rouge Arabesk

www.rouepepinieres.com

10

03/11/2011

AZALEA japonica rouge Hino crimson AZALEA japonica rouge Johanna AZALEA japonica rouge Radja AZALEA japonica Silver Sword AZALEA japonica violet Amoena AZALEA japonica violet Blue monday AZALEA japonica violet Danube bleu AZALEA japonica violet Mercator

AZALEA mollis
Azalea mollis Berry rose AZALEA mollis Gibraltar (orange) AZALEA mollis Harvest moon( jaune) AZALEA mollis Hotspur red (orange) AZALEA mollis Jolie Madame (rose parfumée) AZALEA mollis Koster Brillant red (rouge) AZALEA mollis Satan (rouge) AZALEA mollis Whitethroat (blanche)

3. Les bruyères naines Origines
Les philosophes grecs citaient déjà le mot bruyère dans leurs livres consacrés aux plantes. Pline l’ancien, grand écrivain et naturaliste romain, dans son « Histoire naturelle » qui constitue une extraordinaire encyclopédie des connaissances de l’époque (premier siècle après J.C.), nous parle des vertus de l’éricé et décrit cet arbrisseau comme parent de la bruyère. Depuis des temps lointains, la bruyère fait parler d’elle, c’est une plante commune en France et en Europe. Aujourd’hui plus de 1000 variétés sont cultivées et de nouveaux cultivars apparaissent sans cesse grâce au travail des hybrideurs à travers le monde. Ces dernières années, Kurt Kramer en Allemagne a fait d’importants travaux de recherche autour des ericas, nous lui devons entre autres l’Erica « Kramer’s Rote » qui aujourd’hui est devenue une incontournable dans les erica x darleyensis, elle est belle, rustique et très florifère. Il est également obtenteur de variétés d’erica carnea. Dans les callunas nous lui devons la gamme des « gardensgirls » qui sont des callunas vulgaris à floraison en boutons

www.rouepepinieres.com

11

03/11/2011

Vertus
La bruyère est une plante précieuse aux multiples vertus o o o o o Les abeilles qui la butinent en produisent un miel excellent. La terre sur laquelle elle se décompose, fabrique un terreau appelé « terre de bruyère » qui est utilisé pour la culture des végétaux ne supportant pas le calcaire. Les rameaux, d’une variété nommée « brande » qui pousse surtout dans les forêts landaises, servent à la fabrication de palissades et de toitures. En phytothérapie, ce sont les callunas vulgaris qui sont utilisées, elles ont des propriétés, antiseptiques, diurétiques, astringentes A partir de ses racines sont confectionnées des pipes.

Pour savoir encore plus sur les bruyères découvrez le sur notre site « Au cœur de la bruyère»
Les bruyères qui sont des plantes à enracinement superficiel ont besoin pour se développer d’une terre acide, riche en matières organiques et d’un sol frais en été. Cette généralité est importante pour éviter les accidents dus à une sècheresse trop longue, en effet si le sol se dessèche sur 35 cm, certaines variétés ne seront plus hydratées, elles vont dépérir.

Les variétés les plus résistantes à la sécheresse sont : L’Erica vagans et L’Erica cinerea, parce que leur système racinaire est plus pivotant. Ces appréciations sont toujours à diffuser avec précaution, il est plus prudent d’indiquer que toutes les espèces ont besoin de terre acide, fraîche, donc recouverte de tourbe ou de terre de bruyère plus de l’écorce fine. Les massifs devront être arrosés par temps sec le soir.

Le genre bruyère

est très vaste. En France dans les jardineries au rayon

pépinières, la première vente doit être la bruyère à floraison d’hiver « les darleyensis »

Bruyère à floraison d’hiver : ERICA
Erica darleyensis (résultat de l’hybridation de l’erica carnea X erigena

www.rouepepinieres.com

12

03/11/2011

Bruyère naine, aujourd’hui une dizaine de variétés sont commercialisées, leurs couleurs se déclinent en blanc, rose, rouge, au feuillage doré à fleurs rouges comme l’Eva gold qui est une obtention des pépinières Roué. La floraison des erica darleyensis s’étale de début novembre à la mi-avril.

Utilisation
Ce sont des plantes faciles à utiliser en massifs, en association avec d’autres bruyères à floraison d’été, en isolé avec des plantes vivaces, en potées, bacs ..

Entretien
Les hybrides de darleyensis sont tolérants au calcaire c'est-à-dire qu’ils se développent avec un PH voisinant 7. Pour garder à la plante un bel aspect bien rond, il est conseillé de tailler à la fin de la floraison. Chaque printemps, rajoutez de la terre de bruyère et de la tourbe afin de garder l’humidité du sol, ajoutez de l’engrais adapté. Pour la mise en rayons, enlevez une plante sur deux dans les plaques de manutention afin d’éviter que le feuillage ne s’abime par excès d’humidité.

Bruyère à floraison d’été : CALLUNA et ERICA Calluna vulgaris
Bruyère naine dont la floraison s’étale de fin août à novembre Deux espèces existent dans les rayons des jardineries, o l’une aux fleurs simples ou doubles de couleur blanc, rose ou rouge, avec des feuillages vert, jaune, gris, doré, coloré au printemps. Les formes peuvent être rampantes. o L’autre espèce est appelée Garden girls, elles ont la particularité de fleurir leurs boutons fermés, elles s’utilisent au jardin, en potées sur balcons terrasses et également dans la maison o Et n’oublions pas les calluna colorées par une peinture à l’eau, il s’agit aussi de variétés qui fleurissent les boutons fermés. Elles inondent le marché au fleur dès l’automne.

Erica vagans (vagabonde)
www.rouepepinieres.com 13

03/11/2011

Bruyère naine à floraison d’août à octobre Trop peu utilisée parce qu’elle présente sur la même plante des fleurs fanées et des boutons. Elles s’adaptent très bien sur la façade atlantique de la France , en île de France et dans le centre. Très facile d’utilisation, bonne résistance à la sècheresse et au PH neutre, adaptée aux bords de mer, pousse naturellement à Belle Isle en mer, dans le sud ouest. Plusieurs cultivars existent en blanc rose et rouge

Erica cinerea (bruyère cendrée)
Bruyère naine à floraison de juin à fin septembre On la trouve naturellement dans la lande bretonne, en bord de mer, en mélange avec des ajoncs. Très bonne adaptation, supporte les milieux plus secs tels que les jardins en bord de mer. Egalement peu vendue parce qu’elle présente sur la même plante des fleurs fanées et des boutons.

Erica verticillata
C’est une espèce originaire d’Afrique du sud, c’est un arbuste de taille moyenne (environ 50 cm). A utiliser en plein soleil, sa floraison est superbe, spectaculaire, en fin d’été et automne. Résistance au froid – 5°.

Utilisation
Plantes très faciles à utiliser en avant de massifs en association avec d’autres bruyères d’hiver ou d’été, des rhodos nains, des azalées japonaises, des bulbes de printemps, des graminées, des carex, des vivaces…. Se comporte très bien en pots en bacs en jardinières, dans des compositions en associations avec des carex, graminées, ophiopogon…… Peut aussi se mettre dans la maison la durée de sa floraison.

Entretien
Une taille en fin de floraison lui donne un bel aspect bien rond. Pour la mise en rayon procédez de la même façon que pour les Erica. Surtout ne pas laisser sécher.

www.rouepepinieres.com

14

03/11/2011

4. Les bruyères arbustives Erica arborea
Port évasé, feuillage vert clair, fleurs parfumées blanches de février à avril Relativement résistant au froid, le mettre en situation abritée du froid et bien ensoleillée A 10 ans cet arbuste mesure 1m de hauteur sur 80cm de large Plusieurs variétés sont commercialisées, la plus populaire « Pink joy »

Erica erigena (Mediterranea)
Port évasé, feuillage vert foncé, fleurs roses de février à fin avril Relativement résistant au froid, le mettre en situation abritée du froid et bien ensoleillée A 10 ans cet arbuste mesure 1m de hauteur sur 80cm de large Pousse à l’état naturel sur la côte ibérique

Autres bruyères arborescentes moins utilisées. Erica lusitanica (bruyère du Portugal Erica australis Trisha Erica caniculata

Utilisation
L’Erica arborea est le plus souvent utilisée en isolé, elle donne une très belle lumière au cœur de l’hiver, elle est aussi du plus bel effet en masse dans des espaces plus conséquents. Relativement résistant au sol sec, il poussera en sol au PH de 7 et même alcalin, il appréciera les situations éclairées, ensoleillées L’Erica Méditerranea peut former de très belles haies, elle se comporte très bien en bord de mer.

Toutes les descriptions et photos des variétés sont sur le site à la rubrique catalogue

Roué pépinières Disponible varietal 2011 ERICA naine
ERICA carnea rose Rosalie

www.rouepepinieres.com

15

03/11/2011

ERICA ERICA ERICA ERICA ERICA ERICA ERICA ERICA ERICA ERICA ERICA ERICA ERICA ERICA ERICA ERICA

carnea rose carnea rose carnea rose carnea rouge cinerea cinerea rose darleyensis blanc darleyensis feuillage darleyensis rose darleyensis rose darleyensis rose darleyensis rose darleyensis rouge australis mediterranea arborea

Rosalie Tanja Tatjana Lena C.d. eason Rosita White spring surprise Eva gold ® Darley dale Ghost hills Spring surprise Winter surprise Kramers rote Trisha Pink joy

ERICA arbustive

CALLNA
CALLUNA CALLUNA CALLUNA CALLUNA CALLUNA CALLUNA CALLUNA CALLUNA CALLUNA CALLUNA CALLUNA CALLUNA CALLUNA CALLUNA CALLUNA CALLUNA CALLUNA CALLUNA CALLUNA CALLUNA CALLUNA CALLUNA vulgaris vulgaris vulgaris vulgaris vulgaris vulgaris vulgaris vulgaris vulgaris vulgaris vulgaris vulgaris vulgaris vulgaris vulgaris vulgaris vulgaris vulgaris vulgaris vulgaris vulgaris vulgaris Alicia Angie Annemarie Athena Bonita Boskoop Con brio Dark beauty Flamingo Forest fire Marlies Reinii Rosita Roter oktober Sandy Spring cream Spring torch Theresa Tricolorfolia Wichwar flame Zeta Zora

www.rouepepinieres.com

16

03/11/2011

5. Camellia
HISTOIRE DU CAMELLIA
C’est une plante indigène dans les forêts du Japon, de Chine, de Corée et de tout le Sud est asiatique.

La patrie des camélias se situe en extrème Orient, sur un territoire immense qui va du Népal jusqu’à la Chine, de la Corée jusqu’au Japon et jusqu’au Vietnam vers le Sud. Au JAPON le camellia s’appelle « TSUBAKI » (modification phonétique des mots arbre à feuilles épaisses), forte valeur culturelle liée au cérémonial sacré de l’empire. Le camellia devient l’emblème des Samouraï, ils y voyaient le symbole de la fugacité de la vie dans les pétales rouges de la fleur nouvellement ouverte. Dans ce pays les camélias à fleurs simples et aux remarquables bouquets d’étamines occupent le premier plan, ils symbolisent l’amitié, l’élégance et l’harmonie. En CHINE le camélia s’appelle « CHA » c'est-à-dire l’arbre à thé. Selon l’idéogramme chinois il serait une combinaison des symboles « arbre » et « printemps ». Le Camellia est devenu le symbole, de la longévité, du mariage heureux, du lien amoureux, de la chance, du bonheur….. L’idéal de beauté pour les chinois est le camélia double, les fleurs qui montrent leurs étamines sont considérées comme vulgaires. En Europe ce même critère a longtemps correspondu à la vision idéale de la fleur de camélia. En Chine et au Japon les camellia faisaient partie d’une longue tradition horticole bien avant d’arriver en Europe vers la fin du 16ème siècle. Il semblerait que les premiers camellia recensés auraient pris racine au Portugal et aux Açores. C’est surtout vers la fin du 18ème que le camellia japonica prendra son véritable essor en France via l’Angleterre et qu’il arrivera sur Nantes au début du 19ème. Nantes deviendra plus tard la capitale du camellia.

En EUROPE et en FRANCE
 1712 - Première description du TSUBAKI par KAMPFER (médecin allemand)

www.rouepepinieres.com

17

03/11/2011

1735-Le nom botanique de CAMELLIA est donné par le botaniste suédois CARL VON LINNE pour honorer le travail de GEORG JOSEPH KAMEL, virtuose de la botanique, père jésuite et pharmacien allemand (1661 – 1706). Ce dernier est devenu père du camellia sans l’avoir jamais vu ni connu.

 

1753 – LINNE ajoute au genre CAMELLIA le nom de l’espèce JAPONICA 1783 – Introduction des premiers camélias en France. L’impératrice Joséphine de Beauharnais met cette fleur à la mode et les collectionne avec beaucoup de bonheur au château de Malmaison.

  

1792 – Introduction en Europe des premiers cultivars à fleurs doubles originaires de Chine 1819 – Une première monographie cite 31 cultivars différents de Japonica 1845 – Parution de la célèbre monographie du genre « Camellia » de l’Abbé Berlèse, elle présentait plus de 700 cultivars, cet ouvrage allait demeurer la bible des amateurs de camélias pendant des dizaines d’années. Réédition en octobre 2005.

1888 – Le 1er janvier 120 000 boutonnières de camélias nantais sont vendues aux halles de Paris surtout des Nobilissima. C’était le complément indispensable des belles tenues du soir des fêtes parisiennes. Au début du 19ème le CAMELLIA représente la troisième vente de fleurs coupées après la rose et le dahlia.

Alexandre Dumas fils s’empare de la mode du jour et publie « La dame aux Camélias » en oubliant un L, en rajoutant un S et un accent. Son héroïne Margueritte Gauthier arborait toujours une fleur de camellia, elle aimait particulièrement cette fleur pour son absence de parfum. Verdi en fera un opéra très célèbre « La traviata »

Plus tard Coco Chanel relance la grande mode du camellia blanc, à la boutonnière pour les messieurs, dans les cheveux ou en broche pour les dames

Ses vertus
Les camellias ont depuis les temps les plus reculés, une place très importante parmi les ressources végétales les plus précieuses du Japon et de la Chine, grâce à l’extraction de l’huile très riche qui se trouve dans ses graines. Cette huile a toujours été utilisée pour la cuisine et dans la fabrication des crèmes pour le traitement du dessèchement de la peau,

www.rouepepinieres.com

18

03/11/2011

des cheveux et aussi pour fortifier les ongles. L’huile de camellia sert aussi d’excipient dans la fabrication de médicaments.

Pour les anciens chinois, le jardin répondait à un besoin vital, il était évasion, rêve, liberté. Un vieux proverbe chinois dit : « si tu veux être heureux toute ta vie, fais un jardin » et dans chacun de ces jardins, il y avait assurément un camellia, si souvent représenté sur les fines porcelaines de Chine, les boîtes de laque ……

Formes de fleurs :
Simple : Une rangée de 8 pétales au maximum. Un bouquet bien net d’étamines, pas de pétaloïdes Semi-double Huit pétales ordonnés en deux rangs ou plus. Remarquable bouquet d’étamines. Pas de pétaloïdes. Anémoniforme Une ou plusieurs rangées de pétales externes. Les étamines sont presque toutes transformées en pétaloïdes. Péoniforme Les pétales de tailles différentes, généralement ondulés et tordus, se mélangent à des pétaloïdes et aux étamines pour former un hémisphère lâche et plus ou moins bombé. Imbriquée Nombreuses rangées de pétales se superposant les uns aux autres, parfois de manière très régulière. Pas d’étamines. En rosette Plusieurs rangées de pétales superposés comme les tuiles d’un toit et un cœur en forme de bourgeon. Quelques étamines sont visibles lorsque la fleur est totalement épanouie. C’est simplement une approche de l’immense diversité des formes de fleurs il existe de nombreuses formes intermédiaires. Les pétales peuvent donc s’organiser en cercles simples, doubles, multiples, imbriquées, en forme de pivoine, de rose, d’anémone

Couleurs de fleurs
La palette de couleur des fleurs de camélias comprend le blanc pur, le rose tendre, le rose, le rouge rosé, le rouge orangé, le rouge clair et le rouge sombre. Toutes les nuances intermédiaires imaginables sont possibles. Les pétales peuvent être unis ou bicolores, striés, lignés, tachetés, mouchetés ou saupoudrés. On voit également des fleurs multicolores. La couleur comme la forme varie suivant les conditions de vie.

www.rouepepinieres.com

19

03/11/2011

Il existe très peu de couleurs sortant de l’éventail blanc – rose - rouge. Brushfield’s yellow et Jury’s yellow montrent une couleur jaune pâle à l’intérieur de la fleur qui fait paraître cette dernière entièrement jaune. Il existe des espèces jaunes dans les camélias mais trop frileux pour nos latitudes. Les tonalités de bleu sont totalement absentes.

Epoque de floraison
De l’automne avec les Sasanqua jusqu’en avril mai

Utilisation
  « Le chemin des camélias », c'est-à-dire une allée plantée des deux côtés. Palissés sur un mur : au sud ou à l’ouest, les « RETICULATA » et les « SASANQUA » au nord les WILLIAMSII (Donation – Debbie – St Ewe – Inspiration……  En haies, surtout les « SASANQUA » ou par exemple les camélias tels que Anticipation, Donation, qui seront taillés juste après la floraison. En haie basse la variété ‘Olé’ donne toute satisfaction.    En sujet isolé, (choisir un camélia élégant et très florifère). Le Camélia est superbe également dans les endroits ombragés Pour clore un chemin ou pour marquer une entrée. En pot sur terrasse et balcon. La coutume de cultiver en pot vient de Chine et du Japon, on les rencontre aussi bien dans les cours des temples que dans les jardins privés. Bien protéger en hiver, les racines étant plus exposées aux intempéries, pulvériser régulièrement son feuillage, apporter deux fois par an au printemps et en été un engrais spécial plantes de terre de bruyère.  Dans un massif en association avec d’autres plantes.

Possibilités d’associations
   Avec les rhododendrons nains, yakushimanum, azalées qui ont un peu les mêmes exigences de sol. Avec des bambous ou des érables qui leur donne de la légèreté. En premier plan des vivaces, des bulbes, des graminées décoratives.

www.rouepepinieres.com

20

03/11/2011

   

Avec des pruniers, des cerisiers, des magnolia stellata, des piéris qui seront des compagnons à floraison printanière. Les iris suivis des lys quand le printemps fera place à l’été Les hortensias pour la fin d’été et l’automne. Les massifs de camélias offrent d’innombrables possibilités aux amateurs de jardinage, une fois bien installés ils seront soit des points de mire soit un beau fond de feuillage.

Pour savoir encore plus sur les camellias découvrez le sur notre site « Au cœur du camellia
Les premiers camellias plantés dans les jardins de France datent maintenant de deux siècles. Ces plantes arrivées au départ à Nantes sont cultivées d’abord en serres froides puis peu à peu à l’extérieur. Il existe aujourd’hui à travers le monde au moins 30 000 variétés répertoriées. Certains hybrideurs ont fait avancer le genre camellia tel que en 1940, Mr William qui hybride des variétés de camellia japonica japonica par l’espèce saluensis, il s’agit aujourd’hui des camellias que l’on appelle hybrides.

Beaucoup de camellias sont aussi issus de semis (chance seedling) traduction « la chance du semis ». Beaucoup de Nuccio sont appelés ainsi. (Nuccio étant un producteur et obtenteur Californien.

Particularités Le camellia en Chine, au Japon en Corée pousse naturellement au milieu d’autres arbres, C’est donc une plante de futaie, de milieu frais. En Bretagne plus de camellias sont plantés en plein soleil qu’à l’ombre Auprès de Nîmes , des camellias se développent en plein soleil dans une prairie au sol acide. A Los Angeles, j’ai visité un parc où se côtoyaient des cactus et des camellias dans un endroit humide..

Que peut-on conclure ?

www.rouepepinieres.com

21

03/11/2011

Les 200 variétés que cultive la pépinière Roué ont des comportements différents. Je crois qu’il faut toujours se rappeler que les camellias nous viennent de différents parents et que nous n’avons pas toujours leur carte d’identité. Aujourd’hui, nous vous vendons des camellias à la taille or certains vont mettre 1 à 2 ans de plus pour atteindre la taille des plus grands.. Pour beaucoup de personnes le camellia est une plante ronde, compacte, au feuillage brillant, portant de gros boutons et de grosses fleurs. Beaucoup de variétés n’ont pas ces caractères. Les sasanquas sont les camellias à floraison d’automne, vendus depuis environ 15 ans. Ils sont encore presque inconnus du grand public. Une vente de plantes plus fortes, mieux charpentées doit nous aider à améliorer la vente.

Les pépinières Roué testent et observent chaque année, des variétés nouvelles. Elles sont le résultat de choix après des voyages tels que le Congrès international du camellia au Japon en 2010, en 2011 le congrès des anciens camellias aux Açores (Portugal), voyage en Italie (objectif les parcs privés et les hybridations obtenues … Elles sont également en contact permanent avec des passionnés dont certains, possèdent plusieurs centaines de variétés dans leurs jardins. Ces passionnés, sèment, hybrident et finissent par trouver de nouvelles variétés qui par la suite sont cultivées à la pépinière.

Entretien
Un camellia s’entretient en le taillant si besoin à la fin de la floraison. Protéger les potées par grand froid, pour éviter la chute des boutons au dégel. Que faut-il faire en jardineries ? Conseiller les toiles thermiques au moment de la vente, ou conseiller de couvrir avec de vieux sacs de couchage ou couverture de laine pendant les grands froids.

Toutes les descriptions et photos des variétés sont sur le site à la rubrique catalogue

www.rouepepinieres.com

22

03/11/2011

Roué pépinières Relevé variétal 2011
CAMELLIA CAMELLIA CAMELLIA CAMELLIA CAMELLIA CAMELLIA CAMELLIA CAMELLIA CAMELLIA CAMELLIA CAMELLIA CAMELLIA CAMELLIA CAMELLIA CAMELLIA CAMELLIA CAMELLIA CAMELLIA CAMELLIA CAMELLIA CAMELLIA CAMELLIA CAMELLIA CAMELLIA CAMELLIA CAMELLIA CAMELLIA CAMELLIA CAMELLIA CAMELLIA CAMELLIA CAMELLIA CAMELLIA CAMELLIA CAMELLIA CAMELLIA CAMELLIA CAMELLIA CAMELLIA CAMELLIA CAMELLIA CAMELLIA CAMELLIA CAMELLIA CAMELLIA CAMELLIA CAMELLIA CAMELLIA CAMELLIA japonica rouge japonica blanc hybride rose japonica blanc hybride blanc hybride rose hybride rose hybride panaché hybride rose japonica rose hybride rose japonica rouge japonica rose japonica rouge hybride panaché japonica panaché hybride rose hybride rouge japonica rouge japonica rouge japonica rouge japonica rouge hybride rose japonica rouge japonica panaché japonica blanc hybride rouge japonica blanc sasanqua rouge japonica rose japonica rose japonica rose hybride blanc hybride rose japonica blanc japonica rouge japonica rose hybride blanc japonica rouge sasanqua rouge japonica blanc japonica blanc hybride rose japonica rose hybride rose japonica blanc rose hybride rose japonica rose Adolphe audusson Alba plena Alpen glo Amabilis Amzer nevez Anne marie pichon Anticipation Anticipation variegata Apple blosson Ave maria Barbara clark Barbara morgan Benikarako Benodet Betty' beauty Betty foy sanders Betty ridley Black lace Black majic Black tie Bleunienn an trev Blood of china Blue danube Bobs tinsie Bonbon blush Botanyuki Brocéliande Brushfields yellow Burgundy sparkline Can can Cara mia Chandleri elegans Cinnamon cindy Citation Compacta alba Coquettii Coral queen Cornish snow Crimson glory Crimson king Curly girl Cuspidata Dahlohnega Daintiness Daviesii Debbie Desire Donation Donnans dream

www.rouepepinieres.com

23

03/11/2011

CAMELLIA CAMELLIA CAMELLIA CAMELLIA CAMELLIA CAMELLIA CAMELLIA CAMELLIA CAMELLIA CAMELLIA CAMELLIA CAMELLIA CAMELLIA CAMELLIA CAMELLIA CAMELLIA CAMELLIA CAMELLIA CAMELLIA CAMELLIA CAMELLIA CAMELLIA CAMELLIA CAMELLIA CAMELLIA CAMELLIA CAMELLIA CAMELLIA CAMELLIA CAMELLIA CAMELLIA CAMELLIA CAMELLIA CAMELLIA CAMELLIA CAMELLIA CAMELLIA CAMELLIA CAMELLIA CAMELLIA CAMELLIA CAMELLIA CAMELLIA CAMELLIA CAMELLIA CAMELLIA CAMELLIA CAMELLIA CAMELLIA CAMELLIA CAMELLIA

japonica rouge japonica rose hybride rose sasanqua blanc rose hybride rose hybride rose japonica blanc hybride rose hybride rose japonica rose hybride rouge higo hybride rose hybride rose hybride rose japonica rouge japonica rouge japonica blanc japonica rose hybride rose japonica rouge sasanqua rose hybride rose japonica rose japonica blanc hybride rose japonica panaché sasanqua paradise hybride rose japonica rouge sasanqua rose rusticana panaché japonica rose japonica panaché japonica rouge japonica rouge japonica rose japonica japonica rose japonica rose japonica blanc japonica rouge hybride rose japonica blanc hybride rose sasanqua rose japonica blanc japonica panaché japonica rouge

Dr burnside Dr tinsley E,g waterhouse Early pearly El dorado Elizabeth waver Etr carlyon Fairly blush Fanch le moal Fishtail Freedom bell Fuji Garden glory Gay baby Gay time Ginyô tsubaki Glen 40 Gwenneth morey Happy holidays High fragrance Holly bright Hugh evans Illumination Imbriqué rose Janet waterhouse Jean claris Jerry donnans Joan Joe nuccio Jules verne Kanjiro Kasugayama Kerguelen Kewpie doll Kick off Kimberley Korea dachong Korea traebanai Kumasaka Kuro tsubaki La psalette Lady vansittart Le lys Leonard de vinci Leonard messel Lovelight Lucky star Maidens blush Man size Margaret davis Margherita coleoni

www.rouepepinieres.com

24

03/11/2011

CAMELLIA CAMELLIA CAMELLIA CAMELLIA CAMELLIA CAMELLIA CAMELLIA CAMELLIA CAMELLIA CAMELLIA CAMELLIA CAMELLIA CAMELLIA CAMELLIA CAMELLIA CAMELLIA CAMELLIA CAMELLIA CAMELLIA CAMELLIA CAMELLIA CAMELLIA CAMELLIA CAMELLIA CAMELLIA CAMELLIA CAMELLIA CAMELLIA CAMELLIA CAMELLIA CAMELLIA CAMELLIA CAMELLIA CAMELLIA CAMELLIA CAMELLIA CAMELLIA CAMELLIA CAMELLIA CAMELLIA CAMELLIA CAMELLIA CAMELLIA CAMELLIA CAMELLIA CAMELLIA CAMELLIA CAMELLIA CAMELLIA CAMELLIA CAMELLIA

japonica blanc japonica rouge japonica blanc hybride rouge japonica rouge japonica rouge hybride rouge japonica rouge japonica rose japonica blanc japonica rose sasanqua blanc sasanqua blanc japonica panaché japonica rose hybride rouge japonica blanc japonica rouge hybride rose japonica blanc japonica rose japonica rose japonica rose hybride rose japonica rose japonica rose hybride sasanqua rose japonica rouge japonica blanc sasanqua rose japonica rouge hybride rouge japonica rouge sinensis japonica rouge hybride rouge japonica rouge hybride panaché japonica rose hybride rose hybride rose japonica blanc japonica blanc sinensis hybride rose japonica rose hybride rose hybride rose japonica rose hybride rose

Marie claire Maroon and gold Mary costa Merry christmas Midnight Midnight magic Mirage Mme lebois Mme martin cachet Moonlight Mrs r, l, wheeler Narcissiflora Narumi-gata Nellie eastman Nicky crisp Night rider Nobilissima Nokogiriba tsubaki Nonie hydon Nuccio gem Nuccios cameo Nuccios jewel Nuccios pearl Ole Paolina guichardini Pink diddy Pitcheria Plantation pink Portuense Prima ballerina Rainbow Red candles Rendez vous Roger hall Rosea Royal velvet Ruby wedding San dimas Scented sun Scentsation Senorita Show girl Silver anniversary Silver waves Sinensis Snippet Something beautifull Splendens carlyon Spring festival Spring formal Spring mist

www.rouepepinieres.com

25

03/11/2011

CAMELLIA CAMELLIA CAMELLIA CAMELLIA CAMELLIA CAMELLIA CAMELLIA CAMELLIA CAMELLIA CAMELLIA CAMELLIA CAMELLIA CAMELLIA CAMELLIA CAMELLIA CAMELLIA CAMELLIA CAMELLIA CAMELLIA CAMELLIA CAMELLIA CAMELLIA CAMELLIA CAMELLIA CAMELLIA CAMELLIA CAMELLIA

japonica rouge hybride rose japonica rose japonica rose japonica rose hybride blanc japonica rouge japonica blanc blanc bordé de rose japonica rouge japonica rouge hybride rose japonica rouge hybride rouge japonica panaché japonica japonica rose sasanqua sasanqua rose japonica rouge japonica rose japonica rouge japonica rouge sasanqua rouge sinensis transnokoensis

Spring promise St ewe Strawberry perfect Sun song Sunny side Super star Sutcliffe's sunset Swan lake Sweet jane Takanini Tama electra Taylors perfection The czar Tom knudsen Tom pouce Tulip time Usu otome Variegata Versicolor Ville de guingamp Violet bouquet Wildfire Yosemite Yuletide Yume

6. Erables du Japon (érable nain)
Ce genre regroupe plusieurs espèces, les plus connues : L’acer palmatum, qui a donné plusieurs dizaines de variétés L’acer japonicum L’érable du Japon est reproduit par semis, par bouturage et beaucoup par greffe. C’est une espèce qui reste difficile à produire et à réussir dans le jardin. Quel est le lieu idéal pour son installation ? où pousse –t’il ? L’érable du Japon reste pour moi un peu mystérieux, j’ai très longtemps pensé que le soleil brûlait son feuillage jusqu’à voir des plantes cultivées en plein soleil à 35° en Italie à 10 h du matin, sans dommage, sans doute grâce à une chaleur humide.

www.rouepepinieres.com

26

03/11/2011

La Nouvelle Zélande est un pays ou l’érable pousse à merveille, les terres sont acides, le climat est tempéré, les hivers doux.

Utilisation
Dans le jardin, dans les petits espaces, pour les variétés à feuillage découpé, (dissectum). En isolé pour les palmatum et les dissectum, certaines variétés seront plus faciles à réussir : Atropurpureum Sangokaku – Tropenburg Pour les dissectum : viridis - garnet Ornatum – Bloodgood Orange dream - Red pygmy –

Plante en pot par excellence, installée dans une bonne terre de bruyère et en évitant les rayons brûlants du soleil, les érables se développeront à merveille, ils auront un aspect un peu bonsaï pour certaines variétés. Ils donnent le ton, au printemps et à l’automne ils sont somptueux

7. Hortensia et hydrangea Origines
En Amérique : Le nom 'Hydrangea' est employé pour la première fois en 1739 dans la "Flora Virginica" écrite par Fred Grovonius et basée sur les collections et les écrits de J.Clayton, botaniste britanique qui étudie la flore en Virginie. En 1753 Carl Von Linné, l'inventeur de la classification rationnelle des plantes, décrivit cette plante sous le nom d'Hydrangea arborescens. Les premiers hydrangeas fossiles aux Etats Unis, en Alaska dans l'Oregon et en Californie datent de 65 à 40 millions d'année avant notre ère. En Asie : Les japonais cultivaient l'Hydrangea depuis fort longtemps mais interdisaient toutes importations et exportations, il faut attendre le travail de Von Siebold qui vécut au Japon de 1823 et 1829 pour l'introduction des Hydrangea involucrata, petiolaris, hirta, paniculata ..., c'étaient des plantes indigènes dans ce pays ainsi qu'en Chine centrale et méridionale. En Europe : Dans les pays de langue française, allemande ou néerlandaise, les 'Hydrangea' sont désignés sous le nom d'hortensia qui évoque immédiatement un grand buisson à feuilles caduques et à grosses fleurs toutes rondes blanches, roses, rouges, bleues et très très répandu dans les jardins européens et chez les fleuristes.

www.rouepepinieres.com

27

03/11/2011

L'exactitude botanique est 'Hydrangea', chez nos voisins les anglo-saxons le terme hortensia est inusité. Comme tous les genres du règne végétal, l'histoire de l'hydrangea est liée à des botanistes qui ont parcouru le monde à la recherche de nouvelles espèces, au risque de leur vie et au prix de beaucoup de souffrances et de solitude, comme le dit Corinne Mallet dans son livre sur les hortensias : "qu'un hommage soit rendu aux médecins, naturalistes, botanistes qui sont "morts au champ des fleurs". le nom commun d'hortensia, serait conservé comme diminutif affectif en mémoire de Philibert Commerson (1727-1773), premier médecin et naturaliste français à

introduire cette plante en Europe, il le fit sous la forme d'échantillons desséchés sur une planche de son herbier. Il avait récolté cet hortensia lors de l'expédition Bougainville entre 1766 et 1769. Peu avant sa mort sur l'isle de France (Ile Maurice) il nomme cette plante 'Peautia coelestina' puis aussitôt, presque sans explication, 'Hortensia coerulea' ou Hortensia couleur d'azur. Le premier hortensia venait d'être identifié et herborisé, ainsi nommée, cette plante signifie fleur des jardins (hortus voulant dire 'du jardin' en latin) . Un grand flou demeure autour de sa nomination, des femmes semblent l'avoir inspiré, entr'autres, Nicole Reine Lepaute, femme savante et astronome de cette époque, 'Pautia' serait un hommage à son nom et 'celestinia' serait une allusion à sa profession 'céleste' d'astronome. Une Hortense pourrait aussi être l'inspiratrice de ce nom, la plus plausible serait la fille du Prince Nassau, ce dernier faisant partie de l'expédition Bougainville. En Angleterre la première espèce cultivée fut l'Hydrangea arborescens importé d'Amérique par Peter Collinson en 1736, par la suite cette espèce se développa très vite à travers l'Europe. Le premier Hydrangea macrophhylla planté à Kew garden provenait de Chine, apporté par Sir Joseph Banks en 1790. En France dans le traité des arbres et arbustes écrit en 1755 par M. Duhamel Du Monceau l'hydrangea est décrit mais les plus grandes obtentions se sont faites entre 1895 et 1965, à Nancy par Lemoine et Fils, à Vendôme par Emile puis Louis Mouillère, au Havre par Henri puis Louis Cayeux...... Dans les années 1970 des programmes de recherches en Suisse près de Zurich ont permis de sélectionner des 'Lacecaps' avec des fleurs stériles très larges, ils les ont baptisés "teller", assiette en allemand.

www.rouepepinieres.com

28

03/11/2011

Pour savoir encore plus sur les hortensias découvrez le sur notre site « Au cœur de l’hortensia »

Description du genre
C’est un genre qui ravit de plus en plus, autant les classiques à grosses têtes que les têtes plates, les serrata, quercifolia, villosa, you an me, paniculata, pour ne citer que les espèces le plus souvent utilisés La plus cultivée que nous appelons couramment « hortensia » espcèce macrophylla, c’est l’hortensia à tête ronde, aux fleurs stériles, de couleurs de fleurs du blanc au rouge en passant par le bleu.

Les hortensias à têtes plates composées de fleurettes fertiles au centre et de fleurs stériles sur le pourtour. Dans l’espèce serrata, la variété la plus connue est le preziosa.

Les trois genres « hydrangea » les plus vendus sont les paniculata, quercifolia, et arborescens Les hydrangea paniculata ou arborescens sont plus faciles à cultiver que les hortensias, ils supportent les climats rigoureux, ils se plaisent au soleil, ils tolèrent un PH neutre même un peu basique. L’hortensia est une plante de mi-ombre, elle se développe dans une terre acide, son enracinement est important, il sera donc nécessaire d’ouvrir un trou important (largeur 0.50 m, profondeur 0.60 m) afin de permettre un bon développement. La couleur de la fleur, bleue, rose est déterminée par le degré d’acidité du sol, des sels d’alumine permettront de modifier partiellement la couleur. L’hortensia est très grand consommateur d’eau, il n’est pas rare de voir par grande chaleur, les tiges se ramollir et faner, le soir la plante retrouver sa belle allure. Afin d’éviter des dommages à la plante, il est donc conseiller d’arroser abondamment le soir, au pied bien sûr. Dans les régions aux été secs il est conseillé de les planter au nord.

www.rouepepinieres.com

29

03/11/2011

Utilisation
Pour éclairer un sous bois, dans un massif, en isolé, en haie, en pot où il est plus facile de garder sa couleur d’origine. Pour se marier avec un vieux mur en pierre. Indispensable dans un jardin pour la durée de sa floraison, pour faire des bouquets, pour le plaisir des yeux, pour ses couleurs qui changent d’une semaine à l’autre. Sa palette de couleurs est vraiment exceptionnelle.

Entretien
Couper les fleurs fanées à la fin de l’hiver, ne pas oublier que l’hortensia forme ses boutons à l’automne et ce presque au bout des tiges, donc ne pas tailler court. Toutefois si votre hortensia perd de sa vigueur et que vous voulez quand même qu’il fleurisse vous taillerez à la base une branche sur deux. Cette taille courte redonnera de la vigueur aux repousses.

Toutes les descriptions de variétés sont sur notre site à la rubrique catalogue

Roué Pépinières disponible variétal 2010
HYDRANGEA arborescens Annabelle HYDRANGEA macrophylla Goldrush ® HYDRANGEA macrophylla Merveille sanguine HYDRANGEA macrophylla Salsa ® HYDRANGEA macrophylla Selma ® HYDRANGEA macrophylla Zorro ® HYDRANGEA macrophylla blanc Lanarth White HYDRANGEA macrophylla blanc Mme Mouillère HYDRANGEA macrophylla blanc Sœur Thérèse HYDRANGEA macrophylla bleu Ayesha HYDRANGEA macrophylla bleu Blauer Zwerg HYDRANGEA macrophylla bleu Renate HYDRANGEA macrophylla bleu Blauling HYDRANGEA macrophylla rose nain Tovelit HYDRANGEA macrophylla rose Freudenstein HYDRANGEA macrophylla rose Rosita HYDRANGEA macrophylla rouge Leuchtfeuer HYDRANGEA macrophylla rouge Maman

www.rouepepinieres.com

30

03/11/2011

HYDRANGEA macrophylla rouge Red Baron HYDRANGEA paniculata Limelight ® HYDRANGEA paniculata Vanille fraise HYDRANGEA paniculata Phantom HYDRANGEA paniculata Unique HYDRANGEA quercifolia blanc Alice HYDRANGEA serrata preziosa HYDRANGEA yoy and me Romance ®

8. PIERIS (Andromède)

Origines
Les pieris nous charment tout au long de l'année, autant par leur feuillage persistant, éclatant, riche en couleurs, différents suivant les saisons, que par leurs panicules de fleurs blanches roses ou rouges, plus ou moins parfumées, spectaculaires,

généreuses. Les fleurs de Pieris, telles de petites clochettes suspendues à des tiges graciles s'épanouissent à partir du mois de mars, la floraison peut se poursuivre jusqu'en avril mai suivant les variétés.

Dans la classification de Carl Linné, les Pieris faisaient partie du genre "Andromeda" qui doit son nom à un personnage de la mythologie grecque, fille de Céphée et Cassiopée, roi et reine d'Ethiopie et qui fut sauvée du monstre marin par Persée qui devint son époux. Ptolomée, grand astronome et astrologue grec, a donné le nom d'Andromède à une constellation de l'hémisphère nord. Pour la petite histoire, en grec ancien Andromeda veut dire "Celle qui dirige les hommes". Par la suite, les pieris furent détachés de cette classification pour former un genre à part entière qui regroupe 7 ou 8 espèces originaires de la Chine et du Japon.

Le Pieris est arrivé en Europe vers la fin du XIXe siècle. Ce bel arbuste mérite d'être encore mieux connu pour ses attraits multiples et irrésistibles.

Le Pieris Formosa nous vient de Chine, il est assez peu connu. Dans de bonnes conditions de culture et d'implantation il peut atteindre 4 à 5 m de hauteur. Ses jeunes

www.rouepepinieres.com

31

03/11/2011

pousses d'un beau rouge lumineux

contrastent superbement avec ses feuilles

anciennes vert foncé coriaces et luisantes. Au milieu du printemps sur les longs rameaux de l'année précédente apparait une profusion de panicules blanches. C'est un spectacle éblouissant de voir sur cet arbuste en même temps, des feuilles rouge lumineux, des feuilles vert luisant, et une multitude de clochettes blanches qui lorsque vous levez les yeux semblent s'offrir à vous dans toute leur générosité.

Comme son nom l'indique le Pieris Japonica vient du pays du soleil levant, c'est cette espèce qui a donné naissance au plus grand nombre de variétés cultivées.

Les « Pieris » sont des plantes de terrains acides, les étés secs ont démontré leur résistance aux conditions difficiles. Dans le jardin on conseille toutefois de les planter en situation abritée du vent et, en bord de mer, éloignée des embruns. Ils prospèrent également bien lorsqu’ils disposent d’une ombre légère aux heures chaudes de la journée, en été. Le sol se dessèche moins vite et surtout ce couvert végétal évite le désagrément des gelées tardives du printemps sur les jeunes pousses.

Ils se mettent en place durant le repos de la végétation. Cette période commence dès le début de l’automne et se poursuit jusqu’au printemps. Mais selon les régions ou le climat, ces dates peuvent varier de plusieurs semaines.

Japonica Très bel arbuste, port arrondi, feuillage vert brillant, Floraison en grandes grappes blanches légèrement parfumées en mars

Prélude Très belle variété naine, port arrondi, feuillage vert mat. Floraison en grandes panicules blanches en mars, couvrent entièrement la plante.

Little heath variegata Petit arbuste, port compact, plus haut que large, Feuillage panaché vert et crème, Floraison en panicules formées dès septembre sont du plus bel effet en contraste sur le feuillage panaché. La fleur est blanche, les pousses au printemps sont rose crevette.

www.rouepepinieres.com

32

03/11/2011

Mountain fire Feuillage vert, vigueur moyenne, fleur blanche en panicules, en avril. Le principal intérêt de cette variété est sa spectaculaire pousse rouge au printemps.

Pink delight Feuillage vert brillant, port arrondi, très florifère, fleurs rose en mars avril, c’est sans doute la plus belle variété à fleurs de couleur rose.

Forest flame (Formosa forestii wakehurst X Japonica) Feuillage vert amande au port dressé, très florifère, Floraison en panicules de fleurs blanches Jeunes pousses rouges au printemps

Flaming silver Mutation au feuillage panaché de Forest Flame, cette variété caractéristiques que Forest Flame excepté sa vigueur. Floraison blanche en panicules en avril Jeunes pousses rouges au printemps a les mêmes

Formosa forestii Feuilles plus grandes que les Japonica, port est dressé, Floraison parfumée blanche en panicules vers le mois de mai. Les jeunes pousses sont d’un rouge brillant. 1.50m à 10 ans

Utilisation
Le « Pieris » répond à toutes les attentes du jardin. On le plante en groupe ou en isolé suivant sa taille adulte, en fond de massif pour les grandes végétations, au devant pour les variétés naines En association avec les azalées mollis, les rhodos, les bambous, les fougères…… Les variétés naines conviennent très bien en potées pour les balcons terrasses.

Entretien

www.rouepepinieres.com

33

03/11/2011

Les besoins en eau des Pieris sont assez importants. La porosité de leur sol favorise l’évaporation et il est donc nécessaire de surveiller l’humidité de la terre régulièrement. L’apport en eau se fait sous forme d’arrosages très réguliers, lorsque le temps est sec. Attention ! Vérifiez la qualité de l’eau. N’oubliez pas que ce sont des plantes qui redoutent le calcaire. Si celle dont vous disposez, eau de ville ou extraite d’un puits en milieu alcalin, mieux vaut vous constituer une réserve d’eau de pluie pour arroser vos végétaux. Le paillage est une excellente méthode pour diminuer l’évaporation de l’eau du sol tout en conservant une bonne fraîcheur aux racines.L’idéal est de pouvoir recueillir des fanes de fougères, si vous habitez une région boisée. Mais vous constituer ce paillage à partir d’un compost bien décomposé constitué des déchets du jardin ou utiliser de la tourbe. Il existe aussi de nombreux matériaux dans le commerce pour réaliser cette couverture : paillettes de lin ou de chanvre, cosses de cacao concassées, écorces de pin broyées, etc. En fonction de la granulométrie de ces matériaux, disposez une couche de 2 à 10 cm d’épaisseur. Maintenez la constamment humide. Enfin, ce paillis gène la levée des graines de mauvaises herbes, ce qui vous permet d’avoir un massif toujours propre.

La plupart des paillis se décomposent avec le temps et disparaissent, parfois digérés par les vers de terre qui les transforment en humus. Renouvelez donc la couverture tous les ans.

La fertilisation

Pour bien vivre, les Pieris ont besoin de nourriture. Une bonne fertilisation doit apporter toutes les matières essentielles à la croissance et à la bonne tenue des arbustes.  Les engrais chimiques

On trouve dans le commerce, des engrais spécifiques aux plantes de terre de bruyère. Facile à utiliser, leur composition a été étudiée pour ne pas acidifier le sol. En général, un apport au printemps et un second en automne leur apportent les éléments dont elles ont besoin. La composition de ces engrais est indiquée sur l’emballage. La lettre N correspond à l’élément azote, le P à l’acide phosphorique et le K à la potasse. Les chiffres qui suivent ces trois lettres indiquent les proportions ce des éléments.

www.rouepepinieres.com

34

03/11/2011

Les engrais organiques

Naturels, ces fertilisants sont des résidus de matières vivantes. On trouve assez facilement dans les jardineries des boites ou des sacs de sang desséché ou de corne broyée. Le guano est également un bon fertilisant, comme certains tourteaux. Les micro-organismes du sol les transforment en éléments assimilables par les racines. Mais cela se fait très lentement

Toutes les descriptions de variétés sont sur notre site à la rubrique catalogue
Bonfire – Katsura – Forest Flame –Flaming silver – Prelude – Little Heath variegata – Passion – Ralto -

9. Les rhododendrons (rose en arbre)
Ce sont des plantes originaires d’Asie. Les premiers rhododendrons sont arrivés en Europe au milieu du 17ème siècle. Les anglais sont les premiers à s’intéresser et en installent dans plusieurs parcs. Au 20ème siècle, plusieurs familles de pépiniéristes développent des hybridations dont celle des rhododendrons yakushimanum. Les allemands hollandais et belges ont également beaucoup développés ce genre. Certaines variétés nous viennent aussi des USA. La France commence à s’intéresser au début du 20ème siècle et la production se met surtout en place à partir du développement de culture en conteneurs vers les années 1970. Les genres cultivés et vendus en France

Les grands appelés hybrides issus de différentes espèces telles que, caucasium, catabiense, griersianum….Beaucoup des hybrides cultivés sont aussi des croisements entre deux variétés. Nous cultivons en France des Rhodos à grande végétation issus d’hybridations faites en Angleterre et au Nord de l’Europe.

www.rouepepinieres.com

35

03/11/2011

- Les hybrides anglais sont issus de plusieurs espèces, c’est pour cette raison que l’on trouve des feuillages et des couleurs de fleurs très différentes. Ils s’adaptent à la plupart des régions de France. - Les hybrides du Nord de l’Europe sont plus résistants au froid, leurs couleurs de fleurs sont moins variées, certains de ces hybrides préfèrent les climats secs en hiver. Les rhodos sont des arbustes à feuillage persistant, toutefois en grandissant les feuilles tombent dans la partie inférieure de la plante. Les feuilles de certaines variétés peuvent être abîmées soit par les hivers froids, très humides ou très venteux. Un traitement fongicide est dans ce cas conseillé.

Dans leur façon de se développer, certaines variétés ont une forme érigée, ils auront tendance à être moins garnis à la base, ceci est simplement génétique, d’autres variétés par contre sont plus trapues, plus larges ou poussent plus lentement.

Depuis le grand développement des jardineries, certaines variétés à grandes et très belles fleurs ont disparu des productions ne répondant pas au standard d’attentes des vendeurs, d’autres variétés par contre pousse et leur boutonnement rapides. Les rhododendrons yakushimanum hybrides sont des croisements de l’espèce par différentes variétés. Issus de l’espèce « Yakushimanum » poussant naturellement au Japon, elle a donné naissance à plusieurs variétés à végétation moyenne et à forme arrondie, compacte. Ce sont les rhodos des petits espaces. En Europe, l’Angleterre et l’Allemagne ont apportés au marché plusieurs variétés. Les variétés issues d’Angleterre sont de forme et de feuillage assez différent, les couleurs de fleurs sont plus variées. Celles qui nous viennent d’Allemagne sont en général plus compactes, et déclinent dans différents tons de rose. sont produites en grande quantité pour leur

La particularité de la floraison des Yak est la suivante, rose soutenu en bouton, la fleur s’épanouit du rouge clair, ou rose ou encore jaune paille pour évoluer ensuite en fin de floraison vers le rose pâle ou le blanc….

Beaucoup de variétés peuvent pousser en plein soleil à la simple condition que le sol dans lequel ils sont plantés soit frais et humide. Cette condition est évidemment en

www.rouepepinieres.com

36

03/11/2011

contradiction, donc pour éviter des ennuis, conseillons une situation fraîche et à l’ombre du soleil brûlant. o o o Les rhododendrons nains à moyenne végétation sont des hybrides de forestii ou hybrides de hematodes etc… Les rhododendrons nains à petite végétation sont des hybrides de russatum, impeditum , augustinii Le ponticum à grande végétation issu de semis

Utilisation
Les pontiques en sous bois, les hybrides en fond de massif au devant de feuillus légers ou de bambous pour leur donner de la légèreté. En association avec des azalées japonaises, des bruyères, des camélias, des pieris, des skimmias …..

Les rhododendrons nains et les rhododendrons yakushimanum peuvent se trouver au devant de massifs, ils sont en général de formes rondes ce qui permet de structurer un massif.

Entretien
Enlever les fleurs fanées sauf pour les super nains. Tailler si besoin.

Toutes les descriptions de variétés sont sur notre site à la rubrique catalogue

Roué Pépinières disponible variétal 2010
RHODO. hybride blanc Gomer waterer RHODO. hybride blanc Mme masson RHODO. hybride jaune Horizon monarch RHODO. hybride mauve Lees dark purple RHODO. hybride mauve Marcel menard RHODO. hybride orange Scyphocalix RHODO. hybride orange Tortoiseshell orange RHODO. hybride rose Albert schweitzer RHODO. hybride rose Anne rose whitney RHODO. hybride rose Christmas cheer RHODO. hybride rose Cosmopolitain RHODO. hybride rose Germania RHODO. hybride rouge Halfdan lem

www.rouepepinieres.com

37

03/11/2011

RHODO. hybride rouge Markeetas prize RHODO. hybride rouge Moser's maroon RHODO. hybride rouge Nova zembla RHODO. impeditum Select RHODO. nain bleu Azurro RHODO. nain bleu Blue diamond RHODO. nain jaune Shamrock RHODO. nain rose Wee bee RHODO. nain rose Winsome RHODO. nain rouge Elizabeth RHODO. pontique RHODO. pontique rose Graziella RHODO. yakushimanum Varies RHODO. yakushimanum jaune Golden torch RHODO. yakushimanum rose Doc RHODO. yakushimanum rose Dreamland RHODO. yakushimanum rose Percy wiseman RHODO. yakushimanum rose Sneezy RHODO. yakushimanum rouge Morgen rot

4) Les ennemis de culture des plantes de terre de bruyère

Les pucerons

Les cochenilles
Elles s’installent au revers de la feuille le long de la nervure principale et à l’aisselle des nervures secondaires. Elles vont former une carapace qui les rendra très difficile à déloger, seul un insecticide systémique véhiculé par la sève y parviendra.

Les otiovrhynques (coléoptère aux ailes soudées)
C’est un insecte nocturne, l’adulte apparaît début mai, il fait des morsures à l’emporte pièces sur le pourtour des feuilles, il pond en été et la larve pour se développer mange l’écorce de la plante au niveau du collet et ce jusqu’à la faire mourir. Ce phénomène se passe pour la culture en pot, mais c’est très rare dans un jardin.

www.rouepepinieres.com

38

03/11/2011

Si l’on vous présente des feuilles très abîmées sur le pourtour, le conseil est d’arroser copieusement en automne la base de la plante avec un insecticide de contact. Les adultes peuvent s’attraper la nuit à la pile.

Le phytophtora cinamonii
C’est un champignon qui se développe à la chaleur, au-delà de 18 °, la plante va faner subitement c’est donc quelque chose qui se constatera en été. Le traitement se fait à l’aide d’un fongicide.

La fumagine
Elle s’établit surtout en été sur les feuilles de camellia. Ce champignon de couleur noire s’installe sur les exsudats sucrés laissés par les pucerons. On peut donc dire, pas de pucerons, pas de fumagine.

Pour éviter la fumagine, il suffit de faire trois traitements de juin à septembre avec de l’huile de colza à raison de 1 litre pour 100 litres d’eau en pulvérisation. L’huile a pour effet d’empêcher l’exsudat de coller sur les feuilles et donc au champignon fumagine de s’installer.

5) La plantation dans le jardin

Plantation à l’automne ou au tout début du printemps à cause de leur enracinement superficiel et de leurs racines fines Les plantes de terre de bruyère n’aiment pas être enterrées profondément. Remplissez le vide entre la motte et les parois du trou ou du bac. Evitez les poches d’air, néfastes à la reprise de l’arbuste. Tasser, arrosez copieusement, même si votre mélange est humide. Avec le surplus de terre, aménagez une cuvette. Elle servira à retenir l’eau d’arrosage jusqu’à ce que le sol se soit tassé naturellement. Bien veiller à l’arrosage l’été de la plantation En terrain lourd, attention aux eaux stagnantes de l’hiver Sur terrain plat, planter en butte pour diminuer au maximum l’effet stagnant Sur terrain en pente ou sur terrain imperméable, creuser un chemin de drainage.

www.rouepepinieres.com

39

03/11/2011

En cohabitation avec des végétaux à enracinement plus profond et plus important, creuser si possible une tranchée au devant de ceux-ci pour que les racines ne viennent pas dessécher les plantes de terre de bruyère auxl racines plus fines et plus superficielles.

6) La culture en bac et en pot
Les plantes de terre de bruyère s’adaptent très bien à la culture en bacs et en pots autant la bruyère naine que le camellia, l’érable, l’azalée, le rhododendron nain, le pieris, l’hortensia, le skimmia, le sarcococa …, ils trouveront une place de choix sur les balcons et terrasses. Toutes ces plantes pourront s’installer le temps d’une saison ou pour plusieurs années. Les précautions à prendre : o o o o Le contenant qui recevra la plante sera d’un volume plus important que la motte Une soucoupe ou un pot à réserve sera préconisé Le substrat sera composé de terre de bruyère (donc très aéré) et d’engrais organique plus un engrais complet NPK plus oligo-éléments. Au fond du bac ou du pot, placer des gravillons ou des billes de pouzelane sur 3 cm, puis la terre de bruyère est répartie sans la tasser. La plante est installée de manière que la motte soit recouverte de 5 cm environ. Le tassement du substrat se fera en pressant avec les doigts vers la motte afin que le substrat adhère aux racines. o o o L’arrosage au tuyau à jet doux permettra de faire descendre le substrat sur les côtés et autour de la plante. Terminer en ajoutant de la grosse écorce de pin que 3 cm, ceci évitera le tassement du substrat. Un changement de pot se fera tous les 2 ans environ, chaque printemps, ajouter de l’engrais

www.rouepepinieres.com

40

03/11/2011

o

Dans une région au PH élevé, l’eau aura aussi un PH élevé, donc la teneur en acidité va augmenter et l’assimilation se fera plus difficilement. Veiller à recueillir les eaux de pluie.

o o

Au changement de pot, grattez le tour de la motte pour enlever du terreau, cette opération doit permettre aux racines de se développer plus rapidement. Au printemps et en été, installer les pots sur une soucoupe assez large en surélevant légèrement le pot, ainsi il est possible de laisser en permanence de l’eau dans la soucoupe. Le déssèchement du substrat est le pire ennemi des plantes de terre de bruyère.

o

Attention au soleil direct sur les balcons et terrasses.

7) Les variétés les mieux adaptées en haies

En haie basse

Azalée japonaise Johanna – Blaws’pink – Mme Van Hecke – Hino crimson – Pleasant – Blue Monday etc…

Bruyère arbustive Erica arborea – Erica Mediterranea A conseiller en climat tempéré

Camellia Sasanqua : Rainbow – Yulitide – Versicolor etc … Hybride et japonica : Olé – kasuga yama – Man size – Daintiness – Freedom bell – Nicky crisp – Botanyuku – Barbara Clark etc …

Pieris Little heath variegata – Passion – Ralto – Prélude …

www.rouepepinieres.com

41

03/11/2011

En haie élevée
Camelia Sasanqua : Burgundy sparkline et Kanjiro Hybride et japonica : Narcissiflora – alba plena – benikarako – blood of china –brushfields yellow – crimson glory – desire – Jules Verne – San dimas – spring promise – sutcliffes sunset – high fragrance – scented sun – anticipation – eldorado – gay time – senorita – spring festival – St Ewe – Taylor’s perfection

Pieris Forest flame – flaming silver

Rhodo hybride Torthoishell orange – scyphocalix - graziella – ponticum – Anne rose Witney – Albert Schweitzer – Nova Zembla etc …

8) Entretien en magasin
Les plantes de terre de bruyère ont le feuillage persistant elles ont besoin : D’aération pour éviter que le feuillage ne s’abîme De se retrouver sur un même lieu dans le point de vente pour leur grande sensibilité aux manques et aux excès d’eau. D’être protégées par grand froid, exemple pour les camellia qui sortent de tunnels Pour les invendues, couper les fleurs fanées et nourrir à la fin d’avril.

9) L’hybridation
Le camellia est bisexué, il porte donc les organes reproducteurs mâle et femelle. Les étamines sont l’organe mâle et comprennent l’anthère avec ses grains de pollen nés sur un filament.

www.rouepepinieres.com

42

03/11/2011

Le pistil, organe reproducteur femelle comprend un ovaire continué dans le style, lui même terminé dans un organe spécial, le stigmate.

Pour obtenir une pollinisation manuelle, il est nécessaire de prélever du pollen mur sur la plante qui sera le mâle et de la placer sur le stigmate de la fleur femelle. La fécondation s’effectue quand les grains de pollen, aidés par une substance collante sucrée et secrétée lorsque le stigmate est réceptif, descendent dans le style et s’unissent à l’ovule dans l’ovaire. Comment opérer ? o o Sélectionner un beau bouton de fleur prêt à s’ouvrir. Il est important qu’il ne soit pas trop ouvert pour qu’il n’ait pas été contaminé par un pollen étranger. Emasculer la fleur : c’est ainsi qu’est appelée l’opération qui consiste à enlever les étamines. Pour le faire, il faut enlever les pétales et faire apparaître l’appareil reproducteur. Tenir le bouton entre le pouce et l’index et à l’aide d’une lame de rasoir, couper les pétales et ensuite toutes les étamines en faisant apparaître le pistil et son stigmate. o Placer le pollen désiré sur le stigmate de la fleur.

www.rouepepinieres.com

43

03/11/2011

o o o o

Mettre une étiquette en indiquant le nom du cultivar Couvrir la fleur qui vient d’être pollinisée d’un petit sac en papier, ne pas utiliser de plastique, on risquerait un excès de chaleur et d’humidité Quand la capsule contenant les graines est formée et qu’elle atteint la taille d’une bille, recouvrir le fruit d’un morceau de bas de nylon Le meilleur moment pour l’hybridation se situe durant les 2 semaines qui suivent la floraison. Les journées les plus chaudes sont les meilleures. La température extérieure doit être supérieure à 15°

L’hybridation est fascinante et procure le sentiment d’être le créateur de quelque chose de nouveau et de beau.

Pour savoir encore plus sur les Plantes de Terre de Bruyère découvrez le sur notre site : www.rouepepinieres.com

www.rouepepinieres.com

44

Sign up to vote on this title
UsefulNot useful