Vous êtes sur la page 1sur 94
Henri Laborit Biologie et structure Gallimard Dans la mime ellection LOGE DB LA FUITE, # LA NOUVELLE GRILLE, #27 © Editions Gallimard, 1968. Henri Laborit 21 novembre 1914-18 mai 1995), d'abord chi- Sorienta ensuite vers la recherche fondamentale. On introduction en thérapeutique de la chlorpromazine, premier « tranquillisant », de Thibernation artificelle, ainsi ue de nombreuses autres molécules a action psychotrope. Ses ‘travaux sur la réaction organique aux agressions ont précisé le :mécanisme de certains grands syndromes physiopathologiques et ont apporté des solutions nouvelles & Tanesthesie et & la réanimation, II ditigea le laboratoire d'eutonologie & Yhopital Boucicaut, qui fonctionnait depuis 1958, en dehors de toute institution publique ou privée par les seuls droits dauteurs de exploitation par Tindustrie pharmaceutique des brevets pris par le groupe. La biologie des comportements a conduit Henri Laborit & pénétrer dans le domaine des comportements humains en situation sociale: sciences humaines, psychologie, sociologle, économie et politique. AVANT-PROPOS Un mot reviendra dans cet ouvrage d'une fagon las- sante. Nous n‘avons pu faire autrement. C'est le modéle sémantique d'un concept essentiel. Il est done nécessaire den donner d'abord une definition qui nous assurera de 1a précision de Uinformation transmise grace d tui. I's'agit du mot « structure ». Nous emprunterons sa definition & la théorie des ensembles. Une structure est alors « l'ensemble des relations existant entre les éléments d'un ensemble ». Siructurer consiste donc 4 tenter d'établir Vensemble de ces relations. Comme l'ensemble des relations entre les éléments d'un ensemble est souvent hors de portée de notre connaissance, le mot de structure désignera souvent des structures imparfaites, des sous-ensembles ou des par- tes de ensemble des relations.