Vous êtes sur la page 1sur 32

17 novembre 2008

SOMINICE – PAL 1- MIN SAINT AUGUSTIN – 06296 NICE CEDEX 3


Tél : 04.92.29.75.75 – Fax : 04.92.29.75.99
sominice@mindenice.fr – www.mindenice.fr
Page 1 sur 32
1) Pourquoi un MIN ? p. 3
2) Création du MIN Produits Alimentaires et du MIN Fleurs p. 5
3) Qui gère les MIN de Nice ? p. 6
4) Situation p. 8
5) Surfaces p.10
6) Les acteurs économiques p.12
6.1) Les producteurs
6.2) Les grossistes installés sur les MIN de Nice
6.3) Les acheteurs
6.4) Nombre d'emplois sur les MIN de Nice
7) Les produits mis en marché par les producteurs locaux p.14
8) Les produits du monde entier vendus par les grossistes p.16
9) Les tonnages commercialisés et les volumes des transactions en valeur p.19
10) La modernisation p.21
11) La restructuration p.22
12) Informations pratiques p.23
12.1) Horaires des portes d'accès
12.2) Jours et horaires des transactions
12.3) Calendrier des fermetures des marchés – Année 2008
12.4) Contacts
12.5) Plan
13) Actions de communication et de développement commercial p.26
des MIN de Nice réalisées par la SOMINICE en 2007
14) Actions de communication et de développement commercial
des MIN de Nice réalisées par la SOMINICE en 2008 p.27
15) Liste des entreprises installées sur le MIN Produits Alimentaires p.28
16) Liste des entreprises installées sur le MIN Fleurs p.31

Page 2 sur 32
Le Marché d’Intérêt National - Une version modernisée et organisée du marché de gros

Le MIN est un marché de gros de produits alimentaires frais

Un marché de gros

Le commerce de gros assure l’interface entre :


 l’amont fournisseur de produits (producteurs, expéditeurs, importateurs),
 et la partie aval de la filière (détaillants, transformateurs de métiers de bouche, restaurations
hors foyer).
Ce sont des transactions entre professionnels qui portent sur des quantités sans commune mesure
avec les besoins d’un consommateur individuel.

La fonction de gros est historiquement liée aux pôles urbains. En effet, la distribution de produits
alimentaires frais est un enjeu économique, qui est apparu avec la concentration urbaine.

A l’origine, l’approvisionnement des villes en produits alimentaires frais a reposé sur l’apport direct
des producteurs, sur des marchés organisés par l’autorité municipale. La fonction de gros est
apparue avec la concentration de la population dans les villes et la diversification des besoins de
consommation au-delà des capacités de production locales. Dès la fin du XIXème siècle, les
marchés en ville se différentient entre eux, selon qu’ils se consacrent à l’activité de gros ou de
détail.

Un marché physique de produits frais

Les produits frais sont très périssables, même aujourd’hui malgré l’amélioration des techniques de
conservation par le froid. Ce ne sont pas non plus des produits normalisés comme des produits
industriels et leur qualité peut être variable au sein d’une même catégorie.
Ces spécificités expliquent que le commerce des produits agricoles se réalise sur des lieux
spécifiques, où les marchandises sont présentes, et où les transactions sont immédiates. La fixation
du prix se fait en fonction de l’état et la quantité des marchandises présentes. Elles peuvent être
ensuite acheminées immédiatement après la transaction. C’est sur ce modèle que fonctionnent les
marchés de gros, même si certaines évolutions sont apparues comme les transactions directes par
téléphone et la livraison directe des grossistes aux clients.

(Source : Situation d’ensemble et perspectives stratégiques des MIN – Rapport CGEF)

Page 3 sur 32
Un marché réglementé au niveau national

A l’après guerre, le souci des gouvernements nationaux, puis de l’Europe dès sa constitution en
1957 a été d’assurer l’autosuffisance et la sécurité alimentaire, après plusieurs années de
restrictions.

En France dès 1953, le gouvernement crée le concept de Marché d’intérêt national par décret. La
création des MIN correspond au souci de « rechercher le meilleur prix, c'est-à-dire à la fois le plus
bas possible pour le budget du consommateur, et procurant au producteur une juste rémunération de
son travail ». A cette fin, « la rationalisation des échanges et des transports selon des données
techniques modernes » permettrait d’alléger les frais matériels grevant les circuits, et d’assurer une
transparence des transactions.
Pour ce faire, l’Etat décide que ces marchés de gros seront réglementés au niveau national, et non
plus local, et qu’ils constitueront un réseau au niveau national : d’où le terme de Marché d’Intérêt
National.

Les marchés se créent à partir de 1961, et 1965 pour Nice. Cette période correspond à une forte
modernisation et urbanisation de la France, et à une politique volontariste en matière de
modernisation de l’Agriculture. A la même époque, en 1962 la Communauté Européenne met en
place la Politique Agricole Commune décidée en 1957 et la France vote une Loi d’Orientation
Agricole.

Les Marchés d’Intérêt National sont définis par plusieurs caractéristiques (Ordonnance 1967 et
Décret 1968) :
 Ils sont installés sur un terrain domanial clos
 Ils sont desservis par la route et le rail (d’où le terme de marché gare) et éventuellement par
d’autres moyens de transports
 Ils sont gérés par une Société d’Economie Mixte (SEM) ou par les collectivités territoriales
 Leur accès est autorisé aux seuls professionnels
 L’activité est protégée par un périmètre de protection qui interdit l’activité de grossiste hors
du marché au sein de ce périmètre
 Pour ce qui est des MIN de Nice, le périmètre de protection correspond aux limites du
Département des Alpes-Maritimes
 Les denrées et produits concernés sont déterminés par décret

La politique agricole commune votée en 1962 a pour objectif d’accroître la productivité de


l’agriculture, d’assurer un niveau de vie équitable à la population agricole, de stabiliser les marchés,
de garantir la sécurité des approvisionnements et d’assurer des prix raisonnables aux
consommateurs. S’y sont ajoutés depuis les principes de respect de l’environnement et de
développement rural. (Source : Europa)

Page 4 sur 32
La Société Anonyme SOMINICE a été créée le 20 avril 1960, date de son immatriculation au
Registre du commerce.

La SOMINICE a pour vocation la construction et la gestion des Marchés d'Intérêt National de


NICE.

L'inauguration du MIN Produits Alimentaires est intervenue le 29 avril 1965. Ainsi, le


40ème anniversaire a été célébré le 29 avril 2005 en présence de :

 M. Philippe PIRAUX, Sous-Préfet des A.M., Secrétaire Général de la Préfecture des A.M.,
 M. Christian ESTROSI, Président du Conseil Général des A.M.,
 Me Jacques PEYRAT, Sénateur-Maire de NICE,
 M. Joseph CALZA, Président de la SOMINICE, Vice-Président du Conseil Général des
A.M., Conseiller Municipal, Conseiller Communautaire CANCA,
 M. Jacques VALADE, Sénateur de la Gironde, Président du MIN de Bordeaux, Président de
la FFMIN,
 M. José Augusto RAMOS ROCHA, Président de la WUWM,
 M. Marc SPIELREIN, Président du MIN de Rungis.

Le MIN Fleurs a été inauguré le 14 octobre 1965.

Quelques dates sur les grandes étapes de développement des MIN de Nice :
 1978 : Création des entrepôts frigorifiques (entreprise STEF-TFE),
 1998 : Création d'un bâtiment destiné à 4 ateliers de découpe de viandes,
 2006 : Projet de modernisation et restructuration des MIN de Nice.

Page 5 sur 32
La Société Anonyme SOMINICE s'est réunie le 17 août 1959 en Assemblée Générale Constitutive
(signature des statuts) sous la présidence de Monsieur Jean Médecin, Sénateur-Maire de NICE.

SOMINICE SA est immatriculée au Registre du Commerce et des Sociétés de Nice


le 20 avril 1960.

La SOMINICE est une Société d'Economie Mixte car elle regroupe à la fois des capitaux publics et
des capitaux privés.

Les actionnaires de la SOMINICE sont à ce jour les suivants :

 Ville de Nice (32,5 % du capital),


 Conseil Général des Alpes-Maritimes (32,5 % du capital),
 Crédit Agricole Provence Côte d'Azur,
 Caisse des Dépôts et Consignations,
 Chambre de Commerce et d'Industrie de Nice Côte d'Azur,
 Chambre d'Agriculture des Alpes-Maritimes,
 Fédération Départementale des Syndicats d'Exploitants Agricoles des Alpes-Maritimes,
 Syndicat du Commerce de Gros en Fruits et Légumes et Produits Frais,
 Union Départementale des Producteurs de Fleurs Coupées,
 Syndicat des Grossistes en Fleurs et Commerces Annexes du MIN de Nice,
 Fédération Nationale des Fleuristes de France.

Composition du Conseil d'Administration :

 Ville de Nice, 3 sièges :


M. Bernard BAUDIN, Conseiller Municipal,
Me Janine GILLETTA, Adjointe au Maire,
Mme Alain PHILIP, Conseiller Municipal,
 Département des A.M., 3 sièges :
M. Joseph CALZA Conseiller Général des A.M., Adjoint au Maire de Nice,
M. Bernard ASSO, Conseiller Général des A.M., Adjoint au Maire de Nice,
M. Charles-Ange GINESY, Vice-Président du Conseil Général des A.M., Maire de
Péone-Valberg.
 Chambre d'Agriculture des Alpes-Maritimes, 1 siège :
M. Michel DESSUS, Président,
 Chambre de Commerce et d'Industrie Nice Côte d'Azur, 1 siège :
M. Thierry PICCINI, Membre du Bureau,
 Fédération Départementale des Syndicats d'Exploitants Agricoles des A.M., 1 siège :
M. Jean-Pierre CLERISSI, Secrétaire Général,
 Syndicat du Commerce de Gros en Fruits et Légumes et Produits Frais, 1 siège :
M. Yves FRANCIA, Président,
 Union Départementale des Producteurs de Fleurs Coupées, 1 siège :
M. Patrick CALONICO, Président,
 Fédération Nationale des Fleuristes de France, 1 siège :
M. Robert FARCY, Président.

Page 6 sur 32
Le Président Joseph CALZA est l'un des trois représentants du
Département des Alpes-Maritimes au Conseil d'Administration de la
SOMINICE.

A noter que le Conseil d'Administration s'appuie sur les travaux de Comités Techniques
Consultatifs :

 Comité Technique Consultatif du Marché des Produits Alimentaires,


 Comité Technique Consultatif du Marché aux Fleurs.

Ces deux comités regroupent :

 la Direction Départementale de l'Agriculture et de la Forêt,


 des agriculteurs,
 des horticulteurs,
 des commerçants,
 des transporteurs.

La SOMINICE a un effectif salarié d'une trentaine de personnes. Cette équipe est sous l'autorité
hiérarchique du Directeur Général Joseph CALZA et se compose comme suit :

 Paul JURANVILLE, Chef Comptable et assurant les fonctions de Directeur,


 Alain MOLLICCHI, Responsable Technique,
 Elsa DE PAZ, Responsable Juridique,
 Christophe NARDELLI, Inspecteur Principal,
 Christine RAVARINO, Secrétaire de Direction, Chargée de la Communication,
 Olivier GUERCIN et Claire CHAUVET, service comptabilité,
 Stéphane AULAS, Alexandre MATTEI et Michel MASSEILLE, Inspecteurs,
 Catherine ARASA, Josiane CLERISSI, Emilie MORENO et Maryse VESPUCE, service
administratif,
 Julien PHAM, Responsable Informatique,
 Jean-Claude COLIN, Ambassadeur du Tri,
 Geneviève GUILHEN et Chantal SALLES, secrétariat du service exploitation,
 Jean-Paul MEGE et Christian FERRARI, Ouvriers Qualifiés à l'atelier,
 Jean-Claude BARBERA, Yves BERARDI Rachid CHANTIT, Jean-Jacques DALMASSO,
Stéphane DANIERE, Louis DEGRANGE, Angelo GIORDANO, Vincent JERÔME,
Philippe MARTIN, Contrôleurs aux portes d'accès des MIN.

Page 7 sur 32
Les MIN sont placés à l’entrée Ouest de la ville de Nice, au centre du département des Alpes
Maritimes. Cette zone à l’origine agricole, a connu un important développement urbain et industriel
dans les années 1970.

Dès sa création, les MIN se sont trouvés au sein d’une zone à fort intérêt logistique :
1 - au confluent de nombreuses voies de communication pour les accès fer et route :
 Voie ferrée Nice Cannes – proximité de la gare de St Augustin
 RD 6098 - Route de Grenoble
 RD 6202 (voie Nord-Sud)
 RD 6007 et départ de la promenade des Anglais
 Autoroute A8
2 - à proximité immédiate de l’aéroport.

Aujourd’hui, la zone est l’objet d’une importante restructuration et d’un nouveau programme
d’aménagement économique et urbain : l'aménagement de la zone dite du Grand Arénas qui
inclut :
 la création d'un pôle d’échange multimodal,
 un développement de la zone nord de l'aéroport,
 la reconfiguration des entrées et sorties de l'autoroute A8,
 etc.

Les MIN de Nice restent toujours une entrée de la ville de Nice, et leur situation géographique leurs
donne des atouts en terme logistique à l’heure où les véhicules poids lourds sont de moins en moins
acceptés dans les centres villes.

Cependant, la situation à l’entrée de ville a conduit les collectivités locales à choisir une partie du
site des MIN pour installer le futur pôle d’échange multimodal associant l’arrivée d’une ligne de
tramway, une gare routière pour les transports routiers départementaux, une liaison avec la gare de
chemin de fer St Augustin (trains régionaux) et une liaison hectométrique avec l’aéroport.

Page 8 sur 32
Page 9 sur 32
Les Marchés de Nice sont installés sur des terrains d’une surface totale de 26 ha ou 260 000 m².
Le MIN de Nice est constitué en fait de deux MIN, soit de deux zones distinctes séparées par la
RD 6202, reliées entre elles par un pont routier construit par la SOMINICE.

Le MIN Fleurs, à l'ouest de la RD 6202

Le secteur Ouest qui comprend la zone dédiée aux fleurs et aux entrepôts frigorifiques (entrepôts
logistiques de froid négatif) mesure 10 ha.

Le bâtiment fleurs est une grande halle de deux étages et un rez-de-chaussée présentant un certain
intérêt architectural, notamment au niveau de la couverture. Il mesure 160 mètres de long et
78 mètres de large, soit une emprise au sol de 12 500 m² (plus d’un ha).
Il s’organise autour d’une place centrale où se situe le carreau des producteurs. Les boxes des
grossistes entourent ce point central. Les étages sont montés au dessus des boxes avec des coursives
pour 5 800 m² chacun. Au total, les surfaces dans ce bâtiment représentent 28 300 m².

D’autres constructions sont annexées à ce bâtiment principal, ainsi, au total, les bâtiments du MIN
Fleurs représentent 35 000 m².

Au nord du bâtiment des fleurs se trouve les locaux des entrepôts frigorifiques (entreprise STEF-
TFE). Dans ces 4000 m² d’entrepôts dits de froid négatif sont réceptionnés, stockés et réexpédiés
des produits surgelés.

Le MIN Produits Alimentaires, à l'est de la RD 6202

Le secteur Est représente une surface à l’heure actuelle de 16 ha. Il est constitué d'un ensemble de
bâtiments aux usages et finalités différentes :
 au Sud les fruits et légumes et autres produits alimentaires,
 au Nord les Cagettes, la Viande et l’ex Centre Routier de Dédouanement.

Le Sud Est

Le « bâtiment » principal de cette zone est en fait constitué de 4 bâtiments et d’un carreau central
couvert. Les deux enfilades de bâtiments et le carreau central sont séparés par les zones
d’exposition des grossistes et des voies de circulation. Cet ensemble total (bâtiments, carreaux et
voies de circulation) mesure 330 m de long et couvre une surface de 35.000 m², soit 3,5 ha.

Page 10 sur 32
Chaque unité de bâtiment est composée par les boxes des grossistes, avec un étage. Au centre et aux
pignons ont aussi été prévu des bureaux en étage pour des sociétés de service conjointes aux
activités du MIN. Actuellement, il y a 80 boxes grossistes pour une surface de rez-de-chaussée de
11.350 m².

A l’Est de ce bâtiment se trouve un autre bâtiment, initialement consacré aux Pommes de Terre,
d’où son nom. Il contient 12 boxes pour une surface totale de 2189 m².

Le Nord Est

Le MIN Viande est un bâtiment récent, mis en service en 1999, et répond aux normes d’hygiène de
la profession : fermeture totale et froid, quais à hauteur de déchargement, évacuation des déchets. Il
abrite 4 opérateurs dans 3145 m² de locaux.

Le bâtiment dédié à la marée, d'une superficie de 850 m², abrite d'une part la société
"Les Mareyeurs du Sud-Est" spécialisée dans la commercialisation de poissons et coquillages, et
d'autre part sa filiale "Cap Langouste" spécialisée dans la vente de crustacés. Il s'agit d'un bâtiment
très moderne respectant les dernières exigences en matière d'hygiène et divisé en 2 zones : une zone
"poissons" et une zone "crustacés". La zone consacrée aux crustacés est équipée de bassins
reproduisant au plus près les conditions naturelles permettant la conservation, dans des conditions
optimales, de langoustes, de homards, de tourteaux et d'écrevisses vivants.

Le bâtiment des cagettes accueille 3 entreprises qui assurent la gestion d'emballages usagés tels que
palettes, cageots et cagettes. Il dispose de quais de chargement adaptés aux gros porteurs. Il mesure
2000 m².

Enfin, au nord, se trouve la zone de l’ex CRD. Cet ancien Centre Routier de Dédouanement a été
affecté à des activités de bureaux et de stockage et les zones attenantes de 20 000 m² au
stationnement de véhicules pour les sociétés de location situées à l’aéroport. Cette zone doit être
réaménagée dans le cadre de la restructuration des MIN de Nice.

Au total, les bâtiments des MIN ont une emprise au sol de 52500 m² et une surface totale de
plancher de 89500 m², soit presque 9 ha.

Pour les anglo-saxons : quelques conversions


26 ha = 64,25 acres
16 ha = 39,5 acres
10 ha = 24,7 acres
35.000 m² = 376.700 square feet
11.350 m² = 122.170 square feet

Page 11 sur 32
6.1) LES PRODUCTEURS

6.1.1) Les producteurs de fruits et légumes

Il y a environ 295 producteurs qui fréquentent le MIN Produits Alimentaires qui se répartissent de
la façon suivante :
 236 producteurs titulaires d’un emplacement de vente à l’année,
 5 producteurs saisonniers,
 54 producteurs livrant leurs produits aux grossistes.

Ces producteurs sont pour la plupart originaires des Alpes-Maritimes, du Var, des Alpes de Haute
Provence mais aussi des Bouches du Rhône, du Vaucluse, de l’Ain, de l’Ardèche, du Gard, de la
Dordogne, des Hautes-Alpes et de la Corse.

6.1.2) Les producteurs de fleurs et plantes en pots

Il y a environ 295 producteurs qui fréquentent le MIN Fleurs qui se répartissent de la façon
suivante :
 263 producteurs titulaires d’un emplacement de vente à l’année,
 32 producteurs saisonniers.

6.2) LES GROSSISTES

6.2.1) Les grossistes du MIN Produits Alimentaires

43 grossistes en fruits et légumes dont :


 41 grossistes concessionnaires d’un magasin de vente,
 2 grossistes titulaires d’un carreau de vente : betteraviers, champignons, ramasseurs.

15 autres grossistes dont :


 7 grossistes en autres produits alimentaires : épicerie, produits gastronomiques,
produits laitiers, vins et spiritueux, surgelés…,
 2 grossistes en produits de la mer : poissons, coquillages et crustacés,
 4 grossistes en produits carnés,
 2 grossistes en vins et champagnes.

6.2.2) Les grossistes en fleurs et plantes en pots

98 attributaires dont :
 35 commissionnaires - négociants en fleurs et expéditeurs,
 63 attributaires ayant une activité annexe : accessoires pour la fleur, grossistes en
graines et bulbes, transporteurs…

Page 12 sur 32
6.3) LES ACHETEURS

6.3.1) Les acheteurs du MIN Produits Alimentaires

En 2008, 2.639 acheteurs ont fréquenté le MIN de Nice dont :


 349 revendeurs spécialisés en fruits et légumes : vendeurs sur les marchés de
quartier, petits commerces…,
 445 détaillants plurivalents et principalement des épiceries,
 62 collectivités : cantines d’entreprises, maisons de retraite…,
 12 commerces intégrés (magasins à succursales multiples) : Codec, Super U, petit
Casino…,
 26 grossistes extérieurs : Canavese (La Force Verte), Sigaudo…,
 1.271 restaurateurs dont plusieurs prestigieux : Messieurs Chibois de la Bastide Saint
Antoine, Ducasse, Maximin…,
 195 autres commerces : boulangeries, pâtisseries…,
 75 poissonniers,
 204 détaillants en produits carnés.
Ceux-ci proviennent essentiellement des Alpes-Maritimes, du Var, des Alpes de Haute Provence et
de l’Italie.

6.3.2) Les acheteurs du MIN Fleurs


En 2008, 766 acheteurs ont fréquenté le MIN de Nice dont :
 21 acheteurs grossistes extérieurs,
 745 acheteurs détaillants : fleuristes de quartier, fleuristes sur les marchés…
Ceux-ci proviennent essentiellement des Alpes Maritimes et du Var.

6.4) NOMBRE D'EMPLOIS SUR LES MIN DE NICE


Activités produits alimentaires : 1.044
Activités fleurs : 427
TOTAL 1.471
Par ailleurs, on peut chiffrer à près de 3.000 les emplois indirects.

Page 13 sur 32
7.1) PRODUITS ALIMENTAIRES
Il s’agit principalement de légumes de la région :

 EN HIVER

Bette : cette dernière sert à la confection Salades : chicorée, laitue,


des fameux raviolis ou tourtes de bette battavia, mâche, mesclun
Céleri en branche Citron et bigarades
Chou frisé vert Pomme
Navet rond Poire
Poireau Kaki
Oignon (cébette) Kiwi

 EN ETE
Aubergine Grenade
Tomate : cœur de bœuf, longue, ronde Figue
Oignon blanc Fraise
Poivron rouge et vert Framboise
Haricot vert Mûre
Haricot plat Groseille
Concombre Cassis
Courgette ronde Abricot
Courgette longue Pêche
Courgette trompette Brugnon

7.2) FLEURS ET PLANTES

 FLEURS COUPEES

Agapanthe Gerbera Primevère


Ageratum Giroflée Renoncule
Alstroméria Glaïeul Rose
Alvéolé Gypsophile Rucus
Anémone Iris Soucis
Anthémis Lisianthus Sprengeri
Aralia Lys Statice
Arum Mimosa Strelitzia
Aspidistra Muflier Tournesol
Célosie Œillet Tulipe
Chamérops Œillet poète Violette
Chrysanthème Pavot
Cyclamen Pensée
Freesia Pittosporum
Géranium Pivoine

Page 14 sur 32
 PLANTES EN POTS

Abutilon Cycas Paphiopedilum


Aechmea Cyclamen Papyrus
Aechmia 1 Davallia Pensée
Aglaonema Dieffenbachia Phalaenopsis
Alocasia Epiphyllum Piment
Amarillis Ficus benjamina Pommier d'amour
Aralia Fittonia Primevère obconique
Asparagus Géranium Rechsteineria
Asplenium Gerbera Saintpaulia
Bananier Guzmania Schefflera
Begonia Hibiscus Spathiphyllum
Bougainvillée Hypoestes Streptocarpella
Cactus de Pâques Impatiens Streptocarpus
Caoutchouc Iris Tillandsia
Chamaedorea Laurier rose Vriesea
Chrysanthème Lierre Yuca
Crocus Narcisse

Page 15 sur 32
8.1) PRODUITS ALIMENTAIRES

 LES FRUITS

- Abricot - Figue - Pamplemousse


- Banane - Fraise - Pêche
- Cassis - Framboise - Poire
- Cerise - Groseille - Pomme
- Châtaigne - Kaki - Prune
- Citron - Melon - Raisin
- Citron vert - Mirabelle - Rhubarbe
- Clémentine - Myrtille
- Coing - Orange

 LES FRUITS EXOTIQUES

- Ananas - Goyave (Amérique - Mangue


- Banane frécinette du Sud) - Maracuja (Amérique
- Banane plantain - Gros avocat tropical du Sud)
- Carambole (Japon) - Kiwi (Nouvelle - Noix de coco
- Cempedak Zélande) - Papaye (Brésil)
- Durian - Kumquat - Physalis
- Figue de barbarie - Litchi (Chine, Inde, - Sapote Mamey
Afrique du Sud) (Mexique)

 LES FRUITS SECS

- Abricot - Noisette - Noix de Pécan


- Datte - Noix - Pruneau
- Figue - Noix de Cajou

 LES PLANTES AROMATIQUES

- Ail - Coriandre - Oseille


- Aneth - Estragon - Persil classique ou
- Anis - Fenouil frisé
- Basilic - Laurier - Romarin
- Cerfeuil - Marjolaine - Sauge
- Ciboulette - Menthe - Thym
- Citronnelle - Origan

Page 16 sur 32
 LES LEGUMES CLASSIQUES

- Artichaut - Choux de - Haricot - Pois


- Asperge Bruxelles grains ou - Pomme de
- Aubergine - Choux fleur coco blanc terre
- Bette et Brocoli ou rouge - Poivron
- Betterave - Concombre - Haricot rouge, vert
- Carotte - Cornichon mangetout ou jaune
- Céleri rave - Courge - Laitue - Potiron :
- Céleri à - Courgette - Mâche citrouille,
côtes - Echalote - Navet giraumon,
- Chicorée - Epinard - Oignon potimarron,
frisée - Fenouil blanc ou pâtisson
- Choux - Fève jaune - Radis
pommé - Haricot à - Oseille - Salsifis
- Choux non filets - Pissenlit - Scarole
pommé - Poireau
- Tomate : marmande, St Pierre, Cœur de bœuf, noire de Crimée, rose de Berne…

 LES LEGUMES EXOTIQUES

- Piment Antillais
- Chayotte ou chow chow
- Maïs doux

 LES LEGUMES SECS

- Lentille
- Pois chiche
- Pois cassé
- Haricot (coco)

 LA VIANDE
- Bœuf
- Agneau
- Mouton
- Veau
- Porc
- Cabris
- Autruche

 LA VOLAILLE

- Poule
- Poulet
- Pintade
- Canard
- Oie
- Chapon
- Lapin

Page 17 sur 32
 LA CHARCUTERIE ET LES PRODUITS DERIVES DU PORC

- Saucisse de Toulouse - Salami - Langue de Porc


- Chair à saucisse - Chorizo - Pied de Porc
- Chipolata - Soubressade - Foie
- Pérugine - Longanisse - Tripes
- Saucisson - Lard - Jambon cuit
- Saucisson à l’ail - Ventrèche - Jambon fumé
- Jambon cru de Montagne, de Savoie, San Danièle, de Bayonne
- Terrines de Porc, de Lapin, de Lièvre, de Sanglier…
- Pâtés de Porc, de Sansonnet, au poivre vert…
 LES CRUSTACES
- Homards : européens, canadiens
- Langoustes
- Cigales
- Araignées de mer
- Tourteaux
 LES POISSONS

- Turbots - Grondins - Thons


- Loups - Maquereaux - Saumons
- Daurades - Sardines - Harengs
- Colins - Anchois - Petites fritures (jols)
- Morlans - Lottes - Soupe de poissons :
- Rougets - Soles rascasses, girelles,
- Pageots - Espadons rouquets
 LES COQUILLAGES
- Moules - Clams - Coques
- Huîtres - Couteaux - Bigorneaux
- Oursins - Tellines - Bulots
- Palourdes - Coquilles St Jacques
- Clovisses - Violets

8.2) FLEURS ET PLANTES


vendues par les grossistes en plus des produits locaux

- Acacia - Hedera - Menthe


- Aster - Heliantus - Narcissus
- Chelone - Hibiscus - Orchidacea
- Corylus - Hyacinthus - Papaver
- Dahlia - Ixia - Prunus
- Delphinium - Lathyrus - Scilla
- Dianthus - Leucadendron - Zinnia
- Echinea - Liatris
- Freesia - Limonium

Page 18 sur 32
Ci-après les estimations des volumes des transactions
et les tonnages traités en 2007 par les opérateurs :

9.1) LES PRODUCTEURS EN FRUITS ET LEGUMES

4.977,5 tonnes dont :


 4.860 tonnes de légumes
 117,5 tonnes de fruits

9.2) LES GROSSISTES EN FRUITS ET LEGUMES

81.380,5 tonnes dont :


 45.680 tonnes de légumes
 35.700,5 tonnes de fruits

Chiffre d’affaires global (producteurs et grossistes) estimé en fruits et légumes : 137.878.320 €

9.3) LES GROSSISTES EN PRODUITS DE LA MER

4.510 tonnes dont :


 3.200 tonnes de poissons
 1.310 tonnes de crustacés et coquillages

Chiffre d’affaires : 36.000.000 €

Page 19 sur 32
9.4) LES GROSSISTES EN PRODUITS CARNES

8.069,5 tonnes dont :


 6.362 tonnes de viande
 1.482 tonnes de volaille et gibier
 225,5 tonnes de charcuterie

Chiffre d’affaires : 34.016.825 €

9.5) LES GROSSISTES EN PRODUITS ALIMENTAIRES DIVERS

Tonnage global estimé: 15.950 tonnes

Chiffre d’affaires estimé : 83.737.500 €

***
Ci-après les estimations des volumes des transactions et des tonnages annuels
de fleurs et feuillages et plantes commercialisés :

9.6) LES HORTICULTEURS

 48 millions de tiges de fleurs et feuillages


 148 tonnes de feuillages, jeunets et mimosas
 6,4 millions de plantes en pots

Chiffre d’affaires : 40.000.000 €

9.7) LES GROSSISTES EN FLEURS ET FEUILLAGES

 42 millions de tiges de fleurs


 1.913 tonnes de feuillages, jeunets et mimosas

Chiffre d’affaires : 25.000.000 €

9.8) LES ENTREPRISES AUX ACTIVITES ANNEXES

Chiffre d’affaires estimé à 100.000.000 €

***

Le montant total des chiffres d'affaires réalisés


sur les MIN de Nice s'élève à
456.632.645 €

Page 20 sur 32
Lors de la création des MIN, l’Etat a souhaité installer ces marchés en périphérie de ville pour des
raisons liées au transport, mais aussi à l’hygiène et au travail des personnes dans un souci de
modernité.

A Nice, comme ailleurs, les espaces et les locaux construits étaient donc à leurs créations, modernes et
fonctionnels :
 Boxes avec des ouvertures suffisantes
 Aires de déchargement
 Aires d’exposition
 Sanitaires
 Ascenseurs pour l’étage
 Parkings en suffisance pour accueillir les camions de tous gabarits…

Aujourd’hui, les conditions de l’activité des grossistes ont fortement évolué :


 apparition de nouveaux conditionnements des produits
 introduction de nouvelles méthodes de manutention
 éloignement des sites d’approvisionnement
 accroissement du transport routier et des semi-remorques
 nouvelles normes d’hygiène et de sécurité des travailleurs
 apparition du froid pour la conservation et le stockage dès l’exploitation agricole
 concentration des opérateurs et augmentation des volumes traités
 autres façons de commercer que le gré à gré
 concurrence avec de nouveaux opérateurs comme les centrales d’achat et les cash and carry…

Les opérateurs ont suivi ces évolutions en investissant à l’intérieur des boxes : installation de
chambres froides, utilisation d’engins motorisés de manutention au rez-de-chaussée, création
d’ateliers d’emballage ou de première transformation, de plateformes d’assemblage.

La concentration économique des opérateurs s’est traduite par l’accroissement des surfaces
nécessaires. Certains opérateurs possèdent quatre, voire six, boxes contigus.

Aujourd’hui, pour répondre aux enjeux économiques et aux nouvelles règles d’hygiène, la société
gestionnaire des MIN doit nécessairement moderniser ce qui a été construit il y a quarante années.

Quelques enjeux forts :

 Construire des quais à hauteur des poids lourds actuels pour le déchargement-chargement des
marchandises
 Installer l’ensemble des grossistes en rez-de-chaussée pour permettre le travail en continu avec
les engins de manutention
 Mettre aux nouvelles normes d’hygiène l’exposition des produits alimentaires en couvrant les
zones et en installant le froid
 Adapter le traitement des déchets
 Rationaliser la circulation des poids lourds sur le site
Une telle modernisation est aussi l’occasion de remettre aux nouvelles normes certaines installations
comme les portes d’accès, le réseau électrique, les voiries…

Page 21 sur 32
Parallèlement à ces besoins de modernisation, la société gestionnaire des MIN doit travailler
avec les Collectivités Territoriales sur un projet d'éventuel transfert des MIN de Nice.

Ce serait, dans cette hypothèse, une opportunité formidable de modernisation des Marchés.

Enfin, la situation intéressante des MIN amène de nouveaux opérateurs professionnels de


l’alimentaire ou de certains services à souhaiter s’installer dans l'enceinte du Marché, afin de
desservir la métropole niçoise.

L'accueil qui est réservé à ces entreprises doit se faire avec un niveau d'investissement
raisonnable, compte tenu des projets et des études en cours.

Page 22 sur 32
12.1) HORAIRES DES PORTES

Jours Horaires Entrée Horaires Sortie


Porte A du lundi au vendredi de 3h00 à 17h30
Porte B du lundi au vendredi de 5h30 à 17h30 de 3h00 à 17h30
Porte D 7 jours sur 7 24h/24h 24h/24h

12.2) JOURS ET HORAIRES DES TRANSACTIONS

12.2.1) MIN Produits Alimentaires

Jours de grands marchés : lundi, mercredi et vendredi :

 Accès des acheteurs toutes catégories :


- Au parking d'attente porte D : 4h
- Sur l'aire des transactions sans véhicule : 4h
- Sur l'ensemble de l'aire des transactions avec véhicule : 5h

 Sortie de marchandises interdite de 0h00 à 5h15

 Horaires des transactions : de 4h00 à 17h00

Tous les grossistes et producteurs sont présents ces jours là.

Jours de petits marchés :

Le marché est ouvert aux transactions à toutes les catégories professionnelles, toute la journée. Aucun
producteur n'est présent sur le MIN, seuls quelques locaux de grossistes sont ouverts.

12.2.2) MIN Fleurs

Jours de grands marchés des producteurs: mardi et vendredi


Jours de petits marchés des producteurs : lundi, mercredi et jeudi

Horaires des transactions : de 5h30 à 9h00

Les grossistes sont là tous les jours de 5h00 à 12h00.

Page 23 sur 32
12.3) CALENDRIER DES FERMETURES DES MARCHES
ANNEE 2008

Marché "Produits
Marché "Fleurs"
Alimentaires
Lundi 24 Mars 2008
(Lundi de Pâques)
FERMÉ FERMÉ

Jeudi 1er Mai 2008


(Fête du Travail)
FERMÉ FERMÉ

Jeudi 8 Mai 2008


(Fête de la Victoire)
FERMÉ OUVERT

Lundi 12 Mai 2008


OUVERT OUVERT
(Lundi de Pentecôte)

Lundi 14 Juillet 2008


(Fête Nationale)
OUVERT FERMÉ

Vendredi 15 Août 2008


OUVERT OUVERT
(Assomption)

Samedi 1er Novembre 2008


(Assomption)
FERMÉ FERMÉ

Mardi 11 Novembre 2008


(Armistice)
FERMÉ OUVERT

Mercredi 24 Décembre 2008 OUVERT OUVERT

Jeudi 25 Décembre 2008


(Noël)
FERMÉ FERMÉ

Mercredi 31 Décembre 2008 OUVERT OUVERT

Jeudi 1er Janvier 2009


(Jour de l'An)
FERMÉ FERMÉ

12.4) CONTACTS

SERVICE NOM TELEPHONE

Direction et services administratifs Standard 04.92.29.75.75


Service exploitation Christophe NARDELLI 04.92.29.75.82
Service technique Alain MOLLICCHI 04.92.29.75.80

Page 24 sur 32
12.5) PLAN

Page 25 sur 32
1. Prospections dans les Alpes-Maritimes afin de proposer aux restaurateurs et commerçants
un titre d'accès aux MIN

2. Prospections auprès d'établissements tels que les collectivités (maisons de retraite, écoles…)

3. Rapprochement entre les MIN de Nice et les établissements d'enseignement horticole et de


restauration (exemple du Lycée Hôtelier Escoffier de Cagnes sur Mer)

4. Démarches commerciales auprès des entreprises récemment crées et ayant un rapport avec
l'activité des MIN

5. "MIN EN FETE" les 12 et 13 mai 2007 : Portes Ouvertes des MIN de Nice

6. Affichages de panneaux publicitaires, insertions presse et actions de communication (à


l'occasion de la manifestation des "MIN EN FETE" et en décembre)

7. Recherches d'informations sur les différentes manifestations portant sur les produits
alimentaires, les fleurs et plantes et diffusion auprès des grossistes

8. Participation aux réunions organisées par la FFMIN (Fédération Française des Marchés
d'Intérêt National) à Paris et à Toulouse

9. Partenariats avec des associations telles que Interfel et le Comité Départemental Olympique et
Sportif (CDOS)

10. Conférence de presse "Epicerie Sociale" le 15 janvier 2007

11. Visites des MIN par des écoles primaires : environ 500 élèves reçus en 2007

12. Conférence de presse sur le tri sélectif et la gestion des déchets sur les MIN de Nice
en mars 2007

13. Participation au 24ème Sommet Mondial de la Fleur en partenariat avec la Mairie de Nice en
septembre 2007

14. participation à la Grande journée de Mutualisation de l'Académie de Nice le 15 janvier 2007

15. Inauguration de locaux de grossistes venant s'installer sur les MIN

16. Conférence de presse le 7 décembre 2007 au cours de laquelle a été traité les sujets suivants :
 bilan à fin 2007 du tri sélectif des déchets sur les MIN de Nice,
 poursuite d'une politique de développement durable : travaux sur les dispositifs
d'éclairage dans le but d'effectuer des économies d'électricité et mise à disposition
de vélos sur les MIN de Nice,
 participation de la SOMINICE au salon AGECOTEL en février 2008,
 édition 2008 des MIN EN FETE (10 et 11 mai)

Page 26 sur 32
Au 10 novembre 2008

1. Prospections dans les Alpes-Maritimes afin de proposer aux restaurateurs et commerçants


un titre d'accès aux MIN

2. Démarches commerciales auprès des entreprises récemment crées et ayant un rapport avec
l'activité des MIN

3. Participation au Salon AGECOTEL du 3 au 6 février 2008

4. "MIN EN FETE" les 10 et 11 mai 2008 : Portes Ouvertes des MIN de Nice

5. Affichages de panneaux publicitaires, insertions presse et actions de communication


(à l'occasion de la manifestation des "MIN EN FETE" par exemple)

6. Sensibilisation auprès des élèves des écoles primaires sur les bienfaits d'une alimentation
équilibrée riche en fruits et légumes

7. Visites des MIN par des écoles primaires : découverte des fruites et légumes de saison ainsi
que des produits d'importations

8. Inauguration de locaux de grossistes venant s'installer sur les MIN

9. Implantation sur les MIN de nouvelles activités assurant une diversité des produits et des
complémentarités (exemple avec la SARL PINOCCHIO, usine de fabrique de glaces)

10. Publication d'extraits des mercuriales 3 fois par semaine dans le journal NICE MATIN et sur
le site internet de la SOMINICE

Page 27 sur 32
GROSSISTES PRODUITS ALIMENTAIRES

 Grossistes en fruits et légumes :

ALPES FRUITS GIRELLI PRIMEURS SARL


CHAUSSEGROS JPCD PRIMEURS
BABET SARL JUMP – Patrick MASSI
BACELLI PRIMEURS SARL LA PROVENCALE SA
BALICCO FRERES SA LA SOURCE AUX FRUITS
BLAMPIN FRUITS IMPOR.NICE LES JARDINS DE LEA SARL
CASH-FRUITS SAS LES PRIMEURS NICOIS
CO.MO.GE.DA.BA. SA LESLIE FRUITS SARL
CEDRO Patrick MATECA SA
COMPAGNIE VSS SARL MATIMPEX NICE SARL
COMPTOIR MERIDIONAL SARL MC PRIMEURS
COTE D AZUR FRUITS & PRIM NICEAPRIM SARL
DORIAFRUIT NICE'HERB
D'ORIANO P.P.F.L
DUMANOIS PRIMEURS SAS PORLANT GIE
E.MORENO SARL PREMIL
ECOFRUITS SA PRIMEURS ET SAVEURS
ESCODA PRIM S IMPORT SARL
EUROPE FRUITS PRODUCTEURS REUNIS
F.ET L.AZUR SARL SENECHAL ROGER SARL
FANCY PRIMEURS SARL VENERI ERNEST
GAB PRIMEURS VIDAL LOUIS SARL
GIORDAN SARL

 Grossistes en produits carnés :


ABERA S.A.- MAISON BAILET
BAILET J.L.
BIGARD DISTRIBUTION STE
D.T.V

 Grossistes en produits de la Mer :


CAP-LANGOUSTE STE NOUVELLE
MAREYEURS DU SUD EST S.A

 Grossistes en produits alimentaires :


COFRAGEL SARL (Surgelés)
COMPTOIR ALIMENTAIRE CORSE
GARAMBOIS MME, PRESSOIR DES ALPES
GOURMET PRESTIGE SARL
PIACERI ITALIANI
PINOCCHIO SARL
RIVIERA SURGELES
PROVENCE GASTRONOMIE SARL

 Grossiste en vins et spiritueux :


SDVC (Sté de Distribution des Vins et Champagnes)
SVB DISTRIBUTION SARL

Page 28 sur 32
 Les courtiers :
ECOFIS
FDC DISTRIBUTION SARL
INTERMER SARL
NATUR.DIS. GIE
TOMJOU SARL

ENTREPRISES AUX ACTIVITES ANNEXES SUR LE MIN PRODUITS ALIMENTAIRES

 Les restaurants :

CAFE DU MARCHE
LA MAISON DES CAPRICORNES

 Les banques :

BANQUE POPULAIRE DE LA CÔTE D’AZUR


CREDIT AGRICOLE

 Les récupérateurs d’emballages :

AMENAGEMENT SERVICES SARL


M. BATTISTONI PAUL
M. FOLCO NICOLAS

 Les transporteurs abonnés :


B.C. TRANSPORTS SARL MERCIARI TRANSPORTS
BLANCHER SA S.L.T.P. S.A
COSMAR International STE (transitaire douane) SPECIAL CARGO SARL
DISPAM S.T.I.V.M SA
DTFCA SARL SOULAGE SARL TRANSPORT
ENTREPRISE PELLEGRINO SARL STAT TRANSPORTS
ERIKTRANS TRANS ALTIC
FRIGO TRANSPORT 84 TRANCOSATAL PROVENCE SAS
FRIGORIFIQUES C.A. JURA TRANSP.FRIGORIF.EUROP.SA
GAUTIER STE D.TRANSPORTS TRANSPORT INTER LEGUMES
JACOB FRERES TRANSPORTS
LERDA ET FILS SARL

 Les transporteurs non abonnés :

CONSERVA PIETRO ET FIGLI LA FLECHE CAVAILLONNAISE


CONSORZIO COSPED MARCOT TRANSPORTEUR
COSTA BRUNO MR MOOY B.V. TRANSPORTS
DL TRANSPORTS S.A P.P.F.L SARL
GENNARO CALABRESE MR PEFI S.N.C
HEPNER S.A. STAGECRAFT Ltd

Page 29 sur 32
 Les auto-écoles :

NICE FORMATION
A.F.C.R. SARL

 Les institutionnels :

Association Syndicale autorisée pour l'Aménagement et le Développement de l'Irrigation des Alpes-


Maritimes (ASADIAM)
Direction Départementale de l'Agriculture et de la Forêt (D D A F)
Direction Départementale de l'Equipement (D D E)
Société d'Aménagement Foncier et d'Etablissement Rural (SAFER SA)

 Les associations :

ADRESOP
COMITE DEPARTEMENTAL OLYMPIQUE ET SPORTIF DES A.M
LIONS CLUB INTERNATIONAL DISTRICT 103

 Les autres services :

ASTREE PROVENCE SA (Bureau)


BFC SERVICES (Climatisation, froid)
CLAIRAZUR (Nettoyage)
GRANIOU JEAN SA (Electricité)
INTERNATIONAL TRANSPORT (Voitures de Maître)
LYONNAISE DES EAUX France (Bureau)
MAITRE GRAC STEPHANE (Avocat)
NICE RIVIERA TOURISME (Voitures de Maître)R.B.I. France SARL (Conseil en ingénierie)
R.K. DIFFUSION SARL (Communication par l’objet)
SITA SUD (Stockage)

Page 30 sur 32
GROSSISTES FLEURS

A.Z. FLEURS SARL FLEURS QUALITE PLUS COTE D'AZUR NICE AZUR FLEURS
ALBERO FLEURS SARL FLORA NICE SARL NICE QUALIFLEURS SARL
AUDA FRANCIS EURL FLORIF FRANCK SARL NISFLOR S.A.
BARBIER NADINE MME FLORISSANT SARL SL FLEURS SARL
BELGRANO SARL FOREST COMPANY EURL SPINELLI JOSEPH MR
CIESSE FLOWER EXPORT SRL GASTALDI LIBERO M. STEINER FLEURS SARL
DALMASSO JACQUELINE MME GASTALDI SARL
DISTRIBUTION FLEURS PLANTES GRAZUOLO RICHARD M.
ELIFLEUR S.A. JPPO SARL
FIORELLA IMPORT SARL LAVILLE SARL
FIORELLA SARL MASSA Père & Fils - GAEC

ENTREPRISES DE PRODUCTION (Mise en marché) :

BELLONE GAEC
M. CACCIABUE ERIC
FABRICE ALLARD EARL
GUIDO PIERRE M
PETTINATI EARL
PRIOLO PATRICE
SCOFFIER HENRI SCEA

ENTREPRISES AUX ACTIVITES ANNEXES SUR LE MIN FLEURS

 Les accessoires pour fleuristes :


CELLOPACK EMBALLAGES SARL
CERAMPOT SARL
HORTIPLAST SA
MIDIS SARL
PACTOUT SARL

 Les coopératives agricoles :


CENTRE MEDITERRANEEN D’AGRICULTURE SICA
TERRES D AZUR S.A.

 Les restaurants :
BAR RESTAURANT DES FLEURS
BAR DU CADRAN

 Les banques :
CREDIT AGRICOLE

 Les associations :
NICE QUALITE PLUS ASSOCIATION

Page 31 sur 32
 Les transporteurs abonnés: Les transporteurs non abonnés :
AALBURG TRANSPORT B V CETUP – CIE EUROPEENNE
B.C. TRANSPORTS SA SAVAC SUD EST SAS
BERBEE TRANSPORTS (Transport de personnes)
BLANCHER LOGISTIQUE BATTAGLIA Roberto Mr
BOUTTAU SARL BOUGNON FRERES SARL
BREEWEL TRANSPORTS/B.V ELOUARD TRANSPORTS
EXPONOVA
CHABAS FLEURS S.A
FLORISSANT SARL
CHABAS TRANSPORTS SA
GETRU KOELTRANSPORT BV FLOWER EXPRESS SRL GHERSI
JAN DE RIJK FRESH LOGISTICS B.V. GASTALDI SARL
N.J.L.A. DE HAAS BEHEER B.V. MOINS EDWIGE MME
PORTMANN S.A. O6 EXPRESS ETS
T.F.E. MEDITERRANEE PRACHER TRANSPORTS GMBH
TRANS SUD SARL SALOPEK YVAN MR
STRECK STE
UNIONFLOR SRL

 Les auto-écoles :
AFT-IFTIM / Formation Continue
MBM
NICE FORMATION
AFCR
SPS 06 SUD PREVENTION SECURITE AM

 Les institutionnels :
AEROPORT NICE COTE D'AZUR
CHAMBRE D AGRICULTURE DES A.M.
F.D.G.E.D.A.
F.D.S.E.A. STE CIVILE

 Les autres services :


3 C. COM SARL (Conseil pour la gestion et affaires)
ARENAS ASSURANCES
AXIOME SARL (Fabrication d'appareils de réception, reproduction de son et d'image)
BENGSCH CHRISTIAN (Production de films)
BOTANICA JARDINS SERVICES (Entretien de jardins, création)
BRODERIE AND CO SARL (Broderie)
CHANTAL MOREL SARL (stockage d'accessoires pour fleuristes et décoration)
COLITEL (Transport de colis)
CTAL SARL (Vétérinaire, produits pour animaux)
FALCINI ET CIE (Maçonnerie)
FLORE SARL (Composition florale)
IMAGE PUBLIQUE (Entreprise de spectacle)
ITANOD (Communication par l'objet)
JPS SARL (Décoration florale évènementielle)
LL INDUSTRIE (Construction de pièces mécaniques)
MIN LAVAGE POIDS LOURDS
ORANGE France (Téléphonie)
PLANTS ET SERVICES SARL (Décoration florale)
PROFESSIONNEL SEMENCES (Graines, bulbes)
RABAH BATIMENT SARL (Maçonnerie)
ROW SARL
SAINT FIACRE SARL (Entretien de jardin, création)
STATION SERVICE DU MIN (Carburant, mécanique générale)
STEF-TFE (Location de cellules en froid négatif)
SWORD PRODUCTIONS (Production de films)
TRAVERSO ET CIE SCS (Evènementiel)
UNITE MOBILE DE PREMIERS SECOURS (Formation au sauvetage)
VIA RIVIERA (Distribution de journaux publicitaires)

Page 32 sur 32