Vous êtes sur la page 1sur 23
Halilhodzic-Cadamuro, RDV ce soir à Saint-Sébastien Belhadj se défend «Tout ça est un coup monté»
Halilhodzic-Cadamuro,
RDV ce soir à Saint-Sébastien
Belhadj se défend
«Tout ça est un coup monté»
Son avocat : «Son divorce
a bel et bien été consommé»
Benlamri dans
4 jours à Lisbonne
«Je veux jouer au Sporting»
SAMEDI
7
JANVIER
2012
QUOTIDIEN NATIONAL SPORTIF N° 1796 PRIX 20 DA
Hannachi met les
points sur les i
«J’ai été surpris d’apprendre
qu’Ighil avait démissionné»
«Si je n’assiste plus aux entraînements,
c’est que je fais confiance à Ighil»
«Voici pourquoi j’ai
«En plus de Dembélé,
retenu Dembélé»
il y aura un autre attaquant»
Ce qu’a dit Ighil aux joueurs…
MCA
Ghrib annonce
«Encore Yachir
et le recrutement sera clos»
Yachir «Je ne suis pas
maître de mon destin»
Djallit a signé hier pour 18 mois
Ouznadji dans le flou
«Si je ne trouve pas un
club, je ne partirai pas»
JSK
USMA

02

0 2 N° 1796 Samedi 7 janvier 2012 N. D. Coup d’œil Equipe nationale Halilhodzic ira

N° 1796 Samedi 7 janvier 2012

N. D.
N. D.

Coup d’œil Equipe nationale

Halilhodzic ira voir Cadamuro ce soir

C’ est hier après l’entraî- nement du soir que l’entraîneur de la Real Sociedad, Philippe Montanier, a donné la liste des joueurs

retenus pour le match de la 18 e journée

de la Liga contre Osasuna, qui débutera à 18h00, au stade Anoeta. Selon toute vraisemblance, Liassine Cadamuro Bentaïba sera titularisé, pour jouer son avenir international, sous le regard du sélectionneur de l’Equipe d’Algérie, Vahid Halilhodzic.

Halilhodzic a reçu des garanties de la part de Montanier En effet, Halilhodzic, qui nous a an- noncé avant-hier que sa présence à San Sébastian dépendra des chances de Ca- damuro d’être sur le terrain pour ne pas effectuer un voyage pour rien, a sans doute reçu des garanties par le biais du joueur, mais aussi de Philippe Monta- nier, son ami et proche de Valenciennes qu’il connaît très bien. Le coach de la Real Sociedad, connu pour être proche de ses joueurs, comprend parfaitement l’envie de Cadamuro de rejoindre la sé- lection d’Algérie et on ne voit aucune raison pour qu’il lui fasse rater une telle occasion, du moment que la valeur marchande de son joueur ne fera que monter s’il devient international.

Celui qui n’a pas joué la Copa del Rey jouera à coup sûr ce soir Une chose est sûre, c’est que Vahid Halilhodzic ne repartira pas les «yeux vides» et sans enseignement sur son futur joueur, puisque Cadamuro a éga- lement reçu, selon la presse locale, des assurances de la part de son coach, à l’instar de tous ses coéquipiers, de jouer contre Osasuna. «Tenez-vous tous prêts

pour samedi, car celui qui n’a pas joué le match de la Copa prendra part au match de samedi», a dit Montanier à ses joueurs jeudi dans le vestiaire, après la victoire 2-0 contre Majorque, histoire de respecter un salutaire turn-over qui ne fera que du bien à ses joueurs, extrê- mement sollicités. C’est pour toutes ces raisons donc qu’Halilhodzic a décidé d’aller superviser Liassine Cadamuro Bentaïba, confiant de le voir sur le ter- rain ne serait-ce qu’une mi-temps.

Sa cheville a un peu inquiété Halilhodzic Mais il n’y a pas que cela, puisque V. H. voulait également attendre le diag- nostic du staff médical afin d’être cer- tain que la cheville de Cadamuro n’allait pasle handicaper. Car rappe- lons-le, Bentaïba avait été touché à la cheville gauche (légère foulure) lors du match retour de la Copa del Rey, avant la trêve. Une blessure qui a eu malheu- reusement un peu de mal à guérir, puisque le joueur a ressenti quelques douleurs à la reprise. Par précaution donc, le staff médical a préféré le sou- mettre à un entraînement spécifique, dans le gymnase du club, comme le rapporte le site du joueur.

Il a testé sa cheville en marge du match de la Copa del Rey et tout est OK ! Mais aux dernières nouvelles recueil- lies auprès de ses proches, Cadamuro est complètement rétabli de sa cheville gauche. Pour la tester, Philippe Monta- nier ou plutôt son staff médical a de- mandé à Liassine d’aller s’échauffer une bonne partie de la deuxième mi-temps du match contre Majorque, afin de sui- vre l’évolution de son pied. Résultats des courses, Cadamuro a galopé comme un étalon, ne ressentant aucune douleur.

Son arrivée prévue ce matin à 10h00 à Abu Dhabi

Bouzid négocie son transfert à Beniyas

L a situation du défenseur central algérien de PAS Giannina, Ismaël Bou-

zid, avec son club n’est pas du tout claire. En disgrâce avec la direction de son club, Bouzid, qui attend toujours la régula- risation de sa situation finan- cière, a émis le vœu de changer d’air. C’est ainsi qu’il a

reçu une offre concrète de la part de la formation émiratie de Beniyas, club qui courtise aussi un autre Algérien, en l’occurrence Abdelmalek Ziaya. L’ex joueur Galatasaray se rendra ce samedi à Abu Dhabi. Il est attendu vers 10h00 au siège du club pour négocier son éventuel trans- fert à Beniyas.

Une offre alléchante lui a été faite par e-mail

Ismaël Bouzid constitue l’une des priorités du club émirati de Beniyas. Afin d’accélérer la procédure de son transfert, les dirigeants émiratis ont en- voyé, ces dernières quarante- huit heures, un contrat détaillé par e-mail au sociétaire de PAS Giannina dans lequel ils lui ont proposé une offre allé- chante. Selon notre source, cette proposition aurait beau- coup plu au défenseur inter- national algérien.

Il négociera

aujourd’hui

A son arrivée à Abu Dhabi, Is- maël Bouzid se rendra directe- ment au siège du club de Beniyas pour négocier avec les dirigeants de cette formation qui veulent à tout prix l’engager cet hiver sous forme de prêt pour six mois. Bouzid devra donc avoir une discussion avec

pour six mois. Bouzid devra donc avoir une discussion avec ses responsables à Giannina où il

ses responsables à Giannina où il est sous contrat jusqu’au mois de juin 2012. En tout cas, selon la presse émiratie, tout se déci- dera aujourd’hui lors de la réu- nion qui regroupera le joueur avec les dirigeants émiratis.

Il n’est pas contre l’idée de jouer au Golfe

Si Bouzid a accepté de se ren- dre aux Emirats Arabes Unis pour négocier avec l’équipe émiratie de Beniyas désireuse de l’enrôler, cela veut signifier que l’Algérien n’est pas contre l’idée d’évoluer au Golfe où plusieurs internationaux évo- luent, à l’instar de Anthar Yahia (Al Nassr), Karim Ziani (Al Jaish), Mourad Meghni (Umm Salal), Nadir Belhadj (Al Sadd) et Bougherra (La- khouya). Il faut dire qu’en l’ab- sence de propositions intéressantes émanant de clubs européens, Bouzid n’a, en quelque sorte, pas trop le choix. Considéré comme un joueur important de l’EN de- puis l’intronisation de Vahid Halilhodzic, Bouzid veut aussi avoir un maximum de temps de jeu pour garder sa place en sélection.

Hamza B.

Il jouera latéral gauche à la place de De la Bella Une bonne nouvelle qui a tonné dans la tête et le cœur du Toulousain, très enthousiaste à l’idée de montrer enfin toute l’étendue de son talent au sélec- tionneur national. D’un autre côté, la presse basque a vivement enfoncé le la- téral gauche Alberto De la Bella, en perte de vitesse lors de ses dernières prestations, ce qui a fini par agacer Phi- lippe Montanier qui envisage sérieuse- ment de le mettre sur le banc.

Une bonne occasion de décrocher une place de titulaire En effet, selon nos confrères espa- gnols, le coach du club txuri urdin pen- serait sérieusement à écarter De la Bella

de la liste des titulaires habituels, pour donner sa chance au jeune loup algé- rien qui a donné satisfaction à cha- cune de ses apparitions depuis le début de saison. Liassine, qui a toujours joué sans com- plexe, ne cédant aucune

cher une place de titulaire en club, à partir du match d’au- jourd’hui. Ce qui ne déplairait pas à Vahid Halilhodzic qui clame haut et fort que «seuls les titu- laires en club pourraient gagner (sa) confiance». Deux éléments positifs qui augurent d’un parcours encore plus beau pour notre jeune compa- triote. Depuis le temps qu’il attendait cette occasion, Cadamuro Bentaïba devrait donc s’interdire de décevoir Halilhodzic et les millions d’Algériens qui prieront pour lui ce soir… On croise les doigts pour toi Liassine. C’est le moment de sortir le «lion al- gérien» qui somnole en toi !

Rencontre à l’hôtel, loin des regards Halilhodzic et Cadamuro ont toutes les chances de se
Rencontre
à l’hôtel,
loin des regards
Halilhodzic et Cadamuro ont toutes les
chances de se voir ce soir, mais pas au stade. En
effet, le sélectionneur de l’équipe d’Algérie et le dé-
fenseur polyvalent de la Real Sociedad se rencontre-
ront à l’abri des regards, à l’hôtel habituel du club. En
effet, selon les nouvelles directives de Philippe Monta-
nier, tous les joueurs sont obligés de dormir à l’hôtel la
veille et le soir des matchs disputés à Aneota. Une ré-
glementation qui fait l'affaire de Vahid Halilhodzic
en déplacement à San Sebastian ce soir. Le patron
des Verts n’aura pas beaucoup de mal à avoir
l’aval de son ami Montanier pour arracher
Cadamuro au groupe, histoire d'analyser
le mental de son futur

parcelle du terrain contre ses adversaires directs, même contre les géants du Barça et du Real que sont Messi, Xavi et Ronaldo, a donc de grandes chances de démarrer la rencontre de ce soir. Montanier n’a pas oublié son ap- port en attaque, tout comme les passes milli- métrées qu’il distille à ses coéquipiers.

C’est le moment de sortir le lion algérien qui somnole en toi ! Cadamuro n’est donc pas loin d’arra-

Hachoud, l'arrière droit qui a séduit Halilhodzic

D ans notre précédente livraison, on avait fait part du souhait

de Vahid Halilhodzic de renforcer les rangs de l'EN par un arrière droit qui a le potentiel d'évoluer dans le haut niveau et donner un

plus à la sélection. Cette in- formation n'est plus un se- cret pour les connaisseurs et les observateurs, dans la mesure où le sélectionneur national a effectué trois changements dans ce poste durant les trois matchs qu'il

a dirigés à la tête de l'EN,

depuis qu'il a été installé. Une information nous est parvenue ces jours-ci concernant cet arrière droit. On croit savoir ainsi que V. H. a été séduit par Abderahmane Hachoud, l'arrière droit de l'ES Sétif. En suivant certains matchs de l'ESS, Hachoud avait tapé à l'œil du sélection- neur, en même temps que

anciens sélectionneurs qui n’ont pas détecté ce talent. Défenseur avec 8 buts inscrits en 15 matchs, ce n'est pas rien ! Les performances de Ha- choud parlent d'elles- mêmes. Bien qu'il soit ar- rière droit, soit un défen-

seur, le joueur a inscrit huit buts en quinze matchs de championnat. Une perfor- mance qui n'est pas facile à réaliser pour un défenseur. Cela dit, Hachoud a montré

une certaine efficacité, meilleure par rapport à des attaquants de l'EN. Outre ses performances, il y a aussi la polyvalence du joueur. Sa titularisation

tendu aujourd'hui en Es- pagne pour suivre la ren- contre Real Sociedad-Osasuna. Le but de ce voyage est de voir de près Liassine Bentaïba Ca- damuro. Halilhodzic veut superviser le défenseur de la Sociedad pour, éventuel- lement, le convoquer en sé- lection à partir du prochain déplacement de l'EN à Ban- jul. Cela intervient après la déception du sélectionneur par rapport au rendement de Rabie Meftah et Mehdi Mostefa. Le défenseur us- miste a fait un match moyen qui n'a pas satisfait le sélectionneur. Mehdi Mostefa, pour sa part, a été laissé dans la tribune en Tanzanie. Au cours de sa ti-

à Banjul n'est pas tularisation au 5-Juillet face à écarter Avec cette donne, la titu-
à Banjul n'est pas
tularisation au 5-Juillet face
à écarter
Avec cette donne, la titu-
larisation de Abderahmane
Hachoud à Banjul, à l'occa-
sion du match face à la
Gambie, comptant pour les
éliminatoires de la Coupe
d'Afrique des nations 2013,
n'est pas à écarter. C'est
l'information qu'on a eue
de source fiable et proche
du sélectionneur national.
Ce dernier, qui mise sur un
très bon résultat lors de
cette première manche, afin
à la RCA, son rendement
n'a pas été fameux.
Hamza R.
de jouer le match retour à
Alger à l'aise, jouera son va-
tout à l'occasion de ce
match. Avec les qualités de
Hachoud, surtout sur le
plan offensif, Coach Vahid
devrait faire confiance au
Sétifien.
En attendant de
superviser Cadamuro,
Meftah et Mostefa
ne le rassurent pas
Vahid Halilhodzic est at-

Amine Aoudia. L'enfant d'El Attaf a, en effet, mar- qué des points et l'entraî- neur national était complètement satisfait de son rendement. Défensive- ment, Hachoud n'avait pas déçu, puisqu'il a été bon, sans commettre la moindre

erreur. Sur le plan offensif,

le

coup de qualités. Tout d'abord, il a apporté un soutien énorme aux atta-

joueur a montré beau-

quants et contribué aux of- fensives. En plus de cela, il

a été efficace. Sans faire

trop de bruit, Vahid Halil- hodzic s'est réjouit d'avoir trouvé son arrière droit, bien que ce joueur ait été régulier depuis au moins deux années et ce sont les

N° 1796 Samedi 7 janvier 2012 0 3 Communiqué de l’avocat de Belhadj «Nadir Belhadj,

N° 1796 Samedi 7 janvier 2012

N° 1796 Samedi 7 janvier 2012 0 3 Communiqué de l’avocat de Belhadj «Nadir Belhadj, de

03

Communiqué de l’avocat de Belhadj

«Nadir Belhadj, de natio- nalité franco-algérienne, s'est marié en 2010 en Al- gérie avec cette ex-femme qui l'accuse aujourd'hui de bigamie. Pour des raisons relevant notamment de sa vie privée et sur lesquelles Nadir Belhadj s'expliquera le cas échéant devant la justice, celui-ci a rapide- ment regretté ce mariage hâtif -comme cela peut arri- ver. Une procédure a donc été immédiatement engagée en Algérie, qui a conduit au prononcé du divorce au cours de l'année 2011. Nadir Belhadj s'est de bonne foi remarié au Consu- lat de France au Qatar, sans que la procédure de divorce ne pose de difficulté à l'offi- cier public. Le chevauchement éven- tuel des périodes de ma- riage ne saurait être que le fruit d'une erreur, en raison notamment de la com- plexité des procédures ad- ministratives internationales : ainsi, per- sonne ne conteste au- jourd'hui que le divorce a bien été entériné par les juges algériens au plus tard en novembre 2011. Pour- tant, en dépit du prononcé du divorce, les juges doi- vent encore statuer sur les aspects financiers, ce qui démontre bien les possibili- tés de malentendu quant à la chronologie. En toute hypothèse, Nadir Belhadj tient à affirmer qu'il n'avait aucunement l'inten- tion d'être bigame. Au- jourd'hui, il est très épanoui, tant dans sa vie privée que dans sa carrière sportive, et il fait entière- ment confiance à la justice. Il s'oppose en outre à ce que des éléments de sa vie familiale et de l'intimité de sa vie privée soient ainsi ex- posés dans la presse et se réserve toute voie de droit à cet égard.»

Coup d’œil Équipe nationale Belhadj contre-attaque sur le site d’Al Sadd

«Plus rien ne me lie à mon ancienne épouse»

ront pas le cours de sa carrière.

Son avocat : «Le divorce a bien été entériné»

La deuxième voie par laquelle le joueur a réagi est son avocat qui a nous a fait parvenir hier un communiqué ex- plicatif dans lequel il assure notamment qu’il «a rapidement regretté» son ma- riage avec la plaignante qu’il a jugé «hâtif» et qu’une «procédure a donc été immédiatement engagée en Algérie, qui a conduit au prononcé du divorce au cours de l'année 2011. Nadir Belhadj s'est de bonne foi remarié au Consulat de France au Qatar, sans que la procédure de di- vorce ne pose de difficulté à l'officier pu- blic». Pour lui, la seule ambiguïté dans l’affaire concerne les modalités finan- cières induites par le divorce car, «en dépit du prononcé du divorce, les juges doivent encore statuer sur les aspects fi- nanciers, ce qui démontre bien les possi-

bilités de malentendu quant à la chrono- logie». Par ailleurs, il affirme que «Nadir Belhadj tient à affirmer qu'il n'avait au- cunement l'intention d'être bigame» et se trouve «très épanoui, tant dans sa vie privée que dans sa carrière sportive, et il fait entièrement confiance à la justice. Il s'oppose en outre à ce que des éléments de sa vie familiale et de l'intimité de sa vie privée soient ainsi exposés dans la presse et se réserve toute voie de droit à cet égard.» On ne sait pas si le feuilleton en res- tera là. Ce qui est sûr, c’est qu’il est re- grettable que Nadir Belhadj fasse le choux gras des médias d’ici et d’ailleurs sur une affaire privée relevant des faits divers, alors même que sa carrière a été marquée ces derniers mois par de nom- breuses performances sur le plan sporti- tif.

F. A.-S.

Accusé de bigamie par son ex-épouse, Nadir Belhadj a contre-attaqué hier par deux voies. La première a été le site officiel de son club, Al Sadd, dans lequel il a fait une courte déclaration démen- tant les affirmations de son ancienne femme et affirmant qu’il n’est plus lié avec elle puisqu’ils ont divorcé il y a plusieurs mois. «Tout ce qui a été dit est dénué de tout fondement. Plus rien ne me lie à mon ancienne épouse. Ce qui vient de se passer et d’être colporté n’est qu’une mani- festation de jalousie à l’égard de mes récents succès avec Al Sadd. Je demande aux médias de faire montre de rigueur dans le traitement de tels sujets d’ordre privé et de prendre les informations à la source», a-t-il af- firmé. Il a conclu en insistant sur le fait qu’il est serein et heureux dans sa nouvelle vie avec son épouse actuelle et que les allégations colportées n’altère-

Malaga lui a fait une offre

Qataris proches d’Al Sadd, veut renforcer son flanc gauche, surtout qu’il vise une place qualificative pour une compétition européenne.

Fossati s’y oppose Le problème est que l’entraîneur uru- guayen d’Al Sadd, Jorge Fossati, ne veut pas d’un départ de Belhadj qu’il consi- dère comme un joueur de base dans son équipe. Maintenant que l’objectif qui lui

Nadir Belhadj, c’est avant tout un joueur performant qui est convoité par plusieurs clubs, comme l’a révélé sur nos colonnes le directeur sportif du club, Mohamed Ghanem Al Olay. Nous connaissons désormais l’un des clubs qui ont envoyé une offre concrète pour acquérir le joueur : Malaga. Le club espagnol, qui occupe actuelle- ment le 7 e place du classement de la Liga, dont les propriétaires sont des

est assigné est de remporter le cham- pionnat du Qatar, compétition que le club n’a plus gagnée depuis plusieurs an- nées, il veut avoir tous les atouts de son côté. A savoir donc si le patron de Ma- laga, Cheikh Abdullah bin Nasser al- Thani, saura convaincre son cousin président d’Al Sadd de lui céder le latéral gauche algérien. F. A.-S.

Chalali : «Je serai fixé ce samedi»

L’attaquant algérien Mohamed Chalali est toujours incertain pour le match de ce samedi contre Forfar Athletic. Chalali, qui s’est de nou- veau plaint de la cheville en milieu de semaine, a été ménagé en prévision de la rencontre de cet après-midi. Joint par nos soins pour en savoir plus sur sa blessure, Chalali rassure : «Effective- ment, j’ai ressenti une douleur à la cheville et par précaution, j’ai été ménagé. Ma participation pour le prochain match se décidera ce samedi.»

Boudebouz ira affronter Harek à Bastia

C’est aujourd’hui que la plupart des joueurs algériens évoluant en Europe vont reprendre la compétition, après quelques jours de repos suivis de préparation hiver- nale soutenue. En France, les formations de Ligue 1 entreront en lice en Coupe. C’est le cas du FC Sochaux Montbéliard, club où évo- lue l’international algérien Ryad Boudebouz qui ira défier le club corse de Bastia. Un duel entre Algériens qui opposera le meneur de jeu lionceau au défenseur central bastiais Fethi Harek.

Ferradj bientôt de retour à la compétition

Absent durant plusieurs mois, l’arrière droit du Stade Brestois, Brahim Ferradj, serait bientôt de retour parmi le groupe professionnel brestois. Sa grave blessure, rup- ture des ligaments croisés, l’a d’ailleurs rendu indisponi- ble lors des dernières rencontres de l’éEuipe nationale. Ferradj, qui est soumis à un travail spécifique de réadap- tation physique, reprendra bientôt la chaleur des ter- rains. Seulement, une source proche du joueur nous a appris que Brahim devrait passer des examens appro- fondis avant de rejoindre le reste de ses amis à l’entraîne- ment. L’international algérien passera une IRM le 16 janvier prochain.

Benlamri préfère le Sporting Lisbonne, Lahlou préconise le RC Lens

cette piste. On ne sait si cela va déboucher sur un bras de fer entre le joueur et sa direction, surtout que Lahlou a fait allu- sion à un éventuel maintien du joueur, vu la position drama- tique que vit le Nasria. Le visa lui sera délivré dans 3 jours Le joueur a déposé il y a quelques jours son dossier de demande de visa à l'ambassade du Portugal à Alger. Selon nos informations, le joueur devrait obtenir dans les jours à venir le visa et s'envoler directement pour Lisbonne. Ce transfert risque de créer une polémique au NAHD Par ailleurs, ce transfert pourrait créer une certaine po- lémique et peut-être même blo- quer le joueur, dans la mesure où Manaâ Kenfoud, l'ancien président du NAHD, veut mener les tractations, du fait qu’il a lui-même payé le joueur. Une autre polémique pourrait naître, car même si le joueur songe à quitter le NAHD lors de ce mercato pour le Sporting, il pourrait essuyer un niet catégo- rique de la part de Lahlou. Ce dernier peut changer d'avis d'un moment à l'autre, dans le cas où il subit des pressions, vu la posi- tion inconfortable que vit le club banlieusard. Hamza R.

Dans un rapport adressé à Halilhodzic

Kourichi ne tarit pas d’éloges sur Ouali

Comme indiqué hier, Idir Ouali, l’attaquant du Mans FC, intéresserait aussi le sélection- neur national Vahid Halilhod- zic qui compte renforcer son effectif par l’apport de jeunes éléments. Buteur à plusieurs re- prises ces dernières semaines, Ouali, qui a bien terminé l’an- née 2011, est suivi de près par le staff de l’EN. Le chargé de la prospection et du suivi des joueurs algériens Noredine Kourichi l’a coché parmi les attaquants susceptibles de postuler à une place en sé- lection nationale, indique une source proche de l’an- cien capitaine d’équipe de l’EN. Korichi n’a pas tari d’éloges sur les qualités du buteur Manceau, Ouali.

Saâdi toujours dans le calepin d’Halilhodzic

L’attaquant de Saint-Etienne, Idriss Saâdi, figure tou- jours dans la liste de Vahid Halilhodzic, rapporte une source proche du staff technique. C’est pour cette rai- son d’ailleurs que Saâdi entend changer de club cet hiver pour pouvoir gagner en temps de jeu et, du coup, briguer une place en Equipe nationale. Annoncé à Troyes, Arles-Avignon puis Bastia, Saâdi pourrait atter- rir à Nice.

Omrani pour concurrencer Ghezzal et Djebbour

L’autre attaquant placé comme une éventuelle recrue des Verts est le joueur de l’OM Marseille, Billel Om- rani. D’ailleurs, Vahid Halilhodzic compte bien le su- perviser surtout que cet attaquant a été retenu par l’entraîneur marseillais Didier Deschamps pour le stage hivernal. Notre source affirme qu’Omrani est présenté comme une sérieuse alternative pour concurrencer Ab- delkader Ghezzal et Rafik Djebbour en attaque. Mourad H.

delkader Ghezzal et Rafik Djebbour en attaque. Mourad H. Comme nous l'avions déjà in- diqué dans

Comme nous l'avions déjà in- diqué dans ces mêmes co- lonnes, le défenseur central du NA Hussein Dey, Djamel Ben- lamri, est courtisé par le Spor- ting Lisbonne. Le célèbre club de la capitale portugaise a même adressé une invitation au joueur afin de se faire établir un visa. Le défenseur central de l'EN U-23, qui s'est distingué au Maroc à l'issue du championnat d'Afrique, devrait effectuer quelques tests physiques et mé- dicaux, avant de s'engager avec cette formation. Seulement, entre-temps, il y a eu le RC Lens qui est entré en scène pour s'attacher les services de ce dé- fenseur prometteur. Le nouveau président du NAHD, Mourad Lahlou, qui était hier matin l'in- vité de l'émission "Studio Kora" sur la Chaîne I, a montré sa pré- férence pour le pensionnaire de la Ligue 2 française : «Il y a une piste française et une autre por- tugaise. Seulement, il y a un penchant pour le RC Lens. Il se pourrait que le joueur s'y rende». Néanmoins, le joueur a un autre avis. Il veut, en effet, rejoindre le Sporting de Lisbonne, pour suivre les traces de l'autre Nah- diste, Rafik Halliche qui s'était engagé avec Benfica, rival du Sporting. Ainsi, on se demande si cette question ne va pas poser problème concernant le trans- fert du joueur au Portugal, étant donné que l'intéressé préfère

«Je veux jouer au Sporting»

l'intéressé préfère «Je veux jouer au Sporting» Le président Lahlou a parlé ce matin (hier) d'un

Le président Lahlou a parlé ce matin (hier) d'un contact avec le RC Lens. Qu'en est-il ? Oui, c'est vrai, le RC Lens m'a contacté, mais je ne suis pas chaud pour jouer dans ce club, ni d’ailleurs pour un autre club français. Lens évolue en ce mo- ment en deuxième division, ce n'est donc pas intéressant. On comprend par là que vous donnez la priorité au Portugal et à cette proposition du Spor- ting… Oui, c'est ça. Je donne la prio- rité au Sporting Lisbonne. Je veux décrocher un contrat pro- fessionnel avec ce club. D'ail- leurs, j'ai déposé une demande

de visa, que je devrais obtenir dans trois jours au maximum, ceci afin de finaliser avec le Sporting. Les dirigeants du NAHD vont- ils vous faciliter la tâche ? Oui, bien sûr. On m'a promis de m'aider. Le NAHD est un club qui m'est très cher. C'est grâce à ce club que je me suis fait un nom, où j'ai eu aussi la chance de jouer en seniors. Il me sera très difficile de le quitter, mais je dois le faire pour pro- gresser. Le Sporting va me per- mettre d'avancer encore et me tracer une bonne carrière. Entretien réalisé par H. R.

04

0 4 N° 1796 Samedi 7 janvier 2012 Coup d’œil Équipe nationale Y ebda retrouvera Mourinho

N° 1796 Samedi 7 janvier 2012

Coup d’œil Équipe nationale

Yebda retrouvera

Mourinho au Bernabeu

«C’est pour jouer des matchs de ce calibre qu’on opte pour la Liga.» Cette déclaration, Has- san Yebda l’a toujours répétée quand les journalistes lui de- mandaient les raisons qui l’ont poussé à opter pour Gra- nada, alors que beaucoup d’autres clubs des autres

championnats le voulaient. C’est dire que ce soir sera un grand jour pour le milieu de terrain algérien du club andalou. Un match aux allures de fête et de guerre à la fois, tellement l’honneur est unique d’aller en dé- battre avec le Real Madrid dans son entre my- thique de Bernabeu.

Aux bons souvenirs de Mourinho qui l’avait encensé quand il était au Benfica !

Mais il n’y a pas que cela, puisque Hassan Yebda aura l’occasion de retrouver Mourinho qui l’avait encensé il y a quelques saisons de cela, lorsque l’Algérien évoluait au Benfica de Lisbonne. C’était la saison où Yebda avait été élu meilleur joueur de la saison par les exi- geants supporteurs du Benfica. Mourinho avait alors dit de lui beaucoup de bonnes choses, au point de faire croire qu’il allait le prendre dans son équipe.

Briller au nom des drapeaux algériens dans les tribunes

Mais au-delà de cet honneur éternel d’un des meilleurs entraîneurs de l’histoire du football mondial, il s’agira à Hassan Yebda de repren- dre ses forces, après cette blessure qui l’a éloi- gné du dernier match avant la trêve, mais surtout de montrer à ceux qui doutent un peu de son retour en force qu’il reste un joueur des grands défis. Yebda aura le choix large de mon- trer l’étendue de son talent face à Ronaldo, Ben- zema, Özil et toutes les autres stars des Merengue. Cela, sans oublier de faire plaisir aux millions d’Algériens qui auront les yeux braqués sur lui dans cette galaxie madrilène. A lui de briller au nom des drapeaux algériens qui flotteront en son honneur aux quatre coins du stade.

D. D.

L e milieu de terrain al- gérien de la formation d’Umm Salal, Mourad Meghni, est intervenu hier matin sur les

ondes de radio Chaîne III, pour répondre aux questions de notre confrère Maâmar Djebbour, concernant notamment sa situa-

Meghni «A mon retour au Qatar,

j’éclaircirai les choses avec Gili»
j’éclaircirai les choses avec Gili»

Saint-Raphaël.»

«Ce n’est pas facile pour moi de retrouver mon top niveau après une telle blessure»

Bien que conscient des gros sacrifices qu’il a consentis depuis son retour de blessure, Mourad Meghni assure, néanmoins, que le ré- sultat n’est pas celui qu’il espérait. Il affirme qu’après une grave blessure qui l’a tenu éloi- gné des terrains durant 1 an et demi, ce n’est pas facile pour lui de redevenir le grand joueur qu’il était, du moins pas dans un laps de temps assez réduit. «Vous savez, ce n’est pas facile pour moi de revenir au top, après un an et demi de blessure. Jusqu’à aujourd’hui, je fais face à quelques pépins. J’espère que l’année 2012 me réussira et que je retrouverai mon vrai ni- veau. Je compte faire de mon mieux en tout cas pour y parvenir.»

s’imposer dans son club d’Umm Salal. Reve- nir en Europe, ça le tente bien évidemment, mais cela risque d’être extrêmement difficile, comme il l’a souligné : «Comme je l’ai déjà dit, notamment au moment de ma signature à Umm Salal, mon objectif est de bien faire au Qatar. Je sais très bien que retourner dans un championnat européen n’est pas simple, après un passage au Qatar, mais on ne sait jamais. Il y a eu des exemples qui prouvent que tout reste possible. Cependant, pour l’instant, je vais me donner à fond avec mon club et on verra bien après.»

«Content pour Belhadj !»

Pour conclure, l’international des Verts s’est dit content du parcours très honorable qu’ef- fectue son coéquipier en sélection, en l’occur- rence Nadir Belhadj, avec sa formation d’Al Sadd, lui qui a remporté la Ligue des cham- pions asiatique et décroché la troisième place lors de la dernière Coupe du monde des clubs. «Oui, on était tous contents pour lui (Belhadj), d’autant qu’à la base, son club n’était pas certain de prendre part à cette compétition de la Ligue des champions asiatique. Je très heureux pour lui», finira par dire Meghni.

tion actuelle et son avenir assez flou avec son club qatari. D’em- blée, l’ancien sociétaire de la Lazio de Rome a tenu à dissiper les doutes qui subsistent au sujet d’une éventuelle blessure dont il souffrirait. Le joueur, et comme il nous l’avait déjà affirmé lors de l’interview qu’il nous a accordée mercredi dernier, assure une nouvelle fois que sa présence de- puis près d’un mois maintenant au centre sportif de Saint-Ra- phaël n’est, en fait, que pour une remise en forme, pour espérer ainsi rattraper, dit-il, «le retard dû à sa mauvaise préparation ef- fectuée à l’intersaison». En ce qui concerne ses rapports avec le nouveau coach de l’équipe, le Français Gérard Gili qui, rappe- lons-le, ne compte a priori pas beaucoup sur lui, Meghni dira : «Je tiens à préciser que je n’ai aucun problème avec Gili. Il y a beaucoup de choses qui ont été dites ces derniers temps et qui sont fausses. Je n’ai pas encore discuté avec lui. Maintenant, c’est sûr que lorsque je retournerai au Qatar, je le verrai et j’aurai une discussion avec lui. Il a connu le groupe sans moi, donc voilà.»

«Ma venue à Saint-Raphaël a été décidée avec mes dirigeants»

Mourad Meghni précise que sa venue en France, plus précisément au centre sportif de Saint-Raphaël, a été décidée avec ses respon- sables d’Umm Salal. Cela ne signifie pas pour autant qu’il a rechuté comme il l’explique :

«Tout va bien pour moi. Je suis venu à Saint- Raphaël uniquement pour une remise en forme, surtout que ça coïncidait avec la pause hivernale. Je suis là pour me remettre à 100%, je n’ai aucunement rechuté. Certes, lors du der- nier match de championnat, j’ai ressenti une douleur à l’adducteur, mais ce n’est rien de bien méchant. Je savais que je n’étais pas au top phy- siquement et c’est pour cette raison qu’on a dé- cidé mes dirigeants et moi pour que je vienne à

«Ce n’est pas simple de retourner en Europe après un passage au Qatar» Lucide, l’idole
«Ce n’est pas simple de
retourner en Europe après un
passage au Qatar»
Lucide, l’idole des fans algériens affirme
que son objectif à l’heure actuelle est de re-
trouver au plus vite son niveau et donc de
11 minutes
pour
Feghouli
face
à Séville
Non retenu pour le stage
des gardiens de l’EN
La formation de Va-
lence où évolue notre
compatriote Sofiane Fe-
ghouli a assuré l’essentiel,
avant-hier, en battant lors
du match aller des hui-
tièmes de finale de la
Coupe d’Espagne (Copa
del Rey), son homologue
du FC Séville sur le score
de (1-0). Le seul but du
match a été inscrit par le
jeune milieu de terrain
Jonas, à la 33’. Comme il
est de tradition dans les
compéttions de coupe où
ce sont souvent les rem-
plaçants qui sont titulari-
sés, l’international
algérien n’a pas été aligné
d’entrée. Il ne l’a fait in-
corporer qu’à la 79’, en
lieu et place de son équi-
pier Pablo Hernandez. Le
FC Valence devra batail-
ler lors de la manche re-
tour prévue dans moins
une semaine pour espérer
passer au prochain tour.
S. F.
Comment s’est déroulée la reprise
avec la JSK ?
Très bien. Après avoir bénéficié de
quelques jours de repos, on a repris dans
la bonne humeur hier (Ndlr, entretien
réalisé avant-hier). On est décidés à réali-
ser une meilleure phase retour et avec
l’apport de tous, on finira par atteindre
inch’Allah nos objectifs en fin de saison.
L’actualité au sein du club a été intense
cette semaine, avec le vrai/faux départ
de l’entraîneur en chef, Meziane Ighil.
Qu’avez-vous à dire au sujet de tout
cela ?
Ecoutez, je vous informe que je ne
me trouvais pas en Algérie ces der-
niers jours. Au lendemain de notre
match de Coupe d’Algérie face au
MSPB, je suis parti en France pour
passer quelques jours de vacances.
De ce fait, je n’étais pas du tout au
courant de ce qui se disait ici
concernant le départ ou pas du
coach. J’étais complète-
ment déconnecté.
Mais le retour
d’Ighil vous sou-
lage vous les
joueurs, à
quelques heures
du départ pour
Barcelone pour le
stage hivernal,
«Hormis
le match
face à l’ESS,
je pense avoir
réalisé une très
bonne phase
aller»

Synthèse de Saïd F.

Asselah «Je n’y

comprends rien !»

Comme annoncé dans notre édition d’hier, six gardiens de but qui évoluent dans le championnat national ont été retenus par l’entraîneur des gardiens de l’EN A, en l’occurrence Abdenour Kaoua, pour prendre part à un stage spécifique consacré justement aux gardiens de but uniquement et qui aura lieu du 16 au 18 janvier prochain, au centre sportif de Sidi Moussa. Le portier de la JS Kabylie, Malik Asselah, auteur pourtant d’une très bonne phase aller avec son club, n’a pas été retenu pour ce mini-stage. Surpris qu’on n’ait pas fait appel à lui, l’ancien Nahdiste, qu’on a joint par téléphone hier matin, a bien voulu répondre à nos questions. On en a aussi profité pour l’interroger sur l’actualité assez mouvementée que vit la JS Kabylie ces derniers jours. Entretien !

«J’ai raté le stage de Marcoussis à cause d’un problème de visa, donc la logique
«J’ai raté le
stage de
Marcoussis à cause
d’un problème de
visa, donc la logique
aurait voulu qu’on
me rappelle pour
ce stage
élargi»

Je m’attendais à ce qu’on me re- tienne pour ce stage, mais apparemment, je ne fais pas

partie des meilleurs gar- diens du championnat. Croyez-moi, je n’y com- prends rien ! Est-ce que vous estimez qu’on vous a lésé ? Je pense que oui. Tous ceux qui ont suivi les matchs

de la JSK durant cette phase aller peuvent témoigner que j’ai réalisé de bonnes performances, hormis peut-être la rencontre face à l’ES Sétif, lorsque j’ai été trompé par le rebond, ce qui arrive à tous les

gardiens du monde. Bref, tout ça pour vous dire que la logique aurait été qu’on me re- tienne. Maintenant, je ne me casse pas la tête pour autant. J’ai d’autres priorités, no- tamment avec la JSK. Personne ne vous a appelé de la fédéra- tion ou de la sélection ? Non, personne. Ce qui m’attriste, c’est que j’avais la possibilité de prouver en sélection lors du stage du mois d’août dernier à Mar- coussis, mais faute de visa, je n’avais pas pu effectuer le déplacement en France. Je pen- sais sincèrement que j’aurai ma chance plus tard, mais apparemment, ce n’est pas le cas. La logique aurait été qu’on me rappelle de nouveau, mais bon, c’est comme ça. Entretien réalisé par Saïd Fellak

non ? Ecoutez, ce que je sais, c’est que M. Ighil nous a donné rendez- vous pour jeudi (Ndlr, avant- hier) pour la reprise des entraînements. Moi, je suis venu au stade jeudi comme convenu et je l’ai trouvé pré- sent. On ne peut donc pas par-

ler d’un départ. Pour moi, le coach n’est jamais parti. Voilà ! Demain, le groupe ralliera Barce- lone. Pensez-vous que ce stage permettra à l’équipe de montrer un visage plus sé- duisant lors de la phase retour ? Évidemment. Il est clair qu’on n’ira pas à Barcelone pour nous amuser ou faire du tourisme. On ira surtout pour travailler et nous préparer bien comme il se doit sur le plan physique. Comme vous le savez, l’été dernier, on n’a pas fait de préparation digne de ce nom, en raison de notre participation à la Coupe de la CAF. Donc, ce stage hiver- nal tombe à pic.

Et si on parlait un peu de l’EN. Contrairement à ce qui était at- tendu, votre nom n’a pas été re- tenu pour le stage spécifique des gardiens de but, malgré la présence de pas moins six gar- diens. Comment avez-vous pris cela ? Sincèrement, je suis un peu surpris.

N° 1796 Samedi 7 janvier 2012

N° 1796 Samedi 7 janvier 2012 Coup franc JSK 0 5 Hannachi «Meziane a ma confiance,

Coup franc JSK

05

Hannachi «Meziane a ma confiance, ce n’était qu’un manque de communication»

P our la première fois depuis les événements de la semaine der- nière, le prési-

dent Mohand Cherif Hannachi a accepté de lever

le voile sur le malentendu

entre lui et l’entraîneur Me- ziane Ighil, qui songeait à jeter l’éponge après trois mois et demi à la tête du staff technique de la JSK. Hannachi estime que cette affaire ne devait pas prendre cette ampleur car à la base, tout a démarré d’un simple malentendu.

car à la base, tout a démarré d’un simple malentendu. de bonnes mains. En tous les

de bonnes mains. En tous les cas, je tiens à dire qu’il n’existe aucun problème là-dessus et il a notre soutien.»

«On a pris un café ensemble, preuve que tout est réglé»

Quant à la réunion de jeudi après-midi avec Ighil, Hannachi dira : «On s’est rencontré en tête-à- tête pour parler de l’équipe. D’ail- leurs, on a même pris un café ce matin à l’hôtel (entretien réalisé hier, ndlr), c’est pour vous dire que tout est définitivement réglé. Il n’y avait qu’un problème de communi- cation entre lui et moi. Au- jourd’hui, tout semble aller pour le mieux, il a repris son travail le plus normalement du monde.»

«Je me suis exprimé juste pour éclaircir les choses»

«Je ne vous cache pas que je n’ac- corde plus de déclarations depuis un bon bout de temps, j’ai décidé de ne plus m’adresser aux médias. Cela fait deux mois que j’ai pris la décision de m’éloigner un peu. Au- jourd’hui, j’ai choisi de m’exprimer juste pour éclaircir les choses, je pense que cette affaire a pris de l’ampleur, alors que rien de grave ne s’est produit.»

«Voici pourquoi j’ai retenu Dembélé»

Hannachi a parlé de la nouvelle recrue, Dembélé, qu’Ighil n’a pas eu le temps de voir à l’entraîne- ment. «Dembélé a été supervisé face aux Espoirs, le jour du match

de coupe. Ighil n’a pu le voir à l’œuvre, car il se trouvait avec l’équipe à l’hôtel Am- raoua. Nous avons accepté de retenir Dembélé pour la simple raison que l’adjoint ainsi que le manager géné- ral qui sont d’anciens joueurs, ont été séduits par ses qualités. Cela me sem- blait suffisant. Maintenant, on essayera d’engager un se- cond joueur, de préférence un attaquant.»

«On recrutera en fonction de nos moyens»

«On ne va pas s’enflam- mer en matière de recrute- ment, nous avons déjà une équipe en place et on recru- tera en fonction de nos moyens. Ce n’est pas néces- saire de faire un crédit pour recruter un joueur. Nous avons toujours procédé ainsi, et nous n’y change- rons absolument rien à ce sujet. J’ai tous mes joueurs qui sont payés au dernier centime ce qui n’est pas le cas pour plusieurs formations.»

«On n’a pas les moyens de payer Bouchouk»

Concernant l’attaquant batnéen Bouchouk, qui a été sollicité der- nièrement, Hannachi a tranché quant à son sujet en déclarant of- ficiellement que le joueur était trop cher pour la JSK. «Nous n’avons pas les moyens de payer la lettre de libération de Bouchouk. Nous avons négocié avec la direc- tion du CAB, mais finalement le montant est trop élevé.» Pour rap- pel, les responsables kabyles avaient proposé la somme de 800 millions, alors que le CAB en a exigé 1 milliard.

Saïd Djoudi

«J’ai été surpris d’apprendre qu’Ighil allait démissionner»

Dans son intervention sur les ondes de la Chaîne III, le boss kabyle est revenu sur l’annonce de la démis- sion de Ighil par le biais du manager général du club, Youcef Laâdjadj. Il dira à ce sujet : «J’ai été surpris d’ap- prendre que Ighil avait pris la décision de démissionner de ses fonctions à la tête du staff technique de l’équipe, je me trou- vais à ce moment là en Espagne pour prospecter le lieu du stage de l’équipe. Malgré cela, j’ai toujours considéré qu’il était l’entraîneur de la JSK, tant que rien n’était officiel. Pour nous, il n’a jamais été ques- tion qu’il parte.»

«Je n’assiste plus aux entraînements car je lui fais confiance»

Hannachi a tenu à témoigner son soutien à son entraîneur en déclarant : «Depuis l’arrivée de Meziane Ighil à la JSK, je n’assiste plus aux entraînement de l’équipe. Je connais ses qualités et je lui fais entièrement confiance, je sais qu’avec lui l’équipe se trouve entre

Ighil «Ce n’est qu’un malentendu

qu’on aurait pu éviter»

Ils ont pris un café ensemble à l’hôtel Amraoua

Tout est rentré dans l’ordre

Après un premier tête-à-tête dans l’après-midi de jeudi, le président Mo- hand Cherif Hannachi et son entraî- neur Meziane Ighil ont décidé de prendre, hier matin, à l’hôtel Am- raoua, un café ensemble. Après une semaine tendue et mouvementée, ils

se sont s’est expliqués sur la situation

et ce, pour le bien du club. Hier

matin, tout semblait rentrer dans l’or- dre. Les joueurs qui se sont entraînés dans la matinée au stade ont quitté la ville de Tizi pour préparer leur dépla- cement aujourd’hui en Espagne. Ighil, lui, s’est dirigé aussitôt à l’hôtel Am- raoua où son président l’attendait. Une heure plus tard, les deux

hommes se sont quittés pour se don- ner rendez-vous dans quelques jours

à

Barcelone. Du côté des supporters,

il

semblerait que la pression ait nette-

ment baissé. La ville de Tizi Ouzou était plutôt calme, notamment aux alentours du stade. La séance mati- nale, qui s’est déroulée porte ouverte,

a connu une présence moins massive par rapport à celle de la veille. Le malentendu dissipé entre Hannachi et Ighil a rassuré mais surtout soulagé les Kabyles qui ont toujours privilégie la stabilité au sein du staff technique.

Ils sont intervenus sur les ondes de la radio

Pour prouver que tout va pour le

mieux, les deux hommes sont inter- venus en direct sur la Chaîne III hier matin afin de revenir sur la réunion de la veille. Hannachi a confirmé que

le problème était réglé et que ce n’était qu’un manque de communication entre eux. Le moins que l’on puisse dire, c’est que ces déclarations n’ont que réconforté les supporters kabyles qui étaient quelques peu préoccupés par la situation du club.

Désormais, les problèmes seront réglés en tête-à-tête

A son tour, Meziane Ighil s’est ex-

primé sur la situation. Il estime que dorénavant, il s’entretiendra directe- ment avec son président en personne afin de trouver les solutions aux pro- blèmes. Plus d’intermédiaire entre eux. C’est la meilleure façon d’éviter un autre malentendu à l’avenir. L’important est que tout aille pour le mieux. Le travail a repris le plus normalement du monde et se poursuivra dès de- main à l’occasion du 1 er jour de stage à

Barcelone.

A. A.

C es derniers temps, beau- coup a été dit à propos du départ de l’entraî- neur, Meziane Ighil, qui

a claqué subitement la porte, avant

de revenir sur sa décision et re- prendre de nouveau les com- mandes et diriger le plus normalement du monde la séance de reprise qui a été caractérisée par une présence importante des supporters de la JSK qui se sont déplacés au stade du 1er-Novem- bre pour remercier leur entraîneur en chef d’avoir pris la décision de revenir. D’ailleurs, il a même fait le point avec le président Hannachi sur les raisons qui l’ont poussé à prendre une telle décision. En effet, le technicien Ighil, qui était pendant toute la matinée avec son président à l’hôtel Amraoua, est intervenu en direct hier matin sur

les ondes de la radio chaîne III, dans le but d’évoquer le sujet de son départ de la JSK et préciser que ce n’était qu’un simple malen-

tendu avec les responsables avant que tout soit rentré dans l’ordre. A ce sujet il dira : «Sincèrement, ce n’était qu’un malentendu qui a pro- voqué toute une polémique. On au- rait pu facilement éviter ce genre de chose. Tout a démarré d’une incom- préhension, mais heureusement que tout est rentré dans l’ordre.»

«J’espère que le stage de Barcelone sera une réussite»

A propos du stage hivernal qui se déroulera à partir d’aujourd’hui à Barcelone, le technicien kabyle n’a pas manqué d’ajouter que le choix de Barcelone est vraiment idoine du moment qu’il s’agit d’un pays qui renferme toutes les infra-

structures qui permettent à la JSK d’effectuer un agréable stage : «J’es- père que ce stage sera couronné de succès. Nous allons donner le meil- leur de nous-mêmes pour bien se préparer et améliorer notre rende- ment. Ce sera l’occasion pour récu- pérer tous nos blessés. Sincèrement, nous misons sur cette période.»

«C’est un honneur de se préparer dans un pays où le foot est roi»

La JSK effectuera son stage de préparation dans une ville où le football est roi. Avec une bonne équipe du FC Barcelone qui fait rêver les grands avec un Messi et Xavi flamboyants, Meziane Ighil n’a pas manqué d’ajouter en direct que c’est un honneur pour la JSK de se rendre dans ce pays et pren- dre part à un stage de préparation à quelques kilomètres de l’un des

meilleurs stades du monde, le Camp Nou en l’occurrence : «C’est toujours bien d’aller dans un pays où le football est roi, où la meilleure équipe du monde y réside, le grand FC Barcelone. Je crois que c’est déjà motivant qu’on soit là bas. J’espère qu’on aura le temps de se ressourcer et se donner à fond.»

«On tâchera de terminer l’exercice parmi les prétendants»

En évoquant le sujet de la nou- velle année, Meziane Ighil a indi- qué que l’année 2012 sera celle de la JSK. D’après lui, l’équipe fera tout son possible pour réussir à finir le championnat dans une place honorable et pourquoi pas décrocher un trophée en fin de saison : «J’espère que cette année sera la bonne pour la JSK pour ter- miner l’exercice parmi les préten-

dants. Ce serait magnifique de dé- crocher une bonne place qui corres- ponde à nos objectifs.»

«Tout pour offrir à nos supporters une place honorable en fin de saison»

Avant de conclure, le premier responsable à la barre technique n’a pas oublié de souhaiter une bonne année aux supporters de la JSK, qui l’admirent beaucoup. La preuve, ils l’ont soutenu d’une ma- nière indéfectible ces derniers temps, en imposant son retour à l’équipe, avant même l’entame du stage de préparation. «Je profite de cette occasion pour souhaiter une bonne année aux supporters de la JSK qui méritent tout le bonheur du monde.»

Synthèse S. Djoudi

06

0 6 N° 1796 Samedi 7 janvier 2012 Coup d’envoi JSK Les Kabyles ce soir à

N° 1796 Samedi 7 janvier 2012

Coup d’envoi JSK

Les Kabyles ce soir à Barcelone

A près avoir livré le match de Coupe d’Al- gérie qui a vu les Ka- byles accueillir dans leur stade fétiche la

formation du MSPB, les dirigeants, qui se sont montrés compréhensifs, ont jugé utile d’accorder cinq jours de repos aux joueurs afin de leur permettre de prendre du recul et se ressourcer auprès des leurs. Mais

les choses ne sont pas déroulées comme tout le monde le souhai- taient du moment que le premier responsable à la barre technique a claqué subitement la porte en an- nonçant son départ de la JSK. Ce n’est pas seulement les joueurs qui étaient éton- nés, mais même les supporters

n’ont pas accepté cette décision. Heureusement, tout est rentré dans l’ordre une fois que le président Hannachi s’est entretenu avec Ighil. D’ailleurs, ce dernier a assuré la séance de reprise. Par ailleurs, c’est aujourd’hui que les coéquipiers de Salim Hanifi rallieront la ville de Barcelone et ce, pour débuter la préparation et recharger les batte- ries, du moment que la JSK s’est préparée à Tizi Ouzou l’an dernier. Ce stage sera une occasion pour Meziane Ighil de préparer sa bande pour la phase retour qui s’annonce d’ores et déjà difficile.

Boumediene et ce, pour embar- quer dans le vol à destination de Barcelone. Alors que le départ s’ef- fectuera à 16h45, l’appareil trans- portant les Kabyles devrait atterrir sur le tarmac barcelonais à 18h05, soit après une heure et vingt mi- nutes de vol.

Maître Berkaïne chef de délégation

Alors que le premier responsa- ble du club, Mohand Chérif Han- nachi, ne sera pas du voyage à Barcelone, ce sera maître Berkaïne qui encadrera la délégation kabyle forte de 21 joueurs et 5 dirigeants.

les consignes de l’entraîneur. Alors que le premier devrait avoir lieu le 12 janvier, le second se déroulera trois jours après, soit le 15 du même mois. Rappelons qu’au début, les Kabyles allaient pro- grammer trois matchs amicaux, mais vu que le séjour ne dépassera pas une semaine, ce serait donc impossible. Rappelons que cette décision de livrer deux matchs amicaux a été prise avant-hier soir.

chain et ce, pour pouvoir accorder une journée de repos aux joueurs qui devront livrer un match im- portant le 21 janvier prochain contre le MCA.

Reprise des entraînements à Tizi le 18 janvier

Du moment que le retour en Al- gérie sera en principe prévu pour le 16 janvier, la reprise des entraî- nements aura lieu deux jours après, soit le 18 janvier. Autrement dit, les coéquipiers de Chamseddine Nes- sakh auront trois jours seulement pour bien préparer la première journée de la phase retour qui les opposera au MCA. Pour rappel, les Canaris rallieront la capitale le 20 janvier, soit la veille du match pour une mise au vert.

Le retour est prévu pour le 16 dans la soirée Départ à 16h45 Après un
Le retour est prévu pour
le 16 dans la soirée
Départ à 16h45
Après un biquotidien que Ighil a
programmé aux joueurs hier
matin et soir, c’est aujourd’hui,
plus exactement à 15h, que les
joueurs de la JSK devraient rallier
l’aéroport international, Houari-
Deux matchs amicaux
au programme
Une fois à Barcelone, les diri-
geants kabyles programmeront
deux matchs amicaux et ce, pour
permettre aux joueurs d’appliquer
Apparemment, le séjour de la
JSK à Barcelone ne durera pas dix
jours, mais neuf seulement. En
effet, nous avons appris d’une
source officielle que le premier
responsable à la barre technique
s’est réuni avec ses dirigeants pour
leur faire savoir que la JSK rega-
gnera la capitale le 16 janvier pro-
S. D.
Faute de visa
Zarabi «Heureusement
que tout s’est bien terminé»

Voici ce qu’a dit Ighil à ses joueurs

En

reprenant le groupe en

main jeudi après-midi, l’entraî- neur en chef, Meziane Ighil, qui est revenu à de meilleurs senti- ments, ne pouvait faire l’impasse sur ce qui s’est passé durant la semaine. Avant l’entame de la séance, Ighil a tenu à mettre les points sur les i suite à ses décla- rations après le match de coupe face au MSPB. Pour rappel, le coach avait déclaré que son ef- fectif a montré ses limites et qu’un recrutement de qualité s’imposait. Les joueurs avaient mal apprécié cette sortie média- tique de leur entraîneur. Face à cette situation, Ighil a tenu à dire à ses hommes qu’en déclarant que l’effectif était limité, cela ne réduisait en rien le niveau de chaque joueur. Il a même dit clairement : «Vous êtes comme

des fils pour moi. C’est tout en mon honneur de travailler avec vous. J’ai confiance en vous et certaines de mes déclarations ont été mal interprétées.» En tenant ces propos, Ighil a sans doute senti que ses protégés étaient froissés par ce qu’ils venaient de lire dans les médias quelques jours plutôt. Par la suite, Ighil leur a demandé de se remobili- ser et de penser au stage hiver- nal qui sera un renouveau pour le groupe en prévision de la phase retour du championnat. A. A.

Hemani partira seul

Alors que ses coéquipiers prendront le vol

de Barcelone cet après-midi, nous avons ap-

pris d’une source officielle que l’attaquant

Nabil Hemani n’accompagnera pas ses co- équipiers. En effet, le joueur, qui a déposé son dossier de visa avant tout le monde, était obligé de déli- vrer un document manquant dans

le dossier. En principe, il obtien-

dra son billet de sortie demain après-midi, avant qu’il ne saute dans le premier vol à destination de Barcelone pour rejoindre ses

camarades.

«Je rejoindrai mes coéquipiers dimanche soir»

Contacté par nos soins hier matin, l’attaquant kabyle nous a confirmé qu’il ne pourra rallier la capitale économique espagnole que demain soir, du moment qu’il n’a toujours pas obtenu son visa.

A ce sujet il dira : «Malgré le fait

que j’aie déposé mon dossier le 25 décembre dernier, je n’ai pas encore obtenu mon visa. La cause, c’est

qu’il y avait un document qui a ex- piré dans mon dossier. Donc, j’étais obligé de patienter avant de le dé- poser à nou- veau. En principe, j’aurais le visa dimanche après- midi.»

obligé de patienter avant de le dé- poser à nou- veau. En principe, j’aurais le visa

S.

D.

A la veille du déplacement de l’équipe à Barcelone pour effectuer son stage de préparation, nous nous sommes entretenus avec le défenseur central de la JSK, Abderaouf Zarabi, qui nous a révélé qu’il n’y a jamais eu une affaire Ighil, du moment que le premier responsable à la barre technique était bel et bien présent à la séance de la reprise. Par ailleurs, il n’a pas manqué de nous déclarer que le stage de Barcelone sera l’occasion pour les joueurs de recharger leurs batteries et de se donner à fond pour être meilleurs à la phase retour.

cidé finalement de reprendre ses fonctions ? La reprise des entraînements s’est déroulée dans de bonnes conditions. Nous nous sommes entraînés le plus normalement du monde. Il y avait une belle ambiance dans le groupe. Comme vous l’avez bien constaté, l’entraîneur était bel et bien en place. Heureusement que tout est rentré dans l’ordre, car il n’y a pas mieux que la sta- bilité. Comment avez-vous appris la démission de l’entraîneur, alors que vous étiez en plein repos ? Sincèrement, je n’étais pas au courant, du moment que j’étais en France. Une fois en Algérie, j’ai appris la nouvelle par l’in- termédiaire de certains amis. Comme je viens de vous le dire, je suis content que tout soit rentré dans l’ordre. Ce n’est pas le bon moment de chercher un autre entraîneur, d’autant plus que Meziane Ighil est l’un des meilleurs en Algérie. Le stage de Barcelone débu- tera demain soir, êtes-vous prêts à vous donner à fond et

recharger vos batteries ? Tout à fait, nous sommes vraiment prêts pour ce stage qui débutera demain (entretien réalisé hier). Je pense que ce sera l’occasion pour nous de re- charger nos batteries et de nous donner à fond afin de montrer un tout nouveau visage à la phase retour. Notre but est de satisfaire nos supporters qui nous ont vraiment soutenus lors de la phase aller. J’espère que ce stage sera une parfaite réussite. Avez-vous déjà visité cette ville ? Oui, j’ai déjà visité Barcelone. D’ailleurs, j’ai même eu la chance d’évoluer au Camp Nou. C’était lors du match amical qui avait opposé l’Equipe nationale à l’Argentine. A propos du lieu du stage, on ne peut rien dire tant qu’on n’est pas encore là- bas. Je pense que tout sera à la hauteur, du moment qu’il s’agit d’une ville où le football est roi. Il y aura certainement toutes les commodités pour réussir notre stage de préparation.

Entretien réalisé par Saïd D.

stage de préparation. Entretien réalisé par Saïd D. Tout d’abord, comment s’est effectuée la reprise des

Tout d’abord, comment s’est effectuée la reprise des en- traînements sous la houlette de Meziane Ighil qui a dé-

N° 1796 Samedi 7 janvier 2012

N° 1796 Samedi 7 janvier 2012 Coup de chance JSK 0 7 Hezil pourrait être repêché

Coup de chance JSK

07

Hezil pourrait être repêché

Les Canaris se sont entraînés hier matin

Alors que la reprise des entraînements a eu lieu avant-hier soir, sous la coupe de Meziane Ighil, qui a repris en fin de compte les com- mandes, les joueurs de la JSK se sont entraînés hier matin sur la pe- louse du stade du 1er- Novembre. En effet, le staff technique a pro- grammé une légère séance de musculation avant que chaque joueur ne rejoigne le vestiaire.

L ibéré la semaine dernière par la JSK, le latéral gauche Okba Hezil pourrait finalement
L ibéré la semaine dernière par la JSK, le latéral gauche Okba Hezil pourrait
finalement être repêché par la direction. C’est ce que nous a indiqué une
source digne de foi. Le joueur en question qui ne s’entraîne plus avec l’équipe
voulait avoir sa lettre de libération afin de signer son contrat au MCEE. Tou-
tefois, il a été bloqué vu que les responsables kabyles lui ont exigé de verser
300 millions contre sa lettre de libération. De retour aux entraînements, l’entraîneur
Ighil prendra une décision à son sujet. Pour l’instant, Hezil attend d’être fixé définiti-
vement sur son cas. Qu’il reste ou qu’il parte, l’ex-Batnéen veut connaître son sort cette
semaine.
La séance
annulée
Présent en France la semaine dernière
Asselah invité de Berbère TV

Le portier kabyle Malik Asselah vient de passer cinq jours de vacances à Paris. Le joueur a quitté le pays samedi dernier. Profitant de sa présence en France, Malik Asse- lah a répondu volontiers à l’invitation de Berbère TV, lui accordant une interview qui sera diffusée dans les prochains jours sur la chaîne satellitaire.

de l’après-midi

Comme c’était le cas après chaque reprise d’entraînement, l’entraî- neur en chef, Meziane Ighil, programme sou- vent du biquotidien et ce, pour augmenter la charge de travail et per- mettre aux joueurs de prendre part à des exer- cices de musculation. Alors que la séance ma- tinale s’est déroulée dans de bonnes condi- tions, le staff technique a décidé d’annuler la séance de l’après-midi pour permettre aux joueurs de regagner leurs domiciles et pré- parer leurs valises.

Celle de cette matinée aussi

Par ailleurs, même la séance d’entraîne- ment de cette matinée a été annulée. Les joueurs de la JSK, qui ont regagné leurs do- miciles hier matin, se retrouveront cet après- midi devant le hall 1 de l’aéroport interna- tional d’Alger pour prendre le vol à desti- nation de Barcelone.

L’absence

énigmatique

de Metref

Le milieu de terrain, Hocine Metref, qui n’était pas présent avant-hier, lors de la séance de reprise, a encore une fois fait l’impasse sur celle d’hier matin. Pour le moment, nous igno- rons toujours les causes de son absence.

Boulemdaïs,

Nessakh

et Remache

ont repris

Par contre, les trois joueurs qui n’étaient pas présents lors de la séance de reprise se sont entraînés le plus normalement du monde hier. Il s’agit de Hamza Boulemdaïs, Chamseddine Nessakh et Belkacem Remache.

Saïdi et Nessakh avec «Guillou»

Tous les deux blessés, le milieu de terrain Ilyès Saïdi et l’arrière gauche Chamseddine Nessakh, qui souffrent d’une bles- sure au niveau de la cuisse, ont effectué quelques exercices avec Guillou. Rappelons que les deux éléments seront concernés par le stage de Barcelone.

Visite médicale

pour Belkalem

Après avoir tout conclu avec ses respon- sables, le défenseur cen- tral, Essaïd Belkalem, a remis les documents ad- ministratifs pour sa de- mande de licence. Pas plus tard qu’hier matin, le joueur a effectué les tests médicaux (ECG) pour compléter le dos- sier de licence. Le joueur sera naturellement pré- sent aujourd’hui parmi les membres de la délé- gation qui s’envolera pour Barcelone. Toute- fois, Belkalem bénéfi- ciera d’un programme spécifique, il ne sera pas soumis à la même charge de travail que ses partenaires, du moment qu’il vient tout juste de se faire opérer. Son re- tour à la compétition lo- cale se fera progressivement.

NAHD Lahlou explique sa démarche Gaouaoui dans le viseur de Lahlou «J’ai acheté des actions
NAHD
Lahlou explique
sa démarche
Gaouaoui dans
le viseur de Lahlou
«J’ai acheté
des actions
et les dettes
du club»
Le candidat à la prési-
dence du Nasria, Mourad
Lahlou, s’est montré très
serein dans sa démarche
qui l’amènerait «bientôt»
vers la présidence du
club. Il affirme qu’il n’est
pas un hors-la- loi et
qu’il est convaincu de la
procédure suivie pour
reprendre les rênes du
club. «Je connais bien la
loi et j’ai suivi les démarches
nécessaires. J’ai acheté même les ac-
tions de quatre membres et les dettes du
club. L’opposition de Bouderouaya et
Manaâ qui refusent de vendre leurs ac-
tions ne m’inquiète pas. Ils sont dans leur
droit, mais je sais ce que je fais», a déclaré
en substance le futur président du club
qui n’écarte pas toutefois l’idée de travail-
ler avec ces deux hommes et d’autres par-
tenaires pour l’intérêt du club. D’ailleurs,
on apprend que l’ancien dirigeant Abdel-
kader Bellamine et d’autres personnes de la
commune veulent rapprocher les deux
hommes de Lahlou, pour conjuguer leurs
efforts dans l’intérêt du club.
Lahlou affirme dans ce sens : «L’objectif
premier est de faire démarrer le club et assu-
rer à l’équipe les conditions nécessaires pour
bien préparer la reprise, dans l’espoir d’assurer
le maintien. Nous devons trouver un nouvel
entraîneur et renforcer l’effectif par de nou-
veaux joueurs. Ce sont pour moi les points es-
sentiels pour le moment.»
S. H.
L ’ancien gardien de but
international et de plu-
sieurs clubs de l’élite,
Lounès Gaouaoui, in-
téresse au plus niveau
la direction du Nasria qui s’attelle
à renforcer l’effectif par de nou-
veaux éléments susceptibles de
donner le plus escompté au ren-
dement de l’équipe et l’aider
dans sa lutte pour le maintien.
La direction du club sang et or,
à sa tête le nouveau président
Mourad Lahlou, songe à un
deuxième gardien de but pour
aider Abderraouf Natèche
dans sa tâche lors de la se-
conde manche du champion-
nat qui s’annonce difficile et
importante pour le devenir de
l’équipe. Gaouaoui s’est mon-
tré toutefois hésitant et n’a pas
encore donné de réponse défi-
nitive à la proposition du Nas-
ria car, il serait également en
contact avec deux autres clubs
de l’élite. Il veut se donner du
Les deux parties ne se sont pas enten-
dues sur la durée du contrat. Le joueur
voudrait signer pour une année et
demie, alors que le président Lahlou
lui avait proposé un contrat de deux
saisons et demie dans le but d’assurer
au départ du milieu offensif, Hocine
Harrouche vers l’USM Blida qui veut
s’attacher ses services. Le joueur veut
relancer sa carrière dans le club de la
ville des Roses, après une phase aller
ratée avec le Nasria. Toutefois, le prési-
la stabilité de l’effectif. Cependant, les
négociations sont toujours en cours et
dent du Nasria affirme que Harrouche
sera le dernier joueur à libérer durant
le boss husseindéen souhaiterait
convaincre le joueur à opter pour le
club sang et or.
ce mercato, car l’équipe a besoin de se
renforcer et non pas de se vider après
les départs confirmés de Jimmy, Ben-
saïd et Oussalah.
Hamidi et Maâmer Youcef
ciblés
S. H.
Dans le même registre, la direction
ciblé deux autres joueurs pour
éventuellement les avoir durant
la manche retour afin d’aider
l’équipe dans sa lutte pour
a
Début du stage
demain à Staouéli
Le Nasria effectuera à partir de de-
temps pour trancher car, il
veut faire le bon choix qui lui
permettra de rebondir et ter-
miner en beauté sa carrière.
le maintien. Il s’agit de
l’ancien attaquant de
l’ASO Chlef Cheikh
Hamidi et le défen-
seur axial du même
club, Maâmer Youcef.
Le président Lahlou
veut s’appuyer sur la
bonne relation qui
existe entre lui et son
homologue chélifien,
Abdelkrim Medouar,
pour lui céder les deux
main un stage bloqué de dix jours à Staouéli
sous la houlette de Smaïl Gana, en attendant la
nomination d’un nouvel entraîneur en remplace-
ment de Hamouche. Au cours de ce stage, le staff
technique va axer son travail sur le volet physique pour
permettre aux joueurs d’être fin prêts pour la reprise du
championnat qui s’annonce difficile. L’entraîneur va donc
alterner entre le travail d’oxygénation à Bouchaoui et de
musculation dans une salle à Staouéli. Le coach intéri-
maire veut également organiser quelques matchs ami-
caux afin de peaufiner les automatismes du groupe,
dans l’espoir d’assurer un
bon départ lors de
la manche
Les U21
retour.
préparent
Zerrouki hésite sur la
durée du contrat
Le milieu défensif du
NARB Réghaïa, Zerrouki,
n’a pas encore officielle-
ment opté pour le Nasria,
contrairement à ce qui a
été convenu jeudi lors de
la première rencontre
avec le président Lahlou.
joueurs. Le Nasria veut égale-
ment mener des négociations
avec les responsables de l’USMA
pour leur prêter certains joueurs, qui
ne jouent pas souvent comme Me-
klouche et Ouznadji.
la Coupe
Harrouche, le dernier libéré
Le président du Nasria, Mourad
Lahlou affirme qu’il ne s’opposera pas
Plusieurs joueurs espoirs (U21)
ont été laissés à la disposition de
leur catégorie pour préparer le match
de Coupe d’Algérie contre le MC
Saïda, le 13 janvier prochain. Il s’agit
entre autres de Bendebka, Ben
Moulay, Fetal et Bessaha qui
avaient l’habitude de jouer
avec les Seniors.

08

0 8 N° 1796 Samedi 7 janvier 2012 Coup réussi MCA Djallit a signé hier pour

N° 1796 Samedi 7 janvier 2012

Coup réussi MCA

Djallit a signé hier pour 18 mois au Mouloudia

A près Sofiane Younès et Hadji Abou El Kacem, Mustapha Djallit constituait hier la troisième
A près Sofiane Younès et Hadji
Abou El Kacem, Mustapha
Djallit constituait hier la
troisième recrue du
Mouloudia durant ce
mercato. Comme nous
«Je suis venu pour régler
les problèmes offensifs
de l’équipe»
l’avons souligné lors de notre
précédente livraison, épuisé par
une journée chargée, Djallit
n’avait pu conclure jeudi soir
avec le Mouloudia. Et c’est
finalement hier matin que
l’ex-avant-centre de la
JSMB a officialisé,
accompagné de son
manager, sa venue au
MCA pour une durée de
18 mois moyennant
une mensualité de 90
millions de centimes.
N’ayant pu concrétiser
à deux reprises sa
venue au Mouloudia
lorsqu’il évoluait au
WAT puis à l’ESS,
cette fois-ci, Ghrib a
réussi son pari en
s’attachant les
services d’un joueur
qu’on annonce
comme étant le
remède aux soucis
offensifs du MCA.
Vous devez être soulagé d’avoir enfin conclu avec le Mouloudia…
Effectivement, par deux fois le Mouloudia me voulait, mais à chaque fois mon transfert
n’a pas pu se faire pour diverses raisons. Mais cette fois, ce fut la bonne. A présent, je suis au
Mouloudia pour 18 mois.
N’était-il pas prévu que vous signiez jeudi passé votre contrat ?
Effectivement, mais j’ai dû me rendre à Béjaïa pour récupérer ma lettre de libération. Cela
m’a pris du temps pour rallier Alger. Etant arrivé à une heure tardive, nous avons préféré re-
porter de vingt-quatre heures la signature.
C’est une opportunité pour vous de vous relancer, après les déboires que vous avez
connus à la JSMB…
Ça n’a pas marché à la JSMB. C’est pour cela qu’il fallait se séparer à l’amiable dans l’inté-
rêt de tout le monde. Je souhaite bonne continuité pour Béjaïa.
Certains pensent que vous allez éprouver beaucoup de difficultés à répondre aux
attentes du club et des supporters…
Bien au contraire, si on m’a recruté, c’est bien pour apporter un plus à l’équipe. Je sais que
le Mouloudia connaît de gros soucis en attaque. Je promets de tout faire pour régler ce
problème. C’est pour ça qu’on m’a fait venir.
Avec Sayeh et Djeghbala qui font le bonheur du club, on peut dire que le Sud
algérien est bien représenté ?
Cela démontre que le Sud regorge de talents. Et l’émergence de Sayeh et Djeghbala fait
énormément plaisir.
Avec le recrutement réalisé par le club, il faudra s’arracher pour s’imposer devant,
n’est-ce pas ?
La concurrence ne m’a jamais fait peur. Je sais que je dois bosser très dur pour être com-
pétitif. Je me donnerai les moyens pour y arriver.
Ayant rejoint un peu tardivement l’équipe qui s’envolera ce dimanche pour
l’Espagne, allez-vous manquer le regroupement ?
Il y aura quelques soucis pour l’obtention du visa, mais normalement, je devrais re-
joindre le groupe après trois jours de stage. Ce regroupement devra me permettre de
bien me préparer pour la phase retour.
Entretien réalisé par Tarek-Che
Il portera le numéro 17
C’est finalement, le numéro 17 qui sera floqué sur le maillot de Djal-
lit. C’est un supporter du Mouloudia résidant à Béchar qui a demandé
au joueur de choisir le numéro 17 qui est son chiffre porte-bonheur.
Les libérés réagissent après
Bracci
leur renvoi de l’entraînement
«Etant libérés,
Cherfa, Yanis
et Laref ne
pouvaient pas
s’entraîner»
Hadji : «C’est un
honneur de porter
le n°8 comme Badji
et Mokdad»
Au sujet du renvoi des
joueurs Cherfa, Yanis et Laref,
Bracci a approuvé Ghrib dans
ses déclarations. «Etant libérés
par la direction du club, il est lo-
gique d’interdire l’entraînement
à Cherfa, Yanis et Laref. Per-
sonne ne leur a interdit de s’en-
traîner ailleurs, mais pas avec
l’équipe.»
La nouvelle recrue du MCA, Hadji Abou
El Kacem, a effectué avant-hier sa première
séance avec les Vert et Rouge. Le jeune pro-
dige tlemcénien semblait libéré, après les
déboires qu’il a connus au Widad. C’est avec
le numéro 8 que Hadji attaquera la phase re-
tour du championnat. Il nous dira : «Je suis
content d’avoir entamé le travail avec mes
nouveaux partenaires. Sincèrement, connais-
sant quelques joueurs comme Yalaoui et d’au-
tres encore, je ne me suis pas senti comme un
étranger. Et le fait de porter le numéro 8
comme Badji et Mokdad est un grand hon-
neur pour moi. Je sais qu’il faudra se montrer
à la hauteur de la confiance qui a été placée
en moi par les dirigeants du Mouloudia. J’es-
père obtenir mon visa ce dimanche afin de
pouvoir rallier l’Espagne pour le stage hiver-
nal.»
«Amroune a reçu
l’aval de la direction
pour s’entraîner avec
nous»
Bien qu’officiellement libé-
rés par la direction, Laref,
Cherfa et Yanis ont voulu s’en-
traîner avec le groupe hier
matin. Mais les trois joueurs
n’ont pu le faire en raison des
directives de la direction les
sommant de ne plus s’entraî-
ner avec l’équipe. Il faut rappe-
ler que la veille, les trois
joueurs ont été renvoyés de
Bouchaoui, ce qui les a incités
à réagir face au comportement
jugé irrespectueux de leur club
employeur.
l’entraînement alors qu’on n’a
toujours pas reçu notre lettre
de libération. C’est du deux
poids, deux mesures car cer-
tains, qui ont été libérés, conti-
nuent à s’entraîner avec l’équipe
alors que nous avons été rem-
ballés. Ce genre de comporte-
ment n’est pas digne du
Mouloudia», dira Cherfa.
Laref : «Nous avons
été humiliés devant
tout le monde»
«C’est une humiliation pour
nous, car personne ne nous a
signifié que nous étions libérés.
Il était donc logique qu’on se
présente à l’entraînement afin
de bosser avec le groupe. Résul-
tat, on s’est fait remballer
comme des malpropres», nous
a confié Laref avec beaucoup
d’amertume.
Concernant le cas Mohamed
Amroune qui poursuit ses en-
traînements avec le groupe,
alors qu’il fait partie des libérés,
Bracci dira : «Il faut savoir que
Amroune est un cas à part. Il a
obtenu l’aval de la direction
pour qu’il puisse s’entraîner avec
l’équipe.»
T. Che
Yalaoui boude
Yanis : «Mon renvoi
de l’entraînement
est un manque
de respect»
N’ayant pas encore de visa,
il pourrait manquer le début
du stage
Malgré les efforts de la direction, Hadji
pourrait obtenir tardivement son visa pour
l’Espagne. Il est donc fort probable que l’ex-
joueur du Widad manque les deux ou trois
premiers jours du regroupement.
Cherfa : «Nous
avons été remballés
alors que d’autres
libérés s’entraînent
avec l’équipe»
Ils obtiendront leur
libération et leur dû
ce dimanche
Outré par le comportement
de sa direction, Cherfa n’a pas
mâché ses mots pour dénoncer
les abus de son club em-
ployeur. «Je ne comprends pas
qu’on puisse nous renvoyer de
Désabusé, Yanis a été très af-
fecté par le comportement de
sa direction. A ce propos, l’ex-
Blidéen nous dira : «Mon ren-
voi de l’entraînement est un
manque de respect. Je conçois
qu’on veuille me libérer mais
pas de cette manière-là. Je vais
tâcher de trouver un accord
avec Ghrib pour une séparation
à l’amiable.»
Nous avons appris que la
direction du Mouloudia
devra régulariser Yanis,
Cherfa et Laref ce dimanche
en leur octroyant leur dû.
Par la suite, les trois élé-
ments obtiendront le fameux
document.
T. Che
Au milieu de toutes ces absences, il
semblerait que celle de Nabil Yalaoui
est la plus intrigante. Selon nos infor-
mations, l’ex-Canari aurait décidé de
boycotter les entraînements en guise
de contestation contre sa direction qui
ne l’a pas encore régularisé. N’ayant
pas trouvé avant-hier assez de liquidi-
tés à la banque, Yalaoui était en rogne
contre ses dirigeants. C’est pour cela
qu’il a décidé de faire l’impasse sur les
deux séances de travail. Pour rappel,
la direction du Doyen a promis de ré-
gulariser ce dimanche tous ceux qui
n’ont pas encore perçu leur argent.
T. Che

N° 1796 Samedi 7 janvier 2012

Coup final MCA

N° 1796 Samedi 7 janvier 2012 Coup final MCA 0 9 Ghrib : «Yachir sera notre

09

Ghrib : «Yachir sera notre dernière recrue»

A près avoir réussi à bé-

de Djallit pour boos-

ter la ligne offensive,

tout porte à croire que le MCA bouclera son opération recrute- ment avant que l’équipe ne parte en Espagne pour effectuer son stage de préparation. Le coordi- nateur de la section football du Mouloudia affirme que le recru- tement de Yachir est presque fait et qu’il ne reste que la légalisa- tion de la lettre de libération du joueur au niveau de l’APC pour que son transfert soit officialisé. «Je vous confirme que Yachir sera avec nous. J’ai discuté avec Laïb et nous avons trouvé un terrain d’entente sur tous les plans pour son transfert. Il ne reste que la lé- galisation des documents néces- saires dont la lettre de libération. Nous allons donc clore le recrute- ment avec Yachir et je pense que nous avons atteint notre objectif», dira Omar Ghrib.

néficier des services

«Ce dimanche, Yachir sera mouloudéen»

Contrarié par les soucis offen- sifs de son équipe, Omar Ghrib

a décidé de mettre le paquet pour régler ce problème récur- rent en recrutant un troisième attaquant en la personne de Samy Yachir. En effet, hier matin sur les ondes de radio Chaîne III, Omar Ghrib a déclaré aux auditeurs qu’il avait trouvé un accord avec Laïb, le président de l’USMH, sur le transfert de Ya- chir. «Je me suis entretenu hier soir avec le président de l’USMH, Laïb, avec lequel je suis parvenu à un accord sur le transfert de Yachir. Je peux l’annoncer aux Chnaoua : Yachir sera moulou- déen dès ce dimanche. On n’a pas pu conclure plus tôt en raison de la légalisation de la libération. Mais dimanche, Yachir signera son contrat au profit du MCA», dira Ghrib avec le sentiment d’avoir réussi à débloquer un dossier qui est resté longtemps dans l’impasse.

Il signera un contrat de dix-huit mois

Samy Yachir, qui était an- noncé depuis plus de deux se- maines, et malgré le fait que Omar Ghrib ait dévoilé qu’il sera la dernière recrue de l’équipe, le désormais ex-Harra-

chi ne veut en aucun cas parler de son transfert, tant que lui ou le MCA n’ont pas le fameux sé- same entre leurs mains. C’est pour cette raison qu’il ne veut rien dévoiler même s’il a négocié avec Omar Ghrib. En effet, il s’est entendu avec son interlocu- teur pour signer un contrat de dix-huit mois. La même source nous a confié qu’il percevra une mensualité de 80 millions par mois, bien que le MCA en ait proposé 70 millions. Après deux séries de négociations, ils ont trouvé un terrain d’entente à tra- vers lequel Yachir touchera un salaire de 80 millions.

Laïb refuse de garder contre son gré un joueur en fin de contrat

Le transfert de Yachir au Mouloudia surprendra plus d’un, mais pas ceux qui connais- sent bien la maison harrachie. Certes, les qualités du joueur ne sont en aucun cas remises en cause, au contraire il est consi- déré comme la pièce maîtresse de cette équipe de l’USMH. Seu- lement, le problème qu’il a ren-

contré avec Charef a précipité son départ. Connu pour son en- têtement, ce dernier ne le voulait plus dans le groupe. Le fait qu’il sera libre de tout engagement à l’issue de cet exercice, cela a poussé Laïb à le libérer en négo- ciant avec Omar Ghrib. Le pré- sident harrachi pouvait bien retenir Yachir, mais face à la décision de Charef, il n’était en aucun cas dis- posé à garder un joueur et le payer sans qu’il ne joue, d’autant plus, il est libre de choisir sa prochaine destina- tion le mois de juin prochain. Aussi, Laïb a décidé de ren- tabiliser son transfert du moment que le MCA s’est montré prêt à payer la somme de 200 millions de cen- times. Ainsi, Yachir est la dernière recrue du Mouloudia, lui qui pourra être la bonne affaire du Doyen lors de cette phase retour du championnat. K. M.

Yachir : «Je ne suis pas maître de mon destin»

Omar Ghrib vient d’affirmer que vous allez jouer au MCA (ndlr, entretien réalisé vendredi matin)… Je ne peux rien dire à ce sujet, du fait que je suis toujours lié par un contrat avec l’USMH, donc mon avenir est tributaire de l’obtention de ma lettre de libération. Donc je ne peux pas dire que je suis au MCA tant que je ne suis pas libre de tout engagement. Mais le coordinateur de la section football du MCA assure qu’il a trouvé un terrain d’entente au sujet de votre lettre de libération avec Laïb et il ne reste que la légalisation du document pour que le MCA puisse le récupérer et officialiser votre transfert… Je ne suis pas au courant de cet accord, tout ce que je peux vous dire c’est que jusqu'à preuve du contraire, je suis toujours dans mon équipe. Maintenant si les deux parties ont trouvé un ac-

cord comme vous le dites, tant mieux alors. Vous allez donc jouer pour le MCA… Une fois que j’aurai eu ma libération, je serai au MCA. Même si vous dites qu’il ne reste que le document à signer, jusqu'à preuve du contraire, je suis à l’USMH. On laisse croire que vous avez tout négocié avec Omar Ghrib et il ne reste que la signature du contrat… Au risque de me répéter, je ne suis pas libre vis-à-vis de mon club employeur. Comment voulez-vous donc que je négocie avec Omar Ghrib, alors que je ne suis pas maître de mon destin ? C’est donc le problème de la lettre de libération qui vous préoccupe ? Il est évident que cette affaire me préoccupe, car pour le moment, rien n’a changé dans ma si-

tuation envers le club, et je ne peux me considérer comme étant un joueur libre de tout engagement et qui pourra jouer au club de son choix, tant que la direction de l’USMH ne signe pas ma lettre de li- bération. Si vous serez mis au courant de votre transfert et que tout sera réglé d’ici à dimanche, vous serez sans aucun doute du voyage avec l’équipe en Espagne, du fait que le problème de visa ne se pose pas pour vous… Maintenant si j’obtiens ma lettre de libéra- tion, le problème ne se posera pas pour moi afin de jouer au MCA et d’être du voyage en Es- pagne pour le stage de préparation. Mais pour l’instant, rien n’est encore fait. Entretien réalisé par K.M

Cherfa et Yanis, la grande déception

Finalement, la liste des joueurs à li-

pour le

bérer était sans surprise

s’attendre à ce

MCA, car s’il fallait

que Laref soit libéré depuis lentame de cette exercice, tout le monde se de- mandait pour quelle raison il n’a pas été remercié juste à la fin de la saison

passée. Idem pour Amroune qui de- vait changer d’air, en étant soumis à

les supporters

une forte pression par

au point où il a perdu la joie de jouer.

vient de Cherfa

La grande déception

direction du

et Yanis pour lesquels la

club a déboursé de l’argent pour les

équipe, no-

avoir dans l’effectif de son

tamment le dernier cité dont la lettre

de libération a été rachetée pour 400

sans qu’il ne

millions de centimes,

dans la

puisse même pas simposer

liste des dix-huit. Certes, le joueur n’a

pas été épargné par les blessures, mais il n’a jamais su convaincre, à l’exception de la demi-heure de jeu qu’il a jouée face au NAHD. Quant à Cherfa, ce dernier estime qu’il a été victime d’une machination, mais lui aussi n’a pas apporté ce quon atten- dait de lui.

grande sacrifié

Aberane

la décep-

était

Toutefois,

tion d’Aberane auquel on a promis

une licence au Mouloudia

pour ce

les

mercato. En effet, les dirigeants

ont rassurés lui et Moumen de faire

fa-

partie de leffectif de léquipe

la saison. Si

nion pour le reste de

une licence a été bel et bien dépo-

la

sée pour Moumen au niveau de

le cas pour

LNFP, ce nétait pas

Aberane qui a été victime de lopé-

ration recrutement où la dernière

à Yachir qui

licence a été accordée

signera son contrat ce dimanche.

K. M.

Une reprise inquiétante

moins une semaine de repos. Ce- pendant, et au lieu de reprendre les entraînements à temps, des joueurs n’ont pas trouvé mieux que de pro- longer leurs vacances. Ces derniers, qui ne sont pas à leur première du genre, et face à une direction dépas- sée par les événements, savent perti- nemment qu’ils sont à l’abri de toute sanction. Au contraire, les dirigeants trouvent des excuses pour justifier l’absence des joueurs en question, mais aussi pour masquer la déban- dade qui règne au club, allant jusqu’à

Décidément, on n’est pas près de renoncer aux mauvaises habitudes au Mouloudia. Avant même la fin de la phase aller du championnat, Fran- cois Bracci a décidé de repousser la date du début du stage de prépara- tion à deux reprises, afin de permet- tre aux joueurs de reprendre leurs esprits après les efforts qu’ils ont dé- ployés, d’autant plus que les éléments ayant pris part à la Ligue des cham- pions n’ont pas bénéficié du moindre répit. D’où la décision du technicien français d’accorder aux joueurs au

évoquer pour certains joueurs le ma- riage d’un de leurs proches, et ce même lorsque leur absence se pro- longe. Le staff technique et les diri- geants doivent cette fois-ci prendre les choses en main, s’ils veulent voir leur équipe montrer un meilleur vi- sage lors de la phase retour. Une ligne de conduite digne de ce nom doit être tracée, car même avec une pléiade de stars, le succès n’est pas garanti lorsque les joueurs ne font pas preuve de discipline .

K. M.

Le Mouloudia apporte les dernières retouches pour le stage en Espagne

A un jour seulement du départ du Mouloudia à destination de l’Espagne pour effectuer son stage de prépara- tion à Benidorm, comme cela a été le cas l’hiver dernier, la direction du MCA est en train d’apporter les der- nières retouches avec le concours de son équipementier Joma afin que le stage soit une réussite. Ainsi, le nom- bre des membres de la délégation a été confirmé à trente-cinq personnes. Les organisateurs du stage ont rassuré Hadj Ahmed que toutes les disposi- tions nécessaires ont été prises, afin que le MCA soit dans les meilleures conditions. La direction du club a eu même la confirmation que les deux matchs prévus face à l’ogre hollandais le PSV Eindhoven et le club allemand Braunschweig, auront bel et bien lieu. Cela a rassuré à plus d’un titre le staff technique du MCA, qui avant même la confirmation du stage a exigé à ce que l’équipe joue au moins deux

matchs amicaux.

Kacem Hadj et Sayeh auront leur visa dimanche matin Pour ce qui est des démarches ad- ministratives, l’ensemble des joueurs ont pu retirer leur visa d’entrée sur le sol espagnol, à l’exception de Sayeh et Kacem Hadji. En effet, l’ex-joueur de Mekhadma, et même s’il avait remis son dossier à temps au niveau de l’agence affiliée à l’ambassade d’Es- pagne, il n’en demeure pas moins qu’il devait renouveler son passeport qu’il n’a déposé qu’en cours de semaine pas- sée. Quant au néo-Mouloudéen Kacem Hadji, qui a signé officielle- ment son contrat au profit du Doyen mercredi dernier, des démarches accé- lérées ont été entamées par les respon- sables du MCA afin qu’il puisse à son tour obtenir son visa dimanche matin et faire partie du voyage.

K. M.

Djallit rejoindra le groupe mardi et le problème ne se pose pas pour Yachir Concernant l’ex-Béjaoui Djallit qui a signé son contrat hier matin, il se rendra dimanche matin au niveau de l’agence affiliée à l’ambassade d’Es- pagne pour déposer sa demande de visa. La direction du MCA a été rassu- rée que le joueur aura son visa mardi matin et qu’il rejoindra le groupe le jour même. Quant à Yachir, sauf revi- rement de situation de dernière mi- nute, il sera la quatrième recrue du MCA et signera son contrat dimanche matin. Il pourra faire partie du voyage

avec l’équipe ce dimanche. Etant un bi- national, le problème de visa ne se pose pas pour lui. A l’exception donc de Djallit qui rejoindra le groupe mardi prochain, tous les joueurs fe- ront partie du voyage.

Le biquotidien

annulé

Alors que les Mouloudéens devaient s’entraîner à raison de deux séances par jour, les ven- dredi et samedi, à l’annexe du 5- Juillet avant le départ pour l’Espagne, François Bracci a fi- nalement changé sa program- mation en annulant tout simplement le biquotidien.

Deux séances de 2 heures sau menu

Finalement, les gars du Mou- loudia ont eu droit hier matin à une longue séance de deux heures à l’annexe du 5-Juillet axée essentiellement sur l’oxygé- nation. Bracci a voulu préparer ses troupes pour le travail fon- cier qui débutera lundi en Es- pagne.

Mobitang attendu aujourd’hui

Ayant rejoint le Cameroun pour régler son problème de permis de travail, Claude Mobi- tang devra rallier aujourd’hui Alger. N’ayant pas de problème de visa Schengen, Mobitang

devra s’envoler le plus normale- ment du monde avec l’équipe pour l’Espagne.

Chaouchi, Babouche, Attafen, Besseghier, Djeghbala, Koudri, Ghazi et Yalaoui absents

Pour cette deuxième séance, pas moins de huit joueurs man- quaient hier matin à l’appel. Il s’agit de Chaouchi, Babouche, Attafen, Besseghier, Djeghbala, Koudri, Ghazi et Yalaoui. Appa- remment, ces éléments ont dé- cidé de prolonger de quarante-huit heures leurs va- cances avant d’attaquer les choses sérieuses lors du stage en Espagne.

Oussalé a réintégré le groupe

Vingt-quatre heures après son retour du Burkina Faso, l’at- taquant mouloudéen Hervé Oussalé a repris avec le groupe.

10

N° 1796 Samedi 7 janvier 2012 Coup d’œil USMA à Les de U21 laissé disposition
N° 1796 Samedi 7 janvier 2012
Coup d’œil USMA
à Les de
U21
laissé
disposition
la leur
coach
Contrairement à l’hiver passé où
l’effectif usmiste a compté plusieurs
jeunes issus de la catégorie juniors,
cet hiver aucun espoir n’a été
promu
pour effectuer le déplacement avec
l’équipe première. Mis à part ceux
qui se trouvent actuellement
groupe pro, Ferhat, Benaldjia
avec le
et Seh-
noun en l’occurrence, aucun autre es-
poir ne sera avec le groupe
et la
raison est simple. Ayant un match de
Coupe d’Algérie à disputer, les mem-
bres du staff technique ont préféré
laisser les espoirs du club à la dispo-
sition de leur coach.
El Mouradi Palace,
un lieu idéal pour un
bon séjour
néficié d’une
semaine de
repos, c’est
aujourd’hui
nisienne. Les protégés de
Didier Ollé-Nicolle, qui
passeront huit jours à
Sousse, auront une semaine
pour préparer la phase re-
tour, tout en espérant
l’aborder de la meilleure des
manières.
sique de chaque élément à
quelques jours seulement
de la reprise de la seconde
manche du championnat.
La délégation
rejoints par le second
groupe constitué des
joueurs et des membres
du staff technique ainsi
que de quelques diri-
geants, qui n’arrivera, lui,
à l’hôtel El Mouradi Pa-
lace qu’en début de soirée,
à 18h30 ou 19h.
Adel C.
que les
ne sera
complète
Trois matchs
amicaux au menu
qu’à Sousse
Pendant leur séjour, les
coéquipiers de Khaled
Lemmouchia disputeront,
d’après nos informations,
trois matchs amicaux. Du-
rant leurs trois sorties
amicales, les Algérois se
mesureront à deux grands
clubs, le Stade Africain et
l’Etoile sportive du Sahel.
Ces rencontres permet-
tront au coach de jauger la
progression et l’état phy-
La délégation
usmiste a été scin-
dée en deux
groupes. Le pre-
mier a pris la route
hier pour Sousse.
Il est composé des
membres du staff
médical et du
garde-matériel.
Ces premiers
membres, qui ser-
viront d’éclaireurs
en Tunisie, seront
Le choix a été fait depuis plusieurs
jours. C’est à l’hôtel El Mouradi Pa-
lace que les Rouge et Noir seront hé-
bergés. Un hôtel cinq étoiles au sein
duquel les joueurs ainsi que les au-
tres membres de la délégation auront
tous les moyens à leur disposition
pour se reposer et se relaxer après le
travail qu’ils effectueront sur le ter-
rain. Ce luxueux établissement se
situe à quelques mètres du terrain
d’entraînement. C’est qui constitue
un grand avantage.
En 2006, le club a passé
quelques jours
dans cet hôtel
El Mouradi Palace a déjà abrité
une délégation usmiste, c’était en
2006. Les Rouge et Noir ont, en effet,
passé plusieurs jours à Sousse, plus
précisément dans cet établissement.
En plus de l’USMA, le MCA a déjà
effectué des stages de préparation
dans cet hôtel A.
2009 et 2010.
en C.

Sousse attend Soustara

cet hôtel A. 2009 et 2010. en C. Sousse attend Soustara A près avoir bé- Rouge

A près avoir bé-

Rouge et Noir reprendront du service avec une légère séance d’entraînement à Bologhine tôt dans la mati- née avant de prendre la route pour l’aéroport inter- national d’Alger. Les Us- mistes devront y être une heure avant de prendre un vol pour Tunis, à 13h45, afin de regagner Sousse à bord d’un avion de la com- pagnie aérienne nationale. Ils regagneront l’hôtel El Mouradi Palace un peu plus tard dans l’après-midi, eux qui auront un autre trajet à faire, puisque leur lieu de regroupement se situe à 180 kilomètres de la capitale tu-

Ouznadji «Il est illogique de me libérer alors que la plupart des clubs ont bouclé leur recrutement»

Nouri Ouznadji pourrait bien quitter l’USMA cet hiver. En tout cas, c’est le souhait des responsables du club. Mais il y a aussi une possibilité pour qu’il reste jusqu’à la fin de l’actuel exercice du moment qu’aucun accord n’a été trouvé avec les dirigeants qu’il a rencontrés mercredi et jeudi. Joint par nos soins, l’attaquant des Rouge et Noir a accepté de répondre à nos questions, apportant ainsi plusieurs précisions. Écoutons-le.

«Est-ce normal de recruter un attaquant alors que je n’ai pas eu ma chance ?»

Entre quitter le club ou rester, qu’avez-vous décidé ? Tout d’abord, il faut savoir que mon destin n’est pas entre mes mains. Pour revenir à votre question, je n’ai rien à dire à part que c’est le flou total depuis quelques jours. Je suis toujours sous contrat. Les dirigeants m’ont invité à discuter à propos de mon avenir, mais au moment où je vous parle, rien n’a été fait ni décidé. Sincèrement, c’est compliqué, mais j’espère qu’une issue sera trouvée. Mais en ce qui vous concerne, vous voulez partir ou bien terminer la saison à l’USMA ? Aucune décision n’a été prise. Ce qui est sûr, c’est que je ne veux pas rester sans jouer. Je ne veux pas partir sans trouver un club preneur. Je dois donc rencontrer les dirigeants une nouvelle fois pour être fixé. J’espère que cette fois, nous allons trouver un terrain d’entente. Comment vivez-vous cette situation

que je mette les choses au clair avec les dirigeants. Vous n’avez été utilisé que rarement et c’est pour cette raison peut-être que les dirigeants veulent vous libérer… Est-ce ma faute si je n’ai pas été uti- lisé ? Moi, j’étais prêt à jouer, mais je n’ai eu droit qu’à quelques bouts de matches lors de la phase aller. Je n’ai pas eu ma chance comme la plupart des joueurs. Je veux dire par là que je n’ai pas été titularisé. Comment peut- on me juger ? Il fallait qu’on me donne ma chance. Si je n’avais rien fait après cinq matchs en tant que titulaire, j’au- rais plié bagage et quitté le club. Com- ment aurais-je pu marquer des buts sans jouer ? Le club veut recruter d’autres atta- quants. Un commentaire là-dessus ? Moi, ce qui m’a surpris, ce sont les propos de l’entraîneur. Il a dit que le club ne dispose pas d’attaquant. Qu’ils me donnent ma chance avant de me

pris que le NAHD veut vous récupé- rer. Le confirmez-vous ? S’ils me veulent, ils savent ce qu’ils doivent faire. Je n’ai pas eu de contact jusque-là, et c’est normal après les nombreuses sorties des responsables qui ont affirmé à maintes reprises qu’aucun joueur n’était transférable. Entretien réalisé par Adel Cheraki

Ouznadji et Taguelmint non concernés par le stage de Tunisie

Nouri Ouznadji et Elias Taguelmint, dont la direction veut se séparer, ne sont pas concernés par le stage de Tunisie. C’est en tout cas ce que nous avons appris d’une source digne de foi. En effet, les deux joueurs qui ont été portés sur la liste des joueurs libérés n’iront pas à Sousse, si tout se passe comme prévu, bien sûr. Elias Taguelmint, lui, s’est vu proposer par les responsables une somme d’argent pour racheter sa lettre de libération. Le natif de Marseille, qui n’a pas encore rencontré les dirigeants, devra le faire dans les heures à venir.

Diamouténé sera parmi le groupe

Contrairement à Ouznadji et Taguelmint, Amadou Diamou- téné, qui devra être prêté dans les jours à venir à un autre club de Ligue 1 où il terminera la saison, fera partie du groupe qui effec- tuera le déplacement en Tunisie. Le milieu de terrain malien, qui est annoncé tout proche du CRB, rejoindra donc sa nouvelle équipe dès qu’un compromis sera trouvé avec les dirigeants du club preneur et, bien sûr, le joueur. A. C.

? juger. Je ne suis pas bon qu’en fin de saison, qu’on me donne ma
?
juger. Je ne suis pas bon qu’en fin de
saison, qu’on me donne ma
chance et je montrerai ce
que j’ai dans le ventre.
Une dernière
question.
Nous
avons
Le
staff
et le médical
garde-
matériel
ont
rejoint
Sousse
par route
Contrairement aux joueurs et au
staff tech-
et
ap-
le garde-matériel ont
nique, le staff médical
rejoint Sousse
non
avion.
par route et
pas par
C’est donc à
regagné la
bord d’un bus du club qu’ils ont
là même
Tunisie, convoyant par
le matériel dont les
joueurs
et les
mem-
bres du
auront
staff technique
besoin pour
ce stage.

Communiqué Djezzy

Inauguration du kiosque Djezzy à l’ESC

C’est ce jeudi 5 janvier au siège de l’Ecole Supé- rieure de Commerce d’Alger, que M. Tamer El Mahdi, Directeur Gé- néral de Djezzy, a procédé, en compagnie de M. Abdelaziz Sebboua, Recteur de l’ESC à la cérémonie d’inauguration d’un kiosque Djezzy multifonction qui permet à l’ensemble des étudiants de l’ESC d’accom-

plir gratuitement un certains nombre de travaux tels que la photocopie

Le

de documents, la reliure, le massicotage, et le chargement mobile

Directeur général de Djezzy a remercié le responsable de l’ESC d’avoir bien voulu accepter d’accueillir un kiosque Djezzy qui n’a d’autre objec- tif que de faciliter la tache des étudiants : « Djezzy est une entreprise ci- toyenne ouverte à tous les jeunes diplômés. Nous sommes fiers aujourd’hui d’être présent parmi eux, ici dans cette grande école. », a souligné notamment le premier responsable du leader de la téléphonie mobile. Quant au recteur de l’école, il s’est dit heureux de la collabora- tion du premier opérateur du pays:«Grâce à Djezzy tous les Algériens ont pu accéder à la téléphonie mobile. Je vous remercie donc du fond du cœur pour votre soutien et pour vos actions citoyennes» La convention entre les deux partenaires stipule, entre autre, que Djezzy accueillera des étudiants stagiaires pour une prise en charge de

stages pratiques selon les spécialités et qu’elle offrira, dans la limite des places disponibles, l’op- portunité aux ensei- gnants de l’ESC de participer aux forma- tions et séminaires éventuels organisés par Djezzy. Quant à l’ESC, elle mettra notamment à la disposition de Djezzy, les listes des promotions sortantes classées par ordre de mérité pour un éven- tuel recrutement au sein de l’entreprise.

listes des promotions sortantes classées par ordre de mérité pour un éven- tuel recrutement au sein

C’est clair, elle n’est pas facile à vivre. Je ne comprends pas une chose : pour- quoi la direction a attendu quelques

jours avant le départ en stage de prépa- ration hivernal pour aborder mon ave- nir ? Actuellement, la plupart des clubs ont bouclé leur recrutement et partent à l’étranger pour préparer la seconde moitié de la saison. Trouvez-vous cela logique ? Est-ce normal qu’ils veuillent me parler de mon avenir deux se- maines après l’ouverture du mercato ? Que veulent-ils que je fasse dans une telle situation ? Seriez-vous du voyage en Tunisie ? Personnellement, j’aime- rais bien y être vu que je me considère toujours comme un élément du groupe, mais avant il faudra

N° 1796 Samedi 7 janvier 2012 Coup d’œil CRB
N° 1796 Samedi 7 janvier 2012
Coup d’œil CRB

11

A Tunis pour préparer la reprise Entraînement hier à Aïn Benian La formation belouizdadie s’est
A Tunis pour
préparer la reprise
Entraînement hier
à Aïn Benian
La
formation belouizdadie s’est en-
traînée hier vendredi sur
la pelouse de
l’institut d’Aïn Benian, la séance a dé-
buté à 16 h. Le staff technique a fait
subir un second test Cooper à tous les
joueurs.
Naïli et Aksas absents
Le milieu récupérateur
Naïli et le
défenseur Aksas ne se sont pas pré-
sentés à la séance d’hier.
Les deux
joueurs ont pour la deuxième fois raté
les entraînements depuis la reprise.
Naïli qui
souffre toujours de son
dos
devra reprendre avec le groupe inces-
samment, soit
avant le déplacement
en Tunisie.
Meghout en tenue
de ville
L’autre milieu récupérateur, Sid-
Ahmed Meghout,
qui a quitté son
équipe après la rencontre
L a délégation du Cha-
bab quittera au-
jourd’hui en début
d’après-midi l’aéro-
port international
d’Alger pour rallier la
reinement.
du cham-
pionnat face à l’ASK, n’a pas encore re-
pris avec ses coéquipiers
en faisant
l’impasse sur les séances de reprise et
par ricochet au test Cooper. Il devra
réunir avec ses dirigeants
d’abord se
ville de Tunis avant de rejoindre le
pour dissiper le malentendu avant de
lieu du stage à Hammam El Anf.
Le séjour durera une semaine
entre préparation intensifiée et
matches amicaux que le CRB aura
à effectuer en perspective de la
phase retour. C’est l’occasion au
staff technique d’apporter les cor-
rectifs sur le plan technique. De
son côté, le préparateur physique,
Dahmane Sayeh, a établi un plan
de travail par rapport aux carences
constatées durant les dernières
rencontres du championnat, ce qui
lui permettra de recharger les
accus en se basant essentiellement
sur le test Cooper opéré avant le
départ à Tunis.
reprendre.
Djaâfri du JSD à l’essai
Un attaquant répondant au nom de
Djaâfri est venu tenter sa chance au
Chabab. Il s’est entraîné
hier à Aïn Benian. Le
avec le groupe
joueur, qui est
signataire à la JSD, aura à convaincre
l’entraîneur en chef Djamel Menad.
Ce dernier, qui à la recherche d’un at-
taquant de métier pour pallier le
dé-
part de Dine Cherif, devra trancher
avant le départ de la déléga-
son cas
tion à destination de Tunis.
Boukria
et Lahmar
demain à Tunis
Décrassage à l’arrivée
La direction belouizdadie a réussi fina-
lement à régler le problème administratif
de Boukria et Lahmar pour qu’ils puissent
rejoindre leurs coéquipiers à Tunis. Grâce
aux gros efforts et aux nombreuses interven-
tions, ces derniers devront récupérer leurs
passeports dans la matinée de dimanche et
pourront ainsi rejoindre le reste du
groupe dans l’après-midi, soit avec un
jour de retard.
groupe dans l’après-midi, soit avec un jour de retard. confronté à El Marsa, un autre pen-

confronté à El Marsa, un autre pen- sionnaire de l’élite. Le match se jouera la veille du retour des Be- louizdadis. La rencontre face à l’EST annulée Djamel Menad nous avait déclaré ultérieurement que son équipe af- frontera pour son dernier test le champion d’Afrique en titre l’EST, fi- nalement cette rencontre n’aura pas lieu et ce pour une raison évidente de part et d’autre, puisque les Tuni- siens ne pourront pas se présenter avec leurs internationaux qui se trouvent en stage avec leur sélection en prévision de la préparation de la CAN. Menad, en revanche, n’a pas voulu affronter l’EST composée de joueurs de la réserve et des jeunes du club. C’est pourquoi la décision de changer d’adversaire s’imposait d’elle-même. Le CRB veut des anta- gonistes de bon niveau afin que Menad puisse jauger le travail effec- tué à Tunis et les capacités de ses poulains. Chahra au Stade Tunisien ? Le portier franco-algérien Samir Chahra n’effectuera pas finalement de test avec le Chabab de Belouiz- dad en Tunisie. Proposé à Menad, il a choisi au final d’aller tenter sa chance au sein de la formation du Stade Tunisien. Le staff technique, qui a fondé énormément d’espoir quant à son recrutement, devra continuer à travailler avec seulement deux remparts, en l’occurrence Ous- serir et Dahmane.

Dj. Abed

Le biquotidien au menu le lendemain à Radès Les choses sérieuses commencent le lendemain de l’arrivée du CRB à Tunis. Le staff technique a pro- grammé pour le premier jour du stage deux séances journalières qui se dérouleront dans le complexe sportif de Radès. La séance du matin sera consacrée à l’aspect physique sous la houlette du préparateur phy- sique Sayeh et la seconde sera plutôt technique. La charge baissera d’un cran le surlendemain, soit le lundi puisque les joueurs se contenteront d’exercices légers car ils seront appe- lés à disputer une application ami- cale face à la formation de Beni Khelad. Le CRB affrontera Beni Khelad, Marsa et Hammam El Anf L’entraîneur en chef Djamel Menad avait souhaité affronter trois équipes durant ce stage, à raison d’un match tous les deux jours et il a réussi à les avoir avant le déplace- ment de son équipe. Les poulains de Menad croiseront le fer pour le pre- mier test avec une équipe de pre- mière division, à savoir de Beni Khelad, sur la pelouse du stade de Hammam El Anf. Deux jours plus tard, les Algérois se dépla- ceront mercredi pro- chain à Sousse pour en découdre avec la for- mation de Hammam El Anf qui se prépare elle à Sousse. Pour l’ultime match, le Chabab sera

Sitôt arrivés sur les lieux, les joueurs prendront leurs quartiers, puis rejoindront directement un terrain annexe pour une séance ordinaire de décrassage. La déléga- tion s’envolera à bord d’un vol de la compagnie nationale à 13 heures 45. Les dirigeants et le staff technique ont recommandé aux joueurs de se présenter très tôt pour qu’ils accomplissent les for- malités policières et douanières se-

les for- malités policières et douanières se- Boukria : «Je rejoindrai le groupe dimanche» voyage que

Boukria : «Je rejoindrai le groupe dimanche»

voyage que je me suis aperçu dans le tard qu’il va falloir courir pour le renouveler, ce qui a été fait puisque je ne me suis pas arrêté de courir dans tous les côtés avec bien sûr les responsables du club pour refaire un autre. Dieu merci, tout est rentré dans l’ordre. La trêve vous permet de vous soigner mais vous raterez la prépa- ration, un commen- taire ? C’est vrai que j’ai contracté cette blessure en disputant la dernière rencontre avant la trêve d’hiver durant laquelle je pourrai me soigner, mais d’un autre côté, je ne pourrai pas m’entraî- ner avec le groupe. Je dois par conséquent sui-

vre le programme établi par le staff médical et le préparateur physique pour me permettre de revenir à la compétition dès la reprise. Etes-vous contrarié par rapport à cela ? J’aurais souhaité toute- fois profiter de cette pré- paration pour me remettre d’aplomb et être prêt pour la phase retour, mais le plus im- portant est d’être en compagnie de mes co- équipiers tout en travail- lant en solo afin de bénéficier au moins d’un temps de jeu. Je pense que je pourrai prendre part à la troisième ren- contre face à El Marsa. En tout cas, je ferai de mon mieux pour y être. Qu’attendez-vous de

cette préparation ? Les installations et les infrastructures sportives qui existent à Tunis nous permettront de travailler et de réussir notre préparation. Les joueurs et le staff tech- nique sont animés d’une envie et d’un acharne- ment sans commune mesure pour faire de ce stage un succès car le Chabab doit impérative- ment bien se préparer, car la phase retour s’an- nonce très difficile, no- tamment à la reprise où nous aurons deux péril- leux déplacements à bien négocier, respecti- vement à El Eulma et à Tizi Ouzou.

Entretien réalisé par Dj. Abed

Herida n’ira pas en stage

●●Le défenseur central Mohamed Herida ne sera pas du voyage avec ses coéquipiers pour cause de blessure. Ayant contracté une blessure assez méchante, rupture des ligaments lors de la dernière rencontre de son équipe face

à

passe sur ce stage et restera convalescent et loin des ter- rains pour une vingtaine de jours.

l’ESM en coupe, il fera l’im-

D’abord,

com-

ment vous sentez-vous ? De mieux en mieux, les dou- leurs commen- cent à disparaître, mais je continue toujours à me soi- gner car il ne m’est pas encore autorisé à fournir d’efforts au risque de com- pliquer ma blessure. Et cette histoire de passeport ? C’est juste un oubli de ma part. Je ne sa- vais même pas que mon passeport n’était plus valide, c’est lorsque les dirigeants nous ont sommés de leur remet- tre ce document de

Même blessé, Anane sera du voyage

●●Blessé lui aussi face au

même adversaire, à savoir l’ESM, le milieu récupérateur, qui hésitait

à

ment d’y prendre part. Le staff médical lui prodiguera les soins nécessaires pour le remettre sur pied. A noter qu’il ne pourra pas s’entraîner avec le groupe car il a été soumis, lui aussi, à vingt jours de repos.

partir en stage, a décidé finale-

Bellat assure

l’essentiel

Comme déjà souligné dans les mêmes colonnes et qui n’a mal- heureusement pas plu à certains partis proche de Gana, l’homme d’affaires Fergani Bellat a remis à la direction du CSA un chèque de 500 000 DA pour couvrir cer- tains frais afférant à la gestion des jeunes catégories, notam- ment les salaires des entraîneurs et employés du club. Bellat est l’unique pourvoyeur de fonds de cette frange de catégories en as- surant outre, les mensualités, plusieurs autres charges dont l’aménagement du complexe de Caroubier, mais c’est l’éclairage qui fait actuellement défaut. L’en- treprise qui porte le nom de ce dirigeant offre pour toutes les équipes des sandwiches préparés pour les différents déplacements dans la périphérie d’Alger.

La facture de Sonelgaz s’élève à 75 millions de centimes

Pour que l’électricité soit réta- blie à Caroubier, le Chabab de Belouizdad doit s’acquitter de sa redevance qui s’élève à 750 000 DA. La direction du CRB, qui ne veut pas payer pour les autres, puisque le complexe et les habi- tations mitoyennes appartenant à la DJS, utilisent conjointement le même compteur et c’est là le différend qui ne trouve pas en- core d’issue favorable, alors que des jeunes et les moins jeunes s’adonnent à leur sport favori dans le noir. En plus, les joueurs sont également contraints de se changer dans la nature parce que les vestiaires dépourvus d’électri- cité sont automatiquement fer- més dès la tombée de la nuit. Avec tout ce manquement, le président Azzedine Gana ne s’est pas empêché d’affirmer sur les ondes de la radio que «jamais les jeunes catégories n’ont été aussi bien pris en charge entre l’habil- lement, la restauration et l’hô- tellerie», mais les entraînements sous un éclai- rage réduit à néant n’est pas élémentaire.

Pas de courant également dans les bureaux

L’administration du Chabab sise à Caroubier ne peut travail- ler que durant la journée car les semblants de bureaux ne sont pas dotés ni de commodités ni d’électricité. Le personnel com- posé du secrétaire général, Bra- himi, et du financier, Mefti, essayent tant bien que mal de gérer au mieux l’administration, malgré toutes les défaillances criantes. Cependant, le premier responsable du club a nommé un nouveau directeur général pour s’occuper des affaires administra- tives en rappelant toutefois Brahimi et Mefti à d’autres fonc- tions, alors que ces deux diri- geants aux compétences avérées n’avaient jamais failli dans leurs missions respectives pour l’inté- rêt du club, mais pour une raison ou une autre, ils ont été priés de choisir d’autres postes. Mais la direction du CSA, qui connaît la valeur de tout un chacun, les a récupérés pour rejoindre le club amateur.

Week-end de coupe chez les jeunes

Les jeunes catégories du Cha- bab de Belouizdad affronteront aujourd’hui sur le tartan du stade d’Hydra leurs adversaires de l’USMA. Les catégories concernées par ce tour élimina- toire de la Coupe d’Algérie sont les U19, U17 et les U15.

12

N° 1796 Samedi 7 janvier 2012 N° 1796 Samedi 7 janvier 2012 Coup réussi JSMB
N° 1796 Samedi 7 janvier 2012
N° 1796 Samedi 7 janvier 2012
Coup réussi JSMB
De notre envoyé
spécial au Maroc :
Coup sûr JSMB
Sofiane Abdelli

13

spécial au Maroc : Coup sûr JSMB Sofiane Abdelli 1 3 Les entraînements sur un terrain
spécial au Maroc : Coup sûr JSMB Sofiane Abdelli 1 3 Les entraînements sur un terrain

Les entraînements sur un terrain en gazon

Mis à part les matchs amicaux, les Béjaouis s’entraînent sur les terrains an- nexes du complexe Welleness Center Sport. Les deux premières séances du travail se sont déroulées sur du gazon naturel. Le WCS possède pas moins de trois terrains dotés d’une pelouse en gazon naturel, ce qui permettra donc aux joueurs de la JSMB une meilleure préparation physique. Il faut dire que ces derniers n’ont pas vécu de problème de terrain pour effectuer leurs entraîne- ments, contrairement au dernier stage d’intersaison à Tunis qui a vu le club contraint de s’acquitter de 200 euros pour un entraînement sur du gazon.

de 200 euros pour un entraînement sur du gazon. ■■ Premier entraînement jeudi soir Juste après

■■ Premier entraînement jeudi soir

Juste après son arrivée au complexe de Wellness Center Sport, le staff technique de la JSMB a donné rendez-vous à ses capés pour une première séance de travail sur place dans l’un des stades de l’hôtel. C’était une séance consacrée dans son ensemble à la récupération et la remise en forme. Cela n’a pas empêché les deux entraîneurs adjoints, Hamouche et Achouri, qui ont assuré la première séance, à programmer quelques exercices techniques avec ballon. Même si c’était une première séance, cette dernière a duré plus d’une heure et demie.

■■ Sixte vers la fin de la séance

Pour cette première séance, le staff technique béjaoui est rentré directement dans le vif du sujet. En fait, il n’a pas voulu perdre du temps, afin de permettre à ses capés une meilleure préparation durant cette période. Contrairement donc à ce qui se faisait habituellement, le staff a fait augmenter la cadence dès cette première séance de la semaine. Les camarades du gardien de but Djebarat ont effectué quelques tours de piste suivis par des exercices d’échauffement. Par la suite, les Vert et Rouge ont été soumis à des exercices technico-tactiques, avant de boucler leur travail par un sixte au cours duquel ils se sont donnés à fond sous le regard attentif des assistants d’Alain Michel qui n’hésitaient pas à apporter les correctifs nécessaires.

■■ Hier, biquotidien

Après une première séance dans la soirée d’avant-hier consacrée à la récupération et la remise en forme, le staff technique, qui veut profiter au maximum de cette période de préparation ici Casablanca, a décidé d’augmenter la charge depuis hier. C’est ainsi qu’il a programmé deux séances d’entraînement pour cette seconde journée de préparation. La première s’est déroulée dans la matinée, à 9h, alors que l’après-midi, les joueurs ont disputé un premier match amical ici au Maroc contre l’équipe du FUS de Rabat.

■■ Hafid Tiab est rentré hier

Alors qu’il se trouvait en vacances à Casablanca depuis une semaine, le frère du président Boualem Tiab, à savoir Hafid, n’a pas hésité à rendre visite aux joueurs, avant-hier à l’hôtel, juste après leur arrivée. Après sa réunion avec le manager général du club Medane Hakim Medane, Hafid Tiab, qui est le président, a dû quitter les joueurs pour se rendre à Casablanca où il séjournait. L’homme en question est rentré hier au pays.

■■Benchaïra et Maroci n’ont pas joué

Deux joueurs de la JSMB n’ont pas prit part à la rencontre d’hier face au FUS de Rabat. Il s’agit de Benchaïra et Maroci, qui n’ont pas, pour rappel, joué le dernier match de coupe pour cause de blessure. Bien qu’ils partici- pent normalement aux entraîne- ments, le staff médical ne voulait prendre de risque avec eux.

le staff médical ne voulait prendre de risque avec eux. FUS Rabat 0 - JSMB 4

FUS Rabat 0 - JSMB 4

Début de stage en fanfare

avec eux. FUS Rabat 0 - JSMB 4 Début de stage en fanfare A peine arrivée

A peine arrivée à Casablanca pour son stage hiver- nal, la formation

béjaouie a disputé son pre- mier match amical hier au stade de Rabat face au FUS local, le leader du cham- pionnat marocain. Le pre- mier test a été réussi par les Vert et Rouge qui ont infligé une correction à leur adver- saire en s’imposant sur le

score sans appel de 4 à 0. Le premier but a été marqué

par Boucherit, à la 18’, suite à une remise de Yabeun dans la surface de réparation. La première mi-temps s’est achevée sur ce petit score, et c’est en seconde période que les gars de Yemma Gouraya se sont déchaînés. D’abord par l’attaquant Aourès, qui ajoute le deuxième but à l’heure de jeu, avant de se transformer en passeur déci- sif et offrir un troisième au jeune Hamouche. Le festival buts a été clôturé par le reve-

nant Derrag à quelques minutes du coup de sifflet final, et qui vient de signer son premier but dans sa nou- velle équipe. Lors de cette première rencontre, le staff technique de la JSMB a utilisé 18 joueurs, en atten- dant les deux matches qui lui res- tent à jouer.

Les équipes alignées Première mi-temps : Djabaret, Megatli, Zafour, Bachiri, Maïza, Boucherit, Hamlaoui, Kacem,
Les équipes alignées
Première mi-temps : Djabaret,
Megatli, Zafour, Bachiri,
Maïza, Boucherit,
Hamlaoui,
Kacem, Ouali, Boulaïncer, Ya-
beun
Deuxième
mi-temps
: Si Mo-
Megatli,
Mebarakou,
Zafour,
hamed, Bellakhdar,
Boulahia,
Hamlaoui
(Derrag),
Bouche-
rit, Aourès, Hamouche,
Gasmi

Alain Michel a suivi le match de la tribune

L nouvel entraîneur de la JSMB, Alain Michel, a en-

rencontre amicale qui a opposé les Vert et Rouge au

Fateh Union Sportive (FUS) de Rabat dans la capitale ma- rocaine. L’entraîneur français ne s’est pas, pour rappel, dé- placé avec l’équipe à Casa, mais l’a rejointe hier en début de l’après-midi au lieu de son hébergement en provenance de France. C’est le manager général du club, Hakim Medane, qui est allé l’accueillir à l’aéroport Mohammed-V de Casa- blanca et l’accompagner au complexe sportif Wellness Cen-

ter Sport où il a rencontré les joueurs pour la première fois. Réunis dans le hall de l’hôtel, ces derniers ont souhaité la bienvenue à leur nouvel entraîneur qui a pris par la suite la

e

tamé son travail hier dans l’après-midi, à l’occasion de

la

parole pendant une vingtaine de minutes. L’ex-entraîneur du MCA a évoqué le parcours de l’équipe et son élimination de la Coupe d’Algérie avant de demander aux joueurs d’ou- blier ce revers et se concentrer sur leur travail pendant le stage hivernal. Après avoir pris le déjeuner avec Medane, Alain Michel a accompagné ses poulains à Rabat pour le premier match amical du stage. Le nouvel entraîneur de la JSMB a toutefois préféré laisser le soin à ses deux adjoints, Hacène Hammoche et Kamel Achouri, de diriger le match d’hier. Lui, il a suivi la rencontre depuis la tribune où il a pris des notes sur son effectif.

S. A.

Alain Michel : «L’objectif restera le même :

on jouera les premiers rôles»

Pourriez-vous nous dire tout d’abord à quand remontent les contacts avec la JSMB ? Je connais l’équipe depuis un mo- ment, et surtout son président Boualem Tiab. Juste après le dé- part de l’entraîneur en place (Bouali), il m’a contacté et on a discuté pendant un bon moment en France. On a parlé de l’actualité du football algérien et il m’a pro- posé de prendre en main l’équipe de la JSMB. J’ai trouvé le challenge intéressant pour une équipe qui est à 3 points du leader et qui dis- putera la Ligue des champions africaine. J’ai déjà travaillé deux fois au MCA où j’ai connu la pres- sion des derbys. Maintenant, je suis en province et j’ai hâte de dé- couvrir cette région.

Quel est l’objectif qui vous a été assigné ? Je crois que les responsables du club n’ont pas changé d’objectif qu’ils se sont fixé en début de championnat, à savoir jouer pour une place sur le podium. Ce n’est pas moi qui le changerai mainte- nant.

Pensez-vous que c’est réalisable

?

Evidemment, je crois en cette équipe qui a apparemment tous les moyens pour réussir une belle saison. Nous sommes là pour l’ai- der à réaliser ses objectifs. Vous avez regardé le match aujourd’hui (hier), comment trouvez-vous cette équipe ? Je pense qu’il y a de la qualité dans le groupe. Je tiens d’ailleurs à ren- dre hommage à mes prédécesseurs Menad et Bouali, pour le travail de base qu’ils ont effectué. Cela dit, il y a certains réglages et qu’on essaiera d’opérer dès à présent.

Allez-vous recruter d’autres joueurs lors de ce mercato ? Je pense que nous devons renfor- cer l’équipe par certains éléments, notamment en attaque. Nous al- lons chercher à recruter deux joueurs au maximum. Il y a le re- tour de Derrag que je considère comme première recrue hivernale. Il peut nous apporter un plus. Pour les autres, on a le temps de- vant nous pour dénicher les élé- ments dont on a besoin.

Et qu’en

est-il des

autres

membres

du staff

technique

?

Et qu’en est-il des autres membres du staff technique ? ■■ Les joueurs émerveillés par les

■■ Les joueurs émerveillés par les installations du WCS

Le staff technique augmente la charge progressivement

Les choses sérieuses

ont déjà commencé

E ndurance, jeu à terre et

combinaisons ont été

programmés lors des

deux dernières séances

d’entraînement

effectuées par les joueurs béjaouis. C’est avec un effectif au complet que le groupe s’est attelé d’abord à effectuer des exercices de vitesse et d’endurance, avant d’entamer des exercices de précision suivis d’un sixte. L’exercice consistait à faire

des passes directes et précises à la recherche du but dans quatre angles différents. L’exercice achevé, les joueurs s’adonnèrent aux étirements habituels. En tous les cas, le staff technique de la JSMB est en train d’augmenter de plus en plus la cadence afin d’atteindre un autre niveau de préparation pour entamer dans les prochains jours un autre cycle qui sera basé encore fois sur la compétition précompétitive et surtout la récupération vers la fin du stage. Les joueurs adhèrent parfaitement à la méthode du staff technique, en répondant à la charge imposée par le staff technique qui compte toutefois augmenter la cadence aussi durant les prochaines journées du stage.

Alternance entre le physique, la tactique et le précompétitif

Contrairement aux stages précédents, le staff a changé de

méthode de travail. Les joueurs ne seront pas soumis uniquement à un travail physique exclusif durant les premiers jours, ce qui est susceptible de les ennuyer, mais un travail tactique avec ballon est prévu en parallèle ponctué par des matchs amicaux. Les camarades de Zafour s’entraîneront à raison de deux séances par jour au complexe du WCS. La première sera consacrée au travail physique, alors que la deuxième sera plus chargée avec un travail technico-tactique sans oublier aussi la préparation précompétitive puisque les Béjaouis ont déjà joué leur premier amical hier. D’ailleurs, le programme a été entamé avant- hier, et les joueurs sont déjà dans le bain, en ayant déjà disputé un match amical et quelques autres d’applications qui a vu l’équipe scindée en deux groupe pour permettre à tout le monde de jouer.

Les joueurs répondent parfaitement à la charge

Tous les éléments approchés ont été unanimes à reconnaître les valeurs humaine et technique du staff. Le sérieux dans le travail est également un élément qui plaide en faveur de ce jeune groupe qui s’est formé depuis le début de saison. Malgré le départ de quelques joueurs cet hiver, l’ambiance est restée la même et le

groupe est plus que jamais déterminé à réaliser un meilleur parcours en prévision de la phase retour. Nous pouvons dire donc qu’il règne un climat empreint de sérénité à la maison JSMB, ce qui augure de belles choses. Tout le monde répond parfaitement à la charge imposée par le coach, en attendant la confirmation en championnat.

Les joueurs retrouvent la joie de travailler

Il faut dire que l’ambiance est bon enfant dans le groupe béjaoui qui a entamé jeudi dernier sa première semaine de préparation ici à Casablanca. Après avoir bénéficié d’un bon moment de détente qui leurs a permis surtout d’oublier la défaite en coupe, les Béjaouis ont repris les entraînements avec un bon moral. Ce regroupement leur a permis donc d’oublier ce match qui leur a fait très mal. Au rythme de deux séances de travail par jour, les camarades de Maroci s’entraînent avec beaucoup d’entrain. Cela dit, pour cette semaine, le staff béjaoui devrait axer, encore fois, le gros du travail sur le volet physique et les exercices technico-tactiques, afin de parfaire les automatismes, avant le retour à Béjaïa prévu le 15 du mois courant. S. A.

L’axial béjaoui Redouane Bachiri, qui a joué toutes les rencontres de son équipe jusque-là, nous a dit que son équipe préparait le reste du parcours très sérieusement en cette période de trêve ici au Maroc et que lui et ses ca- marades feront le maximum pour assurer une meilleure préparation afin d’entamer la phase retour en force.

tout cas, c’est une occasion pour nous de mettre un peu d’ordre à la maison du- rant cette période, en attendant la re- prise. Qu’attendez-vous de ce stage ? Comme je viens de vous le dire, ce stage sera consacré dans son ensemble

à la préparation précompétitive et aux

matchs amicaux. Notre objectif sera donc de se mesurer à d’autres équipes afin de garder le même rythme de la compétition et êtres fin prêts pour la suite du parcours. C’est une étape très importante dans notre préparation qu’on devra aussi réussir pour espérer la réalisation de bons résultats lors de la phase aller et la Ligue des champions également. Revenons maintenant un peu en arrière, comment évaluez-vous la phase aller ? Moi, je préfère qu’on évoque le bilan de l’équipe à la fin de la saison, car je pense que ce n’est pas le moment d’éva- luer ce qu’on a réalisé. Mais je peux vous dire une chose, notre équipe aurait pu faire mieux surtout en championnat où on a perdu beaucoup de points sur notre terrain.

Votre défense est la meilleure de cette moitié de championnat, un commentaire ? C’est une très belle chose pour notre défense et pour toute l’équipe aussi. Contrairement à la saison écoulée, notre défense a retrouvé sa solidité, ce qui lui

a permis de faire bonne figure durant

cette phase aller. Toutefois, ce n’est ce qui

nous intéresse le plus, car c’est l’intérêt du club qui passe avant tout, pas celui de la défense. Désormais, comment voyez-vous la suite du championnat ? Je pense qu’il est inutile de vous dire que ce sera difficile pour toutes les équipes. Le mercato permettra aux

clubs de bien préparer la suite du par- cours, ce qui rendra les choses plus dif- ficiles. Des équipes vont essayer d’améliorer leur classement et d’autres vont faire aussi de leur mieux pour maintenir leur rythme et préserver leur statut. C’est dire aussi que tous les

matchs qu’il reste à jouer seront diffi- ciles, que ce soit à domicile ou à l’exté- rieur. Comment évaluez-vous votre rendement personnel ?

A l’instar des autres joueurs, moi

aussi j’ai travaillé dur. Cependant j’ai donné le meilleur de moi-même durant les matchs disputés, afin de gagner la confiance du staff technique. Toutefois, je dois dire aussi que je ne peux pas faire de jugement sur mon rendement. Je

laisse tout cela pour le staff technique, les spectateurs et la presse aussi. En tous les cas, j’essaye toujours de donner le meilleur de moi-même afin de contri- buer à la réussite de mon équipe, un point c’est tout. Mais vous avez joué tous les matchs de votre équipe quand même…

Je suis venu à Béjaïa pour jouer et

m’imposer. Pour le moment, j’ai réalisé mon objectif qui est celui de relancer ma carrière, mais je dois dire aussi que je dois encore fournir plus d’efforts lors des prochaines journées, afin d’être plus performant.

Pour conclure, qu’avez à nous dire sur la nomination d’Alain Michel ?

Moi, je n’ai rien à dire sur ce sujet, car c’est la direction qui s’en occupe. Mon travail à moi se résume sur le terrain. Toutefois, je tiens quand même à sou- haiter la bienvenue à notre nouveau coach. On fera de notre mieux pour lui faciliter la tâche, afin qu’il puisse tra- vailler avec nous dans un climat em- preint de sérénité. S. A.

Comme annoncé par nos soins, la JSMB a décidé d’effectuer sa préparation hivernale, pour la première fois depuis bien longtemps, au Maroc, au complexe du Welleness Center Sport qui est implanté dans le village de Bouskoura, très loin de la ville de Casablanca. Le complexe se situe dans un endroit très calme, loin du bruit de la ville. En plus de tout cela, ce dernier est doté de plusieurs installations sportives qui permettront au club d’effectuer une préparation de qualité. En tous les cas, les joueurs étaient très émerveillés par les installations de ce centre qui répond parfaitement à leurs exigences. Les joueurs étaient très contents des conditions de travail, mais aussi de la nourriture que leur prépare le chef cuisiner dudit complexe.

■■ Medane veille au grain

Avant-hier, après la première séance de travail effectuée dans la soirée, le manager général de la JSMB, Hakim Medane, a convoqué certains joueurs dans le hall de l’hôtel pour une réunion de travail. Medane a voulu surtout se rapprocher un peu des joueurs pour parler un peu de ce stage, des conditions d’ébergement, de la nourriture mise à leur disposition par les responsables de l’hôtel et d’autres choses concernant leur séjour ici à Casablanca. Le manager général a profité aussi de cette occasion pour rappeler à l’ordre certains joueurs qui ont séché la séance de reprise à Alger. C’est dire qu’avec Medane, tout se passe à merveille pour le moment au Maroc. L’ex-capitaine des Canaris, qui ne laisse rien au hasard, veut faire de ce stage une réussite totale. Ce qui permettra sans aucun doute à la JSMB de faire bonne figure lors de la deuxième partie de la compétition.

Derrag revient et signe son premier but

Recruté à l’intersaison, l’atta- quant Mohamed Derrag n’a pas joué la moindre minute sous les couleurs de la JSMB pour cause de blessure au niveau du genou. Opéré des ligaments croisés, l’ex- Mouloudéen a attendu jusqu’à hier pour renouer avec la com- pétition. Il a été incorporé à la place de Hamlaoui dans les vingt dernières minutes. Quoique qu’il reste loin de sa forme, l’enfant de Bousmaïl a signé son premier but sous les couleurs de sa nou- velle équipe, en marquant le qua- trième dans les ultimes moments du match.

«C’est de bon augure»

«Après huit

mois de

convales-

■■ Aït Fergane et Merzouki laissés à la disposition des Espoirs

Les deux joueurs de la catégorie Espoirs de la JSMB, l’attaquant Nabil Aït Fergane et le gardien de but Noure- dine Merzouki, qui s’entraînent avec les se- niors depuis le début de la saison, ne se sont pas déplacés avant-hier avec le groupe pour ef- fectuer le stage hiver- nal. En effet, les deux joueurs ont été laissés à la disposition des U21 qui disputeront un match des 32 es de finale de la Coupe d’Algérie le 13 janvier prochain, contre le CSC.

Bachiri «Une bonne préparation pour un retour en force»

Malgré votre élimination en Coupe d’Algérie, on sent qu’une bonne ambiance règne actuellement au sein du groupe, n’est-ce pas ? C’est le cas de le dire. Certes, les sé- quelles de la dernière élimination en coupe sont toujours là, du moment qu’on ne peut jamais oublier ce match mais pour nous, il n’y a que l’avenir qui compte. Le groupe se porte bien actuel- lement. Avec un groupe très soudé, l’ambiance ne peut être que détendue. Tous les joueurs ont le moral au beau fixe et c’est ce dont nous avons besoin, afin de profiter de cette préparation. C’est vrai qu’on a été déçus du dernier résultat face à Hessana, mais on doit tourner la page maintenant et se concentrer sur le reste du parcours. On comprend bien que vous avez déjà oublié ce match… Après ce match, on s’est parlés entre

«On souhaite la bienvenue à Alain Michel»
«On souhaite la bienvenue à Alain Michel»

nous les joueurs pour oublier cette contre-performance. Il est vraiment im- portant de noter qu’il ne sert à rien de revenir sur une rencontre déjà jouée, sauf si l’on doit retenir des enseigements utiles. Pour être plus précis, je dois dire que ce n’est pas le moment de fléchir, on doit tous se remettre en cause afin de se racheter prochainement et procurer plus de joie à nos supporters qui atten- dent beaucoup de nous. Comment se déroule la préparation durant cette trêve ici à Casablanca ? Comme vous l’avez constaté, la pré- paration se déroule dans de très bonnes conditions, tous les moyens sont mis à notre disposition. On travaille dans un climat très serein avec une bonne am- biance qui règne au sein du groupe. Tout le monde travaille d’arrache-pied afin d’être fin prêt pour la reprise de la compétition. Le coach a établi un pro- gramme durant cette période et les joueurs y adhèrent parfaitement. En

cette période et les joueurs y adhèrent parfaitement. En cence, je suis vraiment content de renouer

cence, je suis vraiment content de renouer avec la compéti- tion. J’ai passé des moments difficiles, maintenant je me porte bien. J’ai joué une ving- taine de mi- nutes, je n’ai pas senti de douleurs, et c’est l’essen- tiel. C’est de bon augure, même s’il me reste beaucoup de travail à faire pour espérer retrouver la forme. J’ai marqué certes un but, mais ce n’est qu’un match amical, il ne faut pas lui donner beaucoup d’importance.»

Kamel Achouri avec qui j’ai

déjà tra- vaillé a déjà entamé son boulot. Il y a aussi Ha- mouche, qui est tou- jours en place, qui travaillera avec nous. Je lui ai laissé le

soin d’ail- leurs de diriger le match d’au- jourd’hui, alors que moi j’ai préféré superviser l’équipe depuis la tribune. Entretien réalisé par Sofiance A.

●● Si Mohamed se blesse déjà !

Jeudi dernier, le staff technique a organisé un sixte de 40 minutes qui a été caractérisé par un grand engagement physique. Tous les joueurs voulaient montrer à leur entraîneur qu’ils étaient là pour travailler et jouer aussi. Mais voilà que lors de cet exercice, le gardien de but franco-algérien de la JSMB,

Si Mohamed Cédric, a été blessé au visage, à la suite d’un télescopage avec son coéquipier Maïza. En effet, en voulant intercepter un ballon tiré par l’un de ses camarades, Si Mohamed a reçu un coup de pied au visage qui l’a immédiatement mis KO. Une scène qui a semé la panique et qui vu l’intervention de tout le monde, notamment du staff médical béjaoui qui l’a examiné sur place, avant de l’évacuer à l’infirmerie du complexe pour les premiers soins. Résultat, deux points de suture lui ont été posés.

Il a repris le travail hier matin

Après avoir écourté la séance de la soirée d’avant- hier suite à sa blessure, le gardien de JSMB, Si Mohamed Cédric, a toutefois été autorisé à reprendre le travail, hier, à l’occasion de la première séance de la matinée. Ce dernier, qui a participé à l’intégralité de la séance sans le moindre pépin, devait même prendre part au premier match amical d’hier contre le FUS de Rabat.

14

1 4 N° 1796 Samedi 7 janvier 2012 Coup osé USMH Bensemra lâche une bombe L'entrejeu

N° 1796 Samedi 7 janvier 2012

Coup osé USMH

Bensemra lâche une bombe

L'entrejeu rassure Si le secteur offensif présente un cer- tain déficit avec la présence de
L'entrejeu rassure
Si le secteur offensif présente un cer-
tain déficit avec la présence de trois élé-
ments seulement, ce n'est pas le cas pour
le compartiment de l'entrejeu qui, avec la
présence de pas moins de sept éléments,
reste le plus fourni. Il y a quelques jours,
le coach harrachi, qui craignait l'absence
d'un meneur de jeu pour alimenter la
ligne d'attaque, est à présent rassuré
après le retour en force de Djarbou et
Aïssaoui
«Un bon milieu offensif
ou rien»
Selon les dirigeants de l'USMH, l'en-
traîneur harrachi leur aurait conseillé de
ne pas se précipiter pour conclure l'arri-
vée d'un milieu offensif quelconque :
«Avec les éléments que j'ai sous la main,
on peut s'en sortir. Cela dit, si l'opportu-
nité d'un très bon meneur de jeu se pré-
sente, je ne dirai pas non à son
recrutement, sinon il ne faut pas trop s'in-
quiéter car j'ai des éléments en vue sur les-
quels je peux compter.»
Legraâ et Aïssaoui,
derniers arrivés
Les deux éléments qui
étaient absents jusque-là
reprendront les entraîne-
ments avec le groupe et ce,
après que la direction, par
la voix de son président, a
élevé le ton en leur repro-
chant un manque
de professionna-
lisme flagrant. Il
ne leur est pas per-
mis toutefois de
prolonger les va-
cances, alors que
leurs coéquipiers
se sont mis au tra-
vail depuis long-
temps. Charef disposera cependant de
tous les joueurs et pourra ainsi poursui-
vre sa préparation.
Djarbou et Messaoudi
débutent par des tours
de piste
Pour leur séance de re-
prise, Djarbou et Mes-
saoudi se sont entraînés
en marge du groupe. Ils
ont débuté par quelques
tours de piste sous l’œil
du staff tech-
nique
Le staff
technique
mise sur
ce stage
De son côté, le
staff technique
mise sur un
stage de préparation pour corriger les la-
cunes décelées au cours de cette phase
aller du championnat. En effet, l'enchaî-
nement des rencontres n'a pas permis à
Charef de revoir certains aspects au sein
de son team. D'ailleurs, on envisage du
côté du staff technique de bien profiter de
cette trêve pour que l'équipe soit prête en
perspective de la phase retour.
Le reste de la première
tranche prochainement
Concernant la situation financière des
joueurs, on croit savoir que les dirigeants
du club songent à régulariser très pro-
chainement certains éléments qui n’ont
pas encore obtenu la totalité de leur pre-
mière tranche. Ils pourront ainsi bénéfi-
cier du reste de leur dû. Une source digne
de foi nous a confié que la direction n’at-
tend qu’une rentrée prochaine d’argent,
émanant des différents sponsors du club
pour les régulariser.

«Ça va chauffer lors de la prochaine

réunion des actionnaires»

va chauffer lors de la prochaine réunion des actionnaires» T elle a été la dé- claration

T elle a été la dé- claration de Fayçal Ben- semra, l’adjoint de Laïb, lors de son interven-

tion à la Chaîne III hier matin. Surprenante fut sa sor- tie médiatique dans l’émission «Football magazine» animée par notre confrère Maâmar Djebour, où il fait part de son ras-le-bol par rapport aux problèmes mais aussi au fait qu'il ne soit pas associé à cer- taines décisions comme celle de son refus de voir Be- nayache et Yachir écartés du

groupe par Charef et mis sur la liste des joueurs à transfé- rer. Les propos de Bensemra