Vous êtes sur la page 1sur 1

Ibn Majah

Ibn Majah Abou Abdoullah Mohammad ibn Yazid ibn Abdoullah ar Roub'i ibn Majah al Qazwini, né

Abou Abdoullah Mohammad ibn Yazid ibn Abdoullah ar Roub'i ibn Majah al Qazwini, né à Qazwin en 209 et décédé en 283 de l'Hégire, à l'âge de 74 ans. C'était un imam dans les sciences du hadith, éminent connaisseur des transmissions. Il fréquenta les amis de Malik et d'al Layth. Il poursuivit les cours des savants d'Egypte tels que : Omar ibn Rafi' (237 h.) ; Mohammed Ibn Yazid ibn Sinan al Jawzi (220H.) ; Ismail ibn Tawba ; Ali Ibn Mohammed at Tanafasi et autres. Puis, il entreprit un voyage en dehors de son pays en quête des sciences du hadith, et visita plusieurs contrées où il fit l'audition auprès de Hammad et Taharani ; Hicham Ibn Ammar, Souwaid ibn Sa'id, Mohammed ibn Abd Al Malik ibn Ali Chawarib, Mohammed ibn Hamid ar Razi, Abdoullah ibn al Jarrah, Mouhriz ibn Salama et autres. Al Mizzi a dit dans le "Tahdib al Kamal" : "Il (Ibn Majah) fit audition du hadith au Khurassan, au Hedjaz, en Egypte et en Syrie auprès d'un groupe de traditionnalistes qu'on ne pourrait énumérer Ibn Khalliqan fit son éloge dans la "Wifayal al a'yan" en ces termes : " Abou Abdoullah Mohammad ibn Yazid ibn Majah ar Roub'i al Qazwini, l'érudit, célèbre, auteur du recueil des sounan, fut un imam dans le hadith et un connaisseur de ses sciences." Adh Dhahabi disait de lui dans la "Tadhkirat al houffadh" : "Le grand éudit, exégète 'Abdoullah Mohammed ibn Yazid al Qawzini ibn Majah al Roub'i, l'auteur des Sounan, l'exégète et l'historien de ces contrées." Mais, en dépit de sa culture encyclopédique et de la diversité des sources de ses acquisitions scientifiques, on reste surpris, lorsqu'on entreprend une fouille dans la Bibliothèque arabo- musulmane au sujet de ses publications, puisque la recension ne laisse entrevoir que trois oeuvres :

- Le Jami' connu sous l'intitulé de "Sounan", un commentaire du Coran ; une histoire de Qazwin "Tarikh Qazwin", cité par l'érudit al Fadl Mohammad ibn Tahir al Maqdisi dans les propos suivants :" J'ai découvert à Qazwin une oeuvre de notre auteur, composée sur les transmetteurs et les "

contrées, débutant par l'époque des Compagnons et clôturée par son siècle Comme l'indiquent les dates de décès de ses compilateurs, les deux premiers étaient contemporains d'Al Boukhari et Muslim, Abou Daoud, disciple d'Ahmad ibn Hanbal, semble avoir composé son oeuvre indépendamment de ces derniers; At Tirmidhi était le disciple d'Al Boukhari et Ahmad; il entendit aussi les leçons d'Abou daoud et se référa souvent à ces maîtres et à leurs commentaires verbales. [As-Sounan]. Cet ouvrage comprend pas mal de Hadiths "Dhaïf" et "Mounkar". On y recense même un minimum de 19 Traditions "Mawdou'". D'ailleurs, certains savants ne le considèrent pas comme l'un des meilleurs livres de hadith en matière de recension des hadith authentiques (les 6 livres les plus connus en cette matière qui font autorité en matière de science du hadith : les deux sahih d'al Boukhari et Mouslim, les sounans d'abou daoud, at tirmidhi, an nassai et certains citent les sounans d'ibn majah ou le mouwatta de l'imam malik)

"