Vous êtes sur la page 1sur 7

L ONU

Création et siège L Organisation des Nations Unies a été créée le 24 octobre1945 par 51 pays, en remplacement de la Société Des Nations. Elle comporte aujourd hui 193 Etats membres et son siège se trouve à New York ; son secrétaire général actuel est Ban-Ki-Moon.

Objectifs 1 L ONU a pour objectifs principaux : le maintien de la paix dans le monde, le développement des relations amicales entre les nations, une action solidaire pour vaincre la pauvreté, la faim, la maladie et l analphabétisme, la promotion des droits et libertés, la coordination des actions des nations pour les aider à atteindre ces buts.

Principes 2 Les principes de l ONU sont : l'égalité souveraine de tous ses Membres, le règlement des différends internationaux par des moyens pacifiques ; l interdiction de recourir à la menace ou à l'emploi de la force, soit contre l'intégrité territoriale ou l'indépendance politique de tout État ; l abstention de prêter assistance à un État contre lequel l'Organisation entreprend une action préventive ou coercitive ; faire agir les Etats non membres conformément à ces principes pour maintenir la paix.

Réalisations L ONU a à son actif plusieurs réalisations : la Charte d l ONU (1945), la Déclaration Universelle des droits de l homme(1948), les missions de maintien de la paix à travers les casques bleus, les Objectifs du Millénaire pour le Développement. Elle a en outre assuré la tutelle de 11 territoires pour favoriser leur accès à l indépendance, dont le Cameroun. La cour internationale de justice de la Haye a été saisie pour 119 affaires à trancher et 23 demandes d avis jusqu en 2000 : elle a jugé des criminels de guerre, réglé des conflits interétatiques tels l affaire Bakassi entre le Cameroun et le Nigéria. Elle uvre aussi à travers ses organes subsidiaires et ses institutions spécialisées (OMS, UNESCO, UNICEF, OIT, PNUD, HCR, FAO ) et est en étroite collaboration avec le FMI et la Banque Mondiale.

Difficultés Par ailleurs l organisation rencontre de nombreuses difficultés. Le financement de son budget s avère difficile compte tenu d une hausse de ses besoins et de la situation financière défavorable de ses Etats heurtés par la crise financière. De plus, le droit de véto des membres permanents du Conseil de sécurité (dont abusent les Etats-Unis et la Russie) paralyse considérablement la prise de décision : par exemple l intervention en Syrie est entravée par les vétos Russe et Chinois. Elle a du mal à résoudre la crise somalienne et à faire plier les grandes puissances industrielles (Etats unis, Chine) pour qu ils réduisent leur taux de pollution.

Echecs Cependant l organisation a aussi essuyé plusieurs échecs. Elle n a pas réussi à déployer une action rapide pour secourir Haïti après le séisme de 2010; la Conférence de Copenhague sur le réchauffement climatique n a aboutit à rien ; elle a également été inefficace face au génocide Rwandais de 1994, aux conflits en ex-Yougoslavie (1991-1995), au massacre de Srebrenica.

1 Extrait de la Charte des Nations Unies, article 1

2 Extrait de la Charte des Nations Unies, article 2

L UE

Création et siège L Union Européenne est instaurée après le traité de Maastricht en 1993 .Son siège se trouve à Bruxelles(Belgique). Elle résulte d une transformation graduelle de la CECA (Communauté Européenne du Charbon et de l Acier) en CEE(Communauté Economique Européenne) puis en UE. Ses membres fondateurs sont : la Belgique, les Pays-Bas, le Luxembourg, l Italie et la France. Elle comporte aujourd hui 27 pays.

Objectifs L UE a pour objectifs : le maintien de la paix, la prospérité, la stabilité, la sécurité ; la préservation de l identité et la diversité dans la globalisation ; la solidarité économique et sociale au sein de l union ;la lutte contre toute discrimination fondée sur le sexe, la race ou l'origine ethnique, la religion ou les convictions, un handicap, l'âge ou l'orientation sexuelle l'égalité entre hommes et femmes, de la protection de l'environnement et de la promotion du développement durable.

Principes L UE repose sur les principes de démocratie, de respect des droits et libertés des citoyens ; respect de l'identité nationale ainsi que des structures fondamentales politiques et constitutionnelles des États membres, le principe de coopération loyale , le droit de conclure des accords internationaux, la libre circulation des personnes, des biens, des services et des capitaux dans l'Union et l interdiction stricte de toute discrimination en raison de la nationalité, le principe de la primauté du droit de l'Union européenne sur le droit des États membres.

Réalisations L UE a effectué des réalisations sur plusieurs plans. Elle a mis sur pied un marché unique, une monnaie commune (l Euro), un espace de libre circulation des personnes (espace Schengen), une politique agricole commune. Son action auprès des pays en développement se manifeste à travers les accords UE-ACP (réduction ou à suppression les droits de douane sur la plupart des importations provenant de ces pays), les aides financières et techniques. Son action pour l environnement se concrétise par plusieurs politiques spécifiques (réseau Natura 2000 sur la préservation des habitats naturels, gestion des déchets, véhicules propres). Elle s est dotée d'une «politique étrangère et de sécurité commune» (PESC) et développe une «politique européenne de sécurité et de défense» (PESD) commune. Elle entretien une coopération privilégiée avec l Ukraine et la Russie, et au Sud, en direction des pays méditerranéens et du monde arabe. Elle a mis sur pied plusieurs programmes éducatifs tels que Comenius et Erasmus.

Difficultés L UE est frappée de plein fouet par la crise économique et financière et plusieurs pays comme la Grèce, l Espagne, l Italie, sont en faillite les pays font donc face à des dettes importantes et une situation sociale critique aggravée par les mesures d austérité (chômage, baisse des pensions ), et la crédibilité de l Euro est menacée. En outre, la libre circulation des personnes a engendré une immigration importante de certaines communautés dans les autres pays (cas de l immigration polonaise en Allemagne), et constituent une main d uvre compétitive pour les nationaux. La crise belge n est toujours pas résolue. Echecs Les efforts successifs de l UE pour réglé le problème grec n a aboutit jusqu ici qu à des échecs et le pays demeure en situation critique.

Création et siège

L UA

L Union Africaine a été créée le 9 juillet 2002 à Durban conformément à la déclaration de Syrte du 9 septembre 1999, sous l impulsion de Mouammar Kadhafi. Elle a remplacé l Organisation de l Unité Africaine. Son siège se trouve à Addis-Abeba. Elle regroupe 54 pays dont 2 suspendus (Érythrée, et Madagascar) pour coups d Etats. Le Maroc est le seul pays non membre de l UA.

Objectifs L UA a pour objectifs 3 : l unité, la solidarité entre les Etats ; la souveraineté, l indépendance et l intégrité des Etats ; une intégration politique et socio-économique ; le maintien de la paix, de la sécurité et de la stabilité ; le respect des principes démocratiques et des droits de l homme ; le développement économique et social.

Principes Les principes 4 de l UA sont : l égalité souveraine et l interdépendance de tous les Etats, le respect des frontières, le règlement pacifique des conflits, la non-ingérence d un Etat dans les affaires intérieures d un autre, la coexistence pacifique, la promotion de la justice sociale, rejet des assassinats et actes terroristes, condamnation et rejet des changements anticonstitutionnels de gouvernement, une politique de défense commune pour l Afrique, le respect des principes démocratiques.

Réalisations L UA a mis sur pied le NEPAD (New Partnership for Africa s Development), son volet économique portant sur la bonne gouvernance économique, l énergie, l éducation, la santé, agriculture, l environnement, les technologies de l information et de la communication, l accès aux marchés développés et la diversification des produits. L'UA est notamment intervenue au Togo en 2005, en République centrafricaine et au Burundi pour la reprise des processus démocratiques. En tant que force de maintien de la paix durant la Guerre civile au Darfour elle a déployé en 2007 environ 6 000 militaires ; mais l ampleur de cette crise a aboutit à la reconnaissance d un Etat indépendant du Soudan du Sud en 2011.

Difficultés

L on note des difficultés d intégration des Etats, ravivés par les conflits interétatiques. Il existe aussi un problème de financement dû à la situation de pauvreté pour la plupart des pays Africains. Tout ceci entrave une action coordonnée de l union.

Echecs

L UA n a pas su agir concrètement pour maintenir la paix lors des révolutions du printemps arabe (2010-2011) ; elle n a pas su rétablir l ordre en cote d ivoire et en Libye et n a pas empêché leur occupation par les forces de l OTAN et toutes les tueries perpétrées. Les divisions dans l UA se sont clairement prononcées lors de son 17 e sommet où ses membres ont été incapables d élire le président de la Commission.

3 Extrait de la Charte de l Union Africaine, article 3

4 Extrait de la Charte de l Union Africaine, article 4

Création et siège

L ASEAN

L ASEAN ou Association des Etats d Asie du Sud-est a été créée le 8 Aout 1967 par l Indonésie, la Malaisie, les Philippines, le Singapour et la Thaïlande. Elle comprend aujourd hui 10 Etats avec l entrée des Brunei, Myanmar, Cambodge, Laos, et Vietnam. Son siège se trouve à Bangkok.

Objectifs

L ASEAN a pour objectifs 5 principaux : se faire entendre dans le concert international ; renforcer sa légitimité interne ; assurer une stabilité politique, une sécurité militaire et le développement économique ; réduire la part prépondérante de certains acteurs extérieurs dans leurs économies ; lutter contre l ingérence extérieure.

Principes

L association adopte les principes suivants : le respect mutuel de l indépendance, de la

souveraineté, d égalité, d intégrité territoriale et d identité nationale de tous les Etats ; le droit

à chaque Etat à une existence nationale libre de toute interférence, subversion ou coercition

extérieure ; la non-ingérence dan les affaires internes d autrui ; le règlement pacifique des conflits ; une coopération effective entre les Etats.

Réalisations

L ASEAN a établi une zone exempte d arme nucléaire en Asie du sud est ; une zone de paix de liberté et de neutralité et une zone de libre échange. Sur le plan environnemental, elle a instauré la déclaration de Cebu sur la sécurité et l énergie en Asie de l Est en 2005, l ASEAN Wild life Enforcement Network, le partenariat Asie-Pacifique sur le développement propre et le climat . l ASEAN a intensifié ses relations internationales : elle coopère étroitement avec la Chine, le Japon et la Corée du Sud (ASEAN plus trois) ; elle a signé un accord de libre échange avec la Nouvelle Zélande, l Australie, l Inde. Sur le plan culturel elle a mis sur pied le réseau d université , un centre de biodiversité, un prix de sciences et de technologie, les bourses scolaires, une compétition sportive pour handicapés.

Difficultés

L ASEAN n a pas une véritable politique industrielle régionale, et est confrontée aux rivalités et ambitions nationales. Elle peine à affirmer fermement les droits de l homme et la démocratie. Malgré l oppression en Birmanie, l association n a appliqué aucune sanction au pays.

Echecs Les négociations de libre échange avec l UE ont été un échec. L ASEAN a été inefficace face

à la crise asiatique de 1997. La proposition de Préférences Tarifaires commerciales faite par l Indonésie en 1977 a été un échec 6 .

5 . Sophie Boisseau du Rocher, l ASEAN et la construction régionale en Asie du Sud-est, l Harmattan, 2002,

p169-173

6 Zia Oloumi, 1997, Intégration économique en Asie Pacifique « les Etats de l ASEAN »

Création et siège

L OEA

L Organisation des Etats Américains a été créée le 1 er décembre 1951 par 21 Nations et en comporte aujourd hui 35. Son siège se situe à Washington.

Objectifs 7

L OEA a pour objectif la promotion de la démocratie et des droits de l homme, l essor des échanges entre les pays, le renforcement de la sécurité du territoire, la lutte contre les trafics

de drogue et la corruption ; la consolidation de la paix et la sécurité du continent; la promotion de la démocratie représentative dans le respect du principe de non-intervention; une action coopérative pour le développement économique, social et culturel.

Principes 8

Ses principes sont : le respect de la personnalité, de la souveraineté et de l'indépendance des Etats ; La bonne foi, la démocratie représentative ; la non ingérence extérieure, la condamnation de la guerre d'agression ; le règlement des différends par les moyens pacifiques, La justice et la sécurité sociales, la coopération économique, le respect des droits fondamentaux de la personne humaine sans aucune distinction de race, de nationalité, de religion ou de sexe; le respect des valeurs culturelles des pays américains ; l orientation des peuples vers la justice, la liberté et la paix.

Réalisations

L OEA a permis une meilleure coopération économique entre les Etats. L Organisation a aidé Haïti pour le bon déroulement des élections et l a secouru après le séisme de 2010.

Difficultés

Les économies des pays d Amérique du Sud restent encore fortement moins développées que celles du Nord ; il y règne un fort taux de pauvreté, les trafics de drogue sont encore très fréquents dans cette région.

Echecs

L OEA a échoué dans sa mission de maintien de la paix pendant la Guerre Froide, notamment avec la crise des missiles de Cuba en 1962.

7 Charte de l Organisation des Etats Américains, article 2

8 Charte de l Organisation des Etats Américains, article 3

Création

LA LIGUE ARABE

La Ligue des Etats arabes a été fondée le 22 mars 1945 par sept pays à savoir l'Égypte, l'Arabie saoudite, l'Irak, la Jordanie, le Liban, la Syrie et le Yémen du Nord. Elle compte aujourd hui 22pays et son siège se situe au Caire.

Objectifs

Elle a pour objectifs : affirmer l'unité de la « nation » arabe et l'indépendance de chacun de ses membres ; empêcher l ingérence occidentale dans la région, maintenir la paix, lutter contre le terrorisme. L un de ses principes est le non-alignement.

Réalisations

La Ligue arabe a réussi à internationaliser le conflit opposant le Liban et la Syrie à la France. Elle a contribué à empêcher la partition de la Libye lu assurant ainsi l indépendance. Elle a renforcé la présence de l Egypte face à l occupation britannique dans le canal de Suez ; elle a permis l intégration du Soudan indépendant dans le monde arabe. Elle a donné un poids aux revendications du Maroc, de l Algérie et de la Tunisie, leur permettant ainsi d accéder à

l indépendance. 9

En 2002, après une proposition du prince d'Arabie saoudite Abdallah ben Abdelaziz Al Saoud, la Ligue arabe élabore l'initiative de paix arabe, fondée sur l'idée d'une paix globale au Moyen-Orient : en échange d'une normalisation des relations entre Israël et chacun des pays de la Ligue arabe, Israël se retirerait de Cisjordanie, de la bande de Gaza et du plateau du Golan. En 2007, au sommet de Riyad, cette proposition est relancée par une résolution nommée « réactivation de l'initiative de paix arabe ». Israël a jusqu'ici refusé de considérer cette initiative.

Difficultés

Les actions de la Ligue arabe sont entravées à cause des multiples conflits interétatiques agitant la région ; l on note la guerre du Liban, la guerre des 6 jours, la Crise du canal de Suez, les conflits israélo-arabes et israélo-palestiniens la guerre du Golfe. Tout ceci révèle les divisions dans la région et l instabilité constante qui y règne.

Echecs

L organisation peine à imposer sa voix dans la gestion de conflits dans la région ; elle a échoué dans le maintien de la paix. Le terrorisme perdure ( al qu Aïda et les talibans ) . La ligue arabe a été inefficace lors des révolutions du printemps arabe et notamment en Libye où les forces de l OTAN sont finalement intervenues. Ses tentatives d intervention en Syrie ont été des échecs jusqu ici.

.

9 Boutros Ghali, La crise de la Ligue arabe, l Harmattan, P87-137

BIBLIOGRAPHIE

Boutros Ghali, La crise de la Ligue arabe, l Harmattan, P87-137

Somarriba Salazar Jaime. L'évolution de l'Organisation des États Américains (O.E.A.).

Projets de réforme. In: Annuaire français de droit international, volume 12, 1966. pp. 110-

122.

Sophie Boisseau du Rocher, l ASEAN et la construction régionale en Asie du Sud-est, Sophie Boisseau du Rocher, l Harmattan, 2002, p169-173

Zia Oloumi, 1997, Intégration économique en Asie Pacifique « les Etats de l ASEAN »

Extrait de la Charte de l Union Africaine, article 3 et 4

Extrait de la Charte des Nations Unies, articles 1 et 2

Extrait de la Charte de l Organisation des Etats Américains, articles 2 et 3

WEBOGRAPHIE