Vous êtes sur la page 1sur 38

Monsieur Thomas Bénatouïl

Critique et pragmatique en sociologie. Quelques principes de


lecture
In: Annales. Histoire, Sciences Sociales. 54e année, N. 2, 1999. pp. 281-317.

Abstract
Reading sociology: critical and pragmatic paradigms. T. Bénatouïl.

This paper draws a systematic comparison between two rival approaches to sociology in France today. The first, "critical
sociology ", has been practiced and theorized by Pierre Bourdieu since the sixties; the second, "pragmatic sociology", has
emerged for the last ten years as a coherent approach through the work of Bruno Latour, Michel Gallon (in the sociology of
science), Luc Boltanski and Laurent Thévenot (in the sociology of action and justification). Each is considered in terms of its
conception of the aims of sociology and its relationship to philosophy, as well as in terms of the principles and strategies of its
sociological method and its political implications and uses. The paper then proposes several epistemological ways of interpreting
the differences between these two conceptions of sociology. These interpretations help us to assess the potential benefits of an
intellectual collaboration between the two approaches.

Citer ce document / Cite this document :

Bénatouïl Thomas. Critique et pragmatique en sociologie. Quelques principes de lecture. In: Annales. Histoire, Sciences
Sociales. 54e année, N. 2, 1999. pp. 281-317.

doi : 10.3406/ahess.1999.279749

http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/ahess_0395-2649_1999_num_54_2_279749
FAIRE DE LA SOCIOLOGIE

CRITIQUE ET PRAGMATIQUE EN SOCIOLOGIE


Quelques principes de lecture

Thomas NATOU

Cet article est une tentative de dissection méthodique un sentiment


incompréhension Ce sentiment fut éprouvé la lecture un ensemble
de textes sociologiques fran ais récents par un sociologue formé par la
lecture un autre ensemble de textes sociologiques fran ais Parce il
avéra avoir été ressenti par bien autres sociologues dans les mêmes
circonstances ce sentiment apparut digne analyse en lui-même et en tant
que révélateur de la concurrence évidente depuis quelques années
déjà entre deux approches de la recherche sociologique qui ont produit
ces deux ensembles de textes une née dans les années soixante est
incarnée dans les travaux de Pierre Bourdieu de ses premiers collaborateurs
Luc Boltanski Jean-Claude Chamboredon Jean-Claude Passeron Monique
de Saint-Martin et Abdelmalek Sayad et de ses élèves autre est repré
sentée depuis les années quatre-vingt par les travaux de Michel Call et
Bruno Latour Luc Boltanski et Laurent Thévenot et de leurs élèves
Expliquer ce qui dans ces deux approches rend leurs rencontres théo
riques dans la discussion et pratiques dans la lecture ou écriture conflic
tuelles est rendu possible par leurs unités respectives leur histoire et leur
ambition similaires Il existe assurément pas une sociologie commune
Bruno Latour Michel Call Luc Boltanski Laurent Thévenot et leurs
élèves respectifs pas plus ailleurs il existe une sociologie de Pierre
Bourdieu Les représentants de ce qui sera ici nommé sociologie prag
matique ont des formations sociologiques différentes ils travaillent dans
divers champs de recherche sur des objets très différents avec des méthodes
enquête variées ils sont en désaccord sur certains problèmes Quant la
sociologie critique de Pierre Bourdieu de ses premiers collaborateurs
et de ses élèves elle est progressivement constituée et évolué durant
trente ans en fonction des différents objets auxquels elle est appliquée et
des concepts voire des méthodes elle privilégiés Ces différences
internes seront le plus souvent négligées dans ce qui va suivre Nous ten-

281
Annales HSS mars-avril 1999 no pp 281-317
FAIRE DE LA SOCIOLOGIE

terons en effet de montrer il existe deux approches sociologiques


unifiées et stables communes ensemble des travaux divers et différents
elles ont rendu et rendront possibles en sociologie et dans autres
disciplines comme histoire anthropologie ou la science politique exis
tence de ce niveau unité ne pouvant être postulée apriori nous ne pouvons
que laisser le lecteur juger de la pertinence et de utilité de sa construction
Cette construction serait cependant impossible si les représentants des
deux sociologies ne partageaient pas une idée commune du travail
sociologique comme collaboration féconde une exigence théorique as
sumée et un travail de terrain indispensable qui donne lieu un enga
gement politique Cette conception ambitieuse est caractéristique de la
sociologie fran aise et de ses relations ambiguës avec histoire et la
philosophie depuis sa fondation par Durkheim dont se réclame ailleurs
parfois Pierre Bourdieu Elle probablement été transmise en partie du
moins la seconde approche par la première Il est en effet important de
noter avant de produire des travaux fondateurs pour la plus récente des
deux approches Luc Boltanski et Laurent Thévenot ont abord longtemps
conduit leurs recherches dans le cadre de la première approche la sociologie
de Pierre Bourdieu Boltanski Thévenot 1991 pp 13-14 une des deux
approches ainsi semble-t-il émergé dialectiquement partir de autre
ce qui explique elles soient directement et triplement concurrentes du
point de vue des trois dimensions où elles élaborent le projet théorique
la méthode de construction de objet et les usages politiques Ces trois
dimensions seront successivement examinées pour chacune des deux ap
proches
On parlerait sans doute propos des analyses qui vont suivre epis
temologie de la sociologie expression est juste mais sans grande utilité
Nous avons plus précisément cherché expliciter les stratégies écriture
théoriques empiriques et politiques qui sont au principe des textes socio-
logiques produits dans le cadre de chacune des deux approches considérées
stratégies qui ont pour contrepartie des principes de lecture dont la maîtrise
pratique et théorique dissout le sentiment incompréhension suscité par
ces textes ils sont abordés partir de principes qui leurs sont étran
gers Plutôt que extraire de ces textes des thèses abstraites référables
des théories opposées du social nous avons donc abord cherché identifier
un certain nombre de stratégies de production et de principes de compré
hension de la connaissance sociologique telle elle est con ue respecti
vement par approche critique et approche pragmatique Nous
avons ensuite examiné la spécificité de leur incompatibilité afin de proposer
une mise en rapport adéquate de ces deux approches de la sociologie

Lire la sociologie critique

La critique de la raison scolastique


Le sentiment incompréhension que on peut éprouver la lecture des
textes de la sociologie pragmatique peut être tout aussi bien produit par les

282
BENATOUIL CRITIQUE ET PRAGMATIQUE EN SOCIOLOGIE

textes de la sociologie critique ils sont lus du point de vue de


stratégies écriture sociologiques qui ne sont pas les leurs ce qui conduit
Pierre Bourdieu tenter expliquer sa conception de la sociologie dans
plusieurs ouvrages Comme il le note dans ses Méditations pascaliennes
le projet théorique au principe de sa sociologie peut être présenté comme
une critique de la raison scolastique est-à-dire comme un usage
sociologique du concept kantien de critique Bourdieu 1997 chap
Instituer un tribunal de la raison ou du point de vue scolastique est
mettre en question la légitimité et la validité de tous les produits de la
situation de skholè de loisir dont école ... est une forme particulière en
tant que situation institutionnalisée de loisir studieux Bourdieu 19940
222 Or ces produits peuvent être décrits par analogie avec le triptyque
critique kantien Il existe en effet des paralogismes de la raison scolas
tique théorique Bourdieu 1997 67) représentés par le structuralisme
la théorie chomskyenne du langage ou les théories de action rationnelle
dont le principe consiste mettre ... du méta-pratique au principe des
pratiques Bourdieu 19940 225 Les illusions de la raison scolastique
pratique se manifestent de manière exemplaire avec la pragmatique uni
verselle de Habermas qui pose un universel pratique en faisant abstraction
des conditions économiques et sociales de accès cet universel Bourdieu
1997 pp 80-82 Quant la raison scolastique esthétique elle est au prin
cipe des théories du goût qui universalisent la capacité percevoir certaines
uvres comme esthétiques et juger de la beauté ce que montre La
distinction sous-titré critique sociale du jugement Bourdieu 1997
pp.88-93)
Par rapport idée de la critique mise en uvre dans la philosophie
des Lumières celle une opération de démystification polémique guidée
par la raison idée kantienne de la critique ceci de très original elle
est tournée vers la raison elle-même dont elle juge les prétentions méta
physiques ou pratiques en particulier est le fameux tribunal de la
raison de la Critique de la raison pure où la raison théorique est juge et
jugée On retrouve cette réflexivité de la critique dans la sociologie de
Pierre Bourdieu puisque la raison scolastique est critiquée par elle-même
non seulement en philosophie mais aussi en sciences sociales Bourdieu
1997 66 est le projet de critique de la raison scolastique qui explique
la nécessité de la réflexivité sociologique seule même analyser en
semble des effets de la situation de skholè sur le travail et les concepts
sociologiques Cette réflexivité critique aboutit ainsi comme chez Kant
une véritable dialectique de la raison scolastique Il existe en effet des
couples illusions contraires et récurrentes dans histoire de la philosophie
et des sciences sociales de fausses oppositions produites par abstraction
scolastique le subjectivisme ou intellectualisme finaliste et objecti-
visme ou le mécanisme) universalisme et le relativisme elitisme et
esthétisme populiste Bourdieu 1994b pp 228-235)
Qui plus est parce que la critique bourdieusienne de la raison scolastique
est sociologique et non pas seulement philosophique elle appuie sur une
analyse des divers champs sociaux où est produite et épanouit la dispo-

283
FAIRE DE LA SOCIOLOGIE

sition scolastique où la prédilection de la sociologie bourdieusienne pour


la sociologie de éducation de art ou des intellectuels est-à-dire de la
culture légitime de son inculcation de sa célébration et de sa production
Bourdieu 1997 291 du chap Dès lors les principaux concepts
de la sociologie critique ne sont pleinement intelligibles la lumière du
projet objectivation systématique de la raison scolastique Ce projet né
cessite la construction de concepts capables non seulement de décrire la
spécificité des structures sociales et mentales analysées par le sociologue
mais aussi et en permanence de neutraliser les dialectiques stériles de la
raison scolastique de refouler explicitement le point de vue scolastique qui
tend exprimer dans tous les concepts insu de leurs utilisateurs
Ainsi le concept de sens pratique désigne les spécificités temporelles
urgence ou délais et corporelles perceptions situées et dispositions de
la pratique autant il signale et rappelle une illusion caractéristique du
point de vue scolastique celle qui consiste mettre un savant dans la
machine Bourdieu 1994b 228 Il en va de même pour le concept
central de violence symbolique qui révèle comment les dominés recon
naissent la domination qui impose eux en même temps il souligne
quel point est précisément le point de vue scolastique qui contribue
faire passer des arbitraires culturels et en particulier la spécificité so
ciale de ses propres conditions scolaires de production pour universels et
légitimes

La concurrence des critiques

La mise en lumière du projet critique bourdieusien permet aussi de


rectifier certains contresens dont il est souvent la victime qui reposent sur
la confusion entre différents types de critique est ce que montre la
comparaison rapide du projet sociologique de Pierre Bourdieu et de deux
autres projets critiques contemporains mis en uvre par des philosophes
la déconstruction de Jacques Derrida et archéologie de Michel Foucault1
Ces trois projets critiques ont trois cibles différentes le logocentrisme des
épistémé le point de vue scolastique dont origine et la prégnance
expliquent différemment Le logocentrisme est la métaphysique de
écriture phonétique qui été en son fond pour des raisons énig-
matiques mais essentielles et inaccessibles un simple relativisme histo
rique que ethnocentrisme le plus original et le plus puissant en passe
de imposer hui la planète il englobe le concept écriture
histoire de la métaphysique et le concept de science Derrida 1967 pp 11-
12 épis émé est un priori historique qui structure un ensemble de
connaissances une époque donnée un inconscient du savoir qui ses
formes et ses règles spécifiques Foucault 1972 284 Le point de vue

Cette comparaison inhabituelle en France parce elle ignore les frontières disciplinaires
entre philosophie et sociologie est monnaie courante aux tats-Unis dans Je cadre de étude
de la critical social theory idée héritée en particulier des travaux de cole de Francfort
Voir CALHOUN 1995)

284
BENATOU CRITIQUE ET PRAGMATIQUE EN SOCIOLOGIE

scolastique est le produit de structures mentales elles-mêmes produites dans


des conditions sociales déterminées de skholè
En un premier sens la déconstruction du logocentrisme apparaît comme
le projet critique le plus radical puisque non seulement les cibles mais les
méthodes analyse de archéologie et de la sociologie critique sont des
formes particulières et dérivées du logocentrisme objet de la déconstruction
En ce sens archéologie est elle aussi plus radicale que la sociologie
critique qui reste enfermée intérieur de Vépistémé propre aux sciences
humaines et prétend adopter une méthode scientifique dont elle néglige la
relativité historique Les trois projets critiques peuvent donc être ordonnés
du point de vue de extension du domaine critiqué de la profondeur de
illusion dévoilée et de la distance de la méthode utilisée égard de la
raison scientifique
Est ici en jeu opposition entre une critique de type kantien dans
laquelle la raison est jugée et juge et une critique de type nietzschéen que
pratiquent Derrida et Foucault dans laquelle la raison elle-même est mise
en question depuis une position plus ou moins non assignable rationnel
lement Kant con la critique comme une force qui devait porter sur
toutes les prétentions la connaissance et la vérité mais non pas sur la
connaissance elle-même ... Nietzsche pense avoir trouvé le seul principe
possible une critique totale dans ce il appelle son perspectivisme
Deleuze 1962 pp 102-103 Du point de vue kantien cette critique ra
dicale apparaît futile et relativiste Mais du point de vue nietzschéen la
critique kantienne est faible et conservatrice parce que même rigoureuse
elle reste réformiste elle ne critique que des usages illégitimes de la raison
sans jamais mettre en question la raison dont elle fait elle-même usage
elle situe ainsi les racines des illusions elle révèle un niveau superficiel
ou extérieur et offre une simple prudence épistémologique titre de remède
ou de réforme est en ce sens que la sociologie critique de la raison
scolastique apparaît peu radicale du point de vue de la déconstruction du
logocentrisme ou de archéologie des épistémé
Cependant il existe un autre axe par rapport auquel ordre de la ra-
dicalité critique inverse Foucault reproche en effet Derrida de conserver
les postulats qui forment armature de enseignement de la philosophie
en France et font de la philosophie une critique universelle de tout
savoir sans analyse réelle du contenu et des formes de ce savoir une
injonction morale ne éveiller sa propre lumière et une perpé
tuelle reduplication elle-même dans un commentaire infini de ses propres
textes et sans rapport aucune extériorité Foucault 1972 pp 283-284
Ce qui est reproché Derrida est idée une critique philosophique
des fondements généraux de tout savoir contient en puissance une critique
et un dépassement de tout savoir effectif La radicalité de la déconstruction
va de pair avec un maintien de autonomie de la philosophie et un usage
de ses moyens analyse les plus classiques le commentaire de textes en
particulier la réflexion générale sans matériau Manque donc la
déconstruction selon Foucault une réflexion critique sur sa propre méthode
Or Bourdieu fait un pas de plus dans cette direction est-à-dire dans la

285
FAIRE DE LA SOCIOLOGIE

critique de la réflexivité simplement philosophique Non seulement il cri


tique Derrida en allant dans le sens de Foucault Bourdieu 1979 579
mais il affirme aussi propos de archéologie Foucault transfère dans
le ciel des idées si je puis dire les oppositions et les antagonismes qui
enracinent dans les relations entre les producteurs et les utilisateurs des
uvres culturelles considérées Bourdieu 19940 64 Foucault est
donc lui aussi selon Bourdieu encore trop rétif laisser pénétrer ex
tériorité des réalités sociales au sein de espace feutré de analyse phi
losophique il en tient une analyse scolastique des savoirs et de leurs
structures qui méconnaît leurs conditions sociales de production et de
circulation La méthode sociologique de Bourdieu lui permet de prétendre
une radicalité plus rigoureuse que la déconstruction et archéologie dont
les méthodes de construction de leur objet relèvent de la variante philo
sophique est-à-dire pure et puriste du point de vue scolastique aux
illusions duquel elle échappe pas faute de réflexivité2
Quelles le ons tirer de cette concurrence des critiques en ce qui concerne
la sociologie de Pierre Bourdieu une part contre les interprétations qui
reprochent la sociologie critique son relativisme ou son autocontradiction
on doit réaffirmer une dernière fois analogie formelle qui existe entre la
philosophie critique kantienne et la sociologie critique bourdieusienne La
sociologie critique est le produit une réflexivité obsessionnelle Bour-
dieu 1992a 209) est-à-dire de la critique permanente de la raison
scolastique par elle-même De même que Kant distingue usage dogma
tique est-à-dire scientifique de la raison et le dogmatisme qui consiste
utiliser la raison sans avoir critiquée au préalable et sans connaître les
limites de sa validité de même on peut distinguer chez Bourdieu usage
sociologique qui est scolastique comme toute recherche scientifique de la
raison critique du point de vue scolastique livré lui-même représenté
de manière exemplaire par la critique philosophique Mais autre part
analogie entre critique kantienne et sociologie critique demeure restreinte
au niveau du seul projet critique La méthode de mise en uvre de la
critique oppose les enquêtes sociologiques de Bourdieu aux analyses trans-
cendantales kantiennes Sa méthode permet justement la critique socio-
logique de se présenter comme plus rigoureuse que toutes les critiques
philosophiques kantienne ou nietzschéenne réduites des produits typiques
de la raison scolastique non reflexive et idéaliste3 Cette méthode sans

propos de Heidegger autre philosophe critique qui influencé Derrida et Foucault


Bourdieu parle précisément de aveuglement spécifique des professionnels de la lucidité
BOURDIEU 1988 8)
On pourrait le montrer en mentionnant un quatrième projet critique celui du philosophe
Jürgen Habermas qui prétend rechercher les conditions transcendantales une communication
rationnelle HABERMAS 1986 Ce projet est kantien et philosophique Dès lors autant les
objectifs démocratiques de la sociologie critique de Pierre Bourdieu sont souvent proches
de ceux de la philosophie de Habermas ne serait-ce que dans leur hostilité la critique
nietzschéenne pratiquée par Foucault et Derrida autant ces deux projets divergent dans la
méthode ils emploient transcendantale et formelle pour Habermas empirique et sociologique
pour Bourdieu BOURDIEU 1997 143 Comme on déjà noté la philosophie de Habermas

286
BENATOUIL CRITIQUE ET PRAGMATIQUE EN SOCIOLOGIE

laquelle la critique de la raison scolastique ne serait un matérialisme


sans matériel ni matériaux Bourdieu 1988 14) doit donc être consi
dérée comme une seconde dimension critique de la sociologie de Pierre
Bourdieu ne serait-ce que parce elle lui permet de prétendre remettre
sur ses pieds la critique philosophique qui marche sur la tête suivant
une stratégie employée par Marx égard de la dialectique de Hegel Marx
1994 510)4
la suite de Durkheim Bourdieu 1977 407 mais aussi Elias
Bourdieu critique la philosophie transcendantale inspiration kantienne au
nom une sociologie matérialiste de la connaissance Comme le dit
Marx avec la présentation de la réalité le processus pratique de évo
lution des hommes] la philosophie autonome perd le milieu nécessaire
son existence Marx 1994 309 Cette répudiation de la philosophie
ne revient cependant pas un empirisme un matérialisme ou un
positivisme philosophiques parce elle incarne dans une méthode cri
tique fondée sur la substitution une epistemologie de la raison polémique
une epistemologie de la raison architectonique Bourdieu Chamboredon
Passeron 1968 209)

autojusti caüon de la critique

La méthode sociologique selon Pierre Bourdieu est inséparablement


une connaissance positive et une critique parce elle reconnaît comme
seule manière adéquate de construire son objet la rupture avec les pré
constructions sociales spontanées et savantes de cet objet La critique ne
incarne pas seulement dans un projet général de mise en question de la
raison scolastique elle est uvre dans chaque rupture spécifique avec
les préjugés et présupposés que rencontre le sociologue au cours de son
travail empirique et théorique Comme chez Marx l]e problème est
plus désormais celui une lutte de la réflexion contre la conscience his
torique mais celui de la lutte contre des obstacles spécifiques déterminés
par une théorie Renault 1995 105 Un des principes les plus carac
téristiques de cette méthode critique est sa capacité autojustification elle
constitue en effet la fois une théorie sociologique des obstacles qui
opposent elle de leur nécessité sociale et de leur sens sociologique
et une théorie du dépassement critique de ces obstacles Il existe une
codétermination réciproque de la méthode analyse et de son domaine

comme analyse kantienne du goût esthétique est critiquée comme scolastique par Bourdieu
BOURDIEU 19940 235)
Nous avons choisi de référer la méthode sociologique bourdieusienne Marx plutôt
Durkheim ou Bachelard les trois auteurs sont cités des titres divers par Pierre Bourdieu)
parce il nous semblé que était là le meilleur moyen de montrer la cohérence des stratégies
de construction de objet propres la sociologie critique Nous nous fondons en particulier
sur interprétation de la critique de économie politique par Renault RENAULT 1995
Les citations de Marx sont extraites de anthologie Philosophie éditée par Maximilien RUBEL
Paris Gallimard Folio-Essais 1994

287
FAIRE DE LA SOCIOLOGIE

application que on retrouve chez Marx La théorie de idéologie ne


vient donc pas seulement opérer la théorisation du pôle subjectif de éco
nomie elle produit aussi autojustification de la méthode génétique et des
concepts de la théorie en lui permettant de se réfléchir comme une démarche
adéquate la suppression des obstacles elle détermine Renault 1995
105 nous soulignons)
Ce principe autojustification se traduit dans écriture sociologique par
insistance sur le fait que objet soumis analyse sociologique lui résiste
particulièrement Marx écrivait ainsi Sur le terrain de économie poli
tique la libre et scientifique recherche rencontre bien plus ennemis que
dans ses autres champs exploration La nature particulière du sujet elle
traite soulève contre elle et amène sur le champ de bataille les passions
les plus vives les plus mesquines et les plus haïssables du ur humain
toutes les furies de intérêt privé Marx 1994 498 Citons quel
ques exemples parmi un très grand nombre extraits des travaux de Pierre
Bourdieu
II est peu de cas où la sociologie ressemble autant une psychanalyse
sociale que elle affronte un objet comme le goût .. La socio
logie est là par excellence sur le terrain de la dénégation du social
Bourdieu 1979 9)
Pourquoi tient-on tant conférer uvre art et la connaissance
elle appelle ce statut exception sinon pour frapper un discrédit
préjudiciel les tentatives nécessairement laborieuses et imparfaites de ceux
qui entendent soumettre ces produits de action humaine au traitement
ordinaire de la science ordinaire Bourdieu 1992b 11)
Depuis les préconstructions sociales spontanées la résistance
objectivation les obstacles sont la fois ce qui ralentit et ce qui met en
branle la sociologie critique dont la violence épistémologique est que
proportionnelle la violence sociale avec laquelle on lui résiste est
pourquoi il faut répéter que la sociologie bourdieusienne est presque tou
jours une sociologie de la culture définie cette fois comme résistance la
sociologie est-à-dire volonté universaliser et de légitimer un arbitraire
social dominant)5 Il ne faut pas en déduire que cette résistance ob-
jectivation propre la culture légitime est un fantasme ou un prétexte
mais plutôt que comme toute théorie scientifique la sociologie critique
est construite même cette résistance dont elle su faire un usage
méthodique La sociologie ... sait que la force des résistances qui lui
seront opposées sera très exactement la mesure des difficultés de la
volonté elle aura pu surmonter Bourdieu 1984 52 Il suffit
ailleurs de lire les premiers travaux de Pierre Bourdieu pour constater
que insistance sur le postulat de non-conscience et la résistance la
sociologie varie souvent en raison inverse de la dignité sociale et culturelle

où le fait que les rares critiques intéressantes est-à-dire sociologiques et constructives


de la sociologie bourdieusienne soient celles qui montrent les problèmes elle pose elle
fonctionne hors de son champ application habituel en particulier dans étude des classes
populaires GRIGNON PASSERON 1989)

288
NATOU CRITIQUE ET PRAGMATIQUE EN SOCIOLOGIE

des agents étudiés Alors que peut être pertinente la retranscription presque
intégrale un long entretien avec un travailleur algérien sous le titre Un
sociologue spontané Bourdieu Darbel Rivet Seibel 1964) les analyses
Homo Academicus sont tout entières construites contre les résistances
et les objectivations partielles courantes chez les intellectuels et les
scientifiques qui se prétendent capables analyser leurs pratiques et leurs
discours

objectivité du subjectif

Ainsi parce que la construction un objet sociologique passe par la


déconstruction des préconstructions sociales et politiques de cet objet elle
suppose de la part du sociologue une véritable conversion de la manière
la plus commune de penser et de vivre la vie intellectuelle une sorte
epoche de la croyance communément accordée aux choses de la culture
et aux manières légitimes de les aborder Bourdieu 1992b 260 Ce
pendant cette construction de objet et cette conversion du sujet sont des
produits typiques de la raison scolastique Ils doivent donc eux-mêmes faire
objet un usage critique parce que le projet critique et la méthode
critique se combinent plutôt ils ne se juxtaposent ils aboutissent une
double rupture est-à-dire une prise en compte des effets scolastiques
de objectivation sociologique Si déconstruire ordre de apparence
socialement constituée Bourdieu 1992a 213 est indispensable pour
construire objet sociologique il ne faut pas oublier que cette apparence
elle-même fait partie de objet et des effets sociaux déterminés Comme
le dit Marx dans toute science historique et sociale en général il faut
toujours retenir que le sujet ... est donné aussi bien dans la réalité que
dans le cerveau Marx 1994 478)
Le principe enjeu ici est celui de objectivité du subjectif Bourdieu
1980 pp 235-236 qui oblige le sociologue tenir compte du rôle social
joué dans son objet par les préconstructions il dans un premier temps
critiquées pour construire ce même objet est la lumière de ce principe
que doivent être compris des concepts comme intérêt ou illusio qui
rappellent au sociologue que contrairement lui6 les agents sociaux sont
engagés et investis dans le jeu social il décrit et que cet engagement
des effets sociaux spécifiques comme un sens pratique de ce jeu social
est-à-dire une disposition bien jouer sans réfléchir une certaine
incapacité adopter un point de vue distant et global sur le jeu social lui-

Ou comme lui en tant engagé en particulier dans le jeu social de la recherche scientifique
et agent social comme les autres En parlant engagement investissement ou de libido
Bourdieu cherche insister sur la dimension pratique de intérêt ou de Villusio BOURDIEU
1994b pp 151-153 expression illusionnisme social ACCARDO 1991 au contraire est
malheureuse car elle suggère une illusion intellectuelle est situer dans ordre des
représentations susceptibles être transformées par cette conversion intellectuelle que on
appelle prise de conscience ce qui se situe dans ordre des croyances est-à-dire au plus
profond des dispositions corporelles BOURDIEU 1994b 126)

289
FAIRE DE LA SOCIOLOGIE

même un intérêt pour et un intéressement aux enjeux réussites et échecs


ou gains et pertes de ce jeu social et une méconnaissance relative des
rapports de domination qui le structurent
De cette application vigilante de la critique de la raison scolastique
la méthode critique sociologique résulte donc une dernière étape de la
construction de objet après le moment critique qui construit objet
sociologique contre ses préconstructions sociales vient un moment géné
tique qui reconstruit et explique expérience subjective des agents sociaux
partir de leur insertion dans les structures objectives propres objet
étudié7 Tout au contraire de la philosophie allemande qui descend du
ciel sur la terre on élève ici de la terre au ciel autrement dit on ne part
pas de ce que les hommes disent imaginent se représentent ni non plus
de ce que on dit pense imagine et se représente leur sujet pour en
arriver homme en chair et en os est partir des hommes réellement
actifs et de leur processus de vie réel que on expose le développement
des reflets et des échos idéologiques de ce processus Marx 1994 308)
Cette stratégie génétique comme les autres des effets sur écriture
sociologique Elle commande en effet usage important que la sociologie
bourdieusienne fait du discours indirect ou de la présentation de données
brutes et exemplaires au sein des textes sociologiques encadrés conte
nant des extraits entretiens des citations des photographies) dont on
trouvera des exemples dans bien des articles publiés dans Actes de la
Recherche en Sciences sociales
Les encadrés mettent en page objectivité du subjectif est-à-
dire la réalité et importance sociale de représentations et de pratiques que
analyse sociologique révèle comme situées et partielles les données
empiriques intérieur du cadre manifestent le point de vue des agents
sociaux alors que le cadre indique la distance critique égard du monde
social conquise par le sociologue8 De même dans le discours indirect les
concepts indigènes sont utilisés au sein même de analyse sociologique
généralement entre guillemets Ce moment génétique de analyse pose en
fait de sérieux problèmes écriture et de lecture en tant il passe par la
reproduction sociologique un discours social En effet seule la conversion
sociologique garantit aux reproductions de discours partiaux et partiels leur
statut exemples de réengendrement sociologique de la nécessité et de la
cohérence sociales du point de vue des agents étudiés ambiguïté du
discours indirect libre est encore plus caractéristique de ces problèmes de
lecture et écriture elle oblige des réexplicitations périodiques du point
de vue du texte Par exemple propos de certains philosophes Derrida
Foucault Barthes etc. et de leur rapport au champ universitaire Bourdieu
écrit Ils apparaissent comme des hérétiques Eglise ou si on préfère

est la théorie des champs qui fournit les principes de analyse de ces structures sociales
et mentales et des luttes sociales dont elles sont les conditions et le produit Voir BOURDIEU
1992a et(19920)
Ces encadrés et en particulier les photographies résultent aussi de la recherche consciente
de interférence entre sociologie critique et critique sociale BOURDIEU HAACKE 1994 110)

290
BENATOUIL CRITIQUE ET PRAGMATIQUE EN SOCIOLOGIE

comme des sortes de free-lance intellectuals installés dans Université


même ou du moins pour faire un jeu de mot la Derrida dans les marges
ou les marches un empire académique menacé de toutes parts par in
vasion des Barbares est là bien sûr la vision des dominants Bourdieu
1984 299 Les rappels la distance critique sont indispensables pour
faire contrepoids explicitation de jugements indigènes au sein même du
discours analytique de la sociologie critique9

La critique sociale

Aux introductions des textes bourdieusiens qui désignent les obstacles


tout contre lesquels se construit analyse sociologique répondent les
conclusions de ces textes qui prétendent souvent tirer des le ons normatives
de analyse scientifique la différence des chapitres précédents celui-
ci est et veut être une prise de position normative fondée sur la conviction
il est possible de tirer de la connaissance de la logique du fonctionnement
des champs de production culturelle un programme réaliste pour une action
collective des intellectuels Bourdieu 1992b 461 Ces passages ra
rement aussi clairement isolés des analyses sociologiques descriptives
appellent autres principes de lecture qui ressortissent un troisième type
de critique la critique sociale Walzer 1996)
Il faudrait bien sûr comparer usage politique auquel la sociologie
critique se prête selon Bourdieu usage de la raison caractéristique de la
philosophie des Lumières si ce est que les puissants aujourdhui
les médias et les élites économiques et politiques ne sont plus le despotisme
et la superstition religieuse on la lise partir de Bachelard il est
de science que du caché ou de Marx sans distinction entre essence et
apparence idée de science aurait pas de sens la critique suppose que
opération fondamentale de la science consiste dévoiler Ce dévoilement
une dimension politique ne serait ce que parce il conteste les définitions
légitimes de la réalité sociale et politique en vigueur dans le monde social
et il révèle les mécanismes officieux qui agissent derrière les représen
tations officielles que les dominants donnent de leurs positions Bourdieu
1994b pp 243-244)
On peut mettre rapidement en lumière les principes spécifiques qui
rendent intelligible le passage de la méthode critique la critique sociale
et politique10 Le premier principe peut être qualifié de spinoziste Spinoza
tient en effet que la liberté réelle de homme est fondée sur la connaissance
de ce qui le détermine penser et agir de telle ou telle manière Or selon
Bourdieu les analyses sociologiques peuvent montrer leur lecteur combien
la pratique de la réflexivité qui les produites permet de porter au jour son
propre inconscient social et de en libérer la manière spinoziste au
moins partiellement

Sur les problèmes que pose le discours indirect libre quand il explicite le point de vue
des dominants sur les dominés voir GRIGNON PASSERON 1989) pp 142-143
10 Pour une analyse détaillée de intellectuel Bourdieu voir MAUGER 1995)

291
FAIRE DE LA SOCIOLOGIE

Mais cette exhortation la liberté conquise contre les determinismes


sociaux Bourdieu 19940 11 reste adressée des individus et donc
pas enjeu directement politique contrairement au principe de dénatura
lisation Selon ce dernier la mise au jour de la dimension sociale historique
et politique des determinismes permet de les relativiser de détruire idéo
logie qui les représente comme des produits une quelconque fatalité
économique technique ou naturelle La politique reprend ainsi non seule
ment ses droits en vertu de idée selon laquelle ce que histoire fait
histoire peut le défaire mais aussi son efficacité puisque la sociologie
fournit une analyse objective des problèmes sociaux qui peut servir de base
intervention politique Bourdieu retrouve ici insistance durkheimienne
sur importance politique de histoire dont la connaissance rend seule
possible une action politique réelle et non pas seulement conjoncturelle
Durkheim 1938 pp 18-20)
Le dernier principe de la transformation de la critique des armes en
arme de la critique pour reprendre une formule de Marx consiste dans
le projet de réunir des intellectuels et non pas seulement des sociologues
dans des actions la fois symboliquement efficaces et politiquement
complexes rigoureuses sans concession Bourdieu Haacke 1994 111
Il agit associer des analyses de la réalité sociale un engagement poli
tique et des talents de communication pour inventer de nouveaux moyens
action proprement intellectuels qui remplaceraient en particulier la forme
Affaire qui inventée par Voltaire et réinventée de Zola Sartre est
hui entièrement aux mains des médias La misère du monde ou
vrage très singulier dans uvre de Bourdieu Bourdieu et al. 1993) est
une tentative originale de mise en uvre de cette politique intellectuelle
de la critique et ne peut être lue que dans cette perspective sous peine
apparaître comme une recherche sociologique contestable qui juxtapose
des cas sociaux dont la réunion ne peut prétendre constituer un objet
sociologique construit Sur bien des points on pourrait comparer cet ouvrage
aux uvres de Hans Haacke que Bourdieu considère comme exemplaires
du point de vue de la politique intellectuelle Bourdieu Haacke 1994)
On comprendra finalement très bien le rôle respectif de ces trois principes
bourdieusiens de mise en uvre de la critique sociale ainsi que leur
dépendance égard de la méthode sociologique et du projet de mise en
question de la raison scolastique en lisant de près ce post-scriptum
normatif un texte sur le champ journalistique Dévoiler les contraintes
cachées qui pèsent sur les journalistes et ils font peser leur tour sur
tous les producteurs culturels ce est pas est-il besoin de le dire
dénoncer des responsables mettre index des coupables est tenter
offrir aux uns et aux autres une possibilité de se libérer par la prise de
conscience de emprise de ces mécanismes et proposer peut-être le pro
gramme une action concertée entre les artistes les écrivains les savants
et les journalistes ... Seule une telle collaboration permettrait de travailler
efficacement la divulgation des acquis les plus universels de la recherche
et aussi pour une part universalisation pratique des conditions accès
universel Bourdieu 1994a nous soulignons)

292
NATOU CRITIQUE ET PRAGMATIQUE EN SOCIOLOGIE

Lire la sociologie pragmatique

action pragmatique

En quel sens est-ce en tant que pragmatiques que les travaux de


sociologie des sciences et des techniques de Michel Call et de Bruno
Latour et les travaux de sociologie de la justification ou de la coordination
de Luc Boltanski et de Laurent Thévenot peuvent être compris comme des
représentants une même approche sociologique Vincent Descombes
bien montré que est Peirce et Kant que le terme pragmatique doit
ici être référé parce il met action au centre de analyse comme
indique son etymologie Descombes 1991 Kant oppose en effet la
connaissance physiologique qui se demande ce que la nature fait de
homme et la connaissance pragmatique de ce que homme être libre
de ses actes mot mot être de libre activité fait ou peut et doit faire de
lui-même est-à-dire une connaissance de homme en sa qualité de
citoyen du monde Kant 1986 939 Cette opposition entre connais
sance physiologique et pragmatique donne une première idée du projet
théorique de la sociologie pragmatique La sociologie critique contre le
naturalisme mais sur le modèle épistémologique des sciences de la nature
étudie ce que la société fait de homme originalité pragmatique
consiste dès lors recentrer la sociologie sur ce que fait homme ce il
fait de lui-même et des autres les actions il entreprend et assume les
discours il tient et soutient Ce principe général est susceptible de bien
des applications et on comprend il existe des différences importantes
entre les divers représentants de approche pragmatique Ces différences
ne seront on déjà noté mentionnées en passant
Un problème historique se pose cependant Il existe une approche so
ciologique réputée celle de Ecole de Chicago qui mériterait tout autant
être qualifiée de pragmatique dans le sens qui vient être défini non
seulement parce elle est héritière du pragmatisme américain par in
termédiaire de Dewey et de Mead mais surtout parce elle propose une
description très élaborée de action en société de son déroulement et de
ses contextes comme montré un des grands représentants de cette
tradition Strauss 199l)11 Ce fait ne disqualifie pas le sens qui vient être
donné pragmatique mais exige que le projet théorique de la sociologie
pragmatique soit compris partir de la définition spécifique de action
il propose

invention de la pragmatique

Les influences qui ont contribué la naissance du projet de la sociologie


pragmatique sont nombreuses Latour 1996 55 31) nous revien-

11 Pour un exposé des stratégies sociologiques élaboration des travaux de cole de


Chicago on se reportera au dernier livre Howard Becker qui se donne modestement pour
un manuel usage des étudiants répertoriant les trucs du métier de sociologue BECKER
1998)

293
FAIRE DE LA SOCIOLOGIE

drons mais il nous semble elles jouent un rôle moins important que le
cadre dans lequel est construit approche pragmatique dont on peut faire
remonter la naissance si on exige une date La vie de laboratoire de
Bruno Latour et Steve Woolgar publié en 1978 Le regard pragmatique
est en effet construit épreuve un objet spécifique les sciences et les
techniques et est progressivement défini par différence avec les approches
classiques de la sociologie des sciences12
Or le principe caractéristique de tout discours sur les sciences qui ne
provient pas des scientifiques eux-mêmes est le suivant Les scientifiques
font ou pensent autre chose que ce ils prétendent faire ou penser
Ce principe permis epistemologie de se construire en se distinguant
du discours des scientifiques sur la science comme une analyse des théories
scientifiques13 Or est aussi par son intermédiaire que la sociologie des
sciences constitué en objet les institutions la culture et les pratiques des
scientifiques plutôt que leurs théories et leur idéologie En fait la distinction
entre ce que les scientifiques font et ce il disent se déplace ce ils
font cela peut être découvrir des lois universelles et priori malgré
leur parti pris empiriste) manipuler des instruments et des appareils de
mesure malgré leur intérêt pour les théories ou encore écrire des
articles rechercher des crédits participer des colloques Ainsi
ce principe est pragmatique en ceci il définit au moins négativement
le domaine de ce que les scientifiques font est-à-dire de leurs actions
La stratégie de contournement du discours explicite de la science il
définit passe par la mise en lumière opérations théoriques ou pratiques
effectivement effectuées par les scientifiques mais sur un mode officieux
ou simplement implicite
On peut alors représenter la construction de approche pragmatique
comme une généralisation progressive de ce principe de découverte un
domaine actions Alors que dans la sociologie des sciences un usage
critique est fait de ce principe pour justifier une description relativiste des
sciences Bruno Latour tente depuis plusieurs années de donner la priorité
au contenu pragmatique du principe abord travers opposition entre
la science en train de se faire et la science faite Latour 1989 puis
grâce la distinction entre la traduction et la purification Latour
1994)i4 dimension critique de opposition est ici subordonnée la

12 Sur la sociologie des sciences ou les science studies) son origine son rapport
epistemologie les différents courants qui la composent et les positions de école de Paris
on se reportera CALL LATOUR 1990) Introduction PICKERING 1992 STENGERS
1993) pp 11-23 et PESTR 1995)
13 On trouvera des formulations classiques de ce principe chez HUSSERL Le positiviste
considéré dans la pratique comme savant le savant considéré au moment de la réflexion comme
positiviste ou chez BACHELARD Dites-nous ce que vous pensez non pas en sortant du
laboratoire mais aux heures où vous quittez la vie commune pour entrer dans la vie scienti
fique
14 intérêt de Bruno Latour pour le problème de la distinction entre Modernes et Non-
Modemes LATOUR 1984 1994 et 1996 le contraint cependant aussi faire un usage critique
du principe pragmatique destiné révéler la contradiction entre le discours des Modernes et
leurs pratiques non-modernes De ce point de vue Bruno Latour retrouve bien des catégories

294
BENATOUIL CRITIQUE ET PRAGMATIQUE EN SOCIOLOGIE

constitution un nouveau domaine objets celui des opérations singulières


mais répétées qui construisent la science fermer des boîtes noires
écrire des textes qui résistent aux assauts un environnement hostile
traduire les intérêts des autres etc Latour 1989 La sociologie prag
matique des sciences étudie pas les scientifiques pour eux-mêmes et par
opposition la science elle décrit plutôt comment les scientifiques font
exister ensemble des institutions des objets des outils et des théories qui
constituent la science et les techniques est-à-dire par quelles actions ils
les construisent Il ne agit ni de décrire les pratiques des savants ni
analyser les théories scientifiques alternative classique de la sociologie
et de epistemologie des sciences mais de dégager la dimension perfor
mative ou pragmatique qui unit les scientifiques la science

Pluralisme et symétries

expression citoyen du monde employée par Kant résume bien le


cadre partir duquel le projet pragmatique veut comprendre action la
rencontre une personne on parlera plus loin un actant et un lieu
dans pour et par lequel se déploient des actions par différence avec la
gestion par un acteur de contraintes ou la socialisation un agent dans des
structures Cependant Kant semble présupposer il existe une seule dé
finition de la personne le citoyen et un seul monde Le sociologue prag
matique en revanche constate que homme fait bien des choses de lui-
même autrui ou des choses dans bien des mondes différents Il faut en
fait entendre le mot action dans la sociologie pragmatique au sens le
plus large possible Tout verbe personnel ou presque désigne une action
Ce que fait homme ce peut être construire une théorie appliquer une
catégorie se justifier dénoncer associer autres hommes abstenir
agir etc activité et la passivité la pratique et le discours action et
la réflexion sont des distinctions internes au domaine des actions étudié par
la sociologie pragmatique
Se pose alors le problème de la mise en ordre du très grand nombre
actions diverses rencontrées au cours du travail de terrain Quelle stratégie
descriptive ou explicative adopter originalité du projet pragmatique
réside en grande partie dans la solution donnée ce problème celle du

de la théorie de la pratique de Pierre Bourdieu que ce soit le modèle de opposition entre


officiel et officieux est la parenté pratique qui fait les mariages est la parenté officielle
qui les célèbre BOURDIEU 1980 282 LATOUR 1996) le secret de polichinelle qui
unit pratiques et discours BOURDIEU 19940 183 LATOUR 1996 49 ou la référence au
Traité théologico-politique de Spinoza BOURDIEU 19920 LATOUR 1984 2e partie Latour
est conscient de cette difficulté il affirme que est la notion même de pratique qui
provient de exigence imposée par les Modernes LATOUR 1996 48 Tout le proOlème
est alors de montrer comment la théorie est une modalité ou un élément parmi autres de la
pratique et non pas seulement un écho déformé ou trompeur de celle-ci Comme le dit Bruno
Latour il faut oOtenir le travail de purification mais comme un cas particulier du travail de
médiation LATOUR 1991 183 et aussi LATOUR 1996 60)

295
FAIRE DE LA SOCIOLOGIE

pluralisme Ce premier principe marque un refus de la stratégie sociologique


qui aurait consisté ordonner les différents types actions selon leur poids
ontologique ou selon leur place dans la chaîne des causes et des effets Si
la sociologie pragmatique accorde une grande attention aux articulations
des différents types actions et de situations entre elles elle refuse tout
principe de réduction une catégorie actions une autre est-à-dire
toutes les procédures de hiérarchisation et de généalogie qui assimilent pour
expliquer Latour 1984 Irréductions De même que le monde scolastique
avait horreur du vide celui des explications sociales et causales horreur
de ces ontologies géométrie variable qui obligerait redéfinir aussi bien
les actions que les acteurs Latour 1996 78)
Le principe du pluralisme exige du sociologue pragmatique il se
donne pour tâche de construire des systèmes actions cohérents qui rendent
compte de la diversité il rencontre sur le terrain en termes de coexistence
de plusieurs régimes action Corcuff 1995 112 où la prédilection
de la sociologie pragmatique pour la prolifération des régimes le régime
action planifiée Thévenot 1995) le régime de familiarité Thévenot
1994) etc De même côté des six régimes de justification ou cités
identifiés par Luc Boltanski et Laurent Thévenot dans De la justification
esquisse déjà la figure une cité verte Lafaye Thévenot 1993
Latour 1995)
De cette importance du pluralisme se déduit usage constant que la
sociologie pragmatique fait du principe de symétrie Ce principe abord
été proposé par David Bloor comme un des postulats méthodologiques
du programme fort en sociologie des sciences ce dernier affirme que la
sociologie doit expliquer de la même manière le vrai et le faux les réussites
et les échecs scientifiques les théories en vigueur et les théories abandonnées
Bloor 1976 Or dans le cadre de approche pragmatique le principe de
symétrie est généralisé symétrie des humains et des non-humains des
Modernes et des Non-Modernes symétrie des sciences de la Nature et des
sciences sociales symétrie de action et de la justification des causes et
des raisons de action etc Nous reviendrons sur ces applications du
principe important est ici que la symétrisation apparaît comme une stra
tégie systématique de refus des hiérarchies et des réductions Dans étude
des sciences le sociologue pragmatique doit construire la symétrie défaite
en permanence par les acteurs entre le travail de construction des résultats
scientifiques par les chercheurs dans leurs expériences et leurs articles
une part et les faits scientifiques comme propriétés découvertes dans la
Nature autre part Latour Woolgar 1988 Latour 1989 Si la sociologie
pragmatique ne tend faire appel au principe de symétrie que dans les
grandes occasions théoriques il ne faut pas négliger le fait que la simple
description de plusieurs régimes action mis sur le même plan suppose
autant de symétrisations Identifier six régimes de justification Boltanski
Thévenot 1991 suppose de prendre chaque fois le contre-pied des acteurs
savants ou ordinaires qui le plus souvent hiérarchisent ces régimes entre
eux et prétendent que un des régimes prime sur les autres Ainsi chaque

296
BENATOUIL CRITIQUE ET PRAGMATIQUE EN SOCIOLOGIE

nouvelle symétrie construite par le sociologue même locale élargit les


limites du pluralisme15

Suivre les actants

Parce que la construction de approche pragmatique va de pair avec la


découverte un nouveau domaine objets nous procéderons de manière
inductive pour décrire les principes sociologiques de la pragmatique Au
lieu de définir ses opérations épistémologiques principales et en déduire
certains principes écriture et de lecture comme pour la sociologie critique
nous prendrons pour point de départ étrangeté même des objets et des
textes pragmatiques
Les sociologues pragmatiques sont souvent conscients de la surprise ou
du dépaysement sociologiques que suscite la lecture de leurs textes Point
de groupes de classes sociales ouvriers de cadres déjeunes de femmes
électeurs etc. auxquels nous ont habitués aussi bien les science sociales
que les nombreuses données chiffrées qui circulent hui sur la société
... cet ouvrage regorge en revanche une multitude êtres qui tantôt
humains tantôt choses apparaissent jamais sans que soit qualifié en même
temps état dans lequel ils interviennent Boltanski Thévenot 1991
11)16 où provient cette multitude êtres et cette disparition de
identité sociale classique des individus
Parce elle prend pour objet abord les actions et toutes les actions
la sociologie pragmatique ne présuppose aucune anthropologie qui fixerait
priori les traits socialement pertinents des personnes elle étudie La
sociologie pragmatique admet autant acteurs ou de personnes que de types
actions et aucune de ces figures ne sera figée aucune de ces interprétations
des personnes définitive Dodier 1991 450 En fait comme la prag
matique linguistique Armengaud 1985 7) bien que dans un contexte
différent la sociologie pragmatique remet en question la priorité de la
compétence sur la performance et définit les acteurs compétences partir
des actions performances et non inverse Il faut noter ici influence de
la sémiotique de Greimas laquelle la sociologie pragmatique emprunte la
notion ïactant pour désigner le sujet de action sans déterminer priori
son statut et son identité Call Latour 1981 note La sociologie
pragmatique ne parle donc ni de personnes psychologiques ou sociales ni
de personnes morales ou juridiques mais de personnes actantielles Bol
tanski 1990 266 Les personnes ne sont en ce sens personne hors de
leurs actions
En fait définir une personne au moyen une de ses identités ou de ses
compétences son caractère sa nationalité sa profession un acte) corres
pond justement une action particulièrement importante la qualification
Boltanski 1991 56 Si les personnes changent effectivement souvent
état dans les analyses pragmatiques ce est pas parce elles sont libres

15 Sur les enjeux de ce choix pluraliste voir TH VENOT 1992)


16 On trouve une remarque similaire chez Bruno Latour LATOUR 1989 349)

297
FAIRE DE LA SOCIOLOGIE

de changer de personnalité ou de rôle social au gré des situations est


plutôt le résultat des actions de qualification opérées par autres personnes
ou par elles-mêmes dans leurs discours insultes dénonciations narrations
etc. qui mettent toujours en jeu une anthropologie une certaine définition
des compétences pertinentes des personnes par rapport la situation Dès
que libéré de la contrainte du portrait sociologique des acteurs observateur
est attentif ensemble des scènes particulières il est frappé par incessant
travail interprétatif des personnes pour ajuster les circonstances elles
rencontrent des catégories générales Dodi er 1991 440 est avoir
une conception trop réduite de action et du discours que de croire que la
seule manière de faire quelque chose avec des mots consiste baptiser un
bateau ou célébrer un mariage le discours manipule sans cesse des per
sonnes et des qualifications en les liant les unes aux autres Ainsi les
scientifiques bâtissent des forteresses dans leurs articles ou déplacent les
frontières entre la nature et la société dans leurs controverses Latour 1989)
La sociologie pragmatique ici encore développe certains principes de
la pragmatique linguistique en particulier le refus accorder une priorité
emploi représentatif du langage ainsi que la prise en compte des sujets
parlants ordinaires Ainsi de même que les états-personnes passifs de
destinateur et destinataire un message univoque sont remplacées dans la
pragmatique linguistique par des co-énonciateurs du discours intervenant
en permanence dans la construction du sens Eluerd 1985 79) les acteurs
et les agents sont remplacés dans la sociologie pragmatique par les per
formances actants capables de construire et de déconstruire par leurs
pratiques et leurs discours les qualifications des situations dans lesquels ils
agissent

Modéliser
Aussi étonnant que la disparition des agents et des acteurs le style
pragmatique combine analyse philosophique de distinctions et de caté
gories et la description empirique de courtes séquences actions Comme
bien noté Nicolas Dodier la sociologie pragmatique résulte un nouveau
rapport la philosophie qui elle emprunte des concepts voire des systèmes
pour décrire avec précision les régimes action elle observe sur le
terrain Cette sociologie analytique Dodier 1991 447 en effet pour
principe méthodologique de construire des modèles qui rendent compte de
la spécificité des actions observées qui en identifient les traits pertinents
au niveau des dispositifs qui les soutiennent et des compétences qui les
produisent17
Ces modèles descriptifs ne sont donc ni des reconstructions de la réalité
sociale et de ses structures objectives ni des modèles prédictifs de certains
phénomènes ou comportements comme peuvent en élaborer les écono-

17 Sur approche de enquête sociologique observation collecte de données qui rend


possible ce travail il faut se reporter excellent exemple des trois sociologues qui fournit
une comparaison très claire des procédés critiques et pragmatiques enquête et objectivation
DODIER 1991 pp 436-451)

298
NATOU CRITIQUE ET PRAGMATIQUE EN SOCIOLOGIE

mistes Ils résultent opérations explicitation des présupposés des ré


férences des points appui ou des cibles des discours que les personnes
produisent par exemple au cours un conflit Le travail de modélisation
vise reconstituer la compétence laquelle les acteurs doivent pouvoir
avoir accès pour produire dans des situations déterminées des arguments
acceptables par autres Boltanski 1990 6l)18 chaque régime ac
tion on peut ainsi faire correspondre une grammaire qui en définit les
principes
On notera alors que existence de ces grammaires montre que la so
ciologie pragmatique est bien différente une philosophie de la liberté ou
de autonomie des personnes elle révèle les conditions subjectives et
objectives les compétences et les dispositifs qui sont requis pour mener
bien des actions habituellement considérées comme faciles et spontanées
parce que discursives ou subjectives et donc arbitraires se justifier critiquer
dénoncer ou routinières et automatiques enregistrer mesurer ou trans
porter généraliser pour les scientifiques est plutôt la possibilité pour
les personnes du passage un régime action un autre qui introduit un
certain degré de liberté dans leurs actions bien que ce dernier ne puisse
non plus effectuer de manière arbitraire19 La modélisation combine donc
explicitation et systématisation pour décrire les compétences complexes
mises en uvre dans le cours ordinaire mais structuré des actions compé
tences qui ont un sens actantiel plutôt anthropologique Boltanski 1990
61 En effet la pragmatique ne peut reprendre la sémantique naturelle
de action intentions dispositions causes etc. puisque celle-ci est un
enjeu des actions elle analyse comme le sont les qualifications des
personnes qui agissent Quéré 1990 Si la dénonciation une personne
par une autre suppose la révélation un motif caché ou une disposition
pathologique chez la personne accusée ces catégories deviennent dès lors
des objets pour la pragmatique qui va les intégrer une grammaire de la
dénonciation plutôt que de chercher si elles ont une valeur explicative ou
anthropologique générale
La construction de modèles constitue donc le principe central de la
méthode pragmatique et apport spécifique du sociologue pragmatique au
discours scientifique sur le monde social Faire passer le sens du statut

18 Sur la question des modèles voir CHATEAURAYNAUD1991a) pp 446-451


19 Sur ce point voir BOLTANSKI TH VENOT 1991) 267 Caractériser approche prag
matique en opposant approche critique par une attention renouvelée la complexité des
stratégies individuelles plutôt aux structures et aux normes sociales nous semble donc très
insuffisant et plutôt ironique dès lors que est précisément de cette manière que la sociologie
de Pierre Bourdieu est définie contre le structuralisme BOURDIEU 1980 chap en particulier
Il vaudrait mieux dire que est analyse du rapport entre stratégies individuelles et structures
sociales qui change de sens quand on passe une sociologie autre Là où approche critique
tend intéresser aux structures en tant elles contraignent les pratiques des agents et il
faudrait nuancer cette affirmation trop générale comme le montre étude des logiques
pratiques BOURDIEU 1980 livre 2) approche pragmatique souligne que les capacités re
flexives de ces mêmes agents leur permettent aborder les structures comme des ressources
ou des cibles de leurs actions ceci près là encore que usage de ces ressources obéit
des règles complexes propres chaque régime action)

299
FAIRE DE LA SOCIOLOGIE

de sens vécu ou agi celui de sens représenté demande un travail de


traduction Descombes 1991 426 était-déjà là le sens fondamental
du principe pragmatique uvre dans analyse des sciences

Les choses

côté acteurs diversement qualifiés on rencontre dans les textes


pragmatiques autres actants moins insaisissables mais plus étranges en
particulier des objets techniques des boîtes noires des inscriptions des
non-humains coquilles Saint-Jacques ferments lactiques ou quasars La-
tour 1989 Call 1986) mais aussi des Cités des Mondes des
dispositifs Boltanski Thévenot 1991 Qui sont ces êtres
Si la sociologie pragmatique en tenait aux compétences des acteurs
elle aboutirait probablement une sorte de représentation stroboscopique
de la vie sociale proche de celle de ethnométhodologie dans laquelle les
situations sont malléables au gré de engagement imprévisible de leurs
compétences par les personnes Or le cours ordinaire des actions obéit
certaines contraintes suppose une continuité et une stabilité qui lui permet
évoluer sans se disloquer Nous cherchons montrer la fa on dont les
personnes font face incertitude en appuyant sur des objets pour confec
tionner des ordres et inversement consolident les objets en les attachant
aux ordres construits Boltanski Thévenot 1991 31 Les ordres qui
consistent dans des principes ou êtres métaphysiques Boltanski 1990
73) auxquels les personnes font référence dans leurs actions pour les
justifier pour juger autrui pour le critiquer ou pour qualifier une situation
et les objets sur lesquels appuient les personnes pour stabiliser certaines
interprétations une situation sont pragmatiquement indispensables aux
personnes Parce ils sont sans cesse engagés dans les actions titre
individuel ou sous forme de dispositifs complexes les choses et les prin
cipes doivent ainsi être considérés comme des actants Thévenot 1990
pp 58-60)
Bien que les sociologues pragmatiques insistent souvent sur importance
de la prise en compte du rôle des choses dans la vie sociale Thévenot
1994 Latour Johnson 1988) bien que Latour et Call les aient les
premiers placées au centre de leur approche des sciences et des techniques
sous la forme une symétrie entre humains et non-humains le caractère
contre-intuitif de ce principe peut persister du point de vue même de
approche pragmatique insistance pragmatique sur les qualifications
semble en effet impliquer une attention particulière égard du caractère
socialement construit de toute objectivité de la malléabilité des choses et
de la variété des usages auxquels elles se prêtent Comment peut-on alors
dans le même temps attribuer aux objets une apparente activité propre
En fait est de insistance même sur les qualifications est issue at
tention portée aux choses Bien que les objets puissent être qualifiés et
manipulés de manière diverse ces usages dépendent en partie des objets
eux-mêmes ils ne sont pas arbitraires Les non-humains ils soient
choses êtres vivants ou objets techniques résistent certains usages et

300
BENATOUIL CRITIQUE ET PRAGMATIQUE EN SOCIOLOGIE

sont donc indéniablement origine de contraintes pour action Boltanski


Thévenot 1991 pp 30-31 Selon les contextes ailleurs les résistances
et les contraintes propres aux choses varient Alors que les êtres étudiés
par les scientifiques ou des objets techniques en cours élaboration sont
difficiles contrôler et domestiquer mais indispensables pour action
humaine Call 1986) les actions des objets quotidiens sont souvent
prévisibles et fiables En fait la sociologie pragmatique peut décrire dif
férents régimes de rapports aux choses par exemple le rapport de familiarité
des objets quotidiens Thévenot 1994 On observe que les personnes
ont souvent recours ces derniers pour coordonner des actions et stabiliser
des relations humaines Latour Johnson 1988 ou pour servir de guides
dans le règlement de conflits et la constitution de compromis Boltanski
Thévenot 1991 pp 339-341 Parce il existe un répertoire varié ac
tions propres aux objets il faut leur reconnaître un statut actants part
entière est-à-dire une contribution relative dans la construction ou la
transformation un grand nombre de situations sociales

Pragmatique et sociologies

Le principe de modélisation définit donc pour la sociologie pragmatique


une rupture de fait avec activité des personnes ordinaires qui ont gé
néralement ni le temps ni intérêt pour procéder ces descriptions
complexes de leurs actions rupture qui lui permet de se constituer comme
science sans pour autant prétendre comme la méthode critique une rupture
de droit avec expérience ordinaire Or cette proximité relative égard
de expérience des personnes ordinaires semble complémentaire dans ap
proche pragmatique une distance accrue égard de la sociologie et des
sciences sociales en général
La plupart des travaux pragmatiques abordent en général les autres
approches sociologiques plus comme des objets parmi autres que comme
des concurrentes Caractéristique de cette attitude est utilisation par Michel
Call et Bruno Latour un principe de symétrie généralisé qui prescrit
une impartialité identique du chercheur égard des sciences sociales et
des sciences de la nature Ce principe est fondé sur idée que les sciences
sociales ne peuvent expliquer les pratiques des chercheurs parce que les
réalités utilisées par les sciences sociales les contraintes économiques les
classes sociales etc. sont des enjeux des controverses scientifiques20
propos de Pasteur Bruno Latour écrit par exemple Les explications
sociologiques ailleurs rares sont faibles côté du coup de génie pro
prement sociologique des pastoriens et de leurs alliés hygiénistes qui
refondent carrément le lien social pour inclure action des microbes On
ne peut réduire action du microbe explication sociologique puisque
action du microbe redéfinit la société et aussi la nature et tout le saint-
frusquin Latour 1984 45 Le même raisonnement est appliqué des

20 Pour une présentation très claire de la méthode de symétrie généralisée voir CALL
1986 On se reportera aussi LATOUR 1991 pp 32-34 ainsi CALL LATOUR 1992)

301
FAIRE DE LA SOCIOLOGIE

controverses sur la phrénologie Edimbourg au 19e siècle On effectua


en public des dissections pour déterminer si on pouvait ou non prédire
la structure interne du cerveau partir de la forme extérieure du crâne
comme le prétendaient les phrénologues Si oui les phrénologues avaient
raison et la société était plus constituée de classes ... Latour 1989
311 Il est pour le moins difficile de rendre intelligibles ces arguments
dans le cadre une sociologie critique comme le montre accusation de
nihilisme subjectiviste portée par Pierre Bourdieu contre Bruno Latour
Bourdieu 1994b pp 93-94 Faut-il alors en déduire que approche prag
matique dès lors elle tient ainsi distance les autres sociologies est
plus elle-même sociologique La conclusion est hâtive En effet tout
abord cette distance égard de explication sociologique est pas
propre approche pragmatique elle est déjà une le on sociologique de
ethnométhodologie dont influence sur la sociologie pragmatique doit
être signalée21 Mais le principe mis ici enjeu par la sociologie pragmatique
contrairement celui de ethnométhodologie est pas polémique il de
mande un enrichissement et non un abandon du répertoire descriptif de la
sociologie Il agit là une stratégie pluraliste et non une critique de
inadéquation des explications sociologiques la complexité de la réalité
sociale Parce elle constate que la sociologie partage avec les non-
sociologues personnes ordinaires ou scientifiques des modèles de quali
fication des actions attribuer un intérêt inconscient ou conscient un acteur
identifier des contraintes structurelles désigner un motif ou un but) ap
proche pragmatique prétend étudier dans un même cadre les usages ordi
naires et les usages savants de ces modèles
Ce principe de relativisation empirique des modèles de action rend
possible deux stratégies une de généralisation cherche un modèle
intérieur duquel toutes les théories de action peuvent être traitées de la
même manière Ainsi Michel Call et Bruno Latour proposent-ils avec le
modèle de la traduction et des réseaux un vocabulaire pour une analyse
symétrique des références la Nature et la Société Call 1986 Call
Latour 1992 anthropologie des sciences et des techniques débouche
sur un métalangage élargi qui vise rendre compte de ensemble des
médiations par lesquelles se forment et se déforment les êtres qui composent
le monde Chateauraynaud 1991b 472 La seconde stratégie consiste
faire correspondre aux différentes théories sociologiques les situations
sociales dont elles rendent compte le mieux un point de vue pragmatique
chaque théorie générale de la pratique est recontextualisée et interprétée
comme une grammaire de action parmi autres est ce que fait par
exemple Francis Chateauraynaud propos des compétence des protagonistes
des disputes qui ont lieu dans les affaires de fautes professionnelles Ces
compétences permettent aux personnes de construire des attitudes cohé
rentes vis-à-vis des événements en cours et certaines théories sociologiques
apparaissent comme des formalisations de ces compétences par exemple

21 Sur le rapport de la pragmatique ethnométhodologie voir DODIER 1991) 441 et


p.452

302
BENATOU CRITIQUE ET PRAGMATIQUE EN SOCIOLOGIE

la compétence de dévoilement de relations et de contraintes objectives


sous-jacentes ou la compétence produire de nouvelles associations
entre des être priori hétérogènes et leur donner une forme stabilisée
Chateauraynaud 1991a quatrième partie La première correspond la
sociologie critique la seconde la sociologie pragmatique des sciences de
Michel Call et Bruno Latour Comme on le voit les théories pragmatiques
ont pas de privilège par rapport aux autres théories sociologiques elles
sont toutes traitées symétriquement comme des comptes rendus systéma
tiques de principes action mis en uvre par les personnes ordinaires

Une politique pragmatique

Quelle action politique la sociologie pragmatique pourrait-elle prétendre


guider La modélisation symétrique elle pratique exclut elle propose
une interprétation une affaire politique par exemple qui en donnerait
la vérité définitive elle ne peut que décrire la manière dont affaire se
déroule Boltanski 1990 pp 45 et 63 Or il est fort probable que in
compréhension que suscite souvent la sociologie pragmatique provienne en
grande partie de son apparente stérilité politique qui semble inévitablement
découler de ses stratégies descriptives impartialité
Les sociologues pragmatiques prétendent pourtant intervenir efficace
ment dans les débats politiques Ainsi dans La souffrance distance Luc
Boltanski retrace non seulement histoire du débat sur la représentation de
la souffrance et la morale humanitaire mais il étudie un par un les différents
argumentaires qui participent ce débat Analyser les topiques de la
souffrance Boltanski 1993) ce est pas comme dans la sociologie
critique inciter les personnes élever au dessus du Zeitgeist et du système
quasi mythique des préjugés qui structurent le débat politique Bourdieu
1988 30 Il agit bien plutôt explorer la complexité des argumenta
tions en présence leurs références privilégiées leurs différends fondateurs
Sont décrites du point de vue une sociologie pragmatique historique des
topiques est-à-dire des lieux communs autour desquels le débat politique
jamais décidable scientifiquement se constitue Boltanski Thévenot 1991
88)
quel type intervention politique a-t-on affaire ici explicitation
de topiques politiques est-elle une version appliquée des débats spécifiques
du projet habermassien une éthique de la communication qui établi
raient les normes idéales du dialogue démocratique Habermas 1986 Il
ne semble pas car explicitation pragmatique pas ambition norma
tive elle ne prétend pas que les topiques dont elle repère les effets et les
origines dans un débat soient ses cadres normaux ou idéaux et est
paradoxalement pour cette raison elle peut prétendre intervenir dans le
débat
Tout abord approche symétrique un débat est une arme pour ceux
dont les arguments sont disqualifiés avance par les représentations do
minantes et asymétriques du débat qui le présentent comme résolu avance
le réduisent une controverse technique ou caricaturent les positions ori-

303
FAIRE DE LA SOCIOLOGIE

ginales intervention pragmatique aide les participants de droit au débat


en particulier ceux on entend de fait le moins entrer en possession
de leur propre position politique est-à-dire en mobiliser et en exprimer
la spécificité Une esquisse de théorie de cette forme originale intervention
est fournie par Bruno Latour avec le Parlement des choses qui est une
sorte de reprise pragmatique des Lumières Il ne agit pas ici inventer
une nouvelle démocratie commune aux humains et aux non-humains une
utopie des industries chimiques et de la couche ozone Ce Parlement
nous avons pas le créer de toutes pièces en appelant une révolution
de plus Nous avons simplement entériner ce que nous faisons tous depuis
toujours Latour 1991 194)22 Cette politique de explicitation repose
sur idée que la représentation officielle est efficace Latour 1991
198 et sur le constat que dans les débats politiques contemporains bien
des êtres concernés en droit par ces débats sont de fait pas représentés
les espèces animales les générations futures le tiers monde les scienti
fiques etc.)
largir coup analyses pragmatiques précises espace de la repré
sentation politique aider se faire entendre ceux dont impuissance sociale
ou les innovations politiques excluent leurs revendications des débats of
ficiels telles sont les voies pragmatiques de intervention politique Bruno
Latour par exemple tente de montrer comment écologie politique est
toujours contrainte de exprimer dans un des langages légitimes de la
politique moderne celui du marché de tat ou de la communauté locale
qui travestissent originalité de sa pratique et de ses projets politiques et
facilitent sa dénonciation et son exclusion des débats Latour 1995 Fournir
des armes discursives aux exclus du débat plutôt que dénoncer ceux qui le
mobilisent dissoudre les caricatures au nom de élargissement et du plu
ralisme de espace politique plutôt engager le soutien et les dévoilements
de la science au service une des parties telles sont les choix stratégiques
qui sont origine des usages politiques de la sociologie pragmatique

Transactions

La sociologie critique et la sociologie pragmatique ne semblent donc


pas pouvoir être lues dans le même cadre de référence elles se définissent
par des stratégies et des principes épistémologiques hétérogènes On serait
donc tenté parce que le concept depuis sa construction par Kuhn est
banalisé de considérer approche critique et approche pragmatique
comme deux paradigmes sociologiques Le terme si on accepte devra
être pris dans son sens le plus fort Cela implique que les deux approches
ne sont pas deux théories ou deux modèles censées être en concurrence
intérieur une même discipline scientifique pour explication adéquate
un certain ensemble de phénomènes Il ni socle empirique commun

22 Isabelle Stengers cherche montrer en quoi le Parlement des choses est un instrument
de diagnostic de création de résistance fondateur une nouvelle manière de faire de la
politique STENGERS 1995 pp 174 et 182)

304
NATOU CRITIQUE ET PRAGMATIQUE EN SOCIOLOGIE

ni cadre épistémologique partagé qui permette approche pragmatique et


approche critique de discuter et de résoudre leurs différends dans un
langage sociologique neutre Entre une sociologie des pratiques des struc
tures des groupes et des luttes et une sociologie des actions des grammaires
des dispositifs et des coordinations point de confusion ni de fusion directes
possibles Pour le montrer nous devons analyser les rares arguments po
lémiques ou pédagogiques que sociologie pragmatique et sociologie critique
échangent

Un progrès vers la pragmatique

Le premier des arguments grâce auxquels approche pragmatique


cherche montrer les insuffisances de la sociologie critique attire attention
sur le fait que la méthode critique ne peut véritablement appliquer ce
qui dans la vie sociale est de ordre de la justification morale ou juridique
Les agents sociaux ont une capacité reflexive et un accès des principes
universels de jugement et de justice dont ils font usage en permanence
Boltanski Thévenot 1991 pp 54-57)23 Comme écrit Luc Boltanski
dans nos sociétés les acteurs disposent tous de capacités critiques ont
tous accès bien des degrés inégaux des ressources critiques et les
mettent en uvre de fa on quasi permanente dans le cours ordinaire de la
vie sociale et cela même si leurs critiques ont des chances très inégales
de modifier état du monde qui les entoure selon le degré de maîtrise ils
possèdent sur leur environnement social Boltanski 1990 54)
Cet argument peut-il convaincre approche critique insuffisance théo
rique et empirique Il ne nous semble pas Les nuances que le sociologue
pragmatique doit introduire dans son argument pour se faire entendre du
sociologue critique font échouer argument du point de vue critique les
sociétés qui sont les nôtres même si ... des degrés inégaux
degré de maîtrise ils possèdent ... chances très inégales ...
Ces nuances montrent il est possible analyser les jugements et les
critiques des agents sociaux en termes de dispositions socialement produites
et inégalement réparties entre les agents de luttes et institutions qui
rendent compte des intérêts et des résultats de ces activités de jugement
Le sociologue critique peut ainsi refuser interprétation pragmatique de
ces faits la question que faire des idéaux il répond par exemple
identifier les groupes qui se mobilisent autour eux comprendre les causes
dispositionnelles et structurelles de ces mobilisations et de leur histoire
révéler les conditions sociales de réalisation et de trahison de ces idéaux
par exemple dans le cadre une analyse des fondement[s paradox[aux
de la morale Bourdieu 1994b pp 164-167 et pp 237-244)

23 argument se résume une question Que faire des idéaux BOLTANSKI 1990
65 équivalent de cet argument dans le domaine de la sociologie des sciences que nous
aborderons pas ici serait probablement celui de incapacité de approche critique rendre
compte de innovation scientifique et technologique comme telle Que faire des inven
tions Les réponses de approche critique aux deux questions seraient analogues

305
FAIRE DE LA SOCIOLOGIE

Le second argument pragmatique en prend aux problèmes de mise en


uvre de la méthode critique Le sociologue pragmatique remarque en effet
que le travail de terrain rend difficile de maintenir une distance radicale
entre activité dénonciatrice des personnes et activité scientifique des
sociologues car les théories sociologiques elles-mêmes sont utilisées par
les personnes impliquées dans des affaires Boltanski 1990 37 De
même dans étude des sciences et des techniques le sociologue pragma
tique constate que les théories sociologiques sont utilisées et invoquées par
les chercheurs Call 1986 Or cet argument fondateur de approche
pragmatique est pas recevable du point de vue de la méthode critique
Parce elle est reflexive la sociologie critique prévoit de tenir compte
des effets elle produit sur ses objets24 et exclut pas que certains agents
sociaux en vertu de leurs positions sociales et de leurs intérêts utilisent la
sociologie ou adoptent son point de vue On ne peut de plus lui reprocher
établir arbitrairement une rupture épistémologique entre ses propres ana
lyses et les discours ordinaires ou savants sur la société cette rupture est
pas postulée mais difficilement conquise grâce un travail réflexif per
manent du sociologue sur lui-même sur sa discipline sur ses concepts ses
données et ses outils25

Une critique indépassable

Il est moins facile identifier les principaux arguments critiques contre


la pragmatique car la polémique directe entre les deux approches existe
véritablement que dans le cadre spécifique de la sociologie des sciences26
argument théorique et empirique sur les idéaux proposé par ap
proche pragmatique pourrait répondre un argument équivalent sur la do
mination Parce que approche pragmatique étudie des régimes action et

24 Le sociologue digne de ce nom ... doit prendre pour objet la contribution que la
sociologie les sociologues est-à-dire ses propres collègues apportent en toute bonne foi
la production des problèmes officiels BOURDIEU 1992a 211)
25 Telle est donc aussi la réponse la question inlassablement posée Pierre Bourdieu
Emmanuel Renault pose Marx Par quels ressorts sa théorie a-t-elle pu affranchir des
illusions de la conscience historique dont les effets sont décrits chez les autres RENAULT
1995 107 Pierre Bourdieu répond sans cesse cette question en soulignant comment
autosocioanalyse et la sociologie de la sociologie lui ont permis de produire sa théorie et ses
applications empiriques De plus ce qui est décrit par Emmanuel Renault comme la solution
marxienne ce problème une histoire des sciences qui combine interaalisme et externalisme
est extrêmement proche de la théorie de autonomie du champ scientifique proposée par
Bourdieu pour expliquer les capacités objectivation de la science BOURDIEU 1997 chap
Les fondements historiques de la raison
26 La seule lecture critique de BOLTANSKI et TH VENOT 1991 dont nous ayons connais
sance est un article de Philippe JUHEM dans Scalpel Cahiers de Sociologie politique de Nanterre
no 1994 Nombreuses en revanche sont les polémiques entre Call et Latour et les tenants
du programme fort en sociologie des sciences Bien que ce programme soit plutôt durk-
heimien et sans rapport avec la sociologie de Bourdieu nombre de ses arguments sont iden
tifiables comme critiques ou dans le vocabulaire de la sociologie des sciences fondés sur
un réalisme sociologique On se reportera en particulier COLLINS YEARLEY 1992a et
1992b et GINGRAS 1995 qui inspire explicitement de la théorie bourdieusienne du champ
scientifique

306
BENATOUIL CRITIQUE ET PRAGMATIQUE EN SOCIOLOGIE

renonce expliquer ce qui détermine les personnes agir une certaine


manière elle ne peut rendre compte du pouvoir et de la domination auxquels
certains agents sont soumis sans en avoir conscience du fait de leurs
positions dans espace social dont les structures ne sont jamais observables
mais dont les effets sont bien présents dans les séquences action ana
lyse la sociologie pragmatique quel régime action pourrait correspondre
le fait être agi argument est pourtant pas recevable du point de vue
de la méthode pragmatique Les personnes reconnaissent certaines inégalités
comme légitimes et en dénoncent autres comme injustes dans certaines
situations et au nom de certains principes ce sont travers ces actions de
reconnaissance et de dénonciation que approche pragmatique peut fournir
des modèles du sens commun de la domination27 Quant aux rapports entre
personnes et institutions ou individus et structures sociales ce sont les
nombreuses versions de leurs constructions les différents régimes de coor
dination entre acteurs qui intéressent la sociologie pragmatique attachée
traiter symétriquement de individuel et du collectif Call Latour 1981
Boltanski Thévenot 1991 pp 46-53)
Un second ensemble arguments vise la méthode pragmatique et le
décalage entre son ambition et les analyses empiriques elle propose
Harry Collins et Steven Yearley inspirés par des principes présents dans
la sociologie critique reprochent ainsi aux travaux de Michel Call et de
Bruno Latour la fois leur projet radical leurs analyses prosaïques de la
science et leurs résultats réactionnaires28 Le projet pragmatique des
ambitions théoriques radicales parce il prétend construire des concepts
et une méthode pour traiter de toutes les qualifications et les actions savantes
ou ordinaires humaines ou non humaines Mais ce radicalisme des effets
pervers il fait régresser la sociologie vers la philosophie la morale
et le droit il agit de traiter des idéaux vers epistemologie et
histoire traditionnelles des sciences il agit de conférer un rôle
aux non-humains est-à-dire la Nature et aux objets techniques dans la
construction des sciences Dès lors les analyses pragmatiques ne seraient
que des descriptions prosaïques de la réalité sociale est-à-dire sans sur
prise ni nouveauté sinon pour ce qui est de leur vocabulaire ce ne sont
finalement que de simples comptes rendus des discours des acteurs sur leurs
propres pratiques
II est pas difficile de comprendre que ces arguments critiques ont peu
de chance être acceptés du point de vue pragmatique Ils présupposent
en effet une méthode sociologique critique justifiée au nom du caractère
contre-intuitif countercommonsensical de ses résultats Collins Yearley
1992b 384 Les sociologues pragmatiques apparaissent radicaux et

27 La mise en forme de cette grammaire du pouvoir passe par élaboration de principes


comme état de petit et état de grand et de leurs rapports complexes BOLTANSKI
TH VENOT 1991 pp 53-57 et pp 97-101)
28 Sur le reproche de prosaïsme voir COLLINS YEARLEY 1992a) 310 et 314 et
1992b) 384 Sur les reproches de radicalisme et de réaction voir COLLINS YEARLEY
1992a) pp 315-316 et 1992b) pp 378-382 On trouve des arguments similaires dans GINGRAS
1995 et BOURDIEU 1994b) pp 93-94

307
FAIRE DE LA SOCIOLOGIE

réactionnaires que parce ils déploient une nouvelle dimension analyse


des faits sociaux dans laquelle la sociologie critique et ce contre quoi elle
se construit les discours ordinaires et les sciences naturalistes sont
mis sur le même plan Call Latour 1992 pp 348-351 Que cette mé
thode aboutit pas des analyses prosaïques est montré non seulement
par le caractère contre-intuitif de toutes les stratégies de symétrisation mises
en uvre par la pragmatique entre causes et raisons entre régimes de
justification concurrents entre humains et non-humains etc. mais aussi
par le pouvoir descriptif important des grammaires construites par la
pragmatique qui ne sont jamais directement et intégralement lisibles dans
les usages variés en font les personnes

Zones de transaction

En relativisant la portée des débats entre critique et pragmatique nous


avons fait appliquer une le on de epistemologie généralement
connue sous le nom de théorème de Duhem-Quine) selon laquelle il existe
jamais expérience cruciale permettant de régler un conflit entre deux
théories scientifiques Tout phénomène proposé par une comme décisif et
tranchant le débat en sa faveur peut recevoir une interprétation satisfaisante
dans le cadre de autre fondée sur la contestation de la pertinence voire
de la réalité du phénomène ou sur la remise en question hypothèses
secondaires qui laisse les principes de la théorie intacts De fait chaque
argument polémique fourni par une des deux approches contre autre
pu être disqualifié et il nous semble que les débats directs entre critique et
pragmatique sont et seront peu féconds Notre position est ici proche de
celle que défend Bernard Lahire propos de problèmes similaires Lahire
1996 la relativisation des théories sociologiques par rapport histoire
de leurs concepts et échelle de leurs observations Lahire 1996 en
particulier pp 401-407) il nous semble seulement il faut ajouter une
relativisation de ces théories par rapport leurs stratégies épistémologiques
de définition de la sociologie objectivation écriture Bernard Lahire
dit très justement que dans leurs oppositions théoriques les chercheurs
en sciences sociales ont toujours partiellement tort de ne pas voir en quoi
leurs adversaires ont partiellement raison 406 est ce que nous
avons voulu montrer propos des arguments qui opposent directement
sociologie critique et sociologie pragmatique
Il faut maintenant chercher définir des procédures de confrontation ou
de synthèse opératoires des apports sociologiques de chacune des deux
approches les voies de ce que Bernard Lahire nomme travail critique
non polémique Pour ce faire il nous faut relativiser la valeur épisté-
mologique du concept kuhnien de paradigme dont nous venons de faire
usage Si ce concept le mérite de contraindre épistémologue analyser
chaque approche dans sa spécificité sa cohérence et son autonomie il le
rend par là même aveugle aux compromis et aux échanges effectifs ou
possibles entre approches il réduit des méconnaissances une incom
mensurabilité de principe entre paradigmes Galison 1997 pp 810-816)

308
BENATOUIL CRITIQUE ET PRAGMATIQUE EN SOCIOLOGIE

Pour éviter de condamner critique et pragmatique une incommunicabilité


de droit il nous semble utile exploiter le concept de trading zone proposé
par Péter Galison dans son analyse historique des différences et des rapports
entre les multiples sous-cultures qui constituent la microphysique contem
poraine Une zone de transaction est un lieu un problème théorique
un instrument une expérience un laboratoire etc. situé la frontière entre
plusieurs sous-cultures scientifiques où se développent des coordinations
locales mais efficaces entre membres de ces sous-cultures Galison 1997
pp 803-840 Comme dans les échanges entre différentes cultures décrits
par anthropologie la spécificité de ces zones de transaction résident dans
le fait que les partenaires accordent localement dans échange même ils
opposent sur la signification générale de ce ils échangent chacun
campe sur ses positions autonomie de chaque partie est maintenue mais
chacune profite aussi de certains produits des compétences spécifiques
autre Galison 1997 46)
Ce concept peut abord nous permettre de comprendre comment malgré
les principes fondamentaux qui les sépare il existe des problèmes précis
autour desquels sociologie critique et sociologie pragmatique se rencontrent
Bien ils aient abord été posés dans un cadre critique en particulier
par Pierre Bourdieu puis retravaillés par les sociologues pragmatiques au
cours de élaboration de leur approche29 ces quatre problèmes méritent
être posés pour eux-mêmes et indépendamment de cette double histoire
parce ils sont au ur des préoccupations actuelles de la sociologie et
ils signalent donc ces zones de transaction où des échanges entre les
deux approches ont commencé et peuvent continuer se développer
le constructivisme sociologie pragmatique et sociologie critique par
tagent tout abord une attention soutenue égard de la construction
sociale des catégories de perception du monde qui opère en permanence
dans les pratiques les dispositifs et les institutions sociales30 Si la sociologie
pragmatique attache plus aux processus de construction et application
des catégories sociales la sociologie critique tend privilégier imposition
et la perpétuation sociale de certaines définitions de la réalité
les opérations de connaissance plus que la simple contrepartie épis-
témologique du constructivisme importance accordée par la critique et la
pragmatique aux opérations de connaissance signale une problématique
commune que on peut résumer par quelques principes tels que approche
de la connaissance savante ou ordinaire en termes de pratiques et opé
rations31 dont découle une remise en question des séparations classiques
entre théorie et pratique le souci une observation des usages des connais-

29 est utile pour aborder les zones de transaction entre critique et pragmatique de
considérer les recherches dans lesquelles approche pragmatique est en cours élaboration
dans un langage encore ou en partie critique BOLTANSKI 1982 et 1984 TH VENOT 1986
DESROSI RES TH VENOT 1988)
30 Sur ensemble des recherches sociologiques contemporaines inspiration constructi-
viste voir CORCUFF 1995 Sur le constructivisme critique voir entre autres article synthétique
de BOURDIEU 1977)
31 Sur ce point voir BOURDIEU 1980) PICKERING 1992 et TH VENOT 1998)

309
FAIRE DE LA SOCIOLOGIE

sanees en Situation par différence avec une analyse philosophique la mise


en lumière de la dimension sociale est-à-dire contextualisée collective
et historique des activités et des systèmes de connaissance
la reflexi vite de intérêt accordé la connaissance socialisée découle
le problème du statut de la connaissance sociologique Bien que la sociologie
critique pratique la reflexi vite travers auto-objectivation alors que la
sociologie pragmatique privilégie la symétrisation ces deux stratégies re
flexives ne doivent pas être considérées comme exclusives une de autre32
Elles sont toutes deux fondées sur un refus du positivisme méthodologique
une tentative élargir le champ action de la sociologie et de déterminer
sa place au sein des sciences humaines et une recherche épistémologique
des diverses conditions de possibilité et de succès du travail sociologique
les usages de la sociologie le souci de la seule réflexivité tend
confiner la réflexion de la sociologie sur elle-même epistemologie alors
elle ne peut négliger les nombreux usages sociaux administratifs po
litiques ordinaires scientifiques etc. dont elle est objet et qui expliquent
ou justifient socialement son existence33 Certains de ces usages doivent
être analysés et dénoncés autres promus et mis en uvre mais leur prise
en compte pratique et théorique constitue une dimension essentielle de
histoire de la sociologie et du travail quotidien des sociologues
En quel sens ces zones de transaction rendent-elles possibles des
échanges opératoires et féconds entre les approches critiques et pragma
tiques Il nous semble que les deux approches gagneraient plus objec
tiver mutuellement dans leurs propres termes opposer frontalement
Ces objectivations mutuelles peuvent être échangées avec profit parce
elles sont de bons moyens pour chacune des approches approfondir
son traitement des quatre problèmes-frontières identifiés qui ne supposent
pas de communauté de vues mais expriment une communauté de besoins
Nous allons donc essayer de montrer non seulement il existe une ob-
jectivation systématique de chacune des deux sociologies par autre mais
aussi que cette objectivation un intérêt du point de vue de approche
objectivée Autrement dit les objectivations pragmatiques de la sociologie
critique sont susceptibles un usage critique eî les objectivations critiques
de la sociologie pragmatique sont susceptibles un usage pragmatique En
ce sens ces objectivations peuvent faire objet échanges entre critique
et pragmatique sans pour autant que les différends sociologiques généraux
qui opposent les deux approches soient ignorés ou supposés résolus

32 Objectiver le sujet objectivant BOURDIEU 1992a implique de traiter symétriquement


objet et le sujet sociologiques Symétriser les modèles ordinaires et les modèles sociologiques
de action suppose appliquer réflexivement son propre point de vue analytique les catégories
sociologiques il produit
33 Un bon exemple analyse critique des usages sociaux de la sociologie est fourni par
Wright Mills MILLS 1967 chap et 10)

310
BENATOUIL CRITIQUE ET PRAGMATIQUE EN SOCIOLOGIE

Pragmatique de la critique

Parce elle traite symétriquement des opérations scientifiques et or


dinaires de connaissance la modélisation pragmatique de la sociologie
critique est centrale dans la constitution de approche pragmatique que ce
soit sous la forme une sociologie de la société critique Boltanski
1990 ou une analyse du fonctionnement de la Constitution Moderne
Latour 199l)34 Elle fournit une triple analyse de approche critique
La critique est abordée par la sociologie pragmatique comme un certain
régime action et de qualification fondé sur la dénonciation Elle est donc
objet une recontextualisation pragmatique elle est mise sur le même
plan que autres régimes action dont elle suppose interruption brutale
les situations acceptées ou qui mettent fin ses dénonciations apaise
ment de la critique Parce que la sociologie critique dans son projet et sa
méthode assume la position ou le régime propres la critique elle ne peut
que se représenter de manière déformée ou asymétrique ces situations qui
excluent pragmatiquement et les analyser comme illégitimes anormales
ou arbitraires La symétrisation de la critique et de ses différentes issues
en particulier le compromis et la relativisation Boltanski Thévenot 1991
cinquième partie) met en lumière incapacité épistémologique de ap
proche critique rendre compte de ces situations empiriques qui ne peuvent
lui apparaître que comme des hybrides instables ne pouvant persévérer dans
leur être que par une répression active de la critique elles devraient
susciter Dans le cadre de la sociologie des sciences la critique est justement
objectivée comme instance chargée du travail théorique de purification
des catégories modernes est-à-dire du refus des hybrides et des médiations
Latour 1991 53 ss entre humains et non-humains Nature et Culture
civilisés et sauvages science et opinion théorie et pratique Ceci permet
de définir les limites spécifiques et pragmatiques du projet critique
De cette première objectivation de la critique découle une analyse du
répertoire des opérations de connaissance mises en uvre par la sociologie
critique On peut distinguer plusieurs types opérations Interviennent des
opérations de qualification des personnes est-à-dire de mise en équiva
lence de certains individus de construction de catégories sociologiques
collectives catégories socioprofessionnelles sexe âge etc.) attribution
de compétences croyances dispositions Ensuite approche critique se
caractérise par des opérations de dévoilement de réalités cachées aux per
sonnes et de dénonciations Boltanski Thévenot 1991 pp 267-284 et par
fois aussi par le diagnostic de responsabilités masquées Toutes ces opé
rations supposent enfin usage un ensemble de distinctions-oppositions
comme celle de la conscience et de inconscient des pratiques et des
discours de authenticité et du rôle de la présence et du code de la
violence et de la culture de arbitraire et de la légitimité intérêt pour

posées
34 Nous
par larésumons
sociologielespragmatique
conclusions BOLTANSKI
des différentes
TH analyses
VENOT 1991
de la quatrième
sociologie partie
critiqueBOL
pro
TANSKI 1990 pp 54-64 LATOUR 1996 première partie LATOUR 1991)

311
FAIRE DE LA SOCIOLOGIE

la critique de ces objectivations pragmatiques nous semble important parce


elles analysent les opérations de construction du savoir critique sur la
société et elles les mettent en parallèle avec des opérations similaires
de la connaissance ordinaire elles permettent approche critique de
prendre conscience des effets spécifiques des routines épistémologiques qui
la constituent de comprendre les choix impliquent ces routines et les
situations sociales auxquelles elles sont associées chaque opération ap
paraît comme une manière spécifique de clore une controverse épistémo-
logique et de résoudre un litige politique
approche pragmatique attache aussi mettre en lumière les présup
posés politiques et épistémologiques qui rendent possible la critique sociale
scientifique pratiquée par la sociologie critique Celle-ci repose sur des
principes de justice partir desquels la sociologie critique interprète les
problèmes sociaux et prétend jouer un rôle politique Par exemple la
sociologie des inégalités scolaires présuppose certains principes de justice
partir desquels elle interprète la situation de école méritocratique
Derouet 1992 45 ss Le rapport proprement politique de la sociologie
critique au monde social est alors susceptible une analyse pragmatique
de même que les principes éthiques sous-jacents son engagement Cha-
teauraynaud 1991a pp 400-401 Bien entendu cette grammaire de la
critique sociale est implicite dans ensemble du projet et de la méthode
critiques et ne règle pas seulement leurs usages politiques la maîtrise de
cette grammaire permet donc de comprendre non seulement ses effets de
connaissance mais aussi les limites elle impose aux conceptions critiques
de action politique

Critique de la pragmatique

elle possède des instruments analyse puissants issus de son


intérêt pour la sociologie de la sociologie approche critique aussi les
moyens objectiver la sociologie pragmatique et de rendre compte de ses
stratégies épistémologiques
Parce que les grammaires et les dispositifs action modélisés par ap
proche pragmatique sont des ressources disponibles pour les personnes ils
décrivent ce on pourrait nommer les conditions pragmatiques de pos
sibilité et de félicité un grand nombre actions entreprises par les per
sonnes En ce sens ils ne permettent pas de déterminer les conditions
sociales de réalité ou effectivité de ces actions35 Il existe en particulier
des positions dominantes dans tel ou tel espace social par exemple le
champ scientifique qui autorisent leurs occupants imposer beaucoup plus
facilement leurs définitions des situations un grand nombre de personnes

35 ce propos voir certaines remarques dans GINGRAS 1995) pp 12-13 et COLLINS


YEARLEY 1992a) 323 Quand les scientifiques cherchent installer ou installer leur
technique comme point de passage obligé le sociologue trouvera utile de pouvoir donner un
nom connu cette stratégie Ceci toutefois ne nous dit pas pourquoi seuls certains acteurs
sont capables de réussir imposer impunément leur conception des choses

312
BENATOUIL CRITIQUE ET PRAGMATIQUE EN SOCIOLOGIE

ou échapper un grand nombre exigences pragmatiquement légitimes


de justification Ce serait le rôle important une critique de la pragmatique
que de recontextualiser socialement politiquement et historiquement les
régimes action étudiés pour eux-mêmes par approche pragmatique Soit
exemple des différents régimes de justification analysés par Luc Boltanski
et Laurent Thévenot Quelle est leur histoire intellectuelle et politique
Selon époque le pays ou le groupe social certaines cités sont plus
légitimes et plus fréquemment mobilisées que autres dans certaines si
tuations sociales pour des raisons liées état des structures sociales et
des luttes entre les différents groupes et institutions36 Quant approche
des sciences et des techniques parce elle est concentrée sur les in
novations elle ici souvent négligé ce qui se passe après la fer
meture des boîtes noires le destin social et historique des catégories
scientifiques et des objets techniques leurs usages sociaux quotidiens et
la manière dont ils contribuent imposer des définitions légitimes de la
réalité sociale insérer dans des relations de domination Objectiver la
pragmatique ce serait donc abord pour approche critique étudier sys
tématiquement les conditions sociales politiques et historiques suivant les
quelles se distribuent et se transforment les mises en uvre des régimes
pragmatiques action
En ce qui concerne approche critique des opérations pragmatiques de
connaissance il nous semble que son intérêt réside dans analyse des effets
des procédures enquête et des choix de méthode de la sociologie prag
matique Parce que cette dernière tend privilégier étude de discours elle
risque de négliger ou de déformer les incertitudes et les contraintes en
particulier temporelles et corporelles propres la mise en uvre pratique
des régimes action étudiés37 La méthode de modélisation est bien sûr
plus aise lorsque les matériaux elle analyse sont des discours plus
ou moins formels et officiels Or les effets de cette prémodélisation sociale
doivent être aper us sous peine de confondre la logique des choses et
les choses de la logique selon une formule de Marx souvent citée par
Pierre Bourdieu Cette approche critique des enquêtes pragmatiques expli
querait aussi la tendance de approche pragmatique réduire les disputants
des interlocuteurs ou les séquences complexes actions leur mise en
forme narrative posteriori Elle pourrait aussi par exemple examiner les
effets théoriques du choix de construire les cités et les mondes

36 Voir BOLTANSKI TH VENOT 1991) 93 Les travaux actuels de Luc Boltanski vont
dans le sens une historicisation du modèle des Cités Dans le cadre une recherche sur
enseignement des sciences sociales dans les lycées nous avons proposé une analyse de
évolution du recours différentes justifications pédagogiques selon les positions sociales
des enseignants et évolution de leur discipline et de son public scolaire NATOU 1996)
37 exception importante de La vie de laboratoire LATOUR WOOLGAR 1988 et des
ouvrages de Nicolas DODIER DODIER 1993 et 1995) rares sont les études pragmatiques fondées
abord sur un travail ethnographique plutôt que sur des analyses de discours au sens large
entretiens articles lettres livres Sur intérêt une réflexion sur les procédures enquête
de la pragmatique voir les remarques importantes de Nicolas Dodier propos du laboratoire
sociologique DODIER 1991)

313
FAIRE DE LA SOCIOLOGIE

partir de examen de certains ouvrages philosophiques et de certains ma


nuels plutôt partir autres sources moins savantes Boltanski Thé-
venot 1991 pp 92-96 et pp 188-200)
Enfin en ce qui concerne les usages politiques de la sociologie la
sociologie critique est plus attentive aux champs sociaux et aux luttes
politiques dans lesquels ils inscrivent aux présupposés éthiques et aux
principes de justice qui les fondent Elle étudie en particulier le rôle des
scientifiques des intellectuels de leur autorité et de leurs travaux dans la
définition des problèmes sociaux et dans la construction des débats poli
tiques Elle rappelle donc la sociologie pragmatique que les usages po
litiques de la sociologie sont déterminés par leurs contributions aux luttes
politiques et scientifiques plus que par le type intervention éthique ou
politique ils supposent Ainsi la sociologie critique des sciences de la
nature contribue contester le monopole de ces dernières sur la définition
de bien des problèmes ayant une dimension politique Collins Yearley
1992b 383 La sociologie critique peut devenir un instrument de lutte
contre la contribution que la connaissance rationnelle peut apporter la
domination Bourdieu 1994b 166 Or la sociologie pragmatique des
sciences peut plus difficilement remplir ce rôle La symétrisation des
sciences de la nature et des sciences sociales par exemple des enjeux
politiques souvent négligés par les sociologues pragmatiques elle prend
aussi sens au sein des luttes entre les sciences pour acquisition une
influence politique

Nous espérons ainsi avoir montré comment la sociologie critique et la


sociologie pragmatique peuvent et doivent se rencontrer pour échanger leurs
outils conceptuels et leurs analyses empiriques partir et autour de pro
blèmes sociologiques assimilables des zones de transaction plutôt que
de discussion échanges plutôt que de dialogues La sociologie pragma
tique et la sociologie critique ne sont ni empiriquement concurrentes ni
épistémologiquement complémentaires Elles peuvent pourtant entrer dans
une étrange relation circulaire objectivation mutuelle les thèses que une
travaille et examine empiriquement sont peu de choses près les principes
épistémologiques qui fondent autre les catégories et les modèles dont
une fait usage autre les traite comme des problèmes et des objets Bref
une est la théorie de ce dont autre est la pratique où la nécessité la
difficulté et la fécondité de leur analyse de leurs développements empiriques
respectifs et parallèles ainsi que une approche rigoureuse de leurs tran
sactions
Thomas NATOU
Ecole Normale Supérieure

314
BENATOU CRITIQUE ET PRAGMATIQUE EN SOCIOLOGIE

BIBLIOGRAPHIE

ACCARDO A.) 1991 Initiation la sociologie une lecture de Bourdieu Bordeaux Le


Mascaret
ARMENGAUD P.) 1985 La pragmatique Paris Presses Universitaires de France
BECKER H.) 1998 Tricks of the Trade How to Think about your Research while Doing
it Chicago University of Chicago Press
NATOU T.) 1996 Le scolaire et le social enseignement des Sciences économiques
et sociales dans les lycées mémoire de DEA Paris cole des hautes études en sciences
sociales multigr
BLOOR D.) 1976 Knowledge and Social Imagery Londres Routledge
BOLTANSKI L.) 1982 Les cadres La formation un groupe social Paris Minuit
BOLTANSKI L.) DAR Y.) SCHILTZ M.-A.) 1984 La dénonciation Actes de la
Recherche en Sciences sociales no 51 pp 3-46
BOLTANSKI L.) 1990 amour et la justice comme compétences Trois essais de sociologie
de action Paris Métailié
BOLTANSKI L.) 1993 La souffrance distance Paris Métailié
BOLTANSKI L.) TH VENOT L.) 1991 De la justification Paris Gallimard
BOURDIEU P.) 1977 Sur le pouvoir symbolique Annales ESC no pp 405-411
BOURDIEU P.) 1979 La distinction Critique sociale du jugement Paris Minuit
BOURDIEU P.) 1980 Le sens pratique Paris Minuit
BOURDIEU P.) 1984 Homo Academicus Paris Minuit
BOURDIEU P.) 1988 ontologie politique de Martin Heidegger Paris Minuit
BOURDIEU P.) 1992a Réponses Paris Le Seuil
BOURDIEU P.) 19920 Les règles de art Paris Le Seuil
BOURDIEU P.) 1994a emprise du journalisme Actes de la Recherche en Sciences
sociales no 101-102 pp 3-9
BOURDIEU P.) 19940 Raisons pratiques Paris Le Seuil
BOURDIEU P.) 1997 Méditations pascaliennes Paris Le Seuil
BOURDIEU P.) DARBEL A.) RIVET J.-P.) SEIBEL C.) 1964 Travail et travailleurs en
Algérie Paris Mouton
BOURDIEU P.) CHAMBOREDON J.-C.) PASSERON J.-C.) 1968 Le métier de sociologue
Paris Mouton
BOURDIEU P. et al.) 1993 La misère du monde Paris Le Seuil
BOURDIEU P.) HAACKE H.) 1994 Libre échange Paris Le Seuil
CALHOUN C.) 1995 Critical Social Theory Oxford Blackwell
CALL M.) 1986 léments pour une sociologie de la traduction La domestication des
coquilles Saint-Jacques et des marins-pêcheurs dans la baie de Saint-Brieuc Année
sociologique vol 36 pp 169-208
CALL M.) LATOUR 1981 Unscrewing the Big Leviathan or how Actors Macro-
structure Reality and how Sociologists help them to do so dans KNORR K.) CICOUREL
A. eds Advances in Social Theory and Methodology Toward an Integration of Micro
and Macro Sociologies Londres Routledge
CALL M.) LATOUR 1990 La science telle elle se fait Paris La Découverte

315
FAIRE DE LA SOCIOLOGIE

CALL M.) LATOUR B.) 1992 Throw the Baby Out with the Bath School
Reply to Collins and Yearley dans PICKERINGA éd.) Science as Practice and Culture
Chicago University of Chicago Press pp 343-368
CHATEAURAYNAUDF.) 1991a La faute professionnelle Paris Métailié
CHATEAURAYNAUDF.) 199 lb Forces et faiblesses de la nouvelle anthropologie des
sciences Critique no 529-530 pp 459-478
COLLINS M.) YEARLEY S.) 1992a Epistemological Chicken dans PICKERING A.
éd.) Science as Practice and Culture Chicago University of Chicago Press 1992
pp 301-326
COLLINS M.) YEARLEY S.) 1992b Journey into Space dans PICKERING A) éd.)
Science as Practice and Culture Chicago University of Chicago Press 1992 pp 369-
399
CoRCUFF P.) 1995 Les nouvelles sociologies Construction de la réalité sociale Paris
Nathan-Université
DELEUZE G.) 1962 Nietzsche et la philosophie Paris Presses Universitaires de France
DEROUET J.-L.) 1992 cole et justice Paris Métailié
DERRIDA J.) 1967 De la grammatologie Paris Minuit
DESCOMBES V.) 1991 En guise introduction science sociale science pragmatique
Critique no 529-530 pp 419-426
DESROSI RES A.) TH VENOT L.) 1988 Les catégories socioprofessionnelles Paris La
Découverte
DODIER N.) 1990 Représenter ses actions Le cas des inspecteurs et des médecins du
travail dans PHARO P.) QU L. eds) Les formes de action Paris ditions de
EHESS Raisons pratiques 1.1 pp 115-148
DODIER N.) 1991 Agir dans plusieurs mondes Critique no 529-530 pp 427-458
DODIER N.) 1993 expertise médicale Essai de sociologie de exercice du jugement
Paris Métailié
DODIER N.) 1995 Les hommes et les machines La conscience collective dans les sociétés
technicisées Paris Métailié
DURKHEIM E.) 1938 évolution pédagogique en France Paris Presses Universitaires de
France
ELUERD R.) 1985 La pragmatique linguistique Paris Nathan
FOUCAULT M.) 1972 Michel Foucault Den ida no kaino Réponse Derrida
Paideta no 11 pp 131-147 repris dans FOUCAULT M.) Dits et écrits 1954-1988 Paris
Gallimard 1994 II texte no 104 pp 281-295
GALISON P.) 1997 Image and Logic Material Culture of Microphysics Chicago Uni
versity of Chicago Press
GINGRAS Y.) 1995 Un air de radicalisme Actes de la Recherche en Sciences sociales
no 108 pp 3-17
GRIGNON C.) PASSERON J.-C 1989 Le savant et le populaire Paris Gallimard-Le Seuil
HABERMAS J.) 1986 Morale et communication Bouchindhomme C. trad.) Paris Le
Cerf
KANT(L) 1986 Anthropologie un point de vue pragmatique dans uvres philosophiques
Paris Gallimard La Pléiade Ill pp 939-1144
LAPAYE C.) TH VENOT L.) 1993 Une justification écologique Conflits dans amé
nagement de la nature Revue fran aise de Sociologie vol 34 pp 495-524

316
BENATOUIL CRITIQUE ET PRAGMATIQUE EN SOCIOLOGIE

LAHIRE 1996 La variation des contextes dans les sciences sociales Remarques
épistémologiques Annales HSS no pp 381-407
LATOUR 1984 Les microbes guerre et paix suivi de Irréductions Paris Métailié
LATOUR 1989 La science en action Paris Gallimard
LATOUR 1991 Nous avons jamais été modernes Essai anthropologie symétrique
Paris La Découverte
LATOUR 1995 Moderniser ou écologiser la recherche de la septième Cité
cologie politique no 13 pp 5-27
LATOUR 1996 Petite réflexion sur le culte moderne des faitiches Le Plessis-Robinson
Synthélabo groupe
LATOUR WOOLGAR(S 1988 La vie de laboratoire La production des faits scienti-
ques Paris La Découverte
LATOUR JOHNSON J.) 1988 Mixing Humans with Non-Humans Sociology of
Door-Opener Social Problems no 35 pp 298-310
MARX 1994 Philosophie RUBEL M. éd.) Paris Gallimard
MAUGER G.) 1995 engagement sociologique Critique no 579-580 Paris Minuit
pp.674-695
MILLS W.) 1967 imagination sociologique Paris Fran ois Maspero
PESTR D.) 1995 Pour une histoire sociale et culturelle des sciences Nouvelles définitions
nouveaux objets nouvelles pratiques Annales HSS no pp 487-522
PICKERING A.) 1992) From Science as Knowledge to Science as Practice dans PIC
KERING éd. Science as Practice and Culture Chicago University of Chicago Press
pp.1-29
QUERE L.) 1990 Agir dans espace public dans PHARO P.) QU L. eds Les
formes de action Paris Editions de EHESS Raisons pratiques 1.1 pp 85-112
RENAULT E.) 1995 Marx et idée de critique Paris PUF
STENGERS I.) 1993 invention des sciences modernes Paris La Découverte
STRAUSS A.) 1991 The Chicago Ongoing Theory of Actionnnteraction
dans Creating Sociological Awareness Collective Images and Symbolic Representation
New Brunswick Transaction Publishers 1991 pp 3-32
TH VENOT L.) 1986 Les investissements de forme dans TH VENOT L. éd.) Conven
tions économiques Paris CEE-PUF pp 21-71
TH VENOT L.) 1990 action qui convient dans PHARO P.) QU L. eds Les
formes de action Paris ditions de EHESS Raisons pratiques pp 39-69
TH VENOT L.) 1992 Un pluralisme sans relativisme Théories et pratiques du sens de
la justice dans AFFICHARD J.) de FOUCAULD J.-B. éds Justice sociale et inégalités
Paris Esprit pp 221-253
TH VENOT L.) 1994 Le régime de familiarité Des choses en personne Genèses no 17
pp.72-101
TH VENOT L.) 1995 action en plan Sociologie du Travail vol XXXVII no
pp.411-434
TH VENOT L.) 1998 Pragmatiques de la connaissance dans BORZEIX A.) BOUVIER
A.) PHARO P. éds) Sociologie et connaissance Nouvelles approches cognitives Paris
CNRS ditions
WALZER M.) 1996 La critique sociale au vingtième siècle Paris Métailié

317