Vous êtes sur la page 1sur 8

 

http://www.trouve‐la‐verite.com 
 
Charles Haanel – Le Système Clé Maîtresse – Partie 16

Cher Ami(e),

Les éditions de La Vérité vous offrent en exclusivité la Partie 16 du Système Clé Maîtresse de
Charles Haanel, la version française de « The Master Key System ».

Nous vous invitons à partager gratuitement cette œuvre avec toutes vos connaissances.

Bien que cette œuvre soit de domaine public, toute reproduction, vente ou réédition de ce
document est interdite sans le consentement des éditions de La Vérité.

Merci et bonne lecture!

Introduction à la Partie 16
Les activités vibratoires de l’Univers planétaire sont gouvernées par la loi de la périodicité.
Tout ce qui vit, traverse différentes périodes, soit la naissance, la croissance, le
vieillissement, et le déclin. Ces périodes sont gouvernées par les 7 lois universelles.

Les 7 lois universelles gouvernent les jours de la semaine, les phases de la lune, les
harmonies du son, de la lumière, de la chaleur, de l’électricité, du magnétisme, et de la
structure atomique. Elles gouvernent la vie des individus et des nations, et elles dominent
les activités du monde commercial.

La vie représente la croissance, et la croissance représente le changement, chaque période


de sept ans nous transportant dans un nouveau cycle. Les sept premières années
représentent la période de la petite enfance. Les sept suivantes, la période de l’enfance,
représentant le commencement de la responsabilité individuelle. Les sept suivantes
représentent la période de l’adolescence. La quatrième période marque l’atteinte de la
pleine croissance. La cinquième période représente la période constructive où l’individu
commence à acquérir des possessions, une demeure et une famille. La prochaine période,
de 35 à 42, représente un période de réactions et de changements, et qui à son tour est
suivie par une période de reconstruction, d’ajustement et de récupération, afin d’être prêt
pour un nouveau cycle de sept, débutant à la cinquantième année.

Il en existe plusieurs qui croient que le monde est sur le point de terminer sa sixième
période, qu’il fera bientôt son entrée dans sa septième période, la période de rajustement,
de reconstruction et d’harmonie, la période qui est souvent référée comme étant celle du
Millénium.

Ceux et celles qui seront familiers avec ces cycles, ne seront pas perturbés lorsque les
choses sembleront aller mal, car ils appliqueront les principes mentionnés dans ces leçons,
avec la ferme assurance qu’une loi supérieure contrôlera invariablement toutes les autres

http://www.trouve-la-verite.com
Charles Haanel – Le Système Clé Maîtresse – Partie 16

lois. Ils sauront que grâce à une compréhension et à une application consciente de ces lois
spirituelles, ils pourront convertir chaque soi-disant difficulté, en une bénédiction.

Partie 16
1. La richesse représente le produit du travail. Le capital représente un effet, et non pas
une cause, un serviteur, et non pas un maître, un moyen, et non pas une fin.

2. La définition la plus communément acceptée de la richesse, est qu’elle soit constituée


de toutes les choses utiles et agréables possédant une valeur d’échange. Il s’agit de
cette valeur d’échange qui représente la caractéristique prédominante de la richesse.

3. Lorsque nous considérons la petite addition apportée par la richesse, au bonheur du


possesseur, nous découvrons que la vraie valeur ne se trouve pas dans son utilité, mais
dans son échange.

4. Cette valeur d’échange sert de moyen afin de sécuriser les choses de réelle valeur grâce
auxquelles nos idéaux pourront être réalisés.

5. La richesse alors, ne devrait jamais être désirée comme fin, mais simplement comme un
moyen d’accomplir cette fin. Le succès est contingent à un idéal plus élevé qu’une
simple accumulation de richesse, et l’être qui aspire à un tel succès, doit formuler un
idéal pour lequel il est disposé à faire un effort pour son accomplissement.

6. Avec un tel idéal à l’esprit, les façons et les moyens seront fournis, mais l’erreur ne doit
pas être commise de substituer les moyens par la fin. Il doit exister un but fixe bien
défini, un idéal.

7. Prentice Mulford a dit : « L’être de succès représente l’être qui possède la grandiose
compréhension spirituelle, et toute grande fortune tire son origine d’un pouvoir
spirituel réel et supérieur. » Malheureusement, il y a ceux et celles qui échouent dans la
reconnaissance de ce pouvoir. Ils oublient que la mère d’Andrew Carnegie a du apporter
son support à la famille lorsqu’ils sont venus en Amérique, que le père d’Harriman était
un homme pauvre du clergé, avec un salaire de seulement 200$ par année, que Sir
Thomas Lipton n’avait que 25 cents à ses débuts. Ces hommes ne possédaient aucun
autre pouvoir sur lequel dépendre, mais il ne les a pas déçus.

8. Le pouvoir de création dépend entièrement du pouvoir spirituel. Il existe trois étapes :


l’idéalisation, la visualisation et la matérialisation. Chaque dirigeant d’entreprise dépend
de ce pouvoir exclusivement. Dans un article du « Everybody’s Magazine », Henry M.

http://www.trouve-la-verite.com
Charles Haanel – Le Système Clé Maîtresse – Partie 16

Flagler, le multimillionnaire de la Standard Oil, a admis que le secret de son succès,


représentait son pouvoir de visualiser une chose dans sa forme complète. La
conversation suivante avec un reporter, démontre son pouvoir d’idéalisation, de
concentration et de visualisation, de tout pouvoir spirituel :

9. « Avez-vous vraiment tout visionné dans votre esprit? Je veux dire, est-ce que vous avez
vraiment fermé vos yeux et vu les rails? Et les trains en marche? Et entendu le sifflement
de leurs cheminées? Êtes-vous allés si loin? » « Oui. » « Était-ce si clair? » « Très clair. »

10. Ici, nous sommes témoins d’une vision de la loi, nous constatons « la cause et l’effet »,
nous constatons que la pensée précède nécessairement l’action et la détermine. Si nous
détenions la sagesse, nous devrions réaliser le formidable fait qu’aucune condition
arbitraire ne peut exister sur le moment, et que l’expérience humaine est le résultat
d’une séquence harmonieuse et ordonnée.

11. La personne d’affaires ayant du succès, est plus souvent qu’autrement idéaliste, et
s’efforce continuellement à établir des standards de plus en plus élevés. Les forces
subtiles de la pensée qui se cristallisent dans nos humeurs quotidiennes, représentent
ce qui constitue la vie.

12. La pensée représente la matière plastique avec laquelle nous construisons les images de
notre conception croissante de la vie. L’usage détermine son existence. Comme dans
toute chose, notre habileté à la reconnaître et à l’utiliser correctement, représente la
condition nécessaire pour arriver à tout accomplissement.

13. La richesse prématurée n’est que le précurseur de l’humiliation et du désastre, car nous
ne pouvons retenir de manière permanente, quoi que ce soit que nous ne méritons pas
ou que n’avons pas gagné.

14. Les conditions que nous rencontrons dans le monde extérieur, correspondent aux
conditions trouvées dans le monde intérieur, ceci grâce à la loi de l’attraction. Comment
donc, pouvons-nous déterminer ce qui peut pénétrer le monde intérieur?

15. Tout ce qui pénètre l’esprit à travers les sens ou l’esprit objectif, imprégnera l’esprit et
résultera en une image mentale qui deviendra un moule pour les énergies créatrices.
Ces expériences sont largement le résultat de l’environnement, de la chance, des
pensées antérieures, et de toute forme de pensée négative, et doivent donc être
sujettes à une analyse minutieuse avant d’être entretenues. Dans un autre sens, nous
pouvons former nos propres images mentales à travers nos propres processus internes
de pensée sans pour autant se soucier des pensées des autres, des conditions externes,
ou de tout environnement. Et c’est par la pratique de ce pouvoir que nous pourrons
contrôler notre propre destinée, notre corps, notre esprit et notre âme.

http://www.trouve-la-verite.com
Charles Haanel – Le Système Clé Maîtresse – Partie 16

16. C’est par la pratique de ce pouvoir que nous pourrons retirer notre destin des mains de
la chance, et vivre consciemment les expériences que nous désirons, car lorsque nous
réalisons consciemment une condition, cette condition se manifeste éventuellement
dans notre vie. Il est donc évident qu’à titre de dernière analyse, l’action de penser
représente la plus grande cause de la vie.

17. En résumé, le contrôle de la pensée permet le contrôle des circonstances, des


conditions, de l’environnement et du destin.

18. Comment pouvons-nous alors contrôler la pensée? Quel en est le processus? Penser
représente la création d’une pensée, mais le résultat de cette pensée dépendra de sa
forme, de sa qualité et de sa vitalité.

19. La forme dépendra des images mentales desquelles elle émane. Ceci dépendra de la
profondeur de l’imprégnation, de la prédominance de l’idée, de la clarté de la vision et
de l’audace de l’image.

20. La qualité dépend de sa substance, qui en retour, dépend du matériel composant


l’esprit. Si ce matériel a été tissé à partir de pensées vigoureuses, de force, de courage,
et de détermination, la pensée possédera ces qualités.

21. Et finalement, la vitalité dépend du sentiment dont la pensée est imprégnée. Si la


pensée est constructive, elle possèdera de la vitalité. Elle prendra vie, elle croîtra, se
développera, prendra de l’expansion, elle sera créative. Elle s’attirera tout ce qui sera
nécessaire à son développement le plus complet.

22. Si la pensée est destructive, elle renfermera le germe de sa propre dissolution. Elle
s’éteindra, et dans ce processus, manifestera la maladie, et tout autre forme de
discorde.

23. C’est ce que nous appelons le mal, et lorsque nous l’attirons à nous, quelques-uns
d’entre nous, sommes disposés à attribuer nos difficultés à un Être Suprême. Pourtant,
cet être suprême ne représente simplement que l’Esprit en équilibre.

24. Il ne représente ni le bien, ni le mal, il est, simplement.

25. Notre habileté à différencier les formes, représente notre habileté à manifester le bien
ou le mal.

http://www.trouve-la-verite.com
Charles Haanel – Le Système Clé Maîtresse – Partie 16

26. Le bien et le mal ne sont donc pas des entités, car ils représentent simplement des mots
que nous utilisons pour indiquer le résultat de nos actions. Et en retour, ces actions sont
prédéterminées par le caractère de notre pensée.

27. Si notre pensée est constructive et harmonieuse, nous manifestons le bien. Si elle est
destructive et discordante, nous manifestons le mal.

28. Si vous désirez visualiser un environnement différent, le processus est de simplement


maintenir l’idéal à l’esprit, jusqu’à ce que votre vision soit devenue réalité. Ne pensez à
personne, à des endroits ou à des choses. Ils n’occupent aucun espace dans l’absolu.
L’environnement que vous désirez, contiendra tout ce qui sera nécessaire. Les bonnes
personnes et les bonnes choses apparaîtront au bon endroit, au bon moment.

29. Il n’est toutefois pas si simple de comprendre comment le caractère, l’habileté, la


réussite, l’accomplissement, l’environnement et le destin peuvent être contrôlés par le
pouvoir de la visualisation, mais il s’agit d’un fait scientifique exact.

30. Vous constaterez facilement que ce que nous pensons, détermine la qualité de l’esprit,
et que cette qualité d’esprit détermine à son tour, notre habileté et notre capacité
mentale. Et vous comprendrez facilement que l’amélioration de notre habileté, sera
naturellement suivie par une augmentation de la réussite et un plus grand contrôle des
circonstances.

31. Vous constaterez que les lois Naturelles fonctionnent d’une manière parfaitement
naturelle et harmonieuse. Tout semble « simplement survenir. » Si vous désirez une
évidence de ce fait, comparez simplement les résultats de vos efforts dans votre propre
vie, lorsque vos actions furent provoquées par des idéaux élevés ou lorsque vous aviez
des motifs ultérieurs ou égoïstes à l’esprit. Vous n’aurez besoin d’aucune autre
évidence.

32. Si vous souhaitez la réalisation de n’importe quel désir, formez une image mentale
reflétant le succès à l’esprit, en visualisant consciemment votre désir. De cette façon,
vous attirerez le succès, vous l’extérioriserez dans votre vie grâce aux méthodes
scientifiques.

33. Nous ne pouvons voir que ce qui existe déjà dans le monde objectif, mais ce que nous
pouvons visualiser, existe déjà dans le monde spirituel, et cette visualisation représente
un signe substantiel de ce qui apparaîtra un jour dans le monde objectif, si nous
demeurons fidèles à notre idéal. La raison à cela n’est pas compliquée. La visualisation
représente une forme d’imagination. Ce processus de pensée forme des impressions sur
l’esprit, et ces impressions en retour, forme des concepts et des idéaux, qui à leur tour,
représentent les plans avec lesquels, le Maître architecte tissera le futur.

http://www.trouve-la-verite.com
Charles Haanel – Le Système Clé Maîtresse – Partie 16

34. Les psychologues en sont venus à la conclusion qu’il n’y a qu’un sens, le sens du
sentiment, et que tous les autres sens ne représentent que les modifications de ce seul
sens. Ceci étant vrai, nous savons pourquoi les sentiments représentent la vraie seule
source de pouvoir, pourquoi les émotions surpassent si facilement l’intellect, et
pourquoi nous devons ajouter les sentiments à notre pensée, si nous souhaitons des
résultats. La pensée et les sentiments représentent une combinaison irrésistible.

35. La visualisation doit, bien sûr, être dirigée par la volonté. Nous devons visualiser
exactement ce que nous voulons. Nous devons faire attention de ne pas laisser
l’imagination créer une émeute. L’imagination représente un bon serviteur, mais un
mauvais maître, et à moins qu’elle ne soit contrôlée, elle peut facilement nous mener
vers tous genres de spéculations et de conclusions qui ne possèdent aucune base ou de
faits fondés. Tous les genres d’opinions plausibles sont passibles d’être acceptées sans
aucun examen analytique dont l’inévitable résultat, représente le chaos mental.

36. Nous devons donc nous efforcer de ne construire que des images mentales que nous
sachions scientifiquement vraies. Soumettez chaque idée à une analyse minutieuse et
n’acceptez rien qui ne soit pas scientifiquement exact. Lorsque vous ferez ainsi, vous ne
tenterez rien que vous ne sauriez accomplir et le succès couronnera vos efforts. Il s’agit
de ce que les gens d’affaires appellent l’hyper-vision, très semblable à la perspicacité, et
un des plus grands secrets du succès dans tout engagement important.

37. En guise d’exercice cette semaine, essayez d’en venir à la réalisation de l’importance du
fait que l’harmonie et le bonheur représentent des états de conscience, et ne
dépendent pas de la possession de biens. Que ces biens représentent des effets et
découlent des conséquences d’états mentaux exacts. De manière à ce que si nous
désirions tous genres de possessions matérielles, notre but principal devrait être
d’acquérir l’attitude mentale pouvant manifester le résultat désiré. Cette attitude
mentale est rendue possible grâce à la réalisation de notre nature spirituelle et de notre
unité avec l’Esprit Universel, qui est la substance de toutes choses. Cette réalisation
rendra possible tout ce qui est nécessaire pour notre plaisir le plus complet. Ceci
représente la façon exacte ou scientifique de penser. Lorsque nous réussissons à établir
une telle attitude mentale, il devient comparativement facile de réaliser notre désir
comme un fait déjà accompli. Lorsque nous pourrons faire ainsi, nous aurons trouvé « La
Vérité » qui nous « libère » de tout manque ou de limitation de toutes sortes.

Un homme peut sans doute créer et laisser une étoile filer vers son orbite, mais il n’aura rien fait
d’aussi mémorable que Dieu, laissant une pensée alvéolée d’or, faire son chemin à travers des
générations de temps.

- H. W. Beecher

http://www.trouve-la-verite.com
Charles Haanel – Le Système Clé Maîtresse – Partie 16

Partie 16 – Questions et réponses


151. De quoi la richesse dépend-elle?
- D’une compréhension de la nature créative de la pensée.

152. En quoi consiste sa vraie valeur?


- En sa valeur d’échange.

153. De quoi dépend le succès?


- Du pouvoir spirituel.

154. De quoi dépend ce pouvoir?


- De son utilisation. Son utilisation détermine son existence.

155. Comment pouvons-nous retirer notre foi des mains de la chance?


- En réalisant consciemment les conditions que nous désirons voir se
manifester dans notre vie.

156. Quel est alors le grand commerce de la vie?


- L’action de penser.

157. Pourquoi en est-il ainsi?


- Parce que la pensée est spirituelle et donc, créative. Contrôler
consciemment la pensée signifie donc, contrôler les circonstances, les
conditions, l’environnement et le destin.

158. Quelle est la source de tout mal?


- La pensée destructive.

159. Quelle est la source de tout bien?


- La pensée scientifique exacte.

160. Qu’est-ce que la pensée scientifique?


- Une reconnaissance de la nature créative de l’énergie spirituelle et
de notre habileté à la contrôler.

Les plus grands événements d’une ère, représentent ses meilleures pensées. Il s’agit de la
nature de la pensée de trouver la voie vers l’action.

- Bovee

http://www.trouve-la-verite.com