Vous êtes sur la page 1sur 2

Guillermo Pérez Français niveau Intermède (14 / Février / 2011)

La profession du traducteur et de l’interprète est en danger

La traduction est le processus d'interpréter le sens d'un texte dans une langue et produire un texte dans une autre langue. L'interprétation consiste à traduire des idées exprimées oralement ou par l'utilisation de parties du corps (langue des signes) d'une langue vers une autre.

D’habitude, quand on parle de traduction on fait référence au texte écrit, et l’interprétation on fait référence á traduction oral.

On lit toujours des textes qui sont traduits d’une langue à une autre. Les instructions techniques d’un appareil, sont un exemple où on peut regarde le texte traduit á beaucoup des langues qui donnent la même information.

Avec l’interprétation c’est la même chose. Par exemple, quand on regarde les informations internationales, on peut comprendre les explications qui donne une personne qui parle en autre langue parce qu’il y a une personne qui traduit oralement à notre langue.

y a une personne qui traduit oralement à notre langue. La première preuve de traduction connue

La première preuve de traduction connue est la Pierre de Rosette: un fragment d’une roche où on peut regarde trois versions d’un même texte:

- Égyptien en hiéroglyphes,

- Egyptien en écriture démotique et

- Alphabet grec.

Cette pierre est le résultat d’un travail de traduction, dont le proffession existe depuis très longtemps.

dont le proffession existe depuis très longtemps. Égyptien en hiéroglyphes Égyptien en écriture demótique

Égyptien en hiéroglyphes

le proffession existe depuis très longtemps. Égyptien en hiéroglyphes Égyptien en écriture demótique Alphabet grec

Égyptien en écriture demótique

le proffession existe depuis très longtemps. Égyptien en hiéroglyphes Égyptien en écriture demótique Alphabet grec

Alphabet grec

Pendant beaucoup d’années le travail d’interprétation et du traducteur a été presque artisanal. Par exemple, les anciens traducteurs utilisaient des boites avec des fiches pour organiser leurs glossaires. Maintenant ce travail es fait par les ordinateurs avec le propre programme.

Depuis les vingt dernières années la technologie a joué un rôle très important dans le monde de la traduction et de l’interprétation.

Maintenant les programmes informatiques sont capables de faire des traductions presque parfaites, sans l’aide d’un traducteur. D’autre part, il faut réviser les travails des traductions automatiques parce que les résultats ne sont pas parfaits. Mais avec les temps et le progrès de la technologie, peut être, cette révision ne serait pas nécessaire. Par exemple: Google Translate est maintenant le meilleur outil de traduction qu’existe.

La technologie a fait beaucoup de progresse dans le monde de l’interprétation aussi. Il y a des programmes qui sont capables de comprendre la voix dans une langue et dire le même message dans une autre langue. Par exemple, il y a un programme que s’installe dans l’Iphone qui est capable de faire l’interprétation simultanée entre deux personnes qui parlent différent langues.

Les professionnelles ont deux concluions différents :

- Il y a traducteurs et interprètes qui dissent que leur travail vont disparaitre et

- Il y a quelques autres qui ne sont pas d’accord. Parce qu’ils pensent que ne serait pas possible faire des programmes qui puissent comprendre le message d’origine dans toutes les cas.

Est-ce que la profession du traducteur et de l’interprète a les jours comptes?