Vous êtes sur la page 1sur 51

L’Apocryphe selon Saint-Olivier [Texte Intégral repaginé Décembre 2008]

1982

L'APOCRYPHE
SELON SAINT
OLIVIER

TEXTE INTEGRAL

Jean-Paul Olivier – 14 décembre 1982 – Texte déposé

1
L’Apocryphe selon Saint-Olivier [Texte Intégral repaginé Décembre 2008]
1982
• INTRODUCTION PREMIER

Longtemps considéré comme LE CINQUIEME EVANGILE, le texte présenté ci-après retrace la vie
prestigieuse d'êtres qui vécurent en des temps très éloignés de notre ère.
SAINT-OLIVIER qui fut le témoin vivant de cette époque, a laissé une documentation très
importante concernant la vie de ses contemporains. Mais au fil des siècles, les traductions
successives des écrits de SAINT-OLIVIER ont été quelque peu modifiées suivant les
mouvements religieux.
Les moines copistes qui eurent entre leurs mains le lourd privilège de la traduction des
textes originaux en langue KILAM, n'ont su préserver LA TRANSPARENCE DES
ECRITS et ont, en quelque sorte, donné une toute autre nouvelle interprétation DES
SAINTES PENSEES DE L'APOTRE DE LA PAIX SAINT-OLIVIER.
De nos jours les plus grands spécialistes contestent vivement tous les écrits relatant cette période. C'est
en l'an 1900 et des poussières de notre ère que les hauts ordres religieux
déclassèrent de leur rang d'EVANGILE LES ECRITS DE SAINT-OLIVIER.
Ces textes qui étaient ''LES TEXTES SACRES'' n'étaient plus par cette décision que des
textes supposés être authentiques. lls furent appelés ''textes apocryphes.
De nos jours, l'ensemble de ces textes est connu sous le nom de L'APOCRYPHE SELON
SAINT-OLIVIER.

2
L’Apocryphe selon Saint-Olivier [Texte Intégral repaginé Décembre 2008]
1982
• INTRODUCTION

L'APOCRYPHE. Le mot apocryphe vient de l'ancien latin ecclésiastique


emprunté au grec APOCRYPHUS qui veut dire érotisme délectable,
bonne jouissance. Il ne s'agit donc pas en premier lieu d'une incertitude
ou d'une entrée en matière, d'une publicité ou d'un discours mais d'un fait
d'une heureuse nouvelle transmise par écrit et non de vive voix. Ce fait,
c'est que WREN et EUGENIE nous ont apporté une véritable source
d'amour-propre.
L'APOCRYPHE selon SAINT-OLIVIER, c'est l'érotisme par WREN
et EUGENIE, tout ce qu'ils ont fait pour nous sauver et ce qu'ils ont dit
pour nous en assurer.
' « 'Amis lecteurs, rappelez-vous que L'APOCRYPHE n'a été annoncé
et écrit que pour être connu. WREN et EUGENIE vous y adressent la parole.
lls vous appellent. Allez au devant d'eux; tendez l'oreille, approchez-vous avec
respect et joie. Ne vous contentez pas de les écouter distraitement ou avec une
curiosité humaine, laissez leurs paroles entrer dans vos coeurs et y produire
des fruits de vie ».
' « 'Le semeur ne sème que pour cela'' »
Il est toujours intéressant d'étudier un document apocryphe dans son ensemble
en le comparant si l'on peut à un autre. Mais il ne faut en aucune manière oublier
de lire chacun d'eux d'une façon suivie en tenant bien compte des caractères propres
qui les composent.
L'histoire de L'APOCRYPHE. L'APOCRYPHE ne raconte pas une histoire
scientifique à la manière des érudits anciens, soucieux de reconstituer en détail
une fantastique suite d'événements avec leurs dates et de citer parfois des ouvrages
et documents falsifiés sur lesquels ils s'appuient.
L'APOCRYPHE selon SAINT-OLIVIER, vient du réel, puisque les
faits que vous y découvrirez se perpétuent encore de nos jours. Cette lecture
nous est possible aujourd'hui grâce aux écrits de SAINT-OLIVIER
qui nous sont parvenus intacts jusqu'à nos jours.

L'APOCRYPHE selon SAINT-OLIVIER (1e Dévoué) a été traduit pour vous


par le révérend père OLIVIER.

3
L’Apocryphe selon Saint-Olivier [Texte Intégral repaginé Décembre 2008]
1982

• FIN DE L'INTRODUCTION

Les textes présentés ici ont été rangés suivant un ordre simple et clair,
facile à consulter comme à utiliser dans tout plan d'enseignement préliminaire.
Bien entendu, le choix est incomplet, et le classement aurait pu être différent.
Il faut toujours vous reporter au texte dont la référence est donnée.
D'abord parce que le résumé qui en évoque le contenu se borne à quelques mots
et n'est même pas toujours textuel, ensuite parce que vous trouverez souvent
à l'endroit indiqué, après les sous-titres ou dans les notes, d'autres références
qui enrichiront votre réflexion.Tout ce récit est ponctué d'indications précises
sur les moments et les lieux : ''il a aussi à la fois le ton d'un témoignage direct
et d'une spiritualité pénétrante.
L'APOCRYPHE selon SAINT-OLIVIER ne vous permet en aucune manière
d'apporter le doute sur l'authenticité de ces textes.

4
L’Apocryphe selon Saint-Olivier [Texte Intégral repaginé Décembre 2008]
1982
• TABLE ANALYTIQUE

1. LA PLANETE DES DIEUX (1-2)

o La considération (1, 1-1)


o Le jardin de la lumière ( 1, 1-2)
o L'annonce telle qu'elle fût (2, 1-1)
o La vraie vérité (2, 2-1)

2. ASCENDANCE D'ARKYS (3, 1-18)

3. LA CITE DE LA LUMIERE (4-5)

o La vocation d'Eugénie (4, 1-1)


o Ce qu'elle fit à 15 ans (4, 2-1)
o La mise en garde devant le péché (4, 3-1)
o Le côté délicat du rôle de princesse (4, 4-1)
o L'entourage d'Eugénie (5, 1-1)
o La sainte maison (5, 2-1)
o Le jour tant attendu (5, 3-1)

4. LA LUMIERE DU MONDE (6)

o Le matin du grand jour (6, 1-1)


o Layltass; ce qu'elle fût, ce qu'elle fit (6, 2-1)
o Eugénie, 7ème Princesse (6, 3-1)

5. L'OUVERTURE ALLEGORIQUE (7-12)

o A . La scène (la première) (7,1-29)


2. Les paroles de WREN
3. La scène (la première) suite (8, 1-12)
4. Les paroles d'EUGENIE
o B . La scène (la seconde) (9, 1-7)
6. Les paroles d'ELLIE
7. Prière sur KYLAM
8. Prière sur la lumière
9. La scène (la seconde) suite (10, 1-4)
10. Les paroles d'EMY
o C . La scène (la troisième) (11, 1-1)
12. Les paroles d'EMMA
13. La scène (la troisième) suite (12, 1 - 1)
14. Les paroles de WREN

LA PASSION ( 13)

o Les vraies origines de WREN (13, 1-1)


o La première annonce (13, 2-4)
o La réponse d'EUGENIE ( 13, 3-4)
o La seconde annonce (13, 4-3)

5
L’Apocryphe selon Saint-Olivier [Texte Intégral repaginé Décembre 2008]
1982
LA PASSION DES DISCIPLES (14-16)

o A . La première phase (14, 1-6)


1. Les paroles de DASTY
o B . La seconde phase ( 15, 1-5)
3. Les paroles d'EMMA
o C . La parabole du désespéré (16, 1-4)
5. Paroles de DASTY (disciple de la lumière)
LE GRAND PARDON (17-1 8)

o La supplication (17, 1-1)


o L'espérance (17a 2-1)
o Le pardon accordé (18, 1-1)
o Prière sur la lumière
LA FUITE DE KYLAM ( 19)

o Les feux de réjouissance (19, 1-1)


o La foule entendit un grand bruit ( 19, 2-1)
o La fin de la fête des fleurs (19, 3-1)
WREN ET EUGENIE DANS LA CITE DE WREN (20-21)

o L'arrivée dans la nouvelle cité (20, 1-1)


o Les très saintes paroles du père de WREN (20, 2-8)
o Les paroles du DIEU DRENTH (20v 3-6)
o L'entente du couple (2 1, 1-3)
o L'annonce prochaine d'un grand événement (2 1, 2-1)
LA NAISSANCE DE L'ENFANT (22-23)

o Le premier cri (22, 1-5)


o Le nom (22, 2-7)
o L'enfance heureuse d'ARKYS (23,1-3)
o L'une des premières phrase d'ARKYS (23, 2-1)
o La réponse de sa mère (la divine) (23, 3-1)

o TEXTES NON CLASSES RESUMANT LA MATURITE D'ARKYS ; SON MARIAGE


LES TEMPS ANCIENS (24-27)

o La décision d'ARKYS (24, 1-1)


o A .La vie d'ARKYS (25, 1-1)
2. Le premier des trois fils se nommait DIAS... (25, 2-7)
3. Le second des trois fils se nommait DIOS ... (25, 3-8)
4. Le troisième des fils d'ARKYS se nommait DIEU... (25, 4-14)
o B .Au début de l'année 17900 (26, 1-1)
o C .La différence d'âge (27, 1-8)

6
L’Apocryphe selon Saint-Olivier [Texte Intégral repaginé Décembre 2008]
1982
• 1.Kylam et la planète des Dieux

La considération
II RD 1, 1-1
1/ La planète KYLAM est considérée depuis la NYI (nuit) des temps comme etant Ie paradis
de l'univers, Ie jardin des deIices. Les DIEUX vivent sur KYLAM.

Le Jardin de la Lumiere
II RD 1,2-1
2/ Au KOER (cœur) d'une cité, celIe de la LYMJER (lumière) vit une fort belle jeune fille ...
la princesse EUGENIE. Sa cité est Ie plus SOPTYO (somptueux) jardin d'amour et de rêve de
la planete KYLAM.
KYLAM ne vit que par ce jardin. Au cœur de ce paradis, des muses a la peau rose et soyeuse,
y chantent des hymnes raffines débordant d'ardeur et de sensualité.

L'annonce Telle Qu'elle Fût


II RD 2, 1-1
3/ En ce premier ZUR (jour) d'été commence la fête EROTIK (érotique) des cœurs ...; Le
monde merveilleux tout en KULOER (couleur) de la planète KYLAM.

La Vraie Vérité
II RD 2,2-1
4/ Cette vérité mise a nue dans une version quelque peu différente des autres, relate une
PERJOD (peri ode ) d'euphories et de déboires pernicieux d'une vie très importante sans
laquelle nous ne serions pas la. Cette étonnante vérité pleine de prouesses et d'ébats
stimulants, nous transporte en la très délicieuse année 17800 ...; .,. quelques mois avant la
NESAS (naissance) d'ARKYS.
WREN Ie magnifique naquit en l'année 17752, arriva sur la planète KYLAM à l'age de 48 ans
(ce qui correspond en années terriennes a 24 ans).

7
L’Apocryphe selon Saint-Olivier [Texte Intégral repaginé Décembre 2008]
1982

• 2. Ascendance d'Arkys

III RD 3, 1-18

La dynastie des ''KYS''.


1 - Généalogie d'ARKYS, fils de LYRKYS, fils de LIAKYM

2 - LIAKYM procréa AASKYM,


AASKYM procréa JOAKYM,
JOAKYM procréa AASVOR et ses frères.

3 - AASVOR procréa PARYS et AHRYS, de SLOH.


PARYS procréa ESRYM,
ESRYM procréa KARYM,

4 - KARYM procréa AASKYS,


AASKYS procréa NAASKYS,
NAASKYS procréa SALKYS,

5 - SALKYS procréa BROOS, de FLORH,


BROOS procréa JOKRYS de KURTH,
JOKRYS procréa EARKYS.

6 - EARKYS procréa le ROY LYRKYS.


LYRKYS procréa PRADERS, de la femme d'AAS,

7 - PRADERS procréa OYDAMS,


OYDAMS procréa ORLAMS,
ORLAMS procréa SARKYS,

8 - SARKYS procréa SOAKIM,


SOAKIM procréa KYRAM,
KYRAM procréa OZIAKYS,

9 - OZIAKYS procréa HAMKYS,


HAMKYS procréa ERKYS, ERKYS procréa RELAMS,

10 - RELAMS procréa YNASKYS,


YNASKYS procréa AKKYS,
AKKYS procréa OSIKYS,

II - OSIKIS procréa NIASKYS et ses frères ;


Ce fût alors la conquête de la planète KLOH.

12 - Après la conquête de la planète KLOH,


NIASKYS procréa LIASTHAM,
LIASTHAM procréa ZARKYS.

8
L’Apocryphe selon Saint-Olivier [Texte Intégral repaginé Décembre 2008]
1982
13 - ZARKYS procréa YCCAM,
YCCAM procréa LYAKIM,
LYAKIM procréa VRIKYS,

14 - VRIKYS procréa HADYS,


HADYS procréa HAKIM,
HAKIM procréa AHASKI,

15 - AHASKI procréa HEKYS,


HEKYS procréa VARM,
VARM procréa DRENTH,

16 - DRENTH procréa WREN, l'amant d'EUGENIE, de laquelle naquit ARKYS,que l'on


appelle le PERE des DIEUX.

17 - Le total des générations est donc : de LIAKYM à LYRKYS, douze générations plus deux
; de LYRKYS à la conquête de la planète KLOH, onze générations plus trois ; de la conquête
de la planète KLOH à ARKYS, dix générations plus quatre.

Conception Virginale d'ARKYS

18 - Et voici comment ARKYS fut procréé. EUGENIE, sa mère était princesse de la lumière
sur la planète KYLAM. WREN son père, était fils de DRENTH, descendant de
LIAKYM,WREN était très beau garçon et savait avec grande ardeur courtiser les jeunes filles
dont les divines silhouettes exaltaient sur lui des plaisirs inouïs.

''Bien avant la dynastie des ''KYS'', on retrouve la dynastie de ''TASS'' dont l'une des
plusgrandes princesses fut LAYTASS. Dans la dynastie des ''TASS'', on dénombre quatre
vingtquatre générations. Les ''TASS'' quittèrent la planète KLOH en l'an 3150, lorsque celle-ci
entra dans sa seconde période de glaciation, La nouvelle planète choisie fut KYLAM, Les
''KYS'' entrèrent en possession de la planète KLOH sous le règne de NIASKYS... soit
quatorze mille années après le départ des ''TASS''''.

L'arrivée des ''TASS'' sur la planète KLOH date de l'an 1050 avant la fin de la Première
glaciation, d'où le décompte des années : de 1050 à 0 et de 0 à 3150.

9
L’Apocryphe selon Saint-Olivier [Texte Intégral repaginé Décembre 2008]
1982

• 3. La cité de la lumière

La Vocation d'EUGENIE
II RD 4, 1-1
1/ EUGENIE. fille de PHARES , princesse de la lumière.
Une beauté d'AM (âme) vouée à la VI (vie).
ATREJâT (attrayante) depuis le jour de sa naissance, EUGENIE succédait à son père le DIEU
PHARES qui préférait laisser le pouvoir à sa chère enfant adorée afin de redonner des idées
nouvelles à la vieille cité délirante de la LYMJER (lumière).

Ce qu'elle fit à 15 ans


Il RD 4, 2-1
2/ Alors quelle n'est encore qu'une enfant à son KEZJEM (quinzième) anniversaire elle prète
SERMâ (serment) afin d'acquérir le SILAS (silence), la GRAS (grâce) et I'EMERVEJMâ
(émerveillement) en devenant princesse de la LYMJER (lumière).

''Tout ceci paraissait beau, mais tout ceci ne pouvait avoir lieu car EUGENIE était encore
vierge. Il lui fallait absolument connaître l'amour avant de prononcer ses vieux. Son père
PHARES , le grand DIEU de la lumières fit venir en son palais tous les plus beaux garçons de
la planète KYLAM. Tous ces beaux garçons furent présentés à la belle EUGENIE qui les
reçut dans un somptueux déshabillé vaporeux parsemé de fils d'or. Tous les beaux garçons
très légèrement court vécus devaient avoir entre 15 et 20 ans. Ils devaient être issus de
grandes familles enfouir d'une bonne moralité. Le 137 ème beau garçon parmi les beaux
garçons fut remarqué par EUGENIE. Son choix était fait. Il se nommait DASTY il était âgé de
17 ans. Les vieux d'EUGENIE étaient exaucés. Elle offrit son divin corps et sa douce
sensualité à DASTY qui par ce geste, devenait le disciple de la très sainte lumière. Ces
événements très importants se passaient en l'année 17175''.

La mise en garde devant le péché


II RD 4, 3-1
3/ Après la prononciation des vieux, la princesse étant reconnue fille de la lumière ne devait
en aucune manière connaître l'amour avec un OM (homme) étranger à sa cité. Dans son
entourage. il ne devait pas y avoir plus de trois disciples. Si toutefois, une relation de divin
plaisir devait avoir lieu avec un OM (homme) de l'extérieur, aucun pardon ne serait accordé à
la pécheresse. Elle devra quitter sa cité et fuir avec celui qui l'aura fait tomber dans la
tentation du Divin plaisir.

Le côté délicat du rôle de princesse


II RD 4, 4-1
4/ Ce côté délicat traite de l'infidélité face à la lumière. Comme toute princesse qui se
respecte, EUGENIE avait des petits soucis intimes, en plus de ses problèmes de hautes
fonctions. Aussi la loi 427 de l'article 38 du code 2 1 de la planète KYLAM prévoyait en cas
de faute grave, le départ (hors de la planète) de la personne mise en accusation. Aussi,
EUGENIE la DIVINE faisait très attention à sa petite personne et savait effacer avec
intelligence tous les indices compromettants. De toute façon, les lois de KYLAM donnaient
toujours satisfaction à tous et dans un cas comme celui-ci la personne pouvait partir seule ou
accompagnée de la personne avec qui elle avait AMUROZMA (amoureusement) péché.

10
L’Apocryphe selon Saint-Olivier [Texte Intégral repaginé Décembre 2008]
1982
L'entourage d'EUGENIE
II RD 5, 1-1
5/ De jour comme de nuit, EUGENIE fille de PHARES Sa vit ou se laisse vivre, protégée par
ses amies (EMY, ELLIE, EMMA ) et ses DISIPL (disciples) (DASTY RIKY, YOLKY).
Cette entente est l'une des plus agréables d'après certains textes retrouvés dans la cité des
archives. Tous ces textes ont été reliés sous le nom de l'album rose de la cité de la lumière.

La sainte maison
II RD 5, 2-1
6/ La CITE de la LUMIERE est une FORTERES (forteresse) que nul ne peut franchir ; les
portes SAKRE (sacrées) possèdent I'ETRâZ (étrange) PUWAR (pouvoir) d'être très OT
(hautes), très LURD (lourdes), très EPES (épaisses)... EVJOLALB (inviolables).

''Le bâtiment 215 de la cité des archives s'occupait exclusivement de la classification des
croquis, maquettes et plans de construction de tout ce qui était et pouvait être construit sur la
planète KYLAM. Les plans de la cité de la lumière représentent une œuvre considérable. Tous
ces documents qui sont parvenus pratiquement intacts jusqu'à nos jours, nous démontrent ô
combien la puissance de la cité de la lumière était grande. Après de savants calculs par
ordinateur, nous pouvons affirmer que l'ensemble des dispositifs de sécurité était composé de
400 rayons laser. Ces documents appartiennent au bâtiment 2 15. 11ème étage, salle 133,
4éme couloir, 7éme bloc, dossier 7538 à 9042".

Le jour tant attendu


II RD 5, 3-1
7/ Un seul jour par année, le premier jour de l'été, le jour de la fête des fleurs, les portes
sacrées de la DELIRâT (délirante) et EDôTABL (indomptable) cité s'ouvrent laissant
apparaître aux yeux de la planète KYLAM... EUGENIE la DIVINE, princesse de la lumière.

11
L’Apocryphe selon Saint-Olivier [Texte Intégral repaginé Décembre 2008]
1982

4. La lumière du monde
Le matin du grand jour
II RD 6,1-1
1/ En ce matin MERVEJO ( merveilleux) de la fête des fleurs, de nombreux voyageurs sont
venus pour assister à cet UNIK (unique) et SPLâDID SPEKTAK (splendide spectacle) en
souvenir de l'une des plus gracieuses princesses. Elle se nommait LAYLTASS.

''LAYLTASS avait donné à ce jour un spectacle de magnificence digne d'elle. LAYLTASS se


faisait porter par ses six disciples (assise nue sur son trône). Après ce passage ô combien
remarqué, ô combien admiré, ô combien applaudi, suivait un immense défilé de danseurs et
danseuses nus. La fête pouvait prendre des tournures extravagantes; car les spectateurs et
spectatrices qui le désiraient, pouvaient (à condition de danser nu) se joindre au cortège. Les
fêtes de LAYLTASS étaient suivies de fantastiques orgies qui duraient, qui duraient.Et
LAYLTASS était heureuse de voir ses invités se réjouir des plaisirs qu'elle offrait".

LAYLTASS. ce qu'elle fût. ce qu'elle fit


II RD 6, 2-1
2/ Il y a très longtemps, LAYLTASS habitait la FABYLOZ (fabuleuse) Cité Sacrée des fleurs
et gouvernait (en compagnie de ses disciples) la planète KYLAM. LAYLTASS fut une
grande PRETRES (prêtresse) du culte de la beauté, du culte de la musique, du culte de
l'amour. Ce dernier culte était pour elle une véritable et enivrante obsession. Elle finit par
quitter la planète KYLAM pour conquérir dans une lointaine galaxie, le coeur de l'homme
qu'elle aimait.

EUGENIE, 7ème Princesse


II RD 6, 3-1
3/ Au travers des siècles, rien ne semble avoir changé dans la vie de la planète
KYLAM...surnommée ‘ ( la BIEN - HEUREUSE). EUGENIE est la septième princesse après
LAYLTASS. Entre les deux princesses, 628 années se sont écoulées. EUGENIE a choisi de
vivre dans la cité sacrée de la lumière, en succession à son père... le DIEU PHARES
descendant lui-même de son père; le grand-père d'EUGENIE se nommait... HOSTRASS ou
HORSTASS.

« L'orthographe de HORSTASS diffère selon qu'il est écrit sur la planète KYLAM ou sur la
planète KLOH ».

12
L’Apocryphe selon Saint-Olivier [Texte Intégral repaginé Décembre 2008]
1982

5. L'ouverture allégorique

La scène (la première)


II RD 7, 1-29
Les paroles de WREN

1/ Ville interdite
Ville maudite aux instincts inassouvis
Prison du vice, je veux entrer en toi
Comme dans un rêve
Je veux jouir de l'instant présent.

2/ Je veux franchir les portes sacrées


Ce grand paradis délectable
Où tu sembles vivre... douce Aimée,
Pour un soir afin de connaître ton plaisir
Pour un temps afin de te secourir.

3/ Le pâle horizon aux couleurs vermeilles


Dévoile à mes yeux sortis de leur sommeil
Le grand mur aux graffitis symboliques
Fourmillement d'idées à représentations phalliques.

4/ Mais la grande cité


Aux amours enchantés
Efface de mon esprit, mon idée bien déterminée.
Devant les portes sacrées
Interdites et maudites à souhait,
Je me sens soudain dans une impuissance morale
Mais grâce à mon ardeur physique, je les vaincrai.

5/ La cité stérile de la lumière


Te retient quasiment prisonnière.
Ce soir, je veux te connaître
Au péril de ma vie.

6/ Ce soir, j'entrerai par ma volonté


Dans la cité sacrée de la lumière
Où tu vis, princesse aimée
Un amour déchirant.

7/ Ces portes maudites


Je les ouvrirai
Que tu sois ''vaginale ou clitoridienne''
Au péril de ma vie
Je te possèderai.

13
L’Apocryphe selon Saint-Olivier [Texte Intégral repaginé Décembre 2008]
1982
8/ Je veux te délivrer
De tous ces amours enchaînés
Des en veux-tu en voilà, tu en auras
Je te donnerai la liberté
Celle que tu voudras. HA... HA... HA...

9/ A l'amour ô combien subtil et charmeur


A l'amour désordonné du soir
Je t'offre les larmes de mon cœur.

10/ Ne vois-tu pas mon cœur blessé


Il ne s'agit pas d'une illusion cachée
Je recherche la passion
Je ne suis qu'un pauvre cœur assassiné.

11/ Ce soir je te verrai Nue,


dévêtue de tes rêves
Parfaite à mon rêve.

12/ Ha, cité maudite


Je sens en moi monter la fièvre,
Tu frôles mon nombril
Et percute mon front
Voici mon corps en érection.

13/ Cité sensuelle


Merveille des merveilles
Ville interdite
Où rien n'est pareil.

14/ Je veux franchir avec toi...ô douce aimée


Cette grande barrière
Celle que l'on nomme perversion.

15/ Le pâle horizon aux fièvres ardentes,


Dévoile à mes yeux une source d'émerveillement
Sur le grand mur symbolique
Aux images fascinantes et féeriques.

16/ Les portes


Interdites... jusqu'à aujourd'hui
Maudites... à jamais
Je veux les vaincre pour toi, ô douce aimée
Pour moi WREN fils de DRENTH
Pour nous deux
Si je peux.

14
L’Apocryphe selon Saint-Olivier [Texte Intégral repaginé Décembre 2008]
1982
17/ Interdites, maudites.

18/ Mon rêve est à tes portes


Tes songes ont des fenêtres
Et moi. je fais les cent pas, en bas.

19/ Amour bien désiré, amour à moitié consommé.

20/ Maudites, interdites.

21/ Mon cœur s'enflamme


Quand je pense à toi, O douce EUGENIE
Quand tu dévoiles tes seins, tes seins saints
A ton balcon
Ne vois-tu pas en bas ce doux jeune homme
Qui te sourit.

22/ Tintamarre, tintamarre,


N'en as-tu pas marre
De trémousser ton divin corps
Dans ce corbillard en or.

23/ Portes interdites; portes maudites.

24/ A dire vrai je te l'avoue


Pitié douce adorée de mon coeur enflammé
Aux premiers instants
Où je t'ai aperçu
Indéfinissable est le bonheur que j'ai perçu.

25/ Maudites, interdites


Portes... je vous vaincrai

26/ Ces satanées portes de la cité des plaisirs


Ne pourront jamais voiler
Le bel amour que j'ai apporté
Car j'aurai la force, ô combien subtile
De les détruire
Pour que ma jouissance soit apaisée.

27/ Je t'aime ; entends mon cri qui déchire le silence


Comment ferais-je pour mieux te le dire
Alors que tu sais déjà, ô Divine EUGENIE
Que tout plaisir ne cherche qu'à reluire.

28/ Le temps est venu de me retirer


De te dire au revoir, ô ma douce aimée ;
Pardonne-moi d'avoir ce geste malheureux
Ce geste dérisoire qui me prive de tes beaux yeux.

15
L’Apocryphe selon Saint-Olivier [Texte Intégral repaginé Décembre 2008]
1982
29/ Je pars, amour chéri de mon tendre cœur,
Je te délaisse à ta lumière aimée
Toi qui m'as offert avec désinvolture ton corps
Je ne peux oublier de toi
Ta bouche sensuelle
Tes seins de velours
Ton sexe finement parfumé
Et l'incomparable douceur de ta peau
Au contact de la mienne.

La scène (la Première) Suite


II RD 8, 1-12
Les Paroles d'EUGENIE

1/ Enfin, voici la venue du jour tant attendu


Ah! Que s'ouvrent les portes de l'amour défendu.
Fini pour moi de vivre sans le divin plaisir,
Fini pour moi d'être prisonnière de mes fantasmes.
Je sais que tu es là : WREN le magnifique
Dont le corps athlétique apporte tant de grâces;
Je t'ai vu sur la grande place
Marchant quasiment nu
En compagnie de tes disciples.
Je t'ai vu de près, Oh! De très près même ;
Ah! Ah! L'espoir est sauf

''Ces paroles de lumière ci-dessus ne correspondent pas tout à fait exactement aux paroles
prononcées par la sensuelle princesse EUGENIE. Il est dit que ces paroles furent prononcées
pour la première fois par l'une des trois amies d’EUGENIE... connue sous le nom d’ELLIE A
cette époque-là. ELLIE et EUGENIE habitaient sous la même lumière dans la cité sacrée. Si
l'on prend en considération les subtilités vicieuses d’ELLIE celle-ci n'a certainement pas
manqué d'apprendre à la DIVINE EUGENIE... sa vision sur le monde extérieur. De ce fait,
EUGENIE la raffinée, princesse de la lumière a très bien pu répéter ces paroles pleines de
grâce et de vérités."

2/ En ce jour, sous la lumière ardente,


Aux portes de l'amour absent
Tu es 1à....ô divin Dieu
Présent dans le présent.
Toi WREN, fils bénit de ton père
Le grand DIEU DRENTH.
A marcher les yeux clos
Je peux te reconnaître,
Et entre mille corps dévêtus
Je saurai de ma main nue
Te reconnaître.

16
L’Apocryphe selon Saint-Olivier [Texte Intégral repaginé Décembre 2008]
1982
3/ Lorsque tu poseras tes mains sur mon corps,
Un frisson érotique parcourra ma peau.
Je deviendrai pour toi la divine ;
Celle qui te fera des tas de petits plaisirs
Et de grands divins plaisirs.

4/ Je te donnerai mon délectable salut,


Celui de la pétulante lumière
Je te donnerai aussi le verbe de la lumière
Celui qui éclairera tes nuits.
Tu es beau,
Mais à partir de cet instant de vérité
Tu seras encore plus beau,
Tu deviendras sexy,
Car tu seras plein d'extases et heureux.

5/ Pardonnes-tu à mes yeux d'avoir rougi


Pour avoir entendu tes divines paroles ?
Maintenant, me voici nue devant toi;
De mes mains légères et câlines,
Je cache mon visage
Pour que tu ne puisses deviner quel est mon regard.

Ce verset n°5 peut-être assimilé à :


''Je n'entends pas''
''Je ne parle pas''
"Je ne vois pas''
''Fais de moi ce que bon te semblera".

6/ Ce monde obscène, Inchangé depuis la Divine LAYLTASS


Ce monde profondément saint et vicieux,
Ce monde criera sans savoir,
Sans cogiter,
Que la perversion trône en moi,
Moi EUGENIE. Fille Bien-aimée du DIEU PHARES .

7/ ô serment, serment prêté


ô regret, regret sacré
Dans la bienheureuse cité
Je sens que mes jours sont comptés.

"Il a été démontré d'après de nombreux écrits saints et copies bien conservées que ce texte
n°7 a été écrit Par YOLKY... premier disciple d'EUGENIE|. Ce texte unique remonterait à
plusieurs années Par rapport à l'ouverture allégorique. D'après des données très précises,
ces textes Auraient été composés aux environs de 17193 Pour l'un des anniversaires de la
princesse EUGENIE, Soit en l'année 17175,le jour même Où la princesse EUGENIE, fille de
PHARES Prêta serment devant la Divine Lumière Afin d'avoir recours à la grâce et à
l'émerveillement''.

17
L’Apocryphe selon Saint-Olivier [Texte Intégral repaginé Décembre 2008]
1982
8/ Suis-je encore la sainte-nitouche.
La boudeuse effrontée qui rêvait du Divin Plaisir?

9/ Suis-je sensuellement coupable de mes sentiments?


La lumière de mon père
A-t-elle des faiblesses?

10/ Il faut que je retrouve le verbe de la lumière


Pour qu'ainsi je puisse continuer à
Illuminer la Divine cité

11/ Le jour tant attendu est arrivé


C'était écrit, on me l'a dit ;
Les perturbations sexuelles sont arrivées avec lui.
Il attend derrière les portes interdites,
Il attend que je sorte,
Cà, ce n’était pas écrit,
C'est moi Princesse EUGENIE, fille de PHARES
Princesse de la lumière qui vous le dit.

12/ Le jour bienheureux commence


Même si les portes sacrées sont inviolables...
J'ai ma chance.
Je sais qu'il est là à m'attendre,
Sortir d'ici c'est facile..., S'agit de ne pas se faire prendre.

La Scène (la seconde)


II RD 9, 1-7
Les Paroles d'ELLIE

1/ La lumière de vie,
L'unique vérité sensuelle,
Belle clarté pleine de vices,
Tu es née des fantasmes.
Tu es devenue obsédante,
Du monde connu de la perversion,
Tu nous donnes la force de vivre,
Et, de tout ceci, je t'en remercie.

2/ Lumière des lumières,


Toi la préservatrice des divins plaisirs,
Préserve-nous! ELLE et nous...
ELLE, EUGENIE, fille de PHARES
Nous... Ses disciples.

3/ Elle a entendu murmurer un jour


De bouche à oreille
Qu'un merveilleux beau garçon
Du nom de WREN de KLOH
Viendrait en ce jour tant attendu.

18
L’Apocryphe selon Saint-Olivier [Texte Intégral repaginé Décembre 2008]
1982
Chanson donnée par complaisance :

Savez-vous faire monter les nouilles,


A la mode, à la mode... ou!
Savez-vous faire grimper les nouilles,
A la mode de chez nous... pou!

"ELLIE, Grâce à son subtil talent de comédienne,


Savait créer d'adorables petites chansons
Qui plaisaient beaucoup aux habitants de La planète KYLAM".

4/ WREN n'est plus un inconnu,


Il est le fils de DRENTH,
DRENTH est un grand DIEU,
WREN est né d'un DIEU,
Il est lui-même DIEU,
Divinité supérieure.
Cet homme jeune est bon.
Autour de lui, Il n'y a qu'affection et courtoisie;
Il n'y a que chansons d'amour.
Il n'y a que paroles d'amour.

Texte donné par complaisance :

Paix sur KYLAM


Aux hommes normaux
Et aux femmes bien faites
Paix pour la grande fête des fleurs.
ô toi EUGENIE, sexe symbole,
ô Divine fille de PHARES.

5/ Toi ô Divine EUGENIE,


ô Divine fêtarde,
Toi qui sais poser le genou quand il le faut,
Toi ô la Belle. Toi qui nous émerveille.
Toi l'immatriculée contraception,
Ne te laisse pas intimider par ce beau garçon.

Texte donné par complaisance

Le vice est parmi nous,


Nous chantons pour lui,
Allons avec lui,
Et avec ceux qu'il désigne,
Paix sur KYLAM,
Aux sensations de bien-être.

19
L’Apocryphe selon Saint-Olivier [Texte Intégral repaginé Décembre 2008]
1982
6/ Chassons la tristesse,
Pour que la sagesse soit en paix,
Avec notre princesse,
La Belle EUGENIE,
Fille de PHARES

''Ce texte-ci représente le type même Du côté fleur bleue de la douce et passionnée ELLIE...
disciple de la lumière".

7/ Que la lumière soit apaisée


Qu'elle devienne l'instant radieux des vallées profondes
Qu'elle devienne le souffle magique et pur
Ce souffle unique, ce soupir d'entre les ombres.

Texte en langue KYLAM TEKST â LâG Kylam

La Scène (la seconde) suite


II RD 10, 1-4
Les Paroles d'EMY
LA KLEOPATR DE LA LYMJER

1/ âFâ DE VERITE
âFâ EME
âFâ DY BONOER
syr TE PO OE frisô .. L'amur.

2/ ''TE BUF pronôsera DE PARABOL''


EL KLAMERA DE JOz KAJE
DEPYI LA FôDASJô DY môd.

3/ ''DIT A LA FIJ DE PHARES''


vwasi Tô RWA VJê ATWA.
MODEST IL môte OE ASTRONEF,
E OE IDROPLANOEUR. TRAVAJ DE L'ESPRI DE SE ROBO.

4/ Dâ CET SITE FYTYR,


TWA MA BEL PRêSES,
O COER PLê D SAZES,
NE DETRYI PE NOTR FYTYR

''Tous ces textes en langue KYLAM ont été préservés intacts et non traduits par la cité des
archives. Ils vous sont présentés ici dans leur intégralité. Pour vous permettre de mieux et de
bien saisir les paroles d'EMY disciple de la lumière, voici quelques traductions de lettres qui
vous faciliteront la lecture''

â – AN OE = UN
O = ON OE = EUR
E= E K = CL
Y=U W = OI
U = OU J = LLE

20
L’Apocryphe selon Saint-Olivier [Texte Intégral repaginé Décembre 2008]
1982
La Scène (la troisième)
Il RD 11, 1-1
Les Paroles d'EMMA
''LA KOGITOZ'' FAM KI KOGITE.
''Femme qui cogite"

1/ Toi, Divine EUGENIE


Toi, la subtile au corps enflammé,
Toi pour qui ''baiser'' est une vertu,
Toi qui es la représentation du sexe attrayant,
Toi la masochiste de la cité de la lumière,
Oui. EUGENIE, tu es digne de faire des prouesses,
Tu es bien la fille aimée du DIEU PHARES.

"Sexuellement parlant EMMA était faite de cette chair de femme ingénieuse qui parle peu
mais qui pense beaucoup. Comme toutes les habitantes de la cité de la lumière, EMMA était
une femme experte en matière de sexologie. Entre disciples, la taquinerie était chose courante
puisque YOLKY a rapporté dans l'un de ses nombreux ouvrages, un passage sur la vie
ardente de la fascinante EMMA . YOLKY dresse un éblouissant portrait de cette jeune belle
femme en faisant d'elle la modern'novice du vice antique. » EMMA était aussi surnommée «
La pastille en folie. » "

La Scène (la troisième) suite


II RD 12, 1-1
Les paroles de WREN
'' WREN le magnifique''
WREN, Fils de DRENTH

1/ ô écoute-moi, belle EUGENIE


''Peine à dire vrai, il faut se l'avouer''
Etre aimé par toi, est un plaisir.
Regarde vers cette colline,
Symbole de l'amour,
De notre amour.
''Peine à dire vrai, il faut se l'avouer''
Je t'aime vraiment
Je veux faire de toi ma femme;
Réponds à mon appel.
Viens à moi,
Comme je suis venu à toi,
Divine EUGENIE
Je guiderai tes pas dans la nuit,
''Peine à dire vrai, il faut se l'avouer''
Je t'aime.

21
L’Apocryphe selon Saint-Olivier [Texte Intégral repaginé Décembre 2008]
1982

6. La Passion
Les vraies origines de WREN
II RD 13, 1-1
WREN ''LE MAJNIFIK''
''Le magnifique''

1/ WREN est reconnu et acclamé


Comme étant le fils de DRENTH,
Fils de LYRKYS, fils de LIAKIM .

LIAKIM est bien entendu à son tour :


Fils de TARSIDE,
Fils de KAMESS,
Fils de WALICK,
Fils de KAAL,
Fils d'OLS,
Fils de PYLLS,
Fils de KLAOS,
Fils d'IXAT,
Fils de MEERPS,
Fils de TALPS,
Fils de HYDRE,
Fils de MEIRAK,
Fils de HERX,
Fils d'IXERTH Fils de MASDYM,
Fils de KLAOS,
Fils d'EMPS,
Fils de HUTH,
Fils d'ARK,
Fils de DIOS 1er dit I'EZENJO (l'ingénieux).

En découvrant la passion face à l'amour d'EUGENIE, WREN prouva une fois de plus qu'il
était bien un vrai fils du DIEU DIOS 1er.

"La dynastie des ''KYS » compte 61 générations : de WREN à DIOS ter, soit un total
approximatif de 3050 années (il faut compter en moyenne 50 années entre deux générations,
mais ceci ne concerne exclusivement que les deux planètes : KLOH et KYLAM). DIOS 1er
l'ingénieux fit admettre à ses fils et à ses filles qu'avant lui rien n'existait et ceux-ci voulurent
croire sans même chercher à comprendre. DIOS 1er donna à ses enfants, aux enfants des
enfants... etc... etc... des bons anges appelés pasteurs. Ces bons pasteurs obéissant
aveuglément à leur bienfaiteur firent comprendre aux enfants des enfants des enfants... etc...
etc... que s'ils voulaient eux-aussi une belle âme immortelle toute semblable à celle de leur
maître DIOS 1er, il leur fallait en retour ne croire qu'à DIOS 1er et comme les enfants ne
savaient ni lire, ni écrire, tous dirent ''oui'' aux bons pasteurs qui s'empressèrent de rapporter
les témoignages au bienfaiteur DIOS ter. C'est ainsi que depuis cette bonne heureuse
délectable nouvelle qui fit le grand beau spectaculaire contentement de DIOS ter, tous les
enfants qui naîtront des enfants des enfants de son enfant hériteront de l'âme immortelle...;
DIOS 1er ne revenait jamais sur ses décisions prises."

22
L’Apocryphe selon Saint-Olivier [Texte Intégral repaginé Décembre 2008]
1982
"Entre la naissance de WREN soit 600 années après la conquête de la planète KLOH par
NIASKYS et la naissance ou procréation d'ARK (premir enfant de DIOS 1er) le nombre
approximatif des années est de 3050. Tout ceci coulait de source pure et personne ne trouvait
rien à redire là-dessus car DIOS 1er avait bien parlé et ses bons pasteurs savaient très
habilement perpétuer ses bonnes paroles (sans quoi les enfants non obéissants se verraient
attribuer la charge de certains travaux très sales et fatigants qui leur feraient connaître la
douleur). Alors les pasteurs faisaient peur aux enfants qui eux-mêmes avaient peur de la
douleur donc peur du travail sale et fatigant ; aussi les enfants ne cherchaient pas à
comprendre et ils croyaient. D'ailleurs, ils ne pouvaient pas chercher à comprendre car
c'était interdit de chercher et les bons gentils pasteurs savaient veiller à cela. Mais parfois, il
arrivait qu'un enfant moins attentif que les autres s'égarait de la bonne croyance; alors les
bons pasteurs confiaient le malheureux érudit aux pasteurs sodomites afin que celui-ci puisse
parfaire son éducation et revenir dans le droit chemin."

"Et pourtant, avant la dynastie des ''KYS'', vivait la dynastie des ''TASS'' qui à son tour
comptait 84 générations connues, soit un total de 4.200 années. Donc la logique prête à
croire que ARK (le premier enfant procréé par DIOS 1er, l'unique créateur) serait apparu sur
la planète KYLAM pratiquement à la même période qui vit l'arrivée de la dynastie ''TASS''
obligée de quitter la planète KLOH qui atteignait sa seconde période de glaciation. » Cette
très importante dynastie des ''TASS'' laisse apercevoir la preuve (compte-tenu des nombreux
écrits et témoignages divers qui nous sont parvenus et que nous sommes en train de
déchiffrer) que : ARK né de DIOS 1er n'est pas le premier enfant de la planète KYLAM de par
cette définition tout laisse à supposer que DIOS 1er ne serait pas le premier ou le seul
créateur"

Est-il permis au révérend OLIVIER de s'être trompé dans cette longue définition ? Oui bien
sûr, puisque d'autres se sont trompés avant lui.

La première annonce
Il RD 13, 2-4

1/ Ce dont ce que certaines personnes ne savent pas.

DIOS 1er l'ingénieux, était ingénieux dans beaucoup de domaines et lorsqu'il procréa son fils
ARK, il le procréa à sa dimension et avec le même visage.
LITAS, la belle aux cheveux longs, la seconde et sensuelle procréation de DIOS 1er devint au
bout de quelques temps la femme d'ARK. Car ARK s'ennuyait un peu. Mais la belle LITAS
était, à la limite, un peu beaucoup nymphomane, ainsi ARK était homme pleinement comblé
par excellence; mais il lui arrivait parfois de connaître la fatigue et c'est là que l'ingéniosité de
DIOS 1er entrait en action; puisque ARK se sentait un peu fatigué, DIOS 1er qui lui ne
connaissait pas la fatigue (puisque cette création ne lui était pas destinée) pouvait quand
l'envie lui prenait remplacer l'ardeur virile d'ARK par la sienne, et comme DIOS 1er et ARK
se ressemblaient étrangement, LITAS, la belle aux longs cheveux n'y voyait que du feu.

C'est ainsi que, bien trop vite, peut-être, la famille s'agrandit. Le premier enfant mâle qui vit le
jour fut nommé HUTH, mais comme le calendrier n'existait pas, ce fut DIOS 1er lui- même
qui créa ce petit nom charmant. Avec les années, d'autres petits frères (garçons) sont venus se
joindre au premier qui était déjà un beau, intelligent jeune homme au physique plus que
séduisant... et comme LITAS était toujours... de plus en plus malgré elle...nymphomane elle
donna à ses enfants, ses fils, une parfaite, totale, exemplaire éducation sur la matière.

23
L’Apocryphe selon Saint-Olivier [Texte Intégral repaginé Décembre 2008]
1982
DIOS 1er qui savait tout ça, qui voyait tout ça, ne disait rien car ceci était très beau et très bon
pour les braves petits. ARK n'avait, de son côté. rien à redire là-dessus car là-dessus il n'y
avait rien à en dire. Ses fils étaient tous de bons petits gars toujours prêts à rendre service et
les enfants de ses enfants l'étaient aussi mais en beaucoup ''plus bête''

2/ Les saintes paroles


Les paroles de WREN rapportées par WRANIS son disciple

1. O DIVE AMUR (divin amour)


Toi, princesse de la LYMJER (lumière)
O subtile KREATYR (créature)
2. O toi princesse de la cité SAKRE (sacrée)
3. Laisse moi t'adorer.

3/ Les bons mots

4. Paroles de WREN le magnifique fils de DRENTH.


Donne moi ton bel amour,
5. Donne moi ton divin corps,
Donne moi chaque jour,
6. L'image de la lumière qui dort
En toi, ma belle dulcinée.
7. Et chaque jour,
Et chaque nuit.
Et tous les jours,
8. Et toutes les nuits,
Peine à dire vrai, il faut se l'avouer
9. Je veux être et devenir et surtout rester
Celui qui t'aimera
Qui te protègera
10.Du matin au soir
Tout le temps
Toute la vie
11. (Mais la bonne vie ne dure qu'un temps).

Cette dernière phrase : « mais la bonne vie ne dure qu'un temps » aurait été rajoutée par
WRANIS qui aimait bien philosopher de temps en temps. D'ailleurs, il était surnommé «
DIDYME » le Philosophe.

4/ Le déchirement, paroles de WREN

Peine à dire vrai, il faut se l'avouer


12. Je ne pourrai plus jamais
Vivre et aimer
Si ce n'est toi
13. Douce, sensuelle, EUGENIE aimée
Toi qui fais des nuits
Des divins plaisirs sans fin.
N'aimer que Toi ô EUGENIE

24
L’Apocryphe selon Saint-Olivier [Texte Intégral repaginé Décembre 2008]
1982
"Il existe une toute autre version des premières lignes du texte ''le déchirement de WREN'' où
il est question de la vie sentimentale et sexuelle de WREN par rapport à la belle EUGENIE.
WREN était follement épris de la Divine EUGENIE et souffrait terriblement par peur de ne
point être aimé par elle."

14. Maintenant, je sais que tu m'aimes,


On me l'a dit
Rien ne peut être plus beau en ce jour.
Ecoute ma voix
Ecoute mes paroles,
15. N'écoute que mes paroles,
Laisse tout tomber,
Et partons ensemble,
Je t'offre une nouvelle vie,
Dans la cité extravagante de l'exubérance.
16. La merveilleuse cité où je vis sur KLOH
Donne moi la main
17. Et je te donnerai la mienne
Et nos deux mains n'en feront plus qu'une.
18. Peine à dire vrai, il faut se l'avouer
Je t'offre tout mon amour
Je ne veux que t'aimer,
19. Connaître ton corps sur mon corps,
Connaître ta bouche sur ma bouche,
Je veux simplement t'aimer
Car aimer veut dire aimer
20. Et quand je dis que j'aime
Ce n'est pas de la tarte.
21. Peine à dire vrai, il faut se l'avouer,
Qui n'a pas fait l'amour avec toi
N'a jamais fait l'amour
22. ô toi, ô douce aimée,
Avec toi tout est différent,
23. Et quand je dis différent,
C'est que ceci est vraiment différent.
Peine à dire vrai, il faut se l'avouer,
Il y a des choses que tu fais,
24. Et tu les fais tellement bien,
Que je ne savais même pas qu'elles existaient.
Avant toi je n'étais rien,
25. Avec toi je suis bien,
Car toi tu donnes le bien.
26. Et ça c'est très bien.
*Un certain dira qu'il n'y avait rien de bien,
27. Et rien de bien, ça fait pas grand chose,
Mais pas grand chose, c'est pas rien.
Et pas rien c'est quand même un petit peu,
28. Et de ce petit peu je m'en contenterai.
Car c'est en partant de petites choses bien faites,
29. Que l'on arrive aux grandes qui font plaisir.

25
L’Apocryphe selon Saint-Olivier [Texte Intégral repaginé Décembre 2008]
1982
''Lorsque WREN parlait (d'un certain), il entendait par là un enfant, d'un enfant qui ouvrira
les yeux et son esprit dans les siècles à venir. Vers l'an 1930 de notre ère à quelques années
près."

La réponse d'EUGENIE
II RD 13,3-4

• EUGENIE, princesse de la lumière


lumière des lumières
fille de PHARES
descendante de LAYLTASS

• EUGENIE, la LYMJER des LYMJER


la belle de la cité des fleurs
la divine de la cité sacrée
l'amoureuse de WREN le magnifique.

1/

1. Plus se revoir... il le faut,


WREN ô Toi DIEU Divin, Mon bel aimé,
2. De t'aimer... je n'ai pas le droit,
Et pourtant mon cœur t'appelle.

2/

3. Il m'est défendu,
De connaître l'amour avec un étranger
4. Et je viens de le connaître
Et c'était très bien.
5. Mais en faisant l'amour avec toi WREN
Je ne puis rester princesse de la LYMJER
6. Il me faut quitter la cité sacrée,
Et partir au delà de cette terre.

3/

7. Ecoute moi ô mon tendre amour,


Loin de moi, il faut que tu partes,
8. Il en est encore temps,
Il faut que tu m'oublies.

26
L’Apocryphe selon Saint-Olivier [Texte Intégral repaginé Décembre 2008]
1982
4/

9. A voir les gens,


Tels qu'ils me regardent,
10. Je crois qu'ils ont compris
Ce qui vient de se passer
11. Entre nous deux,
Aussi comme tu as toujours
12. Beaucoup de peine à dire le vrai
Je te l'avoue avant qu'il ne soit
13. Trop tard, si tu veux m'avoir
Entière, il serait temps de partir
14. A voir d'ici, la tête des gens de KYLAM
Rien ne me dit de rester plus longtemps.

Ces textes très saints et pleins de vérité (13, 3-1, 13, 3-2, 13,3-3, 13, 3-4) ont été conservés par
l'amie et disciple d'EUGNIE, la douce et tendre et agréable ELLIE. lls ont été retrouvés
intacts sur la planète KYLAM dans la cité des archives : bâtiment 218, 37ème étage, salle
4021, 8ème couloir, 11ème bloc, dossier n° 18192, 7ème feuille).

Note personnelle de Saint OLIVIER


"Le jour bien heureux de la fête des fleurs, le monde tout en couleur est le plus long jour de
l'année; et ce jour merveilleux plein de charmantes délicatesses sur la planète KYLAM dure
56 heures".

La seconde période
II RD 13, 4-3
La seconde annonce est aussi appelée écoute traditionnelle.

• WREN fils de DRENTH


• fils de LIAKIM
• fils d'ARK
• fils de DIOS 1er.

1/

1. Peine à dire vrai, il faut se l'avouer,


EUGENIE,
Je t'offre ma vie.
2. Comme preuve d'amour.
3. Peine à dire vrai, il faut se l'avouer,
Je t'offrirai
4. Les portes de la liberté,
Celle des plaisirs divins,
5 Les portes de la bonté,
Tu découvriras les charmes,
6. ô combien secrets de la vie.
Les plages aux nus interdits,
7. Les citées oubliées,
Tout cela pour toi.

27
L’Apocryphe selon Saint-Olivier [Texte Intégral repaginé Décembre 2008]
1982
Tout simplement pour t'aimer.
8. Et puis bien d'autres choses,
La maison des fantasmes,
9. Le paradis des hommes
Les jardins délectables des femmes.

• WREN, le magnifique,
• Le héros,
• L'incomparable,
• Le plein d'ardeur
• Le beau,
• Le bien foutu,
• Le séduisant
• Le chaud renard.

2/

Peine à dire vrai, je te l'avoue


10. Je te ferai voyager
De villes en villes,
Toutes plus délectables les unes que les autres
11 De cités en cités,
Toutes plus vicieuses les unes que les autres;
12. De planètes en planètes
Toutes plus émoustillantes de perversion
Les unes que les autres;
13. Nous irons aussi nous montrer (faire voir)
De fêtes en fêtes
Toutes plus orgiaques les unes que les autres.

• WREN l'amoureux,
• L'insatiable (qui ne peut être rassasié)
• Le beau gosse,
• Le débonnaire,
• Le cafouilleux (pour les jours d'ivresse),
• Kiki le généreux,
• Le tigre à plaisir.

3/

ô EUGENIE
14. ô, oui, Divin corps
Si fort que je te rêve,
Viens plus près de moi,
ô mon bel amour,
Mon pur amour adoré,
15. ô mon seul amour,
Viens à mois ton aimé
Peine à dire vrai je n'en peux plus d'attendre,
16. Etre avec toi,

28
L’Apocryphe selon Saint-Olivier [Texte Intégral repaginé Décembre 2008]
1982
Et ne pas pouvoir t'avoir,
N'est point supportable.
17. Laissons tomber la fête
Puisqu'une autre commence,
Encore plus belle que celle-ci ;
18. Celle de l'amour, Entre toi et moi.

« Dans l'énumération des surnoms attribués à WREN, on retrouve ''Kiki le généreux. Le


diminutif de ''Kiki'' n'est en réalité que le surnom de la grande Divinité Kakitass. Car
beaucoup de personnes reconnaissaient WREN en tant que descendant de la dynastie des
''TASS'' (d'après la logique) et non pas comme descendant de la dynastie des ''KYS''.

Ce texte présenté ici est la déclaration officielle de l'amour de WREN à EUGENIE. Ces
paroles furent écrites par WRANIS le disciple préféré de WREN. L'annonce de ce texte fut
faite en l'année 17800 pendant (ou juste après) le fabuleux défilé de la fête des fleurs sur la
grande place face à la cité de la lumière.

WREN prenait souvent un malin plaisir à répéter deux ou trois fois les phrases qu'il trouvait
bonnes et susceptibles de flatter l'esprit quelque peu raffiné de ses conquêtes. Toutefois, il
existe une autre version de cette ô combien délicate déclaration dont le texte fourmille de
qualificatifs épineux et poignants dans le genre :

« Tu m'excites bien
Si ça continue comme ça
On s'explosera la cafetière »

Cette deuxième version nous est rapportée par WELKY le second disciple de WREN.
Cette seconde version fait partie du dossier 17088 (voir référence d'archives) ».
(Référence d'archives) cité des archives, Bâtiment 318, 37ème étage, salle 402 1, 8ème
couloir, 11ème bloc. dossier 17088, 14ème feuille.

"En raison du caractère particulièrement vulgaire de la version de WELKY, il n'est pas


possible de vous en donner la traduction dans l'apocryphe"

29
L’Apocryphe selon Saint-Olivier [Texte Intégral repaginé Décembre 2008]
1982

7. La Passion des Disciples

La première phase
II RD 14, 1-6
Les paroles de DASTY

Disciple de la cité sacrée,


Disciple de la lumière
Disciple de l'amour bien fait,
Le premier à avoir couché avec EUGENIE.

DASTY aimait

la musique,
les fleurs,
l'amour,
et le bon vin.

1/
1. Pour un fin baiser,
Doux comme la soie,
Parfumé comme la rose ;
2. Pour quelques paroles... des bonnes
Raffinées comme le cygne sauvage,
Elégantes comme l'antilope,
Voici EUGENIE amoureuse de WREN.
3. Le divin plaisir qu'elle a connu de lui
Car il était surnommé ''le bien foutu''
Le divin plaisir qu'il a connu d'elle
Car elle était surnommée ''BOKLYTO''.
Tout ceci donnait un fourmillement
De plaisirs bien sympathiques.
4. EUGENIE était resplendissante de bonheur
WREN souriait à tout va.
Mais pour EUGENIE
Tout venait de changer ;
Elle n'était plus princesse
De la lumière dans la cité sacrée.
5 Il fallait qu'elle s'en aille
De ce monde de beauté
Où sa divine et coquette sensualité
Etait enviée et respectée.
6 Il fallait qu'elle s'en aille
De ce monde d'humanité
Où l'on savait apprécier les bonnes caresses
Avec ELLE, EUGENIE, fille de PHARES

30
L’Apocryphe selon Saint-Olivier [Texte Intégral repaginé Décembre 2008]
1982
La seconde phase
II RD 15, 1-5
Les paroles d'EMMA

LA KOGITOZ, la ''cogiteuse''
FAM KI KOGITE
Femme qui cogite.
La dévouée (LA DEVWEI)
L'enquiquineuse (L'AKIKINOZ)
La quinteuse (LA kétoz)
La sans reproche.

EMMA aimait

le beau.
le superficiel,
l'impossible,
le luxe,
le superluxe,
les beaux garçons,
déployer ses plaisirs.

1/
1. Pour un homme
Pour un fils de DIEU ?
2 Pour quelques bonnes paroles flatteuses
Pour une folie,
Pour du plaisir,
Pour du sexe,
Hé bien ELLE (EUGENIE) devra partir;
3. ELLE qui ne pensait qu'à ça
ELLE qui a tout gardé pour elle,
Sans rien laisser aux amies,
4. Hé bien ELLE (EUGENIE) n'aura plus de place ici.
Et puis, ce n'est pas parce qu'elle ne sera plus là
Que l'on devra cesser nos petits plaisirs ;
Bien au contraire ce sera pire,
Et quand je dis pire,
Ça veut dire sans limite.
5. Puisqu'ELLE ne veut aimer qu'un seul homme,
C'est son affaire,
Hé bien moi...
Je les aimerai tous.

''EMMA était une jolie très bien brave jeune fille, mais malheureusement elle supportait très
mal l'alcool, et parfois il lui arrivait de tenir des propos pas toujours très bien corrects qui
auraient pu faire tomber un bon gentil pasteur à genoux. Mais parfois, l'ampleur des propos
était sans dimension aussi, cent bons gentils pasteurs n'auraient pas suffit. Mais EMMA
aimait à se vanter, beaucoup trop parfois, car elle n'en faisait pas plus que les autres surtout
dans ce domaine''.

31
L’Apocryphe selon Saint-Olivier [Texte Intégral repaginé Décembre 2008]
1982

La parabole du désespéré
II RD 16, 1-4
Paroles de DASTY

Disciple de la lumière,
Le bon,
Le bon coeur,
Le sans relâche,
Le sex-appeal,
Le bon vivant.

1/
1 Dans les yeux charmeurs,
De ce bel inconnu,
2. Elle a plongé son cœur
Et sa douce vertu.
3 Mais aujourd'hui, devant la magnificence
De cet amour éclatant comme l'éclair
4. En mon âme innocente,
Je ne sais plus que faire.

« Suite à ce texte, il a été retrouvé deux séries de sept paraboles, dont le caractère malsain
d'un érotisme vulgaire (mais ô combien réel) n'a pas permis leurs insertions (ô combien
regrettées) dans l'apocryphe. Ces écrits très prenants de part et d'autre sont une composition
de descriptions de faits pervers et de gestes obscènes qui apportent un témoignage de chaleur
sensuelle, d'ambiance stimulante dans un vif dévouement, dans un incomparable dénuement
de circonstances perpétuées depuis la nuit des temps. Ces textes laissent apercevoir très bien
et d'une façon continue, les traits de caractère des deux personnages (DASTY et EUGENIE).
Ces aperçus sont dotés de visions sur les déboires sexuels dont les ardeurs goulûment
apprivoisées sont très finement composées de subtils et délicats préceptes audacieux. Ces
textes ne seront donc jamais donnés en lecture afin de préserver toutes atteintes aux bonnes
moeurs. »

32
L’Apocryphe selon Saint-Olivier [Texte Intégral repaginé Décembre 2008]
1982

8. Le Grand Pardon
La supplication
II RD 17, 1-1
EMMA ''LA KOGITOZ''

Paroles d'EMMA adressées à la LUMIERE


1/ EMMA ,
Je m'appelle EMMA
Je ne suis qu'EMMA,
Je reconnais toutes mes fautes,
Je t'en supplie,
Cité de lumière,
Pardonne-moi,
Pardonne aussi,
A ELLIE,
Pardonne aussi,
A EMY
Pardonne aussi,
A EUGENIE.

"Dans différents écrits, il a été rapporté de nombreux faits démontrant les pernicieuses
relations étranges qui laissent à supposer (mais le doute là-dessus n'est plus possible) que
WRANIS (le disciple préféré de WREN) aurait été pendant toute la durée de la fête des fleurs,
l'amant plus que fougueux d'EMMA . La supplication laisse apercevoir que dans le fond,
EMMA était du genre brave bonne fille; quand elle voyait qu'une chose était bonne pour elle,
elle pensait également que cette chose pouvait être bonne pour d'autres (ses amies)".

L'espérance
II RD 17, 2-1
EMMA
"FAM KI KOGITE"
«Femme qui cogite »

Paroles adressées à la lumière, source de vie.


1/ Espérance, espérance,
Donne-moi la force,
De perpétuer l'amour,
Donne-moi la lumière,
Pour que vers lui, j'aille,
Redonne-moi l'espérance,
Celle qui me permettra,
De jouir des instants ô combien merveilleux
Dans le plus réjouissant des vices adorés,
Afin que mon insaisissable orgasmes
Devienne mon absolue conviction
Et soit apprécié de tous.

33
L’Apocryphe selon Saint-Olivier [Texte Intégral repaginé Décembre 2008]
1982
Le pardon accordé ou EMMA dans la lumière
II RD 18, 1-1
EMMA , la dévouée

Paroles de lumière. EMMA de la dynastie des « TASS ».


1/ ô merveilleux paradis
ô source des plaisirs intenses
Toi la lumière sage d'entre les sages,
Toi la bonté infinie,
Toi la Divine compréhension.
ô toi. cité sacrée de la lumière,
Pénétrante à souhait,
Puisqu'EUGENIE s'en va loin d'ici,
Avec I'OM (l'homme) qu'elle aime,
ô cité érotique de la lumière,
Fais en sorte
Que l'enfant qui naîtra de ma chair
Cet être adoré d'un amour FU (fou)
Le sang de mon sang
ETC... ETC...
Devienne un jour pour toi
L'enfant de la nouvelle lumière.

Texte offert par complaisance :


OH... OH OH OH OH... OH OH OH OH... OH OH OH
Tout ce plaisir pour vous ;
OH... OH OH OH OH... OH OH OH OH... OH OH OH
Je suis le divin plaisir d'amour.

34
L’Apocryphe selon Saint-Olivier [Texte Intégral repaginé Décembre 2008]
1982

9. La Fuite de Xylam

Les feux de réjouissance


II RD 19, 1-1

1/ Lorsque le soleil toucha le LWÊTÊ (lointain) ORIZÔ (horizon) les dieux de KYLAM
offrirent le plus sensationnel feu d'artifice jamais vu jusqu'à présent. La fabuleuse parade des
danseurs et danseuses nus battait son plein. La foule était en grand majestueux délire. La
plupart des spectateurs étaient aussi courts vêtus que les danseurs et tout ceci était très bien et
tout ceci était très beau,
et tout ceci était plaisant,
et tout ceci était super extra FU (fou),
et les gens étaient très bien,
et les gens étaient tous très beaux,
et tous appréciaient la bonne vie.
La fête des fleurs se terminait dans un défilé grandiose, dans un érotisme jamais vu.

La foule entendit un grand bruit


II RD 19, 2-1

1/ La sympathique adorable et dévouée foule était en plein délire.


Rires à gogo,
Musiques à fond la caisse,
Danses à se rouler par terre.
Cette même audacieuse pernicieuse foule
Ne voyait que son bon subtil divin plaisir
Et ne se souciait guère
De ce qui pouvait se passer...
Dans les voisinages de la cité sacrée de la lumière,
EUGENIE la sensuelle érotique venait de dire
Adieu à ses amies et disciples.
ELLE (La belle EUGENIE) partait en compagnie de WREN le Héros,
Le magnifique, le plein d'ardeur.
Ils partaient tous les deux pour une nouvelle cité sacrée
Sur la planète KLÖH.
Les bruits provoqués par les réacteurs de l'astronef
Donnèrent un grand boom.
Mais la foule dépravée par ses plaisirs ardents,
Ne supposa point qu'à l'intérieur de l'engin,
Il pouvait y avoir leur belle gracieuse EUGENIE
Et son ami WREN.
Ils étaient partis,
Et, bel et bien partis,
Ils n'étaient plus qu'un point lumineux dans le ciel.

35
L’Apocryphe selon Saint-Olivier [Texte Intégral repaginé Décembre 2008]
1982
La fin de la fête des fleurs
II RD 19,3-1

1/ L'incomparable fête des fleurs prit fin aux premiers fascinants rayons du soleil levant. Un
soleil chaud mais timide au regard quelque peu voilé car sa vision en ce jour nouveau- né sur
la planète KYLAM lui offrait un spectacle d'émerveillement secondaire. Les scènes encore
actives n'étaient pas des plus attrayantes. Il eut préféré un doux orage afin de laver toutes ces
adorables et fascinantes monstruosités que les habitants de KYLAM venaient de vivre et de
bien vivre.
Sur le beau chemin du retour,
Celui qui mène au bon gentil sommeil,
L'on voyait...
Des gueules en coin,
Des corps affaiblis par l'ardeur des fantasmes,
Des yeux capricieux et captivants,
S'immobilisant sur un beau corps,
Aux ardeurs inassouvies,
Des sexes harmonieux parfois dépressifs,
Des sexes ambitieux en expansion.
Des gueules enracinées,
Des corps torturés par le plaisir,
Des bouches sensuelles et flatteuses
A la recherche d'emblèmes,
Des sexes hargneux et agressifs,
Des sexes déréglés et évêchés,
Des corps mous,
Des oreilles suspectes à la recherche
Des derniers mots complaisants,
Des sexes fiévreux et épuisés.
Des mains encore palpitantes de hardiesse,
Des lèvres attrayantes et conquérantes,
Cherchant encore et toujours à donner, à offrir
Des soifs apaisées,
Des ardeurs vaincues,
Des ecchymoses données,
Des ecchymoses reçues,
Des sexes triomphants,
Des sexes désordonnées
Des sexes silencieux sans dimension.
Les premiers à rentrer à la douce maison furent les femmes et les enfants; les hommes
préféraient s'attarder et rentrer par la suite, car ainsi, il leur était permis entre-eux de raconter
leurs ébats en les enjolivant un peu, beaucoup, afin d'apporter un peu plus de piment à la
chose. KYLAM la belle, KYLAM la bien-heureuse allait enfin connaître la douceur de vivre
et le repos jusqu'à la prochaine fête.
"L'ensemble de ce texte 19, 3-1 a été traduit des écrits de la belle EMMA (1a femme qui
cogite). EMMA trace ici 1'un des aspects quelque peu surprenant de la vie quotidienne des
habitants de KYLAM. A première vue, l'on apporte une légère condamnation sur la
composition de certaines phrases de ce texte, car certains de ces écrits sont parsemés de faits
paraissant insolites, mais font preuve d'une authenticité remarquable."

36
L’Apocryphe selon Saint-Olivier [Texte Intégral repaginé Décembre 2008]
1982

10. WREN et EUGENIE dans la cité de WREN

L'arrivée dans la nouvelle cité


Il RD 20, 1-1

1/ Après avoir quitté la planète KYLAM, au matin du premier jour, EUGENIE La Divine,
faisait son entrée dans la nouvelle cité EGZYBERAT de L'EKSTAVAGAS (exubérante de
l'extravagance). Partout résonnaient les divines paroles.

''VIVAS LAS DIVINASS PRINCESSIAS DA LAS LOUMIERAS ''

Jamais princesse ne fut plus honorée qu'elle.

''EUGENIE qui savait en matière de provocation diriger son art, déploya tous ses charmes
afin que son arrivée fut plus que très remarquée. Sa tenue plus que légère fut une sensation,
quelque chose d'indescriptible. WREN savait qu'il avait posé les deux mains sur une perle
rare''

Les très saintes paroles du père de WREN


II RD 20, 2-8

1/
1. ô fille TWES sainte de la lumié
En ce jou bénit
Sois la bienvenue sur la planète KLOH
2. Voici ta nouvelle cité,
Dans le Wespectueux jadin attwayant
De la cité de l'extwavagance.
3. W(R)EN ici pwésent
Sewa pou toi le plus pincé compagnon
4. Ca je le connais bien.
Padonne à mes anges de fai du Waffut
Ca ils célèbent aujouwd'hui ton awivée.
5. Je sais que tu appwécies les gwacieuses fêtes
Aussi je leu ai pémis de joué pou toi.
6. ô fille Divine de PHAWES
Je te souhaite,
Tout le bonheu twès saint
Qu'il m'est pémis de t'offwi
7. ô gwacieuse EUGENIE,
Sensuelle pwincesse de la lumié
Voici la clé qui t'ouwiwa la pote
De la cité de l'exubéwance.
8. Cette cité sewa le secwet
De vote véwitable amou.

37
L’Apocryphe selon Saint-Olivier [Texte Intégral repaginé Décembre 2008]
1982
Les paroles du Dieu DRENTH
II RD 20, 3-6

• DRENTH fils de LYRKYS


• fils de LIAKIM
• fils d'ARK
• fils de DIOS 1er

PREMJE KOMÂDOER DE LA PLANET KLÖH


Premier commandeur de la planète KLÖH.

Ces paroles-ci de DRENTH sont l'annonce des épousailles de WREN et d'EUGENIE.

1/
1. Moi, vote Dieu
Moi DWENTH,
2. Je vous souhaite mes enfants chéwis,
D'ête heuweux comme je le suis
3. Moi-même avec mon épousée DELHASS.
Vous voici tous deux, face à face,
4. Toi W(R)EN, mon fils adowé,
Et toi EUGENIE, la Divine,
5. Allez en paix dans vote cité de l'extwavagance
Que l'espwit des Dieux soit avec vous
6. Et avec ceux qui naitwont de vous...
Que les anges de KLÖH deviennent pou vous
Les anges gadiens de vote amou.

''Il était d'usage dans le grand beau démentiel langage des Dieux de la planète KLÖH, de ne
point prononcer la lettre ER (R) lors de leurs discours en publics."

L'entente du couple
II RD 21, 1-3

1/ WREN, le magnifique,
Et EUGENIE, la Divine
S'entendaient à merveille
Car l'amour entre eux était
Un véritable corps à corps
Où les orgasmes se succédaient
A un rythme fou.
L'entente était merveilleuse,
Car merveilleuse et sublime elle était.

PE SYR L'AMUR DE WREN E D'EUGENIE

38
L’Apocryphe selon Saint-Olivier [Texte Intégral repaginé Décembre 2008]
1982
2/ Entre WREN, fils de DRENTH
Et EUGENIE, fille de PHARES.
L'entente était parfaite et harmonieuse.
Leurs corps s'unissaient sans cesse
Dans le va-et-vient des plaisirs démentiels.
Cette harmonieuse entente était captivante,
Car captivante en effet, elle l'était.

PE SYR L'ÂTÂT ÂTR WREN E EUGENIE

3/ Entre WREN, le héros


Et EUGENIE, la sensuelle,
L'amour était beau
L'amour était grand
Presque spectaculaire
Parfois un peu grotesque
Car il y avait l'abus.
WREN et EUGEME prenaient
Parfois un malin plaisir
A commettre de petits joyeux abus
En compagnie de leurs amis.
Tout ceci était beau, Car beauté il y avait.

PE SYR LE Do ÂMÂ

L'annonce prochaine d'un grand événement


II RD 21, 2-1

''Entre les textes 21, 1-3 sur l'entente du couple et le texte 21, 2-1 sur l'annonce de
l'événement; il existe une importante série de textes sur la vie (présumée) du couple WREN et
EUGENIE. Ces textes auraient été écrits par WELKY disciple de WREN. Mais tous ces textes
ne sont pas textuellement réels car pendant une période de plusieurs mois peut-être (4 à 8) le
couple WREN et EUGENIE se serait absenté hors de la planète KLÖH... et leur voyage est
resté un mystère. tous ces textes ne sont pas présentés car rien ne prouve leur authenticité".

1/ Les sacrées portes érotiques


De la FABYLOZ (fabuleuse)
Cité de l'extravagance
Etaient réputées pour ne rien laisser passer
Sauf peut-être les messages.
Si bien que très vite tout le monde
Apprit que très prochainement
EUGEN'IE la divine, la sensuelle,
Serait bientôt mère.
Un enfant allait naître
WREN le magnifique allait être père.
Et ce message était bon,
Et tout le peuple de KLÖH approuva,
Et partout on ne parlait que de cela,
Et cela était bon,

39
L’Apocryphe selon Saint-Olivier [Texte Intégral repaginé Décembre 2008]
1982
Et ceci était vraiment bon,
Et, le grand DIEU DRENTH se réjouissait.

"Entre l'annonce de la GROSES (grossesse) d'EUGENIE, fille de PHARES ex-princesse de la


lumière de la planète KYLAM, et la naissance de l'enfant... peu d'événements importants ont
été signalés par les deux disciples de WREN (WRANYS et WELKY) qui étaient chargés de
relater les faits quelques peu insolites sur la vie du jeune couple ; ils n'ont pour ainsi dire
pratiquement recueilli aucun fait qui vaille la peine d'être transmis, sauf certaines scènes sur
les ébats amoureux entre le beau WREN et la sensuelle et pétillante EUGENIE".

40
L’Apocryphe selon Saint-Olivier [Texte Intégral repaginé Décembre 2008]
1982

11. La Naissance de l'Enfant

Le premier cri
II RD 22, 1-5

1/ Lorsque les premières très importantes infâmes douloureuses crispations se firent ressentir,
EUGENIE vit, de ses grands beaux yeux, autour d'elle, au-dessus d'elles une multitude
d'anges.

''Si je n'ai encore peu parlé des anges de KLÖH, c'est que ceux-ci ne se manifestent seulement
que pour les grandes occasions (mariages, naissances, décès)".

2/ Donc, les anges arrivèrent en grand nombre.


Tous les nuages étaient chargés d'anges
Des petits garçons en bleu et blanc...
Des petites filles en rose et vert...
Il y avait aussi un nuage chargé d'adorables
Petits anges plus beaux que les autres
Et ceux-ci étaient habillés en bleu-rose, blanc-vert.

3/ EUGENIE qui n'était pas vraiment une sainte, se disait (que peut-être... en raison de sa
situation, de sa vie, de la naissance de son premier enfant) que l'on pourrait lui attribuer un
petit surnom supplémentaire, quelque chose d'adorable, de plaisant qui flatte l'esprit quand on
l'entend, quelque chose qui ne prête pas à confusion. EUGENIE pensa à (très sainte divine
vierge EUGENIE) : mais après réflexion elle s'exclama très saintement que le vierge, elle
pouvait s'en passer très facilement, qu'il y avait bien longtemps qu'elle ne l'était plus.

4/ Et puis tout ceci n'aurait pas fait très correct; une sainte (passons encore là-dessus) mais
une vierge (avec un gosse sur les bras) ceci n'aurait pas été raisonnable. Les mauvaises
langues auraient jasé.

5/ Et l'enfant vint au monde


Un jeudi matin à 10H35.
Comme tous les très beaux bébés,
Il poussa son premier grand cri.
L'enfant très saint était né,
WREN son père était fou de joie
Sa mère EUGENIE était un peu fatiguée,
Mais très saintement contente.

41
L’Apocryphe selon Saint-Olivier [Texte Intégral repaginé Décembre 2008]
1982
Le nom
II RD 22, 2-5

1/ En ce jour très saint


De la NESAS (naissance) de l'enfant
Les AZ (anges) de KLÖH
Chantèrent son avènement.

Chant d'ange offert par complaisance

• Enfant de la lumière (bis)


• Enfant du grand jour (bis)
• Enfant du jour
• Enfant d'amour
• Tu es venu pour nous (bis).

2/ Puis vint l'heure de vérité


Il fallait trouver un nom
Un nom qui sonne bien
Un nom d'ange.
EUGENIE la sensuelle cherchait de son côté, un ange lui souffla mot à l'oreille.
Mais WREN ne voulut point en entendre parler.

3/ Alors en douce
DELHASS, belle-mère d'EUGENIE,
L'épouse de DRENTH,
La propre Mère de WREN le plein d'ardeur,
Souffla mot à l'oreille de la DIVINE.

4/ La grande DEESSE DELHASS se souvint


Que dans son jeune temps, elle avait fait la connaissance d'un très beau garçon,
A dire vrai, elle peut l'avouer, WREN son fils chéri adoré de son grand coeur de DEESSE
ressemble beaucoup étrangement à ce beau gentil grand garçon qui fut son premier amant.
Il se nommait ARKYS.
Elle se souvint également qu'ils s'étaient aimés toute la nuit et tout le jour suivant et encore un
petit peu après.

"Les jours sur la planète KLÖH ont une durée approximative de 48 heures".

5/ EUGENIE trouva pleinement le nom charmant


Et WREN approuva
Et DRENTH était heureux.

42
L’Apocryphe selon Saint-Olivier [Texte Intégral repaginé Décembre 2008]
1982
Chant d'anges donné par complaisance.

• ARKYS est un petit nom charmant


• ARKYS... ARKYS...
• ARKYS est un petit nom charmant
• ARKYS... ARKYS...
• ARKYS est un petit, petit nom mignon charmant
• ARKYS... ARKYS...

"Pour célébrer dans un délire encore plus grand, le Dieu DRENTH offrit une gigantesque fête
en l'honneur de la très sainte naissance de son petit fils ARKYS. Les fêtes sur KLÖH n'ont pas
de comparaison avec celles données sur KYLAM. Sur KLÖH, les fêtes sont dix fois plus
importantes et elles durent trois jours complets".

L'enfance heureuse d'ARKYS


II RD 23, 1-3

1/ ARKYS...
Reçut la même EDYKASJÔ (éducation)
Que son père WREN le débonnaire
ARKYS... apprit à parler...
La LâG (langue) KYLAM dans l'école privée des DIEUX.

"Les planètes KLÖH et KYLAM étant les deux seules terres habitables de la toute petite
galaxie MADIC III, les habitants des deux planètes parlaient le même LÂGÂZ (langage); ce
qui facilitait beaucoup les échanges d'idées en ce temps-là''

10 années plus tard

2/ Tous les enfants ;


Garçons ou filles n'ayant pas encore 15 ans
Pouvaient librement accompagner leur mère
Ou leur père quelle que soit l'heure, quel que soit l'endroit
Que celle-ci ou celui-ci avait choisi de se rendre,
Restaurants, conférences, défilés, fêtes en tout genre,
SONA, BÊ, PARTUZ.

"ARKYS... reçut ce que l'on appelle aujourd'hui (en 1982 année terrienne) une éducation très
libérée".

3/ L'éducation d'ARKYS
Etait la même que celle de son père.
Aussi quand ARKYS ne comprenait
Pas très bien certaines choses dans certains domaines.
C'est avec beaucoup d'enthousiasme et avec une grande ardeur que son bon père WREN
s'empressait de lui démontrer... jusqu'à bien sûr la limite de la démonstration.
Sur KLÖH, tout était permis et les enfants pouvaient obtenir le droit de tout voir, de tout
savoir.

43
L’Apocryphe selon Saint-Olivier [Texte Intégral repaginé Décembre 2008]
1982
" Eh! oui, sur KLÖH c'était comme cela. L'éducation des enfants de KYLAM était beaucoup
plus sévère".

Note de l'auteur :
« Nous dirions aujourd'hui, qu'ils recevaient une éducation correcte et respectable. Il faut dire
la vérité; la planète KYLAM avait son côté un peu bourgeois et les habitants de la planète le
faisaient ressentir aux visiteurs. »

L'une des premières phrases d'ARKYS


II RD 23, 2-1
Phrase très importante d'ARKYS
Phrase prononcée à l'âge de 16 ans.

• ARKYS fils de WREN le magnifique,


• fils de DRENTH le brave,
• fils de LIAKIM le fondateur,
• fils d'ARK le soit disant premier,
• fils de DIOS 1er l'ingénieux.

La phrase
1/ A vrai dire mère adorée
Je vous le demande
Est-ce donc vrai ?
Suis-je réellement un fils de Dieu?

La réponse de sa mère (la divine)


II RD 23, 3-1
La réponse d'EUGENIE, fille de PHARES
Ex-princesse de la lumière de KYLAM.

La réponse de la sensuelle
1/ Mais bien sûr,
FIS (fils) chéri adoré de mon KOER (coeur)
Ton père WREN est fils de Dieu,
Tu es son fils,
Tu es un Dieu toi aussi,
Un adorable petit Dieu.

44
L’Apocryphe selon Saint-Olivier [Texte Intégral repaginé Décembre 2008]
1982

TEXTES NON CLASSES RESUMANT LA MATURITE D'ARKYS ;


SA PETITE VIE, SON MARIAGE

ARKYS aimait BOKU (beaucoup) les MODANITES (mondanités).


Il accompagnait sa divine Mère, chaque fois qu'il le pouvait. ARKYS se faisait remarquer
comme son Père WREN le lui avait appris. ARKYS par-là, ARKYS par-ci,. Il devint très vite
le fils chéri du peuple de KLÖH. Non seulement pour ses bonnes paroles, car il savait très
bien s'exprimer.. mais surtout pour sa BOTE (beauté).ARKYS plaisait beaucoup. Il était d'un
JARM-FU (charme fou) quasiment IR(R)EZITIBL (irrésistible). ARKYS (sur les conseils de
son père) savait hardiment manié l'art de la séduction et n'hésitait pas un seul instant à
apparaître dans des tenues outrageantes. Et le bon peuple de KLÖH aimait à se rincer l'oeil
sur les apparitions d'ARKYS, Et les jeunes filles aimaient s'exciter en voyant le beau corps du
divin jeune homme. EUGENIE était très fière de son fils unique. Il avait tout pour plaire.

Au cours d'une invitation, pour la grande fête annuelle du premier de 1'an... ARKYS se fit
remarquer comme jamais il ne l'avait fait jusqu'à présent. Pour la première fois en public, il
dansa avec une très ravissante jeune fille. ARKYS déploya ce jour là toutes ses tendances
hétérosexuelles auprès de la très jeune belle séduisante jeune fille. Ils danseront si bien,
tellement bien, les yeux dans les yeux, les mains dans les mains, lèvres contre lèvres, cops
contre corps, qu'ils dansèrent ensemble pendant toute la folle soirée. La plus que séduisante
jeune fille succombait de seconde en seconde devant l'incomparable charme d'ARKYS. Et
comme ARKYS venait d'être majeur, il décida de prolonger la douce agréable soirée
compromettante dans ses appartements privés au coeur de la cité de son père WREN le
Grand.

ARKYS était AMURO (amoureux), ARKYS allait enfin connaître le DIVE (divin) PLEZIR
(plaisir) de I'ETEROSEKSYALITE (hétérosexualité).

"Sur la planète KLÖH, les adolescents et les autres possédaient le privilège de se livrer à
différents divins plaisirs autres que celui-ci."

La ravissante jeune créature se nommait MELYKASS et EUGENIE était ravie pour son fils
chéri adoré de son coeur, car MELYKASS était très belle. Un corps aux formes parfaites qui
laissaient deviner une grande sensualité.
Les rencontres entre ARKYS et MELYKASS étaient devenues de plus en plus fréquentes, si
bien qu'ils ne se quittaient quasiment plus et des rumeurs agréables couraient sur leur union
prochaine.
Les épousailles d'ARKYS et de MELYKASS eurent lieu en l'année 17841.
ARKYS allait devenir père et ceci était un grand événement et les anges chantaient à tue- tête
:

VIVAS MELYKASS VIVAS ARKYSSEASS.

La naissance des enfants d'ARKYS.


Quelques jours avant l'accouchement de MELYKASS, la cité délirante de l'extravagance fut
envahie par une MYLTITYD (multitude) d'anges et de KADO (cadeaux). Ce premier enfant
désiré vit le jour en l'année 17842. WREN venait d'avoir 90 ans et régnait en grand maître sur

45
L’Apocryphe selon Saint-Olivier [Texte Intégral repaginé Décembre 2008]
1982
la planète KLÖH. Il était confortablement assis à la gauche de son brave père DRENTH. Le
second enfant d'ARKYS vit le jour en l'année 17843, soit un an jour pour jour après la
naissance du premier. Le très vieux Dieu DRENTH venait de laisser le pouvoir absolu à son
fils WREN alors âgé de 91 ans. EUGENIE secondait admirablement son compagnon et la
planète KLÖH connaissait des jours très heureux. Ce n'est que beaucoup plus tard que
l'éblouissante MELYKASS mit au monde son troisième fils et ceci se passait en la très
délicieuse année 17850.

"Tous ces textes ont été écrits par des disciples intermédiaires, mais tous ces textes sont
incomplets et c'est pour cette unique raison qu'ils ne sont pas classés dans un ordre très récif
dans l'apocryphe".

46
L’Apocryphe selon Saint-Olivier [Texte Intégral repaginé Décembre 2008]
1982

12. Les Temps Anciens

La décision d'ARKYS
II RD 24, 1-1

1/ En ce temps là,
ARKYS regardait une petite planète bleue
Perdue dans l’immensité du vide cosmique.
Cette petite planète bleue se nommait Terre,
Elle était l’un des somptueux joyaux de l'univers.
La planète Terre était encore inhabitée.
ELLE appartenait aux âmes des DIEUX.
La Terre ne possédait à cette époque là qu'un unique continent.

ARKYS :
Lorsqu'il eut atteint l'âge de 98 ans, prit la ferme décision de changer ce que le père, du père
de son père etc... avait interdit. ARKYS obtint le droit de propriété de la planète Terre et le
grand Dieu WREN approuva la lourde responsabilité de son fils. ARKYS se réjouissait avec
bon plaisir de la bonne action qu'il venait de faire et pour montrer son grand magnifique
contentement, il offrit la plus spectaculaire fête. Aucune limite ne fut respectée, aussi la
surprenante fête prit très vite des tournures pernicieuses d'un vice rarement osé. Après la fête
qui dura quatre jours, ARKYS prit une nouvelle décision. Il partagea l'immense continent. Le
seul que la Terre possédait à cette époque là. L'immense continent donc fût partagé en trois
parties... ainsi naquit les premières frontières.
En ce temps là,
La planète Terre possédait une luxuriante végétation et pratiquement rien de plus.
Les rares êtres vivants étaient des insectes et des oiseaux.
Les différentes espèces de reptiles géants appelés dinosaures étaient morts depuis longtemps
Et la terre était très belle.
Elle était la Terre de repos pour les âmes des Dieux.

La vie d'ARKYS
II RD 25, 1-1
1/ ARKYS secondait énormément son père WREN, car ARKYS adorait son père.
Et lorsque ARKYS ne travaillait pas avec son bon père, il se laissait très agréablement vivre
dans la cité de l'extravagance en compagnie de la merveilleuse MELYKASS et de ses trois
adorables fils.

47
L’Apocryphe selon Saint-Olivier [Texte Intégral repaginé Décembre 2008]
1982
Le premier des trois fils se nommait : DIAS
II RD 25, 2-7
2/ DIAS, premier fils d'ARKYS né en l'année 17842.
1. L'enfant prodigue,
L'enfant sage.
2. Il vivait de la sagesse
Il méditait beaucoup
Et ne faisait que cela
D'ailleurs, on ne lui avait appris que cela.
3. ARKYS son père, avait pour lui de grands projets.
4. Et DIAS... accepta d'aider son père ;
DIAS... savait comprendre les choses les plus mystérieuses
5. DIAS... aimait le somptueux raffinement de la grande culture.
6. DIAS... avait un visage d'une rare beauté,
DIAS... avait les yeux en amande et son charme était grandiose.
7. DIAS... se sentait parfois différent des autres à cause de ses yeux merveilleux.
Mais en grandissant ceci ne le gêna guère.

Le second des trois fils d'ARKYS se nommait : DIOS


II RD 25 3-8
3/ DIOS vit le jour en l'année 17843.
Le second des fils d'ARKYS portait le même nom que le fondateur de la dynastie des ''KYS'' le
grand Dieu DIOS premier l'ingénieux.
1. L'enfant de la liberté
Le vagabond
2. DIOS... aimait la nature et son père le savait
3. DIOS... aimait les divins plaisirs et savait s'en délecter à souhait.
De ce côté là. on savait de qui il tenait.
DIOS... déployait très facilement ses charmes et savait les faire apprécier.
4. DIOS... prenait toujours le temps d'accomplir et de raffiner les ouvrages qu'il créait.
5. Au cours des années, DIOS... s'embellissait et DIOS... finit par devenir d'une captivante
beauté.
DIOS... était le reflet même de la nature qu'il aimait.
6. ARKYS son père avait pour lui de grands projets et DIOS... accepta d'aider son père.
7. DIOS... était aussi beau que son frère aîné.
DIOS avait une peau soyeuse légèrement ombrée et savait tirer plaisir de cette sensualité.
8. DIOS... aimait les divertissements, les grandes fêtes, DIOS... aimait à offrir des plaisirs.

48
L’Apocryphe selon Saint-Olivier [Texte Intégral repaginé Décembre 2008]
1982
Le troisième des fils d'ARKYS se nommait... DIEU
II RD 25, 4-12
DIEU vint au monde sept années après ses frères soit en l'année 17850.

4/ DIEU...
1. Beaucoup plus jeune que ses frères, portait les cheveux longs
2. 1l était le plus câlin de la famille et aimait se faire raconter des histoires par sa grand-mère,
la Divine EUGENIE.
3. MELYKASS la merveilleuse, sa mère , le lavait avec du lait pour que la fine délicate peau
soyeuse de son enfant préserve toute sa pureté et sa blancheur.
4. DIEU... aimait que l'on prête attention à sa personnalité.
5. DIEU... était doué d'une grandeur d'esprit incomparable pour un enfant de son âge.
6. Mais DIEU... aimait simplement la vie. Vivre de bons plaisirs qu'il savait hardiment
cueillir.
7. DIEU... aimait les fantaisies et se faisait plaisir dans la création de Divines surprises.
8. ARKYS son père, n'intervenait jamais dans la création des fantasmes de son dernier fils
adoré de son coeur.
9. DIEU... aimait l'abondance dans tout ce qu'il entreprenait.
10. DIEU... avait le goût du risque et voyait la réalisation de grandes choses... mais en raison
de son âge, ses idées ne dépassaient que très rarement le stade de chrysalide.
11. ARKYS chérissait tendrement son dernier fils Mais n'avait pour lui que de vagues projets
et DIEU... en souffrait beaucoup voyant que ses deux frères tiraient bénéfice de leur maturité.
12. Mais DIEU... savait se consoler bien vite car lui aussi serait un jour confronté à de grands
projets.

Au début de l'année 17898


II RD 26, 1-1

Au printemps de cette incomparable et délectable année 17898, le grand WREN et la Divine


EUGENIE offrirent une somptueuse fête (comme ils savaient si bien en donner) en l'honneur
de leurs trois petits-fils : DIAS, DIOS, DIEU.

C'est en cette même année que ARKYS et MELYKASS offrirent leurs projets à leurs enfants.
DIEU venait d'atteindre l'âge ô combien désirable de la maturité. Ce grandiose projet
concernait la planète Terre, aussi DIAS..., DIOS..., DIEU... quittèrent la merveilleuse planète
KLÖH fin de découvrir ce que leur père aimé leur avait tant promis. lorsqu'ils arrivèrent sur
l'éblouissante planète Terre, ils se dirent que rien n'était plus beau et que ce cadeau était digne
d'enfants comme eux. Sous leurs yeux, il n'y avait que magnificences et délicatesses. Les
fleurs sentaient bons et l'air était doux. Ils se dirent aussi que rien ne pouvait être plus beau. Et
chacun au fond de sa tête pensait allègrement à tous les projets qui allaient voir le jour sur ce
paradis. DIAS, DIOS, DIEU souriaient à leurs idées.

49
L’Apocryphe selon Saint-Olivier [Texte Intégral repaginé Décembre 2008]
1982
La différence d'âge
II RD 27, 1-8

1/ En raison de leurs différences d'âge,


Ce fut à DIAS... de choisir le premier
Et comme DIAS... aimait les choses belles et raffinées,
Il choisit la partie EST du continent.

2/ DIOS... prit la parole à son tour, après avoir soigneusement examiné ce qu'il restait à
partager… et se souvenant des bons conseils de son brave père ARKYS, il s'octroya la partie
SUD du continent.

3/ DIAS et DIOS ... ravis de ce que leur brave père ARKYS venait de leur donner...
s'échangèrent de magnifiques offrandes de grande valeur prises respectueusement dans
chacune de leur propriété.

4/ Après avoir fait état de leurs merveilleux délirants contentements DIAS... et DIOS... se
donnèrent de nombreuses et très affectueuses accolades en signe de remerciements et se
quittèrent avec de grands gestes de regrets car la vie familiale s'arrêtait là et qu'un grand
fantastique destin commençait pour eux.

5/ DIEU... qui était resté franchement à part devant l'ingratitude de ses grands frères, se
sentait soudainement fragile et abandonné. L'envie lui vint de retourner chez son père
ARKYS, chez sa complètement délirante grand-mère EUGENIE sur la planète KLÖH.

6/ Mais il se souvint aussi que son brave père ARKYS lui avait souvent répété à nombreuses
reprises de savoir attendre... et...de ne jamais précipiter les choses... et ... surtout de ne pas
prendre ces choses à la légère… et ...

7/ Que lorsqu'un gâteau circule autour d'une table, les premiers à se servir choisissent toujours
avec beaucoup d'attention une petite part afin de montrer la bonne éducation qu'ils ont reçu et
que s'il reste une part plus importante c'est obligatoirement le dernier qui l'aura.

8/ De ce fait DIEU... (le nôtre) s'en alla le cœur heureux et plein de complaisance en sachant
qu'il allait vivre et surtout créer dans la plus belle, dans la plus délectable, dans la plus
jouissive, dans la plus abondante, dans la plus délicieuse des trois parties du continent offert
par son bon père ARKYS.
Et de plus, il allait faire de cette partie l'unique, l'incomparable, la plus sensuelle, la plus
productive,la plus enviée. Car sur sa partie Ouest à lui, DIEU, le dernier fils d'ARKYS venait
de jurer très fort que chez lui il n'y aurait qu'abondance et délectation.
Plaisirs divins et divins plaisirs, et... que chez lui jamais rien ne manquerait.

50
L’Apocryphe selon Saint-Olivier [Texte Intégral repaginé Décembre 2008]
1982

TEXTE donné par complaisance :

GLOIRE A DIEU
ET PAIX SUR LA TERRE
GLOIRE A DIEU
A LUI QUI A SU NOUS DONNER
CE QUE LES AUTRES N'AURONT JAMAIS.

''Ici s'arrête l'Apocryphe selon SAINT- OLIVIER. Les textes qui le composent,peuvent être
consultés à tout moment. L'Apocryphe vous rappelle qu'il ne faut jamais désespérer, que
l'amour guette ceux qui croient en lui et que ceux qui espèrent très fort, connaîtront un jour
un plaisir unique".

14 Décembre 1982
JEAN PAUL OLIVIER

51