Vous êtes sur la page 1sur 10

entre abondance et rareté

L’eau est source de vie. Les ¾ de la surface de la terre sont recouverts d’eau.
L’eau : une ressource inégalement partagée.

A) L’eau : source de vie.

Il y a 97 % d’eau salée et 3 % d’eau douce sur terre. 3% d’eau douce, dont


la moitié est sous forme de glace, c’est-à-dire 1.5%. Dans les 1.5 % d’eau douce
qui reste, 0.75% (la moitié) se trouvent dans des nappes phréatiques. Il ne reste
donc plus que 0.75% d’eau douce pour l’homme.

Le cycle de l’eau : c'est le chemin suivi par l'eau sur la Terre.

L’eau terrestre est inépuisable, il y en aura toujours autant.

Ce cycle est global, mais chacune de ses étapes ne se déroule pas


géographiquement aux même endroit. Ainsi, il ne pleut pas de la même façon
partout.
Le bilan hydrique annuel mondial

B) Les usages de l’eau.

1) L’eau est la plus utilisée par l’agriculture à cause de l’irrigation. (70%)

2) Elle est ensuite utilisée par l’industrie. (20 %)

3) Puis par la consommation domestique. (10%)

La consommation journalière par jour et par foyer est d’environ 500 litres
d’eau. Normalement la consommation serait de 10 litres par personne.

C) L’accès à l’eau.

Sur la terre, les ressources et les besoins en eau ne coïncident pas. Par
exemple :

- Beaucoup de gens en Chine et en Inde et peu d’eau.


- Peu de gens en Amérique du Sud et beaucoup d’eau.

Les ¾ des habitants sur terre n’ont pas accès à l’eau courante et ¼ de la
population mondiale n’a pas accès à l’eau potable.
Certaines populations boivent quand même cette eau non potable et
tombent malades et d’autres utilisent les puits.
Maîtrise de l’eau et transformations de paysages.

A) Les aménagements hydrauliques.

1/ Techniques anciennes :

Puits : puit artésien. (on met de la


pression pour que l’eau remonte plus) =>
risque d’épuisement …

Chadoufs (matériel qui


consiste à prendre l’eau
dans la rivière puis
pivote et la dépose dans
un récipient).

Norias (système de roue avec des cuillères qui prend l’eau dan la rivière)

Aqueducs : le plus célèbre est le pont du Gard en France.


2/ Techniques modernes :

Le problème des canalisations était qu'aucune ville ne


pouvait payer pour ces travaux. Alors la générale des
eaux, divisée aujourd'hui en plusieurs groupes a permis
des constructions gratuites mais en faisant payer les
personnes qui voudraient prendre de l’eau. (=> exemple de
Villefranche/Saône dans le 69).

Canalisation
d'eau
courante

Barrages : Le plus célèbre est le barrage des Trois-Gorges en Chine.

Il y a environ 4000 barrages dans le monde. (France => Serre-Ponçon,


Turquie => Atatürk, Egypte => Assouan).
Les barrages servent à créer de l’énergie, éviter les crues (exemple => le
Nil en Egypte), et à faire des réservoirs d’eau.
Aujourd’hui, les projets nouveaux de barrages n'existent plus en raison de
leur impact sur l'environnement.

B) Aménagements et paysages.

• Rizières : eau présente en permanence.


• Oasis. (Point d’eau dans un désert, avec des palmiers, champs de légumes,
fruits, .. et quelques habitations qui se crées autour.)
• Digues (= Polders) : protections.

• Terres pleins (Avancées sur la mer).

• Centrales nucléaires.
• Communication. (Bateaux)
• Ecluses. (Ouvrage d'art hydraulique implanté dans un cours d'eau
pour le rendre navigable et permettre aux bateaux de franchir des
dénivellations).

• Favorise un moyen de transport non polluant (1 péniche équivaut à


250 camions)
• Loisirs. (Aviron, pédalo, plongée, natation, pêche …)
• Eaux thermales. (Thalassothérapie)
Une ressource convoitée et parfois menacée.

A) L’eau est source de tension.

1/ Tensions internes.

Les îles manquent d’eau.


En Espagne, le Nord du pays est suffisamment irrigué mais le sud manque
d'eau.

2/ Tensions entre Etats.

Lorsque le fleuve (ou la rivière) est une frontière. (Exemple => France /
Allemagne : le Rhin).
=> Problèmes d’immigration (Etats Unis/Mexique).

Lorsque le fleuve (ou la rivière) traverse plusieurs pays. (Exemple =>


Turquie/Syrie) => Gestion de l'eau circulante.

Dans les mers, les océans => la Z.E.E. (Zone Economique Exclusive)
regroupe les eaux internationales (>200m des côtes).
B) Une ressource a aménagée.

1/ Menaces sur la qualité et la quantité.

La quantité :

• On a besoin de plus en plus d'eau car on est plus nombreux


• On en utilise de plus en plus pour nos activités : loisirs, agriculture

La qualité :

• Engrais et pesticides polluent


• Déchets toxiques rejetés dans la nature…
• Eaux usagées non traitées.
(Exemple => Mer d’Aral) : elle diminue.

2/ Les défis du 21ème siècle.

Comment se procurer plus d’eau ?

• Désaler l’eau de mer.


• Aller piocher les eaux fossiles (iceberg, …)
• Améliorer le système de recyclage.

Comment faire pour limiter la pollution ?

• Le recyclage est trop cher donc les usines jettent leurs déchets dans les eaux.
Il faudrait faire des amandes plus chères que le recyclage, pour que les usines
payent le recyclage plutôt que les amandes.
• Etablir des lois internationales de protection de l'eau.
• Réglementer les activités.
• Protéger les fleuves. (Exemple de la Loire : sans usines autour).
Comment éviter le gaspillage ?

• Eviter de laisser couler l’eau.


• Récupérer l’eau de pluie pour l’arrosage.
• Le goutte à goutte : micro aspersion, pour l’agriculture. (Pour éviter les
grands jets d’eau).
• Système électrique pour faire couler l’eau. (Passer la main pour qu’elle coule
et qu’elle cesse de couler au bout d’1 minute).
• Recyclage.
• Compteur (Nombre déterminé de litres par jours et par foyers).
• Stations d’épuration.

Conclusion

L’eau est de plus en plus au centre des préoccupations internationales. Sa


rareté conséquente lui donne une valeur importante. Doit-elle devenir un bien
commercial ou rester un bien patrimonial ?

Audrey, pour La Gazette

Centres d'intérêt liés