Vous êtes sur la page 1sur 3

Question de synthèse étayée par un travail préparatoire

terminale ES n°2 2008- 2009

II est demandé au candidat :


1 - De conduire le travail préparatoire qui fournit des éléments devant être utilisés dans la synthèse.
2 - De répondre à la question de synthèse :
- par une argumentation assortie d'une réflexion critique, répondant à la problématique donnée dans
l'intitulé,
- en faisant appel à ses connaissances personnelles,
- en composant une introduction, un développement, une conclusion pour une longueur de l'ordre de
trois pages .
Ces deux parties sont d'égale importance pour la notation.
Il sera tenu compte, dans la notation, de la clarté de l'expression et du soin apporté à la présentation

Thème du programme : sources et limites de la croissance

I. Dossier documentaire

Document 1 : A :

B:

Source : wwwtotal.com , novembre 2007

Document 2 :
A :. L’augmentation du prix des ressources contribue à ménager la nature et favorise l’adaptation à une
production parcimonieuse. Elle incite les chercheurs à redoubler d’efforts et améliore les chances de transfert de
savoir entre pays riches et pauvres, créant ainsi des impulsions qui profitent au développement et à la répartition
des richesses. ( …. )
Les innovations induites par les pénuries écologiques qui agissent sur les prix du marché peuvent aboutir
à découpler la croissance économique de la consommation des res sources. Les limites de rendement de
l’économie sont déterminées non seulement par la disponibilité des intrants, mais surtout par leur productivité,
laquelle ne peut croître que grâce aux innovations techniques. Les énergies fossiles ne doivent pas forcément être
remplacées par de nouveaux vecteurs comme les biocarburants; dans de nombreux cas, il est plus efficace de
recourir au capital (scientifique). La croissance démographique devient alors beaucoup moins menaçante pour la
durabilité qu’on ne l’admet généralement, parce que le savoir indispensable à la durabilité résulte de processus
très gourmands en travail. C’est pourquoi celui-ci a déjà été qualifié de ressource ultime.
Source : L.Bretschger ,La vie éco , sept 2008
B :A condition d’en contrôler les effets , les changements technologiques peuvent être favorables à
l’environnement et jouer un rôle crucial dans le découplage de la dégradation de l’environnement et de la
croissance économique . Le progrès technologique permet en effet d’améliorer le rendement d’utilisation des
ressources naturelles ( on produit plus en consommant moins de ces ressources) . Il contribue aussi à réduire les
émissions de résidus par unité de production ( grâce à des technologies moins polluantes , on produit plus en
polluant moins ) . Cette éco-efficience modère dons les pressions exercées sur le système écologique à la fois du
côté des prélèvements et celui des rejets .
Si les gains d’efficience induits par le progrès technologique sont bénéfiques pour l’environnement , ils peuvent
toutefois encourager la consommation des ressources naturelles . En effet , l’augmentation globale du PIB
contrebalance les conséquences bénéfiques de la baisse de l’intensité d’utilisation de ces ressources . Depuis des
décennies , on constate que dans les pays de l’OCDE les effets d’échelle de la croissance économique ont plus de
poids que les améliorations de l’efficience .
Source : A.Vallée , Economie de l’environnement , Points , Seuil ,2002

Document 2 :
Le capitalisme est son indispensable corrolaire – la croissance perpétuelle des richesses_ entreraient en
contradiction avec les lois de la nature , et d’abord avec la deuxième loi de la thermodynamique : l’entropie
.Découverte par Sadi Carnot en 1824 : énonce que l’énergie , une fois utilisée dans une machine , est perdue ,
dissipée . Elle devient inutilisable .
Les partisans de la décroissance en déduisent que l’énergie dont nous nous servons actuellement pour satisfaire
nos besoins fera défaut aux générations à venir . Nos principales sources d’énergie étant , selon eux , limitées ,
tout système « social » durable serait voué à décroître – c’est -à-dire à devenir ( beaucoup plus économe
qu’aujourd’hui . ( … )
C’est le grand partage : pour les uns , l’innovation technique suffira à aménager la viabilité d’un capitalisme d’un
capitalisme toujours en expansion ; pour les autres , on ne s’en sortira pas sans consommer . De fait , les
technologies « propres » ne parviennent pas à rendre durables le mode de vie des plus riches , c’est-à-dire à
réduire leur empreinte écologique à l’équivalent d’une seule et unique planète .
En Angleterre , le programme d’habitation Beddington zero energy development ( BedZED) permet
d’économiser 90% de chauffage par rapport aux logements traditionnels . (…) Pourtant même si tous les pays
adoptaient les normes de BedZED , leur empreinte écologique correspondrait à une planète et demie . Ce n’est
pas la technique qui interdit de faire mieux , ce sont les modes de consommation . comme tout le monde , les
habitants de BedZED roulent en voiture à essence .La plupart ne sont pas végétariens , quand la moitié des terres
cultivées servent à nourrir le bétail .
La critique du progrès matériel n’est pas nouvelle .Mais elle s’appuie sur des données de plus en plus vérifiables
.L’utopie que défendent « les décroissants » serait , selon eux forcée d’advenir de gré ou de force. ( …) .Le
bioéconomiste Robert Ayres fait valoir ( avec bien d’autres) que les énergies renouvelables ne pourront pas
alimenter une économie aussi opulente que celle bâtie grâce au pétrole .
Source : Les objecteurs de croissance , Le Monde 2 , 25 mars 2006

II. Travail préparatoire ( 20 points )

1. Donnez le mode de lecture des chiffres pointés sur les documents A et B (doc 1 ) 2 points
2. A partir d’une analyse transversale et longitudinale , prenez des exemples qui montrent la corrélation
entre richesse d’un pays et efficacité énergétique ( doc 1) 3 points
3. A partir d’une analyse transversale et longitudinale , prenez des exemples qui relativisent la corrélation
entre richesse d’un pays et efficacité énergétique ( doc 1) 3 points
4. Expliquez la phrase soulignée . A quelles théories économiques fait-elle appel ? Explicitez-les ( doc 2 )
4 points
5. Pourquoi le progrès technique est-il une condition nécessaire mais non suffisante pour assurer le
développement durable ? ( docs 2 et 3 ) 4 points
6. Quelles solutions sont alors envisagées ? Expliquez ( doc 3 ) 4 points

III. Question de synthèse ( 20 points )


Dans une première partie , vous montrerez que le progrès technique permet d’atteindre le
développement durable . Dans une seconde partie , vous relativiserez