Vous êtes sur la page 1sur 1

1.

Somme d'arcs : cos(x + y) = cos(x) · cos(y) − sin(x) · sin(y)


sin(x + y) = sin(x) · cos(y) + cos(x) · sin(y)
tan(x) + tan(y)
tan(x + y) =
1 − tan(x) · tan(y)

Rappels :
 
− −
→ → −−→ x →
− →
− − −
→ →
1. M = (x, y) dans le repère (O, i , j ) ⇔ OM = = x · i + y · j dans la base ( i , j )
y
   
→ −
− → x1 x2
2. Dans une base ( i , j ), = ⇔ x1 = x2 et y1 = y2
y1 y2

Démonstration :
 −→ −→
Soit O, OI, OJ un RON direct
 −→ −−→ 
et M ∈ C(O,1) avec mrad ^(OI, OM ) = ẋ
 −−→ −−→ 
N ∈ C(O,1) avec mrad ^(OM , ON ) = ẏ
 −−→ −−→  π̇
P ∈ C(O,1) avec mrad ^(OM , OP ) =
2
−→ −→
Alors, dans la base OI, OJ , on a :
 
−−→ cos(x) −→ −→
OM = = cos(x) · OI + sin(x) · OJ
 sin(x) 
−−→ cos(x + y)
ON =
sin(xπ+ y) 
−−→ cos( + x) 
− sin(x)

−→ −→
OP = 2 = = − sin(x) · OI + cos(x) · OJ
π
 
sin( + x) cos(x)
2
−−→ −−→ −−→
Et comme (O, OM , OP )est aussi
 un RON direct, on peut exprimer le vecteur ON dans la base
−−→ −−→ −−→ cos(y) −−→ −−→
OM , OP : ON = = cos(y) · OM + sin(y) · OP
sin(y)
−→ −→
En remplaçant à l'aide des expressions des diérents vecteurs dans la base OI, OJ , on obtient :
−−→ −−→ −−→
ON = cos(y) · OM + sin(y) · OP
 −→ −→  −→ −→
= cos(y) · cos(x) · OI + sin(x) · OJ + sin(y) · − sin(x) · OI + cos(x) · OJ
 −→  −→
= cos(y) · cos(x) − sin(x) · sin(y) · OI + sin(x) · cos(y) + cos(x) · sin(y) · OJ

−−→ −→ −→


Ainsi, on obtient deux expressions diérentes du vecteur ON dans la base OI, OJ :
   
−−→ cos(x + y) cos(x) · cos(y) − sin(x) · sin(y)
ON = =
sin(x + y) sin(x) · cos(y) + cos(x) · sin(y)

D'où, par rappel : cos(x + y) = cos(x) · cos(y) − sin(x) · sin(y)


sin(x + y) = sin(x) · cos(y) + cos(x) · sin(y)

sin(x + y)
Et tan(x + y) = =
cos(x + y)