Vous êtes sur la page 1sur 2

« Ô gens de la Sunna, soyez solidaires car vous êtes minoritaires ! »

Al Hassan Al Basri

Le Prophète, sallAllah alayhi wa salam, a dit à Ibn 'Omar, radhiAllahu anhu :

« Sois dans cette vie comme un étranger ou un vagabond. Comme si tu n'avais jamais connu cette vie et que tu avais toujours vécu dans l'au-delà. »

(Rapporté par al-Bukhârî (Al-Raqâ'îq), At-Tirmidhî et Ibn Mâja (Az-zuhd), Ahmad)

Dans une autre version, il est ajouté :

« Et compte-toi dès à présent parmi les habitants des tombes »

(Rapporté par At-Tirmidhi, Ibn Mâja et Ahmad.)

« Étrangers à ce monde »

Ibn al-Qayyim – Ibn Rajab al-Hanbali

« L'Islam a cessé d'être l'ordre établi face à l'émergence de l'occident qui fort de sa machine propagandaire impose avec succès au monde entier son idéologie et ses valeurs. L'Islam authentique est donc aujourd'hui bel et bien redevenu une croyance étrange et marginale alors que les schémas de pensée occidentaux polluent jusqu'aux esprits des musulmans.

L'idéologie occidentale dominante et la conception du monde qu'elle véhicule sont acceptées comme des évidences par les masses incapables de remettre en question ces idées fondées sur la "modernité" et l'immanence des valeurs. Le simple fait de croire en l'Au-delà, aux anges est considéré comme une folie, le simple fait de pratiquer les fondements rituels de l'Islam comme les prières quotidiennes, suffit pour être considéré comme un fanatique et un illuminé.

Même parmi les masses se réclamant de l'Islam, les derniers musulmans à manifester leur désaveu des "valeurs occidentales", à contester l'idéologie "moderniste", constituent une minorité rejetée et méprisée par les leurs, quand ils ne sont pas opprimés par leurs gouvernements.

Il est aussi difficile de nos jours de remettre en cause et de contester l'idéologie occidentale qui s'impose comme une évidence, qu'il était autrefois difficile et périlleux pour un jeune Mecquois de rejeter les idoles de son peuple pour embrasser l'Islam. La vérité parait si étrange dans un monde où la folie et l'incroyance sont devenues la norme qu'il est nécessaire d'avoir une détermination et un esprit critique considérables pour pouvoir emprunter la voie juste.

En effet, l'adhésion à cette religion consiste dans certains contextes à prendre le contre-pied de l'ordre dominant, à remettre en cause la légitimité des dirigeants et des puissants. Le musulman devient donc étranger à l'ordre social et politique.

Le choix de la vérité est donc un choix douloureux car il arrache l’individu à la masse conformiste et grégaire. Il quitte une situation confortable pour rallier une petite communauté minoritaire, faible et oppressée. Le simple fait de prendre partie pour ce groupe constituait déjà un comportement incompréhensible pour les masses conformistes qui se rangent systématiquement du côté du plus fort.

Mind Revival | NourrisTonEsprit.wordpress.com

Or, la foi consiste précisément à braver l’ordre établi, à prendre position pour la vérité et la justice même s’il faut pour cela être minoritaire, s’opposer au monde entier, être considéré comme étrange, étranger et subir des épreuves terribles. »

Extrait de la préface par Abû Soleyman al-Kaabî

« Le croyant sera méprisé à la fin des temps car il sera entouré d'une masse de gens corrompus par les péchés et l'égarement. Il sera parmi eux comme un étranger, ils le détesteront et l'opprimeront car il ne partagera pas leurs infamies, qu'il délaissera les péchés et différera d'eux en toute chose.

Lorsque Dâwud at-Tâ'î décéda, Ibn Samak dit à son propos :

« Dâwud regardait le monde avec son cœur, et son intelligence intérieure (bassira) a rendu ses yeux aveugles. Il ne voyait pas les choses comme vous les voyez et inversement. De ce fait vous le considériez comme étrange et lui-même vous voyait comme des gens étranges ; il vivait pour cela à l'écart des Hommes. Il était un vivant parmi les morts. »

Il y a même des personnes qui furent détestés par leur propres familles du fait de leur foi qui les faisait apparaître comme « étrange » à leurs yeux. Le Calife pieux 'Umar Ibn Abdel'Aziz entendit un jour sa femme lui dire :

– « Qu'Allah nous débarrasse de toi ! » et il répondit :

– « Amin » (=Amen ; Que Dieu accède à ta demande.) »

Yûnus Ibn 'Ubayd a dit : « Rien ne paraît plus étrange que la Sunna, et plus encore ceux qui l'ont vraiment compris. »

Il dit par ailleurs : « Dès qu'une personne apprend de la Sunna et la comprend comme il se doit, elle devient alors étrange aux yeux des gens. »

Ibn Rajab al-Hanbali

« Ils combattront les musulmans et laisserons en paix les païens. Ils réciteront le Coran mais cette récitation ne dépassera pas leurs gorges »

(Hadith rapporté par Bukhârî et Muslim, d'après Abû Sa'îd al-Khudrî.)

« Vous imiterez les coutumes des autres peuples sur tous les points, si bien que s'ils entraient dans des trous de lézards vous en feriez autant. » On dit : « Il s'agit

des juifs et des chrétiens ? » Il répondit : « Qui d'autres ? »

(Hadith rapporté par Bukhârî et Muslim selon Abû Sa'îd al-Khudrî.)

Dans le « Sahîh » d'Al-Bukhârî, il est rapporté par Abdallah Ibn 'Amru :

« Par Allah, je ne crains pas pour vous la pauvreté, mais je crains au contraire que vous héritiez des richesses de la Terre comme cela se produisait pour ceux qui vous ont précédé. Vous rivaliserez alors pour acquérir ces richesses comme ils l'ont fait puis vous périrez comme ils ont péri. »

(Rapporté par al-Bukhârî (Al-Jizia), Muslim (Az-zuhd), At-Tirmidhî, Ibn Mâja et Ahmad.)

Mind Revival | NourrisTonEsprit.wordpress.com