Exercices d’électrostatique (révisions

)
Exercice n°1 : boules chargées
Déterminer le champ et le potentiel créés dans tout l’espace par une boule de rayon R, de charge Q répartie uniformément puis par une boule de rayon R, de charge volumique ρ = ρ0(1-r/R). Calculer l’énergie de la distribution volumique de charge ρ uniforme. On pourra construire cette distribution à partir des charges prises à l’infini et amenées par couche successives par un opérateur extérieur fournissant l’énergie à la distribution. En déduire l’énergie potentielle du gravitationnelle du soleil dans un modèle de répartition sphérique uniforme de la masse. Comment évolue sa température s’il se contracte sous l’action de la gravitation? Données : MS = 2,0 1030 kg ; RS = 7,1 105 km ; G = 6,67 10-11 N;m2.kg-2 .

Exercice n°2 : champ créé par un fil fini

Soit un fil de longueur 2l portant la charge linéïque uniforme λ. 1) Quel est le champ électrique dans le plan médiateur du fil ? 2) Quel est le champ créé par un fil infini ? 3) A quelle distance du fil de longueur finie faut-il se placer pour considérer comme valable l'approximation du fil infini avec une précision ∆E/E de 1% ?

Exercice n°3 : plan épais
On considère une répartition de charges contenues entre deux plans infinis, parallèles, séparés de e et de charge volumique ρ uniforme. Déterminer le champ et de potentiel électrostatiques engendrés en tout point de l’espace. Retrouver les résultat du plan chargé en surface en faisant tendre e vers 0 à eρ constant. Déterminer la discontinuité du champ électrostatique à la traversée du plan et commenter.

Exercice n°4 : cylindre non uniformément chargé
Soit un repère Oxyz. On considère un cylindre de longueur infinie, d'axe Oz, de rayon R. Ce cylindre est chargé d'une densité surfacique de charges σ non uniforme. Au point M de la surface repéré par l'angle cylindrique θ = (Ox,OM),la densité est σ = σ0 cosθ . Déterminer le champ électrostatique crée en O.

Exercice n°5 : dipôle cylindrique
Deux fils identiques, 1 et 2, cylindriques, de rayon a très petit devant leur éloignement, y infiniment longs, sont disposés parallèlement à d = M1 M2 M une distance d l’un de l’autre. Le fil 1 porte une r1 r r2 charge linéique uniforme λ > 0 et le fil 2 la θ charge opposée -λ. On note r1 et r2 les distances x d’un point respectivement par rapport au fil 1 et M1 O M2 au fil 2 (liées aux coordonnées cylindriques définies sur ces axes) 1) Déterminer le potentiel V(r1,r2) en M en prenant par convention V = 0 sur l’axe Oy. 2) Si l’on fait tendre d vers O, en conservant le produit λd constant et égal à p, on obtient un dipôle cylindrique de moment p à préciser. Calculer alors le potentiel V(r,θ) en M. En déduire les composantes Er et Eθ du champ électrostatique de cette distribution. Quelle est la dimension de p?

s-2.N. g0 = 9. Déterminer la répartition ρ(r). Exercice n°8 : méthode de Maskelyne. : a = 5000 km. On abandonne sans vitesse une bille dans le tunnel au niveau de la surface. c'est-à-dire soit de la forme E = E0 OM/r. RT = 6370 km. on constate qu’un pendule dévie de la verticale d’un petit angle α.8 m.8 m. 1) Montrer que le champ en un point M de P intérieur à la coque est normal à P. On donne h = 1600 m. Exercice n°9 : détermination d'une répartition de charges On considère une répartition volumique de charges de symétrie sphérique. On note P le plan diamétral qui limite la coque.Exercice n°6 : coque hémisphérique Une coque hémisphérique de rayon R porte une charge surfacique uniforme σ. Calculer la charge totale de la sphère et caractériser le champ à l'extérieur de la sphère . donner une estimation de la constante de gravitation universelle G. Cette méthode a été utilisée par l’astronome anglais Maskelyne en 1774. pour que le champ en tout point M intérieur à la sphère ait un module constant.cm-3. a C RT A. En considérant la Terre comme un astre à symétrie sphérique.s-2 et µ = 2. z σ P O Exercice n°7 : bille dans un tunnel On perce un tunnel infiniment lisse dans la Terre dont on supposera la répartition massique uniforme. 2) Calculer le champ électrostatique au centre O de la coque.7 g. 24 ans avant la première mesure de Cavendish utilisant un pendule de torsion. Au bout de combien de temps pourra-t-on la récupérer au même endroit si aucune dissipation n’a lieu? On négligera la rotation de la Terre. avec r ≤ R. estimation de G Au pied d’une montagne hémisphérique de hauteur h et de masse volumique µ. contenue à l'intérieur d'une sphère de rayon R et centre O. α = 12’’. g0 = 9.

Sign up to vote on this title
UsefulNot useful