Vous êtes sur la page 1sur 306
Andrieux, Louis (1840-1931). La Commune à Lyon en 1870 et 1871. 1906. 1/ Les contenus
Andrieux, Louis (1840-1931). La Commune à Lyon en 1870 et 1871. 1906. 1/ Les contenus

Andrieux, Louis (1840-1931). La Commune à Lyon en 1870 et 1871. 1906.

1/ Les contenus accessibles sur le site Gallica sont pour la plupart des reproductions numériques d'oeuvres tombées dans le domaine public provenant des collections de la BnF.Leur réutilisation s'inscrit dans le cadre de la loi n°78-753 du 17 juillet 1978 :

*La réutilisation non commerciale de ces contenus est libre et gratuite dans le respect de la législation en vigueur et notamment du maintien de la mention de source. *La réutilisation commerciale de ces contenus est payante et fait l'objet d'une licence. Est entendue par réutilisation commerciale la revente de contenus sous forme de produits élaborés ou de fourniture de service.

2/ Les contenus de Gallica sont la propriété de la BnF au sens de l'article L.2112-1 du code général de la propriété des personnes publiques.

3/ Quelques contenus sont soumis à un régime de réutilisation particulier. Il s'agit :

*des reproductions de documents protégés par un droit d'auteur appartenant à un tiers. Ces documents ne peuvent être réutilisés, sauf dans le cadre de la copie privée, sans l'autorisation préalable du titulaire des droits.

*des reproductions de documents conservés dans les bibliothèques ou autres institutions partenaires. Ceux-ci sont signalés par la mention Source gallica.BnF.fr / Bibliothèque

municipale de

(ou autre partenaire). L'utilisateur est invité à s'informer auprès de ces bibliothèques de leurs conditions de réutilisation.

4/ Gallica constitue une base de données, dont la BnF est le producteur, protégée au sens des articles L341-1 et suivants du code de la propriété intellectuelle.

5/ Les présentes conditions d'utilisation des contenus de Gallica sont régies par la loi française. En cas de réutilisation prévue dans un autre pays, il appartient à chaque utilisateur de vérifier la conformité de son projet avec le droit de ce pays.

6/ L'utilisateur s'engage à respecter les présentes conditions d'utilisation ainsi que la législation en vigueur, notamment en matière de propriété intellectuelle. En cas de non respect de ces dispositions, il est notamment passible d'une amende prévue par la loi du 17 juillet 1978.

7/ Pour obtenir un document de Gallica en haute définition, contacter reutilisation@bnf.fr.

INDEX DES NOMS CITES

A

B

C

Alexandre (général de la garde nationale),

Allut (substitut),

Andrieux, passim.

Arago (Emmanuel),

Arnaud (commandant),

Arnaud (M me ),

Aubert (agent de change),

Aubert (D r A.),

Audiffret-Pasquier (duc d'),

Audouard,

Auerstadt (duc d'),

Voyez Davoust.

Bakounine,

Ballas,

Bancel,

Barafort (président),

Barodet,

Barrabas (détenu de droit commun),

Barret (capitaine),

Bastelica,

Baudin,

Baudrier (président),

Baudy,

Beaudesson de Richebourg (général de la garde nationale),

Beauvoir,

Bellon (membre de la Commission municipale),

Bénévent (Perrin de),

Benoît,

Béranger (chansonnier national),

Bérenger (avocat général, sénateur, etc.),

Bergeron (du comité de Salut Public),

Bergeron

1

(de la Commune provisoire),

Bernard (général),

Bessières,

Birts,

Bischof,

Bissuel (caserne),

Blanc,

Blanc (Gaspard),

Boisluisant (de),

Bonafos (juge d'instruction),

Bonaparte,

Bonnardel (Emile),

Bordone (général),

Bordone (Joseph-Antoine),

Boulanger,

Bourbaki (général),

Bouret,

Bourras (général),

Bouvatier,

Bouveret,

Bouveron (Louis),

Boyer,

Brack (Denys),

Bressoles (général),

Brialou (futur député),

Brialou (danseur),

Bruat (général),

Brugnol,

Bruis,

Brun (femme),

Bruyas,

Burnier (citoyenne, déesse de la Liberté),

1. Ces deux Bergeron n'étaient peut-être qu'un seul et même Bergeron ?

Carayon-Latour (Joseph de),

Carmes (les P. P.),

Carlod,

Casati,

Castellazo (major),

Cathelineau (comte de),

Caulet de Tayac,

Cazot (Jules),

Céler (colonel),

Central fédératif (comité),

Cézan (secrétaire général),

Chalier,

Challemel-Lacour,

Chambord (comte de),

Chanet,

Chapitet,

Chapotot,

Charavay,

Charpennes (fort des),

Charvet,

Chaumer,

Chavant (commandant),

Chaverot (président du Comité de Salut public),

Chepié (président du Comité de Salut public),

Chevreuse (commissaire de police),

Chol,

Choppin d'Arnouville (procureur impérial),

Cicéron,

Clappier,

Clarisses (les Soeurs),

Clémenceau,

Cluseret,

Codex,

Colonna,

Commune (Commission provisoire de la),

Comte (navetier),

Cosnac (abbé de),

Cournet, Courtot (L t -colonel),

Courrier de Lyon (journal le),

Couturier (capitaine d'état-major de la garde nationale),

Crémieux (Adolphe),

Crestin (D r -maire de la Guillotière, etc.),

Crouzat (général),

Crozier,

Cuire (cartoucherie de), Cuniac (président), D Dalloz, Darcy, Daudel (général), Davoust, duc d'Auerstadt
Cuire (cartoucherie de),
Cuniac (président),
D
Dalloz,
Darcy,
Daudel (général),
Davoust, duc d'Auerstadt (général),
Debussigny (commissaire de police),
Decaisne,
Décentralisation (journal la),
Delaroche (veuve),
Delescluze,
Deloche (Célestin),
Deloche (Christophe),
Dérojat (général),
Despeignes,
Doublet,
Drapeau (journal le),
Dubost (Antonin),
Ducarre (député du Rhône),
Dumont (général),
Dumont (Ch.),
Dupont (Pierre),
Dupreuil (général),
Durand (médecin),
Durand (substitut),
Duval (général de la Commune),
E
Ehrenbreitstein (forteresse d'),
Espée (baron de l', préfet de la Loire),
Espivent de la Villeboisnet (général),
F
Faron (général),
Favre (Jules, député du Rhône),
Ferrouillat (avocat, conseiller municipal, député, etc.),
Floquet (Charles),
Flottard (député du Rhône),
Flourens (Gustave),
Fourichon (amiral),
Fournier (Edouard),
Francfort (pharmacien),
Francs-maçons,
Fuzier,
G

Galliffet (général de),

Gambetta,

Ganguet,

Garel (Louis),

Garibaldi,

Garnier (Charles, publiciste),

Garnier (général),

Gassmann (Pierre),

Gaulot (premier président),

Gay (Pierre),

Gay (passage),

Geleski (voir Malicki),

Gillet,

Glais-Bizoin,

Glas (député du Rhône,

Gomot (secrétaire général),

Goudchaud (colonel d'état-major de la Garde nationale),

Goujon (Jean, commandant),

Gourdins réunis (les),

Gourlet (de, commissaire central),

Granger,

Grimand (président de la commission des finances),

Grizard-Delaroue,

Gros (Denis),

voir Brack (Denys).

Grosbois,

Guillaume (roi de Prusse),

Hénon (D r , maire de Lyon), H Henri IV, Henry (général de la Commune),
Hénon (D r , maire de Lyon),
H
Henri IV,
Henry (général de la Commune),
Hyram,
I
Internationale (association l'),
Invalideur (l'),
J
Jaclard,
Jacquard,
Jas,
Jeannin,
Jésuites (P. P.),
Journel (juge d'instruction),
Josserand,
Jouve (A.),
Jouve (clos),
Jussieu (de),
K
Kératry (comte de, préfet de police),
L
Laire (de, secrétaire général),
Langlade,
La Mariouse (général),
Lamothe (fort),
Laprade (Victor de, député du Rhône),
Leblanc (Albert),
Légions d'Alsace-et-Lorraine,
Légions du Rhône,
Lentillon (Joseph),
Le Royer (procureur général, député du Rhône, etc.),
Lombail,
Luizerne (la bande de la rue),
M
Maire,
Malicki,
Malon (de la Commune),
Mangini (Lucien),
Marchisio (Christine),
Massin (procureur général),
Maynard,
Mazure (général),
Médeux,
Meillet (Léo),
Métra (colonel de la Garde nationale),
Michaud,
Micoud,
Mierolawski (général),
Millaud (Edouard, avocat général, député du Rhône, etc.),
Millet (colonel),
Millevoye (premier président),
Millon (Joanny),
Missions africaines,
Montaigne,
Montandon (général),
Montfort (général de),
Morel (député du Rhône),
Morin (substitut),
Mortemart (de, député du Rhône),
N
Napoléon (prince),
Nicolas (capitaine),
Nuits (bataille de),
O
Ollivier (Emile),
Ordinaire (Dionys),
Outhier,
P
Palix,

Parfait Silence (Loge le),

Paris (comte de),

Parraton,

Pasquier (chirurgien en chef),

Patineurs de Clermont-Ferrand (Club des),

Paul (G.),

Payer,

Péléa,

Pellé (général),

Pernin (gardien chef),

Perrare,

Perret,

Perret (Jean-Baptiste, député du Rhône),

Perrin de Bénévent

(Voir Bénévent)

Pinard (ancien ministre),

Pirodon,

Placet,

Poincet,

Poncet,

Pothuau (amiral), Préfecture (Comité de), Progrès de Lyon (Journal le), Pyat (Félix), Q Quasimodo, R
Pothuau (amiral),
Préfecture (Comité de),
Progrès de Lyon (Journal le),
Pyat (Félix),
Q
Quasimodo,
R
Radisson,
Rafin,
Rampon (comte),
Ranc,
Ranvier,
Raspail (François-Vincent),
Regard,
Réveil (Journal le),
Revue politique (la),
Reynier,
Riboli (D r ),
Rhumkoff,
Richard (Albert),
Rigault (Raoul),
Rivoire,
Rochefort (Henri),
Rotonde (salle de la),
Rousseau (Jean-Jacques),
Ruche (cercle de la),
Ruffin,
S
Saigne,
Saint-Augustin (église),
Saint-Denis (église),
Saint-Eucher (église),
Saint-Irénée (séminaire de),
Saint-Joseph (prison),
Saint-Just (fort),
Saint-Paul (prison),
Saint-Pierre (palais),
Saint-Victor (de, député du Rhône),
Salut de la France (Comité du),
Salut public (Comité de),
Salut public (Journal le),
Ségur (comte Louis de),
Sencier (préfet),
Sencier (M me ),
Serré de Rivière (général),
Sirey,
Soubrat,
Soulié (Frédéric),
Spuller (Eugène),
Sûreté générale (Comité de),
T
Tacussel,
Tartarin,
Terme,
Thiers 1 (Monsieur),
Thiriot (procureur général),
Thomasset,
Timon,
Tissot,
Tridon,
Trochu (général),
1. J'écris « Monsieur » en toutes lettres, comme il faisait pour ses cartes de visites. « Monsieur » était le titre inséparable de sa personnalité bourgeoise. «Monsieur Thiers,
ne faites pas le jeune homme » , lui disait M me Thiers, quand, à l'âge de quatre-vingt ans, il s'asseyait, tout en causant de la loi militaire, dans le salon de la place Saint-
Georges, sur le bras d'un fauteuil, d'où pendaient ses petites jambes qui s'agitaient dans le vide.
V
Vaillant,
Vaille,
Valentin (Edmond, préfet du Rhône, député, etc.),
Valentino (salle),
Vallier (adjoint),
Varambon (procureur général, député, etc.),
Varlin,
Velay,
Vengeurs (corps des),
Vernis,
Veuve (la),
Vinoy (général),
Vitriolerie (fort de la),
Vollot,
Volontaires de Cluseret,
W
Windrif (chef de division),
Woolwich (école d'artillerie de),
X
X. (l'agent secret),
Y

Ychalette,

Z

Zola (Emile),

TABLE DES MATIERES En guise de préface

CHAPITRE I.

« Le mie prigioni. » - Une âme de magistrat. - Mes libérateurs. - Un compagnon de chaînes

CHAPITRE II.

En route pour l'hôtel de ville. - Le Comité de Salut public. - Le dessus du panier

CHAPITRE III.

La bande de la rue Luizerne. - Police et piquage d'once. - Les arrestations arbitraires. - L'envahissement des couvents

CHAPITRE IV.

La Commune à l'hôtel de ville. - Lyon contre Paris. - Préfet ou ambassadeur

CHAPITRE V.

« Un vigoureux républicain. » - Challemel-Lacour devant le Comité. - Le préfet au secret dans sa préfecture. - La proposition Carlod

CHAPITRE VI.

Albert Richard et l'Internationale. - Les délegués du Club de la Rotonde. - Le citoyen Brialou

CHAPITRE VII.

Deux jours à Paris. - Ma première visite à la préfecture de police. - De Raoul Rigault à Gambetta en passant par Crémieux. - Comment je devins procureur de la

République

CHAPITRE VIII.

Le Comité de Salut public légifère. - La liberté de la presse et les "communiqués". - Les arrestations continuent

CHAPITRE IX.

A la prison Saint-Joseph. - Evasions ou mises en liberté

CHAPITRE X.

Les responsabilités du préfet de l'Empire. - Une lettre de M. Sencier. - Le procureur à la salle Valentino. - Une nuit au violon

CHAPITRE XI.

La fin du Comité de Salut public. - Ses adieux aux Lyonnais. - Challemel et Delescluze. - Les élections municipales

CHAPITRE XII.

L'échauffourée du 28 septembre. - Cluseret ; Bakounine. - Le plâtrier Saigne. - Les pleins pouvoirs du commissaire extraordinaire de la République

CHAPITRE XIII.

Cedant arma logae. - Arrestation du général Mazure

CHAPITRE XIV.

La bataille de Nuits. - L'assassinat du commandant Arnaud

CHAPITRE XV.

Challemel-Lacour et la défense nationale. - L'oeuvre militaire du Conseil municipal

CHAPITRE XVI.

Un aventurier. - Le Corps des vengeurs

CHAPITRE XVII.

« Fusillez-moi ces gens-là. » - Carayon-Latour et les mobiles de la Gironde

CHAPITRE XVIII.

Le général Bressoles. - La correspondance du préfet

CHAPITRE XIX.

Le Comité lyonnais de l'armée des Vosges. - Lettres de Garibaldi. - Le cartel du colonel Bordone

CHAPITRE XX.

Encore le pharmacien d'Avignon. - L'arrestation d'un ancien ministre

CHAPITRE XXI.

Les dernières manifestations et la démission de Challemel-Lacour. - La revue du 5 février 1871. - Les légions d'Alsace-et-Lorraine

CHAPITRE XXII.

Edmond Valentin, préfet du Rhône. - Les élections du 8 février

CHAPITRE XXIII.

Le drapeau rouge à l'hôtel de ville. - Le clocher de Vaugneray et le zèle d'un juge de paix

CHAPITRE XXIV.

L'insurrection du 22 mars. - Le préfet prisonnier. - Barodet et le citoyen Garel. - Proclamation de la Commune

CHAPITRE XXV.

Le général Crouzat à la gare de Perrache. - Les officiers de la garde nationale

CHAPITRE XXVI.

Une heureuse diversion. Les mobiles du Rhône reviennent de Belfort. - Evasion nocturne de la Commune

CHAPITRE XXVII.

Les dépêches du Chef du Pouvoir exécutif. - La lutte contre la Commune de Paris racontée par M. Thiers

CHAPITRE XXVIII.

Lyon dernier espoir de la Commune. - Le complot de Genève. - L'arrestation des émissaires

CHAPITRE XXIX.

L'insurrection du 30 avril. - Les barricades à la Guillotière. - Valentin blessé. - La répression

CHAPITRE XXX.

Un lendemain d'émeute. - M. Thirriot, procureur général. - La Croix-Rousse démolit ses propres barricades

CHAPITRE XXXI.

Vers la paix civile. - Le désarmement de la garde nationale. - Le sapeur-pompier de l'hôtel de ville

CHAPITRE XXXII.

Pour conclure

Index des noms cités