Vous êtes sur la page 1sur 17

ANNEXE B

Exemple de règlement de PPRN (extraits)

 

DISPOSITIONS APPLICABLES EN ZONE BLEUE

ZONES EXPOSEES AUX GLISSEMENTS DE TERRAIN (BG)

La zone bleue (Bg) est faiblement exposée aux glissements de terrain. Néanmoins, des instabilités peuvent apparaître lorsque certaines règles de construction ne sont pas suivies.

1.

Interdictions

- Tous les travaux de remblaiement, d’excavation et d’affouillement d’une hauteur supérieure à 3 mètres et/ou de pente de talus supérieure à 30°;

- Le dépôt et le stockage de matériaux entraînant une surcharge supérieure à 4t/m² , sous réserve des résultats de l’étude géotechnique ;

- L’épandage d’eau à la surface du sol ou son infiltration, sous réserve d’une étude démontrant sa faisabilité.

2.

Autorisations

 

-

Sous réserve de ne pas aggraver les risques et de ne pas en provoquer de nouveaux, sous réserve que le maître d’ouvrage, individuel ou collectif, prenne des dispositions adaptées aux risques, sous réserve de l’application des prescriptions définies à l’article suivant, tous les travaux, constructions, installations de quelque nature que ce soit, à l’exception de ceux visés à l’article précédent.

3.

Prescriptions

 

Biens et activités futurs

 

- Une étude géotechnique de sol devra permettre d’adapter la construction à la nature du terrain et de définir les mesures constructives et architecturales à mettre en œuvre ;

- Maîtriser les rejets des eaux usées, pluviales, de drainage : dans les réseaux existants ou dans un exutoire superficiel capable de recevoir un débit supplémentaire sans aggraver les risques ou en provoquer de nouveaux.

 

DISPOSITIONS APPLICABLES SUR TOUT LE PERIMETRE ETUDIE

En dehors des zones rouges et bleues définies ci-dessus, les risques de mouvements de terrain et de crues torrentielles sont négligeables mais non nuls pour les phénomènes de référence retenus. Cependant, on doit prendre en compte, dans les projets, la présence de circulations d’eaux souterraines à proximité de la surface et la nature argileuse des couches superficielles et du substratum.

D’autre part, dans toutes les zones, les rejets non maîtrisés d’eaux pluviales et usées peuvent aggraver les risques et en créer de nouveaux. La gestion de la forêt doit tenir compte du ruissellement des eaux après les coupes, de la topographie et de la nature des terrains afin de limiter :

 

- l’accroissement du ruissellement sur versant et des débits de crues à

l’aval ;

 
 

- l’accroissement de la sensibilité aux glissements de terrain.

Les dispositions définies ci-dessous s’appliquent aux zones rouges, bleues et blanches.

1.

Prescriptions

- Les coupes de bois à blanc sont interdites.

- Les plantations (forêts) situées au sommet de la COTIERE doivent être classées en espaces boisés classés dans le plan local d'urbanisme.

- Les ouvrages de type ponts, dalots, buses doivent être régulièrement curés (après chaque gros orage) pour permettre le transit des débits de crues.

- Les constructions nouvelles devront être correctement drainées.

- Les déblais ne doivent pas dépasser une hauteur supérieure à 3 mètres et/ou une pente de talus supérieure à 30°.

2.

Recommandations

 

- Une étude géotechnique de sol pourra permettre d’adapter les nouvelles constructions à la nature du terrain et de définir les mesures constructives et architecturales à mettre en œuvre.

- Maîtriser des rejets des eaux usées, pluviales, de drainage : dans les réseaux existants ou dans un exutoire superficiel capable de recevoir un débit supplémentaire sans aggraver les risques ou en provoquer de nouveaux.

 

…/…

sauvegarde

a) Plan de secours communal

Le règlement d'annonce des crues approuvé par Mr le Préfet de l’Ardèche et de la Drôme par arrêté du 25/3/91 et diffusé à MM. les Maires des communes de l’Ardèche et de la Drôme notamment, prescrit les dispositions selon lesquelles seront transmis les avis destinés aux localités du département, relatifs aux crues.

Sur la base de ces informations, un plan de secours communal pourra être réalisé par le Maire (éventuellement assisté par un bureau d’études spécialisé en hydraulique), en liaison avec les services de la Protection Civile d’Incendie et de Secours et les services déconcentrés de l’Etat.

Il comprendra notamment :

un plan d’évacuation des populations, des cheptels, et de tous les objets pouvant ou devant être déplacés en cas de crue dans les zones d’aléas très forts,

un plan de circulation et des déviations routières, à établir avec la subdivision de la D.D.E.,

un plan d’information de la population.

Parallèlement, il appartient au Maire de faire connaître à la population les zones soumises à des risques prévisibles d’inondation par les moyens à sa disposition (affichage et publicité notamment).

b) Reconquête des lits majeurs le long des cours d'eau

Il est recommandé que toute opportunité soit saisie pour reconquérir les lits majeurs des cours d'eau permettant l'écoulement et la libre expansion des eaux et restaurant ainsi l’autorégulation des cours d’eau en période de crues, dans le respect du fonctionnement écologique des cours d’eau.

Il convient de noter que la restauration des lits majeurs des cours d’eau préserve aussi les possibilités d’écoulement pour les crues d’intensité supérieure à la crue de référence.

Cette reconquête, qui doit être recherchée prioritairement sur les zones d’aléas forts, passe par :

la suppression des remblais existants, le déplacement des dépôts de matériaux ou matériels faisant obstacle à l’écoulement ou l’expansion des

crues et tous les obstacles divers à l’écoulement (clôtures, grillages, haies

denses, muret, remblais,

),

le contrôle strict des demandes de reconstruction de biens détruits par sinistre autre qu’inondation.

3.

Mesures

de

prévention

de

protection

et

de

…/…

c) Réduction du risque de formation d’embâcles

Il est recommandé que les produits flottants disposés en zone rouge soient, dans la mesure du possible, organisés afin qu’ils ne soient pas emportés en période de crue ou être supprimés.

Les abris de jardin existants situés en zone rouge dont la résistance au courant n’est pas assuré pourront être consolidés ou supprimés.

existants

Toute nouvelle intervention sur les biens publics existants (chaussées, réseau,

mobiliers urbains

doit être l'occasion d'une réflexion visant à en réduire la

vulnérabilité pour une crue à la côte de référence.

)

d)

Réduction

de

la

vulnérabilité

des

biens

publics

ANNEXE C

Couche d'objets PPRN - Description détaillée des attributs

Nom de l'attribut

ID

Définition de l'attribut

Identifiant interne de la zone au sein du PPRN

Type

Entier

Valeurs possibles

Séquentiel dans le PPRN

Contraintes sur l'attribut

Valeur obligatoire, par construction Valeur vide ou NULL interdite Valeur unique, sans doublon

Sources de l'information

Identifiant dont la valeur est calculée de façon incrémentale dans l'ordre de la numérisation des zones du PPRN

Autres informations

L'ID est selon une séquence propre à chaque PPRN

Nom de l'attribut

IDRA

Définition de l'attribut

Identifiant unique et pérenne de l'objet au sein de la plate-forme SIG régionale

Type

Caractères (taille = 15 caractères)

Valeurs possibles

Concaténation de :

- numéro de département : "07" ou "26" ou "01", etc.

- code du thème : "RNAT"

- ID unique de l'objet au sein du thème (peut par exemple

être aisément obtenu en concaténant les trois derniers chiffres du code INSEE de la commune sur laquelle porte

le PPRN avec l'ID de la zone)

Exemple : "07RNAT449123"

Contraintes sur l'attribut

Valeur obligatoire, par construction Valeur vide ou NULL interdite Valeur unique, sans doublon au sein de l'ensemble des PPRN du département

Sources de l'information

/

Autres informations

/

Nom de l'attribut

ID_GASPAR

Définition de l'attribut

Code d'identification du PPRN selon GASPAR

Type

Caractères (taille = 20 caractères)

Valeurs possibles

Voir nomenclature GASPAR

Contraintes sur l'attribut

Pas de valeur par défaut Saisie obligatoire

Sources de l'information

Base de données PPRN de GASPAR

Autres informations

 

Nom de l'attribut

CODE_ZONE

 

Définition de l'attribut

Code de la zone tel que défini dans le règlement du PPRN

Type

Caractère (taille = 10 caractères)

 

Valeurs possibles

Il

s'agit du code

de

la

zone tel que défini dans

le

règlement du PPRN (ex : BG, RI, REB, RIGA, etc.)

Contraintes

sur

Pas de valeur par défaut Saisie obligatoire MAJUSCULES UNIQUEMENT

 

l'attribut

Sources de l'information

Plan et règlement du PPRN

 

Autres informations

/

Nom de l'attribut

CODE_ZONE_REGIONAL

Définition de l'attribut

Code de regroupement des différents types de zones du PPRN en vue d'une exploitation régionale

Type

Liste de valeurs

Valeurs possibles

Interdiction Prescriptions Pas de contrainte

Contraintes sur l'attribut

Valeur obligatoire

Sources de l'information

Les zones rouges (CODE_ZONE commençant par R) sont classées dans "Interdiction" Les zones bleues (CODE_ZONE commençant par B) sont classées dans "Prescriptions" Les autres zones sont classées dans "Pas de contrainte"

Autres informations

/

Nom de l'attribut

INTITULE_ZONE

 

Définition de l'attribut

Intitulé littéral de la zone tel qu'il figure dans le règlement du PPRN

Type

Caractère (taille = 255 caractères)

 

Valeurs possibles

Exemple :

"Zone

exposée

au

risque

de

crues

torrentielles de la rivière d'Ain"

 

Contraintes sur l'attribut

Valeur obligatoire

 

Sources de l'information

Plan et règlement du PPRN

 

Autres informations

/

Nom de l'attribut

REGLEMENT

Définition de l'attribut

Lien (URL) vers le texte du règlement de la zone du PPRN

Type

Caractère (taille = 255 caractères)

 

Valeurs possibles

Ce nom de fichier est l'adresse physique du fichier texte contenant le règlement de la zone, saisi en relatif par rapport au fichier de données géographiques des zones réglementaires

Contraintes sur l'attribut

Valeur obligatoire Tous les fichiers de règlement seront placés dans un même répertoire intitulé "reglement" (sans accent) et situé au même niveau que les tables graphiques

Sources de l'information

/

Autres informations

Le fichier contenant le règlement doit rappeler en en-tête la date d'approbation du PPRN ainsi que le service ayant été chargé de son élaboration (service instructeur)

ANNEXE C2

Couche d'objets ALEA - Description détaillée des attributs

Nom de l'attribut

ID

Définition de l'attribut

Identifiant interne de la zone au sein du PPRN

Type

Entier

Valeurs possibles

Séquentiel dans le PPRN –de 1 à n….

Contraintes sur l'attribut

Valeur obligatoire, par construction Valeur vide ou NULL interdite Valeur unique, sans doublon

Sources de l'information

Attribué séquentiellement lors de production numérique des zones

Autres informations

L'ID est selon une séquence propre à chaque PPRN

Nom de l'attribut

IDRA

Définition de l'attribut

Identifiant unique et pérenne de l'objet au sein de la plate-forme SIG régionale

Type

Caractères (taille = 15 caractères)

Valeurs possibles

Concaténation de :

- numéro de département : "07" ou "26" ou "01", etc.

- code du thème : "ALEA"

- ID unique de l'objet au sein du thème (peut par exemple

être aisément obtenu en concaténant les trois derniers chiffres du code INSEE de la commune sur laquelle porte le PPRN avec l'ID de la zone)

Exemple : "01ALEA148123"

Contraintes sur l'attribut

Valeur obligatoire, par construction Valeur vide ou NULL interdite Valeur unique, sans doublon au sein de l'ensemble des zonages d'aléa des départements

Sources de l'information

/

Autres informations

/

Nom de l'attribut

ID_GASPAR

Définition de l'attribut

Code d'identification du PPRN selon GASPAR

Type

Caractère (taille = 20 caractères)

Valeurs possibles

Voir nomenclature GASPAR

Contraintes sur l'attribut

Pas de valeur par défaut Saisie obligatoire

Sources de l'information

Base de données PPRN de GASPAR

Autres informations

 

Nom de l'attribut

CODE_ALEA_GASPAR

Définition de l'attribut

code de l’aléa, tel que décrit dans la nomenclature GASPAR

Type

Caractère (taille = 8 caractères)

Valeurs possibles

Ne pas saisir cette valeur :valeur null

Contraintes

sur

Valeur null par défaut

l'attribut

Sources de l'information

 

Autres informations

 

Nom de l'attribut

CODE_ALEA

Définition de l'attribut

code de l’aléa, tel que décrit sur la carte d'aléa

Type

Caractère (taille = 10 caractères)

Valeurs possibles

Valeurs vraisemblablement propres selon les départements et services instructeurs (ex : G1; T2; etc. )

Contraintes

sur

Valeur vide par défaut

l'attribut

Sources de l'information

La carte d'aléa du PPRN

Autres informations

 

Nom de l'attribut

INTITULE_ALEA

Définition de l'attribut

intitulé littéral de l’aléa, tel qu’il figure sur la carte d’aléa

Type

Caractère (taille : 100 caractères)

Valeurs possibles

Exemples : inondation par lave torrentielle, inondation par ruissellement et coulée de boue, ruissellement rural, feu de forêts

Contraintes sur l'attribut

Valeur obligatoire

Sources de l'information

Les cartes d’aléas du PPRN

Autres informations

/

Nom de l'attribut

DEGRE_ALEA

Définition de l'attribut

Degré de l'aléa tel que décrit dans la carte d'aléas du PPRN

Type

Liste de valeurs

Valeurs possibles

Code définissant le degré, de faible à très fort. D'autres valeurs sont possibles selon les cas (ex : "fréquent"…)

Contraintes sur l'attribut

Valeur obligatoire, sauf si sans objet

Sources de l'information

Les cartes d’aléas du PPRN

Autres informations

/

Les données relatives à la base de données GASPAR (nomenclature, codes GASPAR, etc.) seront remis au prestataire pour la bonne exécution de sa mission.

ANNEXE D Schéma récapitulatif pour l'affectation des fichiers règlements aux zones du PPRN

Règlement du PPRN Plan de zonage du PPRN Commune de VILLETTE Règlement du BV PPRN
Règlement du PPRN
Plan de zonage du PPRN
Commune de
VILLETTE
Règlement du
BV
PPRN
RI
BG
BV
fichiers « règlements de zone »
Hotlink
DDE 01 - 2/03/2003
DDE 01 - 2/03/2003
DDE 01 - 2/03/2003
Etc
Règles BG
Règles RI
Règles BV
Règles générales
Règles générales
Règles générales
*
01449BG.HTM
01449RI.HTM
01449BV.HTM
HTM
REGLEMENT\01449BV.HTM
REGLEMENT\01449RI.HTM
REGLEMENT\01449BG.HTM
REGLEMENT\01449BV.HTM

* : les « règles générales » sont les mêmes pour tous les fichiers « règlement de zone » du PPRN

ANNEXE F

DEPARTEMENT DE L’ISERE

REGLEMENT TYPE des PPR PREVISIBLES

Le «règlement type », pièce opposable du PPR, a été élaboré dans le département de l’Isère, en concertation entre :

- les services de la Direction Départementale de l’Equipement (Service Eau, Environnement, Risques, Service Urbanisme et Habitat),

- la Direction Départementale de l’Agriculture, service Eau et Patrimoine naturel,

- le Service de Restauration des Terrains en Montagne (RTM)

- le Service Navigation Rhône Saône (SNRS)

- la Préfecture

- La Direction Régionale de l’Equipement (DIREN)

Il s’agit d’un règlement qui se veut le plus exhaustif possible, dit « multirisques » (tous types d’inondations, crues torrentielles, ruissellements sur versant, mouvements de terrains et chutes de blocs, avalanches et séismes), adapté ensuite à chaque situation. Il ne traite pas des incendies de forêts.

Le préambule, nécessaire à une bonne compréhension du règlement du PPR, rappelle la réglementation, la définition des différentes zones, distingue les projets nouveaux, les biens existants et les mesures de protection et de sauvegarde.

Après un exposé sur les dispositions générales (périmètre du PPR, définitions diverses et dispositions spécifiques), il se divise en trois parties distinctes (cf. sommaire ci-joint):

- la réglementation des projets nouveaux :

* il existe 3 zones pour chaque type de risque : zone rouge (risque fort), zone violette (risque moyen) et zone bleue (risque faible). Pour chacune de ces zones, des règles d’urbanisme et de constructions sont prescrites (voir exemple ci-joint) ; certaines dispositions ne sont que recommandées.

- les mesures sur les biens et activités existants :

pour chaque type de risque, il y a distinction entre les mesures obligatoires à mettre en œuvre quelle que soit la zone, et les mesures simplement recommandées (voir exemple ci-joint).

- les mesures de prévention, de protection et de sauvegarde :

de façon générale, sont définies les mesures obligatoires ou recommandées, notamment pour ce qui concerne l’information des usagers, les plans de sauvegarde, les diverses mesures d’évacuation et de secours. Enfin, en annexe, sont jointes des fiches conseils spécifiques à certains types de risques qui sont destinées à aider les maîtres d’ouvrages et les instructeurs de demandes d’occupation du sols (Mairies et services urbanismes DDE) dans la mise en œuvre des projets

*

*

SOMMAIRE

TITRE I - PORTEE DU PPR - DISPOSITIONS GENERALES

TITRE II - REGLEMENTATION DES PROJETS NOUVEAUX

Chapitre I - Inondations

 

- inondations de plaine

@

- crues rapides des rivières

@

- zones marécageuses

@

- inondations en pied de versant

@

Chapitre II - Crues des torrents et des ruisseaux torrentiels

@

Chapitre III - Ruissellement sur versant

@

Chapitre IV - Mouvements de terrain

 

- glissements de terrain, solifluxion et coulées boueuses

@

- chutes de pierres et de blocs

@

- effondrement de cavités souterraines et suffosion

@

Chapitre V - Avalanches

@

Chapitre VI - Séismes

@

TITRE III - MESURES SUR LES BIENS ET ACTIVITES EXISTANTS

 

Chapitre I - Inondations

 

- inondations de plaine

@

- crues rapides des rivières

@

- zones marécageuses

@

- inondations en pied de versant

@

Chapitre II - Crues des torrents et des ruisseaux torrentiels

@

Chapitre III - Ruissellement sur versant

@

Chapitre IV - Mouvements de terrain

 

- glissements de terrains, solifluxion et coulées boueuses

@

- chutes de pierres et de blocs

@

- effondrement de cavités souterraines et suffosion

@

Chapitre V - Avalanches

@

Chapitre VI - Séismes

@

TITRE IV - MESURES DE PREVENTION, DE PROTECTION ET DE SAUVEGARDE

Chapitre I - Mesures générales

@

Chapitre II - Règles relatives aux réseaux et infrastructures publics visant à faciliter les éventuelles mesures d'évacuation ou l'intervention des secours

Chapitre III - Prescriptions, aux particuliers ou à leurs groupements, de :

. travaux de prévention . gestion de dispositifs de prévention

Chapitre IV - Aménagements nouveaux sous réserve de groupements

@

@

@

ANNEXES JOINTES - FICHES-CONSEILS A L'ATTENTION DES CONSTRUCTEURS

Recommandations relatives à la prise en compte du risque :

- Fiche 0

-

Prévention des dommages contre l'action des eaux

- Fiche 1

-

Ruissellement de versant

- Fiche 2

-

Zones marécageuses

- Fiche 3

-

Crues exceptionnelles de rivières torrentielles dont le lit majeur est en forme de couloir

- Fiche 3 bis -

Crues exceptionnelles de torrents

- Fiche 4

-

Glissement de terrain

- Fiche 4 bis -

Glissement de terrain avec rejets éventuellement possibles par infiltration

- Fiche 5

-

Avalanches

- Fiche 6

-

Chutes de pierres et de blocs

- Fiche 7

-

Affaissement ou tassement

- - Etude de danger (sauvegarde des personnes)

- Fiche 9

- Fiche 10 - Etude d’incidence (hors procédure loi sur l’eau)

- Fiche 11

Fiche 8

Etude de vulnérabilité d’un bâtiment

Etude de structures

-

-

PROJETS NOUVEAUX - Chapitre II Prescription s Crues des torrents et des ruisseaux torrentiels Service
PROJETS NOUVEAUX - Chapitre II
Prescription
s
Crues des torrents et des ruisseaux torrentiels
Service spécialiste du risque : RTM
RT (zone rouge)
Construction
x
-
Interdit (exceptions : voir dispositions réglementaires - Titre I)
avec respect d'une marge de recul par rapport à l'axe du lit : @
torrent : @ m
sans que la marge de recul comptée à partir du sommet des
berges ne puisse descendre en dessous de 4 m et avec respect
d'une bande de 4 m (comptée à partir du sommet des berges) sans
clôture fixe pour permettre l'entretien
x
Cas particulier d’axe busé totalement ou partiellement en zone
urbaine : respect d’une bande inconstructible de @ m incluant le lit
mineur, mais pouvant être déportée si cela facilite un accès à l’axe
d’écoulement par rapport à l’existant
Affouillement et exhaussement
x
- Interdit sauf dans le cadre de travaux et aménagement de nature
à réduire les risques ou d’infrastructures de desserte.
x
- Etude d'incidence (cf fiche-conseils n°10)
Camping caravanage
x
x
-
Interdit
BT 1 (zone violette inconstructible en l’état)
Construction
x
-
En l'état, application du règlement de la zone RT : nécessité
d'une étude hydraulique d’ensemble et/ou de travaux de protection
dépassant le cadre de la parcelle, relevant d'un maître d'ouvrage
collectif (public ou privé), puis d’une révision du PPR
(exceptions : voir dispositions réglementaires - titre I)
Affouillement et exhaussement
x
- Interdit sauf dans le cadre de travaux et aménagement de nature
à réduire les risques ou d’infrastructures de desserte.
x
- Etude d'incidence (cf fiche-conseils n°10)
Camping caravanage
x
x
-
Interdit
BT 2 (zone violette, constructible avec prescriptions)
PROJETS NOUVEAUX - Chapitre II Prescription s Crues des torrents et des ruisseaux torrentiels Service
PROJETS NOUVEAUX - Chapitre II
Prescription
s
Crues des torrents et des ruisseaux torrentiels
Service spécialiste du risque : RTM
x
x
x
Construction - Affouillement et exhaussement - Camping-
caravanage
x
x
x
-
une fois, les travaux définis en annexe (ou ci-après) réalisés sous
le contrôle d’un bureau d’étude spécialisé, et validés selon les
modalités de l’article 6 du titre I, application du règlement de la
zone Bt@
Bt 0 (zone bleue)
x
Maintien en état des dispositifs de protection suivants par : @
Construction
x
- Autorisé,
x
x
- si ERP : appliquer les dispositions réglementaires du Titre I -
Article 5
x
Prévention contre tout dommage dû à l’action des eaux - cf Fiche
conseil n°0
-
Affouillement et exhaussement
x
-
Interdit sauf dans le cadre de travaux et aménagement de nature
à réduire les risques ou d’infrastructures de desserte.
x
-
Etude d'incidence (cf fiche-conseils n°10)
Camping-caravanage
x
x
-
Autorisé
avec
prescriptions
d’information,
d’alerte
ou
d’évacuation
Bt 1 (zone bleue)
Construction
x
-
Autorisé,
x
x
si ERP : appliquer les dispositions réglementaires du Titre I -
Article 5
-
PROJETS NOUVEAUX - Chapitre II Prescription s Crues des torrents et des ruisseaux torrentiels Service
PROJETS NOUVEAUX - Chapitre II
Prescription
s
Crues des torrents et des ruisseaux torrentiels
Service spécialiste du risque : RTM
x
x
x
-
Adaptation de la construction à la nature du risque avec
notamment :
-
accès prioritairement par l’aval ou par une façade non
exposée, en cas d’impossibilité les protéger
- renforcement des structures du bâtiment (chaînage, etc
)
- protection des façades exposées
- prévention contre les dégâts des eaux
- modalités de stockage des produits dangereux, polluants
ou flottants pour éviter tout risque de transport par les crues
x
-
cf Fiches-conseils n°0 et 3 bis
x
-
En
cas
de
densification
de l'habitat, tenir compte des
modifications possibles des conditions d'écoulement des eaux
superficielles
x
-
Etude du parcours à moindres dommages
Affouillement et exhaussement
x
- Interdit sauf dans le cadre de travaux et aménagement de nature
à réduire les risques ou d’infrastructures de desserte.
x
-
Etude d'incidence (cf fiche-conseils n°10)
Camping-caravanage
EXISTANT - Chapitre IV Prescription s Mouvements de terrain Chutes de pierres et de blocs
EXISTANT - Chapitre IV
Prescription
s
Mouvements de terrain
Chutes de pierres et de blocs
Service spécialiste du risque : RTM
1
Sont obligatoires les mesures suivantes :
x
Dans les secteurs indiciés rouges (RP), violets (BP) et
bleus (Bp…) :
-
sous un délai de @ an pour tous les E.R.P.situés dans les zones
@ :
application de l’article 5 du titre I relatif à la sécurité des personnes
x
Dans les secteurs indiciés rouges (RP) et violets (BP):

Prescription

   

EXISTANT - Chapitre IV

 

s

 
       

Mouvements de terrain

Chutes de pierres et de blocs
Chutes de pierres et de blocs
Chutes de pierres et de blocs

Chutes de pierres et de blocs

Service spécialiste du risque : RTM

 

x

     

Pour les bâtiments @ et sous un délai de @ an, étude de danger (exposition des personnes) (cf fiche-conseils n° 8) et étude de vulnérabilité des constructions (cf fiche-conseils n°9) à remettre à la Préfecture (Service R.T.M.) et à la mairie

       

2

Sont recommandées les mesures suivantes :

     

x

 

Dans les secteurs indiciés rouges (RP), violets (BP) et bleus (Bp…) :

         

- étude de vulnérabilité des constructions cf. Fiche-conseils n°6 et 9

         

adaptation des constructions selon les préconisations des études de vulnérabilité

     

x

 

Pour les bâtiments @

DDAF/RTM - DDAF-DDE 38

FICHE-CONSEILS

Mars 1998

FICHE 3

Recommandations relatives à la prise en compte du risque de crues de rivières torrentielles dont le lit majeur est en forme de couloir

Votre terrain est situé dans un secteur susceptible d'être exposé à un risque de crues exceptionnelles de rivières torrentielles dont le lit majeur est en forme de couloir (du fait d'un resserrement des versants). De ce fait, il peut être recouvert par les eaux de crues de la rivière liées à un courant violent, à une montée rapide et importante des eaux et à un fort risque d'affouillement. Il importe d'adapter votre construction à la nature de ce risque.

Parmi les mesures envisageables, une attention particulière mérite d'être portée notamment aux points suivants :

- renforcement des liaisons fondations-corps du bâtiment,

- approfondissement des fondations par rapport à la cote hors gel habituelle, sans niveau aménageable au-dessous de la cote de la crue de référence,

- chaînage à tout niveau,

- contreventement de la (des) façade (s) amont,

- accès possible au toit par l'intérieur du bâtiment,

- positionnement et protection des postes techniques vitaux (électricité, gaz, eau, chaufferie,

téléphone, etc

)

Cette liste ne prétend pas être exhaustive ; elle doit être adaptée à chaque projet, en fonction de sa situation d'une part, de ses caractéristiques propres ainsi que des modalités de réalisation, d'utilisation ou d'exploitation d'autre part.

La réalisation d'une étude des structures du bâtiment est donc vivement recommandée.

La prise en compte de ces mesures ainsi que des résultats des études est de la responsabilité du maître d'ouvrage