Vous êtes sur la page 1sur 11
N°3 – Octobre 2011 – Prix : Gratuit
N°3 – Octobre 2011 – Prix : Gratuit

Avantages Boutique :

Les frais de livraison offert à partir de 50€ d’achat !

Le retrait gratuit sur place (Nozay 44170)

Un large choix de produits fait main.

Des prix bas toute l’année.

• Les 13 chaudrons est à la recherche de partenaires ésotériques ainsi que de bénévoles spécialisés dans des domaines occultes.

Un espace libre pour le développement de la Pagan- Culture.

Si vous souhaitez faire apparaitre votre annonce, article etc. Contactez nous par mail :

Ou par courrier :

Les 13 Chaudrons 6 Place du Champ de Foire 44170 Nozay France

Les 13 Chaudrons Partenaire de :

: Les 13 Chaudrons 6 Place du Champ de Foire 44170 Nozay France Les 13 Chaudrons

www.radioarcadie.net

Edito

Joyeux Yule (Noël) à tous )o( Voilà un an que la boutique : Les 13 Chaudrons existe.

nous remercions amis, familles, fans et clients fidèles qui nous suivent depuis le début. Une nouvelle année païenne est arrivée et avec elle de belles choses ! Le bonheur des réveillons arrive et avec lui de bons repas bien copieux =^ ^= Je remercie notre correctrice Korine ainsi que vous-même de votre fidélité ! Bonne lecture.

)o( Soyez Bénis )o(

Des Nouveautés Plein le Chaudron

)o( Joyeux Yule à tous ! )o( Le mois de novembre a était

chargé en surprises et créations pour la boutique www.les13chaudrons.fr mais aussi l’actu des sorcières ! En effet, vous avez, maintenant, la possibilité d’ajouter sur la boutique des 13 chaudrons l’actu des sorcières dans vos commandes gratuitement. De plus, l’actu des sorcières possède maintenant son propre site : www.lactu-des- sorcières.fr où vous pouvez trouver tout les anciens numéros en téléchargement

ainsi que la raison de l’existence de l’actu. En plus de la création du site, les 13 chaudrons ont aussi créés une toolbar où tous les sites sont répertoriés (site de l’Actu des Sorcières, de la boutique des 13 chaudrons, et plein d’autres nouveautés !). Grâce à cette toolbar qui se place sur votre navigateur internet, vous pourrez écouter Radio Arcadie (web radio wiccane francophone) et leurs émissions, ainsi que

Coup de Cœur du Chaudron

Y annick et Benjamin ont pris les habits du père noël vert pour vous concocté des belles surprises pour Yule. Et oui pour ce mois magique, les 13 chaudrons vous fait découvrir deux nouveaux sites (création par Yannick).

Le premier site www.les- sorcieres.com, est un site de partage et d'informations sur les sorcières et la sorcellerie et plus précisément les chasses aux sorcières et leurs victimes. C’est un site créé pour rendre hommage aux martyrs des religions. Les-sorcieres.com est un

site communautaire, où tout le monde peut participer à la « collecte » d’informations pour enfin connaitre tous les noms de martyres sorcières passée, présente et future ! N’hésitez pas à y faire un tour.

Le second site est www.troc-paien.fr, ce site est un site d’échanges et de partages entre païens de produits et de services. Tout le monde peut déposer une annonce (complètement gratuitement) ce site a été créé en collaboration avec

recevoir les dernières informations de la boutique et aussi de l’actu. Un nouveau jeu est en cours sur la boutique les 13 chaudrons, ce concours appelé la Quête du Chaudron de Yule est un jeu de piste et d’indices dispatché dans toute la boutique en ligne permettant de gagner un « trésor » magique !

en ligne permettant de gagner un « trésor » magique ! Radio Arcadie et les 13

Radio Arcadie et les 13 chaudrons.fr.

Voici les sites important :

La boutique :

La Toolbar :

olbar.com L’Actu des Sorcières :

www.troc-paien.fr Les-sorcières :

Sorcières : www.lactu-des-sorcières.fr Troc Païen : www.troc-paien.fr Les-sorcières : www.les-sorcieres.com Page 1

Page 1

Je pense devoir le dire clairement :

Le . mot coven est employé dans un double sens. D'abord, c'est un groupe de personnes initiées quelle que soit sa taille qui a un chef commun, qui tient des réunions et célèbre les rites. Le chef peut être un homme ou une femme, mais une Grande Prêtresse (qui peut être celle d’un autre coven, si le coven n’en a pas ou si elle n’est pas disponible) doit être présente pour célébrer les rites. Autrefois, il y avait des nombreuses personnes qui assistaient aux réunions qui avaient la foi mais n’étaient pas initiées (elles n’entraient pas dans le cercle et on ne leur enseignait pas les secrets). Je pense qu’autrefois il n’y avait pas de réel secret concernant de déroulement de l’initiation; n'importe qui pouvait y assister comme on peut assister à un baptême ou un mariage. Mais à moins de participer à son propre mariage ou son propre baptême on est ni marié ni baptisé; de même, le fait de savoir comment se déroule un mariage ne vous donne pas le pouvoir de célébrer un mariage. Deuxièmement, un coven peut également désigner les gens qui célèbrent les rites dans un cercle. Traditionnellement, il se compose de six couples et d'un chef; de préférence les couples sont maris et femmes, ou s’apprécient pour le moins. C'est-à-dire, ils devraient être amants et s’apprécier l'un l'autre, ceci donne les meilleurs résultats. Ils ne peuvent me donner aucune raison à ce nombre de treize, excepté la coutume et « s’il y en avait plus cela rendrait le rite trop long, comme chacun doit alternativement faire certaines choses ». En outre six couples et un chef est le maximum de personnes pouvant agir dans un cercle de trois mètres -- et on ne s’étourdit aussi facilement dans un cercle plus grand. Ces danses intoxiquent, et cette intoxication est la condition pour produire ce qu'ils appellent la magie. Le seul cas où j'ai vu utiliser un plus grand cercle c’était lorsque nous avons essayé de travailler sur l'esprit de Hitler, il s’agissait d’une opération totalement différente : « Un Envoi », exécuté de manière strictement différente, avec autant de personnes que possible. En cette époque dégénérée six couples ne sont pas toujours disponibles, ainsi d'autres sont acceptés pour être le bon nombre. Ils sont tous purifiés dès qu’ils entrent dans le cercle; les autres initiés présents, et les enfants, s'assoient en dehors et observent ce qui se passe.

Coven

Plus tard ceux-ci seront probablement purifiés et invités dans le cercle pour recevoir le repas sacré. Quand les rites dans le cercle sont finis, tous

s'associent à la fête et à la danse. S'il

y avait par exemple vingt initiés

présents avec deux Prêtresses qualifiées et s’il y avait assez de place, ils me disent qu'on pourrait former deux covens et avoir deux cercles, avec un chef commun pour en conserver l’unité, autrefois lors de grandes réunions en plein air ils pourraient avoir beaucoup de tels cercles; mais je n'en ai jamais vu plus d'un. De nos jours les membres sont si peu nombreux que pratiquement tous entrent dans le cercle, bien que j'aie vu une fois un homme s'asseoir en dehors, refusant d'entrer dans le cercle parce que sa compagne n'était pas là cette nuit. Elles me disent qu’autrefois elles avaient l'habitude de choisir la plus jolie jeune fille d’un rang suffisant pour représenter la Déesse lors des grandes réunions. Elle était appelée la Vierge. Elle était une sorte de Grande Prêtresse temporaire, on la traitait avec tous les honneurs. Elle était souvent une sorte d'hôtesse pour les visiteurs distingués, mais la vraie puissance restait à la vraie Prêtresse, qui se chargeait de la magie. Souvent la Vierge était la fille de la Grande Prêtresse et remplaçait sa mère de temps à autre et il y avait parfois une certaine mystification en cela; de loin, voyant la ressemblance, les visiteurs pouvaient croire que la Grande Prêtresse avait rajeuni lors des réunions. Ils disent qu'autrefois la règle voulait qu’il n’y ait pas plus qu'un grand coven par secteur, afin d'empêcher les luttes de pouvoir; mais

maintenant il n’y a plus de certitude au sujet de cette règle. Il est certains qu'il

y avait, il y a bien longtemps, une

sorte d'autorité centrale, exercée par

un chef commun, que l'église a appelée le diable, mais de nos jours, ils ne savent plus rien de cela et ne sauraient pas l'identifier s'il se présentait à eux. Avec de l’expérience, je pense pouvoir dire que, tandis qu’il devait traditionnellement y avoir six couples

et un chef dans le cercle, de nos jours

il y en a souvent moins. Lors d'une

réunion, s'il y a plus de treize initiés présents, ceux-ci s'assoient dehors avec les non-initiés et observent le rite.

Si pour une raison ils sont invités dans le cercle, d'autres sortent pour leur laisser la place, et ceux qui étaient en dehors sont purifiés et emmenés à l'intérieur. Quand les rites sont terminés et le cercle fermé, tous participent à la danse et à la fête. S'il y a par exemple vingt initiés et assez de place, ils forment probablement deux covens, chacun leur propre cercle, avec un chef. S'ils sont encore plus, ils forment trois cercles. De nos jours, jamais aucun non initié n’est présent et les cérémonies se déroulent à l'intérieur, et il n’y a que rarement de la place pour plus d'un cercle. En outre, bien que l’idéal sorcier soit de former des couples parfaits de personnes s’entendant parfaitement, et faire que les membres s’entendent entre eux, de nos jours ce n'est pas toujours possible; les couples travaillent ensemble, les autres séparément et font ce qu’ils peuvent. La sorcellerie aujourd'hui fait ce qu’elle peut. Ils n'ont, à ma connaissance, aucun système régulier des mots de passe, pour se reconnaître. Mais lors des initiations certains mots étaient exigés pour entrer dans le cercle, et il y a certaines phrases qui pouvaient être employées en tant que tels; naturellement une connaissance des mystères montrait que vous avez été initié. Aujourd’hui, tous se connaissent ou ont été présentés, ainsi ils n'ont pas besoin de mots de passe. En Italie on dit que des sorcières disent "six et sept" comme mot de passe, parce qu'il serait dangereux de dire treize; ces chiffres additionnés donnent treize. En Angleterre on peut ainsi comprendre leur « cinq et huit », mais ils se connaissent la plupart du temps dans le coven et ainsi n'ont pas besoin de mots de passe; très souvent ils ignorent l'existence des autres covens.

Par Gerald Gardner, Traduction Tof

de mots de passe; très souvent ils ignorent l'existence des autres covens. Par Gerald Gardner, Traduction

Formes-Pensées

Un concept très utile dans le travail des sorts est la "forme pensée" (Thought Form), un type particulièrement spécial de visualisation. Ce serait davantage ce que les psychiatres appellent un « complexe », un ensemble d’éléments dans la psyché qui se seraient réunis pour former ce qui apparaît être une entité avec une volonté propre, plus ou moins indépendante de l’individu concerné. Dans les cas psychiatriques, bien sûr, un complexe est typiquement un problème qui requiert un traitement, mais dans le travail des sorts, un tel « groupe d’éléments » peut être délibérément créé dans un but positif et gardé sous contrôle. Un exemple d’expérience personnelle. L’endroit principal en Irlande où les phoques gris viennent tous les automnes pour mettre au monde et élever leurs petits est l’archipel d’Inishkea, dans le Comté de Mayo. En Octobre 1981 quelques pêcheurs locaux, sous l’excuse que les phoques mettaient en danger l’industrie du saumon, ont accosté là-bas et massacré des centaines de petits. Il y eut un grand tollé général. Le massacre était de toute façon illégal. La reproduction des phoques était contrôlée avec soins, dans les rares occasions considérées nécessaires. Ce contrôle étant de toutes manières le monopole des experts du gouvernement. Les volontaires du Irish Wildlive Fédération ont campés sur Inishkea la désolée au cours des saisons de mise-bas de 1982 et 1983, afin de prévenir une éventuelle récidive. Notre coven aurait aimé les accompagner, mais ce ne fut pas possible, alors nous les avons aidés à notre propre manière. En Novembre 1981, nous nous sommes rassemblés et avons envisagé une forme pensée que nous avons nommé Mara (le Gaélique pour « de la mer »). Janet a peint une image d’elle (voir Illustration 18 dans The Witches Way) afin que nous soyons tous d’accord sur son apparence. En d’autres termes, par une visualisation de groupe concentrée, nous avons créé un « complexe » à partir d’éléments de nos psychés. Après avoir ainsi fait, nous lui avons donné des instructions. Nous lui avons demandé : « Tu devras te manifester visuellement et effrayer toutes personnes qui tentera de blesser les phoques sur ou aux alentours des Iles Inishkea. Tu ne devras faire de mal à personne sauf s’il persiste et s'il n’y a aucune autre façon de l’arrêter. »

Tout au long de l’année suivante nous avons rechargé Mara et répété ses instructions à chaque pleine Lune. Le massacre ne s’est pas répété. Un sceptique pourrait être cru en disant que ce sont les volontaires de l’IWF et l’opinion publique qui en furent à l’origine et que nos efforts ne furent en quelque sorte que pures illusions ; mais il y eu un événement intéressant. Il semblerait que Mara ait obéi à nos instructions à la lettre. Après la saison de mise-bas 1983, nous parlions à un couple qui avait apporté du ravitaillement aux volontaires d’Iniskea, dans un petit bateau par très mauvais temps. Ils avaient tenté d’accoster à un certain endroit, mais furent repoussé avec insistance dans les vagues par une femme se tenant sur le rivage. Ils accostèrent en sécurité plus loin, ou on leur expliqua que :

(a) S’ils avaient tenté d’accoster au

premier endroit, ils se seraient échoué

sur de très dangereux rochers et

(b) Il n’y avait aucun moyen possible

à un être humain de se trouver sur

place.

De la même manière, les volontaires ne furent pas surpris. La même « femme » avait été vue par plusieurs personnes, marchant au milieu des phoques, qui auraient du s’enfuir mais ne le firent pas. Les gens l’appelaient « le Fantôme ». Le couple ne savait rien de notre sortilège avant qu’ils ne nous expliquent tout ceci, puis ils nous décrivirent l’aspect physique du Fantôme, qui correspondait parfaitement avec celui de Mara.

Par Janet et Stewart Farrar, Traduction et adaptation par Faoltiern Shelcallec

Farrar, Traduction et adaptation par Faoltiern Shelcallec Cerrotoluquilla A l e x a n d r

Cerrotoluquilla

Alexandrite

L'alexandrite protège des infarctus, des ruptures d'anévrisme, aide à une bonne circulation sanguine et une bonne irrigation du cerveau. Elle élimine le cholestérol. Elle protège la femme enceinte et soulage les douleurs lors de l'accouchement. Elle agit sur le système nerveux, le pancréas, la rate. Pierre d'équilibre, elle nous apprend à gérer le stress, à ne pas se précipiter, à réfléchir à nos actions, puis nous aide à entreprendre et finaliser le fruit de notre réflexion. Elle rend charismatique la personne qui la porte. Elle apporte l'harmonie et la sensibilité. Rare pierre à associer le vert et le rouge, couleurs du royaume du tsar Alexandre de Russie, on lui donna le nom d'Alexandrite. Elle représente la dualité et l'équilibre. La tradition l'associe à l'ange Geburathiel, grand chambellan de la quatrième salle du septième ciel. L’Alexandrite est liée au Chakra du Cœur.

ciel. L’Alexandrite est liée au Chakra du Cœur. Chêne Le chêne est le roi de la

Chêne

Le chêne est le roi de la forêt, en particulier s'il porte du gui. Les
Le chêne est le roi de la forêt, en
particulier s'il porte du gui. Les
chênes anciens marquaient
fréquemment un point de rendez-
vous ou une frontière. Cela est
suggéré par le nombre de noms de
lieu, tels que "Gospel Oak" (Chêne
de l'Evangile), qui souvent survivent
sur la carte même si l'arbre d'origine
n'est plus là. Le chêne est l'un des
sept "Arbres des Chefs de Clan" cités
dans la vieille loi irlandaise, dont
l’abattage était illégal et qui était
considéré comme un grave crime.
Les six autres étaient le noisetier, le
pommier, l'if, le houx, le frêne et le
pin.

Page 3

Le Musée de la Sorcellerie La plus grande collection au monde d’accessoires et d’artefacts liés
Le Musée de la Sorcellerie
La plus grande collection au
monde d’accessoires et d’artefacts
liés à la magie populaire, la
sorcellerie, la Wicca et la magie
rituelle est située en Angleterre à
Boscastle en Cornouailles. Le
musée a été fondé par le
chercheur Cecil Williamson. Une
première version de ce musée fut à
une époque la propriété de Gerald
B. Gardner. L’intérêt personnel de
Williamson et ses recherches en
matière de sorcellerie - il a aussi
fondé le Centre de Recherche sur
la Sorcellerie – l’ont mené à
acquérir des milliers d’objets
magiques et liés à l’occulte. Après
la Seconde Guerre mondiale, il a
l’idée d’ouvrir un musée de la
sorcellerie pour posséder sa propre
entreprise et poursuivre ses
recherches. En 1947 le premier
musée était situé à Stratford-upon-
Avon, la ville natale de
Shakespeare, une destination
touristique populaire, mais
l’opposition locale l’a bientôt forcé
à quitter la ville. Williamson a
ensuite choisi Castletown sur l’Ile
de Man - une attraction touristique
estivale - un endroit plus calme. Le
musée a rouvert à l’occasion de la
Pentecôte en 1949. A l’époque il
était appelé le Centre Folklorique
de la Superstition et la Sorcellerie.
Gerald Gardner, décrit dans les
Le Prêt à Gardner
Selon Williamson, Gardner ne possédait pas
assez d’objets pour remplir toutes ses vitrines
à Castletown et il a demandé à Williamson de
lui prêter certains de ses talismans et
amulettes. Williamson a accepté mais il a pris
la précaution de faire des moulages en plâtre
et des empreintes de chaque élément en
métal. Les objets étaient toujours entre les
mains de Gardner quand il est mort en 1964.
Le musée et son contenu ont été hérités par
Monique Wilson, qui, sous le nom de Lady
Olwen, avait été la grande prêtresse de
Gardner. Williamson a dit qu’il avait demandé
qu’on lui rende ses talismans et amulettes,
mais Monique Wilson a refusé. Williamson a
décidé de ne pas agir en justice mais
d’exercer un recours plus traditionnel : une
malédiction rituelle. Il a appelé le pouvoir des
esprits familiers pour qu’ils « apportent et
causent des désagréments à l’ennemi. » On
ne sait pas à quel point le sort a été efficace.
Mais Monique Wilson n’a pas conservé la
collection très longtemps et l’a vendue à
Ripley's Believe It Or Not en Amérique. Une
grande partie de la collection a été dispersée
lors de ventes, des objets ont même été
proposés sur Internet. Williamson a conservé
les moules en plâtre et les empreintes.
Ecrit par Rosemary Ellen Guiley
Version française Tof
médias
comme
« la
sorcière résidente » de Castletown,
officiait à son ouverture et y vendait
son roman, « High Magic’s Aid ».
Au sein du musée il y avait aussi
un restaurant, « la Cuisine des
Sorcières », pour lequel Williamson
avait fait faire tout spécialement
des assiettes décorées de
sorcières sur des balais. Le
restaurant avait été une idée de
Gwen, l’épouse de Williamson, elle
pensait que c’était une façon de
compléter les rentrées du musée.
Gardner a acheté les bâtiments et
le restaurant à Williamson en 1952,
mais pas les collections du musée.
Il y a exposé ses propres objets
magiques et occultes. En 1952
Cecil Williamson a déménagé ses
collections en Angleterre et a créé
un musée de la sorcellerie à
Windsor non loin du Château. Ce
musée eut beaucoup de succès
chez les touristes, mais les
résidents de Windsor en avaient
une piètre opinion et Williamson a
été contraint de déménager le
musée ailleurs. Il a installé son
musée à Bourton-on-the-Water en
Page 4

1954.

La crainte locale de la sorcellerie fut mise en avant par la presse ce qui a aidé son entreprise, mais Williamson a été confronté à des harcèlements permanents, il y a eu entre autres des sigils tracés sur sa porte, des chats morts placés devant sa porte et un attentat a détruit une aile du musée. Comme sa collection grandissait, Williamson avait besoin d’un espace plus grand. Il donc déménagé à nouveau, à Loe en Cornouailles et finalement 1960 à Boscastle sur la côte nord de Cornouailles où il a établi la Maison des Sorcières dans le quartier pittoresque du port du village. En 1996, Williamson a pris sa retraite et a vendu le musée avec plusieurs milliers d’objets, mais pas la totalité de ses collections, à Graham King et Liz Crow. King vit dans les dépendances du musée. Graham King, un païen qui s’intéresse à la sorcellerie, avait sa propre entreprise de fabrication de caméras spécialisées dans le Hampshire qu’il souhaitait vendre. Il a vu un article dans un journal qui disait que le musée était à vendre et que si aucun acheteur ne se présentait la collection pourrait être dispersée et vendue par lots. Il s’est proposé d’acheter toute la collection et la société. L’opération fut conclue à minuit à Samhain 1996. La collection Les recherches de Williamson lui ont permis d’acquérir un large éventail d’objets, il les achetait parfois mais ils lui étaient aussi quelquefois donnés. Parmi ces objets il y avait des outils pour jeter des sorts, des outils pour les rituels de haute magie, des plantes et autres ingrédients, des poupées, des potions, des outils de divination, des vêtements et bijoux magiques, des livres et des manuscrits, des photographies, des dessins et des peintures, et plus encore. Il y a des talismans fabriqués par Gardner, le calice rituel ayant appartenu à Aleister Crowley, des épées et le plateau d’un autel utilisé par Alex Sanders ainsi que des objets ayant appartenu à d’autres célébrités de la Sorcellerie et la magie contemporaines. Peut-être que les objets les plus célèbres de la collection de Williamson étaient les squelettes d’Ursula Kempe, une femme venant de l’Essex exécutée comme une sorcière en 1582 et celui de Joan Wytte, la « Fée Combattante de Bodmin Town » qui est morte en prison en 1813. Williamson a conservé les restes d’Ursula Kempe dans sa collection privée, mais il a vendu ceux de Wytte avec les plus de 5000 autres objets du musée. Williamson n’a jamais montré publiquement l’ensemble de sa collection, estimant que certains aspects de la véritable sorcellerie devaient rester secrets.

Yule, Tradition et Rituel

Y ule est le sabbat du Solstice d’Hiver. Yule a été associée aux fêtes de Noël dans les pays nordiques depuis la christianisation des peuples germains et scandinaves. Deux thèmes dominent la fête de Yule, la Naissance du Soleil et la bataille entre l’obscurité et la lumière. Ce concept de lumière et d’obscurité ne doit pas être interprété comme le bien et le mal mais comme une notion de deux énergies opposé qui se complètent mutuellement et forment un équilibre qui pourvoit à nos besoins. La bataille est souvent représentée comme un combat entre le Roi Chêne (lumière) et le Roi Houx (obscurité), s’achevant par la victoire du Roi Chêne.

(obscurité) , s’achevant par la victoire du Ro i Chêne. Les gens commencent à tourner doucement

Les gens commencent à tourner doucement dans le cercle, dans le sens des aiguilles d’une montre. Tandis que chacun passe devant lui, le Grand Prêtre leur allume une bougie ou torche avec le feu du chaudron, qui peut simplement être celui d’une chandelle, et ce jusqu’à ce qu’ils aient tous une bougie ou une torche allumée. Puis les gens dansent en rond doucement alors qu’il lit l’incantation suivante : (Un véritable feu devra maintenant être allumé dans le Chaudron.) :

« Reine de la Lune, Reine du Soleil, Reine des Cieux, Reine des Etoiles. Reine des Eaux, Reine de la Terre. Qui nous a donné l’enfant de promesse :

C’est ma Grande Mère qui lui à donner naissance, Il est le Seigneur de la Vie, qui est né à nouveau, Obscurité et larmes sont laissées derrière, Et l’étoile guide se lève tôt. Soleil d’Or des collines et montagnes Illumine le pays, illumine le monde, Illumine les mers, illumine les rivières, Le Chagrin est dissipé, et la joie éclate. Bénie soit la Grande Mère, Sans début, sans fin, pour l'Eternelle, Pour l’éternité, I O. Evohé, Sois bénie. »

Pour l’éternité, I O. Evohé, Sois bénie. » Rituel de Yule (Liber Umbrarum de G.Gardner traduction

Rituel de Yule

(Liber Umbrarum de G.Gardner traduction Lune)

La danse commence doucement, en rythme avec le chant, tous reprennent l’appel :

L’autel devrait être décoré de rouge et de vert, des branches de pin, du gui et du houx doivent être présent sur celui-ci. Former le cercle de la manière usuelle, en invoquant les Gardiens des Tours. Le Chaudron est placé dans le cercle au sud, entouré de houx, de lierre et de gui, avec un feu allumé à l’intérieur. Il n’y aura aucune autre lumière, à l’exception des chandelles sur l’autel et autour du cercle.

La Grande Prêtresse attend derrière le Chaudron dans la position du pentacle, symbole de renaissance sur soleil. Les gens, hommes et femmes alternés, se tiennent en rond dans le cercle. Le Grand Prêtre se tient face à la Grande Prêtresse avec un paquet de torches, ou bougies, et le Livre des Ombres. Un des officiants se tient à côté de lui avec une bougie allumée, pour qu’il ait de la lumière pour lire.

Recette d’Encens pour Yule

D ans un mortier et un pilon mélanger et broyer :

2 parts d'oliban

2

1 part de cèdre

1

et broyer : 2 parts d'oliban 2 1 part de cèdre 1 parts d'aiguilles de pin

parts d'aiguilles de pin ou de résine

part de baies de genièvre

« I. O. Sois Bénie. »

La Prêtresse rejoint la danse et les conduits à un rythme plus rapide. Le chaudron dans lequel le feu brûle est poussé pour que les danseurs sautent ou passent par- dessus, en couple. Tout couple qui passe au-dessus du chaudron devra faire un vœu. Parfois le chaudron est rallumé plusieurs fois dans ce but.

La Danse de la Rencontre

La Jeune fille (Maiden) doit diriger. Un homme doit placer ses mains autour de sa taille, debout derrière elle. Puis hommes et femmes, alternés, font de même. La Jeune Fille (Maiden) conduit et tous dansent en la suivant. Elle les conduit enfin en une spirale dextrogyre. Lorsque le centre est atteint (et il vaut mieux le marquer d’une pierre), elle se retourne soudainement et danse dans l’autre sens, en embrassant chaque homme qui vient à sa rencontre. Tous les hommes et toutes les femmes se tournent de même et dansent en sens inverse, les hommes embrassent les femmes et les femmes embrassent les hommes. Tous au rythme de la musique, c’est un jeu joyeux mais qui demande de la pratique pour être réussi. Notez que le musicien doit observer les danseurs et en fonction il doit jouer de la musique rapidement ou lentement. Pour les débutants, elle devra être lente, sinon il y aura confusion. Cette danse est excellente pour faire se connaître les gens au cours de grandes assemblées.

Liber Umbrarum de G.Gardner traduction Lune

Page 5

Le Petit Bouquiniste

Ce mois-ci nous allons parler d’un livre intéressant et complet.

« LA VOIE DU TAROT» Par Alexandro Jodorowsky Albin Michel

« LA VOIE DU TAROT» Par Alexandro Jodorowsky Albin Michel Citation: Alexandro Jodorowsky, artiste multiforme -

Citation: Alexandro Jodorowsky, artiste

multiforme - cinéaste, acteur, dramaturge,

auteur visionnaire

novateur, s'est engagé depuis une trentaine d'années dans la Voie du tarot. Avec Marianne Costa, ce compagnon de route des surréalistes a extrait la quintessence de ses innombrables conférences, leçons et lectures données aux quatre coins du monde pour écrire cet ouvrage unique, qui explore l'architecture subtile du tarot, cette « cathédrale nomade ». Jeu de cartes de vingt-deux arcanes majeurs et cinquante-six arcanes mineurs, le tarot voyage à travers les cultures et les siècles depuis le Moyen Âge. Même s'il est souvent employé comme art divinatoire, il est avant tout un fabuleux instrument de connaissance de soi et une représentation de la structure de l'âme. En tirant les cartes, celui qui interroge le tarot est confronté à son état intérieur et guidé dans l'exploration de sa propre profondeur. Source inépuisable de symboles, La Voie du tarot est une invitation à l'aventure spirituelle et un outil d'interprétation du quotidien.

- et psychothérapeute

A tous les féru et les amoureux de la divination je vais vous présenter mon coup de cœur du mois. LA VOIE DU TAROT d’Alexandro Jodorowsky. Quelle que mots sur l’auteur ; grand devin, medium, artiste multiformes ; a travaillé (à travers des écrits, des essais) avec les plus grands tels Papus ou Eliphas Levi. La voie du Tarot et comme son nom l’indique un bouquin consacré aux tarots de Marseille ! Avec pas moins de 600 pages initiés comme confirmés auront de quoi passer des heures avec ce livre époustouflant. Très bien écrit, avec un langage adapter à tous et une illustration en couleur un apprentissage y est fourni; ou bien même pour découvrir ou redécouvrir le mystère du tarot. Ce livre est une base essentielle pour tous ceux qui souhaitent apprendre le tarot, vous allez y découvrir une description détaillée et illustrée de chaque Arcane majeure et mineure qui la compose, plusieurs de tirages de cartes y sont effectués, ainsi que des exercices personnels ou groupés. A tous les confirmés ce livre vous permettra de développer au plus extrême vos capacité et vous permettra de découvrir un nouveau chemin personnel, spirituel et tarologique. Pour moi ce livre est un vraiment indispensable et je vous le conseil fortement, car une vie passée auprès des tarots ….et une vie magique.

une vie passée auprès des tarots ….et une vie magique. Soyez Bénis Sophiane Abonnez- vous à

Soyez Bénis

Sophiane

Abonnez-vous à l’Actu des Sorcières

Les 13 Chaudrons vous offrent la possibilité de recevoir chez vous le Journal gratuit « L’Actu des Sorcières ». Cet abonnement offre à ceux qui le choisissent, des avantages exclusifs pour seulement 15€ par an (Tarif comprenant seulement l’envoi postal du journal en France métropolitaine). Vous recevrez pendant un an, tous les 25- 28 de chaque mois et en avant- première « L’Actu des Sorcières » (qui seras public à partir du 1 er de chaque mois).

Mais aussi des surprises uniques pour les abonnés (Réductions, cadeaux …etc.). Pour souscrire à l’abonnement, vous devez envoyer un chèque de 15€ à l’ordre « Les 13 Chaudrons Yannick Dumoulin » à l’adresse de la boutique :

Les 13 Chaudrons 6 places du champ de foire 44170 Nozay.

–Voir site pour plus d’information sur

l’abonnement-

Cuisine Magique

sur l’abonnement - www.les13chaudrons.fr Cuisine Magique Le Bonhomme de Pain d’Epice 1 tasse de sucre roux

Le Bonhomme de Pain d’Epice

1 tasse de sucre roux 1 tasse de mélasse 1 tasse de beurre ou de margarine 4 tasses de farine

2 œufs, légèrement battus 2 cuil. à café de cannelle 3/4 de cuil. à café de poudre de clous de girofle

1/8 de cuil. à café de toute-épice

4 cuil. à café de gingembre

1 et demi de cuil. à café de bicarbonate de soude

Préchauffez le four à 180°C. Mélangez tous les ingrédients sauf la farine. Ajoutez la farine progressivement, en mélangeant soigneusement après chaque addition. La pâte doit être assez consistante. Si le mélange semble trop sec, ajouter une ou deux cuillères à café d’eau; s’il semble trop humide, ajouter de la farine. Roulez et étalez la pâte sur une planche à découper farinée sur environ 65 mm d’épaisseur. Utilisez des pochoirs pour découper la pâte en forme de petits bonshommes. Placez- les sur une plaque légèrement graissée et faites cuire pendant 10 min. environ. Transférez les biscuits sur une grille recouverte de papier sulfurisé pour les laisser refroidir. Décorez-les avec un glaçage additionné de colorant alimentaire.

de papier sulfurisé pour les laisser refroidir. Décorez-les avec un glaçage additionné de colorant alimentaire. Page

Page 6

Fabrication d’une Escourge

T raditionnellement l’Escourge est composé d’un manche de Bouleau et de huit lanières en cuir clouées sur le manche. Pour en fabriquer un, vous devez vous munir d’un morceau de Bouleau de 40 cm de long et d’une largeur de 4 cm et vous sculpterez dans sa base une forme phallique. Au sommet de la branche de Bouleau vous graverez dessus avec votre Bolline le symbole des huit sentiers d’une sorcière.

Bolline le sy mbole des huit sentiers d’une sorcière. Prenez vos huit lanières de cuir de

Prenez vos huit lanières de cuir de 50 cm et réalisez dessus cinq nœuds capucins à une distance de 8cm entre chaque nœud (la taille des lanières diminuera à 40 cm).

Fabrication d’un Besom (Balai)

Cueillez dans les bois une branche droite de Bouleau, Noisetier ou en Saule de 1m à 1m50 avec une largeur de 3 cm. Enlevez les branchettes, les nœuds et les écorces puis poncer la branche pour en faire un manche à Balai. Ramassez plusieurs brindilles de longue taille de même bois que vous tremperez dans de l’eau chaude pendant une nuit. Le lendemain, faites un bouquet avec les brindilles (toujours humide) autour du manche que vous serez a ¼ du manche à balai (la base des brindilles devront être attaché sur le manche). La Grosseur (Brindille + Manche) doit faire a peut prêt 10cm. Serez le tous avec une ficelle (en faisant plusieurs tours) pour avoir une bande de ficelle de 3-4 cm puis attachez. N’oubliez pas de penser fort à votre travail, à ce que vous faites et à l’intention du Besom. Laissez le Besom sécher pendant une semaine.

du Besom. Laissez le Besom sécher pendant une semaine. Fixez ensuite au bout de chaque rayon
du Besom. Laissez le Besom sécher pendant une semaine. Fixez ensuite au bout de chaque rayon
du Besom. Laissez le Besom sécher pendant une semaine. Fixez ensuite au bout de chaque rayon

Fixez ensuite au bout de chaque rayon de la roue des huit sentiers d’une sorcière une lanière une après une cloué la avec des petits clous en disant pour chaque lanière :

Je travaille pour la Douleur purificatrice.

Avec une bande de cuir de la même couleur que les lanières, enveloppé le haut du manche (trois tours) que vous clouerez de deux petits clous.

Rituel de Purification

Ce rituel permet de purifier et de consacrer un lieu ou une personne pour les rites. Avec le Goupillon aspergez de quelques goute la personne ou le lieu à purifier et dites :

SOIT REGENERER, NETOYER ET PURIFIER POUR QUE LES ESPRITS NE PUISSENT NI TE BLESSER, NI DEMEURER EN TOI QU’IL EN SOIT AINSI

NI TE BLESSER, NI DEMEURER EN TOI QU’IL EN SOIT AINSI Fabrication d’une Etole U ne

Fabrication d’une Etole

U ne étole est un morceau de tissu que les sorcières portent drapé sur l’épaule lorsqu’ils pratiquent les arts occultes en tenu civil. Pour fabriquer votre étole voici comment faire : Après avoir pris vos mesures, allez acheter un morceau de tissu de votre auteur et prévoyez 5cm de plus pour les ourlets. Le fait d’avoir des vêtements sur mesure rechaussera la dimension personnelle et unique de votre vêtement. Vous pouvez choisir une cotonnade imprimée dont les motifs s’accordent avec la forme magique que vous pratiquez le plus. Etalez ensuite votre morceau de tissus sur le sol et pliez-le en deux dans sa longueur, repliez le ensuite à nouveau en deux dans sa longueur. Repliez encore une fois en trois parties égales. Ensuite, remettez a plat un premier tiers et tracer à l’aide d’un crayon la ligne du pli horizontale. Dépliez totalement votre tissu en plaçant le tiers du tissu démarqué par le trait de crayon le plus loin de vous. Coupez en leur milieu les 2/3 de tissus jusqu'à la ligne de démarcation. Faites un ourlet le long de tous les plans de tisse susceptible de s’effilocher et portez votre étole sur les épaules, les deux sections les plus longues devant.

susceptible de s’effilocher et portez votre étole sur les épaules, les deux sections les plus longues

Page 7

Protéger son foyer

Découvrir l’initiale De son futur amoureux

Ce charme se pratique une nuit de Nouvelle Lune.

La pomme étant sacrée pour Vénus, la Déesse de l’Amour, est depuis longtemps associée à la divination et à la magie.

Il vous faudra :

- une petite bouteille en verre verte avec un bouchon à vis - du miel - de l’ail haché - des rognures d’ongles (les vôtres) - du ruban vert clair

Remplissez à moitié la bouteille avec du miel et ajoutez-y de l’ail haché, puis quelques rognures d’ongles. Scellez la bouteille et nouez le ruban vert clair autour de la bouteille.

Pelez une pomme en faisant une longue pelure que vous laisserez tomber au sol où l’initiale de votre futur époux ou épouse se formera.

Pour s’assurer que ça marche, placer autour de la pelure du romarin et des pétales de rose rouge. Laissez le tout en place pendant trois jours et trois nuits.

La pelure, les pétales et le romarin doivent ensuite être soigneusement ramassés et placés dans une petite boite rouge (ou autre contenant) que l’on fermera soigneusement avant de la placer sous son lit.

fermera soigneusement avant de la placer sous son lit. Annonces Un nouveau site de Troc païen

Annonces

Un nouveau site de Troc païen à vue le jour ! N’hésitez pas à faire un tour :

C’est gratuit !

Nadège, 46a, Wiccan cherche à rencontrer des wiccans et autres pratiquants dans la région des Rhône Alpes. [Cette annonce vous intéresse contactez-nous contact@les13chaudrons.fr- pour recevoir les coordonnées de Nadège].

Radio Arcadie organise des jeux de piste de chasses aux trésors ! Voici le lien avec toutes les infos du jeu de piste :

http://radioarcadie.jimdo.com/jeux-de-piste/

Sofiane, Wiccan recherche groupe de païens ou coven dans la région du 75 (Ile de France). [Cette annonce vous intéresse contactez nous contact@les13chaudrons.fr- pour recevoir les coordonnées de Sofiane].

Solange, 32 ans, Sorcière recherche des sœurs de l’art dans la région du 75 (Ile de France). [Cette annonce vous intéresse contactez nous contact@les13chaudrons.fr- pour recevoir les coordonnées de Solange].

Stéphane vous propose de découvrir son atelier de créations de grimoires et livres style ancien .Le travail est artisanal. Découvrez son blog :

lesgrimoiresdestephane.blog4ever.com

TOUTE LES ANNONCES PRESENTS DANS L’ACTU DES SORCIERES SERONT DIFFUSEE A UNE PLUS GRANDE ECHELLE. EN EFFET, VOS ANNONCES APPARAÎTRONT SUR RADIO ARCADIE MAIS AUSSI LE SITE TROC-PAIEN.FR

Cachez la bouteille près de votre porte d’entrée, à un endroit où on ne la verra pas.

LE CERCLE PREMIER- RASSEMBLEMENTS Association loi 1901 Le but de notre association est d’organiser des rassemblements païens. Nous gérons la logistique de ces rassemblements. Nous contactons pour vous les offices du tourisme, nous faisons les déclarations préalables auprès des Mairies et Préfectures. Nous effectuons les réservations pour le logement et les repas. Nous organisons un rassemblement par an pour notre association, et nous pouvons le faire pour d’autres associations. Notre cotisation facultative annuelle est de 10 euro, elle permet d’accéder au droit de vote lors des A.G. [Cette annonce vous intéresse contactez-nous contact@les13chaudrons.fr- pour recevoir les coordonnées du Cercle Premier].

Radio Arcadie annonce qu’il y aura la possibilité pour les auditeurs de diffuser gratuitement des petites annonces non commerciales qui peuvent concerner des sujets comme les rencontres Wiccanes ou Païennes, du Troc ou échanges, des Recherches de Coven ou Mentor dans l'émission des news d'Arcadie. Vous pouvez envoyer chaque semaine vos petites annonces à l'adresse suivante : radio- arcadie@live.be.

à l'adresse suivante : radio- arcadie@live.be . Uruz Phonétique : OU de Ourse (un des symboles

Uruz

Phonétique :

OU de Ourse (un des symboles de la mère)

Symboles et images associés :

Uruz représente une énergie qui se replie sur elle-même, ou qui semble abriter ou protéger quelque chose. Elle désigne également l'aurochs et le bison.

Correspondances :

- Couleurs : Bleu de la nuit où brillent les étoiles

- Elément : Terre

- Polarité : Mâle

- Arbre : le Bouleau consacré à la Déesse Mère, le Sureau qui soigne, guérit.

- Herbe : la Mousse d'Islande

(Cetraria islandica)

- Pierres : la Pierre de Lune, mais

surtout l'Azurite (couleur du ciel étoilé)

- Animal : les bovidés en général,

surtout la vache (aspect maternel)

Valeur Divinatoire :

Cette rune évoque l'idée de gestation, qui prépare à une nouvelle naissance. Uruz peut signifier toute forme d'aide qui vient à nous : une protection active, un conseil judicieux. Elle évoque par ailleurs les circonstances positives qui rendent notre vie plus saine et qui nous font recouvrir santé et équilibre.

Conseil de sagesse :

De part l'idée maîtresse qu'elle véhicule, c'est-à-dire la gestation, elle désigne le temps nécessaire à intégrer l'expérience, ou pour se préparer à une nouvelle action. La prudence est recommandée, comme la méditation et la réflexion ou le recours à une aide protectrice. En notre sein résident les meilleures potentialités, ainsi nous pouvons rencontrer de telles richesses et les exploiter grâce à une méditation profonde.

Morigane

Page 8

Une Aventure Très Secrète

Avez-vous vu « Les Trois Lanciers du Bengale » le film de Henry Hathaway avec Gary Cooper ? Un autre nom de cette compagnie de lanciers est « The Gardner’s Horse », sa devise est « Honni soit qui mal y pense » comme l’Ordre de la Jarretière. Le nom de ce régiment vient de William Linnaeus Gardner (1770-1835), un des ancêtres de Gerald Gardner. William Gardner avait passé presque toute sa vie en Inde. Habile soldat il fut engagé comme mercenaire par le Raja de Jaipur et a épousé une princesse Moghol qui descendait directement de Gengis Khan. Selon la coutume locale cela faisait automatiquement des membres de la famille de William Gardner des princes et des princesses. Tout cela a été révélé à Gerald Gardner suite aux recherches faites pour l’écriture de sa biographie « Gerald Gardner : Witch ». Lorsque Gardner a appris cela, pour lui ça n’a pas fait un pli, il était lui aussi prince même si William Gardner n’était en réalité que le frère d’un de ses ancêtres directs. Quelqu’un, probablement Idries Shah, en a profité pour faire une petite blague à Gardner en jouant sur sa grande crédulité et en lui faisant croire qu’il allait pouvoir prendre le pouvoir au Rajasthan en sa qualité d’héritier princier. Gerald Gardner a cru ce qu’on lui racontait et début novembre 1961 il a écrit à Doreen Valiente : Il serait très dangereux que les gens racontent que je vais faire quelque chose. Les personnes intéressées à la chose pourraient découvrir facilement où je vais et en enquêtant des gens pourraient découvrir que je vais faire quelque chose. Bien sûr, j’ai préparé une bonne excuse pour aller là où je vais et dans un premier temps je n’irai pas au bon endroit mais si quelqu’un s’y intéresse, je serai facile à repérer, il ne faut en parler à personne, Une remarque innocente peut tout faire capoter. Cela sera merveilleux si ça marche. Ils peuvent être tout à fait honnêtes et accepter les faits. En tous cas, ce sera une aventure. Si on m’a trompé, ça a été bien conçu et ça reste une aventure. Je n’en parle pas, comme ça personne ne pourra se moquer de moi. Toi tu peux, ça ne me dérange pas. Bien sûr, seuls les fous s’intéressent aux histoires de trésor en Espagne. Mais on ne m’offre pas de trésor, ni même rien d’autre, juste une aventure. Bien sûr, si ça marche, ils me disent qu’ils me rembourseront avec intérêts. Personnellement, je pense qu’ils disent la vérité mais j’ai déjà remarqué comme parfois les choses semblent s’enchaîner. Quoi qu’il en soit, vers le mois de février je t’écrirais et te dirais si c’était la vérité ou un canular. Ce peut être la vérité mais j’échouerais peut être ou encore serais-je contraint d’attendre. Quoi qu’il en soit, je dois m’y atteler, j’ai donné ma parole et je ne peux pas les laisser tomber. Par la lettre que je t’ai montrée, le conseil peut décider de changer ses plans et de choisir quelqu’un d’autre. Alors je laisserai ma place. Mais j’ai été à ce conseil et ça me suffit. Ca ressemble à un roman d’horreur à deux sous, le genre de choses auxquelles j’ai toujours voulu participer. N’en parle surtout à personne, c’est dangereux. Gardner avait déjà parlé en tête à tête de cette histoire à Doreen Valiente. Il lui avait raconté qu’il s’agissait d’une histoire politique et qu’il risquait d’être assassiné. Selon ce que Doreen avait appris, Gardner devait se rendre à Bombay puis à Delhi. Gardner n’a pas voulu lui dire si Idries Shah était ou non impliqué dans cette histoire mais il lui a montré, une lettre mais tous les noms de personnes et de lieux avaient été rayés à l’encre. Et surtout elle était datée du 1er avril. Doreen lui a demandé de lui confier cette lettre, mais Gardner n’a rien voulu savoir, « Ça pouvait être dangereux ». Dans un premier temps Gardner voulait se rendre sur place en avion mais ça n’a pas été possible, il s’est alors tourné vers un voyage en bateau, ce qui était un moyen de transport courant à l’époque, mais une fois encore ses plans furent contrecarrés puisqu’il fut hospitalisé au Nord-Ouest de Londres suite à de gros problèmes de santé. Mais maintenant c’était bon, il allait pouvoir partir. Enfin, il devait d’abord se reposer un peu. Comme les médecins ne voulaient pas le laisser sortir, Eleanor Bone s’est fait passer pour sa nièce et a joué sur le fait qu’elle tenait une maison de repos pour qu’ils acceptent de le lui confier. Après quelques temps elle a conduit Gerald à Walkford près de Highcliffe où Gerald a passé quelques jours chez Dafo. Ensuite, il a embarqué sur un bateau en partance pour Bombay, Highcliffe n’est qu’à une quarantaine de kilomètres de Southampton une ville portuaire dont partent toujours aujourd’hui de nombreux bateaux, c’est de là par exemple qu’était parti le Titanic Sur le bateau Gerald était vraiment excité par cette aventure, mais grosse catastrophe, à peine arrivé au large de l’Italie, Gerald Gardner reçoit une missive lui disant qu’il ne devait pas aller plus loin qu’il y avait de graves troubles politique en Inde et qu’il était trop dangereux de se rendre sur place. Je ne pense pas que Gardner y ait vraiment cru, il avait probablement compris que toute cette histoire n’était qu’une blague. Il a ainsi quitté le bateau à l’escale de Gène et, ses rêves brisés, il est rentré tout penaud en Angleterre, il ne sera jamais un prince Indien. Malgré tout, grâce à ce canular, Gerald Gardner avait vécu pendant quelques temps une vie de mystères et d’aventures et en plus, probablement pour se faire pardonner, Idries Shah a fait de Gerald un Soufi honoraire lors d’une grande cérémonie. Il a été relativement facile à Idries Shah de se jouer de Gerald, ce dernier avait un réel besoin de reconnaissance. Il n’avait pas reçu d’éducation scolaire et avait une orthographe déplorable, il était toujours en quête d’un diplôme ou d’un titre. C’est ainsi qu’il s’est retrouvé, entre autre, Franc-maçon, Druide, Prêtre de l’Ancient British Church, Chevalier de l’Ordre du Clown de Stuart, Prince de Jérusalem, Co-maçon et donc Soufi. Devenir un véritable prince aurait fait de lui quelqu’un de réellement important. Curieusement, en matière de Sorcellerie, même s’il adorait que la presse parle de lui, Gardner n’a jamais cherché les honneurs. Il ne s’est jamais présenté comme le « Roi des Sorcières » ni même comme le responsable d’un coven, il se contentait de dire qu’il était le porte parole d’un coven de

sorcières, ce qu’il a essayé d’être jusqu’à la fin de sa vie.

Par Tof

Pour Quitter son Corps

Il est mal avisé de tenter de quitter son corps sans avoir préalablement obtenu la clairvoyance. Le rituel de clairvoyance peut être utilisé, mais trouve d'abord un coussin confortable. Agenouilles-toi de sorte que tes cuisses, ton ventre et ta poitrine soient bien appuyés, les bras tendus en avant et attachés de chaque côté, de sorte que tu te sentes vraiment poussé en avant. Alors que la transe s'induit, tu devrais sentir un courant t'entraîner vers le sommet de ta tête. Le martinet doit avoir un mouvement de tirant, comme pour te retenir en arrière. Les deux volontés doivent s'accorder en conservant une tension égale et constante. Lorsque vient la transe, le tuteur peut t’aider en t'appellent doucement par ton nom. Tu te sentiras probablement tiré hors de ton corps, comme si tu entrais dans un étroit passage, et tu seras debout derrière ton tuteur, voyant ton corps sur le coussin. Tente d'abord d'entrer en communication avec ton tuteur. S'il est clairvoyant, il te verra probablement. Au début, ne t'éloignes pas trop, et il est préférable d'être accompagné par quelqu'un d'expérimenté. Note:

lorsque tu désires regagner ton corps afin que l'esprit et la matière coïncident à nouveau, PENSE A TES PIEDS. Cela entraînera le retour en place.

« Liber Umbrarum » G.Gardner

Page 9

Le Sorcier de Braham

« Je lis dans l’avenir et je vois la malédiction s’abattre sur la race de mes oppresseurs. Peu de générations passeront avant que l’ancienne lignée des Seaforth ne sombre dans l’extinction et le malheur. Je vois un chef, le dernier de la famille, sourd et muet. Il engendrera quatre beaux garçons, qui tous le précéderont dans la tombe. Il vivra rongé de soucis et mourra dans le deuil, sachant la gloire de ses ancêtres à jamais éteinte, nul autre chef des Seaforth ne règnera sur Braham ou sur Kintail. Après avoir pleuré le dernier et le plus prometteur de ses fils, il descendra à son tour au tombeau. Une jeune femme à coiffe blanche, venue de l’Orient, héritera du reste de ses domaines, et elle tuera sa sœur. En signe avant-coureurs de ces évènements, à l’époque du dernier chef sourd-muet des Seaforth, vivront quatre châtelains Gairloch, Chisholm, Grant et Rassay – dont l’un aura des dents de lapin, l’autre, un bec de lièvre, le troisième, un cerveau fêlé, et le dernier un bégaiement. Les chefs marqués par ces signes particuliers seront les voisins et alliés du dernier des Seaforth : quand il les reconnaîtra, il saura que ces fils vont mourir, que ses vastes domaines passeront en des mains étrangères et que sa lignée s’éteindra pour toujours. ». Telle est la malédiction lancée par Coinneach Odhar, dit le sorcier de Braham en Ecosse en 1663. Il voyait l’avenir au travers d’un trou dans une pierre

blanche, et ses prophéties furent souvent vérifiées. Le comte de Seaforth se rendit un beau jour à Paris, laissant sa femme disgracieuse au château. Lasse de ne pas le voir revenir, elle fit venir le mage et sa pierre. Celui-ci rigola de sa vision et dit rien. Pressé et menacé par la châtelaine, il finit par révéler qu’il voyait son mari avec une femme sur les genoux et une autre qui le caressait. Folle de rage Isabelle de Seaforth fut brûler vif le sorcier. XIXe siècle. C’est à ce moment qu’il asséna sa prédiction. En 1668, ils soutinrent le roi catholique Jacques II qui s’enfuit en France, et, en 1715, son fils Jacques Stuart, dit le prétendant – ce qui leur valut d’être déchus de leurs biens et de leur titre. Ils retrouvèrent les faveurs royales au milieu du XIXe siècle. Après tant d’années, on avait presque oublié la malédiction des Seaforth. Le nouveau lord avait quatre fils et six filles, et, bien qu’il fût, enfant, sourd et muet à la suite d’une fièvre scarlatine (il avait recouvré la parole par la suite), il semblait improbable que la lignée des Seaforth vint à s’éteindre. Et ce n’était peut-être qu’une sinistre coïncidence si son voisin Mackenzie de Gairloch avait des dents de lapin, si Chisholm de Chisholm avait un bec-de-lièvre, Grant de Grant, le cerveau fêlé et Macleod de Rassey, un bégaiement incurable. Mais l’un des fils de Seaforth mourut, suivit de deux autres.

Grimoire-Puzzle à Découper

La santé du quatrième donnant des inquiétudes, son père l’envoya se faire soigner en Angleterre. En dépit de tout, ce quatrième et dernier fils mourut également. Comme l’avait prédit le sorcier du Glen, le père survécut à ses fils et, à sa mort en 1815, le titre s’éteignit avec lui. La première partie de la prophétie s’est réalisée. Sa fille Mary Elizabeth Frederica hérita du domaine. Elle avait épousé l’amiral comte Samuel Hood, qui avait combattu à la bataille du Nil et promu commandant en chef des Indes Orientales. Il était mort à Madras, peu avant Lord Seaforth. Mary rentra en Écosse, portant la coiffe blanche traditionnelle des veuves. Comme l’avait prévue la malédiction, les terres de Seaforth passaient à une « jeune femme à la coiffe blanche, venue de l’Orient ». Le domaine de Seaforth se trouvait déjà fort réduit par une mauvaise gestion, des dépenses excessives, les impôts. Mary se trouva contrainte de vendre encore des terres, dont l’île de Lewis. Morceau par morceau, les immenses propriétés des Seaforth passaient à des mains étrangères. Le dernier épisode de la malédiction s’accomplit quelques années plus tard. Un jour, Mary emmena sa jeune sœur Caroline faire une promenade en voiture dans les bois. Brusquement, les chevaux s’emballèrent et la voiture se retourna. Mary fut blessée, mais Caroline mourut dans l’accident. La jeune femme venue de l’Orient avait tuée sa sœur, ou du moins, avait occasionnée sa mort, exactement comme l’avait prédit le sorcier de Braham des centaines d’années auparavant.

Page 10
Page 10

Cadeaux de l’Actu des Sorcières

Fiche Technique Alexandrite

Cadeaux de l’Actu des Sorcières Fiche Technique Alexandrite Fiche Technique Chêne Page 11

Fiche Technique Chêne

Page 11