Vous êtes sur la page 1sur 4

Faculté de Droit et Science politique Administrations publiques en Europe Semestre 4 – Licence de Science politique Année universitaire 2009-2010

Mercredi : 14 heures-15 heures 45 Amphithéâtre Laprade Chargé de cours : Guillaume Protière, Maître de conférences en droit public Courriel : Guillaume.Protiere@univ-lyon2.fr

OBJET DU COURS
Étudier les « Administrations publiques en Europe » est une vaste et exigeante tâche. L’objet du cours est ainsi pour le moins étendu puisqu’il s’agit d’embrasser et de découvrir l’ensemble des systèmes administratifs européens, soit, au bas mot, 27 systèmes si l’on retient les membres de l’Union européenne, ou pas moins de 47 si l’on s’inscrit dans le cadre du Conseil de l’Europe ! Compte tenu du contingent horaire du cours, un tel objet d’étude conduit à mettre en œuvre une démarche comparatiste, centrée sur l’étude de « modèles d’administration publique » construits à partir d’une analyse systématique des caractéristiques des systèmes étatiques. Or, entreprendre une démarche comparatiste et systématique implique de poser des jalons méthodologiques solides, propres à soutenir la construction, ou plutôt les constructions esquissées. Ici, une nouvelle, et dernière !, difficulté surgit : l’analyse des administrations publiques d’Europe mobilise des savoirs relevant à la fois de la science politique, de la science administrative et du droit public. L’étudiant devra donc demeurer soucieux de ces trois dimensions du propos afin de pouvoir non seulement découvrir les différents systèmes administratifs européens, mais également réfléchir à la notion de modèle d’administration publique, qu’il s’agisse des quatre familles classiquement admises ou de l’émergence d’un éventuel modèle européen, transcendant les modèles existants. Relevons, à ce propos, qu’afin de préserver la dimension comparatiste du cours, il est pris le parti que la France ne constitue qu’un exemple parmi les autres. En conséquence, l’objet du cours est double, invitant l’étudiant à un voyage à travers l’Europe destiné à lui permettre d’acquérir à la fois une connaissance de la réalité des États européens et d’approfondir sa réflexion méthodologique. À cette fin, il est fourni pour chaque séance de cours quelques indications bibliographiques permettant de revenir (ou d’anticiper) sur le thème abordé. Ces références viennent utilement compléter la bibliographie générale (indicative) fournie à la fin de ce document ; elles ne sauraient évidemment en aucun cas se substituer à elle.

ÉVALUATION
1ère session : Examen final : épreuve d’une durée de 1 heure (interrogation écrite portant sur 3 questions de connaissance) 2e session : Examen écrit : épreuve d’une durée de 1 heure (interrogation écrite portant sur 3 questions de connaissance)

70(4). Guido (2001).J. pp. Le système local slovène. La Constitution et l’administration. Alain (2003). Guillaume (2009). pp. Paris : L’Harmattan. Quatrième partie. Coll. Paris : P. pp. Essai historique et juridique. « Paramètres ». L’exemple de la France (2) (24 février) Auby. À la recherche d’un modèle européen.R. 5. 138 p. La République décentralisée. Chapitre 7. .. 2. Coll. Traits communs aux administrations des États européens (1) (26 janvier) Chevallier. Protière. 7-68. 6.PLAN DU COURS 1. pp.C. Delcamp. Sadran. La méthode comparative en science politique. Georges (2000). Coll. Pierre (1997).D. Introduction et Première partie. La politique comparée. 4. Coll.F. 311-347. Le modèle français d’administration publique. pp. Le système des pouvoirs régionaux et locaux italiens entre réformes législatives et révisions constitutionnelles. L’exemple de la France (1) (10 février) Dupuis. 213-231. Delcamp. Chapitre 2. Paris : Montchrestien. Dans Dmitri-Georges Lavroff. 3.L.R. 309-351. Coll. Daniel-Louis (2004). Coll. La démocratie locale.. Pouvoirs locaux. Paris : L. Éditions. Grèce. Alain (1997). La décentralisation 2003 : le modèle français en mutation. « Domat droit public ». Jane (2004). Jean-Bernard (2003).S. Le modèle français d’administration publique. Science administrative. Seiler. Annuaire 1997 des collectivités locales. du C. Le centre et la périphérie en France. RISA. Traits communs aux administrations des États européens (2) (3 février) Ziller. pp. pp.. « Themis Droit ».N. Administrations comparées. 641-651. Introduction : définition et considérations méthodologiques (20 janvier) Gazibo. Portugal. Delpérée.U. 158 p. vol. « Clefs politique ». Paris : Montchrestien. Le système administratif français. L’expérience des États-membres de l’Union européenne. 37-41. Paris : C. Les systèmes politico-administratifs de l’Europe des Douze. n° 59. Chapitre 1er. « Systèmes ». Slovénie) (3 mars) Meloni. Montréal : Les Presses de l’Université de Montréal. vol. 25-56.N. pp.. Jacques (2007). Paris : Éd. Site du Conseil de l’Europe. Dans A. 17.S. 73-99. pp. Paris : Armand Colin. 193-243. Les déclinaisons du modèle français d’administration publique (Italie. Mamoudou & Jenson. Le modèle français de libre administration face aux autres modèles européens. « U ».G. Francis (2004). Jacques (1993).

Dans Les collectivités locales. Christian (1997). RISA. Paris : La documentation française. Bruxelles : Bruylant. Dans Annuaire des collectivités locales. Jan & Aström. pp. L’Allemagne et l’Autriche (10 mars) Marcou. 428 p. Les adaptations du modèle allemand d’administration publique. pp. Précis de droit constitutionnel belge. des valeurs communes ». 69(1). 279-284.N. Communes et comtés : le modèle nordique. La décentralisation dans les États de l’Union européenne.F.R. pp. Paris : L’Harmattan. Chapitre 10. « Droit fondamental ». 986 p. du C. du C. Paris : Economica. pp. 401-416. 313-328. Bruxelles : Bruylant..S. 11. n° 90.. pp. Régionalisation et régionalisme en Suède. 10. p. 8. 335-352. Le modèle scandinave d’administration publique (24 mars) Olsson. Heinrich & Speer. 357-373. Paris : Éd. pp. Les autres États (7 avril) Loughlin. Marc (2001). Paris : Éd. O. Helmut (1999). 9-30. La loi irlandaise de 2001 sur le gouvernement local. Joachim (2004). Pierre (2003). Introduction au droit public allemand. Schwarze. Autexier. L’administration locale en Grande-Bretagne entre centralisation et régionalisation. Chapitre 1er.7. Le Royaume-Uni (31 mars) Breuillard. Regard sur un système institutionnel paradoxal. Le modèle allemand d’administration publique. L’espace administratif européen du point de vue de la science administrative allemande. 12.R. Des inconvénients d’une compétence législative infra-étatique : l’exemple de l’Espagne.U. Jorgensen. Coll. 95. vol. (2002). Vers un modèle européen d’administration publique ? (7 et 14 avril) Seidentopf. Le modèle britannique d’administration publique. Coll. Benedikt (2003). pp. 9. Michèle (2000).). Gérard (1996). H. en France et en Allemagne. L’Espagne et la Belgique (17 mars) Subra de Bieusses. « Droit administratif ». Part. « L’Administration publique en Allemagne et en France : des systèmes différents. Paris : P. John (2002). Dans Annuaire des collectivités locales. Le modèle britannique d’administration publique. .N.S. De la divergence historique à la convergence ?. Uyttendaele. La décentralisation en Angleterre. 7-29. Wollmann. RFAP. Revue française d’administration publique (78) : avril-juin. Mélanges en l’honneur de Jacques Moreau. Dans Alain Delcamp et John Loughlin (dir. Jürgen (2009). Droit administratif européen..

511 p. Coll.. Paris : Presses de Sciences po. « Themis Droit ».. Grewe. Paris : Montchrestien. 455 p. « U ».U.) (2008). Coll. 488 p.F. Yves & Surel. Éditée par l’École nationale d’administration et disponible sur la base de données Cairn. Coll. Grande-Bretagne. 150 p. Revue française de science politique. Revue internationale des sciences administratives. Chevallier. Rémond. Paris : Montchrestien. Revue française d’administration publique. Public administration. Bruno (2001).J. Hélène (1995). 1631 p. 157 p.. Muller.U. Coll. Jacques (2007). Revue d’administration publique comparée. Droits constitutionnels européens. Ziller. Yves (2009). Coll. L’administration territoriale en Europe. Paris : P. Coll. « Droit administratif ». Jacqueline (2008). Fromont. « Thémis Droit ». Éditée par l’Institut international des Sciences administratives. Jacques (1993). Les démocraties : Allemagne. Droit administratif européen. Jean-Bernard & Dutheil de la Rochère. Michel (2006). De Waele. « Domat droit public ».D. Paris : P. Terrazzoni. . Édité par le Centre de Recherches administratives (Aix-Marseille III). 8e éd. 628 p. Coll. Périodiques Administrative Science Quaterly Annuaire européen d’administration publique. Science administrative. Jürgen (2009). Les démocraties européennes. De la démocratie locale en Europe. Droit administratif européen. Administrations comparées. Schwarze. Politique comparée. Paris : Armand Colin.. Articles disponibles sur la base de données Wiley InterScience et Business source premier. Paul (Dir. Constance & Ruiz Fabri. Droit administratif des États européens.BIBLIOGRAPHIE GENERALE INDICATIVE Manuels Auby. 1122 p. Bruxelles : Bruylant. Coll. « Droit fondamental ». André (1998). Bruxelles : Bruylant.. Éditée par la Fondation nationale des Sciences politiques. Paris : P.F. 362 p. France. 661 p. Les systèmes politico-administratifs de l’Europe des Douze. « La bibliothèque du citoyen ».U. États-Unis. « Domat politique ». Jean-Michel & Magnette.G. Paris : L.F. Italie.