Vous êtes sur la page 1sur 26

SECRETS ETERNELS DE SANTE ET DE RAJEUNISSEMENT

SECRETS ETERNELS DE SANTE ET DE RAJEUNISSEMENT [Sélectionnez la date] [Tapez le sous-titre du document]

[Sélectionnez la date]

[Tapez le sous-titre du document]

Secrets éternels de santé et de rajeunissement

Pour des raisons de légalité

L'auteur de ce livre, Andreas Moritz, ne prône pas l'utilisation d'une forme particulière de soins de santé, mais estime que les faits, chiffres, et la connaissance présentés ici devraient être disponibles à chaque personne concernée par l'amélioration de son état de santé. Bien que l'auteur ai tenté de donner une compréhension profonde des sujets abordés et d'en assurer l'exactitude et l'exhaustivité des informations provenant de toute source autre que le sien, lui et l'éditeur déclinent toute responsabilité pour les erreurs, inexactitudes, omissions ou inconsistance ci-après. Aux affronts de personnes ou d'organisations sont non intentionnelles. Ce livre n'est pas destiné à remplacer les conseils et le traitement d'un médecin qui se spécialise dans le traitement des maladies. Toute utilisation de l'information contenue dans ce document est entièrement à la discrétion du lecteur. L'auteur et l'éditeur ne sont pas responsables d'éventuels effets indésirables ou des conséquences résultant de l'utilisation de l'une des préparations ou des procédures décrites dans ce livre. Les déclarations faites aux présentes sont à des fins pédagogiques et théoriques et ne sont principalement basées que sur l'opinion propre d’Andreas Moritz et de ses théories. Vous devriez toujours consulter un professionnel de la santé avant de prendre toute alimentaires, nutritionnels à base de plantes ou homéopathiques compléter ou commencer ou arrêter tout traitement. L'auteur n'a pas l'intention de fournir des conseils médicaux, ou d'offrir un substitut de celui-ci, et ne fait aucune garantie, expresse ou implicite, relativement à tout produit, tout dispositif ou la thérapie, que ce soit. Sauf indication contraire, aucune déclaration dans ce livre n’a été examinées ou approuvées par la Food and Drug Administration ou de la Federal Trade Commission. Les lecteurs doivent utiliser leur propre jugement ou consulter un expert en médecine holistique ou leur médecin de famille pour des applications spécifiques à leurs problèmes individuels.

Secrets éternels de santé et de rajeunissement

Sommaire

INTRODUCTION

3

CHAPITRE 1 : LE MYSTERE DU CORPS/ESPRIT

10

Esprit sur matière

10

Tester votre réponse au corps/esprit

11

Stress et Thymus atrophié

13

Placebo le vrai guérisseur ?

14

Lorsque le placebo devient une médecine

15

Le placebo en action

16

Le miracle de la guérison spontanée

18

La guérison dépend du patient

19

La pratique médicale d’aujourd’hui est-elle digne de confiance ?

20

Pourquoi certains guérissent et d'autres pas

22

Le changement de paradigme

23

CHAPITRE 2 : LES LOIS DERRIERES LA MALADIE ET LA SANTE

25

La maladie n’est pas naturelle

25

Secrets éternels de santé et de rajeunissement

« Si ce n'est jamais de notre faute, nous ne pouvons pas prendre la responsabilité. Si nous ne pouvons pas assumer la responsabilité pour cela, nous serons toujours sa victime »

Richard Bach

INTRODUCTION

Une bonne santé est le bien le plus précieux que vous pourriez éventuellement avoir.

Cette simple vérité s'applique aussi bien à un bébé nouveau-né qu’aux personnes âgées, à une mère, un médecin, l'homme de la rue, ou au président d'un pays. Chaque fois que votre corps devient malade ou ne fonctionne pas selon ce que vous considérez comme normal, vous être peut-être en train d’expérimenter un état d'inconfort, de peur ou de dépression qui ne peuvent être corrigées que par le rétablissement de l'ancien état de santé et de vitalité de votre corps. Pour vous sentir vraiment à l'aise en vous et dans votre entourage, vous devez être en mesure de renoncer à toute forme de « mal-aise » Vous êtes en effet capable de guérir par vous-même. Votre état de santé n'est qu'un reflet de la manière dont vous percevez vous-même et votre monde, ce qui place la responsabilité de votre bien-être là où elle devrait être - dans vos propres mains. Pourtant, une fois que vous avez réalisé une bonne santé, vous avez fait beaucoup plus que de vous sentir simplement bien. Vous êtes devenu « un tout », peut-être pour la première fois dans votre vie.

Secrets éternels de santé et de rajeunissement peut contribuer à libérer la formidable puissance de guérison qui sommeille en vous et rétablir l'équilibre à tous les niveaux du corps, âme et esprit. Cela établit une zone de confort permanent ou un sens continu de satisfaction et, par conséquent, fournit la base pour une vie créative, réussie et valorisante.

Lorsque la maladie survient ou lorsque notre corps commence un vieillissement anormalement rapide, nous ressentons tout à coup une pression urgente de rechercher une solution qui promet un soulagement rapide. Aujourd'hui, il existe un médicament ou un traitement pour presque toutes les maladies. Il semble que ce soit gravé dans notre système de croyance que si l'on supprime ou élimine les symptômes d'une maladie, nous éliminons automatiquement la maladie. Pourtant, rien ne pouvait être plus éloigné de la vérité. Chaque fois que nous enlevons un symptôme sans remédier à sa cause, nous sommes encore loin de retrouver l'équilibre nécessaire pour la santé continue et la vitalité. Par conséquent, la bonne santé reste e un rêve et nous nous résignons aux dictons du genre: « Eh bien, c'est la vie! » ou, « Nous devons tous de mourir de quelque chose ! ».

Regagner la santé ne consiste pas à appliquer une solution rapide et magique ; il s'agit plutôt d'un processus de reconstruction qui affecte chaque aspect de la vie, à savoir, la créativité, le travail, les relations, les émotions, le bonheur, etc. Il serait très simpliste de supposer que quelques pilules de vitamines, un nouveau médicament miracle, une opération, ou d'autres traitements pourraient, dans l'éperon d'un moment, annuler les effets de nombreuses années de négligence. Le corps peut avoir enduré beaucoup de pression parce que ne recevant pas une nourriture appropriée et suffisamment de sommeil et d'exercice pendant des années. Secrets éternels de santé et de rajeunissement implique d'établir les conditions préalables pour que le corps puisse mieux faire ce qu'elle connaît le mieux - la création et le maintien de l'équilibre - indépendamment de l'âge et des problèmes de santé antérieurs. La clé pour créer l'équilibre dans chaque aspect de votre vie peut être trouvée lorsque vous commencez à être responsable de votre propre santé.

Secrets éternels de santé et de rajeunissement

Ce livre traite avec les questions les plus terre-à-terre de la santé, telles que le mode de vie, l'alimentation, la nutrition, les exercices de routine quotidiens, etc., dont certaines que j'ai tiré de la médecine ayurvédique. Ayurveda, qui signifie littéralement « science de la vie », est le système le plus ancien et complet de soins naturels de santé. En plus des connaissances éprouvées par le temps du système Ayurveda dans les techniques de guérison et la longévité, vous apprendrez aussi la façon d'appliquer un certain nombre de procédures efficaces et profondes de nettoyage qui peuvent avoir des effets miraculeux sur votre état de bien-être physique, émotionnel et spirituel. Les connaissances scientifiques simplifiées et le bon sens utilisé dans ce livre suscite la motivation pour «tourner la clé» de la santé et de rajeunissement. L'ouvrage jette aussi une lumière sur les maladies les plus communes et incomprises des pratiques médicales d'aujourd'hui et dont chacun doit être conscient.

Concernant l'amélioration de la santé et le bien-être, nous avons besoin d'un changement majeur dans la conscience individuelle et collective. Nous devons nous éloigner des idées préconçues d’attente de la maladie et du vieillissement pour aller vers l'anticipation de la jeunesse continue et de la vitalité. Le vieux dicton que tout le monde doit vieillir et mourir semble tellement être une doctrine vérifiée à plusieurs reprises que la plupart des personnes dans le monde suivent aveuglément sans même une remise en cause de sa validité. Serait-il possible, autrement dit, que la maladie et la vieillesse se produisent parce que nous croyons qu’elles sont une malédiction inévitable, que nous sommes tous soumis et condamnés à vivre avec ? Dans l'affirmative, afin de confirmer la malédiction ou la conviction, comme il arrive à n'importe quel autre prophétie qui se réalise, nous plantons le décor pour son exécution. Bien que peu conscient de ce drame, nous nous laissons aller à différentes méthodes d'autodestruction par le biais des régimes dérogatoires, de style de vie et de comportement. Dès l'enfance, nos parents, nos différents enseignants, et la société nous ont condamnés au «fait» que le corps n'a pas d'autre choix que de se détériorer et de finir par mourir de vieillesse ou d’une maladie. Cette croyance généralement acceptée provoque un grand sentiment d'être hors de contrôle, d'être entraîné dans le couloir sombre du temps par une force mystérieuse appelée le processus de vieillissement.

Le sentiment de ne pas être en charge de ou avoir le contrôle est l'une des causes les plus courantes de maladies physiques et mentales; la plupart des gens l'appelle le « stress ». L'idée d'être vulnérable et en danger génère la peur, qui à son tour déclenche des modifications biochimiques profonde dans le corps . Ces changements deviennent la « réalité » physique de la mauvaise santé et du vieillissement. Grâce à l'intime connexion psycho-physiologiques (esprit / corps), chaque pensée et sentiment, à un degré plus ou moins élevé, altère votre expérience de la santé et de bien-être. Un épisode de dépression peut paralyser votre système immunitaire, et tomber amoureux peut l'améliorer grandement.

Si vous êtes convaincu que le vieillissement est naturel et ne peut être évitée alors c'est la réalité que vous créez pour vous-même. De même, vous pouvez vous appuyer sur la même force qui provoque la destruction du corps et l'orienter vers la guérison et le rajeunissement. Vous pouvez vous prouver que vieillir et être affecté par la maladie ne sont rien d’autre que des projections manifestes de l'ignorance sur la nature réelle de la vie. Maladie et vieillissement ne font pas partie de la conception génétique de votre corps. Même le soi-disant «mort-gène», qui est chargé de mettre fin à la vie des cellules de notre corps en fonction de leurs différentes durées de vie prédéterminée, est celui-là même qui nous maintient en vie. Sans ce gène, nous serions tous mort d'un cancer au bout de quelques semaines. En ce sens, la destruction contrôlée est le dispensateur de la vie, et la vie qui a perdu le contrôle peut être le signe avant-coureur de la mort. Il n'ya rien dans la configuration d'origine normale de notre corps qui pourrait indiquer qu'il est à l'origine de son propre vieillissement ou des maladies. Mais il ya suffisamment de preuves pour montrer que le vieillissement et la maladie sont originaires des effets combinés de la peur, des attitudes mentales et les émotionnelle négatives et de l'accumulation excessive de déchets toxiques dans le corps.

Secrets éternels de santé et de rajeunissement

En tant que race humaine, nous sommes sur le point de reconnaître la vanité de participer à l'hypnose de conditionnement social qui maintient notre esprit voilé dans l'ombre de l'illusion. Beaucoup d'entre nous ont déjà commencé à laisser tomber les craintes et les doutes qui nous empêchent de réaliser nos immenses pouvoirs qui attendent patiemment en nous pour être mis en action. Pour faire une véritable différence dans la vie, nous aurons besoin d'employer notre vaste potentiel d'énergie, de créativité et d'intelligence pour les questions vraiment essentielles dans la vie et pour générer un profond sentiment de bonheur. L'une des clés pour libérer notre potentiel infini est le corps lui-même.

Le corps est constamment engagée à transformer ses cellules, ce qui en soi est un processus miraculeux et extrêmement complexe, non encore égalé par aucune création de l’homme (s'il vous plaît noter que chaque fois que j'utilise les termes «homme» ou «l'humanité», je me réfère aux deux sexes). Les nombreux types de protéines qui composent votre gènes et constituent les cellules de votre corps sont remplacés dans les 2 à10 jours. Les études de radio-isotopes montrent que 98 pour cent des atomes qui composent votre corps aujourd'hui ne seront pas là dans un an. Le processus de renouvellement affecte toutes les parties du corps, y compris le sang, les muscles, les organes, les matières grasses, les os, les nerfs, et comme l'a récemment confirmé, les cellules du cerveau. Avec le remplacement continuel de vos cellules, vous devriez être en mesure d'avoir un nouveau corps et par conséquent un nouveau bail sur la vie, au moins une fois chaque année. Dans ce livre, vous apprendrez, au sujet de l'organisme, des mécanismes intégrés qui peut arrêter l'horloge du vieillissement et vous rendre plus jeune et plus sain à mesure que le temps passe.

Nous sommes en plein milieu d'une transformation globale formidable qui a beaucoup influencé, sinon

ébranlé, le fondement même de la médecine conventionnelle. L'ancienne division du corps et de l'esprit en des entités totalement distinctes et indépendantes s'effrite rapidement avec les connaissances fournies par les ailes les plus progressistes de la science médicale comme la psycho-neuro-immunologie ou Médecine du Corps/Esprit. Même si la division artificielle du corps et esprit, qui est fondé sur les paradigmes anciens et dépassés pour comprendre la nature de l'homme, n'a jamais vraiment existé, il a néanmoins été assez puissant, et l’est encore dans une certaine mesure, pour faire croire à l'homme qu'il est essentiellement un être physique. Comme l'importance de l'esprit dans le domaine de la santé humaine a été souvent ignorés par ceux qui ont été chargés de prendre soin d'elle, cette division de la vie humaine en physique et mentale a aussi éloigné aussi loin que possible toute possibilité de parvenir

à un état relativement satisfaisant de la santé .Comme il apparaîtra à la lecture de ce livre, au lieu

d'éradiquer la maladie à partir de la surface de la terre, l’approche par les symptômes des soins de santé a considérablement limitée le succès de la médecine dans le traitement de la maladie et, dans une mesure substantielle même, contribuée à la survenue de maladies chroniques de portée mondiale.

Ce n'est que maintenant que nous commençons à reconnaître le caractère indissociable du corps et de l'esprit. Les découvertes pointues dans le domaine de la Médecine Corps/Esprit ont déjà aidé des milliers de personnes à recouvrer leur santé. Ils montrent que l'esprit et le corps n'existent jamais comme des entités distinctes ou indépendantes. Une main ne peut jamais écrire une lettre, sauf si l’esprit ordonne à la main de le faire. Vous ne pouvez pas déplacer, même les yeux pour lire ces mots à moins que votre esprit vous en donne l'instruction définitive à suivre leur séquence. Notre vie est contrôlée par ce qui pourrait à juste titre être appelée « Super Conscience Corps/Esprit ». Sans sa présence de supervision, les 60-100 mille milliards de cellules de l'organisme, avec leurs plus d'un billion de réactions biochimiques par seconde chacune, seraient capable de générer un chaos et une confusion qui seraient proportionnels

à ceux créé dans la dissolution de l’Univers.

Vous pouvez éprouver la relation intime entre l'esprit et le corps lorsque vous avec des crampes d’estomac lorsque vous êtes bouleversés, ou quand vous perdez connaissance à la suite d’une soudaine mauvaise nouvelle. Certaines personnes sont littéralement devenu gris du jour au lendemain en raison d'un événement traumatique et d'autres rougissent quand ils se sentent embarrassés. Les crises

Secrets éternels de santé et de rajeunissement

cardiaques peuvent être déclenchées par un accès subit de colère ou d'anxiété intense, indépendamment du fait que les artères sont encombrées ou ouvertes. Toutes les pensées et sentiments sont facilement traduites en composés biochimiques dans le cerveau et dans toutes les autres parties du corps, modifiant ainsi l'apparence physique et la performance. En fait, chaque bit de l'activité mentale nous laisse avec une sensation physique spécifique, connue sous le nom d'émotion. Les émotions sont composées aussi bien des impulsions mentales que des effets physiques et elles expriment la totalité de votre état de santé à un moment donné.

Votre système endocrinien, qui produit des hormones en réponse à vos expériences mentales, est en fait votre pharmacie personnelle, et c'est gratuit. Votre pharmacie intérieure peut fournir tout médicament dont vous avez besoin et vous êtes le pharmacien qui écrit les prescriptions appropriées. En fonction de votre réponse ou réaction émotionnelle à un événement ou un problème particulier, les médicaments et leur posologie varient en conséquence. Ils peuvent être des hormones du stress telles que l'adrénaline, le cortisol ou le cholestérol. Lorsqu'il est libéré dans la circulation sanguine en réponse à la colère, la peur ou le rejet, par exemple, la sécrétion d'hormones peut sauver votre vie, mais dans le long terme, elles peuvent endommager les vaisseaux sanguins et inhiber le système immunitaire. Vos émotions heureuses, d'autre part, se manifestent comme les endorphines, la sérotonine, l'interleukine ou d'autres drogues qui sont liés à l'expérience du plaisir et de la joie. Si vous en produisez suffisamment, vous pouvez même être en mesure sinon d'arrêter, du moins, de freiner le processus de vieillissement.

Des études soigneusement contrôlées ont montré que vous pouvez réduire votre âge biologique de 10-15 ans dans en dix jours, pourvu que votre interprétation de votre expérience de vie passe par des changements soudains et positifs. Mais vous pouvez aussi vieillir de 20 ans en une seule journée, si vous entrez dans un état de désespoir et de dépression. Les hormones peuvent avoir des effets extrêmement puissants, tant dans un sens positif et que négatif. Encore plus puissants que les hormones sont les intentions de la pensée qui les provoquent.

Depuis de nombreuses années, des hôpitaux ont enregistré des cas de ce qui est généralement connu comme « la rémission spontanée ». Une rémission du cancer ou autres maladies graves peut se produire quand une personne a vécu un état de bonheur soudain et sans précédent. D'autres « tombent » sous l'émotion spontanée du rire, qui, par conséquent peut arrêter une maladie en phase terminale. Notre constitution physique est capable de fournir des produits chimiques inconnus jusqu’alors et extrêmement puissants en réponse à une perception nouvelle de la réalité. Cette capacité intrinsèque du système esprit/corps humain va faire évoluer notre système endocrinien, à un niveau beaucoup plus élevé d'efficacité et conférer des capacités à notre corps au-delà de notre niveau actuel de compréhension ou d’imagination. La relation esprit/corps sera discuté longuement dans ce livre parce qu'il forme une partie essentielle de nos efforts pour améliorer la santé physique et mentale.

Le voyage de l'élaboration d'un état permanent de santé et de vitalité n'est pas tant lié au traitement des maladies, qui est la principale préoccupation de la médecine conventionnelle. La vraie guérison est plus sur le rétablissement de la connexion sans faille qui existe entre le corps et l'esprit. L'obscurité dans une pièce disparaît quand on allume la lumière, et il en est de même de la maladie qui disparaît par l'acte de production d’effets sains et vitalisant dans notre corps et notre esprit. La santé demeure un rêve irréalisable lorsque le focus est sur la maladie.

Une loi naturelle de base stipule que l'énergie suit la pensée. Si la maladie est votre point d'attention, ou reste un point de référence et de vérité dans votre vie, vous allez être coincé avec elle parce que la maladie se nourrit de l'énergie négative. Plus de 90% des maladies dans notre civilisation occidentale sont chroniques par nature; pour ces dernières il n'existe pas de traitement efficace disponible, du moins pas dans le domaine de la médecine traditionnelle. L'insuffisance de notre système médical moderne dans le traitement avec succès des maladies chroniques est enracinée dans la conviction collective que

Secrets éternels de santé et de rajeunissement

nous devons nous débarrasser des symptômes de la maladie afin de recouvrer notre santé. Si nous nous focalisons sur la mise en place des conditions préalables à la création et au maintien d’une bonne santé, elle serait naturellement de retour. Ce n'est pas la maladie qui a besoin d'attention, c'est le patient qui a besoin d'amour, de soins, de nourriture et du sentiment d'être à nouveau au complet. La seule expérience la plus importante dont le système déséquilibré corps/esprit a besoin pour sa guérison est l'expérience du bonheur, qui survient lorsqu'une personne commence à prendre sa santé en mains et supprime toute congestion qui pourrait exister dans son corps. Ceci est un processus hautement responsabilisant, qui est doux au cœur, au corps et à l’âme.

Une passionnante étude a montré que les gens heureux sont les moins susceptibles d'attraper un rhume, peu importe la fréquence à laquelle vous les exposer à un virus du rhume. De même des gens qui sont amoureux montrent une plus grande résistance aux maladies. Créer un bon état de santé peut être un puissant événement de génération de joie. La joie retourne spontanément chez une personne qui, souffrant d'un rhume ou d’une maladie, commence à se sentir mieux à nouveau. Seuls le bonheur et la santé sont intéressants pour nous, la maladie ne l'est pas. Les gens malheureux ne peuvent jamais être vraiment en bonne santé, tout comme les personnes malades ne peuvent jamais être vraiment heureuses. Une personne qui souffre d'un cancer et apprend à appliquer les méthodes de regain de son bonheur telles que décrites dans ce livre peut être guérie, mais s'il continue à haïr son père, sa mère ou sont ex, même celles-ci ou des thérapies similaires sont vouée à l'échec dans le long terme. En se concentrant sur la maladie ou la négativité dans la vie on reste coincé dans les cycles non résolus de la colère et des conflits. Ceci, à son tour, aura un effet puissant de suppression immunitaire et évite la vraie guérison d'avoir lieu. L'accent mis sur les caractéristiques d'une maladie destructrice - largement connus comme des symptômes de la maladie - ne peut servir de source d'inspiration pour obtenir une réponse à la vraie guérison et conduire à un état de sante en constante. Il ya, en fait, rien à gagner dans la fascination pour la maladie. En revanche, il ya tout à gagner dans la fascination pour la santé.

Le corps humain n'a pas de programmes intégrés pour la maladie, mais il a de nombreux programmes pour maintenir un état d'équilibre parfait, ou d’harmonie. C'est de la nature de l'être humain d’être en bonne santé, mais il est de notre devoir de définir les conditions préalables à ces programmes pour travailler efficacement. La guérison est absente lorsque le bonheur est absent. Les personnes affligées, dont le sens de la joie est presque devenu inexistant, le montrent le plus nettement. Les veuves ont le risque le plus élevé dans un groupe d’avoir le cancer. La tristesse, due à la perte d'un être cher, bloque la réaction immunitaire normale d'une personne à combattre les cellules cancéreuses, même si son taux de cellules T est dans la plage normale. Les dernières études sur les maladies du cœur montrent que l'absence de bonheur et de satisfaction professionnelle sont en tête de liste des facteurs de risque de crise cardiaque ; elles sont beaucoup plus dangereuses pour notre santé que les graisses animales, l'alcool et même les cigarettes.

Le but principal de la vie d’accroitre le bonheur. Toute action qui ne soutient pas ce principe fondamental de la vie est vouée à l'échec ou à générer des problèmes. Cela est aussi vrai dans le domaine de la santé comme pour dans les autres domaines de la vie. La plupart des conseils donnés dans ce livre ont un effet d’élévation ou un de clarification, fournissant ainsi un fondement solide pour créer et maintenir une bonne santé. Le nettoyage du foie décrit dans le chapitre sept, qui peut enlever des centaines de calculs biliaires dans le foie et la vésicule biliaire en quelques heures, peut par elle-même déclencher des vagues de bien-être total et éliminer de profondes colères et frustrations. Le débouchage des conduits et canaux de circulation sévèrement bloqués dans le corps peut avoir des effets de sérénité et très certainement changer les priorités dans la vie de quelqu’un. Avec l'amélioration continue de votre santé vous vous découvrirai entrain d’entrer dans un état de complétude où les pièces du puzzle de la vie vont naturellement apparaître dans leurs places correctes.

Secrets éternels de santé et de rajeunissement

Comme vous l'avez lu sur les différents moyens d'améliorer votre santé physique, vous devez vous rappeler que cela est étroitement lié à votre bien-être mental et émotionnel. Si vous êtes atteint d'une maladie particulière, comme le cancer, une maladie cardiaque ou le sida, mis à part le traitement de l'aspect physique de ce déséquilibre, vous aurez également besoin d’être assisté sur le côté mental et émotionnel. La maladie n'est pas quelque chose que vous avez « attrapé ». Au contraire, c'est quelque chose que vous créez en mettant en place les mêmes limitations et difficultés qui empêchent votre corps et votre esprit de retrouver leur état naturel d'équilibre ou de santé.

Nous n'avons pas besoin d'avoir la permission de quelqu’un pour améliorer notre santé, parce que c'est notre droit de naissance. Les conseils donnés dans ce livre ne sont pas destiné à guérir des maladies, car ce n'est pas la maladie qui a besoin d’être guérir, c'est la personne souffrante qui a besoin d'être un tout, heureux et indispensable à nouveau. Vous ne pouvez jamais vraiment guérir une maladie parce que la maladie se produit uniquement lorsque la santé n'est plus en cours de création, lorsque vous n'êtes plus en phase avec votre objectif intrinsèque, votre sens naturel de l'existence joyeuse, et le monde extérieur. Mais une fois que vous avez permis à l'équilibre de revenir dans votre corps et votre esprit, la maladie disparaîtra par lui-même tout comme l'obscurité de la nuit disparaît avec la lumière du jour.

La plupart des données et des recherches mentionnées dans ce livre est basée sur ce que est généralement considérés comme sources « fiables », telles que les publications et revues scientifiques. Mais même si je ‘ai cité des études de recherche scientifique à travers le livre afin de clarifier et éclairer des idées de base, je suis d'avis que la recherche en elle-même ne peut pas servir comme une source fiable de la vérité et de la réalité. La raison en est qu'il ne peut jamais y avoir un type de recherche qui reste inchangés malgré l’évolution des facteurs spatio-temporels, la subjectivité inexplicable des chercheurs et de leurs sujets de recherches, ainsi que les objectifs escomptés de la recherche.

À mon avis, la recherche scientifique ne doit pas être utilisé d'une manière exclusive pour formuler une vérité particulière dans la vie car il est très facile d’employer des études de recherche comme un moyen de manipuler les opinions et les croyances. Aux États-Unis, la FDA retire environ 150 produits pharmaceutiques du marché chaque année en raison des effets secondaires nuisibles et dangereux qu'ils génèrent chez de nombreux consommateurs. Ce sont les mêmes médicaments que la FDA avait approuvé plusieurs années auparavant, sur la base de la «rigueur scientifique» des procédures d'essai qui sont employés dans toutes les études cliniques d'aujourd'hui. Prenons l'exemple du médicament VIOXX contre l'arthrite, ou d'autres analgésiques, y compris CLELEBREX, Aleve, et le Bextra. N'est-il pas tout simplement étonnant que ces médicaments toxiques, coûteux aient pu avoir passé tous les soi-disant tests scientifiques rigoureux, de sécurité scientifique et être vendus à des millions de personnes souffrant d'arthrite sans méfiance, pour découvrir des années plus tard qu’ils augmentent fortement le risque de crise cardiaque et d'accident vasculaire cérébral ? Pourrait-il y avoir deux normes pour les « tests rigoureux » dans le domaine de la recherche médicale, l'un avant et l’autre après l'introduction de ces médicaments sur le marché? Combien de personnes doivent mourir (la mort relève de façon spectaculaire les enjeux de poursuites judiciaires coûteuses) avant que le producteur pharmaceutique Merck se porte « volontaire » pour retirer le médicament du marché? De même, comment de puissants antidépresseurs peuvent être donnés aux enfants malheureux, quand il a été prouvé que ces médicaments augmentent le risque de suicide? Ce sont des questions qui reflètent le principe d'incertitude qui transforme l'usage de médicaments en un jeu avec la vie de quelqu’un.

On me demande souvent de fournir les références exactes de ces études auxquelles je me réfère parfois, mais cela mettrait trop de crédit et de recours à quelque chose qui est si lourdement viciée et peu fiable. Je vous suggère de prendre toute déclaration ou argument dont vous n'êtes pas sûr dans votre cœur et demander à votre corps, comment il se sent (il ya une procédure de test du corps dans le premier chapitre). Vous recevrez une réponse définitive à partir de votre corps, lequel vous donnera un signal de faiblesse ou de force, ou toute autre forme de malaise ou de confort, en fonction de votre question. Ce

Secrets éternels de santé et de rajeunissement

livre concerne l'amélioration de vos capacités intuitives et cognitives plutôt que de présenter de simples connaissances livresques pour satisfaire les besoins intellectuels. La clé de la santé et du rajeunissement n'est pas un corps étranger de connaissance dont nous avons besoin d'introduire de l'extérieur. Vous êtes cette clé et ce livre est là pour vous montrer comment l'utiliser pour votre propre avantage, ainsi que celle de l'humanité.

Secrets éternels de santé et de rajeunissement

CHAPITRE 1 : LE MYSTERE DU CORPS/ESPRIT

Esprit sur matière

La force unissant votre corps, esprit et âme cherche sans cesse à vous fournir la nourriture, la vitalité et de bonheur. L'organisme utilise la nourriture, l'eau et l'air pour se renouveler et se maintenir, l’ame choisit une tâche qui la maintient active et créative, et l'esprit cherche des moyens d’expansion en générant des vagues d’amour, de paix et de liberté et le bonheur de partager avec le monde comme un moyen d'obtenir satisfaction.

Un délicieux repas préparé par un parent ou une conjointe aimante peut servir les trois parties de vous- même. Savourer un repas peut être une expérience spirituelle, tout autant que ce peut l’être physiquement et un mentalement. Etre totalement « présent » tout en mangeant ne déclenche pas seulement de puissantes hormones de plaisir mais aussi un sentiment d'union entre vous, les aliments que vous mangez et le processus de manger. Un beau morceau de musique apaise non seulement l'esprit mais assouplit également le mental et satisfait le corps.

Tout ce que vous ressentez physiquement, mentalement ou émotionnellement, a une incidence profonde sur tout votre être. Chacun de tes pensées, sentiments et émotions provoque de profonds changements dans votre corps, âme et esprit. Pensez aux paroles de consolation et d’amour que vous avez une fois reçu d'un ami très cher alors que vous étiez triste et faible en vous-même Vous êtes-vous senti encouragé et soulevé par la présence et les paroles de votre ami ? Avez-vous remarqué comment notre corps, d’abord penché, fatigué et tendu, se mit soudain à s'allonger et se sentir plus détendu et plein d'énergie ? L'air triste sur votre visage transformé en un sourire reconnaissant et vous avez dit : « Merci, je me sens beaucoup mieux maintenant ». D'autre part, pouvez-vous penser à un exemple dans votre vie où vous vous attendiez à de mauvaises nouvelles de quelque nature, comme un être aimé impliqué dans un accident ? La peur qui s'est emparée de vous peut avoir eu un effet paralysant sur vous. Mais alors, quelques secondes plus tard, un ami vous apporte les informations selon lesquelles votre bien-aimé a échappé et est sain et sauf. Tout d'un coup, votre état de paralysie cesse et est remplacée par un profond sentiment de détente, de joie et d’accroissement de la force physique. Ces soudaines bonnes nouvelles ont élevées vos sentiments et a ramené le sourire sur votre visage. Une fraction de seconde a suffi à déclencher une transformation intérieure profonde qui a tout changé en vous. Pour un bref instant, vous avez ressenti un état de parfaite santé.

Les mots calme et rassurant et les soins affectueux d'un ami peuvent déclencher de telles réactions biochimiques puissantes dans votre corps que vos postures changes, votre expression corporelle se détend et votre humeur s'améliore. La recherche nous informe que toutes nos pensées, sentiments, émotions, désirs, intentions, croyances, réalisations et reconnaissances sont immédiatement traduits en neuropeptides ou des neurotransmetteurs dans le cerveau. Ces hormones servent de messagers chimiques de l'information.

Les scientifiques ont déjà repéré plus d'une centaine de neuropeptides différents et d’autres plus nombreux sont censés exister. Une cellule nerveuse ou neurone produit et utilise ces peptides pour transmettre des informations à un autre neurone. Cette forme de transmission, qui est souvent qualifié de "tir", apparaît comme par magie dans chacune des millions de neurones dans notre cerveau, et précisément au même moment. Immédiatement après que la transmission soit terminée, les peptides sont neutralisés par des enzymes, en effaçant toutes les preuves matérielles de cette pensée ou un sentiment.

Secrets éternels de santé et de rajeunissement

Cependant, nous avons stocké les informations dans notre banque de mémoire. Si besoin est, nous sommes en mesure de nous en rappeler ou nous en souvenir.

Ce simple exemple montre que notre cerveau n'est pas l'autorité ultime de notre corps. Comment les millions de neurones savent-ils quel type de neurotransmetteurs ils ont besoin de fabriquer pour chaque pensée particulière, juste au moment de son apparition ? Quelles sont les causes de leur mise à feu "simultanée" dans tout le cerveau ? Et plus étonnant, comment un neurone fait-il pour savoir ce que les autres neurones pensent alors qu’il n'y a pas de lien physique direct entre les eux? Le mystère est en train de devenir encore plus complexe. Ces dernières années, les scientifiques ont découvert que ces messagers chimiques ne sont pas seulement produite par les cellules du cerveau, mais aussi par toutes les autres cellules dans le corps Cela soulève la question de savoir si l'on pense seulement avec les cellules de notre cerveau ou également avec d'autres cellules dans le corps. Il ya en effet suffisamment de preuves scientifiques pour montrer que les cellules de la peau, les cellules du foie, les cellules cardiaques, les cellules immunitaires, etc. ont toutes la même capacité remarquable de penser, émotionner et prendre des décisions que les cellules du cerveau.

Les cellules de notre corps sont équipés d’emplacements récepteurs pour ces peptides, ce qui explique comment chaque cellule sait ce que chaque cellule ou autre fait ou pense. Il ne peut y avoir de secrets entre les cellules. Chaque impulsion quelque part est une impulsion partout. En utilisant ces voies biochimiques, l'organisme peut traduire forte émotion de peur en messages chimiques qui commandent les glandes surrénales pour déclencher la sécrétion d'hormones du stress comme l'adrénaline et le cortisol. Une fois ces hormones libérées dans la circulation sanguine en quantités suffisantes, votre cœur se met à battre et les vaisseaux sanguins qui irriguent les muscles en sang commencent à se dilater. Cette stratégie de défense préprogrammée du corps vous permet physiquement de fuir ou éviter une situation périlleuse, par exemple, se faire écraser par une voiture. Cependant, cet effet, connue sous le nom de la réponse de lutte ou de fuite, resserre d'autres vaisseaux sanguins importants dans le corps, comme les principales artères des organes internes et élève la pression artérielle. Si les réponses au stress de ce genre se produisent sur une base régulière, elles peuvent causer des dommages considérables à l'ensemble du corps.

La plupart des gens présument que seules les glandes surrénales sécrètent de l'adrénaline, mais ce n'est pas le cas. Chaque cellule du corps produit cette hormone du stress, mais en quantités proportionnellement moindre. Après l'explosion initiale d'énergie et la force physique résultant d'un coup d'adrénaline, les cellules peuvent devenir soudain « nerveuses » et votre corps commence à trembler. Vous pouvez vous sentir comme si vous aviez perdu toute votre énergie dans le processus. Sans en être conscient, vous avez réellement pratiqué « l'esprit sur la matière ».

Tester votre réponse au corps/esprit

À ce point, je voudrais suggérer que vous apprendrez à appliquer un test musculaire simple dérivé de la méthode de guérison de la kinésiologie comportementale. Ce test va vous démontrer que, à chaque moment, vos pensées, vos intentions, vos désirs, etc. exercent un contrôle total sur votre corps. Je vais me référer à ce test dans tout le livre chaque fois qu'il me sera nécessaire pour savoir si un aliment en particulier, une médecine, un produit de beauté, une situation, l'environnement, ou même un désir particulier est propice à votre santé ou non.

Chacun pratique « esprit sur le corps » en tout temps. Cependant, la plupart d'entre nous le font inconsciemment. L'objectif principal de cet essai est d'amener cette relation intime de l'esprit et du corps

Secrets éternels de santé et de rajeunissement

à la surface de votre conscience et de véritablement l’expérimenter de façon très concrète et consciente. Chaque fois que vous appliquez le test musculaire, vous éveillerez instantanément la sagesse intérieure de votre corps et renforcer vos instincts, confiance et intuition naturels. Pour effectuer le test, vous devez trouver un partenaire. Suivez ces étapes simples pour le test musculaire:

1. Vous devez être debout tous les deux. Votre bras gauche doit pendre de façon décontractée le long du corps, tandis que le bras droit est étendu dans une position horizontale, avec le coude tendu. (Si vous êtes gaucher, utilisez votre bras gauche pour le test.)

2. Ensuite, demandez à votre partenaire de se tenir en face de vous. Fixer un lieu neutre, comme une porte ou un mur, et essayez de ne penser à rien. Demandez à votre partenaire de placer sa main droite sur votre épaule gauche pour garder votre posture dans une position stable, et sa main gauche sur votre bras droit, juste après votre poignet.

3. Maintenant, demandez à votre partenaire d'appuyer sur votre bras, pendant que vous essayez de résister à la pression. Demandez à votre partenaire d'appuyer sur votre bras rapidement et avec fermeté, mais non de façon saccadée, et ne pas dépasser environ trois secondes. L'idée est de maintenir la pression aussi longtemps que cela lui prend pour noter la force de résistance de votre bras. En appuyant plus longtemps cela rendra le muscle faible et produira un résultat de test défectueux.

4. le muscle de votre bras devrait résister fortement dans cet état neutre. (noter qu’une pensée particulièrement négative, une attente, une maladie physique, ou le fait d’être sous l'influence d'un choc, de l'alcool ou de drogues peut sensiblement influencer le résultat de ce test musculaire.)

5. Ensuite, gardez votre bras droit tendu, alors que vous essayez de penser à une situation, une personne, une expérience passée, etc., qui vous mettrait en colère, nerveux ou mal à l'aise d’une façon ou d’une autre. Au même moment refaire l’étape 3. Vous remarquerez que vous ne serez pas en mesure de résister à la pression appliquée à votre bras et votre muscle du bras cedera immédiatement et deviendra faible. Ensuite, essayez de penser à quelqu'un que vous aimez ou qui vous tient à cœur et demandez à votre partenaire de tester votre muscle du bras une fois de plus. Votre muscle résistera fortement à nouveau.

Vous pouvez répéter l'étape 5 de l'épreuve tout en écoutant de la musique hard rock, en regardant un film violent, ou une lumière fluorescente. Pour tester si un shampoing, une dentifrice, un médicament ou un aliment vous convient, tenez un de ces éléments dans une de vos mains pendant que vous demandez à votre partenaire de tester le muscle de votre autre bras. Note: Si vous êtes gaucher, il est préférable de tester votre bras gauche et placez l'élément testé dans votre main droite. Si ces éléments ne sont pas disponibles, pensez seulement à eux pendant qu’il vous teste sur ces produits, un à la fois.

Il est nécessaire que vous puissiez expérimenter cette technique l’un sur l'autre pendant un certain temps avant qu'elle ne devienne une seconde nature pour vous. Il est nécessaire d'avoir un esprit ouvert et innocent lorsque vous effectuez le test. N’essayez pas d'influencer ou de manipuler les résultats en aucune façon, car cela pourrait conduire à de faux résultats. N'oubliez pas que chaque pensée influe sur le corps d'une manière spécifique. Posez n'importe quelle question que vous pourriez avoir et auxquelles on peut répondre par « oui » ou « non ». Cela peut être une décision importantes à prendre, un voyage à faire, un repas, etc. Encore une fois: pour tester les aliments, il suffit de les regarder ou d’y penser tout en faisant le test.

Système de bio-réaction de l'organisme fonctionne toujours - il ne ment jamais. Les muscles vont réagir à une stimulation particulière, soit avec faiblesse ou avec force, tant que le test est effectué correctement. Même si un soi-disant «aliment de santé» contient quelque chose que votre corps ne peut pas traiter ou digérer correctement, le système de rétroaction va immédiatement vous informer à ce sujet en envoyant

Secrets éternels de santé et de rajeunissement

à vos cellules des messages appropriés. Une pensée effrayante, un bruit perturbateur de la rue, ou l'image d’une personne tuée au JT est tout aussi bien transmise aux cellules de votre corps. La réponse de votre corps est complètement exacte et reflète la qualité exacte de l'information qui vous est transmise. Soyez conscient que les désirs inconscients ou les aversions peuvent changer les résultats du test.

Les cellules de votre corps peuvent détecter les fréquences des substances entrant et vérifier si elles sont utiles ou nuisibles pour vous. Une boisson de coca-cola dégage des fréquences différentes de celles d'une pomme. L'acide phosphorique concentré, des arômes et des édulcorants artificiels, de grandes quantités de sucre raffiné et d'autres substances chimiques contenues dans les boissons gazeuses sont très destructrices pour les formes de vie biologique. Donc, les cellules du corps vont les considérer comme toxiques et vont provoquer une réaction de stress. Leur production d'énergie, mesurée par la quantité de molécules d'ATP, commence à chuter brusquement à la suite de cette réponse. Cela signifie pratiquement que les tissus de l'organisme sont coupés des routes d'approvisionnement énergétique et, par conséquent, deviennent faibles. En termes pratiques, cette situation oblige tous les organes, les glandes, les vaisseaux sanguins, les nerfs et les muscles à subsister avec un minimum d'énergie, ce qui compromet le fonctionnement normal du corps.

Note : Vous pouvez obtenir des informations plus détaillées sur la procédure décrite dans le paragraphe ci-dessus à partir d'un bon livre sur « la kinésiologie appliquée ». Il ya l'opinion entre certains milieux de praticiens de kinésiologie que le test bras-muscle n'est pas précis et ne peut être utilisé comme un outil de mesure de la réponse esprit-corps. Cela signifierait cependant que les muscles des bras ne sont pas directement influencés par les fréquences des informations que nous produisons ou auxquelles nous sommes exposés. En d'autres termes, les muscles du bras ne seraient pas inclus dans le réseau interne de communication. Cela défie les principes mêmes de la médecine esprit-corps. Des erreurs se produisent uniquement lorsque les règles de l'essai ne sont pas suivies exactement et si des intentions non avouées manipulent les résultats. Finalement, vous pourriez vous appuyer uniquement sur ce que votre cœur vous dit. En mettant votre attention sur votre cœur tout en posant votre question vous donne souvent un ressentiment, une intuition, ou même une réponse verbale. La première réponse ou une impulsion est en générale la bonne.

Stress et Thymus atrophié

Le thymus, qui régule l'activation des cellules T (les globules blancs ou les cellules immunitaires), est le premier organe qui est affecté par le stress. Les cellules T aident l'organisme à identifier et à combattre les cellules cancéreuses et d'autres agents infectieux. L’influence affaiblissante sur la glande thymus causés par des facteurs tels que les nouvelles négatives, la déshydratation ou la consommation d'aliments ou de boissons peu nutritifs et transformés, réduit l'activation des cellules T par les hormones du thymus et laisse le corps sans défense suffisante contre la propagation des cellules cancéreuses et d'autres causes de la maladie.

Le thymus se rétrécit quand il est exposé au stress. Il est bien connu que, suite à une blessure grave, une intervention chirurgicale ou une maladie soudaine, des millions de globules blancs sont détruits et le thymus se réduit pratiquement à la moitié de sa taille. Votre thymus peut être très stressé lorsque vous regardez une photo d'Adolf Hitler, un violeur d'enfants ou un terroriste recherché. La prochaine fois que vous regardez un magazine, demandez à un ami pour tester vos muscles pendant que vous regardez les différentes photos. Vous constaterez que certaines de ces photos rendent vos muscles forts, tandis que

Secrets éternels de santé et de rajeunissement

d'autres les rendent faibles. (Bien sûr, si votre mode de vie a été complètement imprégné d'amour et de compassion par rapport à la peur et le jugement, vous n’aurez pas une telle réaction au stress 1 )

Votre glande thymus doit faire face à d'énormes quantités d'influences négatives, compte tenu de l'exposition presque quotidiennement à la radio, la télévision, aux journaux, aux aliments vides, aux produits chimiques dans les aliments et les boissons, à la pollution interne et externe, aux personnes ayant des attitudes négatives, etc. Même les publicités montrant des gens fumant des cigarettes ou buvant des boissons alcooliques ont un effet affaiblissant sur le thymus.

La plupart des gens ne savent pas quelle part de leur énergie vitale est drainée par le fait de s'exposer à des situations stressantes. Passer régulièrement son temps dans des environnements malsains comme les salles remplies de fumée, ou poser des actes qui appauvrissent notre énergie tels que la conduite de nuit ou manger en état de fatigue peut simplement submerger le corps. Quand il n'y a pas assez d'énergie dans notre corps pour fonctionner normalement alors on devient nerveux et on commence à paniquer. L'expression la plus commune que l’on entend souvent quand cela se produit, c'est « Je me sens si tendu aujourd'hui ». Mais le stress n'est rien d’autre qu’une expérience de l'épuisement constant de la glande thymus causé des influences négatives ou affaiblissantes dans la vie. Le stress cesse de nous affecté quand on arrête de s’exposer à de telles influences et corrige les dommages qu’elles ont causés par le passé. Vous pouvez renforcer de façon positive et rechargez votre thymus et votre corps entier en pratiquant des activités édifiantes et encourageantes, en mangeant des aliments nourrissants, et en passant plus de temps dans la nature qu’à l'intérieur ou devant la télévision. Que vous affaiblissiez ou renforciez votre corps, dans les deux cas, vous êtes en train de pratiquer « l'esprit sur la matière ».

Placebo le vrai guérisseur ?

L'effet placebo fonctionne d'une manière similaire. Placebo est un mot latin qui signifie « cela me fera plaisir ». Si quelque chose vous plaît, il déclenche automatiquement la libération d'hormones du plaisir dans votre corps, ce qui signifie que dans le cas d'une maladie, vous êtes susceptible de faire l'expérience d'une réponse de guérison .Dans le domaine de la médecine, l'effet placebo est un phénomène décrit comme une mesure pour tester l'efficacité des nouveaux médicaments ou thérapies. Il ya trois explications possibles pourquoi et comment la guérison a lieu (je tiens à mentionner à ce stade que l’arrêt ou la suppression d'un symptôme de la maladie n'a rien à voir avec sa guérison.)

1. Un traitement non suppressif a une valeur curative

2. Le pouvoir guérisseur de la nature est au travail. Cela comprend en particulier la réponse naturelle du système immunitaire à arrêter et éliminer les facteurs causant les maladies. Bien que ce principe (de la guérison du corps lui-même) s'applique à la majorité de tous les cures médicales, cet « allié secret » de tous les médecins n'est pratiquement jamais présenté aux patients. L'organisme humain reçoit rarement des éloges pour les capacités extraordinaires qu'il déploie lorsqu’il s’agit de traiter des infections ou des blessures physiques. Les propres capacités remarquables de guérison du corps sont derrière toute réussite dans la profession de soin. Dans de nombreux cas, la guérison peut même se produire en dépit des effets secondaires qui résultent si souvent de l'utilisation des médicaments ou des procédures invasives. Si la réponse de guérison du corps est inexistante, aucune technologie ou expertise médicale n'aura aucune valeur.

3. L'effet placebo déclenche la réaction de guérison

1 Pour apprendre à développer une telle vie, veuillez vous référer à l'ouvrage La liberté de jugement et la méthode de Santémonie sacré de l'auteur.

Secrets éternels de santé et de rajeunissement

La médecine orthodoxe définie à l'origine le placebo en tant que substance inerte qui, pour des raisons psychologiques uniquement, est administré à satisfaire ou faire plaisir à un patient. Cependant, cette définition n'est plus considéré comme tout à fait exacte, ni suffisante. L'effet placebo peut survenir à la suite de l'administration de substances qui ne sont pas inertes, tout autant qu'elle peut être déclenchée par des procédures ou des comprimés qui ne comprennent pas de médicaments. L'effet placebo implique que la croyance du patient en un « médicament », qui peut juste être un comprimé de sucre ou d'huile de serpent, a le pouvoir de faire cesser la douleur et même guérir sa maladie. Une simple confiance en un traitement particulier ou même en le médecin peut aussi agir comme un placebo. Une étude de recherche n'est pas considéré comme valide ou scientifique que si elle inclut un placebo qui est appliqué à un groupe témoin.

Lorsque le taux de succès du médicament ou du traitement est plus élevé que le taux de réussite du placebo, alors le médicament est jugé efficace. Dans le passé, le placebo a même été utilisé pour étudier les techniques de pontage coronarien et les traitements de radiothérapie contre le cancer. Dans le cas des études de contournement, les chirurgiens ouvrir les poitrines des patients dans le groupe placebo et immédiatement recousent à nouveau, sans réellement effectuer une opération de pontage. Après la chirurgie, tous les patients sont informés que leur opération a été un succès. Certains des patients du groupe placebo confirment qu'ils ont un soulagement de la douleur thoracique. Un certain nombre de patients cardiaques qui ont effectivement subi le pontage ont rapporté un soulagement de la douleur. Si le nombre de « succès » dans le groupe qui a effectivement eu la procédure de contournement est plus élevée que celui du groupe placebo, alors l'opération de pontage est considérée comme une méthode efficace pour soulager les douleurs thoraciques.

Une des premières études soigneusement contrôlées avec des patients souffrant d'angine de poitrine a montré que 5 des 8 patients, qui ont subi une opération réelle, et 5 sur 9 patients, qui ont seulement reçu une opération fictive, se sentait beaucoup mieux après. Deux des patients qui ont eu des opérations simulacres ont même connu une augmentation remarquable de l'endurance physique et de résistance intérieure. Un groupe de chercheurs hautement sceptiques ont répété la même expérience avec un autre groupe de 18 patients. Ni les patients ni les cardiologues examinateurs ne savaient ceux qui ont effectivement reçu la chirurgie. Les résultats ont montré que 10 sur 13 patients à la chirurgie réelle et 5 sur 5 patients à l'opération fictive s'étaient améliorés de manière significative. Cette expérience a démontré que le placebo, avec système d’auto-guérison du corps pourrait en fait être le véritable pouvoir derrière une chirurgie réussie. La chirurgie, comme tout autre traitement, peut fonctionner comme un placebo pour le patient, et elle semble n’avoir aucun avantage significatif par rapport au placebo. Il serait, toutefois, très imprudent d'avoir une opération fictive et continuer avec un mode de vie néfastes. Le taux de survie après des opérations fictives n’est pas plus de deux ans, et il en est de même avec une opération normale, à moins que le patient fasse des changements majeurs dans son régime alimentaire, son mode de vie, etc.

Lorsque le placebo devient une médecine

La mécanique de la guérison placebo est dans la croyance du patient que le médicament, l’opération ou le programme de traitement va le soulager ou guérir sa maladie. Une profonde confiance ou un sentiment certain de récupération est tout ce dont le patient a à sa disposition pour initier une réponse de guérison. En utilisant la puissante relation esprit-corps décrite précédemment, le patient peut libérer des opiacés naturels (type de morphine antidouleur) provenant des régions du cerveau et qui sont activées par certains processus de pensée. Les neurotransmetteurs correspondants pour soulager la douleur sont appelées endorphines. Les endorphines sont environ quarante mille fois plus puissantes que l’héroïne le plus fort.

Secrets éternels de santé et de rajeunissement

Un patient qui souffre d'une tumeur cancéreuse peut produire des quantités supplémentaires d'interleukine II et d'interféron pour détruire les cellules tumorales malignes. Étant des produits de l'ADN, le corps peut faire des médicaments anti-cancer dans chaque cellule et éradiquer le cancer en un moment (rémission spontanée), à condition que le patient sache comment déclencher leur libération. Les déclencheurs sont la foi, la confiance et le bonheur, et sont les mêmes qui peuvent provoquer une réponse placebo. Pour acheter ces médicaments sur le marché pharmaceutique, vous pouvez dépenser jusqu'à 40.000 $ par cours de traitement. Le taux de « succès » avec ces médicaments est inférieur à 15 pour cent et leurs effets secondaires sont si graves qu'ils peuvent détruire le système immunitaire et semer les germes de futures maladies (voir la section sur "le cancer - qui le fait?" Au chapitre 10).

Votre corps est capable de fabriquer tous les médicaments qui pourraient éventuellement être produits par l'industrie pharmaceutique. Les médicaments synthétiquement dérivés « travaillent » uniquement parce que les cellules de l'organisme ont des récepteurs pour certains des produits chimiques contenus dans ces médicaments. Cela signifie que le corps est aussi capable de produits ces produits chimiques, sinon ces récepteurs n'existeraient pas. Toutefois, l'organisme les fabrique avec la plus grande précision, le correct dosage et le bon timing. Les médicaments produits par l'organisme ne nous coûtent rien et ils n'ont pas d'effets secondaires nocifs. Les produits pharmaceutiques, au contraire, sont très coûteux et beaucoup moins précis et exacts. On estime que 35-45% de toutes les ordonnances n'ont pas d'effet spécifique sur la maladie pour laquelle elles sont prescrits. La majorité des résultats positifs sont directement provoqués par la réaction de guérison du corps ou déclenché par l'effet placebo et n'ont rien à voir avec le traitement lui-même.

Le placebo en action

Les médecins ont le statut et le pouvoir d'insuffler chez leurs patients la confiance de croire que, pour leur état, ils vont recevoir le plus approprié et meilleur traitement disponible. L'espoir de trouver des secours et pour aller mieux peut être la motivation principale derrière la visite d'un patient chez le médecin. De même, le médecin est doit croire que sa prescription peut produire l'effet désiré, c'est-à soulager les symptômes de son patient. La combinaison de la conviction du médecin dans son traitement et la confiance du patient envers son médecin peuvent produire un "médicament" qui est capable de transformer même un traitement inutile ou un médicament non spécifique en une dynamo de guérison. Cela peut très bien conduire à une nette amélioration de la condition traitée, et dans certains cas, à une guérison complète. Ce médicament n'est rien de plus que l'effet placebo.

Si le médecin lui-même est tout à fait convaincu que le traitement qu'il recommande à ses patients sera couronnés de succès, la perception du patient de la confiance du médecin est beaucoup plus susceptible de produire une réponse placebo que si le médecin avait des doutes sur sa démarche. Dr. K.B. Thomas de Southampton, en Angleterre a montré que le médecin n'a même pas besoin d'ordonnance pour aider ses patients. Dr. Thomas a sélectionné 200 patients qui souffraient de divers symptômes tels que maux de tête, douleurs abdominales, douleurs dorsales, maux de gorge, toux et fatigue. D'abord, il a divisé les patients en deux groupes. Les patients du premier groupe reçurent un diagnostic clair et une consultation « positive » au cours de laquelle il leur a assuré qu'ils allaient bientôt se rétablir. Il dit au second groupe qu'il n'était pas complètement sûr de ce qui n'allait pas avec eux et leur demanda de revenir dans le cas où il n'y avait aucune amélioration. Puis il divisa chaque groupe en deux sous-groupes dont l'un a reçu une ordonnance, qui était un placebo. Après deux semaines, 64% des patients avec la consultation «positive» ont eu une santé nettement améliorée comparativement à 39% des patients qui ont reçu des conseils incertain. Parmi les patients qui ont reçu une prescription (placebo), 53%t se sont améliorées, alors que parmi ceux sans ordonnance, 50% se sont améliorées. Cette expérience démontre qu'un

Secrets éternels de santé et de rajeunissement

médecin peut avoir un effet plus puissant sur la guérison de son patient qu’un médicament prescrit sur une ordonnance.

Cela peut également expliquer pourquoi les médecins qui croient vraiment ce qu'ils font sont mieux pour leurs patients, - même si cela peut défier la logique de la compréhension scientifique - obtiennent de bien meilleurs résultats et leurs patients vont bien. Si un médecin peut incite un patient à croire qu'il va mieux se porter, il aura fait un bien meilleur travail que tous les traitements sophistiqués peuvent être en mesure d'accomplir. Un éditorial dans la revue médicale Lancet a demandé pourquoi il devrait être erroné de donner un placebo quand l'essentiel des moyens thérapeutiques modernes n'ont pas de meilleurs effets que les placebos. Ce devrait être l'objectif principal de la formation médicale pour produire un médecin chaleureux, honnête et optimiste à l'écoute de son intuition et qui se sent à la fois plein de compassion et d'amour pour ses frères humains. Les étudiants en médecine doivent être testés sur ces caractéristiques fondamentales de l'homme. Les étudiants qui sont incapables de passer ce test devraient être interdits de pratiquer la médecine. La présence du médecin peut agir comme médicament. Le genre de thérapie qu’il utilise peut, en effet, être d'une valeur secondaire ou complémentaire. Ainsi, le médecin comme un placebo vivant peut être plus puissant que son traitement, et il n’y aura même pas d'effets secondaires nocifs.

La tendance actuelle d’une forte proportion de la population à chercher d'autres praticiens nest tant basée sur ce qu'ils offrent à un patient, mais comment ils font se sentir le du patient. Le fait même que les thérapeutes alternatifs utilisent des méthodes et des composés naturels pour leurs modalités de traitement rend les thérapies naturelles plus acceptables pour le patient que des traitements médicaux. Cela les rend plus humain, et potentiellement plus puissantes que les placebos.

Nous avons tous un instinct naturel préprogrammé, bien que modérée en beaucoup de gens. Ce pressentiment détecte un effet de guérison à partir de purs et produits frais, des herbes et autres remèdes naturels. Une herbe de la montagne de l'Himalaya ou un morceau de gingembre sont plus susceptibles de déclencher en nous une réponse au placebo que la graisse synthétique "Oléastre" ou un médicament chimique utilisé pour réduire la pression artérielle. Les choses naturelles sont naturellement agréables au corps et à l'esprit. Un naturopathe est devenu un symbole pour la guérison naturelle. Même si ses méthodes peuvent ne pas être très efficaces, le symbole peut encore être un élément déclencheur assez puissant pour une bonne réponse au placebo.

Le placebo est connu pour être directement responsable d'une quantité considérable de succès dans tout traitement médical. Cela est confirmé par les résultats de toute étude contrôlée. S'il y avait un autre traitement dans le système de la médecine conventionnelle tout aussi efficace et cohérent que l'effet placebo, il aurait très certainement été salué comme l'une des plus grandes percées médicales de tous les temps. Cependant, l'effet placebo n'est pas du tout ou est rarement mentionnés dans les manuels de médecine. Cela est regrettable parce que le placebo joue un rôle aussi important dans le processus de guérison et de récupération que les médicaments coûteux ou les machines médicales sophistiquées.

Un exemple typique en est le médicament Digitalis, qui a été utilisé par les médecins depuis plus de 200 ans pour traiter les maladies du cœur, malgré le fait que ses effets à long terme et sa sécurité n'ont jamais été prouvés. Une grande étude de contrôle sur une durée de trois ans en double aveugle (1997, New England Journal of Medicine) menée par un groupe d'enquête Digitalis a montré que sur 3 397 patients cardiaques qui ont reçu Digitalis, 1 181 patients étaient morts à la fin de la période d'étude par rapport à 1 194 sur 3 403 patients qui avaient reçu un placebo. L'étude montre que Digitalis ne fait pas mieux qu’un placebo dans la prévention des décès par maladie cardiaque, mais c'est pourtant le traitement de choix (par rapport au placebo).

Au cours de la formation médicale, tous les futurs médecins doivent faire face à la désagréable réalité que les médicaments seuls ne peuvent induire une réponse de guérison. Un médicament peut être efficace

Secrets éternels de santé et de rajeunissement

chez seulement 35% des personnes qui le reçoivent. Le reste peut n’avoir pas de résultats ou leur état peut s'aggraver en raison des effets secondaires du médicament. Les médecins savent aussi que le malade a le plus de chances de s'améliorer avec un certain médicament s’ils garantissent une amélioration. Ils ont appris que le patient peut aller mieux en regardant simplement un médicament. Cependant, cet effet dépend davantage de la puissance d'imagination et de la confiance du patient que du médicament lui-même.

Le miracle de la guérison spontanée

Bien que la médecine moderne ait presque trébuché sur le mécanisme de guérison du corps, il ne l'a toujours pas reconnue comme telle. Presque toutes les recherches scientifiques menées sur les milliers de médicaments et les traitements appliqués par les médecins dans le monde ont inclus « l'effet placebo ». Les Placebos ont quelque peu rendu la recherche médicale objective et fiable. Ce n'est pas l'effet placebo ou le mécanisme de guérison, cependant, qui a fait l'objet de recherches. Toute l'attention a été portée sur le test des médicaments ou des procédures médicales comme des candidats potentiels pour le traitement de la maladie. Les médicaments par eux-mêmes ne peuvent inspirer la vraie guérison sans agir comme un placebo et ne peuvent avoir, par conséquent, qu'une valeur secondaire, s'il y en a (compte tenu du fait que la suppression des symptômes n'a rien à voir avec la guérison).

En outre, il serait erroné de penser que le changement positif des symptômes après un traitement particulier doive nécessairement être le résultat de ce traitement particulier. Les traitements n'ont pas de pouvoirs de guérison qui leur sont propres et restent inefficaces si elles ne sont pas en mesure de travailler comme déclencheurs de l'effet placebo ou de la réponse de guérison. En outre, les traitements qui sont orientés vers simplement se débarrasser des symptômes de la maladie au mépris de ses causes n'ont rien à voir avec la guérison réelle. Apporter un soulagement temporaire des symptômes peut être très souhaitable pour le patient, mais dans le long terme, une telle approche rend de plus en plus le corps plus difficile de se guérir. Si la guérison véritable a lieu, elle est due à la relation actuelle entre l'esprit et le corps et le propre pouvoir de guérison intérieure du corps.

Le mécanisme puissant de guérison de l'organisme a été clairement révélé par une étude sur trois groupes de patients, qui ont tous souffert d'ulcères hémorragiques dans leurs estomacs. Les patients de chaque groupe ont été informés qu'ils allaient tester un nouveau médicament qui pourrait stopper l'hémorragie de leurs ulcères. Un groupe a reçu le nouveau médicament, le deuxième groupe un médicament qui augmente la saignée, et le troisième groupe des comprimés placebo inerte. La plupart des patients étaient des individus désespérés qui espéraient que le nouveau médicament pourrait les aider à se débarrasser de leur problème angoissant. Les résultats étonnèrent les chercheurs. Le saignement s’arrêta chez les patients de tous les groupes, même chez ceux ayant reçu le médicament, qui était censée accroître le saignement. La croyance en ce nouveau médicament miracle a-t-elle été assez puissante pour neutraliser la haute toxicité d'un médicament provoquant des saignements ?

De toute évidence, en réponse à leurs pensées et leurs sentiments d'espoir et de confiance, le corps des patients n’a pas seulement produit des médicaments spéciaux qui ont efficacement stoppé l'hémorragie de leurs ulcères, mais aussi ont neutralisé les substances toxiques contenues dans la drogue, qui étaient destinées à déclencher un saignement.

Il y a des milliers d'études différentes qui parlent des effets étonnants de la réponse au placebo. Dans une étude classique menée en 1950, des femmes enceintes qui souffraient de nausées matinales sévères ont reçu du sirop d'ipéca, qui est un composé efficace pour faire vomir. Il a été dit aux femmes que ce sirop était un remède puissant contre les nausées. A la stupéfaction des chercheurs, les femmes ont cessé de vomir après avoir pris le sirop.

Secrets éternels de santé et de rajeunissement

Une autre expérience fascinante a été menée avec l'aide d'étudiants en médecine. Cinquante-six étudiants ont reçu soit un comprimé de sucre rose ou bleu et on leur a dit que les comprimés étaient soit des tranquillisants ou des stimulants. Seuls 3 des 56 élèves ont signalé que les comprimés n’ont eu aucun effet sur eux. La plupart des étudiants qui ont reçu des comprimés bleus ont supposé que c’était des tranquillisants et 72% d'entre eux avaient sommeil. En outre, les étudiants qui ont pris deux comprimés bleus ont plus somnolé que ceux qui n’en ont pris qu’un seul. En revanche, 32% des élèves qui ont ingéré des comprimés placebo roses ont déclaré qu'ils étaient moins fatigués et un tiers des étudiants ont déclaré qu'ils avaient des effets secondaires allant de maux de tête, des sensations d'engourdissement, des yeux larmoyants, des crampes d'estomac, des douleurs intestinales, des démangeaisons dans les extrémités. Toutes les réponses des élèves, sauf pour trois d'entre eux, ont été causées par leurs imaginations.

Les implications de ceci et des expériences semblables pourraient révolutionner l'approche médicale dans son ensemble face à la maladie. Malheureusement, la loi interdit la vente de médicaments qui ne contiennent que des substances « inertes ». Sans une telle loi, beaucoup de gens auraient pu devenir leur propre guérisseur, en utilisant seulement leur confiance en un médicament qui n'en est réalité pas un. D'autre part, si les ventes placebo étaient rendues légales, n'importe qui pourrait fabriquer un médicament fictif et le vendre comme un vrai. Mais alors qui devra décider lequel est le plus efficace ? Un ancien président du Collège royal des médecins de Londres, a une fois estimé que seulement 10% de toutes les maladies pouvaient être gérées de manière efficace par des méthodes modernes de traitement, y compris l'administration des médicaments. Gérer une maladie ne signifie pas nécessairement que les médicaments ont un effet curatif. En fait, la plupart ne fait que supprimer simplement les symptômes, et elles sont coûteuses. En revanche, un placebo est très bon marché, voire gratuit. Et il n'a pas d'effets secondaires nocifs.

La guérison dépend du patient

La plupart des chercheurs en médecine savent que la dépression, l'anxiété, le stress négatif, le traumatisme, une crise émotionnelle, etc., peuvent faire une différence cruciale même si un médicament administré ou un programme de traitement est efficace ou non. Ce fait peut expliquer pourquoi les médicaments n'ont qu’un si petit taux de succès, en moyenne 35%. La majorité des gens ne trouvent pas d'amélioration avec des médicaments, et de nombreux cas de forts effets secondaire sont rapportés. Toute expérimentation de médicament contre un placebo, ou toute personne prenant un tel médicament doit, par conséquent, intégrer ou prendre en considération les quatre points essentiels suivants :

1. Y aurait-il moins de sujets souffrant de dépression, d’anxiété, de traumatisme dans le groupe expérimental que dans celui de placebo ?

2. Les résultats seraient-ils différents si le groupe de contrôle avait reçu le médicament et le groupe expérimental le placebo ?

3. Les résultats seraient-ils les mêmes, si les chercheurs qui ont été affectés à administrer les médicaments changeaient de groupe ?

4. Une compagnie pharmaceutique prendrait-elle le risque de répéter la même expérience, mais avec des sujets différents, si cela pouvait conduire à modifier sensiblement les résultats ou même à des résultats contraires ?

Il est important de souligner à ce stade que le médicament ou le traitement particulier peut produire des résultats différents chez des personnes différentes et ne peu donc pas être considérée objectivement comme efficace. Un médicament peut ne pas fonctionner pour un patient particulier, à moins qu'il le

Secrets éternels de santé et de rajeunissement

permette. L'état d'esprit du patient, son acceptation ou sa résistance subconsciente, et ses émotions jouent un rôle principal dans la réussite de la thérapie pour lui. Le type de thérapie qu’il reçoit peut, en effet, être secondaire. Le célèbre chercheur Dr. Herbert Benson de l'Université Harvard a déclaré une fois :

« La majorité de l'histoire de la médecine est l'histoire de l'effet placebo ». La capacité de guérir d’une maladie dépend seulement du patient.

Un traumatisme existantes ou passées, la tristesse, la dépression et la colère peuvent entraîner la programmation inconsciente des cellules du patient à fermer les emplacements récepteurs aux médicaments à la fois internes et externes. Cella peut rendent inutile toute intervention médicale, sinon nocive. Il est bien connu que si un patient est en état de choc, par exemple, il ne peut pas être traitée ou subir une intervention chirurgicale. Le même principe s'applique, bien qu'à un degré moindre, aux conditions subjectives d'un patient, quand il reçoit un traitement particulier. Avec un taux général d'échec thérapeutique de 65%, il est évident que les médicaments ne font pas l'affaire. Plutôt, c’est le destinataire du médicament qui détermine si la guérison peut avoir lieu ou pas. La vraie guérison nécessite de l'espoir, la confiance et la conviction profonde que l'on "mérite" d'être guéri. Une fois le corps reçoit le feu vert de son hôte, que je voudrais appeler "corps / esprit», il va déclencher une réaction de guérison et prendre soin des détails nécessaires.

Les différents niveaux de confiance et de conviction que les différents patients ont dans la puissance d'un médicament peuvent déclencher un large éventail de réponses. Un plus grand degré de confiance peut en fait augmenter l'effet placebo de 25% à 75%! Par exemple, le taux de guérison des ulcères duodénaux chez les groupes placebo dans les études cliniques contrôlées vont de 20% à 70%.Il est très imprévisible de répondre positivement à un placebo. Certains patients signalent un soulagement de la douleur après avoir reçu des injections d'eau stérile. Une moyenne de 3 à 4 sur 10 patients de chirurgie suite à des blessures graves (causée par un ulcère) constate une réduction significative de la douleur après qu'ils aient été injectés avec une solution saline. Il n'existe pas de méthodes fiables dans la médecine moderne, capable de déterminer ou de garantir lesquels des patients pourra ou ne pourra pas répondre à un placebo. Il est également impossible de prédire comment un patient va répondre à un réel traitement de médicament ou de chirurgie. L'état subjectif du patient joue en effet un rôle majeur, sinon déterminant, dans la guérison d'une maladie.

Il est bien connu que les blessures peuvent ou pas produire de douleur, selon que les blessés les considèrent comme une « bonne » ou « mauvais » plaie. Les soldats qui ont été blessés pendant la guerre n'ont souvent même pas besoin d'antidouleurs car ils estimaient que leur blessure allait les aider à entrer dans la sécurité d'un hôpital puis retourner à la maison. D'autre part, une grave blessure acquises dans la vie civile par le biais d'un accident peut causer une douleur atroce, et un traumatisme si elle est associée à une perte la santé, de mobilité et de ressources financières.

La pratique médicale d’aujourd’hui est-elle digne de confiance ?

Conduire des études de contrôle double aveugle afin d'établir si un médicament ou un traitement est utile, est une pratique très douteuse et trompeuse. En raison de l'état du très vague et indéterminé, de la subjectivité des sujets testés, ces études, qui sont considérées comme l'épine dorsale de la science médicale, peuvent, en fait, produire des résultats très irréalistes et artificiels. Pourtant, ils sont présentés au public comme « preuve » pour la fiabilité de la recherche scientifique et les applications médicales.

Il ya beaucoup de raisons d'être sérieusement prudent au sujet de la recherche. En 1994 et 1995, des chercheurs de l'Hôpital général du Massachusetts ont sondé plus de 3000 chercheurs universitaires et ont

Secrets éternels de santé et de rajeunissement

constaté que 64% d'entre eux avaient des liens financiers avec des sociétés. Selon le rapport, qui a été publiée dans le Journal of the American Medical Association (JAMA), 20% des 3.000 chercheurs ont effectivement reconnu avoir retardé la publication des résultats de recherche pendant plus de 6 mois, afin d'obtenir des brevets et « ralentir la diffusion des résultats indésirables ». « Parfois, si vous acceptez une subvention d'une compagnie, vous devez inclure une clause qui vous interdit de distribuer quoi que ce soit, sauf avec son OK. Elle a un impact négatif sur la science », affirme le prix Nobel biochimiste Paul Berg.

En outre, un rapport de recherche majeure établi par l'Office of Technology Assessment (OTA), une branche du Congrès américain, est venu à la conclusion la plus surprenante de toutes. Le rapport de 1978 déclare : « seulement 10 à 20 pour cent des procédures actuellement utilisées dans les pratiques médicales ont démontré leur efficacité par rapport à des essais contrôlés ». "Dans son numéro d’octobre 1991, le British Medical Journal a confirmé ce rapport en déclarant que 85% environ des procédures médicales et chirurgicales ne sont pas scientifiquement prouvées. En d'autres termes, 80 à 90 pour cent des traitements médicaux actuellement à la disposition de la population en général n'ont aucun fondement scientifique et il est douteux si elles sont justifiées. Ces conclusions s’alignent avec les statistiques de l'OMS, qui conclut que 90 pour cent de toutes les maladies qui sévissent aujourd'hui ne sont pas traitables avec des procédures médicales orthodoxes.

Toutefois, il serait erroné de généraliser ces résultats. Il existe des méthodes à succès dans la médecine moderne qui sont inégalées par aucune autre forme de traitement. Elles concernent principalement les problèmes aigus qui sont causées par des accidents, notamment des brûlures, fractures, infarctus, ainsi que les questions d'hygiène. Le taux de réussite élevé des traitements médicaux dans ce domaine est une réalisation vraiment remarquable et exemplaire.

Pour le reste, soit 90 pour cent des maladies qui sont considérés comme chroniques dans la nature, les techniques modernes de recherche ont jusqu'à présent échoué à produire un résultat significatif. Une maladie chronique est l’effet combiné d'une ou de plusieurs facteurs qui sont rarement, voire jamais, pris en compte dans les programmes de traitement de la médecine conventionnelle. Pour ce qui est d’une maladie chronique, il ne suffit pas seulement d’identifier ses symptômes. Mener des études fiables sur les maladies chroniques est donc pratiquement impossible, à moins, bien entendu que ces facteurs (alimentation, mode de vie, état d'esprit, émotion, conflits existentiels, etc.) soient inclus dans les procédures de tests.

Il semble qu'aucun des chercheurs n’a même pas considéré le fait que le mécanisme de la guérison, qui est déclenché par la ferme croyance d'un patient en un médicament, ne prend pas seulement place dans le groupe placebo, mais aussi dans le groupe expérimental. Il n'est pas très scientifique de déclarer que le médicament produit un taux plus élevé d'amélioration que le placebo quand l'effet placebo la confiance du patient dans le médicament - est à l'œuvre dans ces deux groupes. Le fait même que l'effet placebo doit être inclus comme un élément essentiel de toute étude montre que l'état subjectif des patients dans les deux groupes demeure le facteur le plus déterminant dans le résultat de l'expérience. Si le groupe placebo a un taux de réussite de 35% et le groupe médicament a un taux de succès de 40%, il est évident qu'au moins 35% du succès du groupe de médicaments est attribuable à l'effet placebo et la drogue elle-même ne provoque que 5% .Son vrai taux de succès qui peut être vrai de 1- 3% (après élimination des autres facteurs d'influence tels que des états mentaux et émotionnels) ne justifie pas de donner le médicament à des millions de patients non avertis, mais il est néanmoins annoncée et vendue comme un traitement efficace de la maladie. Tout cela met bien en évidence que la recherche médicale ne peut être considérée comme objective ou scientifique.

Secrets éternels de santé et de rajeunissement

Pourquoi certains guérissent et d'autres pas

Il n'existe aucune méthode simple ou magique pour amener le patient à croire dans le traitement qu'il reçoit. Le succès de la réponse au placebo dépend principalement de l'état mental et émotionnel de la personne et s'il a une bonne raison de croire en son médecin. Les trois paragraphes suivants décrivent les trois principales catégories de la personnalité, qui peut déterminer votre succès ou insuccès à surmonter un problème grave, voire mortelle, la maladie :

1. Vous vous sentez déprimé à propos de tout dans votre vie. Vous blâmer les autres et les circonstances par rapport à votre souffrance. Vous n'êtes pas heureux quand les autres sont satisfaits et joyeux, parce qu'ils vous montrent et même amplifient le sentiment que quelque chose manque dans votre propre vie. En voyant tant d'autres personnes heureux vous vous sentez pire. Il vous manque l'enthousiasme et l'estime de soi et votre philosophie de vie est plutôt sombre. Vous vous fâchez même sans une raison particulière. Plusieurs fois, vous sentez que vous ne vous aimez pas ou vous n’aimez pas être au devant de la scène. Vous dites souvent des choses comme : « Tout ce que j'essaie ne marche pas », ou « Je le savais depuis le début que le médicament ne serait pas en mesure de m'aider ». Vous avez été s malheureux la plupart de votre vie et vous essayez de ne pas vous rappeler votre passé. Vous abandonner facilement et justifier votre échec en disant : « C'est trop difficile », ou « Personne ne se soucie de moi de toute façon ». Vous pensez que la vie n'a pas beaucoup à offrir et vous ne voyez aucun véritable but dans la vie. Vous préférez sortir avec des amis qui se sentent aussi déprimés que vous

2. Vous êtes un battant et vous n'êtes pas disposé à renoncer. Votre détermination vous fait traverser des périodes de douleur et d'agonie. Vous voulez désespérément vivre et vous dites souvent quelque chose comme : « Je vais le battre » ou « je ne vais pas laisser cela m’abattre ». Mais, au fond, vous avez peur et vous avez peur de ne pas être réussir. Vous vous sentez souvent seul et à créer des doutes dans votre esprit.

3. Vous êtes décontracté et détendu. Vous sentez que votre maladie n'est pas une coïncidence ou même une raison pour se mettre en colère. Vous interprétez la maladie comme un signal important ou une leçon qui va vous permettre d'appliquer des changements majeurs dans votre vie que vous n'étiez pas prête à faire avant. Vous n'êtes pas dans une urgence désespérée de vous débarrasser de la maladie et vous préférez traverser cette période rude consciemment. Votre attitude face à la maladie n'est pas négative, même si cela vous rend mal à l'aise et vous fait souffrir. Vous écoutez les "messages" que votre corps vous envoie et vous apprenez d'eux. Vous acceptez la responsabilité d'avoir créé cette situation vous-même mais vous n'avez pas de sentiments de culpabilité. L'idée que vous donner un sens à tout dans votre vie - positif ou négatif - n'est pas un concept théorique, mais un art de vivre. Vous êtes reconnaissants à vous-même et aux autres pour avoir organisé votre vie telle qu’elle est en ce moment. Vous croyez à un but plus élevé dans la vie et en la confiance que vous êtes pris en charge dans un sens ou autre. Chaque moment est une occasion précieuse pour la croissance et l'apprentissage de la vie. La mort n'est pas une question de peur pour vous parce que vous savez qu'il ya un but particulier à mourir ainsi. Vous êtes impliqué dans des pratiques spirituelles telles que la méditation, la visualisation et le travail sur le corps. Vous sentez que la maladie disparaîtra par lui-même une fois que vous aurez appris la leçon qui l’accompagne et vous êtes prêts à adopter les changements nécessaires dans votre vie.

Comme vous l'avez deviné, les personnes qui appartiennent à la catégorie 3 ou qui ont des traits de personnalité semblables sont de meilleurs candidats pour l'effet placebo ou à la guérison par eux-mêmes

Secrets éternels de santé et de rajeunissement

que ceux des catégories 1 et 2. Une personne dans la catégorie 3 n'a aucune raison de croire qu'un médicament ou un traitement ne fonctionne pas, il sait tout simplement en lui-même que d'une manière ou d'une autre il va aller mieux. Si une approche de la guérison ne fonctionne pas pour lui, il ne se sentira pas déçu mais aura assez de motivation pour chercher des solutions alternatives. Si rien de l'extérieur ne permet de guérir sa maladie, il est susceptible de se rendre compte qu'il doit le faire de l'intérieur. Il va finir par savoir que le guérisseur ultime est à l'intérieur.

Même si une personne dans la catégorie 2 a de bonnes chances de rétablissement en raison de son

attitude positive, il peut néanmoins miner l'effet placebo en réservant un léger doute en arrière penser,

« juste au cas où». Essayer de penser positif dans ce cas est essentiellement motivés par la crainte et

n'est donc pas suffisant pour déclencher une réponse de guérison. Il peut être en train d’envoyer deux signaux contradictoires à son corps / esprit : « Oui, je vais aller mieux avec ce nouveau médicament! » Et

« Mais que vais-je faire si ça ne marche pas pour moi ? ». L’attitude positive est annulée par la peur

fondée sur le doute. Doute ou peur est une forme d'énergie. Si c’est la peur qui motive ou guide votre action, cette crainte va manifester exactement ce dont vous avez peur.

Une personne de la catégorie 1 n'a guère d'estime de soi et consacre toute son énergie en accusant les autres ou en blâmant le destin pour sa situation déplorable. Il n'est pas capable de déclencher la réponse au placebo. C'est pourquoi il peut rester chroniquement malade à moins qu'il ne commence à se valoriser lui-même et à réévaluer sa vie. De nombreuses fois la maladie se manifeste comme un test pour savoir combien nous avons de la valeur à nos propres yeux. Vous ne pouvez avoir autant de foi dans un médicament, un traitement médical ou même en Dieu qu’en vous-même. Une faible estime de soi est synonyme de manque de confiance en soi. Et la confiance en soi est l'élément nécessaire pour déclencher la réponse au placebo, ce qui est nécessaire pour guérir une maladie quelconque.

Cette connexion fonctionne également lorsque la réponse de guérison est causée par une source externe, comme une autre personne, comme un thérapeute ou un guérisseur. Le succès que l’imposition des mains pour la guérison ou la prière peut avoir pour une personne malade est le résultat d'un processus à double sens, mais dépend en grande partie de la réceptivité du patient, de son estime de soi et de sa capacité à le mériter. S'il croit qu'il mérite d'être guéri, son corps et son esprit deviennent plus réceptifs à l'énergie de guérison. Pour un nombre croissant de personnes, les formes naturelles de guérison sont beaucoup plus susceptibles de déclencher un placebo ou la réponse de guérison que les procédures médicales courantes, ce qui explique l'énorme intérêt en cours dans les formes alternatives ou complémentaires de la médecine.

Le changement de paradigme

Il ya un véritable changement qui se produit chez les médecins aux États-Unis et dans dautres pays industrialisés des zones spécialisées de la pratique médicale vers une approche plus holistique de la santé et la guérison. Beaucoup de médecins sont de plus déçus par leur champ de compétences limité, qui se compose principalement d'effectuer des analyses de sang, ce qui donne EKGs, ou l'utilisation de comprimés ou de scalpels. Un nombre important d'écoles de médecine des États-Unis ajoutent désormais des cours sur la médecine holistique et alternative, des sujets qui étaient considérés comme tabou dans les milieux médicaux, il n'ya pas longtemps. Les techniques modernes de pointe ne peuvent pas être appliquées aux maladies chroniques. Elles sont indispensables dans des situations de crise où les organes ne fonctionnent plus, lorsque les blessures causées par des accidents nécessitent une intervention chirurgicale ou quand quelqu'un a eu une infection potentiellement mortelle. La grande majorité des maladies, cependant, sont chroniques de nature. Elles comprennent l'hypertension, les maladies

Secrets éternels de santé et de rajeunissement

cardiaques, la sclérose en plaques, larthrite rhumatoïde, le diabète, la dépression et autres troubles aigus qui deviennent chroniques comme le cancer et le sida.

Les patients sont de plus en plus désabusés par les analyses high-tech sans fin et les tests de la médecine moderne. Ils noffrent aucun des soins attentionnés et encouragements qui font si cruellement défaut quand vous êtes malade, quand vous avez besoin d'un placebo. Ce sentiment d'aliénation et d'impuissance conduit de nombreux patients dans les mains des praticiens alternatifs qui passent plus de temps avec leurs patients et leur offrent des approches qui comprennent des programmes d'entraide comme la méditation, le yoga, les conseils diététiques, et des remèdes naturels. Les Américains dépensent déjà environ 30 millions de dollars par an sur les méthodes alternatives de guérison. En Australie, 50 pour cent de tous les patients optent pour des traitements exclusivement alternative. En outre, chaque jour un nombre croissant de praticiens médicaux sont en train de « rechanger ». (Aller à « lalternatif » ne signifie pas nécessairement que vous vous sentirez mieux que par les méthodes classiques de traitement. Jusqu'à 30% de personnes qui fréquentent praticien alternatif dise être « très insatisfait » par le traitement qu'ils reçoivent, et jusqu'à 24% de personnes utilisant un traitement de substitution ont signalé des réactions indésirables à leur traitement.)

La demande des consommateurs et la crise économique du système médical sont probablement les raisons qui motivent de plus en plus de médecins à se tourner vers les traitements à bas prix et même la prière et la spiritualité. En particulier aux Etats-Unis, où les frais d'assurance pour faute professionnelle sont très élevés, les médecins sont de plus en plus intéressés à assister leurs patients sur leurs besoins spirituels. En construisant une relation plus personnelle avec les patients, comme un bonus aux médecins, ils sont moins susceptibles d'être poursuivi en justice par leurs patients. Cela peut également restaurer l'image du médecin en tant que gardien infaillible, un rôle qui a l'habitude d'être la règle plutôt que l'exception. Le rôle du médecin comme un ami et un guide dans les moments difficiles de la maladie peut en effet être un élément très déterminant dans la tête d'un patient pour sa guérison.

Cependant, le changement d'un médecin conventionnel pour un alternatif ou un qui se soucie vraiment du patient, nest pas suffisant pour invoquer une réponse de guérison. L'exercice de votre volonté et le désir de prendre votre santé en main et dassumer la responsabilité de tout ce qui se passe dans votre vie est peut-être la méthode la plus puissante de guérison qui existe. Il s'attaque à la cause originelle de presque toutes les maladies, c'est-à-dire le fait de se sentir inutile, indigne ou impuissant. Ainsi la plus profonde et sure garantie pour une bonne santé est la prise de responsabilité pour sa santé. Cela implique la recherche et l'application de moyens naturels pour améliorer le corps autant que d'éviter ces facteurs et influences qui lui causer des préjudices. Une fois que nous savons ce qui cause la maladie, nous serons en mesure de rectifier la situation et de jeter les bases d'une santé optimale. Les chapitres suivants offrent une compréhension en profondeur de quelles méthodes qui pourraient contribuer à notre propre santé, au vieillissement et aux incapacités et comment nous pouvons arrêter et inverser ce processus pour de bon.

Secrets éternels de santé et de rajeunissement

CHAPITRE 2 : LES LOIS DERRIERES LA MALADIE ET LA SANTE

La maladie nest pas naturelle