Vous êtes sur la page 1sur 16

BURKINA

FASO

AOUT/SEPT
2006
SOMMAIRE

 INTRODUCTION ------------------------------------------------------------------------------------ 1

 LES ACTEURS DU PROJET


• I – L’EQUIPE ------------------------------------------------------------------------------- 2
• II – NOTRE CONTACT SUR PLACE ------------------------------------------------- 4

 NOTRE ACTION SUR PLACE ------------------------------------------------------------------ 6

 LA CONTINUITE DE NOTRE ACTION ------------------------------------------------------ 8

 REMERCIEMENTS ------------------------------------------------------------------------------- 10

 BUDGET ---------------------------------------------------------------------------------------------- 12

 CONCLUSION -------------------------------------------------------------------------------------- 13
Projet « Burkina Faso 2006 » http://burkinafaso2006.oldiblog.com /
http://kongoussi2006.free.fr
burkinafaso2006@yahoo.fr

INTRODUCTION

Après un an et demi de préparation, nous voilà revenu de notre périple d’un


mois au Burkina Faso ! Le départ s’est fait le dimanche 20 août, et nous sommes
arrivés à Ouagadougou dans la nuit, à 3 heure du matin…

Un petit retour en arrière, pour résumer notre action. Le but de ce projet était de
venir en aide aux enfants d’un orphelinat à Kongoussi , au Burkina Faso. Ce n’était
pas une action humanitaire, mais une action de solidarité internationale, puisque nous
ciblions davantage notre aide au niveau social.

L’animation nécessitait, afin d’être efficace, un apport de matériel. Celui-ci a été


utilisé pour faire différents travaux manuels, activités de jonglages, des jeux et autres
activités sportives et surtout au niveau scolaire. Nous avons mené des cours
d’alphabétisation pour les enfants qui ne savaient ni lire et écrire , pour certains
essentiellement de l’orthographe et de la conjugaison et pour les plus doués des cours
de perfectionnement en Histoire , et en géographie
Le but était de développer l’imagination, les connaissances cognitives comme
l’habilité,par la culture du corps et de l’esprit avec des activités physiques et
intellectuelles.

La prévention a été abordée au travers d’une sensibilisation sanitaire,


alimentaire et médicale. Les médicaments ne sont pas des produits banals, il peuvent
présenter des risques pour la santé lorsqu’il ne sont pas utilisés dans de bonnes
conditions notamment les médicaments vendus dans la rue et les marchés sans boite
et dont l’origine est plus que douteuse. Nous avons donc sensibilisé les enfants à
propos de l’utilisation convenable des médicaments essentiels.

Mieux vaut prévenir que guérir. Il fut donc important de diffuser un message
éducatif sur la pratique quotidienne des gestes simples qui conduisent à une meilleure
hygiène (se laver les mains, les dents, la toilette, conservation et consommation de
certaines denrées alimentaires…)
Enfin nous avons tenté d’exposer le plus clairement possible l’épidémiologie,
la transmission, les symptômes et les traitements des principales maladies
infectieuses locales (paludisme, choléra, MST,dont le VIH, fièvre jaune, fièvre
typhoïde …).

1
Projet « Burkina Faso 2006 » http://burkinafaso2006.oldiblog.com / http://kongoussi2006.free.fr
burkinafaso2006@yahoo.fr

LES ACTEURS DU PROJET


I – L’EQUIPE

Cécile CASTEL-DUGENEST (Montrouge, 92)


17 janvier 1986
Rôle : organisation évènementiel / scolarisation
Situation : étudiante en KHÂGNE
Compétence : A.F.P.S.
Ma motivation : « parce que la solidarité n’est pas une utopie,
parce que le voyage constitue une ouverture d’esprit et que
comme disait Cendrars : « aimer c’est partir » : j’appartiens à ce projet. C’est avec la
volonté d’apporter du bien être à des enfants orphelins, leurs redonner un peu
d’espoir que je me suis joins à notre groupe, haute de mes dix-neuf ans. Et ne soyez
pas surpris qu’il existe encore de la volonté, de l’énergie et de la philanthropie chez
les jeunes, notre groupe n’aspire qu’à transmettre ce dynamisme aussi loin qu’il nous
sera possible de le faire. »

Alexia ANINI (Bagneux, 92)


12 novembre 1986
Rôle : gestion du financement / scolarisation
Situation : étudiante à Londres
Compétence : A.F.P.S.
Ma motivation : « Ne disposant pas de moyens extraordinaires,
n'ayant aucune compétence dans le domaine médical ou aucun
diplôme reconnu, je ne me sens capable aujourd’hui que de faire
sourire un enfant. Il est difficile pour un occidental sans compétence d'agir bénéfique-
-ment dans les pays pauvres, car la moindre action menée peut avoir des
répercussions néfastes sur la population locale.
Grâce à ce projet, purement culturel, l'économie et la vie sociale du pays ne seront
pas affectées; en revanche des orphelins pourront s'exprimer artistiquement et gagner
une certaine confiance en eux. Voila ce qui me ravi... »

2
Projet « Burkina Faso 2006 » http://burkinafaso2006.oldiblog.com / http://kongoussi2006.free.fr
burkinafaso2006@yahoo.fr

Anne-Lise REGLE (Paris, 75)


04 janvier 1982
Rôle : médical / prévention
Situation : technicienne de laboratoire
Compétences : BTS Biologie-Chimie / BAC Sciences et Techniques
de laboratoire et A.F.P.S.
Ma motivation : « J'ai choisi de m'engager dans la fondation de ce
projet humanitaire BurKina 2006 pour l’aventure humaine, le don de soi. Après un
voyage en Asie du sud-est en tant que simple observatrice, j'ai décidé de repartir avec
l'intention de donner le sourire aux enfants. Comme ceux que j'ai croisés sur ma
route l'an dernier m'ont fait partager leur joie de vivre, je veux leur offrir du rire.
Mon objectif avec les enfants du Burkina Faso est de leur faire découvrir une activité
ludique et enrichissante dans le développement de l'activité psychomotrice chez les
enfants : le jonglage !!

Après cette activité, une fois le contact établi j'aimerais passer un message
d'information, de prévention pour faire évoluer les conditions d'hygiène et de santé
locales. Par des actions préventives, l'attention des plus jeunes doit être mobilisée
pour pouvoir espérer une évolution des mentalités à plus long termes. J'aimerais
aussi, à posteriori, entretenir une correspondance avec eux pour mesurer l'impact de
notre action. »

Vincent DALONNEAU (Paris, 75)


24 février 1982
Rôle : trésorier / sensibilisation environnementale
Situation : Chef de rang (restaurant)
Compétences : B.A.F.A. et A.F.P.S.
Ma motivation : « Après avoir monté un projet de solidarité en
Haïti (Août 2002), dans le cadre des Scouts de France, j’ai
souhaité renouveler cette expérience si enrichissante tant humainement que
moralement. Le fait de partir pour cette aventure est un challenge et un réel plaisir. Et
les fruits de ce long travail seront de voir la joie des enfants et de partager une culture
et un mode de vie vraiment différent du notre… Je souhaite réussir ce projet, d’une
part pour les enfants de l’orphelinat et d’autre part pour m’offrir une autre expérience
du partage, du voyage et de la solidarité. »

3
Projet « Burkina Faso 2006 » http://burkinafaso2006.oldiblog.com /
http://kongoussi2006.free.fr
burkinafaso2006@yahoo.fr

Tout ce projet a été réalisé en partenariat avec l’association étudiante « A.2.E. »


Siège social : 51, rue Fénelon 92 120 Montrouge
01.40.92.90.63 – email : a2e1@hotmail.fr - site : www.a2e-fr.org

APE : 913E – SIREN : 482 064 417 – SIRET : 482 064 417 00017

II - NOTRE CONTACT SUR PLACE

Notre principal contact est Joël SINARE, fondateur-directeur du centre


« NOPOKO DES ENFANTS », situé à Ouagadougou au Burkina Faso.
Après de nombreuses prises de contacts via Internet et des communications
téléphoniques, nous avons décidé de travailler en commun, car leurs besoins
correspondaient à nos attentes. Nous nous rencontrerons fin mars 2006, afin
d’organiser précisément notre action sur place. Vous trouverez ci-dessous l’historique
du centre « NOPOKO DES ENFANTS ».

Pourquoi Centre Nopoko des Enfants ??


Quand on observe la vie,il apparaît que certaines personnes ne doivent la vie qu’à la
générosité, l’amour, l’affection, des autres .

Joël SINARE est l’un de ces enfants dont la mère est entrée dans l’univers de la
mort 3 mois après sa venue au monde.
C’est alors que le petit Joël fut recueilli par des missionnaires protestants et placé
dans leur orphelinat ou il passa une bonne partie de son enfance avant d’être confié
en adoption à Kougoussi à une veuve du nom de Madame NOPOKO SAWADOGO
très généreuse et pleine d’amour et d’affection pour les enfants.
Par les petits soins de la nourrice, le petit Joël devient grand et se fixe pour rêve et
objectif de venir au secours des autres orphelins car il se questionne constamment :
S’il n’y avait pas d’orphelinat, ne serait –t-il pas mort ??
Très touché dans le tréfonds de cœur, Joël entreprit de tendre une main secourable à
tout enfant orphelin qui d’une manière ou d’une autre perdait l’amour de ceux qui
l’ont mis au monde.
En guise de reconnaissance et d’affection pour sa mère adoptive, il décide de baptiser
le centre, CENTRE NOPOKO DES ENFANTS
Voilà comment est né le Centre Nopoko des Enfants.

4
Projet « Burkina Faso 2006 » http://burkinafaso2006.oldiblog.com /
http://kongoussi2006.free.fr
burkinafaso2006@yahoo.fr
Les objectifs du Centre Nopoko .
La création du Centre Nopoko des Enfants vise à :
 Contribuer à la réduction du taux de mortalité infantile
 Assurer la survie des orphelins et autres enfants vunerables
 Promouvoir le Bien-être des enfants ayant perdus l’amour et la chaleur de ceux
qui les fait vivre.

Les partenaires techniques


Le Centre a pour partenaires techniques les institutions Etatiques et ONG suivantes :
La représentation provinciale du Ministère de l’Action Sociale et de la Solidarité
Nationale du Bam (Kougoussi)
La représentation provinciale du Ministère de la santé
L’Hôpital National Pédiatrique Charles De Gaule
La Fondation Hymne aux Enfants Suisse
L’association Hymne aux Enfants -Belgique

Zone d’intervention
L’association intervient principalement à Ouagadougou et à Kongoussi

Les besoins du Centre Nopoko des Enfants.


Il a besoin de :
Produits laitiers, aliments en conserve, médicaments, consommables médicaux ,
jouets, articles scolaires……don en espèce.

Perspectives
 Ouverture d’un dépôt pharmaceutique dont une partie des produits seront
utilisés pour soigner les orphelins à la charge de l’association et une autre
partie sera vendue à un prix social pour participer au fonctionnement du Centre
Nopoko des Enfants.
 Mise en œuvre d’un programme de prévention de la mortalité maternelle et
néonatale dans le district de Kongoussi .
 Réalisations d’un publipostage afin de rechercher des parrains pour les
orphelins.
 Recherche de matériels divers ( articles de puériculture, vêtements,chaussures,
médicaments,articles scolaires, matériels optiques, vers correcteurs…) dans le
seul but de venir en aide aux orphelins, enfants vunerables, personnes
démunies dans le but de vendre mais secourir ceux qui sont dans le besoin…
 Organisation d’une mission ophtalmologique pour dépister des problèmes de
cécité chez les petits protégés et don de verres correcteurs.

5
Projet « Burkina Faso 2006 » http://burkinafaso2006.oldiblog.com /
http://kongoussi2006.free.fr
burkinafaso2006@yahoo.fr

NOTRE ACTION SUR PLACE

Nous sommes arrivés à Kongoussi, ville situé à 110 km de Ouagadougou, le


lundi 21 août 2006. Juste le temps de prendre nos repères et de préparer notre action,
et le lendemain, nous avons commencé notre colonie.

Cette colonie fut divisée en deux quinzaine, avec à chaque fois 40 enfants, âgés
de 6 à 15 ans. Tous les enfants ont été choisis en fonction de leurs situations de
famille. Ce classement a été fait, en amont, par notre contact, Joël SINARE en
collaboration avec l’action sociale (ministère de la santé) de Kongoussi.

Nous sommes basés dans une garderie, prêtée pour l’occasion, par l’action
sociale. Nous fournissions les encas le matin puis les repas du midi, durant tout le
mois, pour les 80 enfants. En effet la plupart ne mangeait pas à leur faim et ce repas
constituait le seul apport nutritionnel de leur journée.

Au départ, nous avons eu de mauvaises surprises. En effet le niveau scolaire


des enfants étaient bien inférieur à ce que nous avions envisagé, donc nous avons du
refondre nos programmes au plus vite pour être le plus efficace possible… De plus
nous avons procédé à des évaluations individuelles pour mieux connaître leur niveau
scolaire et pouvoir ainsi établir différents groupes adéquats. Et c’est pourquoi, tous
les soirs, au cours de réunion nous préparions les activités du lendemain.

Nous commencions avec chaque quinzaine par des petits jeux de présentation,
puis nous leurs avons demandé de décorer leurs salles de classe par des dessins et des
guirlandes , nous leurs avons proposé aussi une multitude de jeux, qui sont un très
bon moyen pour faire connaissance.

Ensuite, le programme était lancé.

Nous accueillions les enfants à 7h30 du matin, le rassemblement « brossage des


dents » suivait juste après. Nous avions apporté pour cela des brosses à dents pour
chacun.. Ensuite, avant de commencer les cours, afin de motiver les troupes, un grand
cercle se formait et nous chantions tous ensemble des chansons françaises et
burkinabés !
6

Projet « Burkina Faso 2006 » http://burkinafaso2006.oldiblog.com / http://kongoussi2006.free.fr


burkinafaso2006@yahoo.fr
DEROULEMENT DES JOURNEES

De 8h00 à 10h00 :
• Cours de français (rédaction, grammaire, conjugaison, lecture, …) et
d’histoire, pour les niveaux les plus élevés.
• Cours d ‘alphabétisation, pour les enfants en grande difficultés.
• Cours d’orthographe et grammaire pour le niveau intermédiaire.

De 10h00 à 10h30 : la pause, avec petit encas.

De 10h30 à 12h00 :
• Cours sur la citoyenneté : les droits de l’homme, les droits de la femme
(l’excision), le citoyen, le vote, la mariage forcé et la liberté d’expression
• Prévention : fonctionnement du corps humains, les dents, l’hygiène,
l’alimentation, les maladies sexuellement transmissibles, ainsi que des cours
sur la sexualité,
• Sensibilisation environnementale : les déchets, la désertification, l’écologie,
le fonctionnement d’un arbre, protéger l’environnement …

De 12h00 à 13h00 : repas à la garderie avec les enfants

De 13h00 à 15h00 : temps calme.

De 15h00 à 17h00 :
• animation : grands jeux, olympiade, jeux de piste, baseball, tournoi de foot,
activités contes, coloriages, …
• citoyenneté : organisation d’une élection présidentielle, création d’un
journal de la colonie et mise en scène d’un procès au tribunal.
• Environnement : entretien avec un technicien du ministère de
l’environnement, plantation d’un bosquet de 120 plants près du ministère de
l’environnement ainsi qu’à la garderie.
• Correspondance : préparation d’une correspondance entre une école
française et les enfants de la colonie.

Durant la dernière journée de notre séjour, nous avons réuni les 80 enfants, pour
un grand tournoi de foot, suivi d’un goûter. Et la journée s’est clôturé par un grand
rassemblement afin d’effectuer la distribution de kits scolaires.
Chaque enfant avait son petit sac pour la rentrée scolaire. Ces kits ont été fait en
fonction de leurs classes et grâce au matériel que nous avons pu réunir en France.
7
Projet « Burkina Faso 2006 » http://burkinafaso2006.oldiblog.com /
http://kongoussi2006.free.fr
burkinafaso2006@yahoo.fr

LA CONTINUITE DE NOTRE ACTION


Nous espérons pérenniser ce projet, pour ne pas qu’il soit éphémère. De plus
les enfants ont semblés heureux de cette initiative et nous avons beaucoup apprécié
travailler avec eux, tout comme avec le personnel de l’action sociale. Voilà pourquoi
nous ne voulons absolument pas baisser les bras et continuer à aider toutes ces
personnes dans le besoin.

Dans un premier temps, nous allons commencer une correspondance entre les
enfants ayant participés à la colonie et différentes classes du collège de Bel-Air et de
l’école maternelle de Montedour à Franconville (95). Lors de notre séjour, nous
avons demandé aux 80 enfants de rédiger une petite lettre et de faire un dessin, pour
débuter cette correspondance. Ensuite, à nous d’associer les différents enfants
français et burkinabés en fonction de leurs niveaux.

Malheureusement, lors de notre venu au Burkina Faso, nous n’avons pas pu


apporter avec nous tout le matériel dont nous disposions, faute de moyens. voilà
pourquoi, nous allons faire parvenir plusieurs conteneurs à destination de
Ouagadougou, octobre 2006 et courant 2007, en fonction de notre réussite dans la
récolte de nouveaux matériels ainsi que des fonds nécessaires.

Actuellement, nous sommes en possession de 70 kg de matériel, regroupant de


la nourriture (pâtes, riz, sucres, conserves), des antibiotiques, du matériel scolaire
(cahiers, copies, …), du matériel d’animation (feuilles, pâte à modeler, …) ainsi que
du matériel d’hygiène (dentifrice, savon, coton, shampooing).
De plus, nous enverrons des livres et des manuels scolaires, grâce aux différentes
collectes menées dans les écoles.
Car notre contact sur place, Joël Sinaré, souhaite ouvrir une bibliothèque, en
collaboration avec l’action sociale. Un lieu ouvert aux élèves où ils pourront
emprunter des livres gratuitement (encore inexistant à Kongoussi) ainsi que les
consulter sur place. Un projet déjà très apprécié par les jeunes. Nous espérons
apporter une aide conséquente à la réalisation de cette initiative.

De plus, cette même personne, en contact permanent avec la population


démuni de Kongoussi, espère ouvrir un dépôt pharmaceutique. Lors de sa venu en
France, en juin 2006, pour organiser notre projet, Monsieur Sinaré est reparti avec
près de 50 kg de médicaments, que nous avions collectés. Sa femme est en ce
moment en train de passé une formation de 6 mois pour pouvoir distribuer les
médicaments et entretenir ce dépôt.
8
Projet « Burkina Faso 2006 » http://burkinafaso2006.oldiblog.com /
http://kongoussi2006.free.fr
burkinafaso2006@yahoo.fr
Pour ce type de projet, il est nécessaire d’envoyer régulièrement des
médicaments. Chose réalisable, puisque nous avons 5 pharmacies qui peuvent nous
mettre du matériel de côté.

Lorsque nous étions sur place, Joël nous a amené un jeune enfant de 7 ans,
Idrissa Pergwendé Ouedraogo, brûlé au bras gauche au 3ème degré, depuis décembre
2005 !!! Son bras était réellement dans un triste état. D’ailleurs cet enfant a frôlé le
septicémie, nous l’avons soigné tant bien que mal, mais le fait qu’il dorme par terre,
n’a pas arrangé les choses et le fait qu’il ne recevait pas un traitement antibiotique de
choc. Après beaucoup de démarches et de discussions, nous avons décidé de prendre
en charge l’hospitalisation. En 9 jours, Idrissa est sorti de l’hôpital, au lieu des 2 mois
prévus au départ !!! En ce moment, il continue à faire ses pansements au centre
médical de Kongoussi. Et à la fin du mois de septembre, il devrait voir un chirurgien
pour une éventuelle rééducation.

Voilà pourquoi nous allons continuer à organiser des évènements, afin de


financer tout ces projets et l’hospitalisation d’Idrissa. Nous organiserons des concerts,
une journée rétrospective, et la vente de photos artistiques.

Et pour terminer, nous aimerions trouver une autre équipe, aussi motivé que
nous, pour reprendre le flambeau de cette action. Car malheureusement, du fait de
nos différents rythmes de vie, nous ne pouvons nous investir au maximum, comme
nous l’avons fait depuis près de 2 ans.
Le projet sera simplifié puisque nous disposons de tous les contacts nécessaires : sur
place, les différents donateurs, les commerçants, les associations, ainsi que des idées
et des contacts pour les différents extra job, afin de récolter des fonds.
De plus, nous restons disponible afin d’aider cette future équipe à reprendre les
rennes de cette entreprise. Que ce soit au niveau logistique,du matériel, de
l’organisation et la préparation.

Ce serait tellement dommage de laisser tomber et d’effacer tout ce qui a déjà


été fait….

SI VOUS SOUHAITEZ PARTICIPER A CES MANIFESTATIONS,


RECEVOIR DES INFORMATIONS COMPLEMENTAIRES OU NOUS
AIDER, TOUT SIMPLEMENT, ENVOYEZ NOUS UN MAIL :
burkinafaso2006@yahoo.fr

OU ALLEZ VOIR NOS SITES :


http://burkinafaso2006.oldiblog.com / http://kongoussi2006.free.fr

Vincent D. Anne-Lise R. Alexia A.


06.18.01.87.47 06.17.46.64.96 06.61.84.00.74
vincent_dal@hotmail.com annelise33@hotmail.com Alexia_Anini@hotmail.fr
Cécile C.
cecile.castel@hotmail.fr
9

REMERCIEMENTS
Vous avez été nombreux à participer, de près comme de loin, à notre action.
Sans tout ce soutien, matériel et financier, nous n’aurions pas abouti dans cette
entreprise.

Voilà pourquoi nous tenions à tous vous remercier pour votre générosité et
votre implication à cette cause.

Grâce à vous, nous avons pu :

- Nourrir les 80 enfants, tous les midis, pendant un mois. Il faut tout de même
savoir que pour la plupart des enfants, c’est leur unique repas complet de la
journée !!
- Leurs donner un petit encas pendant la pause de la matinée.
- Réunir tout le matériel (d’animation, de scolarisation et de prévention)
nécessaires pour nos différentes activités.
- Avoir le matériel nécessaire pour soigner tous les enfants durant la colonie
(Merci anne-Lise pour ta patience et tout le temps passé à faire l’infirmière !!!).
- Leurs offrir un kit scolaire, pour la rentrée 2006. Ceux-ci étaient composés
pour tous d’un crayon, un stylo et un cahier. Ainsi que beaucoup de matériel en
plus selon les classes.
- Offrir à la garderie communale ainsi qu’à 2 écoles de Kongoussi, du matériel
scolaire et d’animation.
- Créer une correspondance avec une école française.
- hospitaliser le petit Idrissa Pergwendé OUEDRAOGO, brûlé au 3ème degré sur
tout le bras, et ce depuis décembre 2005 !!!
- Offrir une brosse à dent pour chacun des enfants.
- Permettre à ces enfants de suivre des cours de français (sur les 80 enfants, une
trentaine ne parlait pas le français, ou très peu, et 5 étaient non scolarisés ou
déscolarisés), de développer leurs imaginations grâce aux activités manuels et
sportives, de découvrir de nouvelles choses, sur l’environnement, la prévention
et la citoyenneté.
10

Projet « Burkina Faso 2006 » http://burkinafaso2006.oldiblog.com /


http://kongoussi2006.free.fr
burkinafaso2006@yahoo.fr
Et pour terminer, un grand merci de la part des enfants, qui ont adoré les différents
programmes et les activités durant chaque quinzaine. Et avoir ainsi pu permettre à
tous ces jeunes d’avoir une occupation plus saine que celle de errer dans les rues de
Kongoussi !!!

Nous voulons particulièrement remercier :


- le ministère de la jeunesse et des sports pour sa subvention,
- A toutes l’équipe de Nature & Découvertes du centre commercial de Rosny2,
pour nous avoir accueillit pour les papiers cadeaux de Noël ainsi que de la fête
des mères et fête des pères,
- A Christophe et Teddy de l’association « A.2.E. » qui nous ont permis d’avoir
un statut, pour crédibiliser notre action,
- A Mme Battisti Karéo du centre E.LECLERC de Saint Prix (95), pour nous
avoir accueillit à 2 reprises pour effectuer des opérations caddies, afin de
récolter du matériel,
- Aux pharmacies :
 A Mme Vakrat de la Pharmacie de l’église (Paris 17ème),
 A Mme Clay, de la pharmacie Clay (Paris 17ème),
 Ainsi qu’à toutes les autres pharmacies qui ont répondus présents
à notre appel.
Pour nous avoir donné des médicaments et du matériel médical.
- Au responsable des bars « la Pomme d’Eve » et « du bistrot des
artistes » (Paris 5ème), d’avoir accepté de nous ouvrir leurs portes pour organiser
des concerts.
- Au « Restaurant Caïus », pour sa générosité,
- A l’école primaire de Franconville (95), pour la future correspondance,
- A l’école élémentaire (Paris 17ème) pour ces dons de matériel
- A toutes les personnes qui nous ont fait confiance et qui nous ont apportés
leurs soutiens, que ce soit moral, matériel ou financier !

Et puis un grand merci à Joël Sinaré, directeur-fondateur du centre « Nopoko des


enfants » qui nous a accueillit et aidé dans notre préparation, à Bouda, Arouna et
Emile, animateurs à la garderie communale, sans qui nous aurions eu beaucoup de
mal a réaliser notre programme, merci d’avoir été là, a tous les moments de cette
colonie. Et puis merci à l’action sociale de Kongoussi, qui nous a permis de réaliser
cette colonie.
UN GRAND MERCI A TOUS POUR VOTRE AIDE !!!!
11

Projet « Burkina Faso 2006 » http://burkinafaso2006.oldiblog.com /


http://kongoussi2006.free.fr
burkinafaso2006@yahoo.fr
MICROPROJET "BURKINA FASO 2006"
BUDGET 2006 / 2007 (en €uro)
DEPENSES RECETTES
I - TRANSPORT I - DISPONIBLE
transport matériel (animation/scolaire) banque 1 207, 71
3 envois (100kg) x 550, 00€ 1 650, 00 caisse 198, 86
transport matériel (médicaments) TOTAL 1 : 1 406, 57
5 envois (30kg) x 165, 00€ 825, 00
TOTAL 1 : 2 475, 00
II - FRAIS ADMINISTRATIFS II - APPORTS PERSONNELS
frais évènementiels vente de briquets
photographies : 30 x 3, 50€ 105, 00 300 briquets x 2, 00€ 600, 00
albums photos : 10 x 24, 90€ 249, 00 journée retrospective
vente de photographies : 30 x 5,
frais de fonctionnement 00€
150, 00

frais manifestations 150, 00 vente diverses 100, 00


salaires animateurs évènements organisés
4 animateurs x 46, 00€ 184, 00 2 concerts x 250, 00€ 500, 00
TOTAL 2 : 688, 00 TOTAL 1 : 1 350,00 €
III - MEDICALES III - SPONSORS ET DONS
achats médicaments dons (argent)
dépôt pharmaceutique 200, 00 hospitalisation Idrissa 145, 00
savarine (retour) 45, 00 dons particuliers/entreprises 400, 00
Remboursement Joël sponsors (matériel)
frais d'hospitalisation Idrissa 145, 00 médicales 272, 43
TOTAL 4 : 390, 00 matériels animations/scolaires 350, 00
TOTAL 3 : 1 167, 43
IV - FRAIS DIVERS total espérances de dons/apports 1 567, 43
matériels et fournitures
animations/scolaires 350, 00
commission de virements
2 virements x 10, 50€ 21, 00
TOTAL 5 : 371, 00
TOTAL GENERALE = 3 924, 00€ TOTAL GENERALE = 3 924, 00€
LES MONTANTS EN ROUGE NE SONT QUE DES ESTIMATIONS

12
Projet "Burkina Faso 2006" http://burkinafao2006.oldiblog.com / http://kongoussi2006.free.fr
burkinafao2006@yahoo.fr

CONCLUSION

Un petit mot pour terminer. Nous avons atteint notre objectif, bien que nous
avions des rythmes de vie complètement différents. Notre rencontre était plus
qu’impromptu puisqu’elle s’est faite sur Internet .Comme quoi tout est possible !

En un an et demi, nous avons réussi à monter et à financer notre projet, en


prenant en compte nos désaccords, nos disponibilités parfois réduites et qui ne
concordaient vraiment pas, et les difficultés rencontrées lors de la préparation !

Merci à toute l’équipe pour sa motivation, ses idées, son implication, toute
l’aide apportée et la bonne humeur !!

Tout ça pour dire qu’un projet humanitaire est réalisable, même avec très peu
de moyen. Il suffit d’une bonne dose de motivation et de la bonne volonté !
Et dans ce type de voyage il n’est pas forcément nécessaire d’avoir de gros moyens,
car, sur place, le fait de changer un peu le quotidien de ces personnes et de leurs
apprendre de nouvelles choses suffit largement à les rendre heureux !

Je souhaite à tout le monde de vivre cette expérience, tellement enrichissante


sur tous les points !!!

Lancez-vous !!!!

Juste un petit appel. Sur place, nous avons fait la connaissance d’un artisan,
Issa Sawadogo. Il travaille le bois selon son imagination et il y arrive parfaitement
bien ! Nous avons donc décidé de faire un partenariat afin de lui donner un petit coup
de pouce ! Une plaquette avec les photos, les tarifs et les modalités est disponible,
alors si vous souhaitez avoir de l’artisanat burkinabé, à des prix burkinabé, n’hésitez
pas à nous contacter !!

13
Projet « Burkina Faso 2006 » http://burkinafaso2006.oldiblog.com /
http://kongoussi2006.free.fr
burkinafaso2006@yahoo.fr