Vous êtes sur la page 1sur 77
Gros-œuvre Tous Corps d'Etat, BN1 TEB Livret N°D 24 Dessiner un escalier LIVRET DE SEANCE

Gros-œuvre Tous Corps d'Etat, BN1 TEB

Livret N°D 24 Dessiner un escalier

LIVRET DE SEANCE

Accueil

Apprentissage

Période en

entreprise

Période en entreprise Evaluation

Evaluation

N°D 24 Dessiner un escalier LIVRET DE SEANCE Accueil Apprentissage Période en entreprise Evaluation CODE BARRE

CODE BARRE

Technicien d'Etudes Bâtiment

DDeessssiinneerr uunn eessccaalliieerr

D

24

Dessiner un escalier.

D

25

Dessiner les gaines techniques.

D

26

Dessiner la gaine ascenseur.

D

27

Dessiner en détail le hall d'entrée.

D

28

Dessiner une coupe au droit d'une ouverture sur balcon.

D

29

Dessiner les détails d'une terrasse étanche.

D

30

Dessiner la coupe verticale d'un immeuble.

D

31

Dessiner une coupe au droit d'un comble aménagé.

D

32

Dessiner un plan d'appartement en détail.

D

33

Etudier les appareils sanitaires et leurs raccordements.

D

34

Définir le système de chauffage (RT 2000).

D

35

Etudier le système de ventilation.

D

36

Analyser le plan de coffrage d'un niveau.

D

37

Analyser le plan d'armatures d'un niveau.

D

38

Dessiner le plan du sous-sol.

D

39

Dessiner le plan de toiture.

D

40

Dessiner les aménagements extérieurs et les VRD.

SSOOMMMMAAIIRREE

I Présentation

4

I.1

Objectif

4

I.2

Mise en situation

4

I.3

Ressources

5

II Cheminement

6

II.1

Guide

6

III Ressources pédagogiques

7

III.1 Appui technique

7

Généralités et terminologie

7

Différentes formes d’escalier

10

Dimensionnement de l’escalier

11

Construction des escaliers en béton armé

13

Exemple d'escalier en béton armé

17

Exemples de dimensionnement d'escalier

56

Détermination des caracteristiques liees a l’échappée

63

Récapitulatif de la méthode de balancement d'un escalier

67

Règles concernant les gardes corps e les rampes

69

Mode de mesurage

70

III.2

Exercices

71

Exercice

n°1

71

Exercice

n°2

72

Exercice

n°3

73

III.3 Exercice d'application

74

IV

Annexe

75

IV.1

Feuille de suivi

75

Dessiner un escalier D 24 TEB

afpa

3/76

2008 – GO TCE – BN1

I

PRESENTATION

I.1

OBJECTIF

A l’issue de cette séance vous serez capable de

Déterminer les caractéristiques dimensionnelles d’un escalier.

Pour un escalier balancé d’en tracer le balancement en fonction de son implantation

De

dessiner

cet

escalier

en

respectant

les

conventions

de

I.2

représentations

MISE EN SITUATION

L’escalier est un élément important de la construction d’un ouvrage. C’est une circulation verticale qui permette le passage à pied d’un niveau à l’autre d’un bâtiment.

La circulation doit se faire aisément (confortablement), aussi c’est avec soin que sera choisi l’emplacement des escaliers et que seront calculées leurs caractéristiques dimensionnelles en tenant compte :

De la place disponible (encombrement - implantation).

De leur forme (droit, tournants ou balancés).

De leur " confort " d’utilisation (dimensions).

Du matériau utilisé (bois, métal, béton armé, etc.).

De l’aspect esthétique.

De la sécurité (rampe d’escalier).

Dessiner un escalier D 24 TEB

afpa

4/76

2008 – GO TCE – BN1

I.3

RESSOURCES

Moyens mis à disposition :

Appuis techniques

Notice Technique Informative

Vidéo

Internet

Documents fabricants

Matériel

D.T.U.

NORMES

C.R.D.

Appuis techniques TEB

www.pbm.fr

P.B.M., Lapeyre

Technor Dicobat Guide bonhomme

Dessiner un escalier D 24 TEB

afpa

5/76

2008 – GO TCE – BN1

II

CHEMINEMENT

II.1

GUIDE

Lire la note d'information.

Consulter les appuis techniques.

Réaliser les exercices :

Evaluer votre apprentissage avec l’aide à la correction :

Réaliser l'évaluation de fin de capacité

Compléter la feuille de suivi

Faites parvenir l'évaluation de fin de capacité et la feuille à votre correcteur

Dessiner un escalier D 24 TEB

afpa

6/76

2008 – GO TCE – BN1

III RESSOURCES PEDAGOGIQUES

III.1

APPUI TECHNIQUE

GGEENNEERRAALLIITTEESS EETT TTEERRMMIINNOOLLOOGGIIEE

Le passage d’un niveau à un autre est réalisé de 2 façons :

aa)) Moyens statiques :

Rampes

de 0°à 18°

Escaliers

de 18°à 45°

Échelles de meunier

de 45°à 75°

Échelles

de 75°à 90°

bb)) Moyens dynamiques :

Ascenseurs – monte-charges – escaliers mécaniques (escalators)

L’escalier est constitué de gradins successifs à l’usage exclusif du piéton. Bien qu’il existe depuis la nuit des temps, aucune norme ne précise la définition de l’escalier. Seuls les recommandations et l’expérience ont motivé ses règles.

Terminologie

et l’expérience ont motivé ses règles. Terminologie Dessiner un escalier D 24 TEB afpa 7/76 2008

Dessiner un escalier D 24 TEB

afpa

7/76

2008 – GO TCE – BN1

La marche est la partie horizontale qui reçoit le pied ; sa forme en plan peut être rectangulaire, trapézoïdale, arrondie, etc.

La contremarche est la partie verticale entre deux marches évitant les chutes d'objet. Elle est exigée dans certains types de bâtiment vis-à-vis des risques d'incendie. Nota : l'intersection de la marche et de la contremarche nommée «nez de marche» est parfois en saillie sur la contremarche.

La hauteur de marche (h) est la différence de niveau entre deux marches successives; Valeurs courantes h = 13 à 17 cm, jusqu'à 22,5 cm pour les escaliers à usage technique ou privé.

Le giron (g) est la distance en plan, mesurée sur la ligne de foulée, séparant deux contremarches ou deux nez de marche.

La hauteur à franchir correspond à la hauteur entre les niveaux finis des sols de départ et d'arrivée; sa valeur courante est la hauteur sous plafond plus l'épaisseur du plancher haut (c'est à de l'ordre de 250 + 30 cm)

La volée est la suite de marche compris entre deux paliers consécutifs.

Un palier est la plate-forme constituant un repos entre deux volées :

Le palier d'étage reçoit des accès.

Le palier de repos n'a pas d'accès.

L'emmarchement

l'escalier).

(E) représente la

largeur

de la marche

(la largeur

utile

de

Le reculement est la longueur projetée au sol de la ligne de foulée.

La ligne de foulée représente en plan le parcours d'une personne qui emprunte l'escalier en se tenant à la main courante. On la place dans l'axe de l'escalier si l'emmarchement < 1,00 m, sinon à 50 cm de la main courante à droite en montant ou des deux cotés si l'escalier est très large

Le jour d'escalier est l'espace central autour duquel se développe un escalier. Il peut ne pas exister.

La paillasse est la dalle inclinée en BA se laquelle marches et contremarches sont coulées d'une même masse. Nota : La flèche représentée sur la vue en plan d’un escalier représente le sens da la montée.

Dessiner un escalier D 24 TEB

afpa

8/76

2008 – GO TCE – BN1

L'échappée est la hauteur libre entre le nez des marches et la sous-face de la volée supérieure ou d'une poutre bordant la trémie d'escalier. Si on donne comme échappée mini 190cm, il veut mieux dans les logements et les lieux publics donner des dimensions égales ou supérieures à 2,00 m

donner des dimensions égales ou supérieures à 2,00 m Un limon est une poutre inclinée portant

Un limon est une poutre inclinée portant une des extrémités des marches, celles-ci s'appuyant de l'autre côté, sur le mur de cage; l'escalier est alors dit à la française.

mur de cage; l'escalier est alors dit à la française. Une crémaillère est une poutre inclinée,

Une crémaillère est une poutre inclinée, dont la face supérieure est à redans; elle porte les marches de toute une volée, centrale ou latérales. Elle peut être latérale ou centrale.

Dessiner un escalier D 24 TEB

afpa

9/76

2008 – GO TCE – BN1

DDIIFFFFEERREENNTTEESS FFOORRMMEESS DDEESSCCAALLIIEERR

On distingue couramment les escaliers:

droits : la ligne de foulée est rectiligne (a),

à volées droites avec palier de repos en virage (b),

à volées droites avec tournant à marches rayonnantes (c),

à quartier tournant (d); ils sont constitués de volées de directions différentes comportant des marches balancées afin de faciliter la montée dans le tournant, hélicoïdaux (e) ; ils tournent autour d'un jour ou d'un fût.

(e) ; ils tournent autour d'un jour ou d'un fût. Dessiner un escalier D 24 TEB
(e) ; ils tournent autour d'un jour ou d'un fût. Dessiner un escalier D 24 TEB

Dessiner un escalier D 24 TEB

afpa

10/76

2008 – GO TCE – BN1

DDIIMMEENNSSIIOONNNNEEMMEENNTT DDEE LLEESSCCAALLIIEERR

Les règles de dimensionnement sont différentes selon les types de construction qu’ils desservent. Quelque soit le matériau utilisé (bois, métal, pierre, béton armé, verre, etc.) il faudra s’efforcer de conserver une foulée confortable à l’utilisateur.

Un escalier doit être facile à monter, on conservera dans son développement le pas normal d’une personne la foulée) Pour cela, un rapport entre la hauteur et la largeur des marches devra être conservé.

la hauteur et la largeur des marches devra être conservé. g =largeur de marche ou giron

g =largeur de marche ou giron

h = hauteur de la marche

D’après ce croquis ci-dessus, nous voyons que :

Quand la pente est augmente la hauteur des marches augmente et le

giron diminue, c’est de plus en plus difficile à utiliser A l’inverse la pente diminue quand la hauteur des marches diminue et la largeur du giron augmente, c’est de plus en plus facile à utiliser.

Un escalier est caractérisé par :

3 dimensions :

Le giron : g

La hauteur de marche : h

L’emmarchement E

Le nombre de marches

La longueur de la ligne de foulée à l'horizontal : le reculement

Un escalier se montera sans fatigue si l'on respecte la relation de Blondel qui est :

2h + g = 60 à 64 cm.

Règle ALLEMANDE :

G – H = environ 12 cm

Toutefois, les hauteurs h seront obligatoirement inférieures ou égales à 17 cm pour les escaliers d'immeubles collectifs et à 16 cm pour les E.R.P. Pour les escaliers à usage technique ou privé h peut aller jusqu’à 22.5 cm.

Pour une inclinaison normale de l’escalier ayant une pente confortable°, on retient généralement comme :

Largeur de marche, 26 à 30 cm Hauteur 15 à 18 cm.

comme : Largeur de marche, 26 à 30 cm Hauteur 15 à 18 cm. Dessiner un

Dessiner un escalier D 24 TEB

afpa

11/76

2008 – GO TCE – BN1

Exemple du calcul d'un escalier :

à l'intérieur d'un logement :

Rechercher sur le plan de coupe la valeur de la montée. Exemple : 2.70 m

Déterminer le nombre de marche et la hauteur h Puis qu'il s'agit d'un logement une hauteur de marche confortable est 17 cm

Exemple : 2.70 : 0.17 = 15.88 il faut arrondir au chiffre supérieur soit 16 marches de 16.875 cm

Si on n'avait arrondi au chiffre inférieur nous aurions obtenu 270 soit 15 marches de 18 cm ce qui est trop loin des 17 cm prévu.

Nota : dans une volée d’escalier, toutes les marches doivent avoir la même hauteur
Nota : dans une volée d’escalier, toutes les marches doivent
avoir la même hauteur

Détermination le giron. Nous allons appliquer la règle de Blondel en prenant les valeurs extrêmes de 60 et 64

cm.

Nous allons soustraire à 60 cm puis de 64 cm la valeur de 2 h.

Exemple :

minimum :

g = 60 – 2 x 16.875 = 26,25 cm

Maximum :

g = 64 – 2 x 16.875 = 30,25 cm

de ces mesures, nous allons déduire le reculement

Lorsqu'il y a 16 marches, il y a 15 girons :

Reculement minimum

Reculement maximum 30.25 x 15 = 453,75 cm

26.25 x 15 = 393,75 cm

On a donc la possibilité de faire varier le giron entre 26,5 et 30 cm en fonction de la place disponible au sol, sachant que :

Plus le giron est grand, plus l'escalier est facile à monter mais plus il coûte cher (en surface sol perdue).

Vérifier la hauteur de l’échappée: égale ou supérieur à 2,00 m

La détermination de l’emmarchement est faite à partir des unités de passage obligatoires en fonction de l’usage de l’escalier.

Dans le cadre d’une maison d’habitation, il faut 1 unité de passage soit 0.80 m

minimum.

Dans le cadre d’un immeuble collectif, il faut 2 unités de passage minimum soit 1.20 m, à vérifier avec la réglementation incendie

Dessiner un escalier D 24 TEB

afpa

12/76

2008 – GO TCE – BN1

CCOONNSSTTRRUUCCTTIIOONN DDEESS EESSCCAALLIIEERRSS EENN BBEETTOONN AARRMMEE

2 manières d’exécuter les escaliers :

d’une manière traditionnelle avec coffrage, ferraillage et coulage en béton B25. Par éléments préfabriqués

Manière traditionnelle

Le coffrage Le coffrage des escaliers droits est assez facile à exécuter mais par contre le coffrage des escaliers balancés est un des coffrages les plus complexes.

Coffrage escalier droit

un des coffrages les plus complexes. Coffrage escalier droit Dessiner un escalier D 24 TEB afpa

Dessiner un escalier D 24 TEB

afpa

13/76

2008 – GO TCE – BN1

Coffrage d’un escalier balancé Dessiner un escalier D 24 TEB afpa 14/76 2008 – GO

Coffrage d’un escalier balancé

Coffrage d’un escalier balancé Dessiner un escalier D 24 TEB afpa 14/76 2008 – GO TCE

Dessiner un escalier D 24 TEB

afpa

14/76

2008 – GO TCE – BN1

Armatures :

Pour les escaliers dont la paillasse est en appuie en haut et en bas de la volée, on se prémunira contre les poussées au vide notamment à l’intersection de la volée et du palier supérieur emmenant les aciers inférieurs de la paillasse jusque dans la partie le plus haute du palier d'arrivée

jusque dans la partie le plus haute du palier d'arrivée Escaliers préfabriqués Dans un souci d’économie
jusque dans la partie le plus haute du palier d'arrivée Escaliers préfabriqués Dans un souci d’économie

Escaliers préfabriqués

Dans un souci d’économie et de rationalisation des méthodes de construction, les ingénieurs et constructeurs cherchèrent à optimiser le coffrage d’éléments en béton armé notamment le coffrage d’escaliers, d’ou, dès que possible, leur préfabrication.

Cela demande peut-être une plus grande rigueur que pour d’autres éléments, en raison de la complexité des ajustements. L’escalier sert à relier deux niveaux entre eux, et dans sa préfabrication nous devons prendre en compte les erreurs qui auraient été commises sur le chantier, dues aux tolérances, et il faut déterminer le mode de pose en fonction de celles-ci.

Ces escaliers sont préfabriqués avec ou sans palier :

par volée entière correspondant à une hauteur d’étage,

par demi-volée,

par tiers de volée,

par marche

Précautions particulières :

En ce qui concerne les becquets d’appui pour les escaliers à paillasse porteuse, pour éviter tous risques de ruptures brutales entraînant la chute des volées, il faut tenir compte des différences de tolérances d'exécution des éléments préfabriqués et de celles des parties coulées en place (paliers); les longueurs des consoles d'appui (habituellement supérieures à 10 cm) doivent être telles que, dans les cas les plus critiques, on obtienne un recouvrement minimal de 3 cm entre les crochets des volées et des paliers

Dessiner un escalier D 24 TEB

afpa

15/76

2008 – GO TCE – BN1

Quelques modèles d’escaliers préfabriqués Dessiner un escalier D 24 TEB afpa 16/76 2008 – GO

Quelques modèles d’escaliers préfabriqués

Quelques modèles d’escaliers préfabriqués Dessiner un escalier D 24 TEB afpa 16/76 2008 – GO TCE

Dessiner un escalier D 24 TEB

afpa

16/76

2008 – GO TCE – BN1

EEXXEEMMPPLLEE DD''EESSCCAALLIIEERR EENN BBEETTOONN AARRMMEE

L I I E E R R E E N N B B E E T

Dessiner un escalier D 24 TEB

afpa

17/76

2008 – GO TCE – BN1

Dessiner un escalier D 24 TEB afpa 18/76 2008 – GO TCE – BN1

Dessiner un escalier D 24 TEB

afpa

18/76

2008 – GO TCE – BN1

Dessiner un escalier D 24 TEB afpa 19/76 2008 – GO TCE – BN1

Dessiner un escalier D 24 TEB

afpa

19/76

2008 – GO TCE – BN1

Paillasse à godets Limons et rampant plat traditionnel avec semelles de marches Poids d’une paillasse

Paillasse à godets Limons et rampant plat traditionnel avec semelles de marches

Poids d’une paillasse

8

16

marche

s

marche

790 kg

1700 k

Poids d’une paillasse 8 16 marche s marche 790 kg 1700 k Dessiner un escalier D

Dessiner un escalier D 24 TEB

afpa

20/76

2008 – GO TCE – BN1

Limon à Crémaillères avec marches porteuses et Paillasse axiale À caisson et marches semi-porteuses

Limon à Crémaillères avec marches porteuses et

Paillasse axiale À caisson et marches semi-porteuses Caractéristiques des paillasses standards Largeu Poids r
Paillasse axiale
À caisson et marches
semi-porteuses
Caractéristiques
des paillasses
standards
Largeu
Poids
r
0.80
m
660
kg
1.00
m
810
kg
1.20
m
960
kg

Dessiner un escalier D 24 TEB

afpa

21/76

2008 – GO TCE – BN1

.

Limon sur limon avec marches porteuses et

. Limon sur limon avec marches porteuses et Poids des limons Limon central 160 kg Limon

Poids des limons

Limon central 160 kg Limon de rive 160 kg

Poids des limons Limon central 160 kg Limon de rive 160 kg Crémaillères simples avec marches

Crémaillères simples avec marches porteuses à relevés

Poids d’une crémaillère 160

Dessiner un escalier D 24 TEB

afpa

22/76

2008 – GO TCE – BN1

Escalier à vis

Escalier à vis Détail d’une marche Armature du noyau inférieur 6 aciers ∆ 12 x 6.00

Détail d’une marche

Armature du noyau inférieur 6 aciers 12 x 6.00 m placés sur la périphérie du noyau intérieur

12 x 6.00 m placés sur la périphérie du noyau intérieur Vue en plan de l’escalier
12 x 6.00 m placés sur la périphérie du noyau intérieur Vue en plan de l’escalier

Vue en plan de l’escalier de rez-de-chaussée au niveau supérieur

de l’escalier de rez-de-chaussée au niveau supérieur Dessiner un escalier D 24 TEB afpa 23/76 2008

Dessiner un escalier D 24 TEB

afpa

23/76

2008 – GO TCE – BN1

Exemple d'escalier en bois

ESCALIER

DROIT

Exemple d'escalier en bois ESCALIER DROIT ESCALIER QUART TOURNANT BAS ESCALIER QUART TOURNANT HAUT Dessiner un
Exemple d'escalier en bois ESCALIER DROIT ESCALIER QUART TOURNANT BAS ESCALIER QUART TOURNANT HAUT Dessiner un

ESCALIER

QUART

TOURNANT

BAS

en bois ESCALIER DROIT ESCALIER QUART TOURNANT BAS ESCALIER QUART TOURNANT HAUT Dessiner un escalier D
en bois ESCALIER DROIT ESCALIER QUART TOURNANT BAS ESCALIER QUART TOURNANT HAUT Dessiner un escalier D
en bois ESCALIER DROIT ESCALIER QUART TOURNANT BAS ESCALIER QUART TOURNANT HAUT Dessiner un escalier D
en bois ESCALIER DROIT ESCALIER QUART TOURNANT BAS ESCALIER QUART TOURNANT HAUT Dessiner un escalier D

ESCALIER

QUART

TOURNANT

HAUT

Dessiner un escalier D 24 TEB

afpa

24/76

2008 – GO TCE – BN1

ESCALIER

QUART

TOURNANT

HAUT

ESCALIER QUART TOURNANT HAUT ESCALIER DEMI TOUR ESCALIER HELICOIDAL Dessiner un escalier D 24 TEB afpa
ESCALIER QUART TOURNANT HAUT ESCALIER DEMI TOUR ESCALIER HELICOIDAL Dessiner un escalier D 24 TEB afpa

ESCALIER

DEMI TOUR

ESCALIER QUART TOURNANT HAUT ESCALIER DEMI TOUR ESCALIER HELICOIDAL Dessiner un escalier D 24 TEB afpa
ESCALIER QUART TOURNANT HAUT ESCALIER DEMI TOUR ESCALIER HELICOIDAL Dessiner un escalier D 24 TEB afpa
ESCALIER QUART TOURNANT HAUT ESCALIER DEMI TOUR ESCALIER HELICOIDAL Dessiner un escalier D 24 TEB afpa
ESCALIER QUART TOURNANT HAUT ESCALIER DEMI TOUR ESCALIER HELICOIDAL Dessiner un escalier D 24 TEB afpa

ESCALIER

HELICOIDAL

Dessiner un escalier D 24 TEB

afpa

25/76

2008 – GO TCE – BN1

Dessiner un escalier D 24 TEB afpa 26/76 2008 – GO TCE – BN1

Dessiner un escalier D 24 TEB

afpa

26/76

2008 – GO TCE – BN1

Dessiner un escalier D 24 TEB afpa 27/76 2008 – GO TCE – BN1
Dessiner un escalier D 24 TEB afpa 27/76 2008 – GO TCE – BN1

Dessiner un escalier D 24 TEB

afpa

27/76

2008 – GO TCE – BN1

Dessiner un escalier D 24 TEB afpa 28/76 2008 – GO TCE – BN1

Dessiner un escalier D 24 TEB

afpa

28/76

2008 – GO TCE – BN1

ESCALIER A LA FRANCAISE

ESCALIER A LA FRANCAISE Dessiner un escalier D 24 TEB afpa 29/76 2008 – GO TCE

Dessiner un escalier D 24 TEB

afpa

29/76

2008 – GO TCE – BN1

ESCALIER A L’ANGLAISE

ESCALIER A L’ANGLAISE Dessiner un escalier D 24 TEB afpa 30/76 2008 – GO TCE –

Dessiner un escalier D 24 TEB

afpa

30/76

2008 – GO TCE – BN1

ESCALIER BOIS mur de cage

ESCALIER BOIS mur de cage Dessiner un escalier D 24 TEB afpa 31/76 2008 – GO
ESCALIER BOIS mur de cage Dessiner un escalier D 24 TEB afpa 31/76 2008 – GO

Dessiner un escalier D 24 TEB

afpa

31/76

2008 – GO TCE – BN1

ESCALIERS BOIS

ESCALIERS BOIS Dessiner un escalier D 24 TEB afpa 32/76 2008 – GO TCE – BN1

Dessiner un escalier D 24 TEB

afpa

32/76

2008 – GO TCE – BN1

Dessiner un escalier D 24 TEB afpa 33/76 2008 – GO TCE – BN1

Dessiner un escalier D 24 TEB

afpa

33/76

2008 – GO TCE – BN1

Dessiner un escalier D 24 TEB afpa 34/76 2008 – GO TCE – BN1

Dessiner un escalier D 24 TEB

afpa

34/76

2008 – GO TCE – BN1

ESCALIERS RUSTIQUE Dessiner un escalier D 24 TEB afpa 35/76 2008 – GO TCE –

ESCALIERS RUSTIQUE

ESCALIERS RUSTIQUE Dessiner un escalier D 24 TEB afpa 35/76 2008 – GO TCE – BN1

Dessiner un escalier D 24 TEB

afpa

35/76

2008 – GO TCE – BN1

ESCALIERS BOIS HELICOIDAL

ESCALIERS BOIS HELICOIDAL Cet escalier est à marches rayonnantes sur colonne centrale et base carrée. Sa
ESCALIERS BOIS HELICOIDAL Cet escalier est à marches rayonnantes sur colonne centrale et base carrée. Sa
ESCALIERS BOIS HELICOIDAL Cet escalier est à marches rayonnantes sur colonne centrale et base carrée. Sa

Cet escalier est à marches rayonnantes sur colonne centrale et base carrée. Sa particularité est son très faible encombrement et il convient pour la création d’un duplex ou d’une mezzanine.

Il peut se situer également dans l’angle d’une pièce. La partie de rampe et de garde- corps peut être adaptée (choix de balustres et de l’essence de bois) selon le style de l’aménagement.

Dessiner un escalier D 24 TEB

afpa

36/76

2008 – GO TCE – BN1

ECHELLE DE MEUNIER

ECHELLE DE MEUNIER Escalier très simple, généralement d’une seule volée et dépourvu de contremarches. Elle est

Escalier très simple, généralement d’une seule volée et dépourvu de contremarches.

Elle est composée de deux limons et de marches horizontales.

Elle peut être avec ou sans main courante.

D’inclinaison plus rapide qu’un escalier normal, elle est utilisée comme échelle de grenier, de service ou de descente de cave.

échelle de grenier, de service ou de descente de cave. Règles Th E Dessiner un escalier

Règles Th E

de grenier, de service ou de descente de cave. Règles Th E Dessiner un escalier D

Dessiner un escalier D 24 TEB

afpa

37/76

2008 – GO TCE – BN1

Exemple d'escalier métallique

Exemple d'escalier métallique DETAIL DES FEUILLURES DANS LES PALIERS Dessiner un escalier D 24 TEB afpa

DETAIL DES FEUILLURES DANS LES PALIERS

Dessiner un escalier D 24 TEB

afpa

38/76

2008 – GO TCE – BN1

Dessiner un escalier D 24 TEB afpa 39/76 2008 – GO TCE – BN1 VUE

Dessiner un escalier D 24 TEB

afpa

39/76

2008 – GO TCE – BN1

VUE D’ENSEMBLE

Dessiner un escalier D 24 TEB afpa 40/76 2008 – GO TCE – BN1
Dessiner un escalier D 24 TEB afpa 40/76 2008 – GO TCE – BN1

Dessiner un escalier D 24 TEB

afpa

40/76

2008 – GO TCE – BN1

Détails du bac porteur Dessiner un escalier D 24 TEB afpa 41/76 2008 – GO

Détails du bac porteur

Détails du bac porteur Dessiner un escalier D 24 TEB afpa 41/76 2008 – GO TCE

Dessiner un escalier D 24 TEB

afpa

41/76

2008 – GO TCE – BN1

ESCALIER METALLIQUE

ESCALIER METALLIQUE Dessiner un escalier D 24 TEB afpa 42/76 2008 – GO TCE – BN1

Dessiner un escalier D 24 TEB

afpa

42/76

2008 – GO TCE – BN1

Dessiner un escalier D 24 TEB afpa 43/76 2008 – GO TCE – BN1 Escalier

Dessiner un escalier D 24 TEB

afpa

43/76

2008 – GO TCE – BN1

Escalier léger (variante)

Dessiner un escalier D 24 TEB afpa 44/76 2008 – GO TCE – BN1

Dessiner un escalier D 24 TEB

afpa

44/76

2008 – GO TCE – BN1

Dessiner un escalier D 24 TEB afpa 45/76 2008 – GO TCE – BN1

Dessiner un escalier D 24 TEB

afpa

45/76

2008 – GO TCE – BN1

ESCALIER METALLIQUE HELICOIDAL

ESCALIER METALLIQUE HELICOIDAL Dessiner un escalier D 24 TEB afpa 46/76 2008 – GO TCE –
ESCALIER METALLIQUE HELICOIDAL Dessiner un escalier D 24 TEB afpa 46/76 2008 – GO TCE –

Dessiner un escalier D 24 TEB

afpa

46/76

2008 – GO TCE – BN1

Revêtement des marches d'escalier

Tous les revêtements de sol peuvent être posés sur les escaliers les travaux préparatoires étant les mêmes que ceux exécutés sur le sol.

étant les mêmes que ceux exécutés sur le sol. Revêtement en pierre Revêtement en carrelage Tapis

Revêtement en pierre

mêmes que ceux exécutés sur le sol. Revêtement en pierre Revêtement en carrelage Tapis caoutchouc avec

Revêtement en carrelage

sur le sol. Revêtement en pierre Revêtement en carrelage Tapis caoutchouc avec nez de marches Dessiner

Tapis caoutchouc avec nez de marches

en carrelage Tapis caoutchouc avec nez de marches Dessiner un escalier D 24 TEB afpa 47/76

Dessiner un escalier D 24 TEB

afpa

47/76

2008 – GO TCE – BN1

Balancement d’un escalier

ETUDE DU BALANCEMENT DES MARCHES D'ESCALIER

Dans l’exécution et la construction des escaliers le point le plus délicat est le tracé et la disposition des marches balancées.

ESCALIER DROIT QUARTIER TOURNANT SUR POTEAU

voir Planche I

Méthode de la Herse

Le balancement dans marches dans le virage se fera à l’aide d’une herse de balancement.

1 Tracer l’épure

Faire la vue en plan de l’escalier : emmarchement, reculement qui sont

des dimension connues Tracer la ligne de foulée et tous les girons sur cette ligne (de 1 à 12)

Tracer les marches droites : 1, 2, 10, 11 soit 4 marches droites,

Les autres seront balancées : 3 à 9 soit 7 marches balancées. La marche 12 ne rentre pas dans décompte puis qu'il s'agit de la marche palière qui peut être le plancher proprement. C'est un choix de confort, plus le nombre de marches balancées est grand meilleur

sera le confort (ce sera d'autant plus cher : une marche balancée peut coûter 50 % plus chère qu'une marche droite)

Tracer

intersection avec la ligne de foulée

dans

la

ligne

diagonale

le

virage

et

y

installer

point

A

2 Tracer la Herse de balancement Tracer une ligne droite de la longueur de tous les girons des marches balancées (3 à 10) et y installer les points de giron, y installer le point A entre 6 et 7 en mesurant très précisément les distance 6-A et A-7 pour les reporter sur la herse.

Tracer la longueur de collet 10c-Ac à l'horizontale à partir du point 10

Tracer la longueur de collets 3c-Ac à l'horizontale à partir du point 3

Tracer un arc de cercle de centre 10 et de rayon 10 Ac. Tracer les droites rayonnantes de Ac vers 9, 8, 7, 6 et A Et de l'autre Ac vers 4, 5, 6 et A Vous venez de créer la longueur du collet de chaque marche.

Tracer un arc de cercle de centre 3 et de rayon 3-Ac

Il suffit maintenant de les reporter sur le collet de l'escalier à l’endroit qui convient.

Dessiner un escalier D 24 TEB

afpa

48/76

2008 – GO TCE – BN1

ESCALIER DROIT et un QUART TOURNANT

Planche I

A c Tracé du Balancement d'un Escalier 10 10 c 9 9 c 8 c
A c
Tracé du
Balancement
d'un Escalier
10
10 c
9
9
c
8
c
8
7
c
A
c
7
12
A
La HERSE
6
11
A
c
5
6
c
5
c
10
10 c
4
4
c
9 c
9
3
3 c
A c
8
c
8
7
c
6 c
5 c
4 c
3 c
A c
7
A
6
5
4
3
2
1
c 8 7 c 6 c 5 c 4 c 3 c A c 7 A
c 8 7 c 6 c 5 c 4 c 3 c A c 7 A

Contour des Marches Droites Contour des Marches BALANCEES Ligne de Foulée - Séparation des 2 Demi-Volées

Dessiner un escalier D 24 TEB

afpa

49/76

2008 – GO TCE – BN1

ESCALIER DEMI-TOUR SUR NOYAU CINTRE

voir Planche II

Balancement des marches en progression arithmétique

1 ER CAS : une arête de marche rayonnante est sur l’axe de l’escalier - planche II :

Prendre un nombre égal de marches rayonnantes et droites dans la moitié du ½ tour, soit 8 marches.

Construction géométrique

Sur une droite A. B. de longueur quelconque porter huit points équidistants par où nous élèverons des ordonnées. Porter sur la première en 10 une longueur égale au collet C et sur la dernière en 3 une longueur égale au giron.

Joindre 10’ à 3’ ; les points intermédiaires déterminent les collets de marches balancées.

Reporter sur le limon de jour les différents points 9-9’ / 8-8’ / 7-7’ etc.

Joindre ces points avec leur correspondant sur la ligne de foulée et prolonger jusqu’au limon opposé.

2 EME CAS : une marche est à cheval sur l’axe de l’escalier - voir Planche III

La même construction est valable mais il faut considérer le collet et la marche situés sur l’axe tout entier.

Dessiner un escalier D 24 TEB

afpa

50/76

2008 – GO TCE – BN1

Planche II

Planche II Balancement en progression arithmétique Dessiner un escalier D 24 TEB afpa 51/76 2008 –

Balancement en progression arithmétique

Planche II Balancement en progression arithmétique Dessiner un escalier D 24 TEB afpa 51/76 2008 –

Dessiner un escalier D 24 TEB

afpa

51/76

2008 – GO TCE – BN1

Planche III

Planche III Balancement en progression arithmétique Dessiner un escalier D 24 TEB afpa 52/76 2008 –

Balancement en progression arithmétique

Planche III Balancement en progression arithmétique Dessiner un escalier D 24 TEB afpa 52/76 2008 –

Dessiner un escalier D 24 TEB

afpa

52/76

2008 – GO TCE – BN1

BALANCEMENT D’UN ESCALIER EN FER A CHEVAL planche IV

Tracé du Balancement

voir

Le plan, la division des marches sur la ligne de foulée, et l’axe étant déterminé, deux cas peuvent se présenter comme pour le balancement en progression arithmétique.

1 ER CAS : le nez de marche est situé près de l’axe en N : on a les distances 0-11 et

0-12

Sur une droite (ligne de balancement) qui passe par la dernière marche droite 4 de la première volée et qui coupe l’axe de l’escalier en O’ :

Tracer en partant de O’, O’-11’ à droite et O’-12’ à gauche

Porter ensuite de part et d’autre autant de girons qu’il y a de marches à

balancer Joindre ces points à leurs correspondants sur la ligne de foulée et prolonger jusqu’au limon de mur.

L’escalier se trouve balancé.

2 ème CAS : le nez de marche est situé sur l’axe.

Porter à droite et à gauche une largeur de giron et procéder comme pour le cas précédent.

BALANCEMENT D’UN ESCALIER EN FER A CHEVAL

cas précédent. BALANCEMENT D’UN ESCALIER EN FER A CHEVAL Planche IV Dessiner un escalier D 24

Planche IV

Dessiner un escalier D 24 TEB

afpa

53/76

2008 – GO TCE – BN1

ADOUCI LES MARCHES

voir planche V -

Procédé employé pour les escaliers à grand emmarchement et en général quand les marches d’arrivées et de départ d’un palier de virage ou d’angle se superposent vers les collets.

Procédé de traçage

Après avoir établi le plan, la division des marches sur la ligne de foulée et la position du palier de virage, porter des points f (arrivée de la 1 er volée) et d, départ de la 2 ème volée, un giron et demi.

On obtient les points g et e. De ces points rabattre des perpendiculaires qui se coupent en H. Du point H comme centre, tracer l’arc de foulée e-g.

Diviser le noyau cintré i-j en huit parties égales.

Par les points de division impairs 1-3-5-7, tracer une ligne courbe (ligne adoucie) jusqu’à la rencontre avec l’arc de foulée.

L’adouci des marches est ainsi établi, les nez de marches étant dégagés sur la courbe de limon.

Dessiner un escalier D 24 TEB

afpa

54/76

2008 – GO TCE – BN1

ADOUCI DES MARCHES

Planche V

ADOUCI DES MARCHES Planche V Escalier à grand emmarchement adouci des marches palières Dessiner un escalier

Escalier à grand emmarchement adouci des marches palières

Dessiner un escalier D 24 TEB

afpa

55/76

2008 – GO TCE – BN1

EEXXEEMMPPLLEESS DDEE DDIIMMEENNSSIIOONNNNEEMMEENNTT DD''EESSCCAALLIIEERR

DIMENSIONNER ET IMPLANTER UN ESCALIER SUR TREMIE EXISTANTE

Méthode générale

I - Méthode de calcul :

Nous ferons une application numérique avec H = 2.75 m, h = 17 cm.

H = hauteur à monter

1. Calcul du nombre de marches :

On se fixe une hauteur moyenne de marche (h1) : pour les habitations on prend généralement 17 cm.

Si H est la hauteur totale à monter (du niveau inférieur fini au niveau supérieur fini) et N le nombre de marches nous aurons :

N =

Application numérique : N = 2 75

.

017

.

H

h1

= 16.18

Le nombre de marches (N) étant évidemment entier il faut arrondir le résultat trouvé :

N = 16.

2. Calcul de la hauteur réelle :

On calcule alors la hauteur exacte des marches : h = H

N

dans notre exemple : h = 2 75

.

16

= 17.18 cm.

Ce résultat ne sera pas arrondi.

Dessiner un escalier D 24 TEB

afpa

56/76

2008 – GO TCE – BN1

3.

Calcul du giron : formule de BLONDEL

G

Giron

+

2 h

=

2 Hauteurs de marche

On choisira un pas de 62 cm

60 à 64 cm

Le Pas ou la Foulée

Dans notre exemple : g = 62 – (2 x 17.18) = 62 - 34.36 = 27.64 cm

Donc nous arrondirons la longueur du giron à 28 cm pour une simplification dimensionnelle du tracé.

Vérification : g + 2h = 27.64 + 34.36 = 62 cm

4. Remarques :

Les autres dimensions :

du départ de l’escalier

de la ligne de foulée

de la trémie

découlent de « g » et de « h ».

II - Exemples :

Soit à déterminer l’escalier d’étage courant d’un immeuble collectif. On veut 2 volées identiques et la place disponible n’est pas limitée. La hauteur des marches est limitée à 17 cm Hauteur sous plafond 2.55m, plancher : dalle BA de 18 cm + revêtement de 7 cm.

1. Hauteur à monter : 2.55 + 0.18 + 0.07 = 2.80 m

2. Nombre de hauteurs : N = H

2 80

.

=

h1

17

= 16.47

Nous prendrons N = 17 marches

3. Hauteur réelle des marches :

h =

H

280

=

N

17

= 16,47 cm

Dessiner un escalier D 24 TEB

afpa

57/76

2008 – GO TCE – BN1

4.

Calcul du giron :

Pas de limite de place, nous prendrons

g + 2h = 64 d’où

G = 64 – (2 x 16,47) = 64 - 35 = 31,01 cm

5. Longueur d’une volée :

Il y aura une volée de 8 hauteurs soit 7 girons. Et une autre volée de 9 hauteurs soit 8 girons

Longueur volée 1= giron x Nbr. de girons = 31 x 7 = 217 cm Longueur volée 2= giron x Nbr. de girons = 31 x 8 = 248 cm

Dessiner un escalier D 24 TEB

afpa

58/76

2008 – GO TCE – BN1

DIMENSIONNER ET IMPLANTER UN ESCALIER

I - Le départ et l’arrivée sont fixés :

-

-

1. Méthode :

H = hauteur à monter connue.

U et V données

déterminer N, G, et h

Se donner une hauteur moyenne de marches suivant le type d’escalier, par exemple 17 cm.

Déterminer le nombre de marches

N =

H

prendre « N » entier.

17

de marches N = H prendre « N » entier . 17 Calculer la hauteur exacte
de marches N = H prendre « N » entier . 17 Calculer la hauteur exacte

Calculer la hauteur exacte des marches :

h =

H

N

. 17 Calculer la hauteur exacte des marches : h = H N Calculer la ligne

Calculer la ligne de foulée :

Ligne de foulée = AB + BC + CD = Lf

Calculer le giron : G =

Lf

N

1

Vérifier : 2h + G = 60 à 64

si 2h + G >>>> 64 ajouter une marche. si 2h + G <<<< 60 retrancher une marche.

déterminer h’ :

h =

H

 

N'

déterminer G’ :

G =

Lf

N' 1

vérifier à nouveau 2h’ + G’ = 60 à 64.

En fonction de la valeur

souhaitée pour G + 2 h

Dessiner un escalier D 24 TEB

afpa

59/76

2008 – GO TCE – BN1

2. Exemple :

Hauteur à monter (dessus fini à dessus fini) H = 2.80 m.

Emmarchement L = 100 cm

On veut

pour h = 17 cm le nombre de marches est

N =

2h + G > 62

= 280

H

= 16.4 soit

N = 16

17

17

h devient : h =

H = 280

N 16

h =17.5 cm.

ligne de foulée : AB = 100 cm

BC

=

78.5 cm

CD

= 200 cm.

.D

4

Lf = AB + BC + CD = 100 + 78.5 + 200 = 378.5

giron G =

Lf 3785 . 3785 . = = N 1 16 1 15
Lf
3785
.
3785
.
=
=
N
1
16
1
15

25 cm

vérification si : 2h + G > 62

2h + G

= 2 x 17.5 + 25

= 35 + 25

si : 2h + G > 62 2h + G = 2 x 17.5 + 25

donc 60 < 62, trop faible ne convient pas ; je retranche une marche.

h’ =

G’ =

N’ = 15

H

280

15

3785

.

' =

N

Lf

18

N

1

=

14

.

7 cm

27 cm

Vérification : 2 h’ + G’ = 2 x 18.7 + 27 = 37.4 + 27

convenable donc :

= 64.4

64

N’ = 15 marches, h’ = 18.7 cm, G’ = 27 cm.

Dessiner un escalier D 24 TEB

afpa

60/76

2008 – GO TCE – BN1

II – Le départ (ou l’arrivée) est fixé, l’autre extrémité est libre.

H et V donnés.

Calculer : N, h, G et X

1. Méthode :

2h + G = 63

se donner une hauteur de marche suivant le type d’escalier par exemple 17 cm.

de marche suivant le type d’escalier par exemple 17 cm. déterminer le nombre N : calculer

déterminer le nombre N :

calculer le giron

2h + G = 63

N=

H

17 .

G = 63 - 2h.

arrondir ce giron au cm le plus proche.

calculer la longueur de la ligne de foulée : Lf = (N-1) x G.

déduire CD = Lf - (AB + BC).

d’où X = CD + CE.

Dessiner un escalier D 24 TEB

afpa

61/76

2008 – GO TCE – BN1

2. Exemple :

2h + G = 63

Hauteur à monter : H = 2.50 m

H 250 N = = = 14.7 soit N = 15 17 17 H 250
H
250
N =
=
= 14.7 soit N = 15
17 17
H 250
h =
16.7
cm
N =
15
Détermination de G
= 63 - 2h
= 63 - 2 x 16.7
= 63 - 33.4
= 29.4 cm.

d’où G arrondi à 30 cm.

Lf = G (N - 1) = 30 x (15 - 1) = 30 x 14 = 420 cm.

d’où CD

= Lf

- (AB + BC)

= 420 - (30 +

R ) = 420 - (30 + 71)

2

CD = 420 - 101 = 319 cm.

d’où X = 319 + 90 = 409 cm

soit 410 cm

N = 15,

h = 16.7 cm,

G = 30 cm,

X = 410 cm.

Dessiner un escalier D 24 TEB

afpa

62/76

2008 – GO TCE – BN1

DIMENSIONNER ET IMPLANTER UN ESCALIER

DDEETTEERRMMIINNAATTIIOONN DDEESS CCAARRAACCTTEERRIISSTTIIQQUUEESS LLIIEEEESS AA LLEECCHHAAPPPPEEEE

Calculer l’échappée d’un escalier

U et V connus calculer : A

1. Méthode :

Tracer la coupe verticale passant par la ligne de foulée des marches de départ.

Tracer la droite X X’ passant par le point le plus bas « T » et parallèle à la droite des nez de marches puis la verticale sur les nez de marche (fil à plomb).

on a :

HSP = h + A + X

d’où

A = HSP

- (h + X)

a : HSP = h + A + X d’où A = HSP - (h +
a : HSP = h + A + X d’où A = HSP - (h +

On détermine X en comparant les 2 triangles semblables « RST » et « MNP ».

 

RS

RT

Nous avons en effet :

=

 

MN

MP

avec

RS

= X ce que l’on cherche

MN

= h

RT

= V - U (connus ici)

MP

= G

soit :

X

= (

V

U

)

h G

d’où

h(V U) G
h(V U)
G

et

A = HSP -(h+X).

Dessiner un escalier D 24 TEB

afpa

63/76

2008 – GO TCE – BN1

2. Exemple :

Reprenons l’escalier du 1 er exemple (appui technique n°2).

« N » = 15 marches,

« h » = 18.7 cm,

« G » = 27 cm

Le plancher haut a une épaisseur finie de 25 cm.

Y = 40 cm

Le plancher haut a une épaisseur finie de 25 cm. Y = 40 cm On a

On a HSP = 280 - 25 = 255 cm

Comparons les triangles semblables

d’où : A

X 40

=

27

18 7

.

X

=

40

x

18 7

.

27

=

27 7 cm

.

= 255 - (18.7 + 27.7)

= 255 - 46.4

A = 208.6 cm

Dessiner un escalier D 24 TEB

afpa

64/76

2008 – GO TCE – BN1

27 7 cm . = 255 - (18.7 + 27.7) = 255 - 46.4 A =

Déterminer la trémie minimale d'un escalier :

« V » connu

« A »mini = 1.90

1. Méthode :

Cette fois il faut déterminer « Z »

1.90m.

On a : RS = HSP - (190 + h)

Comparons les deux triangles semblables :

« RST » et « MNP »

RT

=

RS

Y

=

RSxG

MP

MN

h

d’où :

Z = V - Y

2. Exemple :

Même escalier que précédemment :

« N » = 15,

« h » = 18.7 cm,

« G » = 27 cm.
« G » =
27 cm.

Calculer : « Z » mini.

pour

une échappée « A » mini

=

1 90
1 90

Dessiner un escalier D 24 TEB

afpa

65/76

2008 – GO TCE – BN1

RS

= HSP - (A mini + h)

= 255 - (190 + 18.7)

= 255 - 208.7

 

RS

= 46.3 cm

 
 
 
 

Comparons

les

 

deux

triangles

 
 
 

semblables.

 

RT

RS

 

=

G

h

RSxG

 
RSxG  
 

RT = Y =

h

Y = 46.3 x

27

67

 

18 .

7

  18 . 7
  18 . 7

d’où :

Z mini = 200 - 67 =

 

133 cm

 

Dessiner un escalier D 24 TEB

afpa

66/76

2008 – GO TCE – BN1

Z mini = 200 - 67 =   133 cm   Dessiner un escalier D 24

COUPE B-B

RREECCAAPPIITTUULLAATTIIFF DDEE LLAA MMEETTHHOODDEE DDEE BBAALLAANNCCEEMMEENNTT DD''UUNN EESSCCAALLIIEERR

Etablir une note de calcul définissant le nombre et la dimension des marches :

Calculer la hauteur à monter

 

Définir un nombre de marche (entier) en partant sur la base d'une hauteur de marche de ±17cm environ.

Le nombre de marches donne le nombre de girons

 

Avec la formule de Blondel (G+2H= 64), définir la dimension des girons.

Définir la longueur totale de la ligne de foulée

 

Tracer l'enveloppe de l'escalier (murs périphériques, jours, paliers, largeur d'emmarchement…).

Tracer la ligne de foulée et la largeur des marches sur la ligne de foulée.

Numéroter les nez de marches en partant du pied de l'escalier.

 

Tracer les marches que vous souhaitez conserver "droites".

 

Implanter

la

ligne

de

partage

(ligne

médiatrice

de

l'angle

des

alignements de volées droites pour les ¼ de tour, axe médian de l'escalier pour les ½ tour.

Mise en œuvre de la méthode de la "Herse":

Nota : on établira une herse pour chacune des parties de l'escalier située

de part et d'autre de la ligne de partage (sauf cas de symétrie parfaite!).

Calculer les longueurs de la ligne de foulée et de la ligne de collet depuis la dernière marche droite jusqu'à la ligne de partage.

Tracer la "herse en portant en abscisse la longueur de collet et en ordonnée la longueur de ligne de foulée.

Porter en ordonnée les longueurs de giron (les numéroter par leur numéro de marche) en terminant par la distance à la ligne de partage

Relier chacune des marques de marche et ligne de partage (en ordonnée) à l'extrémité de la ligne de collet(en abscisse).

Dessiner un escalier D 24 TEB

afpa

67/76

2008 – GO TCE – BN1

A l'aide d'un compas, tracer un arc de centre l'origine de la herse et de

A l'aide d'un compas, tracer un arc de centre l'origine de la herse et de rayon la longueur du collet. Définir le point d'intersection de cet arc avec la droite qui relie le point de partage et l'extrémité de la ligne de collet.

De ce point tracer une droite vers l'origine de la herse.

Lire les largeurs de marches au collet sur la droite ainsi définie.

Les reporter sur votre vue en plan.

Dessiner un escalier D 24 TEB

afpa

68/76

2008 – GO TCE – BN1

RREEGGLLEESS CCOONNCCEERRNNAANNTT LLEESS GGAARRDDEESS CCOORRPPSS EE LLEESS RRAAMMPPEESS

C O O R R P P S S E E L L E E S

Dessiner un escalier D 24 TEB

afpa

69/76

2008 – GO TCE – BN1

MMOODDEE DDEE MMEESSUURRAAGGEE

aa)) Recherche des articles dans le Bordereau Vous trouverez les escaliers au ml dans le chapitre :

Ouvrages en béton Ouvrages composés en béton armé Béton chantier Escaliers

Pour les enduits des marches et contremarches vous les trouverez dans le chapitre :

Formes et dallages Ouvrages complémentaires au ml Façons diverses

bb)) Mode de mesurage

Les escaliers peuvent se quantifier suivant 2 méthodes distinctes :

En ml : Cas le plus fréquent. Le prix unitaire devra donc intégrer le béton, les aciers HA, le coffrage ou le type de marches préfabriquées. Ce prix pourra éventuellement comprendre la chape sur marche et l’enduit de la contremarche.

Nota : La longueur d'une marche se mesure au nez de la marche.

La longueur d'une marche se mesure au nez de la marche . A l’unité Cas utilisé

A

l’unité

Cas utilisé pour les volées préfabriquées compris toutes

:

sujétions.

En

décomposant :

Béton :

Aciers HA :

Aciers TS :

Coffrage

en m 3 en kg en kg en m²

en m 3 en kg en kg en m²
en m 3 en kg en kg en m²
en m 3 en kg en kg en m²

Cette méthode est très peu employée en entreprise.

Dessiner un escalier D 24 TEB

afpa

70/76

2008 – GO TCE – BN1

III.2

EXERCICES

EEXXEERRCCIICCEE NN°°11

11

Donnez la définition des termes suivants :

 

aa

Emmarchement:

bb

Giron

cc

Hauteur de marche

dd

Hauteur à franchir

ee

Mur d’échiffre

ff

Paillasse

gg

Limon

hh

Crémaillère

ii

Ligne de foulée

jj

Echappée.

(Vous pouvez réaliser des schémas explicatifs)

22

Ecrivez la formule qui permet de dimensionner la hauteur et le giron d’une marche ? Pour une hauteur de marche de 0.165, quelle sera la valeur du giron ?

33

De quelle information avez-vous besoin pour déterminer le nombre de marches et leur hauteur ?

44

Quelles sont les différentes formes d’escaliers ? (Expliquer par des schémas).

55

Quelle est la hauteur d’un garde-corps :

 

aa

Au niveau de la volée ?

bb

Au niveau d’un palier ?

66

Vous devez calculer un escalier à marches droites. La hauteur à franchir est de 2.77 ml.

aa

Donnez les dimensions d'une marche en respectant la règle 2h+g ?

bb

Quelle sera la longueur de la volée ?

cc

Quelle pourra être la hauteur de la marche de départ pour que la hauteur de la marche courante soit un multiple de 0.5 cm ?

Dessiner un escalier D 24 TEB

afpa

71/76

2008 – GO TCE – BN1

EEXXEERRCCIICCEE NN°°22

DIMENSIONNER ET DESSINER UN ESCALIER

C C E E N N ° ° 2 2 DIMENSIONNER ET DESSINER UN ESCALIER Données

Données :

Hauteur à monter :

2.80 m

Nombre de marches

Emmarchement :

1.00 m

Hauteur des marches

Paillasse :

0.10 m

Ligne de foulée

Palier d’arrivée :

0.15 m

m Ligne de foulée Palier d’arrivée : 0.15 m à d é t e r m

à déterminer

par le calcul

Thème

Dessinez à l’échelle 0.05 mpm (1/20) :

La vue en plan

Les coupes A et B

Le développé 1 et 2 sur les murs

NOTA : déterminez les collets par la méthode des herses de balancement.

Dessiner un escalier D 24 TEB

afpa

72/76

2008 – GO TCE – BN1

EEXXEERRCCIICCEE NN°°33

Applications numériques.

1. Déterminer les hauteurs mini et maxi des marches d’un escalier si le giron « G » = 28 cm

2. Valeur du giron d’un escalier ayant une hauteur de marche de 18 cm si on veut un encombrement mini en plan

3. Déterminer les marches d’un escalier de service allant du sous-sol au rez-de- chaussée d’une villa. L’encombrement est limité. On veut des hauteurs de marches voisines de 19 cm. Hauteur sous-plafond du sous-sol : 2.30 m, plancher brut épaisseur 16 cm, revêtement de sol du rez-de-chaussée 6 cm.

Dessiner un escalier D 24 TEB

afpa

73/76

2008 – GO TCE – BN1

III.3

EXERCICE D'APPLICATION

DIMENSIONNER ET IMPLANTER UN ESCALIER

Réaliser le plan de l’escalier de 'lA.P.S. qui vous est proposé.

Vous devez :

11

Déterminer, par le calcul, les caractéristiques dimensionnelles de cet escalier en fonction de la place disponible (implantation).

22

Déterminer les collets par le tracé des herses de balancement.

33

Tracer cet escalier.

Travaux a réaliser

11

Sur feuille séparée la NOTE DE CALCUL complète et détaillée des caractéristiques dimensionnelles.

22

Sur calque, à l’encre, format à votre initiative, le plan de l’escalier comportant :

La vue

en

plan

cotée

de

l’escalier

(échelle

5

cm/m)

en

respectant les règles de cotation et de représentation.

 

Les herses de balancement (échelle 5 ou 10 cm/m).

Le tableau des caractéristiques de cet escalier (hauteur à monter, Nbre de marches, G, h, Lf,

Tous les détails, coupes, élévations jugés utiles (voir avec le formateur).

Dessiner un escalier D 24 TEB

afpa

74/76

2008 – GO TCE – BN1

IV ANNEXE

IV.1

FEUILLE DE SUIVI

Dessiner un escalier D 24 TEB

afpa

2008 – GO TCE – BN1

FFEEUUIILLLLEE DDEE SSUUIIVVII

Technicien Etude Bâtiment

Nom :

Prénom :

Temps passé à réaliser cette séance :

Estimation du niveau de maîtrise :

cette séance : Estimation du niveau de maîtrise : 1 acquis Date : heure(s) 2 à

1

acquis

Date :

heure(s)

2

à confirmer

minute(s)

3

non acquis

Dans la (1),

, au chapitre

, page

,

je n’ai pas compris

Partie réservée au formateur

Estimation du niveau de maîtrise :

réservée au formateur Estimation du niveau de maîtrise : 1 acquis 2 à confirmer 3 non

1

acquis

2

à confirmer

3

non acquis

Observations :

(1) compléter

AT

Appui

Technique

NT

Notice

Technique

DOC

Documentation

(préciser laquelle)

EX

Exercice

(préciser lequel)

ET

Evaluation

(préciser laquelle)

Dessiner un escalier D 24 TEB

afpa

76/76

2008 – GO TCE – BN1

Etablissement référent

Direction de l'Ingénierie

Equipe de conception

AFPA - FAGERH

Remerciements :

A l'ensemble des formateurs TEB du dispositif AFPA et FAGERH

Reproduction interdite

Article L 122-4 du code de la propriété intellectuelle. «toute représentation ou reproduction intégrale ou partielle faite sans le consentement de l’auteur ou de ses ayants droits ou ayants cause est illicite. Il en est de même pour la traduction, l’adaptation ou la reproduction par un art ou un procédé quelconques.»

Date de mise à jour: 28/08/2008 afpa Date de dépôt légal mois année

28/08/2008 afpa  Date de dépôt légal mois année afpa / Direction de l’Ingénierie13 place du

afpa / Direction de l’Ingénierie13 place du Générale de Gaulle / 93108 Montreuil Cedex

a s s o c i a t i o n

M i n

i t é

a d u l t e s

n a t i o n a l e

d e s

p o u r

s o

l a

c i

f o r m a t i o n

a l e s

d u

p r o f e s s i o n n e l l e

T r

a v

a i

l

e t

d e

l a

d e s

S

o l

i s t

è r e

A f f a i r e s

i d

a r