Vous êtes sur la page 1sur 7
Le système d’information dans l’entreprise Un système d’information est ensemble des moyens humain et matériel

Le système d’information dans l’entreprise

Un système d’information est ensemble des moyens humain et matériel qui reçoit des données les traites et les envoient vers un destinataire, il réalise plusieurs fonctions telle que la saisie, l’accès, le traitement et la mémorisation des données.

BOUCHOUIKA NADJET

14/03/2008

fonctions telle que la saisie, l’accès, le traitement et la mémorisation des données. BOUCHOUIKA NADJET 14/03/2008
fonctions telle que la saisie, l’accès, le traitement et la mémorisation des données. BOUCHOUIKA NADJET 14/03/2008

Introduction :

Un système est un ensemble auto réglable et interagissant avec l’environnement qui fonctionne en vue d’un objectif précis et un système peut se décomposer en plusieurs sous systèmes.

L’information est définit par plusieurs auteures, elle est un symbole qui véhicule pour les acteurs de l’entreprise une connaissance utile à l’accomplissement de leur travail ; il y a des catégories de l’infor mation selon l’origine (interne, externes) ; selon la durée de vie (volatiles, persistants) et selon les traitements appliquées (brutes, calculées).

Comportes d’un système de type entrepris :

Système opérant= siège de l’activité productive.

Système de pilotage= siège de l’activité décisionnelle.

Système d’information= intermédiaire entre le système opérant et le système de pilotage.

Un système d’information et ses fonctions principales :

Un système d’information regroupe l’ensemble des moyens de communication des méthodes de traitements de l’information et les moyens matériels et humain utiliser par une organisation ou vue de la pratique de son activité. Le système d’information a plusieurs fonctions, on distingue quatre fonctions principales dans ce passage :

1-génération : sert a :

*Donner une définition et un nom pour l’information

*Définir les événements de sortie et d’entrée

*Un préalable nécessaire à toute mémorisation

*Permettra la saisie et le traitement d’information

*Elle est propres pour chaque organisation

2-mémorisation : sert à sauvegarder l’information sur des supports physique.

3- traitement : est le Transfer des informations dans la forme

4- communication : est le transfert des informations dans l’espace

L’informatique et le système d’information :

L’informatique occupe actuellement une place très importante dans un SI, l’utilisation des techniques informatique permet d’amplifier les fonctions principales de SI.

L’information d’un SI permet de mettre évidence 02 niveaux différentes : SIO, SII

2
2

SIO (Système d’information Opérationnel)= tout activité organiser auteur du SI (signification, tâches )

SII (Système d’information informatisé)= uniquement le contenu informatisé (logiciel, fichiers, bases

Système d’information informatisé :

Système informatique = logiciel + matériel + données.

*Logiciels comme « standards ; gestion de base de données…»

*Structure matérielle « postes client ; serveurs ; réseaux ;……»

*Données regroupées dans des fichiers des bases de données.

Fichier = succession d’enregistrement ayant une structure préétablie (SGF, XML….)

Base des données = une collection de donnée opérationnelles, enregistrées sur support adressable et utilisées par des systèmes d’app lication d’une organisation.

SGBD = ensemble d’outils logiciels permettant la création et l’utilisation de bases de données.

Communication entre les systèmes d’information :

Réalisée entre entreprises partenaires, elle existe depuis toujours surtout sous forme papier (facture, bons de livraison…), il existe aujourd’hui des nouveaux forme de communication telle que :

EDI (Echange des données informatisé) = qui sert à dématérialisation des documents et transmission en temps réel des informations e t réconcilier les flux physiques et les flux d’information. Concerne les données (document, fichier…), il peut se réaliser sur une ligne RNIS, par protocole TCP/IP, ou via Internet.

Partage de «Objets» des bases de données = «Objets» existant dans une base deviennent visibles et modifiables par un utilisateur connecté à une autre base, il impose la création d’un sous schéma spécifique dans la BD hôte et aussi une liaison physique pour une connexion permanente à la même base.

Conception des systèmes d’information :

La conception d’un système d’information est la création d’un nouveau SI ou d’un nouveau module ou l’évolution fonctionnelle et/ou technique d’une composante, et par l’utilisation de l’informatique grâce à un outil logiciel conçu ou adapt é pour réaliser de la façon la plus complète le fonctionnement fixé.

Le point de départ de conception d’un SI est une idée, un objectif, un désir de nouveauté ou de changement, concernant le cadre de fonctionnement présent, de la part des responsables.

3
3

Les phases du développement d’un SI : la démarche de développement d’un système d’information est basée sur :

Etude d’opportunité :

C’est faire une étude approfondie de l’existant en identifiant (les tâches et les acteurs, l’information échangées, disfonctionnements, attentes des utilisateurs, identifier les besoins nouveaux). Cette étude réalisée sur un avant- projet ce dernier contient :

*une description des grandes lignes du nouveau système à mettre en place. *une évaluation financière et une durée prévisible du projet. L’avant- projet soumis à la direction générale pour choix et accord.

Analyse fonctionnelle :

Il a pour but de définir les fonctions détailles du future système (indépendamment des moyens techniques), cette phase est basé sur l’avant projet accepté. Les résultats de cette analyse réalisée sur un schéma conceptuel grâce à des répertoires qui définie les divers fonctions.

Analyse organique :

Cherche à décrire de manière précis chacune des fonctions répertoriées dans le schéma conceptuel, tient compte des matériels informatiques supports de la future application. Cette partie fournit des dossiers de programmation.

Réalisation :

C’est une phase de programmation proprement d ite fait sur la base des dossiers de programmation.

Autres vision du processus général de développement : Il existe plusieurs processus de développement par exemple on trouve : (Développement linéaire, Développement cyclique, cycle en V, cycle en W ).

Méthodes pour l’analyse et la conception d’un SI :

Besoin d’une approche méthodique afin de respecter les délais de réalisation et les matérielles et humaines, la méthode choisie dépendra de la nature de l’application (du futur SI) et de l’expérience des intervenants. À partir des années 70 plusieurs méthodes ont vu le jour telle que :

SADT (structured analysis and design technic) :

conçu en 1976 par softech elle est inspirée par des représentations type réseau de Petri. Elle couvre les phases d’expressions des besoins, de spécification et de conception, elle suite une approche cartésienne et elle décrit le système de manière descendante, modulaire, hiérarchique et structurée. Dans la spécification du système, SADT a deux niveau d’abstraction

4
4

(conceptuel, organisationnel). Cette méthode s’apparie sur modèle spécifique composé de : - Datagrammes : décrivant la transformation des données

- Actigrammes : décrivant l'enchaînement des activités

L'ensemble des diagrammes est ordonné hiérarchiquement et les modules de chaque diagramme ont 4 types de liens : (entrée, sortie, contrôle, mécanisme).

La méthode est basée sur un travail d'analyse orienté flot de données. Elle aboutit à un modèle fonctionnel par 4 étapes successives : construction des Datagrammes et Actigrammes, références croisées Actigrammes / Datagrammes, séquence ment des activités, identification des mécanismes servant la réalisation des activités.

MERISE (Méthode d'Etude et de Réalisation Informatique pour les Systèmes) :

Méthode la plus répandue en France, elle accompagne les concepteurs - réalisateurs pendant toutes les étapes. Selon cette méthode tout projet informatique relève de 3 cycles :

*cycle de décision : concerne les décisions de lancement et le choix des étapes. *cycle d'abstraction : permet de définir les principaux concepts manipulés : (le niveau conceptuel, niveau organisationnel, niveau opérationnel). *cycle de vie : est constitué des sept étapes :( schéma directeur, étude préalable, étude détaillée, étude technique, production du logiciel, mise en œuvre, maintenance). Chaque étapes correspond à un ou plusieurs modèles pour les données, les traitements, les flux.

Autre méthodes : IEM (Information Engineering Method), Méthodes orientées objet, OOD (Object Oriented Design), OMT (Object Modeling Technique), OOSE (Object Oriented Software Engineering), UML (United Modeling Language), RAD (Rapid Development Activity),

Intégration d'un ERP dans un SI :

ERP (Entreprise Resource Planning) :

un progiciel des plus complets, constitué d'un ensemble de modules applicatifs qui vise à couvrir l'ensemble des fonctions de l'entreprise. Les ERP les plus vendus dans le monde :

SAP, Oracle, People Soft, JD Edward, Baan. Un ERP couvre une bonne partie des domaines d'activité de l'entreprise : «la gestion comptable et financière, le contrôle de gestion, la gestion de production, la gestion des achats et des stocks , l'administration des ventes, la logistique, la paie du personnel. »

*Mise en place d'un ERP : l’ERP comporte plusieurs étapes :

Étape étude d'opportunité : définir le périmètre d'activité et vérifier l'opportunité d'effectuer un investissement.

Étape choix d'un ERP : Deux temps (présélection, sélection).

Étape implémentation d'un ERP : vise à découvrir, paramétrer, adapter le progiciel retenu en vue de sa mise en œuvre.

5
5

Modèle EAR : (Entité / Attribut / Relation)

C’est un modèle visant à représenter la réalité.

*Entité = un objet concret ou abstrait de la réalité, sur lequel nous souhaiterions connaître et enregistrer des informations qui lui sont spécifiques. Une entité est un objet précis identifiable parmi d'autres objets de même type ou de types différents. Un type d'entité : c’est un sous- ensemble des objets de la réalité qui regroupe des objets de même nature et jouant un même rô le.

*Relation = une correspondance entre deux (ou plusieurs) entité exprimant une relation entre les type d'objets.

*Attribut = Caractéristiques d'une entité ou d'une relation que le concepteur juge nécessaire ou utile de répertorier dans la réalité perçue et qui prendra une valeur précise pour chaque occurrence.

Identifiant d'une entité (clé conceptuelle) = un attribut ou ensemble d'attributs qui permet de repérer de manière unique et sans ambiguïté une occurrence d'une entité parmi toutes les occurrences.

Cardinalité d'une relation = Il fa ut essayer de valoriser le lien entre entités et relations en terme de nombre d'occurrences minimum et maximum. Les cardinalités possibles d'une relations sont : (0 : 1), (1 : 1), (0 : n) et (1 : n).

Dépendance fonctionnelle = On dit qu'un attribut B d'une entité (ou d'une relation) dépend fonctionnellement d'un autre attribut ou groupe d'attribut A de cette entité (ou relation) si pour toute occurrence et à tout instant la connaissance de A détermine une valeur unique de B. Notation : A B

Contrainte d'intégrité = une propriété particulière qui doit être satisfaite par les données et qui se juxtapose au modèle considéré.

Le modèle EAR est un Modèle Conceptuel de Données (MCD).

Modèle relationnel des données :

Introduit par E.F.Codd 1970. Ce modèle à plusieurs Intérêt telle que :

-L’utilisation facile des schémas de données (forme tabulaire).

-rigueur des concepts permettant l'utilisation des outils mathématiques et algorithmiques.

-modèle

offre des LMD (langages de manipulation de données) non-procéduraux (ex.SQL, QBE).

adéquat au niveau conceptuel : indépendance physique-logique.

-

6
6

Conclusion :

Touts les entreprises au monde entier ont besoin d’élaborée des systèmes d’information pour facilitées les traitements des données, et chaque PME ou PMI à le choix d’utilisée n’importe quelle méthode pour faire informa tisée ces donnée, la réalisation d’un système d’information aide à prendre la décision qui sa sera précise et efficace et dans le bon moment. Le SI simplifier la communication entre les défirent taches d’entreprise et aussi entre les entreprise grâce au système d’information de chacun d’eux, dans ce cas la ces entreprises ont besoin à des spécialistes dans le domaine de conception de s systèmes d’information et pour bien réalisée le système d’information de l’entreprise il faut qu’elle mettre les spécialiste dans l’image de défirent taches et activités de l’entreprise.

7
7