Vous êtes sur la page 1sur 8

COMPETENCE PHOTO

70 RUE GEORGES VILLETTE 77250 ECUELLES - 01 60 70 60 34

MAI/JUIN 12

Trimestriel

Surface approx. (cm²) : 3277

Page 1/8

La séance expliquée PHOTOGRAPHIER DANS UNE SALLE DE BAINS Nous décidons avec Marc de travailler
La séance expliquée
PHOTOGRAPHIER DANS
UNE SALLE DE BAINS
Nous décidons avec Marc de travailler sur sa série
emblématique « Women & Color and Water »
Objectif explorer ensemble les contraintes de prise de vue,
l'éclairage, la direction de modèle, l'editmg et le post-traitement
des images Le tout, autour d'une baignoire
P our cette séance expliquée
les modeles posent dans
une baignoire remplie d'eau
colorée Exit donc le studio
traditionnel et place a la
recherche d'un lieu disposant d une
baignoire Unique contrainte disposer
d'un espace de circulation suffisam
ment large pour permettre l'installation
du materiel d'éclairage et faciliter les
déplacements du photographe autour
du modele Apres discussion, nous
choisissonsderealiserleshootmgdans
un hôtel
la séance photo Les difficultés resident
notamment dans la synchronisation des
emploisdutemps ladisponibiliteduheu
de prise de vue et bien sûr I accord du
responsable de I hotel La recherche de
la chambre d hotel équipée d une salle
se charge du materiel d eclairage et des
accessoires Je gere pour ma part les
aspects logistiques
JourJpourlaséance
Commeconvenu je me presente a10 heures
de bams repondant a nos exigences s est
faite sur le web Notre choix s est tres vite
portesurleJardmdelOdeon Contactée
la chaine Les Hotels Paris Rives Gauche
accepte notre projet avec enthousiasme
a la reception Une personne rn indique
que Marc est déjà arrive Lhôtel a tout
prépare pour la séance et on rn invite a
contacter le standard en cas de besoin
Nos demandes ont ete parfaitement
ll faut dire que celle ci est connue pour
apprécier la photographie et participe
regul erement a des projets de photographes
relayées e est parfait
Je rep ns Marc dans la chambre il est en
traind installerI eclairage Nous prof tons
auteurs Cote shootmg nous proposons
du temps qu il nous reste avant I arrivée des
Lapréparation
I idée a deux modeles MelodineetLizzie
modeles pourévoquer le déroulementde
Une telle séance se prépare au moins
deux semaines avant la date retenue pour
La date de la séance est fixée un samedi
pour six heures de prise de vues Marc
la séance Pourchaque coloration de I eau
dubain ilsouhaitefaire posersuccessive
Installation de I eclairage studio
La valise de colorants alimentaires liquides ou en poudre

HOTELS

3275822300509/GAB/OTO/2

Eléments de recherche : HOTEL JARDIN DE L'ODEON : à Paris 6ème, toutes citations

COMPETENCE PHOTO

70 RUE GEORGES VILLETTE 77250 ECUELLES - 01 60 70 60 34

MAI/JUIN 12

Trimestriel

Surface approx. (cm²) : 3277

Page 2/8

Utilisez de preférence des colorants alimentaires peu dilués Dans une salle de bain, la gestion
Utilisez de preférence des colorants alimentaires peu dilués
Dans une salle de bain, la gestion de l'espace est déterminante

HOTELS

3275822300509/GAB/OTO/2

Eléments de recherche : HOTEL JARDIN DE L'ODEON : à Paris 6ème, toutes citations

COMPETENCE PHOTO

70 RUE GEORGES VILLETTE 77250 ECUELLES - 01 60 70 60 34

MAI/JUIN 12

Trimestriel

Surface approx. (cm²) : 3277

Page 3/8

Marc photographiant Melodine dans un bain vert Melodine -24-120 mm @70mm • f9 • 1/250s
Marc photographiant Melodine
dans un bain vert
Melodine -24-120 mm
@70mm • f9 • 1/250s • 200iso
Début de séance de Marc avec Lizzie
ment Melodine et Lizzie Des serviettes
supplémentairesserontdoncnécessaires
Parallèlement nous aménageons un coin
maquillage afin que les modeles puissent
effectuer des retouches beaute entre
deux prises de vues Une autre partie de
la chambre fera enfin office d espace de
repos pour Lizzie et Melodine
Leset-upd'éclairage
La baignoire est située sous I escalier qui
dessert la partie superieure de la chambre
Côte eclairage Marc prevoit de travailler
avec une unique source diffusée par un
parapluie a savoir un monobloc Profoto
DISOOAir Souslescaheret contre le mur
flash et parapluie diffusant
mt
I
baignoire
I
fc
assistant
(mouvements de rea»)
Schéma d'éclairage du set-up.

HOTELS

3275822300509/GAB/OTO/2

Eléments de recherche : HOTEL JARDIN DE L'ODEON : à Paris 6ème, toutes citations

COMPETENCE PHOTO

70 RUE GEORGES VILLETTE 77250 ECUELLES - 01 60 70 60 34

MAI/JUIN 12

Trimestriel

Surface approx. (cm²) : 3277

Page 4/8

Une journée avec Marc Lamey de garantir le confort du modele D autant que les
Une journée avec Marc Lamey
de garantir le confort du modele D autant
que les apparences sonttrompeuses poser
dans une baignoire le corps immerge
se révèle épuisant Marc évite donc de
prolonger inutilement une séquence
Les premieres images servent a ajuster
I ecla rage et le cadrage Af in que le modele
n ait pas a gerer la position des mains dès
le début de séance Marc commence
toujours par la réalisation de plans ser
res ll se concentre alors plus volontiers
sur les expressions du visage Jetant
un oeil sur les premieres prises je suis
surpris de ne pas retrouver le rendu de la
surface de I eau que j avais remarque en
parcourant les images de la serie Marc
rn explique que celui ci est produit par
Photo de Lizzie par Laurent Mini, a la façon de Marc Lamey
contigu a la ba gnoire il tend un drap blanc
qui servira de réflecteur Pour ce faire
il utilise du gaffer et un pied d eclairage
dont I extrémité va plaquer le drap sous
les marches de I escalier La lumiere est
orientée vers la partie superieure de ce
réflecteur improvise qui sert de source
pour eclairer le modele et produire ams
une lumiere la plus diffuse possible
Si la lumiere est simple à mettre en place
la principale difficulté consiste a modifier
son placement lors des prises de vues af i n
de bien négocier les reflets speculaires se
formant a la surface de I eau Melodine et
Lizzie arrivent La séance peut commencer
une agitation continue de I eau durant la
séance «Habituellement cestlemodele
qui agite I eau Maîs puisquei ai la chance
aujourd nui d avoir un assistant tu vas
t en charger » Je m exécute Lastuce
consiste a faire un mouvement ample et
régulier afin de former des ondulations
suffisamment espacées Ces vaguelettes
font ainsi naître un leger relief soutenu
par la lumiere et apportent une texture
singulière aux images
Bien guider son modèle
Au tour de Ltzzie de poser Je profite dufait
que e est une premiere collaboration pour
observer la maniere avec laquelle Marc la
guidePourdetellesimagescapterleregard
Colorer l'eau
estfondamental Le plus souvent ilesttourne
vers I objectif Maîs Marc ne s interdit pas
pourautantd inviter son modelea regarder
plus au loin apportant ainsi une impression
Ila souvent éte demande a Marc s il recourait
au post traitement numerique pour los
couleurs de I eau Gen est bien sûr pas
le cas Marc utilise des colorants alimen
taires liquides ou en poudre dontildose
la quantite utilisée afin d obtenir la teinte
désirée Les colorants en poudre presen
tentlavantaged être tres concentres Ils
sont donc peu encombrants une nf ime
dose étant suffisante pour une baignoire
remplie d eau Ils s achètent sur les sites
spécialises comme MeilleurduChef com
pour quèlques euros le flaco n de 100 ml
Liquides ou en poudre les colorants sont
motfensifs pour la peau des modeles (eviter
néanmoins den mettre directement sur
la peau) et peuvent etre ingères sans
conséquence A ceci pres que certains
colorants agissent comme des excitants
al instar de la caféine Af in d obtenir des
couleurs originales Marc n hésite pas par
ailleurs a mélanger plusieurs colorants
Auquel cas il réalise systemat quement
un pre test dans un verre d eau
Le photographe dispose égalementd une
large palette de rouges a levres Objectif
trouver I harmonie parfaite entre le rendu
deslevresetdeœliiideleau «Leslevres
du modele sont le second element dont je
choisis lacouleur» meconfie t il La lumiere
douce produisant un rendu tres uniforme
de la peau les couleurs dominantes de la
scene sont celtes de I eau des levres maîs
également des yeux
de détachement ll I aide également a se
positionner dans la baignoire de façon a
menager suffisamment d espace pour le
Débutdeséance
Nous débutons la séance avec un bain de
couleur verte Ayant déjà travaille avec
Marc sur cette serie Melodine pose la
premiere Lizzie pour qui cette séance
est une premiere collaboration en profite
pour cerner les attentes de Marc Chaque
séquencedeposeavecunmodeledurede
vingt a trente minutes ll faut donc veiller
regulierementalatemperaturedubainafin
cadrage Vientensuitelepositionnementde
latete Lépaisseur devisageémergeest un
paramètre avec lequel Marcjoue volontiers
Le visage peut par exemple complètement
sortirdel eau afin d apparaître tel un masque
f lge au dessus de la surface Ou alors faire
en sorteque I eau effleure les levres voire les
dents dans I idéed accentuerI impression
d immersion Si le modele est capable de
bloquer sa respiration Marc peut I inviter
a immerger totalement son visage juste

HOTELS

3275822300509/GAB/OTO/2

Eléments de recherche : HOTEL JARDIN DE L'ODEON : à Paris 6ème, toutes citations

COMPETENCE PHOTO

70 RUE GEORGES VILLETTE 77250 ECUELLES - 01 60 70 60 34

MAI/JUIN 12

Trimestriel

Surface approx. (cm²) : 3277

Page 5/8

12 Trimestriel Surface approx. (cm²) : 3277 Page 5/8 HOTELS 3275822300509/GAB/OTO/2 Eléments de recherche :

HOTELS

3275822300509/GAB/OTO/2

Eléments de recherche : HOTEL JARDIN DE L'ODEON : à Paris 6ème, toutes citations

COMPETENCE PHOTO

70 RUE GEORGES VILLETTE 77250 ECUELLES - 01 60 70 60 34

MAI/JUIN 12

Trimestriel

Surface approx. (cm²) : 3277

Page 6/8

Photo de Lizzie par Laurent Hlm, à la façon de Marc Lamey (violet). Lizzie "24-120
Photo de Lizzie par
Laurent Hlm, à la
façon de Marc Lamey
(violet).
Lizzie "24-120 mm
@40mm-f9
1/250 s-ZOO iso
Utilisez dans ce cas le dos d'une cuillère à
café Veillez enfin à obtenir une parfaite
uniformité de la couleurde l'eau en prenant
le temps de bien mélanger eau et colorant
partout dans la baignoire
Positionner l'éclairage
sous la surface de l'eau, tout en conserv-
ant les yeux ouverts Leffet est étonnant.
Si Melodine maîtrise cette pose, Lizzie
rencontre des difficultés à tenir la pose
Enfin pour les plans plus larges, Marc fait
intervenir les mains à proximité du visage,
maîs tient à laisser la liberté au sujet de
proposer des poses
Changementdecouleur
Levertcèdeàprésentlaplaceauviolet Ce
changement de couleurn'est pasanodm ll
fautviderlabaignoire, laremplirànouveau,
la teinter puis enfin veiller à maintenir la
bonne température. Quant à la colora-
tion violette, elle présente une difficulté
supplémentaire Si la dose de colorant
est insuffisante, la teinte est trop claire et
ne se distingue pas. A l'inverse, en cas de
surdosage, l'eau devient sombreetvireau
noir Le bon dosage s'obtient finalement
en réalisant des essais directement dans
la baignoire, avec le modèle
Pour le bleu, la dernière couleur utilisée
lors de cette séance, la problématique est
plus simple La couleur absorbant moins
la lumière, la palette de teinte exploitable
est plus large et laisse donc davantage de
latitude pour le dosage. Pour Marc, il est
déterminant de trouver le juste équilibre
entre transparenceet opacité Car l'objectif
est double il ne faut pas masquer la peau
du modele sous la surface de l'eau tout
en occultant le fond blanc de la baignoire
Ces deux conditions remplies et selon la
couleurutilisée, ilpeutalorsajusterlateinte
en faisantvarier légèrement laconcentra-
tion en colorant
De même, la quantite nécessaire diffère
selonqu'il s'agit d un colorant liquide ou en
poudre Plus concentrés, les colorants en
poudre nécessitent detres faibles dosages
Pour cette séance, l'éclairage est simple
à mettre en oeuvre En revanche, il est
nécessaire d'ajuster son positionnement
en fonction du photographe et du modèle
af m d'éviter de projeter des ombres une fois
penché au-dessus de la baignoire.
Parailleurs, des reflets spéculaires peuvent se
formeralasurface,enfonctiondel'anglede
prise de vue et des ondulations de l'eau Pour
Marc, ce n'est pas rédhibitoire ll ne cherche
pas systématiquement à les supprimer
ll veille simplement à éviter l'apparition
d'aplats inesthétiques à la surface de l'eau
et fait en sorte que les reflets ne soient
pas trop proches du visage af in de ne pas
constituer un élément perturbateur Pour
mieux les négocier, il change légèrement
de position par rapport au sujet et donne
des indications pour accélérer ou ralentir
le mouvement de l'eau. Bien répartis et
maîtrisés, ces reflets spéculaires peuvent
apporter du relief à la surface de l'eau.
ÀlaplacedeMarc
Difficile de prendre le relais de Marc
dans une serie aussi personnelle, maîs

HOTELS

3275822300509/GAB/OTO/2

Eléments de recherche : HOTEL JARDIN DE L'ODEON : à Paris 6ème, toutes citations

COMPETENCE PHOTO

70 RUE GEORGES VILLETTE 77250 ECUELLES - 01 60 70 60 34

MAI/JUIN 12

Trimestriel

Surface approx. (cm²) : 3277

Page 7/8

la règle du jeu impose que je prenne à mon tour l'appareil En accord avec
la règle du jeu impose que je prenne à
mon tour l'appareil
En accord avec Marc, j'interviens non pas
ce qui n'est techniquement pas viable.
défaut de mise au point, mauvais cadrage,
etc ll note ensuite les photos restantes
à un instant précis de la séance maîs à
chaque changement de couleur Cette
approche me permet d'apporter plus
facilement une touche personnelle
Dès les premiers déclenchements, je
comprends l'importance du mouvement
de l'eau La lampe pilote du flash se révèle
d'une aide précieuse Marc a beaucoup
de mérite d'avoir réalise unegrande partie
de sa serie avec de simples flashs cobras,
et sans éclairage de contrôle
Sur les cadrages plus larges, je choisis de
décentrer le sujet et de le coller plus au bord
de l'image ll faut gérer simultanément
toutes les contraintes (reflets, ombres
projetées, position du corps, etc ) tout
en continuant de guider le modèle Saisir
la bonne image nécessite d'être réactif.
capter la conjonction d'un instant, où la
lumière sur la surface ondulante de l'eau
est esthétique et où l'expression du modèle
est idéale
sous Lightroom (O, I ou 2) puis effectue
une seconde lecture des images notées
I ou 2, réévaluant à la hausse certaines
notes Quand deux photos sont proches,
souhaite réaliser de la retouche créative,
en modifiant des éléments de la photo »
Détaillons l'ensemble du processus pour une
des images réalisées lors de la séance (la
demarche étant identique pour les autres)
Commençons par les paramètres de
développement. Comme souvent, pour les
il sélectionne la meilleure d'un point de vue
purement technique
prises de vue effectuées au flash, Marc n'a
pas besoin d'ajuster la balance des blancs,
II garde toujours à l'esprit lobjectif de la
La sélection des images
séance obtenir une grande diversité
d'images Raison pour laquelle, lors de
notre séance, il a souhaité réaliser pour
chaque couleur des photos différentes avec
les deux modèles «S'agissantdesportraits
en close-up, je privilégie l'expression du vis-
age (lesyeux et la bouche), son équilibre et
let f et esthétisant produit par les ref lets et
les ondulations à la surface de l'eau» Pour
Marc, ses séances n'ont rien de commun
avecunshootingbeaute «SiunpeudeRim-
melcoule surune image ma/s que le rendu
meplaît, /e n 'hésite pas, je la sélectionne »
En f in d'editing, Marc fait le choix de con-
server une photo où Mélodme a le visage
immergé, non pour ses qualités intrinsèques
maîs par souci de diversite des images
Pour l'editing, Marc passe par le module
Bibliothèque de Lightroom. Il commence
par décharger ses images puis les ajoute
Le post-traitement des images
Marc privilégie la qualité de l'image au
à la bibliothèque en les complétant par
des tags afin de faciliter la recherche. La
premiere étape consiste à exporter les Jpeg
bruts de toutes les images de la séance, de
moment de la prise de vue. La post-pro-
duction est donc limitée au strict minimum,
régléepardéfautsûr*lumièredujour» Lors
de la séance, il sous-exposé à -0,7IL puis
remonte lexposition sous Lightroom (+0,96
sur l'image nous servant ici d'exemple) «Je
me sers de mon œil (sur un écran calibré) et
de l'histogramme pour ajuster lexposition
lors du post-traitement »\\ renforce ensuite
très légèrement la profondeur des noirs
En standard la valeur est de 5, il la pousse
à 6 ll augmente également les paramètres
de Clarté à +15ei la Vibrance à +25 af in
de donner plus de peps aux couleurs.
Puis il modifie légèrement la courbe des
tonalités (+6, +3, -3 et -6) afin de lui don-
ner une très légère forme en « S » Enfin, il
augmente la netteté de l'image en optant
pour un Gain de +85, un Rayon de 0,5 et
des Détails à+65
Passonsà présentauxcorrections locales.
Marc commence par supprimer les défauts
de la peau, les poussières, les petits reflets
inesthétiques et les cheveux parasites
« J'utilise l'outil Correction des tons directs
le développement des fichiers Raw et les
les regrouperdans une archive, qu'il envoie
aux modèles ayant participé à la séance
Ainsi, en cas de doute, il peut discuter et
échangeravecellessurlechoixd'uneimage
Pour la sélection, Marc procède de façon
itérative ll commence par supprimer
retouches étant quasi exclusivement réal-
isés dans Lightroom ll utilise notamment
les fonctions de retouche locale intégrées
dans les dernières versions du logiciel «Je
n 'utilise qu 'exceptionnellement des logiciels
deretoucheavancée Leplussouvent, cela
concerne des images pour lesquelles]e
en mode Corriger avec une opacité de
100% » Pour la retouche des yeux et de
la bouche, il a recours à l'outil Pinceau
ll accentue les pupilles en jouant sur la
netteté et la saturation. Puis il passe au
blanchiment du blanc des yeux Là encore,
il utilise l'outil Pinceau maîs en optant pour
+30de Luminosité et -24de Saturation.

HOTELS

3275822300509/GAB/OTO/2

Eléments de recherche : HOTEL JARDIN DE L'ODEON : à Paris 6ème, toutes citations

COMPETENCE PHOTO

70 RUE GEORGES VILLETTE 77250 ECUELLES - 01 60 70 60 34

MAI/JUIN 12

Trimestriel

Surface approx. (cm²) : 3277

Page 8/8

Dans certains cas, il atténue les ombres sur le pourtour des yeux, a l'aider du
Dans certains cas, il atténue les ombres sur
le pourtour des yeux, a l'aider du Pinceau et
d'un réglagede la Luminositéà +10 Enfin,
il renforce le détail des lèvres en exploitant
lesparamètresClartéetNettetésurcette
partie de l'image Si le teint du visage se
révèle un peu terne, il l'éclaircit par zone,
fixant la Luminosité a +12
Pourgagner du temps, Marc sauvegarde
les valeurs des paramètres du pinceau
pour chaque etape de la retouche locale
ll peut ainsi appliquer plus rapidement les
modificationsàapporteràchaqueimage
La séance s achevé sur ce dernier échange
Merci à Marc Lamey de nous avoir fait
partager un peu de son univers photo-
graphique et de nous avoir donné quèlques
bons conseils. •
Toutes lesimagesd'ambianceontétéréalisées
par Laurent Mini, à l'exception cle celles où Laurent
Mini apparaît (photos Marc Lamey).
LÉQUIPE POUR LA SÉANCE
LE MATÉRIEL UTILISÉ
PHOTOGRAPHE:MarcLamey
www.pbase.com/marcwildpassion
MODÈLES:MélodineRivière
et Lizzie Saint Septembre
lizziesaintseptembre.fr
• I boîtier Nikon D700
• lobjectif NikkorAF-S24-120/f4EDVR
• I boîtier Canon EOS SD Mark ll
• I objectif Canon EP 24-70/Î2.8 L USM
• I flash compact Profoto Dl Air
'LIEU: Hôtel
Jardin
del'Odéon,
j? rue Casimir Delavigne 75006 Paris
• I déclencheur radio Profoto Air Remote
www.hoteljardinodeonparis.com
• I parapluie diffuseur
0153102850
CHAÎNE: HôtelsParisRiveGauche
www.hotels-paris-rive-gauche.com

HOTELS

3275822300509/GAB/OTO/2

Eléments de recherche : HOTEL JARDIN DE L'ODEON : à Paris 6ème, toutes citations