Vous êtes sur la page 1sur 16
Le chantier
Le chantier

commence

Février

2012

Le chantier commence Février 2012 Bientôt Bientôt un un nouveau nouveau camping camping Charleval solidaire

Bientôt Bientôt un un

nouveau nouveau camping camping

Charleval
Charleval

solidaire

Le chantier commence Février 2012 Bientôt Bientôt un un nouveau nouveau camping camping Charleval solidaire
, , , , , C’est l’hiver, il fait froid, chacun se pelotonne et s’emmitoufle
, , , , , C’est l’hiver, il fait froid, chacun se pelotonne et s’emmitoufle
, , , , ,
,
,
,
,
,

C’est l’hiver, il fait froid, chacun se pelotonne et s’emmitoufle mais… à Charleval… Les regards sont déjà portés vers l’été 2012 ! Une petite révolution se prépare :

notre nouveau camping est en construction. Ce n’est pas un scoop, les grues et autres engins de chantier sont immenses ! Vous les avez forcément vus à l’orée de notre colline. Suivant un rythme effréné, le Luberon Parc sort de terre, à l’initiative de nos délégataires :

M. et Mme Boissier. Les locaux d’accueil et les anciens réseaux ont été démolis et déjà un parc aquatique se dessine. Tout change, pour suivre les tendances de ce marché bien particulier qu’est l’hôtellerie de plein air. Tout change sauf l’essentiel : la commune reste propriétaire du terrain et rien ne peut y être construit à l’exception de bâtiments liés à l’exploitation du camping. Nous comptons sur la création d’emplois saisonniers, sur l’implication des commerçants et producteurs locaux et sur l’arrivée des touristes dans le village. Nous comptons sur

des touristes dans le village. Nous comptons sur un renouveau économique mais aussi sur des échanges

un renouveau économique mais aussi sur des échanges culturels et des animations partagées ! Le Luberon Parc se construit avec nous, pour le développement global et durable de Charleval. En parallèle, la piscine municipale poursuit sa rénovation et sa modernisation. Après la buvette en 2011, c’est le local d’accueil qui sera repensé et réhabilité en 2012. Petit à petit, cette pièce maîtresse de notre patrimoine Charlevalois retrouve une deuxième jeunesse. Beaucoup reste à faire, mais l’équilibre financier est un impératif absolu : patience, patience. La machinerie et les plages seront prises en compte lors de prochains budgets. Je crois au potentiel touristique de Charleval. Parions ensemble sur cet élan de développement !

Yves WIGT

Maire de Charleval Vice-président d’Agglopole Provence

Portrait

3

État civil

11

Service public

4

Côté Assos

12

Côté Agglo

5

Entreprendre

14

Histoire(s) : Saint Césaire

6

À noter

16

Côté Actu

7

2

: SIGAUD

NOM PROFESSION

: DOMINIQUE

: ÉCRIVAIN

PRÉNOM

- PASSION

CHOISI CHARLEVAL

: A

SIGNE PARTICULIER

Sigaud, écrivain, a choisi

de sinstaller à Charleval voici déjà

ominique

Cela nous flatte

de temps.

tous un peu et nous rend assez fiers (même

un bout

grand chose!).

sommes pas pour

par ACTES SUD

si nous ny

éditée

des romans Made in

Une Charlevaloise…

et

à la bibliothèque de

bien

sonne

ça

Charleval, disponibles

Charleval, c’est bien aussi ! Dominique nous

de quelques lignes, pour nous

fait lhonneur

nous !

parler delle et de

Grans, vécu

en partie à

village, ni trop ni

« Après avoir grandi

Paris comme reporter dans le

d’être ensemble d’un

qui parle

trop peu, dans une Provence

être

et

20 ans à monde

chance

Afrique

amour de

à des bruit quelle débarquer je

un vrai

en

et

arabe

installée en

« neige des

à

Avignon

; recueillir spaghettis

parfois trop mais avec

me suis

fait neige en en blessé, le qui

devenue écrivain, je

tour

le leur (re)découvrir acheter trop

de Charleval en

voir

aller

Gap,

plus doux ici quelque

; maire ou

à cette contre me

» de avec en

d’être

famille dans la campagne

langue.

la

la

chaque jour, je mesure ma

voir

camionnette,

me semble

Vintimille

lexistence,

Lavenir

beau avoir

sa

de

2003 et depuis,

dans

difficultés

vrai

: jai

un élan qui se

un

avoir

mon privilège

les

passer

soient

« facilités

facteur,

chance, voire

puise chaque jour

mon

quotidienneté

parisiens et

discuter

voir

j’y

famille,

ce silence,

c’est cette

revenus

bloquée

perdu

gagné

me touche le plus.

médecin

suis

renouvelle

;

ai

quand

», jy

dont

de carrière

qui

tracteur

des

alentour

méfier

tentent

du plaisir à vivre,

cette beauté

voisin

me

ici,

apprendre

mon

beaucoup,

enfant

élargir

ce temps,

»

; amandier, parfois cadeau,

de faire en sorte

que

la

un

engueuler

lidée

«

par

pour

Et

besoin

chacun à leur manière,

langues,

un

j’avais

mauvaises

mon travail.

route,

mes volets,

ainsi longtemps.

la

existence et

sur

des

l’idiot

et façon

J’aime tous les matins ouvrir

tomates

en reste

qui

qu’il

bureau d’où je

recevoir

noix,

les

me mettre à écrire à mon

ramasser

oiseau

et

passer au village

les

longtemps

pommes

râler

dure

des kilomètres,

que j’aime bien,

Plus la toujours Le d'un

temps million sûrement en

guetter

«

vois à

un

et

planter

des visages

de

un peu ; y apprendre à

à

dire bonjour

font

laisser

cigales

vie

Et

retour

les petits

m’arrêter, parler

instants

année

tennis, voir

été d'années

des

chaque

ou jouer au

par

en jeunes gens,

peindre

surprendre

de 2003 se transformer

me chante ;

»…

silence,

marcher en Durance quand ça

d’absolu

Et

passer la journée à Paris et me dire de re-

a n t e ; »… silence, marcher en Durance quand ça d’absolu Et passer la
a n t e ; »… silence, marcher en Durance quand ça d’absolu Et passer la

3

À table
À table
À table La cantine scolaire de Charleval fonctionne sous forme associative (loi 1901) avec l’aide de
À table La cantine scolaire de Charleval fonctionne sous forme associative (loi 1901) avec l’aide de

La cantine scolaire de Charleval fonctionne sous forme associative (loi 1901) avec l’aide de fidèles bénévoles.

Commençons donc par rendre hommage à cette petite équipe :

Virginie Sperduto, la présidente, Christine Wigt, la secrétaire et Élisabeth Maurin, la trésorière.

A la cantine de Charleval, le coût des repas pour les parents est de 2 50. Cette somme couvre les achats des produits alimentaires et du petit matériel. Les menus sont élaborés par Élisabeth Maurin (diététicienne bénévole) et Sylvie Rausell (cantinière).

Le personnel est à la fois municipal : Sylvie Rausell, Annie Diago, Candice Imbert, Pascal Imbert et Christiane Beltrand et associatif : Laetitia Honorat. À elles 6, elles préparent et servent 200 repas en moyenne chaque jour. Ces repas sont préparés sur place et servis en 2 services.

Les menus sont composés de façon équilibrée mais en tenant compte du goût des enfants.

Un menu type comprend :

Une crudité, fruit ou légume

Un produit protidique, viande, poisson ou œuf

Un féculent ou légume

Un produit laitier

Des menus spéciaux sont élaborés pour la semaine du goût ou à la Noël par exemple. À en juger par la fréquentation de la cantine : ça marche ! Les enfants en redemandent…

de la cantine : ça marche ! Les enfants en redemandent… Les produits frais sont achetés,

Les produits frais sont achetés, le plus souvent possible, à des producteurs et des commerçants du village. Les produits bio sont choisis auprès des producteurs de proximité, les autres produits sont livrés par Prodirest, Le relais d’Or Miko et Bio laitier. Sylvie Raussel fait les commandes en fonction des menus établis.

4

Nouvelle directrice à l’espace jeunes Une nouvelle directrice a remplacé Laetitia depuis début décembre 2011,
Nouvelle directrice à l’espace jeunes
Une nouvelle directrice a remplacé Laetitia depuis début décembre 2011,
elle se prénomme Nadia.
Elle connait bien le fonctionnement des structures enfance jeunesse sur le
territoire Agglopole Provence puisqu’elle a déjà travaillé aux Cytises et
à l’ALSH les Toutchatou à Vernègues. En quelques semaines, elle a concocté
toute une série de nouvelles activités à l’espace jeunes, afin de combler
tous nos ados !
Les Espaces Jeunes organisent un
accueil de loisirs éducatifs libre
pour les jeunes de 11 à 17 ans
le soir, les mercredis et samedis
pendant les vacances scolaires sur
les communes de Charleval,
Alleins, Lamanon, Mallemort et
Vernègues. Ils proposent des
séjours, des activités intercommu-
nales, des sorties à la journée.
À noter
La collecte des ordures ménagères au centre
du village s’effectue les lundis, mercredis et
vendredis, à partir de 8h du matin. Le service
de collecte d’agglopole Provence vous prie
de bien vouloir sortir vos poubelles ces jours
là seulement, à partir de 7h30. En dehors du
centre-village, dans les secteurs équipés de
Contact Nadia : 06.77.47.71.56
espacejeunes-charleval@loisireduc.org
bacs individuels, les ordures ménagères sont
ramassées les lundis et jeudis et les déchets
triés (bacs jaunes) les mercredis, à partir
de 5h du matin. Merci donc de bien vouloir
sortir vos bacs la veille des jours de collecte.
Réseau d’eau et d’assainissement
Agglopole Provence exerce sa compétence eau et assainissement à Charleval, Rue Bourbon.
Vous avez pu vous apercevoir que, depuis déjà 2 mois, la rue
Bourbon est en plein travaux. Sur le territoire d’Agglopole Provence,
l’eau potable et l’assainissement sont gérés par Délégation de Service
Public pour la commune de Charleval. Un contrat est établi, par lequel
Agglopole Provence a confié la gestion du service à une entreprise
privée, en l’occurrence la Société des Eaux de Marseille. Mais la SEM
ne supporte pas les charges liées aux travaux et aux investissements.
La remise à neuf des réseaux incombe à Agglopole Provence et à la
mairie. Pour 2011-2012 c’est donc au tour de la rue Bourbon. Mais
ce choix fait suite à une programmation de travaux établis entre
Agglopole Provence et la commune.
Les années précé-
dentes, la rue de la Ballastrière a de la même manière été refaite et, dans les années
à venir, les programmes comportent la rue Saint Joseph et la rue Tuilerie.
À Charleval, comme on ne fait jamais les choses à moitié, ces travaux sur les réseaux
d’eau et d’assainissement sont aussi l’occasion d’enfouir les câbles aériens (téléphone,
électricité) et de refaire les enrobés et les trottoirs.

5

La Saint Césaire dans le temps !
La Saint Césaire dans le temps !

En interrogeant les gens dans le village on retrouve l’histoire de Saint Césaire au fils des ans…

retrouve l’histoire de Saint Césaire au fils des ans… Ginoux et Roger Soulier se souviennent… «
retrouve l’histoire de Saint Césaire au fils des ans… Ginoux et Roger Soulier se souviennent… «

Ginoux et Roger Soulier se

souviennent…

« Avant la guerre de 1914 et un peu après, les travaux des champs étaient faits avec des bœufs, jusqu’ à ce que le cheval devienne plus économique. Pour la Saint Césaire on sélectionnait un bœuf ; on le parait d’un ruban, d’une cocarde et on faisait une procession dans le village. Après on le sacrifiait. »

« Dans les années 50/60 la fête débutait le samedi et finissait le mercredi. La Saint Césaire était toujours le premier dimanche de septembre. Tout le monde l’attendait ! C’était la première fête après la fin des durs travaux des champs de l’été. Avant la fête les jeunes sollicitaient les gens du village, de maison en maison et les campagnes aussi, pour réunir un peu d’argent pour faire la fête. On donnait ce qu’on voulait.

D’après les activités ces fêtes étaient à la fois très proches et très différentes de celles d’aujourd’hui.

Il y avait des joutes nautiques sur le canal de Craponne. On mettait une poutre ronde savonnée entre la berge et l’ile qui était sur le canal. Il fallait traverser sur la poutre savonnée, prendre un drapeau qui se trouvait sur l’ile et on avait un lot. Il y avait aussi un lâcher de canards sur l’ile et il fallait les attraper. Pas si facile ! Bien des nageurs les poursuivaient tout au long du canal !!!

Jean

nageurs les poursuivaient tout au long du canal !!! Jean De petits orchestres animaient des bals

De petits orchestres animaient des bals un peu partout. Les gens s’invitaient en bandes et venaient des villages voisins. On mangeait la daube les uns chez les autres.

Le dernier jour il y avait la course cycliste ; quelquefois aussi une course d’ânes.

Pour les petits il y avait toujours des jeux un après-midi : une course en sac, gober des œufs dur qui étaient dans un baquet plein d’eau et d’autres jeux Pour les grands : concours de boules tous les jours. Le samedi soir, pour l’ouverture de la fête, ils assistaient à la retraite aux flambeaux avec la fan- fare, on déclarait la fête ouverte. Il y avait des autos scooters, des balançoires, des manèges avec des chevaux de bois.

La fanfare de Cadenet venait à Charleval. Mr Laugier ouvrier chez Maurice Combe y jouait du tambour et des cymbales et il réveillait tout le monde tellement il y mettait du cœur. Il y avait 4 cafés à Charleval, sur le cours et au « carrefour », qui organisaient chacun un apéritif concert avec orchestre, chanteurs, animations. Il y avait aussi un concours de chant ou bien des Charlevalois ont fait vibrer les émotions. Pendant au moins 10 ans il y eut le même orchestre : celui d’Eddie Tournel.

Le bal avait lieu au « carrefour », bien qu’il eut lieu quelques années sur la place du marché, il revint au carrefour. La circulation n’était pas interdite dans Charleval… pas de déviation. Roger Soulier se souvient « Quand il y avait un camion de tomates qui voulait traverser le village, il attendait que la danse soit finie. En 1947, le carrefour où l’on dansait n’était pas gou- dronné ! Il y avait aussi une vespasienne, dont l’extérieur était festonné et à 6 places. Souvent on y retrouvait des vélos qui avaient été « empruntés !». La fête se terminait par un feu d’artifice et un bal avec repas sur ce qui s’appelait le terrain. Aujourd’hui s’y trouvent le skate-parc et l’espace jeunes. L’orchestre ne pouvait plus partir.

Jacqueline Rouxel nous raconte « c'est très simple : pour nous, la Saint Césaire c'était les manèges enfantins avec le pompon, puis les confiseries : chichi, "pégueux" et amandines et aussi les pommes au caramel rouge. Plus tard, c'était le bal avec les copains. Il avait lieu au carrefour comme maintenant et j'ai troué la semelle d'une paire de chaussures neuves en 3 jours de rocks endiablés avec mon cousin Jean-François Chabas et les copains.

Ados, on draguait ou on se faisait draguer sur les autos tamponneuses ; comme maintenant je suppose. Sauf que c'était moins cher. C'était aussi la rentrée scolaire avec un sentiment mêlé de nostalgie pour les vacances finies et la joie de la fête. »

6

Statistiques
Statistiques
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Chaque début d’année, il est de rigueur de traiter les données écoulées : qui ? combien ? comment ? Nos services publics ne font pas exception ! Voici quelques chiffres qui attestent de leur vitalité, de leur diversité, bref de leur utilité.

La fréquentation de la bibliothèque se mesure en nombre de lecteurs ayant emprunté livres ou disques, en l’occurrence 3525 visites (sans compter les collectivités) sur 164 jours d’ouverture. En moyenne 86 lecteurs par semaine, soit une évolution de + 24% par rapport à 2010 et de + 41% par rapport à 2009.

En 2011, 503 inscrits (306 femmes et 189 hommes) ont emprunté à la bibliothèque. 51% avaient moins de 16 ans, 49% adultes dont 30% dans la tranche des 25-55 ans. Au total, 11879 emprunts ont été enregistré dont 84% livres et 10% son et image (autres : Périodiques, livres lus, partitions…), ce qui correspond à une moyenne de 288 prêts par semaine.

Pour mémoire, la bibliothèque compte 12965 ouvrages accessibles au prêt (80% livres et 9% supports CD, DVD, 10% autres), 8527 sont en fond propre et 4438 emprunts Banque Départe- mentale de Prêt (BDP). En 2011, Béatrice, notre bibliothécaire a dénombré 762 acquisitions (398 ouvrages pour adultes, 200 ouvrages jeunesse et 163 périodiques) et 2284 nouveaux emprunts BDP.

Mais on ne fait pas que lire à la bibliothèque ! 10 animations ont été menées dans l’année :

4 Contes à partir de 6 ans, 1 Lecture apéritive pour adulte, 1 projection de film en présence du réalisateur, 2 ateliers d’écriture avec auteur pour ado, 2 ateliers artistiques pour enfant et adulte, et l’accueil en résidence de 2 auteurs. Il faut ajouter encore 9 rencontres profession- nelles autour des sorties littéraires et l’accueil des classes de l’école maternelle.

372 internautes ont visité le site internet de la bibliothèque, dont plus de 37% sont de nouveaux visiteurs. C’est un bon démarrage pour ce site récent (entièrement remanié fin 2010).

pour ce site récent (entièrement remanié fin 2010). L’office de tourisme, c’est un peu la boite
pour ce site récent (entièrement remanié fin 2010). L’office de tourisme, c’est un peu la boite

L’office de tourisme, c’est un peu la boite de pandore : on y trouve de tout ! Sur 226 jours d’ouverture en 2011, 3 620 contacts (comptoir, courrier, téléphone, e-mail) soit en moyenne 69 par semaine. Ce chiffre augmente de plus de 36 % par rapport à 2010. La clientèle est à 90% française et 10% étrangère dont les pays les plus demandeurs sont la Belgique et le Luxembourg.

Les demandes touristiques concernent notamment les sites et patrimoines à visiter, les animations, l’hébergement et la restauration. D’autres demandes, plus locales, concernent le transport.

L’office de tourisme contribue à la communication ou la réalisation d’animations municipales. 25 ont eu lieu dans l’année, principalement : les fêtes votives, les soirées culturelles (contes, théâtre, concerts, festivals), les expositions, le cinéma de plein air…

Dans les locaux même de l’office de tourisme, des expositions de peintures / sculptures sont proposées. Claudine Guennoun, Marlène Regazzoni et Nathalie Barrou (notre photo) présentaient leur travail en 2011. Pour 2012, Dominique Boursin Le Bihan a déjà préparé ses tableaux et exposera en février.

a déjà préparé ses tableaux et exposera en février.       Le Relais emplois entreprises,
 
 
 
 
   
   
   
   
   
 

Le Relais emplois entreprises, situé place André Leblanc, accueille porteurs de projets et demandeurs d’emplois. En 2011, 156 rendez-vous ont été réalisés concernant la rédaction de CV et lettres de motivation ou la télécandidature aux offres du Pôle Emploi. La fréquentation du REE augmente (+20 % par rapport à 2010). D’autre part, 6 nouveaux acteurs économiques ont été recensés.

La Mission Locale du Pays salonais intervient chaque mois au REE pour les demandeurs d’emplois âgés de moins de 26 ans. En 2011, 2 ateliers « recherche d’emploi et préparation aux entretiens » ont été réalisés. Les professionnels de l’emploi se réunissent régulièrement pour partager informations et expériences, à l’initiative du Pôle Emploi du territoire Agglopole Provence. Une de ces réunions s’est faite à Charleval, le 17 février dernier incluant la visite de l’entreprise Chabas.

7

Tourisme
Tourisme
Tourisme Dans sa séance du 15 décembre dernier, le conseil municipal a fixé la taxe de
Tourisme Dans sa séance du 15 décembre dernier, le conseil municipal a fixé la taxe de
Tourisme Dans sa séance du 15 décembre dernier, le conseil municipal a fixé la taxe de

Dans sa séance du 15 décembre dernier, le conseil municipal a fixé la taxe de séjour à 40 centimes d’euros par nuit et par vacancier séjournant à Charleval. La précédente augmentation de cette taxe remontait à octobre 2001. Désormais, les gérants du camping et des meublés de tourisme devront prélever cette taxe auprès de leur client et la reverser au budget de l’office municipal de tourisme. De nombreuses actions en faveur du développement devraient être possibles : l’édition de guides touristiques, l’organisation de foires en été, l’amélioration de la signalétique. Tout est envisageable…

Infrastuctures sportives Le tennis club de Charleval est en grande forme : adhérents, compétitions, entraînements,
Infrastuctures sportives
Le tennis club de Charleval est en grande forme : adhérents, compétitions, entraînements,
animations… Il faut suivre le mouvement. La mairie mène ce chantier en étroite collaboration
avec les bénévoles du TC Charleval. Les entreprises au travail, Rémy TP et Tennis du midi
donnent pleine satisfaction. Le revêtement sera abouti dès que la météo le permettra, un
trop grand froid ou l’humidité nuisent à la qualité des finitions… Patience ! Les employés
municipaux prendront en charge l’aménagement des abords du nouveau cour.
Personnel municipal
Personnel municipal

À l’occasion des vœux au personnel, M. le Maire décorait de la médaille du travail : Magali Reymond, adjoint technique à l’école maternelle (argent), Marin Brunet et Francis Pigaglio adjoints techniques aux services techniques (or). Annie Roche et Denis Monta- gné, excusés lors de la cérémonie de remise, sont éga- lement médaillés cette année (or et vermeil). Bravo à eux pour cette longévité au service des charlevalois.

lement médaillés cette année (or et vermeil). Bravo à eux pour cette longévité au service des
lement médaillés cette année (or et vermeil). Bravo à eux pour cette longévité au service des

8

Traditions
Traditions
Traditions La municipalité et les associations rivalisent d’initiatives pour animer Noël. D’ailleurs, le père

La municipalité et les associations rivalisent d’initiatives pour animer Noël. D’ailleurs, le père Noël qui ne s’y trompe pas, vient chaque année en personne visiter les enfants de la maternelle et les couvrir de cadeaux pour la cour de récréation. Chorale, veillée calendale, illuminations…

l’esprit de Noël nous accompagne.

pour la cour de récréation. Chorale, veillée calendale, illuminations… l’esprit de Noël nous accompagne. 9
pour la cour de récréation. Chorale, veillée calendale, illuminations… l’esprit de Noël nous accompagne. 9
pour la cour de récréation. Chorale, veillée calendale, illuminations… l’esprit de Noël nous accompagne. 9

9

pour la cour de récréation. Chorale, veillée calendale, illuminations… l’esprit de Noël nous accompagne. 9
Petite enfance Après les études et les plans, les recherches de financement et les appels
Petite enfance
Petite enfance
Petite enfance Après les études et les plans, les recherches de financement et les appels d’offres

Après les études et les plans, les recherches de financement et les appels d’offres : le chantier de construction du pôle petite enfance commence enfin ! Une micro-crèche, un espace pour la PMI et un atelier pour les assistantes maternelles agréés seront opérationnels en septembre 2012. Le montant global de l’investissement atteint 600 000dont 80% sont financés par des subventions départementales, régionales, CAF et MSA. Le pôle petite enfance est d’ores et déjà baptisé : Les Cardelines.

Pour l’heure, Christophe Caire l’architecte est à pied d’œuvre. Les artisans retenus pour réaliser les travaux sont : l’entreprise Gonzales Reynaud pour le gros œuvre, Jacky Sperduto pour l’électricité – plomberie, P-bât (entreprise avignonnaise) pour les faux-plafonds et la peinture, Isolbat Marseille pour les menuiseries. Le bureau Veritas et Sol conseil assurent les contrôles.

Pour tous renseignements : 04.90.58.93.50.

les contrôles. Pour tous renseignements : 04.90.58.93.50. 10 Annonces Le Pole Emploi et l’espace éco de

10

Annonces Le Pole Emploi et l’espace éco de Salon de Provence organisent une rencontre pour
Annonces
Le Pole Emploi et l’espace éco de Salon de Provence
organisent une rencontre pour la journée internationale
des droits des femmes le jeudi 8 mars 2012 à l’espace
Charles Trenet - Salon de Provence, de 9H à 12H30.
Infos : francoise.delmas@pole-emploi.fr
ou 04 90 56 84 96.
La municipalité organise un grand nettoyage de
printemps… en colline ! Et oui, la nature aussi a besoin
qu’on s’occupe d’elle. Le samedi 24 mars, à 9h, les
éco-citoyens de Charleval ont RDV en mairie où seront
organisés les groupes de nettoyeurs (distribution de sacs,
cartes avec les circuits). Pensez à vous munir de gants
épais… Renseignements au 04.42.28.45.30.
Naissances Falco FABRE, né le 2 janvier Sacha CABROL, né le 6 janvier Louison FARRAN,
Naissances
Falco FABRE,
né le 2 janvier
Sacha CABROL,
né le 6 janvier
Louison FARRAN,
né le 4 février
Arthur QUIN,
né le 18 février
Ethan DUQUESNEL,
né le 4 mars
Juliette FAURE,
née le 6 mars
Basma MOUTAI,
né le 19 mars
Satine ROUGETET--HAUTER, née le 26 mars
Maïssa KHATTAB,
née le 27 mars
Ayoub BOUCHERIT,
né le 5 avril
Célia TROCELLO
née le 11 avril
Théophile MOURE,
né le 22 avril
Élise JULLIEN,
née le 28 avril
Baptiste LE MARCHAND,
né le 6 mai
Luciano SAVELLA,
né le 11 mai
Hassina AYAD,
née le 14 mai
Alexandre ROUXEL,
né le 25 mai
Emmi LASSALES,
né le 26 mai
Timothée TROTTET,
né le 28 mai
Jalil BOUHERRI,
né le 4 juin
Sanah VITALE,
né le 16 juin
Nathan SEPIO,
né le 11 juillet
Elliot LOUX,
né le 18 juillet
Jules GAUSSEN,
né le 3 août
Ethan PONCE SERQUERA,
né le 8 août
Maëlys DEBIEZ,
née le 24 novembre
Mathilda HUET,
née le 3 décembre
Lucas PUY-CAZCARRA,
né le 13 novembre
Rayan DRIDI,
né le 18 décembre
Florent KESLER,
né le 14 décembre
né le 18 décembre Florent KESLER, né le 14 décembre Mariages Laetitia HERRAULT et Pascal MAUBERT,
Mariages Laetitia HERRAULT et Pascal MAUBERT, unis le 5 mars Caroline VEZOLLE et Franck COSTAGLIOLA,
Mariages
Laetitia HERRAULT et Pascal MAUBERT,
unis le 5 mars
Caroline VEZOLLE et Franck COSTAGLIOLA,
unis le 28 mai
Marjorie TECLES et Didier TELLESCHI,
unis le 2 juillet
Céline POTYRALA et Didier FERDINAND,
unis le 9 juillet
Anne-Marie RUSSO et François BELLINI,
unis le 6 août
Evgeniya RIGYK et Pierre-Daniel BIZE,
unis le 9 septembre
Florence MACHABERT et Franck REY,
unis le 10 septembre
Maryline DELPECH et Didier GAULAY,
unis le 1 octobre
Charlotte ARLAUD et François KIEGER,
unis le 1 octobre
Décès Guy REVEST, décédé le 6 janvier Maria GARCIA-ANTON veuve FERNANDEZ, décédée le 10 janvier
Décès
Guy REVEST,
décédé le 6 janvier
Maria GARCIA-ANTON veuve FERNANDEZ, décédée le 10 janvier
Dolores PONFERRADA JURADO
veuve GARCIA -BLANCA,
décédée le 18 janvier
Jean DEVAUX,
décédé le 2 février
Rémi VALLET,
décédé le 2 mars
Manuel ROCA,
décédé le 27 mars
Jean MASSE,
décédé le 16 avril
Lucenzo REZIG NOSSARDI,
décédé le 21 mai
Pierrette ROUX veuve BRONDINO,
décédée le 21 mai
Régis GLAIZE,
décédé le 7 juin
Raymond TALON,
décédé le 2 juillet
Maryse PELISSIER veuve OUBRE,
décédée le 12 juillet
René BLONDEL,
décédé le 20 juillet
Claude MARAIS,
décédé le 30 juillet
Lucie BEYSSON veuve RABE,
décédée le 10 août
Michel RIZZA,
décédé le 16 août
Claude DONAT,
décédé le 2 septembre
Maurice ROQUES,
décédé le 3 septembre
Anna-Maria LOPEZ ep THIEBAUD,
décédée le 21 septembre
Jean-Pierre MANISSOL,
décédé le 25 septembre
Josselin PARISOT,
décédé le 7 octobre
Henri BURNICHON,
décédé le 23 octobre
Dominique VESCIA,
décédé le 19 octobre
Raymond DAGNEAUX,
décédé le 30 décembre

11

Vous avez dit zumba ?
Vous avez dit zumba ?

Vous avez dit zumba ?

Depuis novembre 2011, le foyer rural de Charleval accueille une nouvelle activité : les cours de danse rythmique. Simone Giacomino y transmets son énergie et sa passion pour les mouvements endiablés de zumba notamment. Êtes-vous prêt à faire la fête pour être en forme ? C'est exactement ça, la Zumba. Une fête mêlant fitness et danse latine exaltante, facile à suivre et efficace pour brûler des calories. Pour bien comprendre ; il faut essayer !

3 créneaux horaires sont proposés :

lundi 18h30/19h30 (centre culturel), le mercredi de 16h/17h pour enfants et débutants (salle de danse boulodrome) et enfin le mercredi 20h/21h (centre culturel)

Contact : Simone Giacomino – 06.18.20.50.76.

culturel) Contact : Simone Giacomino – 06.18.20.50.76. Et si les « pros » se donnaient la
culturel) Contact : Simone Giacomino – 06.18.20.50.76. Et si les « pros » se donnaient la
Et si les « pros » se donnaient la main ? La municipalité et la
Et si les « pros » se donnaient la main ?
La municipalité et la Chambre de commerce et d’industrie impulsent la relance de l’association des acteurs économiques de Charleval.
A l’aube de changements importants (camping, senioriales), les professionnels qu’ils soient artisans, commerçants, libéraux, les auto-
entrepreneurs, les agriculteurs… ont tout intérêt à se fédérer pour être mieux vus, mieux entendus et espérer se développer.
C’est l’intérêt aussi des Charlevalois qui bénéficieront d’animations et de propositions commerciales…
À suivre ! Plus d’infos au Relais Emplois Entreprises : 04.42.28.45.30.

12

Charleval solidaire
Charleval solidaire

La guerre est déclarée contre l’ataxie télangiectasie !

Cette maladie orpheline entraîne un déficit immunitaire et un handicap moteur progressif. À Charleval, Gautier -15 ans, est atteint. Pour un week-end en décembre, tout le village le soutient…

OBJECTIF :

Récolter des fonds pour la recherche, via l’association AT Europe, centrée sur cette maladie. Les sportifs participaient avec l’école de VTT de Charleval, près de 200 amateurs de soirée dansante se retrouvaient au centre culturel, une grande tombola était proposée… bref : au total 6000ont été récoltés pour Gautier.

Quand Charleval s’en mêle !

13

Charleval – Fukushima Les charlevalois restent mobilisés en faveur des victimes du tsunami de Fukushima,
Charleval – Fukushima
Les charlevalois restent mobilisés en faveur des
victimes du tsunami de Fukushima, au Japon.
Lors d’un récital de piano donné par Eriko et Jean-Michel
Renaud, 500€ ont été récoltés. Cette somme sera versée
directement à la mairie de Fukushima, par l'intermédiaire de
Eriko Renaud, japonaise elle-même et directement en contact
avec la population sinistrée qui continue à avoir de gros besoins
pour tout reconstruire.
et directement en contact avec la population sinistrée qui continue à avoir de gros besoins pour
Agence du Mistral Avec sa nouvelle enseigne, l’agence du Mistral, située au 4 avenue Gaston
Agence du Mistral
Avec sa nouvelle enseigne, l’agence du Mistral, située au
4 avenue Gaston Roux affiche la couleur : ça va décoiffer !
Un poulet rôti chaque samedi
Pour bien des familles fréquentant le marché, le poulet
fermier est au menu du samedi midi !
John Salvesen est le volailler de Charleval, présent sur le
marché tous les samedi matins depuis 1974 ; du temps où
le marché était encore situé place de la mairie ! Quelques
Charlevalois ont connu sa maman Ella qui venait avant lui.
Dans ce local, vous pouvez vendre, acheter ou louer un bien
immobilier. Philippe Dauvergne, agent immobilier, propose
également l’estimation gratuite de votre bien. Renseignez-vous
au 04.42.28.53.17. Mais ce n’est pas tout… Dans ce même lieu,
l’assureur AXA vous renseigne les mardis, jeudis et samedis.
Florence Fougeras et Cyril Hankard, précédemment installés sur
le cours de la République, partagent en effet les locaux de
l’agence Mistral. Contact : 04.42.50.48.37. Jamais deux sans
trois ! À la même adresse, Philippe Fruter développe son activité
de bureau d’études en architecture « Arche concept ». Il vous
accompagne de la conception de votre projet jusqu’au dépôt de
permis. Pour le joindre : 06.23.65.76.32.
Ses poulets fermiers sont élevés au sol, dans sa ferme
mérindolaise et une centaine de bêtes est menée, une fois
par semaine, à l’abattoir d’Avignon qui est agréé par la CEE.
John élève ses poulets au blé et au maïs qu’il cultive
lui-même sur 3 hectares. Un complément de soja et blé est
donné aux poussins de moins de 3 semaines.
La part de poulet fermier représente 90 % de ses ventes.
Il y tient : l’élevage en est plus long - trois mois alors que
celui des poulets jaunes ne dure que 9 semaines, mais c’est
bien meilleur
Son fils, qui est parfois avec lui sur le marché, fait des
études de philosophie et ne compte pas reprendre l’affaire.
John lui, ne pense pas s’arrêter de si tôt « bien que l‘âge de
la retraite approche, il me reste encore de belles années
devant moi et je resterai fidèle à mon rendez-vous du
samedi matin avec les Charlevalois ».

14

La taille des pommiers
La taille des pommiers
La taille des pommiers Côté Charleval parle souvent d’agriculture dans ses pages entreprendre… notamment car il
La taille des pommiers Côté Charleval parle souvent d’agriculture dans ses pages entreprendre… notamment car il

Côté Charleval parle souvent d’agriculture dans ses pages entreprendre… notamment car il s’agit du principal employeur de la commune ; mais aussi parce que c’est intéressant ! Rejoignons donc l’exploitation de Bernard et Jacqueline Rouxel.

La question fait toujours plaisir : « Mais que faites-vous le reste de l’année quand la récolte est finie ? » Eh bien, nous taillons ! La taille pour les arbres fruitiers en général, sert d’abord à leur donner une forme ; celle qu’on a choisie, en axe, en espalier, en palmette etc. Chaque forme a une justification agronomique. Pour les pommiers cultivés à Charleval, et dans notre région en général, les agriculteurs ont adopté une taille en axe qui favorise la disposition des branches autour d’un tronc central et procure une bonne exposition au soleil qui poussent sur ces branches.

La taille est aussi un moyen simple d’éclaircir un arbre, c’est-à-dire de supprimer des fruits. En effet, si on laisse toutes les pommes sur un arbre, il y en aura trop et elles seront très petites et donc invendables.

Le chantier de taille est encadré par l’exploitant lui-même qui détermine si telle variété a besoin d’une taille légère ou d’une restructuration ; les salariés permanents et saisonniers ont suivi une formation technique auprès d’un organisme financé par le FAFSEA. L’assistance technique est apportée par le GRCETA de Basse Durance (Groupement des Centres et Etudes Techniques Agricoles), centre créé en 1962 par des agriculteurs de Charleval et la Roque, Combe, Rieder, Chabas, Buffat…entre autres. Ce centre technique, basé maintenant à St Rémy de Provence, regroupe 250 adhérents environ et emploie 5 ingénieurs et techniciens. Il est financé par les cotisations des agriculteurs qui paient sur une base à l’hectare.

La forme des arbres a évolué avec les connaissances agro- nomiques et la recherche (INRA, station d’expérimentations). La philosophie actuelle est d’intervenir le moins possible sur les arbres et de les laisser « s’exprimer » après qu’on leur ait donné leur forme. Avec cette taille peu agressive, l’arbre s’équilibre et les fruits sont mieux répartis. Le choix des porte-greffes et des variétés est aussi important dans le type de taille. Dans nos exploitations, le bois de taille est broyé sur place, apportant de la matière organique à notre sol alluvion- naire surtout riche en minéraux. La taille débute dès la fin de la récolte, en décembre et dure souvent près de 3 mois. Le temps de taille varie de 80h à 120h à l’hectare, selon la récolte de l’année précédente.

Mohamed Lamalam et Ouahid Khattab, salariés permanents de l’exploitation Berbard Rouxel

15

Février 2012 grenier organisé des inscriptions, par l’office de Ouverture Du 7 février au vide
Février 2012
grenier organisé
des inscriptions,
par l’office de
Ouverture
Du 7 février au
vide
tourisme le 1
er
avril
Bihan - office de tourisme
6 mars,
exposition de peintures « Variations
» Dominique Boursin Le
22, 29 : Loto
8, 15,
de l'Entraide, 15h – foyer
restaurant
8 :
Assemblée
générale Familles Rurales, 17h30 – petite salle
11
: Assemblée
générale Tennis club, 18h – centre culturel
Théâtre d’objets, «
le garçon qui
voulait devenir un être humain »
18h30 – bibliothèque
Cie Amarande et Atelier de la
Pierre Blanche,
spectacle saison 13, à partir de 6 ans,
Loto Tennis club, 18h–
centre culturel
12
:
17h – relais emploi entreprises
Croix Rouge,
15
:
Permanence
Pourquoi j'ai jeté ma grand-mère
14H30 à
dans le Vieux-Port » le théâtre de l’Utopie, 20h30 – centre culturel
17
:
Théâtre «
centre culturel
18
:
Repas
Boulegan
« Choucroute
», 19h
A.I.L, départ 8h30 – Vinon-sur-Verdon
19
:
Randonnée pédestre
Loto Familles Rurales,
centre culturel
18h –
Assistantes Maternelles, 9h
23
:
à
11h30 – salle de danse
relais emploi entreprises
Permanence Mission Locale, 14h
à 17h –
A.I.L, critérium
des Calanques
26
:
Randonnée pédestre,
Bal à Jules, 15h
centre culturel
Mars 2012
Concours départemental
des villages
de tourisme
fleuris, office
3
:
Permanence Décorés du travail, 10h à 12h – relais emploi
entreprises
Loto Amicale des
centre culturel
4 saisons,
15h –
Mérindol ou Puget-sur-Durance
4
:
Randonnée pédestre
A.I.L, départ 8h30
emploi entreprises
7 :
Permanence Croix Rouge, 14h30 à 17h
– relais
21, 28 : Loto
de l'Entraide, 15h –
foyer restaurant
7, 14,
rural, après-midi – centre culturel
: Spectacle
Lou Pantaï
10
théâtre adulte «
», Foyer
10, 11 : Sortie
raquette, A.I.L, - Ceillac (Queyras)
relais emploi entreprises
12
:
Permanence Croix
Rouge, 14h30
à 17h –
Hymne à la poésie,
Neruda », spectacle
« la
de Pablo
13, 20h30
16
:
grande joie
saison
– bibliothèque
18
:
Randonnée pédestre A.I.L,
départ 8h15
– Trévans
Tournois de ping-pong,
centre culturel
Foyer rural –
22
:
Assistantes
Maternelles, 9h
à
11h30
– salle de
danse
emploi entreprises
Permanence Mission Locale, 14h à 17h – relais
: Nettoyage
de printemps en colline, 9h - mairie
24
20h30 – centre culturel
les Bis Canti » «
de chants
Chorale, tour
«
Aujourd'hui peut-être »,
centre culturel
25
:
Bal
à Jules, 15h –
Foyer rural – centre culturel
31
:
Spectacle country, 20h30 –
Utilisez ce TAG pou vous connecter
au site officiel de la Mairie.

Côté Charleval est un magazine municipal trimestriel

Directeur de la publication : Yves Wigt Rédactrice en chef : Carine Fabre Rédacteurs : Lalia Boukraa, Nathalie Faure, François Guimard, Annick Kérimel, Daniel Galiana, Jacqueline Rouxel.

Dépôt légal 11 septembre 2008 - 1200 exemplaires gratuits Mise en page/création : ARTCOM • 04 90 56 01 24 Imprimeur : Imprimerie MASSON • Salon-de-Provence Imprimé sur papier recyclé.