République française - 7ème circonscription du Val-d’Oise - élections législatives des 10 et 17 juin 2012

Chartier
Jérôme
suppléante Marcelle CAYRAC - Maire adjointe de Saint-Brice-sous-Forêt

Pour vous.

Député sortant

une voix forte à l’Assemblée nationale

Madame, Monsieur,
Le 6 mai, une majorité de Français a choisi d’élire un nouveau Président de la République. Je respecte ce choix. Ce ne fut pas le choix de votre circonscription qui a voté Nicolas Sarkozy à près de 51 %. Mais ce fut le choix du peuple français qui a, lors de cette élection présidentielle, également exprimé plus de doutes que de convictions. Dimanche 10 juin, vous choisirez la personne qui vous représentera à l’Assemblée nationale pour les 5 prochaines années. Je crois à l’utilité d’un POUVOIR éQUILIBRé à l’Assemblée nationale qui constituera le nécessaire contrepoids à l’hégémonie réelle dont disposent désormais le Parti socialiste et ses alliés aux commandes de l’État, du Sénat, de la quasi-totalité des régions, de la majorité des départements et des grandes villes de France. Devez-vous leur confier tous les pouvoirs avec les conséquences que cette décision entraînerait ? Je ne le pense pas. Je ne le souhaite pas. Un Député soutient un point de vue politique. Mais on ne peut aujourd’hui détacher le Député de l’action qu’il conduit sur le territoire. Au travers des documents que j’ai fait diffuser jusque dans votre boîte aux lettres, vous avez pu relever ce que j’ai fait, ce que je fais et ce que je compte faire, pour vous, tant à l’Assemblée nationale que sur le terrain. Si toutefois vous n’aviez pu en prendre connaissance, ils sont disponibles sur mon site de campagne www.jeromechartier.fr.

Pour vous, si vous le décidez : au plan national
n Je serai une voix forte à l’Assemblée pour vous représenter et défendre, loyalement et librement, les grandes valeurs et les grands principes qui font la fierté de la France. n Je continuerai d’apporter expérience et connaissance sur l’économie et les finances publiques qui furent utiles, je le crois, au cœur de la crise financière. n Membre de la Commission des finances, je continuerai à exercer un rôle constructif et de dialogue dans la seule commission où les responsabilités sont partagées aujourd’hui entre la majorité et l’opposition, y compris les financements parlementaires qui servent à accompagner les projets locaux au quotidien. n Je défendrai les projets de loi qui me tiennent à cœur, m’appuyant objectivement sur les valeurs que nous partageons mais sans esprit bêtement partisan. > La défense des mesures pour le pouvoir d’achat comme la défiscalisation des heures supplémentaires, > la lutte contre les gaspillages de l’argent public, > un travail approfondi sur la réduction des frais bancaires et certaines pratiques commerciales du secteur financier dont sont parfois victimes les personnes les plus faibles, > la lutte contre les abus de toute nature qui exaspèrent celles et ceux qui font des efforts tous les jours, > l’appui à l’emploi durable afin d’épauler toutes celles et ceux qui ne demandent qu’à travailler, > la lutte contre l’insécurité, qui n’est pas un sentiment mais une vraie réalité, dans les transports comme dans certains quartiers.

Pour vous, si vous le décidez : au plan local
n Je continuerai à accompagner et à financer les projets locaux qui améliorent ou facilitent votre vie quotidienne. Je l’ai toujours fait sans esprit partisan mais en pensant aux intérêts de tous les habitants des villes et villages de notre circonscription. Je poursuivrai mon action dans ce sens. n Je défendrai le remarquable équilibre de notre environnement, entre ville et campagne, en m’opposant à tout projet urbain satisfaisant des intérêts politiques et en défendant votre droit à des transports de qualité. n Je resterai à votre écoute en maintenant toutes mes permanences sans rendez-vous et en vous proposant, en plus, des rendezvous mensuels chez vous, avec vos amis. Le Député doit être un lien direct entre vous et l’Assemblée nationale où se prennent les décisions qui concernent notre avenir commun et notre vie de tous les jours. n Je prendrai des initiatives locales qui vous permettront de vous sentir plus en sécurité, telles que la vidéoprotection. n Je poursuivrai le développement des implantations de services publics utiles pour vous, comme l’internat d’excellence à St-Martin du-Tertre, l’agence Pôle Emploi à Domont, le nouveau commissariat de Sarcelles qui sont d’ores et déjà lancés. n J’agirai au travers de mes responsabilités pour le développement économique de notre territoire, dont l’accroissement du nombre d’entreprises et d’emplois n’a cessé depuis dix ans. n Je suivrai avec minutie et défendrai les enjeux locaux (opération « Femmes en avenir », arrivée de l’A16 à la Croix Verte avec suppression du rond-point de la Francilienne, amélioration du fonctionnement de la ligne H, réduction des nuisances aériennes, protection des forêts péri-urbaines…). Mon engagement a toujours été placé sous le signe de l’authenticité. Ma vocation de servir est née au sein du monde associatif. Mon expérience s’est construite avec l’action municipale en tant que Maire de Domont ; depuis 2001, honoré par la confiance de mes collègues de droite comme de gauche au sein de la Communauté de Communes de l’Ouest de la Plaine de France et enfin, depuis 2002, à l’Assemblée nationale en tant que Député de notre circonscription. Ma vraie fierté est d’être aujourd’hui, je le pense, un élu respecté, car respectueux de tous et soucieux de l’avenir de notre bien commun : la France. Pour vous, avec ma formidable suppléante Marcelle Cayrac, je peux continuer. C’est à vous d’en décider.

Je sollicite toute votre confiance dès le 10 juin et vous en remercie par avance.
> Pour m’inviter à une réunion chez vous avec quelques-uns de vos amis : 06 44 84 11 73 > Pour me poser directement une question ou me faire part de vos réflexions :

jerome@jeromechartier.fr ou 06 44 79 56 77

> Pour vous informer des événements des prochains jours :

www.jeromechartier.fr

Vu le candidat - Imprimerie STIP/Domont- Imprimé sur papier écologique normes PEFC/FSC - Ne pas jeter sur la voie publique

Sign up to vote on this title
UsefulNot useful