Vous êtes sur la page 1sur 2

Guides de choix / éco-construction / eau

Eau

Chauffe-eau

Après le chauffage ou la climatisation, le chauffe-eau est celui qui consomme le


plus d'énergie.

• Si vous achetez un réservoir, assurez-vous que l'isolant ne contient pas de


HCFC. Ajustez la température autour de 60 degrés Celsius (140 degrés
Fahrenheit), une température assez élevée pour éviter la prolifération de
bactérie, entre autres celle responsable de la maladie du légionnaire (Legionelia
pneumophila).
Le réservoir devrait être placé près des sources d'utilisations fréquentes, vous
éviterez ainsi des pertes d'eau et de chaleur. Il existe des alternatives aux
réservoirs. Les chauffe-eau au gaz sont reliés à des tuyaux de chauffage dans
lesquels l'eau circule au moment de son utilisation.

• Préchauffez l'eau en la faisant passer dans des panneaux solaires ou des


serpentins autour d'un poêle à bois, ou d'un système de chauffage à haut
rendement (exemple : foyer de masse).

• Installez un système de récupération de chaleur des eaux grises (eau de


lavage) pour récupérer jusqu'à 80 % de la chaleur.

Conservation de la ressource en eau

Des pommes de douches et des aérateurs à débit réduit vous feront faire de
grandes économies.
Par exemple, une pomme de douche à débit réduit peut vous faire épargner 25
000 litres d'eau et plus de 45 € d'électricité à chaque année.

Réalisation et copyright www.cd2e.com et www.ecohabitation.com © 2007.


Guides de choix / éco-construction / eau

Traitement et utilisation des eaux grises

Les eaux grises sont les eaux usées des bains, douches, laveuses, etc. L'eau noire
est celle des lavabos de cuisine et des toilettes.

• Si votre municipalité le permet, utiliser un drain qui dirigera les eaux grises
dans votre cour.

• Installez un système récupérant jusqu'à 80% de la chaleur pour faire


préchauffer les eaux des chauffe-eau.

• Récupérez les eaux grises dans des réservoirs pour les réemployer dans les
cuvettes. Certains systèmes de traitement biologique peuvent rendre les eaux
grises potables.

• En saison estivale, le tiers de l'eau résidentielle est utilisé pour les jardins et
les pelouses. Pensez à récolter l'eau de pluie dans des réservoirs extérieurs.
Vous pouvez diriger l'eau des gouttières dans les réservoirs.

• Les eaux de pluie peuvent également être utilisées à l'intérieur, un toit non
toxique combiné à un biofiltre peut vous fournir de l'eau potable.

Traitement des eaux noires

Il existe des alternatives aux fosses septiques et au champ d'épuration


classique. La création d'un étang artificiel contenant une plantation de roseaux
peut servir de lagune pour le traitement des eaux. Il lui faudra une variété de
flore et de faune qui sera agréable pour l'œil. Et pourquoi ne pas utiliser un
système solaire-aquatique?

Pour plus d’informations :


- Ecohabitation.com , la ressource en construction écologique www.ecohabitation.com
- Cd2e : base de données des éco-matériaux, réseau des acteurs de l’éco-construction
www.cd2e.com

Réalisation et copyright www.cd2e.com et www.ecohabitation.com © 2007.