Vous êtes sur la page 1sur 185
PAR MICKAEL QUESNOT 28/09/2010 Copyright (C) 2010. Tous droits réservés. Mickael QUESNOT 1
PAR MICKAEL QUESNOT 28/09/2010 Copyright (C) 2010. Tous droits réservés. Mickael QUESNOT 1
PAR MICKAEL QUESNOT 28/09/2010 Copyright (C) 2010. Tous droits réservés. Mickael QUESNOT 1

PAR MICKAEL QUESNOT

28/09/2010

Copyright (C) 2010. Tous droits réservés. Mickael QUESNOT

1

Si votre entreprise a besoin d'expertise SD, MM, WM, PS, Retail, HR… pour renforcer son centre de compétences,

 

Si elle veut libérer son centre de compétences des réponses aux questions sur l'utilisation de SAP pour qu'il se concentre sur la maintenance évolutive,

 

Si elle veut externaliser son centre de compétences,

 

Si elle veut une Tierce Maintenance Applicative (TMA),

 

Si elle veut former ses utilisateurs,

 

je peux répondre à l'ensemble de vos besoins avec le meilleur rapport qualité/prix du marché.

Vous pouvez me contacter via la rubrique Contact de mon site internet http://www.sharesap.com ou sur mon adresse courriel quesnot@sharesap.com.

28/09/2010

www.sharesap.com. Copyright (C). Tous droits réservés.

2

FORMATION DE FORMATEURS

FORMATION DE FORMATEURS

CONTEXTECONTEXTE

Planification logistique
Planification
logistique
Conception des formations
Conception des
formations
Fo. Fo.
Fo.
Fo.
Formation
Formation
logistique Conception des formations Fo. Fo. Formation 8/30/2010 Copyright (C). Tous droits réservés. 4

OBJECTIFSOBJECTIFS

Se mettre en situation avant le démarrage des formations

Maîtriser les étapes de démarrage et de conclusion

Comprendre l'importance du guide d'animation pour la maîtrise du rythme des formations

Améliorer ses connaissances et son savoir- faire de formateur

DÉROULEMENTDÉROULEMENT

9h - 9h30

9h30 - 10h

Introduction

Jeu « Communication » - Apport « Communication »

10h - 10h30

Mise en situation 1 "séquence de démarrage" - Apport « Démarrage » Pause (15’)

11h - 12h

Mise en situation 2 - Apport « L'écoute »

12h - 13h

Mise en situation 3

13h

Déjeuner (1h)

14h - 14h30

Jeu « Attitudes » - Apport « Les attitudes de Porter »

14h30 - 15h30

Mise en situation 4 - Apports « Pilotage d'une formation » « Présence et ambiance » « Nécessité d'une régulation »

15h30 - 16h15

Mise en situation 5 - Apport éventuel « Co-animation » Pause (15’)

16h30 - 17h30

Mise en situation 6 - Apport « La conclusion d'une formation » - Jeu « Mes voies de progrès »

17h30 - 18h

Synthèse et évaluation

RèglesRègles dudu jeujeu -- FormationFormation àà l'animationl'animation

AVANT DE POURSUIVRE, IL EST IMPORTANT, POUR LA BONNE MARCHE DE CETTE FORMATION, DE SE METTRE D'ACCORD SUR UN CERTAIN NOMBRE DE RÈGLES DEVANT RÉGIR NOTRE VIE COMMUNE PENDANT LA JOURNÉE QUE NOUS ALLONS PASSER ENSEMBLE.

UNE PREMIÈRE RÈGLE : LA RÈGLE DES 4 H

- Humanité On n'est pas là pour se tirer dans les pattes, on est là pour progresser ensemble.

- Humour Même si on traite de sujets sérieux (c'est souvent le cas), rien ne doit empêcher l'humour (sans agressivité).

- Horaires Faisons l'effort de respecter les horaires, il est toujours frustrant pour ceux qui ont fait l'effort, d'attendre ceux qui ne l'ont pas fait.

- entHousiasme !!! Parce qu'il en faut pour avancer et progresser.

RèglesRègles dudu jeujeu -- FormationFormation àà l'animationl'animation

IL Y EN A D'AUTRES, ET NOTAMMENT

- Soyez positifs / constructifs (plutôt que négatifs / destructeurs), cette formation est pour vous, et pas pour l'animateur.

- Attendez la fin pour apprécier. On a prévu de vous laisser du temps à la fin de cette formation, pour vous exprimer et dire qu'elle était nulle, que vous n'y avez rien appris, que l'animateur ne valait rien, que plus jamais ça … Attendez seulement ce moment pour vous exprimer à cet égard.

- Impliquez vous, écoutez, pillez, il y a du bon à prendre dans toutes choses.

- N'hésitez surtout pas à poser toutes les questions vous passant par la tête. Il n'y a pas de question débile, et il serait dommage que vous repartiez avec des questions que vous n'auriez pas osé poser. On y répondra immédiatement, ou on la notera pour y répondre plus tard dans la formation. Donc liberté d'expression et pas de censure.

- Faisons l'effort, d'autant que nous sommes en groupe, de nous écouter. Evitons au maximum les apartés, essayons de rester concentrés, de parler chacun à son tour, de travailler ensemble …

RèglesRègles dudu jeujeu -- FormationFormation àà l'animationl'animation

- Les messages, le téléphone … c'est pendant les pauses.

- La cigarette … c'est aussi pendant les pauses.

- Ce qui se passera pendant la journée restera entre nous.

Interdiction d'aller raconter, après la formation, « comment machin s'est planté lors de tel exercice » ou « tu te souviens combien trucmuche était ridicule à tel moment »

- Laissez vos pistolets au vestiaire, on n'est surtout pas ici pour aborder et régler tous les problèmes et tout l'historique de l'entreprise, mais pour travailler sur un point précis, et ce pour le bénéfice de tous.

- JOUEZ LE JEU LORS DES MISES EN SITUATION, METTEZ VOUS AU MAXIMUM DANS LA PEAU DE VOS DIFFERENTS ROLES SUCCESSIFS !

- 90% de la réussite de cette formation passent par là !

SOMMAIRESOMMAIRE La Communication Page 4 Les Préférences Cérébrales Page 15 La Préparation d'une

SOMMAIRESOMMAIRE

La Communication Page 4
La Communication
Page 4
Les Préférences Cérébrales Page 15
Les Préférences Cérébrales
Page 15
La Préparation d'une Formation Page 29
La Préparation d'une Formation
Page 29
Le Guide d'Animation Page 47
Le Guide d'Animation
Page 47
Le Démarrage d'une Formation Page 68
Le Démarrage d'une Formation
Page 68
Les Méthodes Pédagogiques Page 80
Les Méthodes Pédagogiques
Page 80
L'Arche Pédagogique Page 92
L'Arche Pédagogique
Page 92
Les Aides Audio-Visuelles Page 107
Les Aides Audio-Visuelles
Page 107
L'Ecoute Page 118
L'Ecoute
Page 118
Le Pilotage d'une Formation Page 125
Le Pilotage d'une Formation
Page 125
Présence et Ambiance Page 128
Présence et Ambiance
Page 128
La Nécessité des Régulations Page 133
La Nécessité des Régulations
Page 133
SOMMAIRESOMMAIRE Les Cas Difficiles Page 137 La Conclusion d'une Formation Page 145 Les Attitudes de

SOMMAIRESOMMAIRE

Les Cas Difficiles Page 137
Les Cas Difficiles
Page 137
La Conclusion d'une Formation Page 145
La Conclusion d'une Formation
Page 145
Les Attitudes de Porter Page 150
Les Attitudes de Porter
Page 150
La Co-Animation Page 163
La Co-Animation
Page 163
La charte du participant Page 170
La charte du participant
Page 170
Mes Voies de Progrès Page 174
Mes Voies de Progrès
Page 174

LA COMMUNICATION

CommuniquonsCommuniquons !! Avec ça, s'il a pas compris, c'est qu'il est vraiment abruti ! J’comprend

CommuniquonsCommuniquons !!

Avec ça, s'il a pas compris, c'est qu'il est vraiment abruti !
Avec ça, s'il a pas
compris, c'est qu'il est
vraiment abruti !
a pas compris, c'est qu'il est vraiment abruti ! J’comprend rien avec ses explications fumeuses, il
J’comprend rien avec ses explications fumeuses, il est nul !
J’comprend rien avec
ses explications
fumeuses, il est nul !
pas compris, c'est qu'il est vraiment abruti ! J’comprend rien avec ses explications fumeuses, il est
CommuniquonsCommuniquons !! Pour communiquer, il ne suffit pas de « dire » les choses Attention

CommuniquonsCommuniquons !!

Pour communiquer, il ne suffit pas de « dire » les choses

Attention au jargon et aux termes techniques !

La paperboard, on le met souvent tout seul, sans s’en rendre compte, entre les participants et soi

Si on regarde le participant, on voit tout de suite s’il suit ou pas, s’il a compris ou pas

Une mauvaise Communication entraîne la plupart du temps de la mauvaise humeur

Il est donc nécessaire d'adopter une stratégie, une méthode

LeLe risquerisque dede dégradationdégradation Ce que je veux dire Ce que je crois dire Ce

LeLe risquerisque dede dégradationdégradation

Ce que je veux dire
Ce que je veux dire
Ce que je crois dire
Ce que je crois dire
Ce que je dis
Ce que je dis
Ce que l'autre entend
Ce que l'autre entend
Ce que l'autre comprend
Ce que l'autre comprend
Ce que l'autre retient
Ce que l'autre retient
LeLe récepteurrécepteur créecrée lele messagemessage Quel que soit le message … - Lettre à un

LeLe récepteurrécepteur créecrée lele messagemessage

Quel que soit le message …

- Lettre à un ami

- Discours politique

- Rapport de travail

- … Et bien évidemment en réunion

Les étapes de la communication sont toujours les mêmes

- Conception

- Emission

- Réception

- Interprétation

- Codage - Canal - Décodage

LeLe récepteurrécepteur créecrée lele messagemessage A chacune de ces étapes peut se trouver une difficulté

LeLe récepteurrécepteur créecrée lele messagemessage

A chacune de ces étapes peut se trouver une difficulté … … Ca ne passe pas ! …

- Bien concevoir

- Bien coder

- Bien émettre

- Par un canal approprié

De façon à ce qu'il y ait …

- Une bonne réception

- Un décodage correct

- Une interprétation juste

LeLe récepteurrécepteur créecrée lele messagemessage Mais cela est insuffisant : un même message diffusé à

LeLe récepteurrécepteur créecrée lele messagemessage

Mais cela est insuffisant : un même message diffusé à plusieurs personnes peut être interprété différemment par chacune d'elles en fonction de ses préoccupations personnelles

Afin de s'assurer que le message est correctement passé et a été interprété, il est nécessaire d'utiliser le « Feed-Back »

L’archeL’arche dede communicationcommunication Transmission du message Atmosphère, papier, ondes hertziennes CANAL

L’archeL’arche dede communicationcommunication

Transmission du message Atmosphère, papier, ondes hertziennes CANAL Emission du message Réception du message Cordes
Transmission du message
Atmosphère, papier, ondes hertziennes
CANAL
Emission du message
Réception du message
Cordes vocales, main, batterie, antenne
Oreille, œil, radio
EMETTEUR
RECEPTEUR
Codage du message Langage, écriture, morse CODEUR
Codage du message
Langage, écriture, morse
CODEUR
Conception du message Pensée SOURCE
Conception du message
Pensée
SOURCE
Décodage du message Phonétique, alphabet, grille DECODEUR
Décodage du message
Phonétique, alphabet, grille
DECODEUR
Compréhension du message Pensée DESTINATAIRE
Compréhension du message
Pensée
DESTINATAIRE
LaLa communicationcommunication nene passepasse queque trèstrès partiellementpartiellement parpar lesles motsmots Au

LaLa communicationcommunication nene passepasse queque trèstrès partiellementpartiellement parpar lesles motsmots

Au maximum, 30% de la communication passe par les mots (10% quand le sujet n'est pas préalablement connu) L'essentiel de la communication passe par ailleurs … -Le ton -Les gestes (le regard et les mimiques du visage, les gestes des mains, les gestes et le positionnement du corps) -L'apparence physique -Les silences Pour une meilleure communication … -En prendre conscience -Utiliser tous les canaux -Attention aux contradictions

LesLes grandsgrands messagesmessages L'important, ce n'est pas ce que l'on exprime, c'est ce que comprend

LesLes grandsgrands messagesmessages

L'important, ce n'est pas ce que l'on exprime, c'est ce que comprend l'autre

Il faut être humble et prudent, le risque de dégradation est grand, vérifier par des questions

Il faut utiliser les références de l'autre, et donc les connaître

De la même manière, il faut repérer les préférences cérébrales de l'autre pour communiquer avec lui

On ne communique pas seulement avec les mots, on communique surtout par le reste

Il faut prendre en compte et gérer l'affectif si l'on veut espérer toucher le rationnel

LesLes malentendusmalentendus On avait compris que … Je pensais que … On a pris ça

LesLes malentendusmalentendus

On avait compris que … Je pensais que … On a pris ça pour … J'ai retenu que … Il fallait préciser que … On ne pouvait pas savoir que …

LES PRÉFÉRENCES CÉRÉBRALES

LesLes troistrois cerveauxcerveaux Reptilien … - Pulsions vitales - Dominantes : odorat, goût et toucher

LesLes troistrois cerveauxcerveaux

Reptilien …

- Pulsions vitales

- Dominantes : odorat, goût et toucher

Limbique …

- Conduites émotionnelles

- Dominante : audition

Cortex …

- Pensées conscientes

- Dominante : vue

Cortex Limbique Reptilien
Cortex
Limbique
Reptilien
LeLe modèlemodèle HerrmannHerrmann ESPACE CORTICAL GAUCHE Logique, Analytique, Mathématique, Technique, Résolution

LeLe modèlemodèle HerrmannHerrmann

ESPACE CORTICAL GAUCHE Logique, Analytique, Mathématique, Technique, Résolution de problèmes
ESPACE CORTICAL
GAUCHE
Logique, Analytique,
Mathématique, Technique,
Résolution de problèmes
ESPACE LIMBIQUE GAUCHE Contrôlé, Conservateur, Planificateur, Organisateur, Administrateur
ESPACE LIMBIQUE
GAUCHE
Contrôlé, Conservateur,
Planificateur, Organisateur,
Administrateur
ESPACE CORTICAL DROIT Créatif, Synthétique, Artistique, Global, Conceptuel
ESPACE CORTICAL
DROIT
Créatif, Synthétique,
Artistique, Global,
Conceptuel
ESPACE LIMBIQUE DROIT Contacts humains, Emotif, Musicien, Spirituel, Verbal
ESPACE LIMBIQUE
DROIT
Contacts humains, Emotif,
Musicien, Spirituel, Verbal
CG CD LG LD LeLe modèlemodèle HerrmannHerrmann Comportement froid, distant, suffisant peu gestuel voix
CG CD LG LD
CG
CD
LG
LD

LeLe modèlemodèle HerrmannHerrmann

Comportement froid, distant, suffisant peu gestuel voix travaillée intellectuel brillant évalue, critique
Comportement
froid, distant,
suffisant
peu gestuel
voix travaillée
intellectuel
brillant
évalue, critique
ironique
aime les citations
compétitif
individualiste
Processus analyse raisonnement logique rigueur, clarté définitions aime les modèles et les théories compile
Processus
analyse
raisonnement
logique
rigueur, clarté
définitions
aime les modèles
et les théories
compile les faits
procède par
hypothèse
Compétence abstraction matheux quantitatif technique finance résolution de problèmes
Compétence
abstraction
matheux
quantitatif
technique
finance
résolution de
problèmes
CG CD LG LD LeLe modèlemodèle HerrmannHerrmann Comportement original humour goût du risque spatial simultané
CG CD LG LD
CG
CD
LG
LD

LeLe modèlemodèle HerrmannHerrmann

Comportement original humour goût du risque spatial simultané aime les discussions futuriste saute du coq
Comportement
original
humour
goût du risque
spatial
simultané
aime les
discussions
futuriste
saute du coq à
l'âne
discours éclaté
indépendant
Processus conceptualisation synthèse globalisation imagination intuition visualisation procède par associations
Processus
conceptualisation
synthèse
globalisation
imagination
intuition
visualisation
procède par
associations
intègre par images
et métaphores
Compétence création innovation esprit d'entreprise artiste création littéraire recherche
Compétence
création
innovation
esprit
d'entreprise
artiste
création littéraire
recherche
CG CD LG LD LeLe modèlemodèle HerrmannHerrmann Comportement introverti émotif, contrôlé minutieux, maniaque
CG CD LG LD
CG
CD
LG
LD

LeLe modèlemodèle HerrmannHerrmann

Comportement introverti émotif, contrôlé minutieux, maniaque monologue aime les formules conservateur, fidèle
Comportement
introverti
émotif, contrôlé
minutieux,
maniaque
monologue
aime les formules
conservateur,
fidèle
défend son
territoire
attaché aux acquis
aime le pouvoir
Processus planifie formalise structure définit des procédures séquentiel vérificateur
Processus
planifie
formalise
structure
définit des
procédures
séquentiel
vérificateur
Compétence administration organisation réalisation, mise en œuvre meneur d'hommes orateur lecture (travail)
Compétence
administration
organisation
réalisation, mise
en œuvre
meneur d'hommes
orateur
lecture (travail)
LeLe modèlemodèle HerrmannHerrmann CG LG Comportement extraverti émotif spontané ludique bavard idéaliste,

LeLe modèlemodèle HerrmannHerrmann

CG LG
CG
LG
Comportement extraverti émotif spontané ludique bavard idéaliste, spiritualiste cherche l'acquiescement
Comportement
extraverti
émotif
spontané
ludique
bavard
idéaliste,
spiritualiste
cherche
l'acquiescement

gestuel idéaliste, spiritualiste cherche l'acquiescement Processus intègre par le ressenti, par l'expérience
gestuel

Processus intègre par le ressenti, par l'expérience en soi marche au principe de plaisir forte
Processus
intègre par le
ressenti, par
l'expérience en soi
marche au principe
de plaisir
forte implication
affective
travaille au
« feeling »
écoute, interroge
besoin de partager
Compétence relationnel contacts humains dialogue communication enseignement travail en équipe expression orale,
Compétence
relationnel
contacts humains
dialogue
communication
enseignement
travail en équipe
expression orale,
écrite
lecture (loisir)
PourPour mieuxmieux communiquercommuniquer Comment se trouver sur la même longueur d'onde avec une autre personne

PourPour mieuxmieux communiquercommuniquer

Comment se trouver sur la même longueur d'onde avec une autre personne ? …

Vous pouvez attendre que votre interlocuteur change et se mette à votre portée, mais vous risquez d'attendre longtemps

En revanche, vous pouvez vous adapter, puisque votre but est d'arriver à communiquer avec lui, même si vous n'êtes pas d'accord

Il ne s'agit pas de modifier votre avis, mais simplement de mieux faire passer le message

PourPour mieuxmieux communiquercommuniquer Comment vous y prendre pour communiquer ? … Repérer les préférences

PourPour mieuxmieux communiquercommuniquer

Comment vous y prendre pour communiquer ? …

Repérer les préférences cérébrales de l'autre, à travers les mots qu'il emploie, ses comportements

Par rapport à ses propres préférences cérébrales, repérer où il y a blocage

Modifier son mode d'approche en adoptant celui de son interlocuteur, ce qui revient à le suivre dans sa démarche

Normalement, l'autre a alors l'impression d'être compris, puisqu'il trouve en vous son reflet, ce qui va le rassurer

PourPour mieuxmieux communiquercommuniquer Avec un « Cortical Gauche » … - Présentez les faits et

PourPour mieuxmieux communiquercommuniquer

Avec un « Cortical Gauche » …

- Présentez les faits et rien que les faits

- Mettez en balance différentes possibilités

- Soyez clair et précis

- Présentez des chiffres

- Parlez technique

- Pensez aux coûts financiers

- Utilisez les pourcentages

PourPour mieuxmieux communiquercommuniquer Avec un « Cortical Droit » … - Soyez visuel - Présentez

PourPour mieuxmieux communiquercommuniquer

Avec un « Cortical Droit » …

- Soyez visuel

- Présentez des schémas, des graphiques, des tableaux

- Discutez à bâtons rompus

- Laissez venir vos idées par associations

- Laissez le faire plusieurs choses à la fois (ce n'est pas parce qu'il griffonne sur un coin de feuille qu'il ne vous écoute pas)

- Présentez lui des synthèses, allez à l'essentiel, laissez tomber les détails

- Utilisez des images, des métaphores

PourPour mieuxmieux communiquercommuniquer Avec un « Limbique Gauche » … - Préparez bien ce que

PourPour mieuxmieux communiquercommuniquer

Avec un « Limbique Gauche » …

- Préparez bien ce que vous avez à dire, documentez vous, sinon vous passerez pour un rigolo

- Pensez aussi aux défauts, aux détails (parce que lui, il les repère très vite)

- Soyez méthodique et sans faille

- Proposez lui des solutions pratiques avec un planning

- Vérifiez que vous avez été compris sur le premier point avant de passer au suivant

- Laissez de coté toute considération idéologique, vous risquez de tout bloquer si vous n'avez pas les mêmes idées

PourPour mieuxmieux communiquercommuniquer Avec un « Limbique Gauche » (suite) … - Soyez modeste, vous

PourPour mieuxmieux communiquercommuniquer

Avec un « Limbique Gauche » (suite) …

- Soyez modeste, vous ne décrocherez pas la lune avec lui, mais vous aboutirez

- Rassurez le avec les points précédents, mais surtout ne lui dites pas, vous allez le froisser

- Ménagez sa susceptibilité

PourPour mieuxmieux communiquercommuniquer Avec un « Limbique Droit » … - Soyez authentique, ne trichez

PourPour mieuxmieux communiquercommuniquer

Avec un « Limbique Droit » …

- Soyez authentique, ne trichez pas, si vous cachez vos sentiments, il le verra

- Soyez franc, il appréciera

- Expliquez votre point de vue, vos valeurs

- Soyez enthousiaste, montrez votre idéal

- Soyez ouvert à la négociation

- … Et si cela ne marche pas, c'est vraiment que vous ne vous entendez pas, que vous ne l'aimez pas (il le « flaire » de loin), et la communication entre vous risque d'être fort difficile

LA PRÉPARATION D’UNE FORMATION

LesLes objectifsobjectifs d’uned’une formationformation Il est capital de bien fixer dès le début les objectifs

LesLes objectifsobjectifs d’uned’une formationformation

Il est capital de bien fixer dès le début les objectifs (ou l'objectif) de la formation

On ne fait pas une formation pour le plaisir de faire une formation, ou pour discuter … … Mais pour atteindre des RESULTATS

Ces résultats doivent être identifiés comme objectifs … « A la fin de la formation, nous devons avoir … » « vous devez … »

On vise des objectifs rationnels …

-Maîtrise d'une technique ou d'un outil par les participants

-Connaissance d'un sujet par les participants

LesLes objectifsobjectifs d’uned’une formationformation … Mais également des objectifs psychologiques … -

LesLes objectifsobjectifs d’uned’une formationformation

… Mais également des objectifs psychologiques …

- Motivation

- Implication

- Adhésion

- Connaissance des participants

- Création ou entretien de l'esprit d'équipe

Les objectifs d'une formation peuvent être de 4 ordres …

- SAVOIR

- SAVOIR-FAIRE

- SAVOIR-ETRE

- SAVOIR FAIRE FAIRE

LesLes objectifsobjectifs d’uned’une formationformation Les objectifs d'une formation n'ont de chances

LesLes objectifsobjectifs d’uned’une formationformation

Les objectifs d'une formation n'ont de chances d'être atteints que s'ils sont partagés par tous et qu'il y a dans le groupe la volonté d'y aboutir

Ces objectifs doivent être constamment à l'esprit et à la vue de tous, il convient de les afficher et de les rappeler en cas de dérapage, de chahut

LaLa compositioncomposition d’und’un groupegroupe La composition d'un groupe sera fonction des objectifs de la

LaLa compositioncomposition d’und’un groupegroupe

La composition d'un groupe sera fonction des objectifs de la formation, ainsi que du temps disponible

Dans l'absolu, un groupe doit comprendre …

- Des personnes motivées

- Des personnes concernées

- Des personnes aptes à travailler en groupe

LaLa démarchedémarche dede préparationpréparation d’uned’une formationformation Le thème … - Le sujet de la

LaLa démarchedémarche dede préparationpréparation d’uned’une formationformation

Le thème …

- Le sujet de la formation

Les objectifs …

- Etat initial des participants et de la situation

- Etat final visé

- Objectifs rationnels et psychologiques (S, SF, SE, SFF) Les moyens …

- Salles de formation

- Matériel audio-visuel

- Documentations

LaLa démarchedémarche dede préparationpréparation d’uned’une formationformation Les méthodes … - Choix

LaLa démarchedémarche dede préparationpréparation d’uned’une formationformation

Les méthodes …

- Choix d'une progression d'ensemble

- Choix des étapes de progression

- Sélection des méthodes pédagogiques

Les outils et supports …

- Guide d’animation

- Transparents ou documents PREAO

- Exercices et jeux de rôles

- Eléments à remettre aux participants

- Systèmes d’évaluation

- Logistique et intendance

LaLa démarchedémarche dede préparationpréparation d’uned’une formationformation … Et ce en prenant constamment

LaLa démarchedémarche dede préparationpréparation d’uned’une formationformation

… Et ce en prenant constamment en compte …

- Les participants (niveau, homogénéité)

- Les contraintes (temps, lieux, coûts)

LesLes techniquestechniques d’animationd’animation Degré d'implication des participants Jeux de rôle, mises en

LesLes techniquestechniques d’animationd’animation

Degré d'implication des participants

Jeux de rôle, mises en situation, cas d'école Dessin puis présentation en tour de table
Jeux de rôle, mises en
situation, cas d'école
Dessin puis présentation
en tour de table
Animation de groupe
(questions, débat, synthèse)
Travaux en sous-groupes et présentations Tour de table oral ou écrit Lecture d'un dossier Exposé
Travaux en sous-groupes
et présentations
Tour de table oral ou écrit
Lecture d'un dossier
Exposé animateur
Exposé participant

Degré d'énergie de l'animateur

LaLa convocation,convocation, deuxdeux objectifsobjectifs RASSURER, FACILITER … Elle doit donc parvenir le plus tôt

LaLa convocation,convocation, deuxdeux objectifsobjectifs

RASSURER, FACILITER …

Elle doit donc parvenir le plus tôt possible avec …

- Les dates, lieux et horaires (début et fin)

- Le thème et les objectifs

- Les participants (éventuellement)

- L'animateur

- Ce qu'il faut préparer (matériel, éléments de dossier, sujets de réflexion, questionnaire à remplir)

- Moyens de transport, plan d'accès

LaLa convocation,convocation, deuxdeux objectifsobjectifs VENDRE LA FORMATION, MOTIVER … C'est à travers elle que

LaLa convocation,convocation, deuxdeux objectifsobjectifs

VENDRE LA FORMATION, MOTIVER …

C'est à travers elle que le participant se fera une première idée de la formation qu'il va suivre …

- « J'ai envie d'y aller » ou « bof »

Il est donc important d'utiliser pour ce premier contact des formulations vendeuses …

- Mettant en avant tout le bénéfice que lui (et les autres) retireront de cette formation

- Dynamiques, préfigurant l'ambiance de la future formation, donnant le ton

NeNe paspas oublieroublier !! Certains aspects de logistique et d'intendance peuvent faire échouer les plus

NeNe paspas oublieroublier !!

Certains aspects de logistique et d'intendance peuvent faire échouer les plus beaux scénarios de formation ! …

La salle est-elle disposée comme je le souhaite ?

A quelle heure la salle ouvre-t-elle, ferme-t-elle ?

Où déjeunera-t-on ?

Y a-t-il des horaires limites ?

Combien de temps cela prendra (attention aux transports, aux temps de repas) ?

NeNe paspas oublieroublier !! Certains aspects de logistique et d'intendance peuvent faire échouer les plus

NeNe paspas oublieroublier !!

Certains aspects de logistique et d'intendance peuvent faire échouer les plus beaux scénarios de formation ! …

Y a-t-il des lampes de rechange pour le rétro ?

Y a-t-il des rallonges ?

Y a-t-il des rouleaux supplémentaires pour les paperboards ?

A-t-on pensé à faire bloquer les appels téléphoniques et à faire prendre les messages ?

LaLa dispositiondisposition dede lala sallesalle Paperboard Ecran Animateur Animateur Rétro et/ou Data Display Paperboard

LaLa dispositiondisposition dede lala sallesalle

Paperboard

LaLa dispositiondisposition dede lala sallesalle Paperboard Ecran Animateur Animateur Rétro et/ou Data Display Paperboard

Ecran

LaLa dispositiondisposition dede lala sallesalle Paperboard Ecran Animateur Animateur Rétro et/ou Data Display Paperboard
LaLa dispositiondisposition dede lala sallesalle Paperboard Ecran Animateur Animateur Rétro et/ou Data Display Paperboard

Animateur

Animateur

LaLa dispositiondisposition dede lala sallesalle Paperboard Ecran Animateur Animateur Rétro et/ou Data Display Paperboard
LaLa dispositiondisposition dede lala sallesalle Paperboard Ecran Animateur Animateur Rétro et/ou Data Display Paperboard

Rétro et/ou Data Display

LaLa dispositiondisposition dede lala sallesalle Paperboard Ecran Animateur Animateur Rétro et/ou Data Display Paperboard
LaLa dispositiondisposition dede lala sallesalle Paperboard Ecran Animateur Animateur Rétro et/ou Data Display Paperboard
LaLa dispositiondisposition dede lala sallesalle Paperboard Ecran Animateur Animateur Rétro et/ou Data Display Paperboard

Paperboard

LaLa dispositiondisposition dede lala sallesalle Paperboard Ecran Animateur Animateur Rétro et/ou Data Display Paperboard
LaLa dispositiondisposition dede lala sallesalle Paperboard Ecran Animateur Animateur Rétro et/ou Data Display Paperboard
LaLa dispositiondisposition dede lala sallesalle Paperboard Ecran Animateur Animateur Rétro et/ou Data Display Paperboard
LaLa dispositiondisposition dede lala sallesalle Pouvoir circuler librement autour et à l’intérieur (le U ne

LaLa dispositiondisposition dede lala sallesalle

Pouvoir circuler librement autour et à l’intérieur (le U ne doit pas être un U fermé et continu, on doit pouvoir circuler entre les tables)

Deux personnes qui ne s'entendent pas ne doivent pas être face à face, mais plutôt côte à côte

Il est préférable de ne pas mettre les cas difficiles dans les zones sensibles

LaLa dispositiondisposition dede lala sallesalle (mémento)(mémento) Salle disposant de la lumière du jour 3,5 m

LaLa dispositiondisposition dede lala sallesalle (mémento)(mémento)

Salle disposant de la lumière du jour

3,5 m 2 au moins par personne

Disposition des tables en U

Plan de travail au minimum de 80 x 80 cm par personne, plus si chacun a un poste de travail

Pour le formateur, une table de travail au centre, une desserte pour les documents sur le côté

4 chaises de plus que le nombre de personnes prévues

2 paperboards garnis, avec des rouleaux de réserve

LaLa dispositiondisposition dede lala sallesalle (mémento)(mémento) 2 jeux de feutres neufs, de couleurs assorties Des

LaLa dispositiondisposition dede lala sallesalle (mémento)(mémento)

2 jeux de feutres neufs, de couleurs assorties

Des feuilles blanches en réserve, pour prendre des notes

Documents à distribuer, assemblés et classés dans l'ordre de distribution

Une horloge murale

Un rétroprojecteur et un écran (avec transparents vierges, et marqueurs à transparents lavables)

Eventuellement un micro avec les logiciel requis

LaLa dispositiondisposition dede lala sallesalle (mémento)(mémento) Raccordements électriques en nombre suffisant et en

LaLa dispositiondisposition dede lala sallesalle (mémento)(mémento)

Raccordements électriques en nombre suffisant et en état de fonctionnement

Mise en place de la salle et de l'accueil éventuel terminée une heure avant la séance

Bouteilles thermos de café, de lait, de jus de fruit, et biscuits pour les pauses

Les messages sont affichés hors de la salle pour être consultés au moment des pauses

LE GUIDE D’ANIMATION

LeLe guideguide d’animationd’animation TITRETITRE DEDE LALA FORMATIONFORMATION Pages d’identification Objectifs de

LeLe guideguide d’animationd’animation

TITRETITRE DEDE LALA FORMATIONFORMATION Pages d’identification
TITRETITRE DEDE LALA FORMATIONFORMATION
Pages d’identification
Objectifs de la formation : Les résultats rationnels que les participants doivent avoir atteints à
Objectifs de la formation :
Les résultats rationnels que les participants doivent avoir atteints à
la fin de la formation
(maîtriser, connaître, comprendre, savoir faire …)
Et des résultats psychologiques peut-être moins précis
(motiver, faire adhérer, faire acheter, créer une dynamique …)
Public concerné : Les fonctions des participants, voire leurs noms, voire leurs profils La situation
Public concerné :
Les fonctions des participants, voire leurs noms, voire leurs profils
La situation des participants à la fois en terme de connaissance du
sujet, de compréhension du sujet et de situation psychologique par
rapport au projet
LeLe guideguide d’animationd’animation TITRETITRE DEDE LALA FORMATIONFORMATION Pages d’identification Pré-requis

LeLe guideguide d’animationd’animation

TITRETITRE DEDE LALA FORMATIONFORMATION Pages d’identification
TITRETITRE DEDE LALA FORMATIONFORMATION
Pages d’identification
Pré-requis pour les participants : Tout ce qui doit déjà être acquis par les participants
Pré-requis pour les participants :
Tout ce qui doit déjà être acquis par les participants pour pouvoir
suivre la formation …
… En terme de métier : les bases, l’environnement, les concepts, les
rôles et responsabilités, les techniques, les méthodes,
le vocabulaire …
… Et en terme de maîtrise d’outils, informatiques ou non
Contexte : Où en est-on par rapport au projet Ce qui a été réalisé avant
Contexte :
Où en est-on par rapport au projet
Ce qui a été réalisé avant la formation
Ce qui va suivre la formation
LeLe guideguide d’animationd’animation TITRETITRE DEDE LALA FORMATIONFORMATION Check-list logistique Organisation des

LeLe guideguide d’animationd’animation

TITRETITRE DEDE LALA FORMATIONFORMATION Check-list logistique
TITRETITRE DEDE LALA FORMATIONFORMATION
Check-list logistique
Organisation des groupes de formation : Nombre de participants Liste des participants Niveau des participants
Organisation des groupes de formation :
Nombre de participants
Liste des participants
Niveau des participants par rapport à l’utilisation d’un
outil informatique
Homogénéité ou hétérogénéité par rapport à
l’appartenance à une région, une équipe, un service …
Organisation de sous-groupes pour la formation :
binômes, trinômes … prédéfinis ou non
Session
Session
LeLe guideguide d’animationd’animation TITRETITRE DEDE LALA FORMATIONFORMATION Check-list logistique Formateurs et

LeLe guideguide d’animationd’animation

TITRETITRE DEDE LALA FORMATIONFORMATION Check-list logistique
TITRETITRE DEDE LALA FORMATIONFORMATION
Check-list logistique
Formateurs et intervenants : Formateur pilote (responsabilité de l’organisation et de l’animation de la session)
Formateurs et intervenants :
Formateur pilote (responsabilité de l’organisation et
de l’animation de la session)
Co-animateur(s) (animation de certaines séquences,
soutien permanent, régulation du groupe … )
Soutiens éventuels (par exemple en binôme, soutien à
un ou plusieurs participants identifiés)
Intervenants ponctuels (experts, hiérarchie, acteurs
du projet … )
Remplaçant(s) (notamment du formateur pilote)
Dépannage (matériel, produit, sur place, à distance … )
Session
Session
LeLe guideguide d’animationd’animation TITRETITRE DEDE LALA FORMATIONFORMATION Check-list logistique Environnement :

LeLe guideguide d’animationd’animation

TITRETITRE DEDE LALA FORMATIONFORMATION Check-list logistique
TITRETITRE DEDE LALA FORMATIONFORMATION
Check-list logistique
Environnement : Lieu et salle(s) de formation Téléphone Prise des messages Disposition des tables Possibilité
Environnement :
Lieu et salle(s) de formation
Téléphone
Prise des messages
Disposition des tables
Possibilité de regrouper plusieurs sessions
Organisation des déjeuners
Organisation des pauses
Organisation des transports et de l’hébergement
Point de rendez-vous
Session
Session
LeLe guideguide d’animationd’animation TITRETITRE DEDE LALA FORMATIONFORMATION Check-list logistique Matériel

LeLe guideguide d’animationd’animation

TITRETITRE DEDE LALA FORMATIONFORMATION Check-list logistique
TITRETITRE DEDE LALA FORMATIONFORMATION
Check-list logistique
Matériel informatique (par salle) : Micro(s) du formateur (+ back-up) Postes de travail des participants
Matériel informatique (par salle) :
Micro(s) du formateur (+ back-up)
Postes de travail des participants (+ back-up)
Imprimante(s) (+ back-up)
Connexions à un réseau ou à un ordinateur central
Connexions au réseau téléphonique (lignes prévues)
Périphériques divers
(cartes modem, lecteurs externes, souris, streamers,
cartouches, transformateurs … )
Câbles de raccordement
Rallonges, multi-prises …
Session
Session
LeLe guideguide d’animationd’animation TITRETITRE DEDE LALA FORMATIONFORMATION Check-list logistique Environnement

LeLe guideguide d’animationd’animation

TITRETITRE DEDE LALA FORMATIONFORMATION Check-list logistique
TITRETITRE DEDE LALA FORMATIONFORMATION
Check-list logistique
Environnement logiciel et base de données : Logiciels installés sur le micro du formateur Logiciels
Environnement logiciel et base de données :
Logiciels installés sur le micro du formateur
Logiciels installés sur les postes des participants
Fichiers installés sur le micro du formateur
Fichiers installés sur les postes des participants
Base de données de formation installée sur le micro
du formateur
Base de données de formation installée sur les postes
des participants
Profils et mots de passe pour chaque poste
Session
Session
LeLe guideguide d’animationd’animation TITRETITRE DEDE LALA FORMATIONFORMATION Check-list logistique Matériel de

LeLe guideguide d’animationd’animation

TITRETITRE DEDE LALA FORMATIONFORMATION Check-list logistique
TITRETITRE DEDE LALA FORMATIONFORMATION
Check-list logistique
Matériel de projection : Data display (+ back-up) Rétroprojecteur(s) Lampes de secours pour le data
Matériel de projection :
Data display (+ back-up)
Rétroprojecteur(s)
Lampes de secours pour le data display et pour le
rétro
Grand écran
Matériel nécessaire à l’animation :
Paperboard(s) et recharges
Marqueurs, feutres à transparents, transparents
vierges
Colle, scotch, ciseaux, punaises …
Autres …
Session
Session
LeLe guideguide d’animationd’animation TITRETITRE DEDE LALA FORMATIONFORMATION Check-list des supports Guide

LeLe guideguide d’animationd’animation

TITRETITRE DEDE LALA FORMATIONFORMATION Check-list des supports
TITRETITRE DEDE LALA FORMATIONFORMATION
Check-list des supports
Guide d’animation Transparents Documents PREAO Panneaux muraux Exemples d’éditions Fiches exercices
Guide d’animation
Transparents
Documents PREAO
Panneaux muraux
Exemples d’éditions
Fiches exercices d’application
Fiches jeux de rôles
Démos ou story-boards
Références
Références
Forme et Nombre
Forme et
Nombre
Session
Session
LeLe guideguide d’animationd’animation TITRETITRE DEDE LALA FORMATIONFORMATION Check-list des supports Eléments pour

LeLe guideguide d’animationd’animation

TITRETITRE DEDE LALA FORMATIONFORMATION Check-list des supports
TITRETITRE DEDE LALA FORMATIONFORMATION
Check-list des supports
Eléments pour un exercice de synthèse (fiches, plateau, dés, pions, consignes … ) Bilans d’évaluation
Eléments pour un exercice de
synthèse (fiches, plateau, dés,
pions, consignes … )
Bilans d’évaluation
Fiches de présence
Fiches remontées
Fiches compte-rendu formateur
Eléments à remettre aux
participants (docs … )
Références
Références
Forme et Nombre
Forme et
Nombre
Session
Session
LeLe guideguide d’animationd’animation TITRETITRE DEDE LALA FORMATIONFORMATION Déroulement d’ensemble Jour 1 Jour

LeLe guideguide d’animationd’animation

TITRETITRE DEDE LALA FORMATIONFORMATION Déroulement d’ensemble
TITRETITRE DEDE LALA FORMATIONFORMATION
Déroulement d’ensemble
Jour 1 Jour 2 Jour 3 9h00 9h00 9h00 10h00 10h00 10h00 11h00 11h00 11h00
Jour 1
Jour 2
Jour 3
9h00
9h00
9h00
10h00
10h00
10h00
11h00
11h00
11h00
12h00
12h00
13h00
13h00
14h00
Les grandes
étapes et
leurs volumes
horaires
13h00
Les grandes
étapes et
leurs volumes
horaires
12h00
14h00
14h00
15h00
15h00
15h00
Les grandes
étapes et
leurs volumes
horaires
16h00
16h00
16h00
17h00
17h00
17h00
18h00
18h00
18h00
19h00
19h00
19h00
LeLe guideguide d’animationd’animation Jour : Durée : Etape : Début : TITRETITRE DEDE LALA FORMATIONFORMATION

LeLe guideguide d’animationd’animation

Jour : Durée : Etape : Début : TITRETITRE DEDE LALA FORMATIONFORMATION Titre de l’étape
Jour
:
Durée :
Etape :
Début :
TITRETITRE DEDE LALA FORMATIONFORMATION
Titre de l’étape :
Fin :
Horaire
Horaire

Qui

Déroulement
Déroulement

Messages

Moyens
Moyens
LeLe guideguide d’animationd’animation TITRETITRE DEDE LALA FORMATIONFORMATION Fiche «exercice d’application»

LeLe guideguide d’animationd’animation

TITRETITRE DEDE LALA FORMATIONFORMATION Fiche «exercice d’application»
TITRETITRE DEDE LALA FORMATIONFORMATION
Fiche «exercice d’application»

Exercice

Les consignes claires et précises, à distribuer aux participants, qui leur permettront de réaliser seuls l’exercice d’application

LeLe guideguide d’animationd’animation TITRETITRE DEDE LALA FORMATIONFORMATION Fiche «jeu de rôle» Jeu de rôle

LeLe guideguide d’animationd’animation

TITRETITRE DEDE LALA FORMATIONFORMATION Fiche «jeu de rôle»
TITRETITRE DEDE LALA FORMATIONFORMATION
Fiche «jeu de rôle»

Jeu de rôle

Les consignes claires et précises, à distribuer aux participants, qui leur permettront de composer leurs rôles et de réaliser toutes les actions prévues

LeLe guideguide d’animationd’animation TITRETITRE DEDE LALA FORMATIONFORMATION Fiche annexe «Base de données de

LeLe guideguide d’animationd’animation

TITRETITRE DEDE LALA FORMATIONFORMATION Fiche annexe «Base de données de formation»
TITRETITRE DEDE LALA FORMATIONFORMATION
Fiche annexe «Base de données de formation»

Exercice

Toutes les données dont j’ai besoin dans la base de formation pour que l’exercice de découverte ou d’application puisse être réalisé pendant la formation

LeLe guideguide d’animationd’animation TITRETITRE DEDE LALA FORMATIONFORMATION Bilan d’évaluation Titre de la

LeLe guideguide d’animationd’animation

TITRETITRE DEDE LALA FORMATIONFORMATION Bilan d’évaluation
TITRETITRE DEDE LALA FORMATIONFORMATION
Bilan d’évaluation

Titre de la formation Date et lieu Formateurs

:

:

:

Participant Fonction Région, service …

:

:

:

Cette formation a-t-elle répondu à vos attentes ?

 

0

1

2

3

4

5

6

7

8

9

10

 

Evaluez votre niveau de connaissance du sujet à l’issue de la formation

0 1

2

3

4

5

6

7

8

9

10

Evaluez votre niveau de maîtrise de l’outil à l’issue de la formation

0 1

2

3

4

5

6

7

8

9

10

Evaluez votre niveau de satisfaction sur chacun des axes suivants

0

1

2

3

4

5

6

7

8

9

10

0

1

2

3

4

5

6

7

8

9

10

 

0

1

2

3

4

5

6

7

8

9

10

 

Animation

 

Exercices, jeux de rôles

 

Ambiance

 

0

1

2

3

4

5

6

7

8

9

10

0

1

2

3

4

5

6

7

8

9

10

 

0

1

2

3

4

5

6

7

8

9

10

Rythme

Supports, doc, transparents

Cadre

Portez au dos les points à développer, ainsi que vos remarques et suggestions

LeLe guideguide d’animationd’animation TITRETITRE DEDE LALA FORMATIONFORMATION Fiche de présence Titre de la

LeLe guideguide d’animationd’animation

TITRETITRE DEDE LALA FORMATIONFORMATION Fiche de présence
TITRETITRE DEDE LALA FORMATIONFORMATION
Fiche de présence
Titre de la formation Date et lieu Formateurs (+ visa) : : : Nom et
Titre de la formation
Date et lieu
Formateurs (+ visa)
:
:
:
Nom et prénom
Fonction
Visa AM
Visa PM
LeLe guideguide d’animationd’animation TITRETITRE DEDE LALA FORMATIONFORMATION Compte-rendu du formateur Titre de la

LeLe guideguide d’animationd’animation

TITRETITRE DEDE LALA FORMATIONFORMATION Compte-rendu du formateur
TITRETITRE DEDE LALA FORMATIONFORMATION
Compte-rendu du formateur

Titre de la formation Date et lieu Formateurs (+ visa)

:

:

:

Commentaires sur les participants : appréciation de leur niveau de maîtrise à l’issue, ambiance, nécessité d’une piqûre de rappel …

Evolutions à apporter au module

Autres points à mentionner : logistique, matériel, salle …

LeLe guideguide d’animationd’animation TITRETITRE DEDE LALA FORMATIONFORMATION Fiche de remontées Titre de la

LeLe guideguide d’animationd’animation

TITRETITRE DEDE LALA FORMATIONFORMATION Fiche de remontées
TITRETITRE DEDE LALA FORMATIONFORMATION
Fiche de remontées

Titre de la formation Date et lieu Formateurs (+ visa)

:

:

:

D

(ysfonction.)

M

(atériel)

S

(uggestion)

O

(rganisation)

Description

Qui

Q (uestion)

P (roduit) A (utre)

 

A

(utre)

LeLe guideguide d’animationd’animation TITRETITRE DEDE LALA FORMATIONFORMATION Et toutes les fiches ou annexes qui

LeLe guideguide d’animationd’animation

TITRETITRE DEDE LALA FORMATIONFORMATION
TITRETITRE DEDE LALA FORMATIONFORMATION

Et toutes les fiches ou annexes qui s’avéreraient utiles pour animer la formation avec encore plus d’efficacité

LE DÉMARRAGE D’UNE FORMATION

LesLes 55 objectifsobjectifs dede lala phasephase dede démarragedémarrage C'est un moment capital qui décide

LesLes 55 objectifsobjectifs dede lala phasephase dede démarragedémarrage

C'est un moment capital qui décide souvent de la réussite d'une formation

Planter le décor,

son décor …

- Quelle ambiance, quel degré d'implication et de participativité de la part des participants ?

- Quels objectifs ?

- Quelles règles du jeu, quel mode de fonctionnement ?

Mesurer les attentes des participants, ou leur niveau de connaissance et de compréhension par rapport au thème et aux objectifs fixés

LesLes 55 objectifsobjectifs dede lala phasephase dede démarragedémarrage C'est un moment capital qui décide

LesLes 55 objectifsobjectifs dede lala phasephase dede démarragedémarrage

C'est un moment capital qui décide souvent de la réussite d'une formation

Obtenir l'adhésion des participants sur …

- Les objectifs de la formation

- Son déroulement et les méthodes prévues

Sortir les participants de leur fauteuil, les « bouger », tout de suite les faire participer, les faire parler

Finir de « vendre » la formation aux participants en provoquant dès le départ leur implication, en instaurant une dynamique positive dès les premiers instants

UnUn exempleexemple dede démarragedémarrage Accueil : aller chercher les participants au point de rendez-vous, leur

UnUn exempleexemple dede démarragedémarrage

Accueil : aller chercher les participants au point de rendez-vous, leur souhaiter la bienvenue, leur indiquer leur place, leur offrir un café et un croissant Recueillir (en tour de table par exemple) les noms des participants, leur niveau par rapport au sujet, ainsi que leurs attentes par rapport à la formation (et surtout pas leurs attentes par rapport à l’outil sur lequel porte la formation) … Tout afficher Présenter le formateur, ainsi que les différents intervenants, et préciser le rôle de chacun pendant la formation Présenter les objectifs de la formation et les afficher, afin de pouvoir s’y référer tout au long de la session

UnUn exempleexemple dede démarragedémarrage Cadrer les attentes des participants par rapport aux objectifs prévus (pris

UnUn exempleexemple dede démarragedémarrage

Cadrer les attentes des participants par rapport aux objectifs prévus (pris en compte, pas pris en compte)

Présenter le déroulement d’ensemble de la formation

Recueillir (noter) les questions que se posent les participants quant à la formation, l’outil, le projet, la suite des événements … Répondre à certaines, indiquer que d’autres trouveront réponse au cours de la formation, et préciser qu’un point sera fait à la fin de la formation

Préciser que les remarques et suggestions seront notées, puis remontées et prises en considération, mais que ce n’est ni le moment, ni le lieu d’en débattre

UnUn exempleexemple dede démarragedémarrage Préciser les règles du jeu et obtenir l’accord des participants sur

UnUn exempleexemple dede démarragedémarrage

Préciser les règles du jeu et obtenir l’accord des participants sur celles-ci … Les afficher ou leur distribuer

Dans le cas d’une formation à l’utilisation d’un outil informatique, insister sur le respect du rythme du formateur par les participants : jamais en avance sur le formateur et on lève le doigt si on est en retard, ou si tout n’est pas clair

DesDes exemplesexemples dede règlesrègles dudu jeujeu AVANT DE POURSUIVRE … Il est important, pour la

DesDes exemplesexemples dede règlesrègles dudu jeujeu

AVANT DE POURSUIVRE …

Il est important, pour la bonne marche de cette formation, de se mettre d'accord sur un certain nombre de règles de fonctionnement devant régir notre vie commune pendant le temps que nous allons passer ensemble

DesDes exemplesexemples dede règlesrègles dudu jeujeu Une première règle : la règle des 4 H

DesDes exemplesexemples dede règlesrègles dudu jeujeu

Une première règle : la règle des 4 H

- H umanité : on n'est pas là pour se tirer dans les pattes, on est là pour progresser ensemble

- H umour : même si on traite de sujets sérieux (c'est souvent le cas), rien ne doit empêcher l'humour (sans agressivité)

- H oraires : faisons l'effort de respecter les horaires, il est toujours frustrant pour ceux qui ont fait l'effort, d'attendre ceux qui ne l'ont pas fait

- H enthousiasme ! : parce qu'il en faut pour avancer et progresser

DesDes exemplesexemples dede règlesrègles dudu jeujeu Soyez positifs / constructifs … Plutôt que négatifs /

DesDes exemplesexemples dede règlesrègles dudu jeujeu

Soyez positifs / constructifs … Plutôt que négatifs / destructeurs Cette formation est pour vous, et pas pour l'animateur

Attendez la fin pour juger, on a prévu de vous laisser du temps à la fin de cette formation, pour vous exprimer et dire qu'elle était nulle, que vous n'y avez rien appris, que l'animateur ne valait rien, que plus jamais ça … Attendez seulement ce moment pour vous exprimer à cet égard

Impliquez vous, écoutez, pillez, il y a du bon à prendre dans toutes choses

DesDes exemplesexemples dede règlesrègles dudu jeujeu N'hésitez surtout pas à poser toutes les questions vous

DesDes exemplesexemples dede règlesrègles dudu jeujeu

N'hésitez surtout pas à poser toutes les questions vous passant par la tête, il n'y a pas de question débile, et il serait dommage que vous repartiez avec des questions que vous n'auriez pas osé poser, on y répondra immédiatement, ou on la notera pour y répondre plus tard dans la formation

Faisons l'effort, d'autant plus que nous sommes en groupe, de nous écouter, évitons au maximum les apartés, essayons de rester concentrés, de parler chacun à son tour, de travailler ensemble

Les messages, le téléphone … C'est pendant les pauses

La fumée … C'est aussi pendant les pauses

DesDes exemplesexemples dede règlesrègles dudu jeujeu Le camescope, c'est pour nous permettre de progresser

DesDes exemplesexemples dede règlesrègles dudu jeujeu

Le camescope, c'est pour nous permettre de progresser L'ensemble des supports projetés vous seront remis sous forme d'un document à l'issue de cette formation, prenez donc vos notes en conséquence Ici, pas de supérieur hiérarchique, on met de coté cet aspect là des choses le temps de la formation, c'est à dire qu’on a le droit de ne pas être d'accord avec son supérieur hiérarchique

Ce qui se passera pendant cette formation restera entre nous,interdiction d'aller raconter, après la formation,

« comment machin s'est planté lors de tel exercice » ou

« tu te souviens combien « trucmuche » était ridicule à tel moment »

DesDes exemplesexemples dede règlesrègles dudu jeujeu Laissez vos pistolets au vestiaire, on n'est surtout pas

DesDes exemplesexemples dede règlesrègles dudu jeujeu

Laissez vos pistolets au vestiaire, on n'est surtout pas ici pour aborder et régler tous les problèmes et tout l'historique de l'entreprise, mais pour travailler sur un point précis, et ce pour le bénéfice de tous

Respecter le rythme du formateur : si vous avez « loupé une marche », vous levez le doigt, vous m’arrêtez, et il est interdit d’aller « plus vite que la musique »

… Et toutes les règles qui s'imposeraient de par le contexte, le thème, les participants, l'environnement

LES MÉTHODES PÉDAGOGIQUES

10% 20% 30% 50% moyenne UnUn adulteadulte retientretient enen moyenne de ce qu'il de ce

10%

20%

30%

50%

moyenne

UnUn adulteadulte retientretient enen moyenne

de ce qu'il

de ce qu'il

de ce qu'il

de ce qu'il

lit

entend

voit

entend, soutenu par une projection d'images

90% de ce qu'il

dit ou fait en toute liberté

LesLes 33 grandesgrandes méthodesméthodes pédagogiquespédagogiques 3 grandes familles de méthodes pédagogiques … -

LesLes 33 grandesgrandes méthodesméthodes pédagogiquespédagogiques

3 grandes familles de méthodes pédagogiques …

- Didactiques (exposés, cours, conférences, démonstrations …)

- Interrogatives (questions / réponses, EAO …)

- Actives (apprentissage, cas d'école, découvertes guidées, jeux de rôles …)

LesLes méthodesméthodes didactiquesdidactiques L'exposé, le cours, la conférence … - Je parle, vous écoutez

LesLes méthodesméthodes didactiquesdidactiques

L'exposé, le cours, la conférence …

- Je parle, vous écoutez La démonstration …

- Je fais et je parle, vous écoutez et vous regardez Avantages …

- Démarche sécurisante pour l'animateur et pour les participants (habitudes)

- Peu de temps de préparation et d'animation

- Animation facile si l'on possède le savoir

- Peu de qualités relationnelles exigées

- Possibilité d'avoir un auditoire nombreux

LesLes méthodesméthodes didactiquesdidactiques Inconvénients … - Problème de mémorisation à terme - Nécessité

LesLes méthodesméthodes didactiquesdidactiques

Inconvénients …

- Problème de mémorisation à terme

- Nécessité d'une motivation préalable ou postérieure (examen …)

- Manque de « feed-back » pour l'animateur

- Difficulté de changer de plan en cours de route

- Ne joue que sur le savoir

- Fait peu changer d'attitude

- Difficile de traiter des cas difficiles (participants)

- Tend à endormir l'auditoire

LesLes méthodesméthodes interrogativesinterrogatives Toutes les méthodes dans lesquelles … -Je donne une

LesLes méthodesméthodes interrogativesinterrogatives

Toutes les méthodes dans lesquelles … -Je donne une connaissance courte ou je montre -Je vérifie aussitôt la compréhension par des questions ou en vous demandant de reproduire -Si c’est bon, on continue, sinon je réexplique ou je remontre Avantages … -Méthode efficace pour l'auto-formation -« Feed-back » immédiat -Bonne mémorisation -Relativement peu de temps de formation, sauf dans le cas d’une formation à l’utilisation d’un outil informatique

LesLes méthodesméthodes interrogativesinterrogatives Inconvénients … - Difficile à utiliser longtemps - Long travail

LesLes méthodesméthodes interrogativesinterrogatives

Inconvénients …

- Difficile à utiliser longtemps

- Long travail de préparation

- Demande une bonne connaissance du sujet sur lequel former

- Ne développe pas l'autonomie des participants

- Nécessite des groupes restreints

- Joue surtout sur le savoir, peu sur le savoir-faire

- Consommateur de temps dans le cas d’une formation à l’utilisation d’un outil informatique

LesLes méthodesméthodes activesactives Toutes les méthodes dans lesquelles les participants sont amenés à découvrir

LesLes méthodesméthodes activesactives

Toutes les méthodes dans lesquelles les participants sont amenés à découvrir par eux-mêmes les règles, les solutions …

- Vous vivez le problème (avec ou sans aides)

- Vous recherchez et découvrez les solutions par vous-mêmes

- J'apporte ce que vous n'avez pas trouvé et on synthétise le tout

Exemples : jeux de rôles, mises en situation, exercices de découverte …

LesLes méthodesméthodes activesactives Avantages … -Excellente mémorisation -Motivante en elle-même, provoque le

LesLes méthodesméthodes activesactives

Avantages … -Excellente mémorisation -Motivante en elle-même, provoque le dynamisme -Permet d'aborder le savoir-être -Favorise l'autonomie des personnes et l'opérationnalité Inconvénients … -Temps de préparation et d'animation -Nécessité de gérer les phénomènes de groupe (pilotage, régulations) -Risque d'extrapolation abusive, de mémorisation de l'accessoire au lieu de l'essentiel -Risque « de choc psychologique » si la remise en cause est forte, risque de « refus de saut » et de réactions agressives

LesLes méthodesméthodes activesactives Toutes les méthodes dans lesquelles il s'agit de répéter les

LesLes méthodesméthodes activesactives

Toutes les méthodes dans lesquelles il s'agit de répéter les connaissances, les gestes, les comportements … Jusqu'à l'obtention d'un réflexe …

- Vous faites, vous faites, vous faites

- Je contrôle

- Jusqu'à ce que vous fassiez parfaitement

Exemples : les langues en « labo », le commandant de bord et sa check-list, l'apprentissage de la nage

LesLes méthodesméthodes activesactives Avantages … -Opérationnalité -Peu de formation chez les formateurs, il

LesLes méthodesméthodes activesactives

Avantages … -Opérationnalité -Peu de formation chez les formateurs, il s'agit d'appliquer la solution, la liste -Contrôle facile -Normalisation des individus formés Inconvénients … -Méthode brutale laissant peu de place à la personnalité -Possibilité de rejets -Création d'un comportement robotisé -Malaise chez les formateurs (peu de place pour les relations humaines)

LesLes critèrescritères dede choixchoix Une bonne formation est souvent composée d'une succession de différentes

LesLes critèrescritères dede choixchoix

Une bonne formation est souvent composée d'une succession de différentes méthodes Le choix d'une méthode relève d'un choix de stratégie d'animation, ce choix sera fonction … -Des objectifs -Du nombre de participants -Du temps possible de préparation et d'animation -Du risque si les objectifs ne sont pas atteints -Des capacités du formateur Dans tous les cas… « L'exemple n'est pas la meilleure façon d'influencer les autres, c'est la seule ! »

Albert Schweitzer

L’ARCHE PÉDAGOGIQUE

L’archeL’arche pédagogiquepédagogique Abstrait Concret 3 2 4 1 5 Déroulement chronologique de la formation

L’archeL’arche pédagogiquepédagogique

Abstrait

Concret

3 2 4 1 5
3
2
4
1
5

Déroulement chronologique de la formation

Prise en compte du réel professionnel

Découvertes guidées

Apports théoriques

Applications guidées

Application sur le réel professionnel

L’archeL’arche pédagogiquepédagogique Abstrait Concret 3 2 4 1 5 Déroulement chronologique de la formation

L’archeL’arche pédagogiquepédagogique

Abstrait

Concret

3 2 4 1 5
3
2
4
1
5

Déroulement chronologique de la formation

Prise en compte du réel professionnel … Objectif : mesurer l'état initial des participants, leur vécu par rapport au thème Techniques : film-situation, recueil des expériences des participants, jeux de rôles, mises en situation …

L’archeL’arche pédagogiquepédagogique Abstrait Concret 3 2 4 1 5 Déroulement chronologique de la formation

L’archeL’arche pédagogiquepédagogique

Abstrait

Concret

3 2 4 1 5
3
2
4
1
5

Déroulement chronologique de la formation

Découvertes guidées … Objectif : mieux comprendre les éléments du problème en décomposant celui-ci et en travaillant séparément chacune de ses composantes sur des situations théoriques simplifiées prises en dehors du contexte des participants Techniques : cas d'école, jeux de rôles …

L’archeL’arche pédagogiquepédagogique Abstrait Concret 3 2 4 1 5 Déroulement chronologique de la formation

L’archeL’arche pédagogiquepédagogique

Abstrait

Concret

3 2 4 1 5
3
2
4
1
5

Déroulement chronologique de la formation

Apports théoriques … Objectif : apporter une vue cognitive élargie sur chacune des composantes du problème Techniques : discours directif, schémas et dessins, exposé, dossier …

L’archeL’arche pédagogiquepédagogique Abstrait Concret 3 2 4 1 5 Déroulement chronologique de la formation

L’archeL’arche pédagogiquepédagogique

Abstrait

Concret

3 2 4 1 5
3
2
4
1
5

Déroulement chronologique de la formation

Applications guidées … Objectif : s'entraîner sur des situations théoriques en mettant en œuvre les apports sur chacune des composantes du problème, puis sur une situation vécue dans son intégralité Techniques : mises en situation, jeux de rôles …

L’archeL’arche pédagogiquepédagogique Abstrait Concret 3 2 4 1 5 Déroulement chronologique de la formation

L’archeL’arche pédagogiquepédagogique

Abstrait

Concret

3 2 4 1 5
3
2
4
1
5

Déroulement chronologique de la formation

Application sur le réel professionnel … Objectif : relier les acquis aux situations réelles en examinant leurs implications sur le concret opérationnel des participants Techniques : travaux individuels ou de sous-groupes, jeux de rôles, élaboration de plans d'action opérationnels …

UnUn exempleexemple d’arched’arche pédagogiquepédagogique horshors milieumilieu professionnelprofessionnel OBJECTIF

UnUn exempleexemple d’arched’arche pédagogiquepédagogique horshors milieumilieu professionnelprofessionnel

OBJECTIF : Sachant skier, savoir effectuer un saut périlleux à ski

3 2 4 6 5 7 9 8 10 1 11
3
2
4
6
5
7
9
8
10
1
11

1 En situation réelle, sur la neige, essayez ! comment se sont passées vos dernières tentatives ?

2 L'impulsion, essai sur un plongeoir en piscine

3 Apport sur les points clés de l'impulsion

4 Entraînement à l'impulsion (toujours sur le plongeoir)

UnUn exempleexemple d’arched’arche pédagogiquepédagogique horshors milieumilieu professionnelprofessionnel OBJECTIF

UnUn exempleexemple d’arched’arche pédagogiquepédagogique horshors milieumilieu professionnelprofessionnel

OBJECTIF : Sachant skier, savoir effectuer un saut périlleux à ski

3 2 4 6 5 7 9 8 10 1 11
3
2
4
6
5
7
9
8
10
1
11

5 Le saut lui-même, essai en piscine

6 Apport sur les points clés du saut

7 Entraînement au saut (toujours en piscine)

UnUn exempleexemple d’arched’arche pédagogiquepédagogique horshors milieumilieu professionnelprofessionnel OBJECTIF

UnUn exempleexemple d’arched’arche pédagogiquepédagogique horshors milieumilieu professionnelprofessionnel

OBJECTIF : Sachant skier, savoir effectuer un saut périlleux à ski

3 2 4 6 5 7 9 8 10 1 11
3
2
4
6
5
7
9
8
10
1
11

8 La réception, essai sur trampoline

9 Apport sur les points clés de la réception

10 Entraînement à la réception (toujours sur trampoline)

11 Entraînement en réel sur la neige

UnUn exempleexemple d’arched’arche pédagogiquepédagogique enen milieumilieu professionnelprofessionnel OBJECTIF :

UnUn exempleexemple d’arched’arche pédagogiquepédagogique enen milieumilieu professionnelprofessionnel

OBJECTIF : pour un participant, savoir prendre la parole lors d'une réunion de travail

1 - Prise en compte du réel professionnel 3 2 4 - Projection du film
1 - Prise en compte du réel professionnel
3
2
4
- Projection du film d'une de leurs réunions
professionnelles passées
1
5
- Analyse en commun, points forts, points
faibles, ressenti …

- Elargissement à leur vécu professionnel en la matière

UnUn exempleexemple d’arched’arche pédagogiquepédagogique enen milieumilieu professionnelprofessionnel OBJECTIF :

UnUn exempleexemple d’arched’arche pédagogiquepédagogique enen milieumilieu professionnelprofessionnel

OBJECTIF : pour un participant, savoir prendre la parole lors d'une réunion de travail

2.1 3 2 4 1 5
2.1
3
2
4
1
5

- Découverte guidée 1

- Mise en situation sur une réunion hors contexte professionnel

- Analyse collective par rapport à l'opportunité de la prise de parole

3.1 - Apports théoriques 1

- Exposé des points clés de l'opportunité de la prise de parole

UnUn exempleexemple d’arched’arche pédagogiquepédagogique enen milieumilieu professionnelprofessionnel OBJECTIF :

UnUn exempleexemple d’arched’arche pédagogiquepédagogique enen milieumilieu professionnelprofessionnel

OBJECTIF : pour un participant, savoir prendre la parole lors d'une réunion de travail

4.1 - Applications guidées 1

3 2 4 2.2 1 5
3
2
4
2.2
1
5

- Entraînement à cette opportunité :

exercices sur cas d'école

- Découverte guidée 2

- Mise en situation sur une réunion hors contexte professionnel

- Analyse collective par rapport à la forme de la prise de parole

UnUn exempleexemple d’arched’arche pédagogiquepédagogique enen milieumilieu professionnelprofessionnel OBJECTIF :

UnUn exempleexemple d’arched’arche pédagogiquepédagogique enen milieumilieu professionnelprofessionnel

OBJECTIF : pour un participant, savoir prendre la parole lors d'une réunion de travail

3.2 - Apports théoriques 2

3 2 4 4.2 1 5
3
2
4
4.2
1
5

- Exposé des points clés de la forme de la prise de parole - Applications guidées 2

- Entraînement à cette opportunité :

exercices sur cas d'école

4.3 - Applications guidées 3

- Entraînement sur cas d'école sur l'opportunité et la forme de la prise de parole

UnUn exempleexemple d’arched’arche pédagogiquepédagogique enen milieumilieu professionnelprofessionnel OBJECTIF :

UnUn exempleexemple d’arched’arche pédagogiquepédagogique enen milieumilieu professionnelprofessionnel

OBJECTIF : pour un participant, savoir prendre la parole lors d'une réunion de travail

5 - Application sur le réel professionnel

- Vécu filmé d'une réunion à thème professionnel

3 2 4 1 5
3
2
4
1
5

- Analyse collective du film, plans d'action personnels de progrès

LES AIDES AUDIO-VISUELLES

GrandsGrands principesprincipes Ce qui est écrit présente un caractère « officiel » Tant que ça

GrandsGrands principesprincipes

Ce qui est écrit présente un caractère « officiel »

Tant que ça n'est pas écrit, ça n'existe pas

Elles sont efficaces si les supports sont …

- Visibles

- Lisibles

- Compréhensibles

LeLe paperboardpaperboard AVANTAGES … Facile à utiliser, feuilletable Permet de tout noter et de tout

LeLe paperboardpaperboard

AVANTAGES …

Facile à utiliser, feuilletable

Permet de tout noter et de tout garder

Permet

Permet

d'utiliser les couleurs

à l'animateur d'amener les messages

progressivement

Permet d'expliquer rapidement par un schéma ou par un dessin

Efficace si on en dispose d'au moins deux, ainsi que d'une surface d'affichage suffisante

LeLe paperboardpaperboard INCONVENIENTS … Surface étriquée Consommateur de papier A recopier si on souhaite

LeLe paperboardpaperboard

INCONVENIENTS … Surface étriquée Consommateur de papier A recopier si on souhaite l'intégrer à un compte-rendu Attention à l'écriture

LeLe tableautableau effaçableeffaçable AVANTAGES … Permet Permet Permet de tout noter d'utiliser les couleurs à

LeLe tableautableau effaçableeffaçable

AVANTAGES …

Permet

Permet

Permet

de tout noter

d'utiliser les couleurs

à l'animateur d'amener les messages

progressivement

Permet d'expliquer rapidement par un schéma ou par un dessin

Il existe des tableaux équipés d'un système de photocopie (distribuable au fur et à mesure et intégrable au compte-rendu)

LeLe tableautableau effaçableeffaçable INCONVENIENTS … Surface souvent insuffisante A effacer au fur et à mesure

LeLe tableautableau effaçableeffaçable

INCONVENIENTS …

Surface souvent insuffisante

A effacer au fur et à mesure

A recopier (la plupart du temps) si on souhaite l'intégrer à un compte-rendu

Attention à l'écriture

LesLes transparentstransparents AVANTAGES … Facile à mettre en œuvre (on trouve des rétroprojecteurs partout)

LesLes transparentstransparents

AVANTAGES … Facile à mettre en œuvre (on trouve des rétroprojecteurs partout)

Efficaces s'ils ne comportent que des schémas simples et des grands messages (un commentaire oral les complétera et les explicitera) Les logiciels de dessin et de PREAO permettent d'y intégrer la couleur, des dessins et une grande qualité graphique

Possibilité de les dupliquer pour

compte-rendu Efficaces et percutants s’ils sont conçus comme des affiches et non comme des documents

les joindre au

LesLes transparentstransparents INCONVENIENTS … Attention Attention de ne pas les exploiter en animation sous la

LesLes transparentstransparents

INCONVENIENTS …

Attention

Attention de ne pas les exploiter en animation sous la forme d'une lecture fastidieuse

Difficile d'avoir une présentation dynamique (apparition progressive des messages ou des éléments d'un schéma)

de ne pas les surcharger

LaLa PREAOPREAO AVANTAGES … Permet de concevoir une présentation dynamique : apparition progressive des messages

LaLa PREAOPREAO

AVANTAGES … Permet de concevoir une présentation dynamique :

apparition progressive des messages ou des éléments d'un schéma Efficace si les éléments de la présentation ne comportent que des schémas simples et des grands messages, s’ils sont conçus comme des affiches et non comme des documents (un commentaire oral les complétera et les explicitera) Evite de faire des aller-retours permanents entre le data display et les transparents, notamment pour une formation à l’utilisation d’un outil informatique Couleur et grande qualité graphique Possibilité joindre une présentation au compte-rendu

LaLa PREAOPREAO INCONVENIENTS … Attention de ne pas surcharger les éléments d'une présentation Attention de

LaLa PREAOPREAO

INCONVENIENTS … Attention de ne pas surcharger les éléments d'une présentation Attention de ne pas les exploiter en animation sous la forme d'une lecture fastidieuse Attention de ne pas abuser des affichages progressifs, ça lasse Nécessite un système de vidéo-projection (encore relativement cher et pas toujours évident à mettre en œuvre) Attention aux systèmes de plaques à cristaux liquides qui obligent à être dans le noir

AutresAutres typestypes d’aidesd’aides audioaudio--visuellesvisuelles Le micro ou le poste de travail informatique,

AutresAutres typestypes d’aidesd’aides audioaudio--visuellesvisuelles

Le micro ou le poste de travail informatique, complètement indispensable pour une formation à l’utilisation d’un outil informatique (nécessite un système de vidéo-projection)

Le magnétoscope et la TV, pour des séquences très courtes

Le camescope et la TV, indispensables si on travaille sur des gestes ou des comportements

Le panneau (ordre de grandeur de taille : 100 x 60) auquel on fera allusion régulièrement au cours de la formation (check-lists, schéma, organigrammes, règles d’or, objectifs …)

L’ÉCOUTE

PrincipesPrincipes dede basebase Soyez disponible aux questions ou aux idées des membres du groupe, appuyez

PrincipesPrincipes dede basebase

Soyez disponible aux questions ou aux idées des membres du groupe, appuyez vous sur ces questions ou idées pour progresser

Rappelez-vous toujours que ECOUTER = ENTENDRE + COMPRENDRE c'est l'écoute « active »

Ne privilégiez surtout pas vos idées ou même certaines idées, ne profitez pas de votre position de force pour ça

Evitez de manipuler le

Ecrivez tout, même en abrégé, en mots clés

groupe

PrincipesPrincipes dede basebase Adaptez vous au groupe, soyez sensible aux besoins de régulation Ne coupez

PrincipesPrincipes dede basebase

Adaptez vous au groupe, soyez sensible aux besoins de régulation

Ne coupez pas la parole aux participants, laissez les parler, et s'ils parlent trop, rappelez principes, objectifs, règles du jeu, timing

Mettre de coté son opinion, essayer systématiquement de comprendre, de clarifier, de reformuler

Prendre tous et tout en compte : noter au paperboard, l'intégrer à la synthèse, répondre

Renvoyer au groupe : qui peut répondre ? tout le monde est d'accord ? un regard peut suffire

PrincipesPrincipes dede basebase Recadrer … - Bon, qu'est-ce que ça apporte par rapport à nos

PrincipesPrincipes dede basebase

Recadrer …

- Bon, qu'est-ce que ça apporte par rapport à nos objectifs ?

- Oui, mais on a prévu de l'aborder demain matin

Privilégier les réflexes de compréhension et de reformulation

Bannir les attitudes d'évaluation et de jugement

Il est toujours préférable de faire donner la réponse à une question par le groupe, même si on est tenté de la donner soi-même

L’EcouteL’Ecoute dudu GroupeGroupe Au delà de l'écoute inter personnelle, il faut écouter le groupe dans

L’EcouteL’Ecoute dudu GroupeGroupe

Au delà de l'écoute inter personnelle, il faut écouter le groupe dans son ensemble : les tensions, les silences, les attitudes, les baisses de dynamisme, les apartés

Tous ces indicateurs peuvent être le signe de tensions ! ou plus simplement le signe d'un essoufflement du groupe … Faites la pause, même si vous ne l'aviez pas prévue à cet instant

Ou encore participer des phénomènes normaux de groupe … Tout le monde ne prend pas facilement la parole en public et certains n'exprimeront leur avis qu'en aparté ou pendant les pauses … Demandez alors à ce que tout le monde puisse profiter de cet avis, ou répercutez le

LaLa priseprise enen comptecompte desdes rythmesrythmes Ecouter le groupe, c'est être « centré » sur

LaLa priseprise enen comptecompte desdes rythmesrythmes

Ecouter le groupe, c'est être « centré » sur lui, c'est également, au moment de la préparation, savoir tenir compte des rythmes humains !

8h00 10h00 12h00 13h00 14h00 18h00 19h00
8h00
10h00
12h00
13h00
14h00
18h00
19h00

Un petit déjeuner pour créer l'ambiance Attaquer par un sujet facile qui échauffera tout le monde, ça instaurera la confiance Un bon moment pour un sujet difficile, attention maximum Jamais au delà ! Faim ! Profiter du repas pour les échanges informels Pas terrible ! Digestion ! Un autre bon moment pour un sujet difficile Pas trop au delà ! Fatigue ! Le moment du jeu, du ludique

ProverbesProverbes NEERLANDAIS GREC RUSSE PERSAN « La connaissance mûre écoute, celle qui n'a pas mûri

ProverbesProverbes

NEERLANDAIS

GREC

RUSSE

PERSAN

« La connaissance mûre écoute, celle qui n'a pas mûri parle »

« La nature a donné deux oreilles et seulement une langue afin de pouvoir écouter davantage et parler moins »

« En parlant peu, tu écoutes davantage »

« Qui parle sème, qui écoute récolte »

LE PILOTAGE D’UNE FORMATION

LeLe pilotagepilotage d’uned’une formationformation Faire faire, faire trouver, faire dire au maximum ! Moduler sa

LeLe pilotagepilotage d’uned’une formationformation

Faire faire, faire trouver, faire dire au maximum !

Moduler sa directivité …

- Directif sur les objectifs

- Plutôt directif sur la méthode

- Plutôt souple sur la gestion des états psychologiques

Avoir le souci de la cohésion du groupe …

- Tout le monde doit participer

- Tout le monde doit travailler ensemble et dans la même direction

LeLe pilotagepilotage d’uned’une formationformation Etre clair et explicite sur les questions, les consignes, les

LeLe pilotagepilotage d’uned’une formationformation

Etre clair et explicite sur les questions, les consignes, les interventions, les synthèses

Canaliser les « hors sujet » en les notant sur une feuille de paperboard « sujets à reprendre », disponible en fin de formation

Intervenir pour accroître l'efficacité du groupe en attribuant la parole, en reformulant, en récapitulant, en synthétisant, en posant des questions spécifiques, ou en proposant des méthodes pour aboutir

Eviter de fuir les questions des participants, de faire comme si on ne les avait pas entendues

PRÉSENCE ET AMBIANCE

PrésencePrésence Regardez tout le monde et pas seulement certains Evitez de tourner le dos aux

PrésencePrésence

Regardez tout le monde et pas seulement certains

Evitez de tourner le dos aux participants, même quand vous écrivez au paperboard

Restez en permanence en contact visuel, auditif et intellectuel avec les participants

Rentrez dans le groupe, physiquement, ne restez pas en retrait

Bougez, faites des gestes pour appuyer votre discours

Utilisez votre voix (force, intonations, variations … )

AmbianceAmbiance Elle dépend grandement de vous ! Si vous êtes … - Détendu / Tendu

AmbianceAmbiance

Elle dépend grandement de vous !

Si vous êtes …

- Détendu / Tendu

- Dynamique / Apathique

- Concerné / Absent

- Actif / Passif

- Cool / Agressif

… Le groupe le sera aussi !

Mettez de l'humour, souriez, faites sourire et rire (sans aller trop loin, bien entendu)

TrouverTrouver lele bonbon équilibreéquilibre Entre SOUPLESSE … Pour que chacun s'exprime Pour faire jaillir la

TrouverTrouver lele bonbon équilibreéquilibre

Entre SOUPLESSE …

Pour que chacun s'exprime Pour faire jaillir la richesse, pour éviter les frustrations

et DISCIPLINE …

Pour atteindre les objectifs, maîtriser les débats, ne pas se laisser déborder

PrincipauxPrincipaux défautsdéfauts chezchez lesles animateursanimateurs Désir de montrer sa supériorité au groupe

PrincipauxPrincipaux défautsdéfauts chezchez lesles animateursanimateurs

Désir de montrer sa supériorité au groupe

Volonté d'imposer ses idées, de manipuler

Envie de parler tout le temps, ne pas écouter

Réflexe de tout dire, de tout faire, avant d’essayer de faire dire, de faire faire

Manque ou excès d'autorité

Trop grande implication dans la discussion

Manque d'assurance

Manque de compréhension et de psychologie de groupe

LA NÉCESSITÉ DES RÉGULATIONS

LaLa nécessiténécessité desdes régulationsrégulations Un groupe a également une composante psychologique … -

LaLa nécessiténécessité desdes régulationsrégulations

Un groupe a également une composante psychologique …

- Tensions entre ses membres, rivalités, frustrations, incompatibilités d'humeur

- Etat de chaque membre, blocages sur le sujet, complexes, perte de moral

Ces aspects psychologiques sont à prendre en compte et à gérer si l'on veut que le groupe atteigne ses objectifs

Il faut impérativement repérer leurs manifestations (attention, elles peuvent se présenter sous l'aspect de difficultés d'ordre technique)

LaLa nécessiténécessité desdes régulationsrégulations Il faut utiliser la personnalité de chacun, ne jamais «

LaLa nécessiténécessité desdes régulationsrégulations

Il faut utiliser la personnalité de chacun, ne jamais « prendre de front » et, dans tous les cas, c'est en donnant la parole aux participants que l'on peut repérer et « dégonfler » les tensions Il ne faut jamais faire monter la pression, mais au contraire dépassionner le débat … - Revenir aux faits objectifs pour clarifier les conflits - Permettre à un participant bloqué de revenir dans le groupe En revanche, si ce n'est pas lié aux objectifs, il convient de renvoyer en d'autres lieux la gestion de ces tensions

LaLa nécessiténécessité desdes régulationsrégulations Ces régulations peuvent se faire en groupe, mais également

LaLa nécessiténécessité desdes régulationsrégulations

Ces régulations peuvent se faire en groupe, mais également et avant tout en aparté

Pour réguler, il convient d'être attentif au groupe, aux attitudes, aux silences

Une petite régulation vaut mieux qu'un grand conflit !

LES CAS DIFFICILES

DuDu côtécôté dede l’animateurl’animateur Vous êtes perdu … - Appuyez vous sur le guide d’animation

DuDu côtécôté dede l’animateurl’animateurVous êtes perdu … - Appuyez vous sur le guide d’animation et rappelez les objectifs

DuDu côtécôté dede l’animateurl’animateur Vous êtes perdu … - Appuyez vous sur le guide d’animation et

Vous êtes perdu …

- Appuyez vous sur le guide d’animation et rappelez les objectifs Démobilisation du groupe …

- Vérifiez que le groupe est en phase avec la méthode suivie, sinon reprécisez la, ou changez en

- Revenez aux objectifs et à leur importance

Silences …

- Restez naturel, détendez l'atmosphère

- Régulez (il y a un problème ? ma question n'est pas claire ?)

DuDu côtécôté dede l’animateurl’animateur Apartés … -Faites silence en regardant l'aparté -Demandez à

DuDu côtécôté dede l’animateurl’animateurApartés … -Faites silence en regardant l'aparté -Demandez à faire partager à tous -Posez une

DuDu côtécôté dede l’animateurl’animateur Apartés … -Faites silence en regardant l'aparté -Demandez à

Apartés … -Faites silence en regardant l'aparté -Demandez à faire partager à tous -Posez une question à voix forte à l'un des deux -Approchez vous d'eux Tout le monde parle en même temps … -Reprenez (pas tous en même temps ! chacun son tour !) Le chahut … -Généralement une soupape -Laissez décompresser et reprenez

LeLe stressstress dede l’animateurl’animateur Le stress est … - Inévitable - Bon signe - De

LeLe stressstress dede l’animateurl’animateurLe stress est … - Inévitable - Bon signe - De courte durée Ce stress

LeLe stressstress dede l’animateurl’animateur Le stress est … - Inévitable - Bon signe - De courte

Le stress est …

- Inévitable

- Bon signe

- De courte durée

Ce stress est canalisable …

- Respiration

- Anticipation

- Préparation

- Répétition

- Méthodes actives

AuAu delà,delà, explosionexplosion Dose de stress nécessaire EnEn deçà,deçà, routine,routine,
AuAu delà,delà, explosionexplosion
Dose de stress nécessaire
EnEn deçà,deçà,
routine,routine, démotivationdémotivation ……
LesLes participantsparticipants Le bavard Celui qui sait tout Lui, il est contre Le sage Le

LesLes participantsparticipantsLe bavard Celui qui sait tout Lui, il est contre Le sage Le grand seigneur

LesLes participantsparticipants Le bavard Celui qui sait tout Lui, il est contre Le sage Le grand

Le bavard

Celui qui sait tout

Lui, il est contre Le sage
Lui, il est contre
Le sage

Le grand seigneur

Le

bagarreur

Le timide

Le rusé

Le roupilleur

LesLes participantsparticipants Le bagarreur … - Rester calme, ne pas se laisser entraîner - L'empêcher

LesLes participantsparticipantsLe bagarreur … - Rester calme, ne pas se laisser entraîner - L'empêcher de monopoliser

LesLes participantsparticipants Le bagarreur … - Rester calme, ne pas se laisser entraîner - L'empêcher de

Le bagarreur …

- Rester calme, ne pas se laisser entraîner

- L'empêcher de monopoliser le débat en le renvoyant au groupe … Etes-vous d'accord avec ce que dit Roger ?

- Recadrer positivement … OK, que proposez vous ?

Le sage …

- S'appuyer sur lui … Je voudrais savoir ce qu'en pense Roger

Celui qui sait tout …

- Le renvoyer au groupe

- Lui réserver les questions difficiles

LesLes participantsparticipants Le bavard … - L'interrompre avec tact en reformulant … OK, ce que

LesLes participantsparticipantsLe bavard … - L'interrompre avec tact en reformulant … OK, ce que vous dites

LesLes participantsparticipants Le bavard … - L'interrompre avec tact en reformulant … OK, ce que vous

Le bavard …

- L'interrompre avec tact en reformulant … OK, ce que vous dites finalement c'est …

- Lui faire comprendre que tout le monde doit s'exprimer

Le timide …

- Valoriser ses rares interventions

- Lui demander son accord par oui ou non

- Lui poser des questions simples

Lui, il est contre …

- Recadrer positivement … Bon alors qu’est-ce qu’on fait ?

LesLes participantsparticipants Le roupilleur … - Aller le chercher - Ou le laisser roupiller Le

LesLes participantsparticipantsLe roupilleur … - Aller le chercher - Ou le laisser roupiller Le grand seigneur

LesLes participantsparticipants Le roupilleur … - Aller le chercher - Ou le laisser roupiller Le grand

Le roupilleur …

- Aller le chercher

- Ou le laisser roupiller Le grand seigneur …

- Ne pas le critiquer

- L'utiliser pour les synthèses Le rusé …

- Ne pas réagir, éluder

- Renvoyer au groupe

Dans tous les cas, ECOUTE, SERENNITE et HUMOUR

LA CONCLUSION D’UNE FORMATION

LesLes 55 objectifsobjectifs dede lala phasephase dede conclusionconclusion La réussite d'une formation ne se mesure

LesLes 55 objectifsobjectifs dede lala phasephase dede conclusionconclusion

La réussite d'une formation ne se mesure pas à l'ambiance, mais au résultat atteint Vérifier que les objectifs fixés au départ ont été atteints, que les attentes exprimées au début de la formation sont satisfaites ou devenues obsolètes Permettre aux participants de visualiser leurs acquis et de décider du plan d'action à mettre en œuvre à l'issue de la formation Mesurer le chemin qui reste à parcourir Valoriser le travail réalisé par les participants Evaluer la qualité de la formation et des formateurs, obtenir un « feed-back » de la part des participants

UnUn exempleexemple dede conclusionconclusion Annoncer la phase de synthèse et d'évaluation Revenir sur les

UnUn exempleexemple dede conclusionconclusion

Annoncer la phase de synthèse et d'évaluation

Revenir sur les objectifs et le déroulement, montrer le chemin parcouru

Revenir sur les attentes pour voir ce qu'elles deviennent (prises en compte, obsolètes, non prises en compte)

Remettre aux participants les documents prévus :

documentation, mode d’emploi, guide de poche, classeur … Les balayer, les commenter, expliquer éventuellement leur mode d’utilisation

UnUn exempleexemple dede conclusionconclusion Préciser le plan d’action pour la suite des opérations : organisation

UnUn exempleexemple dede conclusionconclusion

Préciser le plan d’action pour la suite des opérations :

organisation de la montée en charge, règles à suivre, plannings, objectifs à atteindre

Vérifier l'accord des participants sur …

- Plans d'action

- Questions restées en suspens (préciser qu’on va les faire remonter)

- Documentations complémentaires à fournir à l’issue

UnUn exempleexemple dede conclusionconclusion Evaluer la formation … - Evaluation organisée : les 3+ et

UnUn exempleexemple dede conclusionconclusion

Evaluer la formation …

- Evaluation organisée : les 3+ et les 3- de la formation par les participants sans la présence du formateur, puis présentation à celui-ci

- Evaluation formalisée, chiffrée et qualitative, qui sera remontée et analysée

- « Feed-back » conversationnel et informel

- Remplissage de la fiche de présence Le mot de l'animateur …

- Remercier les participants pour leur participation active

- Les valoriser

- Apporter une synthèse en une phrase

LES ATTITUDES DE PORTER

AA :: EvaluationEvaluation etet JugementJugement CE QUE C'EST - Exprimer un point de vue moral,

AA :: EvaluationEvaluation etet JugementJugement

CE QUE C'EST

- Exprimer un point de vue moral, un jugement

PHRASES TYPES

- Vous n'auriez pas du … Vous ne devriez pas …

- Là, vous avez tort …

- J'estime que … Moi, je pense que … A mon avis …

- Votre opinion ne tient pas debout …

- Si vous faites ça, vous le regretterez, vous verrez …

AA :: EvaluationEvaluation etet JugementJugement CONSEQUENCES CHEZ L'AUTRE - Il se sent jugé, voire attaqué

AA :: EvaluationEvaluation etet JugementJugement

CONSEQUENCES CHEZ L'AUTRE

- Il se sent jugé, voire attaqué

- Il se rebiffe, se ferme

- Dans tous les cas, il est frustré

FIGURES EMBLEMATIQUES

- Juge, prêtre …

BB :: InterprétationInterprétation CE QUE C'EST - Donner son avis sur les raisons des difficultés

BB :: InterprétationInterprétation

CE QUE C'EST

- Donner son avis sur les raisons des difficultés de l'autre ou sur les raisons de son opinion, émettre un diagnostic, apporter les informations que vous jugez éclairantes

PHRASES TYPES

- Ce qui est important dans ce que vous dites, c'est …

- En fait, vous dites ça parce que …

- Vous éprouvez cela du fait que …

- Vous dites ça parce que vous ne savez pas que …

BB :: InterprétationInterprétation CONSEQUENCES CHEZ L'AUTRE - Il peut vous être reconnaissant de votre aide

BB :: InterprétationInterprétation

CONSEQUENCES CHEZ L'AUTRE

- Il peut vous être reconnaissant de votre aide s'il accepte ce que vous lui dites

- Il peut se sentir manipulé, se méfier, se fermer dans le cas contraire

FIGURES EMBLEMATIQUES

- Psychiatre, psychanalyste, journaliste, interprète …

CC :: SoutienSoutien CE QUE C'EST - Rassurer, consoler, sympathiser PHRASES TYPES - Ce n'est

CC :: SoutienSoutien

CE QUE C'EST

- Rassurer, consoler, sympathiser

PHRASES TYPES

- Ce n'est pas grave, vous allez voir, vous allez y arriver …

- Vous savez, on en passe tous par là …

- C'est vrai, certains dossiers sont plus difficiles que d'autres …

- Demain, vous n'y penserez plus …

- Je sais que vous en êtes capable …

CC :: SoutienSoutien CONSEQUENCES CHEZ L'AUTRE - Il peut vous trouver sympathique - Il peut

CC :: SoutienSoutien

CONSEQUENCES CHEZ L'AUTRE

- Il peut vous trouver sympathique

- Il peut devenir dépendant de vous, et systématiquement venir se faire consoler

- Il peut aussi avoir le sentiment que vous ne l'aidez pas beaucoup, « Il est bien gentil, mais bon … »

FIGURES EMBLEMATIQUES

- Assistante sociale, prêtre …

DD :: InterrogationInterrogation CE QUE C'EST - Rechercher des compléments d'information, questionner pour en

DD :: InterrogationInterrogation

CE QUE C'EST

- Rechercher des compléments d'information, questionner pour en savoir plus

PHRASES TYPES

- Mais quelles sont les véritables raisons de votre geste …

- Dites m'en plus sur …

- Et comment réagissez-vous dans ce type de situation …

DD :: InterrogationInterrogation CONSEQUENCES CHEZ L'AUTRE - Il peut vous être reconnaissant de votre aide

DD :: InterrogationInterrogation

CONSEQUENCES CHEZ L'AUTRE

- Il peut vous être reconnaissant de votre aide et du souci que vous prenez à cerner son opinion ou son problème

- Il peut ressentir vos questions comme une aide mais aussi avoir l'impression de subir un interrogatoire

FIGURES EMBLEMATIQUES

- Policier, chercheur, consultant …

EE :: SolutionSolution etet DécisionDécision CE QUE C'EST - Apporter une solution, dire à l'autre

EE :: SolutionSolution etet DécisionDécision

CE QUE C'EST

- Apporter une solution, dire à l'autre ce qu'il doit faire, donner un conseil, décider

PHRASES TYPES

- Vous savez, vous devriez … Moi, à votre place …

- Si j'étais vous … Il n'y a qu'à …

- Je vous suggère de … Ce que vous pourriez faire …

- Voilà ce qu'on va faire … Faites plutôt comme ça …

EE :: SolutionSolution etet DécisionDécision CONSEQUENCES CHEZ L'AUTRE -Il vous appréciera souvent -Mais il peut

EE :: SolutionSolution etet DécisionDécision

CONSEQUENCES CHEZ L'AUTRE

-Il vous appréciera souvent

-Mais il peut devenir dépendant de vous et venir vous voir au moindre problème, sans avoir réfléchi par lui même

-Si la solution vient trop rapidement, il peut avoir le sentiment de ne pas avoir été aidé et se sentir obligé de suivre un conseil inadapté … « C'est le chef qui l'a dit »

FIGURES EMBLEMATIQUES

-Chef, patron, manager, responsable …

FF :: CompréhensionCompréhension CE QUE C'EST - Mettre de coté ses propres opinions ou réactions,

FF :: CompréhensionCompréhension

CE QUE C'EST

- Mettre de coté ses propres opinions ou réactions, s'efforcer de percevoir l'autre, ce qu'il dit, ce qu'il paraît ressentir, et lui refléter ce que vous en comprenez

PHRASES TYPES

- Si je comprend bien, en synthèse, vous dites que …

- Bon, si j'essaie de retraduire ce qui vient de se dire …

- En d'autres mots, si j'ai bien compris …

- Tout ce qui est reformulation …

FF :: CompréhensionCompréhension CONSEQUENCES CHEZ L'AUTRE - Il aura vraiment le sentiment que vous l'écoutez

FF :: CompréhensionCompréhension

CONSEQUENCES CHEZ L'AUTRE

- Il aura vraiment le sentiment que vous l'écoutez et en sera la plupart du temps reconnaissant

- Il aura un retour sur la façon dont il est perçu, ça pourra lui permettre le cas échéant de s'exprimer mieux, différemment

- Il pourra éventuellement avoir l'impression que vous restez trop neutre, d'une dérobade de votre part

FIGURES EMBLEMATIQUES

- Psychologue, animateur, formateur …

LA CO-ANIMATION

LesLes grandsgrands principesprincipes La co-animation doit se justifier … - Nombre de participants élevé -
LesLes grandsgrands principesprincipes La co-animation doit se justifier … - Nombre de participants élevé -

LesLes grandsgrands principesprincipes

La co-animation doit se justifier …

- Nombre de participants élevé

- Maîtrise du sujet partagée par des personnes différentes

- Nécessité d'un intervenant à un moment donné

- Besoin d'une assistance logistique

LesLes grandsgrands principesprincipes Les rôles de chacun doivent être clairement et précisément distribués … -
LesLes grandsgrands principesprincipes Les rôles de chacun doivent être clairement et précisément distribués … -

LesLes grandsgrands principesprincipes

Les rôles de chacun doivent être clairement et précisément distribués …

- Animation

- Régulation, présence derrière les participants

- Prise de notes pour synthèses

- Expertise technique

- Notes au paperboard

- Soutien logistique et maîtrise du timing

LesLes grandsgrands principesprincipes Les animateurs doivent … -Se compléter, dans la mesure du possible -Se
LesLes grandsgrands principesprincipes Les animateurs doivent … -Se compléter, dans la mesure du possible -Se

LesLes grandsgrands principesprincipes

Les animateurs doivent …

-Se compléter, dans la mesure du possible

-Se soutenir entre eux

-Ne jamais se contredire

Il est impératif de se cadrer précisément avant la formation (qui fait quoi, à quel moment)

L'idéal étant de répéter certaines séquences de la formation (au moins le démarrage), ne serait-ce que pour que chacun se positionne physiquement dans la salle

CoCo--animateuranimateur // lesles 1010 règlesrègles d’ord’or (1/3)(1/3) Pour chaque séquence, il doit y avoir un
CoCo--animateuranimateur // lesles 1010 règlesrègles d’ord’or (1/3)(1/3) Pour chaque séquence, il doit y avoir un

CoCo--animateuranimateur // lesles 1010 règlesrègles d’ord’or (1/3)(1/3)

Pour chaque séquence, il doit y avoir un formateur « pilote » et un co-animateur (ces rôles peuvent parfaitement être interchangeables d’une séquence à une autre)

Le co-animateur doit assister le formateur pilote …

- … Pour la régulation des participants pendant les exercices de découverte - … Pour la prise de notes … … Mais ne jamais se substituer à lui (par exemple pour répondre à une question posée au formateur pilote, sauf si ce dernier l’y invite)

CoCo--animateuranimateur // lesles 1010 règlesrègles d’ord’or (2/3)(2/3) Le co-animateur doit du formateur pilote
CoCo--animateuranimateur // lesles 1010 règlesrègles d’ord’or (2/3)(2/3) Le co-animateur doit du formateur pilote

CoCo--animateuranimateur // lesles 1010 règlesrègles d’ord’or (2/3)(2/3)

Le co-animateur doit du formateur pilote

Le co-animateur doit connaître précisément son rôle, voire son positionnement dans la salle, pour chaque séquence … Improvisation s’abstenir

La répartition des rôles peut/doit figurer (même de façon manuscrite) sur le guide d’animation, et ce pour chaque séquence

Le co-animateur et le formateur pilote doivent systématiquement se soutenir … Et ne jamais se contredire

être en permanence « au service »

CoCo--animateuranimateur // lesles 1010 règlesrègles d’ord’or (3/3)(3/3) Un cadrage mutuel avant chaque
CoCo--animateuranimateur // lesles 1010 règlesrègles d’ord’or (3/3)(3/3) Un cadrage mutuel avant chaque

CoCo--animateuranimateur // lesles 1010 règlesrègles d’ord’or (3/3)(3/3)

Un cadrage mutuel avant chaque demi-journée peut être très bénéfique

Le co-animateur est le soutien privilégié du formateur pilote pour tout ce qui concerne la maîtrise du timing, le rythme de la formation, l’écoute du groupe, le respect exhaustif du contenu de la formation …

Pendant un exercice de découverte, le co-animateur ne doit pas répondre en aparté à un participant, mais arrêter le déroulement de l’exercice et faire profiter le groupe entier de la question

Interdiction absolue de « toucher » au clavier d’un participant ! (vrai aussi pour le formateur pilote)

LA CHARTE DU PARTICIPANT

LaLa chartecharte dudu participantparticipant S'impliquer activement dans la formation, de façon constructive, et

LaLa chartecharte dudu participantparticipant

S'impliquer activement dans la formation, de façon constructive, et comme co-responsable de son bon fonctionnement

Garantir sa présence pendant tout le temps prévu, mais tout en se gardant parfaitement le droit de contracter d'autres engagements hors ce temps

Donner à la formation priorité sur ses autres activités pendant le temps de la formation

Sauf fait grave, ne pas se laisser interrompre pendant la formation et prendre connaissance des messages à la pause ou à la fin

LaLa chartecharte dudu participantparticipant Reporter à la pause les apartés dont on éprouve le besoin,

LaLa chartecharte dudu participantparticipant

Reporter à la pause les apartés dont on éprouve le besoin, quitte à les noter pendant la formation

Dans les phases d'ouverture, s'interdire toute critique et toute censure, en présentant ses idées de façon autonome, sans les justifier au détriment de celles émises par les autres

Dans les phases de fermeture, assortir toute critique d'une proposition alternative

Ne pas hésiter à faire toute suggestion paraissant utile au bon fonctionnement du groupe

LaLa chartecharte dudu participantparticipant Etre prêt à donner son avis motivé sur le thème débattu,

LaLa chartecharte dudu participantparticipant

Etre prêt à donner son avis motivé sur le thème débattu, quand nécessaire ou demandé, mais en s'en tenant au sujet, sans s'encombrer de nuances et détails inutiles

Respecter les règles du jeu ou de fonctionnement convenues, et inciter à les respecter en n'hésitant pas à intervenir

MES VOIES DE PROGRÈS

LesLes 1212 pointspoints clésclés pourpour uneune bonnebonne formation,formation, dépendantdépendant dudu

LesLes 1212 pointspoints clésclés pourpour uneune bonnebonne formation,formation, dépendantdépendant dudu formateurformateur

A Faire preuve de décontraction et d'humour

B Fixer un thème et des objectifs concrets et réalistes

C Maîtriser la régulation et la gestion des conflits

D Définir une méthode permettant d'atteindre les objectifs

E Réussir le démarrage de la formation

F Réussir la synthèse et l'évaluation

G Préparer un guide d'animation pratique et complet

H Posséder et maîtriser le sujet de la formation

I Utiliser des supports clairs et communiquants

J Ecouter et maintenir un langage clair et précis

K Faire preuve de présence et de faculté de motivation

L Maîtriser la co-animation

MesMes voiesvoies dede progrèsprogrès Importance 12 11 10 9 8 7 6 5 4 3

MesMes voiesvoies dede progrèsprogrès

Importance 12 11 10 9 8 7 6 5 4 3 2 1 12 11
Importance
12
11
10
9
8
7
6
5
4
3
2
1
12 11 10 9
8
7
6
5
4
3
2
1

Niveau de maîtrise actuel

A

Faire preuve de décontraction et d'humour

B

Fixer un thème et des objectifs concrets et

C

réalistes Maîtriser la régulation et la gestion des

D

conflits Définir une méthode permettant d'atteindre

E

les objectifs Réussir le démarrage de la formation

F

Réussir la synthèse et l'évaluation

G

Préparer un guide d'animation pratique et

H

complet Posséder et maîtriser le sujet de la

I

formation Utiliser des supports clairs et communiquants

J

Ecouter et maintenir un langage clair et

précis

K

Faire preuve de présence et de faculté de motivation

L

Maîtriser la co-animation

Mes références SAP : CODILOG, aptar, Valois, Janssen Cilag, Aventis, Lubrizol, Bayer, Le CESI

Toute représentation ou reproduction de mes guides , même partielle, par quelques procédés et à quelques fins que ce soit, est interdite sans mon autorisation écrite explicite.

L'utilisation de mes documents est strictement réservée à un usage privé (article L122-5 du code de la Propriété intellectuelle).

Pour tout autre usage, merci de me consulter préalablement.

SAP , Marque déposée par SAP AG et noms suivants :

ABAP, ABAP/4, BAPI, Management Cockpit, InterSAP, RIVA, R/2, R/3, R/3 Retail, SAP (Logo), SAP (Word), SAPaccess, SAPfile, SAPfind, SAPmail, SAPoffice, SAPscript, SAPtime, SAPtronic, SAP-EDI, SAP EarlyWatch, SAP ArchiveLink, SAP Business Workflow, ALE/WEB, SAPPHIRE, TeamSAP

Je ne peux être accusé de contrefaçon ou de reproductions interdites pour les raisons suivantes :

Mes guides utilisateurs et de paramétrage sont issus de mes connaissances personnelles et de sites web.

Les noms des personnes et sites sont clairement énoncés.

http://www.sharesap.com est indépendant de SAP

Sharesap n'est pas affilié à SAP AG ou à l'une de ses filiales.

Copyright (C) 2005 – 2050 . Tous droits réservés.

28/09/2010

Copyright (C) 2010. Tous droits réservés. Mickael QUESNOT

185

Centres d'in