Vous êtes sur la page 1sur 36

T,ES MTTS

L tS I',ûi5

i;rJHAiiRAi\i (mois sacré)

/.

-*Ht An

'3

ç t;

T i-l

-Alriirl I

^^

ti. ,qAFiIA-L-AKl-rïR

^À^^

5 . lUiIAilrlA-L-UL A

À^^

J iJ i''r A D i-l A-

L -U K R A

7. hAIAL (mois sacré)

È. SHAEA'\I

^

!.

'1 t.

^

nAi',ADAri

^

SijAr.rjuAL

( 29 jours )

^

1 1 . DHU-L-QA'DAH

( mois sacré )

12. DHû-L-HilJAhi (mois sacré)

\j) \*

"//u ,Ê

19t

C5

P \./

i'-ô

"*-g

a

\l

".r, rt

I

tr--r-l

(

,/

/

:\\

l*"*ri

(J

{'-.

J it

'/

Lû{.>

)r' /

*t\ t

-v,

r'U

.g

) L-s

r ---"-r*!

1,"/

\A,*4

(.\

\*-/

,/

rlQr.

)

I

l/

",)A|)

/^ô,+ê'

t >.x-v i ;

t

6^'Ê

iiô

'/\_>L5;l r //

r

,

;.

J

ALLAI-i -qu'I1

rrin vérité

soiL exallé !-

a dit:

le ncmbre ci es mois chez ALLAH est de Dcuze (.inscrils)

dans Je Livre

d'ALLAi"'1 1e

jLÎL-jIÛi--jji-]]eajeSLieUXetjaiL'i.r.t.ijeÇU5UUUZeiiiLjib.lW\l]*.ll]./.Lcl'fg

^1,

T1

-*{-

r^-

i-l^,

,

^t

l^

n^

---

j^,.*

T-**^

!4j,-^

-^.i-

-!.-+-^

-nnl

oonréc

/h,,.,,-\.

}ol1c

esl l-a Relicion Immuabl-e (.d-01""-t-ç"yVi*).

ces in _1u-"tices, et combaltez toi-rs 1.es polylhéisles comme if s vous combatient tols.

sachez aUtALLAH est avec ]es craiqnants!

ûans ces mois ne commeitez pas vous-mêmes

Et

Le renort (du ré_aime oe "sacralitétt) dtun mois à un autre mois,est un sur.llus cjtinfio'é1ité

ei par cela les inlidè1es sont en écarement: its

année, désacralisé ( el reporlé à urr autre moi s r.iu I ils déclarent I'sacré" ) et une auli'e

annie i-1s déclareni cue le mois sacré serê sêcra.8e sorte cutils

décl.areni eue tel

r,nois sacri sera une

observent.le nombl::

j

-i^ ù

!i1!rr$

-^r^

uu n!Lr,,, a cjéctarés sacrés.

^,,1

cl

I

tLl

sacré. ',' j nf il

Le vice cja leurs

oeuvrÉs leur

-les'r. (;or. 1X, 16-37).

Pour cela if s ci ésacralisent

ce qu t ALLAH a déc1aré

anoarait

ernbelii,

et ALLAIi ne guicie pas 1e peupf e

f8)

/^lv

^

(/n

il

Ê

I

Â

[àu,Ji,i iiU] 6tfô 16; i\ll

lr\ n

t.\rit

^

^.

U"HËrffilftJ

^

t

,*-

l

-.-

lltJl[YI

l1

est i:eccmmandé de sceller

drouvrir lrannée nouvelle

lrannée écou1ée en jeûnant 1e ciernier jcrur de ûhû-l-Hijjah en jeûnant 1e Lremier jour de,.['ruharrqrn.

i{iuHAilRAfl (i o ) mois sacré

1) -

-ou

I

-

Ld

4

l=It

--.-

.r

r!Ll-LL:

,,

r

-

la';ernlàre

de Dhû-1-Hijjah- on prie't 'rr rakates en récit,ant cjans chacune:

-:.:cf:.1êjr&! ( 1 fois )

-Ly-"tr-t-[g::-t ( tc rois)

-::eLIlgCg (10 rois)

[nsuite cn ]"ève les mains el on demande pardon à ALLAH pour soi-mêmerpour ses deux parenls,

paur 1;s crûyants et

1'Âliairur,'rii€r:oull ioui

les croyantesrpuis

on fail

un dutâ en disant:

ac+"e que jtai

acconpli dans cette année à Lrencontle de Ton ini,erdictian

aue îu nraçr-es pastott cue jrai

oubl-ié et gue Toi iu ntoubJ-ies pasret pour J.equel Tu as été

incjulceni pcur moi maigré'Ion pouvoir cie me châtierrpour cela je Te cjemande pardonlDardonne

I

b

-,,:!rru

-mni

A

rur--rGlLruJrijij;ru.LL

;^

,*------^-^-+

f

l

LUUL ac-ue ûijÊ;'ai

+^,.+

-^!^

-

-

:

i

accotlrË-ii.,

ia

satj.siac-bj.on

et

oour

lequel

mf as pttbris une récorrpenseracceole-le de moi et ne mt enl-ùve pas non espoirrr .

.

l*";

^

/

/

"l

^

(

s

'o3; #

^

6

;

,

ô

/

'

s.p * 1)''3 {

t

, /

|

. I,o-S

L/

;,Lt;

o

r.

\*)/t

d

2

!.

|

/

l'

C:-r-À4-C t4

t

yre

j

/

q

);.:

,

,(

,*

U ry'û

ë

r

"i

aI

ni5t-,')^

-*

*

j

/

l,

.s

LN 2',

t

-./

r'4

o

4.

-.".;

/

"+ 3)"É:\

,'.

:

'

u:

/'

)

2 r

( t"r-YT

/

rlt,'--

-^

"l

=:lJJl

a-J. ù

/

-d'

,

,

t

.t

)

t"

,

;

Tu

Celui qui récitera une iois ce se trcuvent entre l_ul et. ALrAi-l

"i'.aIheur ! Toute notre neine oe

durârALLAli lui

oardonnera les nÉchés quril

aura commis ei qui

ta'â1â,el

cette année vient cj t être perdue en cette lieure-ci't.

ses oeuvres seront acceplées.Le Chaîtân rjit

al-ors:

r Lt- \

Le

jcl

JUUI; :-

-n ciie

2 rakates çl on réci-te dans chacune ce cue lron veut.Lorsque Lron a terminéron

r.

ti

I

'r:

'\:-7

I

icr

-

I

cr

::-'-,

Cl;ien

m:

lnc

c:

L eS Un

oa cette

oeiîlânJê inr enlævet

rcn dil:

Seioneur fternel

ei

ceci

est une nouve.lle année.ie Te ciemande de mraccor-

annéenet- je me réfuCie

.iÈ

en Toi conire

l-e ma1 de cette

ennée.tt

je

Te

i

_

sûucr- oe ni.r naurriiure et ioui soucirô i'iaître de 1a ù',a.iestÉ et. de

-i

l:

,:n:T-ci

lcl

tf

AllahummarTu es le Permanenl fternel

et ceci est une nouvelle année.Je Te demancje en cette

année Itinrnunité contre 1e Chaitân et le secours cont,re cette ârne qur me pousse au malrpour

oe ce qui me rapproche de Toirô itiaÎlre cje l-a ifiajeslé el

rouvoit ntoccuper

t;,#;"

cte 1a Générositér'.

#i

ijt*! **;, # '& y #r 'r,* L; ai

"'É :t;3-.;1Y tL)-- U a)',"-it, )

tr,,d \JT r'! tj [Gi, l#

trifi,ti9'sT.;ff ,r* "! "'fir,o,lt

Celui cuj. fera cette prièrerALLAH lu.i préposera un Anee oui repoussera de lui

ov

T':

le Chailân et

oui Le secourra à ftencontre de son âmerel qui lui donnera 1a réussj-te dans ce qui Ie satisfaitrel lui accordera la facilité dans t,outes ses affaires,

:)

I1

- La ivuit drAshura (ta tûème nuit) esl ::ecommandé de la veiJler.

-lite

-2 rakazes (on récite ce oue 1'on veut).

-Apràs la priàre on récile 360 fsis

purificaloire

de ltuudrû.

le Verset, de LtLscabeau (précédé chaque

fois

de 1a Sasma]lahrassis vers l-a qiblah.

-Après ceLa on récite /+8 fois i"e versel suivant:

'rûj-s: Far Ja faveur d'ALLAt-i et par Sa f,liséricorderque par ce-La ils

se

meilleur que ce curils

amassent ! " ( Cor. X, 58 ) .

ro./

(,_fry- #,ÈP

,

,'"

pr.:

/2

I

t

/:rol

F,P

.'

-//

-irrl\,;

<J,J

/;

ry

*42

.,

/a

/

réjouissent.Cela esl

,+rrÉ+

-tnflin le Durâ su-ivant, 12 f ois:

rrAl-lahummarceci- esL une nuit nouvellerun mois nouveau el une année nouveJ-le!Accorcle-nroi,

Al,lahumna, 1e bien rie lout cel"a et 1e bien cies choses qui s I y trouvenl, el Cétourne c.ie moi Le mal de tout ceta et 1e maf des choses qui sIy trouvent,ainsi i:,le 1e nal des troubles et

des évànenents qui y auroni lieuret

1e ma1 cie ltâmerde 1a passion.: et de Satan 1e laoidé'rn

/

ô fr,

l;

j.À3

c2.

,

,

f

t

/

lr->

"

t

r

p

/

';\-\-,) 2

,

p

\

*,

,

o

-,4^;

p

.:

, tt t, +i

P

.

r

t'"JJ I

e

iu'

+ 3l iûlT

t)!\j I

s

\ii- l;

/

/

?:

1

/

Lbjl-.i -f

-

-'

/

6f

è

o æ

\s

T)

l/

t+4

t f

t

/

/

O .

s ÉF'Éir1

)

rt

I{.

t'i

U

t

oj

:"32

:jn ccncl-ut par cles

et. le saJue-on fera

--asbih et le ranlî,i

du I â

du ;oran, et apres

des nrj-ères pour tous

queloues fois.

avoir prié sur le

les i'lusulmans et

Prophète-qu'ALLAH prie sur lui

l-es Nusulmanes: on récite

le

!n orie 1!t rakates en récitant dans chacune:

an-=c r:

t,f

L

r

-r.

a1-r al1nAn

(t rois)

-jjif:l!ll&

r-i.rô

on dit

(: rois)

70 fois

i-e lasoîhr1e

?L icis pardon à ALLAH.

a =L. râ:lorLé

çcj

par 3.Ali.

tahtmîd,1e

tahlil

La version drlbn

f"lasrhûd mentionnaiL 2 rakates en récilant

-:'

j

^--:-^ r ^ --i:.-^

hpl-5

f

d

prrr

rE

!1

ef:f$f'ç-

it

rois)

(-? flois)

-ln dit, ?0 f cis le tasbihrle tah'mîd,le tahlil

L

7ii icis sur 1e Prophète.

4) -

Jc r crAs:ure

et

le

rakbir;

dans chacune:

et, Je takbir;

et

on demanoe

e+. on prie

i-r iiic re:nu=l- ei on jeÛne. rr- --i^ ) r-t'-les en récltant cÉ oue lron veut cians chacune,Personne peuL décrire ce

oue lrciani

aura aupràs ciTALLAH comme récompense.

ûes iarqesses pour sa famille duran! cÊ jour sonl une pratique de sunnah.Ltfnvoyé rlfÂLLAH

-ouri\'.LÂr lr:ie sur lui

et Le salue- a cit 3'rCelui qui îaii

cies larqesses à sa f ani jie

le jour

ci rAchûrâ , tiLLAii lui

f era des laroesses durant le resle de 1r année" .5of iân a dit;Irf\ous avons

É/\pEL

!ir

=;

r L=

L':rd

Ltemtj:i

cu krol en ce jour est une pra-uique cie sunnah.Ibn Kathir a dit;r'Ce1ui oiri met du

khci le

jc,;r c l -shurao clans 1eoue1 il

a mélanqé ciu musc, n t aura pas de mal aux yeux .]usqurà

ftannée sii:ven-"e.iefui

cui

récit,e

Ie uerset ce frfscabeau

el Le sourate a1-1kh1âç 1C0 fois

el ensu-; ':c l::Ë

soni ci=s lni:" ll i Ês " .

lcui ses deux parentsrALLAi-i allèçera leur châtimentrmême si ses arenls

Seion ,:r.' hadiih orr f ei t 4 raka--Ës avec dans chacune:

-:.at-i<î*ê:

i:u

î!f5,

.-Êef on un autre

h--dr bh , on f ait

-J.dl-i

dLjIdt

I

-3.a2-laizalah(:

:)

.

rakates, par oroupes cie deux, avec dans chalune:

(1 fois)

c.^r

1r,r-r1^

--té)-rKll-Lalc.

/q

\

I

I c-r^\ ulb/

Fipr:s 1e salut- f inal on prie sur 1e irrcphàte-cu'irLLAl prie sur lui

et

le

saf ue- l0 f ois.

Le f eûne en i'loharranr. Hadiths prophétiques:

-"Cef ui qui jeûne un jour du il"ioharram aura pour un jour trente joursrr.

-r'Cel-ui qui jeûnera le jour Achûrâ du i',oharram receurâ 1a récompense oe dix-miLie anoes,

ei celui cui jeÛnera le jour Achûrâ ciu I'loharram rcevra Ia récompense cie dix-mitie marlyrs

et ia técompense de dix-nrille pélerins el visiteurs

(de la f'laisonllrUmra);et celui qui

pêssera sa main sur fa têle cirun orpheJ-in le jour drAchûrâ,ALLAH 1rélèvera pour chaque

cheveu drun decré au Paradisrel celui qui cjonnera à manqer à un croyant i-a nuit dtAchûrâ

est comme

sur lui

ui

qui a f ail

man-oer chez soi toute 1a communauté dæ l,lohammad-cutALLAH prie

""f

et le sal-ue- en leur remplissant les ventrestt.

Les Compaonons srexclamèrent:"0 fnvoyé d'ALLAHTALLAiJ a favotisé le

aux autres jours !'t

lour drAchûrâ par rapoort

i1 répondit:"Oui! ALLA|-l-qurIl sait exaLté!- a créé les Cieux 1e jour dIAchûrâ,I1 a créé

les montaenes l-e jour ci'AchÛrâ r11 a créé ]es mËrs le jaur cirAchûrâ rIl a créé Adam 1e jour

d'Achûrâ rI1.le lit

Allah Le sauva du Feu le jour d'Achûrâ rson flils iut remplacé au sacrifice Le jour drAchûrâ,

entrer dans 1e Faradis 1e jour d'Achûrâ.Abraham fut

né 1e jour d'Achûrâ,

Le Pharaon fut

ncyé le jour drAchûrâ.ALLAH a enfevé 1répreuve de Jon Ie jcur d'Achûrâ.

ATLAH revint à Adam ie jour d'Achûrâ, ALLAT-i a Dardonné l_e péché de David Ie -jour d'Achûrâ, Jésus iut ie jour drAchûrâret 1e jour de 1a Résurrectisn sera l-e jour drAchûrâ".

-1.ç r!uHrEue-qurALLAH prie sur lui

-l

o

!F-nh:,+

et 1e salue- a dit:

ttJl a éLé inposé aux fil,s drlsraô

le -i eûne drun.iour dans ltannÉercelui drAshurarle 10rme -lour de lvrcharramljeûnez-ieret

sûyez

larces en ce jour envers ceux oui sont à vslre charqercar celui qui esl l"arce enver$ ceux QUi sont à sa charqe le.lour drAshura.ALLAH sera larqe envers lui tout 1e reste cie lrânnée,

et celui aui jeÛne ce .]our-1àrcela l-ui sera une expia'uion cour quarânte anslchacun quirayant

viviiié

la nuit de ItAshurarjeûne 1e lendenainrmourra sans sren rendre complett,

-LIun des suivants a dit:

"iel,ui qui jeûne 1e.jour de lrAshura rattrapoe Ëe quri] a

manqué comme jeÛne dt toule l-rannée et celui aui fail

a manoué comme aumône cie toule I I annéerr.

Itaumône ce jour-1àrrailraFFe ce qutil

-'tLes bêtes sauvaees jeûnenl 1e .iour dtAshurat,.

-1rtelui oui lail

1a erande abiution 1e jour cjtAshurarne seta pas malacersinon de la

ma-iadie de -ie nori't (ci t apràs Ibn Aboas ) .

-rrreiui oui donne à boire une corcée dreau 1e jour dtAshura sella cumme stil

ntavait pas

ciésobéi à ALLAiI un clin

ctoei_L'r.

-"Celui oui cjcnnera à manoer à un cioyant, à la ruoture du ,l eûne te so-ir d I tishura sera conme sj- toute f a ccnmunaute de I'ruhammad-qu t ALLAH piie sur l-ui et l-e sai-ue- avait rompu 1e

.ieûne aucrès cie 1ui ei cu I i I l.es avait rassasiésrr.

-"Cel-ui aui .ieÛne ie jcur ctAshurarA[-nAH ]ui j.nscrit I'oeuvre dradoration ('ibâcjat) ce

'i C ans de jeûne et de veill-er'.

-"Jelui

senl. Cleuxrr.

qui jeÛne ie -1 our. d'A.shurarALLAll lui

inscr:it

1a récompense des habttants des

,('??'

lu

ot

rsos./

.\-uè

)

I

+Ui *^)

/{/

l1

rel l-\ r-r-c

",)

*d

'/

"iri ,

tr

t

a

/

)rr-4)

/

':

it\, \'' ;

t''1;

,'i

I

',

)},

/

''

e r

â

,t)(

,_p 6,) I

1* !:L,

-\^,)

o

'-

""É*)fii'"

fifuT

':-r',i'i '"rL i L' ?+',

t., 'qri v :.r:tJî,

3; 'É ?+vi

,J't ,'* s .,}niT

'r.i\ ;,1 ',+îi

,./., . J

)

/

it

-\-, î-+y )

'û\t

>f 2

,t,

l

t1,

uiiJ,É;

u\L"; r'Éj 'r-t-*ii'

,t\

',)/

'+i-*'4 /qi

,,,i;'i

)',t l'.r: i

ir"'I

'|

G::' ir r)" '

o

o''f

,P?T

2

"Érr

LS\,'l

S 1 '.J

\

)L ç

tS-/

.-y

I

,

r

ot

f

/

.-tja--La 7:-*+

zL.

l

,

)'i ,'i J 'p

t,

\-)

"

\'r

i.')

-t-]4

/,-

,'

i.,

U -\:.-

,,-

Â: L- 'r7J L'

\

.z

0

')'

()

'^i'

,

Yr,

l

ujf

Ù"

!

S

'*tO

--t), -#

^

t'-1

1,.*i ui oui réci.le CHA0Ui Jûl,.lFi de Safar cetIe .!:3 ALLAH taralah 1e orol"èqer'ê tcluLe ltairrrée

C'lrant ies do:nmaoes et

enlre-temlts.

rles épreuves jusqutal Safar

su.i.vanirat iJ. ne soufÊrira draLrcun ma1

Iexte de la dura:

Au nom dtALLAl-i ]e Ïoul-irj.sériccrdieux,le'iràs-Fiséricordieux!

nllahumma, orie sur noLre Sei.oneur le,uhammadrton serviIeur

et, ton pr:oohàte eL lon envcyé,

Ie crochète i-1. let.tré,eL sur sa farni. lIe,el

tcutes acver-

!ri lés et é{:reuves et malheurs eue Tu as décrétés en ce rnois, I ternps, û iîoi de cË n.Jf iÉe :.

Ie bénis et. ]e saIue.

A-1 .iairummaren vérité je me réfuqie en ici:cetre

1e nral. de ce moisrel corr ire

da ltauLrir!

luj

{:ui. retcurne,ô i:aTtre de }a FiajestÉ et de ja ûénérosiLÉl ô É;osEesseur cJu i;c;:te îrôrreï

ô 5avant de ce aui est

et de ce qui nresi

pôsret oui querrc i]

veut unÉ circse

cjii:

r'sojsl',et

eLte esLl I IlèrneI,6

ier:pÉtuel! B Ce]ui qui ccmnence (cree) ô ialL:i

ru

iâfs

Ôê q]].d i-Lt rJClj'X

AlJahunrma, vellle

par îc.'r eeiL sui mci*rnôr,e el ma Êanille eL mes bisns ilt. mon eniânl Êi-

iia r.slicion

{las ne:

çar Ia lsriséricorder6 1e Flus llisér:cordieur

ÀJ. l ahumma, ôÊr-rissant en f otce, ô Puissant en rjesèri;cticn, 6 Ëuissani, tctuLe Ie créali on ,'abaisse cJevant Ta Puissance, scis-moi sufFisarrt, à 1'enconlre oe Ta crea:.icin, ô a1Énfiti.",êr':

ô iielui qui embellil, ô Celui qui suroasse, ô Eienfaii.eur, ô ricncré, ô ilel.ui derrL jl ntas:

ras ûiautre dieu cue loirpe:'la t',iséricûr'rJç,, $ 1e plus liisériccrdieL:x des I'lis4ricer::eux! It nutÂi-LAt-i prie sur nL]tre 3eiane,":t i'uhamrad et si.:i sa famj. l le et $es cÇi:rr:âîncns et Ls:

et nra vie drici-basrpar

Iaouel. e iu

nlr éoroi.:ves, avec les oieux el ies veri,-reur

J.leursraL-axl"ryiâri),Ê6s

Ia miséricc rdart !uissantrô lardonr-isnt,S uén,-:re,-:xr6 f.i:1r.,

des Fiiséricordieux I

;:pT qf,

YulT P'*'

'Ëït

i-$-rir *-r-iJ

,# d # #'F 'd;i

brV s ;î *:

'#,

doST

# É 3,3:,,".&\

;i

; s,l ,, J -'+ ,É o,, ;*r*

*,'t4UU :ttSt fifur c-r;

H;, ,r' '*lÇ

),t(,,,

",âli

,1+' ,,

I r,] ''*- i? ?+: ç, ; r'

'j

I e; ,3 j{ u't ;É

'* y\ V:

'r3 't )rl "\t'; 'r',t,

,f41li*, ,J.rir ''i u1 '\# rJ L# !

-,+5î +>rT,f L'

'u; u '$;1 5i

uËit ,;f ) ) uli,j,É, ,},Li.' tf

G*t"f 'f)t,

/

/

ô ,

r*r*o-|'r

\/,"

t

tr 'u.uj/,é;', $; *t'i ûi'\''(# t- 't*

'i;

.4

"

s ry*; *l #-, #

,

-r,i

tri

è

!,')

tj

/

l

i, i--, #''.jt "SÂ s

t,

*wa--*j.X.* .

l

C $"^+ '1o

"-'*'c

:

QLutc- -tu /*r"v, . oLL ço';ç4 eû' -L nat'*tËm* ,

*ft*

3 13 +"*

*/-* r'e'-rv>+'l :

'

,

r#-o\ Ù,. ,^.* $'# "" Iir

\;"'-

;-

*"

\-"/

I

,.-',f,.P

,r)'r*-J\ >-l; tu''.t

i

,\ "";?

-,'

,

*

- n

^ - f-"Ttt"

r

?:-f

'

Ff<b

'3'l'tt

+a*

'/

'*'*',

È,T cvr'F

'':"Ë'" -

al-""11 i-!r-l'

t

,. ,r.1,?,

9+i

"

i'--r.

; 15ï3; é-ril

t-/

*1*i

l-

\c

', ô#-3

---/

r:.nL*t*h*A "'t*'+à'c' fr'â'* "t'*)t*"*

'

| LLetu*yL. *.r.{â, ,r-er* rrr*r-^-,*:'-

ôt*$xi

At!*rr*,*v,^s-

f14- '*.'&'4a tt"'1"'-'f'a' *l|*â*^.ti

I*T-JL T,*r'J,-léÉtt.,l Êu*'vr

tutu

"fÂ'*

;{iw.a

*"'J J**.s-t t tu'*Ltzt^'*{'t^ Âo-*-*l"a -{-n'*^-"

+*" *{l**J"" {"

"/,*

4*l*T*J/-*î-ry,t;4*r*

âA-,x. *l-r2; }x{-^L*-fr 'ot '*}'*

,}tJl\

+*-,.*

' &n&

-.o'0,

,y'a

v*)ru a-e,t,sua ,

lr 0.

4*Â-

o"fiîu*

n. *b*ù

.!* n.^*t I'

,*u^.1+ -r'"&^r**,{ :ê,:+

4À"*rs

4t ^^^L

; -'*

âÀ y

J'" e;'l

Yu

' &

'/t-/}'rLk;- 4*far^l

* **

'"1* t'p' l'

e;'

YYi:#,f

ar*;'çca *F

,]^*r*l*r^Ë;era

::w ÇÂ& "r

'n

tnetw n*ffi. M";ir â^"1-rL*-{'e**'^r

*c,ù &t* ll"?"*".-o '

Un tles Conni: iss;Ln'Ls

a. di

et 'tr:uL cel-a clirns 1e <.lernler !l],'

r,re clrerqrre année desccnc.Lent l2O.OC0 11 i;r,

_ir!! du rirojs rle Cafar :

c1e ce -flir,

cc

j our

es'L 1e

4 .r.alc.qilqs en

pltrs ptlnible cle 'bou -

Lr année .

0r c elui

qui priera

rei c iteint

d.a,ns chacr:

La 1.'â b iirah

1 fois

La s ourate ùI-liarytl':-,.,' i f OSe )

 

l.'i fois

Liu souriLte a"I-lkhli,.:

(ffZe)

I5 fois

ert c e j ou:

L,Éls 2 sourates c1e 1r:,',.r.-rge (tf3e

S 1f4e)

I

fois

chacune

puis ir-11q.!:l Iu siuluta bi on ''i.nale

;\llah

penclant c c j our , o*, auc Llne é preri ,'e ne

iinné o .

pi:clservera par 5i.l géné:l'si bé

le

Yoici. 1e LexLe cie ltinvoc.

t,ion

invoquera selon la fornule qui sr de tortbes les c(preuves qui descendr Ita.pprochera d.talrcun côté r1 urrrnL ce

:

t'411.;r.hrttnn.i, ô llerrible

i'lajestuetuc clevitnt 'f a

11lrr.: ia i'uissiLnc*f*ô 'lerri.ble

\taj 3 -: : .st iricliniuni, tou'Les '.1'es

d.ans Lir Irorce

I

ô ll'rès

Bicnf ai beur I ô "t'éa'tures ûrircieu-x I

Dc(f cnd.s-moi corti,r'e

ô I'lat

1e rrral c1e 'la

,.i;a

{;ion I

ô

t,re cles f aveurs

I ô Dispen:.r, Ieur

n'y

cles bon]reLrrs I ô G,1néreux I

ô Celui eIt rlchors tltrquel il

,''. pi-rs cle itieu ! ltrr j-.s-rnoi misi!ricord.e

con'lre Le nar.l- cle ce jour

!

ô Cclui

q.ri suffit

,r'ri les m;rlherrrs 1"

Ic Savantrr

par 'la iii isejrico::i1.e, ô Ie Plus ,'.;- r!ricorfli-er-r,x cles nr-i-::'.jricordieu-x '."

tti\i.L;.il.liinniar

grand-pbre

-r-' ce tltti

(.lt,

su;jct,

pr!u 1e secre b

(fu

I'rophà'be 1

.e a-t-llassir,n

-h:rnrnitr.cL)

1s-rrroi

e'L de son

-[rùre (-'Lt),

dc son

-'"I

rrlaI

eL cle son pirro

(t.'âUlma) e'L ile ses enfi-rn'ls, t1éfe,:

I^

rr--

les soLtcis. t ô Celr-ri clrri rellouss'-)

iiescenci;renûa.nt "e jour

oL -|1 cisb 1-tOy;inl i:r

'tij.[ c1rtt",\1"i"ah prie

'rort.s

!

ll

("lI-iiu.;so5'n)

ùe sa rr)r'c

et

con-br

pour tous

:i

r'.'rllah vous suf f ir

' ir lcur

tous

(Coran, 2, I)'l).

sur no+': ,1 seigner.rr ]'1ohlinrna,rl, rir.lr: sa f amil.le e {,

scr s c ol;i

;i'., jf Ç: !4' -^.yçyry;t -)io I P'

,trf;ï5r =1+ i

frl *-li !,*,.,

J'. jfl- +É (

,tl'i; V A;:/,-{ti- Si W,'itt,v #r, ;fr

v4J

-- t',?, ë-. " ,

o

6\w

_,, t
\

^-^sg

)

4rg

"

.

)

,-

)

.}.,-:r'

'-/

t'

i

tr.r.^'-,t

-/zz)

f;l

zl/

)^)

/

Àl(

f:.

l.r.O

j-

;JII

/-7

1) - La i::uit, du Dernier liercredi de Salar *récice: l-a so:rare Ya Sîn

Au ccurs ia fe récllaticnrrépéler

31i fois fe verset:

-â/,/

'1o s-,,

,t; 1; &

'$t

!g, s i3= le ia o.lra suivante:

rrAilahumriia, acccmalis sur nolre seigneur l'iohammad une qrâce unitive par J.acuell-e Tu nous

i.^ ir,,+ôô les terreurs et f es caf amités, par laquel-"1-e Tu satisf asses tous nos besoi ns

et nc

nous iasses at;eindre les fins extrêmes pour toutes les bonnes oeuvres pendant la vie et

api:.rs ia nrorl !

i -n.,+à- -1.i+ng1;1s de nous f e ma-1 de ce qui descend cju ciel et sorl de ]a te rre ! t"/raiment lu es iuissant sur tcute chose !

Ô-,uv==

u=

rs

L!u!c-

çuriiies

le toutes ]es malvaises actions, nous élèves aux deçrés ies pJ-us hauts, et

r.:

r-Llc

iJlrrl

idt

!cUU

r.- o.-; I ALrAH répande ses çrâces rrnitives ei pacif icatrices

sur notre seigneur iiuhammad,

x;aire

I d

l/

f

-, >-jj

I

4(;

ô"'

.-'Jt

5 tqf qlt.*ç !air crouDes cie deux en récitant:

:*

d-t i

fr,'

-Cans la nremj-ère: S.al-[âlihah et le \lersel cir-r lrône -dens ia seconoe: S.at-lât]Irair et S'at-itn1âç

inq,ri i'

-t nnip sUr -r.e ilrcphài.r -ggrALLAH nrie sur iui

et l-e salue- Duis on dit:

*aa-.i-,ç1.r=,.j r -, . t.t".*" t.r tes l,.oms fes pfus beauxrrrar Tes f-eroles paliaites el par la

véiiiaiion

nortée à Ton t,rophàte f ,uhamrnad -cutÀLLAit prie sur lui

et 1e saf ue- de me prot'é-

cie me préserver de Icn énreuve, ô Toi qui repousses l-e melheur ! ô Tci nui al'1èoes

à mon

r:er

=i le s.cuci ei écartes Ja i::'islesse I Icarte rie moi 1e souci el 1a tristesse inscrits

enc:nti'e pcur cette année! Urainent Tu es nuissani sur toute chose! [l

qutALLAFl accomolisse

-Èes crâces unrlives sut notre seicneur- i;ruhammadrsur sa i:-amiije el sur 3s5;umËaonct-i:; ei ci-rri-t r1.-a1ise sur erx une crâce pecificaLrice pariaitet''

ÉTl+i

ts U., ,iîiT

.ùl t

4t5-p /' é,

/

,

ul

fs

tt\

.rJT

r^

i*.,

;t ÂrjJ]'

L'l

Àô-g

//t"

r1

U

\r-.,r .)

r

J+-\-;\, uitn', u\,

Ét

9

I

fF

d

,t

r-o

( l- 'UiT ë'! U

"v

/.

\9

(JJ

aj

ft

$j

)

o

r.ê

.

<s

ti,

f

,

-,!,

rr

L'.

àJ.,t'T

;*

'oîr 1h,

J

',1'Y

,,f

:'É'#

2)

1.in

Le

ft

'1*\,îJ {,,

- L e Jour du iaernier f"iercredi cie Saf ar

ries rionnaissants a dil

oue chaque année cjescenrJenl 32A.01.;Û épreuves et lout cefa dans

dernier mercrecji du mcis cle Safar: ce ce fait,ce

jaur est le pius pénible de l:u';e

année. tjr ceiui qu.i priera en re

-.r. al-f

ALII-,An

/,

(

I

\

t crS j

-i our 4 rakaLes err récitant dans chacune:

.=:e_f:_""Ltef i".1t6) (11 fois)

-:.al-Itntâç

(t:

fois)

-i,es deux scurales

de proteciionrchaci;ne

(i