Vous êtes sur la page 1sur 7

Nombres complexes

Équations à coefficients réels ou complexes

Complexes - Équations à coefficients réels ou


complexes

 1 
Nombres complexes
Équations à coefficients réels ou complexes

PB1
Nombres complexes 2 (TP 2)

On considère le polynôme défini dans C par : P( z ) = z 3 − 7 z 2 + 19 z − 13 .

1° Déterminer trois nombres réels a, b, c tels que : P( z) = ( z − 1)( a z 2 + b z + c) .

2° Résoudre dans C l'équation P( z ) = 0 .


3° Dans un repère orthonormal, placer les points A, B, C, images des solutions de cette équation.
Calculer les longueurs AB, AC et BC ; en déduire la nature du triangle ABC.

PB2
Nombres complexes 2 (TP 2)

Soit le polynôme h de la variable complexe z tel que : h( z) = z 3 − 3(1 − j) z 2 − 8 j z + 4 j(1 − j) , j


π
désignant le nombre complexe de module 1 et d'argument .
2
1° Mettre h( z) sous la forme A( x ) + j B( x ) dans le cas où z est le nombre réel x. En déduire que
l'équation h( z ) = 0 admet une solution réelle que l'on déterminera.
2° Mettre z − 2 en facteur dans h( z ) . En déduire les solutions de l'équation h( z ) = 0 .

PB3
Nombres complexes 2 (TP 2)

π
j est le nombre complexe de module 1 et d'argument .
2
Soit le polynôme P de la variable complexe z tel que : P( z) = z 3 + (6 − 3 j) z 2 + ( 9 − 14 j) z − 15 j .

1° Calculer P( −3) puis résoudre dans C l'équation P ( z ) = 0 .


2° Représenter dans le plan complexe par leurs images M1 , M 2 , M 3 les solutions z1 , z 2 , z 3 de
l'équation P ( z ) = 0 et montrer que les points M1 , M 2 , M 3 sont alignés.

 2 
Nombres complexes
Équations à coefficients réels ou complexes

PB4
Nombres complexes 2 (TP 2)

1° Résoudre dans l'ensemble C des nombres complexes l'équation : x 2 + 12 = 0 .


On donnera, pour chaque solution, d'une part sa partie réelle et sa partie imaginaire, d'autre part son
module et un argument.
2° Calculer module et argument du nombre complexe 1 + j 3 (j désigne le nombre complexe de
π
module 1 et d'argument ). En déduire les solutions de l'équation z 2 = 1 + j 3 . On donnera pour
2
chaque solution, les mêmes éléments que ceux demandés dans la première question.
3° Résoudre dans C l'équation : z 4 + 2 z 2 + 4 = 0 . Démontrer que, dans le plan complexe, les quatre
points d'affixes respectives les quatre solutions de l'équation précédente sont les sommets d'un
rectangle que l'on représentera.

PB5
Nombres complexes 2 (TP 2)

On donne le polynôme de la variable complexe z :

P ( z) = z 3 − ( 7 + 3 j) z 2 + (16 + 15 j) z + 2 − 36 j

π
où j est le nombre complexe de module 1 et d'argument .
2
1° Démontrer que l'équation P ( z ) = 0 admet dans C une solution z1 de la forme z1 = b j , où b est un
nombre réel que l'on déterminera.
2° Résoudre dans C l'équation P ( z ) = 0 .
3° Placer dans le plan complexe, les points A, B, C, d'affixes respectives z1 = 2 j , z 2 = 3 − 2 j et
z 3 = 4 + 3 j . Calculer la valeur exacte de la longueur de chaque côté du triangle ABC. Calculer, en
degrés décimaux, à 10 −2 près, une mesure de chaque angle du triangle ABC.

 3 
Nombres complexes
Équations à coefficients réels ou complexes

PB6
Nombres complexes 2 (TP 2)

1° Calculer Ω = ( 3 − 2 j) 2

2° On considère dans C l'équation z 3 − (1 + 4 j) z 2 + ( −9 + j) z + 18 j − 6 = 0 .


Montrer que cette équation admet une solution réelle que l'on déterminera puis résoudre l'équation.
3° Placer, dans le plan complexe, les images des solutions de cette équation. Quelle est la nature du
triangle obtenu ?

PB7
Nombres complexes 2 (TP 2)

1° Résoudre dans l'ensemble C des nombres complexes l'équation : z 2 − z + 1 = 0 . Donner les solutions
sous forme algébrique et trigonométrique.
2° Soit : P( z ) = z 3 − (1 + j) z 2 + (1 + j) z − a .

Trouver le nombre complexe a pour que j soit solution de l'équation P ( z ) = 0 .


Montrer qu'on peut mettre ( z − j) en facteur dans P ( z ) . Résoudre dans C l'équation P ( z ) = 0 .

3° Déduire de la question 1° la résolution de l'équation : Z 4 − Z 2 + 1 = 0 . Donner les solutions sous


forme trigonométrique et les représenter dans le plan complexe.

 4 
Nombres complexes
Équations à coefficients réels ou complexes

PB8
Nombres complexes 2 (TP 2)

2
Dans C, on considère l'équation (E) d'inconnue z : z − ( )
3 + j z +1 = 0 .
π
(Le nombre j est le nombre complexe dont le module est égal à 1 et dont un argument est égal à ).
2
Cette équation possède deux solutions complexes.
1° a) Sans calculer les solutions de (E), donner la valeur de leur produit.
b) Déduire de la question précédente une relation entre les arguments des deux solutions de (E).

( )
2
2° a) Vérifier que le discriminant de l'équation (E) est égal à 1 + j 3 .

b) Déterminer les solutions z1 et z 2 de l'équation (E) ; on notera z1 la solution dont la partie


imaginaire est positive.
 
3° Le plan complexe est muni d'un repère orthonormal direct ( O ; u , v ) d'unité graphique 4 cm. On
appelle M 1 , M 2 et J les points d'affixes respectives z1 , z 2 et j.

a) Montrer que le point M 1 est un point de la droite d'équation y = x .

b) Montrer que les points M 1 et M 2 appartiennent au cercle de centre J et de rayon 2.


c) Construire le point M 1 puis, en utilisant la question 1°, construire le point M 2 .

PB9
Nombres complexes 2 (TP 2)

Dans l'ensemble C des nombres complexes, on considère le polynôme :


3  1
P ( z) = z 2 −  + j z + + j .
2  2
1° Calculer P(1) .
2° Résoudre dans C l'équation P( z ) = 0 .
3° On appelle z1 et z 2 les deux solutions de cette équation ( z1 est la solution réelle). Placer dans le
 
plan, muni d'un repère orthonormal ( O ; u , v ) , les points M 1 et M 2 d'affixes respectives z1 et z 2 .

4° Déterminer une équation des droites ( OM 2 ) et ( M 1 M 2 ) .

5° Calculer l'aire du triangle OM 2 M 1 .

 5 
Nombres complexes
Équations à coefficients réels ou complexes

PB10
Nombres complexes 2 (TP 2) - Algèbre linéaire (TP1, TP2)
π
On note j le nombre complexe de module 1, dont un argument est .
2
Partie A.

1° Déterminer un couple de réels a et b tels que : ( a + jb) 2 = −9 + 12 j .

2° Déterminer, sous forme algébrique, les solutions de l'équation : z 2 − ( 2 + 3 j) z + 1 = 0 .

Calculer leur module. En donner une approximation décimale à 10 −1 près.

Partie B.
On représente un quadripôle de la façon suivante :

ie is

Ve Vs

où Ve et i e sont respectivement la tension et l'intensité d'entrée, Vs et i s la tension et l'intensité de


sortie correspondantes.
Dans cette partie, on étudie le quadripôle Q représenté par le schéma suivant :
ie R is

Ve C Vs

Les grandeurs d'entrée et de sortie vérifient les relations :


Vs = Ve − R i e
 où R, C et ω sont des nombres réels strictement positifs.
i s = − jCω Ve + ( 1 + jRCω ) i e
 Vs   Ve 
1° Écrire la matrice de transfert T du quadripôle Q définie par la relation :   = T   .
 is   ie 
Vérifier que le déterminant de T est 1.
2° Le but de cette question est de calculer l'impédance caractéristique Z c du quadripôle Q.
a) Démontrer que les valeurs propres λ de la matrice T sont les solutions dans C de l'équation :

λ2 − ( 2 + jRCω ) λ + 1 = 0 (E).

On ne demande pas, dans cette question, de résoudre l'équation (E).


Montrer que 1 n'est pas solution de l'équation (E).

 6 
Nombres complexes
Équations à coefficients réels ou complexes

 Ve   Vs 
b) Soit   un vecteur propre de T associé à une valeur propre λ et   le vecteur de sortie
 ie   is 
correspondant.
V s Ve R
Vérifier que = = .
is ie 1− λ

c) Application numérique :
On suppose R = 10 4 et RCω = 3 .
Donner la solution de l'équation (E) dont le module est inférieur à 1. On la note λc .
R
Calculer Z c = et en donner la forme algébrique.
1 − λc

 7 