Vous êtes sur la page 1sur 3

Système entreprise

Comment notre caddie réchauffe le climat

1. Comment notre caddie réchauffe le climat ou Comment faire ses
courses en émettant des gaz à effet de serre ?

2. Angleterre : notions de food miles : « kilomètres alimentaires »,
façon de quatifier les dommages sur le climat provoqués par la
circulation planétaire de l’alimentation.

3. Ce qui frappe aujourd’hui, c’est l’accroissement toujours plus grand
des distances parcourues par des produits ordinaires qui poussent
pourtant très bien chez nous. (coût dérisoire de la main d’œuvre).

4. Comment émettre moins de CO2 ? Une question qui s’impose
toujours plus en tête des préoccupations des citoyens suisses. (Cette
question figurait notamment à l’agenda du G8 en juin 2007)

5. Sondage de l’institut Nielsen : le réchauffement climatique est le
principal soucis des six mois à venir. 47 nations sondées

1er Suisse 36%
2e France 32%
3e Australie 31%

6. Les gens disent vouloir faire quelque chose pour le climat mais
achèteront toujours quelque chose de meilleur marché, selon Patrick

Hofstetter, resp politique climatique chez WWF. « World
Wide Fund for Nature, une ONG (organisation non gouvernementale)
internationale de protection de la nature et de l'environnement ».

7. La réduction de l’empreinte écolo passera par les entreprises, d’où le
programme « WWF Climat Group » qui engage leur responsabilités
(Migros, Coop, Ikea, Swisscom, BCZ)
Olivier Potterat, responsable marketing Migros-Vaud : « Personne ne
veut être le premier à ne plus importer, par peur de perdre ses
clients chez la concurrence »

Ex2 : Il fait très beau en Suisse. fonte des glaciers des Alpes sont dûs au réchauffement climatique. 1.Ouragan Katrina. Transport public . l’OFAG (office fédérale de l’agriculture) est ok.Agir à titre individuel a. Promesse de réduction d’émission de gaz à effet de serre. Ce sont des alertes qui nous sont données mais qui visiblement ne suffisent pas pour passer du constat au actes. naufrage de la banquise au Groenland.Coop travaille avec l’EPFZ pour établir une table de calcul complète des émissions de CO2. quota précis pour certains types de marchandises.5mio destiné à financer des actions de compensations provoquées par le transport aérien des marchandises qu’elle importe.8. on importe alors des haricots de Tanzanie. mécanisation) . .Désormais Coop informe ses consomateurs des produits acheminés par avion à l’aide d’autocollants « By Air » ○ Informer le client ○ Transparence ○ Pour l’environnement 11. production nationale insuffisante pour répondre à la demande. mais on ne cultive pas de poids mange-tout. Coop participe au WWF Climat Group. 10. On les importe alors du Kenya.Coop pense qu’il faut calculer le coût écologique complet en incluant les effets produits par la production (engrais. 9. a. b. les haricots poussent mal. Même chose pour les fraise en janvier. . Approvisionnement local. A l’International. 12. Distribution alimentaire en Suisse – réglementation faussement contraignante Le secteur de l’alimentaire n’est pas libre de s’approvisionner où bon lui semble. puis national et enfin international. Ex : Il pleut en été en Suisse. pour une quatité déterminée et une période précises.

b. consommer local . Chauffer moins c. Voyager moins d. Surveiller son assiette.