Vous êtes sur la page 1sur 5

Production végétale

Fruits et légumes
Le choix en fruit est aussi très étendu. Outre
les pommes, poires et pêches, on retrouve
selon les régions, des nectarines, abricots,
cerises, prunes, kiwi, mirabelles, myrtilles…
Il existe deux filières : les produits frais et
les produits transformés. Une filière d’ap-
provisionnement et de trans-
formation s’est organisée. Par
exemple, entre la cueillette
des haricots verts chez un
agriculteur et sa livraison à
l’usine, il s’écoule seulement
deux à trois heures.

Le point sur
trois productions
Pommes de terre
Les pommes de terre sont
plantées en avril-mai et sont
arrachées entre août et octo-
bre, hors primeurs. Immé-
L’ESSENTIEL diatement après la plantation
Fruits, légumes... toutes ces productions font partie des
cultures spécialisées.
Consommés frais, ils sont indispensables à l’équilibre
Des chiffres
alimentaire. Le ministère de la santé conseille d’ailleurs
• Les fruits
d’en consommer au moins cinq par jour.
En 2006, 182 736 ha (vergers en production)
En 2007, 98,4% des foyers français ont acheté 78,8 kg de
sont recensés en France et produisent
fruits pour une dépense totale de 148 € (+3,6) et 98,7 %
3,2 millions de tonnes (frais et industrie)
des ménages ont acheté 74 kg de légumes pour une
20 691 exploitations possèdent un verger avec
dépense de 145 €. six espèces : pomme, poire, pêche, abricot,
La France est le troisième pays producteur européen de prune, cerise (selon l’enquête structure de
fruits et légumes après l’Italie et l’Espagne. 2005).
Les fruits et légumes représentent 10 % de l’agriculture
française en valeur. • Les légumes
En France, nous avons la chance d’avoir une production En 2005, 233 915 ha de légumes frais, hors
légumière très riche : tomates, concombres, aubergines, pomme de terre, étaient cultivés chez 31 049
courgettes, haricot-verts, petits-pois, asperges, navets exploitants professionnels (source Agreste). La
et choux artichaut, salades, melon, etc. Mais aussi des pomme de terre représente à elle seule 148 194
légumes anciens. Et une filière d’approvisionnement et de hectares
transformation très organisée.
Production végétale

on les recouvre d’une butte de terre pour ne pas que les Certaines variétés produites sous appellation sont consi-
tubercules verdissent. Ils vont ensuite se développer au dérées comme des produits haut de gamme comme par
fil des mois. Un traitement contre le mildiou est parfois exemple la Rate du Touquet et surtout la Bonnotte de
nécessaire si la saison est humide. Après récolte, les pom- Noirmoutier.
mes de terre sont entreposées dans des chambres réfrigé-
rées ou des cellules de stockage ventilées. 1) Le marché du frais
Les principaux bassins de production sont le Nord-Pas- Le marché du frais concerne
de-Calais, la Haute-Normandie, la Basse-Normandie, les pommes de terre trouvées
Picardie, la Bretagne, le Centre, la Champagne et l’Île de en l’état dans les magasins
France. de la Grande distribution,
des détaillants, et des mar-
chés locaux.

2) Le marché de la transformation
Vente de produits finis (Source GIPT) :
* Frites et spécialités surgelées : 65 %
* Pommes de terre sous vide : 12 %
* Chips : 11 %
* Purée déshydratées : 8 %
* Autres Produits : 4 %

3) La fécule de pommes de terre


L’amidon extrait des pommes de terre a plusieurs utilisa-
tions originales :

* L’industrie papetière (papier, carton…) est le prin-


cipal débouché de l’amidon extrait des pommes de terre
de fécule avec 76 % des 1 250 000 tonnes de pommes de
terre produites.
* Industrie textile : encollage des fils lors du tissage et
apprêtage de tissus.
* Industrie alimentaire : liants, épaississants dans les
soupes, les sauces et les laits infantiles.
* Industrie des matériaux : colles, adhésifs, plastiques
biodégradables, additifs aux boues de traitement des fora-
Quantité produite en moyenne en France par an : 6,5 Mt ges pétroliers…

- Principales variétés : il existe plus de 1 000 variétés mais La tomate


une dizaine sont particulièrement utilisées La tomate se cultive sur envi-
En frais : Agata, Bintje, Charlotte, Marabel, Monalisa, ron 4 000 ha dont la moitié est
Caesar, Astérix, Chérie, Franceline, Amandine produite sous serre.
En transformation : Bintje, Russet, Lady Claire, Santana, Aujourd’hui, sur les 550 000
Ramos, Innovator, Désirée, Fontane, Operle, Victoria tonnes de tomates “de bou-
En fécule : Kaptah Vandel, Amyla, Kardal, Elkana, Produ- che” produites chaque année
cent en France, 350 000 tonnes sont
Production végétale

Qu’est-ce-que la Protection biologique Intégrée ?


La Protection Biologique Intégrée (PBI), est un mode de culture propre qui utilise
des prédateurs naturels pour protéger les cultures. Découverte en 1905 en Californie
la PBI n’est possible que sous abris pour éviter la dispersion des insectes.
Il s’agit de maîtriser les insectes nuisibles à la tomate et au concombre par
l’introduction dans les cultures de leurs prédateurs naturels. Ainsi, ce sont les
insectes “utiles” qui se nourrissent des insectes nuisibles...

Deux types d’insectes utiles :


Les “mange-tout”, comme la coccinelle, qui dévorent les insectes.
Les “spécialistes” qui parasitent à un stade précis de leur vie les insectes nuisibles.
Par ailleurs, afin de favoriser la pollinisation des plantes, les producteurs utilisent des travailleurs
infatigables, les bourdons, qui assurent la fécondation naturelle des plantes.
Tout l’art du producteur est de maintenir l’équilibre de cet écosystème dans la serre pour que
bourdons, insectes utiles, insectes nuisibles et plantes cohabitent dans les meilleures conditions.
(source France Tomates)

récoltées par des producteurs professionnels regroupés La pomme


autour de la Charte de Qualité “Tomates de France”. Les principales zones de production sont : Paca, Pays de
Cultivée de façon traditionnelle, la tomate s’est cependant la Loire, Midi-Pyrénées, Aquitaine, Rhône-Centre, Lan-
adaptée aux techniques modernes. La récolte s’effectue 4 mois guedoc-Roussillon et Limousin.
après le semi en plein champ. Sous serre, la durée de culture est En 2006, 44 400 hectares de pommiers ont été recensés.
souvent échelonnée sur plusieurs mois (5 à 8 mois). Le stade de Toutefois en 10 ans, le verger français de pommes pour
récolte défend alors de la variété, des conditions climatiques, de table a perdu 20 % de ses surfaces.
la destination et de moyens de transport. A titre d’exemple pour 34 % des surfaces sont plantés en variété Golden, 20 %
les marchés lointains, il est préférable de récolter les fruits au en Gala, 8 % en Granny…
stade pointé (30 % à 40 % rouge). Pour les marchés de l’Union La surface moyenne d’un verger est de 16 hectares.
européenne et pour le transport routier, La floraison a lieu au printemps, la
la récolte peut se faire à un stade avancé récolte des pommes s’effectue, en
(60 % à 70 % rouge). fonction des variétés, d’août à fin
Nombre de producteurs de tomates septembre environ.
sous serre pratiquent Protection biolo- Les principaux ravageurs sont : la
gique Intégrée. tavelure, l’oïdium, le chancre, le ver
Les agriculteurs qui produisent de la pomme (carpocapse), le puce-
leur tomate sous charte de qualité ron, les
les contrôlent, de la cueillette au aca-
conditionnement, et garantissent une riens.
culture saine et respectueuse de l’en- L’agri-
vironnement. culture
Production végétale

biologique et la protection biologique intégrée (voir sud, plus précisément au Pérou et dans les Andes. Ils les
encadré), utilisant des prédateurs naturels ainsi que la offrirent au Pape Pie IV au xvie siècle. Celui-ci les envoya
confusion sexuelle par la mise en place de pièges à phéro- au gouverneur de Mons en Belgique. Ensuite, la pomme
mones, sont des méthodes de luttes de plus en courantes de terre se répandit en Allemagne, Autriche, Suisse et
en arboriculture.. France. Au xviie siècle, c’est Olivier de Serres en France
qui commença réellement la culture de la pomme de
terre.
Chiffres clés du secteur Antoine Augustin Parmentier popularisa la culture de la
Un peu d’histoire pomme de terre et son usage comme aliment de base en
Notre alimentation a évolué au fil des siècles, la plupart France, rappelant ses vertus nutritives et sa résistance aux
des légumes que nous mangeons aujourd’hui sont origi- parasites, de manière à lutter contre la disette. Phénomène
naires de pays lointains. Une première vague a été impor- renforcé pendant la Révolution Française, également pour
tée en France au cours de l’antiquité, une seconde après la lutter contre la famine.
découverte des Amériques...
Tomate
Pommes de terre La tomate (lycopersicum esculentum ou solanum lycoper-
Les conquistadors de Philippe II d’Espagne ont rapporté sicum), est une plante herbacée de la famille des solana-
les premières pommes de terre originaires d’Amérique du cées comme la pomme de terre. Elle est aussi parente de

Chiffres clés du secteur fruits et légumes


Production : 8 496 274 tonnes de fruits et légumes La France est leader sur le marché de la pomme
sur 398 275 ha de table.
dont 5 434 024 t de légumes sur 234 270 ha
dont 3 062 250 t de fruits sur 164 005 ha Importations 2007 fruits et légumes frais
4 571 000 tonnes de fruits et de légumes
4 744 196 tonnes de pommes de terre de
consommation ont été produites en 2006 sur (source UbiFrance/DGDDI)
116 239 hectares.
Les légumes transformés (hors tomates)
Exportations en 2007 de fruits et légumes frais La France est le leader européen des légumes
2 252 800 tonnes de fruits et de légumes transformés. Quelques grands groupes dominent
dont 913 000 t de légumes ce secteur très structuré et concentré.
dont 1 340 000 t de fruits
pour une valeur globale de 2,25 milliards d’euros. 1 001 000 tonnes récoltées sur plus de 95 200 ha.

L’Union européenne est le premier client de la Fabrications : 1 049 000 t 1/2 brut d’appertisés,
filière française (84 % des exportations françaises 442 000 t de surgelés.
en volume et 87 % en valeur pour les fruits et
légumes frais), 32 unités de transformation sont recensées.
Biocarburants

l’aubergine, des piments et poivrons, et du tabac. qu’il a été domestiqué très tôt en Chine (5 000 ans avant
La tomate vient d’Amérique du Sud. Elle fut d’abord JC) et rapidement diffusé vers l’Ouest.
cultivée au Pérou (on l’appelait autrefois „Pomme du Ce grand voyageur est alors cultivé en Inde, puis très
Pérou”), puis au Mexique où les amérindiens lui donnè- apprécié en Egypte où il était cultivé sur les bords du
rent le nom de „tomalt” ou „tomalti”, dérivé d’un mot Nil... Il fait le grand saut en Galilée où il est adopté par
aztèque „zitomate”. Les conquérants espagnols découvri- les hébreux. Il donne dit-on de la sagesse à Salomon, de
rent alors des fruits amers de la grosseur d’une cerise et la force à Samson et du lyrisme à David. Bref, ce légume
la rapportèrent en Europe. Cette tomate cerise se trouve biblique commence déjà à faire parler de lui dans le plus
encore actuellement à l’état sauvage, au Pérou, aux grand best-seller de tous les temps.
Antilles et au Texas. Quand l’empereur Tibère le découvre à Jérusalem, il
Les italiens la nommèrent Pomme d’Or puis la transmi- l’embarque à Rome où le grand cuisinier Apicius a la
rent aux provençaux (Gènes, Nice). bonne idée de l’accommoder avec du miel pour contrer
Au xviiie siècle, au sud de Naples, des jardiniers italiens son amertume. Si Charlemagne l’introduit dans tout son
la cultivaient régulièrement. A la fin de ce siècle apparais- empire, c’est Christophe Colomb qui lui fait traverser
sent en Italie les premières usines de fabrication de sauce l’atlantique : Indiens et colons découvrent le concombre
tomate. et développent sa culture sur tout le continent américain.
Les italiens mirent 200 ans avant de l’utiliser dans leurs
recettes et 300 ans pour obtenir des plants portant des Grâce à La Quintinie qui, le premier, le cultive sous-abris,
grosses tomates. Au début du xxe siècle sa culture s’est le concombre fait ses premiers pas à la Cour. Louis XIV
finalement répandue. retrouve sa bonne humeur dès le mois d’avril, lorsqu’ap-
paraît le premier concombre de printemps : il raffole de sa
Artichaut chair fraîche et croquante.
L’artichaut est connu depuis la Renaissance (milieu du (Source France-concombre)
xvie siècle). Originaire du
bassin méditerranéen (Italie)
et appartenant à la famille du
chardon, il a fallu de nombreux
croisements et techniques de
culture pour obtenir l’artichaut
bien charnu que nous consom-
mons aujourd’hui.
Concombre
Déjà mentionné dans les
légendes bouddhistes sous le
nom d’ischwaku, le concom-
bre serait une des plus vieilles
plantes potagères du monde :
des archéologues ont, semble-
t-il, identifié en Birmanie des
graines datant de plus de 7 000
ans avant JC. On a en tous cas
la certitude que le concombre
poussait à l’état sauvage sur les
contreforts de l’Himalaya, puis